Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme"

Transcription

1 Les échanges commerciaux francomozambicains en 2013 Résumé En 2013, les échanges de biens entre la France et le Mozambique se sont élevés à 121,2 M EUR, soit une baisse de -17,8 % sur l année. La forte contraction des exportations françaises, en baisse de -28,0 %, résulte de la quasi-disparition des ventes de produits pharmaceutiques. Hors produits pharmaceutiques, la progression est en revanche importante (+46,7 %) et concerne plusieurs secteurs : les ventes de matériels de transport ont plus que triplé sur l année, et les équipements mécaniques, électriques et informatiques ont représenté plus de la moitié du total des exportations. Les importations en provenance du Mozambique se sont également contractées, de -4,4 % sur l année, la rapide progression des importations de charbon (30 % du total des importations) ayant été plus que compensée par le repli des achats d aluminium (-18,0 %) qui constituent néanmoins le premier poste à l importation (46,5 %). Compte tenu de la nette modération des ventes françaises, le solde commercial bilatéral est redevenu négatif en 2013, après deux années d excédent, faisant du Mozambique le 131ème client et le 77ème déficit commercial de la France. Hors ventes de produits pharmaceutiques, la moitié des exportations en 2012 et quasi-nulles en 2013, les exportations françaises ont progressé de 47 % en 2013 Les exportations vers le Mozambique, en forte hausse depuis 2009 (multipliées par 4 entre 2008 et 2012), ont marqué le pas l an passé à 60,3 M EUR. Les ventes, en baisse de -28,0 % sur l année, ont été lourdement pénalisées par la chute des exportations de produits pharmaceutiques (-99,5 % à 0,2 M EUR) après le plus haut historique atteint en 2012 (42,8 M EUR) où elles représentaient plus de la moitié (51,2 %) de nos ventes. Cette quasi-disparition des produits pharmaceutiques pourrait s expliquer par la modification des circuits d approvisionnement, les ventes de produits pharmaceutiques à destination du Mozambique transitant dorénavant probablement par un pays tiers, l Afrique du Sud. Hors produits pharmaceutiques, les exportations françaises passent de 40,9 M EUR à 60,1 M EUR, soit une progression de +46,7 %. Ainsi, les ventes d équipements mécaniques, électriques et informatiques ont fortement augmenté (+35,5 % à 33,1 M EUR), essentiellement du fait de la hausse des exportations d équipements de communication (+15,7 % à 9,7 M EUR). Les exportations de matériels de transport ont également nettement progressé (+275,6 % à 13,0 M EUR), en particulier d aéronefs (+589,0 % à 12,2 M EUR). Les ventes françaises ont enfin profité de la bonne orientation des exportations de machines pour l extraction ou la construction (+86,6 % à 4,4 M EUR). Les matériels mécaniques, électriques et informatiques ont constitué le premier poste d exportations (54,9 % du total), devant les matériels de transport (21,6 %), dont 20,3 % pour le seul poste des aéronefs, les autres produits industriels (15,6 %) et les produits des industries agroalimentaires (7,5 %). Les ventes de produits pharmaceutiques n ont donc en revanche représenté que 0,4 % des ventes l an passé, après 51,1 % en

2 Les importations depuis le Mozambique ont légèrement diminué, la hausse des achats de charbon ayant été plus que compensée par la nette contraction des achats d aluminium Avec un total de 60,9 M EUR en 2013, les importations en provenance du Mozambique ont légèrement reculé, en baisse de 4,4 % sur un an, faisant du pays le 111ème fournisseur de la France. Plus globalement, les importations ont progressé ces dernières années, représentant 60,6 M EUR en moyenne annuelle entre 2010 et 2013, contre 27 M EUR en moyenne entre 2003 et 2009, principalement en raison de la hausse des importations de produits métallurgiques. L évolution des importations a été fortement affectée l an passé par le repli des achats d aluminium (-18,0 % à 28,3 M EUR) qui représentent traditionnellement le premier poste d achats. Parallèlement, les achats de charbon ont sensiblement augmenté (+41,7 % à 18,3 M EUR), conséquence du début des ventes réalisées à partir de la mine de Moatize dans le centre du pays. Par ailleurs, les importations d autres minerais métalliques ont doublé l an passé à 4,3 M EUR. Les achats de produits issus des industries agroalimentaires, qui avaient atteint des niveaux records il y a quelques années (11,5 M EUR en moyenne sur la période et 20 M EUR en 2008) ont depuis nettement diminué à 2,7 M EUR en 2013 (+6,0 % sur l année). En 2013, les autres produits industriels ont représenté le premier poste d importation, avec 54,5 % du total des achats, dont 46,5 % pour le seul poste «aluminium», devant les importations d hydrocarbures naturels et de produits des industries extractives (37,6 %), essentiellement composées de charbon (30,0 %) et d autres minerais métalliques (7,0 %). Les produits des industries agroalimentaires ont représenté l an passé le troisième poste d importation, avec 4,4 % du total des achats. Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme Avec des échanges bilatéraux s élevant à 121,2 M EUR en 2013, le commerce entre la France et le Mozambique, bien qu en progression continu ces dernières années, a diminué de -17,8 % l an passé. Le pays se situe au 5ème rang des destinations des exportations françaises en Afrique australe (après l Afrique du Sud, l Angola, la Namibie et la Tanzanie), mais au 26ème rang en Afrique sub-saharienne et au 131ème rang au niveau mondial. La part de marché de la France au Mozambique progresse néanmoins régulièrement, à 1,4 % en 2012, contre 0,6 % en 2010, ce qui tranche par rapport à l examen des parts françaises dans les autres pays de la région. L an passé, la France a enregistré un déficit commercial de 0,6 M EUR, après un excédent de 20,0 M EUR en 2012, essentiellement en raison de l effondrement des ventes de produits pharmaceutiques, couplée à l augmentation des importations de charbon. A l avenir, les prévisions de croissance du Mozambique ouvrent des perspectives très favorables pour les exportations françaises. Les besoins actuels et futurs du Mozambique sont en effet nombreux et diversifiés, liés notamment à l exploration et la production dans les secteurs miniers et gaziers, ainsi qu aux besoins en infrastructures énergétiques, de transport et de télécommunications. L essor continu du secteur énergétique pourrait également se traduire par une hausse des achats de charbon et de gaz depuis le Mozambique. Les échanges de biens entre la France et le Mozambique restent pour l instant très concentrés, les équipements mécaniques, électriques, informatiques et communication côté exportations, et l aluminium et le charbon pour ce qui est des importations. Ces flux devraient cependant être amenés à se renforcer et surtout à se diversifier, tout particulièrement si l émergence du Mozambique en tant que futur grand 2

3 exportateur de charbon et de gaz se concrétise et compte tenu des besoins présents et à venir en matière d infrastructures et de services spécialisés. La hausse significative du niveau de vie dans les prochaines années devrait conduire également à une progression des ventes de biens de consommation et d autres produits (comme les produits pharmaceutiques). Cependant les circuits de distributions (transitant notamment par l Afrique du Sud) pourraient masquer ces évolutions dans les statistiques bilatérales. 3

4 En millions EUR ANNEXE Evolution des échanges commerciaux entre la France et le Mozambique Exportations Importations Solde Exportations françaises vers le Mozambique en 2013 Produits des industries agroalimentaires 7,5% Produits divers 0,2% Produits pétroliers raffinés et coke 0,1% Autres produits industriels 15,6% Matériels de transport 21,6% Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique 54,9% 4

5 Principaux produits d exportation en 2013 en % du total des ventes Aéronefs et engins spatiaux 20,3% Equipements de communication 16,1% Autres matériels électriques 11,7% Machines pour l'extraction ou la construction Moteurs, génératrices et transformateurs électriques 7,3% 6,1% 0% 5% 10% 15% 20% 25% Importations françaises en provenance du Mozambique en 2013 Hydrocarbures naturels 37,6% Autres produits industriels 54,5% Produits des industries agroalimentaire s 4,4% Produits agricoles et sylvicoles 2,7% Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique 0,4% 5

6 Principaux produits d importation en 2013 en % du total des achats Aluminium 46,5% Charbon 30,0% Autres minerais métalliques 7,0% Articles de joaillerie et bijouterie 5,8% Produits à base de tabac 2,7% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 6

7 Echanges bilatéraux entre la France et le Mozambique en 2013 en M EUR Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l aquaculture Exportations 0,0 0,1 Importations 1,5 1,6 Solde -1,4-1,6 Hydrocarbures naturels, autres produits des industries extractives, électricité, déchets Exportations 0,0 0,0 Importations 15,9 22,9 Solde -15,9-22,9 Produits des industries agroalimentaires (IAA) Exportations 4,5 4,5 Importations 2,5 2,7 Solde 1,9 1,8 Produits pétroliers raffinés et coke Exportations 0,0 0,0 Importations 0,0 0,0 Solde 0,0 0,0 Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique Exportations 24,4 33,1 Importations 0,2 0,2 Solde 24,3 32,9 Matériels de transport Exportations 3,5 13,0 Importations 0,1 0,1 Solde 3,4 13,0 Autres produits industriels Exportations 50,9 9,4 Importations 43,3 33,2 Solde 7,5-23,8 Produits divers Exportations 0,5 0,1 Importations 0,2 0,1 Solde 0,3 0,0 Total Exportations 83,8 60,3 Importations 63,7 60,9 Solde 20,1-0,6 Clause de non-responsabilité - Le service économique s efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l utilisation et de l interprétation de l information contenue dans cette publication. 7

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013 Résumé Bilan du commerce extérieur de la Corée en 213 Malgré une croissance modeste en 213 (+,7% contre 1% en moyenne par an entre 2 et 21), les échanges commerciaux coréens se sont maintenus au-dessus

Plus en détail

DG Trésor Septembre 2015

DG Trésor Septembre 2015 Les échanges commerciaux entre la France et le Portugal au premier semestre 2015 (balance des biens) DG Trésor Septembre 2015 Le déficit commercial de la France avec le Portugal a poursuivi sa décrue au

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2013 Les échanges, qui avaient nettement ralenti en 2012, se replient en 2013. Le recul des exportations (-1,3 %, après +3,1 %) est marqué pour certains biens intermédiaires,

Plus en détail

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv.

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv. http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2015 En 2015, les exportations, qui bénéficient du raffermissement de la demande mondiale et de gains de compétitivité liés à la dépréciation de l euro, progressent

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Premier semestre 2015

Premier semestre 2015 http://lekiosque.finances.gouv.fr Amélioration du déficit liée à l'allègement de la facture énergétique Premier semestre 2015 Au premier semestre 2015, la reprise des exportations se confirme (+3,4 %,

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée Pour que le secteur minier améliore sa contribution au développement généralisé, il doit être mieux intégré dans l

Plus en détail

Fiche-Pays : République de Tanzanie

Fiche-Pays : République de Tanzanie Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'économie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur Direction des Affaires Générales DTSI /

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

La part des banques dans le financement des entreprises

La part des banques dans le financement des entreprises Le financement bancaire des entreprises en Polynésie française AGENCE DE PAPEETE NUMERO 1 Janvier 08 Note expresse Établissement public Dotation 000 000 - SIRET 78 430 111 0 APE 651 A Siège social : 5

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Sommaire 1. Introduction 2. Brève présentation de l APPA 3. Place de l Afrique dans le contexte pétrolier

Plus en détail

Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique

Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique Suite à la décision de l OPEP le 7/11/01 de ne pas diminuer le quota de production de pétrole des pays de l organisation (maintenu à 30 millions

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Octobre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage 1 L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage Information, éducation, relationnel 11% Déplacements liés au travail 7% Produits de base 2% Métallurgie/Sidérur

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié C/WP6(2006)28 C/WP6(2006)28 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Jan-2007 Français - Or. Anglais

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens:

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens: Observatoire du crédit aux sociétés non financières boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tel. +32 2 221 26 99 Fax +32 2 221 31 97 TVA BE 0203.201.340 RPM Bruxelles 2016-05-27 Liens: observatoire

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Rabat, le 26 juin 2014

Rabat, le 26 juin 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 26 juin 2014 Afrique occupe de plus en plus une part importante dans les échanges internationaux : sa part dans les échanges commerciaux est passée

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

L Australie et la crise agricole

L Australie et la crise agricole L Australie et la crise agricole Agriculture en Australie Agriculture en France 20% 8% céréales élevage à viande/laitier 23% culture et élevage 48% autre 17% 36% Sources : Bureau australien des Statistiques

Plus en détail

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013,

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013, Points 7 forts BILAN 213 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE 213, DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE La balance commerciale de la Polynésie française continue

Plus en détail

La production d hydrocarbures au Ghana

La production d hydrocarbures au Ghana La production d hydrocarbures au Ghana Le Ghana est depuis fin 2010 un pays producteur de pétrole. Le début de l exploitation de nouveaux champs devrait entraîner un doublement sa production d ici la fin

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Année 2014. Atonie des exportations en 2014, malgré une éclaircie au dernier trimestre

Année 2014. Atonie des exportations en 2014, malgré une éclaircie au dernier trimestre http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2014 Sur l ensemble de 2014, les exportations sont quasiment stables (+0,1 %, après -1,2 %), malgré une fin d année favorable. La progression des ventes de l aéronautique

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession FICHE PAYS PECO : LE DANGER RUSSE Marion Cochard Département analyse et prévision Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession pour certains pays de la zone, la croissance a repris progressivement

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI AFRIQUE DE L OUEST La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI en ligne 17 mars 2011 Marché à Monrovia (Libéria) : la crise qui persiste en

Plus en détail

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro FRANCE La croissance économique devrait gagner en vigueur en 215 et 216. La baisse des prix de l énergie, l amélioration des conditions financières, le ralentissement de l assainissement budgétaire, le

Plus en détail

Évolution du commerce mondial en 2004, et perspectives pour 2005

Évolution du commerce mondial en 2004, et perspectives pour 2005 , et perspectives pour 25 1. Le commerce : faits saillants La plupart des grandes régions ont enregistré en 24 une forte croissance économique qui a permis une expansion vigoureuse du commerce mondial.

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador 2014 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5 SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 9 JUIN 0H01 Communiqué de presse Nanterre, le 9 juin 2015 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0

Plus en détail

Canada-Australie. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-25-F Le 25 mai 2011

Canada-Australie. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-25-F Le 25 mai 2011 Canada-Australie Publication n o 211-25-F Le 25 mai 211 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk INTRODUCTION Les pays d Asie ont traversé deux crises d ampleur inégale: La crise dite «asiatique» de 1997-1999.

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 5 CONTACTS PRESSE Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail :

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015. Paris, le 29 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du groupe ERAMET au 1 er semestre 2015 Dans un contexte de dégradation forte et simultanée des cours du nickel et du manganèse, ERAMET est un groupe

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Le secteur primaire. Agriculture pour l industrie et l exportation: Baisse générale de la production

Le secteur primaire. Agriculture pour l industrie et l exportation: Baisse générale de la production REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland -------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS Evolution de l

Plus en détail

Printemps arabes : quelles conséquences sur l investissement étranger?

Printemps arabes : quelles conséquences sur l investissement étranger? Annuaire IEMed. de la Méditerranée 213 27 Printemps arabes : quelles conséquences sur l investissement étranger? Emmanuel Noutary Délégué général ANIMA Investment Network, Marseille Zoé Luçon Chef de projet,

Plus en détail

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne 1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne Boris GUANNEL, Sylvie MABILE, Claire PLATEAU (SESSI) LES ÉCHANGES INTRAGROUPE En 1999,

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan En général: 2010 (estimations) PIB 15,6 milliards USD Taux de croissance du PIB 8,2% Inflation 13,3% Exportations de biens (FOB) Importations

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012 N 13 Avril 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le secteur de la distribution d eau en France

Plus en détail

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 0 Synthèse Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 1 Résumé Il existe des besoins pressants en matière de développement humain sur

Plus en détail

III. Commerce des services commerciaux

III. Commerce des services commerciaux III. Commerce des services commerciaux Les exportations de services commerciaux ont augmenté de 11 pour cent. Faits saillants de l évolution en 211: vue d ensemble Données commerciales Liste des tableaux

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 ALI AL-NAIMI (MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE) EN 2015 : «NO ONE CAN SET THE PRICE OF OIL IT S UP TO ALLAH» 100 90 80 70 60 50 40 30 20 novembre

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique Novembre 2013 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Secteur réel... 3

Plus en détail

L ACTIVITE. Evolution de l'activité industrielle secteur privé. Evolution de l'activité industrielle secteur public

L ACTIVITE. Evolution de l'activité industrielle secteur privé. Evolution de l'activité industrielle secteur public N 729 ENQUETE SUR LA SITUATION ET LES PERSPECTIVES DANS L INDUSTRIE AU - TROISIEME TRIMESTRE 215 - L enquête d opinion auprès des chefs d entreprise industrielle, initiée par les services de l ONS couvre

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Rencontre Moyen Terme 2014/2018 Grégori Colin Economiste LA BALANCE COMMERCIALE (incluant les services marchands) Les flux

Plus en détail