dossier de presse Lille - Bois Habité Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Pose de première pierre - Vert Ébène

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dossier de presse Lille - Bois Habité Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Pose de première pierre - Vert Ébène"

Transcription

1 dossier de presse Pose de première pierre Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Lille - Bois Habité Pose de première pierre - Vert Ébène 1

2 Déroulé de la manifestation lundi 28 juin h Pose de la première pierre de la résidence Vert Ébène Partenord Habitat Présentation de l opération par l architecte Sophie Bello 11h20 Découverte du Vérose Icade Dévoilement de la façade Présentation de l opération par l architecte Dominique Perrault Prise de paroles Martine Aubry, Maire de Lille Didier Manier, Président de Partenord Habitat Serge Grzybowski, Président-directeur général d'icade 12h Cocktail déjeunatoire 2 Pose de première pierre - Vert Ébène

3 sommaire Vert Ébène, 44 logements passifs au cœur du Bois Habité p. 5 - Historique - Le site : un projet en cœur de ville - Le planning prévisionnel - Le point de vue architectural - L habitant au cœur du projet - Le descriptif de l opération - L habitat passif - La dimension expérimentale et pédagogique - Les financements - Les intervenants Partenord Habitat p. 13 Partenord Lille p Organisation - L offre et la demande - Le patrimoine lillois - Les projets Pose de première pierre - Vert Ébène 3

4 Vert Ebène, 44 logements passifs Offrir à nos clients-locataires un espace à vivre Partenord Habitat est engagé dans la mise en place opérationnelle d un agenda 21. L intégration du développement durable dans ses activités de bailleur social, de constructeur et d aménageur se traduit par la recherche de solutions architecturales et techniques garantissant une réduction maximale des consommations d énergie et des émissions polluantes. La finalité est d assurer la gestion pérenne d un habitat durable permettant d offrir à nos clients-locataires des économies de charges dans un cadre de vie et de confort optimal. Nos choix en matière d habitat sont guidés par notre volonté de contribuer à une gestion économe des charges liées à l utilisation du logement et à la nécessaire préservation de l environnement. Cette stratégie volontariste se traduit par la réalisation d opérations en «très haute performance énergétique» (THPE), en Bâtiment basse consommation» (BBC) et en logement passifs. L opération de construction de 44 logements passifs au cœur du Bois Habité s inscrit dans cette dynamique. 4 Pose de première pierre - Vert Ébène

5 au cœur du Bois Habité écologique et économique en centre ville Historique Dans le cadre de l aménagement de la ZAC Euralille 2, Partenord Habitat a répondu au concours lancé par la SAEM Euralille portant sur la construction de 44 logements sur le lot 6 du Bois Habité. L'office a présenté un projet de construction de 44 logements passifs avec le cabinet d Architectes Bello-Caucheteux et a été désigné lauréat. L intégration d un projet très performant sur le plan de la réglementation thermique et énergétique, anticipant de 10 ans la réglementation, dans le contexte de l éco quartier du Bois Habité valorisant ainsi fortement l image du logement social constitue le point fort de l opération. Le site : un projet en cœur de ville Agence Bello-Cocheteux - Architectes Agence Bello-Cocheteux - Architectes Le site présente un enjeu stratégique : au pied de la gare Lille Europe. Le projet Euralille 2 du Bois Habité complète le projet Euralille 1 par une offre en matière de logements emblématique du renouvellement de la ville. Le projet d urbanisme et de paysage affirme la volonté d un développement durable de la ville, avec des enjeux environnementaux forts. Le cahier des charges issu de l étude est orienté vers les certifications et labels en vue de l amélioration de l habitat. Ce projet a une vocation démonstrative en matière de renouvellement de l offre du logement urbain afin de favoriser le choix du retour en ville. Le planning prévisionnel : objectif été 2012 L opération a été lancée le 21 décembre 2009 pour une durée de 28 mois. L élévation du premier étage est en cours. Pose de première pierre - Vert Ébène 5

6 Le point de vue architectural L intimité au cœur de la densité Chacun des concepts imposés par le cahier des charges urbain se matérialise par une réalité d usage bénéfique à l habitant : - L intimité au cœur de la densité est assurée par une construction en quinconce, la présence importante du végétal et la variation des hauteurs de construction qui offre de larges terrasses traversantes. - L ensoleillement au cœur d une construction dense est assuré par des travées transversales non construites, permettant ainsi le passage du soleil en cœur d ilot pour illuminer les terrasses et les jardins. - L image urbaine verte au cœur de la densité est déclinée par la gamme coloristique des façades : le noir rappelant le sol et la terre, le blanc la lumière et le vert annonçant le feuillage et les toitures végétalisées. Agence Bello-Cocheteux - Architectes Atteindre le plus haut niveau de performance énergétique sans sacrifier la qualité architecturale La réalisation d un bâtiment passif induit une conception le plus souvent cubique et monobloc au détriment de la qualité architecturale et de l esthétique. La conséquence est le plus souvent que les espaces privatifs extérieurs du logement «terrasses et jardins» sont inexistants. Le défi de cette opération est de concilier performance énergétique et qualité d usage. La construction en quinconce permet de maîtriser les vis-à-vis L habitant au cœur du projet Répondre quantitativement et qualitativement aux besoins en matière de logement social y favoriser une offre variée de typologies afin de permettre une mixité de générations ; y réussir le pari d une offre de logement social accrue en centre-ville pour favoriser le retour des familles périurbaines en centre-ville et dont le choix de la périphérie et de ses espaces verts est aujourd hui remis en cause par la saturation des grands axes routiers et le coût du carburant y offrir une bonne maîtrise du coût des charges locatives. La précarité énergétique est une préoccupation constante pour Partenord Habitat. Le coût de l énergie est un problème grandissant pour les ménages à faibles revenus, usagers du logement locatif social. Il s agit donc de lutter contre la précarité Le bon voisinage : entre l échelle de l individuel et l échelle du collectif Agence Bello-Cocheteux - Architectes 6 Pose de première pierre - Vert Ébène

7 de demain, en évitant de poursuivre la production de bâtiments asservis au coût de l énergie dont les plus défavorisés ne pourront assumer l évolution. Des logements conçus selon les règles édictées par le label «passif» (voir explications ci-après) éloignent le spectre angoissant de la facture de chauffage, auquel les locataires du logement social sont les plus exposés, et assure au bailleur une meilleure garantie de paiement du loyer. Le monde du logement social, a, par tradition citoyenne, toujours été le lieu démonstratif de la qualité innovante du logement : il trouve donc ici la perpétuation de ce rôle de locomotive. Il s agit d une responsabilité citoyenne envers les générations à venir en créant aujourd hui le patrimoine immobilier qu elles auront à gérer demain, dans des conditions environnementales et économiques pressenties difficiles. Compte-tenu des 2423 demandes de logements pour la ville de Lille, comprenant les demandes de mutation exprimées par nos clients-locataires dans le cadre de leur parcours résidentiel, ce nouveau programme contribuera à la réponse que nous devons apporter au besoin en matière de logement locatif à proximité des services, équipements et moyens de transport en commun. Un ensemble de 5 maisons groupées offre des jardins orientés plein sud et au calme du cœur d ilot. Les logements collectifs s organisent en 3 séquences de gabarits variés dont les distributions horizontales et verticales sont constituées selon un principe de ruelles traversantes. Ces logements bénéficient de l éclairage naturel en façade sud et de vues sur le jardin intérieur. Ainsi, les jouissances d usage d espaces verts, intimes et ensoleillés, sont conçues au bénéfice de tous : le projet propose d offrir aux locataires l égalité de «services». Agence Bello-Cocheteux - Architectes Pose de première pierre - Vert Ébène 7

8 Descriptif de l opération Le programme prévoit : - 44 logements répartis en 39 appartements dont certains en duplex et 5 logements avec accès individuel. - un sous-sol commun divisé en garages fermés, places de parking, caves individuelles. Ces logements seront répartis dans 2 bâtiments dont la hauteur varie harmonieusement de R+1 à R+4. L ensemble des logements adaptés à la mobilité réduite seront desservis par un ascenseur. Les typologies iront du T1 au T6 pour les appartements et correspondent au T5 pour les logements individuels. 20 logements sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite dans le respect de la réglementation. Au-delà, 2 d'entre eux bénéficient de salles de bains adaptées. Présentation du projet architectural Agence Bello-Cocheteux - Architectes Les surfaces et loyers prévisionnels seront les suivants Le Prêt Locatif Social (PLS) Les opérations financées par des PLS ont vocation à accueillir des ménages dont les ressources excèdent celles requises pour accéder aux logements financés par les prêts PLUS et qui rencontrent des difficultés pour trouver un logement sur le marché privé, en particulier dans des zones de marché tendu. Il s agit donc de logement dit «intermédiaire» ; les plafonds sont supérieurs de 30 % à ceux du PLUS. Le Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) Le Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) Le PLUS est le principal dispositif de financement du logement social. Il vise une mixité d occupation : sur un programme donné, 30% au moins des logements sont obligatoirement attribués à des personnes dont les ressources sont inférieures ou égales à 60% du plafond de ressources, 10% pour revenus supérieurs de 20% maximum aux plafonds (PLUS majoré). En outre, il donne lieu à des aides spécifiques (subvention de l'etat, taux de T.V.A. réduit et exonération de la TFPB) et ouvre des droits à des prêts distribués par la Caisse des Dépôts et Consignations Il faut noter l engagement pris par Partenord Habitat en termes de développement durable et social, par la mise en place d une clause d insertion par le travail dans tous ses marchés de travaux en donnant une qualification aux personnes en recherche d emploi. 8 Pose de première pierre - Vert Ébène

9 L habitat passif : explications Le projet est conçu de manière à satisfaire aux exigences du label «Passiv Haus Institut», représenté en France par «la Maison passive» et délivré aux bâtiments sur la base de leur conception et de calculs thermiques justifiant d une consommation d énergie limitée à 15 kwh/an/m² pour le chauffage. Un bâtiment labellisé «PASSIF» est une construction qui est conçue de manière à ne pas consommer d énergie extérieure afin d assurer sa propre mise en température. Il maintient en son sein les calories qu il produit par son occupation (usagers, appareils électriques) et simultanément en optimisant radicalement l apport gratuit des énergies renouvelables. Le concept d habitat passif est en réalité très simple parce que logique et réaliste. Issu de pays réputés pour leur pragmatisme et leur sensibilité environnementale comme l Allemagne et l Autriche, il est appliqué depuis plus de dix ans par d autres pays comme la Suisse, et les pays nordiques dans lesquels la question du chauffage est primordiale. Pour mieux comprendre le raisonnement du passif et le reconnaitre au sein des différentes approches énergétiques, il est nécessaire de rappeler la pensée traditionnellement utilisée en matière de chauffage : pour assurer le confort thermique au sein de locaux occupés, une production technique de chaleur assure le maintien d une température La certification Habitat et Environnement, élaborée avec les représentants de la filière construction et les associations de consommateurs en articulation avec la démarche HQE et les principes de la certification Qualitel, est une démarche qui a pour objectif de prendre en compte la préservation de l environnement tout au long du cycle de vie d un logement. Engagement chantier propre Dans le cadre de la certification Habitat et Environnement, chacune des entreprises a signé la charte «chantier propre» dont les objectifs sont les suivants : - limiter les nuisances sonores et les poussières ; - favoriser le tri sélectif des déchets ; - maintenir la propreté du chantier et de ses abords ; - limiter les pollutions (air et sol). intérieure constante indépendamment de celle existant à l extérieur. Il s agit donc de consommer une énergie : gaz, électricité, ou des énergies propres et renouvelables comme le solaire, la géothermie ou le bois y Premier principe : «nourrir» le bâtiment avec des thermies naturellement présentes dans la construction et à l extérieur de celle-ci. Il s agit de reconnaitre les occupants du lieu, les appareils d éclairage et d électroménager comme des producteurs de calories. Le calcul de celles-ci a révélé une quantité déterminante de thermies pour assurer le maintien en température des locaux en période de chauffe. Cette quantité sera complétée par les calories présentes à l extérieur, notamment celles transportées par les rayons solaires. Le bâtiment les fait pénétrer par son orientation : il faut localiser les pièces à vivre du coté du soleil sud et ouest et rendre la façade perméable à la pénétration des rayons, grâce notamment à un maximum de vitrage. Ce potentiel énergétique issu de ces deux sources intérieures et extérieures suffit à assurer la mise en chauffe de l air intérieur, et supprime la nécessité d une consommation d une autre ressource énergétique. Il n y a pas de chauffage dans les bâtiments passifs. y Deuxième principe : maintenir la permanence de cette quantité énergétique dans le logement. La conception vise à maintenir l intégrité du capital du logement en supprimant les déperditions. Pour cela, il est créé comme une couverture isolante et imperméable aux fuites, désignée comme l enveloppe isolante. y Troisième principe : assurer la distribution des calories au cœur des différentes pièces par le biais de l air. Chaque logement est équipé d une centrale VMC double flux dotée d un échangeur de chaleur AIR-AIR qui maintient les calories en extrayant celles-ci de l air vicié avant sa sortie et les réinjecte dans l air neuf froid, avant sa pénétration dans le bâtiment. Résultats : - La consommation facturée en énergie de chauffage se limite à celle du groupe VMC, justifiant le chiffre de 15 Kwh/ m2/an qui identifie un bâtiment passif au sens de la délivrance du label. A comparer avec les 90 Kwh dans le cadre de la réglementation thermique 2005, et les 50 Kwh des bâtiments haute performance énergétique. - Une qualité d air effective dans toutes les pièces et un confort d été assuré sans climatisation. - Une réelle autonomie énergétique : il n y a plus de dépen- Pose de première pierre - Vert Ébène 9

10 dance à une source quelconque, ni à une technicité coûteuse en maintenance puisqu il s agit d isolation, de vitrage et d une VMC, d où le terme «passif». y La dimension expérimentale Cette opération se veut fortement innovante en matière de réflexion sur la qualité du logement face aux problématiques environnementales de ce siècle. Elle constitue pour Partenord Habitat une opportunité démonstrative afin d inciter l ensemble du monde de la construction à s investir dans ce type de conception en contribuant à une nouvelle pensée constructive du logement et en ouvrant notamment un chemin exemplaire grâce à la tribune dont jouit Euralille. y La dimension pédagogique Les objectifs environnementaux et les caractéristiques techniques de l'opération impliquent une forte sensibilisation des futurs résidents sur le thème du "mieux habiter". Les résultats attendus ne sauraient être atteints sans que les habitudes de vie soient modifiées : comment habiter un logement non équipé, contrairement à ce qui a toujours été, d'appareils de chauffage? Les réflexes qui guident la manière dont nous habitons un logement doivent être révisés afin d'adopter des modes d'utilisation adaptés. Pour cela, Partenord Habitat mettra en place des actions de communication spécifiques : - La création d'un espace pédagogique qui permettra de prendre connaissance de visu des équipements et de leur fonctionnement. Plus généralement, les principes constructifs, leur mise en oeuvre, la gestion quotidienne de la performance thermique seront expliqués afin d'assurer une parfaite appropriation des résidents. Au-delà, cet espace constituera un lieu d'échange et de capitalisation des expériences aussi bien pour le monde du BTP, pour les partenaires de l'office que pour les associations de locataires. Ce sera un lieu élargi de concertation locative (associations de locataires et Conseil de concertation locative de l'office). Un livret d'accueil adapté aux spécificités de la résidence du Vert Ebène et destiné aux futurs clients-locataires. La dimension pédagogique concerne aussi les métiers de maître d'ouvrage et de gestionnaire qu'assure Partenord Habitat. Le retour d'expérience, la mesure en continu de la performance de l'immeuble, l'évaluation précise de l'impact de la construction et des modes d'utilisation de celui-ci sur la consommation et la facturation des charges locataives, les conséquences de ce nouveau mode d'habiter sur la solvabilité des ménages occupants et leur part à charge mensuelle, les retours sur investissement en terme d'exploitation liés à la suppression des équipements de chauffage classiques constituent autant de valeurs ajoutées bien audelà du seul défi technique et le franchissement de cette étape technologique. Agence Bello-Cocheteux - Architectes L habitat passif qualifie un bâtiment dont la consommation énergétique est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou internes (matériel électrique et occupation). Une maison passive réduit d environ 80% les dépenses d énergie de chauffage par rapport à une maison neuve classique. 10 Pose de première pierre - Vert Ébène

11 Les financements Coût total de l opération : TOTAL DEPENSES Travaux de bâtiment Charge foncière Honoraires Révisions de prix TVA sur livraison à 5,5 % TOTAL RECETTES Subvention Conseil Général Subvention Conseil Régional / ADEME Subvention Etat Subvention LMCU Subvention Ville Partenord Habitat dont prêts et fonds propres Pose de première pierre - Vert Ébène 11

12 Les intervenants Maîtrise d Ouvrage PARTENORD HABITAT 27 Boulevard Vauban LILLE Cedex Maître d œuvre Bâtiment Cabinet d Architecture Bello-Caucheteux Villeneuve d Ascq Bureau de Contrôle APAVE - Lille Coordinateur Sécurité / Santé QUALICONSULT SECURITE - Villeneuve d Ascq Assistant Maîtrise d Ouvrage ADA Environnement - Villeneuve d Ascq Gros Œuvre RAMERY Bâtiment - Erquinghem Lys Ossature bois LAURENGE - Haubourdin Bureau d études Electricité + Plomberie et OPC KHEOPS Ingenierie - Lille Bureau d études Thermique ENERGELIO - Seclin Bardage et étanchéité STEREC - Lens Menuiserie extérieure BILLIET - Dunkerque Plâtrerie DRUMEZ - Flers en Escrebieux Menuiserie Intérieure MARIEN - Bondues Peinture INDIGO - Lille Chauffage Ventilation Plomberie BEAUDEUX - Armentières Electricité SERTEC - Orchies Ascenseurs SCHINDLER - Wambrechies Serrurerie LM METAL - Tourcoing VRD Espaces Verts RAMERY TP - Erquinghem Lys 12 Pose de première pierre - Vert Ébène

13 Partenord Habitat Créé il y a près de 90 ans, Partenord Habitat est l Office Public de l Habitat (OPH) du Département du Nord. Il est présidé par Didier MANIER, également Vice-président du Conseil Général du Nord. Acteur de l aménagement du territoire Un acteur de l aménagement du territoir y L implication dans la politique de la ville et la rénovation urbaine Présent dans tous les secteurs de la géographie prioritaire de la ville, Partenord Habitat est un partenaire essentiel des transformations urbaines des grandes agglomérations du département. Partenord Habitat et l ANRU Partenord Habitat mobilisera près de 400 millions d pour la rénovation urbaine dans le Nord. Engagé par 14 conventions signées et 2 à venir, l Office démolira logements, renouvellera l offre locative en produisant logements neufs et 62 acquis améliorés et 133 en accession à la propriété en quelque 45 opérations, en réhabilitera et en «résidentialisera» y Aménageur en zone rurale Partenaire privilégié des petites communes, Partenord Habitat y déploie l ensemble de ses compétences afin d en assurer un développement harmonieux basé sur la mixité des produits et la réalisation d équipements publics. Favoriser l'accès au logement pour tous Favoriser l accès au logement pour tous Chaque année, Partenord Habitat permet à quelque familles de trouver la solution résidentielle adaptée à leurs attentes, en accueillant de nouveaux foyers dans son parc de près de logements, en assurant une gestion dynamique des mutations dans ce parc au bénéfice des familles déjà logées et en livrant chaque année 300 logements ou équivalents logements nouveaux. Partenord Habitat développe une gamme de logements diversifiée de toutes typologies : logements individuels et collectifs, acquis améliorés ou neufs (en location comme en accession) et produits spécialisés (foyers, centres d hébergement,...). Enfin, l Office mène une activité de promotion immobilière et de vente à l occupant ayant pour vocation de répondre aux aspirations des nordistes souhaitant devenir propriétaires de leur logement. Une ingénierie complète au service Une ingénierie complète au service des 653 communes du département Partenord Habitat propose aux communes et à leurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) une gamme complète de prestations sur mesure favorisant la mise en œuvre de leur politique de développement : étude de marché, mandat foncier, convention d étude d aménagement, mandat de commercialisation, conduite d opération, maîtrise d ouvrage déléguée, gestion pour leur compte de leur patrimoine immobilier. L Office mobilise des moyens en constante progression afin d assurer l entretien et l amélioration de ses logements. Près de 40 millions d euros sont investis chaque année. De la réhabilitation lourde à la maintenance quotidienne, Partenord Habitat met en œuvre un Plan de Patrimoine ambitieux avec pour souci constant la qualité de vie des habitants. Repères Nordistes logés 749 salariés 10 directions de territoires, 1 agence immobilier spécialisé, 6 antennes et 51 Points Services logements et équivalents logements Loyers logements : 160 M Chiffre d Affaires total : 163 M Entretien - Maintenance (hors investissement) : 31, 1 M Investissements 2009 : 172, 3 M dont - Logements neufs et Acquis Améliorés : 123 M (665 logements livrés/1280 logements en ordres de service) - Réhabilitation : 32 M (1634 logements livrés/450 logements en ordres de service) - Produits spécialisés : 17, 3 M Pose de première pierre - Vert Ébène 13

14 Partenord Lille - 59 collaborateurs déployés sur 6 secteurs sont au service de habitants - 6 secteurs logements répartis dans 9 communes demandes de logements en 2009 pour 529 attributions (dont 148 mutations au sein du parc) - 2,1 millions d euros consacrés à l entretien et à la maintenance du patrimoine en 2010 Marie Christine COQUE Directrice Relations Prospectives y Point Services de Lille Moulins, Lille Centre Ronchin - Faches Thumesnil Responsable de Secteur : Marc DECOSTER y Direction de Territoires Patrick RUET Directeur de Territoires Technicien de Secteur : Hervé MUNIER Commerciale d Agence : Christine DUHEM Claudie LEFEBVRE Animatrice Commerciale Magali CLERMONT Assistante d Agence Philippe FOUTERET Animateur Technique Agent Social : Lydie VIOLIER y Unité de Production Métropole Responsable Maîtrise d Ouvrage : François DALLY Responsable Unité Adjoint : Philippe HUMBERT Responsable d Opérations : Delphine DUBOIS Technicien Produit : Ketty PETIT 14 Pose de première pierre - Vert Ébène

15 L offre et la demande En 2009, 529 demandes de logement sur les 3690 formulées à l échelle de la direction de territoires ont pu être satisfaites : 28 % d entre elles étaient des mutations de nos propres locataires au sein de notre patrimoine. 90 % des attributions ont été faites à des familles disposant d un revenu inférieur à 60% du revenu plafond, confirmant une politique d attribution dont l objectif est de satisfaire en priorité la demande des familles à ressources modestes tout en veillant à leur solvabilité et à la meilleure adéquation famille/logement. Le patrimoine lillois 62 % du parc géré par Partenord Lille sont répartis sur les communes de Lille, Lomme et Hellemmes, soit 2803 logements. Les projets teur de l aménagement du territoir y Lille Quartier Vauban Cité Menu Impasse St Joseph Restructuration d une courée en 19 logements individuels du type 2 au type 4 livraison juillet 2010 Investissement : y Lille Centre - 45 à 53, rue des Déportés Restructuration d un immeuble en 30 logements collectifs PLUS et PLAI du type 2 au type 4 et construction de 6 logements individuels type 4 et 5 livraison 2ème trimestre 2011 Investissement : y Lille Centre 8, boulevard Louis XIV Restructuration des locaux de la Gendarmerie Nationale livraison 2ème semestre 2011 Investissement : y Lille, boulevard Vauban 28, rue Patou Acquisition-Amélioration d un immeuble restructuré en 14 logements collectifs PLUS / PLS / PLI du type 2 au type 4 livraison 4ème trimestre 2011 Investissement : y Lille Sud - Les Margueritois Construction de 17 logements individuels de type 4 et 5 en accession sociale à la propriété livraion 2ème semestre 2012 Un Investissement : e ingénierie complè y Hellemmes Soleil Levant Acquisition-Amélioration de 20 logements de type 2 pour personne âgées livraison juillet 2010 Investissement : y Hellemmes Centre Rue de l Abbé Six Construction d une résidence de 23 logements PLUS collectifs du type 2 au type 5 livraison janvier 2011 Investissement : rvice Pose de première pierre - Vert Ébène 15

16 PARTENORD HABITAT 27, boulevard Vauban - BP Lille cedex Tél Pose de première pierre - Vert Ébène

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

Octobre 2012. Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005)

Octobre 2012. Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005) Octobre 2012 Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005) SOMMAIRE Le Projet Le programme ANRU Les Remparts La priorité au relogement La

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement H2CO Habitat à Coûts et Consommations Optimisés Po u r construire durablement Ministère de l écologie, de l énergie, du Développement durable et de la mer Direction Générale de l aménagement, du logement

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Sommaire Présentation de l Association Régionale Auvergne de l Union Sociale pour l Habitat...p 3 Le parc social énergivore en Auvergne...p

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Bellegarde-sur-Valserine

Bellegarde-sur-Valserine Vert Horizon Quartier Bellevue Bellegarde sur Valserine Bellegarde-sur-Valserine Les projets immobiliers de Dynacité à Beauséjour 1 er février 2016 - Dossier de presse Contacts Agence de Bellegarde-sur-Valserine

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants Aquitaine et Charente Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place Groupe des Chalets Les Bois du Lauragais à Toulouse Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place Dossier de presse Toulouse, le 12 juin 2013 Contact presse : agence mc3 - T.

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Logement Social et Développement Durable

Logement Social et Développement Durable Société Audoise et Ariégeoise d HLM Logement Social et Développement Durable 30 Novembre 2010 Plan Stratégique Energétique Bouquet Energétique Rénovation BBC Effinergie 188 logts Le Viguier Constats -

Plus en détail

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Dijon, jeudi 13 septembre 2012 Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Le 13 septembre 2012, François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon, président du Grand Dijon

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant Photo : Agence 11h45 Juillet 2015 1 RÉSIDENCE LEBON Nanterre Centre-ville 23 logements locatifs

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Résidence «La Garrigue» Le Rove 111 logements certifiés BBC et NF Logement. Inauguration le Jeudi 23 Avril 2015 à 17h30

Résidence «La Garrigue» Le Rove 111 logements certifiés BBC et NF Logement. Inauguration le Jeudi 23 Avril 2015 à 17h30 Résidence «La Garrigue» Le Rove 111 logements certifiés BBC et NF Logement Inauguration le Jeudi 23 Avril 2015 à 17h30 SOMMAIRE LE PROJET La présentation de l opération Une vie de village tournée vers

Plus en détail

Un patrimoine pensé pour vous...

Un patrimoine pensé pour vous... Un patrimoine pensé pour vous... L E M P L A C E M E N T S Û R L I N N O V A T I O N A R C H I T E C T U R A L E L A Q U A L I T É D E C O N S T R U C T I O N Promoteur Aménageur Constructeur Un patrimoine

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains 15 logements BEPAS (Bâtiment à énergie passive) Le Champ de Foire Architecte : V. Legrand, Cabinet GERA Puteaux Mardi 8 juillet 2014 à 18 heures 1 15 logements BEPAS

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté prix : 15 TTC ISBN :

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU

Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU Vendredi 11 octobre 2013 Architectes : François PELEGRIN & Archimage et Associés Les dates clés et le descriptif

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS»

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS» La Région Provence-Alpes-Côte d Azur a mis en place une expérimentation qui a deux volets : - volet «grand public» : aider les ménages à améliorer les performances énergétiques et le confort de leur logement,

Plus en détail

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Permettre la réduction des besoins énergétiques des logements grâce à des constructions performantes

Plus en détail

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône)

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) Innovation environnementale 1 Le Jardin de Jules : plan de situation 2 Le contexte : Le Jardin de Jules : le contexte Au sein de la ZAC des

Plus en détail

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E : N O M B R E & T Y P O L O G I E D E S L O G E M E N T S TYPOLOGIE & SURFACES La typologie

Plus en détail

Projet de renouvellement urbain de Bourges. FRARU du 27 mai 2008 Atelier n 4

Projet de renouvellement urbain de Bourges. FRARU du 27 mai 2008 Atelier n 4 Projet de renouvellement urbain de Bourges Atelier n 4 Une triple conjoncture favorable UN IMPORTANT PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN UN AFFERMAGE DE FOURNITURE DE CHALEUR EN RESEAU EN FIN DE VALIDITE (mi

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

SAINT-MEDARD-EN-JALLES

SAINT-MEDARD-EN-JALLES DOSSIER DE PRESSE Résidence Henri Martin SAINT-MEDARD-EN-JALLES 80 logements collectifs en locatif social www.aquitanis.fr Office public de l habitat de la communauté urbaine de Bordeaux Résidence Henri

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration de la résidence Pasteur Europe à Pierrefitte-sur-Seine. 55 logements

Dossier de presse. Inauguration de la résidence Pasteur Europe à Pierrefitte-sur-Seine. 55 logements Dossier de presse Inauguration de la résidence Pasteur Europe à Pierrefitte-sur-Seine 55 logements Communiqué de presse Le mardi 15 septembre à 18h à Pierrefitte-sur-Seine Inauguration des 55 nouveaux

Plus en détail

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre Exemple d application d d un d plan climat territorial PCT de la ville de Nanterre Sommaire le PCT: pourquoi et comment Présentation du PCT Axe 1 : La ville dans ses domaines de compétences Axe 2 : La

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL 1- Construction Neuve 2- Acquisition-Amélioration 3- Réhabilitation Adresse complète de l opération PARTIE RÉSERVÉE À METZ METROPOLE Instructeur

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

la Société Présentation de www.soclova.fr

la Société Présentation de www.soclova.fr www.soclova.fr Présentation de la Société 43, Avenue Yolande d Aragon - B.P. 10452 49004 ANGERS CEDEX 01 02 41 31 13 77-02 41 31 13 70 contact@soclova.fr La soclova : un acteur local et fiable La SOCLOVA,

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en pilotage de projets.

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Une école à énergie positive groupe scolaire Jean-Louis Marquèze Limeil-Brévannes

Une école à énergie positive groupe scolaire Jean-Louis Marquèze Limeil-Brévannes Une école à énergie positive groupe scolaire Jean-Louis Marquèze Limeil-Brévannes Antoine Desdouits Janvier 2011 Économie et gestion de la construction Plan de l exposé 1. Présentation du projet 2. Acteurs

Plus en détail

Rhône-Alpes et Auvergne. Au service des territoires et de leurs habitants

Rhône-Alpes et Auvergne. Au service des territoires et de leurs habitants Rhône-Alpes et Auvergne Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015 ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches VILOGIA 9 000 logements 800 logements construits ou acquis par an 59 000 logements

Plus en détail

l environnement au cœur de Nanterre

l environnement au cœur de Nanterre l environnement au cœur de Nanterre 1 2 3 4 5 6 UN QUARTIER DURABLE DES LOGEMENTS MIXTES DES CONSTRUCTIONS PERFORMANTES UNE SOURCE D ÉNERGIE PILOTE UN SITE DÉPOLLUÉ UN PROJET PARTENARIAL UN ANCIEN SITE

Plus en détail

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy 10, place de la République - Nancy X:\CHARG_E... - Photos\Logo\...

Plus en détail

Dossier de presse. Pose de première pierre de 27 logements individuels et viabilisation de 15 lots libres de constructeur 1 BAMBECQUE BAMBECQUE

Dossier de presse. Pose de première pierre de 27 logements individuels et viabilisation de 15 lots libres de constructeur 1 BAMBECQUE BAMBECQUE Dossier de presse Pose de première pierre de 27 logements individuels et viabilisation de 15 lots libres de constructeur BAMBECQUE BAMBECQUE Pose de première pierre de 27 logements individuels et viabilisation

Plus en détail

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Comment l urbanisme durable prend en compte le cadre et les modes de vie?

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN Appel à projet annonce préalable RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT EN BOIS, 50 M ZAC BORDEAUX ST-JEAN BELCIER

Plus en détail

Résidence «10-12 rue Bonnet» 92110 Clichy 38 logements locatifs sociaux Un local commercial Une extension des locaux du club de billard

Résidence «10-12 rue Bonnet» 92110 Clichy 38 logements locatifs sociaux Un local commercial Une extension des locaux du club de billard Résidence «10-12 rue Bonnet» 92110 Clichy 38 logements locatifs sociaux Un local commercial Une extension des locaux du club de billard 1 ère pierre, le 19 novembre 2014 à 11 h 30 Novembre 2014 Les dernières

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine

Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine DOSSIER DE PRESSE Janvier 2014 Vilogia fait de Bègles la base de son développement en Aquitaine Contact Presse Vilogia Scholastie d Herlincourt, Responsable Editions et Relations Presse 03.59.35.50.30

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Votre Partenaire... Gestion Construction Aménagement Lotissement Promotion....sur mesure!

Votre Partenaire... Gestion Construction Aménagement Lotissement Promotion....sur mesure! Votre Partenaire... Gestion Construction Aménagement Lotissement Promotion...sur mesure! Partenaire des acteurs de l habitat Partenord Habitat, acteur de l aménagement du territoire Partenord Habitat dispose

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE Dans le contexte actuel de croissance des difficultés économiques, financières et sociales des plus pauvres, les collectivités

Plus en détail

Pose de première pierre de 65 logements locatifs 52, avenue du Général de Gaulle à Hallennes-lez-Haubourdin

Pose de première pierre de 65 logements locatifs 52, avenue du Général de Gaulle à Hallennes-lez-Haubourdin Dossier de Presse Pose de première pierre de 65 logements locatifs 52, avenue du Général de Gaulle à Hallennes-lez-Haubourdin Jeudi 24 octobre 2013, à 17h00 Contacts presse : PARTENORD Habitat Aurélie

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Retours d expérience dans l habitat collectif. Mercredi 20 février 2013

Retours d expérience dans l habitat collectif. Mercredi 20 février 2013 Retours d expérience dans l habitat collectif Mercredi 20 février 2013 INTERVENANTS : 2 Philippe Parnet - Directeur Gestion Patrimoine Patrick Vachez - Directeur du service politique énergétique Gestion

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement AMÉNAGEMENT & HABITAT 8 JANVIER 2015 MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement SÉMINAIRE CONTRAINTES ENERGETIQUES ET INNOVATIONS SOCIALES 2 QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT?

«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT? Lycée du Hénin, Académie de Lille «LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT Création et Innovation technologique ISOLER VENTILER

Plus en détail

Visite de chantier des résidences Liberté, Egalité, Fraternité et Renaissance 96 logements sociaux réhabilités

Visite de chantier des résidences Liberté, Egalité, Fraternité et Renaissance 96 logements sociaux réhabilités dossier de presse Visite de chantier des résidences Liberté, Egalité, Fraternité et Renaissance 96 logements sociaux réhabilités Lomme Visite de chantier des résidences Liberté, Egalité, Fraternité et

Plus en détail