dossier de presse Lille - Bois Habité Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Pose de première pierre - Vert Ébène

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dossier de presse Lille - Bois Habité Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Pose de première pierre - Vert Ébène"

Transcription

1 dossier de presse Pose de première pierre Vert Ébène - 44 logements passifs : une première dans le Nord Lille - Bois Habité Pose de première pierre - Vert Ébène 1

2 Déroulé de la manifestation lundi 28 juin h Pose de la première pierre de la résidence Vert Ébène Partenord Habitat Présentation de l opération par l architecte Sophie Bello 11h20 Découverte du Vérose Icade Dévoilement de la façade Présentation de l opération par l architecte Dominique Perrault Prise de paroles Martine Aubry, Maire de Lille Didier Manier, Président de Partenord Habitat Serge Grzybowski, Président-directeur général d'icade 12h Cocktail déjeunatoire 2 Pose de première pierre - Vert Ébène

3 sommaire Vert Ébène, 44 logements passifs au cœur du Bois Habité p. 5 - Historique - Le site : un projet en cœur de ville - Le planning prévisionnel - Le point de vue architectural - L habitant au cœur du projet - Le descriptif de l opération - L habitat passif - La dimension expérimentale et pédagogique - Les financements - Les intervenants Partenord Habitat p. 13 Partenord Lille p Organisation - L offre et la demande - Le patrimoine lillois - Les projets Pose de première pierre - Vert Ébène 3

4 Vert Ebène, 44 logements passifs Offrir à nos clients-locataires un espace à vivre Partenord Habitat est engagé dans la mise en place opérationnelle d un agenda 21. L intégration du développement durable dans ses activités de bailleur social, de constructeur et d aménageur se traduit par la recherche de solutions architecturales et techniques garantissant une réduction maximale des consommations d énergie et des émissions polluantes. La finalité est d assurer la gestion pérenne d un habitat durable permettant d offrir à nos clients-locataires des économies de charges dans un cadre de vie et de confort optimal. Nos choix en matière d habitat sont guidés par notre volonté de contribuer à une gestion économe des charges liées à l utilisation du logement et à la nécessaire préservation de l environnement. Cette stratégie volontariste se traduit par la réalisation d opérations en «très haute performance énergétique» (THPE), en Bâtiment basse consommation» (BBC) et en logement passifs. L opération de construction de 44 logements passifs au cœur du Bois Habité s inscrit dans cette dynamique. 4 Pose de première pierre - Vert Ébène

5 au cœur du Bois Habité écologique et économique en centre ville Historique Dans le cadre de l aménagement de la ZAC Euralille 2, Partenord Habitat a répondu au concours lancé par la SAEM Euralille portant sur la construction de 44 logements sur le lot 6 du Bois Habité. L'office a présenté un projet de construction de 44 logements passifs avec le cabinet d Architectes Bello-Caucheteux et a été désigné lauréat. L intégration d un projet très performant sur le plan de la réglementation thermique et énergétique, anticipant de 10 ans la réglementation, dans le contexte de l éco quartier du Bois Habité valorisant ainsi fortement l image du logement social constitue le point fort de l opération. Le site : un projet en cœur de ville Agence Bello-Cocheteux - Architectes Agence Bello-Cocheteux - Architectes Le site présente un enjeu stratégique : au pied de la gare Lille Europe. Le projet Euralille 2 du Bois Habité complète le projet Euralille 1 par une offre en matière de logements emblématique du renouvellement de la ville. Le projet d urbanisme et de paysage affirme la volonté d un développement durable de la ville, avec des enjeux environnementaux forts. Le cahier des charges issu de l étude est orienté vers les certifications et labels en vue de l amélioration de l habitat. Ce projet a une vocation démonstrative en matière de renouvellement de l offre du logement urbain afin de favoriser le choix du retour en ville. Le planning prévisionnel : objectif été 2012 L opération a été lancée le 21 décembre 2009 pour une durée de 28 mois. L élévation du premier étage est en cours. Pose de première pierre - Vert Ébène 5

6 Le point de vue architectural L intimité au cœur de la densité Chacun des concepts imposés par le cahier des charges urbain se matérialise par une réalité d usage bénéfique à l habitant : - L intimité au cœur de la densité est assurée par une construction en quinconce, la présence importante du végétal et la variation des hauteurs de construction qui offre de larges terrasses traversantes. - L ensoleillement au cœur d une construction dense est assuré par des travées transversales non construites, permettant ainsi le passage du soleil en cœur d ilot pour illuminer les terrasses et les jardins. - L image urbaine verte au cœur de la densité est déclinée par la gamme coloristique des façades : le noir rappelant le sol et la terre, le blanc la lumière et le vert annonçant le feuillage et les toitures végétalisées. Agence Bello-Cocheteux - Architectes Atteindre le plus haut niveau de performance énergétique sans sacrifier la qualité architecturale La réalisation d un bâtiment passif induit une conception le plus souvent cubique et monobloc au détriment de la qualité architecturale et de l esthétique. La conséquence est le plus souvent que les espaces privatifs extérieurs du logement «terrasses et jardins» sont inexistants. Le défi de cette opération est de concilier performance énergétique et qualité d usage. La construction en quinconce permet de maîtriser les vis-à-vis L habitant au cœur du projet Répondre quantitativement et qualitativement aux besoins en matière de logement social y favoriser une offre variée de typologies afin de permettre une mixité de générations ; y réussir le pari d une offre de logement social accrue en centre-ville pour favoriser le retour des familles périurbaines en centre-ville et dont le choix de la périphérie et de ses espaces verts est aujourd hui remis en cause par la saturation des grands axes routiers et le coût du carburant y offrir une bonne maîtrise du coût des charges locatives. La précarité énergétique est une préoccupation constante pour Partenord Habitat. Le coût de l énergie est un problème grandissant pour les ménages à faibles revenus, usagers du logement locatif social. Il s agit donc de lutter contre la précarité Le bon voisinage : entre l échelle de l individuel et l échelle du collectif Agence Bello-Cocheteux - Architectes 6 Pose de première pierre - Vert Ébène

7 de demain, en évitant de poursuivre la production de bâtiments asservis au coût de l énergie dont les plus défavorisés ne pourront assumer l évolution. Des logements conçus selon les règles édictées par le label «passif» (voir explications ci-après) éloignent le spectre angoissant de la facture de chauffage, auquel les locataires du logement social sont les plus exposés, et assure au bailleur une meilleure garantie de paiement du loyer. Le monde du logement social, a, par tradition citoyenne, toujours été le lieu démonstratif de la qualité innovante du logement : il trouve donc ici la perpétuation de ce rôle de locomotive. Il s agit d une responsabilité citoyenne envers les générations à venir en créant aujourd hui le patrimoine immobilier qu elles auront à gérer demain, dans des conditions environnementales et économiques pressenties difficiles. Compte-tenu des 2423 demandes de logements pour la ville de Lille, comprenant les demandes de mutation exprimées par nos clients-locataires dans le cadre de leur parcours résidentiel, ce nouveau programme contribuera à la réponse que nous devons apporter au besoin en matière de logement locatif à proximité des services, équipements et moyens de transport en commun. Un ensemble de 5 maisons groupées offre des jardins orientés plein sud et au calme du cœur d ilot. Les logements collectifs s organisent en 3 séquences de gabarits variés dont les distributions horizontales et verticales sont constituées selon un principe de ruelles traversantes. Ces logements bénéficient de l éclairage naturel en façade sud et de vues sur le jardin intérieur. Ainsi, les jouissances d usage d espaces verts, intimes et ensoleillés, sont conçues au bénéfice de tous : le projet propose d offrir aux locataires l égalité de «services». Agence Bello-Cocheteux - Architectes Pose de première pierre - Vert Ébène 7

8 Descriptif de l opération Le programme prévoit : - 44 logements répartis en 39 appartements dont certains en duplex et 5 logements avec accès individuel. - un sous-sol commun divisé en garages fermés, places de parking, caves individuelles. Ces logements seront répartis dans 2 bâtiments dont la hauteur varie harmonieusement de R+1 à R+4. L ensemble des logements adaptés à la mobilité réduite seront desservis par un ascenseur. Les typologies iront du T1 au T6 pour les appartements et correspondent au T5 pour les logements individuels. 20 logements sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite dans le respect de la réglementation. Au-delà, 2 d'entre eux bénéficient de salles de bains adaptées. Présentation du projet architectural Agence Bello-Cocheteux - Architectes Les surfaces et loyers prévisionnels seront les suivants Le Prêt Locatif Social (PLS) Les opérations financées par des PLS ont vocation à accueillir des ménages dont les ressources excèdent celles requises pour accéder aux logements financés par les prêts PLUS et qui rencontrent des difficultés pour trouver un logement sur le marché privé, en particulier dans des zones de marché tendu. Il s agit donc de logement dit «intermédiaire» ; les plafonds sont supérieurs de 30 % à ceux du PLUS. Le Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) Le Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) Le PLUS est le principal dispositif de financement du logement social. Il vise une mixité d occupation : sur un programme donné, 30% au moins des logements sont obligatoirement attribués à des personnes dont les ressources sont inférieures ou égales à 60% du plafond de ressources, 10% pour revenus supérieurs de 20% maximum aux plafonds (PLUS majoré). En outre, il donne lieu à des aides spécifiques (subvention de l'etat, taux de T.V.A. réduit et exonération de la TFPB) et ouvre des droits à des prêts distribués par la Caisse des Dépôts et Consignations Il faut noter l engagement pris par Partenord Habitat en termes de développement durable et social, par la mise en place d une clause d insertion par le travail dans tous ses marchés de travaux en donnant une qualification aux personnes en recherche d emploi. 8 Pose de première pierre - Vert Ébène

9 L habitat passif : explications Le projet est conçu de manière à satisfaire aux exigences du label «Passiv Haus Institut», représenté en France par «la Maison passive» et délivré aux bâtiments sur la base de leur conception et de calculs thermiques justifiant d une consommation d énergie limitée à 15 kwh/an/m² pour le chauffage. Un bâtiment labellisé «PASSIF» est une construction qui est conçue de manière à ne pas consommer d énergie extérieure afin d assurer sa propre mise en température. Il maintient en son sein les calories qu il produit par son occupation (usagers, appareils électriques) et simultanément en optimisant radicalement l apport gratuit des énergies renouvelables. Le concept d habitat passif est en réalité très simple parce que logique et réaliste. Issu de pays réputés pour leur pragmatisme et leur sensibilité environnementale comme l Allemagne et l Autriche, il est appliqué depuis plus de dix ans par d autres pays comme la Suisse, et les pays nordiques dans lesquels la question du chauffage est primordiale. Pour mieux comprendre le raisonnement du passif et le reconnaitre au sein des différentes approches énergétiques, il est nécessaire de rappeler la pensée traditionnellement utilisée en matière de chauffage : pour assurer le confort thermique au sein de locaux occupés, une production technique de chaleur assure le maintien d une température La certification Habitat et Environnement, élaborée avec les représentants de la filière construction et les associations de consommateurs en articulation avec la démarche HQE et les principes de la certification Qualitel, est une démarche qui a pour objectif de prendre en compte la préservation de l environnement tout au long du cycle de vie d un logement. Engagement chantier propre Dans le cadre de la certification Habitat et Environnement, chacune des entreprises a signé la charte «chantier propre» dont les objectifs sont les suivants : - limiter les nuisances sonores et les poussières ; - favoriser le tri sélectif des déchets ; - maintenir la propreté du chantier et de ses abords ; - limiter les pollutions (air et sol). intérieure constante indépendamment de celle existant à l extérieur. Il s agit donc de consommer une énergie : gaz, électricité, ou des énergies propres et renouvelables comme le solaire, la géothermie ou le bois y Premier principe : «nourrir» le bâtiment avec des thermies naturellement présentes dans la construction et à l extérieur de celle-ci. Il s agit de reconnaitre les occupants du lieu, les appareils d éclairage et d électroménager comme des producteurs de calories. Le calcul de celles-ci a révélé une quantité déterminante de thermies pour assurer le maintien en température des locaux en période de chauffe. Cette quantité sera complétée par les calories présentes à l extérieur, notamment celles transportées par les rayons solaires. Le bâtiment les fait pénétrer par son orientation : il faut localiser les pièces à vivre du coté du soleil sud et ouest et rendre la façade perméable à la pénétration des rayons, grâce notamment à un maximum de vitrage. Ce potentiel énergétique issu de ces deux sources intérieures et extérieures suffit à assurer la mise en chauffe de l air intérieur, et supprime la nécessité d une consommation d une autre ressource énergétique. Il n y a pas de chauffage dans les bâtiments passifs. y Deuxième principe : maintenir la permanence de cette quantité énergétique dans le logement. La conception vise à maintenir l intégrité du capital du logement en supprimant les déperditions. Pour cela, il est créé comme une couverture isolante et imperméable aux fuites, désignée comme l enveloppe isolante. y Troisième principe : assurer la distribution des calories au cœur des différentes pièces par le biais de l air. Chaque logement est équipé d une centrale VMC double flux dotée d un échangeur de chaleur AIR-AIR qui maintient les calories en extrayant celles-ci de l air vicié avant sa sortie et les réinjecte dans l air neuf froid, avant sa pénétration dans le bâtiment. Résultats : - La consommation facturée en énergie de chauffage se limite à celle du groupe VMC, justifiant le chiffre de 15 Kwh/ m2/an qui identifie un bâtiment passif au sens de la délivrance du label. A comparer avec les 90 Kwh dans le cadre de la réglementation thermique 2005, et les 50 Kwh des bâtiments haute performance énergétique. - Une qualité d air effective dans toutes les pièces et un confort d été assuré sans climatisation. - Une réelle autonomie énergétique : il n y a plus de dépen- Pose de première pierre - Vert Ébène 9

10 dance à une source quelconque, ni à une technicité coûteuse en maintenance puisqu il s agit d isolation, de vitrage et d une VMC, d où le terme «passif». y La dimension expérimentale Cette opération se veut fortement innovante en matière de réflexion sur la qualité du logement face aux problématiques environnementales de ce siècle. Elle constitue pour Partenord Habitat une opportunité démonstrative afin d inciter l ensemble du monde de la construction à s investir dans ce type de conception en contribuant à une nouvelle pensée constructive du logement et en ouvrant notamment un chemin exemplaire grâce à la tribune dont jouit Euralille. y La dimension pédagogique Les objectifs environnementaux et les caractéristiques techniques de l'opération impliquent une forte sensibilisation des futurs résidents sur le thème du "mieux habiter". Les résultats attendus ne sauraient être atteints sans que les habitudes de vie soient modifiées : comment habiter un logement non équipé, contrairement à ce qui a toujours été, d'appareils de chauffage? Les réflexes qui guident la manière dont nous habitons un logement doivent être révisés afin d'adopter des modes d'utilisation adaptés. Pour cela, Partenord Habitat mettra en place des actions de communication spécifiques : - La création d'un espace pédagogique qui permettra de prendre connaissance de visu des équipements et de leur fonctionnement. Plus généralement, les principes constructifs, leur mise en oeuvre, la gestion quotidienne de la performance thermique seront expliqués afin d'assurer une parfaite appropriation des résidents. Au-delà, cet espace constituera un lieu d'échange et de capitalisation des expériences aussi bien pour le monde du BTP, pour les partenaires de l'office que pour les associations de locataires. Ce sera un lieu élargi de concertation locative (associations de locataires et Conseil de concertation locative de l'office). Un livret d'accueil adapté aux spécificités de la résidence du Vert Ebène et destiné aux futurs clients-locataires. La dimension pédagogique concerne aussi les métiers de maître d'ouvrage et de gestionnaire qu'assure Partenord Habitat. Le retour d'expérience, la mesure en continu de la performance de l'immeuble, l'évaluation précise de l'impact de la construction et des modes d'utilisation de celui-ci sur la consommation et la facturation des charges locataives, les conséquences de ce nouveau mode d'habiter sur la solvabilité des ménages occupants et leur part à charge mensuelle, les retours sur investissement en terme d'exploitation liés à la suppression des équipements de chauffage classiques constituent autant de valeurs ajoutées bien audelà du seul défi technique et le franchissement de cette étape technologique. Agence Bello-Cocheteux - Architectes L habitat passif qualifie un bâtiment dont la consommation énergétique est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou internes (matériel électrique et occupation). Une maison passive réduit d environ 80% les dépenses d énergie de chauffage par rapport à une maison neuve classique. 10 Pose de première pierre - Vert Ébène

11 Les financements Coût total de l opération : TOTAL DEPENSES Travaux de bâtiment Charge foncière Honoraires Révisions de prix TVA sur livraison à 5,5 % TOTAL RECETTES Subvention Conseil Général Subvention Conseil Régional / ADEME Subvention Etat Subvention LMCU Subvention Ville Partenord Habitat dont prêts et fonds propres Pose de première pierre - Vert Ébène 11

12 Les intervenants Maîtrise d Ouvrage PARTENORD HABITAT 27 Boulevard Vauban LILLE Cedex Maître d œuvre Bâtiment Cabinet d Architecture Bello-Caucheteux Villeneuve d Ascq Bureau de Contrôle APAVE - Lille Coordinateur Sécurité / Santé QUALICONSULT SECURITE - Villeneuve d Ascq Assistant Maîtrise d Ouvrage ADA Environnement - Villeneuve d Ascq Gros Œuvre RAMERY Bâtiment - Erquinghem Lys Ossature bois LAURENGE - Haubourdin Bureau d études Electricité + Plomberie et OPC KHEOPS Ingenierie - Lille Bureau d études Thermique ENERGELIO - Seclin Bardage et étanchéité STEREC - Lens Menuiserie extérieure BILLIET - Dunkerque Plâtrerie DRUMEZ - Flers en Escrebieux Menuiserie Intérieure MARIEN - Bondues Peinture INDIGO - Lille Chauffage Ventilation Plomberie BEAUDEUX - Armentières Electricité SERTEC - Orchies Ascenseurs SCHINDLER - Wambrechies Serrurerie LM METAL - Tourcoing VRD Espaces Verts RAMERY TP - Erquinghem Lys 12 Pose de première pierre - Vert Ébène

13 Partenord Habitat Créé il y a près de 90 ans, Partenord Habitat est l Office Public de l Habitat (OPH) du Département du Nord. Il est présidé par Didier MANIER, également Vice-président du Conseil Général du Nord. Acteur de l aménagement du territoire Un acteur de l aménagement du territoir y L implication dans la politique de la ville et la rénovation urbaine Présent dans tous les secteurs de la géographie prioritaire de la ville, Partenord Habitat est un partenaire essentiel des transformations urbaines des grandes agglomérations du département. Partenord Habitat et l ANRU Partenord Habitat mobilisera près de 400 millions d pour la rénovation urbaine dans le Nord. Engagé par 14 conventions signées et 2 à venir, l Office démolira logements, renouvellera l offre locative en produisant logements neufs et 62 acquis améliorés et 133 en accession à la propriété en quelque 45 opérations, en réhabilitera et en «résidentialisera» y Aménageur en zone rurale Partenaire privilégié des petites communes, Partenord Habitat y déploie l ensemble de ses compétences afin d en assurer un développement harmonieux basé sur la mixité des produits et la réalisation d équipements publics. Favoriser l'accès au logement pour tous Favoriser l accès au logement pour tous Chaque année, Partenord Habitat permet à quelque familles de trouver la solution résidentielle adaptée à leurs attentes, en accueillant de nouveaux foyers dans son parc de près de logements, en assurant une gestion dynamique des mutations dans ce parc au bénéfice des familles déjà logées et en livrant chaque année 300 logements ou équivalents logements nouveaux. Partenord Habitat développe une gamme de logements diversifiée de toutes typologies : logements individuels et collectifs, acquis améliorés ou neufs (en location comme en accession) et produits spécialisés (foyers, centres d hébergement,...). Enfin, l Office mène une activité de promotion immobilière et de vente à l occupant ayant pour vocation de répondre aux aspirations des nordistes souhaitant devenir propriétaires de leur logement. Une ingénierie complète au service Une ingénierie complète au service des 653 communes du département Partenord Habitat propose aux communes et à leurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) une gamme complète de prestations sur mesure favorisant la mise en œuvre de leur politique de développement : étude de marché, mandat foncier, convention d étude d aménagement, mandat de commercialisation, conduite d opération, maîtrise d ouvrage déléguée, gestion pour leur compte de leur patrimoine immobilier. L Office mobilise des moyens en constante progression afin d assurer l entretien et l amélioration de ses logements. Près de 40 millions d euros sont investis chaque année. De la réhabilitation lourde à la maintenance quotidienne, Partenord Habitat met en œuvre un Plan de Patrimoine ambitieux avec pour souci constant la qualité de vie des habitants. Repères Nordistes logés 749 salariés 10 directions de territoires, 1 agence immobilier spécialisé, 6 antennes et 51 Points Services logements et équivalents logements Loyers logements : 160 M Chiffre d Affaires total : 163 M Entretien - Maintenance (hors investissement) : 31, 1 M Investissements 2009 : 172, 3 M dont - Logements neufs et Acquis Améliorés : 123 M (665 logements livrés/1280 logements en ordres de service) - Réhabilitation : 32 M (1634 logements livrés/450 logements en ordres de service) - Produits spécialisés : 17, 3 M Pose de première pierre - Vert Ébène 13

14 Partenord Lille - 59 collaborateurs déployés sur 6 secteurs sont au service de habitants - 6 secteurs logements répartis dans 9 communes demandes de logements en 2009 pour 529 attributions (dont 148 mutations au sein du parc) - 2,1 millions d euros consacrés à l entretien et à la maintenance du patrimoine en 2010 Marie Christine COQUE Directrice Relations Prospectives y Point Services de Lille Moulins, Lille Centre Ronchin - Faches Thumesnil Responsable de Secteur : Marc DECOSTER y Direction de Territoires Patrick RUET Directeur de Territoires Technicien de Secteur : Hervé MUNIER Commerciale d Agence : Christine DUHEM Claudie LEFEBVRE Animatrice Commerciale Magali CLERMONT Assistante d Agence Philippe FOUTERET Animateur Technique Agent Social : Lydie VIOLIER y Unité de Production Métropole Responsable Maîtrise d Ouvrage : François DALLY Responsable Unité Adjoint : Philippe HUMBERT Responsable d Opérations : Delphine DUBOIS Technicien Produit : Ketty PETIT 14 Pose de première pierre - Vert Ébène

15 L offre et la demande En 2009, 529 demandes de logement sur les 3690 formulées à l échelle de la direction de territoires ont pu être satisfaites : 28 % d entre elles étaient des mutations de nos propres locataires au sein de notre patrimoine. 90 % des attributions ont été faites à des familles disposant d un revenu inférieur à 60% du revenu plafond, confirmant une politique d attribution dont l objectif est de satisfaire en priorité la demande des familles à ressources modestes tout en veillant à leur solvabilité et à la meilleure adéquation famille/logement. Le patrimoine lillois 62 % du parc géré par Partenord Lille sont répartis sur les communes de Lille, Lomme et Hellemmes, soit 2803 logements. Les projets teur de l aménagement du territoir y Lille Quartier Vauban Cité Menu Impasse St Joseph Restructuration d une courée en 19 logements individuels du type 2 au type 4 livraison juillet 2010 Investissement : y Lille Centre - 45 à 53, rue des Déportés Restructuration d un immeuble en 30 logements collectifs PLUS et PLAI du type 2 au type 4 et construction de 6 logements individuels type 4 et 5 livraison 2ème trimestre 2011 Investissement : y Lille Centre 8, boulevard Louis XIV Restructuration des locaux de la Gendarmerie Nationale livraison 2ème semestre 2011 Investissement : y Lille, boulevard Vauban 28, rue Patou Acquisition-Amélioration d un immeuble restructuré en 14 logements collectifs PLUS / PLS / PLI du type 2 au type 4 livraison 4ème trimestre 2011 Investissement : y Lille Sud - Les Margueritois Construction de 17 logements individuels de type 4 et 5 en accession sociale à la propriété livraion 2ème semestre 2012 Un Investissement : e ingénierie complè y Hellemmes Soleil Levant Acquisition-Amélioration de 20 logements de type 2 pour personne âgées livraison juillet 2010 Investissement : y Hellemmes Centre Rue de l Abbé Six Construction d une résidence de 23 logements PLUS collectifs du type 2 au type 5 livraison janvier 2011 Investissement : rvice Pose de première pierre - Vert Ébène 15

16 PARTENORD HABITAT 27, boulevard Vauban - BP Lille cedex Tél Pose de première pierre - Vert Ébène

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris

Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris Livraison de 107 logements locatifs à loyers maîtrisés et de commerces sur la ZAC Clichy Batignolles (avenue de Clichy)

Plus en détail

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse La première étape de la reconstruction du quartier des zards / Trois Cocus Toulouse, le 1 er juillet 2013 Vue

Plus en détail

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Avril 2015 Direction de la communication Dossier de Presse Vilogia 3 e ESH de France VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Aurélien MAHOT Nos 3 métiers Constructeur Aménageur Bailleur social

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Dossier de presse. Vendredi 12 avril à 14h30. rue des Maraîchers à la Rivière de Corps

Dossier de presse. Vendredi 12 avril à 14h30. rue des Maraîchers à la Rivière de Corps Dossier de presse Vendredi 12 avril à 14h30 Pose de la première pierre d un programme de 72 logements, rue des Jardins à Troyes rue des Maraîchers à la Rivière de Corps Déroulement prévisionnel de la manifestation

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Rapport d utilité sociale

Rapport d utilité sociale Rapport d utilité sociale Aiguillon construction, c est : Édito Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l Ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon est constructeur et gestionnaire

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

La Porte de Valenciennes, 2007-2019

La Porte de Valenciennes, 2007-2019 N Spécial - Juin 2010 Supplément à Lille Magazine La Porte de Valenciennes, 2007-2019 Edito Le secteur de la Porte de Valenciennes, majoritairement constitué de logements sociaux construits dans les années

Plus en détail

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Tours, jeudi 19 février 2015 Jacques FERRIER Opération réalisée avec le soutien de : Présentation de l évènement Le 19 février 2015, Serge Babary,

Plus en détail

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay La maîtrise d ouvrage a souhaité ancrer le projet dans une démarche «d exemplarité reproductible» en termes de construction durable. En ce sens, la démarche de conduite de projet et les solutions retenues

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

Club Construction Durable Logement social. Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale?

Club Construction Durable Logement social. Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale? Club Construction Durable Logement social Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale? 28 novembre 2012 1 Introduction Christine Grèzes, Directrice Développement Durable Bouygues Construction

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail

www.conte-habitat.com Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels

www.conte-habitat.com Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels C A R C A S S O N N E N A R B O N N E A U D E SOMMAIRE n MAISONS INDIVIDUELLES 2 / 6 n PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE 7 / 8 n RÉNOVATION

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»?

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»? FICHE MÉTHODOLOGIQUE Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation Qu entend-on par «logement communal»? Dans les petites communes, il s agit d un logement qui appartient au domaine

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau. à Aurillac le 6 mai 2011

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau. à Aurillac le 6 mai 2011 Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau bâtiment administratif du Crédit Agricole à Aurillac le 6 mai 2011 M. André Janot, Président du Crédit Agricole Centre

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

AMMONITIA Département Investissement Etude locative

AMMONITIA Département Investissement Etude locative AMMONITIA Département Investissement Etude locative PRESENTATION DE L ARRONDISSEMENT Démographie Paris 17 Paris Population en 2011 168 454 2 234 105 Variation population : taux annuel moyen entre 1999

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST CONTACTS PRESSE : GROUPE IRD : AGENCE MOT COMPTE DOUBLE Alexandra Breyne

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex.

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex. les vieux-chênes Situé au cœur de la commune du Petit-Lancy, à proximité de toutes commodités, ce projet d'habitation destiné à la vente en PPE, est composé de vingt appartements lumineux de 4 à 7 pièces,

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CENTRE D HEBERGEMENT ET D ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES EN DIFFICULTE LIMOUX

CONSTRUCTION D UN CENTRE D HEBERGEMENT ET D ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES EN DIFFICULTE LIMOUX CONSTRUCTION D UN CENTRE D HEBERGEMENT ET D ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES EN DIFFICULTE LIMOUX INAUGURATION LUNDI 19 NOVEMBRE 2012 1 - PREAMBULE L opération de construction d un centre d hébergement et d

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale . DOSSIER DE PRESSE L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS La qualité sociale et environnementale Un nouveau programme de 200 logements avec EXPANSIEL Contact EPF Ile-de-France Christophe

Plus en détail

NOVALILLE programme urbain, quartier de Moulins

NOVALILLE programme urbain, quartier de Moulins NOVALILLE programme urbain, quartier de Moulins 1 ère pierre, Samedi 19 septembre 2015 à 9h DOSSIER DE PRESSE Martine AUBRY, Maire de Lille, sera représentée par Estelle RODES, Adjointe au Maire, déléguée

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012 DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012 Bilan et Perspectives 2012 BILAN ET PERSPECTIVES 2012 #1 COMMUNIQUÉ Logiparc est dans l action, et tient ses engagements malgré la crise Dans un environnement difficile

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail