Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx"

Transcription

1 Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx

2 Espérance de vie à la naissance et à 60 ans (source :INSEE, France, portrait social-2014) années A la naissance A 60 ans homme femme homme femme ,8 81,9 19,7 24, , ,7 27,3 Evolution par tranche d âge de la population en % (source :INSEE, France, portrait social-2014) Années - de20ans ans ans + de 65 ans ,4 53,7 5,0 14, ,6 51,2 6,2 18 2

3 Une construction progressive Dans des contextes sociaux, sociétaux et administratifs différents, des images de la vieillesse, de la place laissée aux personnes âgées dans la société significative des choix de modèles de l intervention publique. 3

4 De l après-guerre aux années 60 La vieillesse est synonyme de pauvreté et marginalité Solvabilisation des personnes âgées Généralisation des systèmes de retraite Minimum vieillesse dès 1956 Les plus démunis sont accueillis au sein d hospices 4

5 Les années 70 La construction du 3 ème âge 1962 : rapport Laroque Prise de conscience de la place des personnes âgées dans la société Souci d inclusion, d utilité sociale des personnes âgées, Développement d aide pour continuer une vie indépendante Aide ménagère, allocation logement, foyers-logements, centre de jour Associations de retraités, universités du 3 ème âge Loisirs spécialisés Changement sémantique : le 3 ème âge 5

6 Les années 80 et le concept de dépendance Du 3 ème âge au 4 ème âge ou grand âge Approche médicale autour de la dépendance Aide pour l autonomie soumise à évaluation et gradation de l aide en fonction du niveau de dépendance, Evolution des maisons de retraite en EHPAD Développement de politiques de maintien à domicile et de services : les SSIAD Amélioration de la professionnalisation de l aide à domicile 6

7 . Et dans les années 2000 : la dépendance psychique Centration des politiques publiques sur la maladie d Alzheimer 3 plans Alzheimer de 2000 à 2012 Des services spécifiques, Une plus forte médicalisation des EHPAD Des dispositions pour venir en aide aux aidants Un dispositif de suivi et de coordination spécifique les MAIA Politiques d encouragement du maintien à domicile et du développement de solidarités de proximité 7

8 Un recentrage des politiques publiques autour de la place de la personne âgée dans la société? Le projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Adaptation de la société, Rénovation de l habitat collectif, Résidences-autonomie Anticipation et prévention de la perte d autonomie Accompagnement des personnes en perte d autonomie Soutien aux aidants Amélioration de la qualité des SAD Volontariat civique et de nouvelles approches pour concilier le développement d offres de services avec les contraintes économiques. 8

9 Les problèmes posés Quelle place pour les usagers? Sujets de droits Objets de soins Finalités sociales ou finalités sanitaires? ou encore finalités économiques? Responsabilité collective ou responsabilité individuelle? Responsabilité sociétale et logique émergente de marché? 9

10 Etat de l offre de service Services.docx Une fragmentation des niveaux de responsabilités Etat, Services déconcentrés ARS, Conseils Départementaux, Communes, Caisses d allocations familiales 10

11 Etat de l offre de service Un empilement de services Des modes de financement complexes Des interlocuteurs variés Une multiplicité de gestionnaires Des logiques concurrentielles 11

12 Etat de l offre de service Des lacunes dans l information et la coordination d ensemble Des actions préventives difficiles Un risque d émiettement des interventions Une approche globale mise en difficulté 12

13 Conclusion Sur plus de 50 ans : Une évolution des politiques publiques Une évolution des problématiques de la vieillesse Exigence d une diversité de réponses à la hauteur des besoins Remettre la personne âgée au centre Lui permettre d effectuer des choix dans cette étape de vie, les plus proches possibles de la vie ordinaire Engagement fort des acteurs ; à tous les échelons, publics et privés Information, prévention et coordination d ensemble, pour des parcours de vie harmonieux et cohérents avec les choix des personnes 13

14 MERCI DE VOTRE ATTENTION 14

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60 LICENCE PROFESSIONNELLE INTERVENTION SOCIALE : ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS SPÉCIFIQUES PARCOURS GESTIONNAIRE EN INTERVENTION SANITAIRE ET SOCIALE EN GÉRONTOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme :

Plus en détail

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE FORMATIONS 2014 Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE Site Internet : www.clic6.org De la maltraitance à la bientraitance : Prévenir les risques de maltraitance pour assurer

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P.

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P. 1 Sommaire État des lieux P. 4 Carte des EHPAD P. 6 Priorités stratégiques P. 7 En Bref P. 10 Perte d'autonomie, que faire? P. 11 3 État des lieux 1. État des lieux démographique, social et sanitaire

Plus en détail

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 3/9/15 Durée : 1h30 ACCUEIL ET

Plus en détail

Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance.

Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance. 1 Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance. Source : INSEE et Etude de l ORS ( Observatoire régional de santé en Ile-de-France) - janvier

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes

Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes Assemblée Générale UDAMAD 6 juin 2011 SMS - 6 juin 2011 1 Questionnements autour

Plus en détail

Santé des personnes âgées

Santé des personnes âgées Santé des personnes âgées La population française vieillit et l importance numérique des personnes âgées de plus de 60 ans et de plus de 75 ans progressera dans les années à venir, avec l entrée dans le

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

Synthèse 2008-2013. Département de l Indre. Schéma Gérontologique. Bien vieillir dans l Indre

Synthèse 2008-2013. Département de l Indre. Schéma Gérontologique. Bien vieillir dans l Indre Synthèse Département de l Indre Schéma Gérontologique 2008-2013 Bien vieillir dans l Indre 2 chéma Gérontologique Édito Véritable outil de pilotage départemental de politique publique, le schéma gérontologique

Plus en détail

Juillet 2010. CREAHI Aquitaine ARS Aquitaine - 1 -

Juillet 2010. CREAHI Aquitaine ARS Aquitaine - 1 - Juillet 2010-1 - Sommaire Contexte et objectifs 4 1. Aspects méthodologiques 5 1.1 - Période de couverture du schéma 5 1.2 - Pilotes de la démarche et Comité de pilotage 6 1.3 - Accompagnement de la démarche

Plus en détail

CHAPITRE I Plan d Action et Développement 2011-2015 : l heure du bilan

CHAPITRE I Plan d Action et Développement 2011-2015 : l heure du bilan CHAPITRE I Plan d Action et Développement 2011-2015 : l heure du bilan 2 Plan d Action et Développement 2011-2015 : l heure du bilan Depuis le début des années 2000 3 domaines d actions : Les hébergements

Plus en détail

Retraite se préparer à temps

Retraite se préparer à temps Retraite se préparer à temps Table des matières Inhaltsverzeichnis Planifiez votre retraite 2 Caisse de pension: rente ou capital? 3 Retraite ordinaire 4 Retraite anticipée anticipation de la rente ou

Plus en détail

GCSMS du Pays Mellois

GCSMS du Pays Mellois Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale du Pays Mellois Le Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale GCSMS du Pays Mellois GCSMS du Pays Mellois -- EHPAD «Fondation Dussouil» - 1

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux De la réflexion lorraine par les réseaux. Parcours et coordination Démarche

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement DOSSIER PRESSE Mars 2015 Contact : cab-fpa-presse@sante.gouv.fr www.social-sante.gouv.fr Introduction Le projet de loi relatif à

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Accueil de jour Maison Geneviève Laroque. SEGA Service public Essonnien du Grand Âge

LIVRET D ACCUEIL. Accueil de jour Maison Geneviève Laroque. SEGA Service public Essonnien du Grand Âge LIVRET D ACCUEIL Accueil de jour Service public Essonnien du Grand Âge 174 voie du Cheminet 91420 MORANGIS Tel : 01.60.19.77.00 Fax : 01.69.35.02.91 MISE A JOUR JUILLET 2014 La Direction et l équipe de

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

maintien de l autonomie

maintien de l autonomie M é t a F o r F o r m a t i o n Contribuer au maintien de l autonomie 2012/2014 Public ciblé : tout professionnel de l aide à domicile aux personnes âgées La formation «contribuer au maintien de l autonomie»

Plus en détail

SCHEMA GERONTOLOGIQUE

SCHEMA GERONTOLOGIQUE 2006/2010 Assemblée départementale Séance du 21 Novembre 2005 SCHEMA GERONTOLOGIQUE - Contexte et dispositifs existants - Perspectives, Objectifs et fiches actions S O M M A I R E I LE CONTEXTE DU SCHEMA

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

MAIA Méthode d action pour l intégration des services d aide et de soins dans le champ de l autonomie

MAIA Méthode d action pour l intégration des services d aide et de soins dans le champ de l autonomie MAIA Méthode d action pour l intégration des services d aide et de soins dans le champ de l autonomie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES DE LA CNSA OCTOBRE 2014 Méthode MAIA : un modèle organisationnel national

Plus en détail

ACTEURS DE LA GERONTOLOGIE

ACTEURS DE LA GERONTOLOGIE Bulletin d'information du CLIC de Caen et couronne Février 2015 1 / 5 CLIC INFO Février 2015 ACTEURS DE LA GERONTOLOGIE PAERPA Géroscopie pour les décideurs en gérontologie n 51 décembre 2014, p.37 ASH

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié.

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié. Soins psychiatriques Personnel qualifié Sourire Services Hébergement Animateurs Séjours personnalisés Hébergement des personnes âgées dépendantes Les Etablissements MGEN Quand les soins créent du lien

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

La projection des tendances démographiques conduit

La projection des tendances démographiques conduit Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 25 - Décembre 2012 En Martinique, la population âgée dépendante va doubler d ici 2030 Les Martiniquais de plus de 60 ans seront deux fois plus nombreux

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION Historique Le Foyer Logement de Châteauboeuf a été créé par la Municipalité de Fort-de- France désireuse d apporter une solution au problème de logement des personnes

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

Concertation sur le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Concertation sur le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement pour l adaptation de la société au vieillissement L e s 8 4 p r o p o s i t i o n s 108-110 rue Saint-Maur - 75011 PARIS - Tél. : 01.49.23.82.52 - accueil@una.fr - www.una.fr Les 84 propositions regroupées

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir L évaluation de l autonomie Lors du dépôt du dossier d admission en établissement, une évaluation actualisée du degré de dépendance est demandée aux futurs résidents. Ce degré de dépendance est évalué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE. de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou

DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE. de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou 1 Mardi 8 Février 2011, 9 heures I Présentation de

Plus en détail

FORMATION CAP Petite Enfance

FORMATION CAP Petite Enfance FORMATION CAP Petite Enfance Du 5 OCTOBRE 2015 au 3 JUIN 2016 FORMATION A TEMPS PLEIN L'ensemble de la formation en centre se réalisera dans Paris intramuros OBJECTIF DE FORMATION Former des professionnels

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie CONVENTION La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Et La Caisse Centrale de

Plus en détail

vous guider Guide de l Action Sanitaire et Sociale www.msa-alsace.fr

vous guider Guide de l Action Sanitaire et Sociale www.msa-alsace.fr vous guider Guide de l Action Sanitaire et Sociale www.msa-alsace.fr La gouvernance de l Action Sanitaire et Sociale Le Conseil d Administration de la MSA d Alsace Détermine les orientations d action sanitaire

Plus en détail

Personnes âgées COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

Personnes âgées COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Contrairement à la tendance nationale et européenne, la population âgée d Asnières sur Seine diminue. Pourtant, bien qu assez diversifiée, l offre d hébergement publique et privée, présente sur le territoire,

Plus en détail

CARSAT LR DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

CARSAT LR DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT LR DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Formation Compétences de Base en Prévention : Protection Sociale en France 1 LA CARSAT AU SEIN DE LA SECURITE SOCIALE MALADIE

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

Risque et assurance vieillesse

Risque et assurance vieillesse Risque et assurance vieillesse Plan d Intervention > La protection sociale La protection sociale entre assurance et solidarité La protection sociale en chiffres Le projet de Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité.

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité. Centre communal d action sociale Des services pour vous accompagner dans votre vie... Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements,

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Zoom sur p4. Sommaire. L APPARTEMENT TÉMOIN MADONAH Un projet au carrefour de la construction et des nouvelles technologies. Éditorial.

Zoom sur p4. Sommaire. L APPARTEMENT TÉMOIN MADONAH Un projet au carrefour de la construction et des nouvelles technologies. Éditorial. n 78 - Mars 2014 Sommaire Éditorial p2 Actualités p3 Rencontre avec p5-6 Générations Mouvement Le Pôle séniors Vierzon-Sologne Le saviez-vous? p7 Agenda p8 Zoom sur p4 L APPARTEMENT TÉMOIN MADONAH Un projet

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

D 3. Seniors COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 3. Seniors COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 3 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Comme la majorité des communes françaises, la ville de Vélizy-Villacoublay est touchée par un vieillissement de sa population

Plus en détail

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Objet Financement de dépenses d investissement pour la construction, la modernisation ou

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER DEFINITION Démarche dynamique permettant à la personne âgée de continuer à mener la vie qu elle souhaite grâce à des aides. Le soutien à domicile l analyse de

Plus en détail

Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT

Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT Janvier 2014 LES PLATEFORMES D ACCOMPAGNEMENT ET DE REPIT Bilan national de l enquête d activité 2012 Les plateformes d accompagnement et de répit Bilan national de l enquête d activité 2012 I 2 I DGCS

Plus en détail

Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde

Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde SAINT-CIERS- SUR-GIRONDE Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde BLAYE SAINT- SAVIN BOURG SAINT-ANDRE- DE-CUBZAC Avant-Propos Aider une personne malade, âgée ou en situation d handicap n est pas

Plus en détail

Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement

Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Dossier de Presse 9 septembre 2014 Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement www.social-sante.gouv.fr, rubrique personnes âgées-autonomie Contacts Presse : cab-fpa-presse@sante.gouv.fr

Plus en détail

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 Réforme des Retraites Points évoqués : - Augmentation des cotisations vieillesse Caisse Urssaf - Augmentation des cotisations

Plus en détail

Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2013-2017

Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2013-2017 Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2013-2017 Edito Le Département sait bien que souvent, les parcours de vie en Seine-Saint-Denis sont plus difficiles qu ailleurs et qu au moment du passage

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance WR (maintien de l assurance de risque des chômeurs) Valable à partir du 01.01.2013 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

«BIEN VIEILLIR DANS 20 ANS» Imaginer et construire les solutions du futur

«BIEN VIEILLIR DANS 20 ANS» Imaginer et construire les solutions du futur Dossier de presse Le 10 octobre 2014 «BIEN VIEILLIR DANS 20 ANS» Imaginer et construire les solutions du futur Contact presse Anne BERNARD 01 41 37 11 49 abernard@cg92.fr www.hauts-de-seine.net SOMMAIRE

Plus en détail

ACTION SANITAIRE et SOCIALE. Aides aux seniors pour le maintien à domicile Plan d Actions Personnalisé Amélioration de l habitat

ACTION SANITAIRE et SOCIALE. Aides aux seniors pour le maintien à domicile Plan d Actions Personnalisé Amélioration de l habitat 1 Vous-même (le demandeur) ACTION SANITAIRE et SOCIALE Aides aux seniors pour le maintien à domicile Plan d Actions Personnalisé Amélioration de l habitat Document à remettre à votre CMCAS Madame Monsieur

Plus en détail

Livret 4. Handicap et Dépendance tout au long des Âges de la Vie. Les personnes âgées

Livret 4. Handicap et Dépendance tout au long des Âges de la Vie. Les personnes âgées Livret 4 SCHÉMA départemental Handicap et Dépendance tout au long des Âges de la Vie Les personnes âgées 2009 2013 Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES Les inégalités sociales, creusées par les impacts de la crise économique, accentuent les écarts entre les territoires et compliquent le rôle

Plus en détail

Memento social 2014. Prévoyance, retraite, santé des salariés de l entreprise

Memento social 2014. Prévoyance, retraite, santé des salariés de l entreprise Memento social 2014 Prévoyance, retraite, santé des salariés de l entreprise SIACI SAINT HONORE Groupe multi spécialiste de courtage et de conseil en assurance 1 500 collaborateurs Plus de 3 500 entreprises

Plus en détail

Cahier de références

Cahier de références 39, avenue Charles Flahault - BP 4128 34091 Montpellier cedex 5 04 99 23 23 70 gerontoclef@inserm.fr Habilitation Anesm n H-10-581 Organisme de formation n 91 34 07221 34 Cahier de références Janvier 2015

Plus en détail

CAISSE DE PENSION FREELANCE

CAISSE DE PENSION FREELANCE Caisse de pension Freelance CAISSE DE PENSION FREELANCE du syndicat des médias comedia RÉSUMÉ DU RÈGLEMENT 2007 Valable dès le 01.01.2007 Caisse de pension Freelance 1/6 RESUME DES DISPOSITIONS LES PLUS

Plus en détail

GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES AUX PERSONNES AGEES

GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES AUX PERSONNES AGEES GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES AUX PERSONNES AGEES PREAMBULE CE GUIDE VISE A DÉCRIRE DE FAÇON GÉNÉRALE TOUTES LES AIDES ET LES SERVICES QUI EXISTENT POUR LES PERSONNES ÂGÉES. IL EST DESTINÉ AUX PERSONNES

Plus en détail

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Présentation du second rapport de la mission «Prospective des équipements et services pour les personnes âgées dépendantes» D un rapport à

Plus en détail

Préface Page 3. La maladie en quelques mots Page 4 à 5. 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7. 2 - Le diagnostic. Page 8

Préface Page 3. La maladie en quelques mots Page 4 à 5. 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7. 2 - Le diagnostic. Page 8 SOMMAIRE Préface Page 3 La maladie en quelques mots Page 4 à 5 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7 2 - Le diagnostic. Page 8 3 - Les aides Page 9 à 11 3.1 - Le soutien à domicile (ménage, courses,

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees LE PETIT GUIDE des personnes agees Édito Avec l allongement de l espérance de vie, qui augmente de près d un trimestre chaque année en France, grâce aux progrès sociaux et médicaux, un francilien sur cinq

Plus en détail

Vieillir à domicile, l aménagement du logement

Vieillir à domicile, l aménagement du logement Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Vieillir à domicile, l aménagement du logement Sylvie Renaut Socio économiste Cnav 1 Contexte : le temps de la retraite et le temps

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

SCHÉMA GÉRONTOLOGIQUE 2012-2016. «Bien vivre son âge à Paris»

SCHÉMA GÉRONTOLOGIQUE 2012-2016. «Bien vivre son âge à Paris» SCHÉMA GÉRONTOLOGIQUE 2012-2016 «Bien vivre son âge à Paris» ÉDITO «Vieillir est encore le seul moyen qu on ait trouvé pour vivre longtemps» Oscar Wilde Après plusieurs mois d échange, de concertations

Plus en détail

CONTRAT DE PRISE EN CHARGE

CONTRAT DE PRISE EN CHARGE CONTRAT DE PRISE EN CHARGE SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1, rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 80 98 56 06 73 30 97 14 Email : ssiad@ehpadajain.fr 1 SOMMAIRE I. DUREE DE LA PRISE EN CHARGE

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE Le secteur de l aide à domicile En bref En cette rentrée sociale 2014, le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médicosocial et santé met à disposition

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes de Saint Pierre Sur Dives "La Mesnie"

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes de Saint Pierre Sur Dives La Mesnie Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes de Saint Pierre Sur Dives "La Mesnie" PROJET DE VIE ASSOCIATIF ALAPA 2014-2019 Projet approuvé en Conseil de Vie Sociale le Projet approuvé

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

PROJET DE LOI ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI ETUDE D IMPACT PROJET DE LOI relatif à l adaptation de la société au vieillissement NOR : AFSX1404296L/Bleue-1 ETUDE D IMPACT 2 juin 2014 SOMMAIRE Préambule... 5 La programmation des moyens... 6 TITRE I - ANTICIPATION

Plus en détail

Cahier d aide à l orientation dans le secteur de l aide à domicile

Cahier d aide à l orientation dans le secteur de l aide à domicile Métiers et formations Cahier d aide à l orientation dans le secteur de l aide à domicile L aide à domicile et l accueil à domicile, un secteur spécifique des services à la personne (SAP) L aide à domicile

Plus en détail

Les dernières projections démographiques de l Insee ont confirmé l acuité du vieillissement de la population en

Les dernières projections démographiques de l Insee ont confirmé l acuité du vieillissement de la population en Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 23 - Janvier 2013 En Guadeloupe, le doublement du nombre de personnes âgées dépendantes d ici 2030 crée de nouveaux besoins Les dernières projections

Plus en détail

Vacances Ouvertes 6bis rue Albin Haller ZI République II 86000 Poitiers Tél : 05 49 47 10 11 / www.vacances ouvertes.asso.fr

Vacances Ouvertes 6bis rue Albin Haller ZI République II 86000 Poitiers Tél : 05 49 47 10 11 / www.vacances ouvertes.asso.fr VacancesOuvertes 6bisrueAlbinHallerZIRépubliqueII86000Poitiers Tél:0549471011/www.vacances ouvertes.asso.fr 2 SOMMAIRE I.CONTEXTEETOBJECTIFSDUDISPOSITIF...4 A.Pourquoisoutenirlesaidants?...4 B.Lesapportsdesprojetsvacancesàdestinationdesaidantsfamiliaux..4

Plus en détail