bastide-groupe fr Le leader du maintien à domicile Un concept Bastide, le Confort Médical

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "bastide-groupe fr Le leader du maintien à domicile Un concept Bastide, le Confort Médical"

Transcription

1 bastide-groupe fr Le leader du maintien à domicile Un concept Bastide, le Confort Médical

2 97 agences en France Un concept de distribution novateur Un choix complet de produits et services dédiés au maintien à domicile Une approche marketing innovante Une marque commerciale de forte notoriété Un positionnement prix très compétitif Un réseau en forte expansion Une bonne rentabilité économique Un site de commande en ligne La formation, l assistance, le montage financier 2

3 AGENCE DE PROXIMITÉ POUR LE MAD LA PERFORMANCE D UN RESEAU Créez votre activité sur un marché porteur à fort potentiel Réalisez votre projet avec l assistance de l équipe BASTIDE Franchise Bénéficiez du savoir-faire BASTIDE le confort médical et de la notoriété de l enseigne Bénéficiez de la formation BASTIDE le confort médical - formation au démarrage - formations annuelles de mise à jour et de perfectionnement Bénéficiez du marketing BASTIDE le confort médical : - produits en marque propre - produits publicitaires à la marque - animations permanentes grâce aux catalogues - visites régulières et conseils d un animateur du réseau Sont les marques Bastide, le Confort Médical! 3

4 CONTACTS BASTIDE, LE CONFORT MEDICAL BASTIDE FRANCHISE S.A.S au capital de euros 12, Avenue de la Dame CAISSARGUES - France Tél : Fax : Internet : FRANCHISE BASTIDE BASTIDE Le Confort Médical Représentée par Monsieur Guy BASTIDE Loïc TASSAN Directeur National du Réseau Franchises Julia PORCIANI Assistante franchise Leila Tellaa Directrice Communication et Marketing 4

5 CREATEUR DE REUSSITE CONSTRUISONS ENSEMBLE VOTRE PROJET! Aujourd hui pour créer seul son affaire, il faudrait être : Agent immobilier, Juriste, Architecte, Financier, Comptable. Créer son entreprise est une chose complexe, nous réunissons donc à votre intention, les meilleures compétences. Notre complémentarité et notre apport sont pour vous un gage de réussite. BASTIDE le confort médical met à votre disposition une équipe qui allie son savoirfaire et mettra tout en œuvre pour créer, avec professionnalisme, la franchise adaptée à vos clients. POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! Comment trouver le bon emplacement? De quelle surface ai-je besoin? Comment obtenir le financement? Comment aménager mon local? Comment attirer mes clients? Comment référencer et valoriser mes produits : avec quel matériel, quelle vitrine, quel décor? Comment réaliser mes objectifs : chiffre d affaires, marges et bénéfices? BASTIDE LE CONFORT MEDICAL VOUS PROPOSE DES SOLUTIONS : En vous aidant à trouver l emplacement idéal, En adaptant votre entreprise au marché, En dimensionnant votre matériel au besoin, En réalisant le cadre de vente adapté à votre clientèle, En vous formant à des méthodes de vente très performantes, En maîtrisant le coût de l ensemble. 5

6 NOUS VOUS ASSISTERONS POUR L ÉLABORATION DES ÉTUDES : 1 - Recherche, analyse, 2 - Conception technique et fonctionnelle, 3 - Etude de rentabilité, faisabilité, 4 - Montage administratif et financier, 5 - Réalisation, 6 - Formation, 7 - Assistance durant l exploitation. 6

7 QUALIFICATION DU CONCEPT CARACTÉRISTIQUES DU CONCEPT : Implantation en zone commerciale, Parking devant l implantation, Agencement économique et modulable, Une tarification claire avec une approche prix concurrentielle, Un choix complet de produits et services dédiés au maintien à domicile Un mix produit (qualité, prix) Introduisant une notion de vente et de prestation de service exclusive en France. UNE CLIENTÈLE CIBLÉE ET BIEN IDENTIFIÉE : Les personnes handicapées moteurs et cérébrales, Les personnes malades dont la prise en charge à domicile est rendue possible par les produits et services de maintien à domicile. Les personnes dépendantes, désignées comme personnes âgées, rencontrant des difficultés dans leur quotidien à domicile. 7

8 LE MAINTIEN A DOMICILE : UNE STRATEGIE ALTERNATIVE OFFERTE PAR DE NOUVELLES TECHNOLOGIES Quelque soit leur âge, les Français sont très favorables à la santé à domicile : 88% ont une très bonne opinion de ce mode de soins. Parmi les 35/65 ans, 75% souhaitent être soignées à domicile. C est dans les villes de moins de habitants que cette demande est la plus forte : 72%. En ce qui concerne les soins liés au grand âgé et à la dépendance, 81% des personnes interrogées souhaitent rester à domicile, 18% préfèrent les maisons de retraite. Source Sofres 8

9 EVOLUTION DE LA POPULATION DE + 65 ANS POPULATION DE LA FRANCE EN 2004 et 2050 Année Horizon Effectif en milliers 65 ans ou plus 75 ans ou plus 85 ans ou plus Part dans la population totale Effectif en milliers Part dans la population totale Effectif en milliers Part dans la population totale ,9% ,0% ,8% Age ,9% ,1% ,1% ,5% ,1% ,7% ,8% ,9% ,5% ,7% ,3% ,0% ,6% ,5% ,3% ,4% ,0% ,4% ,2% ,7% ,6% ,7% ,2% ,7% ,1% ,4% ,6% ,5% ,3% ,3% ,0% ,2% ,9% Hommes Femmes 2050 Projection vieillissement maximal Avec l allongement de la durée de la vie, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans en 2050 représentera 31.9% de la population, soit une hausse de 80% en 45 ans. SEMINAIRE COMMERCIAL 27 Sept. au 29 Sept L allongement de la durée de vie permettra aux femmes de vivre 5 POPULATION DE LA DE FRANCE LA FRANCE EN 2004 EN et ET 2050 ans de plus (89 ans), et SELON DEUX VARIANTES EXTRÊMES DE PROJECTION aux individus de sexe masculin 7 ans de plus, soit 83.8 ans. INSEE démographie Projection vieillissement minimal 2004 Population observée SEMINAIRE COMMERCIAL 27 Sept. au 29 Sept Source : INSEE 9

10 MALADIE, HANDICAP, DEPENDANCE 3 types de prise en charge des patients à domicile, en fonction du degré de technicité et des soins dispensés : L Hospitalisation A Domicile (HAD) Le Soin A Domicile (SAD) Le Maintien A Domicile (MAD) 10

11 MARCHÉ GLOBAL DE LA SANTÉ À DOMICILE 2,8 milliards d 2011 Source : CEPS 2013 Le marché de la santé à domicile est estimé à plus de 4 milliards d euros, dont 2.4 pour les prestations de services techniques médicaux. Plus de patients sont pris en charge à domicile en France, répartis en 3 catégories : La maladie Le handicap La dépendance 11

12 PARCOURS DU PATIENT : DU DIAGNOSTIC À LA THÉRAPIE Source : CEPS 2013 La prise en charge à domicile intervient dans 3 cas : Comme une alternative à une hospitalisation non indispensable Pour réduire la durée d hospitalisation En soin de suite ou de réadaptation et sur prescription d un médecin 12

13 DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES POUR LA SANTÉ À DOMICILE Source : CEPS 2013 Le développement de ces services de la prise en charge du grand âge sera important et représentera un quart des créations d emploi d ici Cette augmentation est soutenue par la hausse du nombre de personnes âgées d une part, et surtout par les évolutions de la société qui conduisent à améliorer la prise en compte des besoins des personnes fragiles d autre part. Le marché de la santé à domicile représente emplois à temps plein, essentiellement dans la distribution et les services. Ce nombre devrait progresser de 20 à 30% dans les 5 ans. DGE 13

14 DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES POUR LA SANTÉ À DOMICILE 4 AXES DE RECHERCHE : Les TIC (technologies de l information et de la communication) : Communication entre les appareils au domicile des patients et une centrale réceptrice, où qu elle soit. Programmation à distance d un appareil. Ex : programmation d une pompe à perfusion via une connexion numérique. Intégration et partage des données concernant le patient afin de les rendre accessibles à l ensemble des parties qui l entourent (médecins, infirmières ). Ex : visioconférence entre le domicile du patient et l hôpital, localisation de personnes à distance (GPS ) La télésurveillance médicale et le télétraitement associé : surveillance à distance de paramètres enregistrés au domicile du patient : Mesure de paramètres physiologiques : téléalarme et suivi à long terme dans un but de prévention et d amélioration d un traitement (Ex : capteurs embarqués puis nanocapteurs implantés). Traitement médical associé aux capteurs pour un traitement optimal après diagnostic. La domotique pour la santé : Il s agit de rendre leur autonomie, dans leur domicile, à des personnes souffrant de diverses pathologies et handicaps, évitant ainsi une hospitalisation ou un placement en institution spécialisée. Ex : capteurs d activité et d actimétrie, capteurs physiologiques, capteurs environnementaux, actionneurs Les dispositifs médicaux et aides techniques : systèmes moins lourds, plus ergonomiques, avec plus d autonomie, plus simples d utilisation, plus fiables, temps de traitement plus courts. CE QU IL FAUT RETENIR : Dans les cinq ans à venir, vont se développer et prendre de l importance les TIC et les systèmes de télésurveillance et vont apparaître les premiers systèmes de domotique pour la santé. Le développement de la santé à domicile est intimement lié à trois domaines clés : les capteurs, les télécommunications, les logiciels associés. 14

15 LA RECHERCHE DE NOUVEAUX MARCHÉS BASTIDE le confort médical recherche en permanence de nouveaux marchés susceptibles d augmenter la fréquentation et le chiffre d affaires des magasins, décide d une stratégie commerciale et crée des outils spécifiques. Une fois testé en situation, le produit est validé et proposé à l ensemble du réseau sous forme d une formation produit ou d un module de formation clef en main. LA PROSPECTION DE CLIENTS PROFESSIONNELS Cette stratégie commerciale permet de capter le plus grand nombre de clients potentiels sur la zone de chalandise du point de vente. Au cours de la formation, l ensemble des outils de prospection sont présentés en situation pour vous aider dans vos différentes démarches et avec un maximum d autonomie. UN SERVICE DE PROXIMITÉ Toutes nos agences fonctionnent sur un même modèle technique et économique. Les clients se retrouvent systématiquement dans un même environnement dans lequel seront distribués des produits identiques. 15

16 BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL : LE CHOIX DE L IMPLANTATION L implantation et le choix du local sont des facteurs essentiels de réussite d une franchise. L IMPLANTATION Une des caractéristiques du concept de franchise BASTIDE le confort médical est l implantation : - en Zone Commerciale, - de préférence sur un point de passage obligé, - dans des aires urbaines ou des zones de chalandise de à habitants La détermination de la zone de chalandise ne peut se faire qu en acquérant une très bonne connaissance du site. Une zone de chalandise est l espace géographique entourant un point de vente, dans lequel vivent, travaillent et circulent les clients potentiels de ce point de vente. Le futur franchisé ne doit donc pas hésiter à passer du temps sur le terrain : observer, interroger les gens, noter ses observations, puis réfléchir, et tirer des conclusions pertinentes. Comment vit la zone à différents moments de la journée? Quelle est l image de cette zone et des activités existantes? Quels sont les emplacements les plus animés? Comment l offre commerciale est-elle composée : type de commerce, activités? Quels sont les commerces qui semblent marcher le mieux? Existe-t-il dans ce quartier des équipements publics, des écoles, des entreprises? Comment y circule-t-on? L EMPLACEMENT 4 critères incontournables doivent être réunis pour déterminer l emplacement d une franchise Bastide le confort médical. Le local doit : 16 Être situé sur un point de passage obligé, Être facile d accès, Être desservi par un parking, Permettre une visibilité de l enseigne incontestable.

17 LA FORMATION En collaboration directe avec nos partenaires, Bastide le confort médical a mis au point un cycle complet de formation à votre nouvel environnement. Cette Formation très facilement assimilable, s articule autour d un stage de pré-ouverture, et d une formation complémentaire de perfectionnement. Stage de pré-ouverture : Obligatoire, et destiné à appréhender la technique et les méthodes de vente Bastide le confort médical, avec application pratique en magasin. Le concept Bastide le confort médical Le maintien à domicile La prévention des Escarres La nutrition L assistance respiratoire Maintenance du parc de dispositifs médicaux Le magasin : accueil, vente, renseignement de dossier administratif Le mode opératoire de caisse La sécurité Formation des dirigeants et managers : Management, Gestion et Analyse, Politique Salariale. Formation complémentaire de perfectionnement : Perfectionnement maintenance Matériels Perfectionnement technique Perfectionnement vente magasin Cette Formation est animée par des professionnels en activité à notre siège social de Caissargues. L ensemble des méthodes techniques et commerciales BASTIDE Franchise vous sera remis à l issue de votre formation. Lors de l ouverture de votre Magasin Bastide le confort médical, un intervenant vous assistera pour la prise en main de votre point de vente. Une information permanente sur les nouvelles technologies et sur les différentes possibilités de stages de perfectionnement, vous seront régulièrement transmises. Ainsi, notre savoir-faire sera toujours adapté aux techniques nouvelles et aux besoins de la clientèle. 17

18 LE RESEAU 1977 : Création de Bastide le confort médical 1983 : Agence d Ales : Agence d Avignon : Agence de Valence : Agence de Nîmes et Montpellier : Agence de Marseille : Création d un site de stockage à Villeurbanne : Agence de Nice (St Laurent du Var) 1995 : Agences d Aix en Provence, Arles, Lyon et St Etienne : Agences de Cannes, Montélimar, Toulouse et Toulon. Rachats de points de vente existant à Montauban, Clermont- Ferrand : Agences de Narbonne, Vitrolles, Soissons et Bordeaux. Rachats de points de vente à Carcassonne, Perpignan et Paris : Agences d Agen, Paris Bobigny et Champagne au Mont d Or à Lyon. Rachat de points de vente Soissons, Chambéry, Foix, Pamiers et Lavelanet, Tours : Agence de Pau, et rachats de point de vente a Tours, Oullins, Amiens et Rouen, Lyon Croix Rousse et Tassin Demi Lune : Agences d Orléans, Avranches, Brest, Caen, Cholet, Paris 16ème, Dijon, Dôle, Laval, Le Mans, Rennes, Nantes, Olonne sur Mer, St Brieuc 2002 : Agence de Bayonne : Agence de Grenoble : Agences d Annecy, Mulhouse, La Roche sur Yon, Périgueux : Agences de Troyes et Strasbourg, Reims et Besançon : Agences de Béziers, Nancy, Châteauroux, Portet sur Garonne 2007 : Agences de Lille, Metz, Douai, Vannes, Niort 2008 : Agences d Orange, Bourges, Macon, Le Havre. Création de la 1 ère franchise : Nevers (F) suivie de Bourgoin-Jallieu (F) : Limoges, Villabé, Rochefort (F), Argenteuil (F), Château Thierry (F), Brive (F), Villefranche/Saône (F), Poitiers, Cambrai (F), St Omer (F), Vienne (F), Auch (F), Angers : Dax (F), Sortie du réseau de Rochefort : Blois (F), rachat de Brive en intégré : Aurillac (F), Arras (F), Castres (F), Angoulême (F), Sortie du réseau d Argenteuil. Transformation du point de vente franchisé de Cambrai en agence succursaliste. Fermeture de l agence succursaliste de Vitrolles : Boulogne Sur Mer (F), Tarbes (F), Coulommiers (F), Roanne (F), Crosne. Montargis (F), Hazebrouck (F), Biganos (F) : La Roche Sur Yon (F), Olonne Sur Mer (F), Macon (F), Saint Germaine en Laye (F), Lannion (F), Cambrai (F), Saint- Lô (F), Versailles (F), Marcq en Baroeul (F), Pointe-à-Pitre (F), Montélimar (F), Rodez. Sortie du réseau du point de vente de Blois (F). Sortie du réseau du point de vente de Biganos (F) et Auch (F) : Saint-Malo (F), Haguenau (F), Saint Quentin (F), La Rochelle (F), Vannes (F), Thonon (F).

19 Projet n 1 DESCRIPTIF DU MAGASIN TYPE BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL Surface de base 300 m2, (Idéalement répartie 160m² de magasin et 140 m² de stock et Bureau) MISE À NU Petite démolition y compris évacuation à la décharge, Dépose des menuiseries diverses, Dépose des doublages, plafonds. Pour une démolition nécessitant des travaux sur maçonnerie, gros œuvre, un devis sera établi. REVÊTEMENT DE SOL Revêtement posé sur chape ou sur ragréage, Fourniture et pose de dalles PVC sur la surface du magasin, Moquette rouge sur la périphérie, devant les caisses et a l entrée Fourniture et pose de plinthes à gorges, Fourniture et pose de plinthes PVC dans l atelier, L ensemble des seuils sera traité en fonction du site. PLOMBERIE - SANITAIRE Fourniture et pose d une production d eau chaude, Fourniture et pose d un bac douche sur socle ou sur table, Fourniture et pose d un WC complet blanc, Fourniture et pose d un lavabo avec robinetterie, Fourniture et pose d un meuble évier pour l atelier Alimentation et évacuation y compris vanne d arrêt. Les alimentations et évacuations sont censées être au droit ou en limite du local. Dans le cas contraire, un devis de travaux sera proposé. DOUBLAGE DES MURS - CLOISONNEMENT Pour l ensemble du local : doublage en périphérique du local magasin Pour le Stock : sol fixé, béton finition lissée Les cloisonnements seront traités en panneaux sur cadre/ossature selon implantation. 19

20 PLAFOND Sur l ensemble du magasin : plafond suspendu à dalles sur ossature, Fourniture et pose sur ossature apparente de couleur blanche de dalle 600 x 1200 de couleur blanche. ÉLECTRICITÉ Installation conforme selon les règlements en vigueur : puissance demandée 36 kw triphasé, Répartition des diverses PC, prises téléphoniques et réseaux. Répartition des sources lumineuses par bacs fluos 300x1200 iodures et hublots Sonorisation du point de vente Normalisation des éléments de sécurité CLIMATISATION ET VENTILATION Climatisation de l espace de vente Chauffage d appoint du bureau VMC AGENCEMENT MOBILIER Pour un concept standard, le linéaire mural est d environ 28 Mètres. Gondoles, caisses centrales, vitrines, sanitaires en exposition Reserve (pour info) : Rack lourd 3 niveaux 27 palettes, racks semi lourd 3 niveaux 4 mètres, racks léger H mètres PEINTURE Peintures murale sur la périphérie du magasin, blanche matte Peinture vinylique blanche sur les murs de la réserve Peinture alimentaire laquée dans l espace atelier PORTE AUTO Coulissante 2 vantaux, avec grille de protection SIGNALÉTIQUES INTÉRIEURE EXTÉRIEURE 20

21 TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES ÉVENTUELS GROS OEUVRE - MACONNERIE Démolition des murs porteurs à l intérieur comme en façade Dénivellement ou surélévation du sol, Murs coupe feu MIROITERIE SERRURERIE Fourniture et pose d une porte métallique pour livraison si nécessaire. V.R.D. - ESPACE VERT Réalisation d une étude et d un devis en fonction du site. ISOLATION Isolation au tiers, flocage des plafonds, issus de secours, murs CF réserves FACADE Habillage de la façade selon le concept. ENSEIGNE Totem. 21

22 EQUIPEMENTS MATERIELS Liste non exhaustive Détail de l intégralité des produits sur demande ÉQUIPEMENTS MAGASIN Vitrines Équipements de présentation ILV Produits ÉQUIPEMENTS STOCK Accessoires/compléments de rangement Matériels de transport marchandises Équipements Salle de désinfection Matériels Hygiène et entretien ÉQUIPEMENTS BUREAUX (Géré localement par le candidat) (Responsable magasin, secrétariat, Logistique) 3 Bureaux, 3 chaises Téléphonie, fax, copieur1 Mobilier de rangement ÉQUIPEMENTS SÉCURITÉ 22

23 AUTRES ÉQUIPEMENTS Liste non exhaustive 2 ORDINATEURS (TYPE PC INTEL CORE TM 2 DUO) Caisse magasin Gestion bureau SUPPORT ÉCRAN LCD + FIXATION MURAL ECO ONDULEUR (TYPE MGE ELLIPSE MAX 600 USBS FR) ANTIVIRUS, PACK OFFICE, PACK SYSTEME SAUVEGARDE SWITCH 8 PORTS 1 IMPRIMANTE LECTEUR DE CARTE GEMPC USB PROGICIEL TERMINAL DE CAISSE + LICENCES + OPTION TELETRANSMISSION EXTENSION DE GARANTIE DU MATERIEL INFORMATIQUE PRESTATION TECHNIQUE SUR MATERIEL FORMATION SUR PROGICIEL 23

24 CHARGES DE FONCTIONNEMENT POSTE Loyer et charges locatives Eau et EDF Fournitures administratives Carburant Location de véhicule Entretien véhicule Assurances Comptabilité Téléphone Poste Entretien & Maintenance Déplacements Port sur achats Publicité (hors lancement) Publicité ouverture Divers POUR MEMOIRE redevance mensuelle de 5% du Chiffre d affaires hors taxe 24

25 Projet n 2 DESCRIPTIF DE LA STRUCTURE TYPE BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL Surface de base 100 m2 REVÊTEMENT DE SOL PLOMBERIE - SANITAIRE DOUBLAGE DES MURS - CLOISONNEMENT PLAFOND ÉLECTRICITÉ PEINTURE 25

26 TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES ÉVENTUELS GROS OEUVRE - MACONNERIE MIROITERIE SERRURERIE ISOLATION FACADE ENSEIGNE 26

27 DOTATION MATÉRIELS Liste non exhaustive Détail de l intégralité des produits sur demande ÉQUIPEMENTS STOCK Accessoires/compléments de rangement Matériels de transport marchandises Équipements Salle de désinfection Matériels Hygiène et entretien ÉQUIPEMENTS BUREAUX Bureau Téléphonie, fax, copieur Mobilier de rangement ÉQUIPEMENTS SÉCURITÉ 27

28 AUTRES ÉQUIPEMENTS Liste non exhaustive 1 ORDINATEUR TYPE PC INTEL P4 Gestion bureau + progiciel ONDULEUR (TYPE MGE ELLIPSE MAX 600 USBS FR) ANTIVIRUS, PACK OFFICE, PACK SYSTEME SAUVEGARDE SWITCH 8 PORTS 1 IMPRIMANTE LECTEUR DE CARTE GEMPC USB PROGICIEL TERMINAL DE CAISSE + LICENCES + OPTION TELETRANSMISSION EXTENSION DE GARANTIE DU MATERIEL INFORMATIQUE PRESTATION TECHNIQUE SUR MATERIEL FORMATION SUR PROGICIEL 28

29 CHARGES DE FONCTIONNEMENT POSTE Loyer et charges locatives Eau et EDF Fournitures administratives Carburant Location de véhicule Entretien véhicule Assurances Comptabilité + juridique Téléphone Poste Entretien & Maintenance Déplacements Port sur achats Publicité (hors lancement) Publicité ouverture Divers POUR MEMOIRE redevance mensuelle de 5% du Chiffre d affaires hors taxe 29

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1)

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1) Pharmaciens CDC 1.31 / 1.40 Fiche n 05_FR74 septembre 2009 Contexte Dans le cadre de la pandémie de la grippe A, les pharmaciens sont rémunérés spécifiquement pour effectuer la délivrance des kits gratuits

Plus en détail

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 15/12/2000 Origine : DDRE Réf. : DAR n 14/2000 n / n / n / MMES et MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER

ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER AKERYS AKERYS, un Groupe Immobilier de tout premier plan. Initialement dédiée à l investissement locatif,

Plus en détail

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres Cofely Ineo en bref filiale de GDF SUEZ 15 500 collaborateurs 300 implantations en France 2,3 Md de CA en 2012 génie électrique (45%) intégration de systèmes (30%) BEAUVAIS AMIENS ROUEN LE HAVRE CAEN CHERBOURG

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015

CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015 CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015 ADHÉRENT CHARTE QUALITÉ Centre de formation enregistré sous le n 53 35 04 28 83 35, adhérent à la charte Qualité des centres de formation de la FIEEC. Les formations Delta

Plus en détail

Ferrand www.admission-postbac.org

Ferrand www.admission-postbac.org Académie IUT Site Internet Dates inscription Modalités particilières Nantes Poitiers Lille Caen Rouen Strasbourg Clermont Ferrand www.admission-postbac.org Montpellier Du 20 janvier au 25 mars 2008 Corse

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Branche maladie PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Bourg en Bresse 65,19% 86,38% 75,79% 170,75 226,25 397,00 Laon 85,39% 86,38% 85,89% 223,66 226,25 449,91 St Quentin 91,73% 86,38% 89,06% 240,27 226,25 466,52

Plus en détail

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France)

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) Congrès Développement Durable Arles 6 et 7 octobre 2014 Laurent Sommerard 1 Sommaire 1/ Le groupe Stanley Black & Decker 2/ Stanley Security en France

Plus en détail

Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures.

Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures. Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures. Une identité affirmée et valorisante Une image magasin moderne LORENOVE a su développer un concept d Espace-Conseil

Plus en détail

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 27 juillet 2012 relatif au classement de postes comptables et d emplois de chef de service comptable

Plus en détail

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social Neuilly, le 2 février 2009 Objet : Aménagement régime Retraite - Prévoyance Madame, Monsieur, Votre entreprise va - si ce n'est pas déjà le cas - être confrontée à des aménagements de ses régimes de retraite

Plus en détail

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Dunkerque Calais Boulogne Tourcoing Lille Roubaix Béthune Lens Douai Valenciennes Amiens St-Quentin Charleville- Cherbourg

Plus en détail

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE Agence de rattachement BOBIGNY BOBIGNY BOBIGNY CERGY CERGY CERGY CERGY CRETEIL CRETEIL CRETEIL EVRY EVRY EVRY EVRY Agence et point rencontre CSF AGENCE D' CSF LENS CSF CALAIS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL

Plus en détail

Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante. cofelyineo-gdfsuez.com

Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante. cofelyineo-gdfsuez.com Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante cofelyineo-gdfsuez.com Maîtrise des coûts, continuité de service, performance énergétique, respect de l environnement, suivi des évolutions règlementaires

Plus en détail

Restaurant traditionnel

Restaurant traditionnel Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 4ème édition Editions MCBG 2009 ISBN 2-84759-017-X Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER

Plus en détail

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau 17 juin 2013 La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau La Banque de France s est fortement mobilisée au service de l économie et de la Nation dans le contexte de la crise financière.

Plus en détail

Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance.

Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance. 20/01/2015 VALEURS DU GROUPE Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance.» Antoine JOUVE et Olivier COIN co-fondateurs

Plus en détail

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES LISTE DES MAGASINS 21 AVRIL 1er MAI 8 MAI 29 MAI ALSACE Colmar Haguenau Illzach (Mulhouse) AQUITAINE Agen Bergerac Biganos Bouliac Langon Lescar (Pau) Lormont Marmande Saint

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mmes et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 28/03/90 des Caisses Générales

Plus en détail

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32 Juin 2015 Atelier cas cliniques le patient diabétique, le patient sous anticoagulants ORLEANS 09/06 10/06 session 12 REIMS 09/06 10/06 session 13 PERPIGNAN 16/06 17/06 session 14 Soins infirmiers et différence

Plus en détail

Restaurant. Restaurant

Restaurant. Restaurant Restaurant Restaurant traditionnel traditionnel GUIDE PRATIQUE DE GUIDE L ENTREPRISE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 5ème édition Editions MCBG 2010 ISBN 2-84759-020-X Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER

Plus en détail

L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E

L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E ÉDITO Accompagner durablement votre performance Samsic Facility regroupe l ensemble de nos métiers supports à l exploitation immobilière tels que la propreté, la

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France 2016 COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France APPART CITY PARK&SUITES, UN SEUL GROUPE Pour votre City Break, nous vous proposons au coeur des principales

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

Liste des parcours éligibles au e-billet au 13 octobre 2011

Liste des parcours éligibles au e-billet au 13 octobre 2011 Liste des parcours éligibles au e-billet au 13 octobre 2011 HENDAYE ST ROCH AEROPORT CDG TGV FUTUROSCOPE Aeroport CDG TGV Futuroscope AEROPORT CDG2 TGV ROISSY AEROPORT CDG2 TGV ROISSY AEROPORT CDG2 TGV

Plus en détail

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin.

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. Vous êtes au cœur de nos attentions Soigner et prendre soin, au quotidien Au service

Plus en détail

EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008

EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008 Commission Centrale d Arbitrage EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008 PRESENTATION 8 - 1 - Contexte Evènementiel Arbitrage Partenariat But/La Poste 2007-2008 La Fédération Française

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

COURSES URGENTES LIVRAISONS

COURSES URGENTES LIVRAISONS COURSES URGENTES LIVRAISONS PARIS FRANCE EUROPE 06.27.48.52.84 fredexpress93@gmail.com dimensions de nos différents véhicules volume palettes poids maxi dimensions véhicule en m3 «Euro» marchandise long.

Plus en détail

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP)

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP) Direction Juridique et de la Conformité du Groupe Droit social et Droit de la fonction publique `çåí~åí d~ääçáëm~ëå~ä q äwmnrrqqnsqs c~ñw bjã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí ^é~êíáêçìotlmnlomnn

Plus en détail

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

Des outils télécoms et réseaux pensés, conçus et optimisés pour les PME? «Oui, c est possible» SOLUTIONS. PME Agile 2014

Des outils télécoms et réseaux pensés, conçus et optimisés pour les PME? «Oui, c est possible» SOLUTIONS. PME Agile 2014 Des outils télécoms et réseaux pensés, conçus et optimisés pour les PME? «Oui, c est possible» SOLUTIONS 1 PME Agile 2014 Qui sommes nous? Nextiraone est une entreprise de services du numérique, passionnée

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Admission sur Alternext par cotation directe*

Admission sur Alternext par cotation directe* LE 25.10.2006 Admission sur Alternext par cotation directe* Réunion d information * Sous réserve de l admission par Euronext Paris Vos interlocuteurs Willy BERNARD Président fondateur 28 ans. Dimitri BELLANGER

Plus en détail

Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien. Les Pays-Bas et le Danemark, pays de référence pour la pratique du vélo

Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien. Les Pays-Bas et le Danemark, pays de référence pour la pratique du vélo 1 La place du vélo dans la ville : le vélo est très peu utilisé, mais pourrait concurrencer l automobile sur 5 km Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien Dans les

Plus en détail

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne Un pôle connecté à trois échelles de réseaux Une relation déterminante avec Paris Des relations plus limitées avec les grandes aires

Plus en détail

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes 1 General Directorate for Competition

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Aide juridictionnelle Plafond de ressources Unité de valeur Circulaire du SADJPV du 29 décembre 2006 relative au montant des plafonds de ressources, des correctifs pour charges familiales et des tranches

Plus en détail

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais Le réseau des CEL :: 1 eerr fformatteur nattiionall en llangues Présenttattiion généralle Les CEL des CCI sont des départements linguistiques des centres de formation continue des Chambres de Commerce

Plus en détail

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS 0 LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS p.4 Les modes de déplacement p.44 Le taux de motorisation p.46 Les migrations inter-aires urbaines p.48 Les migrations intra-aires urbaines p.50 Synthèse La loi sur

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Table des matières Qu est-ce qu une éclipse partielle de soleil?... 2 Dans la zone de pénombre, l éclipse est partielle pour l observateur 2,

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20 Key Rates 2011 sections class 1 class 2 class 3 class 4 class 5 AiX-en-PRoVence cannes 13.60 e 20.50 e 30.10 e 42.00 e 7.90 e AIX-EN-PROVENCE LA SAULCE 11.90 e 18.00 e 26.20 e 37.30 e 7.20 e AIX-EN-PROVENCE

Plus en détail

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA 1 INTERVENTIONS INDIVIDUELLES Aides personnalisées ponctuelles En cas de difficultés importantes dues à une situation de rupture (chômage, surendettement, divorce,

Plus en détail

LA VALORISATION DES RESSOURCES

LA VALORISATION DES RESSOURCES LA VALORISATION DES RESSOURCES ÉDITO Valoriser les ressources humaines de l entreprise Samsic RH propose une offre de services complète visant à faciliter l accompagnement et la gestion des ressources

Plus en détail

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE FÉVRIER 2014 Parité Diversité & Maires & adjoint.e.s ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE AVANT PROPOS À l occasion des élections municipales de mars, République & Diversité et le CRAN ont

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

Conseil Supérieur des Messageries de Presse SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU DE NIVEAU 2

Conseil Supérieur des Messageries de Presse SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU DE NIVEAU 2 Conseil Supérieur des Messageries de Presse SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU DE NIVEAU 2 1. RAPPEL HISTORIQUE DE L EVOLUTION DU RESEAU DE NIVEAU 2 Le réseau des dépositaires de presse connaît une constante évolution

Plus en détail

NORD 50/51 DE LA SANTÉ LES EMPLOIS

NORD 50/51 DE LA SANTÉ LES EMPLOIS LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD - PAS-DE-LAIS 2006 Numéro 9 50/51 NORD LES EMPLOIS DE LA SANTÉ Faut-il considérer la santé comme une dépense ou comme une richesse? Pendant

Plus en détail

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

La règlementation travaux à proximité. des réseaux gaz

La règlementation travaux à proximité. des réseaux gaz La règlementation travaux à proximité des réseaux gaz Le contexte à GrDF Evolution des dommages aux ouvrages 100 000 endommagements par an, tout réseau confondu dont 4% sur les réseaux de distribution

Plus en détail

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE L esprit village! DOSSIER DE PRESSE Les sites Internet vous tiennent au courant de ce qui se passe au bout du monde. Tous Voisins vous informe de ce qui se passe en bas de chez vous. Contact Clément Gayet

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE 1 Ces analyses ont été réalisées sur la base des informations communiquées par les notaires de France. Tous les prix correspondent aux prix de vente hors droits,

Plus en détail

résidence les tamaris

résidence les tamaris résidence les tamaris Evere La maison de repos et de soins pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. Vous êtes au cœur de nos attentions Soigner et prendre soin, au quotidien Au service

Plus en détail

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués La gazette est enrichie au fil des renseignements donnés (résultats - sous réserve de la vérification de la feuille de match, dates prévues ). L historique demeure (en petits caractères noirs, les nouveautés

Plus en détail

L activité d oncogénétique

L activité d oncogénétique TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION L activité d oncogénétique DÉCEMBRE 2008 2003 2007 CONTEXTE L identification de gènes de prédisposition au cancer a permis l introduction de tests biologiques destinés

Plus en détail

Deux types de handicaps ont façonné le marché locatif privé au cours de ces dernières années :

Deux types de handicaps ont façonné le marché locatif privé au cours de ces dernières années : 1 Communiqué de presse janvier 2011 Jean-Michel CIUCH Directeur Général Evelyne COLOMBANI Directrice-adjointe CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS : COMMENT EN FINIR AVEC LES DERIVES DU DISPOSITIF

Plus en détail

PLASTIQUES. dossiers. Gestion des eaux pluviales et de ruissellement S.A.U.L. (Structures Alvéolaires Ultra-Légères) numéro 1. Le guide des solutions

PLASTIQUES. dossiers. Gestion des eaux pluviales et de ruissellement S.A.U.L. (Structures Alvéolaires Ultra-Légères) numéro 1. Le guide des solutions Le guide des solutions numéro 1 Gestion des eaux pluviales et de ruissellement S.A.U.L. (Structures Alvéolaires Ultra-Légères) Du lundi au vendredi Du lundi au vendredi Du lundi au vendredi Le bassin enterré

Plus en détail

PRÉSENTATION Stanley Security France

PRÉSENTATION Stanley Security France PRÉSENTATION Stanley Security France Stanley Security France I Juin 2013 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU GROUPE STANLEY BLACK & DECKER Organisation et chiffres clés du Groupe L activité Sécurité du Groupe

Plus en détail

LOCAUX COMMERCIAUX - LOCATION - CESSION - VENTE - FONDS DE COMMERCE

LOCAUX COMMERCIAUX - LOCATION - CESSION - VENTE - FONDS DE COMMERCE P a r t e n a i r e d e v o t r e d é v e l o p p e m e n t «immo-locaux est une société de conseil spécialisée dans l'immobilier commercial : locaux commerciaux, location, cession, vente, fonds de commerce

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009)

Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009) Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009) Département GMP (ville) : Aix en Provence Spécialité (ou option) 1 : Ingénierie Intégrée Spécialité (ou option) 2 :

Plus en détail

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES RENCONTRE PRESCRIRE LA NOUVELLE ALTERNATIVE AUX SALONS DU BÂTIMENT LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT 2014 40 1200 VILLES PRESCRIPTEURS A ROAD SHOW BY www.rencontreprescrire.com RENCONTRE PRESCRIRE Un

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2009-1384 du 11 novembre 2009 relatif à la spécialisation des juridictions en matière de contestations de

Plus en détail

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris?

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? SONDAGE NATIONAL DES AVOCATS : JOURNEE DE MOBILISATION DU 10 DECEMBRE Administré aux 31 406 avocats membres du réseau Hub Avocat 10 203 répondants Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? FRANCE ENTIERE

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel STATISTIQUES Les Notes Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2002-2003 Ministère

Plus en détail

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D Constructeur, raison sociale, adresse, téléphone, mél, responsable du suivi des commandes, etc : DIDAQUEST - Technoparc Espace Média - 3, rue Gustave Eiffel

Plus en détail

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison Paris Comment trouver un détective privé? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6 12 55 19 80

Plus en détail

SOMMAIRE 2 INTRODUCTION. Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING. Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution

SOMMAIRE 2 INTRODUCTION. Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING. Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution ÉTUDE PROXIMITÉ SOMMAIRE 2 INTRODUCTION 3 Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING 6 Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution MODULE SHOPPERS 10 Échantillon Les thèmes

Plus en détail

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS agences labellisées solutions handicap Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne - agence Strasbourg Schiltigheim 54, rue de Bischwiller 67300 SCHILTIGHEIM - agence Mulhouse Europe 22, bd de l Europe

Plus en détail

Propreté & Services associés

Propreté & Services associés Propreté & Services associés MISE EN PROPRETé qualité de vie hygiène confort des occupants solutions de service nettoyage espaces de travail prévention des risques L activité Propreté et Services associés

Plus en détail

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE LE PRIX DU FONCIER* EN ZONE URBAINE ~~~ UNE CRISE RENFORCEE PAR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE ou lorsque la logique économique s oppose à la logique écologique * Terrains destinés à supporter

Plus en détail

Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015

Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015 Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015 1 Sommaire 1. La production ACE en 2014 2. Les meilleures performances 2014 des agences franchisées. 3. Les meilleures performances 1 er quadrimestre

Plus en détail

Les services publics locaux

Les services publics locaux Les services publics locaux mars 2004 AVANT-PROPOS Le présent fascicule est la synthèse de l enquête sur la gestion des services publics locaux lancée par l Association des Maires de Grandes Villes de

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MMES et MM les Directeurs 29/12/97 MMES et MM les Agents Comptables Origine : - des Caisses Primaires

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d Assurance Maladie 12/07/96 des Caisses Régionales

Plus en détail

Questions éthiques : prédispositions génétiques aux cancers. Intervenant : Catherine BONAÏTI-PELLIE Modérateur : Régis AUBRY

Questions éthiques : prédispositions génétiques aux cancers. Intervenant : Catherine BONAÏTI-PELLIE Modérateur : Régis AUBRY Questions éthiques : prédispositions génétiques aux cancers Intervenant : Catherine BONAÏTI-PELLIE Modérateur : Régis AUBRY Besançon-UFR SMP Mardi 17 mars 2015 L'existence de gènes de prédisposition au

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 industrie Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Responsable QHSE Responsable Ressources Humaines Responsable Sécurité industrie

Plus en détail

Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin

Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin Développement Durable en Limousin LES SYNTHÈSES n 18 Mai 2012 DREAL Limousin Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin Le grenelle de l Environnement a initié une dynamique

Plus en détail

JORF n 0236 du 11 octobre 2009. Texte n 5

JORF n 0236 du 11 octobre 2009. Texte n 5 JORF n 0236 du 11 octobre 2009 Texte n 5 DECRET Décret n 2009-1205 du 9 octobre 2009 fixant le siè ge et le ressort des juridictions en matière de propriété intellectuelle NOR: JUSB0921871D Le Premier

Plus en détail

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS EN IMMOBILIER RESIDENTIEL NEUF «SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE Synthèse avril 2010 PAR TEMPS COUVERT SUR L HEXAGONE. LES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

Lycée Augustin Thierry - BLOIS Lycée des Métiers Ingénierie Générale et Technique Industrielle wwwphp.ac-orleans-tours.fr/lyc-augustin-thierry-blois/

Lycée Augustin Thierry - BLOIS Lycée des Métiers Ingénierie Générale et Technique Industrielle wwwphp.ac-orleans-tours.fr/lyc-augustin-thierry-blois/ Lycée Augustin Thierry - BLOIS Lycée des Métiers Ingénierie Générale et Technique Industrielle wwwphp.ac-orleans-tours.fr/lyc-augustin-thierry-blois/ Le Lycée AUGUSTIN THIERRY de BLOIS vous présente ses

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu avant la réforme LMD CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) Bac +4 Type Maitrise MSG MST Certificat supérieur d organisation

Plus en détail

Proche de vous en toutes circonstances

Proche de vous en toutes circonstances Ser vice Clients F rance Proche de vous en toutes circonstances DÉVELOPPEUR DE SERVICES DANS LE DOMAINE DE LA RADIOTHÉRAPIE Une expertise unique Avec en France une organisation dédiée à la planification,

Plus en détail