PLAN DE COMMUNICATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE COMMUNICATION"

Transcription

1 PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012

2 Avril 2012

3 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche de communication adaptée. Communiquer pour et autour du SAGE requiert un outil structuré : le plan de communication. Le plan de communication présenté ci-après, définit les grandes lignes d action pour la durée d élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval. Ce plan devra être suivi, évalué et réorienté si nécessaire. Ce plan de communication a été réalisé en s appuyant sur les expériences qui sont en cours sur d autres SAGE ainsi que sur le guide méthodologique «Pour le SAGE, animer la concertation et la communication», réalisé par l agence de l eau Loire-Bretagne en

4

5 Sommaire Avant-propos... p. 3 1) La communication du SAGE : CLE de voûte de la démarche... p Contexte... p Communiquer : dans quel but?... p Communiquer : vers qui?... p. 9 2) Le plan d actions... p Quels messages diffuser?... p Moyens de communication, vecteurs de communication... p Détails des actions... p Synthèse des actions... p Financement... p

6

7 1) La communication du SAGE : CLE de voûte de la démarche Contexte La loi sur l'eau du 3 janvier 1992 (codifiée dans le code de l environnement dans les articles L210-1 et suivants) consacre l'appartenance de l'eau au patrimoine commun de la nation. Elle confère à la protection des équilibres naturels un caractère d'intérêt général et pose les principes d'une gestion équilibrée entre intérêts de protection et usages économiques. Pour coordonner l'ensemble des actions des pouvoirs publics locaux envers les usagers de l'eau et pour parvenir à une gestion équilibrée de la ressource en eau, la loi crée une nouvelle démarche de planification, sous la forme de SDAGE et de SAGE. L outil SAGE, la démarche qu il implique et la très large concertation qu elle suppose sont profondément novateurs. On est passé de l eau ressource à l eau territoire. En effet, considérer un bassin versant comme support d un projet de territoire est une chose nouvelle pour bon nombre de personnes. Afin que les acteurs locaux et institutionnels s approprient un projet qu ils auront en charge de rendre opérationnel et d appliquer sur le terrain, il apparaît évident que la communication fasse partie intégrante du SAGE du bassin de la Sarthe Aval. Cette communication devra être cohérente, continue, identifiée et signée. Actuellement, le SAGE du bassin de la Sarthe Aval est en phase d'élaboration : son périmètre a été arrêté le 16 juillet 2009 et la composition de la Commission locale de l'eau (CLE) a été arrêtée initialement le 25 novembre La phase d élaboration du SAGE a démarré concrètement avec la modification des statuts de l Institution Interdépartementale du Bassin de la Sarthe (IIBS) le 12 janvier Structure porteuse des SAGE des bassins versants de l Huisne et de la Sarthe Amont, l IIBS devient également la structure porteuse du SAGE du bassin de la Sarthe Aval : elle assure la maîtrise d ouvrage des actions décidées par la CLE. Cette phase d élaboration du SAGE doit être l occasion de lancer des actions de communication

8 1.2 Communiquer : dans quel but? Donner une culture de l eau, une culture bassin versant, aux acteurs du territoire Cela doit se traduire par une communication pédagogique qui doit au final permettre aux acteurs du SAGE de parler le même langage. Cette communication pédagogique doit informer les acteurs du SAGE sur la question de l eau du bassin versant en reprenant des données techniques, réglementaires, économiques et en expliquant les points de vue de chaque groupe d intérêts. Mettre en évidence l intérêt du SAGE et ses limites Plus qu une mise au point théorique, il est nécessaire d utiliser les retours d expérience. Faciliter une appropriation large des enjeux puis des décisions L objectif est d élargir l assise de la démarche de concertation et d éviter la remise en cause de la représentativité des acteurs. La communication doit permettre aux acteurs de mieux jouer leur rôle de représentant de leur famille d appartenance. Permettre une remontée des attentes Lorsque la démarche SAGE sera mieux connue et comprise, chaque membre de la CLE et des commissions thématiques pourra voir son travail de relais, de porte-parole facilité. Mettre en valeur les actions pour soutenir la mobilisation L action est la meilleure communication. Il existe un besoin important de montrer à quoi va servir le SAGE, de montrer quel est le résultat concret du travail des acteurs impliqués. Dans ce cadre, il est envisageable de développer une communication globale sur la question de l eau sur le territoire, au service du SAGE. Dans ce cas, la communication doit permettre de valoriser tout ce qui est fait sur le territoire dans le domaine de l eau. La communication du SAGE du bassin de la Sarthe Aval devra donc : - être pédagogique, - permettre la transparence des travaux réalisés par la CLE, - inciter le développement d actions d animation de terrain pour favoriser la concertation et le débat

9 1.3 - Communiquer : vers qui? Les acteurs et les publics intéressés par le SAGE et les questions de l eau en général, sont clairement identifiables. La communication et les messages que la CLE véhiculera seront adaptés aux cibles visées. Ils seront fonction du degré d implication et de responsabilité des acteurs et publics visés pour l élaboration du SAGE. D abord vers les décideurs et les acteurs du SAGE Les acteurs du SAGE sont nombreux : élus (maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, parlementaires), usagers, agriculteurs, industriels, associations de protection de l environnement, de défense des consommateurs Les acteurs prépondérants du SAGE seront ceux pour qui les plus gros efforts de communication seront effectués. Il s agit : - du bureau de la CLE ; - de la CLE ; - des commissions thématiques ; - des responsables des services des collectivités concernées ; - des élus municipaux. Les membres de la CLE doivent se reconnaître dans leur diversité pour parvenir à construire une vision et des valeurs collectives. Les élus seront amenés à mettre en œuvre le SAGE, c est pourquoi ils doivent être informés au mieux pour se l approprier. L enjeu de la communication est bien d associer ces prescripteurs au projet du SAGE. Puis vers le grand public Il s agit d acteurs beaucoup mois impliqués dans la démarche mais qui peuvent toutefois se sentir concernés, à savoir : des scolaires, des professionnels non représentés au sein de la CLE, des habitants. Avant la loi sur l eau de 2006, on pouvait considérer que le SAGE ne concernait que les acteurs et décideurs impactés à travers leurs procédures administratives. Depuis 2006, les SAGE comprennent un règlement qui est directement opposable aux tiers à travers les démarches d autorisation et de déclaration au titre de la loi sur l eau. Aussi il convient de mettre en place des actions de communication adaptées, notamment via la diffusion d informations par les bulletins municipaux, les bulletins d associations et la presse locale

10 2) Le plan d actions Le scénario suivant est un projet qui reste ouvert et modifiable en fonction de l évolution de l élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval Quels messages diffuser? Selon l état d avancement de la procédure, les messages diffusés seront différents. Au lancement de la démarche : expliquer (à partir d exemples concrets) l intérêt du SAGE, la méthode de travail, la volonté de concertation et d aboutir à des décisions. Lors de la phase d élaboration : faire le point sur ce qui est fait et ce qui est à réaliser. Diffuser une synthèse de l et du diagnostic. Expliquer les thèmes de travail, l organisation, le calendrier indicatif de travail. Lorsque le SAGE sera rédigé : faire connaître les principales décisions en les illustrant concrètement Moyens de communication, vecteurs de communication Les supports de communication sont nombreux et variés et seront utilisés de façon cohérente. Les vecteurs directs - les comptes-rendus de réunions, dossiers d information - la Lettre du SAGE ; - les journées d information thématiques ; - les interventions pédagogiques ; - le site Internet Les vecteurs indirects - les bulletins municipaux ; - la presse professionnelle de proximité, les journaux d associations ; - la presse locale et régionale. Dans ce cadre, le travail de communication se traduira par la préparation d informations prêtes à être publiées (communiqués, dossiers d informations )

11 2.3 - Détails des actions Comme indiqué précédemment, la communication ne prendra pas la même forme selon qu elle vise les décideurs / acteurs du SAGE (membres de la CLE, du bureau de la CLE, des commissions thématiques et du conseil d administration de l IIBS) ou bien le grand public. Nous parlerons alors respectivement de communication interne et de communication externe. Les actions de communication pouvant toucher à la fois les décideurs et le grand public relèvent de la communication globale. Actions de communication interne : décideurs / acteurs du SAGE La diffusion des documents suivants sera réalisée auprès des membres de la CLE, des commissions thématiques, ainsi que des membres du Conseil d Administration de l IIBS : - Les comptes-rendus des réunions plénières de la CLE, des réunions du bureau de la CLE et des commissions thématiques. - Des dossiers d information sur des problématiques particulières au bassin versant. - La synthèse des études réalisées dans le cadre du SAGE. - Des documents cartographiques. Outil de synthèse et de diffusion d informations, la carte est un excellent moyen de rendre compte et de simplifier une réalité parfois complexe. La cartographie pourra être utilisée lors de réunions ou illustrer les documents. Son utilisation sera permise grâce à l exploitation du SIG relatif au SAGE du bassin de la Sarthe Aval. L élaboration du SIG s effectuera au cours de la phase / diagnostic global. - Un glossaire relatif à l eau et aux milieux aquatiques. Pour les membres de la CLE et des commissions thématiques, il est intéressant de rédiger et de diffuser un glossaire (illustré) afin que les acteurs premiers du SAGE adoptent un vocabulaire compréhensible de tous. - Le projet de SAGE pour validation et le SAGE après approbation. Actions de communication externe : grand public - Des articles rédigés mis à disposition des différents organismes, communes et associations, pouvant être inclus dans leurs propres bulletins d informations. - Des interventions lors de réunions d associations, de conseils municipaux ou communautaires, etc., afin d expliquer le SAGE et présenter ses objectifs. Ces interventions permettront également d assurer une information directe régulière sur l élaboration du SAGE

12 Auprès des scolaires, l action de communication pourra se traduire par des interventions et la diffusion de dossiers pédagogiques en partenariat avec ce qui est fait par les acteurs du bassin (inspections académiques, associations, services déconcentrés de l Etat, Agence de l eau...). Cette action pourra s effectuer auprès des écoles, collèges, lycées, instituts de formation des communes du bassin de la Sarthe Aval et des Universités du Maine et d Angers. - La brochure SAGE (format A4 ou A5 en trois volets) afin de permettre au grand public de comprendre ce qu est un SAGE, son organisation, ses enjeux, etc., pour que le SAGE du bassin de la Sarthe Aval soit connu du plus grand nombre. - Des plaquettes thématiques pour présenter les grandes problématiques du bassin versant. - Des affiches thématiques (format A0) de présentation du bassin, de ses enjeux et des objectifs, qui pourront être mis à disposition des communes (exposition itinérante) et également utilisés lors d opérations de communication grand public - Des illustrations réalisée par un dessinateur, qui seront intégrées dans des documents de communication (affiches, plaquettes). Actions de communication globale (décideurs / acteurs du SAGE et le grand public) - La charte graphique : o logo de la CLE, o personnalisation des courriers (en tête, police...), o personnalisation des rapports d étude, o personnalisation des documents cartographiques. - Un livret de présentation du bassin. Au terme du diagnostic global, un livret de présentation du bassin sera rédigé et diffusé en reprenant les éléments importants de l et du diagnostic global. - La Lettre du SAGE : support d information de référence du SAGE, ce bulletin d information sera édité deux à trois fois par an et diffusé auprès : o des membres de la CLE, o des membres des commissions thématiques, o des communes du bassin de la Sarthe Aval, o des collectivités locales non représentées dans la CLE, o et toute personne et organisme demandeurs. - Un site Internet : enrichi au fur et à mesure de l avancement du SAGE, son objectif sera de permettre un accès direct et rapide aux informations avec la mise en ligne de certains documents et du SIG du SAGE du bassin de la Sarthe Aval. Un espace réservé aux membres de la Commission Locale de l Eau sera créé. Les documents de séances des réunions ainsi que les comptes-rendus seront ainsi disponibles pour les membres uniquement. Un outil de recherche sera également mis en place. En attendant sa création, le site internet de l IIBS sera utilisé pour diffuser les informations

13 - La lettre WEB du SAGE : support d information transmis par courriel aux personnes inscrites, ce bulletin d information sur l eau et l actualité liée à l élaboration et la mise en œuvre du SAGE sera diffusé environ une dizaine de fois par an. Sa conception sera réalisée à l aide d un outil prévu sur le site internet. - Le module de cartographie dynamique en ligne (CARMEN) : il sera consultable sur le site internet du SAGE, il permettra d afficher les documents cartographiques réalisés à partir du SIG du SAGE du bassin de la Sarthe Aval. La CLE s appuiera sur ce support pour présenter les différentes données disponibles pour les acteurs du bassin versant (pré-localisations...), et pour présenter l état d avancement de l élaboration du SAGE. - Les relations avec les médias et en particulier avec la presse locale et régionale se dérouleront lors des grandes étapes de l élaboration du SAGE : o lancement / validation des grandes étapes du SAGE o sortie des différents documents d information o organisation de journées thématiques Le rapport avec les médias doit être clairement défini et organisé pour que le message que l on souhaite faire passer soit correctement retransmis. Ce rapport avec les médias et la presse en particulier, se traduit par : o des communiqués de presse, dossiers de presse o des conférences de presse, interviews o des couvertures d évènements - Les journées thématiques forum de l eau. Ces journées thématiques (1/an) réuniront les acteurs du SAGE et seront l occasion de présenter l état d avancement du SAGE au plus grand nombre et de débattre sur un thème retenu

14 2.4 Synthèse des actions CIBLE : Décideurs /acteurs du SAGE OUTILS OBSERVATIONS MISE EN PLACE PERIODICITE Conception COUTS Réalisation Comptes-rendus de réunions Envoyés aux membres de la CLE, des commissions thématiques, du Conseil d Administration de l IIBS. Continue Dossiers d information Envoyés aux membres de la CLE, des commissions thématiques, du Conseil d Administration de l IIBS. Continue Documents de synthèse des études en cours et réalisées Les acteurs du SAGE, membres de la CLE et/ou des commissions thématiques seront destinataires de tout document d études relatif au SAGE. Au cours des études d élaboration du SAGE Généralement, élément compris dans la prestation des bureaux d études Cartographie Documents cartographiques réalisés à partir du SIG du SAGE du bassin de la Sarthe Aval. Continue Glossaire de l eau et des milieux aquatiques Glossaire illustré afin que les acteurs du SAGE utilisent un vocabulaire compréhensible de tous. Ponctuelle + mise à jour Mise en forme et diffusion du SAGE pour approbation puis pour application Une fois rédigé, le SAGE et ses annexes devront être transmis aux membres de la CLE et autres. Après son approbation, le SAGE et ses annexes devront être transmis aux acteurs du SAGE. Validation du projet de SAGE Ponctuelle 15 à HT / 500 exemplaires

15 CIBLE : Grand public COUTS OUTILS OBSERVATIONS MISE EN PLACE PERIODICITE Conception Réalisation Brochure du SAGE Reprenant et simplifiant les informations sur l organisation du SAGE Sarthe Aval, ses objectifs, etc., elle doit avoir un rôle de sensibilisation, d information et de banalisation ( exemplaires). Ponctuelle Frais d animation assurés par l IIBS 2500 HT pour exemplaires Articles rédigés Mis à disposition aux différents organismes, communes et associations, pouvant être inclus dans leurs propres bulletins d informations. Continue Plaquettes d information thématiques Le SAGE et les documents d urbanisme, la morphologie des cours d eau, les pesticides, les zones humides, les plans d eau, la continuité écologique fin du diagnostic 1 à 2 par an Frais d animation assurés par l IIBS HT / 500 exemplaires Affiches thématiques A0 Présentant le bassin et illustrant les enjeux et objectifs, mises à disposition des communes et support de communication vers le grand public. Ponctuelle Frais d animation assurés par l IIBS 150 HT / 1enrouleur HT d impression Illustrations Illustrations réalisées par un dessinateur, pour des documents de communication. Ponctuelle 150 à 300 HT l illustration Interventions de sensibilisation, d information Interventions de sensibilisation auprès d associations, collectivités, du milieu scolaire Continue

16 Cible : Acteurs / décideurs du SAGE ET grand public OUTILS OBSERVATIONS MISE EN PLACE PERIODICITE Conception COUTS Réalisation Charte graphique : Logo, Polices de caractères, Enveloppes Eléments de personnalisation de tous les documents émis par le SAGE Continue Charte graphique : Papier entête Papier utilisé pour l envoi de courriers Ponctuelle 300 HT / exemplaires Lettre du SAGE Support d information de référence du SAGE 3 à 5000 exemplaires diffusés par courrier 2 à 3 exemplaires par an Frais d animation assurés par l IIBS 800 HT pour exemplaires La lettre Web du SAGE Bulletin d information transmis par courriel Informe de l actualité du SAGE et de l eau à l échelle du bassin versant environ 6 par an Site Internet Vitrine du SAGE et outil d accessibilité et d échange d informations avec mise en ligne de documents Ponctuelle + mise à jour HT Cartographie dynamique en ligne (CARMEN) Documents cartographiques réalisés à partir du SIG du SAGE du bassin de la Sarthe Aval Continue Journée thématique Journée permettant de débattre sur un thème précis et/ou de réaliser un bilan de l état d avancement du SAGE fin du diagnostic 1 par an HT (invitations, plaquettes, location de salle, repas)

17 Cible : Acteurs / décideurs du SAGE ET grand public OUTILS OBSERVATIONS MISE EN PLACE PERIODICITE Conception COUTS Réalisation Livret de présentation du bassin Livret d une trentaine de pages présentant une synthèse de l état des lieux et du diagnostic fin du diagnostic Ponctuelle Frais d animation assurés par l IIBS 1200 HT Relations avec les médias Convocation des médias pour couvrir les évènements importants de l élaboration du SAGE Continue Rappels des étapes du SAGE : Elaboration Mise en oeuvre Etat des lieux Diagnostic global Tendances et scénarios Choix de la stratégie Rédaction du SAGE Validation du projet de SAGE Consultation des acteurs Enquête publique Arrêté préfectoral Application réglementaire + mise en oeuvre opérationnelle 2.5- Financement La plupart des actions de communication entrent dans les frais de fonctionnement de l IIBS, d autres pourront bénéficier d aides de l Agence de l eau Loire- Bretagne et du Conseil Régional des Pays de la Loire. Plan de financement : - Agence de l eau Loire-Bretagne : 50 % - Conseil Régional des Pays de la Loire : 10 % - Autofinancement : 40 %

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU Version approuvée du 10 décembre 2014 Page 1 SOMMAIRE ARTICLE 1er. MISSIONS...

Plus en détail

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU Le présent règlement intérieur précise les dispositions de mise en œuvre de la CLE en application

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Prévention et lutte contre les inondations Appel à projets Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Pour une gestion innovante des eaux de ruissellement Le Conseil général s

Plus en détail

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 Structures porteuses du Pôle-relais : www.pole-lagunes.org APPEL A PROJETS PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 «Culture et création artistique en territoire lagunaire» En Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

2ème APPEL A PROJETS

2ème APPEL A PROJETS 1 / 5 2ème APPEL A PROJETS INNOVANTS / STRUCTURANTS POUR UNE A LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR LE TERRITOIRE DE MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2016 2 / 5 Contexte et objectifs Contexte L axe IX «Contribuer

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Objectifs de communication : quel est le message à faire passer? Ex. : informer l ensemble des acteurs culturels locaux du programme des formations

Objectifs de communication : quel est le message à faire passer? Ex. : informer l ensemble des acteurs culturels locaux du programme des formations Qu est-ce qu un plan de communication?! Le plan de communication indique la marche à suivre pour produire et diffuser les messages nécessaires à la conduite d une action. Contexte : situation de la structure,

Plus en détail

DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION

DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION Conception et impression d un CAHIER DU PARC SUR LE PHOTOVOLTAÏQUE pour les collectivités territoriales du Parc naturel régional Livradois-Forez 1. Dénomination

Plus en détail

Organisation d un évènement autour de la Journée Mondiale de l Eau Le 22 Mars 2011

Organisation d un évènement autour de la Journée Mondiale de l Eau Le 22 Mars 2011 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Organisation d un évènement autour de la Journée Mondiale de l Eau Le 22 Mars 2011 Cahier des charges de consultation d agence de communication OBJET DE LA CONSULTATION: Mission

Plus en détail

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE Janvier 2011 EDITO du président «L agenda 21 du Pays de l Arbresle est issu d une réflexion commune; il a été acté par la délibération du conseil

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique Dossier d enquête SYNDICAT MIXTE DU BASSIN VERSANT DE LA BIEVRE SAGE Bièvre Note sur les textes régissant l enquête Document soumis à enquête Juin 2015 I Préambule Note sur les textes régisssant l enquête

Plus en détail

AP2i Cahier des charges

AP2i Cahier des charges AP2i Cahier des charges Concours graphique Document de 8 pages. Contact : concours@ap2i.org Infos : http://concours.ap2i.org 1/8 Quels sont les besoins graphiques de l Agence? A travers ce concours, nous

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires

5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires 5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires Présentation La délégation régionale de l association Rue de l Avenir, en collaboration avec l association Vivacités Île-de-France,

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes. Année 2016

2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes. Année 2016 2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes Année 2016 Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Auvergne-Rhône-Alpes Siège social 16B, rue Aimé

Plus en détail

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement I- OBJET DE L APPEL A PROJETS Dans le cadre de son partenariat avec les communes, le Département a décidé de lancer un appel à projets

Plus en détail

Commission Locale de l Eau

Commission Locale de l Eau Commission Locale de l Eau REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par la Commission Locale de l Eau (C.L.E.) du 30 novembre 2007 1. LES MISSIONS DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU Article 1 : L élaboration du Schéma

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations DEFINITIONS La communication n'est pas un gros mot Un acte inconscient et propre à tout individu, ou structure composée d individus Une action verbale,

Plus en détail

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Direction de la culture Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Année 2013 Période de résidence : entre juillet

Plus en détail

Source : CCCA-BTP, édition du 15 mai 2012

Source : CCCA-BTP, édition du 15 mai 2012 1 KIT COMMUNICATION 2012 CAMPAGNE ENTREPRISES DU BTP 2 KIT COMMUNICATION 2012 CAMPAGNE ENTREPRISES DU BTP SOMMAIRE Préambule 4 Affiche : visuel de campagne 7 Affiche générique de la campagne 7 Affiche

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Les règles de fonctionnement suivantes précisent les dispositions de mise en oeuvre de la CLE en application des articles L.212-4 et R212-29 à

Plus en détail

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER L EUROPE S ENGAGE EN CHAMPAGNE-ARDENNE STRATEGIE DE COMMUNICATION PROGRAMMATION 2014-2020 1 Table des matières Contexte...

Plus en détail

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 09 avril 2015 Avis sur le projet de Plan de Gestion des Risques d'inondation (PGRI) du bassin Loire Bretagne 2016-2021 Direction Environnement - Service Nature en

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES Agence régionale de l innovation 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Formation, coaching stratégique et accompagnement

Plus en détail

Structure porteuse du SAGE Sioule. Etablissement public Loire. Conception et réalisation. Céline BOISSON, animatrice du SAGE. Sous la Présidence de

Structure porteuse du SAGE Sioule. Etablissement public Loire. Conception et réalisation. Céline BOISSON, animatrice du SAGE. Sous la Présidence de Approuvé par la CLE le 23 janvier 2015 Structure porteuse du SAGE Sioule Etablissement public Loire Conception et réalisation Céline BOISSON, animatrice du SAGE Sous la Présidence de Pascal ESTIER, Président

Plus en détail

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques Livret 1 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 1 Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques OUTILS DE

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Cahier des charges de l ENT-1D

Cahier des charges de l ENT-1D Cahier des charges de l ENT-1D Ce document enrichi l annexe 7 intitulé ENT 1 er degré Briques applicatives. Il se base sur le SDET V4.0 du 12 décembre 2012 et tire profit de l expérimentation conduite

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire En matière d information et de communication sur les fonds européens UNION EUROPÉENNE Table des matières VOUS ÊTES AUJOURD HUI AMBASSADEUR

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Président de la C.L.E. et Maire de Flogny-La Chapelle

Président de la C.L.E. et Maire de Flogny-La Chapelle SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT DE L ARMANÇON 16 EME BUREAU DE LA C.L.E DU SAGE ARMANÇON COMPTE-RENDU ORDRE DU JOUR : Tour de table Rapport d activité de la C.L.E. Recueil

Plus en détail

Ambassadeurs Rehabitat

Ambassadeurs Rehabitat Ambassadeurs Rehabitat Le projet Rehabitat à la Menuisière doit être le projet des habitants. Nous proposons la mise en place d Ambassadeurs Rehabitat dans chaque cage d escalier. Le rôle d ambassadeur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2010-2148 Date: 11 octobre 2010

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2010-2148 Date: 11 octobre 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT PARTIE 1: Portrait général du colloque Écodéveloppement 1- Contexte, historique et présentation du colloque En février 2004, le Collège de Rosemont et

Plus en détail

PARTICIPATION DES HABITANTS

PARTICIPATION DES HABITANTS Synthèse des rencontres de réseau «Conseil Citoyen» Les 25.02.2016 (Pas-de-Calais) et 24.03.2016 (Nord) Ces deux rencontres de réseau, organisées au siège de la Communauté d Agglomération d Hénin- Carvin

Plus en détail

Commission Locale de l Eau. Plan de communication du SAGE Dore

Commission Locale de l Eau. Plan de communication du SAGE Dore Commission Locale de l Eau Plan de communication du SAGE Dore Version corrigée suite au bureau de la CLE du 2/12/2014 1 PREAMBULE QU EST-CE QU UN SAGE? Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)

Plus en détail

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE 1 / - Le rôle du maire La communication est un paramètre déterminant dans la gestion des crises, y compris au niveau de sa préparation (l efficacité

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-382 ANNEXE A LA DELIBERATION - CONVENTION relative au soutien de la Région Ile-de-France à l AMIF - État récapitulatif des subventions proposées au vote @BCL@20043A05.doc

Plus en détail

T i t r e t i t r e t i t r e t. t r e

T i t r e t i t r e t i t r e t. t r e T i t r e t i t r e t i t r e t i t r i et r e t i t r e Communication générale du PRSE2 Charte de communication Décembre 2011 2 e P r é g i l a o n a l n 2 0 1 1 > P O I T O U C H A R E N T E S INTRODUCTION

Plus en détail

Un événement organisé par. Quand la Relation Client ouvre ses portes. La participation des entreprises

Un événement organisé par. Quand la Relation Client ouvre ses portes. La participation des entreprises Un événement organisé par Quand la Relation Client ouvre ses portes La participation des entreprises Introduction Ce document s adresse aux Centres de Relation Client de quelque nature qu ils soient et

Plus en détail

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel FERACCI - BP 1 20 250 CORTE OBJET DE LA CONSULTATION : CONCEPTION, REALISATION

Plus en détail

Stratégie de communication autour du «Packaging Femmes» mis en place par Initiative Doubs Territoire de Belfort en Novembre 2015

Stratégie de communication autour du «Packaging Femmes» mis en place par Initiative Doubs Territoire de Belfort en Novembre 2015 CAHIER DES CHARGES Stratégie de communication autour du «Packaging Femmes» mis en place par Initiative Doubs Territoire de Belfort en Novembre 2015 Initiative Doubs Territoire de Belfort Novembre 2015

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 :

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : Faire connaître le patrimoine du Pays de Gâtine auprès d un large public en encourageant la créativité des acteurs du territoire Règlement (UE) N 1305/2013

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication CONSULTATION Janvier 2016 Sélection d une agence de communication pour la création de supports de communication de La Cité du Vin en 2016 1/ CONTEXTE 1-1 Contexte Général 1-2 La Cité du Vin 1-3 La Fondation

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Sommaire 1. ENGAGEMENTS... 3 1.1. LA LPO FRANCE S ENGAGE :... 3 1.1.1. Envers les membres... 3 1.1.2. En gestion...

Plus en détail

Phase de communication

Phase de communication Un dragon! Dans mon jardin? Phase de communication Bilan 2014 Loiret Nature Environnement 64 route d Olivet 45100 Orléans loiret.natureenvironnement@orange.fr 1 1 2 3 4 5 Photos de couverture : 1. Grenouille

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée?

Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée? Octobre 2012 Fiche action nº 28 - les bonnes pratiques Comment dynamiser ses projets éco-responsables par une communication adaptée? Communiquer c est informer, et surtout échanger avec les autres. La

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

APPEL A PROJETS ECONOMIE CIRCULAIRE

APPEL A PROJETS ECONOMIE CIRCULAIRE APPEL A PROJETS ECONOMIE CIRCULAIRE FILIDECHET 2016 Initiatives régionales innovantes ou expérimentales et reproductibles pour des filières régionales de prévention ou valorisation des déchets DOSSIER

Plus en détail

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 0 1 5-2 0 2 0 1600, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 520 Montréal (Québec) H3M 3E2 Tél. : 1 800 363-2643 Montréal : 514 737-4717 Télécopieur : 514 737-2172 www.orientation.qc.ca

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ AMÉNAGEMENT ET HABITAT NOVEMBRE 2013 LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE Le projet de Règlement Local de Publicité de Lille Métropole La loi du 12 juillet

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION La ville de Corbeil-Essonnes Dans le cadre du festival photographique L ŒIL URBAIN est lancé un APPEL à CANDIDATURES en direction d un photographe professionnel en vue de l attribution d une RESIDENCE

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services Cahier des Clauses Techniques Particulières Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services Commune de PLOUARET (22420) Conception, réalisation, mise en page et impression du Bulletin Municipal

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHÉ PUBLIC 2016-001 CONCEPTION D'UNE IDENTITE VISUELLE, D UNE CHARTE GRAPHIQUE ET DES DIFFÉRENTS SUPPORTS DE COMMUNICATION DE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES 1 SOMMAIRE 1. INFORMATIONS CONCERNANT

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 La communication en quelques clics Avant de communiquer Un processus qui implique

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères LOT n 1 : Animation foncière pour la préservation

Plus en détail

Cahier des charges à l attention des Organismes de formation

Cahier des charges à l attention des Organismes de formation Cahier des charges à l attention des Organismes de formation Catalogue Formation 2015 Au bénéfice des entreprises de la métallurgie (départ.28/37/45) 1 Objectif La formation professionnelle continue est

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SUBVENTIONS EN FAVEUR : - de l Association

Plus en détail

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 CAHIER DES CHARGES Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur Tél. : 03 81 65 37 65 philippe.vogne@initiative-doubsterritoiredebelfort.fr

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 a. Les chantiers jeunes bénévoles Avant toutes choses, faisons un petit point sur le terme «bénévole» : «Le travail bénévole est un travail

Plus en détail

Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France

Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France Offices de Tourisme de France a délégation du Ministère pour l attribution de la marque

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail