LES TROUBLES DU SOMMEIL. A. Autret Septembre 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES TROUBLES DU SOMMEIL. A. Autret Septembre 2007"

Transcription

1 LES TROUBLES DU SOMMEIL A. Autret Septembre 2007

2 Trouble du sommeil : prévalence Au moins un trouble du sommeil : 28% Insomnie : 18% Syndrome des jambes sans repos : 5% Syndrome d apnées du sommeil : 5 % Narcolepsie : <1% Autres : 5% TNS Healthcare mars 2007 (1012 sujets )

3 Les troubles du sommeil Troubles du sommeil par excès le syndrome de somnolence diurne excessive et ses causes Troubles du sommeil par défaut : les insomnies Les événements au cours du sommeil les manifestations motrices les parasomnies les pathologies au cours du sommeil Les troubles des rythmes circadiens

4 LES INSOMNIES

5 Les insomnies : «plainte d un sommeil insatisfaisant» Insomnies secondaires à des événement nocturne éveillants syndrome des jambes sans repos, rarement apnées ou parasomnies répétitives Insomnies primitives insomnie idiopathique présente dés l enfance pseudo- insomnie due à la non perception du sommeil Insomnie psychophysiologique conséquence - de l hyper éveil secondaire à : hyperactivité/ stress, anxiété /dépression, - d attitudes néfastes sur les rythmes circadiens, - de comportements délétères au cours de la nuit renforcement négatif vis-à-vis du sommeil dépendance aux hypnotiques

6 Troubles du sommeil par excès : le syndrome de somnolence diurne excessive Clinique : - accès de sommeil (brusquerie,durée, caractère réparateur ) - siestes prolongées, - automatismes, «blancs» l objectiver par un relevé sur agenda et un test d Epworth!!! dangerosité (accidents d automobile ou au travail)!!!responsabilité médico-légale

7 Troubles du sommeil par excès : le syndrome de somnolence diurne excessive Ses causes - La mauvaise hygiène du sommeil hyperactivité et mauvaises conditions du sommeil nocturne) - Les apnées obstructives du sommeil homme > 50 ans, enfant avec hypertrophie amygdalienne grand ronfleur,sommeil agité (pauses respiratoires), nycturie mauvais réveil, diminution des performances - La narcolepsie tétrade: accès narcoleptiques, cataplexies, paralysies du sommeil, hallucinations hypnagogiques + dyssomnie - L hypersomnie idiopathique SDE majeure, nuit longue ininterrompue, confusion du réveil rarement : dépression, intoxication aux benzodiazépines

8 Exemple : augmentation de l inertie du sommeil induisant une confusion du rév hypersomnie idiopathique, retard de phase, intoxications

9 Le syndrome de somnolence diurne excessive : la démarche diagnostique 1 l enregistrement polygraphique ventilatoire (respiration(bruits, thermistances, jauges de contrainte, position, ECG, Sa O2, bruit, +..) ne fait pas le diagnostic des stades de sommeil, précise les arrêts respiratoires, les désaturations et les micro-éveils Si la nuit a été calme, diagnostic du SAOS possible 2 test diagnostic par essai de respiration en pression positive continue 3 l enregistrement video- polysomnographique (EEG, EOG, EMG, ECG, respiration nasale, buccale, abdominale et thoracique, capteur de son, de position, SaO2..) différencie les stades de sommeil, différencie narcolepsie, hypersomnie idiopathique, et les syndromes d apnées du sommeil, mouvements périodiques du sommeil) 3 le test itératif des latences d endormissement précise les diagnostics de narcolepsie et d hypersomnie idiopathique

10

11 Les événements au cours du sommeil les manifestations motrices, à l endormissement et en stade 1&2 : syndrome des jambes sans repos, mouvements périodiques du sommeil, rythmies, bruxisme les parasomnies, en stade 3&4 : somnambulisme, somniloquie, terreurs nocturnes, confusion du réveil en Sommeil Paradoxal : troubles du comportement les pathologies au cours du sommeil Crises d épilepsie ( crises partielles frontales), Pointes ondes continues du sommeil Reflux gastro-oesophagien Crise d asthme et syndrome d hypoventilation /hypoxemie primitifs et secondaires Angine de poitrine, laryngospasme, et étouffement nocturne

12 Anomalies des rythmes circadiens Retard de phase endormissement retardé, confusion du réveil Avance de phase endormissement précoce, réveil matinal pseudo insomnie Cycles non circadiens ( irréguliers, non 24 heures, libre cours) aveugles, terrain psychopathologique

13 Les troubles du sommeil Troubles du sommeil par excès le syndrome de somnolence diurne excessive et ses causes Troubles du sommeil par défaut : les insomnies Les événements au cours du sommeil les manifestations motrices les parasomnies les pathologies au cours du sommeil Les troubles des rythmes circadiens

14 MERCI.

15

16

17 Les insomnies : «plainte d un sommeil insatisfaisant»

18 Troubles du sommeil par excès Le syndrome de somnolence diurne excessive Accès de sommeil (brusquerie, caractère réparateur ) siestes prolongées, automatismes, dangerosité (accidents d automobile ou au travail) responsabilité médico-légale agenda et test d Epworth Ses causes Le syndrome de mauvaise hygiène du sommeil (hyperactivité et mauvaises conditions du sommeil nocturne) Le syndrome d apnées obstructives du sommeil terrain : homme > 50 ans, enfant avec hypertrophie amygdalienne grand ronfleur,sommeil agité (pauses respiratoires), nycturie mauvais réveil, diminution des performances La narcolepsie tétrade: accès narcoleptiques, cataplexies, paralysies du sommeil, hallucinations hypnagogiques + dyssomnie L hypersomnie idiopathique SDE majeure, nuit longue ininterrompue, confusion du réveil beaucoup plus rarement : dépression, intoxication aux benzodiazépines

TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT ET DE L ADULTE

TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT ET DE L ADULTE Item 43 TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT ET DE L ADULTE MODULE 3. MATURATION ET VULNÉRABILITÉ N 43 - Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson, de

Plus en détail

S. LAUNOIS MCU PH Pôle rééducation et physiologie

S. LAUNOIS MCU PH Pôle rééducation et physiologie Prévention et traitements des troubles du sommeil S. LAUNOIS MCU PH Pôle rééducation et physiologie CHU Grenoble Rencontres Nucléaire, Rayonnements et Santé 2010 Prévention et Traitement des Troubles du

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Journées Internationales Jérôme Lejeune Familles et

Plus en détail

Apprentissage et Sommeil: un enjeu majeur pour l enfant et l adolescent

Apprentissage et Sommeil: un enjeu majeur pour l enfant et l adolescent U-628 Apprentissage et Sommeil: un enjeu majeur pour l enfant et l adolescent Patricia Franco Unité de Sommeil Pédiatrique Centre de Référence Narcolepsie-Hypersomnie Idiopathique Hôpital Femme Mère Enfant

Plus en détail

Item 108 : Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale

Item 108 : Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale Item 108 : Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Epidémiologie... 3 2. Aspects cliniques...

Plus en détail

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Diagnostic du SAOS et des TRS E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Troubles respiratoires du sommeil Syndrome d apnées-hypopnées (SAHS) du sommeil: obstructif, le plus fréquent +++ central,

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Atelier Sommeil Enfant SNCLF-SFRMS Paris 12 Mars 2009 Quel enjeu? Sommeil:» 1/3 de la vie des

Plus en détail

Syndrome d apnées du sommeil. Explorer : de la prescription à l interprétation

Syndrome d apnées du sommeil. Explorer : de la prescription à l interprétation 8 ème CFP 2 A 16 novembre 2012 Syndrome d apnées du sommeil Explorer : de la prescription à l interprétation Nicole Beydon, Guillaume Aubertin Hôpital Armand Trousseau, Paris Conflits d intérêt Obligation

Plus en détail

N 73 ADDICTION AU TABAC

N 73 ADDICTION AU TABAC N 73 ADDICTION AU TABAC 1. Combien y a-t-il de fumeurs en France? (QRU) a. 20 millions de personnes b. 15 millions de personnes c. 10 millions de personnes d. 5 millions de personnes e. 7 millions de personnes

Plus en détail

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Docteur, mon bébé pleure la nuit Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Le sommeil Occupe ¾ du temps des nourrissons, ½ temps dans l enfance, 1/3 temps adultes Difficultés

Plus en détail

Indication et limites de la Polygraphie

Indication et limites de la Polygraphie Indication et limites de la Polygraphie M. Piot,A. Juchet, B Sablayrolles Pneumopédiatrie B Gardini, S Lagleyre, F Martin ORL. Clinique Sarrus Teinturiers Toulouse Troubles de la respiration pendant le

Plus en détail

Sheila Venkatarangam Jacob, MD, FRCP(C) Pneumologue pédiatre Diplomée, American Board of Sleep Medicine Montréal, le 15 octobre 2015

Sheila Venkatarangam Jacob, MD, FRCP(C) Pneumologue pédiatre Diplomée, American Board of Sleep Medicine Montréal, le 15 octobre 2015 Sheila Venkatarangam Jacob, MD, FRCP(C) Pneumologue pédiatre Diplomée, American Board of Sleep Medicine Montréal, le 15 octobre 2015 Divulgation de l enseignant/du présentateur Enseignant : Sheila Venkatarangam

Plus en détail

Narcolepsie. et autres Troubles. du Sommeil. Centre de Référence Hypersomnies Rares

Narcolepsie. et autres Troubles. du Sommeil. Centre de Référence Hypersomnies Rares Narcolepsie et autres Troubles du Sommeil Centre de Référence Hypersomnies Rares Narcolepsie et autres troubles du sommeil La narcolepsie est un trouble de l éveil sévère, caractérisé essentiellement

Plus en détail

LES TROUBLES DU SOMMEIL. N.BILLAUD Dec 2007

LES TROUBLES DU SOMMEIL. N.BILLAUD Dec 2007 LES TROUBLES DU SOMMEIL N.BILLAUD Dec 2007 TROUBLES DU SOMMEIL Motif fréquent de consultation 20 à 30 % des enfants Parents demandeurs d aide Enfants supportent très bien les troubles angoisse parentale

Plus en détail

Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant

Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant J.L. Rittié Hôpital des enfants - Toulouse 2 Octobre 2008 Définitions: SAOS et ronflement SAOS: trouble fonctionnel du sommeil Episodes anormalement

Plus en détail

Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus. Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH

Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus. Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH Menu Troubles du sommeil Prise en charge et conseils préventifs Troubles du sommeil Origine comportementale

Plus en détail

Troubles du sommeil de l enfant. Dr Sophie Figon

Troubles du sommeil de l enfant. Dr Sophie Figon Troubles du sommeil de l enfant Dr Sophie Figon Les troubles du sommeil. Les tr. du sommeil sont des symptômes fréquents et le plus souvent sans gravité Mais la consultation est longue et difficile Les

Plus en détail

Approche clinique des troubles du sommeil chez l enfant et l adolescent

Approche clinique des troubles du sommeil chez l enfant et l adolescent 1 ère partie : Modules transdisciplinaires - Module 3 : Maturation et vulnérabilité Objectif 43 : Approche clinique des troubles du sommeil chez l enfant et l adolescent Rédaction : D Sibertin-Blanc, C

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques

Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques K.Collet Psychologue; CHU UCL Dinant Godinne Docteur M. Dumonceaux Pneumologue; CHU UCL Dinant Godinne Docteur D. Jacques Psychiatre; CHU

Plus en détail

SYNDROME D APNÉES DU SOMMEIL DOCTEUR EMMANUELLE MONTAIGNE PNEUMOLOGUE ALLERGOLOGUE 05 OCTOBRE 2015

SYNDROME D APNÉES DU SOMMEIL DOCTEUR EMMANUELLE MONTAIGNE PNEUMOLOGUE ALLERGOLOGUE 05 OCTOBRE 2015 SYNDROME D APNÉES DU SOMMEIL DOCTEUR EMMANUELLE MONTAIGNE PNEUMOLOGUE ALLERGOLOGUE 05 OCTOBRE 2015 PATHOLOGIES DU SOMMEIL Les insomnies Les troubles respiratoires au cours du sommeil : Syndrome d Apnées

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions Malaises, épilepsie nocturne, narcolepsie Dr Michel Bureau Clinique Reine Astrid, Malmédy 1. «Malaises» du sommeil 2. Narcolepsie 3. Epilepsies nocturnes Où dans la classification des troubles du sommeil?

Plus en détail

AVANT-PROPOS. «Préservons notre capital santé, prenons soin de notre sommeil!» Pr Yves Dauvilliers, Alain de la Tousche,

AVANT-PROPOS. «Préservons notre capital santé, prenons soin de notre sommeil!» Pr Yves Dauvilliers, Alain de la Tousche, 5 HYPERSOMNIES AVANT-PROPOS Fatigué, somnolent ou hypersomniaque? On confond bien souvent, et à tort, fatigue et somnolence, et beaucoup de ceux qui se disent fatigués sont peut-être somnolents sans le

Plus en détail

Evolution du sommeil avec l âge. Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris

Evolution du sommeil avec l âge. Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris Evolution du sommeil avec l âge Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris Introduction Le sommeil varie considérablement chez l être humain de la naissance à terme à l adolescence,

Plus en détail

Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*)

Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*) Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*) Objectifs pédagogiques : -Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson,de l enfant (et de l adulte*) -Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L. Beaudeaux Psychologue Centre de médecine du sommeil L insomnie Définitions Classification Épidémiologie Modèles théoriques Prise en charge Traitement

Plus en détail

Manifestations nocturnes. Transpiration; Réveils répétés; Mauvaise qualité de sommeil.

Manifestations nocturnes. Transpiration; Réveils répétés; Mauvaise qualité de sommeil. L apnée du sommeil Mise à jour 2013 L apnée hypopnée obstructive du sommeil (AOS) est caractérisée par la survenue répétée d arrêts ou de baisses de la respiration (apnée ou hypopnée). Ce trouble respiratoire

Plus en détail

Dr Schaff Jean-Luc Laboratoire du sommeil et de la vigilance Service de Neurologie CHU Nancy. Cas cliniques

Dr Schaff Jean-Luc Laboratoire du sommeil et de la vigilance Service de Neurologie CHU Nancy. Cas cliniques Dr Schaff Jean-Luc Laboratoire du sommeil et de la vigilance Service de Neurologie CHU Nancy Cas cliniques Mme S. A., 67 ans Insomnie chronique (endormissement et réveil) Crampes, pollakiurie nocturne

Plus en détail

Service de pneumologie. centre hospitalier de Montélimar. Docteur Dominique Martineau. Novembre 2014. Fat Joe. syndrome de Pickwick 1956 Burwell

Service de pneumologie. centre hospitalier de Montélimar. Docteur Dominique Martineau. Novembre 2014. Fat Joe. syndrome de Pickwick 1956 Burwell Service de pneumologie centre hospitalier de Montélimar Fat Joe Docteur Dominique Martineau Novembre 2014 syndrome de Pickwick 1956 Burwell 1 - Physiologie du sommeil normal - Investigations des troubles

Plus en détail

le sommeil? Pourquoi dort-on? LE SOMMEIL JOUE UN RÔLE IMPORTANT ET LES CONSÉQUENCES D UN MAUVAIS SOMMEIL ONT UN IMPACT SUR :

le sommeil? Pourquoi dort-on? LE SOMMEIL JOUE UN RÔLE IMPORTANT ET LES CONSÉQUENCES D UN MAUVAIS SOMMEIL ONT UN IMPACT SUR : Qu'est-ce que Le sommeil représente plus d un tiers de notre vie. Il est déterminant pour la croissance, la maturation cérébrale, le développement et la préservation de nos capacités cognitives. Il est

Plus en détail

Les descendants des patients apnéiques ou encore: Le SAS de l 'enfant

Les descendants des patients apnéiques ou encore: Le SAS de l 'enfant Les descendants des patients apnéiques ou encore: Le SAS de l 'enfant Montpellier Novembre 2011 Au XIX ème siècle «les enfants dont la respiration nocturne est bruyante, ronflante et entrecoupée de pauses,

Plus en détail

Domaine 3 Soins et assistance

Domaine 3 Soins et assistance Domaine 3 Soins et assistance Compétence 3.8 Soutenir les clients.es dans leur besoin de sommeil & de repos http://www.youtube.com/watch?v=0quetgstloe c.f.plan de formation ASSC, OdaSanté, http://www.odasante.ch/telechargement_assistante_en_soins_et_sante_communautaire.html

Plus en détail

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire Troubles du sommeil de l adulte Q43 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Sommeil normal, stades du sommeil Examen d un trouble du sommeil Dyssomnies

Plus en détail

Étude «Climsom & Qualité du Sommeil»

Étude «Climsom & Qualité du Sommeil» 211 Mesures actimétriques 1. Contexte de l étude Un français sur 5 souffre d insomnie L environnement est un des facteurs les plus influents sur le sommeil (bruit, température et lumière) Au minimum de

Plus en détail

Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques. Diagnostic de l hypersomnie. Histoire 1. Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH

Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques. Diagnostic de l hypersomnie. Histoire 1. Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH Diagnostic de l hypersomnie Age, âge de début de l hypersomnie et Epworth Sexe Caractéristiques des endormissements:

Plus en détail

Le sommeil de l enfant troubles du sommeil et investigations

Le sommeil de l enfant troubles du sommeil et investigations Le sommeil de l enfant troubles du sommeil et investigations Alexandre N. Datta*, Bâle; Silvano Vella**, Berne Traduction: Rudolf Schlaepfer, La Chaux-de-Fonds 1. Le développement du cycle circadien Le

Plus en détail

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte 43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson, de l enfant et de l adulte Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient RÉPONSES

Plus en détail

DRAL FORMATIONS SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. 69 rue de la Louvière 59800 LILLE

DRAL FORMATIONS SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. 69 rue de la Louvière 59800 LILLE SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Public : Objectifs : Médecin (toute spécialité), technicien et infirmier(e) de centre de sommeil, orthodontiste. S initier et/ou se

Plus en détail

Troubles du sommeil, de l enfant et de l adulte (43) Marc Rey Juillet 2005 (mise à jour 2008/2009)

Troubles du sommeil, de l enfant et de l adulte (43) Marc Rey Juillet 2005 (mise à jour 2008/2009) Troubles du sommeil, de l enfant et de l adulte (43) Marc Rey Juillet 2005 (mise à jour 2008/2009) 1. Introduction Le sommeil est un comportement qui occupe 1/3 de notre temps et qui s inscrit dans un

Plus en détail

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43)

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43) LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43) Pr. Anne Danion-Grilliat 1, Dr. François Undreiner 2 Objectifs : Savoir reconnaître les différentes formes cliniques de troubles du sommeil chez le nourrisson,

Plus en détail

INSOMNIES: PRISE EN CHARGE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Béatrix Bonnamour

INSOMNIES: PRISE EN CHARGE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Béatrix Bonnamour INSOMNIES: PRISE EN CHARGE PAR LE MEDECIN GENERALISTE Béatrix Bonnamour PLAN I. Préambule II. Définir et caractériser l'insomnie III. Approche diagnostic pas le médecin généraliste IV. Recours au spécialiste

Plus en détail

INTRODUCTION L HISTORIQUE L HISTORIQUE DÉFINITION DU SAOS DÉFINITION DU SAOS 14/05/2010. CHU de SETIF W.ZAHDA A.BOUDRIOUA M.AHMED AZI A.

INTRODUCTION L HISTORIQUE L HISTORIQUE DÉFINITION DU SAOS DÉFINITION DU SAOS 14/05/2010. CHU de SETIF W.ZAHDA A.BOUDRIOUA M.AHMED AZI A. INTRODUCTION CHU de SETIF W.ZAHDA A.BOUDRIOUA M.AHMED AZI A.MOUMENI SAOS(Syndrome d Apnées Obstructives du Sommeil : affection fréquente 5% de la population. L obstruction au niveau des VAS( Voies Aériennes

Plus en détail

Sommeil, vigilance et travail. Dr MF Mateo Marseille 24/11/09

Sommeil, vigilance et travail. Dr MF Mateo Marseille 24/11/09 Sommeil, vigilance et travail Dr MF Mateo Marseille 24/11/09 1 Introduction Sommeil = 1/3 de la vie Temps de travail = aujourd hui 1/3 de la vie Trait d union de ces 2 temps est la vigilance Mauvaises

Plus en détail

Syndrome d apnées du sommeil

Syndrome d apnées du sommeil Syndrome d apnées du sommeil I. Diagnostic Epidémiologie 2% femmes et 4% hommes, 2 millions de français Facteurs de risque : homme, ménopause, age (60-70ans), obésité, anomalies maxillo-faciales, obstruction

Plus en détail

TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL

TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL Par Infirmière de Santé au Travail 1 SOMMAIRE INTRODUCTION Page 4 I. LES MECANISMES DU SOMMEIL Page 5 A. LES CYCLES DU SOMMEIL 1. L endormissement Page 6 2. Le sommeil lent léger

Plus en détail

SAS et OBÉSITÉ COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DE L OBESITE. Dr Valérie ARNOLD ALAIR.AVD Dr François-Pierre SAVY 23 NOVEMBRE 2012

SAS et OBÉSITÉ COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DE L OBESITE. Dr Valérie ARNOLD ALAIR.AVD Dr François-Pierre SAVY 23 NOVEMBRE 2012 SAS et OBÉSITÉ COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DE L OBESITE Dr Valérie ARNOLD ALAIR.AVD Dr François-Pierre SAVY 23 NOVEMBRE 2012 Il faut suspecter un syndrome d apnée obstructive du sommeil en présence des

Plus en détail

Etudes ACTILIT 2008-2010 SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS

Etudes ACTILIT 2008-2010 SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS Etudes ACTILIT 2008-2010 EFFETS DU CHANGEMENT DE LITERIE SUR LE SOMMEIL DE SUJETS SAINS Données fournies par l Association pour la Promotion de la Literie, en collaboration avec le Professeur Damien Léger,

Plus en détail

Recommandation SFRS de bonnes pratiques cliniques (R7) : Le suivi des malades sous Pression Positive Continue.

Recommandation SFRS de bonnes pratiques cliniques (R7) : Le suivi des malades sous Pression Positive Continue. Recommandation SFRS de bonnes pratiques cliniques (R7) : Le suivi des malades sous Pression Positive Continue. Document rédigé par le Pr. P. Escourrou et validé par la SFRS. Le JO du 6/09/2003 indique

Plus en détail

Apnée obstructive du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil. Guide d exercice du Collège des médecins du Québec

Apnée obstructive du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil. Guide d exercice du Collège des médecins du Québec Apnée obstructive du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil Guide d exercice du Collège des médecins du Québec Mars 2014 Table des matières Résumé... 4 Glossaire... 6 Préambule... 10 Introduction...

Plus en détail

APNÉE DU SOMMEIL. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont

APNÉE DU SOMMEIL. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont 23 APNÉE DU SOMMEIL Informations générales Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone: (514) 252-3400 Tous droits réservés HMR, 2004 Pour vous,

Plus en détail

Syndrome d apnée du sommeil. Dr Arnaud PRIGENT Pneumologue Centre du sommeil saint laurent

Syndrome d apnée du sommeil. Dr Arnaud PRIGENT Pneumologue Centre du sommeil saint laurent Syndrome d apnée du sommeil Dr Arnaud PRIGENT Pneumologue Centre du sommeil saint laurent CENTRE DU avril SOMMEIL SAOS dinan 2013 SAINT LAURENT Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux

Plus en détail

Pathologie du sommeil chez l enfant

Pathologie du sommeil chez l enfant Pathologie du sommeil chez l enfant Pierre Castelnau Neuropédiatrie et INSERM U930 CHU Clocheville Tours FMC Pédiatrie Clocheville Tours Espace Malraux 25 octobre 2012 Yohan, 10 ans Adressé pour échec

Plus en détail

Souffle. édito. Sommeil en danger! N 62. Bulletin de liaison des amis du Comité contre les Maladies Respiratoires

Souffle. édito. Sommeil en danger! N 62. Bulletin de liaison des amis du Comité contre les Maladies Respiratoires Bulletin de liaison des amis du Comité contre les Maladies Respiratoires Souffle la lettre du MAI 2011 N 62 P 2-6 p3 p4 p5 p6 Notre grand dossier Sommeil et troubles respiratoires Le SAOS, un trouble fréquent

Plus en détail

CERTIFICAT EN MEDECINE DU SOMMEIL

CERTIFICAT EN MEDECINE DU SOMMEIL CERTIFICAT EN MEDECINE DU SOMMEIL Arrêté n 0 1786 du 24 décembre 2016 Portant création d un certificat de sur spécialisation en Médecine du Sommeil Dénomination de la formation Diplôme de sur spécialité

Plus en détail

Syndrome d apnées du sommeil

Syndrome d apnées du sommeil Syndrome d apnées du sommeil Dr Elisabeth Orvoën-Frija DU Explorations neurophysiologiques cliniques Cours 10.05.2010 Plan Rappels sur la respiration pendant le sommeil Syndrome d apnée du sommeil a) définition

Plus en détail

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Pourquoi comprendre la physiologie du sommeil? Pour respecter le rythme et les besoins de chaque enfant de la naissance jusqu à l adolescence

Plus en détail

Item 43 Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte

Item 43 Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte 19 Item 43 Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte I. SOMMEIL NORMAL II. INSOMNIES ET HYPNOTIQUES III. SOMNOLENCE EXCESSIVE ET TROUBLES DE L ÉVEIL IV. MANIFESTATIONS MOTRICES PAROXYSTIQUES DU SOMMEIL

Plus en détail

Physiologie du sommeil Troubles du sommeil du sujet âgé

Physiologie du sommeil Troubles du sommeil du sujet âgé Physiologie du sommeil Troubles du sommeil du sujet âgé Chez l homme Fonctions physiologiques, psychophysiologiques Rythme circadien ( 24H) Capacité de Gériatrie J-L NOVELLA Périodes : Activations Transitions

Plus en détail

La narcolepsie cataplexie Maladie de Gélineau

La narcolepsie cataplexie Maladie de Gélineau Maladie de Gélineau La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Polygraphe ventilatoire portable. www.cidelec.net

Polygraphe ventilatoire portable. www.cidelec.net Polygraphe ventilatoire portable www.cidelec.net Lunette nasale Voie 5 : Flux nasal ou pression machine Capteur son-position Voie 1 : Son de la respiration Voie 2 : Ronflement Voie 3 : Pression sus-sternale

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Un bon sommeil est essentiel pour mener une vie saine et équilibrée. Un trouble dans le cycle du sommeil peut perturber le rythme d une vie et devenir rapidement ingérable,

Plus en détail

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil Le sommeil VIDEO Plan de cours 1. Le sommeil: définitions et généralités 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil 2 Plan de cours 1. Le sommeil: définition et généralités 2. Physiologie du sommeil

Plus en détail

personne sur trois se plaint de troubles du sommeil.

personne sur trois se plaint de troubles du sommeil. CHAPITRE 1 TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT ET DE L ADULTE Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 43 1. Objectifs généraux L étudiant doit connaître les aspects normaux et pathologiques de la

Plus en détail

Traitement Cognitivo-Comportemental de l insomnie chronique

Traitement Cognitivo-Comportemental de l insomnie chronique UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL 2006 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale Présentée et soutenue publiquement le : à Créteil

Plus en détail

Insomnie la clinique

Insomnie la clinique Insomnie la clinique FMC de Châteauroux Par le Dr Maryse TUILLAS (CHRU de Limoges) La Gourmandine Villedieu-sur-Indre 13 octobre 2011 DEFINITION Avant tout subjective Sommeil perçu comme: Difficile à obtenir

Plus en détail

CID102L8. Polysomnographe Ambulatoire

CID102L8. Polysomnographe Ambulatoire CID102L8 Polysomnographe Ambulatoire CIDELEC - 20 rue des Métiers - 49130 SAINTE GEMMES SUR LOIRE - France Tel +33 (0) 2 41 66 20 88 - Fax +33 (0) 2 41 79 07 76 - Email : service.commercial@cidelec.net

Plus en détail

Le sommeil physiologique et pathologique du sujet âgé : impact sur la qualité du vieillissement et le vieillissement cognitif

Le sommeil physiologique et pathologique du sujet âgé : impact sur la qualité du vieillissement et le vieillissement cognitif Le sommeil physiologique et pathologique du sujet âgé : impact sur la qualité du vieillissement et le vieillissement cognitif Emilie Crawford Achour To cite this version: Emilie Crawford Achour. Le sommeil

Plus en détail

Pathologies respiratoires du sommeil et Urgences. Vendredi 18 juin 2010 Christophe Zanetti Polyclinique de Riaumont Liévin

Pathologies respiratoires du sommeil et Urgences. Vendredi 18 juin 2010 Christophe Zanetti Polyclinique de Riaumont Liévin Pathologies respiratoires du sommeil et Urgences Vendredi 18 juin 2010 Christophe Zanetti Polyclinique de Riaumont Liévin Pathologies respiratoires du sommeil Syndrome d apnées-hypopnées obstructives du

Plus en détail

Introduction: classifications ICSD 2014, prévalence, moyens diagnostiques indications de la polysomnographie.

Introduction: classifications ICSD 2014, prévalence, moyens diagnostiques indications de la polysomnographie. Introduction: classifications ICSD 2014, prévalence, moyens diagnostiques indications de la polysomnographie. Professeur G. Liistro Pneumologie Cliniques Universitaires Saint-Luc 1200 Bruxelles Anamnèse

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTES Programme du D.U. «Les technologies du sommeil et de la vigilance»

FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTES Programme du D.U. «Les technologies du sommeil et de la vigilance» FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTES Programme du D.U. «Les technologies du sommeil et de la vigilance» Date du début des enseignements : 11 Janvier 2010 Fin des enseignements : 3 Juin 2010 Renseignements

Plus en détail

APNEES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE JOURNEES MULTIDISCIPLINAIRES 26-27 SEPTEMBRE 2014

APNEES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE JOURNEES MULTIDISCIPLINAIRES 26-27 SEPTEMBRE 2014 APNEES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE JOURNEES MULTIDISCIPLINAIRES 26-27 SEPTEMBRE 2014 EDITO Nous avons le plaisir d organiser les «2èmes Journées Multidisciplinaires du Sommeil de l Enfant et

Plus en détail

Place et conditions de réalisation de la polysomnographie et de la polygraphie respiratoire dans les troubles du sommeil

Place et conditions de réalisation de la polysomnographie et de la polygraphie respiratoire dans les troubles du sommeil RAPPORT D ÉVALUATION TECHNOLOGIQUE Place et conditions de réalisation de la polysomnographie et de la polygraphie respiratoire dans les troubles du sommeil Mai 2012 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Population à risque et Aptitude à la conduite

Population à risque et Aptitude à la conduite Population à risque et Aptitude à la conduite Virginie BAYON et Damien LEGER Centre du Sommeil et de La Vigilance. HOTEL DIEU APHP Faculté Paris Descartes www-je-dors-trop.fr Quelques chiffres 5000 personnes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL Date du questionnaire :... Envoyé par le docteur : Adresse du médecin :... NOM :...Prénom... Nom de naissance :... Né(e) le :...à... Adresse... Tél. Dom. Tél. Prof.. Port: Profession

Plus en détail

Programme du DIU "Le sommeil et sa pathologie" Année 2014-2015

Programme du DIU Le sommeil et sa pathologie Année 2014-2015 Programme du DIU "Le sommeil et sa pathologie" Année 2014-2015 Séminaire 1 «Sommeil Normal» et Séminaire 2 «Insomnie/ chronobiologie» Responsable: N.Meslier/I Poirot Lieu : Faculté de Bichat Amphithéâtre

Plus en détail

TROUBLES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE (43)

TROUBLES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE (43) Référentiel National Collège des Enseignants de Neurologie Version du 30/08/02 TROUBLES DU SOMMEIL DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE (43) 1. Connaissances requises 1.1 Connaître l'organisation normale du sommeil

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL. IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL. IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY PHYSIOLOGIE DU SOMMEIL IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY PLAN Cycles du sommeil Polysomnographie Horloge interne Fonctions du sommeil Troubles du sommeil Introduction Sommeil : État physiologique temporaire

Plus en détail

Somnolence diurne: que faire après exclusion d un syndrome d apnées du sommeil?

Somnolence diurne: que faire après exclusion d un syndrome d apnées du sommeil? Somnolence diurne: que faire après exclusion d un syndrome d apnées du sommeil? José Haba-Rubio, Raphael Heinzer Service de pneumologie, Centre d investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS), CHUV,

Plus en détail

A QUOI SERT LE SOMMEIL? COMMENT SE DEVELOPPE T IL?

A QUOI SERT LE SOMMEIL? COMMENT SE DEVELOPPE T IL? A QUOI SERT LE SOMMEIL? COMMENT SE DEVELOPPE T IL? QUELLES SONT SES PATHOLOGIES Dr Jean-Yves SOVILLA Spéc. FMH Neurologie SOMMEIL, UNIVERSEL Dans toute espèce vivante : rythmes biologiques Ces rythmes

Plus en détail

DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007. Dr. Isabelle Poirot, Lille

DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007. Dr. Isabelle Poirot, Lille . DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007 Dr. Isabelle Poirot, Lille 30 % de la population serait touchée dans les sociétés occidentales. Certains auteurs estiment même que 50 % de la population générale présente

Plus en détail

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS En partenariat avec l Automobile Club et l Automobile Club Prévention Mardi 28 septembre et jeudi 30 septembre Mardi 5 octobre et jeudi 7 octobre LES RISQUES ROUTIERS Santé

Plus en détail

Promotion de la Santé. Dormir. n est pas de tout repos

Promotion de la Santé. Dormir. n est pas de tout repos Promotion de la Santé Dormir n est pas de tout repos Madame, Monsieur, Nous souhaitons tous améliorer notre qualité de vie et notre bien-être. Notre santé est un bien inestimable, que chacun doit apprendre

Plus en détail

Le sommeil dans le syndrome Prader Willi L expérience de Necker

Le sommeil dans le syndrome Prader Willi L expérience de Necker Symposium Ventilation non invasive au long cours chez l enfant 19 juin 2014 Le sommeil dans le syndrome Prader Willi L expérience de Necker Marta Fernandez-Bolanos Unité de ventilation noninvasive et du

Plus en détail

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE,

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, ATELIER 3 - DE L'INDICATION DU TRAITEMENT AU SUIVI THÉRAPEUTIQUE DU SAHOS ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, RÉGLAGES ET ADAPTATION Dr Bernard Fleury Anne Campana Critères de prise en charge

Plus en détail

Les Hypersomnies hors SAS

Les Hypersomnies hors SAS Les Hypersomnies hors SAS F Soyez,Centre étude du sommeil, Hôpital Privé d Antony, septembre 2010 Fatigue Somnolence P Position du problème La SDE est fréquente dans la population générale : 5 à 15 % selon

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT

TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT Patricia Franco Unité de Sommeil Hôpital Femme Mère Enfant Lyon PLAN Le sommeil normal de l adulte et de l enfant Les troubles du sommeil de l enfant - Les insomnies - Les

Plus en détail

Parasomnies de sommeil lent profond

Parasomnies de sommeil lent profond Parasomnies de sommeil lent profond Dr Isabelle Arnulf Unité des pathologies du sommeil Centre de référence narcolepsie, hypersomnie et syndrome de Kleine Levin Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Ethymologie

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

SOMMEIL INTRODUCTION STADES DE SOMMEIL

SOMMEIL INTRODUCTION STADES DE SOMMEIL SOMMEIL Introduction Stades de sommeil Nuit de sommeil type Sommeil chez le nouveau né Sommeil au cours de la vie Comparaison avec les autres animaux Fonctions du sommeil Neurobiologie du cycle veille

Plus en détail

Orientation diagnostique devant une somnolence diurne

Orientation diagnostique devant une somnolence diurne Orientation diagnostique devant une somnolence diurne Hélène Bastuji Centre de Recherche de Neurosciences de Lyon, Neuropain Team, INSERM U 1028, CRNS UMR Université Claude Bernard, Unité d Hypnologie,

Plus en détail

Quels enregistrements pour le diagnostic, de l oxymétrie à la polysomnographie, principes pratiques - Indications respectives

Quels enregistrements pour le diagnostic, de l oxymétrie à la polysomnographie, principes pratiques - Indications respectives 18 Chapitre 3 Quels enregistrements pour le diagnostic, de l oxymétrie à la polysomnographie, principes pratiques - Indications respectives Dr. Francis MARTIN Unité des pathologies du sommeil Centre Hospitalier

Plus en détail

Somnolence résiduelle dans le syndrome d apnées du sommeil traité. Prévalence et diagnostic différentiel

Somnolence résiduelle dans le syndrome d apnées du sommeil traité. Prévalence et diagnostic différentiel Somnolence résiduelle dans le syndrome d apnées du sommeil traité Prévalence et diagnostic différentiel Dr Raphael Heinzer Service de pneumologie du CHUV Centre d investigation et de recherche sur le sommeil

Plus en détail

La polysomnographie(psg)

La polysomnographie(psg) POLYSOMNOGRAPHIE Dr Chantal Hausser-Hauw La polysomnographie(psg) La polysomnographie est un examen lourd PSG de 4-8 heures: cotée AMQP 010 (136.32 euros); PSG de 8-12 heures: coté AMQP 012 (181.53 euros)

Plus en détail

Syndrome d apnée obstruc3ve du sommeil (SAS)

Syndrome d apnée obstruc3ve du sommeil (SAS) Syndrome d apnée obstruc3ve du sommeil (SAS) Dr G.Bonnaud 20 avril 2009 Epidémiologie Maladie individualisée en 1976 2 à 4% de la popula3on adulte Augmenta3on fréquence / age (60 ans) Prédominance masculine

Plus en détail

Diagnostic devant une suspicion de syndrome des apnées de sommeil

Diagnostic devant une suspicion de syndrome des apnées de sommeil Réseau Morphée Protocole de soins du Réseau Morphée Diagnostic devant une suspicion de syndrome des apnées de sommeil Mai 2006 Démarche diagnostique devant une suspicion de : SYNDROME D'APNEES OBSTRUCTIVES

Plus en détail

Etude sur la valeur diagnostique du RU Sleeping pour le dépistage du syndrome des apnées obstructives du sommeil

Etude sur la valeur diagnostique du RU Sleeping pour le dépistage du syndrome des apnées obstructives du sommeil J Fran Viet Pneu 2013; 04(13): 1-44 2013 JFVP. All rights reserved. www.afvp.info CrossRef: http://doi.dox:10.12699 JOURNAL FRANCO-VIETNAMIEN DE PNEUMOLOGIE Journal of French-Vietnamese Association of

Plus en détail

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Plan de présentation 2 Le sommeil Les rythmes Les besoins de sommeil Les méthodes d investigation Stades de sommeil Fonctions du sommeil Objectifs

Plus en détail

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Date du questionnaire : NOM : Prénom : Date de naissance : Age : Sexe : Masculin Féminin Situation de famille : seul en couple Avez-vous un membre de votre

Plus en détail

De l hypersomnie à l hypersomnolence

De l hypersomnie à l hypersomnolence De l hypersomnie à l hypersomnolence Dr Isabelle WARGON NEUROLOGUE Centre du Sommeil et de la Vigilance Centre de Référence Hypersomnies Rares HOPITAL HOTEL-DIEU 8 èmes Ateliers de la Narcolepsie et de

Plus en détail

Traitement comportemental et cognitif de l insomnie chronique

Traitement comportemental et cognitif de l insomnie chronique Traitement comportemental et cognitif de l insomnie chronique Yaël Storch - Psychologue Consultation Sommeil Hopitâl Antoine Béclère Clamart (92) Éléments abordés La physiologie du sommeil Pathologies

Plus en détail