Corrigé Exercice 1 : DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS D UN TRAIN ÉPICYCLOÏDAL.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Corrigé Exercice 1 : DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS D UN TRAIN ÉPICYCLOÏDAL."

Transcription

1 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page / CORRIGÉ EXERCICE : DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS D UN TRAIN ÉPICYCLOÏDAL.... CORRIGÉ EXERCICE 2 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE IV Exemple 2. : Poulies Redex Exemple 2.2 : Boîtier de commande de raboteuse CORRIGÉ EXERCICE 3 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE III Exemple 3. : Réducteurs ATV CORRIGÉ EXERCICE 4 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE I Exemple 4. : Treuil-Palan de pont roulant Exemple 4.2 : Réducteur à 2 vitesses Vous devez être capable de déterminer la loi E/S en vitesse de trains épicycloïdaux selon 2 méthodes différentes : par la cinématique graphique (voir exercice du treuil-palan), à l aide de la relation de Willis. Corrigé Exercice : DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS D UN TRAIN ÉPICYCLOÏDAL. Question : Reprendre le train de type II du cours et compléter les tableaux suivants, représentant les différentes configurations possibles de ce train. Satellite Porte satellite Planétaire A Planétaire B Caractéristique du train épicycloïdal Relation de Willis / 3/ 4/ Raison de base du train / 2' 3 ( ). z. z 3/ z z 2'' 4/ Pièce d entrée Pièce de sortie Pièce fixe/bâti Utilisation possible Relation de Willis simplifiée avec e et s, et en tenant compte de la pièce qui est fixe , 3 e2/ Rapport de transmission : i i i i i i i

2 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 2/ Corrigé Exercice 2 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE IV. Exemple 2. : Poulies Redex. (Selon le concours École de l Air filière PSI 24) Satellite 6, Porte satellite 5 er cas : on choisit Planétaire A 3 Planétaire B 24 Train épicycloïdal (de raison de base ) :.. 3/ 24/ 5/ 3/ 2 z6 z24 avec ( )..,7 24/ z 3 z 5/ 2 ème cas : on choisit Planétaire A 24 Planétaire B 3 Train épicycloïdal (de raison de base 2 ) :.. 24/ 2 3/ 2 5/ 24/ 2 z z3 avec 2 ( )..,856 3/ z 24 z 6 5/ Utilisation : 24 fixe par rapport à, 5 est l'entrée e et 3 la sortie s (5=e et 3=s). D'où : 5,9 s /.. D'où : ,9 s / 2 On retrouve bien le même rapport de réduction dans les 2 cas. Ainsi le choix du planétaire A ou B n a pas d importance dans la relation de Willis.

3 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 3/ Exemple 2.2 : Boîtier de commande de raboteuse. Moteur 2 8 9B 9C 3 Moteur Sortie Question : Déterminer, en fonction des nombres de dents des roues dentées, la relation entre, et. Train épicycloïdal : Train simple : e2/ Utilisation : e Satellite 9 Porte satellite 3 Planétaire A Planétaire B 8/ 3 ( ). z z 3/ 8 8 e2 s.. / / 3/ avec 3/ / 2 z9b z ( ).. / z z 9C D'où : z9b z z9b z z8.. s /... e2/ z z9c z z9c z3 Question 2 : Déterminer, après avoir formulé l hypothèse qui convient, la relation entre les conditions géométriques de montage des roues dentées. Pour le train épicycloïdal : R R9B R R9C z z9b z z9c z i liée aux Si et seulement si les modules des 2 engrenages sont égaux, car d=m ;z

4 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 4/ Corrigé Exercice 3 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE III. Exemple 3. : Réducteurs ATV. Voir exemple donné dans le cours (page 24) pour le schéma cinématique et le calcul...

5 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 5/ Corrigé Exercice 4 : TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX DE TYPE I. Exemple 4. : Treuil-Palan de pont roulant. Étude analytique du réducteur seul (sans la partie frein). Question : Compléter le repère des pièces dans le tableau décrivant les 2 trains épicycloïdaux (droite et gauche). Train épicycloïdal Train épicycloïdal 2 Satellite 2 5 Porte satellite 4 7 Planétaire A 4 Planétaire B d (droite) g (gauche) 7 g 5 d Tambour (qui était non représenté sur le plan ci-dessus) Emplacement du câble Question 2 : Déterminer la condition géométrique de montage qui relie les Pour le er train épicycloïdal : D d D 2. D2 z d z 2. z2 (pour pouvoir engrener ensemble, il faut m d m m2 ) Pour le 2 ème train épicycloïdal : D g D4 2. D5 z g z4 2. z5 (pour pouvoir engrener ensemble, il faut m g m4 m5 ) z i. Question 3 : Indiquer les repères des pièces matérialisant l entrée et la sortie du système. Pièce d entrée : arbre Pièce de sortie : arbre 7

6 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 6/ Question 4 : Déterminer littéralement, en fonction des nombres de dents, le rapport de transmission. Train épicycloïdal (de raison de base ) : / d/ 4/.. avec / zd z2 z d ( ).. d / z 2 z z 4/ Train épicycloïdal 2 (de raison de base 2 ) : 4/ 2. g/ 2. 7/ avec z 4/ g z z 5 g 2 ( ).. g/ z5 z4 z 4 28/ Utilisation : d/ g/ / 7/ (d et g solidaires du bâti). Par conséquent : Train épicycloïdal donne : e Train épicycloïdal 2 donne : D où : 2. / 4/. 4/ 2.. z d zg. 2. s / z z 4 ( z / zd)( z4 zg) e s / z. z4 Question 5 : Compléter le tableau page précédente indiquant le nombre de dents, le module et les diamètres primitifs des différents pignons ou couronnes. On a Di mi zi et Nombre Diamètre Module de dents primitif Pignon arbré Pignon rapporté Couronne d Pignon arbré Pignon rapporté Couronne g m m m m m m d 2 g 4 5 Question 6 : En déduire la valeur numérique du rapport de réduction du système. A.N. : 34

7 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 7/ Étude graphique du réducteur seul (sans la partie frein). Question 7 : Identifier les solides en mouvement quelconque. En déduire les positions des CIR qui seront nécessaires lors de l utilisation d une méthode graphique. Solides en mouvement quelconque : Les satellites 2 et 5. On aura certainement besoin d utiliser : I 2/ D et I 5/ G (tout point de RSG est un CIR). Question 8 : Imaginer et mettre en œuvre une démarche pour déterminer graphiquement (dans la position du système décrite sur la figure) le vecteur vitesse du centre F de la roue 5 par rapport au bâti : VF 5/. (Justifier les différentes étapes de la construction). V V F7/ F5/ I V 5/ V E5/ E4/ A V V C4/ C2/ I V 2/ V B2/ B/ NB : d = g = le bâti. ) Tout point de roulement sans glissement est un Centre Instantané de Rotation donc : B I 2/ D I 2/ E I 5/4 G I 5/ 2) En utilisant la composition des vecteurs vitesses au point B, on obtient VB 2/ VB 2/ VB / VB / (car, comme B I2/, on a VB 2/ ). 3) Connaissant I 2/ et VB 2/, on détermine VC 2/ par la répartition linéaire des vitesses. 4) En utilisant la composition des vecteurs vitesses au point C, on obtient VC 4/ VC 4/2 VC 2/ VC 2/ (car, comme C centre de la rotation de 4/2, on a VC 4/2 ). 5) Connaissant A et VC 4/, on détermine VE4/ VE5/ par la répartition linéaire des vitesses. 6) Connaissant I 5/ et VE 5/, on détermine VF5/ VF7/ par la répartition linéaire des vitesses.

8 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 8/ Question 9 : Justifier que VF5/ VF7/. En déduire, en utilisant les propriétés du théorème de Thalès (proportionnalité des côtés dans les triangles de répartition linéaire des vecteurs vitesse), la relation entre VF 7/, VB /, R, R 2 et R 4. En utilisant la composition des vecteurs vitesses au point F, on obtient VF7/ VF7/5 VF5/ VF5/ (car, comme F est le centre de la rotation du mouvement de 5/7, on a VF 7/5 ). D après le théorème de Thalès, on a successivement : VF5/ R5 VE4/ R4 V 2. R 5/ 5 2 E V R C 4/ R 2 VC 2/ R2 V 2. R 2/ 2 2 B d où donc VF5/ VE4/ VC 2/ R4.... V 2 R 5/ 4/ 2/ R2 2 E VC V B V R.. 4 F5/ VB2/ 4 R R2 Question : En déduire, en fonction de R, R 2, R 4 et R 5, le rapport de transmission. Les mouvements de / et 7/ sont des mouvements de rotation d axe (AA ), donc : VF7/ 7/. A' F 7/.( R4 R5 ) VB / /. AB /. R En remarquant que les deux vecteurs vitesses VF 7/ et VB / ont même sens, on obtient le rapport de transmission : R4 7/.( R4 R5 ).. /. R 4 R R 2 / 4.( R4 R5 )( R R2 ) R. R 7/ 4 Question : Retrouver, à l aide du résultat de la question 2, le rapport de transmission en fonction du nombre de dents. Comme R d R 2. R2 et R g R4 2. R5 (voir question 2) On a : / Rg R4 R 2. d R R 4 Rg R4 2. R Rd R 4.( R4 )( R ) 4.( )( ) R. R R. R 7/ 4 4 / ( R4 Rg )( R Rd ) ( R Rd )( R4 Rg ) ( D D d )( D4 D g ) R. R R. R D. D 7/ C'est-à-dire en fonction du nombre de dents : / ( m. z m. zd)( m2. z4 m2. z g) m. z. m. z 7/ 2 4 ( z z / d)( z4 z g) 7/ z. z4 On retrouve bien le même rapport de transmission qu avec la relation de Willis (question 4).

9 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page 9/ Exemple 4.2 : Réducteur à 2 vitesses. Question : Déterminer la vitesse de rotation de l arbre de sortie en fonctionnement «Petite Vitesse», puis en fonctionnement «Grande Vitesse». 8 Entrée Petite vitesse 34 Sortie Entrée Grande vitesse

10 TD 22 corrigé - Loi E-S pour les réducteurs et multiplicateurs de vitesse à train épicycloïdal Page / Train épicycloïdal Train épicycloïdal 2 Satellite Porte satellite 7 28 Planétaire A 9 7 Planétaire B 25 8 Train épicycloïdal (de raison de base ) : 9/ 25/ 7/.. avec 9/ z25 z37 83 ( ).. 4,37 25/ z 37 z9 9 7/ Train épicycloïdal 2 (de raison de base 2 ) : 7/ 2 8/ 2 28/.. avec 7/ z8 z ( ).. 4,65 8/ z 36 z7 7 28/ Réducteur roue 3 et vis sans fin 34 : 34/ z3 4 4 (plus ou moins, selon que la vis ait un pas à droite ou à gauche) z 3/ 34 Utilisation : On a 9/ 8/, 28/ / et 25/ 3/ (pièces solidaires entre elles) De plus 8/ (8 solidaire du bâti). Par conséquent : 8/.. 7/ 4 7/ 2. / 34/ Train épicycloïdal donne : Train épicycloïdal 2 donne : 8/.. 2. / 4 34/ / 8/ / D où /,33.( 8/,7. 34/ ) Fonctionnement en petite vitesse ( 8/ et 34/ 5 tr / min ) / 5,3 tr / min Fonctionnement en grande vitesse ( 8/ 34/ 5 tr / min ) / 44,2 tr / min ou 54,8 tr / min NB : si on choisit de prendre : -,7, on trouve / 5,3 tr / min (petite vitesse) et / 44,2 tr / min (grande vitesse) +,7, on trouve / 5,3 tr / min (petite vitesse) et / 54,8 tr / min (grande vitesse) Comme les 2 vitesses sont dans le même sens, les solutions sont : / 5,3 tr / min (petite vitesse) et / 54,8 tr / min (grande vitesse)

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Gamme. Gamme standard, précise et robuste pour applications servo

Gamme. Gamme standard, précise et robuste pour applications servo Gamme MRP Gamme standard, précise et robuste pour applications servo Jeu maxi de 8 à 15 minutes (selon taille et options) Arbre de sortie supporté par deux roulements à billes pour optimiser la charge

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5

Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5 Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5 C. Bard, A. Bourdon, M. Guingand, L. Manin, D. Remond Plate-forme pédagogique CMAO Département Génie Mécanique et Développement INSA de Lyon 20/10/2005

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE E2 ETUDE D UN OUVRAGE Cours 1BI S2 : Utilisation de l énergie S2.1 : Machines électromagnétiques ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE 1. TRANSMISSION PAR POULIES COURROIES. 1.1. Fonction : Transmettre par adhérence,

Plus en détail

Le dossier comprend à l intérieur de cette chemise : un dossier sujet de 8 pages,

Le dossier comprend à l intérieur de cette chemise : un dossier sujet de 8 pages, Le dossier comprend à l intérieur de cette chemise : un dossier sujet de 8 pages, un dossier de documents annexes comprenant : Document 1 figures 1 et 2 Document 2 figures 3 et 4 Document 3 figures 5 et

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Identification des éléments de la fonction propulsion

Identification des éléments de la fonction propulsion Identification des éléments de la fonction propulsion Objectif de la séquence Identifier à partir d une représentation les éléments de la fonction se propulser. Décrire graphiquement le fonctionnment.

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

Comment fixer un moteur?

Comment fixer un moteur? Comment fixer un moteur? Pieces: En raison de la courbe du bas moteur, il est parfois difficile de construire des structures avec des moteurs. Pour cette raison, nous avons construit un moteur type "logement",

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms :

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1- Introduction 1 1/15 Un différentiel est un système mécanique qui

Plus en détail

Mathématiques et petites voitures

Mathématiques et petites voitures Mathématiques et petites voitures Thomas Lefebvre 10 avril 2015 Résumé Ce document présente diérentes applications des mathématiques dans le domaine du slot-racing. Table des matières 1 Périmètre et circuit

Plus en détail

Direct Drive System Un concept de MAN Roland pour la motorisation des rotatives

Direct Drive System Un concept de MAN Roland pour la motorisation des rotatives Direct Drive System Un concept de MAN Roland pour la motorisation des rotatives Avec le concept Drivesys, MAN Roland présente un système nouveau pour la motorisation des rotatives destinées à l impression

Plus en détail

Moto électrique Quantya'"

Moto électrique Quantya' BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 Épreuve: étude des constructions Durée : 4 heures Coefficient: 6 Moto électrique Quantya'" AUCUN

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME

TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME FEUILLE DE PRESENTATION Le sujet de Technologie Générale et d Automatisme est composé de 11 feuilles au total numérotées de 1/11 à 11/11 Première partie : Technologie Générale, de la feuille 1/11 à la

Plus en détail

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier C Ce dossier contient les documents suivants : - Présentation :... pages C2 à C3. - Rappels :... page C4. - Travail demandé :... page C5. C1 Présentation

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres.

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres. 1) GENERALITES: LE RAPPORT DE DEMULTIPLICATION: Le rapport de démultiplication est égal à : ANGLE DE BRAQUAGE DU VOLANT ANGLE DE BRAQUAGE DE LA ROUE PROBLEME: conducteur? Comment limiter l effort au volant

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

Arbre principal P1 P2 P3. Les pièces de même couleur tournent ensemble et à la même vitesse. Arbre principal. Embrayage C3 Embrayage C4

Arbre principal P1 P2 P3. Les pièces de même couleur tournent ensemble et à la même vitesse. Arbre principal. Embrayage C3 Embrayage C4 Chapitre 9 Transmission électronique Allison 357 La troisième étape d engrenage prend place dans le train planétaire P3. L arbre principal tourne en direction opposée à l entrée et fait tourner le planétaire

Plus en détail

b ote: l / 20 Rappel des points par document Document 2 / 2 / 20 Total des points EPl-Ière partie / 20

b ote: l / 20 Rappel des points par document Document 2 / 2 / 20 Total des points EPl-Ière partie / 20 Rappel des points par document Document 2 / 2 / 20 Total des points EPl-ère partie / 20 l est interdit Académie :....Session:... Examen :... Série:... Spécialité/option :....Repère de l épreuve:... Epreuve

Plus en détail

Module 4 : Cycle3. Transmission de mouvement : le pont levis

Module 4 : Cycle3. Transmission de mouvement : le pont levis Module 4 : Cycle3 Transmission de mouvement : le pont levis Histoire et technologie En cas d attaque du château : -Il faut faire entrer tout le monde dans la basse-cour et lever le plus vite possible le

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf dpi

Plus en détail

Modélisation cinématique des liaisons

Modélisation cinématique des liaisons Cours 4 - Modélisation cinématique des liaisons Page /5 Modélisation cinématique des liaisons ) MODÉLISTION DES PIÈCES PR DES «SOLIDES PRFITS».... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS.... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

UNITE DE PREPARATION DE MEMBRANES DE PILE A COMBUSTIBLE

UNITE DE PREPARATION DE MEMBRANES DE PILE A COMBUSTIBLE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2011 Constitution du sujet : Un dossier technique : Pages 1/6 2/6 3/6 4/6 5/6 et 6/6. Des feuilles réponses : Pages

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

PONTS VÉHICULES PA 569-10. B 110 4x4 - B 120 4x4. RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760

PONTS VÉHICULES PA 569-10. B 110 4x4 - B 120 4x4. RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760 PONTS VÉHICULES PA 569-10 B 110 4x4 - B 120 4x4 / RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760 SOMMAIRE FASCICULES DÉSIGNATION PAGES Signes conventionnels 3/4 A Caractéristiques

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

Etude et contrôle du système de démarrage

Etude et contrôle du système de démarrage THÈME : LE CIRCUIT DE DÉMARRAGE TITRE : Etude et contrôle du système de démarrage TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. Date mise à jour 12 Octobre 2004 Auteur référent Nom : BERTIN G.

Plus en détail

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable 1 8 علوم المهندس شعبة العلوم والتكنولوجيات: مسلك العلوم والتكنولوجيات الكهرباي ية س 4 DREP 01 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt A qui le système rend-il service?. L

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR COMPORTEMENT DYNAMIQUE D UN VEHICULE AUTO-BALANCÉ DE TYPE SEGWAY Partie I - Analyse système Poignée directionnelle Barre d appui Plate-forme Photographies 1 Le support

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 MONDE CONSTRUIT PAR L HOMME OBJETS MECANIQUES : TRANSMISSION DE MOUVEMENTS Année scolaire 2001-2002 1 LES

Plus en détail

Un partenaire Un partenaire solide

Un partenaire Un partenaire solide Un partenaire Un partenaire solide Le groupe IMO dont le siège se situe à Gremsdorf dans la région de Nuremberg vous propose plus de 16 années d expérience et d innovations dans le domaine de la fabrication

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES. MATHEMATIQUES (15 points)

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES. MATHEMATIQUES (15 points) BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Une automobile hybride est un véhicule disposant de deux types de motorisation : un moteur thermique et un moteur

Plus en détail

Mécanique Transmission de puissance

Mécanique Transmission de puissance Mécanique Transmission de puissance Mécanique Transmission de puissance... 4 1. Introduction... 4 2. Quelques rappels... 4 3. Création du mouvement... 4 3.1 Moteurs à courant continu... 4 3.2 Moteurs pas

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Jouets...2 I.Voiture avec volant d'inertie réservoir d'énergie cinétique...2 A.Préliminaire...3 B.Phase 1...3 C.Phase 2...4 D.Phase

Plus en détail

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Explica ons quant à la technologie de la pompe à eau à énergie éolienne. Une pompe à eau à énergie éolienne n a pas nécessairement comme but d avoir

Plus en détail

Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration

Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration Définitions Ce qui cause la vibration Vibration: Résultat du mouvement d une masse de part et d autre d un point central. Une oscillation complète (aller-retour) correspond à un CYCLE. y +A R A ω y = A

Plus en détail

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre.

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Mise en situation : L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Modèle : HP Deskjet 5652 Objet étudié FONCTION PRINCIPALE Feuille en stockage Imprimer les feuilles Feuille

Plus en détail

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles ABM Greiffenberger propose aux constructeurs de ponts roulants, de grues pivotantes et de portiques roulants une vaste

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU VERIN Pour un dimensionnement correct du vérin, il est nécessaire de procéder comme suit:

DIMENSIONNEMENT DU VERIN Pour un dimensionnement correct du vérin, il est nécessaire de procéder comme suit: DIMENSIONNEMENT DU VERIN Pour un dimensionnement correct du vérin, il est nécessaire de procéder comme suit: définition des données de l application (A) calcul de la charge unitaire (B) contrôle à la charge

Plus en détail

Dimensionnement. Détermination des engrenages. Couple (Nm) FORMULES UTILES : Diamètre de l arbre (mm) 9550 x kw t/min. kw = 0,746 x CV Nm = Matière

Dimensionnement. Détermination des engrenages. Couple (Nm) FORMULES UTILES : Diamètre de l arbre (mm) 9550 x kw t/min. kw = 0,746 x CV Nm = Matière Dimensionnement Le tableau cidessous permet de prédéterminer rapidement le diamètre d arbre à utiliser en fonction du couple à transmettre et de la matière. Couple (Nm) Matière Acier doux XC8 XC65 0 kn/m

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Exercice 1 (3 points) Philippe achète 3 planches pour fabriquer une étagère. Le prix de chaque planche est de 5,40. 1. Calculer le prix total des 3 planches. 2. Il obtient une

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Embrayage et Boîte de vitesses

Embrayage et Boîte de vitesses Embrayage et Boîte de vitesses I. Embrayage 1) Rôle de l embrayage : Assurer un accouplement progressif entre le moteur et les organes de transmission jusqu à leur complète liaison. Permettre la désolidarisation

Plus en détail

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange.

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange. BIPARK 26 La plateforme du système Bipark 26, de taille compacte et au revêtement lisse, permet au conducteur de garer sa voiture en toute simplicité, sans aucune vibration. La plateforme de levage a une

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992)

Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992) Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992) Présentation du bogie moteur L'étude porte sur un élément de transmission de puissance d'un Train à Grande Vitesse.

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Fonctionnement d un relais de démarrage. Bobines d excitation. 152 Chapitre 5

Fonctionnement d un relais de démarrage. Bobines d excitation. 152 Chapitre 5 152 Chapitre 5 Fonctionnement d un relais de démarrage Lorsque le commutateur d allumage en mis en position de démarrage, le courant de la batterie circule jusqu à la borne positive du circuit de commande

Plus en détail

Les sources d énergie

Les sources d énergie Les sources d énergie Technologie 6 è me Compétences : Identifier l énergie utilisée dans le fonctionnement de l objet technique. (Niveau 1) A partir de l objet étudié, identifier les éléments de stockage,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE Épreuve de sciences de l ingénieur Session 2013 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un enseignement de spécialité autre

Plus en détail

EME 31 : Mécatronique : énergie et motricité TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS

EME 31 : Mécatronique : énergie et motricité TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS 1 Objectif Letravail àeffectuer consisteàmodéliser le système defreinage ABSd unevoiture. Nousdébuterons par une modélisation

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A)

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Ford Transit si ABS (.A) (06/2000 06/2006) Ford Transit 115/135 Châssis standard fourgon Pont rond Ø 82 Propulsion Roues simples Freins

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Physique 120 périodes selon OrFo AAF4.1 Mécanique 20 AAF4.1.1 Cinématique Calculer des mouvements uniformes, rectilignes et circulaires Expliquer l'accélération gravitationnelle

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006)

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Ford Transit 150/150L/190L/250/350 Châssis camping-car Essieu rectangulaire 70x90 Traction

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Pignons tendeurs de chaînes Poulies de tension de courroies

Pignons tendeurs de chaînes Poulies de tension de courroies 1 2 D D 0 D 1 Aperçu es prouits Page, poulies e tension e courroies... 1312 aractéristiques... 1313... 1313 Température e fonctionnement... 1313 onsignes e conception et e sécurité... 1314 Suffixes matière...

Plus en détail

I. Préliminaires. 1. Introduction

I. Préliminaires. 1. Introduction 1. Introduction I. Préliminaires La commande de direction des véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE Analyse vibratoire expérimentale : outil de surveillance et de diagnostic Dr Roger SERRA ENIVL / LMR 1 Contexte (1/2) Première publication de la charte

Plus en détail

Le Gang déjanté. des Voitures à Pédales

Le Gang déjanté. des Voitures à Pédales Le Gang déjanté des Voitures à Pédales 19 rue Montrichard porte 8 54700 Pont à Mousson Site: www.legangdejante.tk Adresse mail: legangdejante@gmail.com Etant affilié à la Fédération Française des Clubs

Plus en détail

Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé.

Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé. Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com Une entreprise de ThyssenKrupp Technologies Polysius tk 2

Plus en détail

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Sommaire Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4 Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Page 1 / 18 FICHE ACTVITE EVOLUTION DE L'OBJET Nous vous proposons d autres modèles de voitures qui sont

Plus en détail

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE Ce document s adresse à des adultes. Bien qu il mette en relief les savoirs essentiels du programme, on y dépasse les attentes de fin de cycle

Plus en détail

T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? L E T U N I N G

T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? L E T U N I N G T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? D É M A R C H E D I N V E S T I G A T I O N : L E T U N I N G Programme de seconde professionnelle Situation introductive problématique

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES FERME-PORTE (ou «groom») Un «groom» est un système hydro-mécanique de fermeture automatique de porte. Description du fonctionnement La figure montre le dispositif

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker»

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker» Printrbot Simple Guide de montage édition «Maker» Tools Step 1 Préparation du châssis en bois Assurez-vous de vous positionner sur une surface qui ne craint pas les découpes. Détachez les connections en

Plus en détail

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence.

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. Explications détaillées pages 2-12 Annexe pages 13-14 L Effet de la réactance

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013 Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

CFAO Usinage sur machine à commande numérique

CFAO Usinage sur machine à commande numérique CFAO Usinage sur machine à commande numérique Pour réaliser une pièce à l aide d une machine à commande numérique, on doit respecter les étapes suivantes : Dessin matriciel et dessin vectoriel : Matriciel

Plus en détail

L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur.

L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur. L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur. 2 3 L EXPÉRIENCE. L INNOVATION. LE SERVICE. MEYLE et MEYLE-HD sont des marques de Wulf Gaertner Autoparts AG. S appuyant sur plus de

Plus en détail

Catalogue des Pièces de rechange FARMAN 2013. Catalogue Pièces Détachées Convoyeurs FARMAN

Catalogue des Pièces de rechange FARMAN 2013. Catalogue Pièces Détachées Convoyeurs FARMAN Catalogue des Pièces de rechange FARMAN 2013 Catalogue Pièces Détachées Convoyeurs FARMAN Pièces de rechange FARMAN Votre contact: Z.I. Joseph CUGNOT Mme Perroux 17, Rue Nicolas APPERT Tél: +33/(0)2.47.77.10.34

Plus en détail

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 Sciences de l ingénieur Lycée Jules Ferry DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 1. PRESENTATION DU SYSTEME La période de taille de la vigne dure 2 mois environ. Les viticulteurs coupent 8 à 10 heures par jour.

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

en utilisant un point-virgule.

en utilisant un point-virgule. 6 Chapitre Chapitre 6. Géométrie analytique Ce chapitre présente les possibilités de votre calculatrice dans le domaine de la géométrie analytique, tout particulièrement pour les problèmes liés aux espaces

Plus en détail