Le rôle des acides gras oméga-3 en pédiatrie: entre mythes et réalité. Anca Sterescu MD CHU Sainte-Justine Le 15 janvier 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle des acides gras oméga-3 en pédiatrie: entre mythes et réalité. Anca Sterescu MD CHU Sainte-Justine Le 15 janvier 2008"

Transcription

1 Le rôle des acides gras oméga-3 en pédiatrie: entre mythes et réalité Anca Sterescu MD CHU Sainte-Justine Le 15 janvier 2008

2 Plan de la présentation Effets biologiques des acides gras oméga-3 Revue de la littérature Acuité visuelle et neuro-développement des nourrissons à terme Déficit d attention (TDAH) Santé cardiovasculaire Atopie: asthme Possibles effets secondaires Directions dans le futur

3 Les acides gras à longue chaîne Acides gras essentiels composés de chaînes de plus de 18 atomes de carbone et plus de 2 double liaisons Acides gras oméga-3: Acide α-linolénique (précurseur) Acide docosahexanoïque (DHA) Acide eicosapentanoïque (EPA) Acides gras oméga-6: Acide linoléique (précurseur) Acide arachidonique (AA)

4 Acides gras omega-3 dans les aliments Acides gras Saturés Insaturatés Monoinsaturés Polyinsaturés Acides gras oméga-3 Acides gras oméga-6 Grains lin Huile de canola

5 Sources alimentaires d acides gras omega-3 Origine végétale: riches en acide α-linolénique (précurseur) Attention: peu de conversion (0.5%) en DHA et EPA Grains de lin: 15 ml =1.5g acide α-linolénique Origine marine: riches en EPA et DHA Poisson gras (saumon, thon, hareng, maquereau) 230g poisson gras (2 portions) / semaine = 700 mg DHA et EPA / jour Aliments enrichis: Naturegg: 4 oeufs/sem: 217mg omega-3 (DHA+EPA)/j

6 Réactions indésirables Effets secondaires des suppléments (capsules d huile de poisson) Éructations Haleine de poisson Nausée, inconfort abdominal Constipation /diarrhée Autres risques théoriques: Croissance chez les nourrissons? NON (si AA additionné aux laits de formule) Toxines: méthylmercure, dioxines, biphényles polychlorinés Dommage oxydatif Diathèse hémorragique Fonction immunitaire: taux d infections, FSC, études phagocytose, dosage TNF, IL etc. Allergies aux poissons

7 Suppléments d acides gras oméga-3 Santé Canada: Règlement sur les produits de santé naturels (2001) Pour assurer la qualité et la sécurité des produits, les suppléments devraient obéir à des standards de bonnes pratiques de fabrication. Les produits devraient obtenir un NPN (natural product number). Nutrasource Diagnostics Inc (Université de Guelph) offre des résultats des analyses de la composition des capsules d huile de poisson disponibles en vente libre selon International fish oil standards (IFOS) :

8 Conclusion Les acides gras oméga-3 devraient faire partie d une alimentation équilibrée Vision, développement du nourrisson - l apport en oméga-3 dans le lait maternel Santé cardiovasculaire de l adulte La place des acides gras comme nutraceutique dans des pathologies inflammatoires reste à être mieux définie Précision des mécanismes d action Choix du type d acide gras oméga-3: EPA vs DHA Définition de la dose Effets indésirables

9 Recherche dans le futur La croissance et développement des prématurés Clandinin T et al. J Pediatr 2005; 146:461-8 La maladie de Crohn: maintenir la rémission Turner et al, Cochrane 2006 La choléstase associée à l alimentation parentérale Gura KM et al. Pediatrics 2006;118:e La stéatose hépatique Capanni M et al. Aliment Pharmacol Ther 2006;23:

10 Références Bistrian BR. Clinical aspects of essential fatty acid metabolism: Jonathan Rhoads Lecture. J Parenter Enteral Nutr 2003; 27: Cheatham CL et al. n-3 Fatty Acids and cognitive and visual acuity development: methodologic and conceptual considerations. Am J Clin Nutr 2006;83(suppl): 1458S-66S. McCann JC et al. Is docosahexaenoic acid, an n-3 long-chain polyunsaturated fatty acid, required for development of normal brain function? Am J Clin Nutr 2005;82: Hooper et al. Risks and benefits of omega 3 fats for mortality, cardiovascular disease and cancer: systematic review. BMJ March Reisman J et al. Treating asthma with omega-3 fatty acids: where is the evidence? A systematic review. BMC Complementary and Alternative Medicine July 2006.

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»!

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! ALIMENTATION Nathalie Plourde, chargée de projets, Centre de développement du porc du Québec inc. Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! Viande de porc enrichie en oméga-3 ou en acides linoléiques

Plus en détail

CUNICULTURE Magazine Volume 39 (année 2012) pages 33 à 43

CUNICULTURE Magazine Volume 39 (année 2012) pages 33 à 43 Colin et coll. Acides gras oméga 3 : zootechnie et qualité de viande CUNICULTURE Magazine vol 39 (2012) page 33 CUNICULTURE Magazine Volume 39 (année 2012) pages 33 à 43 L ENRICHISSEMENT DES ALIMENTS LAPIN

Plus en détail

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires.

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. 1 Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. Le constat Avec les protides et les glucides, les graisses alimentaires, plus couramment appelées lipides, constituent les

Plus en détail

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION LES OMÉGA-3 LES OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION Notre mode d alimentation a beaucoup changé. Malgré que nous soyons très sensibilisés, notre alimentation occidentale contemporaine est désormais

Plus en détail

Allergie Diversification ou l histoire d un

Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou l histoire d un G Putet Hopital de la Croix-Rousse - Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

LES ACIDES GRAS POLYINSATURES (A.G.P.I.) DES SERIES OMEGA-3 (AAL EPA DHA) ET OMEGA-6 (AL GLA DGLA AA)

LES ACIDES GRAS POLYINSATURES (A.G.P.I.) DES SERIES OMEGA-3 (AAL EPA DHA) ET OMEGA-6 (AL GLA DGLA AA) Page 1 LES ACIDES GRAS POLYINSATURES (A.G.P.I.) DES SERIES OMEGA-3 (AAL EPA DHA) ET OMEGA-6 (AL GLA DGLA AA) Les acides gras polyinsaturés des séries oméga-3 et oméga-6 participent à une multitude de processus

Plus en détail

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités INDUSTRIE DES SEMENCES DE PLANTES OLÉOPROTÉAGINEUSES FILIÈRE FRANÇAISE DES HUILES ET PROTÉINES VÉGÉTALES Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités Les qualités nutritionnelles de l huile

Plus en détail

Sources alimentaires d acides gras oméga-3

Sources alimentaires d acides gras oméga-3 Sources alimentaires d acides gras oméga-3 Information sur les acides gras oméga-3 Les acides gras oméga-3 jouent plusieurs rôles dans notre organisme et sont importants pour la santé. Il existe trois

Plus en détail

Validation d un questionnaire de fréquence alimentaire court et qualitatif

Validation d un questionnaire de fréquence alimentaire court et qualitatif Validation d un questionnaire de fréquence alimentaire court et qualitatif J. Giovannelli, UMR 744, Institut Pasteur de Lille C. Simon, CARMEN, INSERM U1060, Université de Lyon / INRA U1235 J. Ferrieres,

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

Dr Eric MENAT dr.menat@gmail.com

Dr Eric MENAT dr.menat@gmail.com Dr Eric MENAT dr.menat@gmail.com 1 Les lipides sont peut-être le 1 er critère de choix d un aliment 2 Les implications des lipides dans la santé sont nombreuses Excès de graisses saturées Excès de «mauvais»

Plus en détail

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS N.Billaud Dec 2007 Alimentation de 0 à 2 ans Alimentation des premiers mois Apports exclusivement (6 mois), puis principalement lactés Importance de la qualité de

Plus en détail

L alimentation du nourrisson. Par Claire Hudon pédiatre

L alimentation du nourrisson. Par Claire Hudon pédiatre L alimentation du nourrisson Par Claire Hudon pédiatre Plan Allaitement maternel Laits de remplacement Alimentation solides Déficience en fer Objectifs Connaître les avantages du lait maternel Définir

Plus en détail

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8 Tableau de diversification alimentaire 1/8 C1 C2 C3 C4 De 4 à 6 mois Début de la diversification De 6 mois à 9 mois A partir de 9 mois A partir de 18 mois selon l'évolution de l'enfant. Texture très lisse

Plus en détail

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit LES MATIERES GRASSES : De l auge à l assiette Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit en contenir. On les trouve dans le beurre, l huile, mais

Plus en détail

z Les oméga-3 { (a) (b) HO

z Les oméga-3 { (a) (b) HO z Les oméga-3 { C'est dans les années 30 que fut isolée la «vitamine F» ancienne dénomination des acides gras polyinsaturés (AGPI). On découvrit alors expérimentalement que des rats dont l'alimentation

Plus en détail

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons La fertilité et l alimentation Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons Un régime alimentaire adapté pour diminuer les risques d'infertilité et augmenter ses chances de tomber enceinte

Plus en détail

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE SESSION 2007 Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Ce sujet comporte 13 pages. Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

L FE. Votre meilleure. assurance vie. MorEPA PLATINUM

L FE. Votre meilleure. assurance vie. MorEPA PLATINUM Votre meilleure L FE assurance vie MorEPA PLATINUM Probablement la meilleure assurance que vous puissiez prendre pour le maintien d une circulation saine, d une humeur positive et d une meilleure endurance.

Plus en détail

3 ème session: Nutrition préventive

3 ème session: Nutrition préventive Colloque PONAN - 12 octobre 2011 3 ème session: Nutrition préventive Martine CHAMP Directrice-adjointe du CRNH de Nantes Coordonnatrice du projet NUPEM 1 Le CRNH de Nantes Groupement d Intérêt Public rassemblant

Plus en détail

Prévention de l allergie in utero et en période néonatale

Prévention de l allergie in utero et en période néonatale Prévention de l allergie in utero et en période néonatale P. Tounian Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques Hôpital Trousseau, Paris INSERM 872 Nutriomique, Université Paris 6 Institut de Cardiométabolisme

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003. Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré

Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003. Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003 Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré 9 Janvier 2015 1 2 1. Contexte du projet «Les vies humaines sont impactées

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE Christophe Dupont Hôpital Saint Vincent de Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex 14 La diversification est la phase de transition

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES LES HUILES ALIMENTAIRES Pourquoi consommer des huiles végétales? Pour un bon fonctionnement, notre organisme a besoin de lipides. Ils lui apportent les acides gras dont il ne peut se passer. Si nous écartons

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Augmenter la consommation en oméga-3 des séniors : quelles difficultés?

Augmenter la consommation en oméga-3 des séniors : quelles difficultés? Augmenter la consommation en oméga-3 des séniors : quelles difficultés? Programme ANR-ALIA-002 AGECaninox Anne Meynier, UR 1276 BIA NANTES anne.meynier@nantes.inra.fr Colloque Ponan-15-Novembre 2012- Angers

Plus en détail

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Position officielle du comité consultatif scientifique d ENSA Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

«Protéines? Tabous & Réalité»

«Protéines? Tabous & Réalité» «Protéines? Tabous & Réalité» "Nous sommes en fait bien plus que ce que nous mangeons, mais ce que nous mangeons peut en fait nous aider à devenir bien plus que ce que nous sommes." Adèle Davis Les protéines,

Plus en détail

Vous voulez soutenir vos yeux de façon naturelle? Vos yeux, un bien précieux, apportez-leur une alimentation optimale

Vous voulez soutenir vos yeux de façon naturelle? Vos yeux, un bien précieux, apportez-leur une alimentation optimale Vos yeux, un bien précieux, apportez-leur une alimentation optimale Vous voulez soutenir vos yeux de façon naturelle? Cette brochure vous aidera à maintenir votre acuité visuelle en bonne condition. Des

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le bon gras, c est quoi? Depuis maintenant plusieurs décennies, c est toujours la même rengaine: il faut manger moins de graisses animales et privilégier

Plus en détail

NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS

NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS Dr Michel LALLEMENT Chirurgien des CLCC - Onco-nutrition Clinique Wilson - ANTIBES --- Clinique Oxford - CANNES TRAITEMENTS DE L'HPI 1 Traitement symptomatique 2 Traitement

Plus en détail

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies)

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies) Que sont les vitamines? Les vitamines sont des molécules organiques, apportées par l alimentation, qui jouent un rôle essentiel dans notre physiologie. En effet, elles participent ou activent de nombreuses

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 NUMETAH G13%E, émulsion pour perfusion 10 poches de 300 ml (CIP : 416 622-3) NUMETAH G16%E, émulsion pour perfusion 6 poches de 500 ml (CIP : 416 624-6)

Plus en détail

Compléments alimentaires :

Compléments alimentaires : Compléments alimentaires : Leur place dans l alimentation d aujourd hui par Dr Didier Souveton Médecin nutritionnist & médecin du sport Directeur médical Metabolic Balance Directeur général Metabolic PROFIL

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

Survol des elements nutritifs

Survol des elements nutritifs NUTRITION Survol des elements nutritifs Comme une voiture, notre corps à besoin de carburant pour fonctionner. Notre essence à nous, ce sont les calories. Celles-ci proviennent des glucides, lipides et

Plus en détail

Fiche thématique sur les lipides

Fiche thématique sur les lipides Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV Denrées alimentaires et nutrition Fiche thématique sur les lipides Table des matières

Plus en détail

Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant

Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant Réduction du risque de morbidité et de mortalité Infection (gastro-intestinale et respiratoire) Maladie atopique (eczéma, asthme, + tests dermatologiques)

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Foire aux questions. www.nutreine.fr

Foire aux questions. www.nutreine.fr Foire aux questions PHILOBIO est un programme de complémentation alimentaire biologique à base de farine de lin, de sarrasin et de fenouil, de fibres solubles d agave et de polyphénols de raisin et de

Plus en détail

Conseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara

Conseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Titre : Sélection d'aliments anti-cancer Les fruits secs Les noix, les noix de cajou, les noisettes, les amandes, les pistaches, les pignons, les cacahuètes et les graines de tournesols sont une source

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Nutrition santé cardiaque Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Les sujets du jour Les directives pour une saine alimentation; Bien manger avec le Guide alimentaire canadien;

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons Diaporama réalisé par l ISPED, Université Bordeaux 2, juin 2010 Les laits de mammifères Composition

Plus en détail

La consommation d acides gras oméga-3 dans le contexte OLO : la position du comité scientifique

La consommation d acides gras oméga-3 dans le contexte OLO : la position du comité scientifique COMMUNIQUÉ La consommation d acides gras oméga-3 dans le contexte OLO : la position du comité scientifique Montréal, le 11 mai 2012 La Fondation OLO communique à ses membres les résultats des réflexions

Plus en détail

De nouvelles utilisations de l aide alimentaire pour renforcer la résilience

De nouvelles utilisations de l aide alimentaire pour renforcer la résilience From Relief to Self-Reliance De nouvelles utilisations de l aide alimentaire pour renforcer la résilience Use of Nutributter (Enov Nutributter) in Chad Alexandra Rutishauser-Perera Arutishauser-perera@internationalmedicalcorps.org

Plus en détail

Mons, Date de la poste. Chère Madame XXX,

Mons, Date de la poste. Chère Madame XXX, INSTITUT PROVINCIAL D'HYGIENE ET DE BACTERIOLOGIE DU HAINAUT - MONS Mons, Date de la poste Chère Madame XXX, Vous avez collaboré à l enquête sur les «polluants organiques persistants» (POP s) dans le lait

Plus en détail

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Les gastronomes en couches-culottes Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Catherine Robine est diététicienne, elle a longtemps travaillé en pédiatrie au CHU de Caen, exerce toujours en milieu hospitalier.

Plus en détail

La seule Huile de Krill avec des bienfaits santé prouvés cliniquement

La seule Huile de Krill avec des bienfaits santé prouvés cliniquement La seule Huile de Krill avec des bienfaits santé prouvés cliniquement Neptune Technologies & Bioressources Inc. Neptune Technologies & Bioressources a acquis au cours des dix dernières années, une expertise

Plus en détail

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Théo Efstathiou Laboratoire d Analyses et Recherche NUTRINOV Sommaire Corrélations entre la

Plus en détail

Iode : maladies de déficience Anémie (incluant la déficience en fer) Retard de croissance intrautérin. 740 (goitre)

Iode : maladies de déficience Anémie (incluant la déficience en fer) Retard de croissance intrautérin. 740 (goitre) Archimboldo L iode Malnutrition dans le monde OMS, année 2000 (en millions de personnes) Iode : maladies de déficience Anémie (incluant la déficience en fer) Retard de croissance intrautérin Malnutrition

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique.

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. suppléments naturels POUR LA FEMME Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. Les besoins de notre organisme et nos complexités émotionnelles

Plus en détail

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010 Lait maternel Composition biochimique Dr I.Loras-Duclaux 2010 Principaux constituants du lait maternel Fonction protection Fonction nutrition Facteurs protecteurs : IgA, lactoferrine, lysozyme Nutriments

Plus en détail

Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com. 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants.

Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com. 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants. Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants.com Domaines d application des antioxydants Une diversité des usages

Plus en détail

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour.

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour. La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour La viande ou le poisson ou les œufs, c est une à deux fois

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 15 avril 2011 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à l'évaluation des justificatifs concernant

Plus en détail

La fièvre du nourrisson. Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV

La fièvre du nourrisson. Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV La fièvre du nourrisson Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV La fièvre du nourrisson Symptôme (température rectale > 38 ) très fréquent, accompagnant de très nombreuses infections, le plus

Plus en détail

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Programme 1. À notre sujet 2. Au sujet des boissons énergisantes Les boissons énergisantes au Canada Les

Plus en détail

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH Petite, j ai été une enfant très difficile. Je levais le nez sur plusieurs aliments dont les fruits et surtout les légumes. Souvent, plutôt que d avoir à manger ce que je n avais pas envie, je répondais

Plus en détail

Rubrique Alimentation

Rubrique Alimentation smoothies Septembre 2009 Alimentation et équilibre alimentaire Pourquoi manger? Ce sont les aliments qui vont répondre aux besoins physiologiques de l organisme grâce aux nutriments qu ils contiennent

Plus en détail

Nutribilan. BrainScreen. Dr PAULISSEN GENEVIEVE RUE SEUTIN 11 1400 NIVELLES BEA TEST

Nutribilan. BrainScreen. Dr PAULISSEN GENEVIEVE RUE SEUTIN 11 1400 NIVELLES BEA TEST Dr PAULISSEN GENEVIEVE RUE SEUTIN 11 1400 NIVELLES Nutribilan BrainScreen BEA TEST Réception:08/02/2008 Impression:19/02/2008 Les données administratives enregistrées dans notre fichier informatisé sont

Plus en détail

LA NUTRITION. La prévention

LA NUTRITION. La prévention La nutrition est l ensemble des mécanismes qui assurent la transformation des aliments en nutriments, des substances assimilées par l organisme et indispensables à son fonctionnement. Les glucides, les

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 2: VITAMINES ET MINÉRAUX & APPLICATIONS DES CONCEPTS NUTRITIONNELS Le premier objectif de cette présentation

Plus en détail

Sommaire de l élaboration et de l utilisation d un outil de surveillance: La classification des aliments dans le Fichier canadien sur les éléments

Sommaire de l élaboration et de l utilisation d un outil de surveillance: La classification des aliments dans le Fichier canadien sur les éléments Sommaire de l élaboration et de l utilisation d un outil de surveillance: La classification des aliments dans le Fichier canadien sur les éléments nutritifs selon Bien manger avec le Guide alimentaire

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

Activité AFDN Région : AQUITAINE

Activité AFDN Région : AQUITAINE Activité AFDN Région : AQUITAINE Thème Date Nombre de participants Les nouveaux ANC LIPIDES - Brigitte COUDRAY - CERIN Jeudi 28 novembre 2013 de 17h30 à 20h 34 Résumé Brigitte COUDRAY, diététicienne nutritionniste

Plus en détail

Risque cardiovasculaire et intervention nutritionnelle

Risque cardiovasculaire et intervention nutritionnelle Risque cardiovasculaire et intervention nutritionnelle Valérie Miserez Diététicienne diplômée ES Département de médecine communautaire et de premier recours Valerie.miserez@hcuge.ch Abréviations MCV: maladies

Plus en détail

INFORMATION : SOCIETE FRANCAISE DE RHUMATOLOGIE (Juillet 2013)

INFORMATION : SOCIETE FRANCAISE DE RHUMATOLOGIE (Juillet 2013) INFORMATION : SOCIETE FRANCAISE DE RHUMATOLOGIE (Juillet 2013) DOSAGE DE LA VITAMINE D QUELLES INDICATIONS DE VALEURS SUR LES COMPTES-RENDUS De nombreuses études scientifiques observationnelles et interventionnelles

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

Depuis l'ère industrielle, l'augmentation des maladies auto-immunes et maladies chroniques est en augmentation (1). De plus, le

Depuis l'ère industrielle, l'augmentation des maladies auto-immunes et maladies chroniques est en augmentation (1). De plus, le Depuis l'ère industrielle, l'augmentation des maladies auto-immunes et maladies chroniques est en augmentation (1). De plus, le rythme de vie et les habitudes alimventaires actuelles sont propices à l'apparition

Plus en détail

Aliments de l enfance l de la naissance à trois ans

Aliments de l enfance l de la naissance à trois ans Aliments de l enfance l de la naissance à trois ans GT LIPIDES 28 novembre 2008 1 Sommaire I. Présentation des aliments de l enfance et du secteur II. Aliments de l enfance : cadre réglementaire III. Alimentation

Plus en détail

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Module élevage des monogastrique S6 2016 Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Plan Introduction I. Rappels de physiologie de la digestion a. Eléments de

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

Est Est--ce qu un e diète santé implique nécessa néce ire ssa ire ent une

Est Est--ce qu un e diète santé implique nécessa néce ire ssa ire ent une Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2014 au cours de la journée «La promotion de saines habitudes de vie et la prévention de l obésité : doit-on ajuster le tir?» dans le cadre des 18es Journées

Plus en détail

Acides gras essentiels

Acides gras essentiels Acides gras essentiels EN BREF Introduction Les acides gras essentiels sont des acides gras non synthétisés par le corps humain qui doivent être de ce fait fournis par l alimentation. Il existe deux familles

Plus en détail

Ressentez l énergie. Découvrez l efficacité. GUIDE DES PRODUITS

Ressentez l énergie. Découvrez l efficacité. GUIDE DES PRODUITS Ressentez l énergie. Découvrez l efficacité. GUIDE DES PRODUITS INTRODUCTION INDEX CATÉGORIE PRODUIT PAGE ÉNERGIE Tablettes Énergisantes Rhodiola 110 Cubes pour Sportifs 5 6 7 HYDRATATION Mélange-Boisson

Plus en détail

De la tétée à la cuillère Bien nourrir mon enfant de 0 à 1 an. Linda Benabdesselam et autres

De la tétée à la cuillère Bien nourrir mon enfant de 0 à 1 an. Linda Benabdesselam et autres De la tétée à la cuillère Bien nourrir mon enfant de 0 à 1 an Linda Benabdesselam et autres De la tétée à la cuillère Bien nourrir mon enfant de 0 à 1 an De la tétée à la cuillère Bien nourrir mon enfant

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

ÔMEGA. Actions : Acides gras dérivés de l'acide alpha-linolénique : (et également assimilables en tant que tels) 1. Actions directes :

ÔMEGA. Actions : Acides gras dérivés de l'acide alpha-linolénique : (et également assimilables en tant que tels) 1. Actions directes : ÔMEGA Les acides gras oméga-3, sont des acides gras polyinsaturés dénommés essentiels, car l'organisme humain en a absolument besoin mais ne peut les produire lui-même (principalement l'acide alpha-linolénique

Plus en détail

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE 01 UNE PERIODE DE CHANGEMENTS Lorsque l on traverse une période de changement, il est parfois difficile de garder la maîtrise évènements. Ceci est particulièrement

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail

SEPTEMBRE - 2014. Et rester zen!! L e a d e r M o n d i a l d e l A l o e V e r a

SEPTEMBRE - 2014. Et rester zen!! L e a d e r M o n d i a l d e l A l o e V e r a L e a d e r M o n d i a l d e l A l o e V e r a SEPTEMBRE - 2014 Boire ma Pulpe FOREVER tous les matins! Commander le Kids pour Jérémy Commander l Argi+ pour Olivier Et la Formule Animale pour Lilou Se

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ. automne 2012 NOUVEAU :

INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ. automne 2012 NOUVEAU : INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ automne 2012 NOUVEAU : Sommaire : Climatère une maladie? page 3 Rester «cool» avec la sauge page 7 A.Vogel Menosan Salvia page 10 Oméga-3 Complexe,

Plus en détail