GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre Jérôme Gauthier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier"

Transcription

1 GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier

2 Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise d activité Questions/Réponses 2

3 3

4 LE GCS EMOSIST-fc Création en novembre 2004 d une structure régionale (6 membres contributeurs) Adhésion de l ensemble des établissements de santé de la région (32 établissements) Adhésion de réseaux de santé par le biais de la fédération des réseaux 4

5 LE GCS EMOSIST-fc 20 salariés sur Besançon 1 médecin référent/garant des données médicales 5

6 Les activités du GCS EMOSIST-fc sont: Activité d hébergement Assistance à maitrise d ouvrage (dans le cadre de projet établissement) Assistance à maitrise d œuvre (dans le cadre de projet régionaux) Formation/conseil 6

7 7

8 Définition de l hébergement de données de santé àcaractère personnel Les professionnels de santé sont tenus, selon les règles déontologiques qui leur sont applicables, de tenir à jour une fiche d information sur chaque patient. En établissement de santé, un dossier hospitalier est ouvert pour chaque patient pris en charge. Ces documents sont conservés sous la responsabilité du professionnel de santé ou de l établissement de santé qui les détient. Lorsque les professionnels de santé ou les établissements de santé hébergent leurs propres données de santé, ils ne sont pas soumis à l agrément et ne sont pas tenus de recueillir le consentement exprès de l intéressé pour conserver ces données. En revanche, dès lors qu une entité héberge des données de santé de patients dont elle n assure pas la prise en charge, elle est considérée comme hébergeur et doit obtenir un agrément. Source: 8

9 L hébergeur est chargé d assurer la confidentialité, la sécurité, l intégrité et la disponibilité des données de santé qui lui sont confiées par un professionnel de santé, un établissement de santé ou directement par la personne concernée par les données. L agrément est délivré pour trois ans et peut être renouvelé, après présentation d une nouvelle demande. Le ministre de la Santé peut décider du retrait de l agrément d un hébergeur si des manquements graves à ses obligations sont constatés. Source: 9

10 Principales conditions à remplir dans le cadre de l'agrément pour héberger des données de santé : Offrir toutes les garanties pour l exercice de cette activité, notamment par le recours à des personnels qualifiés en matière de sécurité et d archivage des données et par la mise en oeuvre de solutions techniques, d une organisation et de procédures de contrôle assurant la sécurité, la protection, la conservation et la restitution des données confiées, ainsi qu un usage conforme à la loi. Définir et mettre en œuvre une politique de confidentialité et de sécurité, destinée notamment à assurer le respect des exigences de confidentialité et de secret, la protection contre les accès non autorisés ainsi que la pérennité des données, dont la description doit être jointe au dossier d agrément ; Le cas échéant, identifier son représentant sur le territoire national au sens de l article 5 de la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier Individualiser dans son organisation l activité d hébergement et les moyens qui lui sont dédiés, ainsi que la gestion des stocks et des flux de données. Définir et mettre en place des dispositifs d information sur l activité d hébergement à destination des personnes à l origine du dépôt, notamment en cas de modification substantielle des conditions de réalisation de cette activité. Identifier les personnes en charge de l activité d hébergement, dont un médecin, en précisant le lien contractuel qui les lie à l hébergeur. 10

11 L agrément des hébergeurs de données de santé à caractère personnel Dans le cadre de la procédure d agrément des hébergeurs de données de santé à caractère personnel prévue par le décret du 4 janvier 2006, le GCS EMOSIST-fc a reçu le 16 Avril 2010 l agrément de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports. 11

12 Evolution des besoins d hébergement: En 2005 : 5 serveurs pour 8 applications En 2007: 25 serveurs pour 20 applications En 2010 : 200 serveurs pour 65 applications 12

13 13

14 Dossier médical patient informatisé pour les centres hospitaliers CHBM, Dole, Lons le saunier, Gray, St Claude, Champagnole (6000 utilisateurs, 2250 lits) Solution Millénium de la société Cerner 14

15 Dossier médical patient informatisé pour les centres moyen séjour et maisons de retraite (11 établissements, 500 postes, 2000 lits) Solution PSI de la société ASC2I 15

16 Solution d échange d images médicales Solution Samba de la société Geina 16

17 Solution d identito-vigilance Solution Ideopass de la société SQLI 17

18 Solution dossier transfusionnel et gestion des dépôts de sangs pour 8 établissements Solution Cursus de la société Guyot Walser 18

19 Solution d échange d informations médicales Solution Ideodmp de la société SQLI 19

20 Solution d analyse et d audit de conformité des postes de travail Solution de la société Nexthink 20

21 21

22 Un Data center ou centre de traitement des données est une infrastructure et une plateforme techniques pouvant héberger plusieurs types de données et d'applications informatiques, dans un environnement aux normes strictes (électricité, température, humidité, protection incendie, communications, accessibilité, etc.). 22

23 Les éléments d un datacenter La climatisation pour maintenir la salle à température constante, environ 20 degrés. 23

24 Les éléments d un datacenter L'alimentation de secours peut être fournie via un onduleur et un générateur électrique (groupe électrogène) 24

25 Les éléments d un datacenter Les bouteilles d extinction incendie au gaz FM200 avec une pression de 30 bars 25

26 Les éléments d un datacenter L'accès physique est restreint au personnel autorisé (détecteur biométrique) et un système de caméras vidéo permettent de surveiller les personnes sur place. 26

27 On parle de datacenter: Primaire Secondaire (Plan de Continuité d activité) Plan de Reprise d Activité ou un centre de fall-back (centre de secours) C est le premier niveau de la sécuritéd'un système d'information 27

28 28

29 Attention pirate: En mai 2009 aux USA, dans l état de Virginie : Attention la Virginie. Sont en ma possession dossiers patients et prescriptions. J ai fait une copie cryptée et détruit l original[ ]. Pour 10 millions de dollars, je serais heureux de vous envoyer le mot de passe 29

30 La sécurité d un système informatique fait souvent l objet de métaphores. En effet, on la compare régulièrement à une chaîne, en expliquant que le niveau de sécurité d un système est caractérisé par le niveau de sécurité du maillon le plus faible. Cela signifie que la sécurité doit être abordée dans un contexte global et notamment prendre en compte les aspects suivants : La sensibilisation des utilisateurs aux problèmes de sécurité La sécuritélogique, c est-à-dire la sécurité au niveau des données, notamment les données de l entreprise, les applications ou encore les systèmes d exploitation. La sécuritédes télécommunications: technologies réseau, serveurs, réseaux d accès, etc. La sécuritéphysique, soit la sécuritéau niveau des infrastructures matérielles : salles sécurisées, lieux ouverts au public, espaces communs, postes de travail des personnels, etc. 30

31 La confidentialité La confidentialitéconsiste àrendre l information inintelligible àd autres personnes que les seuls acteurs de la transaction. Permet d assurer que seules les personnes autorisées ont accès aux ressources échangées L intégrité Vérifier l intégritédes données consiste àdéterminer si les données n ont pas étéaltérées durant la communication (de manière fortuite ou intentionnelle). C est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l on croit être. La disponibilité L objectif de la disponibilitéest de garantir l accès àun service ou àdes ressources. La non-répudiation La non-répudiationde l information est la garantie qu aucun des correspondants ne pourra nier la transaction. L authentification L authentification consiste àassurer l identitéd un utilisateur, c est-à-dire de garantir àchacun des correspondants que son partenaire est bien celui qu il croit être. Un contrôle d accès peut permettre (par exemple par le moyen d un mot de passe qui devra être crypté) l accès àdes ressources uniquement aux personnes autorisées. 31

32 Accès à la plateforme multi opérateurs 32

33 Accès à la plateforme multi opérateurs 33

34 34

35 Haute disponibilité But : Réduire les périodes d interruption (prévues ou non) Points à considérer : Redondance Clustering Répartition de la charge de travail PRA But : Restaurer les services critiques avec la plus grande rapidité et fiabilité Points à considérer : Sauvegarde Réplication Reprise 35

36 Machine physique Machines virtuelles Applications App. App. App. OS OS OS OS Matériel Matériel Architecture x86 traditionnelle Un seul OS par machine Logiciel et matériel sont très liés Générations de conflits entre les différentes applications La sous-utilisation des ressources impacte le coût de l infrastructure Technologie VMware Sépare l OS du matériel > indépendance Isolation importante aux pannes et aux problèmes de sécurité Meilleure utilisation des ressources Hardware Flexibilité de choisir le meilleur OS pour chaque application 36

37 Fonctionnalités clés de la virtualisation Partitionnement Fait tourner plusieurs OS sur une machine physique Augmente l utilisation des ressources serveurs Le stockage centralisé des machines virtuelles permet d offrir de la haute disponibilité. Isolation Isole des pannes et renforce la sécurité par rapport au matériel Chaque machine virtuelle a accès indépendamment au CPU, à la mémoire, au stockage et aux ressources réseaux. Encapsulation Simplification du clonage, du déploiement, de l archivage, de la gestion de versions, des mises à jour de systèmes, des migrations entre machines physiques 37

38 Architecture Virtuelle 38

39 La machine virtuelle est vue comme un fichier et peut-être stockée sur un espace partagé 39

40 VMware VMotion permet le déplacement à chaud de l exécution d une VM sur un autre serveur : Pas d arrêt des applications Aucun arrêt matériel Disponibilité de la continuité de Services Intégrité complète de la transaction 40

41 VMware HA permet: X Resource Pool Le redémarrage automatique de machines virtuelles en cas de panne serveur De s affranchir des contraintes de coûts et de complexité générées par le clustering 41

42 Site A Réplication Site B Mise en œuvre dans des environnements serveurs hétérogènes Limitation des investissements matériels Services de basculement sur incidents bidirectionnels Restauration d une machine virtuelle sur n importe quel serveur physique Réduction considérable du temps de reprise après incident. 42

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Pourquoi la virtualisation? Choix de la solution Mise en œuvre Avantages, inconvénients, perspectives Pour aller plus loin 26/03/2013 AG CATI

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Les enjeux de la virtualisation Les acteurs du segment La virtualisation de serveurs Les concepts Les technologies d architectures L offre La virtualisation

Plus en détail

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer VMware Infrastructure The New Computing Platform Stéphane CROIX Systems Engineer La nouvelle plateforme informatique Une seule plateforme pour résoudre les différents «challenges» de l entreprise d aujourd

Plus en détail

Fiche Technique SCVMM

Fiche Technique SCVMM Le 27/03/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche Technique Objectif 27/03/2013 27/03/2013 SCVMM

Plus en détail

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 GUIDE TECHNIQUE D'ACCREDITATION POUR L EVALUATION DES SYSTEMES INFORMATIQUES

Plus en détail

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao REX SETAO / VmWare AGENDA Présentation de l activité informatique

Plus en détail

Pour une maîtrise totale de la reprise d activité : bonnes pratiques de continuité d activité et de virtualisation L I V R E B L A N C

Pour une maîtrise totale de la reprise d activité : bonnes pratiques de continuité d activité et de virtualisation L I V R E B L A N C Pour une maîtrise totale de la reprise d activité : bonnes pratiques de continuité d activité et de virtualisation L I V R E B L A N C Pour une maiîtrise totale de la reprise d activité: bonnes pratiques

Plus en détail

10 juin 2013. Pharmagest - Villers-Lès-Nancy. Inauguration DataCenter

10 juin 2013. Pharmagest - Villers-Lès-Nancy. Inauguration DataCenter 10 juin 2013 Pharmagest - Villers-Lès-Nancy Inauguration DataCenter 65 millions de dossiers médicaux en France L hébergement de données de santé : un enjeu pour demain Les réformes en cours du système

Plus en détail

votre partenaire informatique pour un développement durable Les réalités de la virtualisation des postes de travail

votre partenaire informatique pour un développement durable Les réalités de la virtualisation des postes de travail votre partenaire informatique pour un développement durable Les réalités de la virtualisation des postes de travail Les réalités de la virtualisation des postes de travail votre partenaire informatique

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3 VERSION V0.3 Guide Pratique Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Juillet 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

Hébergement d Infrastructures Informatiques

Hébergement d Infrastructures Informatiques PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES D HEBERGEMENT DES SERVEURS Hébergement d Infrastructures Informatiques PRESENTATION DES PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES Afin de garantir un hébergement optimal de ses serveurs, neobe

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Edition de février 2009 - Numéro 1. Virtualisation du Poste de Travail

Edition de février 2009 - Numéro 1. Virtualisation du Poste de Travail Edition de février 2009 - Numéro 1 Virtualisation du Poste de Travail Edition de février 2009 - Numéro 1 Edito Depuis maintenant plus de deux ans, l équipe technique d Amosdec a communiqué et engrangé

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Permet de s affranchir d éventuels problèmes liés aux infrastructures techniques,

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage La Virtualisation Windows chez CASINO Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage Sommaire Contexte Datacenters La virtualisation chez Casino Notre démarche Feuille de route Bilan

Plus en détail

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales Union régionale des caisses d assurance maladie Provence Alpes Côte d Azur Agence régionale de l hospitalisation Provence Alpes Côte d Azur Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations

Plus en détail

100% Swiss Cloud Computing

100% Swiss Cloud Computing 100% Swiss Cloud Computing Simplifiez votre IT, augmentez sa puissance, sa flexibilité, sa sécurité et maîtrisez les coûts Avec le Cloud, vous disposez d un espace d hébergement dédié, dissocié de votre

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce

Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce v. 2 décembre 2012 Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce Introduction Octopuce est un hébergeur d'infrastructures web, opérateur Internet indépendant, et fournisseur d'infogérance pour ses

Plus en détail

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Les technologies de virtualisation de serveurs séduisent les organisations car elles permettent de réduire le Coût Total de Possession

Plus en détail

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes Agrément des hébergeurs de données de santé 1 Questions fréquentes QUELS DROITS POUR LES PERSONNES CONCERNEES PAR LES DONNEES DE SANTE HEBERGEES? La loi précise que l'hébergement de données de santé à

Plus en détail

Virtualisation du poste de travail. Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012

Virtualisation du poste de travail. Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012 Virtualisation du poste de travail Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012 29/03/2012 UFR Sciences & Technologies 2 / 45 Plan Virtualisation du poste de travail 1. Approches de la

Plus en détail

Offre Technique Tunis, Décembre 2013. Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information

Offre Technique Tunis, Décembre 2013. Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information Version 1.0 H. Wali P: 00 / 00 Indice: Madame, Monsieur, Les nouvelles technologies de l information et de la communication engendrent la nécessité pour les entreprises de traiter de plus en plus rapidement

Plus en détail

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL V2-26/9/2007 Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Rappel des architectures

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Entrée en vigueur le 18 juin 2010 Préparé et sous la responsabilité de la Direction des services juridiques Section affaires juridiques Approuvé

Plus en détail

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris Bienvenue... vshape simplifie la transition vers le cloud privé Best practices avec NetApp et Fujitsu Jeremy Raynot, Technical Partner Manager NetApp Olivier Davoust, Business

Plus en détail

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1 Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget et de

Plus en détail

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE Contenu de la formation Implémentation d une infrastructure Windows Server 2012 complexe Page 1 sur 5 I. Généralités 1.

Plus en détail

Fiche Technique Windows Azure

Fiche Technique Windows Azure Le 25/03/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche Technique Objectif 25/03/2013 27/03/2013 Windows

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Alexandre MIREK CRI Université Lumière Lyon 2 INTRODUCTION La virtualisation serveur : Pourquoi? Augmentation du nombre de

Plus en détail

NEC Virtual PC Center

NEC Virtual PC Center NEC Virtual PC Center 24 mai 2007 Thomas LUQUET 1 Problématiques du poste client Sécurité & accès à l information Protéger l information contre les menaces internes Séparer l utilisation du PC personnel

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

DESCRIPTION DU SERVICE

DESCRIPTION DU SERVICE ANNEXE 1 : DESCRIPTION DU SERVICE INTRODUCTION : Le portail jedeclare.com, créé par la profession des experts comptables, permet aux cabinets, aux OGA et aux entreprises de remplir leurs obligations de

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Présentation Vmware View 5 et local mode

Présentation Vmware View 5 et local mode Présentation Vmware View 5 et local mode La virtualisation disponible aussi pour les utilisateurs nomades Philippe Nardin Directeur Technologies Page 1 Agenda 1. ixion Services qui sommes-nous? 2. Rappel

Plus en détail

EVOLUTION ACTIVE DIRECTORY Windows 2012R2

EVOLUTION ACTIVE DIRECTORY Windows 2012R2 Bourg-en-Bresse, le 23 Septembre 2014 Affaire suivie par Damien LETHENET Objet : EVOLUTION ACTIVE DIRECTORY EVOLUTION ACTIVE DIRECTORY Windows 2012R2 Date : Le 23 Septembre 2014 Lieu : Intervenants ACG-SYNERGIES

Plus en détail

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Agile Data Center CONTENU Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Section II: VERS UNE APPROCHE SERVICE Le DataCenter AGILE (ADC) Une Infrastructure Elastique

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Synthèse Les économies de coûts et les avantages en termes de flexibilité de la virtualisation des serveurs ont fait leurs

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience. Rodérick Petetin CRI INSA Rennes

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience. Rodérick Petetin CRI INSA Rennes La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience Rodérick Petetin CRI INSA Rennes Virtualisation VMWare Le contexte INSA Rennes Objectifs du projet Travail préparatoire Architecture

Plus en détail

Société TPA S.A.S. Servie Informatique TPA Metz Nord. 85, avenue de Thionville. 57140 Woippy. www.groupetpa.com. L entreprise.

Société TPA S.A.S. Servie Informatique TPA Metz Nord. 85, avenue de Thionville. 57140 Woippy. www.groupetpa.com. L entreprise. Société TPA S.A.S Servie Informatique TPA Metz Nord 85, avenue de Thionville 57140 Woippy www.groupetpa.com L entreprise Contact Mr Philippe Trientz, Chef de Projet Informatique Philippe.trientz@groupetpa.fr

Plus en détail

LE STOCKAGE UNIFIÉ ASSOCIÉ À LA VIRTUALISATION D'ENTREPRISE

LE STOCKAGE UNIFIÉ ASSOCIÉ À LA VIRTUALISATION D'ENTREPRISE LE STOCKAGE UNIFIÉ ASSOCIÉ À LA VIRTUALISATION D'ENTREPRISE JEROME BERNADAC GO SPORT PATRICK DUFOUR STORDATA AGENDA LE GROUPE GO SPORT NOTRE PARTENAIRE INTÉGRATEUR STORDATA CONCLUSION ET PERSPECTIVES FUTURES

Plus en détail

Atelier sauvegarde de données

Atelier sauvegarde de données Atelier sauvegarde de données Formation COCSSI 25 mars 2014 Introduction Pierre Vincens Des incidents... Des incidents multiples Dégâts dans l'environnement Vol ou perte de matériel Panne de matériel Erreurs

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

La Continuité des Activités

La Continuité des Activités Caroline Fabre- Offering Manager BC&RS Ikbal Ltaief Consulting Manager BC&RS La Continuité des Activités Nouveaux enjeux, nouvelles technologies, nouvelles tendances Paris, le 9 juin 2010 Grandes entreprises

Plus en détail

7 avantages à la virtualisation des applications stratégiques de votre entreprise

7 avantages à la virtualisation des applications stratégiques de votre entreprise 7 avantages à la virtualisation des applications stratégiques de votre entreprise Contenu de cet ebook Mise en contexte Avantage 1 : Accélération des mises à niveau grâce au clonage Avantage 2 : Réservation

Plus en détail

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Introduction Contexte Objectifs Mise en œuvre Présentation Exploitation Conclusion IGBMC: Institut de génétique et de Biologie Moléculaire

Plus en détail

Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation. Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience

Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation. Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience Virtualisation de la sécurité Les tendances Panorama du marché

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.4 Revu le : 09/10/2008 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Objectif : Fournir au client une solution complètement hébergée de son système d information et des ses applications,

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels Le catalogue TIC Solutions pour les Professionnels L@GOON ENTREPRISES PRéSENTaTION Des offres adaptées aux besoins des professionnels de la PME aux Grands Comptes. Des solutions pérennes et évolutives,

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M Étude de cas M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N Novembre 2006 Version

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

Service Level Agreement 99,9 % Hosted by Its Integra, certifiée ISO 9001 et ISO 14001 par Bureau Veritas Certification Affaires 6008579 et 6009460

Service Level Agreement 99,9 % Hosted by Its Integra, certifiée ISO 9001 et ISO 14001 par Bureau Veritas Certification Affaires 6008579 et 6009460 Lieux d hébergements Nominal : Interxion PAR 7 la Courneuve PRA : Interxion PAR5 Saint-Denis Une infrastructure mixte Architecture Des composants dédiés afin de garantir les performances : Serveurs lames

Plus en détail

Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle»

Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle» HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle» Paris,

Plus en détail

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs Table des matières 1 Introduction 1. Avant-propos...17 2. Remerciements....19 Chapitre 1 Virtualisation de serveurs 1. Introduction....21 2. Qu'est-ce que la virtualisation?...22 3. Pourquoi virtualiser?...23

Plus en détail

VMware vsphere 5 Maîtrisez l'exploitation de votre infrastructure virtuelle

VMware vsphere 5 Maîtrisez l'exploitation de votre infrastructure virtuelle Introduction à la virtualisation 1. La virtualisation et ses domaines d application 13 1.1 La virtualisation des serveurs 13 1.2 La virtualisation du stockage 19 1.3 La virtualisation des applications

Plus en détail

VMware vsphere. La meilleure plate-forme pour la création d infrastructures de Cloud Computing BROCHURE

VMware vsphere. La meilleure plate-forme pour la création d infrastructures de Cloud Computing BROCHURE La meilleure plate-forme pour la création d infrastructures de Cloud Computing BROCHURE En bref VMware vsphere est la plate-forme de virtualisation leader pour la création d infrastructures de Cloud Computing.

Plus en détail

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Le «Cloud»a déjàdécollé Source: http://blog.rightscale.com/ 2 Mais de

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE BROCHURE DE PRODUIT APPLIED TAMOnline GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE L ACCÈS INSTANTANÉ À L INFORMATION a établi de nouvelles attentes pour le service à la clientèle. De plus en plus de clients

Plus en détail

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Contribution des laboratoires d analyses médicales extrahospitaliers du secteur privé à l Agence e-santé Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Etat des lieux Projets Enjeux 2 OBJECTIFS Garantir une interopérabilité

Plus en détail

Nos solutions d hébergement mutualisés

Nos solutions d hébergement mutualisés Le choix d un hébergement de qualité est un choix crucial pour la vie de votre site. En effet, le choix des technologies, du prestataire et de sa réactivité influent sur la vitesse de chargement des pages

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

Un exemple d échange d images régional

Un exemple d échange d images régional Un exemple d échange d images régional Jeudi 13 octobre 2011 Vincent Guillerme Directeur des ventes Imagerie Médicale France vincent.guillerme@mckesson.fr Agenda L activité imagerie de McKesson PACS Territoire

Plus en détail

Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique

Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique La virtualisation des serveurs entraine une importante réduction des coûts, une baisse de la demande en ressources du centre

Plus en détail

Arc r h c i h va v g a e g E lect c r t o r n o i n qu q e u à valeur probatoire

Arc r h c i h va v g a e g E lect c r t o r n o i n qu q e u à valeur probatoire Archivage Electronique à valeur probatoire Tiers archiveur Tiers de confiance.2 Visionnaire, la Caisse des Dépôts crée CDC Arkhinéo en 2001 avec pour mission la conservation à long terme des documents

Plus en détail

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015 Marché Public Serveurs et Sauvegarde 2015 Remise des Offres avant le lundi 22 juin 2015 à 16h 1 P a g e Table des matières 1. OBJET DE LA CONSULTATION... 4 1.1. Description de la consultation... 4 1.2.

Plus en détail

Fiche technique RDS 2012

Fiche technique RDS 2012 Le 20/11/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique RDS Objectif 02/04/2013 20/11/2013

Plus en détail

Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS

Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS DCSI/SIHAM-PMS AVERTISSEMENT Toute utilisation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l Amue est illicite.

Plus en détail

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI intervenants : Papa Djibril GUEYE Manager Système d exploitation windows Brutus Sadou DIAKITE Directeur du Système

Plus en détail

SIMPLIFIEZ LES MISES À JOUR ET LA GESTION DU CYCLE DE VIE CITRIX

SIMPLIFIEZ LES MISES À JOUR ET LA GESTION DU CYCLE DE VIE CITRIX C L O U D SIMPLIFIEZ LES MISES À JOUR ET LA GESTION DU CYCLE DE VIE CITRIX MAÎTRISE DES RISQUES, DES COÛTS & DE LA CONFORMITÉ C L O U D SIMPLIFIEZ LES MISES À JOUR ET LA GESTION DU CYCLE DE VIE CITRIX

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

Administrez vos clouds privés et Windows Azure avec System Center 2012

Administrez vos clouds privés et Windows Azure avec System Center 2012 Administrez vos clouds privés et Windows Azure avec System Center 2012 Fabrice Meillon Architecte Infrastructure Microsoft France https://blogs.technet.com/fabricem_blogs 2 Objectifs de la session Présenter

Plus en détail

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC TABLE OF C0NTENTS INTRODUCTION...............................................................

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail