Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA"

Transcription

1 Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA 1 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

2 Sommaire 2 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

3 Pourquoi ce Mardi de l Urba-EA? 3 Le Club Urba-EA et la DISIC mènent des travaux similaires sur le cadrage des activités d AE afin de : Faciliter la compréhension de l Architecture d entreprise (ou Urbanisme du SI) entre les professionnels du SI et aussi avec les Métiers, dans les entreprises et organismes publics, Promouvoir des pratiques efficientes apportant plus de valeur ajoutée aux entreprises et aux organismes publics, pour maîtriser le volet SI des programmes de transformation, Renforcer le rôle stratégique de l AE.

4 Pourquoi ce Mardi de l Urba-EA? 4 le Club Urba-EA et la DISIC, avec l appui du CIGREF, souhaitent : 1.Communiquer sur ces chantiers «In progress» Cadre commun d Urbanisation des SI de l Etat Cadre d AE du Club Urba-EA. 2.«Challenger», enrichir leur travaux auprès des professionnels des organismes publics et privés, 3.Faciliter «l accostage ou l inter-opérabilité» des cadres d activités d AE.

5 Sommaire 5 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

6 La Direction Interministérielle des Systèmes d Information et de Communication Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat 3 juillet2012

7 Les SI sont omniprésents dans le fonctionnement de l Etat Développement des usages numériques D importants moyens mobilisés Plus de 10 millions de déclaration de revenus en ligne 3 millions de comptes créés sur mon-service-public.fr Plus de 9 millions de visites sur le site service-public.fr en décembre 2011 Dématérialisation de plus en plus forte (exemple : le système d immatriculation des véhicules) Une dépense annuelle supérieure à 3 milliards d euros Plus de agents travaillant dans le domaine des SIC Plus de 120 centres de production postes de travail Des milliers d applications Une dizaine de réseaux ministériels 7 Sur le périmètre de l administration de l Etat (administrations centrales + services déconcentrés et hors opérateurs)

8 La montée en puissance des SIC de l Etat s est déjà traduite par de nombreuses initiatives vers un Etat 2.0 Des innovations technologiques : portails, télé-déclaration, open data Des grands programmes interministériels tels que Chorus, l ONP, les SIRH ministériels qui confirment le passage progressif vers «l Etat numérique» de demain mais nécessite encore de progresser pour accompagner la transformation du SI de l Etat par : une gouvernance ministérielle et interministérielle renforcée des SIC une gestion active des compétences des agents SIC de l Etat un meilleur partage des bonnes pratiques SIC entre les acteurs une visibilité accrue sur les coûts et sur la qualité des services rendus une convergence des applications utilisés par les administrations et des infrastructures (réseaux, datacenters ) Une nécessaire appropriation des nouvelles technologies (réseaux sociaux, cloud computing, virtualisation, mobiquité ) 8

9 La création de la DISIC apporte des réponses interministérielles à ces enjeux de transformation Création de la Direction interministérielle des Systèmes d Information et de Communication dans les services du Premier ministre par décret du 21 février 2011 Pour : Construire une vision stratégique des SIC et mettre en place une gouvernance partagée Conduire des projets interministériels et maîtriser les risques Coordonner les travaux transversaux d'urbanisation des systèmes et Veiller à la cohérence des architectures fonctionnelles, techniques et de sécurité des SIC Définir des normes et des standards au service de la transformation des infrastructures Harmoniser les bonnes pratiques et développer les compétences SIC 9

10 Cadre stratégique objet du document 10

11 Cadre stratégique : une gouvernance, des normes et des projets fédérateurs 11

12 Elaboration du Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat : un travail collectif En ateliers de travail avec la communauté des urbanistes SI des ministères environ 20 personnes, et 20 ateliers À partir des échanges sur les pratiques et les expériences des membres de cette communauté, compléter par les meilleurs pratiques du moment Club Urba-EA CIGREF TOGAF (Open Group) Cadre d «Architecture d Entreprise» de gouvernements USA, Australie, Nouvelle-Zélande, UK 12

13 Constat initial Des SI hétérogènes Des approches hétérogènes Des niveaux de maturités et de compétences différents Des vocabulaires et méthodes de travails non alignées Un besoin de partage et d entre aide important De connaissance sur le SI de l Etat : réglementations, métiers, applications, projets, composants, infrastructures, etc. De pratiques, de retours d expérience, de méthodes, d outils de cartographie Un besoin très fort d appui de la démarche d urbanisation Enjeux + Ambitions + Trajectoires Renforcer la visibilité de la démarche et la crédibilité en particulier auprès des directions métiers mais aussi des DSI Définir un cadre de coopération 13

14 La démarche d Urbanisation : un cadre Mission Programme Objectif PLF Vue Stratégie Missions & Objectifs Macro-Processus Processus Activité, Procédure Acteur, Organisation Zone, Quartier, Bloc Fonctionnalité Objet Métier Application Message Composant logiciel Socle Site Exécution Stockage Communication POS NRA NRI Vue MétierM Processus & Organisation Vue Fonctionnelle Système & information Vue Applicative Implémentation logicielle Vue Infrastructure Déploiement physique DONNEES TRANSFORMATION Approche par les processus Opportunités et Contraintes technologiques 14

15 Objectifs du Cadre commun d Urbanisation du SI de l Etat Urbanisation SI = Architecture d Entreprise Objectifs Faciliter le dialogue entre Métier et Technique (une intermédiation), assister la transformation des organisations (métier et DSI) Structurer l étude des demandes de transformations, par une action volontaire et opportuniste à l occasion des projets de construction et de mise en place de nouveaux services Appuyer l évolution stratégique du SI, aider à l étude et la définition de la programmation stratégique Animer la gouvernance des données Faciliter les évolutions du SI par une optimisation de l emploi des ressources (données, fonctionnalité, application, infrastructure ), faciliter la mutualisation et la simplification, durablement Partager et communiquer : la démarche, la connaissance du patrimoine, la cible et les perspectives Un cadre global de coopération pour la transformation du SI de l Etat Cibles visées MOA Stratégique, Directeur et Chef de projet MOA Urbaniste DSI, Adjoint DSI Architecte Directeur et Chef de projet MOE ANSSI, DGME, DB, SAE Le Le «cadre commun d urbanisation» est est défini et et s impose au au niveau interministériel et et ministériel ;; il il précise les les principes généraux de de construction des systèmes d information et et organise le le partage de de la la connaissance sur sur les les existants ministériels et et les les portefeuilles de de projet. Objectif n 7 du du Cadre Stratégique commun du du SI SI de de l Etat. 15

16 Organisation du document Pourquoi? Comment? Quoi? Métamodèle pivot Cadre commun d urbanisation du SI de l Etat 1. Synthèse 2. Objet du cadre 3. Démarche d urbanisation Première version 1. Les Principes Document évolutif par nature et 2. Les Activités nécessairement public 4. Mise en œuvre 1. Les acteurs de la démarche et leurs rôles 2. La communauté des urbanistes SI 3. L Articulation avec l ensemble du corpus réglementaire 4. Gestion de la connaissance et outillage 5. Déclinaison opérationnelle Plan d Occupation des Sols Annexes Vocabulaire Nomenclatures Suivi A B C indicateurs d urbanisation D Livrables Modèles de documents Vocabulaire commun par vues : Stratégie, Métier, Fonctionnelle, Applicative et Infrastructure POS NRA NRI Outil d autodiagnostic Indicateurs de maturité de la démarche Indicateurs d urbanisation du SI Exemples : Fiche processus Dossier d urbanisation d un projet Permis de construire d une application Permis de démanteler d une application 16

17 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Des principes pour : Acculturer, Sensibiliser, Imprégner, «Principes de coopérations et de gouvernance Casser» les silos, Inciter au travail G0 Principe de primauté collaboratif, Échanger, Partager G1 Tout projet de transformation du SI doit être conforme à la stratégie SI de l Etat et ministérielle, ainsi qu à la politique de sécurité des SI de l Etat (PSSIE) G2 Tout projet de transformation du SI doit être porté par un usage métier G3 Rechercher la solution qui maximise les bénéfices pour l ensemble de l Etat G4 Se conformer au droit et proposer des évolutions du droit G5 Rechercher systématiquement, au niveau ministériel et interministériel, un retour d expérience sur un besoin équivalent pour éclairer toute décision de transformation G6 Utiliser les services, applications, ou infrastructures, qualifiés de transverses ou construites pour l ensemble de l Etat G7 Maintenir la continuité des activités de l état Résilience du SI G8 Rechercher la progressivité dans la mise en place de solutions G9 Protéger la propriété intellectuelle Principes sur les données D1 Les données sont un bien, un actif du SI : elles doivent être gérées en conséquence D2 Les données doivent être standardisées et définies sur la base d un vocabulaire commun, contextualisées, et associables les unes aux autres D3 Les données doivent être partagées et facilement accessible à travers les frontières des administrations D4 Les donnée publiques doivent être accessible librement et ouvertement sur internet D5 Sécurité des données 17

18 La démarche d urbanisation : les principes Principes de conception (design) C1 Réutiliser, Mutualiser, voir Acheter (y/c vis-à-vis de l interministériel), plutôt que Construire C2 Interopérabilité C3 Simplicité et Modularité C4 Cohérence et subsidiarité C5 Réduire les adhérences (couplage lâche) C6 Contrôler la diversité technologique Principes de construction des services aux usagers / agents S1 Concevoir des services orientés résultats S2 Faciliter l utilisation et l accessibilité des services S3 Concevoir la relation à l utilisateur (usager et agent) de manière cohérente à travers l ensemble des canaux approche multicanal ou mixcanal S4 Définir et communiquer les niveaux d engagements et de qualité des services en cohérence avec les besoins et les usages Principes sur les applications A1 Définir et entretenir un répertoire unique des Applications A2 Valoriser le patrimoine applicatif et gérer son cycle de vie Principes sur l infrastructure I1 Banaliser les usages des éléments d infrastructures 18

19 La démarche d urbanisation : les principes Principes sur la gestion de la connaissance SIC : R1 Distribuer la collecte au plus près des sources d informations, et rechercher l ancrage des dispositifs de collecte dans les processus opérationnels courant (gestion de portefeuille projet, et gestion des changements) R2 Collecter uniquement des informations utiles et nécessaires, en recherchant leur maintenabilité et leur utilisabilité R3 Centraliser et standardiser le référentiel SI R4 Publier largement la connaissance SI et en faciliter l accès R5 Contrôler régulièrement l usage des informations publiées 19

20 La démarche d Urbanisation : le cadre des activités Plan d urbanisme Actions transverses Projets pilotage soutien opération Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de portefeuille projet Assurer la cohérence avec l infrastructure Veille métier et technologique Ancrage avec la gestion des changements Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances 20

21 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Collecter et analyser les évolutions métiers stratégiques Analyser l impact et étudier les opportunités technologiques Définir et Réviser la trajectoire d évolution du SI Eléments d analyse stratégique Trajectoire d évolution du SI (fonctions transverses) Plans d Occupation Propositions de des Sols révisions des Ministériels portefeuilles initiatives & projets Plans Plans d Occupation Plans des d Occupation Plans des d Occupation Trajectoires Sols Ministériels des d Occupation Sols Ministériels des Ministérielles Sols Ministériels Sols Ministériels d évolution du SI Métier Urbaniste Architecte technique Urbaniste DSI, DISIC Comités Stratégique (ministériels, interministériels) portée interministérielle portée ministérielle Chantiers DISIC liés Palier 2 : pour la déclinaison du Cadres stratégique commun Connaissance des coûts Maîtrise des risques : pour la gouvernance des projets (GPP) TCI : pour les projets concernant les infrastructures 21

22 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Exemple de trajectoire (applications et projets fictifs) TRAJECTOIRE : Vision de l Existant (exemple) Support Objectif : porter un jugement sur le patrimoine existant A1 A2 A3 A4 A7 A1 A5 A8 A9 A9 A10 A5 A11 A12 A10 A13 A15 A13 A14 A16 TRAJECTOIRE : Vision transitoire (exemple) Support Projet 7 Projet 8 TRAJECTOIRE : Vision de la Cible (exemple) Support Les étapes Projet 1 Projet 2 A1 A2 A3 A4 A9 A5 A11 A12 A7 A9 A10 A1 A5 A10 A13 A15 Projet 3 Projet 6 A14 A18 A16 A2 A11 A18 Absence de responsabilité A1 A9 Application en production Application en construction A1 A9 A10 A15 Projet 3 Projet 4 Projet Projet candidat Article 7 Application décommissionnée Avis de péril sur une application Application qualifiée de cible 22

23 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Exemple de trajectoire (applications et projets fictifs) Responsabiliser une autorité sur la transformation stratégique pour chaque zone du POS Projet 7 Projet 8 Support Support Projet 1 Projet 2 A1 A2 A3 A4 A7 A1 A5 A9 A9 A10 A5 A11 A12 A10 A13 A15 A14 A18 A Projet 3 Projet 6 Nombre d application totale Ratio du nombre d application avec avis de péril Montant total budget (k ) Part du budget lié au MCO Absence de responsabilité A1 Application en production A9 Application en construction Projet 3 Projet Application décommissionnée Projet 4 Projet candidat Article 7 Avis de péril sur une application Application qualifiée de cible 23

24 La démarche d urbanisation : gouvernance des données HM Government (UK) : Information Principles Pour quoi faire? Ces principes ont été repris et intégrés dans le Cadre Commun du SI de l Etat Français 24

25 Cycle de vie type d une donnée Le terme de «données» utilisé dans ce cadre est à comprendre dans son acception la plus large, il désigne aussi bien des données nonstructurées, semi-structurées ou structurées, brutes ou agrégées. Il peutêtre utile de distinguer dans des cas précis d architecture ou d administration par exemple, les notions de données, d informations et de connaissances, notamment en fonction du cycle de vie de ces objets et de leurs usages. Toutefois, dans ce cadre le terme «données» [1] a été retenu pour désigner indifféremment l ensemble de ces concepts. Extrait du CCU Mise à jour Objectifs sur ces sujets : clarifier la gouvernance et les règles de construction Standardiser (RGI) mettre à disposition et sous contrôle les référentiels / Pilotage (décisionnel) Création Données Stockage Archivage Intermédiaire Utilisation Utilisation & Echange Suppression physique Archivage définitif Elimination réglementaire (Suppression Logique) Publication (Open data) 25

26 La démarche d urbanisation : la gouvernance des données Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Définir et entretenir les principes de gouvernance des données Identifier les données de références Standardiser les services d accès aux données de références Principes de gouvernance des données Catalogue des référentiels de données et des services d accès Règles de construction des services d accès Dictionnaire Dictionnaire Dictionnaire des données des données des de données références de références de références portée interministérielle Métier Urbaniste Métier Urbaniste Projet Architecte portée ministérielle Chantiers DISIC liés RGI : sur les normes concernant l interopérabilité sémantique Chantier Archivage électronique Open Data 26

27 ANNEXES du Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat Processus * * Secteur fonctionnel 1..* Plan d Occupation des Sols Nomenclature * Couvre fonctionnellement * * Application Est sous la responsabilité de 1 Est rattaché à 1 * Zone se décompose 1 * Quartier se décompose Domaine * 1 Bloc Acteur Est décrit par un Type de données Modèle Vue fonctionnelle est un ensemble de est un ensemble de est un ensemble de * Objet métier * 2 (information) * est caractérisé par est de type Attribut 1 * * La modélisation est ici simplifiée (on ne voit pas apparaître tous les concepts nécessaires à la modélisation : Rôles des associations, Généralisations, Classes d associations, Identifiants ) Association * 1 Est implémentée dans Base de données (composant applicatif) * {Cohérence} * manipule Activité processus fonctionnel * * * Contribue à la réalisation de Fonctionnalité Est implémentée dans * Est implémentée dans * Service applicatif Vue métier * 1 Type de est de type fonctionnalité Nomenclature Vue applicative Métamodèle Dictionnaire de données pour la gestion de la connaissance SI Nomenclature Plan d Occupation des Sols du SI de l Etat Nomenclature de référence Applicative Nomenclature de référence Infrastructure Indicateurs Indicateurs de maturité de la démarche d urbanisation Indicateurs du niveau d urbanisation du SI.odt Fiche Processus.odt Dossier d urbanisation.odt Permis de construire d une application 27.odt Avis de péril Documents types Templates Guides

28 Plan d Occupation des Sols du SI de l Etat Français 28

29 Sommaire 29 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

30 Cadre d Architecture d Entreprise du Club Urba-EA Présentation du nouveau cadre des activités d AE (V0) 30 Mardi de l Urba-EA du 3 juillet 2012 V1.0

31 Pg 31 Quelles perspectives et pratiques de l Architecture d Entreprise pour les années 2010? L enjeu pour l entreprise est de piloter, en permanence, les multiples transformations de ses métiers. L enjeu pour l Architecture d Entreprise est de faciliter la transformation permanente du SI.

32 Sommaire 32 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

33 33 Quelles perspectives et pratiques de l Architecture d Entreprise pour les années 2010? Renforcer la collaboration avec les métiers: > changer de «posture» Se mettre davantage au service des métiers Leur simplifier la compréhension des enjeux technologiques IT, et la vision du SI Positionner l AE comme un trait d union entre les métiers et le SI Développer les synergies de compétences Aller vers une double compétence (métier + SI) Renforcer les collaborations avec les architectes techniques et avec les autres acteurs du SI Renforcer les modes d action de l AE Développer le conseil auprès des métiers et des équipes IT Constituer une offre de services Bâtir de nouveaux leviers d influence (réseaux, sponsorship)

34 Sommaire 34 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

35 35 Contenu du cadre d Architecture d Entreprise

36 Quelles activités d AE pour les années 2010? 36 Des activités cœur de métier à faire évoluer Plans de transformation SI, schémas directeurs Définition d architecture de solution Définition de règles, normes et standard Accompagner les projets Gouvernance et pilotage de l évolution du SI Des activités à développer Architecture des Informations & Données Maitres Gestion du Patrimoine Applicatif Connaissance du SI et transmission de la connaissance

37 Sommaire 37 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

38 Le positionnement du «terrain de jeu» de l AE 38 Un cadre d activité d AE. et non plus un processus d urbanisation Une finalité plus large que celle du Process d Urba 2007 : > accompagner la transformation du SI Des activités agnostiques par rapport aux méthodes Des activités pouvant être déclinées par les différentes familles d architectes : IS & IT Un cadre d activité positionné par rapport aux référentiels de du SI : COBIT, TOGAF

39 39 Cadre des activités d AE (v0) Cadre des activités d Architecture d Entreprise Pilotage Entrants des activités d AE Cadre d'ae du SI: Plans d'ae, Modèles de référence, Règles, Projets de fondations partagées: Conduire ou participer aux projets Collaborations avec les projets métiers Livrables d AE Connaissance et Gestion du patrimoine SI Support aux activités d'ae Processus de transformation du SI

40 Cadre des activités d AE (version 0) : DETAIL 40 Cadre d architecture de référence du SI Projets de fondation du SI partagées Projets métier Pilotage Définir le cadre de fonctionnement de l AE Piloter les activités d AE Participer aux comités d arbitrage sur les évolutions stratégiques du SI et la gestion des portefeuilles de projet Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Conduire ou participer aux projets de fondations «Informations / données maîtres» Participer aux comités d arbitrage des projets Définir et maintenir les règles et standards d architecture pour la construction du SI Définir et diffuser les modèles d architecture de référence (notamment d informations & données Gérer un catalogue de solutions référencées Conduire ou participer aux projets de fondations «d intégration applicative» Conduire ou participer aux projets de fondations «d infrastructure technique» Accompagner les projets métiers tout au long de leur cycle de vie Prendre en charge la gouvernance du patrimoine applicatif Maintenir et diffuser la connaissance du SI Support aux activités d AE Développer les compétences de l AE Veille / benchmark technologique et métier Communiquer sur l AE Définir et maintenir le cadre méthodologique de l AE

41 De nouvelles préoccupations mises en avant (1) Accompagner les métiers dans la transformation du SI 2. Renforcer la réactivité par la définition d architectures de référence et la gestion d un catalogue de solutions référencées 3. Renforcer l importance de l architecture des informations & données 4. Identifier et accompagner les opportunités technologiques de nature à modifier le métier ou créer des opportunités 5. Clarifier et renforcer la place de l AE dans les décisions d évolution du SI

42 De nouvelles préoccupations mises en avant (2) Se positionner de façon plus nette sur les projets de fondations du SI partagées 7. Intégrer la vision technique dans le cadre d activité 8. Donner au patrimoine applicatif la place qui lui revient 9. Etendre les activités de cartographie pour compte propre, à une offre de service de diffusion des connaissances sur le SI 10. Professionnaliser les métiers de l AE 11. Mieux communiquer sur l AE

43 Sommaire 43 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

44 44 Description des activités d AE Clarifier les apports de chaque activité d AE Activités Définir et diffuser les modèles d architecture de référence: -fonctionnelle -information et donnée -applicative -technique => en particulier Donnée et information Questions essentielles - Livrables résultants de l activité A quelles questions essentielles répond l'activité? -Réduire les coûts de possession du SI, -améliorer sa maintenabilité et son agilité en standardisant et en réutilisant au maximum des architectures standardisées Principaux livrables de l activité: -Modèles d'architectures métier, fonctionnelle, applicative ou technique standardisées -Modéle d'information d'entreprise (objets métiers clés) -Modèles d'architectures de données standardisées (dictionnaires métiers, modèles sémantiques, MCD,...) Positionner les activités vis-à-vis de COBIT V5: en Plan/ Build/Run/ Monitor / Govern Domaines COBIT 5 > Align, Plan and Organise Build, Acquire and Implement Deliver, Service and Support Monitor, Evaluate and Asssess Evaluate, Direct and Monitor Plan Build Run Monitor Govern

45 45 Mapping avec COBIT V5

46 Sommaire 46 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

47 47 Le calendrier de production du nouveau cadre

48 Sommaire 48 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

49 49 Quelques règles du jeu pour les débats Respect de la diversité des pratiques Primauté aux échanges Aller à l essentiel Respect du timing

50 Sommaire 50 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

51 Débat thématique n 1 Cadre d urbanisation Cadre d Architecture d Entreprise 51

52 Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Définir et réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer et réviser le cadre d urbanisation Accompagner les métiers sur la maîtrise de leurs transformation Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Définir et maintenir les règles et standard pour la construction du SI 52

53 Thème 1.1 : Cadre d Urbanisation SI / d Architecture d Entreprise Éléments du débat : En préalable de la définition du «quoi?» et du «comment?» Le Cadre commun d Urbanisation du SI de l Etat Définit et pose les principes intangibles et sous jacent à la démarche : le pourquoi? Les principes ne portent pas seulement sur des questions de conception (ex. modularité) du SI mais bien sur tous les facteurs impactant la transformation du SI Coopération, Gouvernance, Données, Conception, Services, Applications, Infrastructures A ce stade de maturité (version 1 du cadre de l Etat), les règles ne sont pas détaillées (ou éventuellement implicites) Des évolutions ultérieures du cadre pourront éventuellement définir / préciser ces règles, principalement sur des thèmes précis : données, échanges, GPA, etc. Le modèle du Club Urba-EA comporte une activité explicite «Définir et maintenir les règles et standards d architecture pour la construction du SI» 53

54 Débat Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Comment les principes soutiennent-ils les activités d urbanisation / d architecture d entreprise et la gouvernance du SI? Comment faire pour qu ils soient utilisés et déclinés? 54

55 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes de coopérations et de gouvernance G0 Principe de primauté G1 Tout projet de transformation du SI doit être conforme à la stratégie SI de l Etat et ministérielle, ainsi qu à la politique de sécurité des SI de l Etat (PSSIE) G2 Tout projet de transformation du SI doit être porté par un usage métier G3 Rechercher la solution qui maximise les bénéfices pour l ensemble de l Etat G4 Se conformer au droit et proposer des évolutions du droit G5 Rechercher systématiquement, au niveau ministériel et interministériel, un retour d expérience sur un besoin équivalent pour éclairer toute décision de transformation G6 Utiliser les services, applications, ou infrastructures, qualifiés de transverses ou construites pour l ensemble de l Etat G7 Maintenir la continuité des activités de l état Résilience du SI G8 Rechercher la progressivité dans la mise en place de solutions G9 Protéger la propriété intellectuelle Principes sur les données D1 Les données sont un bien, un actif du SI : elles doivent être gérées en conséquence D2 Les données doivent être standardisées et définies sur la base d un vocabulaire commun, contextualisées, et associables les unes aux autres D3 Les données doivent être partagées et facilement accessible à travers les frontières des administrations D4 Les donnée publiques doivent être accessible librement et ouvertement sur internet D5 Sécurité des données 55

56 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes de conception (design) C1 Réutiliser, Mutualiser, voir Acheter (y/c vis-à-vis de l interministériel), plutôt que Construire C2 Interopérabilité C3 Simplicité et Modularité C4 Cohérence et subsidiarité C5 Réduire les adhérences (couplage lâche) C6 Contrôler la diversité technologique Principes de construction des services aux usagers / agents S1 Concevoir des services orientés résultats S2 Faciliter l utilisation et l accessibilité des services S3 Concevoir la relation à l utilisateur (usager et agent) de manière cohérente à travers l ensemble des canaux approche multicanal ou mixcanal S4 Définir et communiquer les niveaux d engagements et de qualité des services en cohérence avec les besoins et les usages Principes sur les applications A1 Définir et entretenir un répertoire unique des Applications A2 Valoriser le patrimoine applicatif et gérer son cycle de vie Principes sur l infrastructure I1 Banaliser les usages des éléments d infrastructures 56

57 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes sur la gestion de la connaissance SIC : R1 Distribuer la collecte au plus près des sources d informations, et rechercher l ancrage des dispositifs de collecte dans les processus opérationnels courant (gestion de portefeuille projet, et gestion des changements) R2 Collecter uniquement des informations utiles et nécessaires, en recherchant leur maintenabilité et leur utilisabilité R3 Centraliser et standardiser le référentiel SI R4 Publier largement la connaissance SI et en faciliter l accès R5 Contrôler régulièrement l usage des informations publiées 57

58 Introduction au débat thèmatique 1-2 Accompagnement des métiers 58 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

59 59 Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Définir et réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer et réviser le cadre d urbanisation Accompagner les métiers sur la maîtrise de leurs transformation Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Définir et maintenir les règles et standard pour la construction du SI

60 60 Accompagnement des métiers Une approche historique et fondamentale dans les démarches d urbanisation: Aligner le SI sur les stratégies et les besoins métiers Dans la définition des plans d urbanisme Dans le cadrage «en amont» des projets SI Avec aujourd hui de nouvelles perspectives: Co-construire les plans de transformation avec les métiers Challenger la «réponse SI» aux besoins métiers lors du cadrage des projets, en veillant à l équilibre coût/avantage pour le couple métier SI

61 61 Accompagnement des métiers De nouvelles voies apparaissent: Accompagner les métiers dans le pilotage par les processus, avec une approche service: Promouvoir le pilotage par les processus auprès des métiers, Accompagner, les métiers dans la modélisation des processus, voire dans la réingénierie des processus Aider les métiers à se transformer, sur le chemin de l entreprise numérique Aider les métiers à comprendre et intégrer les opportunités et menaces des NTIC, dans la création de nouveaux produits et services, à améliorer l efficacité et la performance Aider les métiers à exploiter les gisements de données de plus en plus riches Sortir de la relation traditionnelle métier - DSI Prendre un positionnement adapté selon le contexte partenaire, conseiller, expert, accompagnateur. se positionner en trait d union, et préserver la cohérence d ensemble du SI

62 62 Débat Thème 1.2 : Accompagnement des métiers Comment accompagner la transformation des métiers? Aligner le SI sur les stratégies de l entreprise et des métiers Accompagner les métiers dans le pilotage par les processus Aider les métiers à se transformer, sur le chemin de l entreprise numérique Autre?

63 Sommaire 63 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

64 Débat thématique 2 Sujets transverses & Fondations partagées du SI 64 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

65 65 De quoi parle-t-on? Sujets transverses Fondations partagées du SI 6 CCU SI Etat version du 04/06/ Cadre des activités d AE (v0) Cadre des activités d Architecture d Entreprise Pilotage Entrants des activités d AE Cadre d'ae du SI: Plans d'ae, Modèles de référence, Règles, Projets de fondations partagées: Conduire ou participer aux projets Collaborations avec les projets métiers Livrables d AE Connaissance et Gestion du patrimoine SI Support aux activités d'ae Processus de transformation du SI

66 66 Fondations partagées FONDATIONS PARTAGÉES Des éléments partagés : qui rendent le SI plus agile, en facilitent l interfonctionnement, en réduisent la complexité et les coûts de construction, d exploitation. Des éléments au cœur de l architecture du SI TYPES DE FONDATIONS PARTAGÉES Fondations pour la construction du SI: Ex : modèles / pattern d arch./ catalogue de solutions, standards d échange/formats pivots Fondations pour le fonctionnement du SI: -Ressources partagées. Ex : Référentiels & Master Data Infrastructure technologiques -Intégration & interopérabilité: Ex : PTF d échange / DOMAINES DE FONDATION 1.Informations & données 2.Solutions applicatives réutilisables 3.Intégration applicative 4.Infrastructure technique

67 Les activités des cadres relevant des fondations : 67 Sujets transverses (CCU 0.8.6) Gouvernance des données et mettre sous contrôle les données de référence Standardiser et simplifier les échanges Assurer la cohérence avec l infrastructure Accompagner les métiers sur la maîtrise de leur transformation Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Fondations partagées du SI (Cadre des activités d AE V0) Conduire ou participer aux projets de fondation «informations-données Maîtres» Conduire ou participer aux projets de fondation «d intégration applicative» Conduire ou participer aux projets de fondation «d infrastructure technique» Définir et diffuser des modèles d architecture de référence (notamment d informations données) Gérer un catalogue de solutions référencées

68 68 Position de l urbaniste ou de l architecte du SI Type d activité Identification, définition... Promotion Projet de réalisation Exploitation Prescription Audit de l utilisation des fondations Gouvernance Axes d analyse Rôles pour l urbaniste Pilote (R) MOA (A) Réalisateur (R) Auditeur (R) Contributeur (C) Informé (I)

69 L objet du débat 69 Où sont les valeurs ajoutées les plus fortes de l Urbaniste ou Architecte de SI vis-à-vis des fondations partagées? Type d activité Rôles pour l urbaniste SELON LES DOMAINES DE FONDATION Rôle, VA de l urbaniste sur la cohérence des fondations entre les niveaux du SI: >des processus à l infrastructure technique

70 Sommaire 70 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

71 Débat thématique n 3 Accompagner les projets métiers 71

72 Thème 3 : Accompagner les projets métiers Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Participer à la gestion des porte-feuilles d initiatives et de projets Participer et Cadrer les études avant projets Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Participer aux comités d arbitrage sur les évolutions stratégiques du SI et la gestion des portefeuilles de projets Participer aux comités d arbitrage des projets Accompagner les projets tout au long de leur cycle de vie 72

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Guide détaillé du Responsable de Zone Fonctionnelle du SI de l État

Guide détaillé du Responsable de Zone Fonctionnelle du SI de l État Direction interministérielle des systèmes d information et de communication Guide détaillé du Responsable de Zone Fonctionnelle du SI de l État Complément n 1 au Cadre Commun d Urbanisation du Système

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

La révision générale des politiques publiques

La révision générale des politiques publiques La révision générale des politiques publiques 1 François-Daniel MIGEON Directeur général de la modernisation de l Etat Forum des responsables de programme Jeudi 21 février 2008 Sommaire Point de situation

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION

L OFFRE DE FORMATION SE FORMER AUX PROCESSUS AUJOURD'HUI? L OFFRE DE FORMATION Club des Pilotes de Processus - 2012 www.pilotesde.org 166, Bd du Montparnasse, F-75014 PARIS - contact@pilotesde.org Originalité de l offre de

Plus en détail

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information Organisation et Informatique Document Demande d Information Modélisation Architecture & Urbanisme Réf. : RFI_MATUR.doc Page 1/12 RFI REF : RFI20100007 Demande d Information SOMMAIRE 1 OBJET DE LA DEMANDE

Plus en détail

Présentation du SILL 2015 Enjeux et objectifs RMLL BEAUVAIS 8 juillet 2015

Présentation du SILL 2015 Enjeux et objectifs RMLL BEAUVAIS 8 juillet 2015 Présentation du SILL 2015 Enjeux et objectifs RMLL BEAUVAIS 8 juillet 2015 Antoine CAO 1 Usage du logiciel libre dans l administration Pour répondre aux besoins métiers, le logiciel libre doit être considéré

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat L évolution récente r des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat 7 Avril 2009 Plan COBIT V4.1 COBIT Quickstart V2 Guide d audit informatique COBIT Val IT Risk IT Le Guide pratique CIGREF/

Plus en détail

L archivage numérique

L archivage numérique L archivage numérique Françoise BANAT-BERGER Direction des Archives de France 01 40 27 62 65 francoise.banat-berger@culture.gouv.fr Jeudi 1 Archivage électronique - Nice La direction des Archives de France

Plus en détail

GT Architecture Technique d Entreprise. Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement.

GT Architecture Technique d Entreprise. Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement. GT Architecture Technique d Entreprise Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement. LE GT ATE du CRiP Se réunit depuis trois ans Ses membres : des Architectes Techniques

Plus en détail

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom: Prénom: Visa: RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom: DOS SANTOS Prénom: Joseph Visa: Date: 23/08/2014

Plus en détail

HÔPITAL NUMÉRIQUE PROGRAMME SI DE L ANAP EN LIEN AVEC HN

HÔPITAL NUMÉRIQUE PROGRAMME SI DE L ANAP EN LIEN AVEC HN HÔPITAL NUMÉRIQUE PROGRAMME SI DE L ANAP EN LIEN AVEC HN Journée Hôpital 2012, 20 septembre 2012 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Position et enjeux

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com 1 Mars 2012 Will Be Group Performance et Gouvernance des Systèmes d Information Will Be Group aide les dirigeants à développer et à transformer leurs entreprises en actionnant tous les leviers de la stratégie

Plus en détail

(DOCUMENT DE BASE : FICHE CADRE DE LA VEILLE REGLEMENTAIRE ONP ET DICTIONNAIRE INTERMINISTERIEL DES COMPETENCES DES METIERS DE L ETAT)

(DOCUMENT DE BASE : FICHE CADRE DE LA VEILLE REGLEMENTAIRE ONP ET DICTIONNAIRE INTERMINISTERIEL DES COMPETENCES DES METIERS DE L ETAT) Adopté le 18 octobre 2012 Chargé de portefeuille de l activité «veille règlementaire» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION CHARGE DE PORTEFEUILLES «VEILLE REGLEMENTAIRE» AU SEIN DU

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Mardi 16 octobre ÉVALUER IDENTIFIER DÉVELOPPER PLANIFIER www.talentsoft.com AGENDA Introduction et présentation

Plus en détail

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise POINT DE VUE Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise Delivering Transformation. Together. Hichem Dhrif Hichem est Directeur de la division Défense et Sécurité de Sopra Steria Consulting.

Plus en détail

Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013

Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013 Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013 La déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun du système

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Manager un système d information

Manager un système d information C O L L E C T I O N D O S S I E R D E X P E R T S Manager un système d information Guide pratique du DSI Par Claudine CHASSAGNE Référence DE 553 Janvier 2009 Prix : 70 Groupe Territorial BP 215-38506 Voiron

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence Système de Pilotage Programme d Urgence Actualités Rôle du PMO Gestion de projet Prince2 Gestion Risques La suite Actualités Le rôle du PMO Dans le cadre du plan d actions défini lors de la présentation

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI» THE ALCYONIX NAME, LOGO AND BASELINE ( CONSULTING FOR SIMPLICITY ) ARE REGISTERED TRADEMARKS OWNED BY SQLI GROUP PETIT-DÉJEUNER 9H00-10H30 «ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI. Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI. Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel d offres ouvert

Plus en détail

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus?

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? Pourquoi le C - GSI Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? La gouvernance des systèmes d information désigne l ensemble

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP. Validé le 18 octobre 2012 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION

Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP. Validé le 18 octobre 2012 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION Validé le 18 octobre 2012 Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION CHARGE DE PORTEFEUILLES «DEROGATIONS» AU SEIN DU PNP (DOCUMENT DE BASE

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

ARCHITECTURE D ENTREPRISE

ARCHITECTURE D ENTREPRISE Sommaire ARCHITECTURE D ENTREPRISE... 1 Module 1 : Processus et systèmes d information / Durée : 2 jours... 1 Module 2 : La démarche d urbanisation des SI dans vos projets / Durée : 1 jour... 3 AUDIT ET

Plus en détail

4 ème session : axe stratégique «compétences SI»

4 ème session : axe stratégique «compétences SI» 4 ème session : axe stratégique «compétences SI» Sylvie Grastilleur, ANAP Anne Metzinger, directrice des ressources humaines, Centre hospitalier du Mans, représentante adrhess Situation Besoins en compétences

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration

Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration Paris, le 8 avril 2008 Sophie Mahieux Un opérateur national* créé au service de la restructuration

Plus en détail

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE Gestion Documentaire Départementale Matinée Cercle de L Adminisration Numérique Janvier 2012 Organiser et partager l information Gérer le cycle de vie des documents Renforcer la sécurité des acteurs du

Plus en détail

Cartographie des processus et urbanisation des SI

Cartographie des processus et urbanisation des SI Cartographie des processus et urbanisation des SI Définitions Exemples Accostages Référentiels Cycle Web conférence AMUE 2013 : La cartographie des processus et l urbanisation des SI jean-philippe.auzelle@univ-lorraine.fr

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

Développer la capacité de transformation de l entreprise

Développer la capacité de transformation de l entreprise Développer la capacité de transformation de l entreprise Hervé Gouëzel Paris 23 septembre 2010 Copyright Arismore - 2010 Version 1.0 du 30/08/2010 Communication, reproduction ou utilisation interdites

Plus en détail

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience La CFDT & le Cloud Retour d expérience Sommaire Présentation de la CFDT Les enjeux de la DSI & le Cloud Comment le Cloud sert les objectifs de la CFDT Conclusion Présentation de la CFDT Premier syndicat

Plus en détail

Le RSSI: un manager transverse

Le RSSI: un manager transverse Le RSSI: un manager transverse Thomas Jolivet Responsable du pôle Conseil 20/06/2013 Agenda 1. Le RSSI :un manager pas comme les autres 2. Les Interactions entre la SSI et l organisation 3. Mobiliser les

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Alain Merle directeur du programme «Transformation des centres informatiques» CRiP Thématique Open Source 22/10/14

Alain Merle directeur du programme «Transformation des centres informatiques» CRiP Thématique Open Source 22/10/14 Alain Merle directeur du programme «Transformation des centres informatiques» CRiP Thématique Open Source 22/10/14 Présentation La DISIC La démarche logiciel libre La démarche interministérielle G-Cloud

Plus en détail

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Lyon, le 25 février 2009 Introduction à la gestion des identités et des accès Enjeux et objectifs Les

Plus en détail