Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise"

Transcription

1 Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Objectif de la fiche Cette fiche vise à présenter les différents axes de coopération qui peuvent être proposés à une entreprise, ou un employeur au sens large. Pour ces différents axes, elle présentera les arguments qui peuvent être employés lors de l échange avec le partenaire potentiel. Elle peut représenter pour les accompagnateurs socioprofessionnels une source d idées et, plus précisément, d éléments de langage pour nouer des partenariats avec un employeur. Certains aspects de son contenu concernent plus spécifiquement les structures de l IAE, les autres sont communs aux structures proposant un accompagnement à l emploi. Type de coopération et éléments de langage On peut identifier sommairement trois axes de coopération possibles entre une structure d IAE/accompagnement socioprofessionnel et une entreprise. Ces axes répondent à des besoins différents de la part d une entreprise même s ils peuvent parfois se rejoindre - une action pouvant répondre à plusieurs objectifs. Proposer une solution de recrutement Enjeu pour les associations d accompagnement socioprofessionnel Le service public de l emploi n étant pas forcément en mesure d assurer lui-même cette mission 1, la structure d accompagnement peut être amenée à assumer elle-même le rôle de mise en relation avec un employeur potentiel. Elle peut donc intégrer à l accompagnement proposé la sollicitation de recruteurs. Enjeu pour l employeur Recruter peut être difficile, notamment dans des structures de petite taille, peu équipées pour gérer les ressources humaines. La DGEFP parle ainsi dans différents travaux de recherche d «entreprises éloignées du marché du travail», considérant que celles-ci ne recrutent pas ou peu, faute de disposer du temps et des compétences nécessaires. D autres entreprises recrutent, mais parfois avec des méthodes peu adaptées, ne faisant pas émerger de candidats correspondants à leurs besoins réels en compétence. L enjeu pour l employeur est donc d être accompagné dans le recrutement, pour recruter des personnes fiables et compétentes, désireuses de s inscrire dans la durée (le turn over coûte 1 Le développement d un service à destination des entreprises figure parmi les priorités de Pôle emploi pour , pour aller au-delà des mises en relation faites aujourd hui à partir des offres collectées. 1

2 cher à l entreprise : répétition des temps consacrés au recrutement, à l intégration et à la formation au poste de travail, bref, à ce qui n est pas de la production ). Arguments à utiliser Vous connaissez les personnes : Contrairement au service public de l emploi, vous êtes en relation régulière, fréquente avec la personne. Vous l accompagnez d ailleurs sur la construction de son projet professionnel, ainsi que sur les problèmes de logement, de surendettement, de santé qu elle peut rencontrer et pouvez témoigner qu elle est prête à travailler. Si l employeur potentiel vous questionne sur les personnes et ne veut pas de «personnes à problèmes» : Les problématiques de précarité n existent pas que chez les personnes privées d emploi ; récemment, une enquête interne au MEDEF a démontré que 40% des employeurs avaient des salariés confrontés à des problèmes de logement. La branche professionnelle de l intérim a travaillé sur une plateforme téléphonique de conseils sur les problématiques de logement pour tous les salariés de la branche ; la branche de la propreté développe un projet similaire. Les personnes que vous accompagnez ne sont pas forcément différentes de celles que l entreprise peut déjà employer. Elles font simplement partie des plus de 5 millions de personnes au chômage. Et comme vous leur proposez un accompagnement, elles sont susceptibles de résoudre leurs difficultés à court terme. Vous savez que ces personnes ont des compétences : Vous pouvez citer les expériences professionnelles réalisées pendant l accompagnement : missions en Association Intermédiaire, Entreprise de travail temporaire d insertion ou entreprises de travail temporaire classique, périodes d immersion en entreprise et indiquez les compétences mises en œuvre par la personne. Si vous êtes SIAE ou AVA, vous pouvez indiquer que vous employez vous-même cette personne, qu elle travaille dans votre structure depuis plusieurs mois, qu elle a participé à la réalisation de différents chantiers, pendant lesquels elle a mis en pratiques telle et telle compétence. Sans perdre de temps à décrire les dispositifs IAE ou AVA, indiquez ici que vous auriez bien conservé cette personne pour votre propre structure mais que votre but, et la raison du soutien qu apporte l Etat, est d accompagner des chômeurs vers l entreprise. Si vous avez pu former la personne sur des dimensions professionnalisantes pendant son parcours : Il est souvent difficile pour une entreprise, surtout des TPE-PME, et a fortiori avec la nouvelle réforme de la formation professionnelle, de former leurs salariés. Vous avez anticipé ce problème, en travaillant à la formation de la personne pendant votre accompagnement. La personne est déjà formée et répond aux besoins identifiés par la branche professionnelle de l entreprise. Vous pouvez proposer des tests, en plus de la période d essai, si l employeur n est pas sûr : 2

3 Recruter n est pas facile et de nombreux candidats ne répondent finalement pas aux attentes de l employeur, car la lecture d un CV et un entretien ne suffisent pas à savoir si la personne est compétente. Vous pouvez proposer des périodes d immersion en entreprise, qui vont permettre pendant deux semaines à l entreprise et à la personne de travailler ensemble, selon les règles de l entreprise d accueil mais sans que la personne soit salariée par l entreprise, et sans que l entreprise ait à payer quoique ce soit. L entreprise décidera ensuite si elle recrute la personne ou pas. Si vous n avez pu former la personne en lien avec les attentes de l entreprise, ou si l entreprise a des attentes spécifiques ne se retrouvant pas dans une formation passée par la personne : Vous pouvez travailler avec Pôle Emploi à la mise en œuvre d une préparation opérationnelle à l emploi, qui permettra de former le candidat selon les besoins liés au poste de travail vacant de l employeur. + D infos : Voir la fiche «les périodes de mise en situation en milieu professionnel. Voir la fiche «les dispositifs de formation professionnelle». Etre partenaire du développement économique Cet axe concerne les structures développant une activité de production ; il correspond donc principalement à des structures de l IAE mais peut s adresser aussi aux AVA, dans le respect de leurs capacités de production et commercialisation. Le besoin pour l entreprise. Les entreprises peuvent éprouver un besoin ponctuel de main d œuvre et de compétences, pour répondre à un marché a fortiori un marché public avec clauses sociales d insertion - ou pour remplacer un personnel absent. L opportunité pour la structure Le partenariat va répondre prioritairement à un besoin d activité et de commande. La structure va pouvoir solliciter de nouveaux clients, au-delà des particuliers, associations ou collectivités locales, qui sont parfois en peine de proposer de nouvelles activités. Le partenariat, s il est réalisé en étroite collaboration technique avec l entreprise (les équipes travaillant ensemble par exemple), peut également ouvrir des opportunités de recrutement pour les personnes en insertion, l employeur les ayant vues en situation de production concrète, dans un cadre proche de son propre fonctionnement. Les types d action et arguments à utiliser Remplacement de personnel/réponse à un besoin urgent et ponctuel : Les Associations Intermédiaires et Entreprises de Travail Temporaire d Insertion, proposent une mise à disposition de personnel ; elles peuvent répondre à des besoins de remplacement ou des besoins ponctuels, de secrétariat, de gardiennage, de manutention ou encore de mise sous pli. Les Ateliers et Chantiers d Insertion ou les Entreprises d Insertion peuvent augmenter les capacités de production en travaillant en sous-traitance ou en cotraitance. Leur capacité à 3

4 mobiliser rapidement et encadrer facilement une main d œuvre nombreuse peut aider à répondre à des marchés à forte densité de main d œuvre. Les structures IAE sont des acteurs économiques ; elles produisent et vendent des biens et des services. Elles peuvent travailler avec des entreprises et mettre leurs compétences à leur service. Elles y ont même intérêt puisque leur but est de permettre aux personnes de retrouver un emploi dans une entreprise donc toute expérience commune est bonne à prendre. Se positionner sur de nouveaux secteurs Capables d innovation, les structures de l IAE ont souvent été pionnières dans le développement d activités, notamment les emplois verts à travers le recyclage du textile, des encombrants, des D3E ou encore l éco-construction, la lutte contre la précarité énergétique. Leur forte densité de main d œuvre et leur ancrage local représentent des atouts pour créer de nouvelles activités ; un travail en partenariat peut permettre de relier ces capacités d innovation avec des capacités d intervention plus fortes que peut posséder une entreprise (capital supérieur notamment) pour développer de nouveaux projets. Les structures IAE peuvent s intéresser à des activités nouvelles, du fait du soutien des pouvoirs publics ; en lien avec les différents acteurs institutionnels du territoire et la population, elles repèrent plus facilement des gisements d activité et les développent. Elles peuvent aider les entreprises à identifier de nouvelles activités et tester des modèles économiques. Cette collaboration peut être à double tranchant : elle peut favoriser le recrutement de personnes par des entreprises, en les mettant en contact sur la situation de production, elle peut également ouvrir de nouvelles activités pour la SIAE, en s appuyant sur les capacités financières des entreprises mais elle peut également aboutir à ce que le privé lucratif dépossède les structures de leur activité, comme cela se produit sur le traitement des déchets par exemple. Répondre à des marchés publics Les marchés publics peuvent intégrer des clauses sociales, prévoyant que l exécution du marché soit confiée, pour un volume d heures défini, à des personnes en insertion. Les SIAE peuvent aider à répondre à ces clauses : Si l entreprise veut embaucher directement les personnes : grâce à leur connaissance de personnes en insertion et au travail d accompagnement réalisé en amont, les SIAE peuvent constituer un vivier intéressant. Dans le cadre d une mise à disposition de personnel, les Associations Intermédiaires ou les Entreprises de Travail Temporaire d Insertion représentent la solution idéale, elles sauront proposer les profils les plus adaptés et assureront un suivi socioprofessionnel garantissant l efficacité des personnes tout au long de la réalisation de l objet du marché. En cas de difficultés, elles appuieront pour prévenir toute situation d échec menaçant la qualité des travaux. Les SIAE, Atelier et Chantier d Insertion ou Entreprise d Insertion comme Association intermédiaire et Entreprise de Travail Temporaire d Insertion si le marché porte sur la mise à disposition de personnel, peuvent également répondre en sous-traitance ou 4

5 cotraitance avec des entreprises. Ainsi, elles donnent les moyens de répondre à des marchés plus grands ou dont le contenu n est pas adapté aux capacités ou aux conditions de rentabilité de l entreprise, tout en garantissant l encadrement en situation de production des salariés et leur suivi parallèlement aux travaux. Si l article 14 est combiné à l article 53, faisant de l offre d insertion proposée aux personnes un critère d évaluation des candidatures, les SIAE peuvent même aider à construire la réponse, apportant leur expertise pour remporter le marché. La clause sociale est souvent compliquée à mettre en œuvre et peut menacer la réussite du chantier ; la personne et l entreprise ne sont pas préparées à travailler ensemble, elles se découvrent le jour même où les travaux commencent. Contrairement à Pôle Emploi ou au PLIE, les structures IAE ne font pas qu accompagner ces personnes : elles les font travailler tous les jours et leur propre survie économique dépend de leurs capacités ; elles sauront donc faire ce lien, comprendre vos impératifs et favoriser la réussite de vos travaux. Développer une politique RSE Selon le type d action envisagé, cet axe concerne toutes les structures d accompagnement ou prioritairement les structures développant une activité de production, IAE ou AVA, dans le respect de leurs capacités de production et commercialisation. Le besoin pour l entreprise. Les entreprises peuvent éprouver le besoin développer une politique de responsabilité sociale de l entreprise pour plusieurs raisons (liste non exhaustive) : Par conviction personnelle des dirigeants Par souci de différenciation vis-à-vis de concurrents Par volonté de fidélisation des salariés Par volonté de diversification des modes de recrutement Certaines raisons renvoient plus à des valeurs quand d autres représentent davantage des arguments économiques et commerciaux ; pour autant, cela ne conditionne pas la qualité de la démarche et l importance qui lui est accordée. On peut agir par conviction et faire moins bien que quelqu un qui agit par pur intérêt financier. L opportunité pour la structure Selon le type d action, la structure va pouvoir trouver dans un partenariat développé dans le cadre d une politique RSE des opportunités de soutien à l accompagnement des personnes en insertion, de recrutement de personnes en insertion ou de développement d activités. Elle peut donc répondre à plusieurs enjeux, d accompagnement comme économiques. Elle peut également repérer des bénévoles potentiels et renouveler ainsi sa gouvernance. Exemples d action et d arguments à utiliser (Liste non exhaustive) Faire appel à des salariés de l entreprise pour des simulations d entretiens d embauche Les structures d accompagnement à l emploi organisent souvent des simulations d entretiens d embauche, pour préparer les personnes au recrutement ou pour les aider à mieux se positionner dans leur propre parcours, en les confrontant à l épreuve que peut être l entretien. Faire appel à des professionnels peut donner plus de poids à la démarche vis-àvis de la personne. 5

6 l entreprise n est pas sollicitée pour recruter, elle ne s engage à rien d autre qu à passer du temps pour aider des personnes en recherche d emploi. Si elle repère des profils intéressants, elle peut bien évidemment les contacter mais cela n est pas le but premier. Il s agit ici de valoriser l entreprise, ses métiers, son image et valoriser le salarié qui va aider une personne à retrouver un emploi. Développer un service répondant à des besoins de l entreprise ou des salariés L entreprise peut rencontrer des besoins correspondant à des activités développées par des structures IAE. On peut citer par exemple la collecte de déchets (papier notamment), le nettoyage de bureaux mais aussi des services à destination des salariés : garde d enfants, panier repas etc. la structure IAE peut permettre apporter à l employeur un service très concret et utile à la vie de ses salariés, tout en soutenant une association d insertion, et le cas échéant en préservant l environnement. Elle lui permet de se valoriser auprès de son personnel, en déployant ces services. Développer une action économique commune Voir supra Proposer des personnes à recruter Voir supra + d Infos : Voir le guide partenariat réussis pour l emploi, sur le site de la FNARS : Un quatrième axe pourrait émerger : l accompagnement des salariés et l aide au maintien dans l emploi. Ainsi qu indiqué précédemment, de nombreux salariés en poste rencontrent des problèmes sociaux, qu il s agisse de logement, de santé, d alimentation ou encore d éducation budgétaire. Des associations ont déjà pu développer des actions à destination de ces personnes et certaines branches professionnelles s en sont saisies ; le fonds d action social du travail temporaire par exemple propose aux salariés de la branche une plateforme téléphonique délivrant des premiers conseils et une première orientation sur les problèmes de logement que rencontrent les salariés. Le fonds d action de la branche de la propreté apporte des aides financières aux jeunes en cours de formation dans la branche. Les associations portant une expertise d accompagnement social pourraient donc intervenir auprès des entreprises, en lien avec les syndicats salariés, pour proposer aux personnes un premier niveau d information et de conseils, afin de prévenir des situations d exclusion. Créer les opportunités de contact avec les employeurs Pour pouvoir proposer ces axes de coopération à des entreprises, encore faut-il les connaître et pouvoir échanger avec elles. Plusieurs intermédiaires peuvent servir de relais : 6

7 + d Infos : Les branches professionnelles et les syndicats d employeurs. Les représentants patronaux en CDIAE peuvent être des portes d entrée intéressantes. Il est aussi possible d adhérer directement à un syndicat d employeur! AGEFOS-PME et les OPCA en général peuvent également représenter un contact utile pour rencontrer des entreprises, autour de la formation des personnels. Les chambres consulaires : Chambre de Commerce et d Industrie, Chambre des Métiers, Chambre Régionale de l ESS. Elles peuvent mettre en relation avec des acteurs, relier l IAE à des évènements de promotion du secteur mais travaillent aussi à la formation des professionnels et leur information. Les clubs de la Fondation Agir Contre l Exclusion, IMS Entreprendre pour la Cité, les Clubs régionaux d entreprises partenaires de l insertion (CREPI) ; parmi les opérateurs de l emploi et la formation, les écoles de la 2ème chance nouent des partenariats étroits avec les entreprises. Les groupements d employeurs pour l insertion et la qualification (GEIQ) peuvent également représenter des partenaires intéressants pour rencontrer en contact avec des entreprises, puisqu ils en fédèrent. S il est probable que les opportunités de recrutement passent par le GEIQ et ne se fassent pas directement (ce qui ne pénalise pas forcément la SIAE), d autres actions peuvent être assurées par les SIAE, en complémentarité avec un GEIQ. Les associations spécifiques comme l Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines (ANDRH), association des Dirigeants Commerciaux de France (DCF), l association des Directeurs Financiers et du Contrôleur de Gestion, associations de retraités (EGEE Entente des Générations pour l Emploi et l Entreprise) Le service public de l emploi, particulièrement Pôle emploi, peut aussi inviter des structures IAE à participer à des évènements de rencontre avec des entreprises, et ce d autant plus que Pôle Emploi doit déployer dans sa nouvelle stratégie des moyens dédiés au contact avec les entreprises, TPE-PME notamment. Voir le guide partenariat réussis pour l emploi, sur le site de la FNARS : Cette action est cofinancée par l Union Européenne Dans le cadre du PON «Emploi et inclusion» Direction générale de la cohésion sociale Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle 7

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi Les prestations de Pôle emploi Pour faciliter votre retour à l emploi Février 2012 Sommaire L optimisation des démarches L accompagnement Les prestations d évaluation L appui à la création ou reprise d

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 ACCÉDER À L EMPLOI c est normal et c est possible Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

efficacité économique finalité sociale

efficacité économique finalité sociale efficacité économique finalité sociale entreprise d insertion emploi accompagnement parcours formation métiers entreprises innovation territoires coopérations développement durable Le modèle de l entreprise

Plus en détail

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi C est depuis le 4 juillet que le Carnet de Travail a fait son entrée officielle au sein

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Agir pour l emploi dans les

Agir pour l emploi dans les Agir pour l emploi dans les Devenez tuteur www.hauts-de-seine.net Un dispositif du Conseil général des Hauts-de-Seine Le Conseil général des Hauts-de-Seine, impliqué dès 1990 dans la lutte contre le chômage,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS Quel est l objectif de cet exercice? Recenser et trier vos réalisations Préparer un éventail de réalisations pour vos entretiens de recrutement A quoi va-t-il vous servir?

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 METTRE EN PLACE une politique d emploi de personnes handicapées Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Chiffres clés et témoignage L

Plus en détail

ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013

ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013 ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013 LES EMPLOIS D AVENIR LES JEUNES CONCERNES * Jeunes de 16 à 25 ans sans qualification ou peu qualifiés * Jeunes titulaires d un niveau V en recherche d emploi

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES 2014 A-Contexte général B-Renforcement de la mission Relations Entreprises du C-Evaluation

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016)

ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016) ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016) Exposé des motifs En France, les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions

Plus en détail

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris EDITO 01 Chaque année depuis quatre ans, Ashoka publie le Baromètre de l Entrepreneuriat Social en collaboration

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la branche Mutualité Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance Dossier de recevabilité

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles.

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. DOSSIER DE PRESSE Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. Mise en œuvre d une action de Parrainage par le Sous préfet de

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Fonds Social Européen

Fonds Social Européen Un projet Equal financé par le Fonds social européen, la Ministre Membre du Collège de la Commission communautaire française en charge de la Formation professionnelle, la Ministre-Présidente et Ministre

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : Formations RESSOURCES HUMAINES Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : RHONE-ALPES Références

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

L INSERTION PAR LE TRAVAIL SUR LE CENTRE DE TRI DE VEDENE : BILAN APRES 3 ANNEES D ACTIVITES

L INSERTION PAR LE TRAVAIL SUR LE CENTRE DE TRI DE VEDENE : BILAN APRES 3 ANNEES D ACTIVITES L INSERTION PAR LE TRAVAIL SUR LE CENTRE DE TRI DE VEDENE : BILAN APRES 3 ANNEES D ACTIVITES 1 Le pôle énergie matière de Vedène : des solutions de traitement et de valorisation pour les déchets du Vaucluse

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5 BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5 SESSION 2013 Durée : 5 heures Coefficient : 8 Chaque candidat utilise : un poste bureautique avec une suite

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F DE SEINE-SAINT-DENIS Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis LES DISPOSITIFS D AIDE À LA VIE ASSOCIATIVE EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

TECHNICIEN TERRITORIAL

TECHNICIEN TERRITORIAL Cadrage actualisé 01/01/16 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Note de cadrage indicatif

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION POUR QUOI? POUR QUI? QUEL TYPE D EMPLOIS? QUEL TYPE D AIDES? QUELLE DÉMARCHE À SUIVRE? POUR ALLER PLUS LOIN 1 POUR QUOI? Faciliter l insertion professionnelle et

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

Notre OFFRE de SERVICE. R é v i s i o n : 1 1 d é c e m b r e 2 0 1 2

Notre OFFRE de SERVICE. R é v i s i o n : 1 1 d é c e m b r e 2 0 1 2 Notre OFFRE de SERVICE OFFRE DE SERVICE FONGECIF LORRAINE L ensemble de notre offre de service est assuré dans le respect de la confidentialité notamment vis-à-vis de l employeur. Niveau-1- L ACCUEIL,

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CIBC Artois Ternois 3 rue Abbé Pierre 62000 Arras 03.21.48.17.97 cibcarras@nordnet.fr www.cibcarras.org SOMMAIRE Le Bilan de Compétences La Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

LE CONGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE

LE CONGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CONGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE FICHE OUTIL 1 JE PREPARE MON PROJET PROFESSIONNEL Le Congé de Formation Professionnelle permet aux agents de réaliser un projet personnel de formation notamment en

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation Développements et Humanisme Pôle de compétences «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation NOS MOTIVATIONS, NOS OBJECTIFS Les pratiques d économie

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

LE METIER DE JUGE DES ENFANTS

LE METIER DE JUGE DES ENFANTS LE METIER DE JUGE DES ENFANTS Penser le juge des enfants comme un métier, alors qu il s agit d une des fonctions qui s offrent aux magistrats, renvoie à une conception humaniste de ce rôle et sous-entend

Plus en détail

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics ENQUÊTE 2012 L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics Chiffres clés 2011 L enquête, réalisée en 2012, porte sur les chiffres 2010 et 2011 42% des SIAE ont

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Vous êtes un recruteur? Dispositif militaire d'insertion socioprofessionnelle au profit de la jeunesse des Outre-mer

Vous êtes un recruteur? Dispositif militaire d'insertion socioprofessionnelle au profit de la jeunesse des Outre-mer Vous êtes un recruteur? Dispositif militaire d'insertion socioprofessionnelle au profit de la jeunesse des Outre-mer 2 VOUS ÊTES UN RECRUTEUR? Entrepreneur responsable, vous estimez que votre activité

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes. Présentation Seniors Entrepreneurs

Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes. Présentation Seniors Entrepreneurs Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes Un constat aussi alarmant que prometteur Des centaines de milliers de seniors en France et en Europe, retraités ou en recherche

Plus en détail

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires «Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires Anne CHATAURET anne.chatauret@orange.fr Tunis, 22-23 Octobre 2015 Le contexte

Plus en détail

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I I ORGANISATEUR I La (association Loi 1901) est l organisation régionale représentante des entreprises, des fédérations et des syndicats d employeurs de l Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Rhône-Alpes.

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION Page 1 / 10 CONTEXTE : La Branche des ACI se structure depuis plusieurs années et la réforme de l IAE de 2014 est venue ajouter de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Licence professionnelle Libraire

Licence professionnelle Libraire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Libraire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

INTERIM MODE D EMPLOI

INTERIM MODE D EMPLOI EMPLOI MODE D EMPLOI INTERIM MODE D EMPLOI Fonds social européen en Investit pour votre avenir L INtérIM EN région Auvergne Données d Août 2012 L INtérIM EN région Auvergne Données d Août 2012 Le Travail

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail