L Ingénu. de Voltaire. Développement des clés d analyse. Par Yves Stalloni. Petits Classiques Larousse -1- L Ingénu de Voltaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Ingénu. de Voltaire. Développement des clés d analyse. Par Yves Stalloni. Petits Classiques Larousse -1- L Ingénu de Voltaire"

Transcription

1 L Ingénu de Voltaire Développement des clés d analyse Par Yves Stalloni Petits Classiques Larousse -1- L Ingénu de Voltaire

2 Chapitres XVIII à XX Clefs d analyse Compréhension Vers le dénouement Observer les tentatives pour renouer les fils de l intrigue (chap. XIX). Relever, dans les trois chapitres, les éléments qui préparent le dénouement, ceux qui le retardent. Au moment d achever son livre, Voltaire pense à lui rendre un peu de l unité qu il a perdue en chemin. Les deux intrigues l éducation de l Ingénu, l aventure sentimentale finissent, au chapitre XIX, par coïncider. L histoire est en train de s achever et une nouvelle commence avec la deuxième apparition du Huron, mais métamorphosé cette fois (l ). Mlle de Saint-Yves explique les changements qui affectent le héros, mais elle aussi a changé. La fin heureuse qui semblerait programmée est contrariée par des bouleversements psychologiques. Les scènes de retrouvailles (aux chapitres XVIII et XIX) vont dans le sens d un dénouement heureux ; les réticences et les apartés de Mlle de Saint-Yves («Ah! je ne suis pas digne d être sa femme», XVIII, l ) font planer le doute ou l inquiétude. De même, la lucidité soudaine de l Ingénu qui mesure les faiblesses de l humanité civilisée annonce l épilogue, mais l apparition de l amie de Versailles et le cadeau des diamants jettent le trouble dans ce moment de réjouissance. Le souper devrait être un moment d apothéose joyeux, or il est triste (XIX, l. 95) Puis tout le monde revient sur ses erreurs et tire le bilan de l expérience en chantant «les louanges de la tendre Saint-Yves» (XIX, l. 166), mais la maladie perturbe les réjouissances. Il sera difficile d obtenir une fin heureuse. Petits Classiques Larousse -2- L Ingénu de Voltaire

3 La mort de la Saint-Yves Justifier la tonalité dominante de la scène, faite d un mélange de réalisme et de pathétique. Observer la théâtralité de la scène : les marques de souffrance, l agonie, les réactions des témoins, les paroles, etc. Le chapitre XX, à partir de la ligne 31, sacrifie à une scène de genre fréquente dans les romans larmoyants : la mort de l héroïne. Voltaire, en forçant un peu le trait, conformément à ses intentions parodiques, retrouve la tonalité classique de ce genre de tableau. D une part, il restitue fidèlement les postures ou les mouvements par un grand souci du réalisme : Mlle de Kerkabon, le prieur, l Ingénu sont montrés dans leur prostration. La moribonde est saisie dans ses souffrances puis dans l apaisement qui précède la fin : «Elle était dans le calme calme, mais dans ce calme affreux de la nature affaissée qui n a plus la force de combattre.» (l ). D autre part, les rites funéraires sont détaillés avec précision (l ) ; les larmes, les cris ajoutent à la vérité de la scène. Une scène qui pourtant ne néglige aucun effet pathétique : contraste entre la beauté de la malade et la douleur de son agonie ; apitoiement généralisé, même des plus fermes comme Gordon ; la fin (trop tardive) des malheurs (annoncée par le courrier de Vadbled) ; le repentir des méchants (le remords de Saint-Pouange) ; la tentation du suicide pour l Ingénu ; l utilisation de certains mots cruels dans le contexte, tels que «épouse» (l. 36), «vivez heureux» (l. 44), «éternel adieu» (l ), «honneur» (l. 115), etc. Nous sommes ici dans un tableau de théâtre ou dans une peinture, comme celles de Greuze qu a si bien défendu Diderot, séduit par cette esthétique sensible. Rapprocher cette peinture de la jeune femme d autres exemples littéraires (chez Prévost, Rousseau, Chateaubriand, Balzac). D autres écrivains ont su exploiter ce moment particulièrement touchant qu est la mort de l héroïne. Que l on songe à la mort de Manon dans le désert de l Amérique (Manon Lescaut), aux derniers instants de vie de Julie dans La Nouvelle Héloïse de Rousseau ou à la fin d Atala et à ses funérailles chez Chateaubriand. Le pathétique le cède en partie au réalisme chez Balzac (Le Lys dans la vallée) ou chez Flaubert (Madame Bovary), mais ce type de scène retient toujours les romanciers. Petits Classiques Larousse -3- L Ingénu de Voltaire

4 Réflexion La victoire des femmes? Expliquer cette phrase : «Les filles apprennent à sentir plus aisément que les hommes n apprennent à penser» (chap. XVIII, l ) La formule du chapitre XVIII (l ), symétrique dans la forme et opposée dans le sens, peut paraître étonnante chez un Voltaire qui ne nous a pas habitués à prendre le parti des femmes. Elle s explique d abord littéralement par rapport au contenu du récit : l évolution affective de la Saint-Yves a mieux réussi que la formation intellectuelle de l Ingénu. Mais le romancier généralise et tient à opposer la faculté féminine par excellence, la sensibilité, à la compétence laborieuse des hommes : la réflexion. La première reste supérieure à la seconde car elle permet de comprendre rapidement les situations et d y faire face. Interpréter les raisons pour lesquelles Voltaire choisit de faire mourir son héroïne et s interroger sur le sens de ce destin : victoire ou défaite? Cette reconnaissance du mérite des femmes s accorde mal avec la disparition de l héroïne. Si Voltaire devait nous convaincre de la supériorité de la jeune fille dans cette affaire, il aurait peut-être dû la laisser vivre et savourer son triomphe. Son choix prouve que l époque n est pas prête à reconnaître les mérites féminins. Les femmes sont capables de montrer aux hommes leur talent pour dénouer des intrigues et faire réussir une entreprise, mais les mentalités refusent pour l instant d admettre cette maîtrise qui signifierait l infériorité des mâles. On peut penser à la longue lettre que rédigera Mme de Tourvel sur la condition des femmes dans Les Liaisons dangereuses (lettre 81). Les femmes aiment mieux que les hommes ; elles sont prêtes au sacrifice de leur vie pour honorer leur sentiment, elles se montrent fidèles, généreuses, dignes, mais la société en ce siècle au moins est faite par les hommes, pour les hommes, qui n entendent pas se dessaisir de leurs prérogatives. Manon, la jeune fille libre et émancipée, est elle aussi destinée à mourir, après quoi les choses reprennent leur cours normal. De même que dans notre histoire où la passion de Mlle de Saint-Yves dérangeait l ordre établi et n aura pas de suite. La morale de l histoire Analyser la conversion de Saint-Pouange. Ce dénouement nous laisse perplexes, et la morale de l aventure ne manque pas d ambiguïté. Passe encore de la conversion de Saint-Pouange, concession Petits Classiques Larousse -4- L Ingénu de Voltaire

5 possible de Voltaire à l optimisme (celui de Cosi-Sancta où un mal entraîne un bien, celui de la phrase de conclusion) ; manière de montrer que le sacrifice de la Saint-Yves a produit des effets heureux et quasi miraculeux ; effet de pathétique supplémentaire (si le sous-ministre avait su retrouver la vertu un peu plus tôt, le drame était évité) ; ou ultime pirouette du conteur qui s amuse des retournements inattendus. Interpréter l avenir de l Ingénu : «guerrier et philosophe». Plus complexe est le commentaire que l on doit faire sur l avenir de l Ingénu, qui deviendra «guerrier et philosophe». On s étonne d abord de l assortiment des deux mots, généralement peu compatibles, surtout si l on connaît les préventions de Voltaire à l égard de la guerre. On regrette que la sagesse ne l emporte pas, ni la compassion, que la mort de sa fiancée aurait pu lui enseigner. Peut-être l explication est-elle à chercher dans la vraie formule du texte qui dit qu il devint «à la fois un guerrier et un philosophe intrépide». L adjectif modifie le sens : le Huron reste fidèle à sa nature, faite d impétuosité et d audace ; il n abandonnera pas son indignation (qualité philosophique primordiale) et son sens de la provocation. Il sera un bon sujet du roi, mais sans rien céder de sa qualité première d homme : la liberté de penser et d agir. Interpréter la part d ambiguïté de la morale finale composée de deux maximes contradictoires. Quant aux deux maximes qui concluent le conte, elles doivent nous laisser entendre que chacun reste libre de tirer le bilan qu il souhaite, que l on peut sacrifier à l optimisme en valorisant les conséquences positives de l aventure, mais que l on peut tout aussi bien regretter la mort tragique d une femme, une mort inutile car provoquée par la méchanceté des hommes qui n est pas prête de s arrêter. Voltaire vieillissant ne veut pas décourager son lecteur ; il souhaite prendre congé sur une note gaie, comme il est d usage dans les contes, mais son dernier mot, sans illusion, est bien celui qui clôt le texte : «malheur n est bon à rien!» Petits Classiques Larousse -5- L Ingénu de Voltaire

Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210

Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210 Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210 Présentation / situation La fascination pour la douleur à cause de l amour est un thème qui était très courant pendant

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Bienvenue. Témoignage André Seppey 2e Journée Romande de Formation Continue Sion, 2 septembre 2011

Bienvenue. Témoignage André Seppey 2e Journée Romande de Formation Continue Sion, 2 septembre 2011 Bienvenue Témoignage André Seppey 2e Journée Romande de Formation Continue Sion, 2 septembre 2011 La greffe allogénique de moelle osseuse: une expérience de vie! 1. Préambule : - prendre la parole = oser

Plus en détail

150 personnes âgées de plus de 75 ans sur 1000 résident en institution,

150 personnes âgées de plus de 75 ans sur 1000 résident en institution, Réalité 150 personnes âgées de plus de 75 ans sur 1000 résident en institution, Le même nombre est avancé pour les personnes âgées maltraitées (France 2 le 22 septembre 2004). Définitions «L'humanitude,

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT?

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? Le travail que j ai tenté de faire autour du thème qui m était proposé est à entendre comme un essai. C est-à-dire une tentative non achevée de rapprocher des idées

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

ANTIGONE, murmure, le regard perdu Le bonheur. CRÉON, a un peu honte soudain Un pauvre mot, hein?

ANTIGONE, murmure, le regard perdu Le bonheur. CRÉON, a un peu honte soudain Un pauvre mot, hein? 5 10 CRÉON La vie n'est pas ce que tu crois. C'est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-la. Tu verras,

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Louis Clerc

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Louis Clerc Compte rendu Ouvrage recensé : Russie-UE. La naissance d un partenariat stratégique. Les transformations de la politique étrangère russe (1991-2000), Laetitia SPETSCHINSKY, 2011, Bruxelles, P.I.E. Peter

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

Van Gogh à la quête de son devoir

Van Gogh à la quête de son devoir Van Gogh à la quête de son devoir En 1869, Vincent Van Gogh a 16 ans. Il faut décider de son avenir. Sur les recommandations de son oncle Vincent qui a vendu sa galerie d art de La Haye à la Maison Goupil,

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Analyse de texte avec commentaire

Analyse de texte avec commentaire Analyse de texte avec commentaire Devoir en classe avec corrigé La jeunesse et l alcool 5 Mme Michelle de Vulpian, directeur des études de la Coffreur, une société privée de sondages, vient d achever,

Plus en détail

Enquête réalisée auprès de 25 futurs-papas sur les thèmes suivants:

Enquête réalisée auprès de 25 futurs-papas sur les thèmes suivants: Résultats et réflexions autour de l enquête «Le devenir-père» Enquête menée auprès des futurs-papas de la région nantaise de novembre 2012 à mars 2013. Projet mené par les sages-femmes de PMI du CG44 Mémoire

Plus en détail

INTRODUCTION Amour, apprentissages, approches, abandons des débuts, violence du désir, corps- à- corps, emprises et dépenses, incertitudes et attentes, pratiques et codes, plaisirs ordinaires, jouissance

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro

Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro Entretien d un père avec ses enfants DIDEROT, 1771 V. Springer - LPO Le Corbusier 1 Le travail présenté se fonde sur trois extraits

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX 8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX DE QUOI PARLE T ON? (source : guide DGAFP) La définition de référence des risques psychosociaux (RPS) retenue ici est celle du rapport du collège d experts présidé par Michel Gollac

Plus en détail

Allocution de M. François Weil, recteur d académie, chancelier des universités de Paris Remise du prix Seligmann contre le racisme 5 février 2014

Allocution de M. François Weil, recteur d académie, chancelier des universités de Paris Remise du prix Seligmann contre le racisme 5 février 2014 Allocution de M. François Weil, recteur d académie, chancelier des universités de Paris Remise du prix Seligmann contre le racisme 5 février 2014 Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les membres

Plus en détail

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu)

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) 1 LECTURES 1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) Mt5,38-48 (Si on te gifle sur la joue droite ) PREDICATION Et bien voilà, nous venons au culte tranquillement par un beau

Plus en détail

Toutes les reproductions proviennent du site Web Gallery of Art: http://www.wga.hu/index1.html. Conception et mise en forme: Paul-Henri Clavier

Toutes les reproductions proviennent du site Web Gallery of Art: http://www.wga.hu/index1.html. Conception et mise en forme: Paul-Henri Clavier Toutes les reproductions proviennent du site Web Gallery of Art: http://www.wga.hu/index1.html Conception et mise en forme: Paul-Henri Clavier Biographie Peintre français. Il eut un grand succès au Salon

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

Comment rencontrer l âme sœur

Comment rencontrer l âme sœur Pabloemma Comment rencontrer l âme sœur 25 façons et trouvez l amour Essai 1 Du même auteur : 2013 paroles intimes (poésie) 2013 En finir avec le passé (poésie) 2013 La vie sépare ceux qui s aiment (poésie)

Plus en détail

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée II. L Antiquité pour quoi? TABLE RONDE AUTOUR D ÉLÈVES HELLÉNISTES ET LATINISTES Yvon LOGÉAT LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée Zola (Rennes) et 9 latinistes de terminale du

Plus en détail

Une éducation à l orientation identique pour les filles et les garçons?

Une éducation à l orientation identique pour les filles et les garçons? Une éducation à l orientation identique pour les filles et les garçons? Séquence de français en classe de seconde, et séquence d accompagnement personnalisé dans cette même classe. Ce document vient en

Plus en détail

réenchanter sa vie Choisies par Laurence Thomas et Michaël Milliot

réenchanter sa vie Choisies par Laurence Thomas et Michaël Milliot réenchanter sa vie Choisies par Laurence Thomas et Michaël Milliot Laurence Thomas Ingénieur INSA Lyon et coach professionnelle certifiée, elle est fondatrice du cabinet Consonance & Co (www.consonanceandco.com).

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

CHAPITRE 4 La gestion des situations de crise suicidaire

CHAPITRE 4 La gestion des situations de crise suicidaire La gestion des situations de crise suicidaire CHAPITRE 4 La crise suicidaire est une crise psychique déclenchée par un facteur précipitant et marquée par des idées suicidaires de plus en plus envahissantes

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

cfemmes@ducotedesfemmes.asso.fr :www.ducotedesfemmes.asso.fr

cfemmes@ducotedesfemmes.asso.fr :www.ducotedesfemmes.asso.fr cfemmes@ducotedesfemmes.asso.fr :www.ducotedesfemmes.asso.fr 1 L association «Du Côté Des Femmes» de Cergy était partie civile mi-novembre aux côtés de la famille, au procès d un homme meurtrier de sa

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Comique et nostalgie Une erreur de banque La première banque que Clyde tente de braquer a fait faillite. Il le découvre trop tard. Dans la voiture, en route pour

Plus en détail

Avant de commencer ma nouvelle aventure

Avant de commencer ma nouvelle aventure J Avant de commencer ma nouvelle aventure e me nomme Marie-Paillette mais tout le monde m appelle Marie-P, heureusement! Je déteste ce prénom étrange que mes parents m ont donné à cause de mes yeux brillants.

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Nom. Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie.

Nom. Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie. Nom Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie. 67. Après avoir rencontré les six personnages A. ils n apparaissent plus dans la suite du récit. B. deux d entre eux apparaissent dans la

Plus en détail

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Flore Berlingen Sciences Po, Conférence d Histoire Si son domaine de prédilection est l adolescence, ce n est

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2012-182

Décision du Défenseur des droits MLD-2012-182 Paris, le 23 avril 2013 Décision du Défenseur des droits MLD-2012-182 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Grand Reportage. Le mal de vivre

Grand Reportage. Le mal de vivre Grand Reportage Caroline Béliveau Thérapeute en santé mentale Annie Lafrance Co-propriétaire de Naturo 2 Sport Avec l approbation de TOCK, ce texte a été revu et corrigé par Caroline Béliveau, thérapeute

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Sujet 1 : Peut-on prouver une hypothèse scientifique?

Sujet 1 : Peut-on prouver une hypothèse scientifique? Sujet 1 : Peut-on prouver une hypothèse scientifique? Remarques sur l énoncé : Un sujet difficile car, dans cette série (L) les candidats sont souvent «fâchés» avec la science et ne disposent pas d une

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques 900 entraînements à la communication professionnelle Indications pédagogiques D2 / 31 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message

Plus en détail

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg 90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg (Jean-Marie WOEHRLING, Secrétaire Général) Mesdames et Messieurs les délégués, Il y a 90 ans (à quelques jours près), le 21 juin 1920

Plus en détail

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre Dossier n 11 HOMMES «OSEZ LE METIER DE» SAGE-FEMME Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues La biologie m a toujours intéressé. En

Plus en détail

LE MUSÉE DU BARDO DE TUNIS conserve une mosaïque du III e

LE MUSÉE DU BARDO DE TUNIS conserve une mosaïque du III e la dixième muse et le bâtard de melpomène LE MUSÉE DU BARDO DE TUNIS conserve une mosaïque du III e siècle représentant Virgile. Debout de part et d autre du poète assis, Clio, muse de l histoire, et Melpomène,

Plus en détail

Les Fourberies de Scapin

Les Fourberies de Scapin Les Fourberies de Scapin de Molière Clefs d analyse par Cécile Pellissier Petits Classiques Larousse - 10 Fourberies de Scapin Clefs d analyse Acte II, scènes 7 et 8 Action et personnages 1. Quelle est

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

ESSAIS. Montaigne. Clefs d analyse. par Jacques Vassevière

ESSAIS. Montaigne. Clefs d analyse. par Jacques Vassevière ESSAIS Montaigne Clefs d analyse par Jacques Vassevière I, 26, «De l institution des enfants» (p. 135 à 175) Compréhension Étude suivie de l essai Lignes 1 à 161. Quel thème Montaigne développe-t-il dans

Plus en détail

Les Troubles du comportement à l adolescence

Les Troubles du comportement à l adolescence Catherine Blatier (dir.) Les Troubles du comportement à l adolescence ---------- Collection «Débats» Presses universitaires de Grenoble BP 47 38040 Grenoble cedex 9 Tél. : 04 76 82 56 52 pug@pug.fr / www.pug.fr

Plus en détail

Grâce à une bourse d Etat, il peut perfectionner ses dons pour le dessin et la peinture

Grâce à une bourse d Etat, il peut perfectionner ses dons pour le dessin et la peinture Remarquable peintre naturaliste(*) qui restitue avec un relief saisissant des scènes de la vie quotidienne du 19 e siècle. Van Gogh est très élogieux à son sujet. Léon LHERMITTE Né le 31 juillet 1844 à

Plus en détail

Les clés du tirage sentimental avec... l Oracle de WYNN

Les clés du tirage sentimental avec... l Oracle de WYNN Les clés du tirage sentimental avec... l Oracle de WYNN par LORENA De tous temps, les hommes ont attribué un message divinatoire ou philosophique aux s et aux oracles. L Oracle de Wynn, jeu que j ai créé

Plus en détail

l encoche La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10

l encoche La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10 revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10 La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel 2006 Commune de Montana, sauf mention spéciale en fin d article. Reproduction

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

Année scolaire : 2014-2015. Classe de 1 ère S3 EPREUVES ANTICIPEES DE FRANÇAIS AU BACCALAUREAT

Année scolaire : 2014-2015. Classe de 1 ère S3 EPREUVES ANTICIPEES DE FRANÇAIS AU BACCALAUREAT Année scolaire : 2014-2015 Classe de 1 ère S3 EPREUVES ANTICIPEES DE FRANÇAIS AU BACCALAUREAT Thierry FOURNIER Chef d établissement Marguerite LE GRAND Professeur SEQUENCE 1 : De la construction à la déconstruction

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Forum de l association des Comptables généraux associés Montréal L allocution prononcée

Plus en détail

Les destins croisés d'alphonse Daudet et d'edmond Rostand

Les destins croisés d'alphonse Daudet et d'edmond Rostand Lesdestinscroisésd'AlphonseDaudetetd'EdmondRostand anecdoteslittéraires Jean MarieApostolidès Si elle n'a pas la puissance des analyses traditionnelles, fondées sur une théorie, l'anecdote littéraire possède

Plus en détail

Violences de l organisation du travail et retournement de la violence contre soi

Violences de l organisation du travail et retournement de la violence contre soi Violences de l organisation du travail et retournement de la violence contre soi Dominique HUEZ SST du CNPE de Chinon, Association santé et Médecine du Travail (SMT) Communication pour le 29 Congrès national

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Vous souhaitez certainement :

Vous souhaitez certainement : Vous souhaitez certainement : Gagner TOUT l ARGENT dont vous avez besoin, Gagner une grosse somme d argent au LOTO ; Rencontrer la femme ou l homme de vos rêves; Jouir pleinement des plaisirs de la Vie

Plus en détail

Créée par Peter McOwan et Paul Curzon, de l'université Queen Mary de Londres en collaboration avec Google et l EPSRC

Créée par Peter McOwan et Paul Curzon, de l'université Queen Mary de Londres en collaboration avec Google et l EPSRC La feuille de papier intelligente Créée par Peter McOwan et Paul Curzon, de l'université Queen Mary de Londres en collaboration avec Google et l EPSRC La feuille de papier intelligente Créée par Peter

Plus en détail

La pratique de la sociologie

La pratique de la sociologie La pratique de la sociologie Serge Paugam Première partie : Le sociologue et son objet 1 Entreprendre une recherche sociologique 1.1 La construction d un objet d étude Une recherche sociologique débute

Plus en détail

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG 1 ère PARTIE Aux origines DU NOBLE FAUBOURG EUX PALAIS JUMEAUX, dans le goût du grand Trianon, entourés d un Dcôté par le fleuve, des trois autres par la campagne environnante... Il faut au promeneur d

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

Les Misérables. Victor Hugo. TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche. Introduction : L intérêt pédagogique

Les Misérables. Victor Hugo. TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche. Introduction : L intérêt pédagogique pédagogique T E X T E S C L A S S I Q U E S A B R É G É S Fiche pédagogique réalisée par Philippe Delpeuch, professeur agrégé de lettres modernes. Les Misérables Victor Hugo TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans. Albert Camus citoyen du monde

CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans. Albert Camus citoyen du monde CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans Albert Camus citoyen du monde DÉCOUVERTE DE L AFFICHE DE L EXPOSITION Photo : U.S.I.S. / Mise en scène : Yacine Aït Kaci Que vois-tu? Qui est représenté? au premier plan? au

Plus en détail

40 QUESTIONS 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17.

40 QUESTIONS 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 40 QUESTIONS 1. Pourquoi Flaubert a-t-il intitulé son roman Madame Bovary. Mœurs de province? 2. Sur quel personnage s ouvre et s achève le roman? Qu en conclure? 3. Quel est le premier mot du roman? Qui

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Observations du Groupe France Télécom à la consultation sur le

Observations du Groupe France Télécom à la consultation sur le Observations du Groupe France Télécom à la consultation sur le Livre Blanc de la Commission européenne sur les actions en dommages et intérêts pour infraction aux règles communautaires sur les ententes

Plus en détail

Désir et Consommation: Moralité et Immoralité du Capitalisme dans Au Bonheur des Dames. A. George Français 149C

Désir et Consommation: Moralité et Immoralité du Capitalisme dans Au Bonheur des Dames. A. George Français 149C Désir et Consommation: Moralité et Immoralité du Capitalisme dans Au Bonheur des Dames A. George Français 149C La Question Le Capitalisme, est-il morale ou immorale? La Question Le Capitalisme, est-il

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

Institut des Reviseurs d Entreprises

Institut des Reviseurs d Entreprises Institut des Reviseurs d Entreprises Assemblée Générale 27 avril 2007 Jacques Potdevin 1. Je suis particulièrement heureux d être parmi vous ce jour et je voudrais avant tout rendre hommage aux contributions

Plus en détail

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 :

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 : Module 03 : la gestion du stress Module 03 : LA GESTION DU STRESS Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Aider votre enfant à reconnaître le stress Conseils provenant de familles sur

Plus en détail

Management : De la difficulté d être chef...

Management : De la difficulté d être chef... Management : De la difficulté d être chef... À l hôpital, le cadre infirmier doit échapper au «jeu de la mise en difficulté du responsable» par l équipe soignante, qui réduit son pouvoir décisionnaire.

Plus en détail

«L'Homme et l'argent»

«L'Homme et l'argent» Extraits choisis du livre : «L'Homme et l'argent» De Jacques Elul La fuite de l'homme dans le système pour éviter la question personnele Concernant l'argent tout se passe comme si chacun n'avait absolument

Plus en détail

o Je choisis des idées en lien avec le sujet.

o Je choisis des idées en lien avec le sujet. Avant d écrire Ma démarche pour planifier mes idées : Je fais mon plan. o Je choisis des idées en lien avec le sujet. Je pense à l intention. o Je veux informer, raconter, inviter J écris en pensant à

Plus en détail

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis,

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, LA MORT ET LA VIE Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003 Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, «Mors et vita duello conflixere mirando. Dux vitae mortuus regnat

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

Ecclésia n 8 Dossier Récit 3

Ecclésia n 8 Dossier Récit 3 MAÏTI GIRTANNER - "MEME LES BOURREAUX ONT UNE AME" Son histoire «Je ne veux pas faire de ma vie une tragédie.» Pourtant Maïti a pensé au suicide pendant des années. Mais une présence l habitait. Celle

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

2010/05/21 Coyote Concours Philosopher 2010 Nombre de mots : 1929 LA TECHNIQUE EST-ELLE SYNONYME DE PROGRÈS?

2010/05/21 Coyote Concours Philosopher 2010 Nombre de mots : 1929 LA TECHNIQUE EST-ELLE SYNONYME DE PROGRÈS? 2010/05/21 Coyote Concours Philosopher 2010 Nombre de mots : 1929 LA TECHNIQUE EST-ELLE SYNONYME DE PROGRÈS? L humanité a accédé il y a soixante-cinq ans à un pouvoir d une force inimaginable, quasi-divin:

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Caractéristiques des coordonnants

Caractéristiques des coordonnants DES MATÉRIEL COORDONNANTS POUR ALLOPHONES 1 Conjonctions coordonnants Caractéristiques des coordonnants On appelle coordonnant tout mot ou groupe de mots dont la fonction syntaxique 1 est de coordonner

Plus en détail