Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances"

Transcription

1 Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation Traitement des espaces et des ambiances

2 Traitement des ambiances sonores Deux objectifs complémentaires : la réduction du niveau de bruit la qualité de l écoute (clarté, intelligibilité, fidélité)

3 Rappel La Durée de réverbération :Tr (en seconde) Le bruit se réfléchit sur les parois Décroissance temporaire durée de réverbération

4 Rappel Les modes de propagation sonore dans une salle Réfraction et Absorption Suivant la nature de la paroi, et de sa surface, une part plus ou moins importante de l énergie sonore incidente (1) sera réfléchie, absorbée et dissipée (3) transmise (4).

5 Rappel Les modes de propagation sonore dans une salle Réfraction ou Réflexion L'onde "rebondit" sur une paroi, elle est absorbée ou réfléchie par un obstacle. La surface de l obsatcle est plan et lisse, l onde incidente repart avec un angle réfléchi de même valeur que l'angle incident. La surface de l'obstacle n'est pas lisse mais complexe, l'onde incidente ne sera pas réfléchie en une seule onde. Chaque aspérité de la surface va se comporter comme une paroi, l'onde incidente sera donc réfléchie en une multitude d'ondes et de directions.

6 Rappel Les modes de propagation sonore dans une salle

7 Les matériaux poreux ou fibreux Source M. Messer

8 Les résonateurs ( plaques perforées) Source M. Messer

9 Résonateurs (autres solutions) Panneaux bois perforés Parpaings «Soundblox type AC» Panneaux à lames de bois disjointes Bardage brique perforée «Terreal phonobric»

10 Les résonateurs à diaphragmes, les panneaux fléchissant Panneaux fléchissants réalisés au moyens de panneaux légers en agglomérés de bois lisse Source M. Messer

11 Effets combinés des trois processus d absorption 1 0,5 0 Source M. Messer

12 Exemple de combinaison des processus d absorption BU le Havre Dottelonde Architecte

13 Exemple d application de différents processus d absorption Lycée professionnel et CFA de Dieppe Architecte Carre Dubillot - ACAU

14 Exemple d application de différents processus d absorption Amphithéâtre de la CCI de Chartres - architectedeslandes

15 Résonateur de Helmholtz. Assimilation du résonateur de Helmholtz à une masse sur ressort,. Double fonction d atténuation et d amplification résonateurs acoustiques pour limiter les effets de résonance dans la nef du musée d Orsay

16 La méthode de Sabine Tr = 0,16 V/A avec A =(α1 x S1) + (α2 x S2)+... avec Tr : Temps de réverbération en seconde V : Volume du local en m3 A : Aire d'absorption équivalente α1:coeff. de Sabine de l'objet 1 S1: Surface de l'objet 1

17 Coefficients d absorption acoustique (α sabine) de différents matériaux Matériau Béton, enduit ciment lisse Carrelage Bois Laine minérale 50mm Laine minérale. 50mm recouvert de kraff Fibre de bois compressée 15 mm (fibralith) Plâtre lisse 13 mm + laine minérale 75mm Plâtre perforé (gyptone) + laine minérale 75 mm Panneau laine de roche 25mm + plénum 250mm Vitre 4mm Plâtre Parquet Moquette épaisse Velours à 20mm d un mur Contreplaqué 5 mm à 50 mm d un mur Laine de verre 25 mm Surface occupée par des spectateurs assis Toile perforée à 15 % +laine min. 30 mm Parpaings «Soundblox type AC» Bardage brique perforée «Terreal phonobric» 0,01 0,01 0,09 0,27 0,74 0,15 0,60 0,57 0,55 0,03 0,04 0,03 0,14 0,12 0,07 0,15 0,60 0,26 0,30 0,15 0,01 0,015 0,11 0,62 0,54 0,54 0,4 0,75 0,65 0,03 0,03 0,04 0,32 0,36 0,12 0,38 0,74 0,33 0,35 0,45 0, 02 0,02 0,10 0,88 0,36 0,70 0,15 0,61 0,70 0,03 0,03 0,08 0,45 0,45 0,28 0,60 0,88 0,56 0,90 0,80 0,02 0,025 0,08 0,93 0,32 0,60 0,07 0,48 0,80 0,02 0,04 0,12 0,45 0,52 0,11 0,64 0,96 0,79 0,60 0,90 0,02 0,03 0,08 0,81 0,30 0,53 0,06 0,45 0,85 0,02 0,05 0,12 0,40 0,50 0,08 0,62 0,93 0,65 0,40 0,80

18 Coefficients d absorption acoustique (αw) de différents matériaux Matériau αw Dalle de fibre compactée Fibres projetée (30mm) Moquette épaisse sur béton Tapis aiguilleté Mousse épaisse sur béton Liége (40mm) Bardage brique perforée «Terreal phonobric» Plaque de platre perforée «Gyptone» + laine minérale Plaque de plâtre 13 mm + laine minérale Panneau laine de roche 25mm + plénum 250mm Fibre de bois compressée 15 mm (fibralith) 0,5 0,6 0,2 0,1 0,2 0,3 0,65 0,55 0,15 0,70 0,55

19 Durée de réverbération optimum - d après R. Lamoral (CSTB) - Autre approche relations issues d observations empiriques T T opt. = 0,32 + 0,17 log V donnée pour les salles vides destinées à la parole avecv = volume de salle

20 Diminution du niveau sonore dans un local, par l apport de matériaux absorbants ΔL = L1-L0 = 10 log A0 /A1 ou ΔL = L1-L0 = 10 log R0 / R1 avec L = niveau sonore R = A/(1-A/S) appelé constante du local A = surface équivalente soit S x αw

21 La clarté et l intelligibilité Réflexion et réverbération critères d équilibre et d homogénéité

22 La clarté et l intelligibilité L indice R.A.S.T.I. est une valeur subjective permettant de qualifier l intelligibilité de la parole dans une salle : - l orateur doit pouvoir s exprimer sans élever la voix. - les auditeurs doivent pouvoir entendre et comprendre l orateur en tous point de la salle. Source : Audio LAFOND L indice R.A.S.T.I. est compris entre 0 (correspondant à 0% de mots compris) et 1 (correspondant à 100% de mots compris) Un indice RAST supérieur à 0,85 est bon et mauvais en dessous de 0,7

23 La clarté et l intelligibilité Dans les salles de grandes dimensions : risque d écho Pour une meilleure intelligibilité : 1. élever le niveau sonore de la source, 2. réduire le bruit de fond, 3. privilégier les 1ères réflexions.

24 La clarté et l intelligibilité Privilégier les premières réflexions

25 La clarté et l intelligibilité

26 Salles d audiences du tribunal de Lisieux avant / après

27 Restaurant administratif - Rectorat de Rouen Octaves (Hz) Tr avant travaux 0,88 1,18 1,13 1,15 1,08 0,98 Tr optimum 0,82 0,82 0,66 0,66 0,66 0,60 Aire d absorption équivalente optimale A0= 0,16 V/T Aire d absorption équivalente avant traitt A1= 0,16 V/T Aire d absorption équiv. av. traitt - salle vide A1= 0,16 V/T α 2: Aire d absorption équivalente: 0, , , , , ,56 36 Aire d absorption équiv. aprés traitt salle vide Durée de réverbération estimée: T = 0,16 V/A 0, ,71 0,75 0,74 0,71

28 Diminuer le niveau sonore : Exemple : le traitement acoustique d un restaurant administratif Rectorat de Rouen (écrans, traitement en faux plafond)

29 Salle Saint-Paul à Blois avant réhabilitation

30 La confidentialité Pour améliorer la confidentialité dans une salle (ex : bureaux à aire ouverte) : - niveau de bruit ambiant optimum (ajouter un son masquant) - limiter les 1ere réflexions (plafonds, parois verticales, sols absorbants) Spectre sonore de bruit de masquage optimal et maximal

31 La confidentialité

32 La confidentialité Pour améliorer la confidentialité dans une salle (ex : bureaux à aire ouverte) Trajectoires acoustiques entre les postes de travail

33 Traitement acoustique des salles amphithéâtre Principe

34 Traitement acoustique des salles

35 Le traitement acoustique des ateliers - capotages - traitement des parois - écrans Source Matias MESSER

36 Traitement acoustique et préoccupation thermique

37 Traitement acoustique et préoccupation thermique

38 Le cas des atriums et des espaces vitrés

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement ABSORBANTS ACOUSTIQUES Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 18 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre Urbain Objectifs et plan

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6 ASDS TS- SPE THÈME SONS ET MUSIQUE CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE PAGE 1 / 6 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Introduction L'acoustique architecturale est le domaine scientifique

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008 L isolation acoustique des bâtiments : les nouveaux critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004 Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! Découvrez : SABBIA, solution optimale pour maîtriser le bruit dans les Etablissements Scolaires. OPTIMA, fleuron des

Plus en détail

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles!

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Introduction Les nuisances sonores sont aujourd hui reconnues par la communauté scientifique comme étant sources de gêne et de stress

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

Acoustique technique I

Acoustique technique I 1 Acoustique technique I Benoit Beckers 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 1. La fonction logarithmique 4 2. Le niveau sonore 5 3. Le bruit 8 4. Sensibilité de l oreille 9 3 INTRODUCTION Dans cette première

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26029096 CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26029096 CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES L'accréditation de la section Laboratoires du COFRAC atteste de la compétence des laboratoires pour

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Journée SSA du 20 mai 2005 Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Blaise Arlaud, Victor Desarnaulds Bureau d ingénieur Gilbert Monay Av. Vinet 25, 1004 Lausanne Q entendons-nous

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

EPM 49B. Le nouvel écran phonique modulaire qui allie confort, sécurité et élégance. Documentations Fiches Techniques. www.amso.fr

EPM 49B. Le nouvel écran phonique modulaire qui allie confort, sécurité et élégance. Documentations Fiches Techniques. www.amso.fr Documentations Fiches Techniques EPM 49B La gamme de panneaux EPM 49B a pour objectif premier d'améliorer le confort acoustique pour votre bien-être et celui de vos clients et visiteurs. Non seulement

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles!

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Introduction Les nuisances sonores sont aujourd hui reconnues par la communauté scientifique comme étant sources de gêne et de stress

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

VOLUME I VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN. L étude acoustique dans l urbanisme et l architecture

VOLUME I VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN. L étude acoustique dans l urbanisme et l architecture VOLUME I VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN L étude acoustique dans l urbanisme et l architecture 10 CLEF DE LECTURE La fiche consiste en un texte ordonné et continu sur sa partie de droite. Les encadrés

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Nicolas REMY CRESSON école d architecture de Grenoble Nicolas REMY - L5C - école d architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure

Plus en détail

Notions d Acoustique

Notions d Acoustique Notions d Acoustique 1 Comprendre les unités Le bruit est une vibration de la matière qui fait vibrer nos tympans en arrivant par l air. C est une énergie, sa diminution se fait en consommant cette énergie

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles 1. Caractéristiques d une salle 2. Champ réverbéré 3. Représentation du champ 4. Temps de réverbération 5. Répartion champ réverbéré / Champ direct Wallace C. Sabine 1868-1919 1 1-Caractéristiques

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce...

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce... 1 SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO Les dimensions de la pièce... 3 Absorption/réflexion... 4 Diffusion... 5 Diffraction... 5 III. APPLICATION

Plus en détail

Les solutions BARDAGE

Les solutions BARDAGE Les solutions BARDAGE Réf. Techniques de mise en œuvre : CSTB I.T.E bardages rapportés DESCRIPTION DU SYSTÈME I.T.E BARDAGE 1. MISE EN PLACE DE L OSSATURE BOIS Ossature Bois 65x40 (traitée classe 2) fixé

Plus en détail

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs :

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Audit acoustique personnalisé, raitement à mettre en œuvre, Accompagnement et conseil, Fabrication de solutions adaptées, Livraison

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

L h a b i t a t r e s p i r e

L h a b i t a t r e s p i r e L habitat respire La solution pour une isolation active, saine, durable, respectueuse de l environnement. Nous vivons avec la nature, nous en faisons partie. L eau, l air, le soleil : autant d échanges

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

NBN S 01-400-2 [2012]

NBN S 01-400-2 [2012] 04 décembre 2014 NBN S 01-400-2 [2012] Le confort acoustique au sein des établissements scolaires «La NBN S 01-400-2» - 04/12/14 - Bruxelles Environnement - Van Damme M. manuel.v@vkgroup.be - Tous droits

Plus en détail

OWAcoustic premium. Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves.

OWAcoustic premium. Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves. OWAcoustic premium Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves. OWAcoustic premium Absorbants muraux: Une solution acoustique au format d un tableau. Dans tous les

Plus en détail

DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE

DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE La forme même de la pièce à traiter définit les mouvements des vagues sonores à l intérieur de la dite pièce. L emplacement des matériaux acoustiques sera par

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La problématique vue par des acousticiens Intervenants :, Chargée d études acoustiques, CETE Nord Picardie, Inspecteur, ARS Nord Pas-de-Calais En partenariat avec: PLAN 1 - définitions + quelques notions

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Ricardo ATIENZA Suzel BALEZ CRESSON L5C École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure qualité possible

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

BASWAphon DESCRIPTIF. Description. Caractéristiques techniques

BASWAphon DESCRIPTIF. Description. Caractéristiques techniques Le texte marqué en orange renvoie à la marque et doit être écarté dans le cas d un descriptif neutre. Le texte marqué en vert implique que vous devez indiquer votre choix parmi les possibilités données

Plus en détail

COMPTE RENDU D'ESSAIS N AC12-26035163/9 CONCERNANT DES PANNEAUX

COMPTE RENDU D'ESSAIS N AC12-26035163/9 CONCERNANT DES PANNEAUX DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT DES PANNEAUX Ce compte-rendu d'essais atteste uniquement des caractéristiques de l objet soumis aux essais et ne préjuge

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Le confort acoustique dans les établissements scolaires

Le confort acoustique dans les établissements scolaires Le confort acoustique dans les établissements scolaires «Cas pratiques : analyse des résultats et constatations» Maud Gehu (maud.gehu@bbri.be) Division Acoustique - Ingénieur responsable d essais & Conseiller

Plus en détail

Résidence pour jeunes seniors dynamiques en Andalousie

Résidence pour jeunes seniors dynamiques en Andalousie Résidence pour jeunes seniors dynamiques en Andalousie Villa Confort 65m2 - Type A 1 ou 2 chambres Nova Triana - Disponible sur les parcelles P5 / P7 / P22 / P31 / P43 / P45 Données techniques Vues 3D

Plus en détail

NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD

NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD Ingénierie Acoustique NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD MAÎTRE D'OUVRAGE : INSA de Lyon 20 avenue Albert Einstein 69621 Villeurbanne Cedex MAÎTRE D'ŒUVRE : Michel Rémon Architecte 6 rue Dunois 75013 Paris

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 SNI GRAND OUEST Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutres et voiles en béton

Plus en détail

Ecophon Super G. Le système acoustique résistant aux impacts

Ecophon Super G. Le système acoustique résistant aux impacts Ecophon Super G Le système acoustique résistant aux impacts Photo : Faraday Fotographic Ecophon la référence en absorption acoustique Depuis sa création, Ecophon a pour souci majeur de créer des systèmes

Plus en détail

5 OUVRAGES DIVERS 5.1 ISOLATION 5.1.1 1 Isolant laine de verre épaisseur 300 mm en rampant 2 couches, R=7,5m2 C/W 5.1.1 2 Pare vapeur hydro- régulant

5 OUVRAGES DIVERS 5.1 ISOLATION 5.1.1 1 Isolant laine de verre épaisseur 300 mm en rampant 2 couches, R=7,5m2 C/W 5.1.1 2 Pare vapeur hydro- régulant POLE SALLE N 1 U Quantité 2 DOUBLAGES 2.1 SUR OSSATURE METALLIQUE 2.1.1 1 Doublage BA25 sur les murs extérieurs bois constitué de : - 1 LR MB Rock, épaisseur 145 mm, R=4,20 m2k/w - 1 parement BA25 2.2.1

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton Solution constructive n o 13 Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton par A.C.C. Warnock Cet article traite des divers facteurs qui influent sur la transmission du son à travers

Plus en détail

DIRECTIVE D'ÉTUDE ET DE RÉALISATION CFH 227.1 PEINTURE EXTÉRIEURE CFH 271 PLÂTRERIE ET CRÉPIS CFH 285.1 PEINTURE INTÉRIEURE

DIRECTIVE D'ÉTUDE ET DE RÉALISATION CFH 227.1 PEINTURE EXTÉRIEURE CFH 271 PLÂTRERIE ET CRÉPIS CFH 285.1 PEINTURE INTÉRIEURE DIRECTIVE D'ÉTUDE ET DE RÉALISATION CFH 227.1 PEINTURE EXTÉRIEURE CFH 271 PLÂTRERIE ET CFH 285.1 PEINTURE INTÉRIEURE Date d'édition 16.07.2007 Emetteur : P. Valentin A. Carluccio Libération : N. Gaspoz

Plus en détail

LOT N 1 CLOISONS-DOUBLAGES-FAUX PLAFOND

LOT N 1 CLOISONS-DOUBLAGES-FAUX PLAFOND AMENAGEMENT D UN LOCAL COMMERCIAL A LATHUILE (74) LOT N 1 CLOISONS-DOUBLAGES-FAUX PLAFOND SOMMAIRE PREAMBULE...2 1. CLAUSES SPECIALES...2 1.1. - LIMITE DES PRESTATIONS :...2 1.2. - VENTILATION DES DEVIS

Plus en détail

Séance d information Workshop

Séance d information Workshop Séance d information Workshop ISOLATION ACOUSTIQUE 26 janvier 2012 Directives de construction et solutions pratiques pour respecter les critères acoustiques de la norme NBN S 01-400-1 dans les habitations

Plus en détail

Epreuve de physique. sept pages numérotées de 1 à 7, y compris celle-ci. L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé.

Epreuve de physique. sept pages numérotées de 1 à 7, y compris celle-ci. L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé. Epreuve de physique Nom : N o : Date : E2 Classes : TSM et TSV Durée : 110 min L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé. Ce document comporte trois exercices présentés sur sept pages numérotées

Plus en détail

dback dossier acoustique

dback dossier acoustique dback dossier acoustique IT S OH SO QUIET IT S OH SO STILL SSHHH 4 COMMENT TRIOMPHER DU BRUIT 5 LE BRUIT & L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL L importance de l acoustique dans les bureaux modernes Le bruit fait

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers L augmentation constante du bruit dans le quotidien donne à la protection acoustique dans les superstructures modernes un rôle chaque jour plus important. Chacun d entre nous souhaite vivre et travailler

Plus en détail

Travaux de doublages cloisons plafonds

Travaux de doublages cloisons plafonds DÉPARTEMENT DE L OISE MAIRIE DE BONNEUIL EN VALOIS 60123 MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE BONNEUIL EN VALOIS Département de l Oise A BONNEUIL EN VALOIS CCTP LOT N 06 Travaux de doublages cloisons plafonds MAITRE

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233 FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233 Nouveau revêtement en verre pour murs et plafonds Caractéristiques Le revêtement mural SYSTEXX Active Acoustic est tissé à partir de fils de verre. Revêtu

Plus en détail

AUBADE. Design. le panneau acoustique mural design. Bien-être. Efficacité. Facilité de pose. Tendances. Personnalisation

AUBADE. Design. le panneau acoustique mural design. Bien-être. Efficacité. Facilité de pose. Tendances. Personnalisation AUBADE le panneau acoustique mural design Tendances Budget Design Efficacité Personnalisation Facilité de pose Bien-être n un panneau-tableau au design discret n une intégration instantanée à tout type

Plus en détail

Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale

Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale DOSSIER DE PRESSE 28 juillet 2015 Historique Après la deuxième guerre mondiale, l Armée luxembourgeoise

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26022617/1 CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26022617/1 CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE L'accréditation de la section Laboratoires du

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique Orateur : Naïma Gamblin ASM Acoustics 26 janvier 2012 Séance d information organisée par Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire

Plus en détail

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique Concertation Massy Valenton Ouest Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique 1. Est-il possible de créer une casquette pour prolonger les

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012 Plafonds acoustiques Traitement absorbant mural Cloisons acoustiques 1 Table des matières Présentation de la société :... 3 Proposition de MP Acoustique :... 3 Qu est-ce

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Séminaire Relations et Soutenabilité (Vincent Rigassi, Jean-Marc Huygen, Heinrich Thielmann, Anne Chatelut, Andelkader Ben Saci + invités)

Séminaire Relations et Soutenabilité (Vincent Rigassi, Jean-Marc Huygen, Heinrich Thielmann, Anne Chatelut, Andelkader Ben Saci + invités) M1CV2 > Confort thermique et lumineux Enseignants : Nicolas REMY et Jean-Baptiste VIALE Cours Cours 1 et 2 : Mardi 12 Octobre de 8h à 12h Cours 3 et 4 : Mardi 26 Ocotbre de 8h à 12h Cours 5 : Mardi 16

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutre et voiles en béton armé. * Planchers

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 11: ACOUSTIQUE 2 Site intéressant : www.bruit.fr F.Duhamel B.T.S S.C.B.H Page N 1/11 -PRODUCTION, PROPAGATION, PERCEPTION D UN SON COMMENT S EN ISOLER? (Partie 2) (Partie 2) I)ISOLATION ACOUSTIQUE.

Plus en détail

PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON

PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON 2003-2004 Sommaire 1. CONTEXTE DU DIAGNOSTIC... 3 2. CARACTÉRISTIQUES DE L AMPHITHÉÂTRE... 3 2.1. UTILISATION DE LA SALLE...3 2.2.

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

Détermination du coefficient d isolation aux bruits aériens

Détermination du coefficient d isolation aux bruits aériens INSTITUT DE CONSTRUCTION ET D ARCHITECTURE AUPRES DE L UNIVERSITE TECHNOLOGIQUE DE PHYSIQUE THERMIQUE DU BATIMENT Organisme notifié n o 2018 page (pages) Le 14 Décembre 2012 1 (8) Détermination du coefficient

Plus en détail

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique Inertie d un matériau et d une paroi Les deux propriétés d un matériau qui interviennent dans la caractérisation de l inertie sont : - la masse volumique en kg/m 3, - la chaleur spécifique en J/(kg.K)

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Efficacité acoustique, bien-être optimisé. Fiable et durable, sans maintenance. Pour matérialiser tous les designs. Santé & Environnement

Efficacité acoustique, bien-être optimisé. Fiable et durable, sans maintenance. Pour matérialiser tous les designs. Santé & Environnement AVANTAGES UNIQUES Améliore le confort acoustique Flexible, fin et léger Durable et robuste Permet une créativité infinie Préserve la qualité de l air 100 % recyclable via Texyloop APPLICATIONS Pour tous

Plus en détail

Le confort d été en construction ossature bois. Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN

Le confort d été en construction ossature bois. Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN Le confort d été en construction ossature bois Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN Présentation d'heliasol Etudes et conseil en thermique du bâtiment et énergies renouvelables Spécialisé en passif

Plus en détail