LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: 1. Le Règlement de zonage 1406 est modifié par :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: 1. Le Règlement de zonage 1406 est modifié par :"

Transcription

1 PREMIER PROJET RÈGLEMENT SH MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 1406 ET LE RÈGLEMENT 1412 RELATIF AUX PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE AFIN D AUTORISER ET D ENCADRER LA VENTE À L ANNÉE ET LA TRANSFORMATION DE PRODUITS AGRICOLES EN ZONE AGRICOLE (DISTRICTS DU VIEUX-SAINT-HUBERT-DE LA SAVANE, D IBERVILLE ET DES MARAÎCHERS) LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: 1. Le Règlement de zonage 1406 est modifié par : 1 o l ajout, à l article 1240, du mot «saisonnière» à la suite de l expression «la vente»; 2 o à la sous-section 3, de la section 4 du chapitre 10, le remplacement du titre par le suivant : «Dispositions relatives aux kiosques destinés à la vente saisonnière de produits agricoles»; 3 o l ajout, à l article 1243, du mot «saisonnière» à la suite de l expression «Les kiosques destinés à la vente»; 4 o l ajout, à l article 1244, du mot «saisonnier» à la suite de l expression «Un seul kiosque»; 5 o le remplacement de l article 1245 «IMPLANTATION» par le suivant : «ARTICLE 1245 IMPLANTATION Un kiosque saisonnier doit respecter la marge avant minimale indiquée à la grille des usages et des normes. Il doit être situé à une distance minimale de 3 mètres de toute ligne de terrain, du bâtiment principal, de toute construction accessoire et de tout bâtiment agricole.»; 6 o le remplacement de l article 1246 «SUPERFICIE» par le suivant : «ARTICLE 1246 SUPERFICIE La superficie maximale de tout kiosque saisonnier ne peut en aucun cas excéder 35 mètres carrés. Les étalages extérieurs font partie intégrante de cette superficie»; 7 o l ajout, à l article 1247, du mot «saisonnier» à la suite de l expression «Le toit et les murs d un kiosque»;

2 2 SH o Le remplacement de l article 1249 «DISPOSITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES AUX USAGES COMPLÉMENTAIRES À L USAGE AGRICOLE» par le suivant : «ARTICLE 1249 DISPOSITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES AUX USAGES COMPLÉMENTAIRES À L USAGE AGRICOLE Les usages complémentaires à un usage agricole sont assujettis aux dispositions générales suivantes : a) seules sont autorisées, à titre d usages complémentaires aux classes 1 et 2 du groupe agricole, la vente de produits agricoles, la transformation de produits agricoles, les salles de réception des fermes des produits de l érable et les activités de type agricotours : auberge du passant, gîte à la ferme, table champêtre, promenade à la ferme et séjour à la ferme; b) un maximum de deux (2) usages complémentaires est autorisé par terrain; c) tout usage complémentaire à un usage agricole ne peut en aucun temps donner lieu à de l entreposage extérieur; d) il doit y avoir une habitation reliée à l usage agricole pour se prévaloir du droit à un usage complémentaire; e) tout usage complémentaire à l usage agricole doit s exercer à l intérieur d une habitation; f) l exercice d un usage complémentaire à un usage agricole ne doit entraîner aucune modification de l architecture extérieure de l habitation; g) tout usage complémentaire à l usage agricole doit être exercé par l occupant principal de l habitation. Les paragraphes d), e), f) et g) ne s appliquent pas aux salles de réception des fermes des produits de l érable, à la vente de produits agricoles et à la transformation à la ferme de produits agricoles. 9 o Dans la section 5, du chapitre 10, à la suite de l article 1249, l ajout des soussections et articles suivants : SOUS-SECTION 1 DISPOSITIONS RELATIVES À LA VENTE DE PRODUITS AGRICOLES DANS UN BÂTIMENT PERMANENT ARTICLE GÉNÉRALITÉS Les produits vendus doivent majoritairement être issus de l exploitation agricole exercée sur le terrain où la vente est effectuée. ARTICLE NOMBRE AUTORISÉ Un seul bâtiment de vente de produits agricoles est autorisé par exploitation. ARTICLE IMPLANTATION Le bâtiment de vente de produits agricoles doit respecter la marge avant minimale indiquée à la grille des usages et des normes. Il doit être situé à une distance minimale de 3 mètres de toute ligne de terrain, du bâtiment principal, de toute construction accessoire et de tout bâtiment agricole. Le

3 SH bâtiment de vente de produits agricoles peut toutefois être attaché à un bâtiment de transformation de produits agricoles à la ferme ou à une aire d entreposage de produits agricoles. ARTICLE SUPERFICIE La superficie maximale de tout bâtiment de vente de produits agricoles, incluant l étalage extérieur, ne peut en aucun cas excéder 60 mètres carrés. ARTICLE ÉTALAGE EXTÉRIEUR Les étals extérieurs de produits agricoles sont autorisés et font partie intégrante de la superficie réservée à la vente. Ces étals doivent être contigus au bâtiment de vente de produits agricoles. ARTICLE MATÉRIAUX DE TOITURE AUTORISÉS Malgré toute disposition contraire, les seuls matériaux de toiture autorisés pour les bâtiments permanents de vente de produits agricoles sont : - le bardeau d asphalte; - le bardeau de cèdre; - l acier émaillé; - le métal prépeint et précuit en usine; - la tôle galvanisée pincée à baguette ou à la canadienne; - les toitures végétalisées. ARTICLE MATÉRIAUX DE REVÊTEMENT EXTÉRIEUR AUTORISÉS Malgré l article 128, les seuls matériaux de revêtement extérieur autorisés sont : - le planchéiage horizontal à clins de bois naturel, peint ou teint; - le planchéiage vertical à clins de bois naturel, peint ou teint; - les planches de bois bouvetées; - le clin de fibre de bois. Il doit y avoir un seul et même type de revêtement extérieur par bâtiment. ARTICLE COULEUR DES MATÉRIAUX Un maximum de trois (3) couleurs est permis pour les matériaux de revêtement, incluant la couleur des matériaux utilisés pour la toiture, les cadres de fenêtres, les portes, les encadrements et les éléments décoratifs. Aucune couleur fluorescente ou phosphorescente n est permise. ARTICLE CASES DE STATIONNEMENT L aménagement d un bâtiment permanent destiné à la vente de produits agricoles doit être assorti d un minimum de trois (3) cases de stationnement. L aire de stationnement n a pas à être pavée, ni être délimitée par une bordure. L aire de stationnement doit être aménagée de manière à ce que les véhicules n aient pas à reculer sur la voie publique pour y accéder ou en sortir. SOUS-SECTION 2 DISPOSITIONS RELATIVES À UN BÂTIMENT SERVANT À LA TRANSFORMATION À LA FERME DE PRODUITS AGRICOLES

4 4 SH ARTICLE GÉNÉRALITÉS Les produits utilisés proviennent directement de la ferme où ils sont transformés, dans le sens que la majorité des ingrédients proviennent de l exploitation agricole exercée sur le terrain. La transformation à la ferme ne doit pas créer de nuisances (émanations, bruits excédant 55 décibels, fumée, vapeur, odeur, poussière, vibrations) perceptibles à l extérieur des limites du terrain. ARTICLE NOMBRE AUTORISÉ Un seul bâtiment de transformation à la ferme de produits agricoles est autorisé par exploitation. Une aire de vente et une aire d entreposage peuvent être jumelées à ce bâtiment, dans la mesure où aucun autre bâtiment destiné à la vente n est érigé sur le terrain. ARTICLE IMPLANTATION Le bâtiment de transformation à la ferme de produits agricoles doit respecter la marge avant minimale indiquée à la grille des usages et des normes. Il doit être situé à une distance minimale de 3 mètres de toute ligne de terrain, du bâtiment principal, de toute construction accessoire et de tout bâtiment agricole. Le bâtiment de transformation de produits agricoles à la ferme peut toutefois contenir une aire de vente ou d entreposage de produits agricoles. ARTICLE SUPERFICIE Le taux d implantation au sol maximal de tout bâtiment de transformation à la ferme de produits agricoles doit être de 10%. La superficie du bâtiment ne doit pas excéder 200 mètres carrés, incluant les aires de vente et d entreposage. Le plus restrictif des deux (2) s applique. ARTICLE MATÉRIAUX DE TOITURE AUTORISÉS Les seuls matériaux de toiture autorisés sont : - le bardeau d asphalte; - le bardeau de cèdre; - l acier émaillé; - le métal prépeint et précuit en usine; - la tôle galvanisée pincée à baguette ou à la canadienne; - les toitures végétalisées. ARTICLE MATÉRIAUX DE REVÊTEMENT EXTÉRIEUR AUTORISÉS Les seuls matériaux de revêtement extérieur autorisés sont : - le planchéiage horizontal à clins de bois naturel, peint ou teint; - le planchéiage vertical à clins de bois naturel, peint ou teint; - les planches de bois bouvetées; - le clin de fibre de bois. Il doit y avoir un seul et même type de revêtement extérieur par bâtiment. ARTICLE COULEUR DES MATÉRIAUX Un maximum de trois (3) couleurs est permis pour les matériaux de revêtement, incluant la couleur des matériaux utilisés pour la toiture, les

5 SH cadres de fenêtres, les portes, les encadrements et les éléments décoratifs. Aucune couleur fluorescente ou phosphorescente n est permise. ARTICLE CASES DE STATIONNEMENT L aménagement d un bâtiment de transformation à la ferme de produits agricoles doit être assorti d un minimum de dix (10) cases de stationnement. L aire de stationnement n a pas à être pavée, ni être délimitée par une bordure. L aire de stationnement doit être aménagée de manière à ce que les véhicules n aient pas à reculer sur la voie publique pour y accéder ou en sortir.» 10 o le remplacement de l article 1282 «ENSEIGNES AUTORISÉES POUR UN USAGE AGRICOLE» par le suivant : «ARTICLE 1282 ENSEIGNES AUTORISÉES POUR UN USAGE AGRICOLE En plus des enseignes autorisées sur l ensemble du territoire conformément à la section 1 du présent chapitre, sont également autorisées les enseignes suivantes pour un usage agricole : a) une enseigne d identification de l exploitation agricole, pourvu que : i. il n y en ait qu une seule par terrain agricole; ii. elle soit apposée à plat sur le mur d un bâtiment agricole ou sur poteau ou sur un socle; b) une enseigne d identification peut être apposée à même un silo, pourvu que : i. sa superficie n excède pas 5 mètres carrés; ii. si elle est détachée, sa hauteur maximale n excède pas 5 mètres, calculée à partir du niveau adjacent du sol; Cependant, seules les lettres détachées sont permises dans un tel cas; c) une enseigne temporaire annonçant la vente saisonnière de produits agricoles, pourvu que : i. elle soit installée sur le kiosque de vente de produits agricoles; ii. sa superficie n excède pas 2 mètres carrés. Les pictogrammes ne sont pas calculés dans la superficie d affichage; iii. elle soit enlevée à l issue de la période d autorisation prescrite de l usage temporaire; d) une enseigne directionnelle temporaire aux fins d annoncer un kiosque de vente saisonnier de produits agricoles, pourvu que : i. une seule enseigne soit installée par kiosque de vente temporaire; ii. elle soit sur poteau; iii. sa superficie n excède pas 0,5 mètre carré; iv. une entente ait été complétée avec le propriétaire du terrain; v. elle soit enlevée à l issue de la période d autorisation prescrite de l usage temporaire; e) une enseigne identifiant un usage complémentaire à l exploitation agricole pourvu que : i. une seule enseigne soit installée par établissement ; ii. elle soit projetante, apposée à plat sur le mur du bâtiment ou détachée du bâtiment; iii. sa superficie n excède pas 2 mètres carrés;

6 6 SH iv. la hauteur de l enseigne détachée du bâtiment n excède pas 3 mètres; f) Dispositions applicables à la signalisation de sites touristiques en zone agricole Malgré toute disposition contraire au règlement, l installation de panneaux de signalisation touristique identifiant des entreprises à vocation agrotouristique ou des activités touristiques situées dans une zone agricole de l agglomération de Longueuil est autorisée dans toutes les zones aux conditions suivantes : i. Critères - respecter les critères d admissibilité du programme de signalisation touristique du ministère du Tourisme du Québec. Ces critères seront évalués par ATR associés du Québec lors du dépôt de la demande; - être associé à une entreprise ou une activité située dans la zone agricole de l agglomération de Longueuil; - avoir une vocation agrotouristique ou être une activité touristique qui tire son attractivité de sa position en zone agricole; ii. Normes d implantation - un nombre maximal de deux (2) parcours d acheminement est autorisé par entreprise ou activité; - la longueur maximale de chacun des parcours ne peut excéder cinq kilomètres (5 km); - le nombre maximal de virages pour chacun des parcours est de trois (3); - un nombre maximal de huit (8) panneaux peut être autorisé par demande; - si nécessaire, les parcours d acheminement peuvent traverser le périmètre urbanisé; - les panneaux de signalisation touristique peuvent être installés exclusivement à l intérieur des emprises sur voies publiques. La conception, la composition, le contenu, l implantation et les dimensions des panneaux de signalisation doivent respecter les normes de Tourisme Québec et du ministère des Transports du Québec. Les propositions seront évaluées par ATR associées du Québec lors de la préparation du plan de signalisation; iii. Période d application Tout renouvellement de demande sera considéré seulement si le programme local de signalisation agrotouristique n a pas été développé; iv. Procédure Toutes les demandes de participation doivent être dirigées auprès d ATR associées du Québec qui, en collaboration avec le ministère du Tourisme du Québec, évaluent et approuvent la demande et coordonnent la préparation du plan de signalisation. Ce sont ces organismes qui ont la responsabilité d obtenir les autorisations nécessaires à l installation des panneaux de signalisation. L installation des panneaux de signalisation touristique doit faire l objet d un certificat d affichage.» 11 o le remplacement, dans l annexe A, des grilles des usages, des normes et des dimensions de terrain des zones A-138, A-139, A-140, A-901, A-903, A-904, A-906, A-912, A-913, A-914, A-915, A-916, A-940, A-941, A-942 et A-943 par celles jointes au présent règlement comme annexe I.

7 SH Le Règlement 1412 relatif aux plans d implantation et d intégration architectural (PIIA) est modifié par l ajout dans le chapitre 5, de la section 20 suivante : «Section 20 Dispositions applicables aux secteurs agricoles Sous-section 1 Généralités Article Zones d application La présente section, s applique aux zones A-138, A-139, A-140, A-901, A-903, A-904, A-906, A-912, A-916, A-940, A-941 et A-942. Article Travaux assujettis Les dispositions de la présente section s appliquent aux travaux suivants : - Une nouvelle construction permanente servant en tout ou en partie à la vente de produits agricoles ou de centre d interprétation; - La transformation, la rénovation, l agrandissement, la modification d un bâtiment existant servant en tout ou en partie à la vente de produits agricoles ou de centre d interprétation; - Un aménagement ou réaménagement de terrain où se trouve un bâtiment permanent utilisé en tout ou en partie à la vente de produits agricoles ou de centre d interprétation; - L aménagement ou le réaménagement d un stationnement où se trouve un bâtiment permanent utilisé en tout ou en partie à la vente de produits agricoles ou de centre d interprétation. Sous-section 2 Objectifs d aménagement et critères d évaluation relatifs à l implantation des bâtiments Article Objectifs d aménagement L implantation des bâtiments doit rencontrer les objectifs suivants : - Favoriser la vente directe de produits agricoles dans un paysage de qualité; - Respecter le caractère historique champêtre; - Favoriser des percées visuelles vers le mont Saint-Bruno et les autres éléments d intérêt. Article Critères d évaluation Les critères d évaluation pour l implantation des bâtiments sont les suivants : - Le bâtiment est implanté parallèlement à la voie publique; - L orientation et l implantation des bâtiments sont telles qu elles favorisent les dégagements visuels sur le mont Saint-Bruno et les autres éléments d intérêt du milieu bâti environnant et du paysage naturel, à partir des principaux points publics d observation;

8 8 SH La localisation des bâtiments permet de conserver au maximum les arbres et particulièrement les arbres matures; - Privilégier une implantation des bâtiments de vente près de la rue; - Favoriser une aire de stationnement localisée de façon à être le moins visible possible de la voie publique; - Assurer un accès facile et une circulation sécuritaire des véhicules d urgence. Sous-section 3 Objectifs et critères d évaluation relatifs à l architecture des bâtiments Article Objectifs d aménagement Le traitement architectural du bâtiment doit rencontrer les objectifs suivants : - Encourager une qualité architecturale supérieure et sobre; - Conserver les caractéristiques architecturales des bâtiments à caractère patrimonial; - Respecter les éléments qui composent le bâtiment selon son style, son volume, sa toiture, son revêtement extérieur, ses ouvertures, ses saillies et son ornementation; - Favoriser une harmonisation dans le traitement architectural des constructions en créant une unité architecturale entre les divers bâtiments présents sur le terrain; - Favoriser l utilisation de matériaux naturels pour le revêtement extérieur; - Encourager l implantation de bâtiments écologiques et écoénergétiques; - Créer une harmonie dans le ton des couleurs utilisées sur un ensemble de bâtiments. Article Critères d évaluation Les critères d évaluation pour le traitement architectural des bâtiments sont les suivants : - Le volume, la hauteur, le plan au sol et la forme du toit sont similaires à ceux qui caractérisent les bâtiments du secteur; - Favoriser les toits à 2 versants; - La façade principale d un bâtiment, par son traitement extérieur et ses composantes architecturales, est mise en évidence et s harmonise avec les autres façades afin de créer un ensemble visuel équilibré; - L architecture du bâtiment rappelle, par son traitement, les traits dominants de son milieu d appartenance et s y intègre ; - L architecture de l agrandissement ou de la rénovation respecte le caractère patrimonial du bâtiment, le cas échéant; - L architecture du bâtiment est harmonieuse dans le rythme et les proportions d ouvertures; - L ornementation rappelle quelques-uns des détails suivants : encadrements d ouverture menuisés, galeries avec balustrade ou garde-corps à motifs ajourés, corniches moulurées, etc.; - Privilégier une composition architecturale du bâtiment soulignant et mettant en valeur les entrées principales des bâtiments;

9 SH Prévoir des modulations de dimensions significatives et de la fenestration afin de limiter la longueur des murs des diverses façades et d éviter les façades trop linéaires ou d architecture monotone; - Favoriser les toitures d acier émaillé, de métal prépeint et précuit en usine, de tôle galvanisée pincée à baguette ou à la canadienne, ainsi que les toitures végétalisées; - Favoriser l utilisation du clin de bois comme revêtement extérieur; - Les couleurs de matériaux de revêtement extérieur et des toitures sont sobres et s agencent entre elles pour un même bâtiment; - Les couleurs sont compatibles avec les couleurs des bâtiments situés dans l environnement; - Les équipements mécaniques des toitures et des ouvertures sont camouflés et ne sont pas visibles de la rue; - S assurer que les murs de fondation soient peu apparents. Sous-section 4 Objectifs d aménagement et critères d évaluation relatifs à l affichage Article Objectifs d aménagement L affichage doit rencontrer les objectifs suivants : - Assurer l harmonisation des enseignes à l architecture du bâtiment dans une perspective de concept d ensemble; - Favoriser des enseignes attenantes ou détachées qui s intègrent harmonieusement à l environnement et à l architecture du bâtiment concerné en ce qui a trait à leur forme, leur localisation, leur design, leurs couleurs, leur type de matériau et leur éclairage; - Favoriser un affichage sobre, informant clairement, avec simplicité. Article Critères d évaluation Les critères d évaluation pour l affichage sont les suivants : - Favoriser les enseignes sur potence, plutôt que les panneaux attachés au bâtiment; - Réduire le contenu du message à sa plus simple expression; - L affichage contribue à la signature particulière du bâtiment, sans le masquer, ni en modifier le style ou les ornements; - L éclairage direct par projection est privilégié. La lumière doit projeter vers le sol; - Intégrer un éclairage de qualité à l architecture du bâtiment, ainsi qu aux éléments d architecture et d ornementation du bâtiment; - Prévoir l implantation des enseignes de manière à ne pas obstruer le champ visuel des automobilistes; - Prévoir à la base des enseignes détachées un aménagement paysager de dimension significative permettant de dissimuler ladite base et de contribuer à la mise en valeur de l enseigne; - Les enseignes gravées sur bois sont à privilégier pour conserver l aspect champêtre et artisanal; - L aggloméré, le plexiglas et l uréthane sont à éviter; - Les couleurs de l enseigne sont sobres.

10 10 SH Sous-section 5 Objectifs d aménagement et critères d évaluation relatifs à l aménagement de terrain Article Objectifs d aménagement L aménagement du terrain doit rencontrer les objectifs suivants : - Limiter l abattage d arbres et s assurer de conserver les arbres matures; - Favoriser l aménagement paysager des espaces libres dans le respect des caractéristiques du secteur; - Mettre en valeur la marge avant des immeubles; - Atténuer l impact visuel des aires d entreposage de produits, véhicules et matériel roulant sur l environnement naturel. Article Critères d évaluation Les critères d évaluation pour l aménagement du terrain sont les suivants : - Les sentiers pédestres conservent leur caractère rural avec un revêtement en pierre plate, en poussière de pierre ou en gravier fin; - L espace compris entre les façades des bâtiments et la voie publique est aménagé par un engazonnement ou une plantation décorative, marquée par la sobriété et dans l esprit des aménagements anciens du secteur; - La localisation des aménagements permet de conserver au maximum les arbres et particulièrement les arbres matures; - L aménagement paysager demeure sobre, dans l esprit des rangs de campagne. Éviter les faux talus, le terrassement excessif, les murs de soutènement, les cascades et les étangs artificialisés. Éviter également la surcharge d éléments décoratifs et les constructions trop élaborées; - Aménager des plantations dans les marges : des jardins potagers, fruitiers ou d ornementation dans l esprit champêtre; - Les aménagements ne doivent pas nuire aux perspectives visuelles en direction du mont Saint-Bruno et autres éléments d intérêt du paysage naturel ou bâti; - Les clôtures, les haies et les murets sont aménagés de façon à s harmoniser à l environnement naturel du site; - Les clôtures en fer forgé, en bois traité, peint, teint, vernis ou en perche de bois à l état naturel sont privilégiées; - Limiter l entreposage extérieur aux marges arrière et latérales, de manière à ce que l entreposage soit peu visible des voies publiques de circulation. Sous-section 6 Article Objectifs d aménagement et critères d évaluation relatifs à l aménagement des aires de stationnement Objectifs d aménagement

11 SH L aménagement des aires de stationnement doit rencontrer les objectifs suivants : - Limiter l abattage d arbres et s assurer de conserver les arbres matures; - Mettre en valeur la marge avant des immeubles; - Atténuer l impact visuel des aires de stationnement sur l environnement naturel; - Assurer un accès facile et sécuritaire des véhicules d urgence. Article Critères d évaluation Les critères d évaluation pour l aménagement des aires de stationnement sont les suivants : - Les aires de stationnement de voiture dans la marge avant sont à éviter. Privilégier les aires de stationnement dans la marge arrière. - Les aires de stationnement conservent leur caractère rural avec un revêtement en pierre plate, en poussière de pierre ou en gravier fin. Éviter de paver l aire de stationnement et de la délimiter par une bordure de béton. Les blocs de béton et les petits poteaux en métal reliés par des chaînes sont à éviter; - La localisation des aires de stationnement permet de conserver au maximum les arbres et particulièrement les arbres matures; - Dissimuler l aire de stationnement de la voie de circulation et du bâtiment par une bande aménagée incluant arbres et arbustes; - L aménagement de l aire de stationnement permet aux véhicules d urgence d accéder facilement au site et d y circuler de façon sécuritaire.» 3. Le présent règlement entre en vigueur conformément à la loi. La secrétaire du conseil d arrondissement, La présidente du conseil d arrondissement, Véronica Mollica Lorraine Guay Boivin Avis de motion : Premier projet : Second projet : Adoption : Entrée en vigueur : SH SH SH- SH-

12 12 SH

13 SH

14 14 SH

15 SH

16 16 SH

17 SH

18 18 SH

19 SH

20 20 SH

21 SH

22 22 SH

23 SH

24 24 SH

25 SH

26 26 SH

27 SH

28 28 SH

29 SH

30 30 SH

31 SH

32 32 SH

33 SH

34 34 SH

35 SH

36 36 SH

37 SH

38 38 SH

39 SH

40 40 SH

41 SH

42 42 SH

43 SH

Table des matières. 11.1 Contexte 1. 11.2 Zones visées 1. 11.3 Travaux assujettis 1. 11.4 Contenu du PIIA 2

Table des matières. 11.1 Contexte 1. 11.2 Zones visées 1. 11.3 Travaux assujettis 1. 11.4 Contenu du PIIA 2 Table des matières Page 11.1 Contexte 1 11.2 Zones visées 1 11.3 Travaux assujettis 1 11.4 Contenu du PIIA 2 11.4.1 L aménagement du site 2 11.4.2 La conception architecturale 3 11.4.3 L aménagement paysager

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI Mai 2005 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...2 CHAPITRE I...4 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET

Plus en détail

Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608

Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608 Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608 Décembre 2009 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT. RÈGLEMENT N o 761-07-15

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT. RÈGLEMENT N o 761-07-15 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT RÈGLEMENT N o 761-07-15 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT #761-07 PORTANT SUR LE PLAN D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT Session d ajournement des membres du conseil municipal tenue au lieu ordinaire des sessions, le mardi 24 mai 2005 à 19 h 30, à laquelle

Plus en détail

PIIA- 03 FENÊTRE SUR LE LAC MERCIER

PIIA- 03 FENÊTRE SUR LE LAC MERCIER Mise à jour le 1 er mars 2012 (règl. (2010)-106-3) Mise à jour le 9 août 2012 (page de présentation) Mise à jour le 30 janvier 2014 (règl. (2013)-106-9) PIIA- 03 FENÊTRE SUR LE LAC MERCIER Votre projet

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 617-05 SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE DE LA VILLE D AMQUI

RÈGLEMENT NUMÉRO 617-05 SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE DE LA VILLE D AMQUI RÈGLEMENT NUMÉRO 617-05 SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE DE LA VILLE D AMQUI Modifié par : Règlement no 690-10 Règlement no 720-12 Règlement no 745-13 16 MAI 2005 TABLE DES

Plus en détail

LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par :

LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par : RÈGLEMENT VL-2014-575 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE, AFIN D AJOUTER DES DÉFINITIONS, D APPORTER DES CORRECTIFS À CERTAINES GRILLES D USAGES, D ABROGER DES NORMES SPÉCIFIQUES À CERTAINES

Plus en détail

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes :

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes : CHAPITRE XIII : AFFICHAGE NOTE : VOIR AUTRES DISPOSITIONS CONCERNANT L AFFICHAGE AU CHAPITRE XXIII.2 «NORMES RELATIVES À L ÉCLAIRAGE EXTÉRIEUR». 120. ENSEIGNES PROHIBÉES Dans toutes les zones sont interdits

Plus en détail

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) REMISE Bâtiment accessoire servant de rangement pour les équipements nécessaires au déroulement des activités de l'usage principal et à l entretien du terrain. (RÈGLEMENT

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 Règlement TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 CHAPITRE 4 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 121 SECTION 1 CONTRIBUTION POUR FINS DE PARCS, DE TERRAINS DE JEUX ET D ESPACES NATURELS... 121 79. Exigence

Plus en détail

TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21)

TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) SERRE DOMESTIQUE Bâtiment accessoire détachée dont le toit et les murs ou les parois sont essentiellement recouverts d un matériau laissant passer la lumière, servant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Section I Dispositions générales...3 391. Domaine d application...3 392. Emplacement des enseignes...3

TABLE DES MATIÈRES. Section I Dispositions générales...3 391. Domaine d application...3 392. Emplacement des enseignes...3 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE X AFFICHAGE Section I Dispositions générales...3 391. Domaine d application...3 392. Emplacement des enseignes...3 Section II Conception des enseignes...4 393. Domaine d application...4

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 REFONTE RÈGLEMENTAIRE PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 CHAPITRE 4 : DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES 10 NOVEMBRE 2011 Dispositions applicables à toutes les zones Table des

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 489-2015. la Ville de Percé a adopté, le 3 juillet 2012, le Règlement de zonage numéro 436-2011 ;

RÈGLEMENT NUMÉRO 489-2015. la Ville de Percé a adopté, le 3 juillet 2012, le Règlement de zonage numéro 436-2011 ; QUÉBEC MRC DU ROCHER-PERCÉ VILLE DE PERCÉ RÈGLEMENT NUMÉRO 489-2015 Règlement modifiant le Règlement de zonage numéro 436-2011 afin de modifier certaines dispositions et afin d assurer la concordance au

Plus en détail

3 o Les enseignes placées à l intérieur d un bâtiment et non visibles de l extérieur;

3 o Les enseignes placées à l intérieur d un bâtiment et non visibles de l extérieur; CHAPITRE 12 NORMES RELATIVES AUX ENSEIGNES 12.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 12.1.1 Portée de la réglementation Les normes édictées au présent chapitre régissent les enseignes qui seront érigées suite à l entrée

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 255-10

RÈGLEMENT NUMÉRO 255-10 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-MAGLOIRE RÈGLEMENT NUMÉRO 255-10 RÈGLEMENT NUMÉRO 255-10 MODIFIANT CERTAINES DISPOSITIONS DU RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 234-07 DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-MAGLOIRE

Plus en détail

Bâtiment accessoire/secondaire (résidentiel) :

Bâtiment accessoire/secondaire (résidentiel) : Bâtiment accessoire/secondaire (résidentiel) : Conditions d autorisation et désignation Les bâtiments accessoires ne sont autorisés que s ils sont implantés sur un terrain occupé par un bâtiment principal.

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 REFONTE RÈGLEMENTAIRE PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 CHAPITRE 13 : DISPOSITIONS RELATIVES À L ARCHITECTURE 10 NOVEMBRE 2011 Dispositions relatives à l architecture Table des matières

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Le plan Local d Urbanisme Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Cultiver le caractère de Bois le Roi Les arbres, les paysages naturels, les haies, les jardins, les rues verdoyantes

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE HABITATION (H)

TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE HABITATION (H) TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE HABITATION (H) Section I Usages et bâtiments principaux...5 61. Domaine d application...5 62. Nombre de bâtiments principaux...5

Plus en détail

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie Service de l urbanisme 5 avril 2006 1 GUIDE SUR LA QUALITÉ ARCHITECTURALE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...2 PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

Plus en détail

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres Aménagement de terrain Table des matières 13.1 champ d application 13.2 aménagement des espaces libres 13.3 clôtures, haies et murets 13.3.1 matériaux permis 13.3.2 matériaux prohibés 13.3.3 implantation

Plus en détail

Section II Utilités publiques...4 473. Domaine d application...4 474. Normes applicables aux bâtiments...4 475. Autres normes applicables...

Section II Utilités publiques...4 473. Domaine d application...4 474. Normes applicables aux bâtiments...4 475. Autres normes applicables... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE XII BÂTIMENT TEMPORAIRE, BUREAU DE VENTE SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION ET TERRAINS OCCUPÉS À DES FINS D UTILITÉ PUBLIQUE Section I Bâtiment temporaire de chantier et bureau

Plus en détail

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète :

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète : VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA DÉMOLITION, LA CONSTRUCTION, LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION DES BÂTIMENTS POUR LE COLLÈGE NOTRE-DAME SITUÉ AU 3791 CHEMIN QUEEN-MARY Vu le

Plus en détail

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions CHAPITRE 8 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES TEMPORAIRES 8.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Les constructions et usages temporaires sont des constructions et usages autorisés pour une période de

Plus en détail

CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones

CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 11 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 11 DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

VILLE DE NOTRE-DAME-DE-L ÎLE-PERROT. Règlement n 494 sur les Plans d Implantation et d Intégration Architecturale SECTEURS PATRIMONIAUX

VILLE DE NOTRE-DAME-DE-L ÎLE-PERROT. Règlement n 494 sur les Plans d Implantation et d Intégration Architecturale SECTEURS PATRIMONIAUX Règlement n 494 sur les Plans d Implantation et d Intégration Architecturale SECTEURS PATRIMONIAU Réalisé par L ATELIER URBAIN VILLE DE NOTRE-DAME-DE-L ÎLE-PERROT Règlement numéro 494 Règlement concernant

Plus en détail

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Usages autorisés dans les cours et les marges Table des matières 6.1 bâtiment principal 6.2 marges 6.2.1 marges de recul 6.2.2 mesure de la marge de recul 6.2.3 empiétement

Plus en détail

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT:

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: RÈGLEMENT SH-2015-357 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 1406 ET LE RÈGLEMENT 1412 RELATIF AUX PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (PIIA), AFIN D ASSUJETTIR L AXE CHAMPÊTRE DU CHEMIN DE

Plus en détail

CONDISÉRANT QUE l avis de présentation 100308-37 a été donné pour le présent règlement;

CONDISÉRANT QUE l avis de présentation 100308-37 a été donné pour le présent règlement; RÈGLEMENT NUMÉRO 1103-12 AMENDANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 1103 SUR LE ZONAGE AFIN DE MODIFIER DES ZONES EN AJUSTANT LES LIMITES AINSI QUE DES CLASSES D USAGES AUTORISÉES ET DE MODIFIER CERTAINES DISPOSITIONS

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 9

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 9 Règlement TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 9 CHAPITRE 9 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES DE LA CLASSE «AGRICULTURE ET FORESTERIE (A)»... 387 SECTION 1 USAGES AUTRES QU AGRICOLES AUTORISÉS... 387 1152. Dispositions

Plus en détail

Règlement sur le zonage n o 0309-000. Chapitre 11 Affichage AVANT-PROPOS

Règlement sur le zonage n o 0309-000. Chapitre 11 Affichage AVANT-PROPOS Avant-propos Chapitre 11 Affichage AVANT-PROPOS Ce règlement est une codification administrative et n a aucune sanction officielle. Pour interpréter et appliquer les lois et règlements, on doit se reporter

Plus en détail

CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES

CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES 9.1 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUS LES BÂTIMENTS ACCESSOIRES 9.1.1 Préexistence d un bâtiment principal 1. Règle générale Un bâtiment accessoire n est autorisé que sur

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC "ANNEXE VIII" ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061

PROVINCE DE QUÉBEC ANNEXE VIII ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO:1061-18 "ANNEXE VIII" ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 "ANNEXE VIII DU RÈGLEMENT 1061-18" PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT

Plus en détail

SECTION 2 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES

SECTION 2 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES SECTION 2 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES Les enseignes suivantes sont permises dans toutes les zones et elles ne sont pas prises en compte dans le calcul du nombre d'enseignes : ENSEIGNES

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT RÈGLEMENT N O 472-2015 Premier projet de règlement RÈGLEMENT AMENDANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE CONCERNANT LES ENSEIGNES NUMÉRIQUES ET LA NORME DE MARGE DE RECUL AVANT

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: 1. Le Règlement de zonage 1406 est modifié par :

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT: 1. Le Règlement de zonage 1406 est modifié par : RÈGLEMENT SH-2014-338 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 1406 ET LE RÈGLEMENT 1412 RELATIF AUX PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE VISANT À ASSURER LA CONCORDANCE AU PLAN D URBANISME ET

Plus en détail

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) ABRI D AUTO PERMANENT (CAR-PORT) Construction accessoire reliée à un bâtiment principal formée d'un toit appuyé sur des piliers, dont un des côtés est mitoyen au bâtiment

Plus en détail

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite)

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 197 TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 198 TABLEAU 6.3 : Paramètre B (suite) 199 TABLEAU 6.4 : Paramètre B (suite) 200 TABLEAU 6.5 : Paramètre B (suite) 201 240. PARAMÈTRE C : CHARGE D ODEUR Le paramètre

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

AUH - ZONE A URBANISER

AUH - ZONE A URBANISER AUH - ZONE A URBANISER Il convient de se référer à la partie intitulée «Définitions et dispositions communes à toutes les zones».cette partie générale comprend : - des compléments à l application des articles

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

ZONAGE 92-2005 EN CE QUI D ORDRE GÉNÉRAL

ZONAGE 92-2005 EN CE QUI D ORDRE GÉNÉRAL VILLE DE SAINT-CÉSAIRE MRC DE ROUVILLE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 92-2005-21 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 92-2005 EN CE QUI CONCERNE DIVERSES DISPOSITIONS D ORDRE GÉNÉRAL CONSIDÉRANT QUE le

Plus en détail

Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial

Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial Domaine d application Les objectifs et les critères de la présente section s appliquent dans le territoire* délimité sur le plan de l annexe

Plus en détail

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT AVIS DE MOTION : ADOPTION : ENTRÉE EN VIGUEUR : Numéro du règlement

Plus en détail

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS 12.1 AMÉNAGEMENT PAYSAGER DES TERRAINS 12.1.1 Aménagement des cours Dans toutes les zones, toute partie d un terrain qui n est pas occupée par un

Plus en détail

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS CHAPITRE 10 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS 10.1 CONSTRUCTIONS ET USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS 10.1.1 Cour avant À la condition de

Plus en détail

Règlement du lotissement

Règlement du lotissement BUREAU AMENAGEMENT INGENIERIE ENVIRONNEMENT Règlement du lotissement Le Chêne La Valinière, Trizay-Coutretôt-Saint-Serge 2010 REGLEMENT Article 1 : Objet du règlement Le présent règlement fixe les règles

Plus en détail

21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES. 21.1.2 Classification fonctionnelle des bâtiments d'intérêt patrimonial par type et sous-type

21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES. 21.1.2 Classification fonctionnelle des bâtiments d'intérêt patrimonial par type et sous-type CHAPITRE 21 DISPOSITIONS VISANT LA PROTECTION DES BÂTIMENTS D'INTÉRÊT PATRIMONIAL 21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES 21.1.1 Champ d'application Les dispositions de la présente section

Plus en détail

REGLEMENT DU LOTISSEMENT

REGLEMENT DU LOTISSEMENT Maître d'ouvrage : LTA Cité de l'habitat - Route de Thann 68460 LUTTERBACH Tél : 03 89 51 33 55 Fax : 03 89 52 75 69 DEMANDE DE PERMIS D'AMENAGER Commune de MOOSCH Lotissement "LES PRIMEVERES" Maître d'oeuvre

Plus en détail

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC Nota : La zone UC comprend les secteurs : UCa, UCb et UCc. Les termes dans ce chapitre ayant un astérisque renvoient à une définition à l Article 5 du Titre

Plus en détail

Chapitre 5 : Zone NC. Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles

Chapitre 5 : Zone NC. Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles Chapitre 5 : Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles Caractère de la zone La zone NC est une zone naturelle constituée des parties du territoire communal ayant une vocation agricole.

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BEAUPRÉ RÈGLEMENT NUMÉRO 1010

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BEAUPRÉ RÈGLEMENT NUMÉRO 1010 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BEAUPRÉ RÈGLEMENT NUMÉRO 1010 Règlement modifiant le règlement relatif aux plans d'implantation et d'intégration architecturale (P.I.A.) et portant le numéro 972 pour: - assujettir

Plus en détail

les pouvoirs attribués par la loi à la municipalité de Saint- Pacôme; la qualité, la diversité, et l ancienneté de l architecture de Saint-Pacôme;

les pouvoirs attribués par la loi à la municipalité de Saint- Pacôme; la qualité, la diversité, et l ancienneté de l architecture de Saint-Pacôme; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NO 166 VISANT L'ADOPTION D'UN RÈGLEMENT SUR LES PLANS D'IMPLANTATION ET D'INTÉGRA- TION ARCHITECTURALE les pouvoirs attribués

Plus en détail

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4);

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA CONSTRUCTION D IMMEUBLES À DES FINS RÉSIDENTIELLES ET COMMERCIALES SUR LE TERRAIN PORTANT LE NUMÉRO DE LOT 1 852 819 DU CADASTRE DU QUÉBEC ET

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 4 P031607 303-P031607-0932-000-UM-0016-0B Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102 rue de la Fabrique Saint-Marc-sur-Richelieu (Québec) J0L

Plus en détail

22.4 usages récréatifs liés à des activités motorisées

22.4 usages récréatifs liés à des activités motorisées Dispositions particulières aux usages commerciaux Table des matières 22.1 champ d application 22.2 critères de performance 22.2.1 bruit 22.2.2 fumée, odeur, poussière 22.3 commerces et services reliés

Plus en détail

Chapitre 7 Normes relatives aux constructions

Chapitre 7 Normes relatives aux constructions CHAPITRE 7 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET USAGES COMPLÉMENTAIRES 7.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dans toutes les zones, les constructions et les usages complémentaires ne peuvent être implantés ou exercés

Plus en détail

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE MALONNE PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE MALONNE PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE MALONNE PLAN PARTICULIER D'AMENAGEMENT N 1D A.R. 10/02/69 PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES A. ZONE D'HABITATIONS CONTIGUES ORDINAIRES ART. 1. La zone dite d habitations contiguës

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 5 P031607 303-P031607-0932-000-UM-0017-0B Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102 rue de la Fabrique Saint-Marc-sur-Richelieu (Québec) J0L

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE HULL MUNICIPALITÉ DE CHELSEA

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE HULL MUNICIPALITÉ DE CHELSEA CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE HULL MUNICIPALITÉ DE CHELSEA MRC DES COLLINES-DE-L'OUTAOUAIS RÈGLEMENT N O 797-11 MODIFIANT CERTAINES DISPOSITIONS DU RÈGLEMENT DE ZONAGE N O 636-05 EN CONCORDANCE

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

L article 2.5 paragraphe 11. Bâtiment complémentaire est modifié en ajoutant le paragraphe b):

L article 2.5 paragraphe 11. Bâtiment complémentaire est modifié en ajoutant le paragraphe b): RÈGLEMENT NUMÉRO 564 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 436 ATTENDU QUE la Municipalité a le pouvoir de modifier son règlement de zonage en vertu de la Loi sur l aménagement et l urbanisme; ATTENDU

Plus en détail

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE Document de présentation Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE 1 Situation : Il s agit d un ensemble immobilier destiné à recevoir

Plus en détail

PA10. Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA»

PA10. Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA» PA10 07-038 Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA» REGLEMENT DU LOTISSEMENT -------- I PRINCIPE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par : «7.2 SITES PATRIMONIAUX CITÉS

1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par : «7.2 SITES PATRIMONIAUX CITÉS RÈGLEMENT VL-2014-576 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE, AFIN DE MODIFIER LES NORMES RELATIVES AUX SITES PATRIMONIAUX CITÉS (DISTRICTS DE SAINT-CHARLES ET DE FATIMA- DU PARCOURS-DU-CERF) LE

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT DE # 2008-272 M UNICIPALITE DE S AINT C LAUDE Amendements intégrés Règlements Entrée en vigueur Date 2011-272 272-01 22 juin 2011 19 juillet 2011 2012-272 272-02 10 mai 2012 17 octobre 2012 RÈGLEMENT

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce.

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce. Commune de Colombes ( Hauts de Seine) Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes DGST Service GESTION DU DOMAINE PUBLIC colombes règlement

Plus en détail

IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION

IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION Ce règlement porte sur les zones industrielles (Abattoir, gazomètre, carrière de Montorgueil, ), sur toutes les zones d extraction et

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 1108 SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE. Entrée en vigueur : 19 juin 2013

RÈGLEMENT NUMÉRO 1108 SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE. Entrée en vigueur : 19 juin 2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 1108 SUR LES PLANS D IMPLANTATION Entrée en vigueur : 19 juin 2013 Incluant amendement 1108-7 28 août 2015 Table des matières Table des matières CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES,

Plus en détail

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES CARACTERE DE LA ZONE Zone urbaine peu dense où les équipements publics existants ou en cours de réalisation ont une capacité suffisante pour desservir les constructions à implanter. Ub ARTICLE Ub 1 OCCUPATIONS

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

(Mémorial A159/2011, page 2796)

(Mémorial A159/2011, page 2796) ORGANISATION DES COMMUNES - AMENAGEMENT TERRITORIALE 1 Règlement grand-ducal du 28 juillet 2011 concernant le contenu du plan d aménagement particulier «quartier existant» et du plan d aménagement particulier

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL-DU-SQUATEC

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL-DU-SQUATEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL-DU-SQUATEC RÈGLEMENT N O 279 MODIFIANT LE RÈGLEMENT N O 160 AFIN D Y INTÉGRER DES NORMES CONCERNANT L IMPLANTATION ET LES DROITS ACQUIS DE ROULOTTES SUR LE TERRITOIRE DE LA

Plus en détail

LOTISSEMENT DES FLEURS

LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 LOTISSEMENT DES FLEURS Règlement d'urbanisme 2 LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 REGLEMENT D URBANISME Suivant les règles d urbanisme applicables sur le territoire

Plus en détail

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes arrêté le 03 juin 2003 et entré en vigueur le 20 juillet 2003 publié dans le journal «le Parisien Hauts-de-Seine» du 23-06-2003 publié

Plus en détail

La zone UC représente la zone résidentielle et pavillonnaire de la commune.

La zone UC représente la zone résidentielle et pavillonnaire de la commune. ZONE UC La zone UC représente la zone résidentielle et pavillonnaire de la commune. Le secteur UCa correspond aux extensions pavillonnaires plus éloignées du centre - bourg. Une partie nord de la zone

Plus en détail

ZONE UD Secteurs UD1 à UD4

ZONE UD Secteurs UD1 à UD4 ZONE UD Secteurs UD1 à UD4 Section I Nature de l'occupation et de l'utilisation du sol ARTICLE UD1 - OCCUPATIONS OU UTILISATIONS DU SOL ADMISES I - Sont notamment admises les occupations ou utilisations

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE

REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ARRÊTÉ MUNICIPAL REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE Arrêté du Maire N du 5 juillet 2011 (1/25) SOMMAIRE PREAMBULE Page 5 Définitions

Plus en détail

Conseil de la Ville. 2. Territoire assujetti Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire de la Ville de Lévis.

Conseil de la Ville. 2. Territoire assujetti Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire de la Ville de Lévis. Conseil de la Ville Règlement RV-2014-13-97 sur les tarifs des permis, certificats et demandes en matière LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011

PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 REFONTE RÈGLEMENTAIRE PROJET DE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1667-00-2011 CHAPITRE 11 : DISPOSITIONS RELATIVES À L AFFICHAGE 10 NOVEMBRE 2011 Dispositions relatives à l affichage Notes pour la Ville NOTES

Plus en détail

Secrétaire Mme Hélène Léveillée, conseillère en architecture, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement et de l urbanisme

Secrétaire Mme Hélène Léveillée, conseillère en architecture, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement et de l urbanisme Procès-verbal de la réunion 16-03 du conseil local du patrimoine, tenue le 9 mars 2016 à 18 h 30, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

PA10 - Règlement du Lotissement

PA10 - Règlement du Lotissement MAITRE D OUVRAGE 22, Rue d Issenheim 68190 RAEDERSHEIM Tel 03 89 48 19 52 Fax 03 89 48 02 70 info@fha-lotisseur.fr MAITRE D ŒUVRE - GEOMETRE 21, rue Jacobi-Netter 67200 STRASBOURG Tel 03 88 36 94 68 Fax

Plus en détail

7.1 dispositions générales applicables à tous les usages. 7.2 dispositions particulières aux usages résidentiels

7.1 dispositions générales applicables à tous les usages. 7.2 dispositions particulières aux usages résidentiels Bâtiments et constructions accessoires Table des matières 7.1 dispositions générales applicables à tous les usages 7.1.1 règles générales 7.1.2 normes générales d implantation 7.1.3 aucun espace habitable

Plus en détail

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 12 Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 12 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 12 DISPOSITIONS APPLICABLES À L ARCHITECTURE... 12-1 SECTION 1 ARCHITECTURE D UNE CONSTRUCTION...

Plus en détail

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 814 CONCERNANT LA GESTION DES SOLS ET DES EAUX DE RUISSELLEMENT Considérant que Considérant que Considérant

Plus en détail

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI Modifié par : Règlement no 717-12 Règlement no 741-13 16 MAI 2005 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET

Plus en détail

Vu les articles 113, 119 et 145.15 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (RLRQ, chapitre A-19.1);

Vu les articles 113, 119 et 145.15 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (RLRQ, chapitre A-19.1); 1 RÈGLEMENT 01-277-75 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D URBANISME DE L ARRONDISSEMENT DU PLATEAU- MONT-ROYAL (01-277) RELATIF AU VERDISSEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Vu les articles 113, 119 et 145.15

Plus en détail

CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES ET ADMINISTRATIVES... 4 SECTION 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 4

CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES ET ADMINISTRATIVES... 4 SECTION 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 4 PIIA Table des matières TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES ET ADMINISTRATIVES... 4 SECTION 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 4 ARTICLE 1 ZONES ET INTERVENTIONS ASSUJETTIES

Plus en détail