Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes 15-25 ans"

Transcription

1 Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes ans Dr Proust CNRC, 03/10/2014

2 Objectif principal: Créer une équipe pluridisciplinaire mobile sur la région Pays de la Loire dédiée aux AJA pris en charge pour un cancer. En France, par an, en moyenne ( ): 1000 cas ans 700 cas ans Le Cancer est la 3 ème cause de décès après les suicides et les accident pour les jeunes de cet âge Constat: Prise en charge hétérogène Parcours de soin parfois difficile à identifier (en particulier pour les ans) Problème de l adhésion aux soins Importance de «l après cancer» et des séquelles à long terme

3 Appel à projet de l InCa Soutenir, à titre expérimental, des projets intégrés et novateurs pour la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer Projets portés par des équipes mixtes Prise en charge clinique adaptée Favoriser l'augmentation des inclusions de ces patients dans les essais cliniques Offrir un accompagnement psychosocial adapté

4 Présentation de l équipe mobile Sophie Chauvet Sabina Belcheva Karine Boulery Dr Corradini Dr Blin Dr Bompas Dr Proust Marielle Retailleau Céline Vergne Anne-Laure Hedan

5

6 Patients pris en charge : critères retenus Patients de 15 à 25 ans, atteints par un cancer, en cours de traitement à compter de septembre 2012 Indicateurs er semestre Nombre de patients recensés Nombre de patients rencontrés par l équipe AJA

7

8 Rapprochement des équipes pédiatriques et d adultes Présence d un hématologue aux RCP hebdomadaires régionales ou locales d hématologie adulte et pédiatrie Dr Blin, Nantes et Dr Brasme, Angers Présence d un oncologue pédiatre aux RCP de neuro oncologie du CHU d Angers Dr De Carli, Angers Présence d un oncologue pédiatre aux RCP régionales Sarcome Dr Corradini et Dr Bompas, Nantes, Présentation de l équipe mobile A l ensemble des oncologues référents sur les 4 sites Aux fédérations de cancérologie (CHU Nantes et Angers)

9 AXE Prise en charge psychosociale AXE Education thérapeutique du patient AXE Orientation professionnelle

10 AXE Prise en charge psychosociale Identifier les besoins psychosociaux des AJA Indicateurs er semestre Nombre de patients identifiés Nombre de patients rencontrés par l équipe AJA Nombre de patients accompagnés sur le plan psycho-social Nombre de consultations de l équipe AJA (IDE, psychologue, COP)

11 Un accompagnement et/ou un suivi thérapeutique des patients par le psychologue Objectif Indicateurs 2013 Accompagner les patients et leurs proches sur un plan psycho-social (coordination) Suivre les patients et leurs proches psychologiquement Mettre en place des consultations par la psychologue Nombre de patients rencontrés (présentation, évaluation, recueil ) Nombre de familles rencontrées (parents, conjoints, fratrie ) Nombre de patients et de familles accompagnés er semestre Nombre de consultations globales

12 Un accompagnement des équipes Auprès des équipes Objectif Indicateurs er semestre Rencontrer les équipes soignantes Nombre de services rencontrés Nombre de rencontres Rencontrer les équipes extérieures Nombre de rencontres d équipes extérieures (scolaire, éducatif, médical, psychologique ) Mettre en place des partenariats pluridisciplinaires (psy, AS, ES, IDE, UFR ) Nombre de partenariats créés Formations: Au 3C auprès de professionnels paramédicaux Consultations conjointes médecin/psychologue, IDE coordinatrice oncopédiatrie/psychologue, IDE ETP/psychologue.

13 LIEN AVEC LES STRUCTURES EXISTANTES Soignants des équipes d oncopédiatrie et d hématologie adultes des CHU de Nantes et d Angers Soignants des équipes de médecine oncologique de l ICO Soins de support des 4 établissements Associations ex : La Ligue 44 et la Ligue 49, les ERI, SASAD Equipe coordinatrice AJA Nantes Angers Autres structures favorisant le lien Ville-Hôpital Ex. les Missions locales, la Maison des Adolescents Etablissements scolaires, universitaires, formation Soignants dans des services non dédiés à la pathologie cancéreuse Ex. Les Capucins, ESEAN Soignants dans des services non dédiés aux ans chirurgie, radiothérapie

14 AXE Education thérapeutique du patient Objectif : mettre en place des séances individuelles et collectives d éducation thérapeutique Indicateurs er semestre Nombre de séances individuelles Nombre de patients suivis en séances individuelles Nombre de séances collectives 12 2 Nombre moyen de participants par séance 3 2 Nombre total de patients suivis 32 20

15 CONSTRUCTION D OUTILS Création d un outil de diagnostic individuel Création d une brochure pour proposer l éducation thérapeutique Création d outils: Relations Création à d outils l entourage : Risque infectieux Traitement Adaptation d outils existants: Gestion du stress Vécu de la maladie Construction d un référentiel de compétences dédié aux AJA LES OUTILS EN ETP Projet de création d un catalogue d outils individuels en cours

16 AXE Orientation Professionnelle Faciliter les réorientations professionnelles en continuité avec les actions de l éducation nationale Indicateurs er semestre Nombre de patients accompagnés Nombre de rencontres 56 57

17 Construction d outils et moyens d action RESSOURCES : Librairie Création et d outils site ONISEP, : Tests d orientation Site APB ECOUTE et SOUTIEN : Organiser un choix Travail sur la connaissance de soi, la rédaction de CV et lettre de motivation Aide à l inscription Accompagnement aux forums de formation CONNAITRE et SUIVRE : Création de fiches de suivi du cursus et de (ré)orientation des AJA Les OUTILS pour l ORIENTATION RELAYER : Création d un réseau de professionnels : SAPAD, universités, pôle emploi, missions locales, Handisup, établissements scolaires Adaptation MEDIATEUR d outils : existants Contacter et rencontrer les jeunes, la famille, le réseau de professionnels et les équipes médicales. ACCOMPAGNER : Mise en place de déplacements plus réguliers entre les différents sites de Nantes et Angers Projet de travaux de groupes (préparation à l entretien )

18 Conclusions et perspectives Équipe pluridisciplinaire Régionale (4 sites) Collaboration étroite avec les différentes équipes Rapprochement pédiatrie/adulte Fort développement de l axe psycho social Développement d une co-construction prise en charge globale meilleure compréhension des spécificités GO-AJA Importance de l après cancer

Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes 15-25 ans

Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes 15-25 ans Équipe coordinatrice AJA Adolescents Jeunes Adultes 15-25 ans AVRIL 2014 Objectif principal: Créer une équipe pluridisciplinaire mobile sur la région Pays de la Loire dédiée aux AJA pris en charge pour

Plus en détail

Annonce en oncologie pédiatrique : création d une équipe ressource régionale. CNRC 2015, 1-2 octobre Amiens

Annonce en oncologie pédiatrique : création d une équipe ressource régionale. CNRC 2015, 1-2 octobre Amiens Annonce en oncologie pédiatrique : création d une équipe ressource régionale CNRC 2015, 1-2 octobre Amiens Le réseau OncoPed PL Le réseau régional ONCOPED PL existe depuis 2010 Une contractualisation en

Plus en détail

AJA et Cancer, le projet lillois: EQUIP AJA

AJA et Cancer, le projet lillois: EQUIP AJA AJA et Cancer, le projet lillois: EQUIP AJA Réunion INCA 04/04/2014 Dr Hélène Sudour- Bonnange pour EQUIP AJA Rappel : notre projet Création d une équipe ressource mobile médicopsycho-socio-éducative pour

Plus en détail

Projet Adolescent-Jeune Adulte (AJA) de l Arc Alpin

Projet Adolescent-Jeune Adulte (AJA) de l Arc Alpin Projet Adolescent-Jeune Adulte (AJA) de l Arc Alpin Soutien à l émergence de projets intégrés et novateurs en faveur des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer Appel d offre INCA 2011 Coordination

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

GOCE «GRAND OUEST POUR LES CANCERS DE L ENFANT»

GOCE «GRAND OUEST POUR LES CANCERS DE L ENFANT» Diapositive 1/12 «GRAND OUEST POUR LES CANCERS DE L ENFANT» 8ème Congrès régional FHF Pays de la Loire : Parcours de santé 3 et 4 septembre 2015 Diapositive 2/12 L oncologie pédiatrique en France Les cancers

Plus en détail

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE Congrès de la FHF Picardie 06.06.2014 Dr Sarah MONTEMBAULT- Centre Hospitalier de Soissons ETABLISSEMENTS FHF AU CŒUR DES PARCOURS DE SOINS Les données épidémiologiques

Plus en détail

PRIOR Pays de la Loire Plateforme Régionale d Information et d Orientation pour les Maladies Rares / (Handicaps Rares) Pr D Bonneau CHU Angers

PRIOR Pays de la Loire Plateforme Régionale d Information et d Orientation pour les Maladies Rares / (Handicaps Rares) Pr D Bonneau CHU Angers PRIOR Pays de la Loire Plateforme Régionale d Information et d Orientation pour les Maladies Rares / (Handicaps Rares) Pr D Bonneau CHU Angers Contexte Maladies Rares Handicaps rares Prévalence < 1/2000

Plus en détail

LE DISPOSITIF D ANNONCE

LE DISPOSITIF D ANNONCE LE DISPOSITIF D ANNONCE 1 Objectifs Mis en oeuvre par la Ligue contre le Cancer suite aux Etats Généraux des malades de 1998 Introduit dans le premier Plan Cancer (2003-2007) Accompagner et soutenir l'annonce

Plus en détail

9 ème Colloque inter 3C

9 ème Colloque inter 3C 9 ème Colloque inter 3C L éducation thérapeutique du patient pour qui pourquoi? «Bien gérer sa thérapie orale au quotidien». Programme d éducation thérapeutique inter hospitaliers pour les patients recevant

Plus en détail

Dispositif Adolescents et Jeunes Adultes atteints de Cancer. DAJAC Lyon. Depuis le 1 er juin 2012

Dispositif Adolescents et Jeunes Adultes atteints de Cancer. DAJAC Lyon. Depuis le 1 er juin 2012 Dispositif Adolescents et Jeunes Adultes atteints de Cancer DAJAC Lyon Depuis le 1 er juin 2012 1 DAJAC - Lyon Historiquement CLB > 18 ans 140 lits CRLCC 3000 nouveaux cas / ans 15-25 ans = 5% IHOP 0-18

Plus en détail

TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND

TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND HISTORIQUE Lois Création des RCP Création des consultations LOIS Ce sont les Etats Généraux de 1998 des malades du cancer

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie. 22/06/2010 Onco 28 Annie Perrier 1

L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie. 22/06/2010 Onco 28 Annie Perrier 1 L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie Annie Perrier 1 PARCOURS PATIENT Répond au cadre réglementaire tel que défini par le Plan Cancer RCP DISPOSITIF D ANNONCE MISE EN PLACE DU TTT SUIVI et ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble

RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble INCa 04/04/14 RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble Médecin coordonateur Dr Bobillier-Chaumont L équipe mobile AJA de Grenoble : 3

Plus en détail

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ Mesure 40 du plan cancer Novembre 2005 Introduction Le dispositif d annonce est une mesure

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand :

1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand : 1 ere semaine d information sur les cancers organisée au CHU de Clermont-Ferrand : information et communication au service des patients Chargé de communication et des missions culturelles 2011, la Fédération

Plus en détail

MARADJA Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents et Jeunes Adultes. Y Pérel Le 29 novembre 2013

MARADJA Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents et Jeunes Adultes. Y Pérel Le 29 novembre 2013 MARADJA Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents et Jeunes Adultes Y Pérel Le 29 novembre 2013 Epidémiologie Aquitaine Adolescents 15 17,99 : 35 40/an Adulte jeune : 60 80/an Enfants actuellement AJA

Plus en détail

Organisation de l Oncogériatrie

Organisation de l Oncogériatrie 1 Organisation de l Oncogériatrie UCOG d Aquitaine Dr Cécile Mertens Pr Muriel Rainfray Pr Pierre Soubeyran 2 UCOG Aquitaine L équipe Deux coordonnateurs M Rainfray, P Soubeyran Plusieurs gériatres C Mertens,

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

Partenaires et perspectives projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé)

Partenaires et perspectives projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Partenaires et perspectives projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation des résultats 09 juin 2006 Virginie Migeot et Simone Mathoulin-Pélissier

Plus en détail

Les réseaux de santé de Seine et Marne

Les réseaux de santé de Seine et Marne Les réseaux de santé de Seine et Marne Ressources utiles aux libéraux Julien Blandin, coordonnateur réseau AVIH Dr Martine Cholin, médecin coordonnateur réseau UNI K Présentation 11 réseaux de santé actifs

Plus en détail

Projet d éducation thérapeutique

Projet d éducation thérapeutique Diplôme de formation continue Education Thérapeutique Projet d éducation thérapeutique La prévention des lésions du pied diabétique Dr Samir AOUICHE Mme Fatma zohra DIAF Service Diabétologie CHU MUSTAPHA.

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Après deux années de travaux, l Institut de cancérologie du Gard (ICG) ouvrira prochainement ses portes afin de lutter contre les pathologies cancéreuses,

Plus en détail

ONCOPL «6 ème Journée de rencontre des 3C» 19 juin 2015 CHU Angers

ONCOPL «6 ème Journée de rencontre des 3C» 19 juin 2015 CHU Angers ONCOPL «6 ème Journée de rencontre des» 19 juin 2015 CHU Angers 1 Programme 14h00 Mot d accueil 14h00 Informations générales 14h30 La Boite à Outils «dispositif d annonce» : Présentation et remise aux!

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

Equipe Soins Palliatifs Pédiatriques Auvergne

Equipe Soins Palliatifs Pédiatriques Auvergne Equipe Soins Palliatifs Pédiatriques Auvergne Les Régionales R de Cancérologie 10/02/2012 Souad Bentaoui (Réanimation Pédiatrique) P Eric Doré (CRCTCP) CHU Estaing Clermont-Ferrand Généralités Maladies

Plus en détail

Voix et voies de l annonce en Cancérologie

Voix et voies de l annonce en Cancérologie Voix et voies de l annonce en Cancérologie Professeur BOLLA Michel Clinique Universitaire de Cancérologie Radiothérapie CHU Grenoble Voix et voies de l annonce en Cancérologie -Parcours du patient Approche

Plus en détail

FICHE DE POSTE AIDE SOIGNANT(E) SOINS A DOMICILE. Aide soignant(e) en soins à domicile

FICHE DE POSTE AIDE SOIGNANT(E) SOINS A DOMICILE. Aide soignant(e) en soins à domicile \\Acceuil\c\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste AIDE SOIGNANTEV5.doc ASSOCIATION DIACONALE NORD ALSACE 10, rue de l église

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

LA PLACE DE LA LIGUE DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE. COMITE 87 - Haute-Vienne DEMARCHE REGIONALE. Colette BROWN et Romana RENAUDIE Bénévoles

LA PLACE DE LA LIGUE DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE. COMITE 87 - Haute-Vienne DEMARCHE REGIONALE. Colette BROWN et Romana RENAUDIE Bénévoles LA PLACE DE LA LIGUE DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE DEMARCHE REGIONALE COMITE 87 - Haute-Vienne Colette BROWN et Romana RENAUDIE Bénévoles COMITE 87 Haute-Vienne La mesure 40 du Plan cancer Le comité 87

Plus en détail

PROCEDURE PARCOURS DU PATIENT EN ONCOLOGIE. Service Chimiothérapie Ambulatoire

PROCEDURE PARCOURS DU PATIENT EN ONCOLOGIE. Service Chimiothérapie Ambulatoire Page 1/4 1. OBJET : Cette procédure a pour objet de décrire le parcours du patient en oncologie depuis l annonce du cancer et tout long de son parcours, afin d optimiser sa prise en charge intégrant des

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

APPEL A PROJETS CONJOINT. Sciences Humaines et Sociales en Cancérologie, BRIO, HEADS et La Ligue contre le Cancer de la Gironde 2015, AAPC SHS 2015

APPEL A PROJETS CONJOINT. Sciences Humaines et Sociales en Cancérologie, BRIO, HEADS et La Ligue contre le Cancer de la Gironde 2015, AAPC SHS 2015 APPEL A PROJETS CONJOINT Sciences Humaines et Sociales en Cancérologie, BRIO, HEADS et La Ligue contre le Cancer de la Gironde 2015, AAPC SHS 2015 Le SIRIC BRIO, La Ligue contre le Cancer de la Gironde

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire Mardi 4 octobre 2011 dossier de presse Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire par Gilles ARTIGUES, vice-président chargé de l Education

Plus en détail

Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie

Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie LE RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE DE PARIS SUD OUEST et LE RÉSEAU ENSEMBLE 12 juin 2009 Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie Les étapes de la création Cadre juridique : Groupement de Coopération

Plus en détail

Amélioration du Dispositif d Annonce en Cancérologie

Amélioration du Dispositif d Annonce en Cancérologie Amélioration du Dispositif d Annonce en Cancérologie - Programme de développement continu - Date : février 2014 Auteurs : CCECQA, RCA Contacts CCECQA Sandrine DOMECQ 05 57 65 61 35 sandrine.domecq@ccecqa.asso.fr

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition. Pôle Médico-Chirurgical. (Poste à 40%)

RECRUTE. UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition. Pôle Médico-Chirurgical. (Poste à 40%) RECRUTE UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition (Poste à 40%) (Ci-joint la fiche de poste) Renseignements à : Madame Elisabeth PLANCHE Cadre Supérieur de Santé : 04.70.97.34.37 Mail : elisabeth.planche@ch-vichy.fr

Plus en détail

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes Saint-Avé, le 13 novembre 2012 Direction des Affaires Générales et de la Communication : 02.97.54.48.25 - Fax 02.97.54.49.81 e-mail : dag@epsm-morbihan.fr Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents

Plus en détail

LE METIER D INFIRMIER

LE METIER D INFIRMIER LE METIER D INFIRMIER L infirmier ou l infirmière «donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. Il participe à différentes

Plus en détail

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes Dr Eric KILEDJIAN Chef de projet Territoire de Soins Numérique, organisations et systèmes d information Directeur de

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Diplôme d Université de Psycho-Oncologie

Diplôme d Université de Psycho-Oncologie UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE UFR de médecine Diplôme d Université de Psycho-Oncologie Centre Hospitalier Universitaire Reims Directeurs Professeur Arthur KALADJIAN Professeur Tan Dat NGUYEN Responsables

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

Dispositif d annonce en cancérologie Centre Hospitalier de TROYES

Dispositif d annonce en cancérologie Centre Hospitalier de TROYES Dispositif d annonce en cancérologie Centre Hospitalier de TROYES DISPOSITIF D ANNONCE EN CANCEROLOGIE : I. LES MODALITES AUTOUR DU DISPOSITIF D ANNONCE II. LA CONSULTATION INFIRMIERE 1. Missions 2. Modalités

Plus en détail

Dr Tony ROMUALD PH Addictologie CHU de PPA Coordonnateur médical RAG

Dr Tony ROMUALD PH Addictologie CHU de PPA Coordonnateur médical RAG Dr Tony ROMUALD PH Addictologie CHU de PPA Coordonnateur médical RAG 28/04/2011 XVème conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane «répond à un besoin de la population» «dans une

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

Place de l Infirmière Coordonatrice et rôle du service social dans le processus de prise en charge des patients atteints d un cancer thoracique

Place de l Infirmière Coordonatrice et rôle du service social dans le processus de prise en charge des patients atteints d un cancer thoracique Place de l Infirmière Coordonatrice et rôle du service social dans le processus de prise en charge des patients atteints d un cancer thoracique Projet INCa / DGOS : «Expérimentation du parcours personnalisé

Plus en détail

SPORT SANTE. «expérience dans l obésité infantile»

SPORT SANTE. «expérience dans l obésité infantile» SPORT SANTE «expérience dans l obésité infantile» DU Promotion de la santé et activité physique et sportive : prescription d activités physiques à titre préventif ou thérapeutique 25 janvier 2011 Présentation

Plus en détail

Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents & Jeunes Adultes. 4 avril 2014. Y Pérel pour l équipe pluri-professionnelle & pluridisciplinaire

Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents & Jeunes Adultes. 4 avril 2014. Y Pérel pour l équipe pluri-professionnelle & pluridisciplinaire Maison Aquitaine Ressource pour ADolescents & Jeunes Adultes 4 avril 2014. Y Pérel pour l équipe pluri-professionnelle & pluridisciplinaire Epidémiologie Aquitaine Adolescents 15-17,99 : 35-40/an? Adulte

Plus en détail

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13 Page 1 sur 6 Métier INFIRMIER Intitulé du poste INFIRMIER EN AMBULATOIRE Villes de rattachements Bobigny, Pantin TITULAIRE DU POSTE : Localisation 48,rue Louise Michel 93000 BOBIGNY Version 1 Composition

Plus en détail

Le recours interrégional en Oncopédiatrie : retour d expérience après 1 an de fonctionnement d ISOCELE

Le recours interrégional en Oncopédiatrie : retour d expérience après 1 an de fonctionnement d ISOCELE Le recours interrégional en Oncopédiatrie : retour d expérience après 1 an de fonctionnement d ISOCELE (Interrégion Sud-Ouest contre les Cancers Et Leucémies de l Enfant et de l adolescent) Dr Anne NOTZ*

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST 3ème CYCLE Justification et finalité : son

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

Des psys à l hôpital général

Des psys à l hôpital général Des psys à l hôpital général Dr Fabrice BOYER psychiatre Praticien Hospitalier Unité de Psychiatrie d Urgence et de Liaison (UPUL) Hôpital Saint Joseph Saint Luc Parcours personnel - Ancien interne des

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION DES LOCAUX DE L UNITE TRANSVERSALE D EDUCATION THERAPEUTIQUE AU CENTRE HOSPITALIER DE BETHUNE PRESENTATION DE l UTEP En juillet 2003, l Hôpital s est doté d une Unité

Plus en détail

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Etude du CRP-Santé Conférence de presse 26 Septembre 2013 SOMMAIRE Contexte Méthodologie Résultats Quelques chiffres clés Le cadre politique

Plus en détail

CES Stomathérapie. Professionnel

CES Stomathérapie. Professionnel CES Stomathérapie Université Tunis-El Manar Institut Supérieur des Sciences Infirmières de Tunis CES Professionnel L infirmier (ère) Stomathérapeute 1- Identification du parcours proposé : 1-1- Rattachement

Plus en détail

Cancérologie: la roue de la confiance

Cancérologie: la roue de la confiance Cancérologie: la roue de la confiance B. Danhieux, I.Rousseau,G-B Zocco 20 septembre 2012 INTRODUCTION 60.000 nouvelles tumeurs cancéreuses diagnostiquées chaque année en Belgique o1 homme sur 3 o1 femme

Plus en détail

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) :

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Les meilleures expertises du CHU Amiens-Picardie rassemblées dans un pôle d excellence régional. Avril 2014 1 Communiqué de synthèse La prévention,

Plus en détail

Travail social en milieu hospitalier et cancer. Formation des IDE aux soins de support 9 février 2012

Travail social en milieu hospitalier et cancer. Formation des IDE aux soins de support 9 février 2012 Travail social en milieu hospitalier et cancer Formation des IDE aux soins de support 9 février 2012 Missions du service social hospitalier Selon le décret 93-652 du 26 mars 1993 Aider les personnes, les

Plus en détail

FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME ************************

FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME ************************ / FORMATIONS et RESEAUX Année 2014-2015 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE ************************ Service de Psychiatrie De l Enfant et de l Adolescent CHU Caen Pr. Jean-Marc Baleyte, Chef

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER ET QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion

Plus en détail

3ème Séminaire européen du SIDIIEF. «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers»

3ème Séminaire européen du SIDIIEF. «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» P.HEISSAT-Décembre 2007 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois

Plus en détail

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE Karine CHELLES José TRIGANCE Cadres de santé chargés de formation IFSI D ANNECY 06/11/2014 PLAN PRESENTATION

Plus en détail

Être Psychologue en Cancérologie

Être Psychologue en Cancérologie Être Psychologue en Cancérologie Mission Possible? Florence NORE - Psychologue Équipe Mobile de Psycho Oncologie Adulte CHU / Centre Jean Perrin 9 novembre 2004 Qu est-ce qu un Psychologue?/ Qu est-ce

Plus en détail

Cap sur l Autisme. Former pour favoriser et améliorer la qualité de l accueil et de l accompagnement

Cap sur l Autisme. Former pour favoriser et améliorer la qualité de l accueil et de l accompagnement Cap sur l Autisme Former pour favoriser et améliorer la qualité de l accueil et de l accompagnement Service d Accompagnement SUSA-Bruxelles (Service Universitaire Spécialisé pour personnes avec Autisme)

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision DOSSIER DE PRESSE Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision Inauguration du CyberKnife M6 au Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis de Rennes 20 février

Plus en détail

MARTAA vous propose: Plan d actions 2009-2010

MARTAA vous propose: Plan d actions 2009-2010 MARTAA vous propose: Plan d actions 2009-2010 1 - ACTEUR et FORMATEUR Deux volets : Médical (PMSI MCO, SSR, PSY ) Finances & Contrôle de gestion Principe : Un plan de formation est proposé chaque année.

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres? 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2:

Plus en détail

L Atelier Santé Ville à Rennes

L Atelier Santé Ville à Rennes L Atelier Santé Ville à Rennes Fort d une dynamique historique de travail autour des enjeux de santé, la Ville de Rennes dispose d un atelier santé ville depuis 2006. L ASV est porté par la Direction Santé

Plus en détail

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Données épidémiologiques 2008 2009 2010 2011 Total 1707 1623 1809 1755

Plus en détail

Tabac Alcool - Cancer

Tabac Alcool - Cancer Tabac Alcool - Cancer Relation soignant-soigné Dr Lila Simon-Rendu Médecin coordonateur du réseau Oncovannes Médecin en oncologie médicale CHBA (Ex-Tabacologue - CHU de Nantes) Avec la collaboration du

Plus en détail

Coopération infirmier médecin dans le suivi des patients vivant avec le VIH

Coopération infirmier médecin dans le suivi des patients vivant avec le VIH Coopération infirmier médecin dans le suivi des patients vivant avec le VIH Une nouvelle perspective dans le parcours de soins? FOUQUET MA, CHAUSSADE H, CLEMENT A, BARON D, ALBERT D, BERNARD L, GRAS G

Plus en détail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail INFIRMIER EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Infirmier en santé mentale Si emploi type, fiche métier source : 1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD. 29 septembre 2015

Télémédecine en EHPAD. 29 septembre 2015 Télémédecine en EHPAD 29 septembre 2015 Ordre du jour Contexte Retour d expérience Cellule régionale / Centre Expert 6 EHPADs Conclusion Contexte Contexte général Organisation 1 cellule régionale Plusieurs

Plus en détail

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares»

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» (mars 2007) Ministère de la Santé et des Solidarités DHOS Bureau O4 1 Table des matières 1. DESCRIPTION DU CENTRE DE COMPETENCES...4 1.1 L'EQUIPE

Plus en détail

Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux. Caen, le 19 octobre 2012

Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux. Caen, le 19 octobre 2012 Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux Caen, le 19 octobre 2012 1 Mesure 17 du plan Alzheimer et maladies apparentées 2008-2012 Identification d unités cognitivocomportementales

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

Expérimentation de la méthode du patient traceur au CHU de Tours

Expérimentation de la méthode du patient traceur au CHU de Tours Expérimentation de la méthode du patient traceur au CHU de Tours Professeur Patrice BEUTTER Cidàlia MOUSSIER Jeudi 12 juin Rencontre régionale qualité / Securité des soins Certification V2014 : INTRODUCTION

Plus en détail

Bilan d activité 2006-2008

Bilan d activité 2006-2008 Bilan d activité 2006-2008 Sommaire Présentation du 3C Les missions du 3C... 4 Les partenaires du 3C... 5 Les acteurs locaux du 3C... 7 Les activités du 3C Activités autour du patient... 8 Réunions de

Plus en détail

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés?

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? Pilar Léger, psychologue au CRCM pédiatrique de Nantes 4èmes rencontres ETP, Lyon 14 Novembre 2014 Définition

Plus en détail

Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge

Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge Du réseau r Oncosud au Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge Myriam COULON-NEVEU Coordinatrice 1 Contexte Annonce en janv. 2008 de l arrêt du financement du réseau Oncosud en juin Volonté de l ARH/URCAM

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

Priorisation et promotion d essais par l EMRC

Priorisation et promotion d essais par l EMRC par l EMRC Pr Claude Linassier Journée du Réseau Matinée de l EMRC : la recherche clinique en réseau Château royal de Blois 5 décembre 2013 Les missions de l EMRC Répondre aux besoins des investigateurs

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master professionnel de psychologie, Ingénierie de la Formation et de l Insertion Professionnelle (IFIP). Autorité responsable

Plus en détail

Parcours métiers certifiants. Infirmier clinicien en cancérologie

Parcours métiers certifiants. Infirmier clinicien en cancérologie Réf. : 1152 PRAXIS Parcours métiers certifiants Infirmier clinicien en cancérologie En partenariat avec l AFITCH-OR (association française des infirmiers en thérapie cellulaire et hématologie, en oncologie

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

du 1 au 11 juin 2010

du 1 au 11 juin 2010 RÉUNION D INFORMATION Parcours de M2-Pro CLINIQUE DU TR AVAIL enseignements le mercredi après-midi mercredi 2 juin de 15 à 17h : Information et inscription Des étudiants de la promotion actuelle seront

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail