Nantes et la traite négrière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nantes et la traite négrière"

Transcription

1 Victor Schœchr ( ), Hnri Dcaisn, 1832 Vi d Fssnhim Ls aboitions, un combat diffici t inachvé En Franc, au 18 sièc, mouvmnt aboitionnist émrg ntmnt t s hurt à d puissants intérêts commrciaux. L aboitionnism n Franc n mobiis guèr opinion pubiqu t rst circonscrit aux miiux ds intctus. Si pusiurs artics d Encycopédi condamnnt vigourusmnt idéoogi cooniaist, pu d auturs vont jusqu au bout d urs convictions. Ainsi, a Société ds Amis ds Noirs, créé n 1788, s prononc pour a supprssion d a trait mais pour maintin provisoir. Au début d a Révoution, débat sur a qustion d a trait t n a pas iu. Ls armaturs négrirs poursuivnt urs activités jusqu n D a Révoution français à a Scond Répubiqu, a chronoogi d aboition d a trait t s éta sur pus d un dmi-sièc. Ctt ongu duré attst ds résistancs qu i a fau vaincr. C st tardivmnt, 16 puviôs an II (4 févrir 1794), qu a Convntion nationa aboit scavag dans s coonis. Bonapart étant Prmir Consu, a oi du 30 foréa an X (20 mai 1802) rétabit a trait t scavag. Napoéon décrèt intrdiction d a trait 29 mars 1815, mais i faut un ordonnanc t trois ois ntr 1817 t 1831 pour mttr un trm à a trait. Son intrdiction n pouvait cpndant êtr totamnt rspcté tant qu scavag prsistait. C st Victor Schœchr, sous-scrétair d Etat aux Coonis, qui obtint 27 avri 1848 a signatur du décrt d aboition dans s coonis françaiss. À éch du mond, combat pour aboition s poursuit dpuis pus d dux siècs, crtains pays n ayant rnoncé à sa pratiqu éga qu à a fin du 20 sièc, sans toutfois y mttr rémnt un trm. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Th aboitions of savry, a difficut and unfinishd strugg In 18 th cntury Franc, th aboitionist movmnt mrgd sowy and cam up against powrfu commrcia intrsts. It was nvr to hav th forc of th British movmnt d by mn such as th Rvrnd Thomas Carkson and th MP Wiiam Wibrforc. Aboitionism in Franc hardy mobiisd pubic opinion at a and rmaind confind to intctua circs. Athough svra artics of Didrot s Encycopédi vigorousy condmnd th cooniaist idoogy, fw othr writrs took thir convictions to thir ogica concusions. For xamp, th Société ds Amis ds Noirs, foundd in 1788, cad for th supprssion of th sav trad but with th provisiona maintnanc of savry. At th start of th Frnch Rvoution, thr was no dbat on th qustion of th sav trad and savry. Th sav-trading ship ownrs pursud thir activitis unti Th chronoogy of th aboition of th sav trad and savry covrs ovr haf a cntury, from th Frnch Rvoution up to th Scond Rpubic. This ong strugg points to th rsistanc that had to b ovrcom. It was ony four yars aftr th Rvoution, on 4 Fbruary 1794, that th Nationa Convntion aboishd savry in th coonis and grantd Frnch citiznship to a pop rgardss of thir coour. But whn Napoon bcam First Consu, th aw of 20 May 1802 r-stabishd th sav trad and savry. Napoon dcrd th prohibition of th sav trad on 29 March 1815, but it took an ordinanc and thr aws passd btwn 1817 and 1831 to put an nd to th trad. But its prohibition coud not b totay nforcd as ong as th condition of savry prsistd. It was Victor Schœchr, Undr-Scrtary of Stat for th Coonis, who on 27 Apri 1848 scurd th signing of th dcr aboishing savry in th Frnch coonis. On a goba sca, th strugg for th aboition of savry continud for ovr two cnturis, with som countris making its practic iga ony at th nd of th 20 th cntury, and thn without ray bringing it to an nd.

2 Nants, vi d aboition? Scèn d trait ds Noirs sur a côt d Afriqu, Edouard Duncan (attribué à), prmièr moitié du 19 sièc d Histoir - Châtau ds ducs d Brtagn Dans cahir d doéancs, n 1789, s négociants nantais dmandnt maintin d a trait ds Noirs t ds protctions d Etat n a matièr. En févrir 1794, s députés du commrc nvoint à a Convntion, qui vint d aboir scavag, un déégation pour xprimr ur opposition à arrêt d a trait. Son ux, a survi économiqu du port impos maintin du trafic négrir. Nants n fait donc pas figur d vi aboitionnist. La trait iéga désign a trait négrièr pratiqué n contravntion avc a oi, sous a Rstauration t a Monarchi d Juit. D 1814 à 1831, Nants arm 318 navirs pour a trait t rtrouv sa pac d prmir port négrir français, assurant 70% ds xpéditions négrièrs françaiss. Dès ors, dédir un mémoria à aboition dans un vi qui jusqu au bout a utté contr aboition st-i paradoxa? Sauf à considérr isoémnt dans tmps t dans spac, prnd son sns s i st ié aux autrs fforts accompis par Nants pour rgardr n fac son passé négrir, avc ucidité, sans sntimnt d cupabiité ni voonté d rpntanc. I s agit, n s appuyant sur sa présnc dans a vi, d poursuivr un travai inachvé d rmémoration t d intrprétation, toujours nécssair car magré droit t s aboitions, a trait ds êtrs humains dans mond continu. L aboition d a trait t n Franc 1794, 4 févrir : décrt d aboition dans touts s coonis françaiss voté par a Convntion 1802 : Napoéon Bonapart rétabit scavag t a trait 1815 : Napoéon aboit a trait pndant s Cnt-Jours 1817 : ordonnanc roya intrdisant a trait négrièr 1817 : prmièr oi intrdisant a trait négrièr 1818 : duxièm oi intrdisant a trait négrièr 1831 : troisièm oi intrdisant a trait négrièr 1848 : décrt d aboition dans s coonis françaiss d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau Nants, aboitionist city? d Histoir Th aboition of th sav trad and savry in Franc 1794, 4 Fbruary: dcr aboishing savry in a th Frnch coonis votd by th Convntion 1802: Napoon Bonapart r-stabishs savry and th sav trad 1815: Napoon aboishs th sav trad during th Hundrd Days 1817: First aw prohibiting th sav trad 1818: Scond aw prohibiting th sav trad 1831: Third aw prohibiting th sav trad In th Book of Grivancs (Cahir d Doéancs) of Nants in 1789, th tradrs of Nants padd for th maintnanc of th African sav trad and th stat s protction for it. In Fbruary 1794, th sam community snt a dgation to th Convntion, which had just aboishd savry, to xprss thir opposition to th nding of th sav trad. According to thm, th conomic surviva of th port rquird th maintnanc of this trad. So Nants was not an aboitionist city. Th iga sav trad was th African sav trad practicd in contravntion of th aw during th Rstoration priod and th Juy Monarchy. From 1814 to 1831, Nants fittd out 318 ships for th sav trad and rcovrd its pac as th ading Frnch saving port, accounting for 70% of Frnch saving xpditions. Givn ths facts, is it not a paradoxica act to ddicat a mmoria to th aboition of savry in a city which opposd aboition up to th nd? Unss it is sn in isoation in tim and in spac, th Mmoria taks on ra maning if it is inkd to th othr fforts mad by Nants to ook its sav-trading past in th fac with ucidity, without fing guit or to mak an act of rpntanc. Th purpos of its prsnc in th city is to pursu th unfinishd work of rmmbring and intrprtation which is sti ncssary bcaus, in spit of th aws and aboitions, th trad in human bings continus in th word.

3 «L Aboition», Liza Marcaut-Drouard, 1998 d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn Luttr contr oubi, mttr n gard pour avnir En 2011, ouvrtur du d aboition, conçu par artist Krzysztof Wodiczko t architct Juian Bondr, marqu symboiqumnt un nouv étap dans a construction d a connaissanc t d a rconnaissanc du passé négrir. L a pour fonction d aidr à s rmémorr passé, à consrvr, transmttr t prpétur souvnir. En c sns, i s érig dans spac pubic contr s troubs d a mémoir, contr rfoumnt, occutation t oubi. I st un app à a vigianc fac aux forms contmporains d scavag n Franc t dans mond. Un pris d conscinc récnt L occutation tota ou parti du passé négrir nantais st d mis pndant 150 ans. C rfoumnt coctif génèr maais, confits d mémoir t poémiqus. A initiativ d historins, un cooqu intrnationa s tint à Nants n L rfus municipa d financr opération «Nants 85» suscit un réaction ds associations t d a société civi qui va contribur à a mis au jour du passé négrir nantais. En 1992, a prmièr xposition tmporair n Franc, consacré à a trait ds Noirs t à scavag, «Ls Annaux d a Mémoir», s ouvr à Nants t connaît un vif succès. En 1998, un coctif nantais réunissant onz associations s constitu pour fêtr 150 annivrsair d aboition. L 24 avri 1998, à initiativ d association Mémoir d Outrmr, st dévoié sur quai d a Foss un scuptur commémorativ. E st saccagé ququs jours pus tard. En juin 1998, a Municipaité décid d érigr un œuvr commémorativ, d aboition. Son ouvrtur au pubic n 2011 côt un périod d vingt-cinq ans pour a rconnaissanc du passé négrir nantais. ia r o m é M ition o b a d ag v a c s d t a t s t Nan n rait Foss a d Quai r è i r g é dau Î Fy y Bouffa ir d Histo ts d Nan u Châta ia Mémor Rcnt pubic awarnss Fighting against forgtfunss, a warning for th futur In 2011, th officia opning of th Mmoria to th Aboition of Savry, dsignd by th artist Krzysztof Wodiczko and th architct Juian Bondr, symboicay marks a nw stag in th construction of awarnss and rcognition of th saving past of Nants. Th purpos of th Mmoria is to hp pop rmmbr th past, and to prsrv, transmit and prptuat thir mmory of it. In this way, it stands in th pubic spac as a rmindr to prvnt rprssion of th facts, concamnt and forgtting. It is a ca to b vigiant in th fac of th contmporary forms of savry in Franc and in th word. Th tota or partia concamnt of th sav-trading past of Nants continud for 150 yars. This coctiv rprssion gnratd mbarrassmnt, conficts of mmory and controvrsy. On th initiativ of historians, an intrnationa symposium was hd in Nants in Th rfusa of th Municipaity to financ th Nants 85 opration d to a raction from associations and civi socity that was to contribut to throwing carr ight on th sav-trading past of Nants. In 1992, th first tmporary xhibition in Franc ddicatd to th African sav trad and savry, Ls Annaux d a Mémoir (Th Shacks of Mmory) was a big succss whn it opnd in Nants. In 1998, a coctiv bringing togthr vn associations in Nants was st up to commmorat th 150th annivrsary of th aboition. On 24 Apri 1998, on th initiativ of th association Mémoir d Outrmr (Mmory of Ovrsas), a commmorativ scuptur was unvid on th quai d a Foss. It was vandaizd a fw days atr. In Jun 1998, th Municipaity dcidd to rct a commmorativ Mmoria to th Aboition of Savry. Its officia opning to th pubic in 2011 coss a priod of 25 yars of attmpts to gain rcognition of th sav-trading past of Nants.

4 L d aboition Conçu par s artists Krzysztof Wodiczko t Juian Bondr, d aboition st un parcours qui s offr aux passants dans spac pubic urbain transformé à ds fins mémoris. «L mémoria proposé st conçu comm un évocation métaphoriqu t émotionn d a utt, principamnt historiqu, mais toujours actu, pour aboition ( ). Rié spatiamnt t symboiqumnt au Paais d Justic par a passr Victor Schœchr, affirmra importanc du rspct ds droits d Homm» Krzysztof Wodiczko t Juian Bondr, Entr a passr Victor Schœchr t pont Ann d Brtagn, immns spanad invit à un parcours commémoratif. Disséminés au so, 2000 paqus rappnt s ququ 1800 xpéditions négrièrs nantaiss ainsi qu s noms ds comptoirs négrirs d Afriqu, ds ports d sca t d vnt ds Antis françaiss fréquntés par s navirs nantais. Sous quai, passag st conçu comm un parcours méditatif «La transformation d un spac aujourd hui «vid» n «passag» prmttra d ntrr n contact, du côté trr comm du côté mr, avc so mêm d a vi. Ls visiturs du dscndront ux-mêms «vrs a mr» par un passag ongant quai du 19 sièc ( ). Un immns paqu d vrr inciné à 45, comm jté au travrs du, céébrra a grand ruptur qu rprésnt aboition. (...) C passag soutrrain sra cœur du.» Krzysztof Wodiczko t Juian Bondr, Vi - Jan-Dominiqu Biaud d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Th Mmoria to th Aboition of Savry Dsignd by th artist Krzysztof Wodiczko and th architct Juian Bondr, th Mmoria to th Aboition of Savry is a sction of th city s pubic spac transformd into a mmoria spanad. Th Mmoria proposd is dsignd to b a mtaphorica and motiona vocation of th strugg for th aboition of savry, mosty its historica past but aso its prsnt form, ( ). Linkd spatiay and symboicay to th Paais d Justic by th passr Victor Schœchr, th Mmoria wi affirm th importanc of th rspct for Human Rights. Krzysztof Wodiczko and Juian Bondr, Btwn th passr Victor Schœchr and th pont Ann d Brtagn, th immns spanad invits passrs-by to a commmorativ stro. St into th ground ar 2,000 paqus rcaing th nary 1,800 saving xpditions that st out from Nants and th nams of th sav trading posts in Africa as w as th ports of ca for sing savs in th Frnch Caribban frquntd by th Frnch ships. Undr th quay is a passagway dsignd for mditation. Th transformation of an ara now mpty into a passagway wi aow visitors to ntr into contact with th vry foundation of th city of Nants btwn and and sa. Th visitors to th Mmoria wi dscnd towards th sa by a passagway foowing th 19th cntury quay ( ). An immns sht of gass st at an ang of 45, ooking as if it wr stuck through th Mmoria, wi cbrat th grat brak with th past rprsntd by th aboition of savry. (...) This undrground passagway wi b th hart of th Mmoria. Krzysztof Wodiczko and Juian Bondr, 2005.

5 Pirr Grégoir d Rouhac, Négrini, 1757 d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn Ls bénéficiairs d a trait négrièr atantiqu «L univrsité fut fondé n Mais c st univrsité du commrc qui bri dans ctt vi. Is armnt tous s ans pusiurs navirs pour a trait ds nègrs dans s coonis françaiss. C débit d touts sorts d marchandiss st pus aisé t pus vif à Nants qu dans touts s autrs vis du royaum.» Louis d Jaucourt, Encycopédi, artic «Nants», 1765 L Hôt Montaudouin Ls produits rapportés d Martiniqu, d Guadoup t d Saint-Domingu par s navirs négrirs nantais sont ds produits d ux, dvnus à a mod au sin d a nobss t d a grand bourgoisi. Ainsi cacao, café t surtout, à Nants, sucr font ur apparition sur s tabs ds pus richs. Rapidmnt, a bourgoisi dans son nsmb imit cs nouvs pratiqus cuinairs, qui témoignnt d un crtain aisanc. Un fami d armaturs t négociants : s Montaudouin En 1725, s Montaudouin, n tant qu armaturs, sont à a têt d a prmièr fortun nantais. Is pratiqunt commrc maritim sous touts ss forms. D 1716 à 1722, is armnt a moitié ds xpéditions négrièrs nantaiss. Is invstissnt un part ds bénéfics dans achat d titrs d propriété t d chargs anobissants. Au début du 18 sièc, is font égamnt construir au cœur du quartir du négoc, un hôt situé sur quai d a Foss, au n 56. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Th bnficiaris of th Atantic sav trad Th Univrsity of Nants was foundd in But it is th univrsity of trad that has givn this city its ustr. Evry yar, svra ships ar fittd out for th trad in Ngro savs in th Frnch coonis. This trad in a sorts of mrchandis is smoothr and mor fficint in Nants than in a th othr citis of th kingdom. Louis d Jaucourt, Encycopédi, artic on Nants, 1765 Th products brought back from Martiniqu, Guadoup and Saint-Domingu (Haiti) by th saving ships of Nants wr uxury products that had bcom fashionab among th nobiity and rich mrchant cass. Cocoa, coff and, spciay in Nants, sugar, mad thir apparanc on th tabs of th rich. Soon th ntir midd cass was imitating ths nw cuinary tasts, which wr quit xpnsiv at th tim. A ship-owning and mrchant famiy: th Montaudouin In 1725 th Montaudouin ship-owning famiy was th richst in Nants. It had a hand in a forms of maritim trad. From 1716 to 1722 it snt out haf of a th sav-trading xpditions that ft from Nants. Th famiy invstd part of its profits in buying up proprtis and positions that confrrd tits of nobiity. In th ary 18 th cntury thy aso buit a mansion at no. 56 on th quai d a Foss, in th cntr of th trading district.

6 Portraits d nfants du mond soumis au travai forcé Organisation Intrnationa du Travai, P. Dahoch, A. Khmka, M. Crozt L scavag contmporain, un combat d actuaité «L scavag st état ou condition d un individu sur qu s xrcnt s attributs du droit d propriété ou crtains d ntr ux.» Artic 1 r, Titr 1, d a Convntion rativ à scavag, signé à Gnèv 25 sptmbr Après un combat d dux siècs pour aboition à travrs mond t a pris d conscinc progrssiv ds crims qu constitunt commrc d êtrs humains t travai forcé, on pourrait pnsr qu d ts pratiqus n ont pus cours au 21 sièc. Pourtant, Organisation ds Nations Unis t Organisation Intrnationa du Travai stimnt qu scavag contmporain t travai forcé concrnnt n 2011, ntr 200 t 250 miions d prsonns dans mond, dont un grand part d nfants. L scavag t a srvitud prnnnt d nouvs forms, ngobant a prostitution, trafic d migrants, s mariags forcés. Parmi s mutips forms actus dans mond, on distingu trois grands catégoris : a prsistanc traditionn (srvitud pour dtts t vnt d nfants), principamnt n Asi t n Afriqu, xpoitation d a main d œuvr dans ds conditions d srvitud xtrêm (mins, usins d sous-traitanc, pantations), principamnt n Amériqu cntra t du Sud, n Afriqu, n Asi t au Moyn-Orint, t a srvitud domstiqu candstin, principamnt n Europ. Son Organisation Intrnationa du Travai, a trait ds êtrs humains st un commrc très ucratif qui arriv n troisièm position après trafic d drogus t d arms. E génèrrait jusqu à 27 miiards d uros d chiffr d affairs annu. En 2007, Organisation pour a Sécurité t a Coopération n Europ a stimé qu 137 pays sont concrnés à titr d pays d dstination t 127 à titr d pays d origin. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Contmporary savry, th fight gos on Aftr a strugg asting two cnturis for th aboition of savry around th word and th progrssiv awarnss of th crims invovd in th trad in human bings and forcd abour, it might b thought that such practics nd no ongr b combatd in our nightnd 21 st cntury. Howvr, th Unitd Nations and th Intrnationa Labour Organization stimat that in 2011 contmporary savry and forcd abour concrn btwn 200 and 250 miion pop around th word, a arg part of whom ar chidrn. Savry and srvitud hav takn nw forms, incuding prostitution, th traffic in migrants, and forcd marriags. Th mutip forms of savry in today s word fa into thr main catgoris: th prsistnc of traditiona savry (srvitud for dbts and th sa of chidrn), principay in Asia and in Africa, th xpoitation of manpowr in conditions of xtrm srvitud (mins, subcontracting factoris, pantations), principay in Cntra and South Amrica, Africa, Asia and th Midd East, and candstin domstic srvitud, principay in Europ. According to th Intrnationa Labour Organization, th trad in human bings is a vry ucrativ trad that coms in third position aftr th traffic in drugs and wapons. It is stimatd to gnrat up to 27 biion ach yar. In 2007, th Organisation for Scurity and Coopration in Europ stimatd that 137 countris ar invovd as dstination countris and 127 as countris of origin.

7 Emprint d indinn d trait, fin du 18 sièc d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn Nants, prmir port négrir d Franc Pan, profi t distribution du navir La Mari-Séraphiqu, Rné Lhrmitt, vrs 1770 d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn Au 18 sièc, Nants dvint prmir port négrir d Franc, point d départ d pus d 42% ds xpéditions d trait françaiss ntr 1707 t D grands famis d armaturs nantais s spéciaisnt dans c commrc. Pus argmnt, nsmb du négoc st impiqué dans a trait atantiqu. L capita nécssair à armmnt d un navir négrir impiqu apport d pusiurs invstissurs. L assortimnt n marchandiss d trait (arms, cauris, acoos, t surtout txtis) répond à a dmand n produits uropéns sur s côts africains. Ls négrirs nantais abordnt principamnt s régions situés au sud du Nigr t Ouidah sur a côt ds Escavs. L Sénéga t Goré constitunt surtout ds scas. Ls navirs rjoignnt aors s Antis françaiss t notammnt Saint-Domingu. D rtour vrs Nants, navir transport ds produits tropicaux. L commrc dirct, dit «n droitur», avc s îs prmt égamnt arrivag ds produits cooniaux n Franc. Ls coons paint ainsi s scavs achtés à crédit. Par c trafic, a vi t a région nantais bénéficint d rtombés économiqus. Crtains industris fournissnt s bins échangés sur s côts africains contr ds scavs, d autrs transformnt s produits rapportés ds coonis. Ls tois imprimés rprésntnt ntr 60 t 80% d a vaur d a cargaison d un navir négrir, au départ. Dans a vi, après 1758, sur s îs d a Ptit t d a Grand Biss, d nombruss manufacturs d tois imprimés apparaissnt. Environ 1200 prsonns y travaint t piècs d tois y sont fabriqués, chaqu anné. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Nants, ading sav-trading port in Franc In th 18 th cntury, Nants bcam th ading sav-trading port in Franc, th point of dpartur for ovr 42% of Frnch saving xpditions btwn 1707 and Outstanding ship-owning famiis in Nants spciaisd in this trad. In fact, th ntir trading community was invovd in th Atantic sav trad. Th capita rquird to fit out a sav-trading ship invovd th contribution of a numbr of invstors. Th suppy of mrchandis (wapons, cowris, acoho and abov a txtis) mt th dmand for Europan products on th African coasts. Th savrs from Nants mainy targtd th rgions situatd south of th Nigr and Ouidah on th Sav Coast. Goré isand off Dakar in Snga was a major trading cntr. Th ships thn st out for th Frnch Caribban, notaby for th Saint-Domingu coony (Haiti) on th isand of Hispanioa. Th ships rturnd to Nants carrying tropica products. Dirct trad with th isands aso nabd th importation of coonia products in Franc. Th cooniaists paid for th savs thy acquird with th crdit thy arnd from ths xports. This trad brought conomic bnfits to th city and rgion of Nants. Som industris suppid th goods tradd on th African coasts for savs, whi othrs procssd th products brought back from th coonis. Printd txtis rprsntd btwn 60 and 80% of th vau of th cargo of a saving ship stting out from Nants. In th city, aftr 1758, on th isands cad th Ptit and Grand Biss, numrous sma factoris producing printd txtis wr instad. About 1,200 pop workd in thm and 112,000 txti artics wr manufacturd thr ach yar.

8 Ls ports uropéns d a trait négrièr D après D Etis, D Richardson, Atas of th Transatantic sav trad, 2010 Ya Univrsity MER Montros Grnock Gasgow Lith DU NORD Whithavn Lancastr Pouton Hu Livrpoo Groningn Chstr Cork Copnhagn Tx Piau Hamburg Emdn Enkhuizn Hvotsuis Amstrdam Vissingn Rottrdam London Mordijk Middburg Poo Dunkrqu Cows Portsmouth L Havr Dipp Bristo Lym Pymouth Dartmouth OCÉAN Brst Lorint ATLANTIQUE Vanns Honfur Saint-Mao Nants La Roch Rochfort Bordaux NOMBRE DE CAPTIFS Bayonn Marsi Oporto Lisbon Embarqués rcncés MER % % Embarqués présumés Tota ds mbarqués MEDITERRANÉE Svi Cadiz L Europ négrièr Entr 16 t 19 sièc, a pupart ds nations uropénns participnt à a trait négrièr atantiqu. Crtains armnt ds navirs, comm Angtrr (41,3% ds xpéditions), Portuga (29,3%), a Franc (19,2%), a Hoand (5,7%) t Danmark (1,2%). D autrs financnt La trait atantiqu fonctionn son s xpéditions négrièrs sans s organisr schéma du «commrc trianguair» ou dirctmnt, comm a Suiss qui a ds fiias com«circuitux». L «triang» s ffctu mrcias dans s grands ports d Europ. Nombrux ainsi : s navirs chargés d marchandiss sont égamnt s pays qui produisnt s cargaisons d dstinés à achat ds captifs, homms, marchandiss échangés contr ds captifs africains fmms t nfants, s rndnt - dpuis (txtis, arms, vrrri, outis, métaux...) ou qui Europ - sur s côts d Afriqu où ont fournissnt s équipags ds navirs négrirs. Au fina, iu s transactions. Puis is travrsnt d Cadix à Oso, d Vnis à Livrpoo, c st un grand Atantiqu pour rjoindr s part du continnt uropén qui s st impiqué dans Antis ou continnt américain commrc négrir. où sont vndus s captifs qui dvinnnt scavs dans s pantations. Enfin, s navirs chargés d productions coo nias rntrnt n Europ. L «triang» ia r o m é M ition o b a d ag v a c s d t a t s t Nan n rait Foss a d Quai r è i r g é dau Î Fy y Bouffa ir d Histo ts d Nan u Châta ia Mémor Sav-trading Europ Th triang Th Atantic sav trad functiond according to th princip of trianguar or circuitous trad. Th triang was organisd in this way: th ships oadd with mrchandis intndd for purchasing captivs mn, womn and chidrn st out from Europ for th coasts of Africa whr th transactions took pac. Thn thy crossd th Atantic to th Caribban isands or th Amrican continnt whr thy sod ths captiv who bcam savs on th pantations. Finay, th ships oadd with coonia products rturnd to Europ. Btwn th 16th and th 19th cntury, most of th Europan nations took part in th Atantic trad in African captivs. Som fittd out ships, for xamp Engand (41.3% of xpditions), Portuga (29.3%), Franc (19.2%), Hoand (5.7%) and Dnmark (1.2%). Othrs financd savtrading xpditions without organising thm dircty, such as Switzrand, which had trading subsidiaris in th main ports of Europ. Many countris aso producd th cargos of mrchandis bartrd for African captivs (txtis, wapons, gasswar, toos, mtas, tc.) or suppid th crws of th saving ships. Ovra, from Cadiz to Oso and from Vnic to Livrpoo, a arg proportion of th Europan continnt was invovd in th African sav trad.

9 Pan ds vingt-quatr maisons «réguièrs» à construir, grèv d a Sauzai, Goubrt, 1723 Archivs municipas «Cs Mssiurs du commrc» Escav présntant un patau d cigars, fin 18 sièc d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn Un important t rich communauté marchand s dévopp grâc à a fortun maritim du port. Ctt bourgoisi aisé, nrichi n grand parti par a trait ds Noirs t commrc coonia, règn sur activité portuair. E s affich n édifiant d uxuux hôts n vi t ong d a Loir, pus particuièrmnt sur î Fydau t sur quai d a Foss. Ls tracs t référncs xpicits à a trait négrièr sont très rars dans a vi. Ls façads d tuffau ornés d mascarons ds hôts d î Fydau témoignnt ds richsss accumués t ds grands «mbissmnts» d a vi au 18 sièc. Ls mascarons, cs visags scuptés dans a pirr, évoqunt a mr, commrc t Afriqu, à imag d c qu on trouv dans a pupart ds ports français d a côt atantiqu. L goût du ux coonia t d xotism s xprim égamnt à intériur ds appartmnts du négoc. L motif «au Noir» s dévopp dans s arts décoratifs, ornant s dmurs ds grands négociants. Dès 1723, un projt privé va prmttr a réaisation d un nsmb d 24 immubs sur î d a Sauzai, dvnu n 1727 î Fydau. Un association d négociants actionnairs financ. En 1789, un cntain d négociants habitnt î ainsi qu quatorz capitains d navir, siz commis négociants, cnt quinz «gns d métirs» t trnt t un batirs. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Ths trading Gntmn A arg and rich community of mrchants dvopd thanks to th maritim trad of th port of Nants. This affunt midd cass, nrichd argy thanks to th sav trad and trad with th coonis, dominatd th port s activity. It dispayd its wath by buiding uxurious mansions in th city and aong th rivr Loir, mor particuary on Fydau isand and on th quai d a Foss. Expicit tracs of and rfrncs to th African sav trad ar vry rar in th city. Th façads of cacarous tufa adornd with oftn grotsqu mascaron masks on Fydau isand tstify to th richs accumuatd and th arg-sca mbishmnts of th city in th 18th cntury. Ths carvd ston facs vok th sa, trading and Africa, as can b sn in most of th Frnch ports on th Atantic coast. Th tast for coonia uxury and xoticism was aso xprssd in th intrior of th apartmnts of th trading cass. Back pattrns ( au Noir ) wr dvopd in th dcorativ arts, adorning th rsidncs of th ading tradrs. Bginning in 1723, a privat construction projct d to th rction of 24 staty apartmnt buidings on th î d a Sauzai, rnamd î Fydau in An association of mrchant sharhodrs financd it. In 1789, a hundrd tradrs ivd on th isand, as w as fourtn ship captains, sixtn mrchant s agnts, on hundrd and fiftn tradsmn and thirty-on boatmn.

10 L prcmnt d ori, anonym, duxièm moitié du 18 sièc d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn La popuation noir à Nants au 18 sièc On ntnd parfois dir à Nants qu s cargaisons d scavs y étaint vndus t qu s Noirs étaint nchaînés dans s cavs ds immubs. Ctt rumur st fauss : aucun navir négrir n a jamais débarqué d captifs à Nants, ni dans s autrs ports négrirs. Si rcnsmnt d a popuation noir n Franc organisé n 1777 n st pas réaisé d manièr rigourus à Nants, i prmt d stimr à nviron 700 nombr d Noirs t d gns d couur à Nants. I s agit ssntimnt d homms juns qui ont pour maîtrs ds mmbrs d a bourgoisi du négoc, ds propriétairs d habitations coonias t ds capitains d navirs négrirs. Is n vinnnt pas dirctmnt d Afriqu mais ont transité par s coonis. A Nants, cs homms apprnnnt pour a pupart un métir qui sra uti à économi d a pantation orsqu is sront rnvoyés dans s îs, notammnt dans a confction ds tonnaux qui sont nécssairs au transport ds produits d rtour t dans habimnt. Bin qu a présnc ds Noirs n Franc soit strictmnt régmnté, s Nantais n décarnt pas systématiqumnt a présnc d urs scavs. d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Th back popuation in Nants in th 18 th cntury On somtims hars it said in Nants that th cargos of savs wr sod hr and th Africans wr chaind in th cars of buidings. This rumour is fas: no saving ship vr offoadd savs in Nants, nor in th othr saving ports. Athough th cnsus of th back popuation in Franc organisd in 1777 was not carrid out vry rigorousy in Nants, it aows us to stimat that thr wr about 700 back and mixd-rac pop in Nants. For th most part thy wr young mn whos mastrs wr mmbrs of th tradr cass, ownrs of coonia pantations and captains of saving ships. Thy did not com dircty from Africa but transitd through th coonis. In Nants, most of ths mn wr taught a trad that woud b usfu to th conomy of th pantation whn thy wr snt back to th isands, notaby in making th barrs rquird for th transportation of coonia products to Franc and in making coths. Athough th prsnc of Backs in Franc was stricty rguatd, th pop of Nants did not systmaticay dcar th prsnc of thir savs.

11 Nants - Saint-Domingu, un histoir n commun Vu du Cap français t d La Mari-Séraphiqu, capitain Gaugy, jour d ouvrtur d sa vnt, troisièm voyag d Ango, d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn En 1492, Christoph Coomb baptis Hispanioa un î qu i vint d découvrir. D abord ntièrmnt sous domination spagno, î accui progrssivmnt ds Français. En 1697, traité d Ryswick découp î n dux t rconnaît officimnt a présnc français : a cooni d Saint-Domingu st fondé. Grâc à sa productivité sucrièr xcptionn, î dvint rapidmnt a principa cooni français. E st aors considéré comm a «Pr ds Antis». Pour s Nantais, Saint-Domingu st a dstination principa ds navirs d trait durant tout 18 sièc t î sur aqu is vont êtr s pus nombrux à s instar. Annoncé dans s gaztts t par affichag, a vnt ds scavs s tint à bord ou à trr. À Saint-Domingu, s vnts s concntrnt n quatr iux : Port-au-Princ, L Cap-Français, Saint-Marc t Jérémi. Ls captifs vndus aux coons rprésntnt a main d œuvr indispnsab à xpoitation ds pantations. Lurs maîtrs s font marqur au fr d un sign distinctif. Généramnt paimnt s fait à crédit, étaé sur dux ou trois ans. I s ffctu n produits agricos : sucr, café, cacao, coton t indigo gagnnt aors Europ à bord ds navirs qui font voyag dirct, dit «n droitur», aux coonis. Trois voyags n droitur sont souvnt nécssairs pour achvr paimnt ds captifs d un campagn d trait. En 1791, à a vi ds insurrctions, on dénombr à Saint-Domingu scavs, Bancs t homms d couur ibrs (métis affranchis). d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Nants and Saint-Domingu, a shard history In 1492, Christophr Coumbus gav th nam Hispanioa to an isand h had discovrd. Initiay ntiry undr Spanish domination, th isand progrssivy acquird Frnch sttrs. In 1697, th Traty of Ryswick cut th isand in two and officiay rcognisd th Frnch prsnc in th wstrn haf: th coony of Saint-Domingu was foundd (th futur Haiti). Thanks to its xcptiona productivity in sugar, th isand rapidy bcam th principa Frnch coony. It was commony rfrrd to as th Par of th Antis. For Nants, Saint-Domingu was th principa dstination for sav ships throughout th 18th cntury and th coony in which most of th savs wr instad. Announcd in th gaztts and by postrs, th sav auctions took pac on board or in th port. In Saint-Domingu, ths sas wr concntratd in four pacs: Port-au-Princ, L Cap-Français, Saint-Marc and Jérémi. Th captivs sod to th cooniaists formd th manpowr that was indispnsab for th running of th pantations. Thir ownrs had thm brandd with a distinctiv sign. Gnray th paymnt for thm was by crdit, sprad ovr two or thr yars. It took th form of agricutura produc: sugar, coff, cocoa, cotton and indigo wr snt to Europ on ships, anding in Nants as part of th dirct trad btwn th port and th coonis. Thr of ths voyags wr oftn ncssary to compt th paymnt for a shipmnt of savs. In 1791, bfor th insurrctions in this coony, Saint-Domingu had 455,000 savs, 38,360 whits and 8,370 frd mixd-rac savs.

12 Cart généra d a côt d Guiné, 1789 d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn L achat ds captifs africains «Ls Européns font dpuis ds siècs commrc d cs mahurux scavs, qu is tirnt d Guiné t ds autrs côts d Afriqu, pour soutnir s coonis qu is ont étabis dans pusiurs ndroits d Amériqu t ds Antis» Jacqus Savary d Brusons, Dictionnair Univrs d Commrc, 1730 La trait négrièr st a captur t a vnt d homms, d fmms t d nfants africains à ds marchands qui s transportnt vrs s iux où, à nouvau vndus, is dvinnnt scavs. Ctt trait a pour objctif d réaisr ds gains grâc au commrc ds captifs, t d xpoitr s coonis grâc au travai ds scavs dans s pantations. Ls Etats côtirs d Afriqu occidnta s organisnt pour répondr à a dmand croissant d captifs, généré par a coonisation outr-atantiqu. Ls arms à fu, s txtis, s acoos t s objts manufacturés sont a monnai d échang contr s captifs. Pus d 400 sits d trait jaonnnt s côts africains à a fin du 18 sièc t s navirs nantais dscndnt parfois jusqu au Mozambiqu pour constitur ur «cargaison». Ls forts t s comptoirs instaés ong ds côts n sont jamais a marqu d un domination sur trritoir africain mais s points d appui ds opérations commrcias. Arrivés sur un iu d trait, s capitains ntrnt n ration avc rprésntant du roi africain chargé ds négociations. Ls tractations sont ongus. Ls navirs rstnt généramnt ntr trois t six mois ong ds côts africains, aant d comptoirs n comptoirs, pour constitur ur «cargaison» d homms, d fmms t d nfants, qui dvindront scavs dans s coonis. Entrav utiisé à bord ds navirs négrirs d Histoir - Châtau ds ducs d Brtagn d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Th purchas of African captivs Europans hav tradd for cnturis in ths unfortunat savs whom thy tak from Guina and othr coasts of Africa to support th coonis that thy hav stabishd in svra rgions of Amrica and th Antis. Jacqus Savary d Brusons, Dictionnair Univrs d Commrc, 1730 Th African sav trad consistd of th captur and sa of African mn, womn and chidrn to mrchants who transportd thm to pacs whr thy wr sod again to bcom savs. Th goa of this trad was to mak profits through buying and sing captivs, and to xpoit th coonis thanks to th work of savs in th pantations. Th coasta stats of Wst Africa organisd thmsvs to mt th growing dmand for captivs gnratd by th coonisation of trritoris on th othr sid of th Atantic. Fir-arms, txtis, acoho and manufacturd goods wr bartrd for th captivs. Thr wr ovr 400 saving cntrs on th coasts of Africa by th nd of th 18 th cntury and ships from Nants somtims vnturd as far as Mozambiqu to compt for thir cargo. Th forts and trading posts instad aong ths coasts wr nvr outposts for th domination of African trritory but bass for trading oprations. Whn thy arrivd at a sav trading post, th captains mad contact with th rprsntativ of th African king in charg of ngotiations. Ths coud tak a ong tim. Th ships gnray rmaind btwn thr and six months on th African coasts, going from post to post unti thy had acquird thir fu cargo of mn, womn and chidrn who woud bcom savs in th coonis.

13 Sa évoquant ntrpont d un navir négrir, dans qu s captifs africains ffctuaint voyag d a «travrsé», ds côts africains jusqu aux coonis. d Histoir Châtau ds ducs d Brtagn, Aain Guiard Myths t Histoir I st ncor courant d ntndr ds prsonns évoqur s scavs nfrmés au 18 sièc dans s soussos du Châtau ds ducs d Brtagn ou dans s cavs ds immubs d î Fydau. Si cs égnds n ont rin à voir avc a réaité, s témoignnt par ur prmannc t ur résistanc, du maais d un crtain nombr d habitants avc passé négrir d a vi, ongtmps rfoué, ma connu, ma compris t ma assumé. L d Histoir, ouvrt n 2007 au Châtau ds ducs d Brtagn, st un ds iux où, aujourd hui, st abordé histoir d a trait négrièr nantais t d a participation ds Nantais au systèm scavagist dans s coonis françaiss au 18 sièc. Liu d histoir, i st pndant indispnsab du d aboition, monumnt commémoratif construit sur quai d a Foss n d aboition Nants t a trait négrièr Quai d a Foss Î Fydau Bouffay Châtau d Histoir Myths and history Pop can sti b hard rfrring to savs ockd up in th 18 th cntury in th basmnts of th Châtau ds ducs d Brtagn or in th cars of buidings on Fydau isand. Athough ths gnds hav nothing to do with historica raity, thir continuity tstifis to th unasinss of som inhabitants with th sav-trading past of th city, rprssd for many yars, not w known or undrstood and not asiy admittd. Th d Histoir, opnd in 2007 in th Châtau ds ducs d Brtagn, is on of th pacs today which tacks th history of th African sav trad in Nants and th participation of Nants in th savry systm in th Frnch coonis in th 18 th cntury. This historic pac is th indispnsab compmnt of th Mmoria to th Aboition of Savry, th commmorativ monumnt inauguratd on th quai d a Foss in 2011.

Assurer les proposants donneurs de rein

Assurer les proposants donneurs de rein Nwsttr SCOR Goba Lif Nwsttr SCOR Goba Lif Févrir Profssur Eric Thrvt, Srvic d Néphroogi, Hôpita Europén Gorgs Pompidou, Paris, Franc Pourquoi s Pays-Bas sont-is champion du mond pour nombr d donnurs vivants

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco o c s n a r Avc T iico! z t n o m ttiq u, i b v sa nou, pus sûr. c n a o c s n a Tr pus rapid, u q i t a r p pus Con éras d ditions gén vnt Conditions Généras d Vnt ds supports sans contact t ds titrs

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

C URRIC U LU M V IT A E

C URRIC U LU M V IT A E PROGRAMME DES JEUNES CADRES / YOUNG PROFESSIONALS PROGRAMME C URRIC U LU M V IT A E (A établir n 3 xmplairs dactylographiés, qui doivnt êtr nvoyés au Chf, Sction d la formation & du dévloppmnt d carrièr,

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets

Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets Dominique Foray Réunion du Groupe français de l AIPPI Octobre 2003 1 Nous nous intéressons. non pas à la PI en soi mais à l innovation

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi 2nd Session, 57th Legislature New Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 2 e session, 57 e législature Nouveau-Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 BILL PROJET DE LOI 7 7 An Act to Amend the Employment

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage»

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Introduction : La mise en esclavage et le commerce des esclaves noirs, débutés au Moyen-Age, provoquèrent le déplacement forcé de millions d africains.

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

Bill 12 Projet de loi 12

Bill 12 Projet de loi 12 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 Bill 12 Projet de loi 12 An Act to amend the Employment Standards Act, 2000 with

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Grammaire raisonnée 2 anglais : Niveau supérieur, C1 S. PERSEC, J.C. BURGUE. Editions OPHRYS.

Grammaire raisonnée 2 anglais : Niveau supérieur, C1 S. PERSEC, J.C. BURGUE. Editions OPHRYS. Voici un ensemble de recommandations pour vous permettre de préparer la rentrée prochaine. Il ne s agit pas bien sûr de tout faire mais de travailler selon vos goûts, en veillant à consolider vos connaissances

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Bill 69 Projet de loi 69

Bill 69 Projet de loi 69 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 69 Projet de loi 69 An Act to amend the Business Corporations Act and the

Plus en détail

Bill 70 Projet de loi 70

Bill 70 Projet de loi 70 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 70 Projet de loi 70 An Act respecting protection for registered retirement

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION

CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION CADRE JURIDIQUE INTERNATIONAL POUR LA DÉVELOPPEMENT DE PROGRAMMES CONTRE LA CORRUPTION International Legal Framework for Development of Anti-Corruption Programs 1 AUGMENTATION DES ACCORDS CONTRE LA CORRUPTION

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND)

STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND) 9 JUNE 2006 ORDER STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND) STATUT VIS-Av-VIS DE L ÉTAT HÔTE D UN ENVOYÉ DIPLOMA- TIQUE AUPRÈS

Plus en détail

Form of Deeds Relating to Certain Successions of Cree and Naskapi Beneficiaries Regulations

Form of Deeds Relating to Certain Successions of Cree and Naskapi Beneficiaries Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Form of Deeds Relating to Certain Successions of Cree and Naskapi Beneficiaries Regulations Règlement sur la forme des actes relatifs à certaines successions de bénéficiaires

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF BOULOGNE (92) ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE TRIANGLE APPARTEMENTS DU STUDIO AU 5 PIÈCES DANS UN QUARTIER EN PLEIN RENOUVEAU PERL INVESTISSEZ AUTREMENT!

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Number of manufacturing firms that implemented product-only innovation (in each size class)

Number of manufacturing firms that implemented product-only innovation (in each size class) Innovation indicators [Pour la version française, s.v.p. voir pages 8-14] Montreal, July 2014 Montréal, juillet 2014 The first UIS global data collection of innovation statistics was carried out between

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-406 DORS/2001-406 Current

Plus en détail

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher Figure 1 : arbre tombé au niveau de la passerelle de Cuffy, PK112 PK113 Fallen tree by the Cuffy footbridge, Km marker 113 Crédit Photo : Michèle et Gérard B. D B A / E n t e n t e d e s C a n a u x d

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

EUROMED PPRD SOUTH II - NEWSLETTER

EUROMED PPRD SOUTH II - NEWSLETTER NEWSLETTER EU FUNDED PROGRAMME EUROMED PPRD SOUTH II - NEWSLETTER ISSUE N 2 May 2015 case FORMATION MEDIA ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING AND CRISIS COMMUNICATION «La communication de crise est

Plus en détail