Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés."

Transcription

1 Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés Code de commerce Partie législative Livre VIII : De quelques professions réglementées Titre I er : Des administrateurs judiciaires, mandataires judiciaires et experts en diagnostic d'entreprise Chapitre Ier : Des administrateurs judiciaires Section 1 : De la mission, des conditions d'accès et d'exercice et des incompatibilités Sous-section 2 : Des conditions d'accès à la profession Article L811-2 Nul ne peut être désigné en justice pour exercer ces fonctions, sous réserve des dispositions particulières à certaines matières, notamment celles relatives aux mineurs et aux majeurs protégés, ou sous réserve des missions occasionnelles qui peuvent être confiées aux membres des professions judiciaires et juridiques en matière civile, s'il n'est inscrit sur la liste établie par une commission nationale instituée à cet effet. Toutefois, à titre exceptionnel, le tribunal peut, par décision spécialement motivée et après avis du procureur de la République, désigner comme administrateur judiciaire une personne physique justifiant d'une expérience ou d'une qualification particulière au regard de la nature de l'affaire et remplissant les conditions définies aux 1 à 4 de l'article L Les personnes visées à l'alinéa précédent ne doivent pas, au cours des cinq années précédentes, avoir perçu à quelque titre que ce soit, directement ou indirectement, une rétribution ou un paiement de la part de la personne physique ou morale faisant l'objet d'une mesure d'administration, d'assistance ou de surveillance, d'une personne qui détient le contrôle de cette personne morale ou de l'une des sociétés contrôlées par elle au sens des II et III de l'article L , ni s'être trouvées en situation de conseil de la personne physique ou morale concernée ou de subordination par rapport à elle. Elles doivent, en outre, n'avoir aucun intérêt dans le mandat qui leur est donné et n'être pas au nombre des anciens administrateurs ou mandataires judiciaires ayant fait l'objet d'une décision de radiation ou de retrait des listes en application des articles L , L et L Elles sont tenues d'exécuter les mandats qui leur sont confiés en se conformant, dans l'accomplissement de leurs diligences professionnelles, aux mêmes obligations que celles qui s'imposent aux administrateurs judiciaires inscrits sur la liste. Elles ne peuvent exercer les fonctions d'administrateur judiciaire à titre habituel. Les personnes désignées en application du deuxième alinéa doivent, lors de l'acceptation de leur mandat, attester sur l'honneur qu'elles remplissent les conditions fixées aux 1 à 4 de l'article L qu'elles se conforment aux obligations énumérées à l'alinéa précédent et qu'elles ne font pas l'objet d'une interdiction d'exercice en application de l'avant-dernier alinéa de l'article L Lorsque le tribunal nomme une personne morale, il désigne en son sein une ou plusieurs personnes physiques pour la représenter dans l'accomplissement du mandat qui lui est confié. Chapitre II : Des mandataires judiciaires Section 1 : Des missions, des conditions d'accès et d'exercice et des incompatibilités Sous-section 2 : Des conditions d'accès à la profession Article L812-2 I. - Nul ne peut être désigné en justice pour exercer les fonctions de mandataire judiciaire s'il n'est inscrit sur la liste établie à cet effet par une commission nationale. II. - Toutefois, à titre exceptionnel, le tribunal peut, par décision spécialement motivée et après avis du procureur de la République, désigner comme mandataire judiciaire une personne physique justifiant d'une

2 expérience ou d'une qualification particulière au regard de la nature de l'affaire et remplissant les conditions définies aux 1 à 4 de l'article L Les personnes visées à l'alinéa précédent ne doivent pas, au cours des cinq années précédentes, avoir perçu à quelque titre que ce soit, directement ou indirectement, une rétribution ou un paiement de la part de la personne physique ou morale faisant l'objet d'une mesure de redressement ou de liquidation judiciaires, d'une personne qui détient le contrôle de cette personne morale ou de l'une des sociétés contrôlées par elle au sens des II et III de l'article L , ni s'être trouvées en situation de conseil de la personne physique ou morale concernée ou de subordination par rapport à elle. Elles doivent, en outre, n'avoir aucun intérêt dans le mandat qui leur est donné et n'être pas au nombre des anciens administrateurs ou mandataires judiciaires ayant fait l'objet d'une décision de radiation ou de retrait des listes en application des articles L , L , L et L Elles sont tenues d'exécuter les mandats qui leur sont confiés en se conformant, dans l'accomplissement de leurs diligences professionnelles, aux mêmes obligations que celles qui s'imposent aux mandataires judiciaires inscrits sur la liste. Elles ne peuvent exercer les fonctions de mandataire judiciaire à titre habituel. Les personnes désignées en application du premier alinéa du présent II doivent, lors de l'acceptation de leur mandat, attester sur l'honneur qu'elles remplissent les conditions fixées aux 1 à 4 de l'articl e L , qu'elles se conforment aux obligations énumérées à l'alinéa précédent et qu'elles ne font pas l'objet d'une interdiction d'exercice en application de l'avant-dernier alinéa de l'article L III. - Lorsque le tribunal nomme une personne morale, il désigne en son sein une ou plusieurs personnes physiques pour la représenter dans l'accomplissement du mandat qui lui est confié. Partie réglementaire Livre VIII : De quelques professions réglementées Titre I er : Des administrateurs judiciaires, des mandataires judiciaires et des experts en diagnostic d'entreprise Chapitre IV : Dispositions communes Section 5 : Des sociétés d'administrateurs judiciaires et de mandataires judiciaires Sous-section 1 : Dispositions communes aux diverses sociétés Paragraphe 1 : De la constitution, de l'inscription sur la liste, des statuts et de l'immatriculation Article R La société est constituée sous la condition suspensive de son inscription sur la liste nationale des administrateurs judiciaires prévue par l'article L ou sur la liste nationale des mandataires judiciaires prévue par l'article L Article R La demande d'inscription d'une société est présentée collectivement par les associés exerçant en son sein ou par le représentant légal de la société. Elle est adressée à la commission nationale d'inscription et de discipline des administrateurs judiciaires ou à celle des mandataires judiciaires par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou remise contre récépissé. Elle est accompagnée d'un dossier qui comprend à peine d'irrecevabilité de la demande : 1 Un exemplaire des statuts de la société ; 2 Une copie de la décision d'inscription sur la li ste nationale de chaque associé exerçant en son sein ; 3 Une attestation du greffier du tribunal de commerce du lieu du siège social, constatant le dépôt au greffe de la demande et des pièces nécessaires à l'immatriculation ultérieure de la société au registre du commerce et des sociétés ; 4 La liste des associés exerçant la profession d'a dministrateur judiciaire ou de mandataire judiciaire au sein de la société avec leurs nom, prénoms, domicile et, dans le cas d'une demande d'inscription d'une société d'exercice libéral, de manière distincte avec les mêmes mentions, celle des associés mentionnés au deuxième alinéa de l'article 5 de la loi n du 31 décembre 1990 relative à l'exercice sous forme de

3 sociétés des professions libérales soumises à un statut législatif ou réglementaire ou dont le titre est protégé, avec leur profession, la part de capital qu'ils détiennent et, s'il s'agit d'une personne morale, la raison ou dénomination sociale et le siège social ; 5 Le cas échéant, un exemplaire de la délibération de l'assemblée des associés habilitant le représentant légal à demander l'inscription. Le commissaire du Gouvernement demande le bulletin n 2 du casier judiciaire des membres des organes de gestion, de direction, d'administration ou de surveillance qui ne sont pas administrateur ou mandataire judiciaire. [ ] Article R Peuvent faire l'objet d'apports à une société d'administrateurs judiciaires et de mandataires judiciaires, en propriété ou en jouissance : 1 Tous droits incorporels, à l'exclusion de ceux q ui, d'une manière directe ou indirecte, auraient pour objet ou effet de conférer une valeur patrimoniale à l'activité de mandataire de justice, tous meubles et immeubles utiles à l'exercice de la profession ; 2 Toutes sommes en numéraire. Article R L'immatriculation de la société et les formalités de publicité au registre du commerce et des sociétés sont régies par la section 1 du chapitre III du titre II du livre Ier relative au registre du commerce et des sociétés, sous réserve des dispositions des articles R et R Article R Une ampliation de la décision d'inscription de la société sur la liste des administrateurs judiciaires ou sur celle des mandataires judiciaires est adressée par les associés de la société au greffe du tribunal où a été déposée la demande d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Au reçu de l'ampliation, le greffier procède à l'immatriculation de la société. En cas de refus d'immatriculation, il en informe la commission nationale des administrateurs judiciaires ou celle des mandataires judiciaires. Article R En cas de constitution de sociétés par voie de fusion ou de scission, les articles R à R , R , R , R et R sont applicables. Article R Paragraphe 3 : De l'exercice de la profession sous la forme d'une société Sous réserve de l'application de la présente section, les dispositions législatives et réglementaires relatives à l'exercice de la profession d'administrateur judiciaire ou de mandataire judiciaire sont applicables aux associés et, lorsqu'elles peuvent être appliquées à des personnes morales, à la société elle-même. Article R Le mandat de justice est exercé par la société d'administrateurs judiciaires ou de mandataires judiciaires. Le juge désigne celui ou ceux des associés qui conduiront la mission au sein de la société et en son nom. Article R814-84

4 Un administrateur judiciaire ou un mandataire judiciaire associé exerçant au sein d'une société ne peut exercer sa profession à titre individuel ou en qualité de membre d'une autre société, quelle qu'en soit la forme. Article R Chaque administrateur judiciaire associé exerçant au sein d'une société exerce les fonctions d'administrateur judiciaire au nom de la société. Chaque mandataire judiciaire associé exerçant au sein d'une société exerce les fonctions de mandataire judiciaire au nom de la société. [ ] Article R L'associé qui a été radié de la liste ou qui a été retiré de celle-ci en application de l'article L , de l'article L , de l'article L ou de l'article L perd sa qualité d'associé et cesse d'exercer son activité professionnelle dès que la décision prononçant la radiation ou le retrait est définitive. Ses titres de capital ou parts sociales sont cédés dans les conditions fixées aux articles R et R Les dispositions des articles R et R sont applicables en cas de radiation ou de retrait de la liste. Les effets de la radiation de la société ou de tous les associés ou du retrait de tous les associés sont régis par les dispositions des articles R à R Article R A la diligence de la Commission nationale d'inscription et de discipline des administrateurs judiciaires ou de la Commission nationale d'inscription et de discipline des mandataires judiciaires, une expédition de la décision passée en force de chose jugée prononçant la radiation ou le retrait de la liste de la société ou de tous les associés exerçant en son sein est versée au dossier ouvert au nom de la société au greffe chargé de la tenue du registre du commerce et des sociétés. Article R Sous-section 2 : Dispositions applicables aux sociétés civiles professionnelles Paragraphe 1 : De la constitution Deux ou plusieurs personnes physiques inscrites sur la liste nationale prévue à l'article L ou sur la liste nationale prévue à l'article L peuvent constituer entre elles une société civile professionnelle pour l'exercice en commun de leur profession d'administrateur judiciaire ou de mandataire judiciaire. La même faculté appartient aux personnes remplissant les conditions pour être inscrites sur cette liste, sous réserve que chacune d'elles obtienne son inscription au plus tard en même temps que celle de la société. Ces sociétés reçoivent l'appellation de sociétés civiles professionnelles d'administrateurs judiciaires ou de mandataires judiciaires. Chaque associé a la qualité d'administrateur judiciaire associé, ou de mandataire judiciaire associé. Article R Les sociétés civiles professionnelles d'administrateurs judiciaires et sociétés civiles professionnelles de mandataires judiciaires sont régies par les dispositions du décret n du 3 juillet 1978 relatif à l'application de la loi n 78-9 du 4 janvier 1978 m odifiant le titre IX du livre III du code civil, sous réserve des dispositions de la présente section.

5 Article R Les statuts satisfont aux prescriptions des articles 8, 11, 14, 15, 19, 20 et 24 de la loi n d u 29 novembre Ils indiquent en outre : 1 Les nom, prénoms et domicile de chaque associé ; 2 La durée pour laquelle la société est constituée ; 3 L'adresse du siège social ; 4 La nature et l'évaluation distincte de chacun de s apports faits par les associés ; 5 Le montant du capital social, le montant, le nom bre et la répartition des parts sociales représentatives de ce capital ; 6 Le nombre des parts d'intérêts attribuées à chaq ue apporteur en industrie ; 7 L'affirmation de la libération totale ou partiel le, selon le cas, des apports concourant à la formation du capital social. Article R Le siège social de la société civile professionnelle est fixé au domicile professionnel commun à plusieurs ou à tous les associés ou au domicile professionnel de l'un d'eux. Article R La Commission nationale des administrateurs judiciaires ou la Commission nationale des mandataires judiciaires peut solliciter d'un commissaire aux comptes mentionné à l'article R un avis sur la valeur des apports en nature. Article R Les parts sociales ne peuvent être données en nantissement. Leur montant nominal ne peut être inférieur à 150 euros. Article R Les parts d'intérêts attribuées aux apporteurs en industrie sont incessibles. Elles sont annulées lorsque leur titulaire perd la qualité d'associé pour quelque cause que ce soit. Article R Les parts sociales correspondant à des apports en numéraire doivent être libérées, lors de la souscription, de la moitié au moins de leur valeur nominale. La libération du surplus intervient, en une ou plusieurs fois, soit aux dates prévues par les statuts, soit par décision de l'assemblée des associés et au plus tard dans le délai de deux ans à compter de l'inscription de la société sur la liste. Dans les huit jours de leur réception, les fonds provenant de la libération des apports en numéraire sont déposés, pour le compte de la société, à la Caisse des dépôts et consignations, chez un notaire ou dans un établissement de crédit. Le retrait de ces fonds est effectué par le mandataire de la société sur la justification de l'inscription de celle-ci sur la liste des administrateurs judiciaires ou la liste des mandataires judiciaires. Article R

6 La société ou son liquidateur est dispensé d'insérer dans un journal habilité à recevoir des annonces légales les avis et actes prévus aux articles 22, 24, 26, 27 et 29 du décret n du 3 juillet Article R Sous-section 3 : Dispositions applicables aux sociétés d'exercice libéral Des administrateurs judiciaires ou des mandataires judiciaires peuvent constituer entre eux, et dans les conditions prévues à l'article 5 de la loi n du 31 décembre 1990 relative à l'exercice sous forme de sociétés des professions libérales soumises à un statut législatif ou réglementaire ou dont le titre est protégé, avec les personnes mentionnées à cet article, une société d'exercice libéral. Article R Les sociétés d'exercice libéral d'administrateurs judiciaires ou de mandataires judiciaires à responsabilité limitée, à forme anonyme et en commandite par actions sont régies par les dispositions du livre II, sous réserve des dispositions de la présente section. Article R La commission nationale d'inscription et de discipline des administrateurs judiciaires ou la commission nationale d'inscription et de discipline des mandataires judiciaires est informée des modifications apportées à la liste des associés mentionnés au deuxième alinéa de l'article 5 de la loi n du 31 décembre 1990 et au montant de leur participation au capital. Article R La société est dispensée de procéder aux formalités de publicité prévues aux articles R et suivants. [ ] Article R Sous-section 4 : Dispositions applicables aux sociétés en participation Les sociétés en participation prévues par l'article 22 de la loi n du 31 décembre 1990 reçoiv ent l'appellation de sociétés en participation d'administrateurs judiciaires ou de mandataires judiciaires. Leur constitution fait l'objet de l'insertion d'un avis dans le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales. L'avis contient la dénomination sociale et la liste des associés. Article R Dans la quinzaine de la publication, une copie de cet avis et un exemplaire de la convention qui fonde la société en participation sont remis contre récépissé ou expédiés par lettre recommandée avec demande d'avis de réception à la commission nationale d'inscription et de discipline des administrateurs judiciaires ou à la commission nationale d'inscription et de discipline des mandataires judiciaires qui peut, dans un délai d'un mois, mettre en demeure les associés, par lettre recommandée avec demande d'avis de réception, de modifier la convention pour la mettre en conformité avec les règles applicables à la profession. Article R Le retrait ou l'admission d'un associé donne lieu à la publication mentionnée aux deuxième et troisième alinéas de l'article R et, pour le nouvel associé, les dispositions des articles R et R sont applicables.

Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 67-868 du 2 octobre 1967 pris pour l'appli cation à la profession de notaire de la loi n 66-879 du 29 novembre

Plus en détail

Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 69-1274 du 31 décembre 1969 pris pour l'ap plication à la profession d'huissier de justice de la loi n 66-87

Plus en détail

Dispositions relatives aux commissaires aux comptes au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux commissaires aux comptes au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux commissaires aux comptes au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 76-73 du 15 janvier 1976 portant applicati on à la profession de géomètre expert de la loi

Plus en détail

Code de la propriété intellectuelle

Code de la propriété intellectuelle Dispositions relatives aux conseils en propriété industrielle au regard du registre du commerce et des sociétés Code de la propriété intellectuelle Partie législative Deuxième partie : La propriété industrielle

Plus en détail

Dispositions relatives aux avocats au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux avocats au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux avocats au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 92-680 du 20 juillet 1992 pris pour l'appl ication à la profession d'avocat de la loi n 66-879 du 29 novem

Plus en détail

Code de la santé publique

Code de la santé publique Dispositions relatives aux laboratoires d analyses de biologie médicale au regard du registre du commerce et des sociétés Code de la santé publique Partie législative Sixième partie : Etablissements et

Plus en détail

CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance)

CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance) CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance) Livre VI - Des difficultés des entreprises Titre Ier - De la prévention des difficultés des entreprises Chapitre Ier - De la prévention des difficultés

Plus en détail

Code de la santé publique

Code de la santé publique Dispositions relatives aux médecins, chirurgiens-dentistes et sagesfemmes au regard du registre du commerce et des sociétés Code de la santé publique Quatrième partie : Professions de santé Livre Ier :

Plus en détail

Tableau comparatif du statut des agents sportifs

Tableau comparatif du statut des agents sportifs Tableau comparatif du statut des agents sportifs Texte actuel Article L222-5 Les dispositions des articles L.7124-9 à L.7124-12 du code du travail s'appliquent aux rémunérations de toute nature perçues

Plus en détail

Titre Ier : DISPOSITIONS MODIFIANT LE CODE DE COMMERCE

Titre Ier : DISPOSITIONS MODIFIANT LE CODE DE COMMERCE Décret n 2014-736 du 30 juin 2014 pris pour l'application de l'ordonnance n 2014-3... Page 1 sur 26 JORF n 0150 du 1 juillet 2014 page 10834 texte n 9 DECRET Décret n 2014-736 du 30 juin 2014 pris pour

Plus en détail

Société de Participations Financières de Profession Libérale par actions simplifiée Au capital de euros Siège social : STATUTS

Société de Participations Financières de Profession Libérale par actions simplifiée Au capital de euros Siège social : STATUTS Société de Participations Financières de Profession Libérale par actions simplifiée Au capital de euros Siège social : STATUTS SOMMAIRE Titre I - Forme - Dénomination - Objet - Siège Durée ARTICLE 1 Forme

Plus en détail

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL Le Conseil des Ministres de l'ohada, - Vu le Traité relatif à l'harmonisation du Droit des Affaires en Afrique, notamment en ses articles 2, 5, 6, 7, 8,

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES. TITRE I er. Dispositions modifiant le livre VI du Code de commerce. Art. 1 er.

AVANT-PROJET DE LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES. TITRE I er. Dispositions modifiant le livre VI du Code de commerce. Art. 1 er. 1 AVANT-PROJET DE LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES TITRE I er Dispositions modifiant le livre VI du Code de commerce Art. 1 er Le Livre VI du code de commerce est modifié conformément aux dispositions

Plus en détail

Article 2 Modifié par le décret n 2005-1315 du 21 octobre 2005 art. 3 J.O. du 23 octobre 2005

Article 2 Modifié par le décret n 2005-1315 du 21 octobre 2005 art. 3 J.O. du 23 octobre 2005 [Imprimer le document] - [Fermer la fenêtre] Textes Officiels Décret n 72-678 du 20 Juillet 1972 fixant les conditions d'application de la loi n 70-9 du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d'exercice

Plus en détail

TABLEAUX D EXPERTS PRES LES COURS ADMINISTRATIVES D APPEL Décret n 2013-730 du 13 août 2013

TABLEAUX D EXPERTS PRES LES COURS ADMINISTRATIVES D APPEL Décret n 2013-730 du 13 août 2013 TABLEAUX D EXPERTS PRES LES COURS ADMINISTRATIVES D APPEL Décret n 2013-730 du 13 août 2013 Le décret du 13 août 2013 précise les conditions d'inscription sur un tableau d'experts près une cour administrative

Plus en détail

THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES

THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES Au Maroc, les principales structures juridiques sont: * La Personne physique * La Société en commandite simple * La Société en commandite par actions * La Société en

Plus en détail

JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX

JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX STATUTS CONSTITUTIFS JURI VTC Page 1 sur 14 Le soussigné : Julien DUPUIS, demeurant 33, rue des Rossignols

Plus en détail

Arrête : Le ministre des finances, Vu la loi n 90-10 du 14 avril 1990, modifiée, relative à la monnaie et au crédit ;

Arrête : Le ministre des finances, Vu la loi n 90-10 du 14 avril 1990, modifiée, relative à la monnaie et au crédit ; Arrêté du 16 Chaâbane 1416 correspondant au 28 décembre 1996, portant approbation du règlement de la commission d'organisation et de surveillance des opération de bourse n 96-03 du 3 juillet 1996, relatif

Plus en détail

JORF n 0215 du 17 septembre 2014 page 15228 texte n 11. DECRET Décret n 2014-1053 du 16 septembre 2014 relatif au financement participatif

JORF n 0215 du 17 septembre 2014 page 15228 texte n 11. DECRET Décret n 2014-1053 du 16 septembre 2014 relatif au financement participatif JORF n 0215 du 17 septembre 2014 page 15228 texte n 11 DECRET Décret n 2014-1053 du 16 septembre 2014 relatif au financement participatif NOR: FCPT1415064D Publics concernés : les intermédiaires en financement

Plus en détail

Statuts. Titre I Forme Dénomination Objet Siège Durée

Statuts. Titre I Forme Dénomination Objet Siège Durée MEHDI SOFT Société par actions simplifiée Au capital de 1000 euros Siège social : 6 Résidence la chapelle 78990 ELANCOURT LE SOUSSIGNE : Mehdi ABARI, Statuts Né le 25/05/1981 à AMIENS, demeurant 6 Résidence

Plus en détail

Domiciliation de l entreprise dans les locaux occupés en commun : «domiciliation commerciale» (Art. 8-VI de la LME)

Domiciliation de l entreprise dans les locaux occupés en commun : «domiciliation commerciale» (Art. 8-VI de la LME) Les incidences de la Loi n 2008-776 de Modernisatio n de l Economie (LME) sur les déclarations et les publicités du Registre du Commerce et des Sociétés I Modifications concernant les personnes physiques

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ; Décret exécutif n 2000-48 du 25 Dhou El Kaada 1420 correspondant au 1er mars 2000 fixant les conditions et les modalités de création et d'exploitation des agences de tourisme et de voyages, p.8 Le Chef

Plus en détail

N ±13 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. Annexe au procès-verbal de la séance du 4 décembre 1984. RAPPORT " FAIT

N ±13 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. Annexe au procès-verbal de la séance du 4 décembre 1984. RAPPORT  FAIT N ±13 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 Annexe au procès-verbal de la séance du 4 décembre 1984. RAPPORT " FAIT AU NOM DE LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE ( 2 ) CHARGÉE DE PROPOSER UN TEXTE SUR

Plus en détail

Article 1 er : la section Il du chapitre 1 er du titre IV du livre VI du code de la sécurité sociale est ainsi modifiée:

Article 1 er : la section Il du chapitre 1 er du titre IV du livre VI du code de la sécurité sociale est ainsi modifiée: 1 Projet de Décret en Conseil d Etat portant modification des règles relatives à la gouvernance des sections professionnelles de la Caisse nationale d assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL)

Plus en détail

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Préambule Le soussigné : - M. ou Mme XXXXXX (Indiquer le nom, prénoms et domicile). Il a été arrêté et convenu ce qui suit : Article 1. Forme La société

Plus en détail

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Immeuble Axe Etoile 103-105 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 GERP enregistré à l ACP sous le n 477 654 743 / GP1 STATUTS TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ------- NOR : SAE0400401DL DELIBERATION N 2004-55 APF DU 11 MARS 2004 portant réglementation du registre du commerce et des sociétés. L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

Plus en détail

Associés. Sites. Emmanuel HESS. Hélène BOURBOULOUX. Jean-François BLANC. Gaël COUTURIER. Cécile DÜR. Nathalie LEBOUCHER. paris@fhbx.

Associés. Sites. Emmanuel HESS. Hélène BOURBOULOUX. Jean-François BLANC. Gaël COUTURIER. Cécile DÜR. Nathalie LEBOUCHER. paris@fhbx. Associés Emmanuel HESS Hélène BOURBOULOUX Jean-François BLANC Gaël COUTURIER Cécile DÜR Nathalie LEBOUCHER Sites Paris (75), 01.42.36.74.48 Paris la Défense(92), 01.40.97.05.41 Louviers (27), 02.32.09.37.87

Plus en détail

Modifiée par : - Délibération n 2005-26 APF du 28 janvier 2005 ; JOPF du 10 février 2005, n 6, p. 630 (1) L assemblée de la Polynésie française,

Modifiée par : - Délibération n 2005-26 APF du 28 janvier 2005 ; JOPF du 10 février 2005, n 6, p. 630 (1) L assemblée de la Polynésie française, 1 DELIBERATION n 98-63 APF du 11 juin 1998 fixant les règles de délivrance de la carte de négociant en perles de culture de Tahiti. (JOPF du 25 juin 1998, n 26, p. 1193) Modifiée par : - Délibération n

Plus en détail

TABLEAU DE CONCORDANCE

TABLEAU DE CONCORDANCE TABLEAU DE CONCORDANCE entre les articles du projet de loi n 176 réformant le statut de certaines professions judiciaires ou juridiques, des experts judiciaires et des conseils en propriété industrielle

Plus en détail

Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts

Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts Modifiée par la loi n 85-704 du 12 juillet 1985, par la loi n 85-1408 du 30 décembre 1985, par la loi n 87-998 du 15 décembre 1987, par

Plus en détail

RELATIF AUX MODALITÉS D'INSCRIPTION AUX REGISTRES DU PERSONNEL NAVIGANT PROFESSIONNEL DE L'AÉRONAUTIQUE CIVILE (JO du 28 février 1998, p.

RELATIF AUX MODALITÉS D'INSCRIPTION AUX REGISTRES DU PERSONNEL NAVIGANT PROFESSIONNEL DE L'AÉRONAUTIQUE CIVILE (JO du 28 février 1998, p. Livre IV PERSONNEL NAVIGANT Titre II PERSONNEL NAVIGANT PROFESSIONNEL Chapitre I RÈGLES GÉNÉRALES A.421.120-01 pages 2691 à 2694 Arrêté du 21 janvier 1998 RELATIF AUX MODALITÉS D'INSCRIPTION AUX REGISTRES

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS. 1. être français ou ressortissant d'un Etat membre de la Communauté européenne ; 2. jouir de ses droits civils ;

DÉLIBÉRATIONS. 1. être français ou ressortissant d'un Etat membre de la Communauté européenne ; 2. jouir de ses droits civils ; 23 avril 2002 JOURNAL OFFICIEL DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 2015 DÉLIBÉRATIONS Délibération n 081/CP du 16 avril 2002 portant réglementation des professions d'expert-comptable et de comptable libéral en Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE A L USAGE DES ÉLUS ET DES SALARIÉS DE L ASSOCIATION LIBRE RETRAITE

CODE DE DÉONTOLOGIE A L USAGE DES ÉLUS ET DES SALARIÉS DE L ASSOCIATION LIBRE RETRAITE CODE DE DÉONTOLOGIE A L USAGE DES ÉLUS ET DES SALARIÉS DE L ASSOCIATION LIBRE RETRAITE Association LIBRE RETRAITE, groupement d'épargne retraite populaire, 7 rue Marcel Hilaire 60560 ORRY la VILLE. Numéro

Plus en détail

SOUS-SECTION 3 LA VENTE GLOBALE DU FONDS DE COMMERCE [DB 12C2233]

SOUS-SECTION 3 LA VENTE GLOBALE DU FONDS DE COMMERCE [DB 12C2233] SOUS-SECTION 3 LA VENTE GLOBALE DU FONDS DE COMMERCE [DB Références du document 12C2233 Date du document 30/10/99 c. Détermination des conditions principales de la vente. 37.Le tribunal a toute latitude

Plus en détail

AVIS DE MARCHE SERVICES

AVIS DE MARCHE SERVICES Département(s) de publication : 75 Annonce No 15010700 Service Mise en ligne 27/04/2015 I. II. III. IV. VI. AVIS DE MARCHE SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2016-394 du 31 mars 2016 relative aux sociétés constituées pour l exercice en commun

Plus en détail

OHADA Acte uniforme sur le droit commercial

OHADA Acte uniforme sur le droit commercial Acte uniforme sur le droit commercial Acte adopté le 17 avril 1997 et paru au JO n 1 du 1 er octobre 1997 Index [NB - les chiffres renvoient aux numéros des articles] Acte de commerce : 2 s Agents commerciaux

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS

CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS Entre les soussignés La société NOVAXIA, Société à Responsabilité Limitée, au capital de 2 739 000 Euros, immatriculée au Registre du commerce

Plus en détail

FORMATION DES CHAMBRES DE COMMERCE

FORMATION DES CHAMBRES DE COMMERCE A - Collège électoral FORMATION DES CHAMBRES DE COMMERCE Art. 3. - Le Collège électoral appelé à élire les membres des Chambres de Commerce comprend les personnes de l'un ou l'autre sexe, chefs ou représentants

Plus en détail

Code du Travail Partie Réglementaire

Code du Travail Partie Réglementaire Code du Travail Partie Réglementaire Livre VII Dispositions particulières à certaines professions Titre VI Journalistes, artistes, mannequins Chapitre Ier Journalistes professionnels Section 4 Carte d'identité

Plus en détail

Textes de référence. II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8

Textes de référence. II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8 Textes de référence I. Code de l action sociale et des familles p.2 II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8 III. Loi n 2010-625 du 9 juin 20010 relative à

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 115, 117 et 179;

Vu la Constitution, notamment ses articles 115, 117 et 179; Ordonnance n 96-27 du 28 Rajab 1417 correspondant au 9 décembre 1996 modifiant et complétant l'ordonnance n 75-59 du 20 Ramandhan correspondant au 26 septembre 1975 portant code du rce, p.4. ( JORA N 77

Plus en détail

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières.

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Vu l'article 68 de la Constitution ; ALBERT II PAR LA GRACE DE

Plus en détail

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral Élections du Conseil d administration 2013 Protocole Electoral 2 Table des matières Table des matières 2 1. Objet du Protocole 3 2. Composition

Plus en détail

TITRE I : FORME - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL - OBJET -DUREE

TITRE I : FORME - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL - OBJET -DUREE CONSTITUTION SPRL L'AN DEUX MILLE..., Le *, Devant *, notaire résidant à *, ONT COMPARU * Comparants dont l'identité est bien connue du notaire instrumentant et qui autorisent le notaire à mentionner leur

Plus en détail

Exemple de statuts AVERTISSEMENT

Exemple de statuts AVERTISSEMENT SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE UNIPERSONNELLE D EXPERTISE COMPTABLE ET DE COMMISSAIRES AUX COMPTES Exemple de statuts AVERTISSEMENT La société par actions simplifiée se caractérise par une très large liberté

Plus en détail

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON LISTE DES PIECES À FOURNIR

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON LISTE DES PIECES À FOURNIR TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON OUVERTURE D'UNE PROCEDURE DE SAUVEGARDE LISTE DES PIECES À FOURNIR les comptes annuels du dernier exercice (bilan, compte d'exploitation, annexe) extrait d'immatriculation

Plus en détail

NIORT-ASSOCIATIONS DECRET DU 16 AOUT 1901

NIORT-ASSOCIATIONS DECRET DU 16 AOUT 1901 NIORT-ASSOCIATIONS Maison des Associations 12 rue Joseph Cugnot 79000 NIORT 05.49.09.06.09 fax : 05.49.09.23.85 site : www.niort-associations.fr DECRET DU 16 AOUT 1901 Texte complet du décret du 16 août

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 28 JUIN 2013 A 10H TEXTE DES RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 28 JUIN 2013 A 10H TEXTE DES RESOLUTIONS DIAGNOSTIC MEDICAL SYSTEMS Société anonyme au capital social de 12 039 218,99 euros Siège social : 393 rue Charles Lindbergh 34130 Mauguio RCS Montpellier 389 873 142 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 28 JUIN 2013

Plus en détail

DECLARATION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE

DECLARATION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE MISE A JOUR AVRIL 2007 MARCHES PUBLICS/ACCORDS-CADRES DECLARATION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE Dès lors que le montant du marché public est égal ou supérieur à 3000 euros TTC, cette

Plus en détail

CODE DES SOCIETES. Chapitre III De la liquidation

CODE DES SOCIETES. Chapitre III De la liquidation CODE DES SOCIETES Chapitre III De la liquidation Art.183 1er. Les sociétés sont, après leur dissolution, réputées exister pour leur liquidation. Toutes les pièces émanant d'une société dissoute mentionnent

Plus en détail

Cessation d activité. Kit de cessation d activité

Cessation d activité. Kit de cessation d activité Cessation d activité Kit de cessation d activité Adie Conseil Cessation d activité Les documents sur internet M2 Cerfa 11682*01 Déclaration de modification >> lien vers la déclaration Exemple d annonce

Plus en détail

STATUTS. Ucidomi. Société à Responsabilité Limitée à capital variable Siège Social xxxxxxxxxx. Page 1 sur 14

STATUTS. Ucidomi. Société à Responsabilité Limitée à capital variable Siège Social xxxxxxxxxx. Page 1 sur 14 STATUTS Ucidomi Société à Responsabilité Limitée à capital variable Siège Social xxxxxxxxxx Page 1 sur 14 LES SOUSSIGNÉS 1. Monsieur A... (nom, prénom, adresse,...) 2. Madame B... (nom, prénom, adresse,...)

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi (9326) sur la commission de surveillance des professions de la santé et des droits des patients (K 3 03) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Titre I Dispositions

Plus en détail

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin République du Cameroun /p.48/ /p.49/ Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin Loi N 90-36 du 10 août 1990 Loi N 90-36 du 10 août 1990 Relative à l exercice et à l organisation

Plus en détail

Incompatibilité et interdiction de gérer

Incompatibilité et interdiction de gérer regionauvergne.biz / Incompatibilité et interdiction de gérer Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 29/08/2013 Incompatibilité L'exercice de certaines professions

Plus en détail

1. Article Premier Les dispositions du présent code s appliquent à toutes les sociétés commerciales.

1. Article Premier Les dispositions du présent code s appliquent à toutes les sociétés commerciales. REPUBLIQUE TUNISIENNE CODE DES SOCIETES COMMERCIALES Publications de l Imprimerie Officielle de la République Tunisienne 2011 Loi n 2000 93 du 3 novembre 2000, (JORT n 89 du 7 novembre 2000) LIVRE PREMIER

Plus en détail

LOI n 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises (1)

LOI n 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises (1) J.O n 173 du 27 juillet 2005 page 12187 texte n 5 LOIS LOI n 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises (1) NOR: JUSX0400017L L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision

Plus en détail

SOCIETES CIVILES PROFESSIONNELLES : APPLICATION A LA PROFESSION DE NOTAIRE

SOCIETES CIVILES PROFESSIONNELLES : APPLICATION A LA PROFESSION DE NOTAIRE SOCIETES CIVILES PROFESSIONNELLES : APPLICATION A LA PROFESSION DE NOTAIRE DELIBERATION n 89-104 AT du 27 juillet 1989 portant application à la profession de notaire de la loi n 66-879 du 29 novembre 1966

Plus en détail

LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER L Assemblée Nationale a délibéré et adopté, Le Président de la République

Plus en détail

15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert

15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert SERVICE PUBLIC FEDERAL ECONOMIE, P.M.E., CLASSES MOYENNES ET ENERGIE 15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert Publié au moniteur Belge du 25 janvier 2006. ----------------------------------------------

Plus en détail

SOCIETE ANONYME A CONSEIL D'ADMINISTRATION Modification des dirigeants LA SOCIETE

SOCIETE ANONYME A CONSEIL D'ADMINISTRATION Modification des dirigeants LA SOCIETE SOCIETE ANONYME A CONSEIL D'ADMINISTRATION Modification des dirigeants LA SOCIETE DEPOT D'ACTES une copie du procès-verbal certifiée conforme par le représentant légal Si administrateur personne morale,

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 CÈDER SES PARTS SOCIALES DE SARL : CONDITIONS POUR VENDRE, PRIX, ET FORMALITÉS

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 CÈDER SES PARTS SOCIALES DE SARL : CONDITIONS POUR VENDRE, PRIX, ET FORMALITÉS CÈDER SES PARTS SOCIALES DE SARL : CONDITIONS POUR VENDRE, PRIX, ET FORMALITÉS La cession de parts de SARL Introduction Le capital social de la société à responsabilité limitée est divisé en parts sociales.

Plus en détail

Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises

Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises MB du 28 septembre 1983, entré en vigueur 01 janvier 1976 4 AR du 30 janvier

Plus en détail

S T A T U T S. Mis à jour par décision du Conseil d Administration en date du 10 janvier 2016

S T A T U T S. Mis à jour par décision du Conseil d Administration en date du 10 janvier 2016 ERYTECH PHARMA Société anonyme à Conseil d administration au capital de 784 953,10 euros Siège social : 60 avenue Rockefeller (69008) LYON 479 560 013 RCS Lyon S T A T U T S Mis à jour par décision du

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15

ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15 ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15 DU COMMERCE 1er mars 1996 (96-0763) Conseil du commerce des services Original: anglais NOTIFICATION AU TITRE DE L'ARTICLE VII:4 DE L'ACCORD GENERAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR EN ASSURANCE

GUIDE DE L INVESTISSEUR EN ASSURANCE MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE GUIDE DE L INVESTISSEUR EN

Plus en détail

C I M E N T S F R A N Ç A I S S T A T U T S

C I M E N T S F R A N Ç A I S S T A T U T S C I M E N T S F R A N Ç A I S S T A T U T S 4 novembre 2014 C I M E N T S F R A N Ç A I S Société par actions simplifiée au capital de 142.393.396 Siège Social : Puteaux (Hauts-de-Seine) Tour Ariane -

Plus en détail

Marché public. Déclaration du candidat

Marché public. Déclaration du candidat Marché public Déclaration du candidat Le présent document de 8 pages (page de garde incluse) est conforme aux exigences des articles 43 et suivants du code des marchés publics et suffit à lui seul à répondre

Plus en détail

SOMMAIRE DU TABLEAU TABLEAU COMPARATIF

SOMMAIRE DU TABLEAU TABLEAU COMPARATIF 13 SOMMAIRE DU TABLEAU TABLEAU COMPARATIF TITRE I ER MODERNISATION DES AUTORITES DE CONTROLE TITRE I ER MODERNISATION DES AUTORITES DE CONTROLE TITRE I ER MODERNISATION DES AUTORITES DE CONTROLE CHAPITRE

Plus en détail

ARCADE Centre d'information et de Documentation 6 place Barthélémy Niollon - Logis du bras d'or, Maison Darius Milhaud CS30759 13617 AIX-EN-PROVENCE

ARCADE Centre d'information et de Documentation 6 place Barthélémy Niollon - Logis du bras d'or, Maison Darius Milhaud CS30759 13617 AIX-EN-PROVENCE Article L762-3 (ancien) Le placement des artistes du spectacle visés à l'article L. 762-1 peut être effectué à titre onéreux. Peuvent seules opérer le placement effectué dans ces conditions les personnes

Plus en détail

Exemple de statuts de société par actions simplifiée d expertise comptable et de commissaires aux comptes 1 AVERTISSEMENT

Exemple de statuts de société par actions simplifiée d expertise comptable et de commissaires aux comptes 1 AVERTISSEMENT Exemple de statuts de société par actions simplifiée d expertise comptable et de commissaires aux comptes 1 AVERTISSEMENT La société par actions simplifiée se caractérise par une très large liberté statutaire.

Plus en détail

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION LA RECIDIVE La récidive est la principale cause qui permet au juge de dépasser le maximum normal de la peine. Le délinquant après avoir été condamné pour une première infraction en commet une seconde.

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

DOCUMENTATION SYNDICALE DS10053 28 MAI 2010 TEXTES TRANSPORT Décret du 30 Août 1999 TRANSPORT PUBLIC COMPTE-PROPRE

DOCUMENTATION SYNDICALE DS10053 28 MAI 2010 TEXTES TRANSPORT Décret du 30 Août 1999 TRANSPORT PUBLIC COMPTE-PROPRE Fédération Nationale du Bois Présidence Laurent DENORMANDIE www.extranet.fnbois.com DOCUMENTATION SYNDICALE DS10053 28 MAI 2010 TEXTES TRANSPORT Décret du 30 Août 1999 TRANSPORT PUBLIC COMPTE-PROPRE AVIS

Plus en détail

Sous-section 6 - Externalisation. Sous-section 7 - Délégation de la gestion d'opcvm. Chapitre IV - Règles de bonne conduite.

Sous-section 6 - Externalisation. Sous-section 7 - Délégation de la gestion d'opcvm. Chapitre IV - Règles de bonne conduite. Impression à partir d'une page du site internet de l'amf RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE L'AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Table des matières LIVRE III - PRESTATAIRES 6 Titre I - Prestataires de services d'investissement

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LA PROCÉDURE DE SAUVEGARDE : CONDITIONS D'OUVERTURE, DÉROULEMENT ET EFFETS

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LA PROCÉDURE DE SAUVEGARDE : CONDITIONS D'OUVERTURE, DÉROULEMENT ET EFFETS LA PROCÉDURE DE SAUVEGARDE : CONDITIONS D'OUVERTURE, DÉROULEMENT ET EFFETS Qu'est-ce que la procédure de sauvegarde d'une société? Quels sont ses effets et conséquences sur une entreprise? Comment entamer

Plus en détail

PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER

PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE ------------------------------ ----------------------- LOI N 99/015 DU 22 DEC 1999 PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER L Assemblée Nationale

Plus en détail

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres Je soussigné (e) Nom, Prénom Adresse agissant pour le compte de l'entreprise

Plus en détail

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008 Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL ARTICLE 101 2007 SAISON 2008 Les clubs participant aux championnats

Plus en détail

J.O. Numéro 101 du 30 Avril 2002 page 7845 Textes généraux Ministère de la jeunesse et des sports

J.O. Numéro 101 du 30 Avril 2002 page 7845 Textes généraux Ministère de la jeunesse et des sports J.O. Numéro 101 du 30 Avril 2002 page 7845 Textes généraux Ministère de la jeunesse et des sports Décret no 2002-649 du 29 avril 2002 pris pour l'application de l'article 15-2 de la loi no 84-610 du 16

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS

MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS Communication du contrat en deux exemplaires au conseil départemental (art. L. 4113-9 du code de la Santé publique). ENTRE LES SOUSSIGNÉS : (Nom - Prénom -

Plus en détail

Statuts du. Groupement d Epargne Retraite Populaire ADERIA. Association pour le Développement de l Epargne Retraite Individuelle d APICIL

Statuts du. Groupement d Epargne Retraite Populaire ADERIA. Association pour le Développement de l Epargne Retraite Individuelle d APICIL Statuts du Groupement d Epargne Retraite Populaire ADERIA Association pour le Développement de l Epargne Retraite Individuelle d APICIL Approuvés par l assemblée générale du 26 mai 2004 et modifiés par

Plus en détail

- le projet de règlement d'organisation de la société (dans la mesure où il est prévu)

- le projet de règlement d'organisation de la société (dans la mesure où il est prévu) RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE COMMISSION DU BARREAU Commission du barreau Rue des Chaudronniers 5 Case postale 3079 1211 Genève 3 Tél : 022 327 62 42 Fax : 022 327 67 61 Mail : cba-pj@justice.ge.ch L'agrément

Plus en détail

Elle est constituée sous le régime de la déclaration préalable (articles 2 et 5 de la loi).

Elle est constituée sous le régime de la déclaration préalable (articles 2 et 5 de la loi). Statuts de l'association Chapitre 1 : Dispositions Générales Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance qui peut être utilisé par les candidats ou titulaires de marchés publics

Plus en détail

I EXISTENCE D'UN OU PLUSIEURS SYNDICATS SECONDAIRES

I EXISTENCE D'UN OU PLUSIEURS SYNDICATS SECONDAIRES C.N.E.C. - Brève... janvier 2011 Commission relative à la copropriété - Recommandation n 13 bis modifiant la recommandation n 13 relative au conseil syndical (cas particuliers) - Janvier 2011 La présente

Plus en détail

LES SOCIETES D EXERCICE LIBERAL

LES SOCIETES D EXERCICE LIBERAL FICHE D INFORMATION TECHNIQUE ACTUALISATION : 7 AOUT 2015 LOI CROISSANCE ET ACTIVITE DITE «MACRON» CE QUI CHANGE POUR LES AVOCATS Loi n 2015-990 du 6 août 2015 - JORF n 0181 du 7 août 2015 page 13537 LES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE MODIFIE PAR LE CONSEIL DE SURVEILLANCE LORS DE SA REUNION DU 16 MARS 2011 Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les règles de fonctionnement

Plus en détail

MODELE DE STATUTS DE SOCIETE INTERPROFESSIONNELLE DE SOINS AMBULATOIRES (SISA)

MODELE DE STATUTS DE SOCIETE INTERPROFESSIONNELLE DE SOINS AMBULATOIRES (SISA) MODELE DE STATUTS DE SOCIETE INTERPROFESSIONNELLE DE SOINS AMBULATOIRES (SISA) 22, rue Emile-Ménier 75761 PARIS CEDEX téléphone 01 44 34 78 80 63 rue Sainte Anne 75002 Paris téléphone 01 71 93 84 50 120-122

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du CEJOE

REGLEMENT INTERIEUR du CEJOE REGLEMENT INTERIEUR du CEJOE 1. ARTICLE 1 : PREAMBULE Le présent règlement intérieur du Collège des Experts Judiciaires Ostéopathes Exclusifs, CEJOE, a pour objet de compléter les statuts et d en déterminer

Plus en détail

ASSOCIATION DE GESTION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DE PROVENCE AGA.PLP

ASSOCIATION DE GESTION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DE PROVENCE AGA.PLP ASSOCIATION DE GESTION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DE PROVENCE AGA.PLP réglement intérieur mis à jour lors de l Assemblée Générale Extraordinaire du 26 juin 2015 Association déclarée régie par la

Plus en détail

Loi n 41-80 portant création et organisation d'un corps d'huissiers de justice (1).

Loi n 41-80 portant création et organisation d'un corps d'huissiers de justice (1). Dahir n 1-80-440 du 17 safar 1401 ( 25 décembre 1980 ) portant promulgation de la loi n 41-80 portant création et organisation d'un corps d'huissiers de justice (1). LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de

Plus en détail

Chapitre VI - Des devoirs et des droits respectifs des époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945

Chapitre VI - Des devoirs et des droits respectifs des époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945 Chapitre VI - Des devoirs et droits respectifs époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945 Art. 212 - Devoirs de fidélité, secours et assistance Texte

Plus en détail

Extrait du code de commerce applicable en Nouvelle Calédonie

Extrait du code de commerce applicable en Nouvelle Calédonie Extrait du code de commerce applicable en Nouvelle Calédonie LIVRE Ier : Du commerce en général Ordonnance n 2000-912 du 18 septembre 2000, art. L. 930-1 1 TITRE Ier : De l'acte de commerce Article L.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR CARPA DE TOULOUSE MIDI PYRENEES DEFINITION DU REGLEMENT PECUNIAIRE

REGLEMENT INTERIEUR CARPA DE TOULOUSE MIDI PYRENEES DEFINITION DU REGLEMENT PECUNIAIRE REGLEMENT INTERIEUR CARPA DE TOULOUSE MIDI PYRENEES DEFINITION DU REGLEMENT PECUNIAIRE 1.1 - Conformément aux dispositions légales et réglementaires, la Caisse de Règlements Pécuniaires reçoit les dépôts

Plus en détail

GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE LILLE METROPOLE

GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE LILLE METROPOLE GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE LILLE METROPOLE 445 boulevard GAMBETTA CS 60455 59338 TOURCOING CEDEX Horaires d ouvertures : 08h30-11h30 / 12h45-16h00 Téléphone : 03-20-36-65-45 Horaires téléphoniques

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail