Le système financier entre libéralisation et règlementation 17 Janvier 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système financier entre libéralisation et règlementation 17 Janvier 2012"

Transcription

1 17 Janvier 2012

2 I. Le système financier 1. Définition Le cadre : des frontières floues Les acteurs : Banques Compagnies d assurance Entreprises d investissement (sociétés de gestion d actifs) Intermédiaires et acteurs sur les marchés Les opérations Les régulateurs et superviseurs Les banques centrales Page 2

3 I. Le système financier 2. Les risques du système financier : le risque systémique Déstabilisation de l ensemble du système financier (ou d une très large part) entraînant une chute voire un blocage des marchés financiers et donc du financement de l économie. Impact significatif sur la croissance de l économie et sur l emploi. Page 3

4 L élargissement du champ de la crise Crise des subprimes 1er dysfonctionn ement majeur de marché monétaire 1ère intervention des banques 1ère défaillance des monoliners Reprise de Bears Stern par JP Morgan à l initiative de la FED Faillite de Lehman Brothers Sauvetage d AIG Le gv.ment américain garantit les fonds monétaires Intervention des Etats et des Banques Centrales Baisse des PIB Crise budgétaire Crise des monnaies consécutive aux déficits budgétaires Fév Août 2007 Août 2007 Déc 2007 Mars 2008 Octobre 2008 T T Baisse des indices ABX Dégradation en série des notes des ABS et des CDO Crise des subprimes Crise des monoliners Crise bancaire Crise financière à caractère systémique Crise économique et sociale Crise budgétaire Page 4

5 I. Le système financier 3. Les termes du débat régulation-dérégulation Le marché efficient Les caractéristiques des marchés financiers Les limites des marchés financiers Les limites de la régulation et le shadow banking system Le nécessaire encouragement à l innovation financière Page 5

6 I. Le système financier 4. Les objectifs de la régulation : La protection des déposants (banques) et des épargnants La stabilité du système financier Page 6

7 II. Les acteurs de la régulation 1. Régulateurs nationaux et internationaux 1.1 Régulateurs internationaux : Impulsion politique : G20 Financial Stability Board (gouverneurs des Banques Centrales du G20) Pour les Banques : Comité de Bâle (BCBS) 1.2 Régulateurs européens : Comité Européen du Risque Systémique ou European Systemic Risk Board (ESRB) (European System of Financial Supervision) Règle de la co-décision : Commission Européenne Conseil Européen Parlement Européen Page 7 INTERNATIONAL REGULATEURS FSB - Comité de Bâle EUROPE SUPERVISEUR EBA NATIONAL (France) SUPERVISEUR Banque de France - ACP- Banques

8 II. Les acteurs de la régulation 1. Superviseurs nationaux : Le régulateur est une autorité publique qui définit les règles tandis que le superviseur est l autorité chargée, dans chaque pays, de s assurer de l application des règles fixées par le régulateur. S agissant des banques et des assurances en France, il s agit de l Autorité de Contrôle prudentiel (ACP). ACP : L Autorité de contrôle prudentiel est l organe de supervision français de la banque et de l assurance. L ACP est chargée de l agrément et du contrôle des établissements bancaires et des organismes d assurance. Sa mission est de veiller à la préservation de la stabilité financière et à la protection des clients des banques, des assurés et bénéficiaires des contrats d assurance. L ACP est une autorité indépendante, adossée à la Banque de France. Page 8

9 II. Les acteurs de la régulation 1. Superviseurs nationaux : AMF : l'autorité des marchés financiers est issue de la fusion de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil des marchés financiers (CMF) et du Conseil de discipline de la gestion financière (CDGF). Elle a pour objectif de renforcer l'efficacité et la visibilité de la régulation de la place financière française. Organisme public indépendant, doté de la personnalité morale et disposant d'une autonomie financière, elle a pour missions de veiller : à la protection de l'épargne investie dans les instruments financiers à l'information des investisseurs au bon fonctionnement des marchés d'instruments financiers. Page 9

10 III. Les outils de la régulation bancaire et financière 1. Politique macro-prudentielle et politique micro-prudentielle : Les acteurs de la régulation macro-prudentielle sont des entités comme le FMI ou le Comité Européen du Risque Systémique. La politique macro-prudentielle vise à éviter les bulles. Les acteurs micro-prudentiels sont : l Autorité de Contrôle Prudentiel, le comité de Bâle et les instances européennes. Les outils de régulation macro ou micro prudentielle peuvent être les mêmes : ainsi le coussin contracyclique est à la fois un outil micro prudentiel qui permet aux établissements d avoir un niveau d activités aussi régulier que possible et, d un autre côté, cela permet aux macros régulateurs d éviter les effets contracycliques des règles de Bâle II. Perspective macroprudentielle Perspective micro-prudentielle Objectif immédiat Limiter la crise financière Limiter les difficultés individuelles des institutions Objectif final Eviter les coûts en termes de Protéger le consommateur PIB (investisseur/déposant) Caractérisation du risque Considéré comme étant Considéré comme étant dépendant du comportement collectif («endogène») indépendant du comportement des individus («exogène») Corrélations entre les institutions et expositions communes Calibrage des contrôles Page 10 prudentiels Importantes Sans objet En termes de risque En termes de risques propres à systémique : du haut vers le bas chaque institution : du bas vers (top-down) le haut (bottom-up) Source : Borio, 2003 in Revue de la stabilité financière, n 13, 2009, p.37).

11 Définition et objectifs de la régulation macro-prudentielle Politique Macro-prudentielle Objectif : limiter le risque systémique Augmenter la résilience du système financier Action sur Réduire les déséquilibres qui se construisent dans le temps Institutions Marchés Infrastructures Page 11

12 La spirale de l emballement Achat d actifs financés à crédit + taux d intérêt bas Hausse du prix des actifs Création de richesse pour les acheteurs Incitation à de nouveaux achats Pression à l augmentation du levier pour majorer la rentabilité dans un univers de risque réduit Valorisation de collateral pour les prêteurs Baisse du niveau de risque pour les prêteurs Accroissement de la demande de crédit Nouvelle incitation à prêter. Accroissement de l offre de crédit Page 12

13 III. Les outils de la régulation bancaire et financière 2. Les outils de régulation micro-prudentielle bancaire : Les 3 piliers P1 : Les ratios P2 : L appréciation du superviseur P3 : L information financière Les ratios : Le ratio de solvabilité Les ratios de liquidité Page 13

14 III. Les outils de la régulation bancaire et financière 3. Les outils de régulation macro-prudentielle bancaire : Le coussin contracyclique Les règles spécifiques appliquées aux établissements à caractère systémique Page 14

15 IV. L efficacité de la régulation 1. Prévention des risques : Les facteurs de vulnérabilité du système financier La détection de bulles Les moyens de les prévenir Page 15

16 Page 16

17 IV. L efficacité de la régulation 2. Gestion des crises : L intervention des banques centrales La modification des règles prudentielles Page 17

18 Les sept phases d une crise financière Le cas particulier de la crise de l eurozone Vulnérabilité Déclenchement Accélération Contagion Crise de la liquidité Transmission de la crise du système financier à l économie Décisions arrêtées pour limiter l impact de la crise et son renouvellement Page 18

L Union bancaire européenne : un remède anti-crise. Les Rencontres de l IEFP

L Union bancaire européenne : un remède anti-crise. Les Rencontres de l IEFP L Union bancaire européenne : un remède anti-crise Les Rencontres de l IEFP Les principaux facteurs à l origine de la crise financière Un évènement déclencheur (les «subprimes») mais des origines multiples

Plus en détail

Rapport annuel Juin 2015

Rapport annuel Juin 2015 Rapport annuel Juin 2015 Avant-propos du Président C est un grand plaisir pour moi d introduire aujourd hui le rapport annuel du Haut Conseil de stabilité financière. Le Haut Conseil a été créé par la

Plus en détail

Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012. Economie Finance et Stratégie

Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012. Economie Finance et Stratégie Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012 I. Les changements règlementaires 1. Les changements règlementaires concernent non seulement les banques mais aussi l ensemble du système

Plus en détail

Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015

Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015 Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015 1. Impact de la crise globale et du «printemps arabe» sur l économie tunisienne Dr. Michel Henry Bouchet ESC-Sfax Février 2015 2. Impact

Plus en détail

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens.

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. Paris, le 15 juillet 2011 Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. L ABE (Autorité Bancaire Européenne) et les autorités de supervision nationales, dont l Autorité de contrôle

Plus en détail

Rapport annuel du Conseil de la régulation financière et du risque systémique

Rapport annuel du Conseil de la régulation financière et du risque systémique Rapport annuel du Conseil de la régulation financière et du risque systémique 1. Le Corefris réunit les acteurs publics concernés par les questions de stabilité financière et de coopération financière

Plus en détail

BANKING BUSINESS CONSULTING. Luxembourg Paris Brussels. STRESS TESTS JUNE 2012 Défis majeurs et best practices

BANKING BUSINESS CONSULTING. Luxembourg Paris Brussels. STRESS TESTS JUNE 2012 Défis majeurs et best practices BANKING BUSINESS CONSULTING Luxembourg Paris Brussels STRESS TESTS JUNE 2012 Défis majeurs et best practices 12/06/2012 1 Luxembourg Paris Brussels Les stress tests ou tests de résistance sont des techniques

Plus en détail

Novembre 2013 Adamson RASOLOFO, Economiste Principal

Novembre 2013 Adamson RASOLOFO, Economiste Principal Les instruments de la politique monétaire et ses canaux de transmission Novembre 2013, Economiste Principal Plan de la présentation i. Les objectifs de la politique monétaire ii. Les instruments de la

Plus en détail

Le risque immobilier, approche du secteur bancaire

Le risque immobilier, approche du secteur bancaire Le risque immobilier, approche du secteur bancaire Namur, 26 avril 2016 Thomas Schepens Chef du groupe Surveillance macroprudentielle Service Politique Prudentielle et Stabilité Financière Structure de

Plus en détail

Article 2 Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur au 1 er janvier 2016.

Article 2 Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur au 1 er janvier 2016. Règlement CSSF N 15-04 - taux de coussin contracyclique Règlement CSSF N 15-04 sur la fixation du taux de coussin contracyclique. - reprend: Règ. UE n 1024/2013 Dir. UE n 36/2013 (accès à l'activité

Plus en détail

COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE

COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE Virginie TERRAZA Associate professor, CREA Université du Luxembourg Ces dernières années, les établissements bancaires européens ont eu massivement

Plus en détail

2.1 Architecture du contrôle

2.1 Architecture du contrôle 2. Réglementation prudentielle 2.1 Architecture du contrôle 2.1.1 Cadre institutionnel européen En raison de la crise financière débutée en 2007, le besoin s est fait sentir d évoluer vers une surveillance

Plus en détail

Intégration financière et supervision bancaire : une perspective Européenne

Intégration financière et supervision bancaire : une perspective Européenne Intégration financière et supervision bancaire : une perspective Européenne Conférence BDF/Ferdi, Paris, mardi 27 mai 2014 Paris, le 27 mai Emmanuel Carrère, International Directorate Le projet d Union

Plus en détail

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Cédric Tille Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, and Center for Economic Policy Research (CEPR)

Plus en détail

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie.

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Journées de conférences organisées par le programme de formation des enseignants d économie

Plus en détail

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT ESILV UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT Vivien BRUNEL 05/12/2014 1 AGENDA INTRODUCTION LE TRANSFERT DU RISQUE DE CREDIT A. DERIVES DE CREDIT B. TITRISATION LA CRISE DES SUBPRIMES ET SES PROLONGEMENTS

Plus en détail

CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO

CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO Séminaire Continental ABCA, mai 2015 xx 1 PLAN 1 Evolution du cadre de politique monétaire

Plus en détail

Le point de vue du superviseur

Le point de vue du superviseur Le point de vue du superviseur LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Paris, le 2 juin 2016 LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Le point de vue du superviseur

Plus en détail

La surveillance prudentielle des institutions de dépôt

La surveillance prudentielle des institutions de dépôt La surveillance prudentielle des institutions de dépôt Journée des carrières de PRMIA Montréal Présentée par : Gouro Sall Diagne Mardi 17 mars 2015 Autorité des marchés financiers AGENDA L AUTORITÉ DES

Plus en détail

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation Danièle NOUY, Secrétaire général de l Autorité de contrôle prudentiel

Plus en détail

La modélisation et la régulation du risque systémique : défis et perspectives? Par Rama Cont (CNRS) - Séminaire BdF-Sc Po

La modélisation et la régulation du risque systémique : défis et perspectives? Par Rama Cont (CNRS) - Séminaire BdF-Sc Po La modélisation et la régulation du risque systémique : défis et perspectives? Par Rama Cont (CNRS) - Séminaire BdF-Sc Po Commentaires par Olivier de Bandt (Directeur des Etudes de l Autorité de Contrôle

Plus en détail

L intégration financière : Théorie, évidences, et leçons des expériences internationales

L intégration financière : Théorie, évidences, et leçons des expériences internationales Banque de France et FERDI Réussir l intégration financière en Afrique Paris, 27 mai 2014 L intégration financière : Théorie, évidences, et leçons des expériences internationales Pierre-Richard Agénor Université

Plus en détail

Les régulateurs financiers

Les régulateurs financiers Leçon 1 : Introduction Section 1 : Méthode : Conseils généraux pour travailler ce cours 1 : Consulter les textes régissant la matière 2 : Consulter les sites des régulateurs financiers 3 : Se familiariser

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA GESTION DES CRISES BANCAIRES ET LES POLITIQUES DE RESTRUCTURATION (Dakar, du 18 au 22 avril 2011)

SEMINAIRE SUR LA GESTION DES CRISES BANCAIRES ET LES POLITIQUES DE RESTRUCTURATION (Dakar, du 18 au 22 avril 2011) SEMINAIRE SUR LA GESTION DES CRISES BANCAIRES ET LES POLITIQUES DE RESTRUCTURATION (Dakar, du 18 au 22 avril 2011) EVOLUTION DES INSTRUMENTS DE PREVENTION DES CRISES DANS L'UEMOA SOMMAIRE. I Enjeux de

Plus en détail

Résolution bancaire, enjeux et priorités

Résolution bancaire, enjeux et priorités Résolution bancaire, enjeux et priorités Conférence annuelle Deloitte 4 décembre 2015 Sommaire 1. Le cadre juridique européen et français de la résolution bancaire est en place 2. Enjeux européens pour

Plus en détail

DROIT BANCAIRE. l activité bancaire. 1) Le cadre de tutelle française. Chapitre 2 : Les organes de supervision et de contrôle de

DROIT BANCAIRE. l activité bancaire. 1) Le cadre de tutelle française. Chapitre 2 : Les organes de supervision et de contrôle de DROIT BANCAIRE Chapitre 2 : Les organes de supervision et de contrôle de l activité bancaire 1) Le cadre de tutelle française Il y a une compétence générale du ministère de l économie et des finances qui

Plus en détail

Ce que les banques vous disent, et pourquoi il est urgent de les entendre

Ce que les banques vous disent, et pourquoi il est urgent de les entendre Ce que les banques vous disent, et pourquoi il est urgent de les entendre Il n'y a pas d'économie dynamique sans banques fortes. Pour restaurer la compétitivité, il faut être capable d'accompagner les

Plus en détail

(In)Stabilité financière, politique macro-prudentielle et régulation financière : un vaste chantier

(In)Stabilité financière, politique macro-prudentielle et régulation financière : un vaste chantier (In)Stabilité financière, politique macro-prudentielle et régulation financière : un vaste chantier Résumé: - La dernière crise financière a mis en exergue les carences du système bancaire et financier

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

Les nombreux paradoxes de la globalisation financiere 1 André Cartapanis 2

Les nombreux paradoxes de la globalisation financiere 1 André Cartapanis 2 Les nombreux paradoxes de la globalisation financiere 1 André Cartapanis 2 Avant-propos Aujourd hui, la globalisation financière, comme la finance en général, a mauvaise presse et elle se trouve accusée

Plus en détail

FACE AUX CRISES DE LA GLOBALISATION FINANCIERE, LA QUESTION DE LA GOUVERNANCE MONETAIRE ET FINANCIERE INTERNATIONALE RESTE POSEE 1

FACE AUX CRISES DE LA GLOBALISATION FINANCIERE, LA QUESTION DE LA GOUVERNANCE MONETAIRE ET FINANCIERE INTERNATIONALE RESTE POSEE 1 FACE AUX CRISES DE LA GLOBALISATION FINANCIERE, LA QUESTION DE LA GOUVERNANCE MONETAIRE ET FINANCIERE INTERNATIONALE RESTE POSEE 1 Professeur à Sciences Po Aix-en-Provence Chercheur au GREDEG, UMR 6126,

Plus en détail

Colloque Groupama AM CEPII. La Zone EURO: Où en est-elle? Où va-t-elle?

Colloque Groupama AM CEPII. La Zone EURO: Où en est-elle? Où va-t-elle? Colloque Groupama AM CEPII La Zone EURO: Où en est-elle? Où va-t-elle? Table ronde 1 : la stabilité et l unité du système financier européen vont- elles être rétablies? Patrick Goux et Christophe h Morel

Plus en détail

4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE

4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE 4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE Chronologie................................................. 15 Introduction................................................. 19 1. La crise la plus grave depuis 1929.............................

Plus en détail

La globalisation de la réglementation et de la surveillance financières

La globalisation de la réglementation et de la surveillance financières La globalisation de la réglementation et de la surveillance financières Et son impact sur la Suisse Prof. Anne Héritier Lachat, Présidente du Conseil d administration Table de matières 1. Le secteur financier

Plus en détail

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions Création monétaire et systèmes bancaire et monétaire Module 1 Corrigé Liens avec les programmes de SES (1 ère ) Liens avec les programmes de STG (T ale ) Banque et création monétaire La création monétaire

Plus en détail

Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008

Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008 Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008 1 Plan 1. Qu est ce qu une banque? 2. Pourquoi les banques sont-elles fragiles? 3. Comment remédier aux chocs bancaires?

Plus en détail

Olivier de Bandt Frangoise Drumetz. Christian Pfister. Preface de Jean Tirole

Olivier de Bandt Frangoise Drumetz. Christian Pfister. Preface de Jean Tirole Stabilste financiere Olivier de Bandt Frangoise Drumetz Christian Pfister Preface de Jean Tirole ^ ECONOMIQUES CO W Ö H w > o de boeck TABLE DES MATIERES Remerciements 5 Preface 7 Introduction 11 Partie

Plus en détail

LICENCE DROIT 2nde ANNEE - DIV. A et B ECONOMIE MONETAIRE ET FINANCIERE. Cours de Monsieur VILLION EPREUVE DE JANVIER 2009.

LICENCE DROIT 2nde ANNEE - DIV. A et B ECONOMIE MONETAIRE ET FINANCIERE. Cours de Monsieur VILLION EPREUVE DE JANVIER 2009. LICENCE DROIT 2nde ANNEE - DIV. A et B ECONOMIE MONETAIRE ET FINANCIERE Cours de Monsieur VILLION EPREUVE DE JANVIER 2009 Durée : 1 heure Aucun document autorisé Moyenne 7,3 Extrêmes : [0,20] PETITES QUESTIONS

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

INNOVATIONS, INTERMÉDIATION FINANCIÈRE ET CRISE. Michel Aglietta Université Paris 10 Nanterre et Cepii

INNOVATIONS, INTERMÉDIATION FINANCIÈRE ET CRISE. Michel Aglietta Université Paris 10 Nanterre et Cepii INNOVATIONS, INTERMÉDIATION FINANCIÈRE ET CRISE Michel Aglietta Université Paris 10 Nanterre et Cepii L hypothèse d instabilité financière Crises comme moments critiques de cycles financiers endogènes:

Plus en détail

Réglementation, prêteur en dernier ressort et garantie de dépôt. Kerkour, Regouli, Baranes. Magistère d Economie Ecole d Economie de Paris

Réglementation, prêteur en dernier ressort et garantie de dépôt. Kerkour, Regouli, Baranes. Magistère d Economie Ecole d Economie de Paris Le filet européen de sécurité financière Réglementation, prêteur en dernier ressort et garantie de dépôt Kerkour, Regouli, Baranes Magistère d Economie Ecole d Economie de Paris Kerkour, Regouli, Baranes

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

Points de presse pour le chapitre 2 : Comment gérer la composante systémique du risque de liquidité

Points de presse pour le chapitre 2 : Comment gérer la composante systémique du risque de liquidité Points de presse pour le chapitre 2 : Comment gérer la composante systémique du risque de liquidité Préparé par Jeanne Gobat, Theodore Barnhill Jr, Andreas Jobst, Turgut Kisinbay, Hiroko Oura, Tiago Severo

Plus en détail

07/05/2013. Partie I: Les crises bancaires 3. Les causes des crises bancaires. b. Crédit «boom» et autres indicateurs avancés:

07/05/2013. Partie I: Les crises bancaires 3. Les causes des crises bancaires. b. Crédit «boom» et autres indicateurs avancés: 3. Les causes des crises bancaires b. Crédit «boom» et autres indicateurs avancés: Indicateurs 3 ans avant et 3 ans après la crise (76 épisodes pour 40 pays) S: IMF (2011), figure 3.3, chapter 3 17 3.

Plus en détail

Le Projet d Union bancaire européenne : état des lieux et analyse critique

Le Projet d Union bancaire européenne : état des lieux et analyse critique BANQUE DES MEMOIRES Master de Droit des affaires Dirigé par Monsieur le Professeur Hervé Synvet 2013 Le Projet d Union bancaire européenne : état des lieux et analyse critique Rodéric Kermarec Sous la

Plus en détail

Financial Stability Review 2014. Synthèse

Financial Stability Review 2014. Synthèse Financial Stability Review 2014 Synthèse Banque nationale de Belgique Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée

Plus en détail

Réforme financière au Canada et dans le monde : analyse rétrospective et prospective

Réforme financière au Canada et dans le monde : analyse rétrospective et prospective Discours prononcé par Mark Carney gouverneur de la Banque du Canada devant le Centre international d études monétaires et bancaires Genève (Suisse) le 9 novembre 2010 LE TEXTE PRONONCÉ FAIT FOI Réforme

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale JEREMIE AUVERGNE I. Présentation de l action Le programme JEREMIE Auvergne (Joint European Ressources For Micro To Medium Entreprises) a été créé à partir d une initiative de la Commission européenne et

Plus en détail

Rapport 2010. Rapport d entreprise

Rapport 2010. Rapport d entreprise Rapport 2010 Rapport d entreprise Banque nationale de Belgique Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée

Plus en détail

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale JOURNEES DE L ECONOMIE DE LYON UNE CRISE À FACETTES MULTIPLES Session Histoire des crises financières 21 novembre 28 Comment caractériser la crise financière internationale de 27-28?! Crise immobilière

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012 Perspectives et stratégie de placement 2012 Premier trimestre 2012 Macro-économie générale & marchés obligataires Les perspectives économiques mondiales se sont significativement détériorées depuis cet

Plus en détail

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE L implémentation mentation de Bâle II dans les banques maghrébines DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D DE BALE II EN TUNISIE Badreddine BARKIA Directeur Général G de la Supervision Bancaire Banque Centrale

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

R E V U E D E S T A B I L I T E F I N A N C I E R E

R E V U E D E S T A B I L I T E F I N A N C I E R E Avant-propos Au cours de l année écoulée, de nombreux points de réforme fondamentaux ont abouti au sein de l Union européenne. Ces mesures, en plus de celles mises en place au niveau national, ont contribué

Plus en détail

LES ACCORDS DE BÂLE III ET LA PREVENTION DES RISQUES FINANCIERS EN MILIEU BANCAIRE

LES ACCORDS DE BÂLE III ET LA PREVENTION DES RISQUES FINANCIERS EN MILIEU BANCAIRE LES ACCORDS DE BÂLE III ET LA PREVENTION DES RISQUES FINANCIERS EN MILIEU BANCAIRE Les accords de Bâle et la gestion des risques financiers en milieu bancaire Dispositif Bâle 2.5 (approuvé en juillet 2009)

Plus en détail

Introduction. J. Boeckx P. Ilbas M. Kasongo Kashama M. de Sola Perea Ch. Van Nieuwenhuyze

Introduction. J. Boeckx P. Ilbas M. Kasongo Kashama M. de Sola Perea Ch. Van Nieuwenhuyze Interactions entre la politique monétaire et la politique macroprudentielle J. Boeckx P. Ilbas M. Kasongo Kashama M. de Sola Perea Ch. Van Nieuwenhuyze Introduction Avant l éclatement de la crise financière

Plus en détail

Processus du G20. Sommet Bancaire Francophone 2011. Michel Cardona, Secrétaire Général Adjoint de l Autorité de Contrôle Prudentiel

Processus du G20. Sommet Bancaire Francophone 2011. Michel Cardona, Secrétaire Général Adjoint de l Autorité de Contrôle Prudentiel Sommet Bancaire Francophone 2011 Bâle 3 et nouvelles règles prudentielles Processus du G20 Banque 04/03/2011 de France - Autorité de Contrôle Prudentiel Michel Cardona, Secrétaire Général Adjoint de l

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Focus n 7 11 octobre 2012

Focus n 7 11 octobre 2012 Focus n 7 11 octobre 2012 Infrastructures des marchés fi nanciers : La crise fi nancière a mis en évidence l importance du rôle joué par les transactions sur produits dérivés 1, notamment en matière de

Plus en détail

La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux

La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux OCP Policy Center Seminar series La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux Pierre-Richard Agénor, Hallsworth Professor, University of Manchester and Senior Fellow, OCP

Plus en détail

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre François Facchini Professeur Agrégé des Universités, UP11 et économiste associé au Centre d Economie de la Sorbonne (UP1) Université d Automne de l

Plus en détail

(Compréhension des principes économiques)

(Compréhension des principes économiques) EXAMEN DE CERTIFICATION UV 3 - ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER (Compréhension des principes économiques) 1. LES FONDEMENTS DE L ÉCONOMIE RÉELLE Opérations et acteurs de la vie économique 1.1 La production

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Sciences économiques et sociales - Terminale ES Enseignement de spécialité Economie approfondie Thème n 3 : Instabilité financière et régulation

Plus en détail

Croissance et financement de long terme

Croissance et financement de long terme Croissance et financement de long terme Conférence LEFI 17-18 décembre, Lyon Michel Aglietta Université Paris Ouest (EconomiX), CEPII et Groupama-AM Qui prend en charge le long terme et comment? Les perspectives

Plus en détail

BANQUES FRANCAISES : Enjeux concurrentiels et réglementaires.

BANQUES FRANCAISES : Enjeux concurrentiels et réglementaires. BANQUES FRANCAISES : Enjeux concurrentiels et réglementaires. Décembre 2015 I LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE AU CŒUR DU MODELE BANCAIRE FRANCAIS 2 Un modèle de banque universelle au service de tous les clients

Plus en détail

Stabilité financière. Bruxelles, 14 octobre 2015. Grégory Nguyen Thomas Schepens

Stabilité financière. Bruxelles, 14 octobre 2015. Grégory Nguyen Thomas Schepens Stabilité financière Bruxelles, 14 octobre 2015 Grégory Nguyen Thomas Schepens PARTIE 1 : Les fonctions du système financier et les principaux risques financiers 2 Définition de "stabilité financière"

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIER INTERNATIONAL SÉMINAIRES

INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIER INTERNATIONAL SÉMINAIRES INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIER INTERNATIONAL SÉMINAIRES 2016 Sommaire Avant propos 1 Calendrier 2 à 5 Fiches descriptives des séminaires 7 à 33 Activités de l IBFI 35 Informations pratiques 37 Banque

Plus en détail

Un système financier à repenser et à reconstruire

Un système financier à repenser et à reconstruire 1 Un système financier à repenser et à reconstruire Steve Ohana L accumulation des crises financières depuis une vingtaine d années n est pas fortuite, elle est symptomatique d une dérive malsaine du système

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

Focus N 9 19 février 2013

Focus N 9 19 février 2013 Focus N 9 19 février 2013 Stabilité fi nancière et politique macroprudentielle «La crise nous a enseigné que les économies de marché peuvent être intrinsèquement instables et que les coûts de cette instabilité

Plus en détail

Groupe CIC 31 décembre 2008. 26 Février 2009. Résultats 2008 :

Groupe CIC 31 décembre 2008. 26 Février 2009. Résultats 2008 : 26 Février 2009 Résultats 2008 : Informations financières spécifiques (basées sur les recommandations du Forum de Stabilité Financière en matière de transparence financière) Expositions sensibles basées

Plus en détail

Comment le contrôle interne peut-il créer de la valeur? Olivier ARROUA. 11 février 2009

Comment le contrôle interne peut-il créer de la valeur? Olivier ARROUA. 11 février 2009 Comment le contrôle interne peut-il créer de la valeur? Olivier ARROUA 11 février 2009 1. Quelques éléments de contexte Quand le système financier s'enrhume, c'est toute la planète économique qui éternue

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

SEMINAIRE CONTINENTAL DE L'ABCA

SEMINAIRE CONTINENTAL DE L'ABCA SEMINAIRE CONTINENTAL DE L'ABCA (Le Caire, du 9 au 11 mai 2016) STABILITE FINANCIERE : NOUVEAUX DEFIS POUR LES BANQUES CENTRALES - EXPERIENCE DE L'UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UMOA) Présentation de

Plus en détail

L assurance, un secteur singulier : En quoi les assurances diffèrent-elles des banques? Synthèse Juin 2010

L assurance, un secteur singulier : En quoi les assurances diffèrent-elles des banques? Synthèse Juin 2010 L assurance, un secteur singulier : En quoi les assurances diffèrent-elles des banques? Synthèse Juin 2010 L impact de la crise financière récente sur le secteur financier et les économies a été extrêmement

Plus en détail

Depuis la crise financière, l Union européenne a adopté

Depuis la crise financière, l Union européenne a adopté L UNION EUROPÉENNE ET LA RÉGLEMENTATION DU SYSTÈME FINANCIER PARALLÈLE JEAN-FRANÇOIS PONS* Depuis la crise financière, l Union européenne a adopté plusieurs textes législatifs importants sur le secteur

Plus en détail

Crise de la zone euro Contexte positions sectorielles

Crise de la zone euro Contexte positions sectorielles Crise de la zone euro Contexte positions sectorielles Febelfin 14 octobre 2011 Filip Dierckx et Michel Vermaerke Quelques réflexions fréquemment entendues Qu est-ce qui a changé depuis 2008? Et maintenant?

Plus en détail

Séminaire de recherche Banque de France Sciences Po Mardi 16 juin 2015. Le financement de l économie : de nouveaux canaux pour la croissance

Séminaire de recherche Banque de France Sciences Po Mardi 16 juin 2015. Le financement de l économie : de nouveaux canaux pour la croissance Séminaire de recherche Banque de France Sciences Po Mardi 16 juin 2015 Le financement de l économie : de nouveaux canaux pour la croissance Introduction de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France

Plus en détail

Conjonctures octobre 2012

Conjonctures octobre 2012 Conjonctures octobre 2012 Introduction L été meurtrier avec La crise des dettes souveraines à la crise de gouvernance La crise de la gouvernance à la panne de croissance L automne chancelant avec La menace

Plus en détail

Présentation du rapport d activité 2014 de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution

Présentation du rapport d activité 2014 de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution Présentation du rapport d activité 2014 de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution Christian Noyer, président de l ACPR, gouverneur de la Banque de France Rémi Bouchez, président de la commission

Plus en détail

Evaluation complète des bilans bancaires Comprehensive assessment

Evaluation complète des bilans bancaires Comprehensive assessment Evaluation complète des bilans bancaires Comprehensive assessment Point presse du 21 octobre 2014 1 Le contenu de l exercice 1.1. Les objectifs de l évaluation complète des bilans Le règlement confiant

Plus en détail

Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire

Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire JJ Mois Année Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 1 PLAN Solvabilité 2 : présentation de la réforme Le rôle de l actuaire dans Solvabilité 2 Que fait

Plus en détail

Introduction. 18 février 2016

Introduction. 18 février 2016 18 février 2016 Évaluation de la notification par la Belgique conformément à l article 458, paragraphe 9, du règlement (UE) n 575/2013 concernant la prorogation d une mesure nationale plus stricte pour

Plus en détail

Henri Houben : La Crise De Trente Ans - La Fin Du Capitalisme?

Henri Houben : La Crise De Trente Ans - La Fin Du Capitalisme? Henri Houben : La Crise De Trente Ans - La Fin Du Capitalisme? Un résumé de l argumentation centrale 1 Préparé par Etienne Buck Chemarx, Genève Henri Houben argumente que la crise économique de la fin

Plus en détail

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière Les grandes étapes de la crise financière Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière (Banque de France, février 2009), qui a pour objet d expliquer le passage d une crise

Plus en détail

pourcent du marché mauricien. En quoi est-ce un problème pour le système financier local?

pourcent du marché mauricien. En quoi est-ce un problème pour le système financier local? Le paysage bancaire mauricien désormais vingt banques contre une quinzaine en 2007. Cela signifie qu une banque est créée par an, en moyenne, depuis votre nomination au poste de gouverneur de la Bank of

Plus en détail

RÉSUMÉ ANALYTIQUE RAPPORT SUR LA STABILITÉ FINANCIÈRE DANS LE MONDE - AVRIL 2016. 13 avril 2016

RÉSUMÉ ANALYTIQUE RAPPORT SUR LA STABILITÉ FINANCIÈRE DANS LE MONDE - AVRIL 2016. 13 avril 2016 13 avril 2016 RAPPORT SUR LA STABILITÉ FINANCIÈRE DANS LE MONDE - AVRIL 2016 RÉSUMÉ ANALYTIQUE Les risques qui pèsent sur la stabilité financière mondiale se sont intensifiés depuis l édition d octobre

Plus en détail

Elysées Diffusion. Conseil en Investissement Financier

Elysées Diffusion. Conseil en Investissement Financier Conseil en Investissement Financier En toute indépendance, nous vous conseillons afin d optimiser votre retraite, votre situation fiscale, votre épargne. - Elysées Diffusion est agréée en tant que C.I.F.

Plus en détail

PILOTAGE BANCAIRE COMPTABLE. Un tableau de bord incontournable SYLVIE GRILLET-BROSSIER FRANÇOISE TISSOT RICHARD VINADIER

PILOTAGE BANCAIRE COMPTABLE. Un tableau de bord incontournable SYLVIE GRILLET-BROSSIER FRANÇOISE TISSOT RICHARD VINADIER PILOTAGE COMPTABLE BANCAIRE Un tableau de bord incontournable SYLVIE GRILLET-BROSSIER FRANÇOISE TISSOT RICHARD VINADIER SOMMAIRE Principales abréviations... 11 Préface de Jean-Paul Caudal... 13 Directeur

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT

RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 20.10.2009 SEC(2009) 1390 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT accompagnant la COMMUNICATION

Plus en détail

Introduction au Droit bancaire

Introduction au Droit bancaire Introduction au Droit bancaire Reine BARRATIN Jeudi 13 décembre 2012 INTRODUCTION «Si les gens de cette Nation comprenaient notre système bancaire et monétaire, Difficulté à définir le Droit bancaire :

Plus en détail

B. Contrôle prudentiel

B. Contrôle prudentiel B. Contrôle prudentiel Introduction Le choix des priorités du contrôle prudentiel en 2014 et 2015 a, dans une large mesure, été guidé par deux facteurs. Premièrement, la poursuite du déploiement du nouveau

Plus en détail

SIGNATURE D'UN ÉCHANGE DE LETTRES ENTRE LA COMMISSION DES OPÉRATIONS DE BOURSE ET LA COMMISSION FÉDÉRALE DES BANQUES SUISSE

SIGNATURE D'UN ÉCHANGE DE LETTRES ENTRE LA COMMISSION DES OPÉRATIONS DE BOURSE ET LA COMMISSION FÉDÉRALE DES BANQUES SUISSE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE SIGNATURE D'UN ÉCHANGE DE LETTRES ENTRE LA COMMISSION DES OPÉRATIONS DE BOURSE ET LA COMMISSION FÉDÉRALE DES BANQUES SUISSE M. Michel Prada, président de la Commission des

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

Les nouveaux instruments financiers

Les nouveaux instruments financiers Les nouveaux instruments financiers 8 février 2005 Jean-Paul Laurent Professeur à l ISFA, Université Lyon 1 «Imaginons que nous puissions introduire dans le système économique toutes les institutions possibles

Plus en détail

Risque systémique : une approche alternative

Risque systémique : une approche alternative Risque systémique : une approche alternative JEAN-CHARLES ROCHET Professeur d Économie bancaire Swiss Finance Institute Université de Zurich et École d Économie de Toulouse Cet article préconise une réforme

Plus en détail

Rapport final - Résumé

Rapport final - Résumé Service Public Fédéral Finances - Belgique Bulletin de documentation 69ème année, n 2, 2ème trimestre 2009 Rapport final - Résumé Comité de haut niveau pour une nouvelle architecture financière C eci est

Plus en détail

La finance mondiale : maîtrisée ou porteuse de nouvelles crises?

La finance mondiale : maîtrisée ou porteuse de nouvelles crises? La crise ayant mis en évidence les fragilités de la régulation des banques et de la finance, plusieurs réformes ont été entreprises à divers échelons, inspirées par les réunions du G20 sur le sujet. La

Plus en détail