Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011"

Transcription

1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 2011

2 2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques Chers lecteurs, L incertitude continue à peser fortement sur la conjoncture. Crise de la dette européenne, marchés financiers volatils, taux historiquement bas, changement démographique: autant de défis majeurs à relever, pas seulement pour les assurances et les entreprises helvétiques. Les turbulences ont également eu un impact négatif sur la situation financière des caisses de pension. C est pourquoi la sécurité et la confiance sont plus que jamais requises. Notre modèle d assurance complète sécurise nos clients, car le risque repose tout entier sur nos épaules. Des épaules solides, puisque, malgré l instabilité des marchés financiers, nous avons encore gagné des parts de marché en 2011, dans le segment LPP, et augmenté notre volume de primes de 70 % au cours des cinq dernières années. Notre solidité financière, notre politique d investissement durable et notre gestion efficace des risques nous ont permis de «rester de marbre dans la tourmente». Ces bons résultats ont été confirmés l an passé par un taux de solvabilité élevé et par la note AA- accordée par Standard & Poor s. Nous nous maintenons donc dans le peloton de tête des assureurs directs helvétiques. Cela sécurise. Cela donne confiance. sommes ainsi en mesure de tenir nos promesses sur le long terme, même dans un environnement hostile, tout en accordant des excédents imperturbablement élevés dans le 2 e pilier. Ces cinq dernières années, nous avons été les meilleurs dans ce domaine par rapport au marché. Pour autant, nous ne nous reposons pas sur nos lauriers. Conforter notre position dans le domaine du service et du conseil à la clientèle demeure notre objectif. Le nouveau portail Internet vous permet par exemple de transmettre vos salaires simplement, d un clic de souris et sans paperasserie. Un service gratuit fort utile pour vous! Je vous remercie de votre confiance et suis heureux de notre collaboration future. Rudolf Alves Responsable Vie/Hypothèques Dans cette démarche, nous ne nous laissons pas guider par le succès à court terme; nous poursuivons une stratégie de placement à long terme et limitons le risque afin de dégager des revenus stables. Nous

3 Allianz Suisse Vie 3 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Un compte d exploitation annuel doit être tenu séparément pour les assurances de prévoyance professionnelle en Suisse et indiquer le compte de profits et pertes des entreprises actives dans ce domaine. Toutes les indications se fondent sur le bouclement statutaire soumis à l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Le compte d exploitation satisfait aux exigences de publication envers les institutions de prévoyance assurées. Aperçu du compte de profits et pertes Aperçu du bilan Produit En millions de CHF Actifs En millions de CHF Primes d épargne Primes de risque Primes de frais Total intermédiaire Produit des placements Produit des placements direct Résultat de cessions Résultat monétaire Solde des plus-values et des amortissements Charges d intérêts Frais de gestion de la fortune Total intermédiaire (produits nets) Autres produits Résultat de la réassurance Produit total Placements Liquidités et placements à terme Titres à revenu fixe Hypothèques et autres créances nominales Actions et parts de fonds de placement Private equity et hedge funds Placements dans des participations et des entreprises liées Immeubles Autres placements Total placements Autres actifs Total des actifs Passifs Charges Prestations d assurance Prestations par suite de vieillesse, décès et d invalidité Prestations de libre passage Valeurs de rachat Traitement des prestations Total intermédiaire (total prestations) Variation des provisions techniques Avoir de vieillesse Réserves mathématiques des rentes Polices de libre passage Autres provisions techniques Total intermédiaire Frais de conclusion et de gestion Autres charges Distribution du surrendement selon dispositions individuelles des contrats Participation aux excédents attribuée au fonds d excédents Résultat d exploitation Charges globales Fonds propres Provisions techniques nettes Avoir de vieillesse Capital de couverture pour rentes de vieillesse et de survivants en cours Capital de couverture pour rentes d invalidité en cours Polices de libre passage Provision pour cas d assurance survenus, mais non encore liquidés Fonds de renchérissement Parts d excédents créditées Autres provisions techniques Total provisions techniques Fonds d excédents Autres dettes Total des passifs Le produit total est principalement déterminé par les primes périodiques, les primes uniques et les produits des placements. Les prestations d assurance comprennent aussi bien les prestations de vieillesse, par suite de décès et d invalidité, que les prestations en capital par suite de libre passage et de rachat.

4 4 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Le portefeuille de placement d Allianz Suisse Vie en détail Liquidités et placements à terme 2,75 % Immeubles 9,35 % Actions et parts de fonds de placement 3,44 % Hypothèques et autres créances nominales 21,12 % Titres à revenu fixe 63,33 % Placements dans des participations et des entreprises liées 0,00 % Private equity et hedge Funds 0,00 % Autres placements 0,01 % Les titres à revenu fixe, les hypothèques et les immeubles constituent les principaux facteurs influant sur le rendement des placements sur valeurs comptables. Commentaire sur les différentes classes d actifs Bonne diversification Pas de risque de concentration dans chaque classe Titres à revenu fixe, y compris hypothèques Obligations d État, lettres de gage et hypothèques de qualité. Focalisation sur la note «AAA»/«AA» (part > 85 %) 98,3 % des titres en CHF (émis en Suisse et à l étranger); risque de change résiduel couvert Objectif: couvrir les engagements à long terme Suisse 71,15 % Allemagne 9,85 % France 4,23 % Reste de l UE* 11,17 % États-Unis, Canada 2,74 % Reste du monde 0,86 % Immobilier Exclusivement, immeubles détenus directement en Suisse Objectif: garantir un revenu régulier, stable et attrayant Actions Peu nombreuses dans l allocation d actifs afin de garantir durablement une base de capital Objectif: optimiser le rapport risque/rendement par une diversification en faveur des autres classes d actifs Stratégie de placement dans un environnement de taux bas Le franc fort et l afflux de fonds étrangers ont fait chuter les taux helvétiques. Contrairement à l or et à l immobilier dont la valeur a fortement crû, la situation sur les marchés des actions est demeurée très volatile. Mais rien n est immuable, et même si l on n observe encore actuellement aucune tendance inflationniste en Suisse, une future hausse des taux reste un scénario envisageable. C est pourquoi Allianz Suisse met l accent sur une stratégie de placement durable et maintient sa politique de diversification. Certes, elle n est pas non plus immunisée contre des turbulences futures, mais elle s en tiendra à la ligne qu elle a adoptée en visant toujours un rendement stable pour un risque limité. Sa capitalisation lui permet ainsi, y compris dans un environnement de taux bas, d offrir toutes les garanties requises à ses clients. * dont Portugal, Italie, Irlande, Grèce 0 % respectivement, Espagne 0,3 %

5 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Les fonds d excédents État à la fin de l exercice précédent Attribution du compte d exploitation au fonds d excédents Correction de la valorisation Prélevé du fonds d excédents pour couvrir un déficit d exploitation Distribué aux institutions de prévoyance État à la fin de l exercice comptable En millions de CHF Le fonds d excédents est attribué aux preneurs d assurance et sert à financer les participations futures aux excédents. Il doit donc leur garantir la stabilité de ces dernières. Il est alimenté par l attribution du compte d exploitation. Les montants crédités au fonds d excédents peuvent être utilisés principalement pour la distribution de parts d excédents aux preneurs d assurance. Ils doivent leur être redistribués au plus tard dans les cinq ans. La distribution maximale aux preneurs d assurance est limitée à deux tiers du fonds d excédents par an Preuve du respect de la quote-part minimum La quote-part minimum (Legal Quote) garantit au preneur d assurance une participation adéquate au bénéfice de la compagnie d assurance. Selon les dispositions légales, au moins 90 % des produits doivent être utilisés en faveur des preneurs d assurance, sous forme de prestations d assurance, de renforcements des réserves ou d attributions au fonds d excédents. En prévoyance professionnelle, les produits sont répartis entre les processus d épargne, de risque et de frais. Ils sont utilisés en premier lieu pour financer les charges liées à chaque processus. Le solde éventuel sert à constituer des renforcements de réserves afin de garantir durablement les engagements en matière de prestations et à accroître le fonds d excédents. En général, les parts d excédents sont utilisées sous forme de bonifications de l intérêt servi sur l avoir de vieillesse dans le cadre du plan de prévoyance. La bonification individuelle est indiquée sur le certificat de prévoyance de l assuré. Le fonds de renchérissement État à la fin de l exercice précédent Produits Primes de renchérissement encaissées Intérêt tarifaire Produit total Charges Charges pour augmentations liées au renchérissement des rentes de risque Prélèvement en faveur du compte d exploitation Charges globales État à la fin de l exercice comptable En millions de CHF

6 6 Allianz Suisse Vie Processus Processus d épargne Processus de risque Processus de frais Produits Produit net des placements Prime de risque Prime de frais Charges Rémunération des avoirs de vieillesse et des réserves mathématiques pour les rentes en cours, conversion de l avoir de vieillesse en rentes de vieillesse Versement de prestations d invalidité et pour survivants, constitution de réserves mathématiques pour les nouvelles rentes Prestations liées à l administration des solutions de prévoyance et d assurance et au conseil des clients Affaires collectives soumises à la quote-part minimum Affaires collectives non soumises à la quote-part minimum Composantes du produit En millions de CHF En millions de CHF Processus d épargne (produit net des placements) Processus de risque (primes de risque) Processus de frais (primes de frais) Somme des composantes du produit Charges Prestations d assurance Processus d épargne (principalement rémunération technique) Processus de risque (principalement prestations décès et invalidité) Processus de frais (principalement frais administratifs) Total intermédiaire Résultat brut du compte d exploitation Variation des provisions techniques Risque de longévité Lacunes de couverture lors de la conversion en rentes Cas d assurance annoncés, mais non encore liquidés Cas d assurance survenus, mais non encore annoncés Fluctuations des sinistres Fluctuations de la valeur des placements Garanties de taux d intérêt Changement et assainissement des tarifs Total intermédiaire Frais pour capital risque supplémentaire Attribution au fonds d excédents Total distributions en faveur des assurés Quote-part de distribution Résultats du compte d exploitation Charges globales % % Les affaires collectives sont majoritairement soumises à la quote-part minimum. Sont exclus de la quote-part minimum les contrats d assurance pour lesquels un compte séparé des recettes et des dépenses a été prévu.

7 Allianz Suisse Vie 7 Récapitulatif du résultat d exploitation Part des affaires soumises à la quote-part minimum Part des affaires non soumises à la quote-part minimum Résultat d exploitation Résultat en millions de CHF Part de la somme des composantes du produit 10 % 10 % Chiffes clés Produit des placements Total des placements Total des placements au début de l exercice comptable Total des placements à la fin de l exercice comptable Réserves d évaluation Réserves d évaluation au début de l exercice comptable Rendement sur les valeurs comptables Performance des valeurs de marché Rendement sur les valeurs comptables Performance des valeurs de marché En valeur brute Valeur comptable En valeur brute 2.86 % 5.68 % En millions de CHF En valeur nette Valeur de marché Prozent En valeur nette 2.72 % 5.56 % Garantie des taux d intérêt sur les avoirs de vieillesse Intérêt obligatoire (intérêt LPP minimum) Intérêt surobligatoire 2.00 % 1.75 % Taux de conversion appliqués dans le régime surobligatoire Hommes (âge: 65 ans) Femmes (âge: 64 ans) % % Nombre d assurés en fin d exercice Nombre d assurés actifs Nombre de bénéficiaires de rentes Nombre de polices de libre passage Nombre d assurés au total Frais Gestion de la fortune Frais de gestion de la fortune (en millions de CHF) En pour-cent des placements aux valeurs de marché Frais d acquisition, de traitement des prestations et de gestion (en millions de CHF) Charges d acquisition Frais de marketing et de publicité Autres frais de gestion générale Part de la réassurance, conclusion et frais de gestion Total charges d exploitation netto Frais effectifs Frais de gestion par tête (en CHF) Prime de frais par personne en CHF %

8 Allianz Suisse Vie Hohlstrasse 552/ Zurich

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Rudolf Alves Responsable Vie collective Chère lectrice, cher lecteur,

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Chiffres-clés. Assurance vie collective. L Helvetia peut faire état d un exercice 2006 remarquable

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Chiffres-clés Assurance vie collective 2 Chiffres-clés Assurance vie collective Compte d exploitation affaires vie collective Suisse de Patria Vie (en

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Chiffres clés. Assurance vie collective. Compte de résultat affaires vie collective

Plus en détail

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOYANCE INTEGRALE JAMAIS DEUX SANS TROIS En Suisse, la prévoyance intégrale repose sur trois piliers. En tant que salarié(e),

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

Fondation collective Vita. L essentiel en bref. Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance

Fondation collective Vita. L essentiel en bref. Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Fondation collective Vita L essentiel en bref Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Le présent guide permet de regrouper pour vous les principales informations

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective. 2010 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparents par conviction, efficaces car prévoyants. politique de placement

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 Communiqué de presse Winterthur, le AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 L exercice 2010 s est soldé par un résultat très satisfaisant pour AXA Winterthur. Le volume

Plus en détail

LPP. Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

LPP. Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Etat janvier 2007 4Base et objectif de la prévoyance professionnelle La prévoyance professionnelle

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement FONDATION ABENDROT La caisse de pension durable Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement de placement Etat: 1.1.2015 Table

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello*

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* Page 1 sur 3 Texte FINANCE lundi 14 mai 2012 L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* > Deuxième pilier ou troisième pilier lié? Tout

Plus en détail

La prévoyance professionnelle suisse CORRIGE DE L'EXAMEN

La prévoyance professionnelle suisse CORRIGE DE L'EXAMEN FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Eté 2012 CORRIGE DE L'EXAMEN 1/10 Question 1 (2 points)

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Sécurité pour la famille, formation, acquisition d un logement, retraite: les objectifs d épargne peuvent être très divers. Cette solution

Plus en détail

Information spécialisée

Information spécialisée Information spécialisée Information spécialisée Indices des fonds immobiliers 23 octobre 2013 I. Introduction L autorégulation dans l industrie suisse des fonds de placement oblige les directions et les

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2014 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch 2011: une année placée sous le signe de la consolidation, de l extension

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2011

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2011 7 septembre 2012 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication de la comptabilité 2011 Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01

Plus en détail

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier Approuvé par le Conseil de fondation le 15 décembre 2010 Sommaire 1. Principes réglementaires et légaux... 2 2. Solution de compte... 2 3. Stratégie de placement...

Plus en détail

Stephan Jaeggi, Directeur de la Mobilière Vie

Stephan Jaeggi, Directeur de la Mobilière Vie La «Legal Quote» - une performance additionelle octroyée par les assureurs. Son concept, son rôle et son impact - Point de vue d un assureur pour les risques décès et invalidité Stephan Jaeggi, Directeur

Plus en détail

21/11/2014. Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles. Déroulement de la séance

21/11/2014. Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles. Déroulement de la séance Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles Lundi 24.11.2014, Club 44, La Chaux-de-Fonds Mercredi 26.11.2014, gérance.ne, La Chaux-de-Fonds Mercredi

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2012

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2012 6 septembre 2013 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication de la comptabilité 2012 Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01

Plus en détail

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Transfert au sein des dispositions PPP Alain Kolonovics Responsable Secteur Droits & Conseils Expert fédéral diplômé en matière de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Caisse de Pension Avenir de la caisse: Proposition du GT Fin Plan de la présentation Contexte Objectif Processus Démarches réalisées Solutions proposées Conclusion 2 1 Contexte Nouvelles exigences fédérales

Plus en détail

Evolution de la prévoyance: les défis des taux d'intérêt et du taux de conversion

Evolution de la prévoyance: les défis des taux d'intérêt et du taux de conversion Evolution de la prévoyance: les défis des taux d'intérêt et du taux de conversion Marc Chuard Actuaire en chef Vie de la Zurich Suisse Conférence-débat de l'agla Lausanne, jeudi 13 novembre 2003 Taux d'intérêt

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Compte d exploitation 2014

Prévoyance professionnelle. Compte d exploitation 2014 Prévoyance professionnelle Compte d exploitation 2014 Editorial Sandro Meyer Responsable Clientèle entreprises Zurich Vie Suisse Chère lectrice, cher lecteur, L année dernière, à cette même occasion, mon

Plus en détail

Info BonAssistus Janvier 1/2015

Info BonAssistus Janvier 1/2015 Info BonAssistus Janvier 1/2015 Éditorial Mesdames et Messieurs, Encore cette année, la Caisse de pension BonAssistus peut se réjouir d une année financière fructueuse. Le nombre d entreprises affiliées

Plus en détail

MobiFonds. Votre placement intelligent:

MobiFonds. Votre placement intelligent: Votre placement intelligent: MobiFonds. Flexibles et adaptés à vos besoins, les MobiFonds peuvent être conclus lors d'une assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie, d'une assurance

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle et totale. GEMINI Fondation collective

Règlement sur la liquidation partielle et totale. GEMINI Fondation collective Règlement sur la liquidation partielle et totale GEMINI Fondation collective Valable à partir du 1 er janvier 2011 La version originale en langue allemande fait foi dans tous les cas. Table des matières

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Annexe IV du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2010) Section 1 Objet

Plus en détail

Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007

Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007 Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007 Rapport annuel 2007 L exercice sous revue a été marqué avant tout par des changements. Le travail de préparation pour le passage de la primauté des prestations

Plus en détail

Fondation de libre passage Tellco

Fondation de libre passage Tellco Règlement de prévoyance de Fondation de libre passage Tellco valable au 06.06.2011 Fondation de libre passage Tellco Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 58 442 62 00 fzs@tellco.ch tellco.ch

Plus en détail

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Caisses de pensions Novartis Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Présentation 1. Les trois piliers de la prévoyance sociale suisse 2. Les Caisses de Pensions Novartis 3. Informations

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

Inscription. A remplir. Votre signature

Inscription. A remplir. Votre signature Conditions pour une assurance dans le cadre de la prévoyance professionnelle auprès de la CPJ Personnes qui participent à la publication d informations : assurance auprès de la CPJ sans affiliation à une

Plus en détail

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009 123456 Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation Règlement de prévoyance Valable à partir du 1.1.2009 TABLE DES MATIÈRES Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation...

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 1 er octobre 2010 Clôture annuelle du groupe CREALOGIX CREALOGIX: hausse du bénéfice en dépit du recul du chiffre d affaires En dépit du recul de son chiffre d affaires,

Plus en détail

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Prévoyance vieillesse et survivants Décembre 2010 Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation

Plus en détail

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2 No 1 Février 2009 Prises de position du secteur de l assurance Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion rises de Association Suisse d Assurances (ASA) C. F. Meyer-Strasse 14, Case Postale, CH-8022

Plus en détail

Situation financière de la caisse de pensions des CFF

Situation financière de la caisse de pensions des CFF Département fédéral des finances DFF Documentation de base Date 2 juillet 2008 Caisse de pensions des CFF Situation financière de la caisse de pensions des CFF Compte tenu d un taux d intérêt technique

Plus en détail

Swiss Life 3a Start. Epargne bancaire 3a avec garantie de l objectif d épargne flexible

Swiss Life 3a Start. Epargne bancaire 3a avec garantie de l objectif d épargne flexible Swiss Life 3a Start Epargne bancaire 3a avec garantie de l objectif d épargne flexible Combinez une épargne bancaire du pilier 3a à une garantie de l objectif d épargne tout en souplesse. Swiss Life 3a

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

Directives sur les conditions à remplir pour créer des institutions collectives ou communes

Directives sur les conditions à remplir pour créer des institutions collectives ou communes Directives sur les conditions à remplir pour créer des institutions collectives ou communes du Projet Le Conseil fédéral, vu l art. 64 de la loi fédérale du 25 juin 1982 1 sur la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL FINANCES 13-4402 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant la création de la réserve de préfinancement pour l assainissement de prévoyance.ne (Du 25 mars 2013) Madame la Présidente, Mesdames,

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF Organisation de l activité de gestion de placements collectifs et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des risques Textes

Plus en détail

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez Swiss Life Calmo IncomePlan Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez 3 Vous souhaitez vivre le plus longtemps possible selon vos choix personnels? «Etre libre de ses choix, c est

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Assurance - Vie Assurance - Vie PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Les retraits programmés Si vous souhaitez percevoir un revenu régulier de votre contrat Préférence, vous pouvez effectuer des

Plus en détail

Projet de loi générale relative à la garantie de l'etat pour les institutions de prévoyance publiques cantonales (D 2 20)

Projet de loi générale relative à la garantie de l'etat pour les institutions de prévoyance publiques cantonales (D 2 20) Secrétariat du Grand Conseil PL 9658 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 9 septembre 2005 Messagerie Projet de loi générale relative à la garantie de l'etat pour les institutions de prévoyance

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015 2015 (à ce jour): 1,51% 1er trimestre 2015: 1,51% Début d année réjouissant malgré une performance négative en janvier Le taux de

Plus en détail

Institution de prévoyance 1: ANNEXE F. Liquidation partielle

Institution de prévoyance 1: ANNEXE F. Liquidation partielle Institution de prévoyance 1: ANNEXE F Liquidation partielle Le conseil de fondation de l'institution de prévoyance 1 du groupe d'assurances Zurich (ci-après: l'institution de prévoyance) promulgue le présent

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2014 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné

Plus en détail

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017.

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017. Les nouveaux taux de conversion s appliquent à compter de janvier 2017. Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées et vous découvrirez les conséquences des modifications sur les prestations

Plus en détail

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Présentation succincte du système des 3 piliers en Suisse Le système des 3 piliers en Suisse 1 er pilier

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE

REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE Etat au 1 er juin 2009 REVOR Fondation collective Règlement de liquidation partielle Tables des matières A. Dispositions pour la liquidation partielle seulement au niveau

Plus en détail

30 ans de LPP: entre risques et espoirs, un chemin imprévu. Prof. Dr Jacques-André Schneider

30 ans de LPP: entre risques et espoirs, un chemin imprévu. Prof. Dr Jacques-André Schneider 30 ans de LPP: entre risques et espoirs, un chemin imprévu Prof. Dr Jacques-André Schneider Thèmes Introduction 30 ans: un long chemin vers une harmonisation organisationnelle Le rôle de l expert qui évolue

Plus en détail

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance. Fondation Plein Soleil. Rapport de liquidation partielle au 31.12.2012

Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance. Fondation Plein Soleil. Rapport de liquidation partielle au 31.12.2012 Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance Fondation Plein Soleil Rapport de liquidation partielle au 31.12.2012 Rapport liquidation Plein Soleil v07 GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Décembre 2011 Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA GESTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE VIE EN ZONE CIMA

OPTIMISATION DE LA GESTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE VIE EN ZONE CIMA OPTIMISATION DE LA GESTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE VIE EN ZONE CIMA OPTIMISATION DE LA GESTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE VIE EN ZONE CIMA LES HOMMES LA GOUVERNANCE LES OUTILS GESTION L ALM PILOTAGE

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 202 du brevet Prévoyance professionnelle (PP) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre

Plus en détail

RÈGLEMENT Liquidation partielle

RÈGLEMENT Liquidation partielle VORSORGESTIFTUNG DES VSV FONDATION DE PREVOYANCE DE L'ASG FONDAZIONE DI PREVIDENZA DELL'ASG Organe d application Case postale 300 8401 Winterthur Téléphone 052 261 78 74 Fax 052 261 63 47 RÈGLEMENT Liquidation

Plus en détail

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Une assurance innovante, un suivi optimal Structure de risques classique d une institution de prévoyance 2 500 000 Sommes sous risque invalidité en CHF

Plus en détail

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire!

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire! LALUX-Safe Invest Sécurité et Rendement font la meilleure paire! Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE emménagera en 2011 dans son tout nouveau siège à Leudelange. Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE LA LUXEMBOURGEOISE

Plus en détail

/CIMA/PCMA/CE/SG/CIMA/2015 MODIFIANT ET COMPLETANT LE CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

/CIMA/PCMA/CE/SG/CIMA/2015 MODIFIANT ET COMPLETANT LE CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CONFERENCE I N T E R A F R I C A I N E D E S M A R C H E S D A S S U R A N C E S C O N S E I L D E S M I N I S T R E S D E S A S S U R A N C E S REGLEMENT N /CIMA/PCMA/CE/SG/CIMA/2015 MODIFIANT ET COMPLETANT

Plus en détail

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex N 202 janvier 2014 30 jours L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex Chers clients, Parce qu il n existe pas de résultat sans effort, nous mettons

Plus en détail

La solution de placement clé en main. Swisscanto Portfolio Funds Edition Suisse

La solution de placement clé en main. Swisscanto Portfolio Funds Edition Suisse La solution de placement clé en main Swisscanto Portfolio Funds Edition Suisse Cette publication est destinée à la distribution en Suisse et ne s adresse pas aux investisseurs dans d'autres pays. Ces indications

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur

Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur Au 1 er janvier 2017, la Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse)

Plus en détail

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19.

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19. Chiffres-clés 2008 Evolution membres-assures (societaires) 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 0 2002 11.873 2003 13.309 2004 14.030 2005 15.712 2006 19.727 2007 21.486 2008 24.407 2009 26.979 DEPUIS

Plus en détail

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul 2 1. Introduction Un modèle pour le succès La rentabilité de votre entreprise indique le niveau de bénéfice qui a été

Plus en détail

Rapport annuel 2010. Fondation de prévoyance edifondo

Rapport annuel 2010. Fondation de prévoyance edifondo Rapport annuel 2010 Fondation de prévoyance edifondo Bilan au 31.12.2010 31.12.2010 31.12.2009 ACTIFS CHF CHF Placements de la fortune 237 804 717.40 237 909 701.40 Compte courant bancaire 11 838 533.63

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle.

Règlement sur la liquidation partielle. Règlement sur la liquidation partielle. 2 Sommaire 1 But 2 Liquidation partielle de la Fondation 2.1 Conditions 2.2 Jour de référence 2.3 Détermination des fonds libres/ 2.4 Répartition des fonds libres

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle de la fondation ou d œuvres de prévoyance de la caisse de pension pro

Règlement de liquidation partielle de la fondation ou d œuvres de prévoyance de la caisse de pension pro Règlement de liquidation partielle de la fondation ou d œuvres de prévoyance de la caisse de pension pro valable au 01.01.2010 caisse de pension pro Bahnhofstrasse 4 Case postale 434 CH-6431 Schwyz t +

Plus en détail

CORRECTIONS ET COMMENTAIRES SUR LE SUPPORT DE COURS 2015

CORRECTIONS ET COMMENTAIRES SUR LE SUPPORT DE COURS 2015 CORRECTIONS ET COMMENTAIRES SUR LE SUPPORT DE COURS 2015 PAGE 20: Fonds de garantie et Institution supplétive Contributions versées par toutes les IP Bases de calculs - Salaire LPP - PLP - Rentes versées

Plus en détail

Luxempart S.A. Page 1

Luxempart S.A. Page 1 LUXEMPART S.A. 2014 RAPPORT DE GESTION SUR LES COMPTES SOCIAUX AU 31 DÉCEMBRE 2014 12 rue Léon Laval, L-3372 LEUDELANGE Tel : +352 420 947 Fax : +352 425 462 R.C.S. Luxembourg B 27846 www.luxempart.lu

Plus en détail

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC)

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) 1 / 12 s et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) Mots-clés Prestation de sortie / réponse Une prestation de sortie figure sur l attestation de prestations. Cette prestation

Plus en détail

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle Organisation La Fondation collective PensFlex a été fondée en l an 2000 avec un objectif clair : offrir aux détenteurs d avoirs de prévoyance

Plus en détail

Prévoyance professionnelle : pour un taux de conversion équitable

Prévoyance professionnelle : pour un taux de conversion équitable Prévoyance professionnelle : pour un taux de conversion équitable Le deuxième pilier, élément majeur du système suisse de prévoyance vieillesse, est victime d un problème structurel : les prestations promises

Plus en détail

Offres de financements pour les clients privés

Offres de financements pour les clients privés Offres de financements pour les clients privés 1 Sommaire Principes de financement page 2 Financement au moyen du capital de prévoyance page 3 Amortissements et économies d impôts page 4 L éventail des

Plus en détail