Le point de droitmc. Publié par le groupe du droit des affaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le point de droitmc. Publié par le groupe du droit des affaires"

Transcription

1 Septembre 2005 Le point de droitmc Publié par le groupe du droit des affaires Harmonisation des dispenses d inscription et de prospectus provinciales en vertu de la Norme canadienne La NC remplace la plupart des règles locales régissant les dispenses de prospectus et d inscription par Daniel Bénay, John Kruk, Michael C. Nicholas, Andrew Parker, Sean D. Sadler, Shea T. Small et Sonia Struthers Contexte et objet Abrogées Les Autorités canadiennes en valeurs Norme canadienne mobilières (les «ACVM») ont publié, Programme de vente ou d'achat pour les le 8 juillet 2005, la Norme canadienne propriétaires de petits lots d'actions sur les dispenses de prospectus et Norme multilatérale d inscription (la «NC ») et Capital Raising Exemptions l Instruction générale CP sur les Norme multilatérale dispenses de prospectus et d inscription Trades to Employees, Senior Officers, (l «Instruction générale») en vue Directors and Consultants d harmoniser et de consolider les règles Norme canadienne régissant les dispenses de prospectus et Questions touchant le placement de blocs d inscription prévues dans les lois de contrôle provinciales ainsi que dans les normes Modifiées canadiennes, multilatérales et locales. Norme canadienne La NC et l Instruction générale Les conflits d intérêts chez les placeurs sont en vigueur depuis le 14 septembre Norme canadienne Placements de droits de souscription, d'échange ou de conversion La NC remplace la plupart des Norme multilatérale règles locales régissant les dispenses de Revente des titres prospectus et d inscription. En outre, les Norme canadienne normes canadiennes et multilatérales Le système d'alerte et questions connexes mentionnées ci-après sont abrogées ou touchant les offres publiques et les modifiées comme suit. déclarations d'initié

2 Page 2 Chaque territoire continue d avoir des dispenses d application locales et des exigences réglementaires qui leur sont propres Malgré l objectif de la NC , chaque territoire continue d avoir des dispenses d application locales et des exigences réglementaires qui leur sont propres. Les dispenses d application locales seront énoncées dans un avis du personnel des ACVM qui sera émis après la publication de la version définitive de la NC par les ACVM. De plus, chaque province et territoire publiera une règle locale ou un avis modifiant et abrogeant les dispenses d application locales et mettant en œuvre des exigences réglementaires. Le présent point de droit a pour objet de décrire sommairement certaines des plus importantes dispenses de prospectus et d inscription qui peuvent être obtenues en vertu de la NC ainsi que les exigences connexes en matière d information, production de rapports et de revente, de confirmer le maintien du système d inscription universel en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador, et de faire état des exigences transitoires qui régissent l entrée en vigueur de la NC Comme il est précisé ci-après, la NC apporte un certain nombre de modifications au cadre réglementaire qui régit les placements de titres avec dispense au Canada. En conséquence de ces modifications, les personnes physiques ou morales qui sont actuellement engagées à un placement de cette nature doivent envisager de réviser et mettre à jour les documents établis dans le cadre de ces placements, notamment les conventions de souscription et les prospectus canadiens (Canadian «wrappers»). Dispense de prospectus et d inscription Dispense pour placement auprès d investisseurs qualifiés Aperçu La NC a prévu une dispense (la «dispense pour placement auprès d investisseurs qualifiés») de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus prévue dans la législation en valeurs mobilières de toutes les provinces et tous les territoires à l égard d un placement privé de titres d un investisseur qui est un investisseur qualifié et qui acquiert les titres pour

3 Page 3 son propre compte. La définition du terme «investisseur qualifié» est tirée à la fois de la Norme multilatérale intitulée Capital Raising Exemptions (la «NM ») et de la Règle de la Commission des valeurs mobilières de l Ontario intitulée Exempt Distributions (la «Règle de la CVMO») moyennant certaines modifications et qui reprend les principes mis de l avant dans l article 43 de la Loi sur les valeurs mobilières (Québec). La définition renferme toujours une liste d investisseurs institutionnels et non institutionnels, y compris des personnes physiques, qui répondent à certains critères précis au titre de leur valeur net, de leurs compétences et de leur tolérance au risque. De plus, aucun minimum à l égard du nombre de titres acquis ni aucune limite quant au nombre de fois où une dispense peut être obtenue n ont été prévus. La NC a prévu que certaines personnes morales qui correspondent à la définition du terme «investisseur qualifié» sont réputées d acquérir les titres pour leur compte. En particulier, certaines sociétés de fiducie agissant pour un compte entièrement géré par elles, exception faite des sociétés de fiducie inscrites en vertu des lois de l Île-du-Prince-Édouard, et les personnes physiques agissant pour un compte entièrement géré par elles, qui correspondent à la définition du terme «investisseur qualifié», sont réputées d acquérir les titres pour leur compte. En outre, il y a lieu de souligner que, selon l Instruction générale, il est clair que les preneurs fermes peuvent acquérir des titres aux termes de l exemption applicable aux investisseurs qualifiés. Toutefois, les ACVM sont d avis qu une opération de cette nature n est opportune que si le preneur ferme souscrit les titres dans l intention de faire un investissement et non un placement. Dans une version antérieure de la NC , les ACVM avaient proposé de considérer comme un placement toute revente de titres placés auprès d un preneur ferme en vertu d une dispense de prospectus. Par conséquent, le preneur ferme n aurait pu revendre les titres que s il avait pu se prévaloir d une autre dispense de prospectus ou si un prospectus avait été remis aux acquéreurs des titres. La définition du terme «investisseur qualifié» est tirée à la fois de la Norme multilatérale et de la Règle de la CVMO et reprend les principes de l article 43 de la Loi sur les valeurs mobilières (Québec)

4 Page 4 En Ontario, un compte géré n est pas considéré comme un investisseur qualifié s il souscrit des titres d un fonds d investissement Différences locales Les gestionnaires de portefeuille et les fonds d investissement doivent tenir compte d une distinction majeure qui fait en sorte que l Ontario continue de ne considérer les gestionnaires de portefeuille inscrits comme des investisseurs qualifiés qu à l égard des opérations d acquisition portant sur des titres qui ne sont pas compris dans un fonds d investissement. Par conséquent, un compte géré n est pas considéré comme un investisseur qualifié en Ontario s il acquiert des titres d un fonds d investissement. La Commission des valeurs mobilières de l Ontario (la «CVMO») estime que cette restriction à l égard des comptes gérés doit être maintenue compte tenu des événements récents mettant en cause des fonds de couverture ainsi que du rapport sur les fonds de couverture publié en mai 2005 par l Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières. Dispense pour placement au moyen d'une notice d'offre Aperçu Sauf en Ontario, une opération d un émetteur portant sur ses propres titres bénéficie d une dispense de l'obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus si l acquéreur souscrit les titres pour son propre compte et, au moment même ou avant qu il signe un contrat de souscription de titres, l émetteur lui remet une notice d offre selon la forme prescrite et obtient de l acquéreur un formulaire de reconnaissance de risque dûment signé. Sous le régime de la dispense pour placement au moyen d'une notice d'offre, il n y a ni montant minimum ni montant maximum de souscription pour les acquéreurs en Colombie- Britannique, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse ou à Terre-Neuve-et- Labrador. Les acquéreurs de l Alberta, du Manitoba, des Territoires du Nord- Ouest, du Nunavut, de l Île-du-Prince- Édouard, du Québec et de la Saskatchewan sont assujettis à un maximum de $ sauf s ils sont des «investisseurs admissibles». Un acquéreur sera considéré comme un «investisseur admissible» si son revenu net avant impôt de l année et des deux années antérieures est de $ ou s il possède, seul ou avec son conjoint, un actif net de $. Un acquéreur peut également être considéré comme

5 Page 5 un «investisseur admissible» s il obtient des conseils d une personne inscrite comme courtier en placement dûment autorisé à donner des conseils à l'égard du type de titres faisant l'objet du placement. La notice d offre remise à un acquéreur doit renfermer une attestation signée par le chef de la direction, le chef des finances, deux administrateurs et chacun des promoteurs de l émetteur stipulant que la notice d offre ne contient aucune information fausse ou trompeuse. Si, après avoir été transmise à l acquéreur, l attestation cesse de faire foi des faits qu elle atteste, l émetteur ne peut accepter de contrat de souscription de titres d un acquéreur à moins que ne soit remise à ce dernier une notice d offre mise à jour renfermant une nouvelle attestation. À moins que la législation en valeurs mobilières du territoire de l acquéreur ne confère à ce dernier un droit comparable, l émetteur doit conférer à chaque acquéreur : un droit contractuel de résolution du contrat de souscription, à exercer dans les deux jours qui suivent la date de la souscription; un droit d action contractuel d annulation ou à des dommages et intérêts contre l émetteur si la notice d offre contient des informations fausses ou trompeuses. Différences locales La dispense pour placement au moyen d une notice d offre était déjà offerte dans toutes les provinces et tous les territoires à l exception de l Ontario, du Québec et du Yukon. Cette dispense est maintenant adoptée au Québec mais pas en Ontario. La CVMO a laissé entendre que les investisseurs en Ontario peuvent être exposés à des risques puisque la notice d offre est un document non soumis à un examen, similaire à un prospectus, remis à des investisseurs non qualifiés qui pourraient ne pas être en mesure d encaisser des pertes financières. En Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et à l Île-du- Prince-Édouard, un fonds d investissement doit être un émetteur assujetti pour recourir au régime de la dispense pour placement au moyen d une notice d offre. Au Manitoba, au Québec et en Saskatchewan, en plus d être un émetteur assujetti, un fonds À moins que la législation en valeurs mobilières du territoire de l acquéreur ne lui confère un droit comparable, l émetteur doit conférer à chaque acquéreur : un droit contractuel de résolution et un droit d action contractuel d annulation ou à des dommages et intérêts contre l émetteur

6 Page 6 Contrairement aux versions antérieures de cette dispense dans certains territoires, la contrepartie versée pour les titres doit être réglée au comptant d investissement doit être inscrit à la cote ou coté sur un marché hors cote. Aucune commission ou commission d intermédiaire ne peut être versée à une personne autre qu un courtier inscrit relativement à la dispense pour placement au moyen d une notice d offre dans les Territoires du Nord- Ouest, au Nunavut, en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick. Dispense pour investissement d'une somme minimale Aperçu Les ACVM ont préservé ou, dans le cas de l Ontario, rétabli la dispense pour investissement d une somme minimale qui prévoit une dispense de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus à l égard des opérations portant sur des titres ayant un coût d acquisition d au moins $ si : l acquéreur souscrit les titres pour son propre compte; le coût d acquisition des titres est versé au comptant au moment de l opération; l opération porte sur les titres d un seul émetteur. La dispense ne peut être obtenue à l égard d une entité créée uniquement afin de faciliter la souscription de titres sous le régime de la présente dispense. Il importe de souligner que, contrairement aux versions antérieures de cette dispense dans certains territoires, la contrepartie versée pour les titres doit être réglée au comptant. Les versions antérieures prévoyaient le versement de contreparties autre qu au comptant tels des billets à ordre. Il n est plus possible de procéder ainsi à l égard de la présente dispense. Bien que cette dispense vise le placement des titres de fonds d investissement, il n est pas possible de «répartir» le coût d acquisition minimal de $ entre plus d un fonds. Différences locales Au Québec, contrairement à la dispense de l obligation d inscription à titre de courtier prévue dans la Loi sur les valeurs mobilières (Québec) à l égard du montant de souscription minimal, la dispense de l obligation d inscription à titre de courtier en vertu de la

7 Page 7 NC vise les placeurs qui assurent le placement de titres pour des émetteurs ainsi que les émetteurs qui placent directement des titres. Dispense pour l'émetteur fermé Aperçu L obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus ne s applique pas à une opération portant sur les titres d un émetteur fermé si la personne qui acquiert des titres pour son propre compte fait partie de la catégorie de personnes suivantes prévue, entre autres, dans la norme : un administrateur, un dirigeant, un salarié, le fondateur ou une personne participant au contrôle d un émetteur fermé; le conjoint, un parent, les grandsparents, frères, sœurs ou enfants d un administrateur, d un dirigeant, du fondateur ou d une personne participant au contrôle d un émetteur fermé; un parent, les grands-parents, frères, sœurs ou enfants du conjoint d un administrateur, d un dirigeant, du fondateur ou d une personne participant au contrôle d un émetteur fermé; un ami très proche ou un proche partenaire d un administrateur, d un dirigeant, du fondateur ou d une personne participant au contrôle de l émetteur fermé; un porteur de titres d un émetteur fermé; un investisseur qualifié; une fiducie ou une succession dont tous les bénéficiaires ou une majorité des fiduciaires ou des liquidateurs font partie de la catégorie de personnes prévue dans la norme; une personne qui n est pas du public. Afin d être considéré comme un émetteur fermé, un émetteur de titres doit répondre à quatre exigences distinctes. Premièrement, il ne doit être ni un émetteur assujetti ni un fonds d investissement. Deuxièmement, ses titres doivent être assujettis à des restrictions à la libre cession qui sont contenues dans les documents constitutifs de l émetteur ou dans des conventions entre les porteurs. Troisièmement, ses titres doivent être la propriété véritable, directement ou indirectement, d au plus 50 personnes autres que les salariés et les anciens salariés de l émetteur. Afin d être considéré comme un émetteur fermé, un émetteur de titres doit répondre à quatre exigences distinctes

8 Page 8 Quatrièmement, il peut avoir placé ses titres auprès d aucune autre personne que celles qui font partie de la catégorie précitée. de réinvestir les dividendes et les distributions sous forme de souscriptions additionnelles de titres et d effectuer d autres placements. Au Québec, la dispense pour l émetteur fermé remplace la dispense pour la société fermée Différences locales La dispense pour l émetteur fermé était déjà offerte dans le cadre de la dispense de l obligation d inscription et de prospectus dans l ensemble des provinces et des territoires à l exception de l Ontario, du Québec et du Yukon. En Ontario, la dispense pour l émetteur fermé remplace la dispense pour l émetteur à peu d actionnaires et rétabli une version modifiée de la dispense pour la société fermée qui avait été abrogée le 30 novembre Au Québec, la dispense pour l émetteur fermé remplace la dispense pour la société fermée. Dispenses relatives aux fonds d investissement Aperçu La NC regroupe une foule de dispenses de l obligation d inscription et de prospectus auxquelles avaient recours les fonds d investissement (tant les fonds ouverts dont les titres sont offerts par voie de prospectus que les fonds communs de placement dont les titres sont offerts sans prospectus) afin La NC permet de réinvestir toutes les formes de dividendes et de distributions dans des titres additionnels de la même catégorie ou série aux termes de régimes de réinvestissement facultatifs ou obligatoires à la condition que le régime soit offert à tous les investisseurs canadiens du fonds d investissement et qu aucune commission de souscription ne soit exigée à l égard de cette opération. Le prospectus du fonds (le cas échéant) doit donner des précisions sur les frais de rachat applicables et sur la possibilité de recevoir des espèces, et ce, même si cette pratique a déjà cours dans le secteur. De plus, la NC permet aux fonds d investissement, dont les titres se négocient en bourse ou sur un autre marché, d émettre d autres titres de la même catégorie ou série à leurs investisseurs, dans le cadre de régime de souscription volontaire, jusqu à concurrence de 2 % des titres en circulation du fonds au début de son

9 Page 9 exercice. Cette exonération est assujettie aux mêmes conditions que celles prévues à l égard des régimes de réinvestissement. En outre, une dispense est prévue à l égard des investissements additionnels dans des fonds communs de placement à l égard des souscripteurs qui ne sont pas des investisseurs qualifiés. Tout comme les dispenses qu elle remplace ou, dans le cas du Québec, s il s agit d une nouvelle dispense, les investisseurs doivent détenir, au moment de tout investissement ultérieur, des titres du fonds dont le coût d acquisition ou la valeur liquidative correspond au moins à $. Comme il est précisé plus haut en ce qui a trait à la dispense relative à l investissement minimum, cette dispense permet de fixer cette somme à $ pour l ensemble des provinces et des territoires. Toutefois, les limites antérieures (en général $ ou $ en fonction du territoire de résidence de l investisseur) sont «acquises» si l investissement initial est antérieur à l adoption de la NC Les dispenses relatives aux clubs d investissement et aux fonds communs de placement dont la gestion est assurée par une société de fiducie inscrite sont également prises en compte dans la NC Différences locales Au Québec, l Autorité des marchés financiers met en œuvre les règles de fonctionnement portant sur la gestion, la garde et la composition des avoirs des fonds communs de placement prévus dans le Titre VII du Règlement sur les valeurs mobilières (Québec), relatives aux fonds communs de placement qui offrent des titres par voie de placement privé au Québec. Dispenses diverses La NC a prévu également des dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus notamment dans les circonstances qui suivent : une dispense à l égard des placements de droits de souscription dans la mesure où l émetteur s est conformé aux règles applicables de la Norme canadienne sur les placements de droits de souscription; La NC a prévu des dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus dans diverses circonstances

10 Page 10 La NC a prévu également des dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus à l égard des opérations mettant en cause des salariés, des dirigeants, des administrateurs et des consultants une dispense à l égard des regroupements et des réorganisations d entreprises, y compris les arrangements mis en œuvre conformément à une procédure juridique telle qu un arrangement aux termes de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada); une dispense à l égard d une opération effectuée avec une personne par un émetteur sur des titres émis par lui en contrepartie d actifs de cette personne dont la juste valeur correspond au moins à $; une dispense à l égard d une opération portant sur les titres d un émetteur émis en contrepartie de l acquisition de terrains pétrolifères, gazéifères ou miniers ou d un droit à l égard de ces terrains; une dispense à l égard de billets à ordre ou sur des billets de trésorerie négociables dont la note approuvée n est plus tributaire de seuils minimums de souscription applicables aux personnes physiques; une dispense à l égard des opérations portant sur des créances hypothécaires ou des immeubles par une personne qui est inscrite, titulaire d un permis ou dispensée de l inscription ou de permis en vertu de la loi relative au courtage hypothécaire du territoire visé; une dispense à l égard des opérations portant sur certains contrats à capital variable offerts par des sociétés d assurance; une dispense à l égard des dépôts des banques de l annexe III. La NC a prévu également des dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier et de prospectus, applicables partout au pays à l égard des opérations mettant en cause des salariés, des dirigeants, des administrateurs et des consultants qui sont actuellement prévues dans la Norme multilatérale , intitulée Trades to Employees, Senior Officers, Directors and Consultants (la «Norme multilatérale »). La dispense de l obligation d inscription comme courtier et de prospectus est offerte pour la première fois au Québec et évite aux émetteurs de devoir obtenir une dispense et de devoir établir une notice d offre en la forme prévue afin de se conformer aux dispositions des régimes d options sur actions et d achat d actions de leurs salariés au Québec.

11 Page 11 Utilisation des documents d information dans le cadre de placements de titres bénéficiant d une dispense Les exigences réglementaires régissant l utilisation de documents d information dans le cadre de certains placements de titres bénéficiant d une dispense continuent d être énoncées dans les règles ou les avis locaux. Elles ne figurent pas dans la NC Ainsi, en Ontario, la Règle de la CVMO (la «règle révisée de l Ontario») continue de stipuler que si une notice d offre est remise à un souscripteur éventuel de titres qui, ultérieurement, sont souscrites par ce dernier en tenant compte de certaines dispenses de l obligation de prospectus, y compris de la dispense pour placement auprès d investisseurs qualifiés et de la dispense pour l émetteur fermé décrites plus haut, l acquéreur des titres a un droit d action prévu par la loi d annulation ou à des dommages et intérêts si la notice d offre renfermait des informations fausses ou trompeuses au moment de la souscription, et ce, peu importe s il s est fié à ces informations fausses ou trompeuses. Ce droit d action prévu par la loi doit être mentionné dans la notice d offre dont un exemplaire doit être remis à la CVMO dans les dix jours qui suivent la date du placement, habituellement en même temps que le formulaire F1, intitulé Exempt trade report, est déposé auprès de la CVMO. La seule différence digne de mention entre les exigences antérieures et celles de la règle révisée de l Ontario tient au fait que, contrairement aux exigences antérieures, cette dernière stipule que certains investisseurs qualifiés, notamment les banques, les sociétés de prêt, les sociétés de fiducie, les compagnies d assurance, les caisses de crédit et les caisses populaires, dûment autorisés par une loi ou un territoire du Canada à exercer des activités commerciales au Canada ou sur le territoire en question, qui reçoivent une notice d offre relativement au placement de titres, reposant sur une dispense pour placement auprès d investisseurs qualifiés, ne pourront pas se prévaloir d un droit d action prévu par la loi à l égard des informations fausses ou trompeuses. La NC a permis d harmoniser les exigences à l égard des déclarations à produire après la conclusion d un placement privé canadien

12 Page 12 En vertu de la NC , seuls les émetteurs qui placent des titres aux termes d une dispense qui prévoit la production de déclarations sont tenus de le faire Déclarations postérieures aux placements La NC a également permis d harmoniser les exigences à l égard des déclarations à produire après la conclusion d un placement privé canadien, mais elle introduit un changement important. En vertu de la NC , seuls les émetteurs qui placent des titres aux termes d une dispense qui prévoit la production de déclarations sont tenus de le faire. Autrement dit, toute partie autre que l émetteur qui offre des titres n est pas tenue de produire une déclaration de placement avec dispense. À l exception de la Colombie- Britannique, la déclaration de placement avec dispense doit être produite sur le formulaire F1, qui doit être déposé dans la province ou le territoire où le placement est effectué au plus tard 10 jours après le placement, sous le régime d une des dispenses qui suit : paragraphe 2 de l article 2.3 [investisseur qualifié]; paragraphe 2 de l article 2.5 [parents, amis et partenaires]; paragraphes 3 et 4 de l article 2.9 [notice d offre en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle- Écosse, à Terre-Neuve-et-Labrador, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, à l Île-du-Prince-Édouard, au Québec et en Saskatchewan]; paragraphe 2 de l article 2.10 [montant minimum]; paragraphe 2 de l article 2.12 [acquisition d actifs]; paragraphe 2 de l article 2.13 [acquisition de terrains pétrolifères, gazéifères ou miniers]; paragraphe 2 de l article 2.14 [titres émis en règlement d une dette]; paragraphe 2 de l article 2.19 [investissement additionnel dans un fonds d investissement]; paragraphe 2 de l article 2.30 [opération visée isolée]; article 5.2 [document d offre conforme à la politique de la Bourse de croissance TSX]. En Colombie-Britannique, l organisme de réglementation doit préciser de quelle façon les déclarations seront établies. La NC maintient la règle selon laquelle un émetteur n est pas tenu de produire une déclaration à l égard du placement de ses propres titres de créance ou, en même temps que le placement de titres de créance, des titres de participation émis à institution

13 Page 13 financière canadienne ou une banque de l annexe III. En outre, au lieu de produire une déclaration dans les 10 jours qui suivent le placement, un fonds d investissement qui offre des titres dans le cadre d un placement sous le régime de la dispense pour placement auprès d investisseurs qualifiés, de la dispense relative au montant minimum et de la dispense relative aux investissements additionnels dans des fonds d investissement peut choisir de produire une notice annuelle dans les 30 jours qui suivent la fin de son exercice. Même s il y a lieu de noter que les noms, adresses et numéros de téléphone des acquéreurs ainsi que la valeur totale des titres acquis, déclarés dans l annexe 1 du formulaire F1, ne sont rendus publics, il y a également lieu de préciser que les lois sur la protection de la vie privée en vigueur en Ontario prévoient que la CVMO doit obtenir des consentements lorsqu elle recueille de façon indirecte des renseignements personnels. Dans le cas envisagé plus tôt, la CVMO demande à un émetteur de recueillir, pour son compte, des renseignements personnels sur les acquéreurs. Par conséquent, afin de recueillir ces données personnelles et de se conformer aux lois précitées, la CVMO exige des émetteurs qu ils obtiennent une autorisation des acquéreurs leur permettant de recueillir indirectement ces renseignements pour le compte de la CVMO. Cette autorisation peut, par exemple, faire partie du contrat de souscription signé par les acquéreurs. Exigences en matière de revente Les ACVM modifieront la Norme multilatérale sur la revente des titres (la «NM ») en vue d y inclure le Québec qui, à l heure actuelle, utilise un régime de revente distinct avec pour conséquence que la NM deviendra une Norme canadienne et que les exigences en matière de revente seront harmonisées pour l ensemble du Canada. La NM sera également modifiée par l ajout de nouvelles définitions, le retrait de dispositions transitoires devenues caduques et par une révision d un certain nombre d annexes afin d y intégrer les dispenses prévues dans la NC et les dispositions transitoires applicables aux dispenses ayant actuellement cours. En vertu de la NM , les premières opérations portant sur des placements de titres sous le régime de La Norme multilatérale deviendra une Norme canadienne qui harmonisera les exigences en matière de revente pour l ensemble du Canada

14 Page 14 Le système d inscription universel interdit aux intermédiaires de marché non inscrits de se prévaloir d un grand nombre de dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier certaines dispenses de prospectus, y compris dispense pour placement auprès d'investisseurs qualifiés, la dispense pour placement au moyen d'une notice d'offre et la dispense relative au montant minimum sont des placements assujettis à l obligation de prospectus sauf si une autre dispense de prospectus peut être mise en œuvre ou si certaines conditions en matière de revente sont respectées, notamment si l émetteur des titres est et a été un émetteur assujetti pendant une période de quatre mois et qu une période de restriction de quatre mois s est écoulée depuis la date du placement initial. Système d inscription universel en Ontario et à Terre-Neuve-et- Labrador En Ontario et à Terre-Neuve-et- Labrador, la possibilité de se prévaloir des principales dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier est assujettie à un système d inscription universel qui interdit aux intermédiaires de marché non inscrits de se prévaloir d un grand nombre de dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier dans ces provinces s ils ne s inscrivent pas, au préalable, dans une catégorie appropriée de courtiers. Pour les besoins du système d inscription universel de l Ontario, le terme «intermédiaire de marché» s entend, en partie, d une personne physique ou morale qui effectue ou qui se présente comme effectuant des opérations sur titres pour son propre compte ou en qualité de mandataire à l égard de titres autre que ceux acquis pour son propre compte seulement à titre de placement et non dans la perspective de les revendre ou de les placer. Les articles 2.43 et 3.9 de la NC maintiennent en vigueur le système d inscription universel en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador à l égard des dispenses de l obligation d inscription à titre de courtier prévues dans ces articles. Dispositions transitoires Bien que des dispositions transitoires soient expressément prévues à l égard des fonds d investissement et des émetteurs à peu d actionnaires, la principale disposition transitoire permet de continuer à utiliser les dispenses actuelles pendant un certain temps après la mise en œuvre de la NC

15 Page 15 Conformément au paragraphe 2 de l article 8.3 de la NC , ni l obligation d inscription à titre de courtier ni l obligation de prospectus ne s applique dans le cadre d une opération effectuée conformément aux obligations prévues par la Norme multilatérale , la Norme multilatérale ou la Règle de la CVMO au plus tard le 30 novembre La principale disposition transitoire permet de continuer à utiliser les dispenses actuelles pendant un certain temps après la mise en œuvre de la NC

16 Vancouver Pacific Centre Suite 1300, 777 Dunsmuir Street P.O. Box Vancouver (Colombie-Britannique) V7Y 1K2 Tél. : (604) Téléc. : (604) Calgary Suite 3300, 421-7th Avenue SW Calgary (Alberta) T2P 4K9 Tél. : (403) Téléc. : (403) Pour plus de précisions, veuillez communiquer avec l une des personnes suivantes : Daniel Bénay Montréal John Kruk Toronto Michael C. Nicholas Toronto Andrew Parker Toronto Sean D. Sadler Toronto Shea T. Small Toronto Sonia Struthers Montréal London One London Place Suite 2000, 255 Queens Avenue London (Ontario) N6A 5R8 Tél. : (519) Téléc. : (519) Toronto Toronto Dominion Bank Tower Suite 4700, Box 48 Toronto (Ontario) M5K 1E6 Tél. : (416) Téléc. : (416) Ottawa The Chambers Suite 1400, 40 Elgin Street Ottawa (Ontario) K1P 5K6 Tél. : (613) Téléc. : (613) Montréal Le Windsor 1170, rue Peel Montréal (Québec) H3B 4S8 Tél. : (514) Téléc. : (514) Québec Le Complexe St-Amable 1150, rue de Claire-Fontaine, 7e étage Québec (Québec) G1R 5G4 Tél. : (418) Téléc. : (418) New York One New York Plaza 25th floor New York, NY ÉTATS-UNIS Tél. : (212) Téléc. : (212) Royaume-Uni et Europe 5 Old Bailey, 2 nd Floor Londres EC4M 7BA ANGLETERRE Tél. : +44 (0) Téléc. : +44 (0) mccarthy.ca Tous les efforts ont été déployés pour s'assurer de l'exactitude et de l'à-propos de la présente publication, mais les observations contenues aux présentes sont nécessairement de portée générale. Les clients sont priés de demander des conseils précis sur les questions qui les concernent et de ne pas se fier uniquement au texte de la présente.

Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102. Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005

Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102. Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005 Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102 Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005 I. Contexte 1. Historique a) Ce qui a précédé la Norme 45-106 et la Norme 45-102 ailleurs au

Plus en détail

NORME CANADIENNE 33 105 CONFLITS D INTÉRÊTS CHEZ LES PLACEURS TABLE DES MATIÈRES

NORME CANADIENNE 33 105 CONFLITS D INTÉRÊTS CHEZ LES PLACEURS TABLE DES MATIÈRES NORME CANADIENNE 33 105 CONFLITS D INTÉRÊTS CHEZ LES PLACEURS TABLE DES MATIÈRES PARTIE PARTIE 1 TITRE DÉFINITIONS, INTERPRÉTATION ET CHAMP D APPLICATION 1.1 Définitions 1.2 Interprétation 1.3 Champ d

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Loi sur les valeurs mobilières (chapitre V.1-1, a. 331.1 par. 1, 3, 6, 8, 11 et 34 ) 1. L article 1.1

Plus en détail

dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de prospectus

dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de prospectus VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.T.N.-O. 2008, ch. 10, DANS SA VERSION À JOUR - et - dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de

Plus en détail

Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés

Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 DÉRIVÉS DISPENSÉS 3. Dispenses de l obligation d inscription

Plus en détail

CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL

CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL GLOBEVEST CAPITAL CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL DESTINATAIRE : Globevest Capital ltée (le «gestionnaire») Les termes clés qui ne sont pas définis dans la présente

Plus en détail

FONDS SPROTT HAUSSIER/BAISSIER REER

FONDS SPROTT HAUSSIER/BAISSIER REER NOTICE D OFFRE CONFIDENTIELLE N o Les titres décrits dans la présente notice d offre confidentielle (la «présente notice d offre») ne sont offerts que là où l autorité compétente a accordé son visa; ils

Plus en détail

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Commission des pensions Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Source: Loi sur les prestations de pension, al. 26(1)b), Règlement,

Plus en détail

Pour les investisseurs qui ont recours à la dispense relative aux investisseurs avertis

Pour les investisseurs qui ont recours à la dispense relative aux investisseurs avertis FONDS CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ PORTEFEUILLE PRIVÉ TAPESTRY (LES «FONDS») DIRECTIVES DE SOUSCRIPTION POUR LES ACTIONS DE SERIES A, F ET T Pour tous les investisseurs 1. Après avoir examiné les modalités de

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi À propos de l OCRCVM L Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) réglemente

Plus en détail

Processus d approbation de l OCRCVM relatif au capital réglementaire selon les états financiers (également appelé capital réglementaire)

Processus d approbation de l OCRCVM relatif au capital réglementaire selon les états financiers (également appelé capital réglementaire) Processus d approbation de l OCRCVM relatif au capital réglementaire selon les états financiers (également appelé capital réglementaire) Foire aux questions (FAQ) Objet Nous avons préparé cette FAQ pour

Plus en détail

Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains. Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti

Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains. Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains PART 1 Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti 1. Définitions 2. Application des définitions

Plus en détail

NORME CANADIENNE 31-103 SUR LES OBLIGATIONS ET DISPENSES D INSCRIPTION. Table des matières

NORME CANADIENNE 31-103 SUR LES OBLIGATIONS ET DISPENSES D INSCRIPTION. Table des matières Genre de document : Norme canadienne N o du document : 31-103 Objet : Obligations et dispenses d inscription Date de publication : 28 septembre 2009 Entrée en vigueur : 28 septembre 2009 NORME CANADIENNE

Plus en détail

Guide de financement participatif des entreprises en démarrage pour les portails de financement

Guide de financement participatif des entreprises en démarrage pour les portails de financement Guide de financement participatif des entreprises en démarrage pour les portails de financement Au Canada, l émission de titres dans le public est assujettie à des obligations légales. Ces obligations

Plus en détail

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 Parts de série A, de série B, de série F et de série O (à moins d indication contraire)

Plus en détail

Rubrique 2 : Indiquer si l émetteur est émetteur assujetti ou non et, dans l affirmative, chacun des territoires où il est assujetti.

Rubrique 2 : Indiquer si l émetteur est émetteur assujetti ou non et, dans l affirmative, chacun des territoires où il est assujetti. ANNEXE 45-106A1 DÉCLARATION DE PLACEMENT AVEC DISPENSE La déclaration de placement avec dispense prévue à l article 6.1 par le Règlement 45-106 sur les dispenses de prospectus et d inscription doit contenir

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F)

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) LE 30 4 JUIN JANVIER 20152014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs

Plus en détail

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD ÉTATS FINANCIERS ANNUELS PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - 31 décembre 2000 * PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AU 31 DÉCEMBRE 2000

Plus en détail

Financement participatif sous forme de dons ou de prévente

Financement participatif sous forme de dons ou de prévente Guide de financement participatif des entreprises en démarrage pour les entreprises Le financement participatif est un processus permettant à une personne ou à une entreprise de recueillir de petites sommes

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ FORTIS INC.

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ FORTIS INC. Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

Projet de modifications à la. NORME CANADIENNE 81-106 SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT (la «NC 81-106»)

Projet de modifications à la. NORME CANADIENNE 81-106 SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT (la «NC 81-106») Projet de modifications à la NORME CANADIENNE 81-106 SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT (la «NC 81-106») 1 La NC 81-106 est modifiée en remplaçant, partout où il se trouve, «note» avec

Plus en détail

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants :

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 2 DATÉE DU 27 NOVEMBRE 2014 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 3 OCTOBRE 2014 à l égard des fonds suivants : canadiennes

Plus en détail

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 (la Loi)

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 (la Loi) Je soussignée, Manon Losier, dûment nommée chef du contentieux et secrétaire de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, atteste par les présentes que cette ordonnance générale,

Plus en détail

Décision générale sur la dispense de prospectus et d inscription pour financement participatif pour les entreprises en démarrage du Québec

Décision générale sur la dispense de prospectus et d inscription pour financement participatif pour les entreprises en démarrage du Québec Décision générale sur la dispense de prospectus et d inscription pour financement participatif pour les entreprises en démarrage du Québec Vu les intérêts des investisseurs et les besoins de financement

Plus en détail

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Champ d application de la politique La présente politique expose la procédure et les politiques de la Bourse applicables aux

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

Les opérations de fermeture (ou transformation en société fermée) au Canada

Les opérations de fermeture (ou transformation en société fermée) au Canada Les opérations de fermeture (ou transformation en société fermée) au Canada Mai 2009 McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. www.mccarthy.ca Introduction Une opération de fermeture est une opération ou

Plus en détail

Notice Annuelle Le 27 juin 2013

Notice Annuelle Le 27 juin 2013 FONDS RBC Notice Annuelle Le 27 juin 2013 Parts de série A, de série Conseillers, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de série I et de série O FONDS DES MARCHÉS MONÉTAIRES Fonds

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié»)

MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié») MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié») visant le Fonds suivant : Catégorie d actions américaines améliorées Sprott*

Plus en détail

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME MULTILATÉRALE 45-108 SUR LE FINANCEMENT PARTICIPATIF

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME MULTILATÉRALE 45-108 SUR LE FINANCEMENT PARTICIPATIF INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE RELATIVE À LA NORME MULTILATÉRALE 45-108 SUR LE FINANCEMENT PARTICIPATIF PRÉAMBULE Objet La présente instruction complémentaire indique comment les membres participants des Autorités

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

Annexe 41-101A1 Information à fournir dans le prospectus

Annexe 41-101A1 Information à fournir dans le prospectus Annexe 41-101A1 Information à fournir dans le prospectus INSTRUCTIONS Rubrique 1 Information en page de titre 1.1 Mention obligatoire 1.2 Information à fournir dans le prospectus provisoire 1.3 Information

Plus en détail

Acquisitions d immeubles

Acquisitions d immeubles LE FPI PRO ANNONCE DES ACQUISITIONS D IMMEUBLES D UNE VALEUR DE 65,6 MILLIONS DE DOLLARS, LE DÉPÔT D UN PROSPECTUS PROVISOIRE EN VUE D UN PLACEMENT DE TITRES DE CAPITAUX PROPRES, DES ENTENTES VISANT L

Plus en détail

Le cadre juridique du lobbyisme au Québec et l inscription des lobbyistes

Le cadre juridique du lobbyisme au Québec et l inscription des lobbyistes Le cadre juridique du lobbyisme au Québec et l inscription des lobbyistes Développements récents, enjeux juridiques et difficultés pratiques d inscription Pierre-Hugues Vallée Février 2011 2 Sommaire de

Plus en détail

Les produits dispensés Un survol des particularités

Les produits dispensés Un survol des particularités Les produits dispensés Un survol des particularités Commission des valeurs mobilières du Québec, avril 1999 Tous droits réservés The English version of this brochure is available upon request PARTICULARITÉS

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE :

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : LE 30 7 MAI JANVIER 2014 2014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : FONDS DE REVENU Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières

Plus en détail

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Les présentes modalités, ainsi que la demande constituent un contrat conclu entre Valeurs mobilières Dundee (le «promoteur»),

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick Page 1 de 5 inc. a droit à des sommes de retraite régis par la Loi sur (nom du Rentier en caractères d'imprimerie) les prestations de pension du et désire transférer ces sommes dans un fonds de revenu

Plus en détail

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds Avenants au contrat DE RENTE Pour les régimes avec immobilisation des sommes Ce document complète le Contrat de rente figurant dans la brochure BRA1620 (produit régulier) et la brochure BRA1564 (produit

Plus en détail

Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc.

Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc. Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc. Le 3 septembre 2015 Introduction Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les «ACVM» ou «nous») mettent

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : M. Alexander : (416) 943-5885 malexander@ida.ca

Plus en détail

CORPORATION MINIÈRE OSISKO. Goldcorp Inc.

CORPORATION MINIÈRE OSISKO. Goldcorp Inc. LE PRÉSENT DOCUMENT N EST PAS UNE LETTRE D ENVOI. LE PRÉSENT AVIS DE LIVRAISON GARANTIE DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR L ACCEPTATION DE L OFFRE DE GOLDCORP INC. VISANT L ACHAT DE LA TOTALITÉ DES ACTIONS ORDINAIRES

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

SECTION 4 FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION À L ACFM

SECTION 4 FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION À L ACFM SECTION 4 FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION À L ACFM Directives générales 1. Ce formulaire doit être utilisé par une société par actions ou une société de personnes demandant l adhésion à titre de membre

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

Annexe 45-101 A1 Information requise dans une notice d'offre

Annexe 45-101 A1 Information requise dans une notice d'offre Annexe 45-101 A1 Information requise dans une notice d'offre La présente annexe indique l'information à fournir en application de l'article 3.1 de la Norme canadienne 45-101 sur les placements de droits

Plus en détail

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Comment faire croître les entreprises sans accroître les dettes Deux exigences fondamentales

Plus en détail

TRANSGLOBE APARTMENT REAL ESTATE INVESTMENT TRUST DÉCLARATION D ACQUISITION D ENTREPRISE AUX TERMES DE LA PARTIE 8 DU RÈGLEMENT 51-102

TRANSGLOBE APARTMENT REAL ESTATE INVESTMENT TRUST DÉCLARATION D ACQUISITION D ENTREPRISE AUX TERMES DE LA PARTIE 8 DU RÈGLEMENT 51-102 TRANSGLOBE APARTMENT REAL ESTATE INVESTMENT TRUST DÉCLARATION D ACQUISITION D ENTREPRISE AUX TERMES DE LA PARTIE 8 DU RÈGLEMENT 51-102 DATE DE L ACQUISITION : LE 28 JANVIER 2011 TransGlobe Apartment Real

Plus en détail

Notice annuelle datée du 25 mars 2014 relative aux parts de série O du : Fonds d investissement d obligations indexées sur l inflation Russell

Notice annuelle datée du 25 mars 2014 relative aux parts de série O du : Fonds d investissement d obligations indexées sur l inflation Russell Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Le fonds et les parts du fonds offertes

Plus en détail

FONDS RBC NOTICE ANNUELLE. Le 3 septembre 2015. Parts de série A, de série Conseillers, de série D, de série F et de série O

FONDS RBC NOTICE ANNUELLE. Le 3 septembre 2015. Parts de série A, de série Conseillers, de série D, de série F et de série O FONDS RBC NOTICE ANNUELLE Parts de série A, de série Conseillers, de série D, de série F et de série O Le 3 septembre 2015 Fonds de valeur en actions américaines de sociétés à petite capitalisation RBC

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Index analytique de la Loi sur les valeurs mobilières (L1), de la Loi sur l Autorité des marchés financiers

Index analytique de la Loi sur les valeurs mobilières (L1), de la Loi sur l Autorité des marchés financiers Index analytique de la Loi sur les valeurs mobilières, de la Loi sur l Autorité des marchés financiers, de la Loi sur les instruments dérivés, du Règlement sur les valeurs mobilières (R1) et du Règlement

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

Avant d investir dans un fonds, vous devriez vérifier si le fonds est compatible avec vos autres placements et votre tolérance au risque.

Avant d investir dans un fonds, vous devriez vérifier si le fonds est compatible avec vos autres placements et votre tolérance au risque. FONDS TACTIQUE D OBLIGATIONS DE QUALITÉ PURPOSE Catégorie A Ce document renferme des renseignements essentiels sur le Fonds tactique d obligations de qualité Purpose (le «fonds»). Vous trouverez plus de

Plus en détail

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Cette traduction non officielle de la version anglaise du document original est fournie à titre d information seulement et n a pas de valeur juridique. ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE

Plus en détail

Norme canadienne 44-102 Placement de titres au moyen d'un prospectus préalable

Norme canadienne 44-102 Placement de titres au moyen d'un prospectus préalable Norme canadienne 44-102 Placement de titres au moyen d'un prospectus préalable PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1.1 Définitions 1.2 Modifications PARTIE 2 ADMISSIBILITÉ AU RÉGIME DU PROSPECTUS PRÉALABLE

Plus en détail

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE 81-104, FONDS MARCHÉ À TERME TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 OBJET ET CONTEXTE 1

INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE 81-104, FONDS MARCHÉ À TERME TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 OBJET ET CONTEXTE 1 INSTRUCTION COMPLÉMENTAIRE 81-104, FONDS MARCHÉ À TERME TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 OBJET ET CONTEXTE 1 1.1 Objet 1 1.2 Champ d application de l Instruction générale 1 1.3 Contexte d

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 20 mars 2015 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le texte définitif des modifications apportées aux règlements (les règlements) de la Loi de 1985 sur les

Plus en détail

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba.

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba. ALPHA EXCHANGE INC. DÉCISION N 2012-PDG-24 DANS L AFFAIRE intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI)

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement

Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement PARTIE 1 OPÉRATIONS INTÉRESSÉES 1. Définitions 2. Personne apparentée, intérêt appréciable, porteur de titres important 3. Propriété effective 4. Exclusion

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

Sauf indication contraire, les directives contenues dans cet avis reposent sur les normes IFRS en vigueur au 31 mars 2010.

Sauf indication contraire, les directives contenues dans cet avis reposent sur les normes IFRS en vigueur au 31 mars 2010. Avis relatif à la mise en application des Normes internationales d information financière : Pratiques comptables et normes relatives à la suffisance des fonds propres 1. Champ d application Cet avis s

Plus en détail

Recommandations et pratiques exemplaires pour le placement de produits d investissement dans des conditions de non-concurrence

Recommandations et pratiques exemplaires pour le placement de produits d investissement dans des conditions de non-concurrence Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Personnes-ressources : Richard J. Corner Vice-président à la politique de réglementation des membres 416 943-6908 rcorner@iiroc.ca Joe

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Dans le cadre de son mécanisme permanent d octroi de liquidités, la Banque du Canada

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le février 2013 table des matières introduction/résumé............................................2 coordonnées.................................................6

Plus en détail

Ordonnance de dispense. Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas)

Ordonnance de dispense. Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas) 2014 BCSECCOM 499 Ordonnance de dispense Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas) Paragraphe 33(1) de la Securities Act, RSBC 1996, ch.418 1 Historique

Plus en détail

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne et placement permanent 11 mai 2016. Fonds multistratégie à rendement cible Sun Life

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne et placement permanent 11 mai 2016. Fonds multistratégie à rendement cible Sun Life Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. PROSPECTUS Premier appel public à l épargne

Plus en détail

Document d information relatif à la catégorisation des clients

Document d information relatif à la catégorisation des clients Document d information relatif à la catégorisation des clients Edition Novembre 2007 Document d information relatif à la catégorisation des clients 1 SOMMAIRE 1. CLASSIFICATION DU CLIENT PAR LA BANQUE

Plus en détail

Fonds de placement garanti BMO Directives administratives

Fonds de placement garanti BMO Directives administratives Fonds de placement garanti BMO Directives administratives 1 er octobre 2014 Ordre du jour Soutien aux conseillers Types de compte Conseils pour remplir les formulaires de proposition Conseils sur le Formulaire

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DU CANADA

BANQUE NATIONALE DU CANADA Prospectus préalable de base simplifié Le présent prospectus simplifié est un prospectus préalable de base et a été déposé dans chacune des provinces du Canada selon un régime permettant d attendre après

Plus en détail

Guide de dépôt Bourse de Toronto, T3 2010

Guide de dépôt Bourse de Toronto, T3 2010 Guide de dépôt Bourse de Toronto, T3 2010 Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à revenu fixe

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Introduction 35 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET Appels publics à l épargne et placements privés 37 Fusions et acquisitions 41 Par Ian Michael et Benjamin Silver INTRODUCTION Financement d entreprises et fusions

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE offrant des titres de la série OPC, de série F, de série O, de série Q et de série W du

NOTICE ANNUELLE offrant des titres de la série OPC, de série F, de série O, de série Q et de série W du GROUPE D OPC AGF NOTICE ANNUELLE offrant des titres de la série OPC, de série F, de série O, de série Q et de série W du FONDS DE RÉPARTITION FLEXIBLE DE L ACTIF AGF Le 25 août 2015 Aucune autorité en

Plus en détail

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 Compagnie d assurance vie RBC 6880, Financial Drive, Tour ouest Mississauga

Plus en détail

MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015. (le «prospectus») à l égard des fonds suivants :

MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015. (le «prospectus») à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015 (le «prospectus») à l égard des fonds suivants : BMO Fonds mondial diversifié (séries T5, F et Conseiller)

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015

Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015 Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015 La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. Nous sommes donc fiers de vous offrir ce Résumé de la législation

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 18 NOVEMBRE 2015

NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 18 NOVEMBRE 2015 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Votre guide pour investir dans les Fonds

Plus en détail

RÈGLEMENT 51-105 SUR LES ÉMETTEURS COTÉS SUR LES MARCHÉS DE GRÉ À GRÉ AMÉRICAINS

RÈGLEMENT 51-105 SUR LES ÉMETTEURS COTÉS SUR LES MARCHÉS DE GRÉ À GRÉ AMÉRICAINS RÈGLEMENT 51-105 SUR LES ÉMETTEURS COTÉS SUR LES MARCHÉS DE GRÉ À GRÉ AMÉRICAINS Loi sur les valeurs mobilières (L.R.Q., c. V-1.1, a. 331.1, par. 1, 2, 3, 4.1, 8, 11, 18.1, 20, 20.1, 21 et 34 ) CHAPITRE

Plus en détail

Fonds offrant des titres de série LB, de série LM, de série LP et/ou de série LX, comme il est indiqué ci-après.

Fonds offrant des titres de série LB, de série LM, de série LP et/ou de série LX, comme il est indiqué ci-après. Fonds offrant des titres de série LB, de série LM, de série LP et/ou de série LX, comme il est indiqué ci-après. FONDS CONSTITUÉS EN FIDUCIE Fonds du marché monétaire Fonds du marché monétaire canadien

Plus en détail

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts aux présentes. Quiconque

Plus en détail

Bulletin Fonds d investissement

Bulletin Fonds d investissement Bulletin Fonds d investissement Mars 2008 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. LES AUTORITÉS CANADIENNES EN VALEURS MOBILIÈRES PROPOSENT UN NOUVEAU RÉGIME D INSCRIPTION POUR LES COURTIERS, LES

Plus en détail

PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE SECTION O DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman

Plus en détail

Les ACVM proposent de simplifier les obligations d information des émetteurs émergents

Les ACVM proposent de simplifier les obligations d information des émetteurs émergents Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le 3 juin 2014 Les ACVM proposent de simplifier les obligations d information des émetteurs émergents Auteurs : Neil Kravitz, Sebastien Roy et Nicolas

Plus en détail

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé du Québec Présenté le 17 juin 2004 Principe adopté le 1 er décembre 2004

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM Personne-ressource: Aamir Mirza Conseiller juridique principal, Politiques et affaires juridiques Téléphone: 416 945-5128 Courriel: amirza@mfda.ca APA-0078 Le 22 février 2011 (Mis à jour le 18 février

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Ventes de billets liés 2. Imposition des actions de fonds de substitution 3. Rétablir les âges d admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse 4. Crédit de

Plus en détail

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte En vigueur le 1 er janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES Avis de modification des Conventions de comptes et de services et Convention

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

RÈGLEMENT 58-101 SUR L INFORMATION CONCERNANT LES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE. Dans le présent règlement, il faut entendre par :

RÈGLEMENT 58-101 SUR L INFORMATION CONCERNANT LES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE. Dans le présent règlement, il faut entendre par : RÈGLEMENT 58-101 SUR L INFORMATION CONCERNANT LES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE PARTIE 1 DÉFINITIONS ET CHAMP D APPLICATION 1.1 Définitions Dans le présent règlement, il faut entendre par : «code»

Plus en détail

LETTRE DE DÉCLARATION CANADIENNE #1 DÉCLARATION D OPÉRATIONS ET AUTRES OBLIGATIONS

LETTRE DE DÉCLARATION CANADIENNE #1 DÉCLARATION D OPÉRATIONS ET AUTRES OBLIGATIONS International Swaps and Derivatives Association, Inc. LETTRE DE DÉCLARATION CANADIENNE #1 DÉCLARATION D OPÉRATIONS ET AUTRES OBLIGATIONS publiée le 23 avril 2014 par International Swaps and Derivatives

Plus en détail

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN)

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS ET DES SERVICES AUX CONSOMMATEURS

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS ET DES SERVICES AUX CONSOMMATEURS COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS ET DES SERVICES AUX CONSOMMATEURS Règle MB-001 sur la délivrance de permis et obligations continues des courtiers en hypothèque PARTIE 1... 1 QUESTIONS D ORDRE PRÉLIMINAIRE...

Plus en détail

Notice explicative et contrat (y compris l aperçu des fonds)

Notice explicative et contrat (y compris l aperçu des fonds) Fonds de placement garanti RBC Notice explicative et contrat (y compris l aperçu des fonds) Avril 2014 Compagnie d assurance vie RBC La notice explicative faisant partie du présent document est publiée

Plus en détail

DEMANDE DE COMMENTAIRES

DEMANDE DE COMMENTAIRES DEMANDE DE COMMENTAIRES Avis et demande de commentaires Publication du projet de Règle MB-001 sur la délivrance de permis et obligations continues des courtiers en hypothèque et du projet de Règle MB-002

Plus en détail