REGION BASSE-NORMANDIE CONSEIL REGIONAL Réunion des 18 et 19 DÉCEMBRE RAPPORT DU PRESIDENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGION BASSE-NORMANDIE - - - - - CONSEIL REGIONAL - - - - - Réunion des 18 et 19 DÉCEMBRE 2014 - - - - - RAPPORT DU PRESIDENT"

Transcription

1 REGION BASSE-NORMANDIE AP 14-FP CONSEIL REGIONAL Réunion des 18 et 19 DÉCEMBRE RAPPORT DU PRESIDENT Commission Programme Titre Formation tout au long de la vie, développement économique, recherche et innovation, tourisme Orienter et garantir un socle de compétences générales (P164) Mise en place au 1er Janvier 2016 d'un SIEG "Parcours Réussite vers la qualification" En 2009 la Région a créé son Service Public Régional de Formation Permanente (SPRFP) ayant pour périmètre ses politiques d orientation, de remise à niveau, de qualification et de VAE dans le domaine de la formation professionnelle continue. En parallèle la Région a mis en place deux nouveaux dispositifs d orientation complémentaires en direction des demandeurs d emploi jeunes et adultes : Esp oirs et ELAN s. BILAN Au terme de 5 ans d activité les résultats quantitatifs sont les suivants : 1 pour le dispositif Esp oirs stagiaires ont bénéficié d un diagnostic phase A sachant que sur ce nombre stagiaires ont poursuivi entre 2009 et 2012 leur parcours en phase B avec les caractéristiques suivantes : 55% des stagiaires ont moins de 26 ans avec une augmentation de la part des séniors 56% sont des femmes et 44% des hommes 64% des stagiaires ont un niveau de formation inférieur ou égal au niveau V (CAP) 2 pour le dispositif ELAN S stagiaires ont été accueillis avec les caractéristiques suivantes :

2 59% des stagiaires ont moins de 26 ans et la part des séniors reste à un niveau significatif (11%) 47,5% des stagiaires sont des femmes et 52,5% des hommes 90% des stagiaires ont un niveau inférieur ou égal au niveau V (CAP) Globalement le bilan est plutôt satisfaisant au-travers des différentes évaluations menées sur cette période tant sur le plan pédagogique (notamment la complémentarité avec la création des plateaux techniques pour la découverte des métiers) que partenarial à l exemple du dispositif ELAN s avec un ancrage territorial des actions et une redynamisation des stagiaires. Cependant l analyse est à nuancer si on étudie l insertion des stagiaires 6 mois après leur formation dans le dispositif Esp oirs : 28% sont demandeurs d emploi 24% en formation 23% en emploi 25% en situations inconnues (changement d adresse, problèmes sociaux ) Ce constat s inscrit dans un contexte où la Basse-Normandie comptabilise fin 2014 près de demandeurs d emploi de catégorie A, B et C. En conséquence la Région doit rester offensive selon les orientations du CPDRFP quant à l accès à la qualification des demandeurs d emploi notamment ceux dont la qualification est obsolète au regard du marché du travail mais aussi en direction des publics qui nécessitent un parcours individualisé et sécurisé avec un temps plus long pour rentrer en qualification. Par ailleurs, certains secteurs professionnels continuent d être déficitaires en terme de main d œuvre et cela peut freiner le développement à terme d entreprises sur les bassins d emploi. C est pourquoi, la Région a lancé en septembre 2013 une expérimentation sur trois territoires (Coutances, Caen et Alençon) sur la base d une cohorte de 201 stagiaires pour, d une part, modéliser de nouvelles pratiques pédagogiques notamment en renforçant la complémentarité d intervention du réseau d accueil (missions locales, Cap Emploi et Pôle Emploi) et du réseau des organismes de formation, et d autre part, travailler sur une nouvelle modalité d achat sous forme de Service d Intérêt Economique Général (SIEG) dans le respect du droit communautaire. Au terme d un an d expérimentation, l évaluation menée par les services de la Région avec l appui de l Université de Caen Basse-Normandie conduit aux préconisations ci-dessous : Renforcer la phase diagnostic du parcours de l usager afin de mieux identifier ses problématiques périphériques avant l entrée en formation Contractualiser avec le stagiaire, l organisme de formation et la Région un parcours d accès à la qualification individualisé sur une période cible de 6 à 18 mois environ en diversifiant les temps pédagogiques tant sur les modalités (face à face avec le formateur, action collective en groupe, découverte des métiers, temps personnel de définition de son projet ) que sur les actions de formation elles-mêmes (temps d orientation, temps de remise à niveau si besoin) Désigner sur le temps du parcours de formation un référent pédagogique du stagiaire pour l accompagner dans son projet et faire le lien avec les réseaux d accueil pour sécuriser son parcours si besoin (hébergement, restauration, transports, santé )

3 Généraliser sur les territoires des CLEEF (Comité Local Emploi, Economie et Formation) une commission locale de suivi piloté par la Région permettant de traiter les situations individuelles des stagiaires et favoriser le partenariat avec les acteurs des champs économique, emploi, formation et social au service des projets des stagiaires Mettre en place une nouvelle relation contractuelle avec les organismes de formation permettant, d une part à la Région de mieux compenser les obligations de service public attendues dans les cahiers des charges en fonction des indicateurs de résultat déterminés en terme d accès à la qualification, et d autre part, de sécuriser les organismes de formation dans leur pratique pédagogique, la durée du contrat signé avec la Région, l animation par la Région au niveau régional et territorial des différents réseaux. Par ailleurs, les premiers résultats de l expérimentation conduisent à un taux d accès à la qualification de plus de 30 % et à une diminution des situations inconnues à 25 %. En conséquence il convient de faire évoluer les dispositifs d orientation de la Région dans un contexte où la loi du 5 mars 2014 «Formation Professionnelle, Emploi et Démocratie Sociale» confie le pilotage des SPRFP et SPRO aux Régions. Par ailleurs il est introduit dans le droit français une nouvelle modalité d achat public : l habilitation de service public. CREATION au 1 er JANVIER 2016 d un SIEG «REUSSIR» L ambition politique de la Région est de lancer début 2015 un Appel à propositions (fiche de présentation en pièce jointe) à destination des organismes de formation afin de sélectionner les opérateurs qui mettront en œuvre pour le compte de la Région le SIEG «REUSSIR» à compter du 1 er janvier Le but est de proposer une nouvelle offre d orientation pour les demandeurs d emploi jeunes et adultes en priorisant les actions de ce SIEG pour le public prioritaire suivant : - Les personnes sans qualification professionnelle ou avec une qualification obsolète au regard du marché du travail, - Les personnes rencontrant des difficultés d insertion et d apprentissage, - Les personnes souhaitant s engager dans un parcours de formation qualifiante à l issue du «Parcours réussite». La durée du parcours sera de 6 à 18 mois avec un premier contrat d engagement de 6 mois signé entre le bénéficiaire, la Région et l organisme de formation renouvelable deux fois. L organisme de formation désignera un référent pédagogique unique tout au long du parcours pour accompagner le bénéficiaire. Pour sécuriser le parcours et lever les freins périphériques le demandeur d emploi aura le statut de stagiaire de la formation professionnelle pendant les temps de formation avec la prise en charge par la Région de sa rémunération et de sa protection sociale (statut régime public) sauf pour les demandeurs d emploi ouvrant des droit à l allocation de retour à l emploi (ARE). Par ailleurs il sera institué dans chaque CLEEF une commission locale de suivi pour animer les réseaux d accueil et de formation au bénéfice des parcours des stagiaires du parcours réussite. Les Conseils Généraux de la Manche, de l Orne et du Calvados seront étroitement associés pour renforcer notamment pour les bénéficiaires du RSA en parcours de formation la mobilisation des politiques sociales de ces collectivités et l activation du FSE relatif à

4 l inclusion sociale déléguée par l Etat aux départements en complément des crédits sectoriels de la Région dédiés au SIEG. La ligne directrice politique du SIEG reposera sur les obligations de résultat suivantes pour la Région dans la mise en œuvre et le pilotage du SIEG : 1. Renforcer les articulations entre SPRO et SPRFP au sens de la loi du 5 mars Mobiliser les réseaux d accueil et de formation en clarifiant le rôle et la place de chaque acteur dans le parcours de formation des bénéficiaires 3. Sécuriser davantage le parcours du bénéficiaire pour favoriser son accès à la qualification (rémunération, protection sociale, mobilisation des dispositifs régionaux et des partenaires dans les domaines de l hébergement, de la restauration, des transports, de la santé ) en s appuyant sur l ensemble des dispositifs existants 4. Coordonner davantage les temps de formation individuels et collectifs en rendant fluide le passage de l orientation à la qualification avec des phases de remise à niveau si nécessaire 5. Renforcer l ancrage territorial de la Région avec la création par CLEEF d une commission locale de suivi des parcours de formation des bénéficiaires en liaison avec les groupes projets des COTEEF 6. Mettre en place une nouvelle modalité d achat sous la forme de l habilitation de service public qui renforcera l exigence des obligations de service public demandées aux organismes de formation (indicateurs d activité, possibilité de réfaction si non atteinte des OSP) en contrepartie d une sécurisation de la contractualisation avec la Région (durée de 5 ans, paiement par avance avec clause annuelle de révision, unité d œuvre à la demi-journée d ouverture, compensation des obligations de service public sur la base d une grille tarifaire prévisionnelle des fonctions et des activités définies par la Région et l opérateur lors de la phase de négociation de l offre, ouverture des groupes de stagiaire à des publics mixtes permettant de croiser des financements de partenaires de la Région du type Pôle Emploi) 7. Renforcer le suivi longitudinal des stagiaires sur une durée de 36 mois dans le cadre d une mesure d évaluation et d enquête individuelle En synthèse il s agit de créer un nouveau dispositif sous la modalité d un SIEG et intitulé «REUSSIR» à compter du 1 er janvier 2016 pour une durée de 5 ans ( avec l instauration d une clause annuelle de révision pour ajuster la politique en fonction de la conjoncture économique des territoires et ouvrir une porte de sortie en cas de défaillance d un opérateur). Ce nouveau dispositif se substituera aux programmes Esp oir et ELAN s. En conclusion deux objectifs guident cette mobilisation de la Région, des partenaires et des territoires en direction des demandeurs d emploi : 1. Accompagner sur la période : bénéficiaires 2. Obtenir 70% d entrée en qualification sur la période avec un taux de qualification de 80 % pour les bénéficiaires ayant bénéficié du dispositif SIEG

5 Il sera soumis à une commission permanente début 2015 la validation du règlement de l appel à propositions et les conventions types d habilitation des opérateurs. Il vous est proposé : D approuver la création au 1 er janvier 2016 du SIEG «REUSSIR» et de déléguer à la Commission Permanente l approbation de tous les actes utiles à la mise en œuvre de cette nouvelle politique. Je vous prie de bien vouloir en délibérer. Laurent BEAUVAIS

6 Annexe 1 Principes constitutifs Service d Intérêt Economique Général «REUSSIR» Modalité juridique Durée de l habilitation Finalité et objectifs quantitatifs Article 21 de la loi du 5 mars relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale : habilitation de service public. Décret du 21 novembre ans (2016/2020) avec clause de révision annuelle A l issue du dispositif REUSSIR, les bénéficiaires intègreront une formation visant à terme une certification (un diplôme ou titre inscrit au RNCP), quel que soit le dispositif mobilisé (programme QUALIF de la Région, contrat en alternance, Congé Individuel de formation.), et seront capables de «piloter» leur Compte Personnel de Formation tout au long de leur vie professionnelle. Résultats attendus : bénéficiaires accueillis par an, - 70% du public intégrant le parcours réussite accède à un dispositif de formation qualifiante (contrat en alternance, formation financées par la Région.), - 80% des stagiaires entrés en formation qualifiante obtiennent la qualification. Durée des parcours Le dispositif REUSSIR sera d une durée maximale de 18 mois, avec des contrats d engagements individuels de 6 mois renouvelables 2 fois. Public Le dispositif REUSSIR, mis en place par la Région Basse-Normandie, sera proposé : - aux bas-normands sans qualification professionnelle ou avec une qualification professionnelle obsolète au regard du marché du travail, - ET rencontrant des difficultés d insertion et d apprentissage, - ET souhaitant engager un parcours de formation qualifiante à l issue du dispositif REUSSIR. Cette volonté s exprimera au travers de la signature d un contrat tripartite d engagement entre le bénéficiaire, la Région et l opérateur du dispositif REUSSIR. Ne pourront être accueillis dans ce dispositif les jeunes sortis depuis moins d un an de formation initiale, ceux-ci devant mobiliser leur droit à la formation initiale différée (loi du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République et réaffirmé dans la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale). Plus globalement les candidats, et tout particulièrement les jeunes sortant de formation initiale, devront s être confrontés aux réalités de l environnement économique et social, afin d être capables de prendre la mesure de l investissement personnel attendu pour s engager dans un parcours professionnel. Périmètre de l offre de service Le champ de cette nouvelle prestation couvre les services rendus jusqu à présent dans le cadre des dispositifs Esp OIR et ELANs, avec en plus une dimension consolidation des savoirs de base et du socle de compétences. Cette nouvelle prestation doit apporter plus d interaction entre les différentes étapes des parcours, en créant une offre de service globale à destination du bénéficiaire, afin d éviter les ruptures et de mieux appréhender les zones de fragilité. Elle sera déployée sur les 11 territoires CLEEF (Comité Local Economie Emploi et Formation) du Calvados, de la Manche et de l Orne. 1

7 Annexe 1 Obligations de service public L opérateur REUSSIR s engage sur des obligations de service public, sur les quatre thématiques suivantes : - L offre de service, - La coopération des acteurs, - Les modalités de mise en œuvre de la prestation, - Les moyens humains et matériels. Concernant l offre de service, il s agit pour l opérateur de : Mettre en œuvre un parcours d accès individualisé à la qualification d une durée de 6 mois, renouvelable 2 fois, et faisant l objet d un contrat d engagement tripartite signé par la Région, l opérateur et le bénéficiaire, Apporter au bénéficiaire les informations, les connaissances et compétences lui permettant de réaliser des choix de métiers en cohérence avec ses capacités, son environnement économique et les attentes des employeurs, en développant ses capacités d autonomie dans la conduite de son parcours, Mettre en place un accompagnement global du bénéficiaire, Consolider ou renforcer les acquis nécessaires à l entrée et à la réussite d un parcours en qualification (remédiation cognitive, réassurance, redonner de l appétence, développer les savoirs de base, apprendre à apprendre ), capitaliser les compétences acquises par le bénéficiaire dans le cadre du dispositif REUSSIR, Proposer et mettre en œuvre des situations apprenantes, permettant de vivre des expériences en lien avec ses aspirations et les besoins économiques du territoire, en mobilisant notamment des périodes d emploi, des mises en activité concrètes, collectives et constructives, des mises en situation en entreprise ou en organisme de formation. Ces situations doivent permettre au bénéficiaire d engager une démarche de changement, de développer des savoirs, savoir-faire nécessaires à la poursuite de son parcours de formation, de développer des compétences écocitoyennes, Favoriser l accès des bénéficiaires à leurs droits dans tous les domaines (éducation, formation, citoyenneté, nouvelles technologies, loisirs culturels et sportifs, logement, santé ) en mobilisant notamment les dispositifs des politiques sectorielles de la Région. Concernant la coopération des acteurs, il s agit pour l opérateur de : Construire et entretenir des partenariats permettant de diversifier les situations d apprentissage, et tout particulièrement dans le cadre de mises en activités en lien avec les dynamiques de territoire, Construire et entretenir des partenariats permettant au bénéficiaire de découvrir les métiers de manière dynamique et expérientielle (entreprises avec réseau de tuteurs,.), complémentairement à l offre de service construite par la Région dans le cadre du Service Public Régional de l Orientation, Construire et entretenir des partenariats permettant de construire et sécuriser les parcours de formation (insertion par l activité économique, santé, formation, emploi, justice, logement ), Participer et contribuer à l instance de concertation locale pilotée par la Région (Comité local d animation REUSSIR), pour partager avec les partenaires sur la situation des bénéficiaires, dans le respect de la confidentialité des informations, Construire et entretenir un lien privilégié avec les partenaires institutionnels en charge de l accueil et de l accompagnement de public en recherche d emploi : o prendre en compte au mieux l historique du parcours du bénéficiaire et de capitaliser les résultats et les informations préalablement obtenus, o de garantir la complémentarité des interventions tout au long du dispositif REUSSIR, 2

8 Annexe 1 o de sécuriser le relais vers la formation qualifiante. Concernant les modalités de mise en œuvre, il s agit pour l opérateur de : Informer le bénéficiaire de ses droits en matière de rémunération de stagiaire de la formation professionnelle, de protection sociale et, le cas échéant, d aides ou indemnisation complémentaires, Garantir la régularité et la diligence du traitement des différentes aides, qui constituent une des conditions de réussite du parcours, Assurer la transmission et la traçabilité des informations sur les parcours mis en œuvre, les stagiaires accueillis, l offre de service mise en œuvre, informations nécessaires à la Région pour évaluer l impact de sa politique de formation, Garantir la qualité, l exactitude, la fiabilité et la régularité de la saisie des données, Garantir la continuité de la prestation tout au long de l année, avec au maximum 15 jours de fermeture par semestre. Concernant les moyens humains et matériels, il s agit pour l opérateur de : 1- Moyens humains Assurer la stabilité des équipes pédagogiques mobilisées dans le cadre du programme habilité REUSSIR, Veiller à une actualisation des compétences de ses personnels, en mobilisant notamment le plan de professionnalisation régional, Garantir l appropriation par les différents intervenants des finalités du dispositif REUSSIR, et de l offre de service proposée par l opérateur, afin de permettre leur implication dans le dispositif, Garantir au sein de l équipe pédagogique dédiée au dispositif REUSSIR la maitrise de compétences plurielles (exemple : formateur spécialisé dans la lutte contre l illettrisme, accompagnement social, entreprise ) Mettre en place une démarche d évaluation continue des pratiques pédagogiques dans un souci d amélioration continue, Participation aux instances d animation, d échanges et de coordination régionale du dispositif organisées par la Région. 2- Moyens matériels Ces obligations concernent les lieux permanents d activité, ainsi que chaque nouveau lieu déterminé en cours d action (exemple : lieu de réalisation des ELAN S) Proposer des ressources pédagogiques de qualité et mises à jour, Garantir des locaux dédiés à la prestation, accessibles à tous les publics, Garantir un équipement informatique compatible avec le nombre de bénéficiaires susceptibles d être accueillis et des connexions internet sécurisées, Proposer des outils permettant l utilisation du multimédia, Proposer en proximité des lieux annexes de vie (restauration ) abordables. Certaines de ces obligations de service public pourront faire l objet de réfaction dans le cas où elles ne seraient pas respectées. Plan d Amélioration de Service Les candidats devront proposer un plan d amélioration de service dans leur offre technique qui doit permettre une dynamique d amélioration continue et d innovation tout au long du contrat. Les objectifs assignés par ce plan d amélioration de service portent sur les trois volets suivants : 3

9 Annexe 1 L innovation dans le domaine du développement aux usages numériques dans la pratique pédagogique, dans le suivi des bénéficiaires, dans la relation aux réseaux d accueil, La garantie de l accès et du maintien des personnes en grande difficulté d insertion sociale et professionnelle, dont les personnes en situation de handicap, les bénéficiaires des minima sociaux, les personnes sous-main de justice etc... au dispositif REUSSIR, au travers d une pédagogie adaptée. La conduite du dispositif dans le respect des principes de la démarche d écocitoyenneté en formation professionnelle (référentiel de compétences, 7 repères clés d un projet éco-citoyen en visant la reconnaissance d établissement de formation en démarche de développement durable. L atteinte d objectifs, fixés conjointement entre la Région et l opérateur sur ces thèmes, donnera lieu au versement d un bonus. Animation du dispositif Statut des bénéficiaires En matière de pilotage, la Région organise deux instances de gouvernance : Un comité de pilotage et de programmation, qui se réunira une ou plusieurs fois dans l année et qui permettra d examiner les conditions d exécution du contrat, dans toutes ses dimensions, y compris financières (dans une optique de dialogue de gestion). Le cas échéant, il permettra l activation de la clause de revoyure. Il permettra également d ajuster le cas échéant le programme prévisionnel REUSSIR pour l année suivante, en s appuyant notamment sur les informations remontées par le biais du suivi et du reporting mensuel des opérateurs, Un comité local d animation REUSSIR, avec les parties prenantes du territoire, qui se réunira plusieurs fois par an, afin de favoriser le lien partenarial, les échanges constructifs entre partenaires, d assurer la sécurisation des parcours des bénéficiaires. L accès au dispositif ouvre droit pour les bénéficiaires au statut de stagiaires de la formation professionnelle, avec rémunération publique de stage, dans les conditions du Code du travail. Les conditions de déclenchement de la rémunération seront organisées de façon à prendre en compte la diversité et la variabilité des situations individuelles. En outre, un système d aide complémentaire sera mis en place, éventuellement sous forme de bourse, visant la sécurisation financière des stagiaires afin de maintenir la dynamique d entrée en formation qualifiante. Modalités de financement : compensation versée aux opérateurs La compensation sera versée au titulaire de la convention d habilitation selon les modalités suivantes. Elle correspond : pour la première année d exécution de la prestation, à la grille prévisionnelle des coûts, telle que déterminée à l issue de la phase d audition de l appel à manifestation d intérêt, et notifiée au titulaire dans la convention annuelle d application ; pour les exercices suivants, à la grille prévisionnelle telle que revue dans le cadre des auditions de revoyure et notifiée dans la convention annuelle d application. Le calcul de la compensation est basé sur une comptabilité analytique déployée chez les opérateurs. Décembre

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert Intervention plénière -journée d échange de pratique du 21 novembre 2013 De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF Patrice GRANIER, consultant expert Structure des dépenses de

Plus en détail

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017 Pacte Territorial de l Allier PTI 2014-2017 1 Préambule Le Conseil général de l Allier a fait le choix d engager une politique volontariste en faveur de la solidarité et de l insertion des publics éloignés

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8 sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Fonctionnement et objectifs... 4 Plateforme de Préparation à l Alternance... 5 Plateforme d orientation pour les jeunes de niveau supérieur et/ou avec expérience...

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS. Programme régional de professionnalisation 2015. pour les acteurs de la relation emploi-formation en Basse-Normandie

APPEL A PROPOSITIONS. Programme régional de professionnalisation 2015. pour les acteurs de la relation emploi-formation en Basse-Normandie APPEL A PROPOSITIONS Programme régional de professionnalisation 2015 pour les acteurs de la relation emploi-formation en Basse-Normandie Une initiative de la Région Basse-Normandie et de l Etat sous la

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

DIRECCTE BRETAGNE UNITE TERRITORIALE DU FINISTERE. Les candidatures pourront être établies dans le cadre d une collaboration inter SIAE.

DIRECCTE BRETAGNE UNITE TERRITORIALE DU FINISTERE. Les candidatures pourront être établies dans le cadre d une collaboration inter SIAE. APPEL A PROPOSITIONS STRUCTURE SUPPORT D UN CHANTIER D INSERTION MARAICHAGE BIOLOGIQUE ET D UN CHANTIER D INSERTION RENOVATION PETIT BATI POUR L INSERTION DES BENEFICIAIRES DU RSA EN CENTRE OUEST BRETAGNE

Plus en détail

CREFOP Commissions Feuilles de route

CREFOP Commissions Feuilles de route Sommaire Commission SPRO p.1 Commission Mutations économiques et continuité professionnelle p.5 Commission Formation professionnelle initiale et alternance p.6 Commission Certifications p.8 Commission

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE Atelier FSE FSE - Fonds Social Européen Atelier FSE IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes Fonds Social Européen Initiative pour l Emploi des Jeunes 1 RAPPEL : Architecture du FSE sur la période 2007/13

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION»

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION» Direction Générale Adjointe Formation, Qualité de la Vie, Education Pôle Formation Professionnelle Continue APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

Charte Qualité Emploi-Formation. Spectacle Vivant

Charte Qualité Emploi-Formation. Spectacle Vivant Charte Qualité Emploi-Formation Spectacle Vivant Entre : La Région Basse-Normandie, représentée par Laurent Beauvais Le SYNAVI représenté par Claude Bernhard Le SYNDEAC représenté par Marco Bataille-testu

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE Entre : - l Union des Industries Métallurgiques et Minières, d une part, et - les Organisations syndicales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement»

Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement» Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement» Objectifs de la formation Répondre à des besoins de professionnalisation dans les champs de la formation, de l insertion,

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE D AGDE

CONTRAT DE VILLE D AGDE CONTRAT DE VILLE D AGDE Appel à Projet 2015 Note de Cadrage 1 Appel à projet Contrat de Ville d Agde 2015 Note de cadrage 1) Eléments de cadrage La Politique de la Ville est une politique de cohésion urbaine

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION. Lever les freins à l insertion et à l emploi. Appel à projets

PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION. Lever les freins à l insertion et à l emploi. Appel à projets PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION Lever les freins à l insertion et à l emploi Appel à projets DS PS IDS 2013 1 I - Préambule La loi n 2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le RSA (Revenu de solidarité

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION 1. Favoriser le développement d une société de la connaissance, Axe compétitive et innovante 10. Investir dans l éducation, la formation et dans la formation Objectif thématique professionnelle pour acquérir

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

FONDS SOCIAL EUROPEEN OBJECTIF COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI

FONDS SOCIAL EUROPEEN OBJECTIF COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france FONDS SOCIAL EUROPEEN OBJECTIF COMPETITIVITE REGIONALE

Plus en détail

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA 34 boulevard François Albert 86000 Poitiers Le métier

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Accord cadre de partenariat renforcé. Entre. L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi

Accord cadre de partenariat renforcé. Entre. L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi Accord cadre de partenariat renforcé Entre L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi Page 1 Préambule Un accord-cadre national de collaboration a été conclu le 26 janvier

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 1 - Qu est-ce qu un PLIE? Les PLIE sont des «systèmes» originaux qui permettent, sur un territoire donné, d organiser une action de soutien effectif pour l insertion

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Programme Départemental d Insertion 2015-2016 Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES «Mobilisation des acteurs de l'insertion dans les parcours d'accompagnement» Page 1 CAHIER

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA)

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Les formations dites de «moniteur d atelier» jusqu alors dispensées par les organismes de formation en Travail social ou l Afpa, ne répondaient

Plus en détail

SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION

SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION Objectif Spécifique n 10.iii.2 AMELIORER LES SERVICES DES OPERATEURS DE L ORIENTATION, LES CONDITIONS DE LEUR REUSSITE ET LEUR COORDINATION POUR FAIRE EN SORTE QUE L ENSEMBLE DU TERRITOIRE REGIONAL FONCTIONNE

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PLAN DE FORMATION CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Critères applicables au 1 er janvier 2015

PLAN DE FORMATION CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Critères applicables au 1 er janvier 2015 Critères applicables au 1 er janvier 2015 1 PLAN DE FORMATION 2 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION ATTENTION CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ÊTRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE 2 1 PLAN DE FORMATION CRITERES

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession Permettre à des demandeurs d emploi éloignés du marché du travail rencontrant des difficultés d insertion ou de réinsertion, du fait de leur âge, d un handicap, de leur situation professionnelle, sociale

Plus en détail

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS BAROMETRE D ACTIVITE 2015 DES CAP EMPLOI L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES : QUELS RESULTATS POUR QUELLES PRIORITES? Contact

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public

Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public Concertation n 1 avec les têtes de réseau des opérateurs de formation Réunion du 3 juillet 2014 Note de problématique La Région Basse

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance ARTICLE I. OBJECTIFS GENERAUX Le présent accord-cadre poursuit les objectifs généraux suivants : 1. Accroître quantitativement et qualitativement

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement Présentation du Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne Volet FSE La version finale PO FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne a été transmise

Plus en détail

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET APPEL À PROJET MESURE d ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PERSONNALISE (MASP), INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET 18 SEPTEMBRE 2015 DATE LIMITE

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Formation diplômante

Formation diplômante 75 Bd Lamartine 72 000 Le Mans 06 11 71 88 45 / 02 43 47 00 30 Formation diplômante Technicien Médiation de Services Titre professionnel inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne > Conseil général de la Marne > Etat > Conseil régional de Champagne Ardenne > Union Départementale des CCAS > Pôle Emploi Marne > Caisse d Allocations Familiales de la Marne > Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

PASSEPORT CACES 1,3,5

PASSEPORT CACES 1,3,5 Union européenne Fonds social européen PASSEPORT CACES 1,3,5 1- Objectifs Ce dispositif vise l acquisition : des compétences techniques sur la conduite d engins mobiles automoteurs de chantiers ou d équipements

Plus en détail

OBJET CHAMP D APPLICATION

OBJET CHAMP D APPLICATION UNION EUROPEENNE APPEL A PROJETS «INVESTIR POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES BAS-NORMANDS» OBJET Au titre de la période de programmation des fonds structurels 2007-2013, la Région Basse- Normandie,

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat Proximité Expertise Partenariat Charte du Le Point A est le service d information, d orientation professionnelle et d appui aux entreprises pour le développement de l alternance et l emploi des jeunes

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

DOCUMENT DE PRESENTATION DU DISPOSITIF PASSERELLES ENTREPRISES 2015

DOCUMENT DE PRESENTATION DU DISPOSITIF PASSERELLES ENTREPRISES 2015 Direction de l Apprentissage et de l Emploi Accès à l Alternance et à l Emploi DOCUMENT DE PRESENTATION DU DISPOSITIF PASSERELLES ENTREPRISES 2015 Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr,

Plus en détail

Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED

Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED Retour

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Personne publique :

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Personne publique : Article 13 du Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MARCHES PUBLICS DE SERVICES Personne publique : Région Franche-Comté 4 Square Castan 25031 BESANCON CEDEX CCTP

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional MAI 2016

Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france OUVRIR LES LYCÉES SUR LE MONDE DE L ENTREPRISE CR 94-16 CONSEIL REGIONAL D ILE DE

Plus en détail