CPR Réanimation cardio-pulmonaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CPR Réanimation cardio-pulmonaire"

Transcription

1 Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv

2 Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A (Airway = libérer les voies respiratoires), aucune respiration spontanée n est perceptible, passer au point B (Breathing = respiration): coucher le patient par terre, sur le dos; cette position est la seule possible pour la CPR; dégager le thorax; déchirer ou couper les vêtements si nécessaire. Position du sauveteur Le sauveteur s agenouille au niveau des épaules du patient; il écarte le bras du patient ou le laisse le long du corps. Respiration artificielle 90 Incliner prudemment la tête du patient en arrière (Attention: pas d hyperextension!); soulever et maintenir le menton de façon à bien fermer la bouche du patient. Poser la bouche autour du nez du patient; appliquer les lèvres hermétiquement tout autour (Ne pas pincer!). S il est impossible d insuffler par le nez, (lésions, maladies, particularités anatomiques), insuffler par la bouche entr ouverte du patient en lui bouchant le nez. Le sauveteur doit toujours penser à sa protection personnelle (par exemple: masque de poche, tissu protecteur). Le sauveteur tourne ensuite la tête en direction du thorax du patient. Il contrôle du regard si le thorax s abaisse et avec l oreille s il perçoit le souffle ou le bruit de l expiration du patient; simultanément, le sauveteur inspire. La durée de l insufflation est d environ 2 secondes. S il n y a aucun signe de vie spontané après les 2 insufflations, passer au point C (C = Circulation) du schéma ABCD. Le volume d air à insuffler est atteint quand le thorax du patient se soulève visiblement. Position du sauveteur: contrôle de la respiration du regard et avec l oreille. T04.S f

3 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv oui non Alarmer Evaluer le patient Lésion dorsale Hémorragie Lésions internes Mesures Position Maîtriser les hémorragies Protection Autres mesures Encadrement Répéter ABCD Temps requis 5 min Transparent Airway Breathing Circulation Defibrillation A B C D Schéma ABCD M.FOL.008 Contrôler l état de conscience et les signes de vie spontanés Alarmer (tél. 144). Aller chercher ou demander l AED Contrôler la respiration Soulever le menton Libérer les voies respiratoires Incliner la tête en arrière 2 insufflations 30 compressions thoraciques: 2 insufflations AED à disposition Pas d AED Analyse du rythme Défibrillation Délivrer le choc Suite par: autres sauveteurs, services de secours, médecin 5 cycles 30:2 30:2 continuer Stopper si: signes de vie, épuisement / mise en danger du sauveteur Position du patient Schéma ABCD Respiration artificielle Patient couché par terre, sur le dos Thorax dégagé Position du sauveteur S agenouiller de côté Bras du patient écarté ou le long du corps Respiration artificielle Incliner prudemment la tête en arrière Soulever et maintenir le menton Bouche à nez; si impossible, bouche à bouche Expiration: voir, entendre, sentir Masque de poche ou tissu de protection T04.S f

4 Thème 04 Séquence 02 Page 01 Version f Schéma ABCD Compression thoracique Repérage de la zone de compression La zone de compression se trouve sur la moitié inférieure du sternum. Des compressions thoraciques effectuées en dehors de cette zone sont moins efficaces et augmentent les risques de complication. Une zone de compression trop basse peut provoquer des lésions du foie, de la rate et de l estomac. Même si le massage cardiaque est effectué correctement, les fractures du sternum et des côtes ne sont pas exclues et peuvent entraîner d autres lésions. Position des mains et du corps du sauveteur La zone de compression se trouve à deux largeurs de doigt au-dessus de l arc costal. Sur cette zone, poser le talon d une main, la main étant perpendiculaire à l axe du sternum. Pour accroître l efficacité de la compression, le talon de l autre main est posé parallèlement sur le dos de la main inférieure. Les doigts ne doivent exercer aucune pression sur les côtes. Les bras du sauveteur sont maintenus tendus et verticaux. Les épaules sont à la verticale du point de compression. T04.S f

5 Temps requis 10 min Repérage de la zone de compression Moitié inférieure du sternum Position des mains et du corps du sauveteur Mains superposées Aucune pression sur les côtes Bras tendus Epaules à la verticale de la zone de compression T04.S f

6 Thème 04 Séquence 02 Page 03 Version f Schéma ABCD Compression thoracique Technique et profondeur des compressions Enfoncer régulièrement et énergiquement le sternum de 4 à 5 cm; cela correspond à environ un tiers du diamètre du thorax. Relâcher ensuite rapidement et complètement la compression, les mains restant en contact avec le thorax afin de ne pas perdre la zone de compression. La durée de la phase de compression est égale à celle de la décompression. Pour la compression, utiliser le poids du haut du corps, l articulation de la hanche servant de charnière. Le thorax doit être comprimé à la fréquence de 100 par minute. Cette fréquence est nécessaire parce que les compressions sont interrompues pendant les insufflations. Chez l adulte et l enfant à partir de 8 ans, un cycle comprend 30 compressions et 2 insufflations. Le rapport de la durée compression/décompression est de 1:1. Repérer la zone de compression à chaque nouveau cycle. Informations complémentaires réservées à l enseignant La technique CPR chez le petit enfant est enseignée dans le cours intitulé «Urgences chez les petits enfants». Dans certaines situations difficiles (graves lésions de la face, par exemple), il faut parfois renoncer à la respiration artificielle. Utiliser les moyens de protection existants ou les improviser. T04.S f

7 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent CPR Réanimation cardio-pulmonaire M.FOL.004 Technique et profondeur des compressions Profondeur de 4 à 5 cm Les mains restent sur le sternum Décompression complète Les hanches servent de charnière 100 compressions par minute 30 compressions pour 2 insufflations Repérage de la zone de compression à chaque cycle Rapport compression/décompression = 1:1 T04.S f

8 Thème 04 Séquence 03 Page 01 Version f Base de la CPR Notions de base de la CPR (réanimation cardio-pulmonaire) Généralités Le cœur est le moteur de la circulation. Il fonctionne comme une pompe qui adapte son débit aux besoins constamment changeants des organes et des tissus. L arrêt cardiaque prive le cerveau d oxygène et entraîne, en quelques secondes, une perte de connaissance et en quelques minutes des lésions graves du cerveau. Si la CPR n est pas entreprise immédiatement, les chances de survie diminuent de 10% chaque minute. Les mesures de réanimation ont pour but d alimenter de nouveau aussi rapidement que possible les organes vitaux (cœur et cerveau) en sang riche en oxygène. La CPR garantit le maintien d une circulation minimum. Cette circulation, dont le sens est déterminé par les valvules cardiaques, est possible, d une part, grâce aux compressions directes du coeur entre le sternum et la colonne vertébrale et, d autre part, grâce aux variations globales de pression dans l ensemble de la cage thoracique. Ce mécanisme est comparable à celui d une pompe aspirante et foulante. C est pourquoi il faut libérer les voies respiratoires immédiatement et commencer la respiration artificielle et le massage cardiaque; ces mesures doivent être poursuivies sans interruption jusqu à ce que respiration et circulation se rétablissent, que le patient soit pris en charge par les secours professionnels ou qu un médecin constate le décès. Anatomie et physiologie du système circulatoire Le système cardio-vasculaire assure l approvisionnement des cellules de l organisme en oxygène et en éléments nutritifs, il assure aussi l élimination des produits du métabolisme (gaz carbonique et autres résidus). Ce système est composé d une pompe, le cœur, d un réseau de vaisseaux ramifiés que sont les artères, les veines et les capillaires et du sang comme moyen de transport. Le cœur est un muscle creux de la taille du poing. Il se situe entre les deux poumons et derrière la moitié inférieure du sternum, la pointe dirigée vers la gauche. Une cloison le divise en deux moitiés. Chaque moitié comprend une oreillette et un ventricule séparés par les valvules auriculo-ventriculaires. A la sortie des ventricules se trouvent des valvules, les valvules sigmoïdes; elles sont unidirectionnelles et déterminent le sens de la circulation du sang lorsqu il est expulsé des ventricules au moment des contractions cardiaques. T04.S f

9 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Temps requis 15 min Transparent Bases de la CPR Une crise cardiaque par heure Chances de survie après un arrêt cardio-respiratoire 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% minutes M.FOL.006 Généralités Le cœur est une pompe Un arrêt cardiaque prive le cerveau d oxygène Sans CPR, les chances de survie diminuent de 10% chaque minute But de la CPR Alimenter les organes vitaux en oxygène Effet de la CPR Maintenir une circulation minimum CPR sans interruption jusqu à Signes de vie présents Prise en charge par les secours professionnels Constat du décès par un médecin Anatomie et physiologie de la circulation Le système cardio-vasculaire garantit Alimentation en oxygène et en nutriments Elimination des produits du métabolisme Composantes du système Cœur Vaisseaux Sang T04.S f

10 Thème 04 Séquence 03 Page 03 Version f Bases de la CPR Circulations générale et pulmonaire Circulation générale Le sang est propulsé du ventricule gauche vers l aorte et de là dans les différentes artères de l organisme. Il passe ensuite par les capillaires et les veines pour revenir à l oreillette droite. Les échanges gazeux entre le sang et les cellules ont lieu au niveau des capillaires. Circulation pulmonaire Le sang est propulsé du ventricule droit et conduit, par les artères pulmonaires, dans les poumons où il se décharge du gaz carbonique et se charge en oxygène; il revient ensuite dans l oreillette gauche par les veines pulmonaires. T04.S f

11 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent Petite circulation Oreillette droite Ventricule droit Veines Ventricule gauche Artères Oreillette gauche Circulation sanguine Présenter le système circulatoire à l aide du transparent Circulation générale Circulation pulmonaire Grande circulation M.FOL.007 T04.S f

12 Thème 04 Séquence 04 Page 01 Version f Méthode à 2 sauveteurs Déroulement Faire une démonstration de la méthode à 2 sauveteurs conformément au schéma ABCD. Alternance entre celui qui pratique la respiration artificielle et celui qui fait les compressions. Ce dernier compte à haute voix afin que l autre sauveteur puisse entreprendre la respiration artificielle au bon moment. Suite des mesures de réanimation La CPR est poursuivie par: Autres sauveteurs Services de secours Médicin La CPR est interrompue si: Réapparition de signes de vie spontanés (respiration, mouvement, toux) Constat du décès par un médecin Sauveteur épuisé ou menacé par des dangers T04.S f

13 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv oui non Alarmer Evaluer le patient Lésion dorsale Hémorragie Lésions internes Mesures Position Maîtriser les hémorragies Protection Autres mesures Encadrement Répéter ABCD Temps requis 5 min Transparent Airway Breathing Circulation Defibrillation A B C D Schéma ABCD M.FOL.008 Contrôler l état de conscience et les signes de vie spontanés Alarmer (tél. 144). Aller chercher ou demander l AED Contrôler la respiration Soulever le menton Libérer les voies respiratoires Incliner la tête en arrière 2 insufflations 30 compressions thoraciques: 2 insufflations AED à disposition Pas d AED Analyse du rythme Défibrillation Délivrer le choc Suite par: autres sauveteurs, services de secours, médecin 5 cycles 30:2 30:2 continuer Stopper si: signes de vie, épuisement / mise en danger du sauveteur Déroulement Faire une démonstration de la méthode à 2 sauveteurs conformément au schéma ABCD. Suite des mesures de réanimation Mesures poursuivies par Autres sauveteurs Services de secours Médecin Interrompues si présents Constat du décès par un médecin Sauveteur épuisé ou en danger T04.S f

14 Thème 04 Séquence 05 Page 01 Version f Méthode à 1 sauveteur Déroulement Les techniques de respiration artificielle et de compression thoracique sont combinées et appliquées conformément au schéma ABCD. Les signes de vie spontanés sont contrôlés périodiquement. Suite des mesures de réanimation La CPR est poursuivie par: Autres sauveteurs Services de secours Médicin La CPR est interrompue si: Réapparition de signes de vie spontanés (respiration, mouvement, toux) Constat du décès par un médecin Sauveteur épuisé ou menacé par des dangers T04.S f

15 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv oui non Alarmer Evaluer le patient Lésion dorsale Hémorragie Lésions internes Mesures Position Maîtriser les hémorragies Protection Autres mesures Encadrement Répéter ABCD Transparent Airway Breathing Circulation Defibrillation A B C D Schéma ABCD M.FOL.008 Contrôler l état de conscience et les signes de vie spontanés Alarmer (tél. 144). Aller chercher ou demander l AED Contrôler la respiration Soulever le menton Libérer les voies respiratoires Incliner la tête en arrière 2 insufflations 30 compressions thoraciques: 2 insufflations AED à disposition Pas d AED Analyse du rythme Défibrillation Délivrer le choc Suite par: autres sauveteurs, services de secours, médecin 5 cycles 30:2 30:2 continuer Stopper si: signes de vie, épuisement / mise en danger du sauveteur Déroulement Faire une démonstration de la méthode à 1 sauveteur conformément au schéma ABCD Vidéo/DVD Suite des mesures de réanimation Mesures poursuivies par Autres sauveteurs Services de secours Médecin M.FIL.001 Scène «CPR» Interrompues si présents Constat du décès par un médecin Sauveteur épuisé ou en danger T04.S f

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation Claudia Pohl Coordinatrice groupes de maintenance Fondation Suisse de Cardiologie Fondation Suisse de Cardiologie

Plus en détail

Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie

Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie Thème 05 Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie N d article 1401 CSauv Thème 05 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Infarctus Généralités Lors d un infarctus du myocarde, le muscle

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Formation - Secourisme - Solidarité DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Objectif Depuis, le Décret n 2007 705 du 4 mai 2007 autorisant l'utilisation des défibrillateurs automatisés

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

LES PREMIERS SECOURS.

LES PREMIERS SECOURS. LES PREMIERS SECOURS. SUPPORT DE COURS, BREVET DE SAUVETAGE 1 / CPR. FORMATION CONTINUE TABLE DES MATIERES: - la chaîne de sauvetage page 2 - procédure en cas d accident page 3 - différentes possibilités

Plus en détail

Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02

Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02 Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02 FR DÉTECTEUR DE MOUVEMENTS RESPIRATOIRES BM-02 NANNY On vous félicite de la naissance de votre bébé et on vous remercie également pour l achat

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle.

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle. PS2 ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER L'obstruction des voies respiratoires par un corps étranger est une urgence vitale. Plus d'une centaine de décès sont imputés chaque année à une asphyxie consécutive à une

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations»

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations» L ARRÊT CARDIAQUE ACR et RCP «Rappels et nouvelles recommandations» Dr L.Nivet - Formation Continue Secouristes 2006 Synthèse des nouvelles recommandations : Dr T.Sécheresse - SAMU 73 Arrêt Cardio-Circulatoire

Plus en détail

Chapitre 2 Les gestes de réanimation

Chapitre 2 Les gestes de réanimation Les gestes de réanimation Ch 2 Page 1 Chapitre 2 Les gestes de réanimation Introduction Pour vivre, le corps a un besoin continu d oxygène. Celui-ci arrive aux poumons par la respiration, avant d être

Plus en détail

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route :

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route : Consignes générales Electrocution Avant toute intervention, couper immédiatement le courant, soit à la prise, soit au disjoncteur. Pour le courant industriel ou les câbles à haute-tension, rester à une

Plus en détail

MANUEL DE PREMIERS SECOURS

MANUEL DE PREMIERS SECOURS MANUEL DE PREMIERS SECOURS PRÉAMBULE Ce manuel est destiné aux guides et accompagnateurs qui peuvent rencontrer, dans le cadre de leur activité professionnelle, des situations d'urgence. Il ne se substitue

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE Commission Apnée Centre Cécile Pétré Janvier 2013 ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE I. Définitions Anatomie Physiologie Apnée I. Pourquoi? I. Les principaux organes et fonctions concernés

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Formation au Monitorat Des Premiers Secours

Formation au Monitorat Des Premiers Secours Formation au Monitorat Des Premiers Secours JUSTIFICATIONS DES GESTES TECHNIQUES Document conforme au Référentiel National de Compétences de Sécurité Civile PSC1 Créé par M-A CAUMARTIN et J-L RAGOT Réécrit

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique.

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Chapitre 3 : Fonctionnement cardiaque et circulation sanguine. Nous avons vu qu au cours d un effort, on observait une augmentation du débit ventilatoire.

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire P.1

Le système cardio-vasculaire P.1 Le système cardio-vasculaire P.1 Date : 21/10/04 M. Bugnazet 1. Le cœur : A) Position du cœur : Le Cœur possède environ la taille et la forme d un point serré. Il occupe une position centrale dans la cage

Plus en détail

Etat d un Patient selon Check liste

Etat d un Patient selon Check liste 1 Alexandre Poggiali Etat d un Patient selon Check liste Il y a une procédure officielle à suivre. Elle se nomme Schéma ABC pour Airway : Qui veut dire dégager les voies respiratoires Breathing : Qui veut

Plus en détail

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation L ARRÊT CARDIAQUE 2. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions ; L

Plus en détail

INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBTECH

INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBTECH INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES DEFIBTECH INTRODUCTION Objectifs : Sensibiliser à la prise en charge de l arrêt cardiaque et à l utilisation du défibrillateur semi automatique.

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Début de la phase d action. Tenir l arc en haut Épaules basses Bras de corde haut Adapter la main du décocheur

Début de la phase d action. Tenir l arc en haut Épaules basses Bras de corde haut Adapter la main du décocheur Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Main de corde et main d arc Décocheur - main de corde Position main d arc La main a une inclinaison de 45 Les doigts

Plus en détail

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE L arrêt cardiaque touche en France environ 60 000 personnes par an. C est la première cause de mortalité, bien loin devant les accidents de la route (4 600 morts en 2007). C est un tueur qui tue «au hasard»,

Plus en détail

Cours de base CPR -1-

Cours de base CPR -1- Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Sur quels signes se base-t-on pour décider

Plus en détail

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles Problème:Comment est organisé l'appareil circulatoire pour apporter davantage de dioxygène et nutriments aux muscles lors d'un effort? III- L organisation de la circulation permet d approvisionne efficacement

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber 1. La chaîne d urgence La chaîne des secours et soins d urgence symbolise les différentes phases successives du sauvetage. Chaque

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas * Tronc commun Item 3b Démontrer les habiletés nécessaires à la prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas. But Démontrer des

Plus en détail

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque U.F.R Médecine 51, rue Cognacq-Jay 51100 Reims Tel. 03 26 78 70 30, aleon@chu-reims.fr clepouse@chu-reims.fr, pgallet@chu-reims.fr www.lssc-med-reims.fr Chapitre 1

Plus en détail

MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE

MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE MODULE 3 MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 3 Connaître les notions d anatomie et de physiologie en lien avec les urgences préhospitalières susceptibles

Plus en détail

Table des matières. Ambu et MultiMan sont des marques déposées de Ambu A/S

Table des matières. Ambu et MultiMan sont des marques déposées de Ambu A/S Table des matières Page 1. Introduction 34 2. Caractéristiques 34 3. Principes de fonctionnement 35 4. Système hygiénique 36 5. Préparation à l entraînement 37 6. Formation 41 7. Séparation de la peau

Plus en détail

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours»

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» NORMES DE L ASSOCIATION RESQ pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» 2 Sommaire 1. Objectif général... 3 2. Public cible... 3 3. Contenu de

Plus en détail

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir Mercredi 17 avril 2013 remise à niveau PSC1 Céline Stern instructrice secourisme Céline Sourimant CPC EPS Interieur.gouv.fr => référentiel PSC1 Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR»

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause!

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause! Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus intéressants les uns que les autres..mais j espère pour une bonne cause! --- Un remerciement

Plus en détail

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites 18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites C est la pression qui est lue sur le profondimètre (ou gauge pressure des Anglo- Saxons). La plupart des profondimètres sont étalonnés

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

Sciences de la nature

Sciences de la nature Sciences de la nature VISÉES PRIORITAIRES Se représenter, problématiser et modéliser des situations et résoudre des problèmes en construisant et en mobilisant des notions, des concepts, des démarches et

Plus en détail

Catalogue des questions du cours de base CPR

Catalogue des questions du cours de base CPR Ce catalogue de questions comprend toutes les questions qui peuvent être posées lors de l examens du cours de base CPR. Les candidats doivent répondre par écrit à 10 questions. La sélection des 10 questions

Plus en détail

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l Dossier de présentation SeSa S e S a a s b l Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. C h a u s s é e R o m a i n e, 2 8 7 0 8 0, N o i r c h a i n 0 4 9 3 / 1 9. 95. 16 w

Plus en détail

10/10 Sorti de Zoom. 7/17 Faire un zoom, diagon ale

10/10 Sorti de Zoom. 7/17 Faire un zoom, diagon ale Récit Temps (sec)/ s Écoulé Image Départ Image Fin Motion Le cœur est compliqué et il est aussi organe que travaille très fort et c est la seule sorte muscle qui peut se contracter régulièrement sans fatigue;

Plus en détail

Inspiration mathématique :

Inspiration mathématique : Inspiration mathématique : la modélisation du poumon Céline Grandmont, directrice de recherche à Inria La complexité de notre système respiratoire en fait un joli sujet d application des mathématiques.

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

TP, 2 nde : Le cœur et son activité

TP, 2 nde : Le cœur et son activité TP, 2 nde : Le cœur et son activité En vert : des éléments de correction. Autre remarque : un schéma bilan est construit au fur et à mesure. Idée biblio : il existe un dossier hors série «Pour la science»

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires. Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel

M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires. Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel Références Hennessey Iain A M. Japp Alan G. (2010). Gaz du sang facile. Elvesier http://www.infirmiers.com/etudiants-enifsi/cours/cours-pneumologie-aide-a-lalecture-dune-radiographie-de-thorax.html

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Système respiratoire Anatomie Physiologie Physiopathologie

Système respiratoire Anatomie Physiologie Physiopathologie Thème 01 Système respiratoire Anatomie Physiologie Physiopathologie N d article 1401 CSauv Thème 01 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Libérer les voies respiratoires Libération des voies

Plus en détail

INTRODUCTION. Principes, conseils

INTRODUCTION. Principes, conseils Principes, conseils Voici, avant de commencer votre séance de gymnastique, le rappel de quelques principes importants suivis de quelques conseils sur l art et la manière de bien s asseoir. Rappel de quelques

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER

GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER µ GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER Allumer le DAE Appuyer sur le bouton MARCHE/ARRÊT pour allumer le dispositif Préparer le Patient (Utiliser le kit de secours présent dans la sacoche du DAE)

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère STL Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : Thème 1, Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière Sous-thème

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Table ronde du 26 mars 2009

Table ronde du 26 mars 2009 La défibrillation Table ronde du 26 mars 2009 1 La défibrillation Généralités Le rythme cardiaque régulier ou rythme sinusal : le cœur se contracte et se relâche de façon régulière pour assurer un flux

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail À réviser Lisez le chapitres 9, 10 et 12 de Soins d urgence et faites les exercices suivants. Termes clés En vous référant à Soins d urgence,

Plus en détail

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral.

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral. Musculation : Pectoraux Muscles sollicités : Grand et petit pectoral, deltoïde Ce que vous devez faire : Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band. Programme pour le buste et les épaules

Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band. Programme pour le buste et les épaules Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band Programme pour le buste et les épaules Renforcement musculaire avec le Thera-Band La force est un facteur important pour la santé

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue I. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée

Plus en détail

1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées

1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées Petit plongeur 1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées Debout, s immerger complètement en retenant sa respiration pendant trois secondes au minimum, expirer au-dessus de l eau. Bain

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate des médicaments et matériels nécessaires au traitement

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

Guide de Massage Visage & Main

Guide de Massage Visage & Main Guide de Massage Visage & Main Massage du Visage Le massage du visage est considéré comme le plus ancien remède en médecine chinoise. Pratiqué régulièrement, il permet de garder un visage frais et resplendissant

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 POUR L ANNEE 2009 INSTRUCTEURS BRI BOULAROUAH SEBASTIEN 1ere Classe LEBRUN CHRISTOPHE RESPONSABLE FORMATION LTN RENARD OLIVIER OBJECTIF GENERAL DU SECOURISME

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail