Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques. Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques. Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP"

Transcription

1 Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP

2 Grands principes méthodologiques Tout dépend de la formulation de la question scientifique Exemple : on veut comparer l efficacité de deux médicaments dans l hypertension artérielle Premier médicament : IEC Deuxième médicament : Bêtabloquant vasodilatateur Comment définit on l efficacité? Pourcentage de patients normalisés (<140 et <90 mmhg) Baisse de la PA dans les deux groupes Atteinte des organes cibles Fréquence des événements cardiovasculaires

3 Pari statistique Beaucoup de choses sont basées sur le pari statistique au sens de Fisher Hypothèse nulle : il n y a pas de différence entre les deux groupes Pari : quelle est la probabilité de se tromper? Risque alpha (première espèce) : par convention 5% (p<0.05) Deuxième pari : quel est la probabilité de ne pas voir une différence qui existe pourtant? Risque beta (deuxième espèce) puissance statistique =1-β L immense majorité des tests statistiques sont interchangeables (chi-², T-tests, ANOVA, corrélations) Même modèle de base, le GLM (General Linar Model) Seule la congruence de plusieurs approches est rassurante

4 Heureusement, tout ne se limite pas au pari statistique Le seuil de signification est arbitraire Probabilité d erreur+++ en aucun cas Sens physiologique statistique Importance du résultat : une différence minime peut être statistiquement significative Les statistiques sont des outils d investigation Les statistiques multivariées permettent de prendre en compte des paramètres confondants multiples Les statistiques sont des outils de prédiction Contrôle qualité Modélisation des nouvelles expériences Aide àla décision

5 Prérequis : tout se joue dans la conception de l étude Rationnel Définir les objectifs scientifiques précisément Définir le schéma expérimental Définir LE critère principal de jugement Correctement dimensionner l étude Définir les critères secondaires de jugement Ecrire le plan d analyse statistique Dessiner la figure de l article Schéma d étude Randomisation Doit assurer la comparabilité des groupes Stratification Groupes parallèles Insu Plus facile à manier que les plans plus complexes Double insu toujours préférable Insu dans l évaluation du critère de jugement

6 Celimene study a randomized double blind parallel group study M0 M5 M9 30 days single blind placebo run-in Comparabilité des groupes Pression artérielle Epaisseur artérielle Effet Traitement M0 M1 M2 M3 Effet TEMPS M5 M7 M9 Randomization Celiprolol 200 mg 400 mg 600 mg or Enalapril 10 mg 20 mg 40 mg + HCTZ 12.5 mg 25 mg If DBP>90 mmhg

7 Comparabilité des groupes Variables qualitatives Exemple : sexe Question posée : est ce que la proportion de femmes et d hommes est identique dans les deux groupes enalapril et celiprolol? Présentation des données En vue de l analyse Tableau de résultat Test proposé : chi-² P=0.07 Id Sexe Tt Tart.em F Ena Pion.zig H Celi H F Ena Celi 32 15

8 Comparabilité des groupes Variable quantitative Exemple : âge Test proposé : comparaison de deux moyennes Normalité des données : non normale pour énalapril Test T de Student : p=0.87 Wilcoxon Rank test : p=0.59 N Mean±SD Celi ±9.3 Ena ±14.9

9 Est-ce une non normalité? Age celi Tt ena mull.jac.02-09

10 Toujours regarder graphiquement les données individuelles avant de faire le moindre test

11 Comparabilité des groupes après correction de la valeur abbérente Variable quantitative Exemple : âge Test proposé : comparaison de deux moyennes Normalité des données : normale pour les 2 groupes Paramétrique : Test T de Student : p=0.64 Non paramétrique : Wilcoxon Rank test : p=0.58 N Mean±SD Celi ±9.3 Ena ±9.4

12 Effet des traitements sur la pression artérielle Pour simplifier, je néglige la période M5

13 Pourcentage de patients normalisés à M9 (<140 et <90 mmhg) Variables qualitatives Contrôlés oui/non Test proposé Comparaison de deux proportions Chi-2 P= Non Oui Celi Ena Non Oui Celi 77% 23% Ena 46% 54% Doit on conclure à la supériorité de l énalapril?

14 Valeurs de pression artérielle à M9 Variables quantitatives Test proposé Paramétrique : Test T de Student si distribution normale Non paramétrique : Wilcoxon Rank test si distribution non normale Distribution non normale Wilcoxon Rank test p=0,006 PAS N celi Mean±SD Celi ±19 Ena ±19 EL G.AHM/15-5 MOKR.HAL/24-12 Tt ena MIRA.REM/13-11 ZORO.MAR/2-2 LEBR.CEC/10-12 THAI.REB/2-1 PILL.JEA/31-12 Doit on conclure à la supériorité de l énalapril?

15 Prise en compte de l effet temps

16 Analyse de variance en mesure répétée Prise en compte de la valeur initiale de pression, patient par patient Chaque patient est son propre témoin Beaucoup de contraintes Normalité des données Accepte mal les valeurs manquantes Plus difficile à interpréter Effet traitement :? entre les 2 traitement, temps Effet temps :? f(temps) Interaction+++ : 2 traitements se comportent ils de manière différente au cours du temps Ne corrige pas pour la régression vers la moyenne

17 Expression des résultats Rep-Meas ANOVA Analysis of Variance Table Source Sum of Mean Prob Power Term DF Squares Square F-Ratio Level (Alpha=0.05) A: Trait * B(A): Id C: Périod * AC:interact BC(A) S 0 Total (Adjusted) Total 291 * Term significant at alpha = 0.05

18 Expression des résultats Rep-Meas ANOVA Means of PAS Tt celi ena PAS vs Per by Id PAS PAS Per Per

19 Blood pressure response to treatment Brachial BP (mmhg) Celiprolol Enalapril ns 100 Carotid pulse pressure (mmhg) P< P< ns Baseline ns 5 months 9 months 40 Baseline 5 months 9 months

20 Autre méthode pour la prise en compte de l effet temps Travailler sur les variations entre valeurs de référence et fin de traitement Calculer delta M0-M9 Ajustersurla valeurm0 Utiliser les modèles de corrélations multivariées Effet traitement (codés dummy 0-1) Ajustement sur âge, valeur de départ Réduit les phénomènes de régression vers la moyenne

21 Loi du niveau initial PAS PAS <160 BL PAS PAS >160 BL mmhg -25 mmhg Per Per

22 80 60 BRUN.CLA/9-8 GAGN.ALA/9-7 LEON.MAR/4-11 dpas celi Tt ena

23 PAS vs dpas Tt ena celi dpas PAS

24 Analyse multivariée avec selection pas à pas (stepwise) Regression Equation Section Independent Regression Standard T-Value Prob Decision Power Variable Coefficient Error (Ho: B=0) Level Intercept Reject Ho PAS base Reject Ho Traitement Reject Ho R-Squared Regression Coefficient Section Independent Regression Standard Lower Upper Standardized Variable Coefficient Error 95% C.L. 95% C.L. Coefficient Intercept PAS base Traitement T-Critical Iteration 4: Unchanged Standard. R-Squared R-Squared Prob Pct Change In Variable Coefficient Increment Other X's T-Value Level Sqrt(MSE) Yes PAS % Yes Traitement % R-Squared = Sqrt(MSE) =

25 L enalapril est il plus efficace que le celiprolol pour baisser la pression artérielle systolique

26 Pas évident Taux de contrôlés à M9 Chi-² Ena>celi, p= Valeurs moyennes à M9 Wilcoxon rank test Ena>celi, p= ±19 vs 137±19 Rep meas ANOVA Valeurs PAS Ena < Celi, Baisse en cours d essai Pas d interaction Ena=celi Multivariée ajustée sur traitement et valeur initiale Dépend niv initial PAS 1mmHg delta PAS = 0.4 mmhg Ena >Celi (delta 8.73±2.68 mmhg, p<0.001) Niveau initial PAS explique 28% de la réponse Traitement explique 8% de la baisse de pression en cours d essai

27 Heureusement, tout ne se limite pas au pari statistique Le seuil de signification est arbitraire Probabilité d erreur+++ en aucun cas Sens physiologique statistique Importance du résultat : une différence minime peut être statistiquement significative Les statistiques sont des outils d investigation Les statistiques multivariées permettent de prendre en compte des paramètres confondants multiples Les statistiques sont des outils de prédiction Contrôle qualité Modélisation des nouvelles expériences Aide àla décision

28 Les leçons Toujours planifier l expérience en fonction de la manière de l analyser Dimensionner correctement l analyse en fonction de la différence que l on veut mettre en évidence Savoir ce que l on fait quand on détermine (a priori) le plan d analyse statistique Savoir recouper entre eux les tests statistiques pour affiner ou purifier le résultat Bien connaître les pièges, en particulier la présence de valeurs abbérantes et la présence de facteurs confondants

Principe d un test statistique

Principe d un test statistique Biostatistiques Principe d un test statistique Professeur Jean-Luc BOSSON PCEM2 - Année universitaire 2008/2009 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits réservés. Objectifs pédagogiques Comprendre

Plus en détail

INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE

INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE Deuxième partie : de la base de données aux résultats Juin 2010 Julien Gelly, Caroline Huas, Josselin Le Bel Plan 2 1. Introduction 2. Saisie des données : Epi

Plus en détail

partie a Introduction à la statistique 1

partie a Introduction à la statistique 1 table des matières F AVANT-PROPOS À L ÉDITION AMÉRICAINE Abréviations viii xiv partie a Introduction à la statistique 1 1. Statistique et probabilité ne sont pas intuitives 3 Nous avons tendance à passer

Plus en détail

PREMIERE ANNEE COMMUNE DES ETUDES DE SANTE. Faculté de Médecine Lyon Est Année Universitaire 2010-2011 UE4. Epreuve du jeudi 16 décembre 2010

PREMIERE ANNEE COMMUNE DES ETUDES DE SANTE. Faculté de Médecine Lyon Est Année Universitaire 2010-2011 UE4. Epreuve du jeudi 16 décembre 2010 PREMIERE ANNEE COMMUNE DES ETUDES DE SANTE Faculté de Médecine Lyon Est Année Universitaire 2010-2011 UE4 Epreuve du jeudi 16 décembre 2010 Dr Claire BARDEL, Dr Marie-Aimée DRONNE, Dr Delphine MAUCORT-BOULCH

Plus en détail

Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire

Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire Julien JACQUES Polytech Lille - Université Lille 1 Julien JACQUES (Polytech Lille) Statistiques de base 1 / 48 Plan 1 Tests

Plus en détail

Lecture Critique d un essai thérapeutique dans la maladie d Alzheimer. Sandrine Andrieu Jean François Dartigues

Lecture Critique d un essai thérapeutique dans la maladie d Alzheimer. Sandrine Andrieu Jean François Dartigues Lecture Critique d un essai thérapeutique dans la maladie d Alzheimer Sandrine Andrieu Jean François Dartigues Histoire du dimebon Vous arrivez le matin à la consultation mémoire. Dans la voiture, sur

Plus en détail

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon PACES - APEMK UE 4 Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie

Plus en détail

PLACE DES STATISTIQUES DANS LA RECHERCHE MEDICALE

PLACE DES STATISTIQUES DANS LA RECHERCHE MEDICALE PLACE DES STATISTIQUES DANS LA RECHERCHE MEDICALE PLAN Définition des statistiques Échantillonnage Mise en place d une étude Interprétation des résultats Petits échantillons Analyse des bases de données

Plus en détail

Analyse de la variance à un facteur

Analyse de la variance à un facteur Analyse de la variance à un facteur Frédéric Bertrand et Myriam Maumy-Bertrand IRMA, UMR 7501, Université de Strasbourg 08 juin 2015 F. Bertrand et M. Maumy-Bertrand (UdS) Analyse de la variance à un facteur

Plus en détail

Principe des Tests Statistiques

Principe des Tests Statistiques Principe des Tests Statistiques Vocabulaire & Notions Générales Marc AUBRY Plateforme Transcriptome Biogenouest Rennes Askatu Les Étapes d un Test Statistique Question scientifique Choix d un test statistique

Plus en détail

Chapitre 4 : RÉGRESSION

Chapitre 4 : RÉGRESSION Chapitre 4 : RÉGRESSION 4.3 Régression linéaire multiple 4.3.1 Equation et Estimation 4.3.2 Inférence 4.3.3 Coefficients de détermination 4.3.4 Spécifications Régression linéaire multiple 1 / 50 Chapitre

Plus en détail

Chapitre 9 Section 9.1 Test d indépendance du khi-deux (c 2 )

Chapitre 9 Section 9.1 Test d indépendance du khi-deux (c 2 ) Chapitre 9 Section 9.1 Test d indépendance du khi-deux (c 2 ) page 154 Ariane Robitaille (Modifications par Eric T., A14, Joanie L., H14 et Marc-Élie Lapointe H15) 8.1 Relations entre les variables Ex.1

Plus en détail

Essai de répétabilité et de reproductibilité : calculs à effectuer à la main pour comprendre la démarche générale.

Essai de répétabilité et de reproductibilité : calculs à effectuer à la main pour comprendre la démarche générale. 4. EXEMPLE N 4 Essai de répétabilité et de reproductibilité : calculs à effectuer à la main pour comprendre la démarche générale. 4.1. Objectif Le calcul de la répétabilité et de la reproductibilité implique

Plus en détail

Approche expérimentale en IHM

Approche expérimentale en IHM Plan Approche expérimentale en IHM Michel Beaudouin-Lafon, LRI Wendy Mackay, INRIA mbl@lri.fr mackay@lri.fr http://insitu.lri.fr Qu est-ce que l approche expérimentale Concevoir une expérience Un peu de

Plus en détail

geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap

geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap Université de Strasbourg Ségolen Geffray M2 - Statistique geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap Ces exercices seront effectués au moyen du logiciel

Plus en détail

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Les dix points clés de la lecture critique Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Point 1 Interpréter les résultats pour décider But de la lecture critique : Juger de la validité scientifique (fiabilité du résultat)

Plus en détail

Exercice II. l offre de transport (en tonnes.kilomètres) l effectif le poids de la flotte (en tonnes) le caractère public ou privée de la compagnie

Exercice II. l offre de transport (en tonnes.kilomètres) l effectif le poids de la flotte (en tonnes) le caractère public ou privée de la compagnie 1 Exercice II II. On dispose de données (fichier «aviation87.xls», section Exemples pour Excel) concernant le transport aérien en 1987, et indiquant pour 50 compagnies occidentales : Q L K PP l offre de

Plus en détail

Les Meta-analyses. Sibilia Quilici. Université René Descartes Paris V Faculté de Pharmacie Master Science de la vie et de la santé 28/01/2014

Les Meta-analyses. Sibilia Quilici. Université René Descartes Paris V Faculté de Pharmacie Master Science de la vie et de la santé 28/01/2014 Les Meta-analyses Sibilia Quilici Université René Descartes Paris V Faculté de Pharmacie Master Science de la vie et de la santé 28/01/2014 Nombre de publication en méta-analyses 8000 7000 6000 5000 4000

Plus en détail

Qualité Six Sigma. Sommaire. Sylvain ROZÈS. 28 mars 2008. 1 Introduction 1. 2 Étude séparée de quatre échantillons 1

Qualité Six Sigma. Sommaire. Sylvain ROZÈS. 28 mars 2008. 1 Introduction 1. 2 Étude séparée de quatre échantillons 1 Qualité Six Sigma Sylvain ROZÈS 28 mars 2008 Sommaire 1 Introduction 1 2 Étude séparée de quatre échantillons 1 3 Étude sur l ensemble des échantillons 8 4 Étude sur les range 13 1 Introduction Le but

Plus en détail

Statistique (MATH-F-315, Cours #3)

Statistique (MATH-F-315, Cours #3) Statistique (MATH-F-315, Cours #3) Thomas Verdebout Université Libre de Bruxelles 2015 Plan de la partie Statistique du cours 1. Introduction. 2. Théorie de l estimation. 3. Tests d hypothèses et intervalles

Plus en détail

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc Lorsque cela n est pas précisé (explicitement ou implicitement), les tests sont réalisés à 5% en bilatéral QCM n 1 : Généralités sur les probabilités

Plus en détail

Exercices M1 SES 2014-2015 Ana Fermin (http:// fermin.perso.math.cnrs.fr/ ) 14 Avril 2015

Exercices M1 SES 2014-2015 Ana Fermin (http:// fermin.perso.math.cnrs.fr/ ) 14 Avril 2015 Exercices M1 SES 214-215 Ana Fermin (http:// fermin.perso.math.cnrs.fr/ ) 14 Avril 215 Les exemples numériques présentés dans ce document d exercices ont été traités sur le logiciel R, téléchargeable par

Plus en détail

MODELISATION DE DONNÉES QUALITATIVES PREMIÈRE PARTIE

MODELISATION DE DONNÉES QUALITATIVES PREMIÈRE PARTIE MODELISATION DE DONNÉES QUALITATIVES PREMIÈRE PARTIE Pierre-Louis Gonzalez 1 I INTRODUCTION 1 variable qualitative. Tri à plat. Représentations graphiques. Modélisation : loi binomiale loi multinomiale

Plus en détail

Cours 7 : Exemples. I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques

Cours 7 : Exemples. I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques Cours 7 : Exemples I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques Exemple 1 : On cherche à expliquer les variations de y par celles d une fonction linéaire de

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques de phase III

Méthodologie des essais cliniques de phase III Méthodologie des essais cliniques de phase III Dr Patrick Rossignol p.rossignol@chu-nancy.fr Centre d Investigation Clinique & consultation multidisciplinaire d HTA du CHU de Nancy & INSERM 961 Phases

Plus en détail

Tutorat du 22 0ctobre 2011

Tutorat du 22 0ctobre 2011 Tutorat du 22 0ctobre 2011 UE 4 : Evaluation des Méthodes d Analyses Appliquées aux Sciences de la Vie et de la Santé Durée : 1h Cette épreuve comprend 19 QCM : - 10 QCM à réponses multiples : il s agit

Plus en détail

Régression linéaire simple

Régression linéaire simple Résumé Ce chapitre introduit la notion de modèle linéaire par la version la plus élémentaire : epliquer Y par une fonction affine de X. Après avoir epliciter les hypothèses nécessaires et les termes du

Plus en détail

LE TRAITEMENT STATISTIQUE. I. Les types de traitements statistiques en fonction des questions-problèmes (QP)

LE TRAITEMENT STATISTIQUE. I. Les types de traitements statistiques en fonction des questions-problèmes (QP) LE TRAITEMENT STATISTIQUE I. Les types de traitements statistiques en fonction des questions-problèmes (QP) Dans une recherche, on se pose toujours une ou plusieurs questions qu'il s'agira de résoudre.

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015

TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015 TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015 Tests statistiques 2 M. Molinari. Séance préparée par Cécile JOURDAN, Charlotte SILVESTRE, Brice LAVABRE, Julie DUSSAUT, Mathilde

Plus en détail

Forme pharmaceutique. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril

Forme pharmaceutique. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril. 2,5 mg de ramipril ANNEXE I LISTE REPRENANT LES NOMS, LES FORMES PHARMACEUTIQUES, LES DOSAGES DES MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES, LES ESPÈCES ANIMALES, LA VOIE D ADMINISTRATION, LE TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ

Plus en détail

Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société

Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société Denis Schelling Semestre d automne 2012 Résumé A partir de données concernant le rôle des femmes dans la société, nous avons effectué une analyse

Plus en détail

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq»

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Guy Perrière Pôle Rhône-Alpes de Bioinformatique 14 novembre 2012 Guy Perrière (PRABI) Tests statistiques 14 novembre 2012 1 / 40 Plan

Plus en détail

Analyse de variance à deux facteurs

Analyse de variance à deux facteurs Analyse de variance multifactorielle Ursula Hess UQAM ANOVA à deux facteurs L'analyse de variance à deux facteurs permet d analyser l impact combiné de deux variables Chiens Sit Stay Roll over jeunes 5

Plus en détail

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Professeur Patrice Francour francour@unice.fr Une grande partie des illustrations viennent

Plus en détail

Statistiques et essais cliniques

Statistiques et essais cliniques Hegel Vol. 3 N 1 2013 DOI : 10.4267/2042/49204 21 Statistiques et essais cliniques François Kohler Laboratoire SPI-EAO, Faculté de Médecine, Vandœuvre-les-Nancy francois.kohler@univ-lorraine.fr Introduction

Plus en détail

STATISTICA Test d hypothèseshè

STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES Les étapes : Problématique Revue de la littérature Formulation d une hypothèse théorique Construction de l expérience (méthodologie) Lister

Plus en détail

Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana

Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana J.M. Roussel, Consultant, Aix-en-Pce Prof. Dr. Gertrud Morlock, Chair of Food Science, JLU Giessen S. Meyer,

Plus en détail

Les statistiques en biologie expérimentale

Les statistiques en biologie expérimentale Les statistiques en biologie expérimentale Qualités attendues d une méthode de quantification : Le résultat numérique de la mesure permet d estimer avec précision la grandeur mesurée (ex. : il lui est

Plus en détail

Principe d un test statistique

Principe d un test statistique Biostatistiques Principe d un test statistique Professeur Jean-Luc BOSSON PCEM2 - Année universitaire 2012/2013 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits réservés. Objectifs pédagogiques Comprendre

Plus en détail

Principes Pourcentage / Standard Moyenne / Standard. Tests d'hypothèse. Formation Fondamentale

Principes Pourcentage / Standard Moyenne / Standard. Tests d'hypothèse. Formation Fondamentale Tests d'hypothèse Formation Fondamentale Sommaire 1 Principes Généralités 2 Pourcentage par rapport à un standard 3 Moyenne par rapport à un standard Sommaire 1 Principes Généralités 2 Pourcentage par

Plus en détail

Approche empirique du test χ 2 d ajustement

Approche empirique du test χ 2 d ajustement Approche empirique du test χ 2 d ajustement Alain Stucki, Lycée cantonal de Porrentruy Introduction En lisant des rapports, on rencontre souvent des raisonnements du style : «le premier groupe est meilleur

Plus en détail

Analyse de la variance

Analyse de la variance M2 Statistiques et Econométrie Fanny MEYER Morgane CADRAN Margaux GAILLARD Plan du cours I. Introduction II. Analyse de la variance à un facteur III. Analyse de la variance à deux facteurs IV. Analyse

Plus en détail

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec Bonjour cher(ère)s auditeurs et auditrices web! SVP prendre quelques secondes pour tester vos paramètres audio via l assistant situé au haut de la page: Outils

Plus en détail

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Ref interne EudraCT no Title of the Study Abbreviation Sponsor IMP (Repeat if necessary) NIMP (Repeat if necessary) Organisation

Plus en détail

Méthodes Schéma de l essai. de la PA selon les recommandations actuelles),

Méthodes Schéma de l essai. de la PA selon les recommandations actuelles), Diminution rapide de la pression artérielle chez des patients présentant une hémorragie cérébrale aiguë (Article traduit et modifié d après N Engl J Med 2013;368:2355-65). L hémorragie cérébrale aiguë

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Variabilité de la PA Variations non cycliques - Stress physiques ou psychosensoriels

Plus en détail

ICL Centre Alexis Vautrin, Vandoeuvre-les-Nancy, France 2

ICL Centre Alexis Vautrin, Vandoeuvre-les-Nancy, France 2 Utilisation en pratique courante d Agents Stimulants l Erythropoïèse chez 2310 patients cancéreux au regard des recommandations des sociétés savantes : Une sous-analyse de l étude française ORHEO Auteurs

Plus en détail

المجلةالصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Les maladies cardio-vasculaires sont la cause principale de morbidité et de mortalité dans les pays industrialisés. Elles sont

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DES MEDECINS

ENQUETE AUPRES DES MEDECINS ENQUETE AUPRES DES MEDECI LIBERAUX DE FRANCHE-COMTE SUR LES RENDEZ-VOUS NON HONORES PAR LES PATIENTS URPS-ML-Franche-Comté U R P S - M L - F r a n c h e - C o m t é 2 8 r u e d e l a R é p u b l i q u

Plus en détail

Analyse de la variance à deux facteurs

Analyse de la variance à deux facteurs 1 1 IRMA, Université Louis Pasteur Strasbourg, France Master 1 Psychologie du développement 06-10-2008 Contexte Nous nous proposons d analyser l influence du temps et de trois espèces ligneuses d arbre

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 février 2006 PRAVADUAL, comprimé Boîte de 30 (CIP : 369873-9) Boîte de 90 (code CIP : 373769-8) Laboratoire BRISTOL MYERS SQUIBB Pravastatine (40 mg/comprimé) + aspirine

Plus en détail

Traitement statistique. des petits échantillons. Application avec JMP - 3 jours (*)

Traitement statistique. des petits échantillons. Application avec JMP - 3 jours (*) Traitement statistique Application avec JMP - 3 jours (*) Référence : STA-N1-SPECHAJMP Durée : 3 jours soit 21 heures (*) : La durée proposée est une durée standard. Elle peut être adaptée selon les besoins,

Plus en détail

Statistical Software. Nouveautés

Statistical Software. Nouveautés Statistical Software Mettez votre version à jour dès à présent pour obtenir plus de soixante-dix améliorations : une plus grande puissance statistique avec, entre autres nouveautés, un menu Assistant pour

Plus en détail

MESURES DE LA COMPOSITION CORPORELLE PAR

MESURES DE LA COMPOSITION CORPORELLE PAR JOURNÉES SANTÉ EPFL 2010 MESURES DE LA COMPOSITION CORPORELLE PAR BIOIMPÉDANCEMÉTRIE RAPPORT PRÉPARÉ PAR C. JOLY ET V. L. KARSEGARD, DIÉTÉTICIENNES DIPLÔMÉES MARS 2011 Depuis la création des Journées Santé

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7 dont une page en annexe à rendre avec la copie. L

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

Cours 9 08/11/2011. Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux

Cours 9 08/11/2011. Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux Cours 9 Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux 1 Retour sur TP1 et Cours 8 Les tableaux croisés et le test du Chi-deux Utilité, postulats d utilisation et logique Exemple de calcul

Plus en détail

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Pr. R. X. PERRIN COTONOU Objectifs d Apprentissage

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé 35 Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Mots-clés : santé au travail, charge de travail, professions

Plus en détail

L essentiel sur les tests statistiques

L essentiel sur les tests statistiques L essentiel sur les tests statistiques 21 septembre 2014 2 Chapitre 1 Tests statistiques Nous considérerons deux exemples au long de ce chapitre. Abondance en C, G : On considère une séquence d ADN et

Plus en détail

Un exemple de régression logistique sous

Un exemple de régression logistique sous Fiche TD avec le logiciel : tdr341 Un exemple de régression logistique sous A.B. Dufour & A. Viallefont Etude de l apparition ou non d une maladie cardiaque des coronaires 1 Présentation des données Les

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques

Méthodologie des essais cliniques Méthodologie des essais cliniques Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale Pôle S3P, Centre d Investigation Clinique (CIC 1403 INSERM), Fédération de Recherche Clinique, Université de Lille

Plus en détail

Économétrie - Une Étude de la Création d Entreprise entre 1994 et 2007

Économétrie - Une Étude de la Création d Entreprise entre 1994 et 2007 LESAUX Loïc MAROT Gildas TANGUY Brewal Économétrie - Une Étude de la Création d Entreprise entre 1994 et 007 Charpentier Arthur Semestre 008 Master 1 Cadoret Isabelle 1 Plan Introduction... 3 Présentation

Plus en détail

Université Laval Département de mathématiques et de statistique STT-1920 MÉTHODES STATISTIQUES HIVER 2014

Université Laval Département de mathématiques et de statistique STT-1920 MÉTHODES STATISTIQUES HIVER 2014 Université Laval Département de mathématiques et de statistique STT-1920 MÉTHODES STATISTIQUES HIVER 2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES Enseignant : Claude Bélisle Adresse : belisle@mat.ulaval.ca Disponibilités

Plus en détail

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 Point d information mensuel 19 octobre 2007 Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 En France, 10,5 millions

Plus en détail

Chapitre 3 : Principe des tests statistiques d hypothèse. José LABARERE

Chapitre 3 : Principe des tests statistiques d hypothèse. José LABARERE UE4 : Biostatistiques Chapitre 3 : Principe des tests statistiques d hypothèse José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan I. Introduction

Plus en détail

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Objectifs abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : reconnaître une forme canonique Exercice 2 :

Plus en détail

TESTS STATISTIQUES: COMPARAISON, INDÉPENDANCE ET RÉGRESSION LINÉAIRE

TESTS STATISTIQUES: COMPARAISON, INDÉPENDANCE ET RÉGRESSION LINÉAIRE TESTS STATISTIQUES: COMPARAISON, INDÉPENDANCE ET RÉGRESSION LINÉAIRE Les résultats donnés par R et SAS donnent les valeurs des tests, la valeur-p ainsi que les intervalles de confiance. TEST DE COMPARAISON

Plus en détail

Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé **

Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé ** Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé ** Ces quatre exercices sont issus du livre d exercices de François Husson et de Jérôme Pagès intitulé Statistiques générales pour utilisateurs,

Plus en détail

Pour utiliser les menus statistiques fournis par excel

Pour utiliser les menus statistiques fournis par excel Pour utiliser les menus statistiques fournis par excel Préalable: Dans Outils/Macro complémentaires, cocher si ce n'est pas déjà fait "utilitaires d'analyse": Partie 1 Analyse de variance A] Plan S n

Plus en détail

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE Forum HH 05.02.2013 Ghislaine Gagnon Unité HPCI Qualitatif ou quantitatif? Les 2 méthodes peuvent être utilisées séparément ou en conjonction - le qualitatif

Plus en détail

28. Méta-analyse sur données individuelles

28. Méta-analyse sur données individuelles 28. Méta-analyse sur données individuelles La méta-analyse sur données individuelles regroupe les fichiers de données des essais. La méta-analyse est donc réalisée directement à partir des informations

Plus en détail

Inférence sur diverses mesures d association entre variables catégorielles: Méthodes bayésiennes

Inférence sur diverses mesures d association entre variables catégorielles: Méthodes bayésiennes Inférence sur diverses mesures d association entre variables catégorielles: Méthodes bayésiennes Jean-Marc Bernard Laboratoire de Psychologie Environnementale CNRS UMR 8069 & Université Paris 5 Journée

Plus en détail

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie A. Arfaoui PLA Définitions Paramètres marginaux Covariance Coefficient de Corrélation Coefficient

Plus en détail

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50 10. Estimation MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016 (v1) MTH2302D: estimation 1/50 Plan 1. Introduction 2. Estimation ponctuelle 3. Estimation par intervalles de confiance 4. Autres

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

Chapitre 1 LE TEST DU KHI-DEUX

Chapitre 1 LE TEST DU KHI-DEUX Chapitre LE TEST DU KHI-DEUX I. Présentation de la statistique khi - carré ( χ²) Une somme de ν carré de variables indépendantes normalement distribuées de moyenne 0 et de variance suit une loi normale

Plus en détail

Effets de la CO2-Thérapie thermale percutanée chez l artériopathe au stade II de Leriche et Fontaine

Effets de la CO2-Thérapie thermale percutanée chez l artériopathe au stade II de Leriche et Fontaine Etude Clinique Effets de la CO2-Thérapie thermale percutanée chez l artériopathe au stade II de Leriche et Fontaine (Etude randomisée en double insu avec bénéfice individuel direct). Clinical and microcirculatory

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Statistique appliquée à la gestion et au marketing http://foucart.thierry.free.fr/statpc Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Les tests statistiques sont des méthodes de la statistique inférentielle qui, comme

Plus en détail

«Cours Statistique et logiciel R»

«Cours Statistique et logiciel R» «Cours Statistique et logiciel R» Rémy Drouilhet (1), Adeline Leclercq-Samson (1), Frédérique Letué (1), Laurence Viry (2) (1) Laboratoire Jean Kuntzmann, Dép. Probabilites et Statistique, (2) Laboratoire

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014 Corrigé du baccalauréat ES Asie 9 juin 4 EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats Proposition : fausse f (4) est le coefficient directeur de la tangente à la courbe au point C ; cette droite passe

Plus en détail

Les paraboles. x ax 2 + bx + c.

Les paraboles. x ax 2 + bx + c. 1ES Résumé du cours sur le second degré. Les paraboles. On appelle fonction du second degré une fonction de la forme x ax 2 + bx + c. Bien sûr a doit être différent de 0 sinon ce n est pas une fonction

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. SESSION 010 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et finance

Plus en détail

Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales

Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales A quoi servent les suites, les fonctions, les intégrales, les probabilités, en Sciences Economiques et Sociales. Nous allons tenter ci-dessous

Plus en détail

L estimation du modèle a priori Décompter les ddl

L estimation du modèle a priori Décompter les ddl L estimation du modèle a priori Décompter les ddl ------------ François Cheptou Juin 004 Dans le programme de mathématiques BTS Chimiste, trois modèles a priori sont étudiés. ) = µ (modèle simple) ) =

Plus en détail

TES/Spé TL Interrogation n 7 Nom :.. 17/05/2013 Fluctuation d échantillonnage

TES/Spé TL Interrogation n 7 Nom :.. 17/05/2013 Fluctuation d échantillonnage 17/05/013 Fluctuation d échantillonnage La proportion de naissance d enfants prématurés est de 6%. Des chercheurs suggèrent que les femmes ayant eu un travail pénible pendant leur grossesse sont plus susceptibles

Plus en détail

Informations importantes

Informations importantes Informations importantes Dernière semaine de cours (semaine du 12 au 16 décembre) Lundi 12 décembre, cours avec T. Mout en F111 (8h30-10h30: groupe1; 10h30-12h30: groupe 2): séance sur l examen de l an

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

CHAPITRE 1 La nature de l économétrie et la structure des données économiques... 25

CHAPITRE 1 La nature de l économétrie et la structure des données économiques... 25 TABLE DES MATIÈRES Sommaire... 5 Avant- propos... 9 Remerciements... 19 À propos de l auteur... 23 CHAPITRE 1 La nature de l économétrie et la structure des données économiques... 25 1.1 Qu est- ce que

Plus en détail

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Pr Xavier Girerd Service d Endocrinologie Métabolisme Hôpital de la Pitié, Paris xavier.girerd@psl.ap-hop-paris tél : 01 42 17 79 07 FLAHS

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

communautaires d activité physique pour les aînés : essai randomisé Les fournisseurs de soins ont été randomisés en 2 groupes :

communautaires d activité physique pour les aînés : essai randomisé Les fournisseurs de soins ont été randomisés en 2 groupes : Inciter les professionnels de santé de première ligne à augmenter les références Fiche No 25 But de l intervention communautaires d activité physique pour les aînés : essai randomisé Ackermann RT, Deyo

Plus en détail

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention Efficacité d une intervention d activité physique guidée par accéléromètre chez des Fiche No 15 femmes âgées vivant dans la communauté Koizumi D, Rogers NL, Rogers ME, Islam MM, Kusunoki M & al. Efficacy

Plus en détail

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU)

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Maladies infectieuses Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Analyse de l Enquête santé et protection sociale (ESPS), 2012 Sommaire

Plus en détail

Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF. Cours de gestion financière (M1) Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF

Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF. Cours de gestion financière (M1) Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF Cours de gestion financière (M1) Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF S&P500 vs high beta stocks Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF Partie 1 : Beta et risque de

Plus en détail