!!" 0 8! 6 " 1-1! " <$$ +! -" /"7" 1! +!! + " % - * )? % 6!+$0" +%!!" ++ ;! $$ * B * % $!"" " %/ %"!!" 8$$"" +!! 8%! + 5 ",%+% +" )? '8.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!!" 0 8! 6 " 1-1! " <$$ +! -" /"7" 1! +!! + " % - * )? % 6!+$0" +%!!" ++ ;! $$ * B * % $!"" " %/ %"!!" 8$$"" +!! 8%! + 5 ",%+% +" )? '8."

Transcription

1 !!" # " $!"% $!& " %!"# $% &'() *! +,%,-!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &,!.('''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' /!0. 1 2$ #,3&.'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''.4&)!56''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''!*/''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' -()*''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 7!-68.'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' -3!/6''''''''''''''''''''''''''''''' 9!% ("%'''''''''''''''''''''''''' 9!:::::''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' #!,%;,-!.3<''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &,!16&'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' /!0, ''''''''''''''.4&)!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''!:::::'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' #9! %<="%''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ",%-%%+ " %- + " ++/+ -%+% %%, ' ( '' (? (.(?(#%+!0"!1 $! (?!%%+3%/$ "".(?(%!,%+ (?A(4 -!+%- %$-!+! (?:! -1"! - 5 %-+" +-! 6 " 1-1! " <$$ $% +! -" /"7" 1! +!! + " % - * )? % 6!+$0" +%!!" ++ ;! $$ * B * % =! C! <! :<! DE*A! -%(9: " ( 0 8! 0 $!"" " %/ %"!!" 8$$"" +!! 8%! + 5 ",%+% +" )? '8./- # ( 9,-";+1)*4 <+%'*$5(*<!%(=$ ' '

2 Biographies des orateurs Emmanuel Schneider, Managing Director chez Accenture, est responsable du développement des solutions de billettique pour l Europe, l Afrique, le Moyen Orient et l Amérique latine. Depuis 1999, Emmanuel Schneider est consultant expert dans la mise en œuvre de projets complexes de plateforme SaaS (Software as a service) dans le domaine des transports publics et des péages routiers. De 2006 à 2009, Il a été notamment responsable de la mise en œuvre de la billettique Accenture lors du lancement de la carte Presto, pour le compte du ministère des transports de l Ontario au Canada. Emmanuel Schneider est également Membre actif du forum des services mobiles sans contact depuis Emmanuel Schneider a publié dans le magazine de l IUTP de février 2012, un article intitulé «Ticketing as a service : open, easy, everywhere.» Sybille Berjoan, Senior Manager chez Accenture, dirige actuellement au niveau mondial le service d études stratégiques consacrées aux industries (Automobile, Transport, Biens de consommation et Grande Distribution) d Accenture. Depuis trois ans elle est en charge directement du secteur Transport Public & Ferroviaire. Le département d Etudes Stratégiques d Accenture, Accenture Research, a pour mission d aider Accenture à mieux comprendre les problématiques métier et technologiques de ses clients, via la publication de points de vue, d études de marchés et concurrentielles, ainsi que des analyses des tendances des consommateurs et des performances financières des grands acteurs. Sybille Berjoan a récemment dirigé les études suivantes dans le domaine des Transports Publics De l open data en transport public à la gestion du Big data : enjeux pour les autorités organisatrices La Haute Performance dans le Transport Public: au-delà des basiques. Etude mondiale auprès des dirigeants des autorités et opérateurs de transport public d une douzaine de grandes villes dans le monde, visant à identifier les pratiques les plus innovantes en vigueur. Stratégies de discrimination tarifaire dans le transport public : étude internationale comparée de la politique tarifaire de 8 villes dans le monde. F " " %%!!-%5 %'!, /-+% +!C" " %" "!" %/!,%!+ " /+-" %! 3 $ %" $!'::'! %1+ %" 1-" ++ +"$$ D$$ )-!%% %% "" %D+$%%E" +%F ' (&&&'" '!$

3 PROPOSITION DE COMMUNICATON De l open data en transport public à la gestion du Big data : enjeux pour les autorités organisatrices Les auteurs : Emmanuel Schneider, Sybille Berjoan, Catherine Bouteiller Résumé : Facilitée par le web 2.0, de nombreux pays, villes et même entreprises publiques contribuent à la mise à disposition gratuite de données. Différents portails open data ont ainsi fait leur apparition sur le web. Le transport urbain n échappe pas à cette tendance de fond même si les stratégies adoptées par les autorités organisatrices diffèrent significativement de par le monde. Pour comprendre ces stratégies, cette étude décrypte la nature des données de transport mises à disposition dans six villes dans le monde, l utilisation qui en est faite et les nouveaux modèles économiques qui en résultent. L analyse des données de mobilité mises à disposition à Paris, Londres, New York, Toronto, Madrid et Singapour permet dans un premier temps de mettre en évidence des stratégies d acteurs publics ou d opérateurs. Or il serait extrêmement réducteur de ne pas envisager toutes les possibilités d exploitation des données offertes à ceux qui sauront les agréger qu elles proviennent de l open data ou de sources internes ou externes diverses. De l open data au big data, comment donner de la valeur à la donnée? C est l objet de la troisième partie. Les données relatives au transport et à la mobilité mises à disposition en open data sont variées. Quelles sont-elles? Certaines données sont-elles plus représentées que d'autres? Quelles sont les stratégies des autorités organisatrices lorsqu elles mettent à disposition du public ces données? 4 types de données sont présents dans les bases. La donnée temps réel est la plus rare, c'est aussi la plus recherchée. Trois stratégies d'acteurs se dégagent in fine : ceux qui mettent à disposition la donnée brute, ceux qui délivrent un premier niveau de service, par exemple du calcul d'itinéraire, et vendent une donnée élaborée. Enfin ceux qui investissent dans des projets pour prendre une partie de la valeur que peut générer les applications issues du traitement de ces données. Et c est justement pour ce troisième type d acteurs, que rentre en compte le traitement en masse de la donnée et les problématiques liées au Big Data. Au-delà des données de transport disponibles en open data, il faut prendre en compte le foisonnement de données disponibles et potentiellement utilisables dans l écosystème du transport. Les outils de traitement analytiques permettent aujourd hui d agréger des informations provenant, certes des opérateurs, mais également des outils sociaux, des bases d informations démographiques, des capteurs installés en voirie, pourquoi pas également des données météorologiques. La richesse et la diversité des données combinées à une nouvelle forme d analyse de marché ouvrent de réelles perspectives d évolution dans la gestion des transports publics pilotée par les outils analytiques, ainsi que dans les modèles économiques à mettre en œuvre. Emmanuel Schneider Directeur Solutions Billettique Europe, Afrique, Moyen-Orient, Amérique du Sud Accenture Sybille Berjoan Directrice monde des Etudes Transports Accenture

4 !!" # " $!"% $!& " %!"#$ %& '()* + ",-&-."'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' '-"/0'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 1"%%*'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 23'* "'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' " ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''."'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' :" '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''.6 ".6 $/ '''''''''''''''''''''''''''''' ;"<&=0#&'''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ;">?8?899'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' $" -&-."''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' '-"''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 1"''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 23'* "'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' "'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' $;"'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' +* +)A B (B)%*" "+%,%%* %, (B/)%$" " %, -*."!/!, (B"% * ", (B4)%!*" **-*, (B"%!,%*%% %+ ' ) '' )A )! )A)#%*!."!/ $! ()A"%%*1%-$ "" ()A)%!+%* )A9)2,!*%, %$,!*! )A8",/"!, ( %,*" *,! 3 " /,/! "!=% % %& *!," -"4" /! *!! * " %, + *A & 3!*$." *%!!" **, " %% + C + &,%) " ) <" E" =" 8 =" F+9" 4 D " 4 $!"" " %- %"!!" 5$$"" *!! 5%! * ( "+%*% *" *A (D21. $ )

5 CURRICULUM VITAE DU ou DES ORATEURS (1 page maximum par orateur) Name: Jeroen Brouwer Title: Traffic Engineer Telephone: +31 (0) and + 31 (0) Address: TomTom International, De Ruyterkade 154, 1011 AC, Amsterdam, The Netherlands P R O F I L E As an enthusiastic traffic engineer I want to add value to the market of transportation and mobility. I enjoy working on difficult but challenging projects and products. I like working on planning, presenting and controlling projects and services. W O R K E X P E R I E N C E Traffic Engineer - TomTom International Amsterdam October 2012 As PreSales Engineer within the Licensing GIS team I participate in- and support the team with customers enquiries, tenders and presentations. I help to explain customers in the governmental and geospatial market on the TomTom portfolio, write RFP and RFQ responses, analyze opportunities and represent TomTom on international events. Sr. Application Technician - TomTom International Amsterdam September 2012 As Sr. Application Technician I was responsible for the application HD-Traffic. I was involved in the maintenance of the traffic information for the various countries in which the product is available, supporting the technical experts with incidents and contributing in projects around improving traffic information or launch it in new markets. Besides the technical involvements I performed presentations about traffic information for prospects and journalists, explaining how the traffic information is created and what the benefits of the service are. Besides the technical role I was also involved in making the Business Unit TomTom TechOps more efficient and transparent. Traffic Engineer Cyrus Delft As a consultant for Cyrus I was working for the municipality Midden-Delfland as Traffic Engineer. I was involved in the various roles that a Traffic Engineer is working on. For example working on projects from the Province Zuid Holland, keeping the aldermen up-to-date, creating and defending traffic orders and to help the citizens of Midden- Delfland with traffic related problems and questions. Report Analyst TomTom International Amsterdam As a Report Analyst I reported to management about various services, analyzing business cases, providing PR traffic related statistics and to give operational support for TomTom Traffic. Intern TomTom International Amsterdam I wrote my thesis during a traineeship for TomTom. The title of the report was Future-proofing HD Traffic. Challenges imminent HD Traffic and ways to overcome them. The survey was to make recommendations about how to make HD-Traffic more reliable and controllable. Traffic Model Engineer Grontmij De Bilt After a traineeship at Grontmij I worked for Grontmij as Traffic Model Engineer. Grontmij is using the software Paramics to make microsimulation models about traffic. My role was to assist with the development of the traffic models. E D U C AT I O N NHTV University of Applied Sciences, Breda Bachelor Traffic Management, 2008 Petrus Canisius College, Alkmaar HAVO, 2004 S K I L L S Software: ArcGIS, Omnitrans, Paramics, Confuence, AutoCAD, Microstation, Prezi Certified: ITIL, Effective Project-based Skills, PRINCE2 Foundation Languages: Dutch (good), English (good) en German (basic)

6 PROPOSITION DE COMMUNICATON Le titre : caractères Arial gras, taille 10 Présentateur : Jeroen Brouwer Title: The Quality in Smart Traffic Information Solutions Congestion is a growing and global problem, impacting the majority of people traveling in and around urban areas. Governments are challenged to keep the traffic flowing, to reduce pollution and decrease the economical damage caused by congestion. Highly accurate traffic information helps governments to reach their goals to become smart and sustainable. The increasing volume of connected navigation devices in the market (PNDs, smartphone apps, in-dash devices) Floating Car Data (FCD) becomes widely available. When this data is mapmatched and processed in a traffic fusion process realtime traffic solutions including traffic incidents and traffic flow can be created. But FCD comes in many different qualities. To guarantee the ability to use FCD for traffic management and traffic information, different techniques need to be incorporated into the fusion process, including the abilities to measure the accuracy of the real-time traffic data by implementing industry standards as QKZ and QBENCH used to measure, benchmark and report the quality of traffic information. The concept is to compare real-time data with the ground truth data. By making this comparison, the amount of correctly reported traffic jams, incorrectly reported traffic jams and missed traffic jams can be measured. By using detailed maps this can be done for every segment for the road network making the analysis complete and accurate. With the right quality, FCD can be used to feed traffic management systems that enables governments to carry out their traffic management responsibilities much more effectively as well as efficiently. Another example is that it can help to correct road closure messages. Road closures are critical for accurate routing and closing wrong road segments results in inaccurate routing. By making use of real-time GPS data it is possible to detect that road closures are not closed in reality, providing the opportunity to correct the closure. And the problem of inaccurate roadwork positioning can also be helped by FCDoadwork locations usually trigger delays, but governments and third parties can report too long stretches or a inaccurate location. By matching a measured drop in speed to the roadwork stretch, the correct start and end location of the incident can be located. The added value of FCD for enhanced traffic management is proven by an increasing number of examples in the governmental market. This presentation will show examples from the Berlin Traffic Center using traffic flow to monitor the Berlin road network and share the data with the drivers via a website and VMS signs, to a Dutch construction project of a tunnel in a major highwaytunnel using traveltime monitoring based on real-time traffic datasince accurate traffic data is crucial as penalties are involved for the constructor when delays get too high and the 2012 Summer Olympics in London monitoring 120 key routes in the Greater London Area by using GPS based Real Time Traffic data, measuring delay times and disruptions providing accurate information in order to take applicable actions to keep the London area moving.

7 !!" # " $!"% $!& " %!" #$ % & ' () *! +%+,!-. ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &+!/012''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 3!() 4. $5''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 67&)!187+9 ) :*. ) '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''!: (6;''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''',())''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' <!/=& %." * #. #! +%+,!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &+!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 3!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 67&)!''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''!'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ( F * ) * (9 G G (%*" "+%,%%* %, G 0(%$" " %, -*."!/!, G!% * ", G 2(%!*" **-*, G!%!,%*% %%+ ' ( '' (9 ( (9 (#%*!."!/ $! (9!%%*1%-$ "" (9 (%!+%* (9 D(2,!*%, %$,!*! (9 E!,/"!, 3 %,*" *,! 4 " /,/! ".$ $ $ % *!," -"5" /! *!! * " %, * )9% 4!*$." *%!!" ** >! $$ * H * % I! J!.! E.! ;K* D!,%(75" " (+%% ! 2 $!"" " %- %"!!" 6$$"" *!! 6%! * 3 "+%*% *" )9'-63,# ( 7+,"9*/:;2 <*%';$3(;<!%(=$ ' '

8 Isabelle TALABARD INGENIEUR DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT Formation initiale : Elève ingénieur à l'ecole Nationale des Travaux Publics de l'etat. Voie d'approfondissement «transports, planification, exploitation» en 3ème année : Classes préparatoires scientifiques (Math Sup / Math Spé P') Lycée Corneille (Rouen) 1988 : Baccalauréat C. Expérience professionnelle Depuis 2008 : Chargée de projets billettique dans les transports publics au CERTU (Département déplacements durables, groupe politique et services de transport). Expert au sein de groupes de normalisation (CN03, GT4, GT6), secrétaire des groupes de normalisation GT4 et GT6 de la CN03, développement et diffusion des connaissances dans le domaine de la billettique sans contact interopérable, pilotages d'études, création et gestion du site : Responsable du pôle «études» du Groupe «Etudes et Stratégie des Transports» à la DRE d'ile de France. Modélisation de l'offre de transport, travaux méthodologiques sur le modèle de trafic de la DREIF Réalisation et pilotage d'études de trafic d'opportunité ou d'évaluation de projets, rédaction d'avis techniques, études de diagnostic de territoire, évaluation de politiques de transport : Chargée d'études au bureau AR-OP de la Direction des Routes assurant la maîtrise d'ouvrage des études des liaisons autoroutières nouvelles. Chargée des projets d'autoroutes du domaine concédé du Sud-Est et du Nord de la France (y compris Ile de France) : Chargée de la tutelle d'aéroports de Paris et de l'aéroport de Bâle-Mulhouse au sein du Service des Bases Aériennes (SBA) de la Direction Générale de l'aviation Civile. Chargée du dossier de déclaration d'utilité publique des travaux d'aménagement de l'aéroport Charles de Gaulle, participation au groupe de travail de la commission européenne sur la libéralisation de l'assistance en escale : Travail de fin d'études au SETRA (CSTR). Sécurité routière : l'information de l'usager au sujet de l'infrastructure. Langues pratiquées Anglais courant (lu, écrit et parlé) et allemand (notions).

9 PROPOSITION DE COMMUNICATON Le titre : L actualité normative en matière de télébillettique interopérable Auteur : Isabelle TALABARD, chargée d études sur la billettique des transports collectifs au CERTU L année 2013 sera particulièrement riche en productions de textes normatifs français dans le domaine de la télébillettique interopérable. Il sera donc opportun début 2014, de présenter toutes les évolutions et les nouveaux textes disponibles aux acteurs intéressés par la télébillettique interopérable. Cette communication, sur l actualité normative, sera également l occasion de rappeler les enjeux liés à la normalisation, comment sont organisées et comment fonctionnent les instances de normalisation. La communication pourra suivre la progression suivante : - pourquoi normaliser? Il s agit de rappeler l utilité de la normalisation lorsqu il s agit de favoriser l interopérabilité des systèmes tout en limitant les coûts et les risques associés. La particularité de la France par rapport à ses voisins européens sera soulignée : la France, de par son positionnement privilégié sur le marché du sans-contact dès les années 90, a construit un socle normatif national important. - Comment intègre-t-on les normes nationales (ou internationales) à son projet de télébillettique? Il s agit de faire le lien entre des textes à portée nationale ou internationale et leur mise en œuvre sur le terrain. Un projet de télébillettique interopérable naît de la définition d un projet de service commun à plusieurs AOT sur un bassin d interopérabilité. La définition de ce projet se fait en plusieurs phases, marquées par l élaboration d une base documentaire au sein d une structure de gouvernance ad hoc (la charte d interopérabilité puis le REFOCO, le référentiel commun de sécurité, les règles de gestion de l interopérabilité,.). La prise en compte de la normalisation doit être une préoccupation à chacune de ces étapes, et il est alors nécessaire de faire le lien entre les besoins fonctionnels définis au sein d un bassin d interopérabilité et les textes normatifs y répondant. - Qui normalise, comment? Il s agit de rappeler de façon synthétique quel sont les acteurs de la normalisation en billettique, que toute personne représentant les intérêts d un acteur concerné par le sujet et possédant une base de connaissances techniques sur ce sujet peut prétendre à intégrer une instance de normalisation. Au passage sera rappelée l importance d avoir une diversité d acteurs autour de la table, et notamment les AOT (ce qui n est pas facile à cause de leur multiplicité), car le mode d élaboration des textes normatifs est le consensus. Mais pour aboutir à un texte solide et utile, le consensus doit être issu d une assemblée diverse et représenter l ensemble des intérêts du domaine. - une présentation synthétique des principaux travaux aboutis ou en phase de finalisation en 2013, en mettant en relief les nouveautés des textes sous l angle des nouveaux besoins fonctionnels auxquels ils répondent : La norme NF P publiée en mai 2013 : elle définit les codifications nécessaires à la gestion de l interopérabilité, et la façon dont doivent être gérées les listes de valeurs (avec notamment la définition d une autorité d enregistrement : l AFIMB) La norme INTERCODE 2.2 en phase de finalisation : elle répond à un certain nombre de besoins exprimés par les AOT, et qui n étaient pas satisfaits par INTERCODE 2.1 (publié en décembre 2009), par exemple l intégration d une tarification zonale La norme INTERTIC 2 qui sera publiée normalement fin 2013, et qui elle aussi répond à de nouveaux besoins jusque-là non satisfaits par la précédente version. La norme INTERBOB, dont le processus de publication doit commencer en juillet 2013, et qui précise, avec un point de vue plus opérationnel que la version précédente, les messages susceptibles d être échangés entre plusieurs systèmes centraux de billettique au sein d un bassin d interopérabilité (par exemple lorsque deux réseaux souhaitent faire des ventes croisées). L objet de cette communication, sans rentrer dans des détails trop techniques, est d offrir : - une bonne compréhension des enjeux liés à la normalisation dans le domaine de la télébillettique interopérable, - une vue de l utilité des textes normatifs sur le terrain, - un panorama général des principales normes françaises en les associant à leur domaine d application et en faisant le lien avec les besoins exprimés sur le terrain.

10 !!" # " $!"% $!& " %!"# $% &'() *! M. Mme Mlle Prénom : Renaud... NOM: PORTA... Fonction : Responsable Projet... Société / Organisme : Autoroutes Trafic... Adresse : 3, rue Edmond Valentin CP: Ville : PARIS... Pays : FRANCE... * : : #! +,%,-!. ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &,!/0'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 1!Responsable du développement Economie des Transports! &)!/452'''''''''''''''''''''''''''''''' (7 *)*(8 9 9(%)" "*%+%%) %+ 9.(%$" " %+,)-"!.!+ 9!% ) " + 94(%!)" )),) + 9!%! +%)% %%* ' (////////////////////////////'' (8 ( (8(#%)!-"!. $! (8!%%)0%,$ "" (8(%!*%) (8:(1 +!)%+ %$+!)! (8;! +."! + 2 %+)" )+! 3 ".+.! " <$$ $% )! +","4".! )!! ) " % + * )8 % 3!)$-" )%!!" )) +! $$ * = * % 54"( 6( * ( 7)!* ( 8 ( +%(54" " (; <.<"1 4 5! 9%! ) )"!) $!"" " %, %"!!" 9$$"" )!! 9%! ) 2 "*%)% )" : 01! 5*+"<).=71 :)%'7$2(7:!%(>$ ' '

11 CURRICULUM VITAE DU ou DES ORATEURS Renaud PORTA EXPERIENCE AUTOROUTES TRAFIC Chef de Projet activités Floating Car Data (FCD) Responsable du développement technique des produits et solutions basés sur la technologie Floating Car Data (FCD) Responsable du déploiement des applications clients (gestionnaires de réseaux routiers et autoroutiers) Responsable du projet Optimod Lyon pour Autoroutes Trafic ECO-MOBILITY Créateur de la société Eco-Mobility dont l objet est la promotion et la vente de solutions de déplacement urbain doux (vélos & scooters électriques) et l installation et la maintenance de parc de véhicules à disposition des employés de sociétés privées ou de collectivités. Lauréat 2008 de la plateforme d investissement de la Communauté d Agglomération de Sophia-Antipolis (CASA) STMICROELECTRONICS Manager des Operations (activités Infrastructure réseaux Telecom) En charge de tous les aspects business et planning des produits en développement et en production VLSI / PHILIPS-SEMICONDUCTOR Marketing Manager pour les produits Telecom ASIC - Monde. En charge de la promotion des produits, du suivi et du développement du portefeuille clients TEXAS INSTRUMENTS Ingénieur Marketing Grands comptes Automobiles - Europe En charge des produits microcontrôleurs 8,16,32-bits pour l Europe Ingénieur Marketing pour les Produits Mass Market - Europe En charge de la promotion des produits standards microcontrôleurs pour le segment distribution/mass market FORMATION ISIM MONTPELLIER INGENIEUR ELECTRONIQUE 1989 IAE AIX-EN-PROVENCE DESS CAAE ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 1991

12 Responsable développement «Infrastructure & Economie des Transports & Déplacements» Jean-Baptiste RAY ARCADIS 33 ans Qualifications Expert «Economie des transports & déplacements» Longtemps impliqué dans de nombreux projets de modélisation, de calcul économiques, de schémas de déplacements, d observatoire socio-économique et de prospective mobilité, il partage actuellement son temps entre de la recherche dans ces domaines, en lien étroit avec le Laboratoire d Economie des Transports (LET) et de l expertise sur des projets opérationnels Principales expériences et références Formateur pour PFC (Ponts Formation Conseil). Création et animation du module «Conduire et réaliser une étude de trafic» dans le cadre de la formation «Etudes et simulations de trafic» (mai 2013, nov 2013) Etat zéro du Bilan LOTI A432 Les Echets - La Boisse, mesures de temps de parcours GPS et exploitations de 100 mesures à l aide de l outil chronocités (APRR) Expert et directeur de projet dans le cadre du projet multimodal d»anneau des Sciences» pour la préparation du Débat Public : fonctionnement d un périphérique, Stratégie multimodale d agglomération, multimodalité du projet (Grand Lyon, ) Projet RUPTURES : impact d une crise sur les comportements de mobilité (transport et résidentiels), coordonnateur du projet et rédacteur principal réalisation de 6 Focus Groups (PREDIT, ADEME, ) AMO pour la mise en place de l observatoire socioéconomique de la LGV SEA (effets territoriaux et effets transport), chef de projet et producteur principal (LISEA, ) Etudes mobilité et environnement, expert méthodologie : Action T3 «réduction des vitesses» du Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération lyonnaise (DDT69, ), études d opportunité Zones d Action Prioritaire pour l Air (Grand Lyon, Clermont Communauté, ) Divers études de trafic et recettes pour des concours de concession autoroutières : A41, A831, A355, rocade Nord de Grenoble, A88 (SANEF, EIFFAGE, VINCI concessions, ) Gestion dynamique des VRU grenobloises, mise à jour du diagnostic de fonctionnement (DIR RA, 2010)

13 PROPOSITION DE COMMUNICATON Le titre : «Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data dans le cas d études de trafic routier» Les auteurs : - Renaud PORTA, Responsable de Projet, AUTOROUTES TRAFIC - Jean Baptiste RAY, Responsable du développement Economie des Transports, ARCADIS 1) La collecte AUTOROUTES TRAFIC Les gestionnaires des routes sont amenés à conduire des études de trafic pour chacun de leurs projets d investissements. Pour alimenter ces études, des données d entrées sont nécessaires : - Des données traduisant les disfonctionnements : où se situe la congestion? est-elle récurrente? se propage-telle au-delà du point dur?... - Des données traduisant la demande de déplacements : combien de véhicules souhaitent circuler dans le périmètre étudié et selon quelles origines-destinations? Il existe peu de données pour alimenter la première question qui reste le plus souvent évaluée qualitativement par des visites terrain ponctuelles ou via les capteurs dans les chaussées qui ne donnent la vitesse ou le taux d occupation qu en un point donné. Pour la deuxième question, les origines-destinations sont recueillies par des méthodes mobilisant du matériel ou des enquêteurs : enregistrement et analyse d images vidéo, relevés manuels de plaques, ou enquêtes en face à face qui nécessitent d interrompre temporairement le flux de circulation pour interroger les conducteurs sur leur origine et leur destination. Dans tous les cas les méthodes de recueil traditionnelles sont : - limitées dans le temps - dépendantes de la fiabilité des capteurs et des enquêteurs - coûteuses (si le besoin de recueil s étend à plusieurs jours ou si les carrefours ou secteurs étudiés sont complexes), Alors même que les enjeux financiers de ces projets sont très importants, l absence de solution technique robuste et compétitive conduit généralement les maitres d ouvrage à limiter le champ des études. L apparition de nouvelles données ouvre des champs prometteurs pour consolider les études à moindre coût. Autoroutes trafic dispose d une base de données Floating Car Data. Les terminaux qui génèrent les données FCD sont les modules communicants installés dans les véhicules ou les applications smartphones, d assistance à la conduite, de géolocalisation de flottes ou de perception de la taxe poids lourds, Ecotaxe. Ces données géolocalisées par GPS sont historisées et permettent des exploitations a posteriori. Elles permettent notamment de donner des informations sur : Les temps de parcours des terminaux (permettant également de recomposer des vitesses par heure et par tronçon), Les itinéraires et donc les origines-destinations des terminaux. L utilisation de données FC, permet ainsi des études fes données dans l espace puisque tous les réseaux routiers sont potentiellement couverts. Cette méthode non intrusive et souple, ne nécessite aucun déploiement spécifique de capteurs ou terminaux puisque ces derniers sont déjà embarqués par des automobilistes équipés qui produisent cette information lors de leurs trajets. 2) Le traitement des données - ARCADIS Ces données sont très riches mais leur exploitation reste délicate. En effet, les porteurs des dispositifs ne sont pas nécessairement représentatifs de la population (privés, CSP+, ou professionnels ). Il convient donc d exploiter avec précaution en définissant des méthodologies rigoureuses de redressement ou d analyse. Pour alimenter ses études de trafic ou apporter une connaissance du fonctionnement circulatoire d un territoire, ARCADIS s est intéressé de près à ces données. ARCADIS a donc développé des méthodes propres aux travers de divers projets et marchés dans des contextes urbains, périurbains, autoroutiers permettant de démontrer la faisabilité d utiliser des données Floating Car Data. L objet de la communication est donc de présenter des cas réels d utilisation des données FCD, de mettre en avant la richesse et la pertinence de ces données pour certains cas présentés, et d en définir également les limites.

14 !!" # " $!"% $!& " %!"# $% &'() *! +%+,!-''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &+!+.+'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' /!0'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 12&)! ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''! 5.''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''',()''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 6!783''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''',9!/.''''''''''''''''''''''''''''''' :!)%" #4%$'''''''''''''''''''''''''' :!;<=>''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' #! +%+,!/?'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' &+!88''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' /! )((''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 12&)! '''''''''''''''''!'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' #:!44" #4%$'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' *)*(A - -(%*" "+%,%%* %, -8(%$" " %, -*."!/!, -!% * ", -0(%!*" **-*, -!%!,%*% %%+ ' ( '' (A ( (A(#%*!."!/ $! (A!%%*1%-$ "" (A(%!+%* (A=(2,!*%, %$,!*! (A;!,/"!, 3 %,*" *,! 4 " /,/! " 4$$ $% *!," -"5" /! *!! * " %, * )A % 4!*$." *%!!" ** B! $$ * C * % D! E! 4! ;4! >F*=!,%(75" " (8"%%"!#9# 0 3! 0 $!"" " %- %"!!" 6$$"" *!! 6%! * 3 "+%*% *" )A '31/, # ( )+,"9*/7:2 ;*%':$3(:;!%(<$ ' '

15 MACÉ RAMÈTE Guillaume (B"4 C DE4DE A*%)) 9A *%+ (F=?B7) "% "!G Doctorat en Génie Industriel et Informatique aux Mines d Albi (Centre Génie Industriel) Conception d un Système d Information de Médiation collaboratif d aide à la décision agile pour le pilotage des crises routières. Ingénieur de l Ecole des Mines d Albi Option Génie des Systèmes d Information :savoirs spécifiques en systèmes d Information et formation généraliste (gestion de projet, Supply Chain Management ) Mars 2011 APICS, certifié Basics of Supply Chain Management. Score de 311/ (Espagne) Semestre Erasmus à l Université Polytechnique de Carthagène. Ecole de télécommunications Baccalauréat scientifique option Mathématiques. Mention TB. /.((,!,%+'! %*!-"/!-$!#* " % #G 2 " +% = 5 #2?'9*%-" / " %999'" %" 5' ()0,#-%+ # * -! =:? " " 4' " "3 /! -$!,8G6,%!.",%,%/*,8 "' H< I H< I >H= I 0*8,,4"%"' 6*%!!! *$." G2 % -" 5 /! -$! % % %/' 6*%! " %!"%2,D,##,6,2' 4,H# =%!?' -"+* " %" "%.,,H# ' 9*%+%"3" " "* %%%922G"D' H I &*,%!=!+% ""!*%%."?,8 ' Informatique : Logiciels: Bureautique, MSProject, SQL Server 2005, SAP Business One, Access, Eclipse, SAP ECC 6.0. Programmation : langage C, langage SQL, Java, Perl, Html, Php/MySql, XML, ABAP. Méthodes de modélisation : Merise, Ontologies, UML, BPMn. Langues : Anglais : courant. Lu écrit, parlé. 6,5/9 à l IELTS. Participation à plusieurs conférences internationales Espagnol : courant. Lu, écrit, parlé. Semestre en Espagne. Arabe : Notions de survie. Joueur de football et de rugby (en club et en universitaire). Passionné de sports. Goût pour les voyages et la découverte de nouvelles cultures.

16 ** IG*+ Né le 9 mars 1974 à Massy 91 Marié, 2 enfants. Maître-Assistant à l Ecole Nationale Supérieure des Mines d Albi-Carmaux Coordonnées personnelles : 21 Rue des Marchands Saint-Sulpice France (+33) Coordonnées professionnelles : Campus Jarlard Route de Teillet Albi France (+33) Enseignant-Chercheur dans les domaines de l interopérabilité des Systèmes d Information, des technologies SOA / EDA et de l ingénierie dirigée par les modèles. L approche employée relève de l exploitation de la connaissance recueillie sur une situation collaborative cible au travers de transformations de modèles et de l utilisation d ontologies pour obtenir un SI de médiation agile basé sur un bus de services (ESB) et sur un gestionnaire d événements (CEP). Les contextes applicatifs relèvent en particulier (mais pas seulement) de la gestion des situations de crises., $ Assistant à l Ecole Nationale Supérieure des Mines d Albi-Carmaux : Chercheur au Centre de Génie Industriel Système d Information, ontologie, Pilotage du projet interne Mediation Information System Engineering (MISE) puis responsable modélisation, interopérabilité, SOA et ESB, workflows, UML et MDA, (depuis 2012) de l équipe Interopérabilité des Organisations (18 chercheurs : 8 permanents et, BPEL, EDA, CEP, SI agile, 10 doctorants) 2003 doctorat à l Ecole Nationale Supérieure des Mines d Alès Chercheur au Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production 2001 Doctorant CIFRE avec Thalès Optronique (Ecole doctorale SyAM) Rattaché au Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production /* Qualification aux fonctions de Professeur (61 ème section) Habilitation à Diriger les Recherche INPT Université de Toulouse : Systèmes industriels Conception de SI de médiation pour la prise en charge de l interopérabilité Qualification aux fonctions de maître de conférence (27 ème section) Université Montpellier II (ED Information, Structures, Systèmes) : Système Automatiques et Microélectroniques CIFRE entre THALES Optronique (78) et LGI2P Ecole des Mines d Alès (30) Aide à la conception de systèmes hétérogènes Diplôme d Etudes Approfondies Université Montpellier II : Systèmes Automatiques et Microélectroniques Modélisation UML de systèmes optroniques multi-technologies Diplôme d Ingénieur de l EERIE Ecole Nationale Supérieure des Mines d Alès Ingénieur en Informatique et Electronique (Option : Intelligence Artificielle) 1995 CPGE (Math. Sup et Math. Spé) Lycée Claude Fauriel Saint-Etienne (42) Baccalauréat C (mention AB) Lycée Claude Lebois Saint-Chamond (42) Compétences : Conception SI : Modélisation de SI, UML, MDA, modèles de processus, approche BPM, gestion de projet Informatique : Architecture de SI, SGBD, langage C, Java, ingénierie dirigées par les modèles, techno. orientées services (SOA), techno. dirigées par les événements. Maîtrise de l Anglais Pratique de l Allemand

17 PROPOSITION DE COMMUNICATION Conception et exécution d un système d information de médiation collaboratif et agile pour la gestion des crises routières dues aux intempéries hivernales Guillaume Macé-Ramète, Doctorant centre Génie Industriel EMAC (Ecole des Mines d Albi Carmaux) Frédérick Bénaben, Enseignant Chercheur centre Génie Industriel EMAC (Ecole des Mines d Albi Carmaux) Hélène Dolidon, Chargée d Études CETE de l'ouest (Centre d Etudes Techniques de l Equipement) Lionel Lilas, Codirecteur Transport CRICR Ouest (Centre Régional d Information et de Coordination Routière) En décembre 2010 et mars 2013, la zone Ouest de la France a subi des conditions climatiques exceptionnelles ayant entraîné une situation de crise routière. Les retours d expérience de ces différents évènements ont permis de souligner certaines lacunes dans la réponse à la crise et fait émerger un certain nombre d enjeux métiers pour améliorer la gestion d une telle situation. Ainsi parmi ces derniers, nous retrouvons la facilitation de la coordination d acteurs et de systèmes hétérogènes, une meilleure appréhension de la situation «terrain» (exploitation de la masse d information et prise en compte des évolutions de la situation) et l adaptation des processus engagés face aux différentes perturbations. Dans cet optique, le projet de recherche SIMPeTra (Système d Information de Médiation: application aux Perturbations dans les TRAnsports) mené conjointement par l EMAC, le CETE de l Ouest et le CRICR Ouest vise à mettre en place un système d information de coordination et d aide à la décision supportant le pilotage des crises routières dues aux intempéries hivernales.les travaux menés pendant les deux ans du projet ont porté sur la conception d un Système d Information de Médiation (SIM) capable de prendre en charge la coordination de la réponse (en orchestrant, entre les acteurs impliqués, le plan intempérie établi). Il est important de noter que ce SIM, a, de plus été conçu pour s intégrer de la manière la plus efficace à l écosystème d outils informatiques existants (en particulier en assumant son interopérabilité entre les logiciels fournisseurs ou consommateurs de données). Dans un premier temps, la conception d un tel système repose sur une démarche d Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) et permet la sélection de la bonne dynamique collaborative pour la situation courante en se basant sur le Plan Intempérie de la Zone Ouest (PIZO). Le processus collaboratif ainsi défini est mis en œuvre et orchestré grâce à un Bus de Services d Entreprise (ESB), solution technologique assurant la coordination entre les différents acteurs impliqués dans la gestion de crise. Le suivi de la réponse se fait par la mise en place d outils de monitoring et d évaluation de performance des processus de gestion de crise. Cela permet l obtention d un modèle de situation de la crise telle qu elle devrait être après exécution des activités de réponse (modèle attendu). Dans un second temps, le système s inscrit dans une architecture dirigée par les évènements (EDA) qui permet le recueil d information directement depuis le terrain et ainsi la mise à jour d un modèle de la situation de crise dans son état actuel (modèle terrain). La confrontation de ces deux modèles permet de détecter et de qualifier les possibles divergences entre la réponse à la situation et la situation en elle-même. Il s agit de garantir la cohérence entre situation de crise, modèle de processus et objectifs globaux de la gestion de crise. Ainsi, si une divergence est détectée entre le modèle terrain et le modèle attendu, cela signifie qu une adaptation du système est requise face à la nouvelle situation. Cela revient à revenir à une des étapes de conception du système. Cette démarche permet d augmenter l agilité du système en arrivant à détecter et à s adapter aux changements avec un temps de réaction suffisamment court. Cette communication propose de décrire les outils développés, sur les plans fonctionnel et technique, tandis qu une deuxième communication présentera les résultats des premières expérimentations.

18 !!" # " $!"% $! & " %!'$( "#$% &! '(')!((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( "'!*"+,(((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( -!$% %.(((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( */"%!01((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((!2&-3 '4*5(((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( )) **+((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 6!78(((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( )1!-((((((((((((((((((((((((((((((((( 9!( :&4;(%&(.9!<<= 4! '(')!*1&(((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( -! ;) 8(((((((((((((((((((( */"%!,B+ ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((!<=5==((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 49! $C &%&$D E E ) %," "-%. %%, %. E7 ) % $"" %. /,0"! 1!. E! %,". E, ) %!,",, /,. E! %!. %,% % %-( ) (( $D $ $D ) #%,!0"!1 $! $D! % %, 3 %/$"" $D ) %!-%, $D< ) 4.!,%. %$.!,! $D2!. 1"!. 5 %.,",.! 6 " 1. 1! " ;...(,!. " /" 7"1!,!!, " %. & %D ( 6!, $0", %!!",, 8!.. & F & (, B!. % ) * 7" " ) % 89:; 13

19 CURRICULUM VITAE DU ou DES ORATEURS (1 page maximum par orateur) Sylvain TROUBETZKY Ingénieur des Travaux Publics de l'etat depuis 2003, spécialiste du domaine «Transports durables» (2011). Responsable de la Mission "Politiques d exploitation" à la DIR Centre Est depuis : Chargé d'études dans le domaine de l'exploitation de la route au CETE de Lyon : Chargé d'études dans le domaine de l'entretien/exploitation de la route au SETRA. Caroline SORAND Technicienne Supérieure du Développement Durable depuis Chargée d études régulation du trafic au CETE de Lyon depuis 2010 et au sein du Pôle de Compétences et d'innovation Régulation Dynamique des Réseaux de Transports depuis Auparavant Assistante d'études en Politique Routière à la Division Études et Stratégie des Déplacements à la DRIEA. 23

20 PROPOSITION DE COMMUNICATON Évaluation de la modération des vitesses sur A47 Sylvain TROUBETZKY DIR Centre Est et Caroline SORAND CETE de Lyon L'A47, axe reliant Lyon à Saint-Etienne, est un des premiers axes autoroutiers conçus en France. Certains de ses tronçons ne respectent pas le référentiel technique en vigueur et cet axe traverse le centre de l'agglomération de Givors en son extrémité, lieu de nombreuses congestions. D autre part, le bassin rhône-alpin dans lequel se situe l A47 est le siège de nombreux pics de pollution. Aussi, en novembre 2012, sur décision des Préfets du Rhône et de la Loire, dans un triple objectif de diminution de l'accidentalité, d amélioration des conditions de sécurité, et de réduction des émissions de polluants, la vitesse autorisée sur une section de 20 km environ de l A47 entre Givors et Saint-Chamond a été abaissée de 20 km/h pour les véhicules légers (passage de 110 km/h à 90 km/h) et de 10km/h pour les poids-lourds (passage de 90 km/h à 80 km/h). Un radar de vitesse est disposé sur cet axe, mais en dehors de ce point de contrôle la question de l acceptabilité et de la réelle efficacité de la mesure prise peut se poser étant donné qu'une limitation à 90 km/h d'une autoroute sur une telle longueur n'est pas usuelle. À la demande de la DIR Centre Est, le CETE de Lyon a en charge de réaliser une évaluation a posteriori de cette baisse de vitesse réglementaire. Pour évaluer la mesure, des campagnes de recueils de données de trafic, individuelles et 6 minutes ont été réalisées sur 5 stations de comptages avant et après (tout de suite après, à 3 mois, à 6 mois et à 1 an) la mise en place de la mesure. L exploitation de ces données a permis de calculer un certain nombre d indicateurs : évolution des vitesses pour connaître le respect de la mesure, analyse de l'accidentologie pour les aspects sécurité. Cependant, s'agissant d'une évaluation quelques mois après la mise en service de la mesure, les résultats de cette analyse sont à prendre avec prudence. Aussi, l'approche sécurité a aussi étudié l'impact de la mesure sur les temps inter-véhiculaires (TIV), impact sur le taux de dépassement poids-lourds pour voir si la limitation des voitures à 90 km/h ne provoquerait pas davantage de dépassements de véhicules légers par des poids-lourds, impact sur la congestion, notamment au droit de la traversée de Givors et d'une zone d'échanges assez courte, impacts environnementaux. Le détail par tranches horaires de certains indicateurs permet d affiner l évaluation de cette mesure, aux périodes (creuses) où la vitesse pratiquée est la vitesse libre, et aux périodes (de pointe) où la vitesse pratiquée est la vitesse imposée par le flot. La communication proposée présentera les premiers éléments relatifs aux impacts de la baisse des vitesses réglementaires et à l évolution de ces impacts dans le temps depuis la mise en place de la mesure. 33

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Présentation de la solution

Présentation de la solution Infrastructure spatiale des Etudes Transport de Tisseo une solution intégrée au SI Tisseo Présentation de la solution Introduction MobiGIS a conçu pour le compte de Tisséo SMTC pour une solution d'alimentation,

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires L expérience citoyenne numérique Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires La Carte de Vie Quotidienne Une carte unique pour des usages multiples pour accéder aux différents Collectivités

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Quels enseignements tirer de l appel à manifestation d'intérêt (AMI) «mobilité quotidienne et acheminement final des marchandises»? Mathieu.chassignet@ademe.fr

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.»

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.» «Avoir une connaissance fine de ses clients, maîtriser ses coûts fournisseurs, gérer efficacement la connaissance des différents collaborateurs dans son entreprise au fil du temps, optimiser les flux de

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

La régulation dynamique du trafic

La régulation dynamique du trafic La régulation dynamique du trafic Un outil au service de la politique de déplacements? Stéphane CHANUT CETE Lyon Département Mobilités PCI Régulation dynamique des réseaux de transports Ministère de l'écologie,

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication :

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication : Réf.: QSDA1607 Consultant AMOA COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS Communication : Formalisation des besoins utilisateurs Animation de réunions et d'ateliers Organisation de la méthode de travail

Plus en détail

Global Project. Conseil Opérationnel PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT. Global Project

Global Project. Conseil Opérationnel PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT. Global Project PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT Global Project Conseil Opérationnel Global Project 18, rue Volney 75002 Paris - France Tél. : +331 44 83 66 60 Fax : +331 44 83 95 04 1 SOMMAIRE Global Project Approche

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

L'interopérabilité CAO/SIG, un enjeu important pour la maintenance et l exploitation de vos infrastructures. www.graphland.fr

L'interopérabilité CAO/SIG, un enjeu important pour la maintenance et l exploitation de vos infrastructures. www.graphland.fr L'interopérabilité CAO/SIG, un enjeu important pour la maintenance et l exploitation de vos infrastructures Présentation du Groupe GL Investissement Graph Land Polynésie Graph Land Graph Land Services

Plus en détail

Lancement d une grande enquête ménage déplacements

Lancement d une grande enquête ménage déplacements Lancement d une grande enquête ménage déplacements CONTEXTE DE L ENQUETE MENAGES Une «enquête ménage déplacements» est un recueil de données qui permet de disposer d'informations précises sur les pratiques

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER Avec la participation de : 12 EME SEMINAIRE EAU Les 18, 19 et 20 Février 2013 Polytech Montpellier, Amphithéâtre Serge Peytavin La gestion de l eau pour une ville durable LUNDI 18 FEVRIER MARDI 19 FEVRIER

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com)

Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com) Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com) Quels sont les usages des données FCD pour un gestionnaire de routes. L augmentation constante du nombre d équipements

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

CONTENU DES FORMATIONS

CONTENU DES FORMATIONS CONTENU DES FORMATIONS MANAGEMENT SI REF : AS345 FORMATION ITIL Durée : 3 J ITIL FOUNDATION V3 + EXAMEN DE CERTIFICATION ANIMATEURS : - Formateur - Assistant Atelier Expert ITIL 11 Certifications Accrédité

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années

Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années Cours Techniques IT Prise de contact L'historique de l'informatique Structure de données et algorithme (cf onglet) Architectures matérielles

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport?

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Supply Chain Event 18 Novembre 2015 Stéphane CREN Responsable Offre & Innovation Nicolas RECAPET Manager activité Supply Chain GS1

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION DATES CLÉS 2013 Spécialisation en nos domaines d expertises 2008 Séparation des activités Conseil et IT 2006 Création de FEEL EUROPE

Plus en détail

Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux. 3 ans

Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux. 3 ans Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Responsable du pôle hébergement, adjoint au chef du DSH Numéro VisioM : Voie d accès Durée d occupation

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Consultante SIG Géodécisionnel

Consultante SIG Géodécisionnel Consultante SIG Géodécisionnel MIGNOT Emilie 5 Bis BD George V 94130 Nogent sur Marne 06 82 90 34 01 09 53 98 92 92 consulting.artwork@free.fr Siret : 482 602 182 00024 FORMATION 2009 : Formation ArcGis

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

Lancement de AMPi, nouvelle filiale d ingénierie aéroportuaire 21 avril 2015 ALB//DG

Lancement de AMPi, nouvelle filiale d ingénierie aéroportuaire 21 avril 2015 ALB//DG COMMUNIQUE DE PRESSE Lancement de AMPi, nouvelle filiale d ingénierie aéroportuaire 21 avril 2015 ALB//DG Ce 21 avril, l Aéroport Marseille Provence lance officiellement AMPi, filiale dédiée à ses activités

Plus en détail

Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax

Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax Mohamed Ali Sakka Ingénieur en Informatique et Télécommunications Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax Adresse : ROUTE GREMDA KM 6 BP 68, CCP: 3022, SFAX. Tél : +216 27

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature 1 Dossier de Candidature Fiche signalétique d inscription Votre projet Contexte Objectifs du projet Technologies et solutions mises en œuvre Descriptif du projet Résultats obtenus Innovation du projet

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains Direction Générale : DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES URBAINS N 90581 Sous-direction/Service : Service des Transports Urbains

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) Termes de Références Recrutement d un Agent de développement des bases de données Juillet 2014 Information sur le IC post Titre: Agent de développement

Plus en détail

systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable

systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable nos domaines d intervention Nous intervenons en assistance à maîtrise d ouvrage ou exécution Aménagement du territoire/urbanisme Intégration et

Plus en détail

Gestion logistique et transport (GLT) en alternance

Gestion logistique et transport (GLT) en alternance DUT Gestion logistique et transport (GLT) en alternance Site de Bordeaux - Bastide 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Diplôme universitaire de technologie - DUT Spécialité Gestion logistique

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Cantine Numérique, Open coffee Brest le 6 novembre 2013 David Talabardon david.talabardon@capgemini.com 06 83 58 05 51 Les

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 Agenda Eléa : qui sommes-nous? Les enjeux et défis de la Supply Chain Quelles compétences / savoirs sont-ils nécessaires? Questions - réponses Agenda Eléa :

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

Performance industrielle Manufacturing Execution System

Performance industrielle Manufacturing Execution System Performance industrielle Manufacturing Execution System Mai 2013 Capgemini, leader de l intégration MES DEPUIS PLUS DE 25 ANS, CAPGEMINI ACCOMPAGNE SES CLIENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS MES. Une

Plus en détail

Modélisation de l'offre multimodale. Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale

Modélisation de l'offre multimodale. Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale Direction Territoriale Méditerranée Modélisation de l'offre multimodale Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale Patrick GENDRE CEREMA Direction Territoriale Méditerranée Aix-en-Provence

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities Logo de l entreprise Adresse de l organisme 48 rue René Clair 75018 PARIS SIRET 52228673100024 Date création 14/05/2010 Code APE Site internet Personne Contact

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions Online Intelligence Solutions RYANAIR Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics CASE STUDY CASE STUDY LE CONTEXTE Client Ryanair Industrie

Plus en détail

Comment s harmoniser à l architecture canadienne?

Comment s harmoniser à l architecture canadienne? L'implantation du centre de gestion de la mobilité urbaine (CGMU) de Montréal dans le cadre de l'architecture canadienne 2010 Comment s harmoniser à l architecture canadienne? Hugues Bessette, ing Chef

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail