ATELIER D'ÉCHANGES PROFESSIONNELS -QUALITÉ DE L'AIR INTÉRIEUR ET VENTILATION. Concilier ventilation efficace et économies d'énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER D'ÉCHANGES PROFESSIONNELS -QUALITÉ DE L'AIR INTÉRIEUR ET VENTILATION. Concilier ventilation efficace et économies d'énergie"

Transcription

1 ATELIER D'ÉCHANGES PROFESSIONNELS -QUALITÉ DE L'AIR INTÉRIEUR ET VENTILATION Concilier ventilation efficace et économies d'énergie Jeudi 28 Novembre 2013

2 Pourquoiventiler? L OMS (Organisation mondiale de la Santé) recommande les concentrations suivantes : NO 2 : 0,15 mg/m 3 (0,080 ppm) ; CO : 11,5 mg/m 3 (10 ppm) ; CO 2 : 1800 à 2700 mg/m 3 (1000 à 1500 ppm). Pour une activité peu intense (comme dans un logement) l homme inspire environ 10 m 3 /jour d air, consomme 0,6 m 3 /jour d oxygène et expire 0,5 m 3 /jour de CO 2 soit ppm Pour maintenir un état sanitaire satisfaisant de l air, la concentration de CO 2 dans l air des logements peut être comprise entre 1000 et 1500 ppm. Cette recommandation est généralement admise pour limiter les désagréments dus aux odeurs corporelles et non comme un seuil physiologique à ne pas dépasser, celui-ci étant fixé à 2500 ppm par l OMS. A titre d exemple, pour maintenir la concentration en CO 2 entre 1000 et 1200 ppm, un débit d air neuf de 30 m 3 /h est généralement prescrit dans une chambre (de 12 m 2 de surface, soit 30 m 3 de volume) occupée par 2 personnes.

3 Pourquoiventiler? Production continue. Personne en sommeil environ 35 g/h Personne en activité sédentaire environ 55 g/h Personne en activité intense de 150 à 300 g/h Production discontinue mais régulière. Toilettes, douches compris de 0,3 à 0,6 kg/jour Cuisine, vaisselle de 2 à 3,5 kg/jour - le matin 0,7 kg - à midi 0,8 kg - le soir 1,7 kg Production discontinue irrégulière. Lavage des sols environ 0,3 kg/lavage Séchage linge environ 2 kg/lessive

4 La ventilation INDISPENSABLE : Pour évacuer les polluants et le CO2 Pour diminuer le taux d'humidité de l'air Pour limiter les mauvaises odeurs. On rencontre plusieurs types de ventilation : L aération: La ventilation naturelle : Humidité : 35.2% Air inspiré : 0,6% CO2 : 20.1% La ventilation mécanique contrôlée : simple flux hygroréglable double flux Odeur : 22.6% Chaleur : 21.4% Débit d'air requis pour évacuer les divers contaminants produits pas une personne assise. 4

5 LA VMC SIMPLE FLUX Avantages : - Système simple, peu couteux en investissement et en fonctionnement - En logement, la ventilation Hygro-B est très avantagées par rapport au double-flux à cause de la faible consommation des moteurs Inconvénients : - Confort : Air froid soufflé - En Hygro, les débits d air réduits sont faibles et posent la question de la qualité de l air - Hygro B Ne fonctionne qu en logement - En tertiaire, nécessite des systèmes de modulation de débit en fonction de l occupation

6 LA VMC SIMPLE FLUX autoréglable bouches d extraction autoréglables hygroréglable bouches d extraction hygroréglables Hygro A Hygro B

7 LA VMC DOUBLE FLUX Source : HELIOS Ventilation

8 Ventilation double-flux Avantages : -Confort d hiver renforcé -possibilité de chauffer et rafraîchir -Diminution des déperditions de 7 % pour une maison non étanche à 30 % pour une maison étanche -Possibilité de filtration d air (filtrer les particules, odeurs et les pollens) Inconvénients : -Surcoût d investissement important de l ordre de 30 à 40 H.T. du m² habitable -Consommation des auxiliaires importante -coût d entretien

9 Ventilation double-flux Coût d entretien: - Changement des filtres : fréquence tous les 3 mois à 1 an en fonction de la technologie Dépend de la taille des filtres entre 10 et 200 par filtre (2 à 3 filtres par centrale) - Nettoyage des bouches tous les ans coût entre 5 et 10 par bouche.

10 Ventilation double-flux Coût d entretien: - Nettoyage des réseaux par brossage ou par air comprimé en fonction de l encrassage tous les 5 à 10 ans. Pour faciliter la maintenance il est préférable de prévoir les éléments suivants : - filtres à poche sur cadre - prévoir de nombreuses trappes de visite

11 Ventilation hybride / naturelle Récupérateur avec échangeur statique (rendement de 70%) Source : ZEDfactory

12 Quel type de ventilation? Consommations moyennes annuelles des ventilateurs et de chauffage dues à la ventilation à Montpellier : (Calcul pour une maison individuelle de 100 m² construite en 1985.) En énergie finale Source : ALE Montpellier

13 Extrait de la RT2012 pour la ventilation (Art29/32/33) Art. 29. Logement : l air n est pas chauffé puis refroidi, ou inversement, par des dispositifs utilisant de l énergie et destinés par conception au chauffage ou au refroidissement de l air à moins de réaliser de la récupération de chaleur sur la production de froid Art. 32. tertiaire la ventilation de locaux ayant des occupations ou des usages nettement différents doit être assurée par des systèmes indépendants. Art. 33. Tertiaire Tout dispositif de modification manuelle des débits d air d un local est temporisé. Comptage électrique distinct par CTA

14 Etanchéité des réseaux de ventilation Classe d étanchéité Débit de fuite Défaut 15,0 % A 6,0 % B 2,0 % C 0,7 %

15 Etanchéité des réseaux de ventilation PROTOCOLE DE CONTRÔLE DES SYSTÈMES DE VENTILATION : Défini par les normes NF EN 12237, NF EN 1507, NF EN 13403, NF EN et par le fascicule documentaire FD E Deux étapes : Contrôle visuel Mesure de l étanchéité à l air du réseau Possible échantillonnage des bouches à contrôler en fonction du type de bâtiment Mesure réalisée à la fin des travaux Rapport d essai

16 Les points clés d une bonne conception Positionner les prises d air judicieusement pour limiter l entrée de polluants depuis l extérieur. Prévoir des trappes d accès étanches sur les conduits afin d en faciliter l entretien. Veiller à la propreté des gaines lors de l installation. Pour éviter tout empoussièrement sur le chantier, encapuchonner leurs extrémités avant leur installation. Préférer les conduits rigides aux conduits souples.

17 Les points clés d une bonne conception Assurer une bonne étanchéité des gaines lors de leur pose. Positionner les bouches de manière à assurer un balayage correct des pièces par l air apporté. Prévoir des pièges à son.

18 Les points clés d une bonne conception Changer les filtres lors de la mise en service. Mesurer la conformité des débits d air. Plusieurs technologies de batteries C/F : la sélection doit porter sur les batteries à faible PdC Eau et Air. Moteur : privilégier turbine à réaction IE2 a entrainement direct (rendement > 0,88). Eurovent sur l enveloppe.

19 Les points clés d une bonne conception Privilégier échangeur à roue plutôt que à plaques pour éviter batterie dégivrage (appel de puissance de pointe). Position CTA accessible pour maintenance (pas faux-plafond et les toitures). Mettre en place la CTA de préférence dans l enveloppe thermique. Si la CTA est à l extérieur, les changements de filtres doivent se faire sous abri en période de pluie. Si la CTA est à l extérieur, la prise d air neuf doit posséder un déflecteur d eau pour éviter

20 Merci de votre attention

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX Karine Pellerey BET ADRET 09/04/15 Pourquoi ventiler les bâtiments? Pour évacuer l humidité de l air et éviter les

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Le double flux : l avenir de la ventilation? POURQUOI ON VENTILE? 1 POURQUOI ON VENTILE? QUALITE DE L'AIR ==> HYGIENE, SANTE APPORT AIR NEUF EVACUATION DES POLLUANTS (CO2,

Plus en détail

les clés de la réussite de la ventilation double flux

les clés de la réussite de la ventilation double flux les clés de la réussite de la ventilation double flux Questions fréquentes sur la VMC double flux Le commercial nous annonce 80% d'économies de chauffage avec une VMC double flux... Qu'en pensez vous?

Plus en détail

Système de ventilation :

Système de ventilation : Système de ventilation : QAI et acoustique, retours terrain Emmanuelle Briere, Anne-Marie Bernard, ALLIE AIR Jean Courtois Emmanuelle Brière, Uniclima Colloque CIDB Novembre 2008 Sommaire Présentation

Plus en détail

De nouveaux défis pour la ventilation

De nouveaux défis pour la ventilation De nouveaux défis pour la ventilation Rémi Carrié Journée COTITA Construction QAI-Radon en Franche-Comté Besançon, 18/09/2012 Sommaire Enjeux de la ventilation dans le bâtiment Tour d Europe des réglementations

Plus en détail

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr NOUS AVONS TOUS BESOIN D'AIR FRAIS Renouveler l air de la maison est une nécessité vitale : - pour y apporter un air neuf et pourvoir à nos

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LA VENTILATION HYGIÉNIQUE François LECLERCQ et Thomas LECLERCQ MATRIciel sa Bilan énergétique

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air QUALITE DE L AIR INTERIEUR 16 AVRIL 2015 A PRIORITERRE, MAISON POUR LA PLANÈTE - MEYTHET PRÉSENTATION PAR JEAN-NOËL SENELLART CHARGÉ DE MISSION PATRIMOINE ENVIRONNEMENT MÉTIERS MATÉRIAUX CAPEB RHÔNE-ALPES

Plus en détail

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009 COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds Jeudi 17 décembre 2009 FICHES TECHNIQUES COSTIC / FFB AMELIORATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS EXISTANTS ANCIENNES FICHES ADEME / FFB EXEMPLE DE FICHE AMÉLIORATION

Plus en détail

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage COSTIC 21 novembre 2014 Camille PETITJEAN Les points d actualité au COSTIC Des études techniques (audits,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement VENTILATION : introduction théorique Pierre DEMESMAECKER ICEDD Objectif(s) de la présentation Comprendre pourquoi ventiler

Plus en détail

Référentiel de contrôles visuels. Systèmes de ventilation mécanique en résidentiel

Référentiel de contrôles visuels. Systèmes de ventilation mécanique en résidentiel Référentiel de contrôles visuels Systèmes de ventilation mécanique en résidentiel 02/02/2016 Sommaire Avertissement 4 Domaine d application 4 Références normatives et autres documents 4 1 Echantillonnage

Plus en détail

La ventilation et son évolution

La ventilation et son évolution La ventilation et son évolution Hygroréglable Double-Flux Autoréglable Naturelle Page 1 1. La ventilation 1.1. Pourquoi? 1.2. Comment? 2. Le système double flux 3. Réglementation et installation Page 2

Plus en détail

I) Comment ça marche?

I) Comment ça marche? La ventilation mécanique contrôlée (VMC) favorise le renouvellement de l'air d un logement pour plus grand confort. La ventilation apporte un air plus sain en évacuant les odeurs et les fumées des logements.

Plus en détail

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles Partenariat Coordinatrice = Magali Bontron Experts = Guillaume Chanut Anthony Auvergnon Partenaires = Jean Michel Legros

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008 Un système de rafraîchissement hérité des romains est sorti de l'oubli : on l'appelle puits canadien quand il sert à préchauffer l'air extérieur l'hiver, puits provençal quand il sert à rafraîchir l'été,

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

La solution double flux haut rendement en pavillon

La solution double flux haut rendement en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 2 La solution double flux aut rendement en pavillon Air pur : filtration de l'air Économies de cauffage : récupération des calories Confort total Une bonne ventilation est indispensable

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

Centrales double flux dynamiques avec échangeur à plaques à très haute efficacité 92% CDF - HR MINI 350 et 500

Centrales double flux dynamiques avec échangeur à plaques à très haute efficacité 92% CDF - HR MINI 350 et 500 très haute efficacité 92% - HR MINI 350 et 500 232 VERSION HORIZONTALE VERSION VERTICALE Les centrales doubles flux dynamiques à très haute efficacité - HR MINI ont été spécialement conçues pour la ventilation

Plus en détail

Production de chaleur à partir d électricité. (convecteurs et PAC) & VMC

Production de chaleur à partir d électricité. (convecteurs et PAC) & VMC Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Production de chaleur à partir d électricité (convecteurs et PAC) Didier RYS Production de chaleur à partir d électricité Sommaire

Plus en détail

Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien

Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien Samuel Caillou Division Climat, Equipements et Performance Energétique CSTC - Mesure des débits 1 Kitchen Toilet

Plus en détail

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE NOUVELLE GÉNÉRATION Plus performant et plus silencieux! BÉNÉFICIEZ DE CRÉDIT D'IMPÔTS Selon loi de finances en vigueur Un système révolutionnaire 2 en 1

Plus en détail

T.Flow Hygro + Solution combinée ventilation + chauffe-eau

T.Flow Hygro + Solution combinée ventilation + chauffe-eau E A U C H A U D E S A N I T A I R E T.Flow Hygro + Solution combinée ventilation + chauffe-eau T.Flow Hygro + T. Flow Hygro + est un chauffe-eau thermodynamique combiné à une ventilation hygroréglable.

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION TRAITEMENT D AIRD ET VENTILATION D1 Sommaire Section 7 Traitement d air d et ventilation Articles CH 28 à CH 43 - CH 28 - Définitions - CH 29 à CH 40 Sous-section section 1 : Ventilation de confort - CH

Plus en détail

(RT2000, RT2005, RT2012)

(RT2000, RT2005, RT2012) VMC Double Flux & Réglementation thermique Etude d une ventilation mécanique Double Flux pour les bâtiments à basse consommation Descriptif du support technologique Les réglementations thermiques du bâtiment

Plus en détail

VMC double flux (ventilation mécanique contrôlée)

VMC double flux (ventilation mécanique contrôlée) 1/6 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES Dimensions standard (L x l

Plus en détail

PROTOCOLE DE CONTRÔLE DES SYSTÈMES DE VENTILATION DES BÂTIMENTS DEMANDANT LE LABEL effinergie+ VERSION 2 DECEMBRE 2013

PROTOCOLE DE CONTRÔLE DES SYSTÈMES DE VENTILATION DES BÂTIMENTS DEMANDANT LE LABEL effinergie+ VERSION 2 DECEMBRE 2013 1. Contexte PROTOCOLE DE CONTRÔLE DES SYSTÈMES DE VENTILATION DES BÂTIMENTS DEMANDANT LE LABEL effinergie+ VERSION 2 DECEMBRE 2013 Le contrôle des débits et de la perméabilité à l air des systèmes de ventilation

Plus en détail

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS Paris, le 16 juin 2008 Après la publication en novembre 2006, de l état de la pollution dans les logements, l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur

Plus en détail

VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE SIMPLE ET DOUBLE FLUX ET COMPOSANTS DE VMC

VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE SIMPLE ET DOUBLE FLUX ET COMPOSANTS DE VMC VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE PRÉSENTATION La consultation concernait les systèmes de ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable et double flux standard, statique et thermodynamique. Les

Plus en détail

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Les différents rapports d enquête sur la canicule 2003 ont souligné que le rafraîchissement des

Plus en détail

La ventilation résidentielle par Lindab

La ventilation résidentielle par Lindab La ventilation résidentielle par Lindab why? Près de 40% de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en Europe proviennent du secteur résidentiel. Or, en moins de 10 ans, tous

Plus en détail

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr 25 C 30 C 25 C 18 C 1 LE PUITS CANADIEN Le principe Il est établi que la température en soussol, vers deux mètres de profondeur, est proche de 14 C et ne varie que de quelques degrés tout au long de l'année.

Plus en détail

Un air tempéré en toutes saisons.

Un air tempéré en toutes saisons. S Y S T E M E S D E T E M P E R A T I O N D O M E S T I Q U E T.Zen300/3000 Un air tempéré en toutes saisons. 1 SYSTEME Ventiler Chauffer Rafraîchir 3 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

«Renouvellement d air et VMC»

«Renouvellement d air et VMC» Association Clairlieu Eco Défi COMPTE-RENDU N 3 Groupe de travail : «Approches techniques» Réunion du mercredi 10 février 2010-20h30 - Pagnol Rapporteur de séance : Fabien SEVERIN Feuille de présence Prénom/Nom

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI Présentation des études de cas Paul Calberg-Ellen, MANEXI 1 GÉNÉRALITÉS 2 POURQUOI? Tester concrètement les propositions de méthode issues des différentes «tâches» du projet : Méthode d audit Détermination

Plus en détail

Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements

Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements 1 Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements M. Pons CNRS-LIMSI, Rue J. von Neumann, BP133, 91403 Orsay Cedex htpp://perso.limsi.fr/mpons 1 Organisation 9 heures CM (TD??) Notions de

Plus en détail

Rénovation performante : les bases à connaître

Rénovation performante : les bases à connaître Rénovation performante : les bases à connaître Enjeux de la performance des bâtiments Approche globale En pratique Les incitations financières Choisir un professionnel Grand Paris Seine Ouest Energie 2,

Plus en détail

et la ventilation créa l eau chaude CRÉDIT D IMPÔTS* * Selon loi de finances en vigueur.

et la ventilation créa l eau chaude CRÉDIT D IMPÔTS* * Selon loi de finances en vigueur. ventilation double effet VMC BBC + chauffe-eau Les P r o d u i t s 75 % d économies sur la consommation liée à l eau chaude 100 % des calories de l air extrait récupérées 10 % d économies sur la facture

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

La solution 3-en-1. Chauffage*(voir au dos)

La solution 3-en-1. Chauffage*(voir au dos) La solution 3-en-1 Ventilation double flux Chauffage*(voir au dos) Rafraîchissement MyDATEC, la solution 3-en-1 pour maiso En été En hiver 2 C Air extrait 2 C Air rejeté C Air neuf 27 C Air insufflé 827W

Plus en détail

Aération des logements

Aération des logements Fiche technique Aération des logements 2 6 6 8 11 Connaître Les besoins d aération Historique de la réglementation Les différents modes d aération Regarder Les signes d une aération déficiente La ventilation

Plus en détail

Bâtiments tertiaires. La performance énergétique au service de la qualité environnementale

Bâtiments tertiaires. La performance énergétique au service de la qualité environnementale Bâtiments tertiaires La performance énergétique au service de la qualité environnementale 84 81 39 38 33 30 LA HQE de l'énergie vironnement maintenance onfort visuel es nuisances itaire de l'air ts d'activités

Plus en détail

«VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONCTION DE L OCCUPATION»

«VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONCTION DE L OCCUPATION» 1 «VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONTION DE L OUPATION» ontexte et Enjeux Une installation de ventilation performante est une installation qui apporte le débit d air hygiénique aux

Plus en détail

COMMENT CONCILIER QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET BÂTIMENTS PERFORMANTS. Oscar Hernandez Ingénieur - Docteur en Qualité des environnements intérieurs

COMMENT CONCILIER QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET BÂTIMENTS PERFORMANTS. Oscar Hernandez Ingénieur - Docteur en Qualité des environnements intérieurs COMMENT CONCILIER QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET BÂTIMENTS PERFORMANTS Oscar Hernandez Ingénieur - Docteur en Qualité des environnements intérieurs 19 janvier 2016 50 40 Déc lenchement de la ventilation

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out crée Pour 258.733 TVAC Prix hors terrain et frais d architecte (± 5%) autosuffisante 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out AUTOSUFFISANTE

Plus en détail

Label Bâtiment Basse Consommation

Label Bâtiment Basse Consommation JUMELAGE Eco-Construction Label Bâtiment Basse Consommation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du label Bâtiment Basse Consommation 2 Maitrise

Plus en détail

1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016

1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016 1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016 Pour une conservation dynamique du patrimoine Réhabiliter c est préserver un patrimoine,

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

V E N T I L A T I O N. Dee Fly

V E N T I L A T I O N. Dee Fly V E N T I L A T I O N Ventilation Double Flux Dee Fly Ventilation Double Flux Source de bien-être et d économies La ventilation double flux Dee Fly d Aldes concilie qualité d air intérieur dans toute la

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance

Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air La qualité d air intérieur : une priorité

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Conférence Mardi 22/05/2012 Cycle «Construire durable» Avec le soutien du programme européen LIFE+ CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Marie Darul, consultante en éco-construction (association CD2E) Lors

Plus en détail

Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps. PECOURT Alexandre

Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps. PECOURT Alexandre Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps PECOURT Alexandre Sommaire 1. Constante de temps = couple isolation / inertie 2. Influences de la constante de temps 3. Conclusions et proposition

Plus en détail

Utilisation de l énergie en entreprise

Utilisation de l énergie en entreprise Réduction des consommations et récupération d'énergie dans l'industrie Retours d expériences dans plusieurs entreprises françaises Utilisation de l énergie en entreprise Christophe DEBARD Directeur Commercial

Plus en détail

Gestes et achats malins

Gestes et achats malins Gestes et achats malins Sommaire Introduction Gestes de sobriété Petits achats pour grandes économies Introduction Facture d énergie = kwh x Facile d agir Impossible d agir Introduction Argus des prix

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Note d'opportunité BDM Page 1 sur 11

Note d'opportunité BDM Page 1 sur 11 Note d'opportunité BDM Page 1 sur 11 VENTILATION MECANIQUE DOUBLE FLUX AVEC RECUPERATION DE CHALEUR NOTE D OPPORTUNITE BDM 1. Contexte et enjeux Avec le renforcement de la performance thermique du bâti,

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

rénovation Aide au diagnostic et au choix de solutions Ventilation HABITAT COLLECTIF

rénovation Aide au diagnostic et au choix de solutions Ventilation HABITAT COLLECTIF rénovation HABITAT COLLECTIF Sommaire. Réaliser un diagnostic COMPLET et choisir la solution-ventilation adaptée p. 3 RCS Lyon 956 506 828 - VC 100 661 - Hautefeuille - Imprimé en France Réaliser un diagnostic

Plus en détail

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération de chaleur sur l air vicié est indispensable aux maisons Elle réduit considérablement les pertes de

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Les Solutions Rénovation Aldes

Les Solutions Rénovation Aldes Vous rénovez? Pensez à ventiler! J isole? je ventile! En isolant le bâtiment, on limite le renouvellement d'air ce qui augmente les risques de condensation. Pour maintenir une bonne qualité d'air intérieur

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Séminaire du 23 mars 2011

Séminaire du 23 mars 2011 3 e appel à projet de recherche de la FBE Séminaire du 23 mars 2011 Projet IPPI Intégration et Planification pour la réduction des GES d un Patrimoine Immobilier DETRY & LEVY SARL D ARCHITECTURE 1 Outil

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques CAPT AIR Bretagne Association loi 1901 Depuis 1996 : Analyse pollinique des sites bretons Depuis 2004 : Conseil Médical en Environnement Intérieur

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 PUISSANCES DES AUXILIAIRES DE VENTILATION I/ PRINCIPE GENERAL 1. Systèmes de ventilation et de traitement d air Dans

Plus en détail

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 MI Domaine d application: arrêté du 19/03/2012 les Maisons individuelles ou accolées. Appoint de chauffage

Plus en détail

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement.

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Principe Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Il profite de la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir cet air de

Plus en détail

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Fiche d application : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 1 1/11 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE LES FICHES D INFORMATION pour les consommateurs d énergies de la Loire ÉCONOMISER SON ÉNERGIE 5 UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE RÉNOVER OU CONSTRUIRE PERFORMANT L énergie est de plus en plus chère et la

Plus en détail

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation PAROLE D EXPERT Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation Par Gérard GAGET Société COOLEA Mars 2016 LA PROBLEMATIQUE Les solutions de confort

Plus en détail

Le diagnostic réglementaire. Jean-François LUCAS. Contraintes ou opportunités. Responsable de marché Procédés Industriels

Le diagnostic réglementaire. Jean-François LUCAS. Contraintes ou opportunités. Responsable de marché Procédés Industriels Le diagnostic réglementaire Contraintes ou opportunités Jean-François LUCAS Responsable de marché Procédés Industriels 1 D un point de vue national 2 Evolution du prix de l énergie 3 Evolution prévisionnelle

Plus en détail

VMC double flux, puits canadien et qualité de l air

VMC double flux, puits canadien et qualité de l air VMC double flux, puits canadien et qualité de l air Retours d expériences Alexandre PAUL Enquêteur REX bâtiments performants Lorraine Qualité Environnement pour la construction contact@lqe.fr 09/10/2015

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail