Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions"

Transcription

1 Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement de l emploi et de l économie essonnienne. Au sein du territoire francilien, l Essonne se positionne comme l un des leaders sur cette activité. C est pour ces raisons que depuis trois ans les acteurs du développement économique du département se sont engagés dans cette filière. L année 2010 a été marquée par la réalisation d une étude approfondie sur la filière qui a servi de base aux échanges à l occasion de cette matinée du 22 octobre Cette matinée de travail et de débats s est attachée à analyser, avec ses acteurs, trois sujets principaux qui devront faire l objet de travaux particuliers afin d assurer un développement durable et adapté aux contextes territoriaux : l emploi et la formation professionnelle, l intermodalité et l immobilier logistique. Chiffres clés 2,6 millions de m² d entrepôts emplois en 10 ans Une porte d entrée vers un marché de 11 millions d habitants. 3 autoroutes (A10, A6 et Francilienne) 1 port dédié aux conteneurs ( EVP) 1

2 Emploi et formation professionnelle Diagnostic Une croissance des emplois significative L activité logistique occupe une place privilégiée dans les entreprises. Elle est désormais au cœur des enjeux stratégiques, notamment pour les activités industrielles et commerciales. En Essonne, la croissance des emplois logistiques est de + 50 % en 10 ans, soit emplois. On compte désormais, dans le département, emplois dans les activités de transport et logistique et emplois dans les activités de commerce de gros. Des difficultés de recrutement D après les enquêtes Besoin Main d Oeuvre (BMO), réalisées par le Pôle Emploi, les difficultés de recrutement restent importantes pour les activités de transport et de logistique. La majorité des entreprises industrielles et commerciales ont aujourd hui une fonction logistique à coordonner, elles sont également des recruteurs potentiels. Des emplois qui se concentrent dans les principaux pôles logistiques de l Essonne. Les entreprises doivent se tourner vers des territoires parfois éloignés pour trouver de la main d œuvre. Un déficit de transport en commun rend l accès aux emplois difficile pour les candidats non motorisés. Evolution du nombre de salariés, transport et entreposage, par taille d'entreprise (Essonne, Chiffres Pôle Emploi) Evolution du nombre d emplois par taille d entreprise en Essonne (chiffres Pôle Emploi pour les activités de transports et logistique) à 4 5 à 9 10 à à à à à et + Le regard de Patrick Fiszpan, consultant en logistique opérationnelle et animateur du groupe de travail Beaucoup d acteurs locaux, départementaux, régionaux sont mobilisés pour aider les demandeurs d emplois. Les outils existent, ils constituent une offre complète mais restent méconnus et donc peu utilisés par les entreprises et les logisticiens. Il est important de distinguer deux «familles» d entreprises pour appréhender la problématique de l emploi et de la formation dans la logistique : d une part les prestataires de services, d autre part les entreprises ayant une logistique dite intégrée (un service/une activité interne différente de l activité principale). Le recours aux prestataires de travail temporaire est largement utilisé par les responsables d activité logistique. Cette sous-traitance, pour les activités de recrutements, répond à deux contraintes : la variabilité des activités et le manque de temps des dirigeants. 2

3 Emploi et formation professionnelle Les réponses possibles Axe 1 : valoriser les métiers et les salariés Porteurs de l action : CCI Essonne & Conseil général Partenaires : fédérations professionnelles, acteurs publics et privés de l emploi, professionnels de la formation, représentants des salariés. En s appuyant sur le réseau EssonneLogistique, mettre en place une communauté d acteurs, animée par les contributeurs publics et privés, dont le rôle est de valoriser les métiers et les entreprises logistiques par leurs pratiques de recrutement. Cette initiative regroupera les acteurs départementaux et exercera prioritairement ces actions dans les territoires logistiques identifiés par le schéma d orientation de la CCI Essonne. Produire des documents d informations concrets pour : informer et communiquer sur les métiers de la logistique, les qualifications nécessaires à destination des prescripteurs. informer et communiquer sur le rôle et l intérêt des activités logistiques pour les entreprises industrielles et commerciales (documents d information et audit). Axe 2 : informer plus en profondeur les entreprises sur l intérêt des actions publiques en matière d emplois et de formation professionnelle. Porteurs de l action : CCI, AEE et intercommunalités Valoriser les PACTE territoriaux comme levier de coordination des différents outils et acteurs de la formation professionnelle et de l emploi. Proposer ce type de démarche aux territoires à dominante logistique engagés dans un PACTE. Il s agira ensuite de définir, avec les entreprises, les objectifs quantitatifs et les modalités d implication. Extrait du Parisien du 22/10/2010 3

4 Intermodalité Diagnostic La notion d intermodalité est liée à celle de la multimodalité : pour organiser l acheminement de marchandises via plusieurs modes de transport, il est nécessaire d avoir des lieux d interface (port, aéroport, chantier ferroviaire). L Île-de-France est globalement très congestionnée sur l ensemble de ses infrastructures ferroviaires et routières. Le réseau ferroviaire doit accroitre sa capacité pour le trafic de fret afin de pouvoir développer une offre pour les entreprises. L Essonne reste un département faiblement doté en infrastructures intermodales, les entreprises du département utilisent les sites de Valenton (94), Bonneuil (94), Gennevilliers (92). L Essonne n a pas défini de stratégie, de vision d avenir sur l offre intermodale qu il souhaite mettre en place sur son territoire. L accès au transport ferroviaire et fluvial est un facteur d attractivité pour les entreprises qui ont une activité logistique. Le coût du transport, de la livraison finale des marchandises est en augmentation depuis 10 ans sur les trajets terminaux en Île-de-France (distance de 20 à 80 km). Le port conteneurs inauguré en 2010 à Evry constitue le seul site intermodal récemment mis en activité en Essonne. Ses capacités sont limitées à conteneurs par an. 4

5 Intermodalité Le regard de Patrice Salini, économiste des transports et animateur du groupe de travail Les acteurs du territoire ont besoin de construire une meilleure connaissance du sujet qui fait partie des enjeux de long terme pour un département logistique tel que l Essonne Les frontières administratives doivent être relativisées, ce sujet est lié aux acteurs économiques et leur fonctionnement, indépendamment des contraintes administratives. Le développement économique nécessite l accroissement de la capacité des infrastructures pour garantir la fluidité des échanges, facteur de performance. Les infrastructures nécessitent des investissements, comment faire pour qu ils soient le plus efficients possible? La mise en œuvre d un port conteneur et d une halte ferroviaire en Essonne ne résoudra pas le sujet de l intermodalité du département. Les réponses possibles Mettre en place une action de sensibilisation sur le fonctionnement et les enjeux de la mutlimodalité en Essonne dans le contexte francilien. Une étude préalable sur ce sujet peut faire l objet d un cofinancement à hauteur de 50 % par le Conseil régional. Mener une concertation afin de définir un projet, une stratégie commune sur l avenir du transport multimodal en Essonne. Dans le contexte de la mise en œuvre du PACTE du Val d Orge, accompagner la communauté d agglomération dans la définition du cahier des charges d une étude sur les potentiels de développement qui pourraient accompagner la mise en place d une halte ferroviaire à Brétigny-sur-Orge. 5

6 Immobilier logistique Diagnostic Constat : un département attractif pour la logistique avec un parc immobilier important L immobilier logistique est à la fois difficile à appréhender parce que les entrepôts ne sont pas des bâtiments homogènes, ils font l objet de plusieurs classifications et renvoient à différentes générations de produits. L Essonne occupe une place importante dans la logistique francilienne avec 2 des 4 principaux pôles logistique de la Région : Seine Amont Nord Essonne et Sénart Centre Essonne. Le parc immobilier logistique essonnien compte 3 millions de m² d entrepôts, ce qui représente 18 % d un stock régional estimé à 17 millions de m². Une large majorité des bâtiments essonniens (90 %) est de grande dimension avec une superficie supérieure à m². Un parc d entrepôts plutôt ancien où 42 % des bâtiments ont été construits entre 1980 et En 2010, la conjoncture reste difficile. Le secteur Centre Essonne est porté par les demandes de petite taille avec une tendance à l acquisition. A l inverse le secteur nord Essonne est plus actif avec des demandes de locations de plus grande dimension. Les prix à la location oscillent entre 150 / m² pour le nord et 65 / m² pour le centre. Répartition, par période de construction des bâtiments logistiques en Essonne (chiffres Sitadel en m²) Le regard de Cédrick Soudron, chargé de mission à l AEE et animateur du groupe de travail Les participants s accordent à faire du sujet de l obsolescence du parc immobilier un facteur de risque important pour l attractivité du territoire et ses impacts en matière d emploi et de retombées économiques. Différentes causes sont à l origine de ce mouvement : le vieillissement progressif du parc, l évolution des normes techniques et réglementaires, les transformations des attentes de logisticiens, une moindre compétitivité prix La requalification des bâtiments logistiques ne s opère bien que lorsqu ils bénéficient d une très bonne localisation géographique qui offre au site une attractivité suffisante pour garantir son occupation après une rénovation ou la transformation pour un autre usage. Dans la majorité des autres cas, l équation économique est plus difficile à obtenir et les acteurs plus difficiles à convaincre. Ainsi, l évolution rapide de la réglementation est clairement perçue comme un facteur contraignant pour les gestionnaires de parcs d entrepôts. 6

7 Immobilier logistique Cette situation pousse les professionnels de l immobilier à rechercher en priorité du foncier pour développer de nouveaux produits ce qui conduit explicitement vers une situation de blocage puisque les collectivités locales sont très majoritairement réticentes à développer une offre foncière en faveur de projets logistiques. Les opinions sont plus contrastées en ce qui concerne le format et les aménagements des zones d activités. Pour certains il est indispensable de privilégier les zones spécialisées de grande dimension exclusivement dédiées à la logistique alors que pour d autres, au contraire, il y a de la place pour des espaces économiques diversifiés, à l image de l existant. Un consensus se dégage pour considérer que la transformation en profondeur des aménagements d une zone d activités afin de lui donner un véritable avantage concurrentiel, est quasiment vouée à l échec. Là encore les professionnels plaident pour la création ex nihilo de nouveaux espaces. Le développement de bâtiments dotés de meilleures performances énergétiques s inscrit progressivement dans les pratiques professionnelles, il s agit d une tendance de fond. Les échanges montrent que l offre immobilière se transforme en intégrant progressivement les retours d expérience. Concernant l installation de centrales photovoltaïques en toiture des bâtiments logistiques aucune des questions préliminaires n a été abordée en profondeur : quelles conditions de réalisation? quels coûts? quels avantages? Les réponses possibles Faciliter le dialogue. Les discussions ont montré l importance de rencontres entre les acteurs de la logistique et les acteurs territoriaux. Ce lieu d échange peut être départemental ou aller au-delà et associer d autres territoires à l Essonne. On peut ainsi envisager l organisation d une réunion semestrielle permettant un échange autour des meilleures pratiques. Développer des outils d observation et d action dédiés au parc logistique. L objectif sera d être en mesure de prendre en compte la vétusté progressive des bâtiments et de maintenir l attractivité du territoire pour une logistique à haute valeur ajoutée qui est exigeante dans le choix de ses implantations. Il faut donc développer les outils d intervention publics et privés adaptés aux besoins d une gouvernance opérationnelle des sites de concentration. Les questions des disponibilités foncières et d adaptation des aménagements sont au cœur de l insertion réussie et acceptée des activités logistiques dans les territoires. Une cartographie précise des implantations logistiques, incluant le foncier disponible, est un outil susceptible de faciliter le dialogue entre logisticiens et territoires. Intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments logistiques. La mutation du parc logistique essonnien vers des bâtiments durables représente, avec 3 millions de m², à la fois des débouchés importants et un levier d acceptabilité de la logistique. Favoriser les relations entre des opérateurs locaux des énergies renouvelables et les opérateurs de la logistique (investisseurs, concepteurs, constructeurs, utilisateurs des entrepôts) constitue le troisième axe de travail qui permettra d aboutir à une logistique «verte» en s appuyant sur les éco activités locales. 7

8 Crédits photos : Renault truck Quelle place pour la logistique en Essonne? Les activités logistiques sont stratégiques pour la performance des entreprises et le service aux clients. L Essonne est un département attractif pour les fonctions d organisation et de coordination des flux de marchandises. Elles sont indispensables au développement des territoires et des entreprises qui les font vivre. Les gestionnaires d activités logistiques sont confrontés à 3 challenges aujourd hui : recruter une main d œuvre qualifiée, réduire ses impacts sur l environnement et continuer à améliorer ses performances grâce aux nouvelles technologies. Les implantations logistiques se font particulièrement dans les espaces denses et irrigués par les infrastructures de transport. L activité logistique, avec ses implantations d entrepôts, est concentrée dans 4 espaces particuliers en Essonne. Cette densité d emploi nécessite un accompagnement des entreprises pour favoriser le recours à la formation professionnelle. Les axes de travail prioritaires Emploi et formation professionnelle Valoriser les métiers et les activités. Accompagner les entreprises dans leur processus de recrutement par la formation professionnelle. Intermodalité Diffuser une base de connaissance commune afin d impliquer l Essonne dans les réflexions régionales sur les marchandises. Définir en concertation une vision stratégique pour le département. Immobilier Animer une communauté d acteurs autour d un observatoire de l'immobilier logistique. Favoriser l évolution et l émergence d outils opérationnels de pilotage et d action en y associant les éco activités. Contacts CCI Essonne : Valentin VRAIN Agence pour l économie en Essonne : Bernard Abondance

La Seine et le Grand Paris des marchandises

La Seine et le Grand Paris des marchandises La Seine et le Grand Paris des marchandises Les 4 pages de FLUIDE - Juillet 2011 Antoine Frémont Université Paris Est Unité Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports, Travail (SPLOTT)

Plus en détail

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement APPEL A MANIFESTATION D INTERÊT Pour l exploitation de l Espace Urbain de Distribution Septembre 2014 Date limite de réception

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS Faciliter la logistique urbaine de marchandises L édito Ancrer la logistique au cœur de la ville Fort de son expertise de près de cinquante

Plus en détail

Mines Paris-Tech Chaire FRELON

Mines Paris-Tech Chaire FRELON Mines Paris-Tech Chaire FRELON «Premières solutions immobilières pour le développement d une logistique respectueuse du milieu urbain» Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville

Plus en détail

Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain

Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain Marie Demers Ph.D., associée de recherche Chaire Mobilité 2 e colloque annuel de la Chaire Mobilité École Polytechnique, Montréal, 23

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités Atlasdes parcs d activités des parcs d activités économiques du Val d Orge 2011 2012 Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge l Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis Villemoisson-sur-Orge

Plus en détail

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE OGISTICS FROM A NEW A NEW Medhub, une plaque tournante de la logistique mondiale FROM A NEW Picking, Entreposage Kitting Co-packing Labelling Assemblage Contrôle qualité. Port Tanger Med et Medhub Tanger

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

L étendue de l ensemble des territoires susceptibles d être intéressés par une desserte LGV située à Montauban ou à proximité

L étendue de l ensemble des territoires susceptibles d être intéressés par une desserte LGV située à Montauban ou à proximité LA GARE LGV DE MONTAUBAN Comment articuler un grand projet d infrastructure nationale, le développement territorial du Nord de la Région Midi-Pyrénées et un pôle d équilibre de la métropole toulousaine

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique

Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique Prof. Dr. Werner DELFMANN Département planification opérationnelle et logistique, Université de Cologne (Allemagne) Dipl- Kfm. Martin

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé Action nationale Emploi/ Formation n 9.2 : Projets

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

CESE DE LORRAINE. Groupe de Travail Toul

CESE DE LORRAINE. Groupe de Travail Toul CESE DE LORRAINE Groupe de Travail Toul FICHE 1 : ANTICIPER Anticipation des fermetures Mise en réseau des opérateurs économiques pour un contact renforcé entre les entreprises et les pouvoirs publics

Plus en détail

Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine

Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine Communiqué de presse Choisy-le-Roi, le 8 juillet 2014 Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine L EPA Orly Rungis Seine Amont, HAROPA-Ports de Paris, la ville de Vitry-sur-Seine,

Plus en détail

Fiche n 74 : ZAC n 1 de l Aéroport Paris-Vatry

Fiche n 74 : ZAC n 1 de l Aéroport Paris-Vatry Les Zones d'activités du Pays de Châlons-en-Champagne Fiche n 74 : ZAC n 1 de l Aéroport Paris-Vatry (Source : Conseil général de la Marne) 1. Localisation de la zone d'activités dans le Pays de Châlons-en-Champagne

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Des Solutions Transport et Logistique en France, en Europe et à l International Le contrat de filière Transport et Logistique, initié et soutenu par la Région

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Ports de Paris, aménageur foncier métropolitain au service du transport fluvial

Ports de Paris, aménageur foncier métropolitain au service du transport fluvial Ports de Paris, aménageur foncier métropolitain au service du transport fluvial Elsa Paffoni Université Paris Est Unité Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports, Travail (SPLOTT) IFSTTAR

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE

À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE PRODUCTION DE MATÉRIAUX ACHEMINEMENT ROUTIER ET FLUVIAL RECYCLAGE ENFOUISSEMENT À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE EXPÉRIENCE, EXPERTISE ET GESTION DURABLE Agrégats Du Centre est acteur indépendant

Plus en détail

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 1

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 1 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE Cahier n 1 Le marché immobilier de la logistique en région lyonnaise Septembre 2004 L Opale, observatoire économique

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain

Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain Débat public autour du grand canal 9 Décembre 2009, Le Havre Hugues Valenton, directeur général Nov@log et Logistique-Seine-Normandie Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Annexe - document CA 118/9 Termes de référence Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Index 1 Description de l organisation... 3 2 Contexte de la mission... 4 3 Objet de la mission... 4 3.1 Objectif

Plus en détail

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE Thème 4 - «Emploi et formations, attractivité, conditions de travail» Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire 19 décembre

Plus en détail

Logistique et territoire

Logistique et territoire Logistique et territoire Agence d Urbanisme Atlantique et Pyrénées Ondres, 3 juillet 2015 Michel Savy professeur émérite à l'université de Paris Est membre du collège de l'araf directeur de l'opste savy@enpc.fr

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique 1 Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique Jean-Luc Thomé Anthony Perez BA Systèmes ALSEI 6 novembre 2008 2 Déroulement Création d un hub logistique multimodal : Fer

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial 1. Contexte et objectifs de la mission En 2013, nous avons mis en place

Plus en détail

Secteur transports et services auxiliaires

Secteur transports et services auxiliaires Secteur transports et services auxiliaires 1 Le secteur des transports I. Diagnostic sectoriel des transports 1. Le contexte stratégique des entreprises Démographie des entreprises 2065 2583 2359 4122

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

VOIES NAVIGABLES WALLONNES

VOIES NAVIGABLES WALLONNES Un atout majeur pour le développement économique de notre région 21 juin 2011 Benoît LUTGEN, Ministre wallon des Travaux Publics I. Pourquoi développer notre réseau fluvial? 1. Doper l emploi en Wallonie

Plus en détail

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015 Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne 9 juin 2015 Le dialogue et l échange : une contribution importante au projet Un site Internet : www.societedugrandparis.fr/ligne18

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Organiser le transport de marchandises et la logistique urbaine

Organiser le transport de marchandises et la logistique urbaine Organiser le transport de marchandises et la logistique urbaine B07 Objectifs Assurer le fonctionnement de l agglomération en matière d approvisionnement et de désapprovisionnement des produits manufacturés,

Plus en détail

The future is a place : Paris-Val de Marne

The future is a place : Paris-Val de Marne The future is a place : Paris-Val de Marne 2011 Agence de Développement du Val de Marne Val de Marne : faits et chiffres Département : Val de Marne Région : Ile de France Préfecture : Créteil 47 communes

Plus en détail

La logistique en France Rapport Savy

La logistique en France Rapport Savy La logistique en France Rapport Savy Préface Le mot logistique revêt, selon le contexte, des sens différents. La logistique désigne une série d opérations physiques portant sur des produits agricoles ou

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE

BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE BTS TRANSPORT PRESTATIONS LOGISTIQUES BTS Transport et Prestations Logistiques Ce Brevet de Technicien Supérieur touche un domaine d'activités

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

Pôle Métier Déplacements -Transports 20 juin 2013

Pôle Métier Déplacements -Transports 20 juin 2013 Pôle Métier Déplacements -Transports 20 juin 2013 DREAL / DDTM 35 http://geobretagne.fr/ www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr www.bretagne.fr Ordre du jour Validation de la feuille de route Présentation

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération

Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération Le Havre, 6 décembre 2010 Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération Le 6 décembre 2010, à 15 heures, le port du Havre célèbre la 100 ème

Plus en détail

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Entre la France & le Maroc il y a un lien Vous! Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Le développement du secteur des transports au Maroc Le secteur des transports est depuis

Plus en détail

Document 5 Evolution des transports dans les pays de l Europe centrale et orientale (source : Evolution des transports 1970-2004, CEMT, OCDE, 2006)

Document 5 Evolution des transports dans les pays de l Europe centrale et orientale (source : Evolution des transports 1970-2004, CEMT, OCDE, 2006) 8 Document 5 Evolution des transports dans les pays de l Europe centrale et orientale (source : Evolution des transports 1970-2004, CEMT, OCDE, 2006) Au sein des pays d Europe centrale et orientale et

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion industrielle et logistique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 Conseil Régional du 04 novembre 2013 ----------- Annexe au rapport spécifique «Politique

Plus en détail

Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA)

Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA) Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA) Appel à compétence et projet d activités : Cahier des charges DLA Contexte et objectifs stratégiques... 2 Contexte d intervention du Dispositif Local d Accompagnement...

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010 Date de rédaction de la fiche 08/03/2010 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Numéro Osiris 41309G070000023 Postes de dépenses Recettes Montant Engagement

Plus en détail

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises»

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Dossier de Presse Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Diagnostics, conseils et services pour faciliter la vie des salariés en Ile-de-France et accompagner les entreprises dans leurs stratégies

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir Apparue en Lorraine en tant qu'industrie de reconversion, à la suite du déclin des industries minières et sidérurgiques, l'industrie automobile est aujourd'hui fortement ancrée en région et représente

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

Le pôle logistique Etude économique et statistique

Le pôle logistique Etude économique et statistique Le pôle logistique Etude économique et statistique 13 avril 2006 JONCTION 1 LA LOGISTIQUE : DE QUOI PARLE-T ON? «Ensemble des activités ayant pour but la mise en place de produits au moindre coût, à l

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Bonneuil-sur-Marne Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Bonneuil-sur-Marne, plate-forme stratégique de l Est parisien Situé au cœur d une zone en pleine expansion (l Est de l Ile-de-France)

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Parc d activités Multimodal. Valence Euro Rhône

Parc d activités Multimodal. Valence Euro Rhône Parc d activités Multimodal Valence Euro Rhône PARC MULTIMODAL SUD RHONE-ALPES Situation Autoroute A7 : Lyon- Valence Avignon-Marseille Autoroute A49 : Valence- Grenoble-Genève Distances Lyon 104 kms Grenoble

Plus en détail

Bac Professionnel Logistique 3 ans.

Bac Professionnel Logistique 3 ans. Type de formation : initiale. Bac Professionnel Logistique 3 ans. Objectif : A l issue de la formation, le titulaire du BAC PRO logistique devra être capable d intervenir à tous les niveaux de la chaîne

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges Cadre achat de prestation du PLIE année 2015 Action préparatoire à une entrée en parcours qualifiant Cahier des charges INTRODUCTION... 2 CONTEXTE GENERAL... 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

DOSSIER. 1 000 emplois sur le site Delta 3 : pari tenu

DOSSIER. 1 000 emplois sur le site Delta 3 : pari tenu DOSSIER 1 000 emplois sur le site Delta 3 : pari tenu Voilà aujourd hui un peu plus de 3 ans que la plate-forme multimodale de Dourges Delta 3 a ouvert ses quais. Trois années d activité qui, sans faire

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL APPEL A PROJETS Année 2014 DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MUTATIONS ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI Convention

Plus en détail