Recherche sur le vaccin antipaludique en Afrique : espoirs et défis

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recherche sur le vaccin antipaludique en Afrique : espoirs et défis"

Transcription

1 Recherche sur le vaccin antipaludique en Afrique : espoirs et défis Mahamadou A. THERA &Ogobara K. DOUMBO Malaria Research and Training Center (MRTC)/DEAP/FMPOS ICER-NIAID, PER-AUF, WANETAM, WANECAM, UMI-CNRS 3189, ANDI CoE Université des Sciences, Techniques et Technologies de Bamako, MALI XXI ème Actualités du Pharo Marseille, le 9 octobre 2015

2 Bref rappel historique 1920s-40s: Expériencessur le modèleaviaire 1960s: Sporozoïtesirradiés : protection des souris 1970s: Sporozoïtesirradiésprotègel homme (Clyde, et.al. University of Maryland) 1980s: Géniegénétique, manipulation de l ADN Systèmesd expressionhétérologues Virus, bactéries, champignons contenantl ADNparasitaire Vaccinscandidatssousunitaires 1990s: Vaccinsà ADN 2000s: Organismesvivantsatténués 2

3 ESPECES PARASITAIRES D HOMO SAPIENS 1] Plasmodium falciparum 2] Plasmodium malaria 3] Plasmodium vivax 4] Plasmodium ovale - Plasmodium ovalewallikeri - Plasmodium ovalecurtisi 5] Plasmodium knowlesi 3

4 Feuille de Route pour la Technonolgie du Vaccin antipaludique, Novembre 2013 Nouvelle Vision A l horizon 2030, élaborer des vaccins contre Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax, sûrs et efficaces, ayant une action préventive sur la maladie, les décès et la transmission pour permettre l éradication du paludisme 4

5 Feuille de Route pour la Technonolgie du Vaccin antipaludique, Novembre 2013 Objectifs stratégiques Elaborer des vaccins antipaludiques avec une efficacité protectrice d au moins 75% contre le paludisme clinique, et adaptés à une administration aux groupes à risque dans les zones d endémie Elaborer des vaccins antipaludiques limitant la transmission du parasite et réduisant ainsi l incidence de l infection chez l homme, en vue de favoriser l élimination du paludisme dans un grand nombre d environnements 5

6 Complexitébiologique des plasmodies OrganismeGénome(Mb) HIV 0.01 Polio 0.08 Haemophilusinfluenzae 1.8 Streptococcus pneumoniae 2.2 Saccharomycescerevisiae 13 Plasmodium falciparum chromosomes, 5200 genes, Epigénétiques? 6

7 Malaria Life Cycle and Points of Attack 7

8 Human Mosquito Plasmodium interface mosquito-plasmodium = adaptation 8

9 9

10 BIOLOGY OF PREGNANCY ASSOCIATED MALARIA and co-evolution Micro vessel, CD36, ICAM1. Placenta, CSA Phenotypes /var2csa Adhesion molecules CD36, ICAM-1, E-Selectin, VECAM, PECAM-1/CD31 etc.. Receptors CSA - Thrombomodulin Betaglycan Hyaluronic Acid FcIgG others receptors? Fried& Duffy, 1996, 1998, 2000 and othersfromfield to labs and toward PAM vaccines candidates, PhaseIa,b 10

11 Biologie de Plasmodium: interactionavec les effecteurs de l immunité naturelle de l hôtehumain mg growth hc Yamauchi LM, Coppi A, Snounou G, Sinnis P. Plasmodium sporozoites trickle out of the injection site. Cell Microbiol 2007 May;9(5): Hafalla et al., 2011

12 Vaccins antipaludiques: Stades et Impact Pré-érythrocytique Vaccins pour prévenir l infection et impacter sur la maladie Stade Sanguins Vaccins pour éliminer la maladie Bloquant la Transmission Vaccins pour prévenir la transmission Vaccins qui interrompent la Transmission du Paludisme 12

13 Number of Projects Progress have been very slow for vaccines to reach target populations since 1980s (RTS,S 2015?): The FATIGUE SYNDROM From Donors agencies but still HOPE from the Populations ? Total Projects 50 Reached clinical trials 15 Reached field trials 1 Reached phase III 13

14 Sustained efficacy of RTS,S (VE=~50%) Kaplan-Meier curves for the cumulative proportion of children with 1 episode of clinical malaria. Efficacy 30-60% against clinical disease and infection Sacarlal J et al. J Infect Dis. 2009;200:

15 RTS,S Clinical Trial Partnership NEJM,

16 RTS,S Clinical Trial Partnership NEJM, 2015 Enfants 5-17 mois) 16

17 RTS,S Clinical Trial Partnership NEJM, 2015 Nourrissons6-12 semaines 17

18 Timeline for RTS,S Phase 3 trial and data availability (adapted from the RTS,S Consortium) Phase 3 trial ends Legend = Study reports completed = Projected submissions to EMEA for Scientific Opinion = Projected submissions to NRAs 18

19 Stratégie du MRTC/DEAP Vaccins les plus promoteurs du stade sanguin: MSP1, MSP3, AMA1 Vaccin bloquant la transmission: Pfs25 Vaccin de stade pré érythrocytique: PfSPZ Capacité d essais challenge (CHMI) 19

20 16 malaria vaccine trials completed by MRTC investigators & collaborators Site and vaccine Trial design Primary funder Publication Bandiagara MSP1 AS02A Phase 1 adults NIAID Mali-Maryland contract Thera et al. PLoSClin Trials 2006 AMA1 AS02A Phase 1 adults NIAID Mali-Maryland contract Thera et al. PLoS ONE 2008 AMA1 AS02A Phase 1 children NIAID Mali-Maryland ICIDR Thera et al. PLoS ONE2010 AMA1 AS02A Phase 2 children NIAID Mali-Maryland ICIDR Thera et al.in NEJM 2011 AMA1 Alhydrogel Phase 1 adults AMANET Coulibaly et al. in preparation Doneguebougou AMA1C1 Alhydrogel Phase 1 adults Intramural NIAID MVDB Dicko et al. PLoS ONE 2007 AMA1C1 Alhydrogel Phase 1 children Intramural NIAID MVDB Dicko et al. PLoS ONE 2008 AMA1C1 Alhydrogel/CPG Phase 1 adults Intramural NIAID MVDB Sagara et al. Vaccine2009 MSP 3-Alum Phase IIb children Vac-4-All Pf-SPZ IV -SANARIA Phase Ib adults NIAID-SANARIA On going,

21 16 malaria vaccine trials completed by MRTC investigators & collaborators Site and vaccine Trial design Primary funder Publication Bancoumana AMA1C1 Alhydrogel/CPG Phase 1/2 children Intramural NIAID MVDB Sagara et al.vaccine 2009 AMA1-C1+MSP1 (BSAM) /Alhydrogel+CPG Phase 1 Adultes Intramural NIAID MVDB Sagara et al. manuscript in preparation 2009 Pf25-EBA, Pf230 Phase Ib adults Intramural NIAID LMIV On going 2015 Sotuba Bougoula Donéguébougou MSP3 Alhydrogel Phase 2 Children AMANET/IPP Sissoko et al., Submitted,

22 FMP2.1/AS02A Preuve du concept de protection clinique par un vaccin de stade sanguins établi Démonstration efficacité spécifique de souche A prendre en compte pour la mise au point des vaccins de seconde génération 22

23 Marginal efficacy against first episode of clinical malaria Thera et al., 2011 Efficacy 17.4% 95% CI P=

24 Changes in AMA1 cluster c1l are associated with increased risk of clinical malaria TakalaScience Translational Medicine

25 Strain-specific efficacy against clinical malaria matching vaccine strain 3D7 Efficacy 64.3% 95% CI: Thera et al.,

26 Protection uponfollow-up in 2 cohorts of MSP3 immunizedchildren vscontrol (engerix): Sirima et al., NEJM

27 Approche des vecteurs viraux 27

28 Ogwang C et al., SciTransl Med May 6;7(286):286re5 Prime-boost vaccination with chimpanzee adenovirus and modified vaccinia Ankara encoding TRAP provides partial protection against Plasmodium falciparum infection in Kenyan adults. 121 volontairesadultesmâles en bonne santé, Kilifi, Kenya ChAd63-ME-TRAP + MVA-ME TRAP, Antipaludiques pour nettoyer PCR détection des infections Analyse par regression de Cox Efficacité anti infection: 67% [95% IC 33-83%; P = 0.002] pendant 8 semaines de suivi 28

29 Background Whole Organism Clinical Trials: Irradiated Sporozoites via Mosquito Bite Established that human volunteers could be protected against controlled human malaria infection(chmi) with infectious mosquitoes after being bitten by mosquitoes carrying irradiated sporozoites Clyde et al. Am J Med Sci. 1973; Clyde et al. Am J Med Sci. 1973; Clyde et al. Am J Trop Med Hyg. 1975; Rieckmann et al. Trans R Soc Trop Med Hyg. 1974; Rieckmann et al. Bull World Health Organ. 1979; Rieckmann et al. Bull World Health Organ ; McCarthy and Clyde. Exp Parasitol

30 Background Whole Organism Clinical Trials: Irradiated Sporozoites via Mosquito Bite Continued validation and definition of the irradiated sporozoite model as protective various degrees of irradiation, heterologous challenge, and number of immunizing bites. >1,000 mosquito bites <1 year from last dose to challenge P falciparum homologous challenge Protected/Tested Volunteers 14/15 P falciparum heterologous challenge 4/4 Herrington et al. Am J Trop Med Hyg. 1991; Edelman et al. J Infect Dis. 1993; Egan et al. Am J Trop Med Hyg

31 Background Irradiated Sporozoites via Mosquito Bite Development had not been previously pursued due to: Considered technically impractical or impossible Considered unnecessary since modern subunit vaccines would solve the problem 31

32 Background Irradiated Sporozoites via Injection: PfSPZ Vaccine Sanaria, Inc. Harvest sporozoites from the salivary glands of irradiated mosquitoes Purified and cryopreserved the irradiated sporozoites from aseptic mosquitoes in the quantities necessary for vaccination 32

33 Background Clinical Trials: IV Administration of PfSPZ Vaccine at VRC, NIAID Open-label evaluation of the safety, tolerability, immunogenicity and protective efficacy against CHMI of the PfSPZ vaccine at successively higher dosages. Subjects are enrolled in a step-wise, dose-escalation manner Seder et al. Science

34 Phase 1/2 Trial to Assess the Safety and Immunogenicity of Direct Venous Inoculation with Radiation Attenuated Plasmodium falciparumnf54 Sporozoites (PfSPZ Vaccine) in Healthy Malian Adults Principal Investigators: Senior Investigators: Dr Mahamadou S. Sissoko, MRTC, USTTB, Mali Dr Michael Walther, LMIV/NIAID/NIH, USA Ogobara Doumbo, MRTC, USTTB, Bamako, Mali Patrick Duffy, LMIV/NIAID/NIH, USA 34

35 VACCINS ANTIPALUDIQUES NOUVELLE GENERATION 1- OrganismesEntiers a) Sporozoïtesatténués: SANARIA= S. Hoffman, USA b) SPZ+CQ: CVAC: Roestenbergh et al (R Sauerwein group), - N Engl J Med Jul 30;361(5): c) Schizontesatténués: M. GOOD, AUSTRALIA 2- COMBINAISONS D HAPLOTYPES DE DIFFERENTES POPULATIONS PARASITAIRES 3- COMBINAISONS DE STADES DU CYCLE BIOLOGIQUE PERV + BSV + TBV 35

36 Reverse Vaccinology Réponsesimmunitaires cellulaires T Talon d Achille PfRH5 36

37 New tools in Infectious Diseases studies: Serological profiling against many falciparumpeptides: Arrays/OMICs Crompton P D et al. PNAS 2010;107:

38 38

39 Perspectives Formation continue des ressources humaines en Afrique Développer et maintenir les centres d essai CHMI Accent sur les Centres d Excellence Sciences fondamentales Maitriser les sciences «omiques» Engagement des Gouvernements Africains 39

40 MERCI!!! Center for Vaccine Development 40

Développement Clinique de Candidats Vaccins Antimalariques au Mali

Développement Clinique de Candidats Vaccins Antimalariques au Mali Développement Clinique de Candidats Vaccins Antimalariques au Mali Ogobara K. Doumbo, MD, PhD Malaria Research and Training Center (MRTC)/DEAP/FMPOS International Center of Excellence in clinical Research-USTTB-NIAID/NIH

Plus en détail

ESSAIS CLINIQUES EN AFRIQUE: BONNES PRATIQUES

ESSAIS CLINIQUES EN AFRIQUE: BONNES PRATIQUES ESSAIS CLINIQUES EN AFRIQUE: BONNES PRATIQUES Ogobara K. Doumbo, MD, PhD Malaria Research and Training Center Département d Epidémiologie des Affections Parasitaires Faculté de Médecine, de Pharmacie et

Plus en détail

CONTRIBUTION DU MALI AUX PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT DE VACCINS ANTI-PALUDIQUES.

CONTRIBUTION DU MALI AUX PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT DE VACCINS ANTI-PALUDIQUES. CONTRIBUTION DU MALI AUX PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT DE VACCINS ANTI-PALUDIQUES. M.A. THERA, A.A. DICKO, I. SAGARA & O.K. DOUMBO Malaria Research and Training Center, FMPOS, Université de Bamako, Mali

Plus en détail

Et le vaccin antipaludique?

Et le vaccin antipaludique? Et le vaccin antipaludique? Jean-Louis Pérignon Unité de Parasitologie Biomédicale Pierre Druilhe Institut Pasteur, Paris ReMeD Paris, 3 novembre 2008 Un (des) vaccin(s) contre le paludisme? - Différentes

Plus en détail

56 ème Journée de l Hôpital Claude Bernard Paludisme grave : de la physiopathologie aux nouveautés thérapeutiques

56 ème Journée de l Hôpital Claude Bernard Paludisme grave : de la physiopathologie aux nouveautés thérapeutiques 56 ème Journée de l Hôpital Claude Bernard Paludisme grave : de la physiopathologie aux nouveautés thérapeutiques Sandrine Houzé, Laboratoire de parasitologie - CNR paludisme HUPNVS Hôpital Bichat-Claude

Plus en détail

Hepatitis and pregnancy

Hepatitis and pregnancy Hepatitis and pregnancy GFMER Yaoundé 26 November 2007 José M Bengoa MD Geneva - Switzerland Maladie hépatique et grossesse: trois relations étiologiques maladie hépatique induite par la grossesse nouvelle

Plus en détail

Paludisme pendant la grossesse : conséquences et prévention

Paludisme pendant la grossesse : conséquences et prévention Paludisme pendant la grossesse : conséquences et prévention Michel COT IRD/UPD, Mère et enfant face aux infections tropicales (UMR 216) CEMI 18 15 mars 2013 Institut Pasteur Paludisme et grossesse Premières

Plus en détail

CHIMERE - Mother-to-Child Chikungunya virus infection: an ambispective cohort study

CHIMERE - Mother-to-Child Chikungunya virus infection: an ambispective cohort study CHIMERE - Mother-to-Child Chikungunya virus infection: an ambispective cohort study Responsable(s) : Gérardin Patrick, Centre d'investigation Clinique (CIC 1410) - ex Centre d'investigation Clinique -

Plus en détail

Frederic.ariey@pasteur.fr

Frederic.ariey@pasteur.fr RECHERCHE, MISE EN OEUVRE DES PROGRAMMES DE SANTE ET POLITIQUES PUBLIQUES : ENRICHISSEMENTS RECIPROQUES POUR ACCROITRE L IMPACT SUR LA SANTE DES POPULATIONS JEUDI 2 JUILLET 2015 Contrôler et prévenir les

Plus en détail

Délai entre infection et diagnostic et

Délai entre infection et diagnostic et Délai entre infection et diagnostic et épidémie cachée du VIH en France Virginie Supervie 1, Jacques Ndawinz 1, Sara Lodi 2 & Dominique Costagliola 1 1 Inserm U943 & Université Pierre and Marie Curie,

Plus en détail

Vaccins Papillomavirus

Vaccins Papillomavirus Vaccins Papillomavirus Dr Julian CORNAGLIA Centre Départemental et International de Vaccinations Histoire naturelle de l infection àhpv(1) Histoire naturelle de l infection à HPV(2) Réponse immune naturelle

Plus en détail

Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille

Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille Forces et Faiblesses de la recherche à Marseille Michel Drancourt / Jean-Louis Mège URMITE CNRS UMR 6236, IRD198 1 Bilan, recherche Classification of the first 10 European cities : publications in ID&TM

Plus en détail

Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition. Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009

Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition. Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009 Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009 «Nouvelles recommandations» Sources : DGS : CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE

Plus en détail

Cohorte de femmes enceintes : infection mère-enfant à virus chikungunya / étude ambispective. CNIL 1836406, CPP Tours 2006/2007

Cohorte de femmes enceintes : infection mère-enfant à virus chikungunya / étude ambispective. CNIL 1836406, CPP Tours 2006/2007 CHIMERE - Cohorte de femmes enceintes : infection mèreenfant à virus chikungunya / étude ambispective Head : Gérardin Patrick, Centre d'investigation Clinique (CIC 1410) - ex Centre d'investigation Clinique

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Positionnement Intérêt du séquençage de l ADN tumoral circulant du gène TP53 muté pour la prédiction

Plus en détail

Ogobara K. Doumbo, MD, PhD Directeur PER-MRTC/DEAP/FMPOS Université de Bamako,Mali

Ogobara K. Doumbo, MD, PhD Directeur PER-MRTC/DEAP/FMPOS Université de Bamako,Mali Universités d Afrique Francophone et la Connaissance au service du Développement: Le Centre de Formation et de Recherche sur le Paludisme, Univ. Bamako, Mali Ogobara K. Doumbo, MD, PhD Directeur PER-MRTC/DEAP/FMPOS

Plus en détail

Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne

Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne Eric Ouattara, MD, PhD ISPED, Inserm U1219 VIH en Afrique subsaharienne Recherche clinique sur le VIH Partie 2 : Modélisation

Plus en détail

Le renforcement des capacités, une priorité de la recherche clinique?

Le renforcement des capacités, une priorité de la recherche clinique? Le renforcement des capacités, une priorité de la recherche clinique? Michel COT IRD/UPD, Mère et enfant face aux infections tropicales (UMR 216) Qu est-ce que le renforcement des capacités (ou «capacity

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Initier une ordonnance de ATOVAQUONE/PROGUANIL (MALARONE) Numéro : OCQ HS-02 Référence à des documents Oui Non Titre : Guide d intervention Santé- Voyage du Québec. Information de

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE EN AFRIQUE

PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE EN AFRIQUE PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE: INFLUENCE DU CALENDRIER D ADMINISTRATION DU TRAITEMENT PRÉVENTIF INTERMITTENT BICH-TRAM HUYNH, MD PHD ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE, 4 DÉCEMBRE

Plus en détail

Lectures critiques Prescrire

Lectures critiques Prescrire Le maraviroc (Celsentri ) est un antirétroviral antagoniste des corécepteurs CCR5 sur lequel certains virus HIV-1 se fixent pour pénétrer dans les lymphocytes. Il est commercialisé en France, à la suite

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

HERPES GENITAL ET GROSSESSE : Mesure de prévention de la transmission materno-foetale

HERPES GENITAL ET GROSSESSE : Mesure de prévention de la transmission materno-foetale version 4 page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/008/C Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N Date de la version modification 1 13/03/2003 2 09/05/2004 3 07/06/2012 Suivi des modifications Objet de la

Plus en détail

Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak

Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak 01/10/2012 Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak A 2010 outbreak of Legionnaires' disease in Wisconsin has been linked to a decorative fountain in a hospital lobby, according to

Plus en détail

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries Moving Forward in the Diagnosis of Infectious Diseases in Resource Limited Countries: A Focus on HIV 3rd Forum Les Pensières, Veyrier-du-Lac, France, September 16-17, 2010 Early diagnosis of failure to

Plus en détail

Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts?

Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts? Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts? Vincent Mooser Vice-Doyen Recherche Clinique FBM Chef Département des Laboratoires 5 février 2015 Essais cliniques sponsorisés par

Plus en détail

COURS DE MASSAGE SPORTIF AVANCE. Le 7 au 8 février 2015 Atlantic Collège Of Therapeutic Massage Dieppe, Nouveau Brunswick 8 CEU s

COURS DE MASSAGE SPORTIF AVANCE. Le 7 au 8 février 2015 Atlantic Collège Of Therapeutic Massage Dieppe, Nouveau Brunswick 8 CEU s COURS DE MASSAGE SPORTIF AVANCE Le 7 au 8 février 2015 Atlantic Collège Of Therapeutic Massage Dieppe, Nouveau Brunswick 8 CEU s OBJECTIF GLOBAL DU COURS Ce cours est idéal pour les massothérapeutes, les

Plus en détail

Paludisme d importation à la Réunion 2003-2007

Paludisme d importation à la Réunion 2003-2007 Paludisme d importation à la Réunion 2003-2007 Eric D Ortenzio 1, Jean Sébastien Dehecq 2, Philippe Renault 1, Christian Lassalle 2, Vincent Pierre 1, Daouda Sissoko 1 1 Cire Réunion Mayotte - Institut

Plus en détail

Research and Technology for Health

Research and Technology for Health Research and Technology for Health University Industry Some Connections in just 4 Slides Université de Bordeaux April 2016 Tomsk & Novosibirsk Teaching and Research Master Degree Research Institute PhD

Plus en détail

Le plus important concernant les voyages

Le plus important concernant les voyages Le plus important concernant les voyages Liens d intérêt : voyages /congrès offerts par l industrie Le voyageur : une vraie sentinelle épidémiologique Parashar D., Cherian S. Antiviral perspectives for

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge Paludisme 2005 Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge NH.Tuan IFMT Séminaire du paludisme Déc. 2005 1 Laos National Policy for Malaria Diagnosis and Treatment 1. Use Guidelines for diagnosis

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone

Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone Atelier TB/VIH Afrique Francophone Lomé, Togo, January 25-27 2012 Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone Henriette Wembanyama Delphine Sculier Organisation

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ. automne 2012 NOUVEAU :

INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ. automne 2012 NOUVEAU : INFORMATION DÉSTINÉE AU PERSONNEL DU COMMERCE SPÉCIALISÉ automne 2012 NOUVEAU : Sommaire : Climatère une maladie? page 3 Rester «cool» avec la sauge page 7 A.Vogel Menosan Salvia page 10 Oméga-3 Complexe,

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

Les recommandations du CTV/ HCSP de 2014: les points à retenir. Professeur Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1

Les recommandations du CTV/ HCSP de 2014: les points à retenir. Professeur Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 Les recommandations du CTV/ HCSP de 2014: les points à retenir Professeur Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 Journée ISBA: 22 novembre 2014 Conflits d intérêt Déclaration Publique d Intérêt

Plus en détail

Head of Advisory Board

Head of Advisory Board Habib GHEDIRA, MD Habib GHEDIRA, MD Head of Advisory Board Tunisia : A Small Country Who Wants to Fly High Source : www.ins.nat.tn/ GDP per capita : $3,970 Urban population: 65.8% Independence : 1956 Population:

Plus en détail

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Hugues Charest Laboratoire de santé publique du Québec Faculté de médecine, Université de Montréal Conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit

Plus en détail

Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés

Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés La prophylaxie par Synagis (palivizumab) réduit de près de moitié la

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste. Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI

Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste. Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI FMPR, Rabat le 23.10.2010 Les mesures de prévention concernent la population dans son ensemble en se

Plus en détail

1 Développement d un vaccin pédiatrique. 2 Efficacité et sécurité de la prophylaxie de. 3 Réseau africano-européen de

1 Développement d un vaccin pédiatrique. 2 Efficacité et sécurité de la prophylaxie de. 3 Réseau africano-européen de E D C T P Rapport annuel 2008 Financement de bourses 2003-2008 L EDCTP finance des essais cliniques de phase II et III sur le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme en Afrique subsaharienne. De plus,

Plus en détail

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Contexte politique Political context Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Development and widening of the Swiss Universities of Applied Sciences spectrum Cohérence politique

Plus en détail

THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL:

THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL: 1 2. APPOINTMENT OF ASSOCIATE MEDICAL OFFICERS OF HEALTH IN CAMERA - PERSONAL MATTERS ABOUT IDENTIFIABLE THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL: 1. That Council

Plus en détail

Le portage nasal à Staphylococcus aureus :

Le portage nasal à Staphylococcus aureus : Le portage nasal à Staphylococcus aureus : déterminants bactériens et déterminants d hôte Anne Tristan Centre de Biologie et de Pathologie Est CNR des staphylocoques LYON A. Histoire naturelle de la contamination

Plus en détail

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE 1. M DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E): NAME OF RESEARCHER: 3. TITRE DU COLLOQUE: TITLE OF CONFERENCE: 2. VEUILLEZ COCHER

Plus en détail

IMMUNO-PATHOLOGIE DANS LE PALUDISME PLACENTAIRE ET CEREBRAL

IMMUNO-PATHOLOGIE DANS LE PALUDISME PLACENTAIRE ET CEREBRAL RT : PARI Marie-Hélène RL : POCCARDI Nolwenn Cours de parasitologie du 16/03/10 Philippe Deloron Philippe.Deloron@ird.fr IMMUNO-PATHOLOGIE DANS LE PALUDISME PLACENTAIRE ET CEREBRAL I- GENERALITES SUR LE

Plus en détail

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste Françoise Urner Vers chez les Blancs, 16.06.2011 Techniques de procréation assistée dans un contexte viral

Plus en détail

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003 SRAS: Aspects virologiques et prévention Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis Introduction ti SRAS = Syndrome Respiratoire Aigu Sévère = Pneumonie atypique sévère 1

Plus en détail

The Treaty of Rome 1957

The Treaty of Rome 1957 The Treaty of Rome 1957 The Treaties of Rome 1957 The European common Market (from 6 to 27 countries), The free circulation of persons The Common agricultural, economical and social politics Court of Justice

Plus en détail

Risque Cardio-vasculaire du Traitement Hormonal de la Ménopause Nice Avril 2011

Risque Cardio-vasculaire du Traitement Hormonal de la Ménopause Nice Avril 2011 Risque Cardio-vasculaire du Traitement Hormonal de la Ménopause Nice Avril 2011 Véronique Kerlan Etudes épidémiologiques : THM et risque coronarien Oger. Med Therap 2000 14 études de cohortes : association

Plus en détail

Eléments de physiopathologie du paludisme grave à P. falciparum

Eléments de physiopathologie du paludisme grave à P. falciparum Eléments de physiopathologie du paludisme grave à P. falciparum Stéphane Jauréguiberry Service des maladies infec/euses et médecine tropicale, AP- HP, Hôpital Pi/é- Salpêtrière, Paris, F- 75013, France

Plus en détail

Impact du tabac sur les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l utérus

Impact du tabac sur les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l utérus Impact du tabac sur les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l utérus Docteur Fabienne MESSAOUDI Gynécologue-Obstétricienne Hôpital de Versailles Généralités Les lésions précancéreuses et cancéreuses

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Master in biochemistry and molecular and cellular biology (BBMC) Prof. Thierry Arnould.

Master in biochemistry and molecular and cellular biology (BBMC) Prof. Thierry Arnould. Master in biochemistry and molecular and cellular biology (BBMC) Prof. Thierry Arnould thierry.arnould@unamur.be : our strengths -Master1 -Master2 Ø Theoritical education: - A large panel of courses to

Plus en détail

Quantifier l impact météorologique & climatique sur la santé dans les pays en voie de développement

Quantifier l impact météorologique & climatique sur la santé dans les pays en voie de développement Quantifying Weather & Climate Impacts on health in developing countries Quantifier l impact météorologique & climatique sur la santé dans les pays en voie de développement Photos: QWeCI photo archives

Plus en détail

Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs. Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse

Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs. Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse Guérir l infection VIH 1996-1997: l espoir initial Guérir l

Plus en détail

INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS

INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS Vignettes 1. Damien 18 ans «babacool» le fils d une de vos patiente, vient vous voir en consultation car il part 1 an en Asie avec son sac à dos. 2. Un jeune couple vient

Plus en détail

Virus BK et transplantation rénale

Virus BK et transplantation rénale Virus BK et transplantation rénale B Hurault de Ligny CHU Caen Infections à vbk en transplantation rénale Infection virale fréquente 30-40% Gravité: néphropathie à vbk prévalence: 5% (1 à 10%) perte du

Plus en détail

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats Oncologie (2016) 18:76-80 DOI 10.1007/s10269-016-2584-2 REVUE DE PRESSE DE L AERIO / AERIO PRESS REVIEW Brèves de l AERIO AERIO News in Brief Androgen receptor splice variant 7 et efficacité des taxanes

Plus en détail

Practice Exam Student User Guide

Practice Exam Student User Guide Practice Exam Student User Guide Voir la version française plus bas. 1. Go to http://training.iata.org/signinup 2. Enter your username and password to access your student profile Your profile was created

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de vaccination

Conduite à tenir en cas de vaccination Prise en charge pratique des patients sous abatacept 1 Conduite à tenir en cas de vaccination Evidence Based Medicine Recommandations officielles Avis des experts La polyarthrite rhumatoïde (PR) ne contre-indique

Plus en détail

Faut il une chimioprophylaxie pour les voyageurs en situation de faible risque de paludisme?

Faut il une chimioprophylaxie pour les voyageurs en situation de faible risque de paludisme? Faut il une chimioprophylaxie pour les voyageurs en situation de faible risque de paludisme? Olivier Bouchaud Hôpital Avicenne-Université Paris 13 Bobigny Société de Médecine des Voyages Une question

Plus en détail

ÉVALUATION PAR LA SÉROLOGIE DE L EFFICACITÉ D UN VACCIN ANTIRABIQUE CHEZ DES CHIENS DU TERRAIN EN TUNISIE

ÉVALUATION PAR LA SÉROLOGIE DE L EFFICACITÉ D UN VACCIN ANTIRABIQUE CHEZ DES CHIENS DU TERRAIN EN TUNISIE ÉVALUATION PAR LA SÉROLOGIE DE L EFFICACITÉ D UN VACCIN ANTIRABIQUE CHEZ DES CHIENS DU TERRAIN EN TUNISIE HADDAD Nadia To cite this version: HADDAD Nadia. ÉVALUATION PAR LA SÉROLOGIE DE L EFFICACITÉ D

Plus en détail

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE)

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Frédéric Mistretta 1, Jean-Sylvain Larguier 1, Didier Not 1, Xavier Carcopino 2, Anne-Carole Jacquard 3,

Plus en détail

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille De pistage et suivi des nodules pulmonaires Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille Inte re t du de pistage Cancer du poumon = 1e re cause de mortalite par

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur F. Vargas G. Hilbert Département de Réanimation Médicale CHU Pellegrin-Tripode - Bordeaux DESC de Réanimation Médicale Toulouse 15 et 16 mars 2007

Plus en détail

Human Papilloma Virus Vaccine Vaccin contre le HPV

Human Papilloma Virus Vaccine Vaccin contre le HPV Human Papilloma Virus Vaccine Vaccin contre le HPV Dr Fokoua Seraphin MD, DSSC, DMBR Gynaecologist -Obstetrician Yaounde Gynaeco-Obstetrics and Pediatric Hospital (YGOPH HGOPY) Cameroon HPV : Généralités

Plus en détail

Vaccin contre les HPV

Vaccin contre les HPV Vaccin contre les HPV EPIDEMIOLOGIE Les infections à HPV sont responsables des IST (Infections Sexuellement Transmissibles) les plus fréquentes (estimation des personnes contaminées comprise entre 10 et

Plus en détail

Société des Professeurs Français et Francophones d'amérique Les Bourses

Société des Professeurs Français et Francophones d'amérique Les Bourses Société des Professeurs Français et Francophones d'amérique Les Bourses BOURSES JEANNE MARANDON (ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014) Les candidats à une Bourse Jeanne Marandon doivent être de nationalité américaine,

Plus en détail

Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique

Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique Dr. I. Wellemans, Pneumologue, CHIREC Dr. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC A la Une des Journaux, des Sociétés et des Meetings

Plus en détail

Travailler dans le secteur du conseil après son doctorat Syllabus. Victor Haïm Mamou 2015

Travailler dans le secteur du conseil après son doctorat Syllabus. Victor Haïm Mamou 2015 Travailler dans le secteur du conseil après son doctorat Syllabus Victor Haïm Mamou 2015 Résumé exécutif Les cabinets de conseil ouvrent de plus en plus leur recrutement aux docteurs Les métiers du conseil

Plus en détail

TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005

TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005 TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005 Tout DES or not tout Des Historique & Illustration Arguments (1), (2) et (3) Statistiques et illustrations Un peu d Histoire...

Plus en détail

SE/05/C/F/TH-82601. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=3295

SE/05/C/F/TH-82601. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=3295 (EuroguideVAL) SE/05/C/F/TH-82601 1 Information sur le projet Implementing the Common European Principles through Improved Guidance and Titre: Implementing the Common European Principles through Improved

Plus en détail

Collaborations internationales

Collaborations internationales Collaborations internationales Principes directeurs Hypothèses de recherche nécessitant l inclusion d un nombre de patients tel que ces questions ne peuvent être explorées au sein de chaque cohorte participante

Plus en détail

CALL FOR APPLICATIONS

CALL FOR APPLICATIONS SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2014 APPEL À CANDIDATURES Présentation Date de clôture de l appel à candidatures : 1 er novembre 2013 L Australian Nuclear Science and Technology Organisation

Plus en détail

Allergie Diversification ou l histoire d un

Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou l histoire d un G Putet Hopital de la Croix-Rousse - Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou

Plus en détail

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Place des anti-vegf dans l OMD Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Introduction OMD Principale cause de malvoyance chez le diabétique Prise en charge des facteurs de risques systémiques

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015 REYATAZ 150 mg, gélule Boîte de 60 (CIP : 34009 364 043 8 0) REYATAZ 200 mg, gélule Boîte de 60 (CIP : 34009 364 045 0 2) REYATAZ 300 mg, gélule Boîte

Plus en détail

Consensus Scientifique sur le. Paludisme. Etat de la maladie

Consensus Scientifique sur le. Paludisme. Etat de la maladie page 1/7 Consensus Scientifique sur le Paludisme Etat de la maladie Source : OMS (2008) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Le paludisme est l une des maladies infectieuses les plus fréquentes. Il

Plus en détail

Perspectives dans l él. évaluation nutritionnelle du sujet âgé. Noël Cano Centre de Recherche en Nutrition Humaine d Auvergne Clermont-Ferrand

Perspectives dans l él. évaluation nutritionnelle du sujet âgé. Noël Cano Centre de Recherche en Nutrition Humaine d Auvergne Clermont-Ferrand Perspectives dans l él évaluation nutritionnelle du sujet âgé Noël Cano Centre de Recherche en Nutrition Humaine d Auvergne Clermont-Ferrand Classification Internationale du Fonctionnement OMS, 2001 Impact

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Jean Ruelle, PhD AIDS Reference Laboratory, UCLouvain, Bruxelles Corata 2011, Namur, 10 juin 2011 Laboratoires de référence SIDA (Belgique)

Plus en détail

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain APPLICATION DOMAIN: Choose a domain PERSONAL DATA DONNEES PERSONNELLES 1. SURNAME NOM DE FAMILLE: 2. FORENAME(S) PRENOM(S): 3. PERMANENT ADDRESS RESIDENCE PERMANENTE: 4. EMAIL - MÉL: 5. PRIVATE TELEPHONE

Plus en détail

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Contexte Hépatite B = risque professionnel pour les soignants Passé futur

Plus en détail

CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH

CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH 08 APRIL 2014 CEA, A MAJOR ACTOR IN RESEARCH & INNOVATION Direction of CEA Technology Defense Security Military Applications Division Nuclear Energy

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in childhood Responsable(s) : De Vathaire Florent, Equipe-3 d'epidémiologie des radiations- CESP- UMR 1018 INSERM Date de modification : 14/08/2013

Plus en détail

RAPPORT 2013 SOUS LA DIRECTION DU Pr PHILIPPE MORLAT ET SOUS L EGIDE DU CNS ET DE L ANRS

RAPPORT 2013 SOUS LA DIRECTION DU Pr PHILIPPE MORLAT ET SOUS L EGIDE DU CNS ET DE L ANRS FR/HIV/0101/13 - Octobre 2013 - ViiV Healthcare SAS. Document réservé à l'usage exclusif de la visite médicale de ViiV Healthcare. Ne peut être ni copié, ni imprimé, ni cédé PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES

Plus en détail

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB régulateurs M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB : population hétérogène Foie fœtal et moelle osseuse B1 Plasmocytes Moelle osseuse T2-MZP LB de la zone marginale Périphérie Cellules souches LB immatures

Plus en détail