Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX WASSER BERLIN INTERNATIONAL 2013 Arab Day Allemagne, Berlin, 25 Avril 2013 Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions Khaled ZAABAR Chef de la Division Maîtrise de l Energie SONEDE

2 Plan de l Exposé 1- Présentation de la SONEDE 2- Les ressources en eau en Tunisie 3- Consommation en énergie à la SONEDE 4- Bilan des Actions de maîtrise de l énergie 4-1 Actions 4-2 Résultats 5- Perspectives énergétiques futures 5-1 Problématique énergique future 5-2 Plan de maîtrise de l énergie Projets en cours 6- Conclusion

3 1- PRESENTATION DE LA SONEDE La Société Nationale d'exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE): créée le 02 juillet Sa mission porte sur trois activités principales: la production de l'eau: production, traitement et transport. la distribution de l'eau: gestion et entretien du réseau et des équipements, gestion des abonnés. le développement: études, travaux et approvisionnements.

4 1- PRESENTATION DE LA SONEDE Désignation Chiffres de l année 2012 Population Totale Volume Total Produit 10,7 Millions d habitants 588 Millions de m3 Nombre d abonnés Taux de desserte Eaux de surface 56,8% Eaux souterraine 39,6% Eaux dessalées 3,6% 2,4 Millions Rendement Global du réseau 74,7 % 97,9 % : 100% urbain & 93,8% rural (SONEDE + DGGR) Autocontrôle de la qualité de l eau Effectif Longueur des réseaux Échantillons/an 7358 agents km Nombre de Réservoirs 1050 (capacité totale 1 Million de m3) Nombre de station de pompage et de production 1300

5 2- LES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Total ressources en eau : 4,6 milliards de m3/an - 41% : eaux souterraines - 59% : eaux de surface Stress hydrique: 430 m3/an/habitant : Ressources limitées. L utilisation de l eau en Tunisie est répartie comme suit : 83 % des ressources utilisées sont destinées à l Agriculture. 17 % des ressources utilisées sont destinées à l eau potable % seulement des ressources en eau ont une salinité inférieure à 1,5 g/l : Salinité relativement élevée - 86% des ressources de bonne qualité sont localisées dans le Nord du pays : grande disparité régionale

6 2- LES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Développement d une stratégie ayant pour objectifs: Atténuer le déséquilibre dans la répartition des ressources Subvenir aux besoins en eaux de tous les usagers de l eau en quantité et qualité requises Pour réaliser cette stratégie, la SONEDE a eu recours à plusieurs moyens dont essentiellement: Le transfert sur de longues distances L utilisation de ressources non conventionnelles : le Dessalement des eaux saumâtres Développement d une grande infrastructure de production et de transfert de l eau

7 3- CONSOMMATION EN ENERGIE A LA SONEDE Avec une telle infrastructure la SONEDE est classée comme l une des plus grandes entreprises consommatrices d énergie en Tunisie. La consommation a atteint, en 2012, l équivalent de 24Millions, soit 18% du chiffre d affaires de la société répartis comme suit: 330 GWh d électricité (98 ktep primaire) pour un montant de 22,5 Millions, dont 97% pour le fonctionnement de 1300 stations de production et de pompage d eau. 2 ktep de carburants pour l ensemble de son matériel roulant, pour un montant de 1,5 Millions.

8 3- CONSOMMATION EN ENERGIE A LA SONEDE RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE SUIVANT LE NOMBRE DE CENTRES DE CONSOMMATIONS CONSOMMATION PAR TYPE D UTILISATION 2012 Unité consommatrice Consommation en GWh pourcentage kwh/m3 dessalement 23 7 % 1,2 pompage % 0,4 forages % 0,5 Administrations 6 2 % TOTAL % 0,6 20% des Stations consomment 80%

9 4- BILAN DES ACTIONS DE MAITRISE DE L ENERGIE ( ) 4-1 Actions - Choix judicieux des contrats de fourniture d électricité en fonction des tarifs préférentiels de la STEG (TU, TPH) et optimisation des horaires de pompage, - Amélioration des programmes de maintenance : + affiner le programme préventif suivant les conditions de fonctionnement + maintenance conditionnelle: le renforcement des opérations de diagnostics techniques, -Acquisition d équipements de plus en plus performants: amélioration des cahiers des charges -Renforcement de la composante énergétique dans le choix du mode d alimentation en eau potable -Contrôle et suivi des véhicules et sensibilisation des conducteurs (à partir de 2009) -Sensibilisation et formation continues sur les techniques de maîtrise de l énergie.

10 4- BILAN DES ACTIONS DE MAITRISE DE L ENERGIE ( ) 4-2 Résultats Consommation des carburants(tep) ECONOMIE 2012/2008 : 25%

11 4- BILAN DES ACTIONS DE MAITRISE DE L ENERGIE ( ) 4-2 Résultats Consommation spécifique en Wh/m

12 4- BILAN DES ACTIONS DE MAITRISE DE L ENERGIE ( ) 4-2 Résultats Évolution du coût du kwh à tarif constant (base 1997 : sans tenir compte de l évolution du tarif d électricité) Réduction du coût de l énergie due: Optimisation du choix des contrats d électricité. Réduction de la puissance souscrite en pointe d électricité. Optimisation des heures de pompage.

13 4- BILAN DES ACTIONS DE MAITRISE DE L ENERGIE ( ) 4-2 Résultats Indices des prix en monnaie courante : base prix de vente STEG MT année 2000 indice du coût d'achat de l'électricité 225% indice du prix de vente moyen MT 200% 175% 150% 125% 100% 75% 50% 25% 0%

14 m3/jour 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE 5-1 Problématique Devant - Augmentation rapide et soutenue des prix de l énergie - Croissance de l'activité économique - Accroissement de la population Contre - Diminution continue des ressources conventionnelles: 350m3/an/hab en Ressources en Eau: Loin des centres de Consommation - Renforcement du transfert de l Eau sur de longues distances - Dessalement de l eau de mer : eau de mer Eaux saûmatres Total Année Augmentation importante de la consommation d Énergie dans le futur

15 5-2 Plan de maîtrise de l énergie 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE Face à cette situation et ces perspectives induisant des coûts énergétiques importants et qui pèsent de plus en plus lourd sur le prix de revient de l eau, la SONEDE a mis en place en parallèle aux efforts d amélioration des rendements du réseau, un plan de maîtrise de l énergie dans les domaines suivants: Efficacité énergétique: Les énergies renouvelables : Le gaz naturel : Direction de la maîtrise de l énergie créée au sein de la SONEDE,

16 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE 5-2 Plan de maîtrise de l énergie : a) Efficacité énergétique: OBJECTIFS limiter la consommation spécifique (Wh/m3) à 85% de sa valeur probable dans un scénario d évolution normale à l horizon Réduire de 10%,à l horizon 2020, le coût d achat de l électricité Réduire de 15%,à l horizon 2016, la consommation de carburants du matériel roulant par rapport à l année ACTIONS Réalisation des audits et des expertises énergétiques en collaboration avec l ANME et la GIZ. Mise en place d un système de management de l énergie (conforme ISO 50001) Installation d équipements et l utilisation des technologies permettant l amélioration de l efficacité énergétique et la régulation de la pression (ex: Variateurs de vitesses). Installation de systèmes intelligents pour l optimisation des horaires de pompages. Mise en place d un système de gestion de flotte des véhicules par GPS. Calcul du bilan carbone de la SONEDE : en collaboration avec l ANME Sensibilisation, formation et information continues de tous les intervenants et acteurs de la maîtrise d énergie à la SONEDE.

17 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE a) Réalisation des audits et des expertises énergétiques en collaboration avec l ANME et la GIZ - De Février 2012 à Février 2013 : réalisation des audits énergétiques par le bureau d études et de consulting Allemand Dorsch International consultants dans 14 stations de pompage et de dessalement

18 PRESSION (m) 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE a) Efficacité énergétique: (Régulation par variateur de vitesse à Menzel Jemil) - Ancienne régulation : manostatique (pression de démarrage de 2 bars, pression d arrêt de 3,5 bars) - Nouvelle régulation : variateur de vitesses ( consigne pression constante, consigne de pression variable) Performances énergétiques Pression abonné sans et avec variateur -Manostatique -V.V pcst -V.V p varabl 40 avec variateur sans variateur RESULTATS DE L EXPLOITATION - Pas de réclamations, pas de problèmes de manque de pression et fonctionnement adéquat des équipements. -Diminution substantielle de la consommation spécifique: de 189 Wh/m3(sans V.V) à 126 Wh/m3(avec V.V): - 33,4% -temps de retour sur investissement : 2,5 années

19 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE 5-2 Plan de maîtrise de l énergie b) Les énergies renouvelables : OBJECTIF à intégrer à concurrence de 10% de la consommation totale d énergie en 2020 ACTIONS Les projets concernent : Le solaire photovoltaïque le solaire thermodynamique : CSP la micro hydroélectricité l énergie éolienne,

20 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE b) Les énergies renouvelables : Le solaire photovoltaïque En cours d exécution 212kWc à la station de dessalement de Ben Guerdan (CONERGY) Appel d offres en 2013 pour 100kWc à la station de dessalement de GABES En cours d études : Plateforme flottante de 1MW Ghdir el golla (GRAND TUNIS) En cours d études : 500 kwc au Site PK11 (SFAX) En cours d études : 500 kwc CPV à Lessouda (SIDI BOUZID) Ben guerdan gabes ghdir el golla lessouda PK11

21 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE b) Les énergies renouvelables : Le solaire thermodynamique 2014:Pré étude Projet pilote d énergie solaire à concentration de 1MW à chott el Fejij

22 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE b) Les énergies renouvelables : La micro hydroélectricité Potentiel hydro-électrique identifié au niveau des brises charges: 2MW Projet pilote microcentrale hydro-électrique de 50 kw, en collaboration avec l ANME et la GIZ (SKAT) Investissement : 80 milles 300 MWh/an Prix de revient: 21 /MWh (prix d achat de la STEG : 64 /MWh) VAN basée sur les valeurs nominales est égale à environ 250 milles Le délais de récupération est de 5 ans Mannoubia Bas: Courbe de débits classés (en l/s) % 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90%

23 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE b) Les énergies renouvelables : L énergie éolienne, Etude du potentiel éolien en collaboration avec l ANME et la GIZ. Projet pilote de 1,2 MW à Sidi el Bechir (Gouvernorat de Bizerte) 2014 : Pré-étude d un parc éolien (30MW). - Vitesse de vent moyenne estimée à 24m d'altitude: 8 m/s Facteur de charge élevé: 40%

24 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE c) Le Gaz Naturel OBJECTIF substituer l'énergie électrique pour assurer le pompage de l'eau à concurrence de 10% de la consommation totale d énergie en 2016 ACTIONS Utilisation du gaz naturel en tant que solution alternative

25 5- PERSPECTIVE ENERGETIQUE FUTURE c) Le Gaz Naturel : complexe de production et de pompage à belli Il est constitué de deux grandes stations de pompage (eau brute et eau traitée à partir du canal des eaux du nord) et d'un site de traitement d eau (4, 3 m3/s). Il représente la principale ressource d'eau des régions du cap bon, sfax et du sahel (près de 4 millions d habitants) Avec une consommation électrique totale à partir du réseau électrique MT STEG d environ 55 GWh pour un montant hors TVA de 3,5millions. La substitution de l'énergie électrique STEG par le gaz naturel STEG peut être engagée à travers l une des variantes suivantes : - la production de l'électricité par le gaz pour l'alimentation du complexe de belli - l'installation de moteurs thermiques accouplés directement sur les pompes Opportunité: *Prix du gaz naturel en Tunisie : 0,13 /m 3 ou 12,6 /MWh thermique *Coût du kwh produit: 48 /MWh (prix d achat de la STEG : 64 /MWh) Les travaux suivants sont à engager dans la pré-étude: * vérification des aspects environnementaux, et juridiques (STEG, ANME,..) * évaluation technico-économique des actions identifiées * évaluation des investissements nécessaires Proposition d un plan d actions : Durée de réalisation et planning d intervention ce projet est proposé dans le but de: *réduire la facture énergétique *sécuriser la production d'eau (problèmes vécus en été 2012)

26 6- CONCLUSION La réalisation d importants projets d efficacité énergétique et des énergies renouvelables suppose : la mise en œuvre d un réseau de coopération en matière d échanges d expériences et d innovation technologiques. la mobilisation de financements relativement conséquents. Notamment par le recours aux opportunités offertes par les Mécanismes de Développement propre. Au-delà de la satisfaction des besoins futurs, ce plan ambitieux permettra à la SONEDE de se situer dans une position avant-gardiste dans les domaines du développement durable et la valorisation des ressources renouvelables.

27 27

Energies Renouvelables et cogénération: Appui et Services offerts par STEG ER

Energies Renouvelables et cogénération: Appui et Services offerts par STEG ER Journée sur les énergies renouvelables: réalité et opportunités de développement Energies Renouvelables et cogénération: Appui et Services offerts par STEG ER Par : M. Habib NASRI Directeur Général STEG

Plus en détail

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat. Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.tn marrouchbar@yahoo.fr Sfax, le 25 Février 2015 PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Principe du photovoltaïque Effet photovoltaïque: Conversion rayonnement solaire en énergie électrique Conversion directe de l énergie du

Plus en détail

STEG ER: Développement des Projets ER en Tunisie. Amin CHTIOUI Séminaire AHK - Tunis, le 24/06/14

STEG ER: Développement des Projets ER en Tunisie. Amin CHTIOUI Séminaire AHK - Tunis, le 24/06/14 STEG ER: Développement des Projets ER en Tunisie Amin CHTIOUI Séminaire AHK - Tunis, le 24/06/14 Sommaire Présentation de STEG ER Développement des projets ER en Tunisie STEG ER Juin 2014 2 Présentation

Plus en détail

Promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique ENERGIE & BÂTIMENT Ali BEN HMID Expert Senior Tunis, le 24 Mai 2012 Seite 1 La GIZ en Tunisie Deutsche Gesellschaft für Internationale

Plus en détail

Projet ER2E. Promotion des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Projet ER2E. Promotion des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Projet ER2E Promotion des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique 2003-2013 Réalisations du projet Promotion des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique en Tunisie Juin 2013

Plus en détail

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso 1 l Efficacité Energétique & le Solaire pour un Développement Durable de l Afrique Tahar

Plus en détail

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations PRESENTATION DU CDER Institution publique sous la tutelle du Ministère de l Énergie et des Mines Création du

Plus en détail

L Eau et l Energie quelle approche stratégique de gestion commune?

L Eau et l Energie quelle approche stratégique de gestion commune? Atelier régional Economie des changements climatiques : la gouvernance mondiale et les enjeux locaux L Eau et l Energie quelle approche stratégique de gestion commune? Dr Raoudha Gafrej r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Banque Européenne d Investissement

Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Banque Européenne d Investissement Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Dr. Edouard Perard Economiste Division Eau et Gestion des Dechets 29/10/2014 1 Le dialogue en perspective I. Le contexte du dialogue pour la BEI : exemple de la relation

Plus en détail

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable Comité opérationnel énergies renouvelables 1 Club Chaleur renouvelable Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable ASSOCIATION DES MAITRES D OUVRAGE EN GEOTHERMIE AGEMO Préambule

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de L Energie, des Mines, de l Eau et de L Environnement Chargé de l environnement Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

Tunisie : une politique nationale d efficacité énergétique

Tunisie : une politique nationale d efficacité énergétique Tunisie : une politique nationale d efficacité énergétique NEJIB OSMAN/JUILLET 2012 Nejib Osman est directeur Études et Planifications à l Agence Nationale pour la Maîtrise d Energie (ANME) en Tunisie.

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 Fethi HANCHI Directeur de l Utilisation Rationnelle de l Energie Agence Nationale pour la Maîtrise

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

Protarget AG. Présentation de la société. La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel

Protarget AG. Présentation de la société. La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel Protarget AG Présentation de la société Le Maroc La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel Novembre 2014 Notre motivation Le potentiel d'afrique Les déserts de ce monde reçoivent plus

Plus en détail

Energy Management System & ISO 500001

Energy Management System & ISO 500001 Energy Management System & ISO 500001 Tunis 29 janvier 2013 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations Kawther LIHIDHEB UEEI ANME Plan de

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

La mobilité urbaine à Sfax: réalité et perspectives

La mobilité urbaine à Sfax: réalité et perspectives La mobilité urbaine à Sfax: réalité et perspectives Mohamed Eleuch: Directeur régional du Transport à Sfax Dr. Riadh Haj Taieb: Spécialiste en transport urbain 25 Septembre 2014 Casablanca Plan de l exposé

Plus en détail

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen Les Enjeux énergétiques en méditerranée (2 ème séance Panel 3) Rôle de l interconnexion Tuniso-Italienne dans le développement des échanges de l énergie électrique en Méditerranée Présenté par Ameur Bchir

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

P an n d e d l a p r p ésent n ation

P an n d e d l a p r p ésent n ation Journée d information EnergyManagement System & ISO 50001 Tunis 7 Décembre 2012 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations KawtherLIHIDHEB

Plus en détail

Genève Cité de l énergie

Genève Cité de l énergie COMMUNIQUE DE PRESSE Genève Cité de l énergie Le 29 septembre, la Ville de Genève se verra décerner officiellement le label suisse Cité de l énergie. Attribué par l Office fédéral de l énergie et l Association

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2009 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française

Plus en détail

Table Ronde Energie Solaire à Sfax 25 février 2015

Table Ronde Energie Solaire à Sfax 25 février 2015 Mis en œuvre par la: En coopération avec: Financé par: Table Ronde Energie Solaire à Sfax 25 février 2015 Seite 1 Table des matières I. Le projet «Développement du Marché Solaire» (DMS) II. Les actions

Plus en détail

Synergies NAMAs et outils de comptabilité GES : le cas du Bilan carbone tunisien

Synergies NAMAs et outils de comptabilité GES : le cas du Bilan carbone tunisien Synergies NAMAs et outils de comptabilité GES : le cas du Bilan carbone tunisien Atelier de travail «MRV des NAMAs» Tunis Tunisie, 17 18 Décembre, 2013 ADEME ET COOPERATION A L INTERNATIONAL Mars 2013

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

Atelier «énergie, climat et développement durable : quels rôles pour les collectivités locales?» Eléments de contexte et de débat

Atelier «énergie, climat et développement durable : quels rôles pour les collectivités locales?» Eléments de contexte et de débat 1 INTRODUCTION Par la loi du 13 juillet 2005, la France s est dotée d une nouvelle stratégie énergétique. Dès 2010, 10% de ses besoins devront être couverts par des sources renouvelables, contre 7% aujourd

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN. Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre

NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN. Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre Avril 2012 Table des matières AVANT-PROPOS... 4 1. INTRODUCTION... 6 2. LE PST, COMPOSANTE MAJEURE DE LA

Plus en détail

Expérience Tunisienne dans l Efficacitl l Industrie: Politique, Instruments & RéalisationsR

Expérience Tunisienne dans l Efficacitl l Industrie: Politique, Instruments & RéalisationsR FORUM ECO-CITIES CITIES Marseille, 11-12 octobre 2011 Expérience Tunisienne dans l Efficacitl EfficacitéEnergétique dans l Industrie: Politique, Instruments & RéalisationsR Kawther LIHIDHEB UEEI ANME Plan

Plus en détail

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Marzouki Abderrazak Direction Générale de l environnement et de la Qualité Vie Ministère de l Agriculture et de l Environnement Tunisie Atelier

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Siège du Ministère le 22 Mai 2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Principaux objectifs et priorités du ministère pour l année 2014... 3 3. Bilan des

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DE MAÎTRISE DE L ENERGIE. Objectifs, moyens et enjeux

STRATEGIE NATIONALE DE MAÎTRISE DE L ENERGIE. Objectifs, moyens et enjeux République Tunisienne Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie STRATEGIE NATIONALE DE MAÎTRISE DE L ENERGIE Objectifs, moyens et enjeux Juin 2014

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Projet d Efficacité Énergétique dans le secteur Industriel -1-

Projet d Efficacité Énergétique dans le secteur Industriel -1- e pour la Maîtrise de l'énergie Efficacité Energétique dans le secteur Bâtiment Hôtel El Mouradi Africa - 31 mai 2010 Programme d Efficacité Energétique dans le secteur Industriel Cas de la Tunisie Kawther

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region:

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: Side Event for German Pavilion The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: The Moroccan Solar Plan and its role in bridging the nexus between climate and energy policies **** Intervention

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé.

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Mercredi 14 octobre 2015, 13 h 35 14 h 20 Espace Congrès: Rio de Janeiro 3 +11 TWh cumac générés depuis 2013 +100

Plus en détail

Plan. PROJET ENERGIE SOLAIRE A NEFTA: Soleil de Nefta. 1. La ville de Nefta. 1. La ville de Nefta. 2. Environnement riche et écologiquement diversifié

Plan. PROJET ENERGIE SOLAIRE A NEFTA: Soleil de Nefta. 1. La ville de Nefta. 1. La ville de Nefta. 2. Environnement riche et écologiquement diversifié PROJET ENERGIE SOLAIRE A NEFTA: Soleil de Nefta 1. La ville de Nefta Plan 2. Environnement riche et écologiquement diversifié 3. CONSTAT SEVERE: L oasis ne permet plus une variété de production, le tourisme

Plus en détail

Ville de Lorient Achat d énergie sur marché

Ville de Lorient Achat d énergie sur marché Ville de Lorient Achat d énergie sur marché Bilan Energétique Consommation Energie Finale (GWh) Consommations d'énergie finale 2011 (GWh) Patrimoine de la ville de Lorient Résidentiel Territoire Ville

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau

Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau 1. DVP : Que boit Jean-Claude Van Damme? 1. DVP : Que boit Jean-Claude Van Damme? Chapitre XII. La question de l accès à l eau Introduction :

Plus en détail

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Le service de l électricité de Uturoa La production d électricité à Uturoa remonte aux années

Plus en détail

Surveillance de la Qualité de l Air en Tunisie

Surveillance de la Qualité de l Air en Tunisie Ministère de l Environnement et de Développement Durable Agence Nationale de Protection de l Environnement Département Contrôle et suivi de la pollution Service Pollution Atmosphérique Surveillance de

Plus en détail

LE TRANSPORT URBAIN EN TUNISIE

LE TRANSPORT URBAIN EN TUNISIE LE TRANSPORT URBAIN EN TUNISIE Thème présenté par Mounira Yahyaoui Directrice Générale de la Planification et des Etudes Ministère du Transport 11 Décembre 2012 1 Le transport urbain de voyageurs comporte

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT AUDIT ENERGETIQUE Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT Audit Energétique Saint Sebastien sur Loire - Janvier 2007 Vestiaires stade des Gripôts - 1/11 503 - VESTIAIRES DES GRIPOTS copyright IGN

Plus en détail

Groupes électrogènes à gaz

Groupes électrogènes à gaz cat CG132 Groupes électrogènes à gaz Cat CG132 DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES PLUS INTELLIGENTES SECTEURS TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Les centres de production industriels, les complexes de loisirs, les centres

Plus en détail

POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE

POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE Geneva, 18-21 th April 2011 1 Sommaire I- Situation énergétique de la Tunisie II- Stratégie Nationale de la Maîtrise de l Energie 2-1 Présentation 2-2

Plus en détail

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 La direction de l Hôpital général juif (HGJ) s'engage { respecter ses engagements en matière d environnement,

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Solaire Expo 2015 en partenariat avec REUNET Conférence sur l énergie solaire et l efficacité énergétique

Solaire Expo 2015 en partenariat avec REUNET Conférence sur l énergie solaire et l efficacité énergétique Sous l égide du Ministère de l Habitat et de la Politique de la Ville Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Solaire Expo 2015 en partenariat

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE Choix Technique au moindre coût Juin 2009 CHOIX STRATEGIQUE STEG a entrepris (1974-1975) pour l ER: Un audit technique montra que le

Plus en détail

Newsletter presse n 14

Newsletter presse n 14 Direction des Relations avec les Médias N 183 /DRM/2011 Newsletter presse n 14 Edition électronique Septembre 2011 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 1 Sommaire Programmes de Distribution

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE

AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE PLAN D ACTION DE L ADEREE POUR PROMOUVOIR LES ENERGIES RENOUVELABLES - CAS DE LA BIOMASSE-ENERGIE Abdelhaq

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

Statistiques énergétiques France

Statistiques énergétiques France Statistiques énergétiques France Avril 2001 180 160 140 120 Indice base 100 en 1973 Produit intérieur brut en volume Consommation totale d'énergie primaire 100 80 Consommation Émissions de CO2 60 de produits

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Le marché solaire thermique en Tunisie

Le marché solaire thermique en Tunisie Le marché solaire thermique en Tunisie Situation actuelle et perspectives Octobre 2013 Christopher Gross Projet «Promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique en Tunisie» Deutsche

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

Enabling PV dans la région MENA. Analyse du marché solaire photovoltaïque en Tunisie

Enabling PV dans la région MENA. Analyse du marché solaire photovoltaïque en Tunisie Enabling PV dans la région MENA Analyse du marché solaire photovoltaïque en Tunisie Publié par: Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH Dag-Hammarskjöld-Weg 1-5 65760 Eschborn,

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Termes de références. Étude de faisabilité sur le Mobile Banking

Termes de références. Étude de faisabilité sur le Mobile Banking Termes de références Étude de faisabilité sur le Mobile Banking Date limite 22/04/2013 Pays : Tunisie Institution : Secteur : Microfinance Partenaire : Union Européenne Date d émission : 10/04/2013 Date

Plus en détail

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique République Tunisienne Ministère de l Intérieur Municipalité de Sfax Workshop International Francophone «MRV des NAMAs Tunis le 17&18 décembre 213 Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Conférence RICS + ADI

Conférence RICS + ADI Conférence RICS + ADI Loi NOME et Immobilier 22/01/2015 Sommaire 1 Le marché de l Electricité 2 3 4 La loi NOME L achat sur le marché libre Les impacts sur l immobilier 5 Annexes Copyright Allianz SE 15-01-22

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Devis-type pour l'installation d'une pompe à chaleur source APAVE Mise à jour : 21/09/10

Devis-type pour l'installation d'une pompe à chaleur source APAVE Mise à jour : 21/09/10 Devis-type pour l'installation d'une pompe à chaleur source APAVE Mise à jour : 21/09/10 Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. L'AGEDEN ne peut être

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique

Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique Logiciel d analyse de projets sur les énergies propres Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique Cliquez ici pour démarrer Description et organigramme Code de couleur Manuel en ligne Feuilles

Plus en détail

Autonomie des systèmes

Autonomie des systèmes Autonomie des systèmes Bilan énergétique et optimisation Julien Werly, ingénieur R&D électronique Le CRT CRESITT est soutenu par Autonomie des systèmes Définition : Un module autonome en énergie et en

Plus en détail

investissement territorial dans les projets photovoltaïques

investissement territorial dans les projets photovoltaïques investissement territorial dans les projets photovoltaïques Les missions du groupe Caisse des Dépôts La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l'intérêt

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Contexte et objectifs Principes de fonctionnement Exemples 1 Association Loi 1901 - à but non lucratif Indépendante Créée en 1978 1600 adhérents 14 groupes régionaux

Plus en détail

Les énergies renouvelables au Maroc situation actuelle et perspectives

Les énergies renouvelables au Maroc situation actuelle et perspectives Les énergies renouvelables au Maroc situation actuelle et perspectives L ONEE Branche Electricite EN CHIFFRES - FIN 2011 Plus de 8 680 collaborateurs Plus de 4,5 millions de clients Un chiffre d affaire

Plus en détail