Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE"

Transcription

1 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition géométrique et métrique de son INFRASTRUCTURE et de sa SUPERSTRUCTURE. Les documents de référence permettant l exécution de l ossature de l ouvrage s appellent des PLANS DE COFFRAGE DE PLANCHERS (plans d exécution). 2. Généralités sur les plans de coffrage de planchers : Un bâtiment comportant plusieurs niveaux, donc plusieurs planchers, la désignation des plans de coffrage des planchers sera fonction de la localisation de l étude (plan de coffrage du plancher bas sur Vide Sanitaire, du plancher haut du Sous Sol, du Rez de Chaussée, du 1 er étage,.). De cette façon les modifications potentielles de l ossature sur certains niveaux pourront être facilement identifiable. Pour une exécution correcte, les dessins de coffrage de planchers devront préciser les formes et les dimensions des différents ouvrages à réaliser en béton armé (dalles, poutres, poteaux, voiles,.) ou en maçonneries. Ceux-ci seront représentés bruts, c est-à-dire sans enduits ni revêtement de sol. 1 GCI 1 1 / 8

2 3. Représentation graphique des plans de coffrage de planchers: Principe de représentation des plans de coffrage : En supposant que l on souhaite représenter le plan de coffrage du plancher haut du Rez de Chaussée, on effectue une coupure virtuelle horizontale située à un mètre au dessus du plancher bas du même Rez de Chaussée. Rez de chaussée 1.00 A A Une fois la coupure réalisée, on élimine la partie inférieure du bâtiment et on effectue la projection des éléments restants sur un plan de projection ( P ) horizontal. = Vue de dessous 1 GCI 1 2 / 8

3 Norme de représentation : Eléments représentés Type de traits Représentation graphique associée Poteaux Trait renforcé + pochage Voiles BA BBM Trait renforcé + représentation normalisée béton maçonnerie Poutres Trait fort Trémies Trait fin + pochage ou Axes Trait mixte fin 1 GCI 1 3 / 8

4 Repérage des éléments de structure : Pourquoi? : Chaque poteau, poutre ou voile ayant des dimensions et des dispositions constructives (armatures) bien précises, il est important de repérer à l aide de valeurs numériques et des lettres les éléments constitutifs de la structure. 1- POTEAUX : Ils sont repérés par la lettre P (en trait renforcé), suivie d un numéro, exemples : P1, P2, 2- POUTRES : Elles sont repérées par un numéro suivi de la section indiquée entre parenthèses. Préciser dans l ordre suivant : largeur et hauteur (attention aux poutres incorporées dans le plancher). 4- CONSOLES : Elles sont repérées par la lettre majuscule C, suivie d un numéro. 1 GCI 1 4 / 8

5 4. Cotation des plans de coffrage de planchers: Comme tous les plans d exécution de bâtiments, ceux-ci sont destinés à la réalisation d un ouvrage et, de ce fait la cotation doit être pensée, organisée pour cela. Cotation extérieure a) Cotes des axes principaux (files) sur lesquels sont disposés les poteaux, poutres et voiles. b) Cotes des décrochements de façades s ils existent. c) Cote totale. Cotation intérieure d) Cotation de nu à nu des porteurs verticaux. e) Dimensions des trémies et éventuellement leurs cotes de positionnement par rapport à un mur ou une poutre. f) L épaisseur de la dalle inscrite dans deux cercles en trait fin. 200 g) Cote de niveau de la partie supérieure du plancher considéré Cote des excentrement de certaines parties d ouvrage. - Dimensions des poteaux, poutres et voiles. 1 GCI 1 5 / 8

6 1 GCI 1 6 / 8

7 5. Les coupes verticales : En association aux plans de coffrage des différents planchers il est possible de joindre des coupes verticales effectuées partiellement ou sur toute la hauteur du bâtiment. Représentation graphique des éléments : Eléments représentés Type de trait Fondations Trait renforcé ou fort selon la position du plan de coupure Voiles, poteaux, poutres Plancher Trait renforcé Attention les cotes sont en cm Cotation d exécution : On indique habituellement : - la hauteur sous plafond et les épaisseurs des différents planchers, - la hauteur de chaque poutre visible sur la coupe ainsi que la hauteur de passage entre la poutre et le sol, - les cotes de hauteur et de positionnement de toutes les baies visibles sur la coupe, - les cotes de niveau des différents planchers. 1 GCI 1 7 / 8

8 6. Exercice d application : En retenant le plan de coffrage de plancher ci-dessous, dessiner sur un format A4, à l échelle 1/50, la coupe verticale BB. 1 GCI 1 8 / 8

4 - Dessins de fondations

4 - Dessins de fondations 1 ère STI Génie Civil Dessins de bâtiment 4-Dessins de fondations 4 - Dessins de fondations Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés supportant la construction

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier Projet de M. et M me Dupont Composition du dossier : Maquette 3D Et d autres documents sous formes de fichiers dans M:/BERTRAND/2TEB/Tableau /2TEBEE/Projet de M et M me DUPONT/ Technicien d Etudes du Bâtiment

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

Guide pour Structure Ossature Bois

Guide pour Structure Ossature Bois L C C B SARL 93 Grand Rue 67290 WEISLINGEN Tel: 03-88-01-59-83 Email : lccb.lenser@wanadoo.fr Guide pour Structure Ossature Bois Dans ce guide certaines touches sont modélisées par les touches suivantes

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/6 Semestre 1 Base d'exécution 2 (dessin professionnel) 40 périodes selon OrFo Introduction au dessin technique "Expliquer l importance du dessin technique comme moyen de communication." Support

Plus en détail

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan Correction du partiel 1 : semestre 2 La salle d honneur de l hôtel de ville de Grenoble est une œuvre de Marcel Novarina. Certains l ont attribué à Auguste Perret, et je pense que Novarina aurait été flatté

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie GCI 107 - Communication graphique en ingénierie Démonstrations et exercices dirigés sur Catia V5 - Semaine #1 Version 1.0 Table des matières DÉMONSTRATION #1 : Solide extrudé... 2 DÉMONSTRATION #2 : Solide

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E1 CONSTRUCTION BATIMENT GROS-ŒUVRE. Sous épreuve A1 Unité 11

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E1 CONSTRUCTION BATIMENT GROS-ŒUVRE. Sous épreuve A1 Unité 11 BACCALAUEAT POFESSIONNEL CONSTUCTION BATIMENT GOS-ŒUVE EPEUVE E1 Sous épreuve A1 Unité 11 ETUDE SCIENTIFIQUE et TECHNOLOGIQUE D UN OUVAGE et / ou D UN SYSTEME A l issue de l épreuve, seul les documents

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

L'interface s'affiche

L'interface s'affiche REALISATION D'UN PLAN DE COFFRAGE A L'AIDE DE REVIT Ouvrir REVIT Ouvrir un Gabarit structure dans le choix de type de s L'interface s'affiche Lycée Jean Lurçat - MARTIGUES Page 1 sur 33 Ouvrir le fichier

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives Centre d Intérêt CI 11 REPRESENTER ET CONCEVOIR REPRESENTATION GRAPHIQUE DU REEL Normes de représentation COURS 2 Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives 1 La projection orthogonale

Plus en détail

REPRISES EN SOUS-OEUVRE

REPRISES EN SOUS-OEUVRE REPRISES EN SOUS-OEUVRE INTRODUCTION Le terme reprise en sous-oeuvre est utilisé chaque fois que l'on réalise un ouvrage devant assurer une nouvelle transmission des charges. Ce problème se pose dans deux

Plus en détail

Maison de l Urbanité

Maison de l Urbanité Les critères minimaux de salubrité dans le cadre des petits logements Maison de l Urbanité 15 septembre 2010 DGO 4 - DEPARTEMENT DU LOGEMENT Bases réglementaires Code Wallon du Logement, art. 10 : 1 :

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX FRANCE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : PERIN & Cie/TPM 102 rue de Vannes 35600 REDON Objet : Détermination

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

exo D50 DQE Gros-Oeuvre Réhabilitation

exo D50 DQE Gros-Oeuvre Réhabilitation exo D50 DQE Gros-Oeuvre Réhabilitation Sommaire 1 Travail à réaliser 3 1.1 Questionaire 3 1.1.1 Ouverture dans mur porteur 3 1.1.2 Trémie plancher 4 1.1.3 Proposition de réponses 7 1.2 Travail dirigé 7

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

Dessin 2D et perspective

Dessin 2D et perspective CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Dessin 2D et perspective Cours Réf. Programme: S53-Représentation géométrique du réel Comp. visées: A3-25, E1-02, E2-07 v1.1 Lycée Richelieu 64, rue Georges Sand

Plus en détail

SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS

SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS CESFA BTP CAO - DAO SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS PRESENTATION : La descente de charge sera faite en modélisant la structure en 3D à l aide du logiciel Autodesk Concrete Building Structures.

Plus en détail

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9.

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9. Astuces sur Revit 9.1 Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Etape 1 : poser le problème sur le papier Etape 2 : choisir le bon gabarit Etape 3 : définir les sous-catégories

Plus en détail

Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures)

Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures) D G E P E X A M E N S 2 0 0 9 FIN D APPRENTISSAGE DES DESSINATEURS EN GÉNIE CIVIL ÉPREUVE : EXPERTS DATE : A disposition : Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures) Elargissement d une

Plus en détail

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 Note information «BBC Système» «BBC Système» est un système constructif bois-béton breveté ( dépôt INPI 12/50382) pour les immeubles

Plus en détail

DIAGNOSTICS HABITAT. Adresse internet : maud.joseph3@wanadoo.fr RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE(S) BATIMENT(S)

DIAGNOSTICS HABITAT. Adresse internet : maud.joseph3@wanadoo.fr RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE(S) BATIMENT(S) RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE(S) BATIMENT(S) (DECRET 2006-1114 du 5 SEPTEMBRE 2006). Arrêté du 7 mars 2012 modifiant l arrêté du 29 mars 2007. Etabli en respect de la norme

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

Advance Béton 7.1 SP3 Contenu

Advance Béton 7.1 SP3 Contenu Advance Béton 7.1 SP3 Contenu TECHNOLOGIE Compatibilité Echange au format GTC avec Advance Structure 2.1-SP1 et Revit Structure 4. Amélioration de la sauvegarde des fichiers au format AutoCAD 2004. Suppression

Plus en détail

EVOLUTION Advance Béton 8.1

EVOLUTION Advance Béton 8.1 EVOLUTION Advance Béton 8.1 MODÈLISATION DE STRUCTURES PLANS DE COFFRAGE PLANS D ARMATURES SOMMAIRE TECHNOLOGIE... 5 Techno 1 : Compatibilité avec les plateformes Autodesk... 5 Techno 2 : Compatibilité

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN Jean-Pierre GOUSSET Série Technique des dessins du bâtiment DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN 2e édition enrichie ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FORMATION CONTINUE Principes Exercices Groupe Eyrolles, 2011,

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANS D UNE CONSTRUCTION LES DIFFERENTS PLANS D UNE CONSTRUCTION

LES DIFFERENTS PLANS D UNE CONSTRUCTION LES DIFFERENTS PLANS D UNE CONSTRUCTION Ph. Calvisi / 5ème / Architecture Architecture Etude : Plan de situation : Le plan de situation précise la position géographique de votre parcelle dans la commune ou le lotissement. Plan de masse : Le

Plus en détail

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre Béton cellulaire Ytong Béton cellulaire Ytong Introduction générale à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieux de nos connaissances

Plus en détail

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 Il sera tenu compte de la qualité de la présentation et de l expression des résultats numériques en fonction de la précision

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT 1 BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT N 154712 20 FRACTIONNABLE POUR CUVETTE SUSPENDUE - PRESENTATION Présentation générale / plan de montage Réglage rapide Tube de commande Tunnel de service Pattes d'appui mural

Plus en détail

Initiation au logiciel Autodesk REVIT Structure

Initiation au logiciel Autodesk REVIT Structure Initiation au logiciel Autodesk REVIT Structure Table des matières 1 - PREAMBULE :...3 2 - PRESENTATION DE L INTERFACE :...4 2.1 - Le ruban :...4 2.2 - Barre des options :...4 2.3 - L arborescence du projet

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION

RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aménagement de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect des règles

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 Sommaire 1 MUR EXTÉRIEUR 1.1 Isolation en laine minérale 1.2 Isolation en fibres de bois douces 1.3 Isolation en cellulose 1.4 Isolation en polystyrène expansé

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE?

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? STS Génie Optique Technologie ETUDE DES CONSTRUCTIONS Cours Dessin technique DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? Une pièce réelle a une existence matérielle. Elle occupe un espace à 3 dimensions.

Plus en détail

Droits d auteur, licence et restrictions

Droits d auteur, licence et restrictions Préface - v.02.1 Ces notes de cours sont destinées au cours de Dessin d Architecture et au cours d Atelier. Elles reprennent les conventions de dessin à utiliser pour le dessin de plans techniques. Ce

Plus en détail

B4 Détails techniques

B4 Détails techniques B Détails techniques B B. Détails techniques B.. B.. B.. B.. B..8 Blocs collés B...a Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de mise en œuvre. B...b Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de

Plus en détail

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010 Lecture de plan bâtiment Mai 2010 Représentation des volumes Du volume au plan... Plusieurs vues sont nécessaires pour comprendre et représenter une construction! Introduction La lecture de plan de bâtiment,

Plus en détail

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx Juillet 2010 POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx BÂTI-SUPPORTS QFx - SITUATIONS DE MONTAGE page 1 TYPES D'INSTALLATIONS COMPATIBLES DEVANT LA CLOISON / LE MUR DANS LA CLOISON DERRIÈRE LA CLOISON

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

LE DESSIN BATIMENT. «Représentation Orthogonale»

LE DESSIN BATIMENT. «Représentation Orthogonale» LE DESSIN BATIMENT. «Représentation Orthogonale» S2.2: LES CONVENTIONS ET NORMES D EXPRESSION. S2.5: REALISATION GRAPHIQUE. Feuille : 1/5 1 -) DEFINITION: En dessin technique, toute pièce est représentée

Plus en détail

Diagnostics accessibilité ERP St Etienne de Crossey

Diagnostics accessibilité ERP St Etienne de Crossey Diagnostics accessibilité ERP St Etienne de Crossey Diagnostics accessibilité ERP - St Etienne de Crossey PLAN Accessibilité obligations réglementaires Application aux ERP existants Accessibilité exigences

Plus en détail

DOSSIER SUJET CANTINE GARDERIE. Ce dossier contient : Optimisation de production. Etude d une terrasse bois. Modification de produit

DOSSIER SUJET CANTINE GARDERIE. Ce dossier contient : Optimisation de production. Etude d une terrasse bois. Modification de produit DOSSIER SUJET CANTINE GARDERIE Ce dossier contient : Question Question 2 Question 3 Question 4 Question 5 Question 6 Question 7 Optimisation de production Etude d un agencement Etude d une terrasse bois

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012)

VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012) VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012) CAPITELLES ET MURS DE CLÔTURE EN LIMITE DU DOMAINE PUBLIC SUBVENTION MUNICIPALE «AIDE Á LA PIERRE» RÈGLEMENT D ATTRIBUTION

Plus en détail

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique Commande de Missions Demande de Devis N : Reçu : Échéance : Facturation à : Projet : adresse : adresse du projet : BP : CP : CP : Ville : Ville : Position GPS : Tel : Fax : Google Maps Lien vers un mode

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Travaux de groupes - déroulement de la séance

Travaux de groupes - déroulement de la séance /8 La durée préconisée est de 3 h soit deux séances d 1h30 Les élèves sont répartis par thèmes de travail sur 8 groupes. Chaque groupe de travail dispose d un diaporama, d une fiche de travail relative

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE DE BATIMENT DESSINS DE COFFRAGE S T I 2 D

DESSIN TECHNIQUE DE BATIMENT DESSINS DE COFFRAGE S T I 2 D DESSIN TECHNIQUE DE BATIMENT DESSINS DE COFFRAGE S T I 2 D STI2D Sommaire Sommaire DESSINS DE COFFRAGE... 2 I - PLAN DE COFFRAGE... 2 1 / Définition... 2 1-1 / Principe d obtention d un plan de coffrage...

Plus en détail

2D - 3D. La représentation 2D-3D

2D - 3D. La représentation 2D-3D Dossier HABITAT - Représenter l objet technique 2D - 3D 2010-2011 La représentation 2D-3D Situation de départ : Nous devons vendre notre pavillon et les futurs acheteurs désirent avoir un plan des différentes

Plus en détail

Chapitre n 3: Les escaliers

Chapitre n 3: Les escaliers Capitre n 3: Les escaliers I. généralités : Collet Mur d'éciffre Palier intermédiaire Palier Cage d escaliers Ligne de foulée à Emmarcement 0.5 m du collet Contre-marce palier Palier L g Mur d'éciffre

Plus en détail

Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement. Rajouts. Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire

Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement. Rajouts. Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Rajouts Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire Août 2004 1table des matières Introduction 2 Plan de terrain

Plus en détail

Manuel pour le calcul de l énergie grise des bâtiments MINERGIE-A, MINERGIE-ECO, MINERGIE-P-ECO et MINERGIE-A-ECO

Manuel pour le calcul de l énergie grise des bâtiments MINERGIE-A, MINERGIE-ECO, MINERGIE-P-ECO et MINERGIE-A-ECO Manuel pour le calcul de l énergie grise des bâtiments MINERGIEA, MINERGIEECO, MINERGIEPECO et MINERGIEAECO 1. Energie grise et cahier technique SIA 2032 Le calcul de l énergie grise pour MINERGIEA, MINERGIEECO,

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

L'accessibilité des commerces

L'accessibilité des commerces L'accessibilité des commerces Application de la Loi du 11 Février 2005 ADELPHEA Conseils en Collectivités 3, Chemin du Vieux-Tessy 74370 - METZ-TESSY Réunion d'information du 7 Février 2011 adelphea@dbmail.com

Plus en détail

C3 Plancher en bois avec support de sol coulé

C3 Plancher en bois avec support de sol coulé Arts de bâtir: Pays: C3 Plancher en bois avec support de sol coulé France PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Plancher bois avec support de sol coulé - Structure porteuse en poutres et/ou solives

Plus en détail

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain,

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, Dessin Industriel LECTURE DE PLANS BATIMENT p1 Présentation La lecture de plan de bâtiment, va vous permettrent de décoder, analyser, tous types de dessins et de documents qui interviennent dans un projet

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS

RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS Service Immobilier RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS VENTE PAR L ETAT MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE DU BÂTIMENT DIT «B QUARTIER DE DALESME» A POITIERS

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits)

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) COTATION G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) La spécification géométrique des produits, symbolisée GPS, consiste à définir, au travers d un dessin de définition : La forme, les dimensions

Plus en détail

Réalisation d une maquette

Réalisation d une maquette Dossier HABITAT - Réaliser l objet technique d une maquette 2010-2011 La réalisation d une maquette Situation de départ : Nous devons,à travers une exposition, présenter notre maison témoin au personnel

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation.

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation. 1/5 Le dessin technique ou dessin industriel est un élément essentiel de la communication technique. Il s agit d un ensemble de conventions de représentation des objets qui assurent que l objet produit

Plus en détail

CCTP SERRURERIE CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE

CCTP SERRURERIE CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE 1 CCTP SERRURERIE CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE Révision 0 du 5 Février 2016 2 1- Contexte du projet METAFENSCH est un nouveau centre de recherche qui va s implanter dans un ancien bâtiment en

Plus en détail

2. STAND. Stands : aménagés par l exposant ou par l organisateur, associatifs Recommandations techniques et de sécurité Horaires

2. STAND. Stands : aménagés par l exposant ou par l organisateur, associatifs Recommandations techniques et de sécurité Horaires 2. STAND Stands : aménagés par l exposant ou par l organisateur, associatifs Recommandations techniques et de sécurité Horaires Les organisateurs de PAPILLON proposent des emplacements nus pour les stands

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement

Plus en détail

le permis de construire, la déclaration préalable

le permis de construire, la déclaration préalable le permis de construire, la déclaration préalable Vous avez un projet de construction neuve ou d'extension, de plus de 20 m², d une maison individuelle? Vous souhaitez modifier l'utilisation de locaux

Plus en détail

79140 CERIZAY. Page 1 sur 23

79140 CERIZAY. Page 1 sur 23 SEGPA Collège G. G. CLEMENCEAU 79140 CERIZAY Page 1 sur 23 SOMMAIRE 1. CREATION DU SOCLE... 2 2. RÉALISATION DES PERÇAGES... 5 3. USINAGE DES TÊTES DE VIS 7 4. SAUVEGARDE DU FICHIER 10 5. DÉMARRAGE DE

Plus en détail

Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution"

Fiche n I-6 Le visa des plans d'exécution Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution" 1. Objet de la présente fiche et rappels Cette fiche a pour objet de décrire la démarche préalable nécessaire à la délivrance du visa d un plan d exécution.

Plus en détail

Building Information Modeling avec Nemetschek Allplan

Building Information Modeling avec Nemetschek Allplan Building Information Modeling avec Nemetschek Allplan Le BIM est un processus numérique de représentation d un bâtiment, une maquette numérique, véritable double du futur bâtiment qui contient en plus

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE. Publié au J.O. du 24/10/2010

NOUVELLE RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE. Publié au J.O. du 24/10/2010 NOUVELLE RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE Publié au J.O. du 24/10/2010 Depuis le 24 octobre 2010, la France dispose d une nouvelle réglementation parasismique confirmée par la parution : - de deux décrets parus

Plus en détail

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES PG1 PG2 PG3 PG4 PG5 PG6 PG7 PG8 Présentation du projet, plan de façade sur rue de la fourche Plan de masse Elévation sur cour intérieure Plan de niveau N-1 : local technique

Plus en détail

Ossature bois. Écrit par Vendredi, 11 Février 2011 00:00. Ossature bois 1 / 16

Ossature bois. Écrit par Vendredi, 11 Février 2011 00:00. Ossature bois 1 / 16 Ossature bois 1 / 16 Pour des raisons techniques, la construction d'une maison à ossature bois n'entre pas dans le cadre de l'autoconstructeur. De part sa complexité, ces réalisations sont livrées clé

Plus en détail

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15 Sommaire 2 Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire 2 2 Repérer sur des vues 15 LE PLAN D'ENSEMBLE : 15 LE PLAN DE DEFINITION : 15

Plus en détail

Dominique Marié diagnostics immobilier RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LES BATIMENTS

Dominique Marié diagnostics immobilier RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LES BATIMENTS Dominique Marié diagnostics immobilier RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LES BATIMENTS (DECRET N 2000-613 DU 3 JUILLET 2000, DECRET 2006-1114 du 5 SEPTEMBRE 2006, ARRETE DU 29 MARS

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition :

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition : TS1 CM Technologie générale et environnante Page 1 sur 19 1 Introduction : Définition : LES BARDAGES Revêtement de façade mis en place par fixation mécanique. Façade légère à une ou double peau avec isolant

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

La prédalle qui traite les ponts thermiques

La prédalle qui traite les ponts thermiques La prédalle qui traite les ponts thermiques Une réponse thermique, simple, économique, sûre pour des bâtiments RT 12 sans contrainte. Prédalle à correction de pont thermique intégrée pour préserver tous

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5

RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5 RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5 POUR LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 2009 Méthode et outil de calcul de la quantité de bois dans la construction Méthode et outil DE calcul de la quantité

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Descriptif Technique

Descriptif Technique S www.cbs-cbt.com Brevet international et marque déposée Concept général Aspect structurel Aspect architectural Aspect économique Aspect physique et acoustique Aspect écologique Descriptif Technique B

Plus en détail