Pictet-Timber. Meilleure visibilité sur l immobilier américain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pictet-Timber. Meilleure visibilité sur l immobilier américain"

Transcription

1 Pictet-Timber Meilleure visibilité sur l immobilier américain Frédéric Rollin Août 2014 L activité immobilière américaine reprend fortement et devrait accélérer en Dès lors, les prix du bois de construction augmentent, et la hausse récente des actions des exploitants devrait donc se poursuivre. La Fed ne devrait par ailleurs pas troubler le jeu cette fois-ci et le fonds Pictet-Timber en bénéficiera..

2 Reprise encourageante de l activité immobilière Après un ralentissement notable, provoqué par l augmentation des taux de crédit hypothécaires et un hiver rigoureux, l activité immobilière américaine se redresse: les mises en chantier s accélèrent, de [1] en rythme annuel en juin à plus d un million, les ventes de logements sont en hausse de +12,2% par rapport à mars, soit 5,15 millions annualisés [1], la proportion des ventes forcées continue de se réduire. Mises en chantier et permis de construire oct.-04 sept.-05 août-06 juil.-07 juin-08 mai-09 avr.-10 mars-11 févr.-12 janv.-13 déc.-13 House Starts Building Permits Source: Bloomberg/US Census Bureau, octobre 2004 à juillet 2014 Fin d année vigoureuse Le marché devrait rester porteur dans les prochains mois: l indice de confiance des promoteurs s est installé largement audessus de 50 et reprend sa progression, le chiffre d affaires des architectes augmente. Evolution de l indice NAHB août-09 févr.-10 août-10 févr.-11 août-11 févr.-12 août-12 févr.-13 août-13 févr.-14 août-14 Indice NAHB Source: National Association of Home Builders, Bloomberg, août 2009 à août 2014 Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 1 SUR 6

3 Accélération en 2015 La reprise devrait s accélérer en 2015: le niveau d activité reste modeste d un point de vue historique, la reprise de l emploi permettra à la population jeune, pour l heure absente du marché, de revenir, l accessibilité reste bonne: le prix de l immobilier se stabilise alors que les salaires commencent à monter, les banques assouplissent leurs conditions de prêt. Evolution de l indice d accessibilité août-04 août-05 août-06 août-07 août-08 août-09 août-10 août-11 août-12 août-13 Affordability Source: National Association of Realtors, août 2004 à juillet 2014 Tous les analystes ne partagent cependant pas ce point de vue. Deux arguments sont souvent évoqués: la politique monétaire de la Fed, l absence de reprise des demandes d emprunts hypothécaires, généralement considérée comme un bon indicateur de court terme. La Fed hausse le ton dans l indifférence du marché L immobilier américain est sensible à la politique de la Fed. Les annonces de «tapering» du printemps 2013 avaient entraîné une hausse brutale des taux gouvernementaux et, par voie de conséquence, des taux hypothécaires. Ce mouvement large et brutal avait provoqué un ralentissement du marché immobilier. Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 2 SUR 6

4 Or, les minutes du dernier FOMC ont dévoilé une Fed plus restrictive que prévu: Le texte signale que, «pour ce qui concerne le marché du travail, les améliorations récentes et les progrès accumulés au cours de l année ont été plus importants qu anticipé». Certains membres trouvent exagérée la fameuse citation signalant une «sous-utilisation significative de la population active». Et quelques-uns ont émis le souhait d un «mouvement relativement rapide vers moins d accommodation». Enfin, la plupart souhaitent l arrêt ou la réduction des réinvestissements obligataires dès la première hausse des taux. Le scénario de 2013 se reproduira-t-il donc? Probablement pas. Les incertitudes quant à la politique de la Fed et ses conséquences sont en effet beaucoup moins importantes qu en Nous savons désormais que le marché obligataire peut tenir debout sans la béquille des achats de la Fed. De plus, nous connaissons avec une exactitude suffisante la date de la première hausse des taux: pour un investisseur à 30 ans, soit 360 mois, savoir que 9 mois deviennent 6 ou 12 est de peu d importance. Ce qui compte désormais, c est l amplitude et la vitesse du mouvement de hausse, qui sera déterminée par les perspectives de croissance et d inflation à long terme. Ces dernières sont par nature peu variables: un mouvement rapide et important de hausse de taux paraît donc peu probable. Evolution des taux à 30 ans aux US et taux des emprunts hypothécaires à 30 ans 6 5,5 5 4,5 4 3,5 3 2,5 2 août-09 févr.-10 août-10 févr.-11 août-11 févr.-12 août-12 févr.-13 août-13 févr.-14 Taux mortgage 30 ans Taux US 30 ans Source: Bloomberg, 27 août 2009 au 22 août 2014 Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 3 SUR 6

5 Les chiffres des demandes de prêt doivent être analysés avec prudence L indice des demandes d emprunts hypothécaires auprès des banques publié par la Mortgage Bankers' Association constitue pour beaucoup d analystes un indicateur fidèle des tendances à court terme de l immobilier. Ceci part d un constat simple: l emprunt précède l achat. Or, cet indicateur reste déprimé, nourrissant des anticipations négatives chez certains investisseurs: le crédit, moteur essentiel de l immobilier, semble encore atone. Nous estimons pour notre part cet indice moins pertinent qu auparavant, ceci pour trois raisons: Le taux de réponses favorables aux demandes de prêt a crû: découragement des ménages les moins nantis à la suite du resserrement des conditions de crédit, la part d achat en liquidité a augmenté: resserrement des conditions de crédit des banques et investissement locatif opportuniste, l indice est le résultat d un sondage auprès des plus grands pourvoyeurs. Or, les petits acteurs, dont certains sont exclus du sondage, gagnent des parts de marché. L indice retrouvera très probablement sa justesse lorsque les conditions de marché se seront normalisées, mais le lien est pour l instant rompu. Sa faiblesse ne nous inquiète donc pas. Demandes d emprunts hypothécaires et ventes de logements août-09 févr.-10 août-10 févr.-11 août-11 févr.-12 août-12 févr.-13 août-13 févr MBA application index (g) Total home sales (d) Source: US Census Bureau, Mortgage Bankers Association, août 2009 à août 2014 Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 4 SUR 6

6 Hausse des prix du bois Porté par la reprise de la croissance mondiale et de l immobilier américain, le prix du bois a grimpé de 18% depuis ses plus bas de juin Les actions des exploitants se reprennent, à l instar de leur chef de file Weyerhauser, largement présent dans le fonds Pictet-Timber. Prix du bois de sciage et action de Weyerhauser août-09 mars-10 oct.-10 mai-11 déc.-11 juil.-12 févr.-13 sept.-13 avr Lumber (g) Weyerhauser (d) Source: Bloomberg, 5 août 2009 au 25 août 2014 Performances en euros Pictet-Timber I-EUR et MSCI World sur 5 ans août-09 févr.-10 août-10 févr.-11 août-11 févr.-12 août-12 févr.-13 août-13 févr.-14 Pictet-Timber MSCI World Source: Pictet Asset Management, 26 août 2009 au 25 août 2014 Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 5 SUR 6

7 Performance en euros de Pictet-Timber I-EUR Cumulée Annualisée Période Fonds Indice* Fonds Indice* YTD 3.22 % 11.23% 1 mois 2.94% 1.78% 3 mois 4.37% 6.59% 6 mois 3.20% 10.07% 1 an 8.35% 19.83% 8.35% 19.83% 3 ans 69.55% 75.34% 19.24% 20.58% 5 ans 80.43% 93.06% 12.53% 14.06% Depuis le lancement 70.87% 86.51% 9.48% 11.11% Source: Pictet Asset Management, 25 août 2014 Performance nette de frais en euros. [1] Source: Bloomberg Disclaimer: Ce document promotionnel est émis par Pictet Funds (Europe) S.A. Il n est pas destiné à être distribué à ou utilisé par des personnes physiques ou des entités qui seraient citoyennes d un Etat ou auraient leur domicile ou résidence dans un lieu, Etat, pays ou une juridiction dans lesquels sa distribution, publication, mise à disposition ou utilisation seraient contraires aux lois ou règlements en vigueur. Seule la dernière version du prospectus, des règlements ainsi que des rapports annuel et semiannuel du fonds doit être considérée comme une publication sur la base de laquelle se fondent les décisions de placement. Ces documents sont disponibles sur le site ou auprès de Pictet Funds (Europe) S.A., 15, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg. Les informations ou données contenues dans le présent document ne constituent ni une offre, ni une sollicitation à acheter, à vendre ou à souscrire à des titres ou à d autres instruments financiers. Les informations, avis et évaluations qu il contient reflètent un jugement au moment de sa publication et sont susceptibles d être modifiés sans notification préalable. Pictet Funds (Europe) S.A. n'a pris aucune mesure pour s'assurer que les fonds auxquels faisait référence le présent document étaient adaptés à chaque investisseur en particulier, et ce document ne saurait remplacer un jugement indépendant. Le traitement fiscal dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et peut faire l objet de modifications. Avant de prendre une décision d'investissement, il est recommandé à tout investisseur de vérifier si cet investissement est approprié compte tenu, notamment, de ses connaissances et de son expérience en matière financière, de ses objectifs d'investissement et de sa situation financière, ou de recourir aux conseils spécifiques d'un professionnel de la branche. La valeur et les revenus tirés des titres ou des instruments financiers mentionnés dans le présent document peuvent fluctuer à la hausse ou à la baisse, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité du montant initialement investi. Les facteurs de risque sont décrits dans le prospectus du fonds. Aussi n est-il pas prévu de les reproduire ici dans leur intégralité. La performance passée ne saurait préjuger ou constituer une garantie des résultats futurs. Les données relatives à la performance n incluent ni les commissions, ni les frais prélevés lors de la souscription à des ou du rachat de parts. Ce document promotionnel n a pas pour objet de remplacer la documentation détaillée émise par le fonds ou les informations que les investisseurs doivent obtenir du ou des intermédiaires financiers en charge de leurs investissements dans les parts ou actions des fonds mentionnés dans ce document. Août 2014 PICTET-TIMBER: MEILLEURE VISIBILITÉ SUR L IMMOBILIER PAGE 6 SUR 6

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce Taux: quatre idées d investissement après la Grèce La crise grecque est passée du stade aigu au stade chronique et les investisseurs obligataires européens repartent à la chasse au rendement, avec à la

Plus en détail

Pictet-Timber : revue 2013 et perspectives 2014

Pictet-Timber : revue 2013 et perspectives 2014 Pictet-Timber : revue 2013 et perspectives 2014 Synthèse de la conférence téléphonique tenue par Gabriel Micheli le 24 janvier 2014 Frédéric Rollin Février 2014 Le ralentissement de l immobilier américain

Plus en détail

Pictet Total Return-Agora

Pictet Total Return-Agora Pictet Total Return-Agora Un abri contre les chutes de taux Frédéric Rollin Février 2015 Dans des marchés très volatils, le fonds Pictet Total Return-Agora (Agora) affiche une performance de 6.74% 1 depuis

Plus en détail

Pictet-Digital Communication

Pictet-Digital Communication Pictet-Digital Communication Reprise de la hausse Septembre 2014 Victimes de la rotation sectorielle du printemps dernier, les valeurs de la communication digitale retrouvent l intérêt des investisseurs

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

Pictet-Security : 7 années de croissance

Pictet-Security : 7 années de croissance Pictet-Security : 7 années de croissance Frédéric Rollin Pictet Asset Management Décembre 2013 Le fonds Pictet-Security entre dans sa 8 e année d'existence sur un très bon bilan: 59,20% de performance

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Pictet-Absolute Return Fixed Income

Pictet-Absolute Return Fixed Income Pictet-Absolute Return Fixed Income Une bonne couverture pour un hiver volatil Frédéric Rollin Janvier 2015 Les taux des obligations souveraines européennes ont enfoncé leurs plus bas : le taux de l OAT

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr PICTET - SECURITY Pictet - Security : Pour un monde plus sûr Frédéric Rollin Mars 2014 La demande en produits de sécurité est tirée par trois facteurs puissants : l urbanisation, l accélération de l innovation

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com

19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com 19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 1 3 m a i 2 0 1 4 P a v i l l o n L e d o y e n 2 0 1 4 : A C H E T E R T O U J O U R S, R E N É G O C I E R E N C O R

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Document de travail

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016

Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016 Étude annuelle Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016 BILAN DE L ANNÉE 2015 : Évolution des taux en 2015 : les taux d intérêt pour un crédit sur 20 ans ont baissé de 0,15 % au cours des 12 derniers

Plus en détail

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Cliquet Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à l échéance* Une durée d investissement conseillée de 8 ans Indexation à l indice de référence

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

Mandarine Multistratégies (Part R) - LU0982863069. Objectifs et politique d'investissement. Profil de risque et de rendement

Mandarine Multistratégies (Part R) - LU0982863069. Objectifs et politique d'investissement. Profil de risque et de rendement Informations clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s'agit pas d'un document promotionnel. Les informations qu'il contient vous

Plus en détail

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible)

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible) RÉSONANCE DUO Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Un objectif de gain potentiel de 6,8%* par année écoulée grâce à l indice Euro Stoxx 50. Durée d investissement

Plus en détail

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18 ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18 liées à l indice STOXX Europe 600 Oil & Gas EUR Price (SXEP) Ce produit structuré est considéré comme

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011 2 LA SOLUTION SCPI : POURQUOI? La solution SCPI est adaptée à différents profils d aversion au risque. La solution SCPI répond à de multiples objectifs patrimoniaux. Les SCPI fiscales permettent aux associés

Plus en détail

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND Xxx Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE

Plus en détail

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques fcpr 123Corporate 2018 fonds commun de placement à risques objectif de gestion et stratégie d investissement Un fonds offrant une alternative aux placements traditionnels > 123Corporate 2018 est un fonds

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Autocall TITRE DE CRÉANCE COMPLEXE DE DROIT FRANÇAIS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

Autocall TITRE DE CRÉANCE COMPLEXE DE DROIT FRANÇAIS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Autocall R TITRE DE CRÉANCE COMPLEXE DE DROIT FRANÇAIS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Le produit émis par Natixis Structured Issuance, véhicule d émission au Luxembourg,

Plus en détail

Document d information investisseur

Document d information investisseur Document d information investisseur Caractéristiques des obligations émises en financement participatif et fiscalité induite sur les revenus générés par la détention d obligations de sociétés non cotées

Plus en détail

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION RÉGIONAUX AU CANADA : La puissance des faibles taux d intérêt Faits saillants Les marchés

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE)

Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) Paris, le 1 er avril 2010 Communiqué de presse Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) Exercice en totalité de l option

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Anaxis Bond Opportunity Europe 2018

Anaxis Bond Opportunity Europe 2018 Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS Société d'investissement à capital variable de droit luxembourgeois

AXA WORLD FUNDS Société d'investissement à capital variable de droit luxembourgeois AXA WORLD FUNDS Société d'investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du Commerce et des Sociétés : Luxembourg, B-63.116

Plus en détail

Mémo Conseiller. Horizon 2

Mémo Conseiller. Horizon 2 Mémo Conseiller Horizon 2 Titre de créance à capital non garanti, ni en cours de vie ni à l échéance Alternative à un placement risqué en actions de la zone Euro Émetteur : Crédit Agricole CIB Financial

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC OBLIG EURO COURT TERME Fonds Commun de Placement de droit français

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

Assurance Vie & Capitalisation

Assurance Vie & Capitalisation Assurance Vie & Capitalisation > Porphyre Mai 2015 Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Support en unités de compte d un contrat

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Global Ecologic Performance

Global Ecologic Performance Invest Managers «Faites de vos convictions, un choix d investissement» Présente la NOTICE SIMPLIFIEE de son nouveau FCP : Global Ecologic Performance Conforme aux normes européennes. 1 PARTIE A STATUTAIRE

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

120% (1) de la Smart Performance à l échéance

120% (1) de la Smart Performance à l échéance SGA Smart Emerging Période de commercialisation : du 25 mai 2010 au 9 juillet 2010 (sauf clôture anticipée). Distribué par Fortuneo. Risque de crédit sur SGA N.V. (émetteur) et son garant, Société Générale

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

INEDIT PEA COURT TERME

INEDIT PEA COURT TERME PROSPECTUS SIMPLIFIE INEDIT PEA COURT TERME PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : FR0000990483 Dénomination : INEDIT PEA COURT TERME Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de

Plus en détail

PME Wallonie-Bruxelles

PME Wallonie-Bruxelles UCM National asbl Situation au 2 e trimestre 2015 PME Wallonie-Bruxelles Charlie TCHINDA Economiste - Statisticien Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses d un panel d indépendants

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Press Release. Nanterre, le 12 septembre 2012

Press Release. Nanterre, le 12 septembre 2012 Ce communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis d Amérique ni dans tout autre pays. Les Obligations (et les actions sous-jacentes) ne peuvent être ni offertes ni cédées aux

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Revue des marchés Rendements des indices année 2013 $145 $135 $125 Évolution de la valeur de 100 $ S&P 500 + 41,27 % MSCI + 26,93 % $115 TSX +

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Adequity Référence 8,5 %

Adequity Référence 8,5 % Adequity Référence 8,5 % Fonds à formule à capital non garanti à l échéance FCP de droit français conforme aux normes européennes, agréé par l AMF le 27/04/2009 Placement privé ADEQUITY, une offre haut

Plus en détail

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015.

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015. STREETBOX REAL ESTATE FUND Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie!

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! L immobilier représente 63% du patrimoine des français et l assurance vie 37% (source Insee 2015) Et, la bonne nouvelle, les deux peuvent être combinés,

Plus en détail

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées Grâce aux Portefeuilles sélect RBC, vous pouvez dormir en paix, en sachant que RBC Gestion mondiale d actifs gère vos placements

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

Analyse du portefeuille - version publique Caisse de prévoyance du personnel de l Etat de Fribourg (CPPEF)

Analyse du portefeuille - version publique Caisse de prévoyance du personnel de l Etat de Fribourg (CPPEF) Portfolio Screening Analyse du portefeuille - version publique Caisse de prévoyance du personnel de l Etat de Fribourg (CPPEF) 1. Préambule 2 2. Méthodologie d évaluation extra-financière utilisée 3 2.1

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

HEXAGONE RENDEMENT. Brochure commerciale

HEXAGONE RENDEMENT. Brochure commerciale HEXAGONE RENDEMENT Brochure commerciale Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Durée d investissement conseillée : 10 ans (hors remboursement automatique

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) géré par la société de gestion Swiss Life REIM (France) Avertissement

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Plusieurs opportunités de remboursement automatique anticipé pour un gain (1) potentiel de : ou

Plus en détail

CA Oblig Immo (Sept. 2013)

CA Oblig Immo (Sept. 2013) Titre obligataire émis par Amundi Finance Emissions, véhicule d émission ad hoc de droit français Souscription du 17 septembre au 23 octobre 2013 Bénéficier d un rendement fixe et régulier et participer

Plus en détail

Paris, le 8 février 2016

Paris, le 8 février 2016 Paris, le 8 février 2016 ECOSLOPS lance une émission par placement privé d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) à échéance 19 février

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux.

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa) Anticipation Bond 06 II STRATÉGIE p. Pendant une durée de 6 ans, Crédit Agricole CIB Anticipation Bond 06 II vous permettra de profiter d une éventuelle remontée des taux

Plus en détail

Pour diffusion immédiate

Pour diffusion immédiate Pour diffusion immédiate Communiqué de presse - Kaufman & Broad met en place le refinancement de sa dette senior - Eléments de performance financière et opérationnelle du 1 er trimestre 2014, estimés Paris,

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE)

Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Paris, le 13 novembre 2012 CGGVeritas (ISIN: FR0000120164 NYSE: CGV) annonce aujourd

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Objectifs et politique d investissement

Objectifs et politique d investissement Informations clés pour l investisseur CLARESCO PME P ISIN : FR0011681915 Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les

Plus en détail