Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011"

Transcription

1 Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier ans d évolution Plus de établissements industriels, commerciaux et de services en région grenobloise en Janvier ,7 %, c est la progression du nombre d établissements implantés en région grenobloise entre janvier 2010 et janvier Evolution sur 11 ans du nombre d établissements (établissements industriels, commerciaux et de services inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés hors auto-entrepreneurs). Région grenobloise % des établissements relèvent du secteur tertiaire. La répartition des établissements entre l industrie, le Btp, le commerce et les services fait la part belle au secteur des services aux entreprises (tertiarisation, externalisation des activités ) et au commerce de détail. L industrie concentre à elle seule le tiers de l emploi salarié privé de la région grenobloise hors BTP BTP Commerce Services Source : Observatoire économique CCI Grenoble Janvier 2011 d établissements : établissements industriels, commerciaux et de services inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés hors autoentrepreneurs. Région grenobloise Nbre éts % Nbre % de salariés * hors BTP , ,64 BTP , ,82 Commerce de détail (1) , ,19 Commerce de gros , ,45 Services aux entreprises , ,51 Services aux particuliers , ,39 TOTAL , ,00 (1) y compris, les activités de restauration, boulangeries, pâtisseries, boucheries, charcuteries et traiteurs. * Nota Bene : le nombre de salariés ne prend pas en compte les personnes en mission d intérim. *La région grenobloise regroupe les 297 communes de l arrondissement de Grenoble sur un total de 533 communes en Isère. Par

2 46 % des établissements relèvent du secteur des services et concentrent 37 % de l emploi salarié. Au 1 er janvier 2008, la nomenclature d activités française (NAF rév.1), en vigueur depuis le 1 er janvier 2003, a été révisée. Cette opération s est inscrite dans un vaste processus de révision aux niveaux mondial, européen et français. L une des conséquences de la révision -outre l attribution de nouveaux codes APE (activité principale exercée)- réside dans la modification des composantes des secteurs économiques (, commerce et services). L évolution du poids d un secteur sur plus de deux ans (2008 et 2009) en nombre d établissements et de salariés est, par conséquent, à manier avec d infinies précautions au regard desdites modifications. Nbre éts Nbre Secteurs (1) salariés Agriculture, sylviculture et pêche INDUSTRIE s extractives Fabrication de denrées alimentaire, de boissons Fabrication de textiles, industries de l habillement, industrie du cuir et de la chaussure Travail du bois, industries du papier et imprimerie Cokéfaction et raffinage chimique pharmaceutique 7 83 Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d autres produits minéraux non métalliques Métallurgie et fabrication de produits métalliques à l exception des machines et des équipements Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques Fabrication d équipements électriques Fabrication de machines et équipements NCA Fabrication de matériels de transport Autres industries manufacturières, réparation et installation de machines et d équipements Production et distribution d électricité, de gaz, de vapeur et d air conditionné Production et distribution d eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution CONSTRUCTION Construction COMMERCE Commerce de gros, de détail et réparation d automobiles et de motocycles SERVICES Transports et entreposage Hébergement et restauration Edition, audiovisuel et diffusion Télécommunications Activités informatiques et services d information Activités financières et d assurance Activités immobilières Activités juridiques, comptables, de gestion, d architecture, d ingénierie, de contrôle et d analyses techniques Recherche Développement scientifique Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques Activités de services administratifs et de soutien aux entreprises Enseignement Activités pour la santé humaine Hébergement médico-social et social et action sociale sans hébergement Arts, spectacles et activités récréatives Autres activités de services TOTAL (1) Agrégation A38 associée à la NAF rév. 2, 2008 définie par l INSEE. Attention, cette répartition sectorielle diffère de celle de la page précédente ; l industrie comprend ici les boulangeries, charcuteries, pâtisseries et les services comptent la restauration. BTP Commerce Services Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 2

3 Un peu moins de 10 % des établissements de la région grenobloise comptent plus de 10 salariés. 9,33 % des établissements français comptent 10 salariés et plus, 9,88 % en région Rhône-Alpes, 9,94 % en région grenobloise. Un salarié sur deux travaille dans un établissement d un effectif supérieur ou égal à 50 personnes. REGION GRENOBLOISE Tranche d effectifs salariés d établissements % de salariés % Pas de salarié ou nombre de salariés non ,47 communiqué De 1 à 9 salariés , ,07 De 10 à 19 salariés , ,91 De 20 à 49 salariés 874 3, ,38 50 salariés et plus 483 1, ,64 TOTAL , ,00 Une prédominance de petits et moyens établissements. 90,05 % des établissements de la région grenobloise ont entre 0 et 9 salariés. Taille des établissements par tranche d effectifs Pas de salarié ou nombre de salariés non hors BTP BTP Commerce Services TOTAL % ,47 communiqué De 1 à 9 salariés ,58 De 10 à 19 salariés ,97 De 20 à 49 salariés ,20 50 salariés et plus ,78 TOTAL ,00 34 % des établissements ont plus de 10 ans d existence et 44,18 % du tissu économique est constitué de «jeunes entreprises» (- de 5 ans). Ancienneté des établissements d établissements % de la région grenobloise Entre 0 et 5 ans ,18 Entre 6 et 10 ans ,11 Entre 11 et 20 ans ,60 Entre 21 et 30 ans ,43 Entre 31 et 40 ans 728 2,67 Plus de 41 ans 541 1,98 Non Communiqué 7 0,03 TOTAL ,00 90 % des établissements possèdent leur centre de décision en Isère. Lieu d implantation du siège social % d établissements Département de l Isère ,75 Région Ile-de-France ,43 Autres départements Rhône-Alpes 777 2,85 Autres départements France Métropole 696 2,55 Etranger 91 0,33 DOM-TOM 1 0,00 Non Communiqué 21 0,09 TOTAL ,00 Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 3

4 L agglomération grenobloise concentre plus de 6 établissements sur % des établissements sont implantés dans le Grésivaudan, 10% dans le pays voironnais. Secteurs d activité Grenoble intra-muros Pays Voironnais * (20 communes dans le sud Isère) Pays du Grésivaudan (49 communes) Métro** (27 communes) Agglomération (34 communes) Total région grenobloise (297 communes) Commerce de détail Commerce de gros hors BTP BTP Services aux entreprises Services aux particuliers TOTAL Grenoble accueille 25 % des établissements et 21 % de l emploi salarié. Zones géographiques d établissements % Total effectifs salariés Grenoble intra-muros , ,26 Couronne grenobloise et , ,10 Grésivaudan Moyen et Ht Grésivaudan , ,24 Chartreuse-Voironnais , ,52 Oisans-Matheysine-Trièves , ,85 Vercors-Chambaran , ,03 TOTAL , ,00 % Source : Observatoire économique CCI Grenoble Janvier 2011 Les établissements de 50 salariés et plus représentent 1,77 % du total des établissements et 50 % des emplois salariés. L industrie (hors BTP) et les services aux entreprises représentent plus de 70% de l emploi des salariés des établissements de 50 salariés et plus. La lente érosion du nombre d établissements de 50 salariés et plus ainsi que celle du nombre de salariés travaillant dans ces «grands établissements» tend à se poursuivre (- 0,8 % d établissements comme de salariés depuis juillet 2010). Etablissements de 50 salariés et plus d établissements % de salariés % Nbre moyen Sal/ets (hors BTP) , , BTP 42 8, ,92 98 Commerce de détail 48 9, , Commerce de gros 34 7, , Services aux entreprises , , Services aux particuliers 44 9, , TOTAL , , Source : Observatoire économique CCI Grenoble Janvier 2011 Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 4

5 L industrie en tête d affiche. C est encore ce secteur qui concentre les établissements les plus importants de la région grenobloise, ceux de 50 salariés et plus (33,95 %). Toutefois, avec 151établissements le secteur des services se positionne très près de l industrie dans cette répartition. Comparaison entre l ensemble des établissements de la région grenobloise et les établissements de 50 salariés et plus (valeurs exprimées en pourcentage) Commerce de gros Commerce de détail Services aux particuliers 7,04 4,73 9,94 9,14 17,14 30,23 31,26 Services aux entreprises BTP 8,1 8,7 10,48 29,32 33, Pourcentage d'établissements Etablissements de 50 salariés et plus Total établissements région grenobloise 20 % des chefs d entreprises en région grenobloise sont des femmes. Elles dirigent plutôt de petits établissements, cependant 25 d entre elles sont à la tête de sociétés recensant entre 50 et salariés en région grenobloise. Parmi les établissements dirigés par des femmes, 52,4 % sont implantés sur le périmètre de Grenoble Alpes Métropole, 11,6 % dans le Grésivaudan, 10,5 % sur le territoire du pays voironnais 54 % des femmes dirigeantes ont entre 30 et 50 ans. Elles ont choisi, à 94,44 %, de domicilier le siège de leur entreprise en région grenobloise. Deux secteurs d activité ont leur préférence : le commerce de détail (43,89 %) et les services (26,71 % pour les services aux particuliers et 20,33 % pour les servies aux entreprises). Secteurs d activité Ensemble des établissements Etablissements dirigés par une femme hors BTP , ,57 BTP , ,73 Commerce , ,66 Services , ,04 TOTAL , ,00 FEMMES DIRIGEANTES Tranche d effectifs salariés d établissements % de salariés % Pas de salarié ou nombre de salariés non ,01 communiqué De 1 à 9 salariés , ,31 De 10 à 19 salariés 140 2, ,13 De 20 à 49 salariés 68 1, ,99 50 salariés et plus 25 0, ,57 TOTAL , ,00 Entre janvier 2010 et janvier 2011, la proportion des femmes dirigeantes d entreprise a progressé de 1,5 %. Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 5

6 Progression des créations d entreprises : tendance confirmée en Les créations d entreprises en région grenobloise progressent de + 8,6 % en 2010 par rapport à 2009, confirmant ainsi la tendance observée au premier semestre entreprises ont été créées en région grenobloise en 2010 contre sur la même période en L industrie représente 5,4 % de ces créations, le BTP 11,3 %, le commerce 37,2 % et les services 46,1 %. Les secteurs de la création d entreprise en région grenobloise Services aux particuliers 13,78% BTP 11,31% 5,36% Commerce de gros 3,79% Les créations pures* progressent de 12,6 % en 2010 par rapport à 2009 (2 322 créations nouvelles en 2010 contre 2057 en 2009). Les deux secteurs d activités les plus représentés par ces créations pures sont le commerce de détail : 33 % des créations et les services à la personne : 32 % des créations. Services aux entreprises 32,33% Commerce de détail 33,43% L Insee recense créations d entreprises en Isère en comptant les auto-entrepreneurs, ce qui correspond à une hausse de + 10,6 % par rapport à Cette hausse est supérieure à celles constatées en Rhône-Alpes (+ 7,6 %) et en France (+ 7 %). Le total des créations comprend : les créations pures, les réactivations et les reprises d entreprises (hors auto-entrepreneurs). Par ailleurs, 50 % des entreprises nouvelles sur le territoire français ont le statut d auto-entreprises. En Isère, le pourcentage de ce statut dépasse les 57 %. L Isère, en termes de création d entreprises, apparaît particulièrement dynamique au sein de la région Rhône-Alpes. *Création pure : création ex-nihilo, soit la création d une nouvelle entité économique réalisée à partir de nouveaux moyens de production. Diminution des défaillances d entreprises sur l année 2010 Le bilan des défaillances d entreprises en région grenobloise reste prometteur. Il affiche une baisse de 13 % des procédures collectives ouvertes au Tribunal de commerce de Grenoble par comparaison à l exercice Sur l ensemble de l année, on comptabilise : 204 redressements judiciaires (- 22% par rapport à l année 2009), 500 liquidations judicaires (- 11% par rapport à l année précédente) et 35 procédures de sauvegarde (contre 31 durant l année 2009). Les très petites entreprises (TPE) sont les plus touchées ; elles représentent 95 % des procédures ouvertes en Les secteurs les plus affectés sont le commerce (notamment la réparation automobile) et le secteur de la construction. A l échelle nationale, la situation semble également s améliorer. On enregistre une baisse de 4,9 % des jugements prononcés ( en France) par rapport à 2009, et ce après trois années de hausse. Le bilan des données locales appellent donc à l optimisme, avec la baisse importante des transformations des redressements judiciaires en liquidation et l augmentation sensible du nombre de plans de redressements. Sources : Altarès et fichier des entreprises - CCI de Grenoble Janvier 2011 Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 6

7 CCI de Grenoble Observatoire économique Janvier 2011 Zones géographiques Grenoble Intra-Muros Canton de Grenoble Couronne Grenobloise et Grésivaudan Canton d'echirolles Canton d'eybens Canton de Fontaine Canton de Saint Egrève Canton de Meylan Canton de Saint Ismier Canton de Saint Martin d'hères Moyen et Haut Grésivaudan Canton d'allevard Canton de Domène Canton de Goncelin Canton du Touvet Vercors Chambaran Sud Grésivaudan Canton de Pont en Royans Canton de Roybon Canton de Saint Etienne de Saint Geoirs Canton de Saint Marcellin Canton de Tullins Canton de Villard de Lans Canton de Vinay Chartreuse - Voironnais Canton de Rives Canton de Saint Laurent du Pont Canton de Voiron Oisans Matheysine Trièves - Valbonnais Canton de Bourg d'oisans Canton de Clelles Canton de Corps Canton de Mens Canton de Monestier de Clermont Canton du Valbonnais Canton de La Mure Canton de Vif Canton de Vizille 27 communes de Grenoble - Alpes Métropole La Métro Claix Corenc Domène Echirolles Eybens Fontaine Fontanil-Cornillon (Le) Gières Grenoble Gua (Le) Meylan Murianette Noyarey Poisat Pont de claix (Le) Saint Egrève Saint Martin d'hères Saint Martin le Vinoux Saint Paul de Varces Sassenage Seyssinet - Pariset Seyssins Tronche (La) Varces-Allières et Risset Venon Veurey-Voroize Vif 34 communes de l agglomération Grenoble Biviers Bresson Champ Près Froges Claix Corenc Domène Echirolles Eybens Fontaine Fontanil-Cornillon (Le) Froges Gières Grenoble Meylan Montbonnot Saint Martin Murianette Noyarey Pierre (La) Poisat Pont de claix (Le) Saint Egrève Saint Ismier Saint Martin d'hères Saint Martin le Vinoux Saint Nazaire les Eymes Sassenage Seyssinet - Pariset Seyssins Tronche (La) Varces - Allières et Risset Versoud (Le) Veurey Voroize Villard Bonnot Voreppe Chambre de commerce et d industrie de Grenoble Observatoire économique > 7

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF),

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), Guide de regroupement des Codes APE (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), publiée par décret n 2007-1888 du 26 décembre 2007 COMMISSION FEDERALE TENNIS

Plus en détail

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel La nouvelle statistique structurelle des entreprises (STATENT) réalisée par l'office fédéral de la statistique (OFS) remplace le recensement

Plus en détail

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en Fiche statistique et son évolution depuis 2000 Les principaux indicateurs de l'année France métropolitaine et d'outre-mer Nombre d'entreprises

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de janvier 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Novembre 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées

Plus en détail

1 174 projets de recrutement en 2013

1 174 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Oyonnax 1 174 projets de recrutement en 213 18,9 % des 1 529 établissements enquêtés dans le bassin de Bourg en Bresse envisagent de réaliser

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 Dares Indicateurs JANVIER 2015 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 À la fin du 3 e trimestre

Plus en détail

www.economie-touraine.com 1/23

www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 2/23 www.economie-touraine.com 3/23 www.economie-touraine.com 4/23 230 210 190 170 150 130 110 90 70 2008 2009 2010 2011 2012 www.economie-touraine.com

Plus en détail

Diagnostic et préconisations concernant le développement de l accueil des jeunes enfants sur le département de l Isère. Synthèse du rapport

Diagnostic et préconisations concernant le développement de l accueil des jeunes enfants sur le département de l Isère. Synthèse du rapport Diagnostic et préconisations concernant le développement de l accueil des jeunes enfants sur le département de l Isère Synthèse du rapport Novembre 2 Liminaires Le présent document constitue la synthèse

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) France Création d'entreprises* de 2000 à 2009 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2005 2006 2007 2008 2009 Taux de

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes Observatoire de l emploi des ingénieurs Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 23e enquête IESF réalisée en mars 2012 UNAFIC CEFI Octobre 2012 Le déroulement de l

Plus en détail

8 661 projets de recrutement en 2013

8 661 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Annecy 8 661 projets de recrutement en 213 22, % des 7 89 établissements enquêtés envisagent de réaliser au moins une embauche. En 213, le bassin

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010

L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010 Date : Février 2012 Service Etudes, Evaluation Statistiques (SESE) de Guadeloupe L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010 *Îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy incluses

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

CA le Grand Roanne. Communauté d'agglomération le Grand Roanne. Edition 2012 / 2013

CA le Grand Roanne. Communauté d'agglomération le Grand Roanne. Edition 2012 / 2013 CA le Grand Roanne - Communauté d'agglomération Communauté d'agglomération le Grand Roanne Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes rassemblant

Plus en détail

Mutationnelles 11 Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor

Mutationnelles 11 Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor 1 MUTATIONNELLES 11 Radiographie des femmes ingénieurs et scientifiques en France Claudine Schmuck Remerciements Conférence des Grandes Ecoles (CGE) Conseil National

Plus en détail

agglomération grenobloise

agglomération grenobloise agglomération grenobloise agglomération grenobloise Sommaire Méthode... 5 Pourquoi s intéresser à la mobilité? 6 Une vision globale des pratiques de déplacements...6 Accompagner l élaboration des politiques

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS

TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS ANNÉE 2011 LES FICHES DE L OBSERVATOIRE N 101 Réalisé avec le concours financier de l'etat et de la Maison de l Emploi de l arrondissement de Romorantin-Lanthenay DIRECTEUR

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Textile-habillement-cuir chaussures

Textile-habillement-cuir chaussures NOTE METHODOLOGIQUE Cette fiche filière a été réalisée à partir de Baseco Rhône-Alpes, observatoire économique mutualisé des CCI de Rhône-Alpes. Elle s inscrit dans un ensemble de 23 fiches couvrant chacune

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009

Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009 Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009 Mise en place depuis 2003 par la Direction générale de l enseignement supérieur (DGES) et l association des directeurs d instituts universitaires de technologies

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

> Sy n t h è s e Les seniors fortement touchés par la crise économique

> Sy n t h è s e Les seniors fortement touchés par la crise économique SOMMAIRE > Sy n t h è s e Les seniors fortement touchés par la crise économique > Dé m o g r a p h ie Forte progression de la population senior > Em p l o i Un taux d emploi des seniors en progression

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE

Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Plan de prévention du bruit dans l environnement de l agglomération grenobloise 2010-2013 plan d lan de p ntion

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail et de l Emploi 2012 ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure du Travail a pour mission de dispenser,

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Dispositif JEREMIE PRESENTATION DE LA BANQUE POPULAIRE PROVENÇALE ET CORSE 1920 Implantation de la BPPC à Marseille 2009 BPPC actionnaire unique de la Banque CHAIX 1 283 collaborateurs 152 agences

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique C.C.I.T.04 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec la Chambre

Plus en détail

5. Les activités caractéristiques des pôles

5. Les activités caractéristiques des pôles 5. Les activités caractéristiques des pôles 5.1 Question méthodologique Existe-t-il des activités spécifiques des pôles par rapport aux territoires hors pôle? Pour répondre à cette question relativement

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données ONF 2003

LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données ONF 2003 Observatoire des Espaces Agricoles, Naturels et Forestiers de l Isère - octobre 2004 (document actualisé issu du DGEAF approuvé le 28/01/2004) LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Le moral des patrons de PME

Le moral des patrons de PME Enquête auprès de 300 PME au téléphone et par internet Avril 2012 Nobody s Unpredictable Introduction Ce baromètre, créé en Septembre 1992, suit l évolution du moral des patrons des PME françaises L échantillon,

Plus en détail

www.itecboisfleury.fr Livret d accueil ITEC-Boisfleury est un Lycée Privé, Catholique, associé à l'etat et ouvert sur l'europe.

www.itecboisfleury.fr Livret d accueil ITEC-Boisfleury est un Lycée Privé, Catholique, associé à l'etat et ouvert sur l'europe. Livret d accueil ITEC-Boisfleury est un Lycée Privé, Catholique, associé à l'etat et ouvert sur l'europe. Les élèves et étudiants sont accueillis en Lycée Professionnel, Général, Technologique et en Enseignement

Plus en détail

Zone d'emploi de Bourg-enBresse

Zone d'emploi de Bourg-enBresse Bourg-en-Bresse - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Zone d'emploi de Bourg-enBresse Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 2 Sommaire contexte Fondamentaux de la cartographie Bresse-Dombes Val de Saône Sud Drôme Forez

Plus en détail

Les emplois salariés vacants en Belgique

Les emplois salariés vacants en Belgique 1 Les emplois salariés vacants en Belgique Les emplois salariés vacants en Belgique 1. Les emplois salariés vacants dans le secteur marchand principalement En 2013, 2,6 % des emplois salariés étaient vacants

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Portrait économique des entreprises PUY-DE-DÔME

Portrait économique des entreprises PUY-DE-DÔME Juin 2013 Portrait économique des entreprises JPUY en 2012 DÔME 150 140 130 120 110 90 Au 31/12/2012 : (RCS*) 22 336 146 630 établissements emplois Puy-de-Dôme : répartition des établissements par secteur

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de juin 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de la

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Les Chiffres Clés de Rhône-Alpes

Les Chiffres Clés de Rhône-Alpes Les Chiffres Clés de Rhône-Alpes ÉDITION 2010-2011 Bourg-en-Bresse Roanne Villefranchesur-Saône Lyon Annecy Chambéry Saint-Étienne Vienne Grenoble Annonay Valence Aubenas CCI de Rhône-Alpes Chambre Régionale

Plus en détail

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie RHODANIENNE Sommaire Situation de la collecte réalisée par l ADEFIM Rhodanienne pour le compte de l OPCAIM

Plus en détail

La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011

La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011 La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011 Laure BERTHELEMY Septembre 2012 1 / 27 Propos introductifs de méthodologie : La création et la reprise d entreprises sont des indicateurs

Plus en détail

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Mise à jour 2015 DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Dénombrement des établissements seine-et-marnais par activités de 2012 à 2014 En Seine-et-Marne, c est dans les secteurs des services à la personne et des transports

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Indicateurs économiques du commerce local

Indicateurs économiques du commerce local Indicateurs économiques du commerce local Rapport de la commune : Nom de la ville Présentation non contractuelle. Les auteurs se réservent le droit de modifier le contenu du rapport proposé en fonction

Plus en détail

Graulhet (Tarn) Commune observée :

Graulhet (Tarn) Commune observée : Commune observée : () 56,5 km² de superficie 41 établissements 11 61 habitants en 2011 2 262 salariés 20 hab./km² Membre de la CC de et Dadou Date d'édition : 28 janvier 2015 Sommaire Tissu économique

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Suivi des crédits aux entreprises à la Martinique au 31 décembre 2014

Suivi des crédits aux entreprises à la Martinique au 31 décembre 2014 Infos financières Avril 2015 Suivi des crédits aux entreprises à la Martinique au 31 décembre 2014 L encours total des crédits aux entreprises s élève à 4,2 milliards d euros au 31 décembre 2014. Les crédits

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

Communiqué - Observatoire de l immobilier des notaires 20 mars 2014

Communiqué - Observatoire de l immobilier des notaires 20 mars 2014 UN MARCHE IMMOBILIER QUI SE TRANSFORME Outre de fournir annuellement une photographie du marché et de ses micro-marchés, l'observatoire de l'immobilier permet de mieux comprendre un territoire. Par leurs

Plus en détail

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française Points forts 09 BILAN L SE STABILISE EN INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Les effectifs salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ont progressé de 430 emplois en, soit

Plus en détail

BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS

BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS Evelyne JANEAU Mars 20 OFE Observatoire des Formations et du suivi des

Plus en détail

des notaires de l Isère

des notaires de l Isère des notaires de l Isère Sommaire page 2 SOMMAIRE - INTRODUCTION.................................................................................... P 3 CLASSEMENT DES PRIX EN FRANCE.................................

Plus en détail

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 31 décembre 2013 31 décembre 2014 n 3 juin 2015 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de recrutements et de fins de contrat Flux et

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Dares Analyses. Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2012 Baisse en euros constants dans la construction et le tertiaire

Dares Analyses. Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2012 Baisse en euros constants dans la construction et le tertiaire Dares Analyses JANVIER 2015 N 008 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle Baisse en euros constants

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

AVANT-PROPOS SOMMAIRE

AVANT-PROPOS SOMMAIRE AVANT-PROPOS Depuis 1997, la Chambre des notaires publie chaque année, l'observatoire de l'immobilier. Véritable outil de références immobilières, cette étude présente les prix du marché de notre département

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail