L agenda 21 lillois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L agenda 21 lillois 2001-2007"

Transcription

1 L agenda 21 lillois axes stratégiques : Une culture partagée, Aménager la Ville Gérer et préserver la Ville Une Ville solidaire Une Ville ouverte sur le monde Des résultats : 180 projets menés (500 actions) 4 campagnes thématiques Plus de 8000 enfants sensibilisés (distributions de fruits dans les écoles) 35% d économies d énergie pour l éclairage public, 30% d origine renouvelable 62 emplois crées par ELISE, 4 par les Ressourceries 73 réalisations physiques (espaces verts et nature en ville, déplacements, résorption de l insalubrité, critères de qualité environnementale dans les projets de logements, de construction et d aménagement...) Un retentissement à d autres échelles (tarification progressive de l eau, LMCU)

2 INSTITUTIONNALISATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Maire DGS Cabinet du Maire IGS Grand Projet Urbain Pôles Affaires sociales et éducation Vie Citoyenne Culture et manifestations festives Qualité et Développement de la Ville Ressources humaines Finances, Moyens, Economie Directi ons & Servic es Pol. de la Ville Ville de la Solidarité Santé Education Coordination du projet éducatif global Petite Enfance Jeunesse-Animation Sports Démocratie Participative et Citoyenne Direction des Quartiers Maison de la Médiation et du Citoyen CLSPD-ALMS Police Municipale Etat Civil Accueil et standard Arts Visuels Spectacle vivant Patrimoine Lecture Publique Production Logistique Direction Technique des lieux de spectacle Equipements culturels Maîtrise d Ouvrage et Conduite d Opérations Maintenance Gestion de l Espace Public & Cadre de Vie Urbanisme Habitat Développement Durable et Environnement Gestion des Postes et des Compétences Gestion Administrative du Personnel Relations Sociales et du Travail Communication Interne Droit, Instances, Achats Publics Audit, Etudes et Participations Budget, Finances et Comptabilité Economie, Tourisme et Commerce Systèmes d information, Télécoms C.C.A.S. Organigramme des services de la Mairie de Lille

3 INSTITUTIONNALISATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Motiver l engagement : Contribuer concrètement et de manière proactive à l'exemplarité développement durable de la ville Mener des campagnes de sensibilisation efficaces, qui s'appuient sur les projets en cours. Développer une bonne connaissance des acteurs et des référents du développement durable, en interne et en externe à la Ville Accompagner les projets Assurer et renforcer la cohérence des projets de développement durable Proposer une approche structurée et stratégique de l accompagnement Rendre compte et progresser Tirer les bilans critiques des actions de développement durable portées par la Ville et coproduire les pistes d amélioration Valoriser les initiatives de la ville et de ses partenaires

4 VERS UNE VILLE DURABLE ET SOLIDAIRE? Volonté politique de développement des éco-quartiers : Lutter contre les inégalités écologiques (actions de traitement et de résorption du logement insalubre, accès pour tous à la culture, à l information et à l emploi, construction ou réhabilitation de logements sociaux à haute performance énergétique) Renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble La mixité sociale et la mixité de fonction sont prioritaires et la notion d usages est déterminante Réduire l impact environnemental et sanitaire du développement urbain Développer les espaces de nature, les voies de circulation pour les transports non polluants, renforcer la propreté, améliorer l accès des lieux de culture et de loisirs Créer de la richesse en s appuyant sur les savoirs et les initiatives du territoire

5 VERS UNE VILLE DURABLE ET SOLIDAIRE? Porter une réflexion commune sur les conditions de mise en œuvre systématique de projets de Haute Qualité de Vie à l échelle de la Ville Définir les orientations communes applicables en matière de Haute Qualité de Vie pour les logements, équipements et aménagements Apporter une expertise technique et un accompagnement sur la qualité environnementale aux porteurs de projet sur les choix techniques et la recherche de financements

6 VERS UNE VILLE DURABLE ET SOLIDAIRE? Travail autour de 2 axes : Prise en compte opérationnelle, au cas par cas, des critères de développement durable dans les projets urbains Mise en œuvre systématique des éco-quartiers et définition d une stratégie qui concrétise cette ambition

7 VERS UNE VILLE DURABLE ET SOLIDAIRE? AXE 1 : Elaboration du Cadre Stratégique Eco-quartiers

8 L APPROPRIATION POLITIQUE Adoption par le Conseil Municipal, en 2005, de la charte pour un "Quartier Durable" des Eco-Maires. Cette charte se fonde sur 4 objectifs : Assurer l intégration et la cohérence du quartier avec le tissu urbain et les autres échelles de territoire Inciter les constructeurs à viser la qualité environnementale pour l ensemble des bâtiments Repérer et appuyer les ressources dynamiques et initiatives locales Se doter d une ambition commune et partagée pour le quartier

9 PILOTAGE DU GRAND PROJET URBAIN Objectif = faciliter la mise en œuvre, par les maîtres d ouvrage, du cadre stratégique éco-quartiers : Traduction stratégique et opérationnelle des idées issues du comité d acteurs, du pôle habitat durable et de la mission d assistance aux bailleurs et promoteurs Priorisation des cibles et des objectifs proposés Animation du réseau des maîtres d ouvrage, pour garantir la concrétisation des préconisations de développement durable Alimentation des concertations d éléments d analyse et de préconisations développement durable, pour faciliter leur appropriation Relecture des cahiers des charges produits par les maîtres d ouvrage à l aune des référentiels existants (notamment le cadre stratégique) Suivi des conventions spécifiques au développement durable (ex : convention Ville EDF) Suivi en continu du Grand Projet Urbain par rapport aux objectifs du développement durable

10 PILOTAGE DU GRAND PROJET URBAIN Comité des partenaires du grand projet urbain (pilote: Maire) Comité de pilotage politique (pilote: Maire) GPP (pilote: Maire +S. DENDIEVEL) Comité de pilotage éco-quartiers (pilote: D. POLIAUTRE + élus associés) Comité stratégique de peuplement (pilote: A. LINKENHELD) Comité de pilotage du volet social (pilote: W Hanna)

11 ACTEURS DU GRAND PROJET URBAIN INTERNES EXTERNES Habitat Urbanisme Aménagement Maîtrise d ouvrage Conduite d opérations Développement Durable et Environnement Gestion de l Espace Public et du Cadre de Vie Maintenance des bâtiments Politique de la Ville Démocratie Participative... LMCU, Région, ADEME. ADU Bailleurs, Promoteurs, Bureaux études, Architectes, maîtres d œuvre...) Partenaires financiers Usagers...

12 UNE CONCERTATION SPECIFIQUE Le comité d acteurs Objectifs : Identifier l ensemble des ressources et moyens mobilisables pour aller vers l aménagement et la réhabilitation d éco-quartiers Mutualiser et capitaliser les savoirs et les savoir-faire Mettre en réseau les compétences et les expériences dans le domaine de la Haute Qualité de Vie Préciser, formaliser et faire vivre le cadre stratégique éco-quartiers Participants : maîtres d ouvrage et financeurs, professionnels, représentants de quartiers, associations et experts 12 ateliers thématiques : énergie, eau, déchets, entretien et maintenance, déplacements, performance globale, espace public, réhabilitation, santé, implication des habitants, filières et métiers, mixité sociale et de fonctions

13 UNE CONCERTATION SPECIFIQUE 12 ateliers thématiques : ECHELLE ECO-QUARTIERS : ECHELLE ECO-BATIMENTS : mixité sociale et mixité de fonction implication des habitants et sensibilisation performance globale entretien et maintenance développement des filières et métiers espaces publics intégration des modes de déplacement dans les projets gestion de l énergie gestion de l eau gestion des déchets de chantier et des déchets ménagers santé, risques et nuisances réhabilitation

14 UNE CONCERTATION SPECIFIQUE Tableau récapitulation des ateliers du comité d acteurs : Thématiques Acquis de la Ville de Lille et des acteurs de la démarche Objectifs proposés Actions proposées (à court terme) THEMATIQUE Problématiques abordées : Partenariat Financements Formation / sensibilisation Accompagnement des usagers et des gestionnaires Ressources (humaines, veille documentaire, enquêtes ) Prescriptions dans le cahier des charges

15 Mixité sociale Objectifs de performances Récupération d eau de pluie Transversalité changement structurel Pôle Habitat Durable «Pédagogie» Réhabilitation (réglementation) Concertation alternative Mixité de fonction Partenariats Tarification progressive Conception bioclimatique Coût global Déconstruction Matériaux (filières) Formations (métiers) Garanties de résultats/pénalités Aides financières Cahiers des charges (prescriptions) Equipements économes Mallette du relogement Compteurs individuels Etudes/diagnostics Evaluation

16 UN CADRE STRATEGIQUE Outil d aide à la décision et d accompagnement pour les élus, porteurs de projets, services thématiques et partenaires Outil opérationnel permettant une prise en compte des critères éco-quartiers dans les réalisations urbaines Cet outil s appuie sur les ateliers thématiques du comité d acteurs éco-quartiers et l accompagnement des bailleurs et des promoteurs pour un habitat durable.

17 UNE DEMARCHE INTEGREE Conférences Sensibilisations Visites Publication Campagnes d'années Comité d'acteurs INCITER DIFFUSER IMPLIQUER CO- CONSTRUIRE PROJETS de développement durable PILOTER METTRE EN OEUVRE INCITER ENRICHIR Cadre stratégique Eco-Quartiers Comité de Pilotage Conseil de quartier AMO Bailleurs Promoteurs Critères des cahiers des charges Analyse des offres Com. Extra-Municipale du DD Pôle Habitat Durable Conseil Communal de Concertation Accompagnement Veille, retours d'expérience et visites Co-production Démarche Habitants Démarche Professionnels

18 Intégrer le Dév. Dur. en amont Promouvoir des bâtiments passifs Savoirs et savoir-faire UNE DEMARCHE INTEGREE Filières et métiers du DD Performance globale Management de projet Aides financières et incitations Planification urbaine Quartier Espaces publics Travailler aux trois échelles Cadre de vie Résidentialisation Déplacements, accessibilité espaces publics / espaces privés Confort thermique Gestion de l eau Bâtiments Gestion des déchets ménagers Santé, risques et nuisances Entretien / maintenance Prendre en compte les usages Appropriation par les habitants Implication des habitants Accompagnement Exemplarité

19 DES PRIORITES Afficher les exigences et accompagner leurs mise en place très en amont Cadre Stratégique Suivre la concrétisation des constructions neuves et favoriser, à travers la programmation urbaine, l émergence de modes de vies écologiques et solidaires (enjeux des programmation habitat et services) LILLE SUD, FCB Soutenir et renforcer les démarches d éco-réhabilitation OPAH, réhabilitation Seine Loire - Garonne Encourager l émergence d emplois locaux et de filières adaptées aux exigences du Développement Durable, Appel d offre régional formation, charte de la déconstruction Identifier les moyens financiers, humains et opérationnels de soutien aux efforts de la Ville Inciter les habitants, les usagers et les professionnels à adopter des comportements adaptés au Développement Durable Sensibilisation, développement de l offre service / commerce (LILAS, Ressourcerie, Comme Une Idée )

20 VERS UNE VILLE DURABLE ET SOLIDAIRE? AXE 2 : Prise en compte des exigences de développement durable dans la déconstruction, la construction ou la réhabilitation

21

22

23

24 La prise en compte opérationnelle du développement durable décliné dans le GPU lillois - l'exemple de Lille Sud - Conception urbaine du projet Programmation, mixité des fonctions pour refaire de la ville sur la ville Renouvellement urbain Reconversion de friches, dépollution, densité, Intervenir sur des territoires en difficultés Transversalité du développement durable, à tous les niveaux - Outils opérationnels indispensables ELEMENTS DE CONDUITE DE PROJET CCTP des maîtres d'ouvrages Fiches de lots Intégration de grands principes dans les documents d'urbanisme Choix des maîtres d'œuvres et des BET durables AMO pour la Ville Formation des chefs de projets

25 La prise en compte opérationnelle du développement durable décliné dans le GPU lillois - l'exemple de Lille Sud - Suivi constant en mode projet ELEMENTS DE CONDUITE DE PROJET Mise en œuvre technique du projet Intégration du «bon sens» Leviers pour contrôler Exemples pilotes pour démontrer Réglementations

26 Ville douce : pouvoir prendre du temps, avoir conscience des autres, de soimême, de la nature, des sons, des «détails»... Ville douce Programmation Fonctions Modes de vie Lieux de vie - Réduction des consommations d énergies et de ressources naturelles. - Multiplication des espaces verts et des espaces de loisirs. - Priorité aux transports en communs et autres transports non polluants. - Développement de programmes de mutualisation (auto-, & vélo- partage, biocabas ) - Développement des structures coopératives et des Systèmes d Echange Locaux - Diminution des déchets et développement de programmes de réparation, de ré-emploi et de recyclage. - Multiplication des zones piétonnes, diminution des espaces dédiés à la vitesse (chaussée ), multiplication des zones de déambulation, espaces pour «sentir» la Ville. - Développement des commerces et des services de proximité. - Développement d équipements adaptés aux handicapés et aux divers âges de la vie. - Préservation de la biodiversité urbaine -...

27 PROJETS EN COURS Réhabilitation de logements sociaux La Résidence-Sud : 157 logements sociaux - quartier Lille-Sud réhabilitations financées par l ANRU Révision du programme de réhabilitation : accompagnement du bailleur social pour l élaboration d un diagnostic plus pointu amélioration du confort thermique et réduction des charges accompagnement des habitants

28 PROJETS EN COURS Opérations Programmées d Amélioration de l Habitat : Réhabilitations au regard du développement durable

29 PROJETS EN COURS Réhabilitation de l habitat ancien : une OPAH-RU exemplaire NIVEAUX NOMBRE DE LOGEMENTS VISES EXIGENCES ENERGETIQUES SUBVENTIONS ACCORDEES 1 er kwh/m²/an (RT 2005) max. Subventions classiques OPAH 2 ème à 120 kwh/m²/an 3 ème kwh/m²/an max. Cumul des subventions solaire et économies d eau Cumul des subventions solaire et économies d eau, aides supplémentaires

30 PROJETS EN COURS Convertir les logements actuels pour les agrandir (2 maisons en 1) et les équiper en sanitaires. Opération exemplaire sur le plan énergétique : réduire les charges pour les locataires en réalisant par exemple, des travaux d isolation permettant de limiter les factures de chauffage.

31 PROJETS EN COURS Charte de la Déconstruction Encourager l émergence d emplois locaux et de filières adaptés aux exigences du développement durable Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) produit à lui seul environ 340 millions de tonnes (Mt) de déchets par an soit plus de 80% des déchets produits en France.[ ] 97 % des déchets du bâtiment sont des déchets inertes réutilisables en remblaiement ou en sous-couches routières Mobilisation des bailleurs sociaux et des SEM Capitalisation sur les chantiers pilotes Gestion des nuisances, implication des habitants, recyclage des matériaux

32 PROJETS EN COURS La valorisation des déchets par réemploi est créatrice d activité : 40 tonnes de déchets traitées en 2007 équivalent à 4 personnes employées à temps complet L objectif est de donner une seconde vie à 1% des déchets de l agglomération soit 1300 tonnes par an La Ressourcerie est gérée par ses salariés qui en détiennent le capital et prennent les décisions concernant la gestion de l entreprise.

33 PROJETS EN COURS Les voitures sont disponibles dans 9 stations, au cœur des quartiers lillois et près des transports en commun Avantages économiques : pas de coûts liés à la possession d une voiture Avantages pratiques : pas de contrainte d entretien, de parking, de carburant, d assurance Pour la collectivité Compléter l offre des transports en commun et des modes doux de déplacement Faire évoluer les comportements par rapport à l automobile Réduire les émissions polluantes Offrir un accès à l automobile pour tous (personnes en insertion sociale, étudiants, personnes âgées,...) Réduire les problèmes de stationnement et de congestion : 1 voiture autopartagée en remplace 5

34

35 PROJETS EN COURS

36 Intégrer le Dév. Dur. en amont Promouvoir des bâtiments passifs Savoirs et savoir-faire UNE DEMARCHE INTEGREE Filières et métiers du DD Performance globale Management de projet Aides financières et incitations Planification urbaine Quartier Espaces publics Travailler aux trois échelles Cadre de vie Résidentialisation Déplacements, accessibilité espaces publics / espaces privés Confort thermique Gestion de l eau Bâtiments Gestion des déchets ménagers Santé, risques et nuisances Entretien / maintenance Prendre en compte les usages Appropriation par les habitants Implication des habitants Accompagnement Exemplarité

37 DES PRIORITES Afficher les exigences et accompagner leurs mise en place très en amont Cadre Stratégique Suivre la concrétisation des constructions neuves et favoriser, à travers la programmation urbaine, l émergence de modes de vies écologiques et solidaires (enjeux des programmation habitat et services) LILLE SUD, FCB Soutenir et renforcer les démarches d éco-réhabilitation OPAH, réhabilitation Seine Loire - Garonne Encourager l émergence d emplois locaux et de filières adaptées aux exigences du Développement Durable, Appel d offre régional formation, charte de la déconstruction Identifier les moyens financiers, humains et opérationnels de soutien aux efforts de la Ville Inciter les habitants, les usagers et les professionnels à adopter des comportements adaptés au Développement Durable Sensibilisation, développement de l offre service / commerce (LILAS, Ressourcerie, Comme Une Idée )

38 Ari BRODACH Direction Développement Durable et Environnement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr DOSSIER DE PRESSE Procédure d audits énergétiques et environnementaux, première étape d un Plan d actions pour le développement de la filière éco-construction Contexte En Novembre 2008, le syndicat mixte

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales Objectif 4.1 Aider les personnes en difficulté Pilote de l'action CCAS Finalités concernées Services partenaires Partenaires à associer Direction des Affaires Culturelles (service associatif) Structures

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Fonctionnement et charte partenariale

Fonctionnement et charte partenariale Fonctionnement et charte partenariale Un contexte d urgence économique, sociale et environnementale Les impacts générés par notre mode de développement actuel sont incontestables : diminution de la biodiversité

Plus en détail

Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment

Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment Réunion de concertation avec le Ministère de l habitat sur les éléments techniques de la réglementation thermique dans le secteur de l habitat

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 b des modules «prise de poste» b des modules à la carte pour «aller plus loin» b le tout présenté dans 4 Parcours

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010 Maison de l Habitant Bilan du pôle ressource de l agglomération Grenobloise, 2009 Programmation 2010 1. Les visites de sites 2. Les ateliers thématiques 3. Les formations 4. Programmation 2010 5. Budget

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Pourquoi un Schéma environnemental? => Pour améliorer le cadre de vie des Bezonnais => Pour construire une stratégie environnementale globale dans le cadre

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Projet de renouvellement urbain de Bourges. FRARU du 27 mai 2008 Atelier n 4

Projet de renouvellement urbain de Bourges. FRARU du 27 mai 2008 Atelier n 4 Projet de renouvellement urbain de Bourges Atelier n 4 Une triple conjoncture favorable UN IMPORTANT PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN UN AFFERMAGE DE FOURNITURE DE CHALEUR EN RESEAU EN FIN DE VALIDITE (mi

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

DIACT Université d été 26-27 septembre 2007

DIACT Université d été 26-27 septembre 2007 Énergies renouvelables et maîtrise de l énergie DIACT Université d été 26-27 septembre 2007 QUI PERD, QUI GAGNE? Des territoires inégaux devant les enjeux économiques du réchauffement La démarche «clusters»

Plus en détail

Agenda 21 lillois. Développement durable lillois. 1- la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants

Agenda 21 lillois. Développement durable lillois. 1- la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants les axes Il comprend 4 axes : la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants l éducation et la sensibilisation à l environnement et au Développement Durable

Plus en détail

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité a/lta Architectes Le Clos Joli Château-du-Loir (72) a/lta Architectes Sarthe Habitat Guide-conseil I Urbanisme Le label EcoQuartier S engager vers la qualité Initiée par le Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement Faire le pari de l aménagement économique du 21 ème siècle, au nom du développement durable, de la compétitivité du territoire et dans l intérêt des entreprises et des salariés métropolitains. Lille Métropole

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire

Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire Plan d'actions 2015 p. 2 Objectifs de l'association - Organisation et moyens p. 3 Missions et actions sur le département

Plus en détail

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 Lyon, le 23 janvier 2014 Le Conseil Métropolitain, réunissant les élus de la communauté urbaine de Lyon et des communautés d'agglomération

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Evaluation d Impact Santé Cas du réaménagement de la Friche Saint Sauveur 29 Janvier 2015 Journée d échange sur les EIS Inpes, EHESP et CNFPT Delphine Forestier Service des Risques Urbains et Sanitaires

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

La charte de l environnement et du développement durable

La charte de l environnement et du développement durable La charte de l environnement et du développement durable LA DÉCLINAISON ANGEVINE DES THÉMATIQUES DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT LES ENJEUX A - La lutte contre le réchauffement climatique Bâtiments - Habitat

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT VOS CONTACTS : Mehdi ABDERRAHMANI Conseiller Formation mehdi.abderrahmani@cnfpt.fr Allison DEQUIDT Assistante de formation allison.dequidt@cnfpt.fr

Plus en détail

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 DREAL Champagne-Ardenne Agenda 21 en Champagne Ardenne Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 1 Agenda 21 en Champagne-Ardenne Présentation de la DREAL Présentation de la démarche A21

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Salon Planet Energy, 27 janvier 2011 Une stratégie territoriale de lutte contre le réchauffement climatique au profit du développement économique local Plan

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS

L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS Une volonté politique régionale Mise en place d un Fond Régional d Aide à la Maitrise de l Energie et de l Environnement : le Fonds FRAMEE. Objectif : Promouvoir

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE POUR DIFFUSION AUX AGENTS PPRS/DGP/ERH4/CB/SC/DEJ/N 16-03 POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE : FONCTION DE RATTACHEMENT :

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail