ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3"

Transcription

1 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un petit montage lié au projet de classe : - Ce sont des situations favorables pour travailler la conformité entre le dessin et l expérience! - Elaboration de la trace écrite. («je mets en contact le culot avec») - Acquisition d'un vocabulaire précis : culot, plot, filament. Ce vocabulaire qui sera réinvesti systématiquement et appris. - Premier dessin légende d'une ampoule. ( telle qu on la voit) Construction de jeux électriques simples (ex : bonhomme avec des yeux = ampoules) Retrouver les éléments connus : pile, ampoule, métal dans un objet technologique, par exemple dans une lampe de poche. Echange de montages comportant des pannes à identifier. Avec une pile ronde (4 possibilités) --> d où 4 dessins. Etablir un énoncé commun à l allumage d une ampoule, avec piles plates ou pile ronde, nécessite l utilisation de l expression «pôle de la pile». Sans cela l usage de cette expression est prématuré. B- QUESTIONS DE PEDAGOGIE PRATIQUE Je profite du fait que l électricité est un sujet très concret, pour détailler la mise en œuvre dans la classe sous forme de questions/réponses. A vous ensuite d effectuer le transfert sur les autres sujets. A On demande aux enfants d'allumer la petite ampoule avec une pile plate, puis de représenter sur un dessin comment ils ont procédé. Quel est l'objectif de ce dessin? Chaque élève doit-il dessiner? A quel moment leur demande-t- on de dessiner? Pour quelle raison? B - En circulant dans les allées on observe des dessins de trois types : (1) (2) (3) - Que dit-on aux enfants ayant réalisé les dessins (1), (2) et (3)? C - On souhaite organiser une confrontation collective de ces productions. Détaillez clairement une ou deux manières de procéder. - On demande aux élèves de réaliser une petite phrase pour dire comment ils ont procédé. Quel résultat peut-on en attendre? Comment exploiter ceci par la suite? D - Quel est l'objectif du maître lorsqu'il demande d'utiliser des fils? Comment tout à la fois motiver les enfants et leur rendre le succès possible? E - Quel dessin légendé de l'ampoule adoptera -t-on? Pourquoi?

2 2 F - Comment amener les notions de conducteurs et d'isolants le plus naturellement possible? REPONSES : A- L'objectif est ici surtout d'apprendre à représenter l'expérience réalisée, c est un apprentissage de longue haleine 1. Il est donc très important que chaque enfant réalise sa propre production. Votre consigne au tableau pourrait être la suivante : «Allume l'ampoule avec la pile» «Dessine ce que tu as fait» C est avant qu ils ne manipulent qu il faudra dire aux élèves que l on attend d eux un dessin qui doit permettre (au maître, aux camarades, à leurs parents...) de savoir comment ils ont procédé. Car une fois que les élèves seront captivés par l'expérimentation, ils n écouteront plus (ou mal ) et il vous sera plus difficile d'ajouter une consigne. B- Même si l'on a l'intention d'organiser une confrontation collective des dessins, il faut impérativement passer dans les rangs et demander, lorsque nécessaire à certains élèves d améliorer leur dessin en effectuant une relance pertinente : Dessin (1)--> «dessine d'abord l'ampoule seule, tu représenteras la pile après en commençant par les lames dorées» Dessins (2) et (3)--> tenter à long terme de faire comprendre aux enfants qu'ils pourront évaluer eux-mêmes leur dessin en réalisant avec la pile et l'ampoule ce qu'ils viennent de dessiner : «réalise ce que tu as dessiné et tu pourras dire si ton dessin est bon» Ne nous leurrons pas trop cependant, comprendre cette consigne est difficile pour les enfants car spontanément ils ne souhaitent qu'allumer l'ampoule à nouveau! Il faudra souvent montrer à toute la classe à partir d'un dessin faux ce qu elle signifie. C- Les dessins peuvent être affichés au tableau et les élèves disposés autour de celui-ci. On progresse à partir des différences constatées entre les dessins, un retour à l'expérience réalisée devant toute la classe permet de lever les ambiguïtés. On conclut sur un grand dessin propre et clair adopté par tous......on peut continuer en interrogeant quelques élèves qui doivent dire : «comment ils ont allumé l'ampoule» Sous leur dictée le maître écrit au tableau une phrase de ce type : «j'ai fait toucher le grand bout de fer de la pile avec la vis dorée et fait toucher le petit bout de fer de la pile avec le bout gris de l'ampoule» A présent il convient de donner le vocabulaire précis : «vis dorée» = culot «bout gris» = plot «grand bout de fer de la pile» = grande lame 2 Ce vocabulaire va permettre de légender le dessin au tableau et d'améliorer la phrase des élèves. L'ensemble devant figurer ensuite sur les cahiers de sciences. Les mots «culot» et «plot» seront appris puis réinvestis désormais le plus souvent possible. D- On peut proposer aux élèves de réaliser une maquette de lampe de poche et distribuer à chaque groupe d élèves une pile et une ampoule déjà fixés sur un carton ainsi que du fil électrique. Ainsi on donnera un but aux élèves et les conditions de la réussite. Sans cela les élèves risquent de se décourager et de revenir à l activité précédente car ils ne souhaitent qu allumer l ampoule à nouveau Avec des fils, le dessin est somme toute plus facile et les élèves prennent davantage conscience des quatre contacts qu il faut réaliser. (voir fig. 1) 1 Voir «les situations simples d observation» : 2 Et non «borne» ou pôle! c est prématuré.

3 3 Ce Les élèves devront chercher comment allumer l ampoule loin de la pile à l aide du montage ci-dessus où l ampoule et la pile sont fixés sur un carton. Ensuite, pour la séance «isolant-conducteur» qui nécessite un montage fiable, il faudra fixer l ampoule sur une planche de bois à l aide de petits clous sur lesquels seront connectés les fils. E- Le dessin adopté est celui de l ampoule telle qu on la voit. Attention cependant il faut légèrement augmenter la proportion du plot central sur le dessin afin que celui-ci soit clairement distinguer de la partie noire en verre séparant plot et culot. (figure 2 ci-dessous) filament Fig. 1 Fig. 2 F- Isolant et conducteurs Plusieurs points de départ sont possibles : - Un élève a spontanément placé un objet entre une lame de la pile et le culot pour voir «si ça marche avec» L enseignant pourra proposer alors de faire des essais avec différents objets au cours de la séance qui suivra (fig. 3)

4 - de manière plus classique, il sera possible de se poser le problème lors de l activité «ampoule loin de la pile». 4 Figure 4 Figure 3 Mais l enseignant donnera des fils et l on ne résoudra le problème qu au cours de la séance suivante lorsqu on en aura réellement les moyens : l enseignant donnera le montage de la figure 4 ( photos cidessous) où l ampoule sera fixée sur une planche de bois (épaisseur 1,5 cm) avec des petits clous sur lesquels les fils seront connectés. Les enfants seront invités à tester divers objets ( notamment ceux de leur trousse). Attention sans un montage parfait, il ne sera jamais possible de conclure à coup sûr que si l ampoule ne s allume pas c est que l objet est isolant. Si l on ne dispose pas de suffisamment de montages, les élèves pourront réaliser le recherche sur le mode de la figure 3, et l on vérifiera collectivement ensuite avec celui de la figure 4 ( bien en évidence au tableau!) La fiabilité du montage, contrôlée avec plusieurs objets conducteurs (ici les branches de ciseaux) permettra de conclure à coup sûr pour les objets isolants ici la gomme).

5 5 Au cycle 2 cette investigation débouchera sur un tableau dans lequel on écrira des noms d objets, puis le maître s arrangera pour faire naître le problème «on a le même objet dans les deux colonnes, la règle en bois ou la règle en fer» A la suite de quoi les élèves prendront conscience du fait que c est la substance qui compose l objet qui doit être notée d où un nouveau tableau : Ensuite et seulement à ce moment -là, se pose la question «comment s appellent les matières qui font que l ampoule s allume?» On peut interroger les élèves car peut-être certains connaissent les mots conducteurs et isolants. Mais si ces termes sont inconnus l enseignant ne doit pas hésiter à les donner rapidement et les faire apprendre puisque le concept est construit dans l esprit des élèves. D UNE MANIERE GENERALE LE VOCABULAIRE SCIENTIFIQUE EST AMENE A L ISSUE D UN TRAVAIL, IL NE CONSTITUE JAMAIS UN POINT DE DEPART! Voir : On remarquera sans difficulté que ce sont essentiellement les métaux qui sont conducteurs ; il faudra ensuite essayer un nouveau métal pour vérifier que cette «loi physique» est toujours vraie! Remarque : avec des élèves de cycle 3 n ayant jamais étudié ce problème, il conviendra de passer par les mêmes étapes mais plus rapidement. Je propose que le maître dresse le tableau d objets et qu ensuite s entendant dire «mais si ça s allume c est parce que c est du métal!», il propose le tableau de matières. CONCLUSION Cette progression permet que les élèves de CE1 ou CE2 acquièrent une conscience claire des contacts à réaliser pour allumer une petite ampoule, mais ils n en deviennent pas pour autant conscients de ce qu est un circuit électrique. Pour eux «le courant va de la pile à l ampoule.» Lorsque des élèves de CM1 ou CM2 n ont jamais fait d électricité, il est sage de commencer par cette progression avant d aborder le jeu question-réponse par exemple. En adoptant cette démarche progressive l enseignant débutant de prendra ses repères avec le sentiment de la réussite. Mais attention certains élèves réalisent deux ou trois pile/ampoule au cours de leur scolarité primaire. En conséquence, avant d entreprendre un travail en électricité renseignez-vous donc auprès des collègues et ou même des élèves Il y a d autres sujets possibles en sciences. La suite au cycle 3 voir : M Chantal IUFM Melun version modifiée en juin 2008

ELECTRICITE au CYCLE 2 ET au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 ET au DEBUT du CYCLE 3 ELECTRICITE au CYCLE 2 ET au DEBUT du CYCLE 3 A- Progression classique Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un petit

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances

SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances PROGRAMMES OFFICIELS CYCLE 2 : Les élèves réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d'un appareil.

Plus en détail

Circuits électriques alimentés par des piles

Circuits électriques alimentés par des piles MODULE Cycle : II /III Classe: CE1/CE2 Programme ELECTRICITE Monde construit par l homme Circuits électriques alimentés par des piles Compétences visées Faire briller une ampoule dans un circuit électrique

Plus en détail

Domaine : découvrir le monde des objets.

Domaine : découvrir le monde des objets. SEQUENCE «LA LAMPE DE POCHE» Domaine : découvrir le monde des objets. «L utilisation d objets techniques variés dans des situations fonctionnelles conduit d abord à la découverte de leurs usages. Ces situations

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation MODULE ELECTRICITE Cycle : Classe: II C.E.1/CE2 Monde construit par l homme Programme Circuits électriques alimentés par des piles : bornes, conducteurs et isolants Compétences visées Problèmes Faire briller

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 2 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 delforge.philippe@ac-rouen.fr 1 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique

Plus en détail

Matériel : (à adapter en fonction du nombre d élèves)

Matériel : (à adapter en fonction du nombre d élèves) Séquence - L électricité C.3 Objectifs et compétences Objectif : Réaliser l installation électrique du plan de la classe. Compétences: Savoir réaliser une fiche technique Être capable de pratiquer une

Plus en détail

FICHE DE PRÉPARATION. Niveau de classe : Cycle 2

FICHE DE PRÉPARATION. Niveau de classe : Cycle 2 FICHE DE PRÉPARATION Niveau de classe : Cycle 2 Domaine : Découverte du monde La matière Séquence de 5 séances Compétence(s) : - Être capable de réaliser un circuit électrique simple (lampe, pile, interrupteur,

Plus en détail

Electricité : Fabrication d un Quizz

Electricité : Fabrication d un Quizz Electricité : Fabrication d un Quizz Compétences visées : Io (BO 2008) : réalisation de maquettes élémentaires et de circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un appareil Socle commun

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 3 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique Cycle 3 SOMMAIRE Fiche pour...

Plus en détail

Séance 4 : Conducteurs / isolants

Séance 4 : Conducteurs / isolants Séance 4 : Conducteurs / isolants Les élèves construisent le circuit et testent la conductivité des différents matériaux. Ils notent leurs résultats sur la fiche. Organisation : en petits groupe de 2 ou

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse DEFIS SCIENTIFIQUES Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse Démarche Des hypothèses, des représentations initiales. Illustration : travaux d'élèves/ photos...

Plus en détail

Déroulement de la séance n 4 Que pourrait-on mettre à la place des fils électriques pour relier la pile et l ampoule pour que l ampoule s allume?

Déroulement de la séance n 4 Que pourrait-on mettre à la place des fils électriques pour relier la pile et l ampoule pour que l ampoule s allume? Déroulement de la séance n 4 Que pourrait-on mettre à la place des fils électriques pour relier la pile et l ampoule pour que l ampoule s allume? Phases du déroulement Remémoration de la séance précédente

Plus en détail

DEFI ELECTRICITE : CONSTRUIRE UNE BOITE QUI S ALLUME QUAND ON L OUVRE ET QUI S ETEINT QUAND ON LA FERME.

DEFI ELECTRICITE : CONSTRUIRE UNE BOITE QUI S ALLUME QUAND ON L OUVRE ET QUI S ETEINT QUAND ON LA FERME. DEFI ELECTRICITE : CONSTRUIRE UNE BOITE QUI S ALLUME QUAND ON L OUVRE ET QUI S ETEINT QUAND ON LA FERME. Classe de CP- CE1 Pôle scolaire Pierre Cochart Hannogne Saint Rémy 1. Présentation du défi aux élèves

Plus en détail

Réalisation d un circuit électrique simple

Réalisation d un circuit électrique simple Réalisation d un circuit électrique simple Niveau de classe : CP Séquence sur l'électricité menée sur 4 séances Séance 1 : Comment allumer une ampoule avec une pile plate? 1 / 2 Objectifs Matériel Déroulement

Plus en détail

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule Séance 1 : observation d une ampoule Exemple 3 : Mots à retenir : verre - filament - culot - plot Matériel : une ampoule pour chaque enfant Consigne : «dessine dans ton cahier d expériences une ampoule

Plus en détail

créer des liens entre causes et conséquences de manière systématique

créer des liens entre causes et conséquences de manière systématique Electricité: quand le courant passe Fiche de l'enseignant Intérêt de l'atelier Sensibiliser les enfants au fait que: Tous les matériaux ne sont pas de bons conducteurs de l'électricité L'électricité ne

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Rappel de quelques points du Projet d école :

Rappel de quelques points du Projet d école : Ecole J. PREVERT, Castres DEFI SCIENTIFIQUE «LES ENERGIES : production et consommation» Rappel de quelques points du Projet d école : - Eduquer à l écocitoyenneté : sensibiliser à l économie d énergie,

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité FÊTE DE LA SCIENCE 2013 Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité Les participants au projet - LANGELIER Christelle, école Louise de Bettignies, CP - TAKERKART Claudine, école Louise de

Plus en détail

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email:

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email: Séquence : l'électricité au cycle 2 Place dans les programmes : 4. Le monde des objets Ils réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un

Plus en détail

Ateliers sur l électricité. Cycle 2.

Ateliers sur l électricité. Cycle 2. Ateliers sur l électricité. Cycle 2. Introduction DEROULEMENT : Ces ateliers se déroulent sur une demi-journée à l école des sciences de Montreuil. Matériel à prévoir par l enseignant de la classe : -

Plus en détail

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM)

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) Le domaine Estimation, Grandeurs et Mesures (EGM) comprend deux ensembles de modules qui correspondent respectivement à ESTIMATION (modules 1a et 1b) et à

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences.

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences. 4 5 6 7 8 9 Le ciel et la terre : la durée du jour, de la nuit, le calendrier, la lune QUE SAIS-TU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent.

Plus en détail

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) Eléments de connaissance et de compétences sur les objets techniques (Cycle 3, documents de janvier 2012, DEGESCO) : Objets mécaniques, la transmission

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi École élémentaire Eiffel Classe de CM1/CM2 Céline Rocoplan CDRS 21 ESIREM Les objets techniques: Du ruban correcteur au VTT. Sciences

Plus en détail

Le jeu questionnaire

Le jeu questionnaire Nom de l élève : Groupe : Le jeu questionnaire Identifier le problème Ton défi Construire un jeu questionnaire dont les réponses seront validées par une ampoule qui s allume. CAHIER DES CHARGES Fonction

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

LES PHASES DE LA LUNE

LES PHASES DE LA LUNE LES PHASES DE LA LUNE Il est d abord nécessaire de tirer des conclusions claires de l OBSERVATION d un cycle de Lune : Nous sommes habitués à voir la Lune changer d aspect de jour en jour, voici ce que

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

SIGNAUX LUMINEUX. Bien indiquer la puissance des piles et la résistance des ampoules

SIGNAUX LUMINEUX. Bien indiquer la puissance des piles et la résistance des ampoules Séance 1 SIGNAUX LUMINEUX Défi : Boule et Bill n ont pas été très polis, ils sont punis et doivent rester chacun chez soi Ils inventent un système de signaux lumineux pour communiquer. Fais le dessin ou

Plus en détail

Chapitre n 1 / Physique-chimie 5

Chapitre n 1 / Physique-chimie 5 Chapitre n 1 / Physique-chimie 5 Évaluation diagnostique Entoure les réponses que tu penses correctes: 1-Il est dangereux l'électricité avec : de -Une pile de 4,5V : faire des oui expérience non -Une prise

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Comprendre la transmission de mouvements «La boule»

Comprendre la transmission de mouvements «La boule» «La boule» 23-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs Applications - S entraîner à la compréhension de l entraînement d un mouvement. - S entraîner à l acquisition du sens du déplacement en observant un élément

Plus en détail

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Mme MELSCOET, MAT, EMPU Painlevé, Montesson Mme REMES, CPC EPS, IEN de St Germain en Laye Mme GOUPIL, CPC généraliste, IEN de Chatou

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Classe de cycle 3. Octobre 2013 PREALABLE Posture de l enseignant : accueillir toutes les propositions des enfants Ne pas présenter le titre et le nom de l

Plus en détail

L ÉCOUTEUR GUIDE DU MAÎTRE

L ÉCOUTEUR GUIDE DU MAÎTRE L ÉCOUTEUR GUIDE DU MAÎTRE Octobre 2007 ecouteur_maitre_ats.doc 1 Révision linguistique : juin 2008 NOTES IMPORTANTES 1. Avant d entreprendre la lecture du présent guide, je vous invite à lire le canevas

Plus en détail

Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris

Plus en détail

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT TITRE : CHAUFFE QUI PEUT Niveaux : 4ème Objectifs pédagogiques : Mobiliser des compétences acquises pour résoudre une situation complexe. Observer le comportement, le fonctionnement, la constitution d

Plus en détail

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul Ces «énigmes» permettent d initier une démarche fondée sur l initiative des élèves pour utiliser les connaissances acquises et montrer leur capacité à les utiliser dans des situations où elles ne sont

Plus en détail

- PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.»

- PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.» - 1 - ECOLE PRIMAIRE DE FERRIERES S/ SICHON (03) CLASSE DE CYCLE III (M. THAVERON) Circonscription de Vichy 1 - PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.»

Plus en détail

Site Sciences «La Victoire» Ecole de la Victoire Oyonnax

Site Sciences «La Victoire» Ecole de la Victoire Oyonnax Site Sciences «La Victoire» Ecole de la Victoire Oyonnax Inspection de l Education Nationale Circonscription de NANTUA Site Sciences «La Victoire» BP 44 01130 Nantua 04 74 75 02 75 ce.001065r@ac-lyon.fr

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

LES FRACTIONS Séance 1/9

LES FRACTIONS Séance 1/9 LES FRACTIONS Séance 1/9 DOMAINE : Mathématiques (Nombres et calcul) NIVEAU : CM1 DURÉE : 45 minutes COMPÉTENCES : Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart,

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

EN VOITURE, LES FAMILLES!

EN VOITURE, LES FAMILLES! DECOUVRIR LE MONDE Approcher les et les nombres EN VOITURE, LES FAMILLES! TPS PS - Référence : Les programmes de l école primaire : BO n 3 du 19 juin 2008. A la fin de l école maternelle, l enfant est

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail

SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS

SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS Préparées par Raymond Villeneuve Formateur au C.R.E.P. de la C.S.D.M. Animateur au CLSC St Henri Collaboratrice : Linda Mc

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3

Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3 Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3 Objectifs : - Objectifs notionnels : découverte de la robotique et de la programmation à l école primaire - Objectifs méthodologiques : o Donner son point de vue et

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Une progression sur l électricité en cycle 2

Une progression sur l électricité en cycle 2 FORMATION de CIRCONSCRIPTION Une progression sur l électricité en cycle 2 15 C CONVENTION Formateurs : Mme LAGRAULA Professeur de technologie IUFM Molitor Paris 16 ème Muriel MARTIN Conseillère pédagogique

Plus en détail

Les glaçons et l eau - Cycle 1

Les glaçons et l eau - Cycle 1 Points du programme Les glaçons et l eau - Cycle 1 Exploration du monde de la matière [...] En rapprochant l eau du robinet, la pluie, la neige, la glace, il commence à élaborer un premier niveau, très

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues ACTIVITÉ DE CLASSE Excursions extraterrestres Informations générales Niveau scolaire : Primaire e cycle, secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle ou en équipe de deux Durée de l activité

Plus en détail

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin contextualisation Phase 1 : émergence d un besoin d apprentissage Objectif : prendre conscience du problème de langue

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Où est le photographe?

Où est le photographe? Où est le photographe? Type d outil : Activité d apprentissage visant à développer la construction de repères pour se situer, situer des lieux et se déplacer. Auteur(s) : Véronique Couvreur, enseignante

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Guide d'utilisation du X360Key Xkey V2

Guide d'utilisation du X360Key Xkey V2 Guide d'utilisation du X360Key Xkey V2 Sommaire : Comment utiliser votre X360Key V2 aussi appelé Xkey v2 Mode d'emploi Réalisé par Joss Xbox 8 Av. Philippe Auguste 75011 PARIS - Tel : 06-15-86-49-04 Modifications

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

POUR DEBUTER EN SCIENCES PHYSIQUES EN MATERNELLE

POUR DEBUTER EN SCIENCES PHYSIQUES EN MATERNELLE POUR DEBUTER EN SCIENCES PHYSIQUES EN MATERNELLE Remarque : En maternelle le choix des sujets est très ouvert, en conséquence les activités que je propose ici sont celles qui me paraissent réalisables

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

Production vidéo d'un téléjournal

Production vidéo d'un téléjournal LEÇON Années scolaire : 1 re à 3 e secondaire Au sujet de l auteur : Adaptation avec la permission de Stephanie M. Rusnak Durée : 40 à 60 minutes Production vidéo d'un téléjournal Aperçu Dans cette activité,

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Actu-français : Un Noël écolo Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn.

Actu-français : Un Noël écolo Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn. Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn. Compréhension orale : fiche individuelle (1 page) I COMPRENDRE le document 1. Remue-méninges : si on vous dit «Noël» à quoi pensez-vous? Regardez la vidéo

Plus en détail

Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3»

Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3» Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3» Définition de la notion de problème : 1. Un problème est défini comme une situation

Plus en détail

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires Julie Gauthier 16 février 2013 Sommaire 1 Les règles du jeu 3 1.1 Le matériel............................... 3 1.2 L atari-go................................

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

Comment fonctionne un moteur électrique?

Comment fonctionne un moteur électrique? 4 5 6 7 Le monde construit par l homme Comment fonctionne un moteur électrique? 1. QUE SAIS-TU? Tous les moteurs sont électriques. Tous les moteurs ont besoin d énergie pour fonctionner. Les moteurs transforment

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

Evlang Éveil aux langues

Evlang Éveil aux langues Bon Anniversaire - 1 Evlang Éveil aux langues Projet Socrates / lingua 42137 CP 1 97 FR- Lingua LD Bon Anniversaire! Conception: Groupe de travail de Dijon: Isabelle Abadie Claude Leclerc Aline Nicolle

Plus en détail

SEANCE 1. Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» Le secteur (arrivée près du compteur)

SEANCE 1. Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» Le secteur (arrivée près du compteur) SEANCE 1 Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» A l oral : Faire le parallèle entre : A la maison Le secteur (arrivée près du compteur) Les appareils électriques (TV, four,

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail