SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR..."

Transcription

1 Page 7 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR CONJONCTURE ECONOMIQUE ET PERSPECTIVES DU MARCHE Economie générale La bijouterie fine et l horlogerie ; deux secteurs en plein boom L OFFRE SEGMENTATION DU MARCHE DE LA BIJOUTERIE FINE Le positionnement Le style ETAT DES LIEUX DE LA PRODUCTION LOCALE Une offre abondante en bijouterie fine Une offre plus limitée en horlogerie UNE OFFRE ETRANGERE DE PLUS EN PLUS FORTE Evolution des importations de bijouterie fine aux Etats-Unis Les principaux fournisseurs de bijouterie fine en LES PRINCIPALES TENDANCES DE L OFFRE Tendances bijouterie fine Tendances horlogerie LA DEMANDE LES SPECIFICITES DE LA DEMANDE Un produit convoité de tous, et de plus en plus par les hommes L influence du facteur géographique L influence du facteur temps LE COMPORTEMENT D'ACHAT DES CONSOMMATEURS AMERICAINS Les produits les plus prisés Les critères d achat LA DISTRIBUTION PANORAMA DE LA DISTRIBUTION ACTUELLE LES DIFFERENTS CANAUX DE DISTRIBUTION Les canaux de distribution traditionnels La distribution hors boutique Les galeries Les hôtels LES SOURCES D INFORMATIONS LES SALONS LES REVUES PROFESSIONNELLES LES ASSOCIATIONS LA REGLEMENTATION... 27

2 Page 8 6 REPERTOIRE DES AGENTS, REPRÉSENTANTS ET IMPORTATEURS-DISTRIBUTEURS RECAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES AYANT MARQUE UN INTERET POUR L OFFRE FRANCAISE chaînes de bijouterie 4 grands magasins new-yorkais 3 galeries 120 détaillants indépendants 6.2 REPERTOIRE... 33

3 Page 21 4 LA DISTRIBUTION Le marché de la bijouterie fine et de l horlogerie aux Etats-Unis est composé d une grande variété d acteurs, chacun y jouant un rôle bien spécifique. Nous sommes en présence de deux logiques cohabitant au sein du secteur de la Haute Joaillerie : l une de tradition, de savoir-faire en matière de créativité, d exception dans des volumes réduits, à l instar des grandes maisons telles Harry Winston, Cartier,etc., et l autre, de distribution à plus grande échelle, à l instar des chaînes de bijouterie ou des grands magasins tels Zale s, Saks 4.1 PANORAMA DE LA DISTRIBUTION ACTUELLE L industrie des joailliers américains est constituée d environ professionnels, les plus renommés étant ceux bénéficiant d une double activité : à la fois joaillière et horlogère (Harry Winston, David Yurman, David Orgell, etc.). Selon Thierry CHAUNU, Directeur de LEVIEV, sur l ensemble de la profession aux Etats-Unis, moins de 200 opérateurs sont susceptibles de vendre des pièces haut de gamme et de qualité et de toucher une clientèle locale, très fidèle. Les concepts américains de distribution diffèrent sensiblement des concepts français. Selon les produits, le canal le plus adapté n est pas obligatoirement celui auquel on pense depuis la France. Aux Etats-Unis, les ventes de bijouterie fine-horlogerie se font principalement via les canaux de distribution suivants : Grands magasins : 19% Distribution hors boutique (VPC, TV achat, internet): 9% Magasins indépendants et chaînes de bijouterie : 50% Magasins discount : 23% Source: The National Retail Report: Gold Jewelry Sales 2003 Les magasins indépendants et les chaînes de bijouterie restent les lieux d achat privilégiés pour la majorité des consommateurs américains. Viennent ensuite les achats au sein de magasins discounts, pour 23% d entre eux, suivis des grands magasins et de la distribution hors boutique, canaux de distribution minoritaires mais qui tendent cependant à se développer de plus en plus.

4 Page LES DIFFERENTS CANAUX DE DISTRIBUTION Les canaux de distribution traditionnels Les magasins indépendants Les détaillants américains de bijouterie fine-horlogerie sont réputés pour la relation de proximité qu ils établissent avec leur clientèle, essentiellement locale, et l excellent service qu ils proposent. A l heure actuelle, le circuit des détaillants est en perte de vitesse, avec une chute du nombre de détaillants de 16% en 10 ans et une hausse des fermetures de boutiques indépendantes de 66% au cours de la même période (Source : The Jeweler s Board of Trade). De plus en plus, la vente en ligne se développe, ce qui s ajoute à la concurrence déjà rude sur ce secteur. Compte tenu de leur offre restreinte, il leur devient difficile de rivaliser avec les grandes chaînes de bijouterie et autres grands magasins. Ceux qui persistent sont ceux proposant une offre haut de gamme luxe, mêlant à la fois une offre bijouterie fine-horlogerie et distribuant des grandes marques connues du grand public Les chaînes de bijouterie fine et horlogerie La grande majorité de ces chaînes se situe dans les centres commerciaux américains, et bénéficie d une forte couverture régionale. Citons parmi elles, les chaînes les plus connues telles que Zale s, Kay Jewelers, Fortunoff, etc. Leur offre se compose essentiellement de bijoux positionnés moyen de gamme. Pour les rares d entre elles proposant de la bijouterie horlogerie haut de gamme, telles Lux Bond & Green, London Jewelers, elles distribuent des marques prestigieuses (David Yurman, Mikimoto, Harry Winston, Charriol ) et collaborent avec des créateurs/designers. Parmi elles, distinguons également celles spécialisées dans le commerce de l horlogerie telles TOURNEAU, WEMPE et KENJO. Les marques les plus distribuées au sein de ces enseignes ne sont autres que Seiko, Casio, Ebel, Rado, Baume & Mercier, Omega, Piaget, Breguet, Tag Heuer, Damiani, Ferrari Les grands magasins Les grands magasins sont des enseignes proposant une large variété de produits, aussi bien dans l habillement, les accessoires, la bijouterie.les plus connus aux Etat-Unis sont Macy s, élu plus grand magasin du monde, Bloomingdale s, et Nordstrom pour ne citer que les principaux. Ces grands magasins proposent une offre de bijouterie fine-horlogerie positionnée moyen de gamme. Ceux proposant une offre bijouterie fine plus haut de gamme sont Barney s, Bergdof Goodman, Neiman Marcus et Saks notamment. A l intérieur de ces grands magasins, l offre de bijouterie fine-horlogerie peut être soit gérée directement en interne, soit par la marque en question qui décide de tout (habituellement appelé corner en France). Il est cependant très difficile d être distribué au sein même de ces enseignes, l acheteur étant le plus souvent injoignable.

5 Page 104 JAY ROBERTS JEWELERS 515 route 73 S Marlton, NJ Téléphone : Télécopie : Adresse Site Web : Jake SPIGELMAN, Manager Contacts : Jay GOLDE, Acheteur INFORMATIONS GENERALES Date de création: 1987 Nombre de boutique : 1 Nombre d employés : 27 Activité : détaillant indépendant Chiffre d affaires : 2,300,000 USD CLIENTS Type de clientèle : particuliers Catégorie d âge : 24 à +45 ans OFFRE DE PRODUITS Catégories de produits : bracelets, colliers, boucles d oreilles, bagues, bagues de fiançailles, diamants, pendentifs, montres Styles : classic, updated, contemporary Positionnement : couture, designer Fourchettes de prix : Bijouterie fine 80USD->3000USD Horlogerie 80USD->3000USD Les marques distribuées : Hidalgo, JB Star, Gregg Ruth, Chad Allisonn, Mikimoto, Scott Kay, Tacori, Nomination, Chimento, Alito, Charles Krypell, Novman Covan, I Reiss, Lieberfarb, Lagos, Jude Frances, Michael Dawkins, Charriol, Bvlgari, John Hardy, Di Modolo, Aaron Basha, Chopard, Caressa, Monte Carlo, Braccio, Love Fire, Cartier, Tag Heuer, Jaeger LeCoultre, Breitling, Baume & Mercier, IWC, David Yurman, Bertolucci, Michele Watches, Ebel, Raymond Weil, Anomino, Armand Nicolet, Concord, Oakley, Oris, Gucci, Dior, Movado, Rado, ESQ Esquire PROCEDURE D ACHAT Importations : Europe : France, Italie, Suisse Achète auprès de : distributeurs Salons visités : JCK Las Vegas, JA New York Critères d achat : marque, style/design, qualité

6 OPINION SUR L OFFRE FRANCAISE Page 105 Partenariat français : oui (Dior, Cartier) Opinion : très bonne qualité

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 5 CONTACTS PRESSE Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail :

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4 CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 4 Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat.

Plus en détail

SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK...

SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK... Page 7 SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK...12 2.1 QUELQUES INDICATEURS ECONOMIQUES... 12 2.1.1 Echanges entre

Plus en détail

PIQUEMAL BARON Bijouterie - Joaillerie - Horlogerie

PIQUEMAL BARON Bijouterie - Joaillerie - Horlogerie PIQUEMAL BARON Bijouterie - Joaillerie - Horlogerie 27, rue Croix Baragnon 31000 Toulouse Joaillerie Piquemal Baron 27, rue Croix Baragnon - 31000 Toulouse Tél. 05 61 52 77 47 contact@joailleriepiquemalbaron.com

Plus en détail

La distribution de montres à l horizon 2013 Analyse du marché, panorama des circuits de distribution et principaux axes de développement

La distribution de montres à l horizon 2013 Analyse du marché, panorama des circuits de distribution et principaux axes de développement La distribution de montres à l horizon 2013 Analyse du marché, panorama des circuits de distribution et principaux axes de développement La dégradation de la conjoncture va freiner la croissance du marché

Plus en détail

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Institut d Informations et de Conjoncture Professionnelles Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Contacts presse : Samantha Guanine / Isabelle Lebaupain

Plus en détail

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

Présentation de la Fédération de l Horlogerie

Présentation de la Fédération de l Horlogerie Présentation de la Fédération de l Horlogerie FEDERATION DE L HORLOGERIE 26, rue du Renard 75004 PARIS Tél : 01 45 33 92 85 Fax : 01 45 33 92 88 Site internet : www.fh.asso.fr Email : info@fh.asso.fr SIRET

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION : LE MARCHE MONDIAL DES PRODUITS DE BEAUTE...11

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION : LE MARCHE MONDIAL DES PRODUITS DE BEAUTE...11 Page 7 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION : LE MARCHE MONDIAL DES PRODUITS DE BEAUTE...11 1.1 UN MARCHÉ EN CROISSANCE FORTE ET REGULIÈRE, TIRÉ PAR LES PAYS ÉMERGENTS. 11 1.2 LES PRINCIPALES TENDANCES DU MARCHÉ...

Plus en détail

COLLECTIONS 2013-2014

COLLECTIONS 2013-2014 COLLECTIONS 0-0 E D I T O Héritier d une longue tradition de joailliers transmise depuis trois générations, A.Constant célèbre à travers ses deux boutiques, une certaine philosophie du luxe qui repose

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 2 PRESENTATION DU MARCHE DE L HABITAT /DECORATION ET DU JARDINAGE/BRICOLAGE... 15

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 2 PRESENTATION DU MARCHE DE L HABITAT /DECORATION ET DU JARDINAGE/BRICOLAGE... 15 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...9 Le PIB...9 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...9 Les finances publiques...10 La fiscalité Charges sociales...10 1.2 LES DÉFIS

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Vendeur/vendeuse en articles de luxe (non alimentaires) (14226 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Vendeur en articles de luxe

Plus en détail

Etude de cas marketing

Etude de cas marketing Groupe 2.A Etude de cas marketing 25/11/2014 Priscilla Dupont Mathilde Fiolleau Emeline Fouchard Marjorie Gautillot Fang Hua Introduction Diesel est une entreprise italienne pionnière sur le marché de

Plus en détail

La communication du luxe aujourd hui du respect des codes à la liberté d expression

La communication du luxe aujourd hui du respect des codes à la liberté d expression 1. APPORTS DE L ETUDE L étude en souscription proposée est une analyse sémiologique, réalisée au premier semestre 2008, qui fournit deux éléments fondamentaux aux professionnels du luxe : 1. Un panorama

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... 9 1.1 PRESENTATION DE L INDUSTRIE BRESILIENNE DE L EMBALLAGE...9 1.1.1 Évolution de la production brésilienne d emballages...9 1.1.2 Production

Plus en détail

OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LA CONCURRENCE ET LE

OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LA CONCURRENCE ET LE OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LA CONCURRENCE ET LE POSITIONNEMENT» MODE D UTILISATION : - Cet outil est utilisé pour les entretiens «Du projet au business plan» et pour l atelier «Etude de marché» - Dans le

Plus en détail

SOMMAIRE I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 II - FICHES SOCIÉTÉS BRITANNIQUES * 35

SOMMAIRE I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 II - FICHES SOCIÉTÉS BRITANNIQUES * 35 SOMMAIRE Page 7 I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 1.1 Le marché des cosmétiques, parfums et soins de beauté au Royaume-Uni 9 1.1.1 Vue d ensemble 9 1.1.2

Plus en détail

Le marché du luxe en Russie SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DE LA FEDERATION DE RUSSIE... 17

Le marché du luxe en Russie SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DE LA FEDERATION DE RUSSIE... 17 5 Le marché du luxe en Russie SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DE LA FEDERATION DE RUSSIE... 17 2. LE MARCHE DES PRODUITS DE LUXE... 21 2.1 Contexte du marché du luxe... 21 2.2

Plus en détail

LE GUIDE DE L HORLOGERIE

LE GUIDE DE L HORLOGERIE La Régie de l Horlogerie t +41 22 307 13 60 f +41 22 307 13 65 regie@pole-horlogerie.com une activité de la société de l Horlogerie Group sa No CH-660-5395008-3 100 000 EX. CHINOIS > SUISSE - FRANCE ALLEMAGNE

Plus en détail

États-Unis : la reprise est amorcée, après une année 2009 difficile Novembre 2011

États-Unis : la reprise est amorcée, après une année 2009 difficile Novembre 2011 Communiqué États-Unis : la reprise est amorcée, après une année 2009 difficile Novembre 2011 Chiffres clés de la en 2009 Exportations : 10,15 millions de bouteilles (soit 846 milliers de caisses) pour

Plus en détail

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION 50 CONNAISSANCE DES TECHNIQUES Découverte du cycle de production de la Bijouterie-Joaillerie Commerciaux, force de vente, responsables magasins, chefs de

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

RÉVÉLATIONS 2015. La Chambre Syndicale : 150 ans et une éternelle jeunesse!

RÉVÉLATIONS 2015. La Chambre Syndicale : 150 ans et une éternelle jeunesse! RÉVÉLATIONS 2015 L Union Française de la Bijouterie, Joaillerie, Orf èvrerie, des Pierres et des Perles (UFBJOP) est ses Ecoles participeront, du 9 au 13 septembre, à la deuxième édition du Salon Révélations,

Plus en détail

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Agenda I. Le marché II. La société Mayinlay III. Les perspectives de développement IV. Les données financières V. Conclusion 2 1. LE MARCHÉ 3 La très forte

Plus en détail

Presse LUXE AVRIL 2012

Presse LUXE AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 31 milliards d euros en 2011, le luxe français est en plein essor. Il représente 16,2% du marché mondial. Presse LUXE AVRIL 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE EN SAVOIR PLUS SUR LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE Bienvenu chez Hypermarket l éthique à prix discount avec la gamme équitable d hypermarket! Sinon l éthique tout court, c est en boutique monsieur!

Plus en détail

Union française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des Pierres et des Perles

Union française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des Pierres et des Perles Union française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des Pierres et des Perles Etude Panel5 pour le Comité Francéclat Paris le 16 décembre 2013 Société 5 5, Avenue de Fouilleuse 92210 SAINT-CLOUD Tel

Plus en détail

Le marché du luxe aux Emirats Arabes Unis SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DES EMIRATS ARABES UNIS... 17

Le marché du luxe aux Emirats Arabes Unis SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DES EMIRATS ARABES UNIS... 17 5 Le marché du luxe aux Emirats Arabes Unis SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 1. PRESENTATION DES EMIRATS ARABES UNIS... 17 2. LE MARCHE DES PRODUITS DE LUXE... 21 2.1 Contexte du marché du luxe...

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie Appellations Assistant / Assistante styliste Concepteur / Conceptrice maquettiste en accessoires de mode Concepteur créateur / Conceptrice créatrice textile Créateur / Créatrice de mode Créateur / Créatrice

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

Presse Maison JUIN 2012

Presse Maison JUIN 2012 & La décoration est toujours en vogue en France et garantit la croissance du marché des GSS de bricolage. Presse Maison JUIN 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres clés page 10 Les évolutions

Plus en détail

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS MOTIVES PAR L ACHAT EN LIGNE [1] Une étude menée dans 11 pays revèle que les internautes

Plus en détail

La haute joaillerie s expose à la Biennale des Antiquaires Biennales, Evénements Laisser un commentaire

La haute joaillerie s expose à la Biennale des Antiquaires Biennales, Evénements Laisser un commentaire La haute joaillerie s expose à la Biennale des Antiquaires Biennales, Evénements Laisser un commentaire Parce que l histoire de la joaillerie s écrit à Paris, la Biennale des Antiquaires est devenue l

Plus en détail

Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg!

Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg! Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg! Passionné de pierres précieuses et d informatique, le joaillier Alexandre Rosenberg introduit le concept de la création

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES... 8 LES POINTS

Plus en détail

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12 CONFIDENTIEL 1/12 SOMMAIRE COMMENT REMPLIR CE DOSSIER DE CANDIDATURE?...3 LES INFORMATIONS RELATIVES A VOTRE SOCIETE...3 Identification de votre projet (une page maximum) :... 3 Identité des créateurs

Plus en détail

Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9

Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 5 Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 LE MARCHE DES PRODUITS DE LUXE EN CHINE... 17 1. PRESENTATION DE LA

Plus en détail

Savoir-faire depuis le XIXème siècle

Savoir-faire depuis le XIXème siècle Savoir-faire depuis le XIXème siècle La marque met en récit ses valeurs profondes par un petit historique. Les niveaux narratif et axiologique sont ainsi explicitement croisés puisque l intêret est d évoquer

Plus en détail

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH 5HVVRXUFHVSRXUOHVHQVHLJQDQWVHWOHVIRUPDWHXUVHQIUDQoDLVGHVDIIDLUHV $FWLYLWpSRXUODFODVVH')$ &UpGLW-RHOOH%RQHQIDQW -HDQ/DFURL[ 7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH )LFKHSpGDJRJLTXH $FWLYLWp /HFRPPHUFHHQOLJQH &RPSUpKHQVLRQpFULWH

Plus en détail

Christophe Dabi. Dossier de presse. Avril 2014. Créateur de luminaires. christophe@dabidesign.fr. christophedabi

Christophe Dabi. Dossier de presse. Avril 2014. Créateur de luminaires. christophe@dabidesign.fr. christophedabi Christophe Dabi Créateur de luminaires Dossier de presse Avril 2014 06 08 01 50 73 christophe@dabidesign.fr 40, rue de Chabrol 75010 Paris www.dabidesign.fr Artisan designer Emergence d un nouvel ambassadeur

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

MODE ET LUXE LES LEVIERS DE L EXCELLENCE FRANÇAISE PROGRAMME ÉCOLE DE LA CHAMBRE SYNDICALE DE LA COUTURE PARISIENNE INSTITUT FRANÇAIS DE LA MODE

MODE ET LUXE LES LEVIERS DE L EXCELLENCE FRANÇAISE PROGRAMME ÉCOLE DE LA CHAMBRE SYNDICALE DE LA COUTURE PARISIENNE INSTITUT FRANÇAIS DE LA MODE MODE ET LUXE LES LEVIERS DE L EXCELLENCE FRANÇAISE PROGRAMME ÉCOLE DE LA CHAMBRE SYNDICALE DE LA COUTURE PARISIENNE INSTITUT FRANÇAIS DE LA MODE Paris occupe une place de premier ordre sur la scène internationale

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Hôtel 5 étoiles dans les Dolomites, Alpina

Hôtel 5 étoiles dans les Dolomites, Alpina Seite 1 von 5 Rechercher sur Vogue Magazine FERMER VogueFrance Magazine Newsletter : Votre e-mail Merci de votre inscription Je souhaite recevoir des informations ou des offres promotionnelles sélectionnées

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. I. Les unités commerciales physiques. Une unité commerciale physique nécessite le déplacement réel du client

Plus en détail

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT. Le marché de l ameublement

I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT. Le marché de l ameublement I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT Le marché de l ameublement 1) L environnement Le marché de l ameublement est un marché qui est très lié au contexte sociétal, économique et démographique en France.

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT...

Plus en détail

Chaussures - Maroquinerie

Chaussures - Maroquinerie Chaussures - Maroquinerie Le terme maroquinerie, qui désignait à l origine les objets fabriqués en cuir, est utilisé aujourd hui dans un sens plus large. Il intègre désormais les produits confectionnés

Plus en détail

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 Principaux résultats extraits du rapport complet Contacts : Frédérique BONHOMME TEL : 01 40 92 27 68 Isabelle HENRI TEL : 01 40 92 57 01 Septembre 2007 Baromètre

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

À propos de Nardelli Luxury Spa

À propos de Nardelli Luxury Spa LIU JO Luxury dévoile en avant-première ses nouvelles collections de montres et bijoux à Baselworld, le Salon mondial de l horlogerie et de la bijouterie L extension de marque, basée sur le partenariat

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Evaluation du projet Innovant

Evaluation du projet Innovant Evaluation du projet Innovant Etat d avancement Evaluation de la technologie Evaluation du marché Analyse maturation Régis Ferron, Responsable Marketing, Maturation, Développement d affaires Institut de

Plus en détail

Informations sur les 3 programmes

Informations sur les 3 programmes Informations sur les 3 programmes Ces programmes permettent à un étudiant généraliste de concrétiser un projet professionnel orienté vers les secteurs à forte valeur ajoutée créative : la mode, le luxe,

Plus en détail

Chapitre 1 : La stratégie marketing

Chapitre 1 : La stratégie marketing Chapitre 1 : La stratégie marketing SECTION 1 : la segmentation stratégique La démarche marketing : - Analyse : marketing Etudes (diagnostic externe et interne : environnement, marché, concurrence) - Elaboration

Plus en détail

Presse Football MARS 2013

Presse Football MARS 2013 & Les chiffres de la presse «Football» ne cessent de diminuer, tout comme l affluence des stades de Ligue 1. Presse Football MARS 2013 Le panorama du panel page 2 Les chiffres clés page 6 Les évolutions

Plus en détail

L activité e-commerce des TPE-PME

L activité e-commerce des TPE-PME L activité e-commerce des TPE-PME Enquête 2010 Sommaire PowerBoutique Stéphane Escoffi er Directeur Général Tél. +33 (0) 4 67 36 59 79 Fax +33 (0) 4 67 36 41 51 E-mail sescoffier@powerboutique.com Agence

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

ON& OFF. Dossier de synthèse réalisé par MEDIAPOST Publicité à partir de différentes sources AOUT 2011

ON& OFF. Dossier de synthèse réalisé par MEDIAPOST Publicité à partir de différentes sources AOUT 2011 ON& OFF Dossier de synthèse réalisé par MEDIAPOST Publicité à partir de différentes sources AOUT 2011 Une offre de produits complexe et des sources d informations multiples pour le consommateur UN CONSOMMATEUR

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES

COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES...

Plus en détail

kit média JOURNAL SUISSE D HORLOGERIE PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE Le porte-parole de l univers des co-traitants horlogers

kit média JOURNAL SUISSE D HORLOGERIE PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE Le porte-parole de l univers des co-traitants horlogers Le porte-parole de l univers des co-traitants horlogers Formats Tarifs Données techniques Diffusion Structure de la Diffusion Planning de parution Événements 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél.

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE DANS LE MARCHE INTERIEUR ET LA MISE EN OEUVRE DE LA DIRECTIVE COMMERCE ELECTRONIQUE (2000/31/CE)

COMMERCE ELECTRONIQUE DANS LE MARCHE INTERIEUR ET LA MISE EN OEUVRE DE LA DIRECTIVE COMMERCE ELECTRONIQUE (2000/31/CE) 1 CONSULTATION PUBLIQUE SUR L'AVENIR DU COMMERCE ELECTRONIQUE DANS LE MARCHE INTERIEUR ET LA MISE EN OEUVRE DE LA DIRECTIVE COMMERCE ELECTRONIQUE (2000/31/CE) REPONSE DE L ACFCI Les Chambres de Commerce

Plus en détail

LVMH 2005 MONTRES ET JOAILLERIE MONTRES&JOAILLERIE

LVMH 2005 MONTRES ET JOAILLERIE MONTRES&JOAILLERIE MONTRES&JOAILLERIE TAG Heuer crée l événement à Shanghai Le second Grand Prix de Formule 1 en Chine s est déroulé le 16 octobre 2005 àshanghai. TAG Heuer, partenaire officiel de l écurie Mc Laren Mercedes

Plus en détail

Du vendredi 4 au lundi 7 septembre 2015 Paris Porte de Versailles I Pavillon 5

Du vendredi 4 au lundi 7 septembre 2015 Paris Porte de Versailles I Pavillon 5 Du vendredi 4 au lundi 7 septembre 2015 Paris Porte de Versailles I Pavillon 5 Communiqué Bilan Enguerran Ouvray / Bijorhca Paris Bijorhca Paris affiche une hausse de +21% de son visitorat et conforte

Plus en détail

Enquête de satisfaction ! "! &'!( # //"2!34 65 (/'11)!(1(/3('!( 5 7)(!'!/3('!!' 5 (/'1''!(77)( # * 7(!!" ("'!( Page 1/14

Enquête de satisfaction ! ! &'!( # //2!34 65 (/'11)!(1(/3('!( 5 7)(!'!/3('!!' 5 (/'1''!(77)( # * 7(!! ('!( Page 1/14 ! "! #$ &'!( )'"( #&*+ # -'./('0(/('(1'! # //"2!34 #*)'!'!/"2)-!'"! #%!(''!/3('!!' 5 "3"')/)/'! 65 (/'11)!(1(/3('!( 5 7)(!'!/3('!!' /5 (/3('!!' 5 (/'1''!(77)( #,/'!'('!/3('!!' #* #$* (7/'( ((:'( 7(!!"

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL «NARRATIF» SEMESTRE CLOS LE 30 JUIN 2007

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL «NARRATIF» SEMESTRE CLOS LE 30 JUIN 2007 Site d Agroparc BP 1218 84911 Avignon Cedex 9 France Société Anonyme au capital de 4 450 908 - RCS Avignon B 384 093 563 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL «NARRATIF» SEMESTRE CLOS LE 30 JUIN 2007 La société

Plus en détail

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8 ² Prêt-à-porter 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Présentation de

Plus en détail

Augmentation de capital de CORESTONES

Augmentation de capital de CORESTONES Page 2/4 Augmentation de capital de CORESTONES L entreprise CORESTONES S.A.S. est une société de services destinée à promouvoir et à gérer «My Stones», un concept nouveau en matière de tourisme haut de

Plus en détail

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS»

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits «verts» en France devraient augmenter de 105%, de 10,6 milliards d euros en 2009 à 21,7

Plus en détail

http://www.edenly.com/boutique-noel,3105.html

http://www.edenly.com/boutique-noel,3105.html Noël féerique sur edenly.com /boutique-noel,3105.html noel,3105.html /boutique-noel,3105.html Pourquoi un homme offre-t-il un bijou à une femme? Quelques hommes répondent : (réponses collectées sur facebook)

Plus en détail

en Nord-Pas de Calais

en Nord-Pas de Calais en Nord-Pas de Calais Document confidentiel Les dossiers doivent être expédiés par courrier recommandé avec accusé de réception, avant le 30 octobre 2012, minuit, le cachet de la Poste faisait foi, à l

Plus en détail

Premiers résultats de l enquête réseaux du commerce de détail. Julien Fraichard INSEE Décembre 2006

Premiers résultats de l enquête réseaux du commerce de détail. Julien Fraichard INSEE Décembre 2006 commerce de détail Julien Fraichard INSEE Plan L enquête «réseaux du commerce de détail» Les parts de chiffre d affaires Les résultats qualitatifs Les développements ultérieurs Page 2 Une enquête qui vise

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

La politique de distribution

La politique de distribution La politique de distribution Chapitre 6 Les grandes évolutions de la distribution en France Grande distribution Internationalisation Ré enchantement Internet Les objectifs en distribution Positionnement

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France. 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret

Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France. 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret Sommaire Une belle opportunité : un salon grand public sur le Made in France Pourquoi

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

Conférence de presse Tendence 2014. Sabine Scharrer Director Living Ambiente/Tendence Messe Frankfurt Exhibition GmbH Paris, 25.3.

Conférence de presse Tendence 2014. Sabine Scharrer Director Living Ambiente/Tendence Messe Frankfurt Exhibition GmbH Paris, 25.3. Conférence de presse Tendence 2014 Sabine Scharrer Director Living Ambiente/Tendence Messe Frankfurt Exhibition GmbH Paris, 25.3.2014 Des ventes performantes dans le commerce d aujourd hui Univers découvertes

Plus en détail

Vente au détail - Comment acheter des montres ailleurs qu en magasin Insider WorldTempus

Vente au détail - Comment acheter des montres ailleurs qu en magasin Insider WorldTempus INSIDER PAUL O'NEIL 13 OCTOBRE, 2014 Vente au détail Comment acheter des montres ailleurs qu en magasin Confrontés à la prédominance des grands groupes dans les boutiques multimarques, et trop petits pour

Plus en détail

La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain

La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain 1. Situation du secteur Jusqu il y a peu, la lingerie renvoyait aux articles de première nécessité pour lesquels le critère d achat fondamental

Plus en détail

Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006

Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006 Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006 Affaire CONC-C/C-06/0013: PARMA GESTION S.A./CLUB N.V. 1. Procédure Vu la notification simplifiée de la concentration déposée le 14 mars 2006 au secrétariat du Conseil

Plus en détail

Information Presse. Pour diffusion immédiate

Information Presse. Pour diffusion immédiate Information Presse Pour diffusion immédiate Une meilleure connaissance du comportement des consommateurs associée à des solutions d impression et d étiquetage adaptées aident les commerçants à réussir

Plus en détail

I. COTE D IVOIRE - PRESENTATION GENERALE... 11 II. PANORAMA DU MARCHE DE LA PARFUMERIE ET DE LA COSMETIQUE... 13 III. COMMERCE EXTERIEUR...

I. COTE D IVOIRE - PRESENTATION GENERALE... 11 II. PANORAMA DU MARCHE DE LA PARFUMERIE ET DE LA COSMETIQUE... 13 III. COMMERCE EXTERIEUR... SOMMAIRE I. COTE D IVOIRE - PRESENTATION GENERALE... 11 1.1. DONNÉES MACROÉCONOMIQUES...11 1.2. CONJONCTURE...11 II. PANORAMA DU MARCHE DE LA PARFUMERIE ET DE LA COSMETIQUE... 13 2.1. UNE PRODUCTION LOCALE

Plus en détail

// Cahier des charges SITE VITRINE. Qui sont vos clients (particuliers, professionnels, hommes, femmes, enfants, haut de gamme, etc.)?

// Cahier des charges SITE VITRINE. Qui sont vos clients (particuliers, professionnels, hommes, femmes, enfants, haut de gamme, etc.)? Vos coordonnées Société Adresse Siret Effectif Coordonnées de la personne en charge du projet Nom Prénom Téléphone E-mail Présentation de votre activité Présentez votre entreprise (secteur d activité,

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN!

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! La stratégie digitale des boutiques textiles en Suisse Romande Dans ce dossier, vous apprendrez: à reconnaître vos opportunités commerciales et marketing sur

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

Votre cible. A la carte.

Votre cible. A la carte. Votre cible. A la carte. La voie qui mène au consommateur Comment faire pour que votre message publicitaire parvienne au consommateur intéressé? C est en effet le point de départ crucial d une action fructueuse.

Plus en détail

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27 Sommaire Préface.......................................................................... 5 Remerciements.............................................................. 7 Comprendre Macao 13 Repères essentiels........................................................

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PARNASSE, L EXCELLENCE DU SERVICE À L AVANT-GARDE DU MONDE NUMÉRIQUE

DOSSIER DE PRESSE PARNASSE, L EXCELLENCE DU SERVICE À L AVANT-GARDE DU MONDE NUMÉRIQUE DOSSIER DE PRESSE PARNASSE, L EXCELLENCE DU SERVICE À L AVANT-GARDE DU MONDE NUMÉRIQUE PARNASSE, L EXCELLENCE DU SERVICE À L AVANT-GARDE DU MONDE NUMÉRIQUE PARNASSE DANS LE DÉTAIL DES PARTENARIATS POUR

Plus en détail

Décision n 12-DCC-51 du 20 avril 2012 relative à la reprise des actifs de Photowatt International par EDF Energies Nouvelles Réparties

Décision n 12-DCC-51 du 20 avril 2012 relative à la reprise des actifs de Photowatt International par EDF Energies Nouvelles Réparties RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-51 du 20 avril 2012 relative à la reprise des actifs de Photowatt International par EDF Energies Nouvelles Réparties L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail