RAPPORT D ACTIVITE et PROJET SCIENTIFIQUE. HADAS Equipe Bases de Données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITE et PROJET SCIENTIFIQUE. HADAS Equipe Bases de Données"

Transcription

1 LIG Dossier de contractualisation 259 RAPPORT D ACTIVITE et PROJET SCIENTIFIQUE 1 Personnel HADAS Equipe Bases de Données Responsable : Christine Collet, Professeur, INPG L équipe Bases de Données, anciennement dénommée STORM possèdeleperson- nel suivant. Durant le quadriennal, Marie-Christine Fauvet a quittél équipe en 2003 pour rejoindre l équipe Adele puis le laboratoire CLIPS. Nous avons recruté Christophe Bobineau et Fabrice Jouanot en 2003 et Marie-Christine Rousset vient de rejoindre l équipe. - Chercheur : G. Vargas-Solar. - Enseignants-Chercheurs : M. Adiba, Ch. Bobineau, Ch. Collet, F. Jouanot, C. Labbé, C.L. Roncancio, M.C. Rousset. - Nombre de doctorants : 11. -Nombred équivalents chercheurs (NE) : 11 1 Voir le tableau en annexe 1 pour les informations détaillées. 2 Bilan des activités de recherche Thématique scientifique et objectifs généraux Contexte et motivation Le panorama de la gestion de données est aujourd hui très varié et hétérogène, tant par la taille des systèmes que par les environnements où ils opèrent. On trouve à la fois des SGBD intégrant un grand nombre de fonctions (e.g. serveurs de données sur grappe) ou au contraire des systèmes ou services restreints et très légers (e.g. picodb pour cartes à puces, TinyDB pour capteurs), sans oublier les nombreuses variantes d intergiciels de gestion de données ou systèmes de médiation de sources de données. Les récents progrès réalisés en matière de communication (réseaux hauts débits, normalisation des protocoles et des architectures à objets répartis, explosion de l internet) permettent aujourd hui d envisager la construction de systèmes 1 Ce nombre n inclut pas M.C. Rousset et ses deux doctorants qui nous ont rejoint en septembreoctobre Avec eux le nombre passe à 13. HADAS 1

2 LIG Dossier de contractualisation 260 d information de grande envergure au coeur desquels se trouvent de gros volumes d information multiforme, répartis àl échelle planétaire sur des équipements variés (de la carte à puce aux gisements de données). Pour gérer ces informations et satisfaire aux exigences de nombreuses applications, on propose des systèmes basés sur des ressources informatiques virtuellement illimitées tant en capacité de stockage qu en capacité de calcul. Ces ressources (données et fonctions associées) sont réparties de manière dynamique sur un ensemble non figé d équipements tout en offrant à l utilisateur un accès transparent. Il s agit aujourd hui d offrir des environnements globaux de gestion et de traitement de l information information largement répartie dans de nombreux objets physiques dotés de capacités de communication. Ainsi, la globalisation des données et des ressources est le défi majeur auquel sont confrontés les futurs systèmes informatiques dans lesquels les Bases de Données (BD) jouent un rôle essentiel. Les infrastructures de gestion de données ou Systèmes de Gestion de Bases de Données (SGBD) se doivent d évoluer dans leurs spécificités et leurs architectures au profit d infrastructures logicielles réparties ouvertes pour des systèmes d information à différentes échelles. Ce type d approche émerge actuellement comme un thème de recherche de la communauté bases de données et devrait connaître une plus ample audience dans les années à venir, tout particulièrement dans les cadres de l ubiquitous computing, du pervasive computing ou encore du global computing Objectifs de recherche Les recherches du groupe s inscrivent dans cette perspective de disposer d une telle infrastructure incluant des services représentatifs des SGBD répartis. En effet, nous constatons que de nombreuses fonctions de ces systèmes, telles que la gestion de caches, de la cohérence, de la duplication, de la persistance des objets, des transactions distribuées, des événements/notifications et des requêtes sont présents dans les divers éléments (tiers) qui constituent un système d information. L objectif général de notre recherche est de faciliter la construction de solutions informatiques comportant une gestion des données répartie en plusieurs points des systèmes ou applications. Il s agit d offrir des fonctions pour cette gestion sous forme de services. Les applications n interagissent pas avec un SGBD monolithique mais avec le(s) service(s) requis persistance, duplication, transactions, etc. Avoir des services ou composants inter-opérables, avec un haut degré de disponibilité et passant àl échelle, constitue un nouveau défi Approche L idée est de ne plus voir un SGBD comme un logiciel fermé, dédié àlagestion de données, mais plutôt comme un ensemble de services coopérants, chaque service pouvant être adapté au mieux aux besoins de l application qui va l utiliser. Nous proposons donc de déconstruire un SGBD afin d en répartir les fonctions et de les mettre en œuvre sous forme de services dans un environnement réparti (voire mobile), hétérogène et potentiellement de grande taille. Déconstruire afin de reconstruire requiert une connaissance modulaire des applications et des SGBD HADAS 2

3 LIG Dossier de contractualisation 261 (fonctionnalités internes, plate-forme sous-jacente, interfaces avec l extérieur) et de leurs besoins (communication, persistance, gestion de données, etc.). Dans une telle approche il est possible de construire des serveurs de données adaptés à certains types d applications, mais également d utiliser les services directement au niveau des applications. La construction d applications et de serveurs bases de données à base de ces services indépendants s articule d une part, autour de la programmation (de la spécialisation) et l intégration de ces services et de leur déploiement sur une architecture répartie. On pourra ainsi avoir dans un système de médiation, des fonctions de gestion de données au niveau global (gestionnaires de requêtes, gestionnaire de cache) ou dans les adaptateurs prenant en charge certains aspects de l hétérogénéité des sources de données. Une telle approche est intéressante également pour les applications des environnements à ressources variables ou restreintes tels que les environnements mobiles. Dans ces environnements avec des unités fixes (sur réseau cablé) et des unités mobiles (portables ou PDA sur réseau sans fil) il est indispensable d avoir des fonctions de données ciblées par exemple à petite empreinte taille limitée du code et de la mémoire requise pour fonctionner. Pour la définition des services nous adoptons une conception réflexive et dégageons des canevas. Chaque service et ses composants doivent être orthogonaux au contexte d utilisation et être adaptables et extensibles pour être utilisés dans la construction de systèmes et d intergiciels avec des caractéristiques diverses. Par exemple, un service pour la gestion des caches doit permettre la création de gestionnaires de cache pour des systèmes de type grille, pair-à-pair ou dans des environnements mobiles. Chaque service propose donc une ou plusieurs interfaces et peut avoir diverses implantations. Un service peut être vu comme un composant complexe. Une décomposition interne d un service en composants facilite l adaptation de la fonction rendue à un grain fin, leur re-utilisation et la gestion de l impact que peut avoir un changement (gérer l effet domino). Cette approche devrait faciliter également la mise en place de services qui s auto-administrent et s auto-configurent. Au-delà de la programmation des services, il faut pouvoir les intégrer i.e. les composer et les contrôler pour construire des systèmes ou applications offrant exactement les fonctions de gestion de données requises. Les systèmes ainsi obtenus auront différentes tailles et caractéristiques. A une extrémité du spectreon peutdonc imaginer un système très réduit assurant seulement la persistance sans autre garantie et, à l autre extrémité, un SGBD pratiquement complet configurédemanière ad-hoc. Diverses approches sont possibles pour réaliser la composition de services. Un type d approche qui vise à dissocier l assemblage des composants eux-mêmes permet la construction d un système dans lequel les composants ou services sont faiblement couplés. Toutefois elle nécessite une infrastructure de communication par exemple basée sur les événements ou réactive. Dans le cas où l on souhaite construire des systèmes à couplage fort, on utilise alors des expressions d un langage de composition et les services sont alors comme injectés dans l application. Dans les deux cas on exhibe l interaction entre les composants (lien type). Ce qui permet en plus d enrichir le comportement des services dynamiquement sans recompilation de l application, arrêt du système ou des services. HADAS 3

4 LIG Dossier de contractualisation Résultats majeurs Les recherches et résultats s articulent autour de deux axes principaux : 1. la définition de services (canevas) pour la gestion des données et des ressources : service de persistance, de duplication, de contrôle de l exécution répartie (transactions), de requêtes et de la tolérance aux fautes. La grande difficulté de l approche services est de dégager et de concevoir les composants de manière à ce qu ils soient effectivement réutilisables et offrent un niveau adéquat d adaptabilité. 2. des méthodologies et des outils pour l intégration, le déploiement, et l exécution d un assemblage (dynamique) de services en vue de fournir des fonctions de gestion de données dans les applications : services d événements et de réactions, de requêtes, de composition, des techniques à base de composants Gestion des données et des ressources Cette section présente nos travaux sur les aspects persistance, tolérance aux fautes, duplication et interrogation. Sur ce dernier point nous articulons nos recherches sur deux axes, un service de requêtes générique et des travaux focalisés sur des requêtes de localisation dans des systèmes P2P. Service de persistance Nous proposons PERSEUS, un canevas logiciel permettant de construire des gestionnaires d objets persistants personnalisés. Parmi ces composants on trouve : un composant pour la gestion des disques incluant un gestionnaire d objets sur disque, un composant d indexation (basée sur des arbres B+ et R*), un composant de gestion de cache, un composant de journalisation, et finalement, un composant qui intégre et coordonne ces composants implantant ainsi un gestionnaire de persistance proprement dit. Ces composants sont spécifiés pour des contextes non-transactionnels. En précisant les interdépendances entre la persistance, le contrôle de la concurrence et la tolérance aux fautes, nous pouvons inclure la dimension transactionnelle. Trois types de gestionnaires peuvent être construits avec PERSEUS : des gestionnaires non-fiables, fiables utilisant des points de reprise et fiables utilisant des transactions. Ces configurations sont possibles grâce à l architecture de PERSEUS et à l utilisation d une méthode de reprise multi-niveaux traitant séparément la reprise aprés panne et le support aux transactions, traditionnellement traités conjointement. PERSEUS est un composant libre mis àdisposition dans le cadre de ObjectWeb. Les travaux sur la persistance ont été réalisés principalement dans le cadre de la thèse de Luciano García-Bañuelos. Certains des résultats ont été expérimentés au sein du projet IST PING. Service de tolérance aux fautes Le canevas ALENCA permet de préciser la (les) facette(s) de tolérance aux fautes à garantir ainsi que les types des fautes à tolérer pour chaque facette. ALENCA facilite également l intégration des différents mécanismes assurant chacune de ces facettes àunsystème devant être rendu tolérant HADAS 4

5 LIG Dossier de contractualisation 263 aux fautes. Cette approche permet ainsi d inclure les particularités des contextes transactionnels et de la gestion des données persistantes. Le niveau de tolérance aux fautes souhaité pour un système est spécifié en utilisant le formalisme proposé par ALENCA. Ce formalisme permet alors de déduire les mécanismes de tolérance aux fautes adéquats et l architecture correspondante pour assurer le niveau demandé. ALENCA propose des éléments de base des mécanismes de tolérance aux fautes qui peuvent être sélectionnés et intégrés automatiquement dans un système cible afin de garantir le niveau de tolérance souhaité. Ces travaux ont été menés principalement dans le cadre de la thèse de Phuong- Quynh Duong effectuée en coopération avec l Université Autonome de Mexico. Certains des résultats ont été expérimentés au sein du projet IST PING. Service de duplication Nous avons défini RS2.7, un canevas de services de duplication de données. Il permet d obtenir des services indépendants de tout code propre à l application, pouvant être utilisés dans différents contextes non fonctionnels (transactionnel, mémoires partagées réparties, etc.) et prenant en compte les contraintes et les protocoles spécifiques à chaque domaine. Les contributions portent sur trois axes : (1) la modélisation des services de duplication pouvant être obtenus du canevas (2) l adaptabilité du canevas relativement au contexte non-fonctionnel et (3) l adaptabilité des protocoles de duplication ou de parties de ceux-ci. Ces contributions ont été possibles grâce à l approche par canevas et à une décomposition fine de l aspect duplication. Ces travaux ont été réalisés principalement dans le cadre de la thèse de Stéphane Drapeau, avec le soutien de France Télécom. Certains des résultats ont été expérimentés au sein du projet IST PING et d un contrat de recherche externe pour France Télécom. Servicedetransactions Nous proposons un support transactionnel souple permettant l exécution de transactions distribuées sur des unités fixes et des unités mobiles fortement autonomes. Notre proposition a la particularité d offrir une adaptation contextuelle permettant le choix du modèle d exécution transactionnel en accord avec les caractéristiques courantes de l environnement. Notre contribution inclut un modèle de transactions adaptables (nommé AMT) et un support d exécution incluant des protocoles adaptés à une exécution qui peut faire intervenir des unités mobiles. Une transaction AMT peut inclure diverses alternatives d exécution chacune faisant intervenir des transactions composantes compensables ou non compensables. Une transaction AMT est semi-atomique et repose sur l atomicité sémantique des alternatives. Les alternatives incluant des transactions composantes compensables relâchent l isolation. Le modèle AMT et ses propriétés ont été formalisés en ACTA. Il a été mis en œuvre par l intergiciel TransMobi qui implante les protocoles qui assurent ses propriétés. Le protocole de validation de transactions distribuées CO2PC en fait partie. Ce protocole original permet de libérer au plus tôt les ressources des transactions compensables participant àunetransactiondetypeamtettolère les déconnexions des participants. Ces points sont essentiels pour les applications faisant intervenir des unités mobiles. Une étude analytique montre comment le HADAS 5

6 LIG Dossier de contractualisation 264 modèle AMT permet aux utilisateurs de maîtriser les coûts induits par l exécution de transactions et d augmenter leur taux de réussite. Ces travaux ont été menés principalement dans le cadre de la thèse de Patricia Serrano-Alvarado. Certaines des recherches sur l adaptation contextuelle en environnements mobiles ont bénéficié de notre participation à l Action Spécifique du CNRS sur la Mobilité et Gestion de données. Service de requêtes Nos travaux sur les services de requêtes donnent aussi une place importante à l adaptation contextuelle. Il s agit de fournir des mécanismes pour la construction et l optimisation d évaluateurs de requêtes adaptés aux besoins des applications et/ou à l environnement d exécution : au profil de l utilisateur, à sa localisation, au domaine d application, à la disponibilité età la capacité des ressources tels que mémoires, processeurs, batterie, etc. L approche proposée distingue trois types d adaptation : l adaptation statique est réalisée à la construction de l évaluateur. Elle permet de prendre en compte les aspects communs à toutes les requêtes devant être évaluées. Cela correspond au modèle de données (n-uplets ou objets, par exemple), à l algèbre associée au langage de requêtes, aux techniques d optimisation utilisables, à l évaluation de coût, le cas échéant, etc. la personnalisation permet de paramétrer entièrement le fonctionnement de l évaluateur en précisant ce que l utilisateur attend de l évaluateur pour une requête donnée. Ces paramètres peuvent être de haut niveau (la préférence sur les sources) ou de bas niveau (les algorithmes utilisés). l adaptation dynamique a lieu lors de l évaluation même de la requête. Elle permet de réagir aux changements de l environnement d exécution tout en continuant l évaluation de la requête, c est à dire en minimisant l impact de l adaptation sur le plan d exécution choisi. Cette adaptation dynamique permet également de réagir à une interaction de l utilisateur. Par exemple, l utilisateur peut vouloir changer une partie de sa requête au vu des premiers résultats. Pour supporter ces trois types d adaptation, nous proposons QBF Query Broker Framework un canevas pour la construction d évaluateurs de requêtes. Il présente les fonctionnalités d un évaluateur de requêtes de manière abstraite et séparée dans le but de favoriser leur réutilisation et leur adaptation. Les composants de QBF recouvrent aussi bien les aspects d optimisation classique que les aspects d évaluation dynamique, permettant la mise en place des mécanismes d évaluation souhaités. Nous avons proposé desmécanismes permettant d assurer les trois types d adaptation. L adaptation statique est assurée par le canevas lui-même, la personnalisation l est par l utilisation de contexte de requête, contexte qui doit être compilé avant l optimisation de la requête. L adaptation dynamique est assurée à l aide de règles événement-condition-action déclenchées par des éléments de surveillance de l environnement d exécution. Ces travaux ont été réalisés principalement dans le cadre de la thèse de Trinh VU Tuyet. Certains des résultats ont été expérimentés au sein du projet Mediagrid de HADAS 6

7 LIG Dossier de contractualisation 265 l ACI Grid. Nous poursuivons ces recherches par une thèse portant sur l exécution répartie de requêtes adaptée aux ressources de calcul disponibles (Victor Cuevas- Vicenttín) et une autre sur les mécanismes d optimisation par apprentissage (Tran- Kien Cao). Service d intégration de données Nous proposons un intergiciel àcomposants d intégration de données offrant quatre niveaux d adaptabilité. Au niveau architectural, nous définissons le canevas de domaine de données qui est le composant central de l intégration. Un système d intégration de données est défini par la composition de domaines de données. Au niveau modèle de données, nous adoptons un modèle hybride doté d unsystème flexible, qui permet de prendre en compte l hétérogénéité structurelle des sources de données. Au niveau langage de requêtes, nous proposons un canevas d expression qui permet de décrire les requêtes à la fois pour les vues intégrées et pour l interrogation de domaines, indépendamment d une syntaxe particulière. Au niveau optimisation, nous proposons un canevas d optimisation de requêtes adaptable qui permet de construire et de supporter diverses stratégies de recherche. Le canevas d expression et le canevas d optimisation de requêtes ont été implantés dans le cadre du consortium ObjectWeb pour la mise en oeuvre de deux standards de persistance d objets Java, à savoir JDO (Java Data Object) et EJB-CMP (Container Managed Persistence. Ces recherches ont été réalisées dans le cadre de la thèse de Mourad Alia en coopérationavecfrancetélécom. Service de localisation Les systèmes pair-à-pair à base de tables de hachage distribuées (DHT) permettent par exemple de localiser efficacement un objet dont la clef (l identifiant) est connue. Cependant, ces systèmes n offrent pas de langage d interrogation permettant de formuler des requêtes sémantiquement riches. Des efforts récents ont été faits afin d améliorer le niveau d expressivité desrequêtes. Néanmoins, la plupart des solutions proposées sont basées sur des fonctions de hachage ayant des caractéristiques particulières ou sur l introduction d une certaine hiérarchie entre pairs. Nous proposons l intergiciel PinS autorisant des requêtes de localisation déclaratives. Elles peuvent être composées de conjonctions et/ou de disjonctions de conditions incluant des termes de comparaison. Ces requêtes sont évaluées efficacement grâce à une fragmentation et distribution des méta-données ainsi qu a des mécanismes d indexation. Ceci est réalisé sans employer de fonctions de hachage particulières et sans hiérarchiser les différents pairs du système. PinS peut fonctionner au dessus de tout système P2P utilisant une DHT distribuée. Il est opérationnel au dessus de Past et Pastry. L analyse théorique ainsi que les mesures de performance réalisées montrent que PinS est conçu pour supporter le passage àl échelle. En particulier, la complexité del évaluation des requêtes composées de conjonctions de termes est indépendante du nombre d objets enregistrés dans le système. Les travaux sur ce thème sont en cours dans le cadre de la thèse de María-del- Pilar Villamil réalisée avec le soutien de l Université des Andes de Bogota (Colombie). Notre participation au projet Datagral de l ACI Grid a fortement contribué à l initialisation de ces travaux. HADAS 7

8 LIG Dossier de contractualisation Construction de systèmes à base de services Il s agit dans cet axe de recherche d offrir des méthodologies et des outils pour l intégration, le déploiement, et l exécution d un assemblage de services pour programmer des fonctions de gestion de données dans les applications. La composition de services, particulièrement lorsqu il s agit des services bases de données doit respecter des critères de qualité de service (par ex. sécurité, fiabilité, tolérance aux fautes, évolution et adaptabilité dynamique)etdespropriétés de comportement (par ex. exécution transactionnelle) nécessaires pour des besoins applicatifs spécifiques. Dans ce sens, nos travaux concernent la composition de services adaptables, transactionnelle, sécurisée et évolutive. Servicedecompositionadaptable Nous proposons le canevas PYROS qui permet de construire des mécanismes d orchestration nécessaires la construction des systèmes à base de services. PYROS implante un modèle de composition qui permet de capturer la sémantique fonctionnelle de services et des orchestrations à travers de workflows et d avoir ainsi un contrôle fin de leur coordination. Le modèle permet aussi de personnaliser les protocoles de communication entre un service et un mécanisme d orchestration (i.e., push/pull, synchrone/asynchrone). En profitant de l approche workflow, nous proposons des algorithmes pour vérifier des propriétés de terminaison et d absence de deadlock sur une composition. Les mécanismes de gestion de services et d orchestration construits avec PYROS implantent des fonctions permettant d adapter les orchestrations de manière dynamique, suite à des modifications au niveau service ou au niveau orchestration. Afin d assurer la cohérence des modifications, les mécanismes d orchestration de PYROS fournissent des modules de vérification basés sur les algorithmes proposés. Nous avons remarqué que bien que l utilisation des workflow permet de personnaliser de manière très fine la composition des services, il se peut que la spécification devienne complexe lorsque plusieurs services doivent intervenir et la logique applicative est complexe. Pour cela nous avons proposé desrègles de traduction entre des outils de modélisation (i.e., les diagrammes de séquence et les state charts) et le modèle de composition. Nous avons associé àpyrosdesmécanismes de géneration de composition. Ainsi, la composition de services se fait de manière abstraite et PY- ROS génère automatiquement son modèle et les mécanismes d orchestration associés. Les travaux sur la composition de services ont été menés dans le cadre de la thèse de Khalid Belhajjame. Deux implantations de PYROS basées sur les standards W3C (Java et.net) ont été réalisées par des étudiants ingénieurs de l U. de las Américas, dans le cadre de notre coopération avec le Mexique. Service de sécurité Pour favoriser le développement de systèmes à base de services il faut garantir la sécurité et éviter les intrusions et le piratage. D où l émergence de techniques de sécurisation des services adressant l authentification (certification d utilisateurs), l échange de clés de cryptage et le chiffrement des données, et la signature des messages pour garantir la non-répudiation. À l heure actuelle beaucoup de travaux se sont concentrés sur la sécurité des services. Or, peu d attention a été portée à la coordination qui risque d introduire des vulnérabilités. HADAS 8

9 LIG Dossier de contractualisation 267 Nous proposons un canevas de sécurité pour la construction de mécanismes de contrôle de l autentification, la non répudiation, le chiffrement de messages et la sûreté du fonctionnement de la coordination de services. Nous supposons que les services fournissent des propriétés de sécurité différentes et hétérogènes. Le canevas permet de construire des adaptateurs pour réconcilier ces aspects et des gestionnaires de sécurité pour les programmer au niveau coordination. Les aspects sécurité au niveau composition sont personalisés selon les caractéristiques des services, de leurs environnements d exécution et de leur contexte de déploiement (par ex. sécurité du réseau). Ces travaux concernent principalement la thèse de T-H-G. Vu, démarrée en Une première implantation d un gestionnaire de sécurité personnalisable a été réalisée pour la coordination sécurisée de services Web. Service de gestion de l évolution La plupart des approches pour la coordination des services ne prennent pas en compte l évolution de l environnement d exécution : les services qui sont disponibles et accessibles à un moment donnée, ceux qui garantissent un certain nombre de critères de QoS, la proximité géographique d un service, le changement géographique des utilisateurs. Or ces aspects déterminent la façon dont un système d information construit àbasedeser- vices est exécuté. Les technologies push/pull et les protocoles de communication àbased événements se sont révélés pertinents pour participer àlaconstructionde systèmes qui doivent s adapter à des contextes d exécution évolutifs et dynamiques. Nous proposons un canevas gestion de l évolution qui permet de construire de mécanismes pour modifier dynamiquement la composition selon l évolution de son exécution et celle des services participants. Le canevas s appuye sur des services d événements et de réactions pour gérer la spécification et l exécution dynamique d opérations d évolution. Enfin, les opérations d évolution sont guidées par la sémantique des services et de la composition. Ces travaux sont menés dans la cadre de la thèse de Hanh Tan, démarrée en Construction de médiateurs Les architectures des systèmes de médiation ont beaucoup évolué pourrépondre à aux nouveaux besoins applicatifs et pour intégrer une grande variété desources. Lemédiateur, qui est le composant principal d un tel système, doit autoriser un traitement de requêtes distribué. Les systèmes de médiation existants ont une architecture ad-hoc à un contexte cible, difficilement adaptable à des besoins applicatifs différents. Pour pallier ces limitations, nous proposons ADEMS, un service à base de connaissances pour la configuration de médiateurs adaptables. ADEMS s appuie sur (i) des méta-données (connaissance) modélisées par des ontologies exprimées en logique de description, et (ii) des mécanismes de raisonnement pour configurer les médiateurs de manière intelligente. Une ontologie est un vocabulaire structuré permettant de définir de façon formelle et non ambigüe les termes petinents pour une application. Un médiateur ainsi configuré sebasesurceformalisme pour représenter les données et les métadonnées et sur le raisonnement pour le traitement des requêtes. Les requêtes sont exprimées de manière intuitive (choix HADAS 9

10 LIG Dossier de contractualisation 268 des noeuds dans une ontologie). Ensuite, les processus de vérification et de récriture sont basés sur la déduction. Un systèmedemédiation résultant de ce processus est (i) adaptable àdesdifférents domaines d application et/ou des besoins applicatifs, et (ii) extensible en termes de réutilisation de ressources existantes (sources de données aussi bien que d autres médiateurs). Ces travaux ont été réalisés dans le cadre de la thèse de Gennaro Bruno et expérimentés au sein du projet Mediagrid Applications Cette section présente comment les canevas ou les instances de services que nous proposons, ont été utilisés dans le cadre de diverses applications. Ces expériences nous ont permis de valider nos choix et de cerner des aspects nécessitant plus de recherche. Mondes virtuels distribués et persistants Nous avons mené des expériences d utilisation des services proposés pour la construction de gestionnaires de données ad-hoc. Deux de ces gestionnaires sont destinés au support de mondes virtuels distribués persistants. Il s agit d applications non transactionnelles qui ne sont pas considérées traditionnellement comme des applications bases de données. Nous avons réalisé ce travail dans le cadre du projet IST PING et du Contrat de Recherche Externe Services bases de données ouverts pour applications coopératives avec France Télécom. Les gestionnaires développés utilisent le service de duplication RS2.7 et PERSEUS, la persistance qui inclut indexation, cache, stockage et journalisation. Ce module de journalisation a été créé en utilisant les travaux sur les services de tolérance aux fautes ALENCA. L adaptabilité de chacun des aspects a permis de construire des intergiciels aux caractéristiques cherchées. En ce qui concerne la duplication, plusieurs protocoles de cohérence, maître-esclaves et protocoles acceptant des mises-à-jour indifférenciées sur toutes les copies ont été mis en œuvre. Des variantes impatientes et paresseuses ont été dérivées en utilisant plusieurs événements de synchronisation (événements temporels et guidés par le nombre de mises àjour). Le potentiel de réutilisation des composants fonctionnels pour la création de protocoles à partir d autres protocoles de duplication a pu être validé. Gestionnaires de stockage pour Java Nous avons expérimenté différentes approches pour le gestionnaire de stockage dans le cadre de la persistance d objets JAVA. D une part, une gestion faite exclusivement par PERSEUS sur des fichiers et d autre part, en utilisant l intergiciel JORM, Java Object Repository Mapping, proposé en logiciel libre dans le cadre d ObjectWeb. JORM cherche à standardiser la médiation entre les objets Java en mémoire et leur image en support de stockage. Un des avantages de son utilisation est de pouvoir changer de support de stockage selon les besoins et, à terme, d utiliser plusieurs supports de stockage simultanément. Il est intéressant de noter que le développement de ces solutions a impliqué larésolution de problèmes déjà apparus lors des travaux sur les SGBD et LPBD àobjets,parex- emple, la gestion de références entre objets et l adressage. Néanmoins, les solutions HADAS 10

11 LIG Dossier de contractualisation 269 qui étaient les plus favorables pour les SGBD à objets ne s avèrent pas forcément les plus performantes pour les intergiciels développés en Java. Orchestration de ressources sur réseau Nous avons expérimenté sur des différentes instanciations du canevas d orchestration de services PYROS adaptées pour les standards proposés pour la W3C et la plateforme Java ; et pour la composition de portails de services Web et la plateforme.net. Dans le premier cas nous avons construit des mécanismes permettant de contrôler l exécution d applications à base de services décrits avec WSDL et accéssibles à partir du protocole de communication SOAP. L orchestration de services est gérée par des processus coordonnateurs qui synchronisent les interactions entre services. Pour la composition de portails de services, nous avons utilisé PYROSpour construire un système, nommé COLQUIDE, capabledegérer divers processus (humains, industriels, logiciels, etc.), d ordonnancer et de sychroniser des tâches de processus, d accéder à des données et à des documents (distribués). Les tâches sont exécutées par des services. Certains services interagissent avec des utilisateurs à travers des interfaces accéssibles sur des navigateurs. Un coordinateur COLQUIDE est installé dans un serveur Web pour ainsi synchroniser les appels aux services et à leurs interfaces Web. Evaluateur de requêtes pour sources biologiques Nous avons implanté XML- QB, une instance particulière de QBF (un Query Broker - QB) pour l accès transparent à des sources de données biologiques. XMLQB permet d évaluer des requêtes Xquery. Le prototype prend en entrée une requête (sous forme d un arbre algébrique) et un contexte. La requête est optimisée par : (i) la prise en compte d une partie du contexte de requête (préférence sur les sources de données) ; (ii) le choix des algorithmes pour les différents opérateurs. Le reste du contexte est ensuite compilé afin d ajouter, dans le plan d exécution, les opérateurs permettant l adaptation dynamique de l évaluation : prise en compte (i) de la génération de résultats partiels horizontaux (cardinalité durésultat) et verticaux (utilisation des préférences sur les sources de données) ; (ii) de la surveillance de la disponibilité des sources, et (iii) du niveau de remplissage des buffers. Tous les opérateurs algébriques sont implantés (sauf le groupement), certains ayant plusieurs algorithmes disponibles (jointure, construction de résultat, entre autres). Les règles d adaptation répondant à une indisponibilité desourcededonnées sont implantées : query scrambling, avec gestion étendue des buffers, génération de résultats partiels verticaux). Quelques règles permettant l interaction avec l utilisateur sont également implantées : modification de paramètres du contexte, ajout de restrictions. Une interface graphique permet de visualiser le fonctionnement de l adaptation dynamique (exécution pas à pas, évolution du plan d exécution, etc.) sur des requêtes. Médiateurs pour l accès transparent aux données Le service ADEMS a été utilisé pour construire le médiateur SKIMA adapté pour le domaine du CAI (Computer Assisted Instruction). SKIMA est basé sur une ontologie du domaine CAI ad-hoc, représentant des conceptes tels que cours, sections, examen et leurs HADAS 11

12 LIG Dossier de contractualisation 270 relations de dépendance (par ex. un cours est prérequis pour un autre). Les données sont disponibles sur des serveurs accéssibles sur le Web. L ontologie de SKIMA est exprimée avec le langage SHIQ-D. SKIMA utilise le mécanisme de raisonnement RACER pour traiter les requêtes qui sont des expressions de logique de description sur l ontologie. SKIMA a été utilisé pour construire un système d enseignement guidé par ordinateur. Par ailleurs, nous avons également utlisé ADEMS pour construire un médiateur pour l accès transparent à des sources de données biologiques dans le cadre du projet Mediagrid. Nous avons défini une ontologie propre au projet Mediagrid et nous avons caractérisé lemédiateur adapté pour les sources utilisées et pour les besoins des biologistes. Entrepôts de donneées médicales Les entrepôts de données intègrent les informations en provenance de différentes sources, souvent réparties et hétérogènes. Ils ont pour objectif de fournir une vue globale de l information aux analystes et aux décideurs. La conception et la mise en oeuvre d un entrepôt se fait en trois étapes : extraction-intégration, organisation et interrogation. Nos travaux de recherche ont porté sur les deux dernières étapes mais aussi sur les problèmes d évolution. Pour la structuration d un entrepôt, nous avons proposé un modèle multidimensionnel avec trois classes : Cube, Dimension et Hiérarchie. Nous avons défini également un algorithme pour la sélection de l ensemble optimal des vues àmatérialiser. Pour l interrogation, nous avons développé une interface graphique qui permet la génération (semi-automatique) d indicateurs qui sont déterminés par le cadre applicatif (par exemple, le nombre de séjours par établissement et par maladie). Un autre aspect important dans le domaine des entrepôts concerne leur évolution pour laquelle il n existe à l heure actuelle que des solutions partielles. Nous avons proposé une infrastructure pour la construction de gestionnaires autorisant la création et l évolution d entrepôts de données. Un tel gestionnaire se base sur un modèle de données multidimensionnelles pivot permettant d une part, la manipulation du schéma à un niveau abstrait, et d une autre part, la fusion de données en provenance de sources hétérogènes. Les travaux sur l évolution des entrepôts ont été réalisés dans le cadre de la thèse de Edgard Benitez-Guerrero. Dans la suite de ce travail, la thèse de M.T.Serna a proposé l utilisation des versions de schémas bitemporels pour la gestion, le stockage et la visualisation des données courantes et historisées (intensionnelles et extensionnelles). Ces travaux ont été appliqués à des données médicales réelles (projet ADELEM). Fouille de donneées textuelles L objectif est de proposer des méthodes pour trouver des patrons, des régularités ou de la connaissance implicite dans le contenu des données. Des techniques des divers domaines (bases de données, statistique, apprentissage automatique, intelligence artificielle) sont utilisées. Nos travaux concernent principalement la gestion de données textuelles. La premièrepartiedutravailportesurlesopérations nécessaires pour la création de bases de données textuelles annotées. Certaines de ces opérations (normalisation des graphies, lemmatisation) ont pour but d augmenter la sémantique associée aux textes HADAS 12

13 LIG Dossier de contractualisation 271 bruts. D autres, comme l indexation, ont pour objectif d optimiser les traitements qui seront réalisés ensuite sur ces données. La deuxième partie du travail concerne l exploitation de la base de textes grâce à des outils algorithmiques et statistiques autorisant l interrogation, la fouille et l extraction de connaissances de ces données. Ces outils permettent : la classification des données, la recherche de concordances, l études des fréquences, la recherche de collocations, la recherche de l univers lexical d un vocable, la segmentation des corpus en sous-corpus. 3 Activités d encadrement 3.1 Thèses et HDR soutenues depuis le 01/10/01 La liste des thèses et HDR soutenues se trouve en annexe 2. Nous précisons ici les thèmes des thèses. Nous les présentons dans l ordre chronologique de soutenance. BENITEZ-GUERRERO Edgard, Infrastructure adaptable pour l évolution des entrepôts de données, soutenue en septembre Direction : M. Adiba et Ch. Collet GARCíA-BAÑUELOS Luciano, PERSEUS : Un canevas logiciel pour la construction des gestionnaires d objets persistants, soutenue en mai Direction : Ch. Collet en coopération P. Déchamboux, France Télécom R&D. DRAPEAU Stéphane, RS2.7 : un Canevas Adaptable de Services de Duplication, soutenue en juin Direction : Ch. Collet et Cl. Roncancio en coopération avec P. Déchamboux, France Télécom R&D. DUONG Phuong-Quynh, Tolérance aux pannes adaptable pour les systèmes à composants, soutenue en décembre Direction : Ch. Collet et E. Pérez Cortés. SERRANO-ALVARADO Patricia, Transactions Adaptables pour les Environnements Mobiles, soutenue en février Direction : M. Adiba et Cl. Roncancio. BELHAJJAME Khalid, Système de gestion de flots de travail dynamiques, soutenue en juin Direction : Ch. Collet et G. Vargas-Solar. VU Tuyet-Trinh, Une approche pour la construction d évaluateurs adaptables de Requêtes, soutenue en février Direction : Ch. Collet. ALIA Mourad, Requêtes sur objets répartis, soutenue en juin Direction : Ch. Collet et A. Lefebvre, France Télécom R&D. SERNA ENCINAS Maria-Trinidad, Entrepôts de Données Multimédias Réparties, soutenue en juin Direction : M. Adiba. HADAS 13

14 LIG Dossier de contractualisation 272 Habilitation à Diriger des Recherches FAUVET Marie-Christine, Evolution, historisation d information : des bases de données centralisées aux ressources accessibles par l Internet, soutenueen novembre RONCANCIO Claudia Lucia, Intergiciels et services pour la gestion de données réparties, soutenue en juin Thèses et HDR en cours BRUNO Gennaro, Services de médiation de sources de données. Direction : Ch. Collet et G. Vargas-Solar, ED MSTII, INPG, boursier Egide, octobre VU Thi-Huong-Giang, Composition sécurisée de services. Direction : Ch. Collet et G. Vargas-Solar, ED MSTII, INPG, bousière Egide, octobre JAYAPRAKASH Nagapraveen, Infrastructures logicielles autonomes. Direction : Ch. Collet et T. Coupaye (France Télćom R&D), ED MSTII, INPG, boursier France Télécom, octobre VILLAMIL María Del Pilar, Service de localisation dans les systèmes pair à pair. Direction : Cl. Roncancio et C.Labbé, ED MSTII, INPG, janvier GUERGEN Levent, Interrogation des capteurs hétérogènes à grande échelle : une approche orientée service. Direction : Cl. Roncancio, C.Labbé et V. Olive (France Télécom R&D), ED MSTII, INPG, boursier France Télécom, octobre D ORAZIO Laurent, Service de cache adaptable. Direction : Cl. Roncancio et C.Labbé, ED MSTII, INPG, allocataire moniteur, septembre CAO Tran-Kien, Traitement de requêtes dans les environnements ubiquitaires. Direction : Ch. Collet et Ch. Bobineau, ED MSTII, INPG, allocataire MENRT, octobre HANH Tan, Infrastructures à base d événements pour la coordination évolutive de services. Direction : Ch. Collet et G. Vargas-Solar, ED MSTII, INPG, boursier étranger et contractuel équipe, novembre NGUYEN Gia Hien, Fiabilité des réponses fournies par un réseau logique pair ápair. Direction : M-C. Rousset, ED MSTII, UJF, boursier MENRT, octobre PORTILLA-FLORES Alberto, Coordination de services avec des propriétés transactionnelles. Direction : Ch. Collet, G. Vargas-Solar et J.L. Zechinelli- Martini, ED MSTII, INPG, boursier étranger, octobre TANDABANY Sattisvar, Composition pair à pair de ressources pour le Web smantique. Direction : M-C. Rousset, ED MSTII, UJF, ENS Lyon, octobre HADAS 14

15 LIG Dossier de contractualisation Autres Diplômes d Etudes Approfondies ou Master Recherche L ensemble des étudiants de DEA/Master encadrés faisaient partie du Master Informatique : Systèmes et Communications commun à l Université Joseph Fourier et à l Institut National Polytechnique de Grenoble. Gurgen Levent (02-03), Découverte de données dans des environnements mobiles. Encadrement : Cl. Roncancio et C.Labbé. Naga Jayaprakash (02-03), Composition active de composants d infrastructure. Encadrement : Ch. Collet et Thierry Coupaye. D Orazio Laurent (03-04), Service de cache adaptable. Roncancio et C.Labbé. Encadrement : Cl. Truc Vu (03-04), Traitement des défaillances dans le cadre de la composition de services de base de données. Encadrement : G. Vargas-Solar, Q.P. Duong et Ch. Collet Tran-Kien Cao (03-04), Traitement de requêtes dans les environnements ubiquitaires. Encadrement : Ch. Collet et Ch. Bobineau. L ensemble des étudiants de Master ci-dessous faisaient partie du Master Computer Science de l Universidad de las Américas, Mexique. T. Cerquitelli (02-03), Query mediation service for distributed multimedia data: support for the construction and the exploitation of data warehouses. (Maxima Cum Laude) Encadrement : G. Vargas-Solar, J.L. Zechinelli-Martini. L.M. Moreno-Aguilar (02-03) Composition model for the integration of collaborative learning environments. Encadrement : G. Vargas-Solar, L. Sheremetov (Institut Mexicain du Petrole). Mario Alejandro-García Baltazar (03-04), Meta-data based Web services construction for exploiting distributed resources. Encadrement : G. Vargas-Solar. Noemí Pérez- Pena (04-05), Resources composition for building astronomic experiments on the Grid. Encadrement : J.L. Zechinelli-Martini, G. Vargas- Solar. Jesseka Alba-Hernández (04-05), Geographic data transformation for building analysis oriented databases. Encadrement : G. Vargas-Solar, N. Cruz-Ramírez. Travaux de recherche d étudiants du magistère Informatique Touré Mahamadou (04-05), Réalisation d une interface permettant d interroger une base de textes composée de plusieurs milliers de textes français. Encadrement : C. Labbé. S. Boi, Définition d un service de gestion de contexte pour des services de gestion de données, novembre 2004 à septembre Encadrement : F. Jouanot. HADAS 15

16 LIG Dossier de contractualisation 274 Probatoires ingénieur CNAM O. Joubert, Base de données et mobilité, Encadrement : F. Jouanot. Projets d ingénieur D Orazio Laurent (02-03), Implémentation d un trader Corba persistant à l aide du framework de persistance PERSEUS. Encadrement : C. Labbé. D. Biennier (02-03), XMEDIATE, Infrastructure de médiation pour un accès transparent aux sources XML. Encadrement : Ch. Collet et T-T. Vu. Aurelie Camberlec (Ingénieur télécom 2A). QBF, framework pour l évaluation interactive et adaptive de requtes. Encadrement : Ch. Bobineau et T-T. Vu. Juin-Septembre Les étudiants suivants faisaient partie l école d ingénieurs de l Universidad de las Américas, Mexique. Jair Cruz-Benítez(04-05), Gestion pesonnalisable de la sécurité pour la coordination de services Web. Encadrement : J.L. Zechinelli-Martini, G. Vargas- Solar. J.C. Morales(03-04), Mercurio: adaptable and extensible notification service. Encadrement : G. Vargas-Solar. C. Aguila-Cervera(04-05), Infrastructure for integrating e-services using workflows. Encadrement : G. Vargas-Solar. G.O. Aguilar-Tapia et V. García-Pérez(03-04), Fault tolerance mecanisms for embedded automotive networks. Encadrement : G. Vargas-Solar. P. Lozada-Penalva(2004), WEBSIS: services lookup and integration system. Encadrement : G. Vargas-Solar. D. Moreno-García et R. García-Rosas (04-05), Active fault tolerance system. Encadrement : G. Vargas-Solar. H. Pérez-Urbina(2004), Analysis of huge volumes of information for supporting the construction of the semantic Web. Encadrement : G. Vargas-Solar, Gerardo Ayala San Martín. C. Martínez-Prendas(03-04), An algorithm for building a TAN classifier applied to the diagnosis of breath cancer. Encadrement : G. Vargas Solar, Nicandro Cruz Ramírez (LANIA). E.E. Castillo-Contreras(02-03), Infrastructure for managing adaptable workflows for electronic commerce applications. Encadrement : G. Vargas-Solar. K. Peredo-Márquez(02-03), Infrastructure for the construction of cooperative electronic commerce applications using workflows. Encadrement : G. Vargas- Solar. HADAS 16

17 LIG Dossier de contractualisation 275 D autres travaux d étudiants d écoles d ingénieurs en France et à l étranger. A. Chillarón-Baraona (2005), Intelligent indexing framework for the Web. Encadrement : G. Vargas-Solar (Université de Catalunya). P. Monnet(2005), Construction de mécanismes pour l intégration de données et la gestion d expériences dans un observatoire virtuel. Encadrement : G. Vargas-Solar (École Nationale Supérieure d Ingénieurs de Luminy, Aix- Marseille 2). R. Ambroise (stage de 2ème année 2004), Construction d un simulateur d un réseau CAN. Encadrement : G. Vargas-Solar (École Nationale Supérieure d Ingénieurs de Luminy, Aix-Marseille 2). R. Ruetiman (2002), Aufbau eines Content Management Frameworks fuer die Verwaltung von Lernumgebungen (Content management framework for managing learning environments). Encadrement : G. Vargas-Solar, A. Dobre (Université de Zurich). 4 Collaboration et valorisation 4.1 Principales relations scientifiques hors contrats Les principales relations scientifiques sont données dans le tableau ci-après. Nous pouvons également mentionné une une forte contribution de l équipe au laboratoire franco-mexicain en Informatique, le LAFMI (CNRS, INRIA, Universités) : depuis janvier 2002, M. Adiba, membre de l équipe, assure la direction du laboratoire, pour les parties françaises. Il est ànoterégalement notre participation au consortium ObjetWeb d Intergiciels en logiciel libre. HADAS 17

18 LIG Dossier de contractualisation 276 Principales relations scientifiques Nom de l'université ou de l'institut Univ. de las Américas (Mexique) Univ. De los Andes (Colombie) Univ.Autónoma Metropolitana (Mexique) Lab. Nacional de investigacion Aplicada (Méxique) Lab. MICA (Vietnam) Univ. et Ecole polytechnique Zurich (Suisse) Inst. National d Astrophysique Optique et Electronique(Mexique) Univ. Cambridge Univ. Veracruzana (Mexique) Univ. Rey Juan Carlos (Espagne) Ecole Polytechnique de Turin (Italie) Nom du partenaire J-L. Zechinelli- Martini Thème * Gestion de données géographiques * Tolérance aux fautes pour les systèmes embarqués Support pour thèse dans Dept. Sistemas y computación le domaine du P2P E. Perez-Cortes Encadrement thèse sur la tolérance aux fautes Edgard I. Benítez Guerrero Analyse du comportement des réseaux automoteurs E. Castelli Services d interrogation de dones multimédia K. Dittrich Contraintes d intégrité dans les fédérations de bases de données. R. Terlevich Accès transparent à des grosses masses de données. Construction et exécution de processus expérimentaux. Nicandro Cruz- Ramírez Esperanza Marcos José María Cavero Barca Elena Baralis Fouille de données géographiques : moteur d exécution de requêtes analytiques Services Web Analyse et médiation de données multimédia Fouille de données dans les systèmes ambiants Univ. Paris XI Nathalie Pernelle Intégration sémantique de données guidée par ne ontologie Univ. Paris XI F. Goasdoué et Ph. Chatalic Partage sémantique de données en Pair à Pair Contexte de la collaboration Projets LAFMI SPIDHERS DELPHOS Coopération INPG Univ. De los Andes Prof. Invité par l Univ. J. Fourier Projet LAFMI DELPHOS UMI (INPG, CNRS, IP Hanoi) Co-encadrement de thèse Projet Observatoire virtuel mexicain. Projet SPIDHERS Co-tutelle Master Projet DAWIS Co-tutelle de Master Projet PICSEL3 co-encadrement de la thèse de F. Sais Plateforme SomeWhere co-encadrement de 2 thèses HADAS - 18-

19 LIG Dossier de contractualisation Contrats institutionnels La liste des contrats institutionels est fournie dans le tableau en annexe Contrats (co)financés par un industriel Les partenaires principaux ont été etsont: - France Télécom (DTL/ASR) :spécification et implantation d un service de duplication et utilisation des services de gestion de données pour la mise en oeuvre d un gestionnaire d objets dans les monde virtuels (Contrat Recherche Externe et projet PING) ; - Kalisto :projeteuropéen PING ; - Calystene :projetadelem; - France Télécom R&D, Bull R&D, Schlumberger et Evidian, Scalagent, Exper- Log, Kelua et LIBeLIS dans le cadre de ObjectWeb et IMPACT ; - Volkswagen de Mexico dans le cadre de DELPHOS. La liste des contrats à financement industriel est fournie dans le tableau en annexe 4. Diffusion d informations - Co-organisation des écoles d été Franco-Mexicaines sur les systèmes distribués: Services bases de données (2002, 2004 et 2005). - Series of conferences Advances in Digitial Libraries, UDLAP: Bases de datos, evolución y perspectivas en la era de la información (2002). - Organisation de l école d été Extending Data Base Technology EDBT Organisation de l Atelier sur les Bases de Données et les Systèmes d Information dans le cadre des Rencontres Nationales d Informatique, Mexique en collaboration avec le Centre de Recherche en Technologies d Information et Automatisation de l Universidad de las Américas, Puebla, septembre, Co-organisation du premier atelier Toward a Franco-Mexican network of excellence on Information Sciences and Tenelcommunications, (LAFMI), août, Organisation des deuxièmes Journées Francophones Mobilité et Ubiquité Participation à la base de code ObjectWeb : framework de persistance PERSEUS. HADAS 19

20 LIG Dossier de contractualisation Publications(01-05) On trouvera en annexe 3 des indicateurs de production scientifique. Articles de revues internationales et nationales, avec comité de lecture(acl) [Articles de revues internationales avec comité de lecture] [Année 2001] [1] Cyril Labbé and Dominique Labbé. Inter-textual distance and autorship attribution Corneille and Molière. Journal of Quantitative Linguistics, 8(3): , [Année 2002] [2] Marlon Dumas, Rafael Lozano, Marie-Christine Fauvet, Hervé Martin, and Pierre-Claude Scholl. A sequence-based object-oriented model for video databases. Multimedia Tools and Applications (Kluwer Academics), pages. [Année 2004] [3] Khalid Belhajjame, Genoveva Vargas-Solar, and Christine Collet. Integrating services using workflows. Electronic Journal e-gnosis, 2, january [4] Guy Bernard, Jalel Ben-Othman, Luc Bouganim, Gérôme Canals, Sophie Chabridon, Bruno Defude, Jean Ferrié, Stéphane Gançarski, Rachid Guerraoui, Pascal Molli, Philippe Pucheral, Claudia Lucia Roncancio, Patricia Serrano-Alvarado, and Patrick Valduriez. Mobile Databases: a Selection of Open Issues and Research Directions. ACM SIGMOD Record, 33(2), juin [5] Gennaro Bruno, Genoveva Vargas-Solar, and Christine Collet. ADEMS, an adaptable and extensible mediation framework: application to biological sources. Electronic Journal e-gnosis, 2, february [6] Tania Cerquitelli, Genoveva Vargas-Solar, and José Luis Zechinelli-Martini. Building multimedia data warehouses from distributed data. Electronic Journal e-gnosis, 2, february [7] Dominique Labbé, Cyril Labbé and Pierre Hubert. Automatic Segmentation of Texts and Corpora. Journal of Quantitative Linguistics, 11(3): , [8] Claudia Lucia Roncancio, Patricia Serrano-Alvarado and Michel Adiba. A survey of mobile transactions. Int l Journal on Distributed and Parallel Databases (DAPD), HADAS 20

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Towards a Mediation System Framework for Transparent Access to Largely Distributed Sources. The MediaGrid Project

Towards a Mediation System Framework for Transparent Access to Largely Distributed Sources. The MediaGrid Project Towards a Mediation System Framework for Transparent Access to Largely Distributed Sources The MediaGrid Project Christine Collet, Khalid Belhajjame, Gilles Bernot, Christophe Bobineau, Gennaro Bruno,

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

8 RSTI - ISI 14/2009. Gestion des données et SI pervasifs

8 RSTI - ISI 14/2009. Gestion des données et SI pervasifs Editorial Une des premières définitions du concept de systèmes d information (SI) a été introduite en 1976 par Robert Reix et reformulée en 1998 : «Ensemble organisé de ressources : matériel, personnel,

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE AVANTAGES CLÉS Infrastructure RSA Security Analytics Collecte distribuée grâce à une architecture modulaire Solution basée sur les métadonnées

Plus en détail

Claudia Lucia Roncancio Maître de Conférences - HDR Institut National Polytechnique de Grenoble Claudia.Roncancio@imag.fr

Claudia Lucia Roncancio Maître de Conférences - HDR Institut National Polytechnique de Grenoble Claudia.Roncancio@imag.fr Claudia Lucia Roncancio Maître de Conférences - HDR Institut National Polytechnique de Grenoble Claudia.Roncancio@imag.fr PUBLICATIONS Revues et LNCS [1] Bruno Defude and Claudia Roncancio Eds. Systèmes

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Entrepôts de données pour l aide à la décision médicale: conception et expérimentation

Entrepôts de données pour l aide à la décision médicale: conception et expérimentation Entrepôts de données pour l aide à la décision médicale: conception et expérimentation Serna Encinas María Trinidad To cite this version: Serna Encinas María Trinidad. Entrepôts de données pour l aide

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D Une approche sémantique pour l adaptation et la réutilisation de scènes 3D par Ioan Marius Bilasco Laboratoire d Informatique fondamentale de Lille Bâtiment M3 Cité scientifique

Plus en détail

Intégration d'applications d'entreprise (INTA)

Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Master 2 SITW - Recherche Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A Département TLSI Faculté des NTIC Université

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique

Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique I. Introduction C. Reynaud, G. Giraldo Université Paris-Sud, CNRS UMR 8623, INRIA-Futurs L.R.I., Bâtiment

Plus en détail

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery Les membres du projet SemWeb Contexte et objectifs Le projet SemWeb s inscrit dans les efforts de recherche et de développement actuels pour construire

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours - Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

INFORMATIQUE. Licence 3 e année (L3) & Master (M1-M2) Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire

INFORMATIQUE. Licence 3 e année (L3) & Master (M1-M2) Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire INFORMATIQUE Licence 3 e année (L3) & Master (M1-M2) En collaboration avec l Université de Franche-Comté CTU de Besançon Unidistance 2 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel ETR 07 4 septembre 2007 Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel Jean-Philippe Babau, Julien DeAntoni jean-philippe.babau@insa-lyon.fr 1/31 Plan Architectures logicielles pour les

Plus en détail

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Vendredi 26 Novembre 2004 9h.00 Espace Batignolles 18 rue de la Condamine 75017 Paris www.espace-batignolles.com

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique Les sections 6 et 7 du ComitéNational de la RechercheScientifique (CoNRS) Frédérique Bassino et Michèle Basseville Plan Le comité national Les missions des sections Les sections 6 et 7 Le comiténational

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Résultats des projets CARROLL Bilan et perspectives Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Serge Salicki, THALES Workshop CARROLL 23 septembre 2005 THALES et le MDE Le MDE est dans la strategie de THALES

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Christophe Dumez Laboratoire Systèmes et Transports (SeT) Université de Technologie

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Introduction au développement du logiciel

Introduction au développement du logiciel Introduction au développement du logiciel Vers le génie logiciel Université de Nantes Master Miage M1 Plan 1 Introduction 2 Génie logiciel 3 Projet informatique 4 Méthode de développement 5 Qualité Bibliographie

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

AAA/SWITCH e-infrastructure for e-science

AAA/SWITCH e-infrastructure for e-science AAA/SWITCH e-infrastructure for e-science 1. Situation de départ: SWITCH a réalisé avec ses partenaires l infrastructure d authentification et d autorisation (SWITCHaai), qui permet aux étudiants et collaborateurs

Plus en détail

Transit NXT. Traduction et localisation contextuelles. L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité

Transit NXT. Traduction et localisation contextuelles. L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité Transit NXT Traduction et localisation contextuelles L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité STAR Group Your single-source provider for corporate product communication Transit

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo

Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo Phuong Hoang Nguyen, Jozef Hatala, Gilles Privat, Pascal Sicard² FT R&D DIH/OCF - LSR-IMAG² Le présent document contient des informations qui sont la

Plus en détail

Gestion de Contenus Web (WCM)

Gestion de Contenus Web (WCM) Web Content Management 1 Gestion de Contenus Web (WCM) Bernd Amann Modelware : vers la modélisation et la sémantisation de l information École CEA-EDF-INRIA 16-27 juin 2003 Cours No 1 - Gestion de Contenus

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM PRODUITS BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM Avantages de la Business Intelligence Assurer une visibilité intégrale des activités Identifier de nouvelles opportunités Détecter et résoudre les problèmes Remplacer

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure critique.

Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure critique. *Des réponses pour les infrastructures et les villes. www.siemens.fr/buildingtechnologies Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure

Plus en détail

Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd

Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd 1 Identification du réseau national Nom du réseau Objet (thématiques/technologies) Nom et coordonnées du responsable Nom et coordonnées du référent formation Adresse

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr AADL un langage pour la modélisation et la génération d applications, thomas.vergnaud@enst.fr Les langages de description d architecture la conception des systèmes devient complexe difficulté de compréhension

Plus en détail

SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID

SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID GUIDE DE CONCEPTION SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID VMware Horizon View 5.2 et VMware vsphere 5.1 - Jusqu à 2 000 bureaux virtuels EMC VSPEX Résumé Le présent guide décrit les composants

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

Parcours en deuxième année

Parcours en deuxième année Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Le défi : Transformer les données en intelligence décisionnelle Le logiciel SkySpark analyse automatiquement les données issues des équipements

Plus en détail

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 Gestion de données à large échelle Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 1 Plan Contexte Les réseaux P2P Non structurés Structurés Hybrides Localisation efficace et Interrogation complète et exacte des données.

Plus en détail

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD AI Mouaddib Département Informatique Université de Caen Systèmes d informations nouvelles générations! Constat :! Utilisation de nouveaux support

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Web sémantique, données libres et liées, UNT

Web sémantique, données libres et liées, UNT Web sémantique, données libres et liées, UNT Yolaine Bourda September 20, 2012 Web sémantique De nombreux documents sont présents sur le Web. Pourtant il est parfois difficile d avoir des réponses à des

Plus en détail

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la solution Project EPM Project EPM 2007 est la solution de gestion de projets collaborative de Microsoft. Issue d une longue expérience dans le

Plus en détail

Management des infrastructures de l Aéroport International de Genève : Partage des données spatiales et des données de la CAO

Management des infrastructures de l Aéroport International de Genève : Partage des données spatiales et des données de la CAO Management des infrastructures de l Aéroport International de Genève : Partage des données spatiales et des données de la CAO INTRODUCTION Après plus de 15 ans d expérience, on mesure enfin aujourd hui

Plus en détail

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Oracle Business Intelligence Standard Edition One

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Oracle Business Intelligence Standard Edition One Pour les entreprises de taille moyenne Descriptif Produit Oracle Edition One POURQUOI VOTRE ENTREPRISE A BESOIN D UNE SOLUTION DE BUSINESS INTELLIGENCE (BI) Des quantités toujours plus importantes de données

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE

ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION offre de nombreux avantages : performances de pointe, productivité et souplesse accrues pour un coût total de

Plus en détail

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Mohamed Mosbah LaBRI ENSEIRB - Université Bordeaux 1 mosbah@labri.fr dept-info.labri.fr/~mosbah/mafsd.html Connaître les caractéristiques

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson Conférence de presse 17 mars 2008 Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson 17 Actualité La Direction générale de la concurrence de la Commission européenne approuve le financement

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Superviser et administrer à partir d une unique console l ensemble de vos ressources, plates-formes et applications. IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Points forts! Surveillez de façon proactive les éléments

Plus en détail

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu MÉMOIRES ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Contexte : Aujourd hui la plupart des serveurs d application JEE utilise des niveaux de cache L1

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Annexe. Méthodologie de mise en œuvre d un projet BusinessObjects

Annexe. Méthodologie de mise en œuvre d un projet BusinessObjects Annexe Méthodologie de mise en œuvre d un projet BusinessObjects Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail