Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires"

Transcription

1 Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland, Liechtenstein, Norway, former Yugoslav Republic of Macedonia, Turkey. Pays partenaires All other countries throughout the world

2 4 actions différentes KA2 - Capacity building KA3 - Jean Monnet KA1 - Joint Master Degrees KA1 - Credit mobility Date limite Budget total centralisée 10 février 159,2 M centralisée 26 février 120,8 M centralisée 4 mars 12,7 M décentralisée 4 mars 121,3 M Séance d info le 28/11 PM

3 Capacity Building for Higher Education

4 Capacity-building Avant 2014 à Erasmus Tempus ALFA Edulink Asia-Link* Capacity-building projects

5 Capacity-building Projet (2 à 3 ans) de coopération transnationale fondé sur un consortium réunissant principalement des établissements d'enseignement supérieur des pays Programmes et Partenaires. Le projet peut également impliquer des partenaires non universitaires afin de renforcer les liens avec la société et les entreprises et de renforcer l'impact systémique du projet.

6 Jean Monnet Activities

7 Jean Monnet Les actions «Jean Monnet» visent à promouvoir l'excellence dans l'enseignement et la recherche dans le domaine des études de l'union européenne dans le monde entier. Ces actions visent également à favoriser le dialogue entre le monde académique et les décideurs politiques, en particulier dans le but d'améliorer la gouvernance des politiques de l'ue.

8 Joint Master Degrees

9 Joint Master Degrees Un «Erasmus Mundus Joint Master Degree» (EMJMD) est un programme intégré d études de haut niveau international de 60, 90 ou 120 crédits ECTS, délivré par un consortium international d établissements d'enseignement supérieur de différents pays.

10 Credit mobility

11 Credit mobility Un projet «Credit mobility» est un projet de mobilité de 3 à 12 mois pour les étudiants et de 5 jours à 2 mois pour le staff. La mobilité des étudiants doit être reconnue pour l obtention d un Ba, Ma ou Doc (jusqu à 12 mois par cycle d étude). Les mobilités doivent être organisées dans le cadre d un Accord inter-institutionnel. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables.

12 Ø Charte Erasmus Pour les pays partenaires, les principes de la Charte sont inclus dans l Accord inter-institutionnel Ø Accord inter-institutionnel (signé avant le début des mobilités) Ø Contrat pédagogique pour pour les étudiants

13 Frais de subsistance étudiants/mois Ø Incoming Ø 850, 800, 750 Ø Outgoing Ø 650 Group 1 higher living costs Group 2 medium living costs Group 3 lower living costs DK, IE, FR, IT, AT, FI, SE, UK, LI, NO BE, CZ, DE, EL, ES, HR, CY, LU, NL, PO, SI, IS, TR BG, EE, LV, LT, HU, MT, PL, RO, SK, FYROM Frais d organisation 100 ème participant: 350 ; > 100 ème participant : 200

14 Frais de subsistance personnel/jour Receiving Country Per Diem DK, IE, NL, SE, UK 160 BE, BG, CZ, EL, FR, IT, CY, LU, HU, AT, PL, RO, FI, IS, LI, 140 NO, TR DE, ES, LV, MT, PO, SK, FYROM 120 EE, HR, LT, SI 100 Partner Countries days: reference rate; days: 70% of reference rate

15 Travel Travel distances (km) Amount / participant

16 ENI (European Neighbourhood Instrument) ENI SOUTH ENI EAST Russia 4 zones pour les pays partenaires Algeria, Egypt, Israel, Jordan, Lebanon, Libya, Morocco, Palestine, Syria, Tunisia Armenia, Azerbaijan, Belarus, Georgia, Moldova, Ukraine DCI (Development and Cooperation Instrument) Latin America Asia Central Asia South Africa Bolivia, Brazil, Chile, Colombia, Costa Rica, Cuba, Ecuador, El Salvador, Guatemala, Honduras, Mexico, Nicaragua, Panama, Paraguay, Perú, Uruguay, Venezuela Afghanistan, Bangladesh, Bhutan, Cambodia, China, DPR Korea, India, Indonesia, Laos, Malaysia, Maldives, Mongolia, Myanmar, Nepal, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Thailand and Vietnam Kazakstan, Kyrgyzstan, Tajikistan, Turkmenistan, Uzbekistan

17 4 zones pour les pays partenaires IPA (Instrument for Pre-Accession Assistance) Albania, Bosnia and Herzegovina, Kosovo, Montenegro, Serbia PI (Partnership instrument) North America Industried Asia Canada, USA Australia, Brunei, Hong Kong, Japan, (Republic of) Korea, Macao, New Zealand, Singapore, Taiwan

18 Affection des budgets Instrument / Région Credit mobility ( ) 2015 ENI DCI IPA PI Réserver 90% du budget pour les mobilités entrantes (staff ou étudiant) Pas de limite de budget pour mobilités entrantes et sortantes mais qui sont, elles, limitées au 3ème cycle. Pas de restrictions budgétaires La Commission évalue le budget moyen d un mobilité à 6250,00. Pas de quotat au niveau des mobilités personnel/étudiant. Pour les région DCI Asie et Amérique latine, les Agences nationales ont recu des indications complémentaires sur l affection du budget.

19 Instrument / Région Credit mobility ( ) 2015 Le budget total pour la Belgique Nombre moyen de mobilités attendues 2015 ENI SOUTH , ENI EAST ,81 79 Russia (ENI & PI) ,45 49 DCI Latin America ,97 22 DCI Asia ,68 68 DCI Central Asia ,18 19 DCI South Africa ,75 6 IPA ,96 89 PI North america ,89 21 PI Asia industrialised ,64 22 Total , Les montants définitifs alloués à l Agence AEF seront communiqués sur son site Internet.

20 Formulaire de candidature Disponible en ligne à partir de janvier 2015 (un exemple sera disponible sur le site Internet de l AEF) Date limite : 4 mars 2015 (début juin 2015) Projets de 16 à 24 mois déposés par un établissement ou un Consortium Evaluation qualitative (évaluateurs externes)

21 Formulaire de candidature : Évaluation qualitative Pertinence de la stratégie (30 pts.) Stratégie d Internationalisation Justification des mobilités demandées Qualité des accords de coopération (30pts.) Expériences antérieures Présentation des responsabilités et tâches Qualité de la conception et de l'exécution du projet (20 pts.) Présentation des étapes de sélection, soutien et reconnaissance Impact et diffusion (20 pts.)

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi)

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi) Credit mobility Credit mobility Un projet «Credit mobility» est un projet de 16 à 24 mois pour des mobilités de 3 à 12 mois pour les étudiants et de 5 jours à 2 mois pour le staff. La mobilité des étudiants

Plus en détail

Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale. Erasmus

Erasmus+ Volet Enseignement supérieur Dimension internationale. Erasmus Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale Erasmus 1 Coopération EU-Tunisie: d'où vient-on? Tempus IV - TU impliquée dans 47 projets - 29% des projets financés dans la région - Budget

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Informations techniques et questions

Informations techniques et questions Journée Erasmus Appel à propositions 2015 Informations techniques et questions Catherine Carron et Amanda Crameri Coordinatrices de projet Erasmus Contenu Call solution transitoire 2015 : remarques générales

Plus en détail

BDO Secteur Public. Juin 2013

BDO Secteur Public. Juin 2013 BDO Secteur Public Juin 2013 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 8 3. Votre contact Page 14 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

La stratégie de financement de la santé au Maroc

La stratégie de financement de la santé au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé La stratégie de financement de la santé au Maroc Tomas Lievens, Oxford Policy Management 1. Le droit à la santé: droit fundamental au Maroc Le Maroc s est engagé

Plus en détail

WAGRALIM, le 27 avril 2012

WAGRALIM, le 27 avril 2012 1 WAGRALIM, le 27 avril 2012 I. Introduction Actionnariat : 40% 20% 40% «Société wallonne de financement de l exportation et de l internationalisation des entreprises wallonnes» 2 Structure de la SOFINEX

Plus en détail

Guide du porteur de projet Erasmus+

Guide du porteur de projet Erasmus+ Guide du porteur de projet Erasmus+ Projet de mobilités pour l Enseignement Supérieur DIMENSION INTERNATIONALE Appel 2015 1 Version du 24/07/2015 TABLE DES MATIERES PROJET DE MOBILITÉ - DIMENSION INTERNATIONALE...

Plus en détail

Les Actions Marie Skłodowska-Curie

Les Actions Marie Skłodowska-Curie Les Actions Marie Skłodowska-Curie Soutien au développement de carrière et à la formation des chercheurs Focus sur les réseaux ITN Innovative Training Networks Intitulé de l appel: H2020-MSCA-ITN-2014

Plus en détail

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Delphine Richard, Chargée de mission projets interna7onaux, Agrocampus Ouest Radhouane Gdoura, Coordinateur du projet Tempus Développement de partenariats

Plus en détail

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session DISTRIB. RESTREINTE Original : anglais 18 mai 2015 COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES Seizième session FONDS DE L OIM POUR LE DEVELOPPEMENT (Rapport final pour la période du 1 er janvier au

Plus en détail

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures CENTRE POUR LE PARTENARIAT ET LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT PACODEL Directeur exécutif : P. DEGEE Fonds de mobilité de l ULg APPEL 2014 "BOURSES DE VOYAGE D ETUDE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT" «FIRST

Plus en détail

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre ICC 102-1 11 mars 2009 Original : français F Étude Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre Étude : Consommation du café dans les pays non membres de l Organisation

Plus en détail

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions COMMISSION EUROPEENNE MEMO Bruxelles, le 10 janvier 2014 Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions (voir aussi IP/14/09) Qu'est-ce que le tableau de bord de la mobilité? Le tableau de bord de

Plus en détail

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013 La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération Nantes 3 et 4 décembre 2013 Attention Toutes les informations mentionnées dans cette présentation sont susceptibles d

Plus en détail

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014 Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et l Information du public Aux Commissions nationales pour l UNESCO des Etats membres et membres associés concernés Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION Original: anglais 15 octobre 2008 QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION..... 1 II. PERSONNEL DE L OIM.... 1 II.1 Evolution

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

Solution transitoire Guide HES-SO

Solution transitoire Guide HES-SO Solution transitoire Guide HES-SO 2014-2015 Informations : Maude Freléchoux, Rue de la Jeunesse 1, 2800 Delémont / maude.frelechoux@hes-so.ch / 032 424 49 14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Relation

Plus en détail

MC/INF/308. Original : anglais 19 octobre 2012 CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

MC/INF/308. Original : anglais 19 octobre 2012 CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Original : anglais 19 octobre 2012 INFORMATION INFORMACIÓN CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Introduction 1. Le présent

Plus en détail

RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Original : anglais 1 er octobre 2014 CONSEIL Cent cinquième session RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Introduction 1. Le présent rapport

Plus en détail

Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27

Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27 Janvier 2009 Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27 Données pour la France 2 Le secteur privé français compte, près de 1,5 millions d entreprises. Poids des entreprises selon leur taille

Plus en détail

Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon (Keizo Obuchi) pour les jeunes chercheurs-cycle 2015

Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon (Keizo Obuchi) pour les jeunes chercheurs-cycle 2015 +ocouo0+ I :00HCA ~j&1i~1 olokhho A go*~: oco0001 A :?0C&++::ll: I ~0g+o~ ~WI~I;bGJ ~~I ~ du JltUvt

Plus en détail

Financial Facility for Remittances

Financial Facility for Remittances Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and

Plus en détail

>>> En rouge les projets dont le coordinateur (également en rouge) est un établissement français <<< *Les nouveaux Projets

>>> En rouge les projets dont le coordinateur (également en rouge) est un établissement français <<< *Les nouveaux Projets >>> En rouge les projets dont le coordinateur (également en rouge) est un établissement français

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace

Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace GfK Retail and Technology Forum Fedelec Marie-Anne Roumier El Mestassi Tunis 26 février 2009 Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace GfK Retail and Technology Forum Fedelec-

Plus en détail

FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION. établies par le Bureau Permanent

FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION. établies par le Bureau Permanent ADOPTION FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION établies par le Bureau Permanent Document préliminaire No 5 d avril 2010 à l intention de la Commission spéciale de juin 2010 sur le fonctionnement

Plus en détail

La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas

La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas La conseillère nationale Tiana Moser, pvl Séminaire parlementaire du réseau FUTURE 11 janvier

Plus en détail

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER LA SUISSE - UN MODÈLE DE Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER Que savez-vous de la Suisse? Roger Federer Chocolat Montres de luxe 2 Quel est le lien entre ces objets et la Suisse? Velcro

Plus en détail

PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002

PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002 00 Member Map Vertical tab Points saillants PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002 CATÉGORIE 1 (PAYS INDUSTRIALISÉS) 22 Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce,

Plus en détail

Annexe 2 : Informations statistiques

Annexe 2 : Informations statistiques Annexe 2 : Informations statistiques Pour une analyse détaillée et des données récentes sur les tendances en matière d emploi en Europe, voir Commission européenne (23), Emploi en Europe 23 (http://europa.eu.int/comm/employment_social/employment_analysis/employ_23_fr.htm)

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES :

QUESTIONS / RÉPONSES : Question : Afin de bénéficier de l exemption d établissement de comptes consolidés prévue à l article 316 LSC, les sous-groupes luxembourgeois consolidés dans un ensemble plus grand d entreprises doivent

Plus en détail

Règlement du jeu «Pure Drive Moments Quiz»

Règlement du jeu «Pure Drive Moments Quiz» Règlement du jeu «Pure Drive Moments Quiz» Article 1 Organisation BABOLAT VS, société anonyme à conseil d administration au capital social de 1.275.000 euros, immatriculée au RCS de Lyon sous le numéro

Plus en détail

Etat récapitulatif prestations 2015

Etat récapitulatif prestations 2015 Etat récapitulatif prestations 2015 Délai légal Il est à noter que le délai légal de dépôt des états récapitulatifs à partir de 2010 est différent selon la voie de transfert : Par voie papier, le délai

Plus en détail

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 1 Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 Le 19 juin 2012, la Cour a rendu son arrêt dans l affaire C-307/10 «IP Translator», répondant de la manière suivante

Plus en détail

Une implantation mondiale

Une implantation mondiale SGS Le groupe SGS 2 Une implantation mondiale Amérique du nord 100 bureaux 100 laboratoires Europe 270 bureaux 150 laboratoires Asie - Pacifique 160 bureaux 200 laboratoires Amérique latine 80 bureaux

Plus en détail

Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur

Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur ERASMUS + : chiffres clés 14,7 milliards pour 7 ans (hors dimension internationale) + 40% d augmentation 4 millions de personnes en mobilité

Plus en détail

ACTION CLE 2 : PARTENARIATS STRATEGIQUES GUIDE PRATIQUE DU CANDIDAT

ACTION CLE 2 : PARTENARIATS STRATEGIQUES GUIDE PRATIQUE DU CANDIDAT ACTION CLE 2 : PARTENARIATS STRATEGIQUES GUIDE PRATIQUE DU CANDIDAT PROJETS DE COOPÉRATION DANS LES SECTEURS DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATION Ce guide a pour objectif d aider les organismes souhaitant

Plus en détail

Point 4 à l ordre du jour

Point 4 à l ordre du jour INTERNATIONAL ORGANISATION OF EMPLOYERS ORGANISATION INTERNATIONALE DES EMPLOYEURS ORGANIZACION INTERNACIONAL DE EMPLEADORES COMMISSION DES FINANCES 9 novembre 2012 FC-23/MB-428 Point 4 à l ordre du jour

Plus en détail

Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur

Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur Erasmus + Enjeux et opportunités pour l enseignement supérieur L AGENCE 2E2F Commission européenne: Direction Générale Education et Culture Tutelles publiques: Ministères de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions d UNIDROIT

Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions d UNIDROIT COMMISSION DES FINANCES UNIDROIT 2010 67 ème session F.C. (67) 3 Rome, 25 mars 2010 Original: anglais Mars 2010 FR Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services La sécurité et la continuité de votre entreprise pensez-les autrement : pensez-les globalement! Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services Positionnement d IBM BCRS au sein de la compagnie

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012 Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI Version du 4 Mai 2012 Objectifs Identification des étudiants, doctorants, stagiaires, chercheurs étrangers accueillis à l INSA Vérification de la conformité par

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms

ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms Press Release Le Mans 14 May 2013 ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms After the success of the opening round of the

Plus en détail

Assemblée générale Vingt et unième session Medellín (Colombie), 12-17 septembre 2015 Point 10 de l ordre du jour provisoire

Assemblée générale Vingt et unième session Medellín (Colombie), 12-17 septembre 2015 Point 10 de l ordre du jour provisoire Assemblée générale Vingt et unième session Medellín (Colombie), 12-17 septembre 2015 Point 10 de l ordre du jour provisoire A/21/10 Add. 1 Madrid, 30 juillet 2015 Original : anglais Rapport du Comité mondial

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY COMPANY PROFILE EUROMECC est une société italienne, active depuis plus de 40 ans dans le monde, leader dans le développement et la production de centrales et systèmes destinés a l industrie du béton et

Plus en détail

Automatique : a. Carte d'appel 1,75 $ b. Carte de crédit 1,75 $

Automatique : a. Carte d'appel 1,75 $ b. Carte de crédit 1,75 $ TARIFS INTERURBAINS DE BASE SERVICE INTERNATIONAL DE DÉPART Le service international de départ renvoie au service interurbain offert pour les appels vers les destinations autres que le Canada et les États-Unis.

Plus en détail

Canon Usage personnel

Canon Usage personnel Canon Usage personnel Grand public Appareils photo Imprimantes Caméscopes Autres produits Enregistrez votre produit Apprendre irista Venez, regardez Usage professionnel Pour les entreprises Mon entreprise

Plus en détail

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION Original: anglais 10 octobre 2007 QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES A L'OIM Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION. 1 II. RELATIONS AVEC LE PERSONNEL.

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Il est fortement recommandé d imprimer ce manuel en couleur et de l avoir à côté de soi pendant l encodage.

Il est fortement recommandé d imprimer ce manuel en couleur et de l avoir à côté de soi pendant l encodage. Version du 16 septembre 2011 Page 1 / 14 2010 Rapports Erasmus Erasmus Belgica - Fonds d Aide à la Mobilité Etudiante Complément Erasmus CFWB Guide de l utilisateur Il est fortement recommandé d imprimer

Plus en détail

Chiffres clés de l'enseignement des langues à l'école en Europe 2012

Chiffres clés de l'enseignement des langues à l'école en Europe 2012 Chiffres clés de l'enseignement des langues à l'école en Europe 2012 Chiffres clés de l'enseignement des langues en Europe 2012 offre un panorama complet des systèmes d'enseignement des langues dans 32

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Les nouvelles usines de liquéfaction au Qatar et en Australie Conséquences sur le marché du GNL

Les nouvelles usines de liquéfaction au Qatar et en Australie Conséquences sur le marché du GNL Les nouvelles usines de liquéfaction au Qatar et en Australie Conséquences sur le marché du GNL Sommaire Evolution des capacités de production de GNL Qatar Australie Impacts marché Résumé La part du Qatar

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

«IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne

«IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne «IRE Luxembourg» Le financement du terrorisme dans l Union européenne Ivan Gelbard Unité Contre-terrorisme Europol Les bases de la contre le terrorisme au sein de l Union Européenne. L UE a développé une

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

ANALYSE DES BUDGETS DE PRODUCTION DES FILMS ELIGIBLES AU SOUTIEN D EURIMAGES EN 2013

ANALYSE DES BUDGETS DE PRODUCTION DES FILMS ELIGIBLES AU SOUTIEN D EURIMAGES EN 2013 Introduction ANALYSE DES BUDGETS DE PRODUCTION DES FILMS ELIGIBLES AU SOUTIEN D EURIMAGES EN 2013 Depuis janvier 2013, les budgets de production des films éligibles sont saisis dans la base de données

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES 11 e SESSION DE LA CONFÉRENCE DES PARTIES Quito, Équateur, 4-9 novembre 2014 Point 14.1 de l ordre du jour Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/COP11/Doc.14.1 22 août

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Comment une ASN peut-elle développer et promouvoir le sport automobile? 25 juin, Conférence Annuelle de la FIA,

Plus en détail

Les principaux programmes de l Union Européenne

Les principaux programmes de l Union Européenne Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Les principaux programmes de l Union Européenne Pr. MERZOUKI Mohammed Point focal de la Cellule Technique d Appui à la Recherche Faculté des Sciences Dhar El Mahraz-Fès

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Première annonce. Prévention du suicide : un voyage à travers l Asie et les îles du Pacifique

Première annonce. Prévention du suicide : un voyage à travers l Asie et les îles du Pacifique Centre Hospitalier du Taaone Première annonce Chers collègues, Nous serons honorés de vous accueillir à Tahiti, Polynésie française, pour assister à la 6ème Conférence Asie-Pacifique de l'association Internationale

Plus en détail

Droits 'normaux' 12 419 34 20 485 Revenus modestes 0 350 24 0 374 Boursiers (8) 0 0 0 0 0

Droits 'normaux' 12 419 34 20 485 Revenus modestes 0 350 24 0 374 Boursiers (8) 0 0 0 0 0 R.E. 2014-2015 annexe 5 Droits d inscription ordinaires 2014-2015 Droits d'inscription 2014-2015 Rôle Cours Examens Divers (7) en Total 1. ETUDES DE 1er ET 2me CYCLES Inscription principale (2) Sans étalement

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01)

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01) (19) TEPZZ 9746A_T (11) EP 2 97 46 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 23.12.1 Bulletin 1/2 (1) Int Cl.: B60R 9/042 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 12901.9 (22) Date de dépôt: 11.06.1

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL Direction D. Soutien direct D.4. Gestion financière du FEAGA Bruxelles, le 12.1.2015. Ares(2015)48302-104208 RECTIFICATIF

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN

TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN Patrick Letrémy Université de Paris 1 SAMOS-MATISSE UMR 8595 72, rue Regnault 75013 Paris, France Tél: 01 45 83

Plus en détail

Education non formelle

Education non formelle ERASMUS + 2014-2020 Précédemment : 2007-2013 Education formelle et professionnelle budget : 6 milliards 970 millions Erasmus Comenius Grundtvig Leonardo Education non formelle budget : 885 millions Jeunesse

Plus en détail

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Livre vert sur les retraites Colloque Assuralia, «L Europe et le vieillissement: l avenir de nos pensions» Bruxelles, le 26 octobre 2010 Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Le vieillissement

Plus en détail

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Antoine SAINT-DENIS, Commission européenne, DG Emploi, Affaires sociales, Egalité des chances 2 Antoine SAINT-DENIS

Plus en détail

EP 1 803 374 A1 (19) (11) EP 1 803 374 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27

EP 1 803 374 A1 (19) (11) EP 1 803 374 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 803 374 A1 (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27 (51) Int Cl.: A47C 27/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 05425928.8 (22) Date de dépôt: 28.12.2005

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle Institut national de la propriété Brevet unitaire et Juridiction unifiée Besançon, le 8 octobre 2015 industrielle Brevet unitaire et Juridiction unifiée I - Le contexte II - Le brevet européen à effet

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 931 091 A1 (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (51) Int Cl.: H04L 12/58 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 07291423.7 (22) Date de dépôt: 29.11.2007

Plus en détail

Comment devenir référent? Comment le rester?

Comment devenir référent? Comment le rester? Comment devenir référent? Comment le rester? Patrick CHOUTET Service des Maladies infectieuses CHU Bretonneau Tours RICAI décembre 2005 Quels enjeux? autres que le pouvoir Total Outpatient antibiotic use

Plus en détail

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie La liste des codes demandés dans le présent contrat se trouve dans l annexe VI

Plus en détail

POURQUOI AVOIR UN PLAN?

POURQUOI AVOIR UN PLAN? POURQUOI AVOIR UN PLAN? LAWPRO / BHC / Homewood 2013 1 LAWPRO / BHC / Homewood 2013 2 LAWPRO / BHC / Homewood 2013 3 Êtes vous bien préparés? LAWPRO / BHC / Homewood 2013 4 D» 93 % des entreprises qui

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

(51) Int Cl.: B65G 1/137 (2006.01)

(51) Int Cl.: B65G 1/137 (2006.01) (19) TEPZZ 899_4A_T (11) EP 2 899 14 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 29.07.1 Bulletin 1/31 (1) Int Cl.: B6G 1/137 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 14290394.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail