N.B. Cette thèse a été financée par France Télécom Division R&D et préparée au sein de France Télécom Division R&D en collaboration avec le LRI.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N.B. Cette thèse a été financée par France Télécom Division R&D et préparée au sein de France Télécom Division R&D en collaboration avec le LRI."

Transcription

1 ORSAY N attribué par la bibliothèque N D ORDRE : / / / / / / / / / / / UNIVERSITÉ DE PARIS-SUD U.F.R. SCIENTIFIQUE D ORSAY T H È S E présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS 11, ORSAY Discipline : Informatique par Frédéric DANG NGOC Soutenue le 17 février 2006 Titre : MOTEUR DE RECHERCHE PERSONNALISÉ ET DÉCENTRALISÉ Directeurs de thèse : Pierre FRAIGNIAUD (CNRS) Joaquín KELLER (France Télécom R&D) JURY M. Karl ABERER, Professeur, EPFL, rapporteur M. Ernst W. BIERSACK, Professeur, U. de Nice et Telecom Paris, Eurecom examinateur M. Pierre FRAIGNIAUD, Directeur de Recherche CNRS, LRI, U. Paris-Sud.... directeur de thèse M. Joaquín KELLER, France Télécom R&D co-directeur de thèse Mme. Anne-Marie KERMARREC, Directeur de Recherche INRIA, IRISA rapporteur Mme. Marie-Christine ROUSSET, Professeur, U. d Orsay et U. de Grenoble examinateur

2 2

3 3 Résumé : La recherche d information est devenue plus que jamais un problème d actualité. Le problème ne se situe pas dans la pénurie d information mais au contraire sur sa surabondance. Nous décrirons dans cette thèse le moteur de recherche personnalisé et décentralisé MAAY que nous avons conçu. La motivation étant de proposer une alternative aux moteurs de recherche de la Toile (Google, Yahoo!, etc.) que le manque de transparence risque de rendre de moins en moins crédibles (biais des résultats, censure, confidentialité, etc.). Nous proposons dans MAAY d utiliser les utilisateurs, plus particulièrement leurs actions dans le système, pour personnaliser les résultats. Dans MAAY, la publication, l indexation et la recherche de données sont décentralisées sur les machines des utilisateurs. Chaque machine (pair) apprend les profils sémantiques des autres pairs et des documents à partir de l observation de messages de recherche et de téléchargements. En interrogeant préférentiellement les pairs ayant des profils sémantiques similaires, et en classant les documents en fonction du profil du demandeur, les utilisateurs devraient trouver des documents qui leur soient pertinents. C est ce que nous avons montré au travers de simulations. Pour ces simulations, nous avons proposé un modèle des utilisateurs et des documents ainsi qu un ensemble de mesures pour évaluer l efficacité d un système de recherche à retourner des réponses personnalisées à ses utilisateurs. Les résultats obtenus par simulation montrent que MAAY arrive à s adapter aux utilisateurs en leur fournissant des réponses qui leur sont personnalisées. Enfin, nous avons implémenté un prototype de MAAY afin de tester sa faisabilité et les différentes fonctionnalités qui seront implémentées dans la version finale du système. Title : A Decentralized Personalized Search Engine Abstract : Nowadays, information retrieval is still a hard problem. The issue does not lie on information scarcity but rather on its overabundance. In this thesis, we will describe the search engine MAAY that we have conceived. The motivation is to propose an alternative to web search engines (Google, Yahoo!, etc.) whose lack of transparency makes less credible (skewed results, censorship, privacy, etc.). In this system, we propose to use the users, more particularly, their actions in the system, to personalize results. In MAAY, publications, indexations and searches are decentralized on user s computers. Each computer (peer) learns semantic profiles of other peers and of documents from observations of search and download messages. By preferentially querying peers with similar semantic profiles, and by ranking documents according to the requester profile, users may find documents which are relevant for them. That is what we show through simulations. To do so, we propose a user and document model, and several measures to evaluate the efficiency of a search system to provide personalized answers to its users. The results that we have obtained show that MAAY succeeds in adapting to its users by providing them personalized answers. Finally, we have implemented a prototype of our system to test its feasibility and the functionalities that will be implemented in the final version of our system. Discipline (Orsay) : Informatique Specialité : Systèmes distribués Mots clés : Moteur de recherche, Système pair-à-pair Intitulé et adresse de l U.F.R. ou du laboratoire : Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI) Université Paris-Sud Orsay Cedex N.B. Cette thèse a été financée par France Télécom Division R&D et préparée au sein de France Télécom Division R&D en collaboration avec le LRI.

4 4 Remerciements

5 5

6 Table des matières Table des matières 6 1 Introduction Contexte Axe de recherche Plan de la thèse Les systèmes de recherche Moteurs de recherche de la Toile Terminologie Architecture et fonctionnement Classement des pages TFIDF et VSM PageRank HITS Conclusion Défauts des moteurs de recherche Systèmes de recherche décentralisés non structurés Principes Le système centralisé Napster Gnutella v Hiérarchie à deux niveaux Retransmission itérative Routage sémantique Règles de routage de requête indépendant de la requête Règles de routage par identifiant de document Règles de routage par mot Bilan Systèmes de recherche décentralisés structurés Les tables de hachage distribuées CHORD CAN Pastry Conclusion Recherche de documents par mot Recherche par coordonnée sémantique Bilan Conclusion

7 7 3 Maay Modèle Présentation générale Structure des messages Déroulement d une recherche Profils sémantiques des voisins Apprentissage du profil des voisins Critères de routage Routage des requêtes de recherche Vieillissement Profils sémantiques des documents Apprentissage du profil des documents Critères de classement Classement des documents Mise en cache des résultats Vieillissement Protocole Protocole de recherche Propagation de la requête de recherche Réception d une requête de recherche Réception d une réponse de recherche Protocole de téléchargement Description détaillée des messages Conclusion Modèles des utilisateurs Terminologie Coefficient de clustering Graphes aléatoires d Erdös et Rényi Graphes petit monde Graphes sans échelle Lois de puissance Modèles des utilisateurs de systèmes d échanges de fichiers Modèles basés sur les propriétés observées Modèles utilisant des données réelles Mesures d évaluation Mesures quantitatives Mesures qualitatives Conclusion Modèle des utilisateurs proposé Modèle statique Propriétés des distributions Propriétés des réseaux Mesure de pertinence personnalisée Définition Test de la mesure de pertinence personnalisée Modèle dynamique Les requêtes de recherche Les téléchargements Arrivées des utilisateurs

8 8 TABLE DES MATIÈRES Modèle réduit Mesures d évaluation personnalisées Conclusion Simulation Instanciation du modèle des utilisateurs Simulation Paramètres de la simulation Paramètres du modèle des utilisateurs Paramètres des nœuds MAAY Résultats Qualité du voisinage Pertinence des réponses de recherche Influences des paramètres de recherche Nombre maximal de résultats par réponse de recherche (ehc) Nombre de retransmissions de la requête (ttl) Nombre de voisins vers lesquels un nœud retransmet la requête (fnc) Taille du cache des documents Bilan Modèle basé sur le graphe des articles DBLP Conclusion Mise en oeuvre Fonctionnalités Systèmes approchés Recherche collaborative Recherche de ressources locales Bilan Architecture du nœud MAAY Terminologie Crawler Indexeur Gestionnaire d indexation Convertisseur Analyseur textuel Base de données Moteur de requêtes Gestionnaire de téléchargement Gestionnaire de profils Gestionnaire de communications Interface utilisateur Interface de recherche Annotation / Tagging Indexation d une page web Version d une page web Interface de configuration Méthodes pour faciliter le déploiement de MAAY Installeur Bootstrap Conclusion

9 9 7 Conclusion et perspectives Contributions Perspectives Amélioration des algorithmes de recherche de MAAY Critères de classement des documents Critères de sélections de voisins Fonctionnalités supplémentaires Gestion des droits Indexation d autres sources Fonctionnalité web Statistiques Bibliographie 117 A Test de la valeur de pertinence personnalisée 127 Table des figures 130 Liste des tableaux 131

10

11 Chapitre 1 Introduction La recherche et l acquisition du savoir ont toujours été un moteur dans l évolution de l humanité. Les méthodes de transmission ont évolué au cours des siècles, passant de l oral à l écriture, puis au numérique. Le numérique a permis d accélérer considérablement le transfert d information en permettant la réplication d une donnée en un instant. Mais c est surtout grâce au développement du réseau Internet qu une information peut maintenant être propagée à des milliers voire des milliards de personnes en quelques secondes. Les méthodes de recherche, qui traditionnellement se faisaient en explorant les informations classées par catégorie, se font maintenant en tapant quelques mots clés dans un moteur de recherche. Cependant, avec le développement de nouveaux médias de communication, l information disponible ne cesse de croître et augmente de manière exponentielle. Tout d abord avec le web et les groupes de discussion qui ont permis à tout anonyme d être lu par des millions de lecteurs. Puis maintenant avec les blogs qui permettent à tout un chacun de s exprimer via un journal qu il met régulièrement à jour. Avec des milliards de documents disponibles, il est très difficile de concevoir un système de recherche qui puisse répondre à des centaines de millions de requêtes quotidiennes. Les moteurs de recherche actuels comme Google, Yahoo et MSN Search sont confrontés à plusieurs problèmes : le fonctionnement de ces moteurs de recherche est tenu secret. Les utilisateurs sont donc impuissants face à la politique de confidentialité de ces moteurs de recherche et des biais qu ils introduisent pour le classement des résultats. le système demande une infrastructure lourde et coûteuse. les moteurs de recherche ne cherchent pas à s adapter à la personnalité de chaque utilisateur et fournissent des résultats impersonnels. Ainsi, par exemple, pour une requête sur le mot java, les moteurs de recherche fournissent des réponses sur le langage de programmation Java, que l utilisateur soit amateur d informatique, de géographie (île de Java) ou encore de danses françaises. la masse d informations à analyser est dynamique et gigantesque. L analyser entièrement et de manière régulière avec une périodicité courte est difficilement réalisable. Par conséquent, des documents peuvent être absents ou apparaître de manière erronée dans les résultats. Une étude réalisée en 2003 [77] montre que les moteurs actuels fournissent des résultats provenant d une version du web datant d un mois en moyenne. Avec l augmentation exponentielle des documents disponibles sur le web, ces problèmes vont devenir de plus en plus aigus et de nouvelles techniques seront nécessaires pour y faire face. Dans cette thèse, nous tenterons de résoudre ces problèmes en proposant un système de recherche décentralisé où l analyse des documents et les recherches sont gérées par les machines des utilisateurs. 11

12 12 CHAPITRE 1. INTRODUCTION 1.1 Contexte Un espace d information est un ensemble de données. Ces données peuvent être textuelles, sonores ou visuelles, et sont souvent décrites par des mots. L espace d information peut être dynamique, c est-à-dire que des données apparaissent, disparaissent ou se modifient continuellement. On appelle système de recherche ou moteur de recherche, une application permettant aux utilisateurs de rechercher des données dans un espace d information. Typiquement, les utilisateurs effectuent une requête de recherche composée d un ensemble de mots clés, et reçoivent en réponse une liste des descriptions de donnée (titre, extrait, URL). Les moteurs de recherche traditionnels se basent sur une architecture centralisée. Ces serveurs parcourent et indexent le web, et répondent aux requêtes des utilisateurs. Une alternative possible aux systèmes centralisés est le paradigme pair-à-pair (peer-to-peer en anglais, ou P2P). Un système pair-à-pair est un système où chaque machine est à la fois client (elle peut effectuer des requêtes) et serveur (elle répond aux requêtes). Un tel système n est composé que des machines des utilisateurs du système et n implique pas de coûteux serveurs dédiés. Une caractéristique commune des systèmes pair-à-pair est leur autonomie et leur résistance aux défaillances. Les machines s interconnectent automatiquement entre elles, et l arrivée de participants ou leur départ ne dégrade pas significativement le fonctionnement du système. 1.2 Axe de recherche Un système d échanges de fichiers pair-à-pair est un système où les utilisateurs peuvent rechercher et s échanger des fichiers. Chaque utilisateur gère un moteur de recherche local sur son espace d information correspondant à ses fichiers partagés. Une recherche s effectue en interrogeant le moteur de recherche de plusieurs utilisateurs. Ces systèmes ont plusieurs avantages. Premièrement, les réponses sont à jour puisque la recherche s effectue localement sur le contenu des machines interrogées. Deuxièmement, le système ne demande pas d infrastructures coûteuses. Cependant cette architecture n est pas exempte de défauts. Premièrement, la recherche n est pas exhaustive car elle est limitée aux contenus des quelques machines interrogées. Seules les fichiers populaires et largement répliqués peuvent donc être trouvés. Deuxièmement, la recherche est coûteuse en bande passante et le temps pour trouver une réponse peut être élevé. Troisièmement ce type de système n est pas bien adapté pour rechercher des documents sur leur contenu textuelle et pour les classer par pertinence. L idée d utiliser une architecture pair-à-pair pour implémenter un système de recherche a émergé en 1999 avec les systèmes d échanges de fichiers Napster et Gnutella, mais elle n a été que peu exploitée pour la recherche de documents avec classement par pertinence. Actuellement, seuls les systèmes pair-à-pair d échanges de fichiers ont été déployés et utilisés. Cependant, plusieurs systèmes de recherche pair-à-pair ont été proposés et permettent de résoudre partiellement ces problèmes. Un système de recherche doit pouvoir assurer les fonctionnalités suivantes : parcours exhaustif de l espace d information : le système vise à référencer l ensemble de l espace d information et à l analyser ; indexation à jour : les connaissances du système sur le contenu des documents présents dans l espace d information doivent être les plus à jour possible ; réponses exhaustives aux requêtes des utilisateurs : le système doit pouvoir fournir tous les résultats susceptibles d intéresser l utilisateur ; classement par pertinence des résultats : le système doit présenter à l utilisateur les résultats qui lui sont les plus pertinents en premières positions. Ce sont ces fonctions que nous allons essayer de décentraliser dans notre système de recherche proposé dans cette thèse.

13 1.3. PLAN DE LA THÈSE Plan de la thèse Cette thèse est découpée en plusieurs chapitres. Dans le chapitre 2, nous étudions les moteurs de recherche de la Toile et les systèmes de recherche décentralisés. Les moteurs de recherche de la Toile sont composés d un ensemble de machines dédiées qui parcourent et analysent l espace d information. Les données extraites lors de l analyse de l espace d information sont stockées dans des bases de données. Ces bases de données contiennent des descriptions des documents visités et les index inversés associant à chaque mot, la liste des documents dans lesquels il apparaît. Comme le nombre de documents convenant à une requête peut atteindre plusieurs millions dans le cas où des mots populaires sont utilisés (par exemple Java, Linux, etc.), des algorithmes de classement ont été proposés afin de présenter aux utilisateurs, les résultats les plus pertinents en première position. Nous présentons dans le chapitre 2 quelques uns de ces critères se basant sur la fréquence des mots et/ou sur les liens hypertextes entre les documents. Ensuite nous décrivons les problèmes auxquels sont confrontés les moteurs de recherche : censure et biais des résultats, absence de personnalisation des résultats, résultats non complets et non à jour, etc. Les systèmes de recherche décentralisés se basent uniquement sur les machines de ses utilisateurs pour analyser l espace d information et y effectuer des recherches. Dans ce type de systèmes, les machines ont les mêmes fonctionnalités et sont appelées pairs. Les utilisateurs des systèmes de recherche décentralisés peuvent rechercher, publier et télécharger des documents se trouvant sur les autres pairs. Les index des documents, qui comprend notamment les documents publiés par les utilisateurs, sont répartis sur les machine des utilisateurs. Ces systèmes possèdent plusieurs avantages : les résultats sont à jour et le coût financier du déploiement est pratiquement nul. Deux approches sont employées pour implémenter ces systèmes : Dans l approche non structurée, les pairs sont autonomes et les connexions inter-utilisateur ne leur sont pas contraintes de satisfaire une topologie particulière. Dans les systèmes non structurés chaque pairs est connectés à un ensemble d autres pairs appelés voisins. Les pairs agissent comme des moteurs de recherche sur leurs données locales. Un utilisateur effectue une recherche en interrogeant plusieurs pairs voisins qui interrogent à leur tour plusieurs pairs voisins et ainsi de suite. Cependant, cette approche est toutefois relativement coûteuse en bande passante, et la recherche n est pas exhaustive puisque seule une partie de l espace d information est explorée. Pour augmenter l exhaustivité de la recherche tout en diminuant la bande passante utilisée, plusieurs solutions ont été proposées. Parmi ces solutions, le routage sémantique nous semble la plus prometteuse. Dans cette approche, les pairs choisissent des pairs spécifiques vers lesquels retransmettre les requêtes de recherche afin d augmenter la probabilité qu une requête de recherche atteigne un pair susceptible de fournir des réponses pertinentes. Dans l approche structurée, chaque machine est responsable d un certain nombre de mots clés et doit connaître la liste des documents dans lesquels chacun de ces mots apparaît (index inversés). Le réseau est structuré de telle sorte qu une requête sur un mot peut facilement être routée vers le pair qui est responsable du mot clé de la requête. Pour effectuer une recherche, un pair n a qu à interroger les machines responsables des mots de la requête pour récupérer les listes des documents qui contiennent ces mots puis effectuer leurs intersections. Cette approche permet d obtenir des réponses exhaustives. Cependant, elle a plusieurs défauts. Tout d abord, une recherche multi-mots est coûteuse en bande passante puisqu elle implique l envoie de longues listes de documents vers l initiateur de la requête. L arrivée et le départ de pairs entraînent un transfert de responsabilité des mots (donc des index inversés) coûteuse en bande passante. Enfin, les publications de documents sont coûteuses en messages envoyés pour mettre à jour les index inversés.

14 14 CHAPITRE 1. INTRODUCTION Les systèmes de recherche décentralisés non structurés nous paraissent une solution viable pour permettre aux utilisateurs de rechercher, publier et télécharger des documents entre eux. Cependant, ces systèmes ne gèrent pas encore la personnalisation des résultats. C est ce que nous allons proposer dans notre système de recherche. Dans le chapitre 3, nous présentons le système de recherche personnalisé et décentralisé que nous avons conçu appelé MAAY. Les utilisateurs de MAAY peuvent publier, rechercher et télécharger des documents. MAAY ne repose que sur les machines de ses utilisateurs et n utilise pas de serveurs dédiés. Ce système personnalise les résultats en fonction des utilisateurs en utilisant les relations existant entre les utilisateurs, les documents et les mots. MAAY utilise un routage sémantique personnalisé et un classement de document personnalisé afin que les utilisateurs puissent trouver des résultats qui leur soient pertinents. Le routage sémantique personnalisé vise à diriger les requêtes de recherche de l initiateur vers les pairs partageant des intérêts en communs. Nous avons pour cela défini un mécanisme d apprentissage permettant à chaque pair d établir localement le profil sémantique de ses voisins par l observation des messages de recherche et de téléchargement reçus. Nous avons ensuite utilisé ces profils sémantiques pour définir plusieurs critères de routage qui tiennent compte des mots de la requête et de la similarité de profils entre le pair demandeur et le pair interrogé. Le classement personnalisé des résultats a pour but de filtrer les résultats de manière à ne retourner que des documents présentant un profil susceptible d intéresser le pair demandeur. Nous avons pour cela proposé un mécanisme d apprentissage où chaque pair apprend les mots caractéristiques des documents (profil du document) à partir des requêtes de téléchargement. En utilisant les profils des documents et les profils des pairs, nous avons défini plusieurs critères de classements qui tiennent compte à la fois de la requête de recherche et du profil du pair demandeur. Nous avons ensuite décrit le protocole de recherche et de téléchargement dans MAAY ainsi que les algorithmes utilisés. Pour tester la pertinence de notre approche, nous avons soumis notre système à des simulations. Dans le chapitre 4, nous avons défini un nouveau modèle des utilisateurs. Les modèles des utilisateurs de système d échanges de fichiers se révèlent incomplets pour simuler notre système car, d une part, ils ne permettent pas de mesurer la pertinence personnalisée des résultats, et d autre part, les recherches se font souvent par l identifiant du document (nom du fichier, titre de la chanson, etc.) et non par mot clé. Pour concevoir notre modèle, nous nous sommes basés sur des études de traces de moteurs de recherche actuels, bibliométriques et sémantiques pour définir les relations entre les utilisateurs et leurs documents, et entre les documents et leurs mots. Nous avons également défini le comportement des utilisateurs, c est-à-dire l émission de requêtes de recherche et le téléchargement de documents. Les mots de la requête et les documents téléchargés sont choisis en fonction des relations existantes entre les utilisateurs et les documents, et entre les documents et les mots. Nous avons introduit une mesure de pertinence personnalisée pour évaluer la pertinence d un résultat par rapport à un mot et à un utilisateur donné. Nous avons ensuite apporté une validation expérimentale de cette mesure en la testant sur des données de la base bibiliographique DBLP. Cette pertinence personnalisée nous a permis, d une part, de simuler les choix des utilisateurs envers les documents (apparaissant dans les réponses de recherche) qu ils vont télécharger, et d autre part, de définir un ensemble de mesures pour évaluer l efficacité d un système de recherche à fournir des réponses personnalisées à ses utilisateurs. Dans le chapitre 5, nous évaluons notre système de recherche MAAY en simulant des utilisateurs de notre système au moyen du modèle défini dans le chapitre 4. Nous avons proposé une méthode pour instancier ce modèle. Nous avons ensuite, grâce à un programme que nous avons implémenté, simulé des milliers d utilisateurs effectuant des milliers de requêtes de recherche. Les résultats nous

15 1.3. PLAN DE LA THÈSE 15 montrent que les utilisateurs s agrègent par intérêts communs et que les critères de routage et de classement que nous avons définis permettent aux requêtes d atteindre des documents qui soient pertinents du point de vue de l initiateur de la requête. Nous avons étudié l influence des paramètres de propagation de requêtes sur la qualité des résultats, et avons ainsi pu observer qu une recherche pouvait être satisfaite en interrogeant peu de pairs. En désactivant le routage sémantique et le classement des résultats, nous avons pu montrer que le choix des voisins interrogés jouaient un rôle plus important que le classement des résultats. Enfin, nous avons effectué une simulation plus réaliste en simulant des utilisateurs construits à partir de la base bibliographique DBLP. Les résultats obtenus sont comparables à ceux obtenus avec les utilisateurs générés à partir de notre modèle. Dans le chapitre 6 nous montrons comment implémenter un prototype de MAAY plus complet avec plus de fonctionnalités qui nous servira de base pour la conception du système final. Le prototype implémente un système permettant aux utilisateurs d effectuer des recherches locales (fichiers présents sur le disque dur de l utilisateur) et collaboratives (fichiers partagés par les autres utilisateurs). Les utilisateurs de MAAY peuvent aussi annoter les documents qu ils téléchargent et indexer les pages du web qu ils visitent. Nous présentons les différentes fonctionnalités du prototype, l architecture interne du programme (crawler, indexeur, moteur de requêtes, etc.) et les structures de données qui sont utilisées pour stoquer les différentes données. Nous décrivons enfin comment l utilisateur interagit avec le programme pour effectuer ses recherches et utiliser ses différentes fonctionnalités. La mise en place de ce système nous a permis de montrer la faisabilité du système et de tester les différentes fonctionnalités qui pourront être implémentées dans le système final. Enfin, dans le chapitre 7 nous concluons en réfléchissant aux améliorations futures possibles du système MAAY. Nous décrivons quelques critères de routage et de classement qui pourraient être utilisés afin d améliorer le système. Nous présentons également de nouvelles fonctionnalités qui pourraient être implémentés pour rendre le système plus riche. Enfin, nous finissons en décrivant la possibilité de récupérer des statistiques pour, d une part, améliorer le modèle que nous avons proposé, et d autre part, proposer des batteries de tests pour de futures simulations de MAAY ou d autres systèmes.

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Comment marche le Web?

Comment marche le Web? Comment marche le Web? Sara Alouf Chargée de Recherche, INRIA 6 décembre 2012 Lycée Henri Matisse, Vence Comment marche le Web? Introduction du Web et de l Internet Aperçu historique Comment marche le

Plus en détail

Préparation à l agrégation 2012/2013. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs.

Préparation à l agrégation 2012/2013. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs. Le jury n exige pas une compréhension exhaustive du texte. Vous êtes laissé(e) libre d organiser votre discussion

Plus en détail

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site cterrier.com 15/06/09 1 / 5 Cours Informatique commerciale Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1 Chapitre II : Les Réseaux Informatiques Smii_adn@yahoo.fr 1 I- Introduction : Un réseau informatique est un ensemble d appareils(ordinateurs et périphériques)reliés entre eux dans le but de permettre à

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert?

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites Web Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites marchands, e-commerce Forums Blogs Réseaux sociaux grand public : Facebook, Twitter Réseaux sociaux professionnels : Linkedin,

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux 1 Les réseaux 1.1 Qu est-ce qu un réseau? Un réseau est un ensemble d ordinateurs pouvant communiquer entre eux. 1.1.1 Types de réseaux Il y a deux types de réseaux

Plus en détail

COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE

COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE - Le référencement : Qu est ce que c est? - Le nom de votre site - Le contenu de

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

Etude et développement d un moteur de recherche

Etude et développement d un moteur de recherche Ministère de l Education Nationale Université de Montpellier II Projet informatique FLIN607 Etude et développement d un moteur de recherche Spécifications fonctionnelles Interface utilisateur Responsable

Plus en détail

! Réseau local! Internet Interconnexion de réseau! Adresse IP! Protocoles! URL! Principales fonctionnalités

! Réseau local! Internet Interconnexion de réseau! Adresse IP! Protocoles! URL! Principales fonctionnalités Recherche d information sur le réseau internet Les réseaux - Internet : Fonctionnement Débutant Semaine 3! Réseau local! Internet Interconnexion de réseau! Adresse IP! Protocoles! URL! Principales fonctionnalités

Plus en détail

1 La visualisation des logs au CNES

1 La visualisation des logs au CNES 1 La visualisation des logs au CNES 1.1 Historique Depuis près de 2 ans maintenant, le CNES a mis en place une «cellule d analyse de logs». Son rôle est multiple : Cette cellule est chargée d analyser

Plus en détail

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site.

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. C est simple, pas une semaine ne se passe sans qu un nouvel article

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

1969 : Arpanet voit le jour en pleine guerre froide. Projet du Département de la

1969 : Arpanet voit le jour en pleine guerre froide. Projet du Département de la historique internet Arpanet Advanced Research Projects Agency Network 1969 : Arpanet voit le jour en pleine guerre froide. Projet du Département de la Défense des Etats-Unis pour assurer la transmission

Plus en détail

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP)

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP) 12. Approfondir ses connaissances autour d un sujet droit ou qu un accord avec l éditeur autorise les gestionnaires de la base à pointer vers le document original. Les bases de données bibliographiques

Plus en détail

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Emmanuel Bruno Jacques Le Maitre Elisabeth Murisasco Laboratoire SIS, Equipe Informatique Université de Toulon et du Var Bâtiment R, BP

Plus en détail

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur Wordpress Manuel utilisateur Projet : WORDPRESS Auteur : Référence : Version : ALEOS2i Date de dernière modification : 13 septembre 2013 2.0 Objet : Manuel utilisateur Table des matières Connexion au BackOffice...3

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION DE DOCUMENTS PDF : PROJET INFO 1

LOGICIEL DE GESTION DE DOCUMENTS PDF : PROJET INFO 1 LOGICIEL DE GESTION DE DOCUMENTS PDF : PROJET INFO 1 L. POINSOT Contact client : Laurent Poinsot (laurent.poinsot@lipn.univ-paris13.fr) Résumé : Ce document est le cahier des charges du projet INFO 1.

Plus en détail

Optimiser le référencement naturel de son site web

Optimiser le référencement naturel de son site web Rodez, le 15 avril 2011 Les moteurs de recherche Les moteurs utilisés dans le monde Les moteurs utilisés en Europe Où clique un internaute? Référencement «payant» 35-40% des clics sur Google Référencement

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

WordPress : principes et fonctionnement

WordPress : principes et fonctionnement CHAPITRE 1 WordPress : principes et fonctionnement WordPress est à l origine un outil conçu pour tenir un blog, c est-à-dire un journal ou carnet de bord en ligne. Mais il a évolué pour devenir un système

Plus en détail

Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby

Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby Donnez un second souffle à votre e-commerce Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby Nicolas Viron / Laurent Bizot Introduction Attente : Comment référencer son site? Thème : Fonctionnement du référencement

Plus en détail

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 Gestion de données à large échelle Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 1 Plan Contexte Les réseaux P2P Non structurés Structurés Hybrides Localisation efficace et Interrogation complète et exacte des données.

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Le WEB: présentation

Le WEB: présentation Le WEB: présentation Introduction: définition(s), historique... Principes d'utilisation:. le système Hypertexte. le fonctionnement pratique Naviguer sur le Web, les bases. les principales fonctions d'un

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014 Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux Philippe Robert Le 8 avril 2014 Présentation Présentation Directeur de recherche à l INRIA Responsable de l équipe de recherche Réseaux, Algorithmes

Plus en détail

Utilisation du site Graines d explorateurs

Utilisation du site Graines d explorateurs Utilisation du site Graines d explorateurs Connexion au site Munissez vous de votre identifiant et de votre mot de passe puis cliquez sur le lien «se connecter» situé en bas à droite du site Graines d

Plus en détail

Démarrez le Lecteur Windows Media

Démarrez le Lecteur Windows Media Le Lecteur Windows Media vous permet de rechercher et lire des fichiers multimédias numériques stockés sur votre ordinateur, de lire des CD et des DVD, ainsi que d afficher en continu du contenu multimédia

Plus en détail

Logiciels serveurs et outils d'administration pour le Web

Logiciels serveurs et outils d'administration pour le Web Introduction Le World Wide Web ou WWW, littéralement «toile d'araignée mondiale», est un système d'informations ouvert qui a été conçu spécifiquement pour simplifier l'utilisation et l'échange de documents.

Plus en détail

Créer un site à l aide de Google Site

Créer un site à l aide de Google Site Créer un site à l aide de Google Site N Vanassche www.nathalievanassche.be Ifosupwavre Mise en contexte www.nathalievanassche.be Blog ou Google Site? La réalisation d un blog à l aide de Blogger (non traité

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

En 4 semaines seulement!

En 4 semaines seulement! Votre intranet prêt à l emploi En 4 semaines seulement! Innovate Communicate Collaborate Share Team room Team room est un système de gestion documentaire qui permet le contrôle des versions, des check

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Sommaire Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Premiers pas sur Wordpress Créer un compte utilisateur Créer un blog Tableau de bord et administration Interface

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

Pair-à-Pair: Architectures et Services

Pair-à-Pair: Architectures et Services Pair-à-Pair: Architectures et Services Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr Équipe ASAP (Réseaux très large échelle) INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Architectures

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels.

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. Aide Webmail 1. Découverte de l environnement : L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. 1. La barre d application (1) Les

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Introduction. M2206 Intégration web. Introduction. Introduction 20/01/2014

Introduction. M2206 Intégration web. Introduction. Introduction 20/01/2014 Introduction M2206 Intégration web http://www.atinternet.fr/ressources/ressources/etudespubliques/barometre-des-moteurs/ Référencement des sites web et moteurs de recherche Introduction Introduction http://www.go-gulf.com/blog/social-networking-user/

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Philosophie des extensions WordPress

Philosophie des extensions WordPress 8 Philosophie des extensions WordPress Le concept L une des forces de WordPress dans la jungle CMS, c est la simplicité de création d extensions. Il y a plusieurs raisons à cela. Des raisons techniques

Plus en détail

Tutoriel Le Web et la conception de sites

Tutoriel Le Web et la conception de sites Tutoriel Le Web et la conception de sites Éléments du Web Internet Internet est un réseau de plusieurs réseaux informatiques. L information stockée sur les ordinateurs devient accessible par les autres

Plus en détail

Graphes, réseaux et internet

Graphes, réseaux et internet Graphes, réseaux et internet Clémence Magnien clemence.magnien@lip6.fr LIP6 CNRS et Université Pierre et Marie Curie (UPMC Paris 6) avec Matthieu Latapy, Frédéric Ouédraogo, Guillaume Valadon, Assia Hamzaoui,...

Plus en détail

Utilisation du client de messagerie Thunderbird

Utilisation du client de messagerie Thunderbird Outlook express n existant plus sur les systèmes d exploitation sortis après Windows XP, nous préconisons désormais l utilisation du client de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla.

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL?

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? LAD C. MENES / Shutterstock COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 1. DÉFINIR DES MOTS ET EXPRESSIONS CLÉS PERTINENTS

Plus en détail

Administration du site

Administration du site Administration du site 1 TABLE DES MATIÈRES Administration du site... 1 Accéder à la console d administration... 3 Console d administration... 4 Apparence... 4 Paramètres... 5 Allez sur le site... 5 Edition

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Sujet Projets 2 nd Semestre

Sujet Projets 2 nd Semestre Sujet Projets 2 nd Semestre Seuls les appels systèmes vus en cours sont autorisés. L usage d autres fonctions doit impérativement être validé par l enseignant. La date d ouverture pour l assignation de

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques Modèles à Événements Discrets Réseaux de Petri Stochastiques Table des matières 1 Chaînes de Markov Définition formelle Idée générale Discrete Time Markov Chains Continuous Time Markov Chains Propriétés

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Création de site web

Manuel Utilisateur. Création de site web Manuel Utilisateur Création de site web Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

4. Personnalisation du site web de la conférence

4. Personnalisation du site web de la conférence RTUTORIEL Prise en main de la plateforme 1. Création de l espace conférence Connectez- vous sur le portail http://test- www.sciencesconf.org avec le compte : - Identifiant : «admin1» - Mot de passe «1234»

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR Version 3 C est parti pour gérer, modifier et mettre à jour votre site I-set! Avec simplicité, rapidité et en toute autonomie SOMMAIRE DÉMARRER CONSTRUIRE & GÉRER CONSULTER 1. Introduction:

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

Conception et Implémentation

Conception et Implémentation I. INTRODUCTION Dans ce chapitre on va définir la conception de notre site web dynamique et nous expliquons les étapes de réalisation, les outils utilisés et l interface principale ainsi que les différentes

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

Les modes de recherche sur le Web 2.0

Les modes de recherche sur le Web 2.0 Les modes de recherche sur le Web 2.0 1 Sommaire 1. Contexte 2. Le collaboratif : les moteurs thématiques 3. La syndication des résultats de recherche 4. Les connaissances : des moteurs 2 1 1. Moteurs

Plus en détail

LES BREVETS comme moyen d accès. Introduction. http://patentscope.wipo.int/

LES BREVETS comme moyen d accès. Introduction. http://patentscope.wipo.int/ LES BREVETS comme moyen d accès à la TECHNOLOGIE Introduction http://patentscope.wipo.int/ 2 Les brevets constituent une vaste source d informations couvrant chaque domaine de la technologie. Il est facile

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Boticely

Manuel Utilisateur. Boticely Manuel Utilisateur Boticely Auteur : Logica Version : 1.4 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0

Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0 Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0 MailInBlack répond aux nouveaux enjeux liés à l utilisation de l email en entreprise en vous proposant des applications améliorant la performance de vos échanges

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache.

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache. Projet Serveur Web I. Contexte II. Définitions On appelle serveur Web aussi bien le matériel informatique que le logiciel, qui joue le rôle de serveur informatique sur un réseau local ou sur le World Wide

Plus en détail

Mode d emploi d artishoc mobile

Mode d emploi d artishoc mobile Mode d emploi d artishoc mobile Version gratuite Version 4 Mise à jour le 05/01/2011 Ce mode d emploi est à l usage exclusif des utilisateurs de l offre mobile gratuite d artishoc mobile. Il n a pas de

Plus en détail

Site Internet WWW.CAPSANTE93.FR

Site Internet WWW.CAPSANTE93.FR Site Internet WWW.CAPSANTE93.FR Table des matières Présentation du site internet de Cap Santé 93.... 3 Structure du site internet de Cap Santé 93.... 4 Les fonctions du site CAP Santé 93.... 5 L abonnement

Plus en détail

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C#

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Amsellem Ari Pour le 01/06/11 Ohayon Alexandre Gueguen Tristan Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Introduction : Il convient tout d abord de signaler que le titre de

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail aux imprimantes DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Diagnostiquer un problème Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Mesure d'audience sur Internet

Mesure d'audience sur Internet Mesure d'audience sur Internet différences fondamentales entre les solution basées sur les journaux et celles utilisant le marquage de site. L objectif de ce document est de répondre à la question légitime

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

La recherche d'information sur Internet

La recherche d'information sur Internet La recherche d'information sur Internet Compétence du socle : Je sais utiliser les fonctions principales d'un outil de recherche sur le Web (moteur de recherche, annuaire...) CDI du collège Léon Cazeneuve

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

CLOUDWATT-BOX POUR BIEN DEMARRER. Vos premiers pas avec Cloudwatt-box

CLOUDWATT-BOX POUR BIEN DEMARRER. Vos premiers pas avec Cloudwatt-box CLOUDWATT-BOX POUR BIEN DEMARRER Vos premiers pas avec Cloudwatt-box Sommaire Introduction Découverte : ce que voient vos invités Accéder à vos espaces Créer et configurer un espace Gérer vos fichiers

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour SPIP version 1.8.x Serveur (Linux) Jean Sébastien BARBOTEU dev.jsb@laposte.net Introduction Nous allons aborder tous les aspects techniques liés à la

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail