REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE. Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal. Plan de visibilité et stratégie de communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE. Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal. Plan de visibilité et stratégie de communication"

Transcription

1 REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal Plan de visibilité et stratégie de communication OCTOBRE 2010

2 A. Contexte 1. Face à la crise alimentaire qui a affecté les pays très dépendants de l extérieur pour une grande partie de leur alimentation comme le Sénégal, le Gouvernement a défini, en avril 2009, une stratégie dénommée GOANA (Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et l Abondance) dans le but d accroître la production alimentaire, notamment le riz qui constitue une des bases pour la nourriture de la population. Cette stratégie encourage l intensification de la production alimentaire grâce à une utilisation plus grande de semences certifiées et d engrais minéraux. Pour se faire, le Gouvernement a facilité l acquisition des intrants. 2. Cette volonté des pouvoirs publics a cependant été limitée par l indisponibilité de la semence certifiée. En effet, depuis plus d une décennie, la sous-filière semence aussi bien pour l arachide, le mil, que pour les cultures maraîchères, est désorganisée du fait de mesures politiques inadéquates, de l intrusion d acteurs non compétents et d impayés dus par des opérateurs économiques au système bancaire. 3. Toutefois, depuis 2007, le PSAOP a soutenu les organisations de producteurs et les services de recherches agricoles en vue de contribuer à la reconstitution du capital semencier pour l arachide et le riz. Pour l arachide, 6 producteurs sur 10 en dépendent en terme de revenu. L arachide est également pour beaucoup de familles rurales la principale source de protéines. Elle fournit également aux animaux la fane et les tourteaux. Concernant le riz, il est le principal aliment de base des familles sénégalaises et malgré tout le potentiel offert par la culture irriguée et la culture pluviale du sud et du sud-est, le Sénégal importe, chaque année, plus de tonnes de riz. 4. La faible disponibilité en semences certifiées conjuguée à la vétusté du matériel agricole et au manque d organisation des filières n ont pas permis à ces familles de profiter de la demande croissante du marché domestique en produits agricoles induite par la crise alimentaire et la flambée des prix qui sévissent depuis Ces contraintes ont donc limité les avantages que les familles rurales pouvaient tirer de l abondance des pluies en 2008 et en 2009 ainsi que des facilités offertes par le Gouvernement à travers la GOANA. 5. Le PSAOP depuis 2007 puis relayé en 2008 et 2009 par le COM STABEX (Cadre d Obligations Mutuelles - Stabilisation des Exportations) financé par l Union Européenne ont promu 10 coopératives de producteurs de semence d arachide et de riz afin de satisfaire annuellement le tiers des besoins en semences à l horizon de décembre

3 6. En vue de consolider et d étendre les acquis mais aussi pour protéger ces familles rurales des effets de la crise alimentaire, il s avère indispensable de fournir, sur une courte période, des appuis substantiels à l action de production de semence certifiée de riz et d arachide. Une telle action est une opportunité de renforcer et de pérenniser ce dispositif fondamental pour l augmentation de la productivité et des revenus. 7. Pour le Gouvernement et en appui à la GOANA, le présent projet sera un élément complémentaire essentiel dans la mesure où les activités de production de semences pourront, dès 2011, rendre disponible de la semence certifiée d arachide et de riz à un prix accessible aux petits exploitants familiaux. 8. Par ailleurs, l Union Européenne à travers le PAM (Programme Alimentaire Mondial) fournit aux familles urbaines et rurales des facilités alimentaires parmi lesquelles des appuis techniques et financiers en vue d augmenter la production alimentaire. Le présent projet dont la vocation est de produire des semences certifiée d arachide et de riz à moindre coût, se révèle donc un bon levier pour rendre pérennes les capacités de production alimentaire des exploitants ruraux démunis qui auront reçu des appuis ponctuels du PAM. 9. Enfin, le Gouvernement a récemment préparé un PNIA (Programme National d Investissements Agricoles) qui s insère dans le cadre de la mise en œuvre de l ECOWAP (Politique Agricole de la CEDEAO). A travers ce PNIA, il ressort que les progrès attendus du secteur agricole nécessitent de rendre dynamiques les filières semences, notamment en favorisant la maîtrise de la production de semences par les organisations de producteurs, dont les membres sont à la fois les producteurs et les utilisateurs finaux. Le présent document présente un plan de visibilité et une stratégie de communication pour le projet de facilité alimentaire au Sénégal tel qu il est exigé pas l accord de contribution entre UE et FIDA. B. Objectif global 1. L objectif de cette stratégie de communication est d informer les bénéficiaires du projet, les décideurs, et les autres groupes cibles sur la vision, les objectifs et les 2

4 réalisations du projet de facilité alimentaire au Sénégal, tout en valorisant spécialement le rôle de l Union Européenne, du FIDA et des autres partenaires dans la mise en œuvre de ce programme. C. Groupes cibles 2. Les bénéficiaires directs : il s agit des CLCOP, des Organisations de producteurs et de leurs membres, du réseau de producteurs de semences d arachide, des coopératives, des producteurs d arachide et de riz. 3. Par ailleurs, le Gouvernement du Sénégal, l Union Européenne, le FIDA, l ASPRODEB, l ISRA et la DISEM qui sont responsables de l exécution du projet seront considérés comme bénéficiaires. 4. Le grand public : Ce groupe sera subdivisé en plusieurs sous groupes composés des acteurs qui sont intéressé par l exécution du projet : Les structures techniques (ANCAR, SAED, SODEFITEX) ; Les Projets/Programmes/ ONG qui appuient les productrices et les producteurs ; La société civile notamment les consommateurs Tout autre individu qui s intéresse au développement agricole et rural du Sénégal. D. Stratégie Toutes les activités conduites dans le cadre de ce plan de communication seront conformes aux directives du Manuel de communication et de visibilité de l UE. La stratégie de communication visera à maximiser la visibilité des activités et des résultats du projet suivant 3 axes stratégiques : Communication axée sur les résultats pour rendre visible les réalisations du projet et favoriser leur capitalisation ; Communication pour le développement organisationnelle ; Communication événementielle et de masse. Les différents canaux de édition (plaquette, teaser, newsletter...) média (annonce presse, relations presse...) hors média (PLV, mailing, annonces, packaging-design...) 3

5 web (site web, échange, marketing viral, ing,...) multimédia (cd-rom, vidéo,...) canaux de communication villageois (imams, chefs coutumiers, communicateurs traditionnels, ASC ) Fiches techniques Activités évenementielles (journée d information, réunions,atelier d information ) E. Environnement L environnement du projet est lié au manque de semences certifiées Sénégal et à la déstructuration de la sous- filière. En effet, depuis plus d une décennie, la sous-filière semence aussi bien pour l arachide, le mil, que pour les cultures maraîchères, est désorganisée du fait de mesures politiques inadéquates, de l intrusion d acteurs non compétents et d impayés dus par des opérateurs économiques au système bancaire. La faible disponibilité en semences certifiées conjuguée à la vétusté du matériel agricole et au manque d organisation des filières n ont pas permis à ces familles de profiter de la demande croissante du marché domestique en produits agricoles induite par la crise alimentaire et la flambée des prix qui sévissent depuis Ces contraintes ont donc limité les avantages que les familles rurales pouvaient tirer de l abondance des pluies en 2008 et en 2009 ainsi que des facilités offertes par le Gouvernement à travers la GOANA. Grâce au PSAOP qui a réformé les services agricoles, notamment les services de recherche et de conseil agricole, il a été constaté que le pilotage de ces services par la demande des organisations de producteurs constituait une clé de succès pour l adoption de technologies durables. En effet, la diffusion de technologies a connu un net progrès du fait que la demande des producteurs et de leurs organisations était devenue une des bases principales de financement et d évaluation de la recherche et du conseil agricoles. Dans ce sens, le Fonds National de Recherches Agricoles et Agro-alimentaires (FNRAA, à travers le PSAOP) est devenu l instrument de pilotage de la recherche et de financement compétitif du développement des innovations technologiques. La volonté est de plus en plus manifesté chez les producteurs d utiliser des semences certifiées à la place des graines tout venant ceci grâce aux enseignements tirés des projets précédents (PSAOP et COM STABEX). 4

6 Ces leçons tirées de l exécution des activités du PSAOP ( ) seront donc valorisées pour la correcte et diligente mise en œuvre du présent projet. Opérations de communication à ce jour Avec l exécution du PSAOP II et du Com stabex Arachide, les activités de communication suivantes ont été réalisées : - Publication de bulletins d informations mensuels régionaux à destination des organisations de base - Diffusion d émissions radio régionalisées dans les régions en collaboration avec des radios locales et communautaires - Organisation de journées régionales d informations et de bilan de la campagne agricole - Contractualisation avec un journal mensuel privé pour suivre les activités et distribuer le journal aux OP et à leurs membres. - Réalisation de supports audiovisuels dont 1 film sur les différentes étapes et les différents acteurs de la production de semences d arachide - Utilisation des Sites internet de l ASPRODEB, du PSAOP pour informer les partenaires du projet - Réalisation de plaquettes de capitalisation des actions de reconstitution du capital semencier arachide - Organisation de journées de sensibilisation sur les coopératives F. Eléments du plan de communication Thèmes et messages clés Thèmes clés Thèmes clés 1 : le projet vise à satisfaire les besoins en semences certifiées de riz et d arachide pour les petits exploitants familiaux afin d accroître leur production et améliorer leur sécurité alimentaire Messages clés par thème Message clé 1 : En raison de la place l arachide dans l économie rurale et du riz dans l alimentation des Sénégalais, le Gouvernement du Sénégal en collaboration avec l Union Européenne et le FIDA appuie la reconstitution du capital semencier arachide et riz Message clé 2 : l ISRA assure la production des 4 premiers niveaux de semences ; les coopératives 5

7 Thèmes clés 2 : le projet va appuyer le renforcement de la durabilité et de la rentabilité du dispositif de production de semences certifiées d arachide et de riz au niveau des producteurs semenciers. organisées en réseau s occupent des niveaux restants et la DISEM se charge de la certification de la production Message clé 3 : le projet vise à renforcer le dispositif des producteurs de semences qui repose sur la mise en place de coopératives et leur organisation en réseau, leur équipement, la formation de leurs membres, leur partenariat avec le système bancaire pour le financement des activités. Message clé 4 : le projet renforcera les capacités de production de l ISRA et assurera la formation des contrôleurs de la DISEM G. Approche La communication sera basée sur une approche : - Proactive ou réactive, - graduelle et constante, - à grande visibilité, - à une échelle régionale, nationale et internationale ; - avec des Publics cibles limités. H. Ressources Humaines L UCTF du PSAOP2, avec l appui des agences d exécution, sera responsable de la mise en œuvre du plan de communication du projet. I. Budget 6

8 Le budget global pour la mise en œuvre de la stratégie de communication et du plan de visibilité de la FA/EU est estimé à EUR soit CFA (voir annexe 2). J. Suivi et évaluation du plan de communication La mise en œuvre du plan de communication du projet sera suivie et évaluée. Deux types d indicateurs seront utilisés : Les indicateurs de réalisation et de résultat permettront de mesurer l'exécution des actions. Ils sont principalement d'ordre quantitatif et concernent le : o Nombre d activités événementielles organisées ; o Nombre d articles publiés ; o Nombre d insertion dans les sites internet ; o Nombre d émissions, de reportages radio ou télé diffusées ; o Nombre d outils de visibilité réalisés (plaquette, film ). Les indicateurs d'impact permettent d'évaluer l'impact sur les cibles du projet et sur le grand public. Ils sont de nature qualitative. De ce fait, ils doivent être renseignés par une personne externe au projet. K. Opérationnalisation L opérationnalisation de ce plan de communication est présentée dans l annexe 1 cidessous par rapport aux outils de communication, les coûts et les responsabilités de mise en œuvre. 7

9 Annexe 1. Plan de communication Périodes Début du projet Fin campagne agricole 2010 Fin campagne agricole 2011 Plan de communication du projet Dates De janvier à juin 2010 Décembre 2010 Décembre 2011 Objectif principal Informer les acteurs sur les objectifs, les résultats attendus et la stratégie du projet Informer les acteurs sur le déroulement des activités, les résultats de la première année de mise en oeuvre du projet et les perspectives de l année suivante Informer les acteurs sur le déroulement des activités de la deuxième année et les résultats obtenus, les résultats consolidés du projet, les résultats de la capitalisation des activités du projet Cibles Les bénéficiaires directs : il s agit des CLCOP, des Organisations de producteurs et de leurs membres, du réseau de producteurs de semences d arachide, des coopératives, des producteurs d arachide et de riz. Le grand public : Les structures techniques (ANCAR, SAED, SODEFITEX) Les Projets/Programmes/ ONG qui appuient les 1 Les bénéficiaires directs : il s agit des CLCOP, des Organisations de producteurs et de leurs membres, du réseau de producteurs de semences d arachide, des coopératives, des producteurs d arachide et de riz, les agences d exécution, l Union Européenne et le FIDA, le Gouvernement du Sénégal. Le grand public : Les structures techniques (ANCAR, SAED, Les bénéficiaires directs : il s agit des CLCOP, des Organisations de producteurs et de leurs membres, du réseau de producteurs de semences d arachide, des coopératives, des producteurs d arachide et de riz, les agences d exécution, l Union Européenne et le FIDA, le Gouvernement du Sénégal. Le grand public : Les structures techniques (ANCAR, SAED,

10 productrices et les producteurs La société civile notamment les consommateurs SODEFITEX) Les Projets/Programmes/ ONG qui appuient les productrices et les producteurs La société civile notamment les consommateurs SODEFITEX) Les Projets/Programmes/ ONG qui appuient les productrices et les producteurs La société civile notamment les consommateurs Objectif par cible ; Canaux / support de communication Les bénéficiaires directs : sous-groupe 1 : CLCOP, Organisations de producteurs et de leurs membres, réseau de producteurs de semences d arachide, coopératives Les bénéficiaires directs : sous-groupe 1 : CLCOP, Organisations de producteurs et de leurs membres, réseau de producteurs de semences d arachide, coopératives Les bénéficiaires directs : sous-groupe 1 : CLCOP, Organisations de producteurs et de leurs membres, réseau de producteurs de semences d arachide, coopératives Objectif : informer sur l existence du projet, son objectif, ses résultats attendus, ses cibles, sa stratégie de mise en œuvre, le mécanisme de fonctionnement des coopératives Objectif : informer sur le déroulement des activités, les résultats obtenus, les leçons apprises et les perspectives de Objectif : informer sur le déroulement des activités de la deuxième année et les résultats obtenus, les résultats consolidés du projet, les résultats de la capitalisation des activités du projet. Canaux/support de Plaquette de présentation du projet Panneaux de signalisation 2 Atelier-bilan Emissions et reportages radio Sites internet Visite de terrain avec la presse Sous-groupe 2 : producteurs Atelier-bilan Sites internet Documentaire Visite de terrain avec la presse CD ROM

11 canaux de communication villageois (imams, chefs coutumiers, communicateurs traditionnels, ) atelier d information Sous-groupe 2 : producteurs d arachides et de riz Objectif : informer sur l existence du projet, son objectif, ses résultats attendus Panneaux de signalisation atelier d information Le grand public : sous-groupe 1 : Les structures techniques (ANCAR, SAED, SODEFITEX) Les Projets/Programmes Objectifs : informer sur L existence du projet, son objectif et ses résultats 3 d arachides et de riz Objectif : informer sur le déroulement des activités, les résultats obtenus, les perspectives de Atelier-bilan Le grand public : sous-groupe 1 : Les structures techniques (ANCAR, SAED, SODEFITEX) Les Projets/Programmes Objectifs : informer sur L existence du projet, son objectif et ses résultats attendus, sa stratégie de mise en oeuvre et les partenariats possibles Atelier-bilan Sites internet Rapports d activités Plaquette de capitalisation Sous-groupe 2 : producteurs d arachides et de riz Objectif : informer sur le déroulement des activités de la deuxième année et les résultats obtenus, les résultats consolidés du projet, les résultats de la capitalisation des activités du projet. Atelier-bilan Documentaire Le grand public : sous-groupe 1 : Les structures techniques (ANCAR, SAED, SODEFITEX) Les Projets/Programmes Objectifs : informer sur le déroulement des activités de

12 attendus, sa stratégie de mise en oeuvre et les partenariats possibles Plaquette de présentation du projet Panneaux de signalisation atelier d information sites internet ing Sous-groupe 2 : la société civile Objectif : informer sur l existence du projet, son objectif, ses résultats attendus et ses enjeux Panneaux de signalisation 4 Visite de terrain avec la presse Sous-groupe 2 : la société civile Objectif : informer sur l existence du projet, son objectif, ses résultats attendus et ses enjeux Emissions reportages radio et débats atelier d information sites internet rapports d activités Visite de terrain avec la presse la deuxième année et les résultats obtenus, les résultats consolidés du projet, les résultats de la capitalisation des activités du projet Atelier-bilan Sites internet Documentaire Rapports d activités CD ROM Plaquette de capitalisation Visite de terrain avec la presse Sous-groupe 2 : la société civile Objectif : informer sur le déroulement des activités de la deuxième année et les résultats obtenus, les résultats consolidés du projet, les résultats de la capitalisation des activités du projet Canaux/support de

13 atelier d information sites internet ing atelier d information sites internet rapports d activités Documentaire Visite de terrain avec la presse Résultats attendus Responsable Les cibles sont bien informées des objectifs, de la stratégie d intervention, des résultats et des enjeux du projet Les cibles sont bien informées du déroulement des activités, des résultats et des perspectives pour 2011 Les cibles sont bien informées du déroulement des activités de la deuxième année et des résultats obtenus, des résultats consolidés du projet, des résultats de la capitalisation des activités du projet UCTF et agences d exécution UCTF et agences d exécution UCTF et agences d exécution NB. Le financement du documentaire et des ateliers d informations et de bilan n est pas pris en compte dans le budget. 5

14 Annexe 2. Activités de communication, planification et coûts Activités de communication planification Quantité total Prix CFA Prix euro Responsable mise en oeuvre Coût 2010 Coût 2011 Total euro Plaquettes de présentation du projet Panneaux de signalisation Dernier semestre 2010 Dernier semestre UCTF ASPRODEB Emissions, reportages radio et débats dans les zones d intervention (Vallée, Bassin Arachidier et Casamance) et couverture nationale Visite de terrain avec la presse Tous les trimestres Dernier semestre 2010 et dernier semestre ASPRODEB ASPRODEB Réalisation Plaquettes de capitalisation Réalisation CD ROM de capitalisation Fin de projet Fin de projet UCTF UCTF Total en Euro

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie VALORISATION DU SYSTEME DE PRISE DE DECISION SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PAR L UTILISATION DU PLUVIOMETRE PAYSAN DANS TROIS PAYS DU SAHEL (MALI, NIGER ET SENEGAL) Fiche d identification d du projet Daouda

Plus en détail

CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES GRANDE OFFENSIVE AGRICOLE POUR LA NOURRITURE ET L ABONDANCE CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Matrice d opportunités d investissements Révision : 6/07/08 Impression : 7/07/08 MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

Plan d investissement 2011-2015

Plan d investissement 2011-2015 République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi PROCESSUS DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE (PNIA) ----------- Plan d investissement 2011-2015 Avant-propos

Plus en détail

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L O P P O R T U N I T É S D I N V E S T I S S E M E N T D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L 1. Contexte Sommaire 2. Présentation du secteur agricole sénégalais 3. Potentiel naturel

Plus en détail

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Novembre 2007 1 Introduction Depuis la libéralisation du marché céréalier

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

Etude sur le financement de l agriculture au Sénégal, de 1980 à 2010 : Plaidoyer pour une plus grande allocation budgétaire

Etude sur le financement de l agriculture au Sénégal, de 1980 à 2010 : Plaidoyer pour une plus grande allocation budgétaire Conseil des Organisations Non Gouvernementales d'appui au Développement Sicap Liberté III, Allées Khalifa Ababacar SY-Villa n 1983-BP : 4109-Dakar Sénégal Téléphone : (221)33 824-41-16 / (221) 33 824-44-13

Plus en détail

Séminaire Sous régional CIFA/RESOF/CIEA SEN 07 La Formation et le Conseil pour la Promotion des Exploitations Familiales Rurales

Séminaire Sous régional CIFA/RESOF/CIEA SEN 07 La Formation et le Conseil pour la Promotion des Exploitations Familiales Rurales CIFA Centre Interprofessionnel pour la Formation aux métiers de l Agriculture RESOF Réseau Formation Fleuve CIEA Centre International d Etudes Agricoles Séminaire Sous régional CIFA/RESOF/CIEA SEN 07 La

Plus en détail

"LE PARCOURS" L EXPERIENCE DE LA FONGS EN MATIERE DE FORMATION :

LE PARCOURS L EXPERIENCE DE LA FONGS EN MATIERE DE FORMATION : République du Sénégal Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Sénégal FONGS - ACTION PAYSANNE B.P. 269 THIES, Tél. 939 58 58 Fax : 951.20.59/@ : fongs@orange.sn Web : www.fongs.sn L EXPERIENCE

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

Les produits du programme Gestion des connaissances et genre 2008-2014

Les produits du programme Gestion des connaissances et genre 2008-2014 Liste de produits Octobre 2014 Les produits du programme Gestion des connaissances et genre 2008-2014 Documents écrits 1. Gestion des connaissances et genre La capitalisation et l échange de bonnes pratiques

Plus en détail

Manuel de suivi évaluation

Manuel de suivi évaluation Ministère de l Agriculture Unité de Coordination technique et fiduciaire PSAOP/ GDT/ WAAPP Manuel de suivi évaluation Version Janvier 2009 Table des matières TABLE DES MATIERES... I TABLE DES ILLUSTRATIONS...

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

PROJET D APPUI AUX FILIERES AGRICOLES EXTENSION (PAFA-E)

PROJET D APPUI AUX FILIERES AGRICOLES EXTENSION (PAFA-E) PROJET D APPUI AUX FILIERES AGRICOLES EXTENSION (PAFA-E) RAPPORT DE CONCEPTION DETAILLEE Rapport principal et annexes Date du document: 01/03/2013 No. du Projet: [Insérer le numéro du Projet] No. du rapport:

Plus en détail

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire Fiche de bonne pratique Niger Juillet 2012 La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un but - Une Foi. Revue des efforts de développement dans le secteur agricole

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un but - Une Foi. Revue des efforts de développement dans le secteur agricole CEDEAO REPUBLIQUE DU SENEGAL UNION AFRICAINE UN PEUPLE UNE FOI UN BUT Commission de l'agriculture, l'environnement et des Ressources en Eau Politique Agricole Régionale (ECOWAP) Un Peuple - Un but - Une

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST REGIONAL CAPACITY BUILDING WORKSHOP ENHANCING THE FUNCTIONING OF CEREALS MARKETS IN WEST AFRICA 9-11 December, 2010 Accra, Ghana EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

Accélérer la mise en œuvre de l ECOWAP/PDDAA

Accélérer la mise en œuvre de l ECOWAP/PDDAA COMISSÂO DA CEDEAO ECOWAS COMMISSION COMMISSION DE LA CEDEAO Département de l Agriculture, de l Environnement et des Ressources en Eau Accélérer la mise en œuvre de l ECOWAP/PDDAA Note d orientation stratégique

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D AUTOSUFFISANCE EN RIZ

PROGRAMME NATIONAL D AUTOSUFFISANCE EN RIZ REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi ---------------- MINISTERE DE L AGRICULTURE ---------------- PROGRAMME NATIONAL D AUTOSUFFISANCE EN RIZ Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Septembre 2012 Importations nettes de céréales au Mali malgré les excédents annoncés

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Diakalia SOGODOGO, André BATIONO, Béjamé COULIBALY et Boubacar S. Camara I. INTRODUCTION

Plus en détail

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT 1 PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT I. INFORMATIONS DE BASE

Plus en détail

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural 2012 Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté Les coopératives jouent un rôle

Plus en détail

Programme Empowering Smallholder Farmers access In Market

Programme Empowering Smallholder Farmers access In Market FEDERATION INTERNATIONALE DES PRODUCTEURS AGRICOLES COALITION PAYSANNE DE MADAGASCAR Programme Empowering Smallholder Farmers access In Market PROPOSITION REVISEE DE PROJET NATIONAL DE RECHERCHE COLLABORATIVE

Plus en détail

RAPPORT PROVISOIRE ETUDE DE FAISABILITE SUR LE DEVELOPPEMENT DU CREDIT DE STOCKAGE (WARRANTAGE).

RAPPORT PROVISOIRE ETUDE DE FAISABILITE SUR LE DEVELOPPEMENT DU CREDIT DE STOCKAGE (WARRANTAGE). PROJET CROISSANCE ECONOMIQUE RAPPORT PROVISOIRE ETUDE DE FAISABILITE SUR LE DEVELOPPEMENT DU CREDIT DE STOCKAGE (WARRANTAGE). DATE : 30/09/2010 This report is made possible by the support of the American

Plus en détail

FORUM AGRIBUSINESS 2012

FORUM AGRIBUSINESS 2012 FORUM AGRIBUSINESS 2012 «Partenariat Investissement Technologie pour relancer l Agriculture africaine» CREDIT MUTUEL DU SENEGAL THEME : FINANCER L AGRICULTURE AFRICAINE : MECANISMES STRATEGIES MODELES

Plus en détail

CAS D'EXPÉRIENCE République de Guinée

CAS D'EXPÉRIENCE République de Guinée CAS D'EXPÉRIENCE République de Guinée Date de soumission : 11 janvier 2011 Région : Afrique de l Ouest Pays : République de Guinée Type : Projet Auteur : Monsieur Sékou BERETE Coordonnées : Bureau 223

Plus en détail

Formation agricole et rurale Quelques exemples d appui à la définition de rôles et à la construction de partenariats au Sénégal

Formation agricole et rurale Quelques exemples d appui à la définition de rôles et à la construction de partenariats au Sénégal Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Formation agricole

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Contents I. Présentation d ARS II. Approche I. Produits II. Distribution III. Marketing III. Performances IV. Principaux challenges

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles.

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. ONG AIP-Togo Assistance aux Initiatives Privées FICHE SYNOPTIQUE TITRE DU PROJET : Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. LOCALISATION : Cantons de KPELE et AKATA

Plus en détail

CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL. Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL

CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL. Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL REPUBLIQUE République DU du SENEGAL Sénégal CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL AGENDA CONTRAINTES

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT 30 mars - 1 er avril 2015 ESPACE LATRILLE EVENTS, ABIDJAN RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE La 4 ème session plénière

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION

ATELIER DE RESTITUTION ossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

1- Point des activités 2012 de DONATA au Burkina Faso

1- Point des activités 2012 de DONATA au Burkina Faso DONATA au Burkina Faso: Point des activités de 2012 et Programmation des activités 2013 Atelier sous régional de revue et de planification des activités du projet de «Promotion de la Science et de la Technologie

Plus en détail

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS ACDIC Aujourd hui & demain A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS D. QUATRE THEMES D ACTIONS PRIORITAIRES E. NOS AMBITIONS

Plus en détail

République de Côte d Ivoire Programme des Nations unies Pour le Développement

République de Côte d Ivoire Programme des Nations unies Pour le Développement République de Côte d Ivoire Programme des Nations unies Pour le Développement Programme d Appui à la Réduction de la Pauvreté et à la réalisation des OMD (PARP/OMD) 2009-2013 Programme d Appui à la Réduction

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

CONTEXTE 1. RESULTATS

CONTEXTE 1. RESULTATS FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS DE PERENNISATION DES ACQUIS DU PROJET DE PREVENTION DE LA CONTAMINATION DU COTON EN AFRIQUE DE L OUEST 1 Les idées et opinions présentées dans ce rapport

Plus en détail

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire FUCOPRI M. Ayouba HASSANE, Directeur Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010 I. Présentation de la FUCOPRI II. Présentation très rapide de la zone de production rizicole III. Place du

Plus en détail

LIVRET PEDAGOGIQUE L IMPLICATION DES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS SENEGALAISES DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES

LIVRET PEDAGOGIQUE L IMPLICATION DES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS SENEGALAISES DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES L IMPLICATION DES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS SENEGALAISES DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES ENSEIGNEMENTS ISSUS DE LA CAPITALISATION DU PROCESSUS DE REFORME FONCIERE ET DE NEGOCIATION DES APE LIVRET PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE La fracture agricole mondiale : «Ouvrir des perspectives pour les espaces en développement» 4 et 5 février 2005 Rapport - ATELIER 2A Thème : Les modèles économiques

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

Recherche et innovation agricoles du secteur privé au Sénégal

Recherche et innovation agricoles du secteur privé au Sénégal Recherche et innovation agricoles du secteur privé au Sénégal Tendances récentes relatives aux ressources financières et humaines et aux politiques gouvernementales Gert-Jan Stads et Louis Sène Juillet

Plus en détail

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Strasbourg, le 02/04/2015 Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Introduction Le programme de soutien à la distribution a pour objectif de renforcer la distribution des films européens

Plus en détail

incent Vaney / Concepteur Rédacteur v.vaney@club-internet.fr / 06 87 34 83 91 www.vincentvaney.sitew.com...

incent Vaney / Concepteur Rédacteur v.vaney@club-internet.fr / 06 87 34 83 91 www.vincentvaney.sitew.com... incent Vaney / Concepteur Rédacteur v.vaney@club-internet.fr / 06 87 34 83 91 www.vincentvaney.sitew.com curriculum itae > 2012/2014 : Concepteur Rédacteur Sr_ Ailleurs Exactement Fly_ communication commerciale

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin FIDA/E. Piquion Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin La pauvreté rurale à Bénin Situé en Afrique de l Ouest, le Bénin couvre une superficie d environ 110

Plus en détail

Atelier Régional sur l Exécution des Projets en Afrique de l Ouest et du Centre

Atelier Régional sur l Exécution des Projets en Afrique de l Ouest et du Centre Atelier Régional sur l Exécution des Projets en Afrique de l Ouest et du Centre Groupe IV : Bonne Gouvernance Modérateur : Mme Cécile KOUAKOU PPMS/Côte d Ivoire Rapporteur : Daouda MAIGA PIDRK/Mali METHODOLOGIE

Plus en détail

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU)

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU) PJ 39/12 Add. 1 (F) 21 septembre 2012 Original: anglais F Comité des projets Conseil international du Café 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Résumé du rapport de situation soumis par les Agences

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Proposition méthodologique

Plus en détail

DONS POUR L ÉLABORATION DE PROJETS (DEP) FORMULAIRE DE DEMANDE DE DON

DONS POUR L ÉLABORATION DE PROJETS (DEP) FORMULAIRE DE DEMANDE DE DON DONS POUR L ÉLABORATION DE PROJETS (DEP) FORMULAIRE DE DEMANDE DE DON 1. Titre du DEP Projet d appui à la production durable et compétitive du chou dans la zone des Niayes au Sénégal 2. Thèmes n 1, 2 Thème

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA Plan Le Projet MISTOWA Activités et Outils Quelques résultats Leçons et recommandations MISTOWA En Bref

Plus en détail

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural ACTIVITE D ASSISTANCE ANNUELLE AUX ENFANTS ET AUX FEMMES SESSION DE SEPTEMBRE 2012 Identité du responsable du projet : COULIBALY NAINELMAN PRESIDENT Type d assistance demandée (cochez les cases correspondantes):

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un but - Une Foi

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un but - Une Foi CEDEAO REPUBLIQUE DU SENEGAL UNION AFRICAINE UN PEUPLE UNE FOI UN BUT Commission de l'agriculture, l'environnement et des Ressources en Eau Politique Agricole Régionale (ECOWAP) Un Peuple - Un but - Une

Plus en détail

REGION AQUITAINE. Mesure 3.2 du Programme régional de développement rural

REGION AQUITAINE. Mesure 3.2 du Programme régional de développement rural REGION AQUITAINE Mesure 3.2 du Programme régional de développement rural ACTIVITES D INFORMATION ET DE PROMOTION DES PRODUITS SOUS SIGNE D IDENTIFICATION DE LA QUALITE ET DE L ORIGINE Appel à projets 2015

Plus en détail

TROISIEME RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE (SMO) AU 30 JUIN 2014

TROISIEME RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE (SMO) AU 30 JUIN 2014 UNION EUROPENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE PROJET D EXTERNALISATION DU CONSEIL AGRICOLE DANS LA FILIERE COTON --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION Investir pour le futur Anticiper - Innover 01 BP 3726 ABIDJAN

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

RAPPORT FINAL CAS PRATIQUE DU SENEGAL

RAPPORT FINAL CAS PRATIQUE DU SENEGAL COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE SYSTEME D INFORMATION SUR LES MARCHES RAPPORT FINAL DE L ETUDE SUR LA TRANSMISSION DES FLUCTUATIONS ET LE CALCUL DE PRIX DE PARITE A L IMPORTATION/EXPORTATION DANS

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL MINISTERE DE L ELEVAGE, DES PÊCHES ET DES INDUSTRIES ANIMANES PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Termes de Références Appui sur la thématique foncière Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Août 2013 1 I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET ET DE LA MISSION Le Gret,

Plus en détail

Revue des expériences Nigériennes. Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger

Revue des expériences Nigériennes. Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger Revue des expériences Nigériennes Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger Plan de présentation Définition du warrantage Pourquoi le warrantage? Le cercle

Plus en détail

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET ANNEXE 1-A UNOPS A. ETAT D EXECUTION DES RECOMMANDATIONS DE LA MISSION DE SUPERVISION DU MOIS DE SECTION II : RECOMMA NDATIONS DE LA MISSION N. ET ACTIONS ENTREPRISES PAR LE PROJET RECOMMANDATIONS SITUATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba Recrutement d un consultant individuel en appui à la mise en œuvre des activités de visibilité et de communication au sein de projets du CILSS Financement

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009) FONDS À FRAIS PARTAGÉS FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009) Date de réception AGEX N Ordre AGEX Date d évaluation SP non éligible : SP

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE I. Aperçu général Financement de la culture du bananier à MUYINGA Financement de l élevage bovin à GITEGA Au BURUNDI, il existe un nombre

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA FORMATION KAFO JIGINEW BP :47-KOUTIALA M.KOITA DJIBRIL

DIRECTEUR DE LA FORMATION KAFO JIGINEW BP :47-KOUTIALA M.KOITA DJIBRIL COMMUNICATION SUR LES PRODUITS DE KAFO JIGINEW AU SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE FAMILIALE DANS UN CONTEXTE DE LIBERALISATION : QUELLE CONTRIBUTION DE LA MICROFINANCE? A DAKAR DU 21 AU 24

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2)

REPUBLIQUE DU SENEGAL PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2) REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2) MODELE DE

Plus en détail

EVALUATION FINALE BKF/012

EVALUATION FINALE BKF/012 EVALUATION FINALE BKF/012 Projet d Appui à la Gestion participative des Ressources naturelles dans la Région des Hauts-Bassins FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre du projet Code LuxDev Burkina Faso Projet d Appui

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail