Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie"

Transcription

1 Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 1

2 LA CHAÎNE DE VALEUR DE LA PLASTURGIE 2 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 2

3 AXES STRATÉGIQUES DE LA FÉDÉRATION DE LA PLASTURGIE ET DES COMPOSITES MODERNISER LES ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS AMÉLIORER LA RELATION AMONT-AVAL STRUCTURER LA BRANCHE De la TPE à la PME De la PME à l ETI COMPÉTITIVITÉ ANTICIPER LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE FAVORISER L INNOVATION FACILITER LE DÉVELOPPEMENT À L INTERNATIONAL MISER SUR LES TALENTS 3 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 3

4 AXES STRATÉGIQUES DE LA FÉDÉRATION DE LA PLASTURGIE PLASTURGIE & ENERGIE MODERNISER LES ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS AMÉLIORER LA RELATION AMONT-AVAL STRUCTURER LA BRANCHE De la TPE à la PME De la PME à l ETI COMPÉTITIVITÉ PLASTURGIE & ENERGIE ANTICIPER LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE FAVORISER L INNOVATION PLASTURGIE & ENERGIE FACILITER LE DÉVELOPPEMENT À L INTERNATIONAL MISER SUR LES TALENTS PLASTURGIE & ENERGIE 4 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 4

5 L ÉNERGIE, UN ENJEU MAJEUR POUR LA PLASTURGIE Raréfaction des énergies fossiles Prise en compte des impacts environnementaux 5 Evolution des prix des énergie consommées par l industrie en France (source Insee) Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 5

6 6 Evolution des prix des énergie consommées par l industrie en France (source Insee) Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 6

7 Agir sur sa facture, Réduire son empreinte carbone de façon globale Facture énergétique = Prix unitaire (c /kwh) X Quantité (en kwh) Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 7

8 L ÉNERGIE, UN ENJEU MAJEUR POUR LA PLASTURGIE La Plasturgie qui totalisent 6 TWh de consommation électrique fait partie des 10 plus gros consommateurs d électricité en France, L électricité est le principal vecteur énergétique de la Plasturgie (près de 70%), Le coût moyen de l énergie représente de 5 à 10% de la valeur ajoutée, Le potentiel d économies d énergie moyen annuel est de 40 k par site, La majorité des actions sont simples et rentables à court terme : moins de 2 ans, 8 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 8

9 L ÉNERGIE, UN ENJEU MAJEUR POUR LA PLASTURGIE Il existe des aides à l investissement : le dispositif des Certificats d Économies d Énergie (CEE) Agir pour améliorer son efficacité énergétique c est réaliser une action concrète de Développement Durable : "Économique" avec la baisse des coûts, "Environnementale" avec la diminution de l impact carbone, "Sociale" avec la préservation des marges et donc des emplois ainsi que celle de notre cadre de vie pour les générations futures. 9 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 9

10 IL FAUT RELANCER L INVESTISSEMENT DANS LA PLASTURGIE Depuis la crise de 2008, le taux d investissement dans la Plasturgie reste inférieur à celui de l ensemble de l industrie. Le parc machines est vieillissant (15 ans d ancienneté en moyenne contre 9 ans en Allemagne). Pourtant les investissements sont indispensables à l amélioration de la compétitivité des industriels tout autant qu au développement d une politique d innovation et d internationalisation 10 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 10

11 Agir ensemble pour déclencher l acte d investissement 11 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 11

12 Table Ronde #1 : Table Ronde #1 : Le Certificat d Economies d Energie presse à injecter électrique ou hybride : étude de cas et retour d expérience, quelles économies d énergie pour quels bénéfices financiers? Intervenant EDF Entreprises Intervenant, ACDI 12 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel Forum Plasturgie (choisir) I EDF& Energie 12

13 L EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE Une conviction forte : l efficacité énergétique est incontournable pour l industrie plasturgiste. Une stratégie industrielle : l efficacité énergétique pour limiter la consommation et les pointes permettant d engager les moyens de production adaptés (effacement). Une incitation des pouvoirs publics : l efficacité énergétique pour promouvoir les meilleures technologies disponibles et atteindre les objectifs fixés par le gouvernement. UN DES LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 13

14 L EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE LE PRINCIPE Principe des CEE Obliger certains acteurs, les «obligés», à investir le champ des économies d'énergie Encourager d autres acteurs «les éligibles» à valoriser leurs actions pour des économies d énergie Les acteurs Les obligés regroupent: les fournisseurs d énergie (EDF,..), les distributeurs de produits pétroliers éligibles à la TIPP et les fioulistes; Les éligibles regroupent: les collectivités publiques, l'agence nationale de l'habitat (ANHA), Les organismes visés à l'article L du code de la construction et de l'habitation (offices publics d'aménagement; d'habitations à loyer modéré, ); les sociétés d'économie mixte exerçant une activité de construction ou de gestion de logements sociaux Les actions éligibles aux CEE Plus de 200 fiches standardisées sont disponibles (travaux sur existant): Transports (services - équipements) Réseaux (électricité éclairage - chaleur et froid) Industrie (utilités isolation bâtiments) Bâtiment tertiaire (moyens de chauffage équipements - isolation) Bâtiment résidentiel (moyens de chauffage services - isolation) Unité de mesure des CEE Les économies sont quantifiées par la mesure des kwh économisés et cumulés sur la durée de vie de l investissement considéré (corrigés chaque année par un coefficient d actualisation de 4%). L unité des CEE: kwhcumac Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 14

15 L EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE Certificat d Economies d Energie (CEE) : Le CEE est un certificat délivré par l Etat à un demandeur (Obligé ou éligible) lorsqu il a prouvé qu il a entrepris une action pour réaliser des économies d énergie. Sa délivrance repose sur des critères d éligibilité précis et sa négociation repose sur les règles habituelles du commerce. Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 15

16 Exemple d équipements éligibles aux CEE, dans l industrie de la plasturgie (un potentiel technique de 7 TWhc) Presse à injecter Froid : HP flottante Froid : BP flottante Froid : Condenseur HE Froid : Récupération de chaleur Moteur : Variation électronique de vitesse Air comprimé : Récupération/ séquenceur/ sécheur Coût Moyen à élevé Moyen Faible Moyen Elevé Faible Moyen Installation neuve / existante Neuve / existante Neuve / existante Neuve / existante Neuve / existante Neuve / existante Neuve / existante Neuve /Existante Poste concerné Presse Condenseur Evaporateur Condenseur Compresseur / Condenseur / Désurchauffeur Moteur Air comprimé Gain Baisse consommation servo-moteur et refroidissement Baisse Consommation compresseur Baisse consommatio n compresseur Baisse consommation compresseur Eau chaude Marche partielle Suppression des régimes transitoires Baisse consommation compresseur, 16 1 er Forum Plasturgie & Énergie Voir liste exhaustive Document des fiches : compléter CEE Industrie I Accessibilité : : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 16

17 LA FICHE CEE STANDARDISÉE «PRESSE À INJECTER ÉLECTRIQUE OU HYDRIDE» Exemple de calcul : presse électrique fonctionnant en 3x8 avec arrêt le week-end et une puissance de 25kW : kwh cumac obtenus : 25x49300 = KWhc EDF Entreprises calcule une aide financière sur cette base 17 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint 1 er à, Forum Confidentiel Plasturgie (choisir) I EDF & Énergie 17

18 EXEMPLE CONCRET EN COURS DE RÉALISATION SUR LE SITE D UN CLIENT 1. Données techniques du matériel : EQUIPEMENT Puissance Installée : D UNE kw PRESSE À 100% ELECTRIQUE Economie : entre 50 et 70% de consommation électrique Très silencieuse : 65 db Ecologique et propre : Pas d eau - Pas d huile Maintenance réduite 2. Volume de Certificats d Economies d Energie : kwh cumac Le site travaille en 1 X 8 3. Aide Financière d EDF Entreprises : selon convention plasturgie Calculée sur le volume des kwh obtenus Dans le cas présent et sous réserve de fournir les différents documents demandés Dans le cas d une location financière : si à la fin du contrat de location (inférieur à 15 ans) le client final devient propriétaire et reste bénéficiaire du matériel Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 18

19 NOS OFFRES S INSCRIVENT DANS LA BOUCLE D AMELIORATION CONTINUE Suivre et piloter vos consommations VOTRE 6 Valoriser votre démarche DE 1 DEMARCHE 5 Atteindre la neutralité carbone 2 Identifier vos besoins LA PERFORMANCE PILOTER 3 Trouver des pistes d optimisation énergétique DURABLEMENT 4 Réaliser des travaux et sensibiliser 19 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint 1 er à, Forum Confidentiel Plasturgie (choisir) I EDF & Énergie 19

20 SYSTÈME DE MANAGEMENT DE L ENERGIE : LA DEMARCHE ET LES OBJECTIFS La mise en œuvre d un Système de Management de l énergie (SMé) peut vous permettre d économiser entre 5% et 22% d énergie ( rapport 2008 de l Agence Internationale de l Energie AIE) Le SMé c est un processus d amélioration continue pérenne pour des usages énergétiques plus efficaces basé sur : Un diagnostic énergétique initial La mise en œuvre d un plan de comptage énergie Une amélioration des pratiques de l entreprise en matière d énergie L innovation en matière d investissement Le SMé c est la preuve que votre entreprise maîtrise les énergies et de leurs coûts associés. 20 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint 1 er à, Forum Confidentiel Plasturgie (choisir) I EDF & Énergie 20

21 COMMENT FONCTIONNE LE MÉCANISME? 1. Vous souhaitez investir dans une nouvelle presse correspondant aux critères de la fiche standardisée. Cet investissement peut aussi être suggéré par EDF Entreprises dans le cadre d un conseil réalisé par un de ses experts. 2. Votre fabricant de presse peut réaliser une première estimation de l aide financière CEE versée par EDF Entreprises grâce à la calculatrice qui lui aura été fournie. 3. Vous contactez ensuite votre interlocuteur EDF en région (le contact est fourni dans la calculatrice). 4. L interlocuteur EDF Entreprises fournira une simulation affinée du montant de la prime. Une convention commerciale et une attestation sur l honneur sont alors signées entre vous et EDF Entreprises. 5. Vous réalisez vos travaux et fournissez à EDF Entreprises les documents nécessaires à l obtention des certificats (modèle de presse, facture ). 6. Une fois les CEE obtenus, EDF Entreprises vous verse votre prime. Ce versement est réalisé 21 dans un délai d environ 6 mois après la fin des travaux (ce délai correspond au temps de traitement administratif du dossier par le service d état en charge de l attribution des CEE). Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint 1 er à, Forum Confidentiel Plasturgie (choisir) I EDF & Énergie 21

22 LISTE DES CONTACTS EDF EN RÉGION 22 Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint 1 er à, Forum Confidentiel Plasturgie (choisir) I EDF & Énergie 22

FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ

FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 1 LA

Plus en détail

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Mardi 11 février 2014 Soizic BERNARD : Chef de service Performance HSE Simon LANDREAU : Ingénieur thermicien Principe

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie :

Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie : 04/06/2015 Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie : Depuis le 15 janvier 2012, l acquisition de nos déstratificateurs vous permet de bénéficier d une prime pour la valorisation

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE Silencieuse et performante Design et de petite taille Facile à installer www.eolie-energie.fr 100% FRANÇAISE, ECO-INNOVANTE ET FIABLE Née de l expertise

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E NOVEMBRE 2015

D O S S I E R D E P R E S S E NOVEMBRE 2015 D O S S I E R D E P R E S S E NOVEMBRE 2015 Communiqué de presse Novembre 2015 GREENYEllOw, un SMaRt ENERGY MaNaGER au SERVIcE DES PRODuctEuRS-cONSOMMatEuRS DE DEMaIN Alors que s accélère le débat sur

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42 Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Un accompagnement dans la démarche

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE 03/11/2011 Présentation CertiNergy 1 Sommaire Le partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et CertiNergy Le dispositif

Plus en détail

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser?

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Green morning 11 septembre 2014 Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Panorama des gisements d'économies d'énergies possibles en IAA Olivier GUILLEMOT POLENN www.polenn.com Eléments de contexte

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Sommaire Bilan de la 1 ère période Actions éligibles Principes et

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Les économies d énergie dans la Plasturgie

Les économies d énergie dans la Plasturgie Les économies d énergie dans la Plasturgie Bonnes pratiques et retour d expériences 29 Novembre 2011 PLASTURGIE SERVICES Le pôle de services et d expertise de la plasturgie Veille réglementaire formation,

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement. Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty

Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement. Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty Introduction En France dans le contexte de l application du protocole de Kyoto,

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique CONTEXTE Les modes de production durables sont aujourd hui indispensables pour maintenir la compétitivité des entreprises en diminuant leur dépendance

Plus en détail

18/04/13 ECO-TERRITORIALES.

18/04/13 ECO-TERRITORIALES. 18/04/13 ECO-TERRITORIALES. Utilisation Rationnelle des Energies LORIENT-AGGLOMERATION LAURENT LE DEVEDEC RESPONSABLE ENERGIES 1 Unité énergies : Le périmètre, les enjeux, Positionnement, organisation,

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008 ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie Sommaire Le mot de l Ademe a raréfaction des énergies fossiles et la prise en compte progressive des impacts

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie

Les certificats d économie d énergie 7 ième ASSISES DE L ENERGIE Groupe 3 : Du discours à l action Atelier 10 : Quel sont les modes de financement à disposition? Exposé introductif Les certificats d économie d énergie Robert ANGIOLETTI ADEME/DERRME/DMS2E

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

EDF DCECL Méditerranée

EDF DCECL Méditerranée EDF DCECL Méditerranée Le Groupe EDF Les CEE AICVF.LR Gilbert RUMEAU 06.08.75.33.60 13 Janv 2011 Montpellier 14 Janv 2011 Perpignan Le groupe EDF, un énergéticien présent sur l ensemble des métiers de

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

LES CEE Quelques exemples concrets. Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011

LES CEE Quelques exemples concrets. Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011 LES CEE Quelques exemples concrets Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011 2 Rappels Statistiques des CEE traités par l obligé Cas de rénovation d un bâtiment tertiaire Exemples d opérations standardisées

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Saisissez la Référence Internet 7112 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche

Saisissez la Référence Internet 7112 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche Les certificats d économie d énergie Référence Internet 7112 Saisissez la Référence Internet 7112 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche Le dispositif des certificats

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies

Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies Efficacité énergétique Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies La gamme de régulateurs Sigmagyr RVP, votre alliée pour plus d économies d énergie. www.siemens.fr/cps

Plus en détail

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 Synthèse de l atelier POINTS DE BLOCAGE : - Une méconnaissance du dispositif et des possibilités de valorisation - Chargés d opération / Entreprises

Plus en détail

Utilisation de l énergie en entreprise

Utilisation de l énergie en entreprise Réduction des consommations et récupération d'énergie dans l'industrie Retours d expériences dans plusieurs entreprises françaises Utilisation de l énergie en entreprise Christophe DEBARD Directeur Commercial

Plus en détail

& :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" M 01221-249 - F: 4,00 E - RD. & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a"

& :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a M 01221-249 - F: 4,00 E - RD. & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" M 01221-249 - F: 4,00 E - RD & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" NOUVELLES PRIMES POUR FINANCER VOS TRAVAUX Saviez-vous qu améliorer votre consommation d énergie peut dégonfler le

Plus en détail

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Octobre 2014 Olivier Messager 06 16 18 30 67 Messager@o2mconseil.fr Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Positionner la France comme un pionnier dans la lutte contre

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU U DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires 5 juin 2013 1 2 - Efficacité Energétique SEI PROBLEMATIQUE PROBLEMATIQUE Du fait de la péréquation tarifaire,

Plus en détail

centaines d euros Des d économies et d avantages. LES ÉCO-COUPONS

centaines d euros Des d économies et d avantages. LES ÉCO-COUPONS Le Monde Change Le Chauffage Fioul Aussi! LES ÉCO-COUPONS Performances & économies pour votre chauffage fioul Des centaines d euros d économies et d avantages. Du 1 er avril au 31 décembre 2013, 300 tablettes

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Daniel Mugnier Amandine Le Denn TECSOL SA Introduction Cheminement actuel ADEME DR ADEME DER

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat Conférence technique Comment une collectivité peut elle financer ses travaux avec les CEE? Les différentes solutions et retours d expériences Synthèse des acteurs et du fonctionnement du dispositif Font

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé Rencontres énergie Ener gence 18 mars 2014 - Lesneven direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement de

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé CCI Rennes 3 mars 2015 DREAL Bretagne : présentation des certifica

Plus en détail

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Capucine LECLERCQ 05/07/2013 Depuis le 1er Juillet 2006, un dispositif national permet aux collectivités territoriales de

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE?

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE? CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE? Présentation CertiNergy 1 CertiNergy: qui sommes-nous? Notre métier Valoriser les Certificats d économies d énergie, Proposer

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE

TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE 3 Enjeux 5 Objectifs 1 Un enjeu économique renforcer la compétitivité de l industrie française et diminuer la consommation de pétrole pour réduire le déficit

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

BHC ENERGY 3 ÈME PÉRIODE DES CEE

BHC ENERGY 3 ÈME PÉRIODE DES CEE 66, Rue Escudier 92100 Boulogne-Billancourt BHC ENERGY 3 ÈME PÉRIODE DES CEE Par Pierre-Marie CLEMENT 13 NOV. 2014 1 SOMMAIRE BHC ENERGY EN BREF POINT SUR LA 3 ème période des CEE 2 QUI SOMMES-NOUS? BHC

Plus en détail

Petits gestes ou technologie de pointe, grande stratégie ou micros initiatives futées : tentez votre chance!

Petits gestes ou technologie de pointe, grande stratégie ou micros initiatives futées : tentez votre chance! Les Eco-Trophées Entreprises De Ouest Provence (Concours ouvert aux TPE, PME, auto entrepreneurs, commerçants, artisans, agriculteurs de Ouest Provence, dénommés ci-après par entreprise) Les Éco-Trophées

Plus en détail

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017)

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 13 décembre 2013 Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Suite à la concertation

Plus en détail

GEA Refrigeration / GEA Matal s.a. IFFI : 8ème rencontre Elèves-Entreprises 28 MARS 2009

GEA Refrigeration / GEA Matal s.a. IFFI : 8ème rencontre Elèves-Entreprises 28 MARS 2009 IFFI : 8ème rencontre Elèves-Entreprises 28 MARS 2009 GEA Group Un Leader dans les Équipements et l Ingénierie de production Depuis 1881 Groupe Allemand, côté en bourse, basé à Bochum Ingénierie process

Plus en détail

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN 1 ère réunion du groupe de travail TECHNIQUES FINANCIERES Présidée par Inès REINMANN Contribution GREEN PROPERTY 1 Table des matières Le fonds de compensation page 3 PSE paiement des services environnementaux

Plus en détail

Certificats d Économie d Énergie (CEE)

Certificats d Économie d Énergie (CEE) Certificats d Économie d Énergie (CEE) «Retour sur les opportunités du dispositif pour les collectivités» VILLE DE BESANCON DIRECTION MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Laurent LUPINELLI La politique environnementale

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée Alezio Eco-conception by Evolution P O M P E À C H A L E U R A I R / E A U EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

Les Solutions TechTeam

Les Solutions TechTeam Les Solutions TechTeam Audit énergétique Ingénierie et Consulting 28/11/2014 www.fr-techteam.com 1 L audit énergétique Quoi? Démarche visant à réduire votre facture énergétique sur la base de l analyse

Plus en détail

Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE)

Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE) Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE) Présentation de l outil Juillet 2012 Sommaire Le dispositif des CEE en bref Prise en main rapide de l outil Aides et informations complémentaires

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques Efficacité énergétique Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé Intégrateur de solutions énergétiques - 01 - - 02 - Introduction Table des matières Les économies d énergie Pour une

Plus en détail

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie Journée technique sur les économies d'énergie Le dispositif des certificats d'économie d'énergie ( DREAL ) C. Auzou du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1 Les certificats

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises.

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises. BECOME est une action collective complète et globale qui aide les entreprises de Poitou-Charentes à créer et commercialiser de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée écologique et économique.

Plus en détail

Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009

Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009 Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009 600 500 400 300 200 100 0 Groupes Frigorifiques (millions d' ) 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Secteur Industriel Secteur Commercial

Plus en détail

PRODUCTION & STOCKAGE D ÉNERGIE. Pôle Energie Froid produire mieux, préserver plus N 09.95 C

PRODUCTION & STOCKAGE D ÉNERGIE. Pôle Energie Froid produire mieux, préserver plus N 09.95 C PRODUCTION & STOCKAGE D ÉNERGIE Pôle Energie Froid produire mieux, préserver plus N 09.95 C Le froid au cœur des éco-défis L énergie pour le refroidissement des espaces ou des process est au cœur des problématiques

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique - Crédits photos : Roland Bourguet/Jean-Paul HOUDRY/Olivier Perrenoud / Sautier, Région Alsace, Eddy Poitrat, ADEME - Imprimé sur papier recyclé - Juin 2015 APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité

Plus en détail

Energie. Les certificats d économies d énergie

Energie. Les certificats d économies d énergie FICHE PEDAGOGIQUE DOMAINE Sous-domaine Energie Les certificats d économies d énergie Les certificats d économies d énergie (CEE ou C2E) ont été créés par les articles 14 à 17 de la loi de programme sur

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Contexte énergétique et réglementaire Performance énergétique Management de l'énergie Achats d'énergies et services associés Formations Standard ou sur mesure Adaptées à votre organisation Catalogue formations

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail

Certificats d Économie d Énergie

Certificats d Économie d Énergie Certificats d Économie d Énergie Bilan de la 1 ère période 2006-2009 Objectifs de la 2 ème période 2011-2013 1 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Franche-Comté www.franche-comte.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Valorisation des Certificats d économie d énergie. Valorisation des Certificats d économie d énergie. Valorisation des Certificat d économie d énergie

Valorisation des Certificats d économie d énergie. Valorisation des Certificats d économie d énergie. Valorisation des Certificat d économie d énergie Les CEEontété misen placedans le but d'obligerles fournisseurs d'énergie (appelés obligés) à promouvoir des travaux d'économies d'énergie auprès de leurs clients: Comment? particuliers, collectivités...

Plus en détail

Cérémonie de clôture du programme HOMES

Cérémonie de clôture du programme HOMES Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine ENTRETIEN ET SECURITE Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 9ESH 1 Coop d HLM 70 000 logements, 1 350 collaborateurs Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 1 Batigère Ressources -

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Tifenn GUENNEC (FCBA) : tifenn.guennec@fcba.fr SOMMAIRE 1 Le contexte global, normatif et réglementaire 2 Les différentes étapes d un

Plus en détail

5èmes. Rencontres Energivie

5èmes. Rencontres Energivie 5èmes Rencontres Energivie 1 Atelier 4 L offre de formation initiale et continue pour la mise en œuvre de la basse consommation en Alsace : Etat des lieux Besoins et pistes 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 1/ Présentation de la solution WIT 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 25 ans de Solutions pour la maîtrise énergétique et le pilotage à distance d installations

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CEE : LE DISPOSITIF Le bilan de la première période LE BILAN DE LA PREMIÈRE PÉRIODE UNE RÉUSSITE Les vendeurs d énergie deviennent

Plus en détail

PAGES 1 & 2 à retourner complétées et signées à l adresse ci-dessus avec la photocopie recto verso de chaque compteur d électricité mentionné.

PAGES 1 & 2 à retourner complétées et signées à l adresse ci-dessus avec la photocopie recto verso de chaque compteur d électricité mentionné. ENTRE LES SOUSSIGNES Raison sociale.. Dont le siège social est.... N SIRET : Représentée par... Agissant en qualité de... Tél :.Fax :... E-mail :.. Ci-après désignée «Le mandant» D UNE PART ET MÉDÈS INTERMÉDIAIRE

Plus en détail

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions 1 L AUDIT ÉNERGÉTIQUE: UNE ÉTAPE PRÉALABLE À LA MISE EN ŒUVRE DE TOUTE DÉMARCHE

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail