FCCF. Vous, nous et tous

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FCCF. Vous, nous et tous"

Transcription

1 FCCF Élections Élection05 PRIORITÉS DU SECTEUR PARTIS POLITIQUES AU CANADA Vous, nous et tous nos partenaires La Fédération culturelle -française (FCCF) est un organisme national dont la mission est de promouvoir l expression artistique et culturelle des communautés francophones et acadiennes. Son réseau rassemble sept regroupements nationaux en théâtre, en littérature, en chanson-musique, en arts médiatiques et en arts visuels, organismes œuvrant au développement culturel et artistique de onze provinces et territoires ainsi qu un regroupement de réseau de diffusion et une alliance de radios communautaires. La place des arts, de la culture et des industries culturelles de la francophonie [ #NotreCulture ] Le 9 octobre 05, les Canadiens et les Canadiennes iront voter pour élire un nouveau gouvernement fédéral. Ce sera la e législature à siéger au Parlement. Notre devoir est d assurer que les arts, la culture et les industries culturelles de la francophonie soient reconnus au Canada en vous présentant les priorités du secteur en vue des prochaines élections fédérales. Dans 6 jours, allez voter!

2 PRIORITÉS DU SECTEUR... La FCCF et son réseau de membres sont prêts à faire part de leurs attentes qui reflètent la position des arts, de la culture et des industries culturelles au sein de la francophonie et auprès de l ensemble de la société. Les priorités gravitent autour du développement culturel, du financement et des sociétés d État. Priorité Pilier de développement Priorité Financement Priorité Infrastructures culturelles

3 PRIORITÉ Pilier de développement Que le gouvernement fédéral, en particulier, le ministère du Patrimoine canadien, reconnaisse le secteur des arts et de la culture, au même titre que l éducation, la santé et l économie comme un pilier du développement des communautés francophones et acadiennes. Qu il engage les institutions fédérales ainsi que les agences sous sa responsabilité à renforcer leur appui aux artistes, aux organismes culturels ainsi qu aux industries culturelles qui participent activement à la vitalité artistique, culturelle et économique de ces communautés L appui du gouvernement fédéral au fil des ans fait de lui un interlocuteur incontournable pour l essor et la promotion des arts et de la culture dans nos communautés. En soi, la francophonie est un projet culturel qui moule la créativité des artistes, qui développe et nourrit l identité culturelle francophone, et favorise ainsi l épanouissement des collectivités. Pour consolider cette progression, la FCCF et ses membres sont d avis qu une reconnaissance explicite et soutenue des arts, de la culture et des industries culturelles, est une reconnaissance de notre contribution au développement et à la pérennité de nos communautés francophones et acadiennes, au même titre que d autres secteurs tels que l éducation, la santé et l économie. Le secteur des arts et de la culture, au même titre que l éducation, la santé et l économie, devrait être considéré comme un pilier du développement des communautés francophones et acadiennes. Dites-nous comment votre parti concrétisera cette reconnaissance?.

4 PRIORITÉ Financement Que le gouvernement fédéral maximise les moyens dont il dispose pour permettre aux organismes d accroître le nombre de leurs ressources humaines ainsi que les occasions de formation et de développement professionnel qui sont mises à leur disposition afin d entraîner un développement sensible des arts, de la culture et des industries culturelles dans les communautés francophones et acadiennes. Qu il reconnaisse la valeur ajoutée des ententes avec les provinces et les territoires sur l éducation (LOE) et qu il les considère comme un autre moyen d appuyer le secteur des arts, de la culture et des industries culturelles Le contact d une collectivité avec des œuvres artistiques et culturelles, sa participation au processus créatif qui façonne et qui renforce son identité, sa présence dans la vie culturelle et artistique, ont un effet rassembleur qui stimule les caractéristiques communes d appartenance et des sentiments de fierté envers cette communauté. Les arts, la culture et les industries culturelles occupent ainsi une place importante dans le processus identitaire de nos communautés, particulièrement chez les jeunes. Ainsi, l apport des arts et de la culture dans l éducation est de plus en plus reconnu et la collaboration de nos deux secteurs ne peut qu enrichir et renforcer nos communautés. Il est crucial que nos artistes, nos créateurs et nos travailleurs culturels disposent des ressources professionnelles adéquates pour mener à bien leur projet sous toutes les sphères de leurs professions. Ils pourront ainsi maintenir le dynamisme culturel de nos communautés, toutes générations confondues. Au-delà des enjeux et des priorités du secteur, quels sont vos engagements concernant l épanouissement de l expression culturelle francophone au Canada, indépendamment des résultats électoraux?.

5 PRIORITÉ Infrastructures culturelles Que le gouvernement fédéral s engage auprès du milieu artistique et de la population pour bonifier les budgets dédiés aux grandes institutions fédérales comme le et la Radio- Canada, qui par leurs programmes et leurs initiatives distinctes soutiennent la production artistique et culturelle et favorisent son rayonnement à travers toutes les couches sociétales du pays Le secteur des arts, de la culture et les industries culturelles nécessite un soutien stable qui favorise l épanouissement des communautés de notre pays. Sans l existence d infrastructures culturelles et de joueurs clés, il est difficile de faire rayonner cette diversité sur l ensemble du territoire canadien. Les consultations prébudgétaires et le rapport sur la, mené par les gouvernements de l Ontario et du Québec, ont démontré l importance d appuyer ces instances fédérales, de bonifier et de stabiliser leur soutien financier. Selon les données du du Canada (CAC), depuis 5 ans, le nombre d organismes artistiques soutenus par le Conseil a augmenté de 65 %, reflétant ainsi la participation croissante et de plus en plus diversifiée des Canadiens à des activités culturelles partout au pays. Le financement du CAC devrait refléter cette expansion importante, mais depuis 007, le crédit parlementaire du Conseil est demeuré presque le même. Au cours de ces dernières années, la (SRC) a vu ses crédits parlementaires diminuer la forçant à réajuster son budget causant ainsi de nombreuses coupes au sein du diffuseur national. L impact négatif de cette situation est de plus en plus flagrant sur la capacité de la SRC d appuyer des événements culturels et des activités artistiques d envergure ainsi que de contribuer à la diffusion d un contenu reflétant les réalités francophones dans nos communautés. Quelles sont vos intentions en ce qui concerne le financement de la SRC?. Quelles sont vos intentions en ce qui concerne le financement du CAC?

6 La FCCF a offert au Parti Conservateur (PCC), au Parti Libéral (PLC) et au Nouveau Parti Démocratique (NPD) une occasion de partager leurs positions. Note : les réponses officielles peuvent être sujettes à modification puisqu au moment de les soumettre, elles n ont pas été complétées.

7 Parti conservateur du canada Jusqu à présent, aucune réponse fournie. (pcc)

8 Parti conservateur du canada Jusqu à présent, aucune réponse fournie. (pcc)

9 Parti conservateur du canada Jusqu à présent, aucune réponse fournie. (pcc)

10 Parti conservateur du canada Jusqu à présent, aucune réponse fournie. (pcc)

11 Parti libéral (plc) Parmi les grandes priorités des Libéraux, il y a l engagement de faire le nécessaire pour rendre le Canada plus prospère, son économie plus forte et plus compétitive, sa population mieux formée et plus productive. Un des puissants leviers que nous comptons utiliser pour y parvenir est la promotion de la connaissance et de la pratique des arts, de la culture et du patrimoine. Cela va également de pair avec la vitalité de nos communautés francophones à travers le pays. Le Parti libéral estime nécessaires les mesures suivantes pour rétablir le leadership fédéral en matière d art et de culture au cours des prochaines années et entend s assurer que ces mesures bénéficieront pleinement aux communautés francophones et acadiennes : un investissement fédéral substantiel dans les infrastructures culturelles; le renforcement du et de ; la consolidation des autres institutions culturelles et leur retour à l autonomie; une aide fédérale directe accrue aux artistes et aux créateurs; des lois et des règlements conçus pour favoriser la réussite de nos producteurs, de nos artistes et de nos créateurs dans le nouvel univers technologique; le retour du gouvernement comme fer de lance de la conquête des marchés culturels canadiens et étrangers.

12 Parti libéral (plc) Le Parti libéral reconnaît le rôle clé que joue le du Canada en matière de stimulation et de promotion de l étude et de la diffusion des arts et en matière de développement et de promotion de nos artistes, de nos créateurs et de leurs œuvres. Par conséquent, le Parti libéral est d avis que le Conseil doit être renforcé. Afin d assurer ceci, il sera approprié de réfléchir aux niveaux des crédits fédéraux du Conseil, à son rôle, ainsi qu à son imputabilité.

13 Parti libéral (plc) Pour que la SRC puisse jouer son rôle essentiel, la vision libérale comprend les initiatives suivantes : annuler les coupures budgétaires de 5 millions de dollars imposées à la SRC et réinvestir dans cette dernière en lui allouant un financement pluriannuel stable et prévisible; en consultation avec la SRC, établir un Protocole qui établisse clairement les objectifs que le diffuseur public devra atteindre dans les limites de son financement pluriannuel; dans le cadre du Protocole, exiger que la programmation de la SRC présente un contenu majoritairement canadien et suffisamment varié pour répondre aux besoins des divers publics canadiens, y compris des communautés francophones et acadiennes; cette programmation devra respecter la spécificité des marchés francophones et anglophones, qui ont des contextes, des dynamiques et des conditions de succès qui leur sont propres; revoir la procédure de nomination des membres du Conseil d administration et du chef de la direction de la SRC pour garantir l indépendance et la compétence de ces derniers; mettre le CRTC et le Vérificateur général à contribution pour garantir l imputabilité de la SRC envers les contribuables.

14 Parti libéral (plc) Pour que le Canada tire meilleur parti de sa dualité linguistique, il faut qu il se dote d une vision d ensemble et d un plan directeur. Le Canada les a déjà eus, mais il ne les a plus. Afin d assurer l épanouissement de l expression culturelle des communautés francophones et acadiennes, le Parti libéral considère qu il est impératif que le gouvernement se dote d un véritable plan directeur pour les langues officielles, à l image du plan Afin de présenter une réelle vision d ensemble, ce plan devra être établi en concertation avec les communautés.

15 nouveau parti démocratique (npd) Le NPD voudra s assurer que les programmes livrés par les différentes institutions culturelles fédérales répondent bien aux besoins particuliers des communautés francophones. Le NPD voudra aussi assurer un meilleur arrimage entre ces programmes à vocation culturelle et artistique et les initiatives en matière de langues officielles, comme la Feuille de route. Le NPD croit fermement en l importance des arts et de la culture, non seulement pour notre identité collective, mais également comme moteur de développement économique et de création d emplois. Des détails sur des mesures précises à l égard de ce secteur seront fournis durant la campagne électorale.

16 nouveau parti démocratique (npd) Le NPD entend continuer à soutenir le Conseil des Arts afin d appuyer les créateurs de partout au pays. Le NPD est conscient que le budget actuel du Conseil des Arts ne répond pas à la demande. Le NPD précisera ses engagements durant la campagne électorale.

17 nouveau parti démocratique (npd) Le NPD est d avis que joue un rôle unique et essentiel et que, de par son mandat, elle ne peut être traitée de la même façon qu un diffuseur privé. Le NPD a pris des engagements clairs envers : Nous éliminerons les compressions de 5 millions comprises dans le budget 0; Nous garantirons un financement stable, pluriannuel et prévisible qui protégera des fluctuations du marché publicitaire et consacrerait sa liberté éditoriale vis-à-vis du gouvernement; Nous mettrons en place un processus indépendant de nomination des membres du conseil d administration.

18 nouveau parti démocratique (npd) Le NPD croit fermement en l importance des arts et de la culture dans le développement des communautés francophones et acadiennes. Dans l opposition, des députés du NPD ont présenté différentes mesures pour soutenir les arts, la culture et les créateurs, telles que l étalement de revenus et un droit de suite pour les artistes en arts visuels. Cela traduit notre engagement envers le secteur, un engagement qui continuera de demeurer dans l ADN de notre parti. Il en va de même pour les langues officielles.

19 Vous, nous et tous Nous connaissons les positions des partis politiques. Vous savez ce qui impacte le secteur des arts, de la culture et des industries culturelles. Nous tous reconnaissons que notre pays est tissé de plusieurs composantes dont la culture en est une partie au même titre que l économie, la santé et l éducation. La vision de la FCCF est d inspirer, de mobiliser et de transformer le Canada grâce aux arts et à la culture. Le 9 octobre 05, faites part de votre vision. [ Allez voter! ] [ #NotreCulture ]

20 Nos partenaires Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) : [ #NousComptons ] Coalition des arts : [ #VotezArts ] bon à savoir À mettre dans votre calendrier, Les dates importantes des élections fédérales de 05 Pas inscrit? Sachez comment! Comment voter? Simple comme bonjour. Vraiment!

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

PATRIMOINE CANADIEN. Rapport - Stratégie ministérielle de développement durable

PATRIMOINE CANADIEN. Rapport - Stratégie ministérielle de développement durable PATRIMOINE CANADIEN 2012-2013 Rapport - Stratégie ministérielle de développement durable L honorable Shelly Glover, P.C., député Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles 2 Ministère du

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Date de création : 13 novembre 1994

Date de création : 13 novembre 1994 Jephtée Elysée Date de création : 13 novembre 1994 Vision La vision de CESOC est de promouvoir la diversité de la population francophone et de favoriser son épanouissement aux niveaux régional, national

Plus en détail

Orientation 1 Représenter et concerter

Orientation 1 Représenter et concerter Orientation 1 Représenter et concerter Veiller, en collaboration avec ses partenaires, aux intérêts de ses et des communautés francophones et acadiennes en influençant le pouvoir décisionnel en éducation

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Pour une culture du savoir

Pour une culture du savoir Pour une culture du savoir Mémoire présenté à la ville de Montréal sur la proposition de Politique de développement culturel pour la ville de Montréal par Science pour Tous et la Société pour la promotion

Plus en détail

2. SOUTENIR L ESPACE FRANCOPHONE SUR INTERNET

2. SOUTENIR L ESPACE FRANCOPHONE SUR INTERNET Quels seraient les enjeux à prioriser afin de mettre en valeur la dualité linguistique et sensibiliser les Canadiens aux avantages et bénéfices de nos deux langues officielles? (maximum de 1,500 caractère)

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada 28 septembre 2015 Son Honneur, Jim Watson Maire Ville d Ottawa 110, avenue Laurier Ouest Ottawa (Ontario) K1P 1J1 Cher Maire Watson, Je vous remercie d avoir pris le temps de m écrire, et de m avoir fait

Plus en détail

Le Recrutement. présenté par

Le Recrutement. présenté par Le Recrutement présenté par Étape 1 Pourquoi recruter! Pour créer une synergie! Pour consolider une position! Pour amener de nouvelles énergies! Pour développer une spécificité! Pour briser de mauvaises

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LES ORGANISMES ARTISTIQUES ET CULTURELS SANS BUT LUCRATIF DE LA CITÉ CLARENCE-ROCKLAND

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LES ORGANISMES ARTISTIQUES ET CULTURELS SANS BUT LUCRATIF DE LA CITÉ CLARENCE-ROCKLAND PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LES ORGANISMES ARTISTIQUES ET CULTURELS SANS BUT LUCRATIF DE LA CITÉ CLARENCE-ROCKLAND Date limite d inscription : 1 er octobre 2015 1- Préambule : La vie artistique

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES (version proposée par l IRECUS) CONTEXTE S inscrivant dans le cadre de l Année internationale des coopératives, le Sommet international des coopératives

Plus en détail

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ)

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ) Consultation du milieu des arts interdisciplinaires sur les besoins en création, diffusion, résidences, documentation et formation ainsi que sur la vision d un lieu identitaire destiné aux pratiques interdisciplinaires

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

Projet de politique industrielle

Projet de politique industrielle Projet de politique industrielle Prises de position de la FCCQ dans le cadre des consultations sur une nouvelle politique industrielle 26 février 2013 À Montréal 1 Rappel La FCCQ sera consultée par la

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR démocratie égalité équité Coopérer pour crée l avenir Pour un monde + responsable + équitable + durable En faisant affaire

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

La petite enfance. Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire. Edmonton, 18 mars 2006

La petite enfance. Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire. Edmonton, 18 mars 2006 La petite enfance Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire Présentation de l évolution du dossier aux niveaux provincial et national Colloque de la Fédération des parents francophones

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Le Bilinguisme un atout! 30 octobre 2015 à Québec Canada Par Annie Dell

Le Bilinguisme un atout! 30 octobre 2015 à Québec Canada Par Annie Dell Le Bilinguisme un atout! 30 octobre 2015 à Québec Canada Par Annie Dell Le Réseau de développement économique et d employabilité de l Ontario (RDÉE Ontario) est le seul réseau provincial en développement

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Exposé présenté par l Association médicale canadienne au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Le 18 octobre

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR!

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! INTRODUCTION : «Il n est pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va.» Sénèque Un an avant le terme de notre Plan stratégique 2009-2014, il nous

Plus en détail

Réalisation de soi. Arts et culture. Communauté

Réalisation de soi. Arts et culture. Communauté R Réalisation de soi É A C S Éducation Arts et culture Communauté Sports et santé LES PROJETS, LES SCÉNARIOS D APPRENTISSAGE ET LES «MICRO-ENTREPRISES» S exécutent et s orientent par l intermédiaire des

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada Les YMCA du Canada Notre vision du Canada Un pays respecté dans le monde entier pour ses collectivités sûres et dynamiques,

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie www.ottnormandie.fr Un environnement touristique en pleine mutation Nouveaux comportements des clientèles,

Plus en détail

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM)

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Présenté au Ministre des Finances du gouvernement du Canada et au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Dans le

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS PLUS DE TRENTE COMITÉS NATIONAUX EXISTENT DÉJÀ. SEREZ-VOUS LE PROCHAIN PAYS? SOMMAIRE Guide de création d un comité national - 2 1. ÉTAPE 1 : MIEUX CONNAÎTRE

Plus en détail

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir Reconnu pour la qualité de sa formation, le Collège de Maisonneuve accueille près de 7 000 étudiants, jeunes et adultes inscrits à la formation créditée, et plus de 2 000 personnes y suivent des activités

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012.

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. Le mouvement coopératif et la communauté Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. LE CONSEIL DE LA COOPÉRATION DE Mandat du CCO : L ONTARIO Le Conseil de la coopération de l Ontario (CCO)

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes. Étude sur la dualité linguistique lors des célébrations

Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes. Étude sur la dualité linguistique lors des célébrations 1 Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes Étude sur la dualité linguistique lors des célébrations du cent cinquantenaire de la Confédération du Canada en 2017 Le 22 novembre

Plus en détail

LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M.

LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M. LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M. FRANCOIS OUIMET À L OCCASION DU FORUM MONDIAL DES ASSEMBLÉES LÉGISLATIVES

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

Allocution de Gerry McCaughey, président et chef de la direction Assemblée générale annuelle de la Banque CIBC Montréal (Québec) Le 24 avril 2014

Allocution de Gerry McCaughey, président et chef de la direction Assemblée générale annuelle de la Banque CIBC Montréal (Québec) Le 24 avril 2014 Allocution de Gerry McCaughey, président et chef de la direction Assemblée générale annuelle de la Banque CIBC Montréal (Québec) Le 24 avril 2014 Bonjour Mesdames et Messieurs, Au nom des quelque 43 000

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Mémoire des Conférences régionales des élus (CRÉ) du Québec

Mémoire des Conférences régionales des élus (CRÉ) du Québec Mémoire des Conférences régionales des élus (CRÉ) du Québec relativement au projet de loi n o 27 sur l économie sociale présenté par le Réseau des CRÉ du Québec à la Commission de l'aménagement du territoire

Plus en détail

Positionnement stratégique

Positionnement stratégique Positionnement stratégique Table des matières Table des matières... 2 Mise en contexte... 3 1. L'état des lieux... 4 1.1. Les forces :... 4 1.2. Les faiblesses :... 4 1.3. Les conditions favorables :...

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery M U N I C I P A L I T E APPLES 1143 Apples, le 30 novembre 2015 Préavis N 01/2016 de la Municipalité au Conseil communal concernant l étude d un projet de fusion entre les communes d Apples, Bussy-Chardonney,

Plus en détail

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 0 1 5-2 0 2 0 1600, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 520 Montréal (Québec) H3M 3E2 Tél. : 1 800 363-2643 Montréal : 514 737-4717 Télécopieur : 514 737-2172 www.orientation.qc.ca

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre des consultations de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise

Mémoire présenté dans le cadre des consultations de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Mémoire présenté dans le cadre des consultations de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise 10 octobre 2014 INTRODUCTION Le Gouvernement du Québec s apprête à revoir la fiscalité québécoise

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Plan de développement global de l Acadie du Nouveau-Brunswick (2009-2014)

Plan de développement global de l Acadie du Nouveau-Brunswick (2009-2014) Plan de développement global de l Acadie du Nouveau-Brunswick (2009-2014) Novembre 2009 1 L'ACADIE D'HIER, D'AUJOURD'HUI ET DE DEMAIN L'Acadie du Nouveau-Brunswick a réussi à se doter d'institutions représentatives

Plus en détail