Plancher Rayonnant Electrique PRE-ELEATRAM. Tél. : Fax : Internet :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plancher Rayonnant Electrique PRE-ELEATRAM. Tél. : 02 33 89 31 00 Fax : 02 33 89 31 31 Internet : www.acome.fr"

Transcription

1 Avis Technique 14/ Plancher Rayonnant Electrique Équipement de chauffage électrique PRE-ELEATRAM Electric Heating equipement Elektrische Heizanlage Titulaire : ACOME Usines de Mortain-Romagny F Mortain Tél. : Fax : Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Vu pour enregistrement le 8 février 2005 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 4, avenue du Recteur-Poincaré, F Paris Cedex 16 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB ( CSTB 2005

2 Le Groupe Spécialisé n 14 "Equipements de Génie Climatique et Installations Sanitaires" de la Commission chargée de formuler des Avis Techniques, a examiné, le 25 novembre 2004 l'équipement de chauffage électrique "ELEATRAM", présenté par la société ACOME Usines de Mortain-Romagny, Mortain. Le Groupe Spécialisé n 14 a formulé, concernant ce procédé, l'avis Technique ci-après. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte L'élément chauffant "ELEATRAM", se présente sous la forme d'un câble chauffant bi conducteur (composé de deux âmes parallèles chauffantes) blindé de faible émission linéique (inférieure ou égal à 17 W/m), alimenté sous 230 volts ou 400 volts, équipé à l'une de ses extrémités d'une liaison froide réalisée à l'aide d'un câble bi conducteur blindé et d'un terminaison étanche à l'autre extrémité. Cet élément chauffant est conforme à la norme NF C Cet élément chauffant permet la réalisation d'u procédé de chauffage rayonnant basse température par le sol "PRE-ELEATRAM". Il repose par l'intermédiaire d'un grillage support sur un isolant thermique destiné à limiter l'émission du plancher vers le bas ; il est recouvert : - d'une chape ou d une dalle rapportée flottante armée en béton ou en mortier, lorsqu'elle est destinée à recevoir un revêtement de sol collé, - ou par une chape fluide base ciment faisant l'objet d'un Avis Technique favorable pour un tel emploi, - ou par le mortier de scellement direct d'un carrelage pour des applications en maison individuelle exclusivement. 1.2 Identification de l'élément chauffant Le marquage à l'encre sur la gaine de protection du câble chauffant mentionne : - Le type de produit : CABLE CHAUFFANT - Son appellation commerciale : ELEATRAM - Sa résistance linéique : XXX Ω/m - L'identifiant de son site de production : 215 Le marquage à l'encre sur la gaine de protection mentionne : - Le type de produit : LIAISON FROIDE - La tension de service : 450/750 V - La section des conducteurs : 2 X 1.5 mm² ou 2 X 2.5 mm² - L'identifiant de son site de production : 215 Une étiquette attachée à chaque élément chauffant comporte les informations suivantes : - Le nom du fabricant, ACOME, - Le type de l'élément chauffant, ELEATRAM, - La puissance (en W), - La tension d'alimentation (en V) - La longueur active de l'élément chauffant (en m), - La résistance linéique (en Ω/m), - L'émission linéique (en W/m), - La température spécifique du câble chauffant (en C). Chaque colis d'éléments chauffants ELEATRAM est accompagné d'une notice de pose. 2. AVIS 2.1 Domaine d'emploi accepté Moyennant la clause de limitation de puissance linéique et surfacique (1) suivante : - puissance linéique limitée à 17 W/m - pour une puissance surfacique de 85 (2) W/m², 1 La puissance surfacique active est définie comme étant le quotient : Puissance linéique de l'élément chauffant exprimée en W/m sur pas de pose de l'élément chauffant exprimé en m. 2 Une tolérance de + 25 % est cependant admise si le procédé de chauffage est régulé par un thermostat d'ambiance dont la classe de variation temporelle figurant sur son PV d'essai est au moins C. ce procédé de chauffage est destiné à assurer le chauffage des locaux relevant du classement UPEC (3), c est à dire les locaux d'habitation et autres que d'habitation (bureaux, hôtellerie, établissements scolaires, sanitaires et sociaux, commerces), à l exclusion des locaux E3, P4, et P4S et des salles de sports. Le cas de la pose directe du carrelage (le mortier de scellement du carrelage recouvrant directement les éléments chauffants), vise exclusivement la maison individuelle. Pour le cas où les éléments chauffants sont recouverts par une chape fluide base ciment, on se reportera pour ce qui concerne le classement UPEC des locaux, au domaine d'emploi défini dans les Avis Techniques relatifs à ces procédés. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et aptitude à l'emploi Thermique a) Les éléments chauffants "ELEATRAM" permettent de satisfaire aux exigences telles que définies dans l arrêté du 29 novembre 2000 modifié, relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments. b) Limitation de température. Les éléments chauffants "ELEATRAM" ne font pas obstacle au respect des dispositions du paragraphe 3.4 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE- 06/96" ainsi qu'à son modificatif n 1 ( 4 ) Sécurité électrique Les éléments chauffants "ELEATRAM" testés en prenant pour référence la norme NF C "Equipements de chauffage par câbles chauffants avec revêtement métallique, destinés à être incorporés dans les parois de bâtiments", satisfont pour tous les points où elle s'applique (propriétés électriques et mécaniques), aux prescriptions de cette norme. Le respect des prescriptions du chapitre 4 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE- 06/96" permet de réaliser des installations conformes à la norme NF C Sécurité contre les risques d'incendie dans les ERP et les locaux de travail La mise en œuvre des éléments chauffants "ELEATRAM" ne fait pas obstacle au respect : - du règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public, (arrêté du 25 juin 1980 modifié), - des exigences vis-à-vis des risques d incendie et de panique dans les locaux de travail, telles que définies dans le code du travail Durabilité La durabilité des matériaux constituant les éléments chauffants "ELEATRAM" fait l'objet d'une appréciation favorable sous couvert du respect des dispositions du chapitre 3 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE-06/96" La durabilité des matériaux isolants disposés en sous face de la dalle rapportée flottante armée fait l'objet d'une appréciation favorable sous couvert du respect des dispositions des chapitres 3 et 5 du Cahier des Prescriptions Techniques 3 Le classement UPEC des locaux est défini dans le cahier du CSTB n 2899 : Notice sur le classement UPEC et le classement UPEC des locaux, juillet-aout Livraison Cahiers du CSTB n 2908 de septembre 1996, livraison 372 et n 3037 d'avril 1998, livraison /04-920

3 "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE- 06/96" La durabilité des matériaux constituant la dalle flottante armée, la chape en mortier, la chape fluide à base ciment ou le mortier de scellement direct du carrelage fait l'objet d'une appréciation favorable sous réserve du respect des dispositions du 2.4 et des chapitres 3 et 5 et 7 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE-06/96" et /ou des dispositions définies dans les Avis Techniques relatifs aux chapes fluides à base ciment La durabilité des revêtements de sol fait l'objet d'une appréciation favorable sous réserve du respect des prescriptions de mise en œuvre précisées au paragraphe 2.4, et aux chapitres 3, 5, et 7 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE- 06/96" Fabrication et contrôles des éléments chauffants. La fabrication des éléments chauffants "ELEATRAM" relève de techniques connues, comprenant un processus de contrôle systématique, sous ces conditions elle est satisfaisante en matière de constance de qualité Mise en œuvre du procédé La qualité du procédé de chauffage par plancher rayonnant basse température est tributaire des conditions de mise en œuvre. Aussi estil opportun d'attirer l'attention sur la nécessité d'établir une coordination étroite entre l'installateur de l'élément chauffant, le maçon et le poseur de revêtement de sol. L'équipement de chauffage électrique "ELEATRAM" se pose sans difficultés particulières moyennant un calepinage préalable qui suppose que les emplacements des cloisons ou ceux destinés à recevoir des éléments mobiliers fixes tels que, meubles et équipements ménagers ou sanitaires ou placards intégrés à la construction, ont été prévus lors de la conception du système de chauffage. Le recouvrement des éléments chauffants "ELEATRAM" ne pose pas de difficultés particulières. Il relève de techniques dont la mise en œuvre est décrite, au chapitre 5 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE-06/96", ou définies dans les Avis Techniques relatifs aux chapes fluides base ciment. Toutefois, les travaux de bétonnage devront faire l'objet de soins particuliers afin d'éviter tous risques de blessures des éléments chauffants. La pose des revêtements de sol collés ne pose pas de difficultés particulières. Il suppose le respect des prescriptions définies dans les DTU ou les CPT correspondants, complétées par celles du Cahier des Prescriptions Techniques communes "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique" CPT PRE-06/96. La pose des revêtements de sol scellés suppose le respect des conditions de mise en œuvre définies dans le DTU 52.1, complétées par celles du Cahier des Prescriptions Techniques communes «Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique - CPT PRE-06/96». Sous ces conditions elle ne pose pas de difficultés particulières à des entreprises qualifiées ou formées par le titulaire Recommandations diverses Dans les locaux où les planchers risquent d'être atteints par des produits chimiques il appartient aux utilisateurs de s'assurer auprès de la société ACOME que ces produits sont sans effet sur l'équipement "ELEATRAM" Détection et réparation de défauts sur les éléments chauffants La réparation des défauts éventuels ne soulève pas de difficultés particulières. Elle fait appel à des techniques identiques à celles utilisées pour les équipements normalisés équivalents. 2.3 Cahier des prescriptions techniques 2.31 Domaine d application. Le paragraphe 1.4 du Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE-06/96", s applique Conception thermique Le chapitre 3 du Cahier des Prescriptions Techniques communes "Procédés de chauffage par plancher rayonnant électrique - CPT PRE- 06/96" - s'applique à l exception du paragraphe 3.1 ainsi modifié : 3.1 Respect de l exigence de coefficient C En application de l arrêté du 29 novembre 2000 modifié relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, il convient de tenir compte pour le calcul du coefficient C, des pertes au dos des émetteurs intégrés au bâti en contact avec l extérieur ou un local non chauffé. Le mode de calcul de ces pertes est donné à l article 10.1 des Règles de calcul Th C 2.33 Conception, mise en œuvre, contrôles, coordination. Les conditions à respecter pour la conception, la coordination, la mise en œuvre et les contrôles à réaliser avant, pendant et après la mise en œuvre du procédé, sont celles définies dans le Cahier des Prescriptions Techniques "Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique CPT PRE-06/96" à l exception du paragraphe ainsi modifié : Produit de mise en œuvre En cas de pose scellée (sans changement) En cas de pose collée Les mortiers colles doivent bénéficier du classement C2S dans le cadre de la Certification CSTBat des mortiers colles. Leur mise en œuvre est réalisée conformément aux prescriptions définies dans le Cahier des Prescriptions Techniques d'exécution "revêtements de sol intérieurs et extérieurs en carreaux céramiques ou analogues collés au moyen de mortier-colle" (Cahier du CSTB n 3267 livraison 413) Installation électrique Le chapitre 4 du Cahier des Prescriptions Techniques «Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique» - CPT-PRE 06/96, s'applique Régulation programmation. Les dispositifs de régulation et de programmation doivent contribuer au respect des exigences telles que définies dans l arrêté du 29 novembre 2000 modifié relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments. Conclusions Appréciation globale L'utilisation du procédé "ELEATRAM" dans le domaine d'emploi accepté, fait l'objet d'une appréciation favorable. Validité Jusqu'au 30 novembre 2008 Pour le Groupe Spécialisé n 14 Le Président A. DUIGOU 14/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Procédé de chauffage Equipement destiné à assurer le chauffage des locaux par le sol, à l'aide d'éléments chauffants électriques constitués d'un câble chauffant blindé, de faible émission linéique, équipé de ses liaisons froides. La réalisation d'un chauffage par plancher rayonnant électrique (PRE) est l'association, dans l'ordre : d'un isolant thermique de compressibilité compatible avec le type de dalle flottante à réaliser. Il est destiné à limiter les pertes de chaleur vers le bas d'un ou plusieurs éléments chauffants ELEATRAM qui reposent par l'intermédiaire d'un grillage support sur l'isolant thermique, d'une dalle ou d'une chape rapportée flottante armée de faible épaisseur (< 5 cm) : - en béton ou en mortier de conductivité thermique au plus égale à 1,15 W/mK, ce qui correspond à une masse volumique sèche supérieure ou égale à 1700 kg/m 3, lorsqu elle est destinée à recevoir un revêtement de sol collé, - ou constituée par une chape fluide base ciment faisant l'objet d'un Avis Technique favorable pour un tel emploi, destinée à recevoir un revêtement de sol collé, - ou constituée par le mortier de scellement direct d un carrelage pour des applications en maison individuelle exclusivement. d'un revêtement de sol 2. Equipement de chauffage L équipement de chauffage ELEATRAM est réalisé à l aide d éléments constitués par le câble chauffant proprement dit, muni d une liaison froide par l intermédiaire d une jonction froide à l'une de ses extrémités et d'une terminaison étanche à l'autre extrémité. Cet élément chauffant est livrable soit en couronnes, soit en éléments préformés (trames fixées sur un grillage plastique). 2.1 Composition des éléments chauffants ELEATRAM 2.11 Nature des composants du câble chauffant Le câble chauffant proprement dit est un câble double conducteur blindé, il est constitué dans l'ordre: - de deux âmes résistives formées de 1 ou 4 brins en alliage métallique CuNi ou FeCrAl, - chaque âme est isolée par une enveloppe isolante en polyéthylène réticulé d'épaisseur radiale au moins égale à 1,2 mm, - d'un revêtement métallique assurant une protection électrique, constitué d'un ruban d'aluminium et polyester et d'un fil de continuité en cuivre étamé de 1 mm² de section, - d'une gaine de protection externe en PVC (prévus pour supporter une température de service de 90 C) d'épaisseur radiale égale à 0,8 mm Nature des composants des sorties froides Les liaisons froides équipant les éléments chauffants "ELEATRAM" sont réalisées à l aide d un câble constitué de la façon suivante : - deux âmes conductrices en cuivre de section nominale 1,5 ou 2,5 mm² constituées respectivement de 30 et 50 brins de 0,25 mm de diamètre, - chaque âme conductrice est isolée par une enveloppe isolante en PRC d'épaisseurs radiales égale à 1,2 mm, - un revêtement métallique assurant une protection électrique, constitué d'un ruban d'aluminium et polyester et d'un fil de continuité en cuivre étamé de section 1,5 mm² ou 2,5 mm². Le fil de continuité garantit la continuité de la protection électrique et permet son raccordement à la terre. - une gaine de protection externe en PVC (prévus pour supporter une température de service de 90 C) d'épaisseur radiale égale à 0,8 mm. La longueur de la sortie froide est limitée à 20 m Jonctions La jonction, étanche, est réalisée, suivant le principe décrit figure 4, par sertissages des conducteurs et est isolée par manchons thermorétractables. La continuité électrique du revêtement métallique est assurée sertissage des conducteurs de continuité du câble chauffant et de la liaisons froides, et par un ruban d'aluminium et polyester maintenu au contact des conducteurs de continuité 2.14 Terminaison La terminaison, étanche, est réalisée suivant le principe décrit dans le schéma de la figure 5, par sertissage entre elles des âmes chauffantes et est isolée par manchons thermorétractables. La continuité électrique du revêtement métallique est assurée par un ruban d'aluminium et polyester maintenu au contact du fils de continuité du câble chauffant. 2.2 Marquage Le marquage à l'encre sur la gaine de protection du câble chauffant mentionne : - Le type de produit : CABLE CHAUFFANT - Son appellation commerciale : ELEATRAM - Sa résistance linéique : XXX Ω/m - L'identifiant de son site de production : 215 Le marquage à l'encre sur la gaine de protection mentionne : - Le type de produit : LIAISON FROIDE. - La tension de service : 450/750 V. - La section des conducteurs : 2 X 1.5 mm² ou 2 X 2.5 mm². - L'identifiant de son site de production : 215. Une étiquette (c.f. figure 3) attachée à chaque élément chauffant comporte les informations suivantes : - Le nom du fabricant, ACOME. - Le type de l'élément chauffant, ELEATRAM. - La puissance (en W). - La tension d'alimentation (en V). - La longueur active de l'élément chauffant (en m). - La résistance linéique (en Ω/m). - L'émission linéique en (W/m). - La température spécifique du câble chauffant. Chaque colis d'éléments chauffants "ELEATRAM" est accompagné d'une notice de pose. 2.3 Caractéristiques générales des éléments chauffants On appelle puissance linéique, la puissance délivrée par un mètre de câble ELEATRAM (sous 230 ou 400 volts). La puissance linéique disponible est égale à 17 W/m sous 230 volts ou 400 volts. Les éléments ELEATRAM sont toujours livrés finis aux dimensions requises pour chaque installation. La résistance linéique des câbles chauffants (en Ω/m) est donnée à froid à : - 5 %, + 10 % Les éléments chauffants ELEATRAM ont une température maximale de fonctionnement de 90 C. Les éléments chauffants "ELEATRAM" peuvent être livrés sous forme de trames préfabriquées (c.f. figure 1). Dans ce cas l'élément chauffant est fixé sur un treillis support plastique, sur lequel il décrit un "grecque". Le pas de cette grecque est calculé en fonction de la puissance linéique du câble et de la puissance surfacique que l'on désire obtenir. Cette puissance surfacique est égale au rapport de la puissance linéique exprimée en W/m sur le pas de pose exprimé en m. 4 14/04-920

5 Les éléments chauffants "ELEATRAM" peuvent également être livrés en couronne (c.f. figure 2. Le tableau 1 donne la liste des éléments chauffants standard, équipés avec 4 m de sortie froide. 2.4 Fabrication et contrôles en usine 2.41 Fabrication La fabrication des éléments chauffant "ELEATRAM" est réalisée par la société ACOME dans son usine de MORTAIN-ROMAGNY conformément aux prescriptions techniques de la norme NFC pour les points où elle s applique ( du CPT PRE 06/96). La fabrication se déroule de la manière suivante : Câbles chauffants Toronnage des âmes chauffantes. Contrôle de la résistance linéique. Isolation des conducteurs. Contrôle en continu du diamètre et de la rigidité diélectrique de l'isolant. Assemblage, gainage, marquage. Contrôle en continu du diamètre et de la rigidité diélectrique de la gaine. Contrôle du câble (sur 100% des longueurs fabriquées). Contrôle dimensionnel; Rigidité diélectrique, Ces valeurs sont reportées sur l étiquette fixée sur chaque touret de livraison Câbles de liaison froide Toronnage des conducteurs. Isolation des conducteurs. Contrôle en continu du diamètre et de la rigidité diélectrique de l'isolant. Assemblage, gainage, marquage. Contrôle en continu du diamètre et de la rigidité diélectrique de la gaine. Contrôle du câble (sur 100% des longueurs fabriquées). Contrôle dimensionnel; Rigidité diélectrique Ces valeurs sont reportées sur l étiquette fixée sur chaque touret de livraison Eléments chauffants Les éléments chauffants sont constitués d'un câble chauffant équipé d'une terminaison à une extrémité et connecté à l'autre extrémité à un câble de liaison froide au moyen d'une jonction froide. Les jonctions et terminaisons sont réalisées de façon à répondre aux exigences de la norme NF C , suivant le principe de connexion indiqué par les schémas des figures 4 et Contrôles Câble chauffant Le contrôle systématique, effectué à 100% à l usine de Mortain- Romagny comporte les opérations suivantes : Contrôle dimensionnel des enveloppes en continu sur les chaînes de fabrication. Rigidité diélectrique des enveloppes d'isolation et de gainage en continu sur les chaînes de fabrication (Spark test sous 7 et 9 kv CA). Résistance linéique des âmes. Ces valeurs étant reportées sur l étiquette fixée sur chaque touret de livraison Eléments de chauffage ELEATRAM Les contrôles suivants sont réalisés : Sur 100 % des fabrications (essais de réception) : - rigidité diélectrique à V CA pendant 5 minutes, - résistance linéique. Contrôle par prélèvement (essais de type) : - étanchéité de la liaison froide, - vérification de la puissance absorbée, - résistance d isolement, - essais mécaniques, de traction, compression et de choc. Ces résultats sont conservés afin d identifier d éventuels incidents de chantier Emballage La livraison des longueurs standard définies au paragraphe 1.2 est assurée dans un emballage spécifiquement adapté à ce type de produit. L étiquette d identification est apposée sur l emballage, à l intérieur duquel est insérée une fiche suiveuse, une documentation de mise en œuvre et des fixations. 3. Domaine d emploi Les éléments de chauffage "ELEATRAM", d émission linéique inférieure ou égale à 17 W/m sont destinés essentiellement à la réalisation de planchers rayonnants basse température (chauffage électrique direct) dans les locaux relevant du classement UPEC, c'est à dire locaux d'habitation et autres qu'habitation (bureaux, enseignement, hôtellerie, sanitaires et sociaux, commerces), à l'exclusion des locaux E3, P4, P4S et des salles de sport ( comme mentionné 1.4 du CPT PRE 06/96). Le cas de la pose scellée directe du carrelage sur les éléments chauffants vise exclusivement la maison individuelle. 4. Mise en œuvre La mise en œuvre du procédé de chauffage sera réalisée conformément aux dispositions du Cahier des Prescriptions Techniques "CPT PRE-06/96 - Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique". 4.1 Mise en place des éléments ELEATRAM 4.11 Repérage des éléments - Implantation L'installation des éléments "ELEATRAM" se fait suivant un plan de pose qui tient compte de la surface équipable (qui exclue les zones sur lesquelles reposent des équipements à poste fixe tels que meubles de salle de bain, de cuisine, équipements sanitaires et ménagers,...), et qui définit la largeur et le pas de préfabrication des trames chauffantes en fonction de la puissance à installer. Le pas de pose maximum ou de préfabrication (cas des trames chauffantes) des éléments chauffants est déterminé selon la formule ciaprès : Puissance Surfacique Pas de tramage ( m) Puissance linéique ( W / m² ) ( W / m) ) Sachant que la puissance surfacique délivrée par l'élément chauffant doit être limitée aux valeurs données au tableau ci-après en fonction de la puissance linéique du câble chauffant. Puissance linéique du câble chauffant Puissance surfacique maximale délivrable par la trame chauffante 13 < Pl 17 W/m Psurf max = 85 W/m² 10 < Pl 13 W/m Psurf max = 90 W/m² Pl <10 W/m Psurf max = 95W/m² Cette puissance surfacique peut cependant être augmentée de 25 % si, et seulement si, le plancher rayonnant électrique est régulé par un thermostat d'ambiance dont la classe de variation temporelle figurant sur son PV d'essai ( 5 ) est au minimum C : Puissance linéique du câble chauffant Puissance surfacique maximale délivrable par la trame chauffante 13 < Pl 17 W/m Psurf max = 106 W/m² 10 < Pl 13 W/m Psurf max = 112 W/m² Pl <10 W/m Psurf max = 120 W/m² 5 Le PV d'essai doit provenir d'un laboratoire indépendant pouvant caractériser les produits par leur variation temporelle (Méthode de test SIMTEST-ELEC dans l'attente de la publication de la norme préparée par le CEN TC247 WG6) 14/

6 4.12 Implantation des jonctions entre câble chauffant et sorties froides Les jonctions entre câbles chauffants et sorties froides doivent toujours être noyées dans la chape d'enrobage des éléments chauffants Implantation des sorties froides Les sorties froides sont enrobées dans le mortier ou le béton, de la chape ou de la dalle Elles sont ensuite remontées jusqu'à l'élément de commande (boîte de dérivation, thermostat,...) à l'intérieur d'un fourreau passé dans les murs ou les cloisons. S'il est nécessaire de rallonger les sorties froides pour rejoindre la boîte de dérivation accessible, l'installateur utilisera exclusivement des manchons isolants thermorétractables fournis par le titulaire de l'avis Technique. Ces sorties froides seront exclusivement rallongées à l'aide d'un câble de constitution strictement identique aux sorties froides équipant les éléments chauffants "ELEATRAM", les jonctions seront réalisées comme indiqué figure Installations des éléments chauffants Les éléments "ELEATRAM" sont déroulés sur le grillage support et maintenus en place par des crochets plastiques spéciaux ou par retroussement d'une maille du grillage posé sur l'isolant. Cette mise en place suppose une isolation thermique continue et plane, mise en œuvre conformément aux dispositions de l article 5.2 du Cahier des Prescriptions Techniques "CPT PRE-06/96 - Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique". Si l'élément chauffant est livré tramé, c'est la trame qui est fixée sur le support isolant Enrobage Les câbles sont recouverts par une chape ou une dalle en béton ou en mortier d'épaisseur maxi 50 mm (c.f. exemple figure 6). Les chapes ou dalles flottantes sont réalisées conformément aux dispositions du chapitre 5 du Cahier des Prescriptions Techniques "CPT PRE-06/96 - Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique". Ils peuvent être également recouverts par une chape fluide base ciment faisant l'objet d'un Avis Technique favorable pour un tel emploi ou encore, par le mortier de scellement direct d un carrelage pour des applications en maison individuelles, il conviendra alors de respecter les dispositions du paragraphe 5.5 du Cahier des Prescriptions Techniques "CPT PRE-06/96 - Chauffage par Plancher Rayonnant Electrique". Du fait de la faible puissance linéique (< 17 W/m) les défauts d'enrobage qui peuvent survenir lors de la mise en œuvre sont sans influence notable sur la durabilité de l'élément ELEATRAM Partie active de l'élément chauffant. Dans tous les cas la partie active des éléments chauffants doit être recouverte par le béton ou le mortier. En aucun cas celle-ci ne doit être passée sous fourreau Jonctions Les jonctions doivent être recouvertes par le béton ou le mortier Sorties froides Les sorties froides doivent être recouvertes par le béton ou le mortier, sans conduit Contrôles Contrôles avant l'enrobage Les contrôles sont ceux prévus à la section 612 de la norme NF C , en outre il est nécessaire d'effectuer avant de procéder aux travaux de bétonnage, un contrôle de continuité des éléments chauffants en mesurant leur résistance Surveillance au moment de l'enrobage Afin de détecter un éventuel défaut au moment de l'enrobage du câble, les extrémités de l'élément seront raccordées à un détecteur de défaut. La coupure ou la blessure d'un câble conduit immédiatement au déclenchement de l'alarme. Dans ce cas, il est fait une réservation dans la chape jusqu'à réparation du câble en plaçant au-dessus de la zone suspecte, un carré de polystyrène qui sera remplacé après réparation par du mortier Contrôles après enrobage contrôle de continuité du câble par la mesure de la résistance. contrôle de l'isolement du câble. contrôle du pôle test du dispositif différentiel. 4.3 Raccordements électriques La protection de chaque circuit doit être conforme à la NF C La protection des personnes est assurée par un dispositif à courant différentiel résiduel de 30 ma maximum par tranche : - de 7,5 kw maximum, si les éléments chauffants sont alimentés sous 230 volts. - de 13 kw maximum, si les éléments chauffants sont alimentés sous 400 volts. Pour une installation dans des locaux humides, les éléments chauffants "ELEATRAM" doivent être recouverts d un treillis de protection métallique à mailles inférieures à 50mm x 50 mm, relié à la liaison équipotentielle locale conformément aux prescriptions définies dans la norme NF C Régulation La régulation, liée à l inertie thermique du système doit être assurée par un thermostat d ambiance électromécanique ou électronique pour chacune des pièces. 4.5 Contrôles électriques sur installation L installateur doit effectuer les vérifications prévues à la section 612 de la norme NFC avant la première mise en température : - résistance d isolement - vérification de la continuité des deux âmes - efficacité des mesures de protection contre les contacts indirects - contrôle des dispositifs de protection contre les surintensités - contrôle des dispositions de connexion des conducteurs Pour la première mise en chauffe, se reporter au cahier des prescriptions techniques PRE 96/ Revêtements de sol Conformément au cahier des prescriptions techniques PRE 96/06, il conviendra en particulier de s assurer que la résistance thermique du revêtement n excède pas 0,15 m².k/w 4.7 Réparation d'un défaut sur site 4.71 Détection de défaut Différentes méthodes de détection applicables aux câbles normalisés peuvent être utilisées pour repérer d'éventuels défauts sur l'élément chauffant. En particulier, en cas de rupture de l'élément chauffant, la présence des deux âmes chauffantes en parallèle dans le câble permet d'utiliser la méthode d'affranchissement (soudure des deux âmes chauffantes) couramment utilisée pour des câbles normalisés blindés, permettant ainsi, après remise sous tension du câble de visualiser le point de rupture par détection thermique à l'aide d'une caméra infrarouge Réparation d'un câble Après avoir repéré le défaut et dégagé la partie endommagée de l élément chauffant, la reconstitution du câble sera effectuée selon le schéma de l'annexe 1: Si la réparation de l élément chauffant ne peut se faire en raboutant le câble blessé, on remplacera la partie endommagée par un morceau de câble de même caractéristique et de faible longueur. Nécessaire: - manchons thermorétractables, cosses à sertir, - une pince à sertir type AMP ou équivalent et un générateur d air chaud. B. Résultats expérimentaux Les essais de sécurité électrique réalisés par le Laboratoire Central des Industries Electriques réalisés conformément aux exigences des normes NF C et NF C font l'objet des procès verbaux n A et C du 15 novembre /04-920

7 C. Références Les éléments ELEATRAM sont une évolution des éléments chauffants distribués par ACOME pour la réalisation de planchers rayonnants électriques depuis plus de quinze ans, principalement dans les secteurs suivants : -habitat : individuel ou collectif, neuf ou ancien. -tertiaire : scolaire, crèche, médical ou paramédical, commerces, salle polyvalente, lieux de culte, halls. - industrie, - locaux sensibles : en ambiance poussiéreuse, corrosive ou déflagrante où l'on doit garder une humidité relative importante. Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 Caractéristiques des éléments chauffants ELEATRAM standard Tension d'alimentation 230 Volts 400 Volts Puissance (W) Longueur standard (m) Emission linéique (W/m) Résistance linéique à 20 C (Ω/m) Sections des liaisons froides (mm 2 ) 150 8,8 16,7 39,97 2 x 1,5 mm² ,6 16,7 9,99 2 x 1,5 mm² ,5 16,7 5,62 2 x 1,5 mm² ,4 16,7 3,60 2 x 1,5 mm² ,3 16,7 2,50 2 x 1,5 mm² ,7 16,9 1,71 2 x 1,5 mm² ,9 17,0 1,41 2 x 1,5 mm² ,8 16,9 0,90 2 x 1,5 mm² ,1 16,9 0,62 2 x 1,5 mm² ,4 17,0 0,44 2 x 1,5 mm² ,4 17,0 0,31 2 x 1,5 mm² ,5 17,1 0,19 2 x 2,5 mm² ,1 17,0 0,14 2 x 2,5 mm² ,3 16,9 0,10 2 x 2,5 mm² ,0 16,7 39,97 2 x 1,5 mm² ,0 16,7 9,99 2 x 1,5 mm² ,8 16,3 5,62 2 x 1,5 mm² ,3 16,7 3,60 2 x 1,5 mm² ,0 16,4 2,50 2 x 1,5 mm² ,9 16,9 1,71 2 x 1,5 mm² ,1 16,7 1,41 2 x 1,5 mm² ,6 16,7 0,90 2 x 1,5 mm² ,9 16,8 0,62 2 x 1,5 mm² ,4 16,9 0,44 2 x 1,5 mm² ,0 16,8 0,31 2 x 1,5 mm² ,6 16,8 0,19 2 x 2,5 mm² ,8 16,9 0,14 2 x 2,5 mm² ,7 16,9 0,10 2 x 2,5 mm² 14/

8 Figure 1 Elément chauffant en trame "ELEATRAM" Figure 2 Elément chauffant "ELEATRAM en couronne" ACOME USINES DE ROMAGNY MORTAIN ELATRAM câbles électriques chauffants Avis technique :N ******** Désignation : Tension de service : Puissance: Longueur partie chauffante: Résistance linéique : Emission linéique: Température spécifique du câble: V W m Ω/m W/m C Liaison froide section : : m mm² Figure 3 Etiquetage des éléments chauffants "ELEATRAM" 8 14/04-920

9 Câble chauffant. 2 - Câble de liaison froide. 3 - Ruban de protection électrique. 4 - Ruban de protection électrique rapporté. 5 - Fil de continuité de la protection électrique. 6 - Manchon à sertir. 7 - Fourreau thermorétractable d'isolation. 8 - Fourreau thermorétractable à paroi épaisse pré enduit de colle thermofusible. Figure 4 Schéma de principe de réalisation des jonctions froides (vue en coupe) Câble chauffant. 3 - Ruban de protection électrique. 4 - Ruban de protection électrique rapporté. 5 - Fil de continuité de la protection électrique. 6 - Manchon à sertir. 7 - Fourreau thermorétractable d'isolation. 8 - Fourreau thermorétractable à paroi épaisse pré enduit de colle thermofusible. Figure 5 Schéma de principe de réalisation de la terminaison étanche (vue en coupe) Mur 2 - Doublage isolant 3 - Plinthe 4 - Joint périphérique 5 - Revêtement de sol collé 6 - Armature de la chape ou de la dalle (treillis soudé) 7 - Chape en mortier ou dalle en béton 8 - Isolant de compressibilité I4 ou I5 9 - Treillis support des câbles chauffants 10 - Câbles chauffants "ELEATRAM" 11 - Ravoirage avec intégration des canalisations (éventuellement) 12 - Plancher support Figure 6 Exemple de réalisation d'un PRE "ELEATRAM" (avec revêtement de sol collé) 14/

Avis Technique 14/12-1792 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1300

Avis Technique 14/12-1792 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1300 Avis Technique 14/12-1792 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1300 Plancher chauffant électrique Electric underfloor heating Elektrische Fussbodenheizung Plancher Rayonnant Electrique (PRE) NEXANS

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 14/08-1236*V1 Plancher chauffant électrique Electric underfloor heating Elektrische Fussbodenheizung Plancher Rayonnant Electrique Edition intégrant un additif Annule et remplace l Avis

Plus en détail

Plancher Rayonnant Electrique. Vu pour enregistrement le 15 novembre 2006

Plancher Rayonnant Electrique. Vu pour enregistrement le 15 novembre 2006 Avis Technique 14/06-1055 Plancher Rayonnant Electrique Équipement de chauffage électrique Electric Heating equipement Elektrische Heizanlage Trame Chauffante AHT Titulaire : AHT Advanced Heating Technologies

Plus en détail

Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920. Plancher Rayonnant Electrique. Eléatram

Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920. Plancher Rayonnant Electrique. Eléatram Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920 Plancher Rayonnant Electrique Plancher chauffant électrique Electric underfloor heating Eléatram Elektrische Fussbodenheizung Titulaire

Plus en détail

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 Rubans chauffants autorégulants Self regulating heating cables Leitungsrohreheizung Système de maintien en température des réseaux d

Plus en détail

1. Définition succincte 2. AVIS. Annulé le : 04/01/2010

1. Définition succincte 2. AVIS. Annulé le : 04/01/2010 Équipement de chauffage électrique Electric Heating equipement Elektrische Heizanlage Avis Technique 14/04-892 Annule et remplace l Avis Technique 14/01-653 Plancher Rayonnant Electrique PRE - NEXANS CABLE

Plus en détail

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES NOTICE DE POSE Chauffage Direct par Sol Rayonnant. Lire attentivement les instructions de cette fiche technique avant de commencer l installation du Cable Kit 10w/ml. DOMAINE D APPLICATION Cable Kit est

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation.

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation. SOLELEC. Régulation L installation doit être régulée par un thermostat ordres. Les préconisations de branchement sont reprises dans la notice spécifique joint à chaque thermostat. Il est possible d utiliser

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

Chauffage par Plancher Rayonnant Électrique

Chauffage par Plancher Rayonnant Électrique Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques d Application Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Chauffage par Plancher Rayonnant

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

Avis Technique 14/11-1634 FHM 17

Avis Technique 14/11-1634 FHM 17 Avis Technique 14/11-1634 Annule et remplace l Avis Technique 14/07-1105 Plancher Rayonnant Électrique Equipement de chauffage électrique Electric Heating equipment Elektrische Heizanlage FHM 17 Titulaire

Plus en détail

T2Blue Mat T2Blue Mat Plus

T2Blue Mat T2Blue Mat Plus Avis Technique 14/08-1237 Plancher Rayonnant Electrique (PRE) Plancher chauffant électrique Electric Heating Underfloor Elektrische Fussbodenheizung T2Blue Mat T2Blue Mat Plus Titulaires : Tyco Thermal

Plus en détail

Plancher Rayonnant Electrique (PRE) Domocâble. Société EGS NELSON Easy Heat Ltd. 99 Union Street Elmira - Ontario CA - N3B 3L7

Plancher Rayonnant Electrique (PRE) Domocâble. Société EGS NELSON Easy Heat Ltd. 99 Union Street Elmira - Ontario CA - N3B 3L7 Avis Technique 14/12-1796 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1298 Plancher Rayonnant Electrique (PRE) Plancher chauffant électrique Electric underfloor heating Elektrische Fussbodenheizung Domocâble

Plus en détail

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12 Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593 Natte de désolidarisation drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung Nattes TROBA RO, TROBA+8

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex Avis Technique 14/13-1860*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1860 Tubes multicouche en PERT/Al/PEHD Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

NATTE CHAUFFANTE BICONDUCTRICE BBC 65 watts / 85 watts MANUEL D INSTALLATION

NATTE CHAUFFANTE BICONDUCTRICE BBC 65 watts / 85 watts MANUEL D INSTALLATION NATTE CHAUFFANTE BICONDUCTRICE BBC 65 watts / 85 watts MANUEL D INSTALLATION DOMAINE D APPLICATION La natte chauffante BBC est un système global de chauffage électrique basse température par le sol conçu

Plus en détail

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-1996 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile Galleane 10

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKsol pro Panneau rigide mono densité non revêtu. Echelle de densité + le + produit : performance acoustique optimum, réservation réduite 20 mm. Idéal pour l isolation sous chape flottante de locaux

Plus en détail

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment.

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. REVETEMENTS DE SOL SCELLES POUR BATIMENT Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. 1. FOURNITURE

Plus en détail

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage Plancher chauffant électrique De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 14/13-1854*V1 Plancher chauffant hydraulique Hydraulic heating underfloor Hydraulische Fussbodenheizung Système mis en œuvre en structure Edition intégrant un modificatif Annule et remplace

Plus en détail

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans.

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans. Un modèle de sol AVIS n TECHNIQUE 1 2 / 0 4-1 3 9 2 Economique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement plans. Chape de Sol Économique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP WLFH Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Recommendations et matériel nécessaire

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123 Système de maintien en température des réseaux d'eau chaude sanitaire, de mise hors gel de canalisations et de déneigement Rubans

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail

Avis Technique 20/10-179. Kilma Form IT

Avis Technique 20/10-179. Kilma Form IT Avis Technique 20/10-179 Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling Noppen Platen aus Polystyrol für Fussbodenheizung

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/14-1230 Annule et remplace Le Document Technique d Application 13/10-1077*V1 Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid

Plus en détail

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus Avis Technique 9/15-1024 Annule et remplace l Avis Technique 9/09-888 Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de plâtre Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt

Plus en détail

Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant

Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant WarmFeet 119A Sir Wildfrid Laurier Saint-Basile-Le-Grand, Québec, J3N 1A1 Canada Tél: 1-450-482-1919 Sans Frais: 1-866-994-4664 Téléc: 1-450-482-1920

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/15-356 Annule et remplace le Document Technique d Application 20/12-266 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation

Plus en détail

Rubans chauffants ELSR

Rubans chauffants ELSR Avis Technique 14/12-1745 Annule et remplace l Avis Technique 14/07-1140 Système de maintien en température de réseaux d évacuation et de mise hors gel de tuyauterie et de déneigement Rubans chauffants

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression :

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression : DESCRIPTION t-mix CCF Chape à base de ciment, de sables sélectionnés, d ajouts et adjuvants spécifiques, selon DTU 26.2 (Chapes et dalles à base de liants hydrauliques), classée CT-C 20-F4 selon la norme

Plus en détail

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT SIKA VISCOCHAPE UNE SOLUTION SIMPLE ET PRÊTE À L EMPLOI Les modes constructifs évoluent au fil des innovations et des réglementations. Les habitudes de travail

Plus en détail

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée rocksol expert ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l isolation thermique et acoustique des chapes flottantes de planchers bas. performances THERMIQUE Épaisseur

Plus en détail

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux Notice d installation Guide à conserver par l utilisateur Domocâble Plancher rayonnant électrique Un monde plus chaleureux CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS Cet élément chauffant est conforme à

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dallages en béton additionné de fibres en polypropylène. Pavements, out of additionned polypropylen fibre concrete Avis Technique 3/08-579 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-532 Dallages en béton

Plus en détail

Avis Technique 13/15-1295

Avis Technique 13/15-1295 Avis Technique 13/15-1295 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1697 Plancher Rayonnant Electrique (PRE) Plancher chauffant électrique Electric Underfloor Heating Elektrische Fussbodenheizung Raychem

Plus en détail

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80 Avis Technique 5/08-2030 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1594 avec modificatifs *01 Mod *02 Mod Bandes de solin métallique pour protection en tête des relevés d'étanchéité Accessoires de toitures

Plus en détail

Octobre 1999. Statut. Analyse. Ce document a été approuvé par le Groupe spécialisé n 14 le 6 novembre 1998

Octobre 1999. Statut. Analyse. Ce document a été approuvé par le Groupe spécialisé n 14 le 6 novembre 1998 Octobre 1999 Groupe spécialisé n 14 - équipements de génie climatique, procédés solaires Planchers réversibles à eau basse température Cahier des Prescriptions Techniques sur la conception et la mise en

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 14/11-1702 Poêle Roomheater Raumheizer Poêle ou insert à granulés de bois (encore appelés pellets) Poêles à granulés BRASERO 2 relevant des normes

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

VIVRACOME Les exigences réglementaires

VIVRACOME Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires VIVRACOME et la réglementation thermique (NFP 52.307) La réglementation thermique actuelle des bâtiments neufs ou existants porte sur l amélioration de leur performance énergétique.

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol.

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol. ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. ROTEX Monopex : Confort thermique avec chauffage par le sol. Confort thermique avec chauffage par le sol. Une décision fondamentale Quel émetteur

Plus en détail

ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES PRECAUTIONS D'EMPLOI COMPOSITION

ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES PRECAUTIONS D'EMPLOI COMPOSITION Notice de Pose et d'utilisation Gamme ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES AVANT L'INSTALLATION ET L'UTILISATION NOUS VOUS REMERCIONS DE LIRE ATTENTIVEMENT CETTE NOTICE RESPECTER LES PRESCRIPTIONS SUIVANTES:

Plus en détail

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM SOMMAIRE 1 DESCRIPTION 3 2 DOMAINE D UTILISATION 3 3 SYSTEME DE POSE 3 4 DESCRIPTION

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des Eaux Water Treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80)

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80) CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80) DCE LOT N 14 - REVETEMENTS DE SOLS SOUPLES Cahier des Clauses Techniques Particulières Révision

Plus en détail

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE N290/R01(24.04.09) Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE Câble de rénovation biconducteur, posé sur treillis, avec bandes autocollantes. Pour support béton. Finition carrelée. 675, rue Louis Bréguet

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA Avis Technique 2/11-1480 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1277 Ouvrage en verre Glass structure Glasbauteile VEPMA Titulaire : Verre & Métal 88 avenue Jean Jaurès FR-94203 IVRY-SUR-SEINE Cedex

Plus en détail

Avis Technique 14/09-1458 Raccords métalliques à glissement Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ferroplast Titulaire : Braseli Tubos y Accesorios

Plus en détail

C. C. T. P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Lot n 2 ETANCHEITE HABITAT DAUPHINOIS

C. C. T. P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Lot n 2 ETANCHEITE HABITAT DAUPHINOIS HABITAT DAUPHINOIS 20, rue Balzac 26000 VALENCE Construction d un immeuble de 12 logements en accession et de 2 locaux commerciaux en rez-de-chaussée Résidence «Cœur de ville» Place Rambaud 26140 ANNEYRON

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP Sticky Mat Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Caractéristiques générales des éléments

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation.

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. 34 Mise en oeuvre MISE EN OEUVRE COSYMAT / COSYMAT Rénovation interlübke Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. Chape

Plus en détail

Avis Technique 20/14-308

Avis Technique 20/14-308 Avis Technique 20/14-308 Produit d isolation thermique de mur Thermal insulation product for wall Wärmedämmstoffe von Gebäudewänden Produit d isolation thermique par l intérieur de mur Métisse RT - Coton

Plus en détail

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus.

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus. CHAPITRE VI INSTALLATIONS AUX GAZ COMBUSTIBLES ET AUX HYDROCARBURES LIQUÉFIÉS Section V Aération et ventilation des locaux, évacuation de produits de la combustion Article GZ 20 Définitions 1. Appareil

Plus en détail

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm Le présent guide décrit l ensemble des règles à respecter et des tâches à accomplir pour installer Thermofilm.

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14 Avis Technique 5/11-2165 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1973 Système de fixation par clouage de tôles d acier nervurées support d étanchéité Système de fixation Fixing device Festlegungsystem

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement tms isolant le panneau isolant référence pour l'isolation des sols tms isolant confort, économie et performance confort économie

Plus en détail

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques konstruktive leidenschaft 01.2016 Vimark 2 5 DESCRIPTION COMPOSITION MÉLANGE ET POSE EN ŒUVRE CARNIVAL est une chape ciment minérale autolissant

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol T2Red vloerverwarmingskabel Trame chauffante autorégulante Un système de chauffage par le sol visant à créer une ambiance confortable (comprise entre 18 et 27 C). Les rubans de chauffage par le sol doivent

Plus en détail

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple.

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple. PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS ET MURS INTÉRIEURS PRIVATIFS ET COLLECTIFS SOLS EXTÉRIEURS ABRITÉS (LOGGIAS) USAGE Neuf et rénovation. Parois de locaux humides EB+ et EC. Sols de locaux U4, P3, E3 (sans siphon

Plus en détail

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane Isolant pour les murs 100% polyuréthane uthermwall DOMAINE D EMPLOI Applications UTHERM Wall est utilisable pour les bâtiments d habitation de 1 ère et 2 ème familles (constructions individuelles isolées

Plus en détail

Dynakit FICHE TECHNIQUE. Chauffage par sol rayonnant à très faible inertie

Dynakit FICHE TECHNIQUE. Chauffage par sol rayonnant à très faible inertie Dynakit FICHE TECHNIQUE Chauffage par sol rayonnant à très faible inertie Lire attentivement les instructions de cette fiche technique avant de commencer l'installation du DYNAKIT. DOMAINE D'APPLICATION

Plus en détail

La meilleure source de chaleur vient d en haut!

La meilleure source de chaleur vient d en haut! 1 DOCUMENTATION TECHNIQUE MONTAGE DE FILMS CHAUFFANTS POUR PLAFOND RAYONNANT PLÂTRE Edition juin 2013 La meilleure source de chaleur vient d en haut! efilm conseil: 06 62 38 05 41 SOS maison et bâtiment

Plus en détail

Lot n 20bis Carrelages.

Lot n 20bis Carrelages. Maîtrise d ouvrage : Communauté de Communes de SARTILLY Porte de la Baie BP12-66, Grande Rue. 50530 Sartilly. Opération : Réalisation d'un complexe équin à vocation économique et touristique à DRAGEY -

Plus en détail

Les points qualifiés du caractère M sont dits «majeurs». Les points qualifiés du caractère «m» sont dits «mineurs».

Les points qualifiés du caractère M sont dits «majeurs». Les points qualifiés du caractère «m» sont dits «mineurs». Les points qualifiés du caractère sont dits «majeurs». Les points qualifiés du caractère «m» sont dits «mineurs». Points de vérification sur dossier étude énergétique Données générales de l étude - perméabilité

Plus en détail

[303] POSE COLLÉE CREATION 30 / CREATION 55 / CREATION 70

[303] POSE COLLÉE CREATION 30 / CREATION 55 / CREATION 70 Avant de procéder à la mise en œuvre du revêtement, il convient de l examiner, et de déceler éventuellement tout problème d ordre visuel. En cas de défauts d aspect, nous vous demandons d en informer GERFLOR

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte.

Plus en détail

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE Règlementation Domaine : ELECTRIQUE DIRECTIVE 2007/30/CE «Lieux de travail» Parlement européen et du conseil du 20 juin 2007 (modifie la directive 89/391/CEE) (JO L 393 du 30.12.1989, p. 1) CONCERNANT

Plus en détail

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION POSE AU SOL EN NEUF TOUS LES LOCAUX CLASSÉS P4 AU PLUS ET NON SOUMIS À UNE CIRCULATION RÉGULIÈRE DE VÉHICULE À MOTEUR SOLUTIONS JUSQU À 60 X 60 CM ET AU-DELÀ JUSQU À 10 000 CM 2? QUESTIONS Quelles solutions

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Avis Technique 14/12-1731. Ecofloor Mat STE

Avis Technique 14/12-1731. Ecofloor Mat STE Avis Technique 14/12-1731 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1246 et son extension 14/08-1246*01 Sol Tempéré Electrique Sol Tempéré Electrique Electric moderate ground Elektro-Fussboden Temperierung

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Rubans chauffants Heating cables Heizbänder Avis Technique 14/13-1928 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1314 Mise hors gel de tuyauteries, gouttières, chéneaux, déneigement de toiture. Rubans chauffants

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAIS N SD 16 00 33

PROCES VERBAL D ESSAIS N SD 16 00 33 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES Laboratoire Dispositifs Actionnés de Sécurité Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82 Télécopie 33 (0)2

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau).

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau). CHAPE LEGERE ET ISOLANTE PREMELANGEE A RETRAIT ET SECHAGE CONTROLE POUR USAGE INTERIEUR. ADAPTEE AU COLLAGE DE REVÊTEMENTS Y COMPRIS CEUX SENSIBLES À L HUMIDITE. DESCRIPTIF PRODUIT Prémélangé «Latermix

Plus en détail