Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux"

Transcription

1 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT - FPI - GECINA - GROUPAMA IMMOBILIER H&D (SIRES) - ICADE - ICF HABITAT - IMMO DE FRANCE - LOISELET & DAIGREMONT - MAIF NEXITY - ORALIA - PACT - PLURIENCE - SELOGER.COM - SERGIC - SOGEPROM SQUARE HABITAT (CREDIT AGRICOLE) - GROUPE SNI - SNPI - UNIS - UNPI

2 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin février 2015 Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest, FRICS -2-

3 Sommaire 1. Observer et connaître les marchés locatifs privés 2. L activité du marché locatif privé 3. L évolution des loyers de marché 4. Les loyers de marché dans les régions 5. Les loyers de marché dans les villes 6. L effort d amélioration et d entretien 7. En conclusion -3-

4 1. Observer et connaître les marchés locatifs privés CLAMEUR communique, dans le cadre de son «Tableau de Bord» semestriel, sur villes, regroupements de communes et pays de plus de habitants. Et comme CLAMEUR observe aussi les territoires de moins de habitants, il couvre 95.9 % du marché locatif privé et 91.5 % de la population résidente en métropole. Ville Taille du marché locatif privé Coefficient de représentativité PARIS Plus de à 30 % MARSEILLE 20 à à 30 % LYON 20 à Plus de 50 % TOULOUSE Plus de à 40 % NICE 10 à à 40 % NANTES 15 à à 30 % STRASBOURG 10 à à 50 % MONTPELLIER 15 à à 35 % BORDEAUX 20 à à 50 % LILLE 10 à Plus de 50 % -4-

5 Paris, le 10 mars

6 Afin d élargir sa capacité d observation du marché, CLAMEUR étend son analyse et traite l ensemble des villes, regroupements de communes et pays de plus de habitants, Métropole et DOM confondus. Le «Recueil des loyers» classe ainsi territoires, en distinguant les loyers selon le type de logements (studio/1 pièce, 2 pièces, ) : dont villes (67.5 % des villes de plus de habitants) et EPCI (70.2 % des EPCI de plus de habitants), hors les doubles comptes. Par exemple, dans un département tel celui du Bas Rhin, CLAMEUR observe 67 villes et 33 EPCI. -6-

7 2. L activité du marché locatif privé Le marché locatif privé s est ressaisi durant l été 2014, bénéficiant d une demande plus pressante qu auparavant et d un changement sensible dans le discours et l attitude des pouvoirs publics. Depuis le début de l année 2015, la reprise se confirme. Taux de mobilité (en %) ,9 La mobilité résidentielle des locataires d'après CLAMEUR /février 2015/ 28,1 27,0 29,4 29,1 29,4 30,6 29,7 Moyenne , ,4 27,6 26,2 27,1 28,1 27,3 26,7 27,0 28,9 28,1 Normalement durant l hiver le marché se replie : depuis le début de 2015, la mobilité résidentielle ne fléchit pas, démentant le profil infra annuel de l activité que CLAMEUR observe depuis La mobilité s accroît même pour s établir maintenant à 28.9 % et retrouver un niveau comparable à celui qui se constatait habituellement en début d année avant la grande dépression des années

8 La mobilité résidentielle se redresse dans la plupart des régions. Elle se redresse, parfois de façon assez vive, dans 16 régions. Elle recule en revanche encore doucement (moins de 1 %) dans le Limousin, en Lorraine et en Poitou- Charente. Mais elle se dégrade toujours après plusieurs années d un recul parfois rapide en Ile de France et en Rhône-Alpes. Ces évolutions sont sans lien avec les niveaux des loyers : l activité se contracte dans le Limousin ou en Lorraine où les loyers sont parmi les moins élevés alors qu elle se redresse dans le Languedoc Roussillon ou en PACA où les loyers sont parmi les plus élevés. -8-

9 Dans la plupart des grandes villes, la mobilité se redresse. Par exemple à Marseille, alors que le marché se dégrade toujours sur Paris La mobilité résidentielle des locataires marseillais d'après CLAMEUR /février 2015/ La mobilité résidentielle des locataires parisiens d'après CLAMEUR /février 2015/ Taux de mobilité (en %) ,2 29,0 30,0 34,8 30,7 28,8 30,0 20,9 25,9 18,6 20,0 19,4 18,0 Moyenne ,1 18,8 16,7 16,5 23,6 18,1 Taux de mobilité (en %) ,8 22,5 21,1 Moyenne ,7 22,4 18,7 18,3 22,0 18,7 21,8 21,8 19,3 19,2 18,0 17,4 17,4 17,2 19,8 16, Sur Marseille, la mobilité se redresse à 18.1 % depuis le début Le marché se ressaisit et retrouve un niveau d activité comparable à celui des dix dernières années. Sur Paris, la mobilité diminue encore en La situation de ce marché est particulièrement tendue, compte tenu de la pression de la demande. La mise en œuvre de l encadrement des loyers ne devrait guère améliorer la situation. -9-

10 3. L évolution des loyers de marché Durant l automne 2014, le rythme de hausse des loyers a ralenti, suivant le profil saisonnier habituel. Et sur l ensemble de l année 2014, les loyers de marché ont cru de 1.0 %. Taux de variation des loyers (en %) La variation des loyers de marché d'après CLAMEUR /février 2015/ Moyenne Moyenne Prix à la consommation ,0 Moyenne ,7 1,6 1,4 Depuis le début de 2015, la reprise d activité du marché locatif privé se confirme. En revanche, les loyers de marché reculent : si cela n est pas surprenant durant les mois d hiver, le recul est rapide cette année, à un rythme comparable à celui qui s était observé en 2013 à la même époque (- 0.9 % depuis le début de l année, en glissement annuel). -10-

11 En ce début de 2015, la progression des loyers est la plus rapide pour les grands logements, comme cela est habituel durant les mois d hiver. Loyer mensuel de 718 (12.6 /m²) : 449 pour les studios et 1 pièce (16.8 /m² ) 562 pour les 2 pièces (12.6 /m² ) 697 pour les 3 pièces (10.7 /m²) 838 pour les 4 pièces (9.9 /m²) Variation des loyers en % 4,5 3,0 1,5 0,0-1,5 L'évolution des loyers de marché dans le secteur privé (Source : CLAMEUR /février 2015/) 2,7 1,7 1,8 0,9 0,9 0,4 0,5 0,5-0,4-0,3-0,1-0,5-0,2-0,9-0,9-1,2-1,1-1,5-2,0-2,0-1,8 3,8 1,4 3,7 3, pour les 5 pièces et plus (9.8 /m²) -3,0 Studios et 1 pièce (22,6 % du marché) 2 pièces (32,6 % du marché) 3 pièces (26,2 % du marché) 4 pièces (12,3 % du marché) 5 pièces et plus (6,3 % du marché) Janvier 2011 (- 0,8 %) Janvier 2012 (- 0,1 %) Janvier 2013 (- 0,8 %) Janvier 2014 (+ 0,2 %) Janvier 2015 (- 0,9 %) -11-

12 4. Les loyers de marché dans les régions Les loyers de marché baissent dans 14 régions. Dans 2 régions, les loyers stagnent ou progressent moins vite que l inflation : Bretagne et Bourgogne. Ils augmentent plus vite que l inflation dans 4 régions (de 1 à 2 %) : Alsace, Auvergne, Centre et Poitou Charentes. La hausse est la plus rapide en Champagne- Ardenne. -12-

13 5. Les loyers de marché dans les villes Sur un marché locatif privé dont l activité se ressaisit, les loyers de marché reculent toujours dans 53.6 % des villes de plus de habitants. C est la situation la plus dégradée que CLAMEUR a eu à observer depuis L'évolution des loyers de marché dans le secteur privé (Source : CLAMEUR /février 2015/) Proportion des villes concernées ,8 46,2 56,2 53,6 53,8 49,7 50,3 46,0 45,0 39,2 54,0 55,0 60,8 46,4 Janvier 2009 (+ 0,2 %) Janvier 2010 (+ 0,6 %) Janvier 2011 (- 0,8 %) Janvier 2012 (- 0,1 %) Janvier 2013 (- 0,8 %) 20 Janvier 2014 (+ 0,2 %) Janvier 2015 (- 0,9 %) 0 Loyers à la baisse Loyers à la hausse -13-

14 Les loyers baissent dans 80.0 % des villes (de plus de habitants). Ils progressent moins que l inflation dans 10.0 % des villes. Ils augmentent au-delà de l inflation dans 2 villes (10.0 % des villes). Ville Loyer 2015 (en /m²) Variation 2015 (en %) Variation 2014 (en %) Variation 2013 (en %) Variation entre 2011 et 2015 (en %) Ville Loyer 2015 (en /m²) Variation 2015 (en %) Variation 2014 (en %) Variation 2013 (en %) Variation entre 2011 et 2015 (en %) LE MANS 9,1 1,7 2,0-0,3 0,4 NIMES 10,2-0,6-0,4 1,5 0,1 REIMS 12,6 0,6 1,2 3,3 1,5 DIJON 11,3-0,7-0,1 1,4 0,6 SAINT ETIENNE 7,6 0,2-3,8 2,2 0,0 NANTES 12,3-0,8 1,9 0,9 1,0 MARSEILLE 12,5 0,0 0,6-0,6 0,4 LILLE 13,6-1,1 2,1-2,3 0,1 MONTPELLIER 14,0-0,1 0,9 0,2 0,8 BORDEAUX 12,7-1,3 2,0 0,1 0,9 TOULON 10,8-0,1-1,1 0,6 1,0 ANGERS 10,2-1,7 1,0-1,6-0,7 GRENOBLE 12,0-0,1-0,4 1,0 0,4 RENNES 12,0-2,2 1,8-0,6 0,0 TOULOUSE 12,0-0,2 0,3 0,9 0,9 LE HAVRE 11,1-3,3 1,5-1,7-1,1 STRASBOURG 12,7-0,4 1,3 0,8 1,0 NICE 14,6-3,4 2,5 2,0 1,2 LYON 13,0-0,5 2,1 1,8 1,4 PARIS 24,4-3,5 2,8 1,6 1,4 Hausse moyenne des prix à la consommation : + 1,1 % ( ) -14-

15 -15-

16 6. L effort d amélioration et d entretien Le marché commence à se ressaisir. Mais la hausse des loyers est restée modérée en Aussi l effort d amélioration et d entretien des logements ne se relève pas : 16.5 % des logements reloués ont bénéficié de gros travaux d amélioration et d entretien avant leur remise en location en Et en ce début d année (période peu propice à la réalisation des travaux), la situation de dégrade encore. 36 L'effort d'amélioration et d'entretien d'après CLAMEUR /février 2015/ 33,0 32,0 32,5 30 Part avec travaux (en %) ,3 17,8 23,5 24,7 22,7 23,2 23,3 19,7 18,5 20,5 22,7 25,6 Moyenne ,7 16,5 23, ,0-16-

17 En outre, depuis 2009, le recul de l activité s'est accompagné d un allongement des délais de remise en location ( %). La montée de la vacance représente 1.7 semaine de recettes perdues. Le niveau actuel de la vacance, près de 8 semaines en moyenne, équivaut chaque année à une perte de 4.3 % des loyers perçus. Alors que le maintien d un effort d amélioration à haut niveau s imposerait, les propriétaires bailleurs abandonnent leurs projets d amélioration et d entretien de leur patrimoine, dans un environnement dégradé et incertain. Vacance locative (base 100 en 1998) La vacance locative d'après CLAMEUR /février 2015/ 128,7 127,3 112,5 110,6 112,2 107,4 105,7 108,5 103,1 102,3 100,4 100,

18 Depuis 2008, la montée de la vacance est rapide, partout en région : sur les marchés actifs, ou sur les marchés très déprimés (Bourgogne, Franche Comté et Limousin). -18-

19 7. En conclusion Le dispositif d encadrement des loyers prévu par la loi ALUR distingue les logements dont les loyers sont au dessus du loyer de référence majoré et ceux dont les loyers sont sous le loyer de référence minoré. Sur Paris, aux conditions de l année 2014, les seuils sont les suivants : En /m² 32,9 Les seuils de déclenchement des dispositions de la loi ALUR à Paris (Source : CLAMEUR /février 2015/) 30 28,4 26,5 25,8 26,4 28, ,2 16,6 15,5 15,1 15,4 16, Studios / 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus Ensemble du marché Loyer médian de référence minoré Loyer médian de référence majoré -19-

20 Le «rabotage» potentiel des loyers concerne 20.4 % du marché parisien. La baisse moyenne étant alors de 22.5 %, en moyenne. Elle bénéficiera pleinement aux ménages aisés. 30 En % 29,6 L'impact potentiel de l'encadrement des loyers de marché à Paris (Source : CLAMEUR /février 2015/) 24,2 18,8 22,5 22, ,5 17,5 17,2 18,5 18,0 20,2 20,4 10 3,7 3,0 3,3 7,2 4,5 4,6 0 Studios / 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus Ensemble du marché Part du marché concernée par l'encadrement Baisse moyenne des loyers concernés Baisse potentielle du loyer moyen -20-

21 Mais pour les 11.8 % des logements aux loyers les plus bas, les loyers pourraient être relevés. La hausse étant de 15 à 20 %, suivant les arrondissements et les types. Elle touchera les ménages modestes. En % La part des loyers de marché sous la médiané minorée à Paris (Source : CLAMEUR /février 2015/) 15 13,5 13,2 10,7 10,4 11,6 11, Studios / 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus Ensemble du marché Part du marché concernée par un relèvement éventuel des loyers -21-

22 Mais est-ce que le dispositif d encadrement qui ambitionne de segmenter l espace parisien à un niveau plus fin que celui de l arrondissement pourra facilement être mis en œuvre? Surtout si comme cela paraît envisagé, quatre périodes de construction sont distinguées. Il n est pas certain que, dans ces conditions, les contraintes de représentativité statistique imposées puissent être facilement respectées. La détermination des zones sur lesquelles l encadrement pourra être opérationnel (Source : CLAMEUR /février 2015/) Zones couvertes Studios / 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus 1er arrondissement 2ème arrondissement 3ème arrondissement 4ème arrondissement 5ème arrondissement 6ème arrondissement 7ème arrondissement 8ème arrondissement 9ème arrondissement 10ème arrondissement 11ème arrondissement 12ème arrondissement 13ème arrondissement 14ème arrondissement 15ème arrondissement 16ème arrondissement 17ème arrondissement 18ème arrondissement 19ème arrondissement 20ème arrondissement zones d encadrement possibles : 4 périodes de construction, minimum de 50 références, couverture du marché à 50 % zones d encadrement probablement exclues et exclues : sans distinction selon la période de construction, minimum de 50 références, couverture du marché à 25 % zones d encadrement exclues : sans distinction selon la période de construction, minimum de 50 références, couverture du marché à 25 % -22-

23 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT - FPI - GECINA - GROUPAMA IMMOBILIER H&D (SIRES) - ICADE - ICF HABITAT - IMMO DE FRANCE - LOISELET & DAIGREMONT - MAIF NEXITY - ORALIA - PACT - PLURIENCE - SELOGER.COM - SERGIC - SOGEPROM SQUARE HABITAT (CREDIT AGRICOLE) - GROUPE SNI - SNPI - UNIS - UNPI

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Durant les mois d été, le marché locatif privé

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin février 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin février 2016 ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 2014

Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 2014 Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 214 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS CLAMEUR analyse chaque année

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015)

Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015) Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015) par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest Les loyers du secteur privé

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - ATARAXIA - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB - FONCIA - FONCIÈRE LOGEMENT - FPI - GECINA GROUPAMA IMMOBILIER - H&D

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - ATARAXIA - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - DAUCHEZ FFB - FONCIA - FONCIÈRE LOGEMENT - FPI - GECINA - GROUPAMA IMMOBILIER - H&D (SIRES) - ICADE ICF HABITAT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux Anah - Apagl - Ataraxia (Crédit Mutuel) - Bouygues Immobilier - CENTURY 21 - DHUP - FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPC

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Le marché locatif privé sur Bourg en Bresse et dans le département de l Ain (Situation et perspectives pour 2015)

Le marché locatif privé sur Bourg en Bresse et dans le département de l Ain (Situation et perspectives pour 2015) Le marché locatif privé sur Bourg en Bresse et dans le département de l Ain (Situation et perspectives pour 2015) par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest Les loyers du secteur

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux Apagl - Ataraxia (Crédit Mutuel) - Bouygues Immobilier - CENTURY 21 - DAUCHEZ - FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPI - Gécina - Groupama Immobilier - H&D(SIRES) - ICADE - ICF Habitat - MAIF - Nexity

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS La reprise d activité du marché locatif privé

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Déjà l année avait enregistré une progression rapide

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS La reprise d activité du marché locatif privé se confirme.

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce

Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce 36 3 LE MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ EN 2013 : DES HÉSITATIONS À LA RÉCESSION par Michel Mouillart, professeur d économie à l université Paris-Ouest, FRICS. 3.1 / INTRODUCTION Depuis l été 2011, le marché locatif

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Bilan 2012 et perspectives 2013

Bilan 2012 et perspectives 2013 Apagl - Ataraxia (Crédit Mutuel) - Bouygues Immobilier - CENTURY 21 - DAUCHEZ - FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPI - Gécina - Groupama Immobilier - H&D(SIRES) - ICADE - ICF Habitat -MAIF-Nexity-Fédération

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2014 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2014 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Après une année 2013 qui a confirmé l entrée en

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2014 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2014 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Après une année 2013 qui avait confirmé l entrée

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2017

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2017 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Après plusieurs années d une dépression renforcée par

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 27 février 2014 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 1 1 Période d observation : année 2013 Ouverture des travaux Christian Bénasse Président de la Chambre

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2016 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS La reprise d activité du marché locatif privé se

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

L Observatoire National des Charges de Copropriété

L Observatoire National des Charges de Copropriété 1 L Observatoire National des Charges de Copropriété L enquête sur les charges de copropriété en 2009 (Mise à jour et actualisation) Michel Mouillart Professeur d Economie à l Université Paris Ouest Novembre

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2017

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2017 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2017 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS L année 2015 avait enregistré une progression

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin novembre 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi depuis

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2014 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2014 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Durant les mois d été, le marché locatif privé

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

Sommaire! Que s est-il passé en 2012?! Que s est-il passé sur le marché locatif en 2012?! 05. 1.!Evolution des loyers par typologie! !depuis 12 mois!

Sommaire! Que s est-il passé en 2012?! Que s est-il passé sur le marché locatif en 2012?! 05. 1.!Evolution des loyers par typologie! !depuis 12 mois! Janvier 2013 Sommaire! Que s est-il passé en 2012?! Que s est-il passé sur le marché locatif en 2012?! 05 1.!Evolution des loyers par typologie!!depuis 12 mois! 07 2.!Evolution des loyers sur 10 ans!

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1 1 INTERVENANTS Source : FNAIM (Janvier 2016) Jean CHAVOT, Président de la chambre FNAIM du Rhône Anne DE PLANCHARD, Vice-Présidente déléguée à la Transaction 2 A VOLUME DE VENTES DANS L EXISTANT 3 VOLUME

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

information culturelles et

information culturelles et note d information Enseignement & Recherche Un étudiant sur quinze, en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer, suit une formation artistique, culturelle ou de, soit 155 000 étudiants

Plus en détail

Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique

Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique D u fait de sa géographie, les zones habitables en région Provence-Alpes-Côte d Azur sont soumises à de fortes contraintes. Le prix

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC

2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC 2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC «L envie d immobilier» ne faiblit pas Extrait de la conférence de presse du 12 février 2008 1 Les ambitions du Baromètre Immobilier ORPI-CREDOC Instaurer un

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord 27 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Le tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Jeudi 29 janvier 201-1 Les faits marquants

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Avril 2015 Point de conjoncture logement LE LOGEMENT ÉCHAPPE DE PEU À L ASPHYXIE C est sans regret, que l on a quitté l année immobilière

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Le grenelle de l environnement. Présentation et conséquences

Le grenelle de l environnement. Présentation et conséquences Le grenelle de l environnement Présentation et conséquences Introduction - Le Grenelle de l Environnement regroupe des mesures précises et des dispositions générales qui doivent entrainer sur le court

Plus en détail

22 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com

22 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com 22 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com CONFÉRENCE DE PRESSE I TAUX TOUJOURS PLUS BAS : jusqu à quand? II RENEGOCIATION DE CREDITS : c est plus que jamais le moment III ASSURANCE EMPRUNTEUR : bilan

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Tableau de bord interrégional de la construction

Tableau de bord interrégional de la construction Tableau de bord interrégional de la construction Cette étude a été réalisée pour le bureau de l'analyse des secteurs professionnels du MEEDDM par le réseau des Cellules Economiques Régionales de la Construction.

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

2014 : un ralentissement confirmé de la production de surfaces commerciales

2014 : un ralentissement confirmé de la production de surfaces commerciales FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ information presse - 15 janvier 2015 2014 : un ralentissement confirmé de la production de surfaces commerciales La production de

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 N 62 Janvier 2016 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE L encadrement des loyers

DOSSIER DE PRESSE L encadrement des loyers DOSSIER DE PRESSE L encadrement des loyers Paris, le 18 juillet 2012 www.territoires.gouv.fr Sommaire 1/ Les grands principes du dispositif Une disposition d urgence qui s inscrit dans une réforme en profondeur

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail