Sommaire. William Eckhardt. I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés. III Les Produits Accessibles aux Particuliers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. William Eckhardt. I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés. III Les Produits Accessibles aux Particuliers"

Transcription

1 Sommaire

2 Sommaire I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés III Les Produits Accessibles aux Particuliers IV Le Passage d Ordres V Le Money Management VI Les Biais Psychologiques VII Les Modes de Représentation Graphique VIII La Tendance IX Le Chartisme X Les Indicateurs Techniques XI Les Derniers Conseils «Toute personne dotée d une intelligence moyenne peut apprendre à trader. Ce n est pas une science de pointe. Cependant, il est bien plus simple d apprendre ce que vous devriez faire en trading que de le mettre en pratique.» William Eckhardt

3 Le trading vous intéresse, mais vous n avez jamais osé tenter l expérience? Que vous souhaitiez vous lancer dans le trading sur un compte réel ou qu il s agisse tout simplement de curiosité, New Trading vous accompagne pas à pas dans chacune des étapes de votre parcours d apprentissage. I Qu est-ce que le trading? Avant de commencer cette formation, il est important de préciser ce que nous entendons par «formation au trading». En effet, l activité de trading telle qu elle peut être pratiquée par les particuliers est très différente des activités de trading exercées par les professionnels au sein des établissements financiers. Les outils utilisés ne sont pas les mêmes, les compétences requises non plus. De façon simple, le trading tel qu il vous sera présenté dans cette formation consiste à tirer profits des mouvements de prix d un marché en achetant ou vendant un actif (actions, devises, matières premières ). A) Les idées reçues Avant d aller plus loin, commençons par écarter trois idées reçues sur le trading. # Pour trader il faut être bon en maths Faux! Il est intéressant d avoir quelques connaissances rudimentaires, mais inutile d être un crack des mathématiques pour réussir. Il ne s agira pas pour vous de programmer de nouveaux outils ou indicateurs de trading, d autres ont déjà fait le travail avant vous. Il vous suffira de les comprendre et de savoir les interpréter. # Pour trader il faut disposer d une grosse somme d argent Faux! Il est désormais possible de trader avec quelques dizaines d euros. Il est cependant impératif de ne consacrer au trading que l argent que l on peut se permettre de perdre (un compte de trading n est pas un Livret A). Trader est une activité lucrative et facile Faux! Le trading n est pas une activité facile, et il ne suffit pas d ouvrir un compte pour s enrichir. Certains traders particuliers gagnent des sommes conséquentes, mais cela requiert certaines connaissances et le respect de règles précises. 3

4 En résumé : Les préjugés liés au trading sont nombreux, mais si vous prenez le temps de découvrir et de pratiquer cette activité, vous découvrirez ce qu elle est en réalité. L exercice du trading en tant que particulier vous permettra notamment de développer votre sens de la stratégie pour intervenir sur les marchés, mais aussi votre connaissance de vous-même lorsque vous aurez à affronter vos biais psychologiques et émotionnels lors de vos trades! B) Le champ lexical du Trading Comme tous les univers, le trading possède son propre vocable, vous découvrirez ci-dessous les termes les plus employés. Long : position acheteuse ou personne misant sur la hausse. Short : position vendeuse ou personne misant sur la baisse. Un Broker/courtier : Intermédiaire financier offrant l accès au marché. Un ordre : Demande d achat ou de vente faite par le trader auprès du broker. Les termes anglo-saxons Bulls (taureaux) et Bears (ours) désignent respectivement les acheteurs et vendeurs. En effet, il s agit d une représentation imagée de l affrontement entre acheteurs et vendeurs sur le marché. Le taureau attaquant de bas en haut lorsqu il charge fait monter le marché, l ours attaquant de haut en bas avec sa patte fait quant à lui baisser le marché! II Présentation des marchés * * * Comme nous l avons vu dans la partie précédente, le travail d un trader particulier consiste à tirer profits des mouvements de prix d un marché en achetant ou vendant un actif. Ainsi, afin de bien évoluer sur les différents marchés, il est important de comprendre lesdits marchés et leurs règles de fonctionnement. Vous découvrirez dans cette partie une présentation des marchés financiers et des produits susceptibles d être utilisés par un trader particulier. 4

5 A) Le marché des actions Une action est un titre de propriété correspondant à une fraction du capital de l entreprise. Ces actions sont regroupées en indices nationaux ou sectoriels (industrie, services bancaires ) dont la valeur dépend directement de la valeur des actions les composants. Exemple : Le CAC40 regroupe 40 des plus grandes entreprises françaises (Total, BNP Paribas, Sanofi ). Liste non-exhaustive des principaux indices : B) Le marché des obligations Une obligation est un droit (une créance) sur la dette d une entreprise ou d un Etat. Que ce soit pour investir ou financer leurs frais d activité, les entreprises comme les Etats ont le plus souvent recours à l endettement. Les prêteurs apportent ainsi leurs capitaux et demandent en contrepartie le versement d intérêts. Important : Plus le risque de défaut d un emprunteur est élevé, plus son taux d emprunt est élevé. En effet, le prêteur souhaitera un meilleur rendement pour compenser l augmentation du risque de non remboursement. C) Le marché des matières premières Le blé, le cacao, l or, le cuivre, le palladium et biens d autres matières premières ont également leurs marchés. Le prix coté pour ces différentes matières premières est celui d un lot standardisé en fonction de critères précis (quantité, qualité ). Le prix d un lot dépend de nombreux facteurs : conditions économiques, météo, demande mondiale, considérations techniques 5

6 D) Le marché des devises Le Foreign Exchange (FOREX) correspond au marché des devises, aussi appelé marché des changes. Si vous souhaitez voyager en dehors de la Zone Euro, vous devrez forcément vous pencher sur le marché des changes afin de convertir vos euros. Lorsqu une entreprise souhaite investir dans une devise étrangère, elle passe également par le marché des changes, et ce sont chaque jour des milliards d échanges qui déterminent ainsi la valeur du taux de change. Le FOREX s organise en parités de change, une monnaie étant exprimée par rapport à une autre. La parité de l euro contre l US dollar, notée EUR/USD, correspond ainsi à la valeur d un euro exprimée en dollar. Exemple : Si la parité EUR/USD cote à 1,3500, cela signifie que vous pourrez échanger 1 contre 1,35$. E) Les acteurs du marché ü ü ü Les assureurs mettent en place des stratégie de couverture afin de diminuer l exposition d une position. Les spéculateurs augmentent l exposition d une position dans l anticipation d un gain financier. Les arbitragistes cherchent à tirer profit des différences de valorisation entre marchés et actifs. * * * 6

7 III - Les produits accessibles aux traders particuliers Vous en savez désormais un peu plus sur ce qu est le trading et sur les marchés financiers. Mais concrètement, comment cela se passe-t-il pour intervenir sur les marchés? A) Trader grâce aux CFD Les CFD (Contracts For Difference) sont des instruments financiers dérivés simples répliquant les variations de sous-jacents (un indice, une paire de devises, une action ). Exemple : Le CFD CAC40 réplique les variations exactes de l indice français du même nom. Si le CAC40 cote à 4170,5 points, votre intermédiaire financier (le broker) vous proposera d acheter le CFD à 4171,0 et de vendre à 4170,0. L écart entre le prix d achat et le prix de vente est appelé spread. Dans l exemple ci-contre, le spread est de 1 point, ce qui signifie que pour une position de 4170, 1 sera reversé au broker. VENDRE ACHETER Grâce aux CFD, vous pourrez miser sur une hausse du marché en achetant puis vendant le CFD. Si vous souhaitez miser sur une baisse, il vous suffira de faire l inverse, c est-à-dire de vendre puis d acheter. A l achat : Si le prix de l actif (d une action par exemple) progresse, vous réaliserez un gain (une plus-value) en revendant plus cher. Si à l inverse, le marché a baissé pendant que vous étiez en position, vous réaliserez une perte en revendant plus bas que votre prix d achat. A la vente : Si le prix de l actif progresse, vous réalisez une perte (une moins-value) en rachetant plus cher ce que vous aviez commencé par vendre. Si à l inverse, le marché a baissé pendant que vous étiez en position, vous réaliserez un gain en rachetant plus bas que votre prix de vente. 7

8 L effet de levier est une des caractéristiques principale des CFD. Il s agit d une capacité d investissement supplémentaire mise à disposition par votre intermédiaire financier. Exemple : Admettons que vous ayez 500 sur votre compte, sans effet de levier, votre position maximale serait de 500. Grâce à l effet de levier, vous allez pouvoir investir une somme supérieure pour chacun de vos trades. Ainsi, si votre broker vous donne accès à un effet de levier de 5, votre position maximale pourra atteindre 2500 (5 x 500 ). Utiliser l effet de levier peut s avérer fortement utile sur les marchés dont les variations quotidiennes sont faibles comme le marché des devises. Important : L effet de levier augmente également votre risque. Avec un effet de levier de 5, lorsque le CFD varie de X% votre position variera quant à elle de 5X%. Les CFD convainquent chaque jour de nouveaux particuliers intéressés par leur simplicité d utilisation et la faiblesse des commissions. L accès au marché 24h/24 et la possibilité de miser la hausse comme la baisse d un actif tout en immobilisant peu de capital grâce à l effet de levier rendent ces produits très attractifs. La plateforme ETX Trader vous permettra d accéder en toute sécurité à un grand nombre d actifs grâce aux CFD. Découvrir ETX AVERTISSEMENT : Les produits à effet de levier proposés sur cefe page ne conviennent pas à tout le monde. Ne spéculez pas avec de l argent que vous ne pouvez pas vous permefre de perdre et demandez des conseils si vous ne comprenez pas les risques. * * * 8

9 IV Le passage d ordres Mécanismes de cotation et passages d ordres sont au programme de cette partie. Nous y verrons comment bien maîtriser les différents outils à votre disposition afin de réaliser de bonnes performances de trading. A) Le carnet d ordres La cotation d un actif correspond au prix auquel s est effectuée la dernière transaction sur le marché. Pour qu il y ait transaction entre acheteurs et vendeurs, il faut que ces derniers soient en accord sur le prix. Le carnet d ordres joue donc le rôle d interface entre l offre et la demande. Dans l exemple ci-dessous, les intervenants souhaitant acheter l actif se positionnent à différents niveaux de prix dans la colonne BID. Le plus intéressant pour les vendeurs étant l offre d achat à 31,00, cet ordre est placé en tête du carnet. Les intervenants souhaitant vendre l actif se positionnent quant à eux à différents niveaux de prix dans la colonne ASK. Le plus intéressant pour les acheteurs étant l offre de vente à 31,10, cet ordre est placé en tête du carnet. Dans l exemple choisi, si vous souhaitez acheter immédiatement, vous irez voir le vendeur le mieux positionné à 31,30. Si vous êtes moins pressé, vous placerez un ordre pour rejoindre les acheteurs de la colonne BID. Lorsque BID = ASK, une transaction a lieu et la cotation est actualisée. Le spread correspond à la différence entre le meilleur BID et le meilleur ASK. L importance du spread reflète le plus souvent la liquidité du marché. Dans un marché liquide, le spread sera faible en raison du grand nombre d ordres placés par les acheteurs et les vendeurs. 9

10 L ordre Stop-Loss (SL) permet à l intervenant de clôturer sa position de façon automatique lorsque les cours évoluent en sa défaveur. Il s agit en réalité d un ordre à seuil de déclenchement de sens inverse et de quantité égale à la position ouverte. Exemple : B) Placer un ordre Stop-Loss Dans l illustration ci-dessus, le trader souhaite acheter 0.50 lot EUR/USD à 1,2500. Il positionne donc un ordre stop à 20 pips de son point d entrée, soit à 1,2480. Sa perte maximale sera donc de 20 x 0,50 = 10 Important : Positionnez toujours un ordre stop lors de votre entrée en position afin de connaître votre perte maximale si les choses tournent mal! 10

11 L ordre Take-Profit (TP) permet à l intervenant de clôturer sa position de façon automatique lorsque les cours évoluent en sa faveur. Il s agit en réalité d un ordre limite de sens inverse et de quantité égale à la position ouverte. Exemple : C) Placer un ordre Take-Profit Pour reprendre l exemple précédent, le Take-Profit (Limit) est ici positionné à 40 pips, soit à 1,2540. Si le marché atteint ce niveau sans toucher le Stop-Loss, le trader gagnera 40 x 0,50 = 20 A savoir : Il est intéressant de positionner un TP lors de tendances peu marquées. Il est en revanche conseillé de laisser courir ses profits dans les marchés à tendances fortes. * * * 11

12 V Le Money Management Technique, tactique et gestion du risque constituent les trois leviers de la réussite d un trader. Les stratégies de gestion du risque appelées Money Management restent cependant les plus importantes afin de réussir de façon durable sur les marchés. Etablir une perte maximale, sélectionner les meilleures opportunités, ou encore définir la taille de ses positions en fonction de l état du marché ne se fait pas de façon aléatoire, cela demande l utilisation d outils présentés dans cette formation. A) Protéger son capital et laisser courir ses gains Les stratégies de gestion du risque visent dans un premier temps à minimiser le montant des pertes en fermant les positions de façon rapide et automatique lorsque ces dernières évoluent dans le mauvais sens. Comme évoqué précédemment, il est donc primordial de positionner un ordre stop lors de chaque prise de position et d évaluer avec précision la perte possible en cas d échec du trade. Même les meilleurs traders se trompent! Et ils se trompent plus souvent que l on ne pourrait le penser. Mais lorsqu ils gagnent, leur gain moyen dépasse de façon conséquente leur perte moyenne. Ne coupez pas vos gains trop vite, et n oubliez pas que le travail du trader consiste à tirer profit des tendances du marché aussi longtemps que possible. B) Les facteurs de réussite # La probabilité de succès d un trade Cette statistique dépend de chaque trader et, contrairement à ce que l on pourrait penser, il est possible de perdre de l argent avec un taux de réussite de 99%. Exemple : Si un trader réalise 99 trades gagnants de 10 et 1 trade perdant de 2000 (parce qu il aurait par exemple refusé de couper une position perdante ), sa performance totale serait donc de 99 x 10 1 x 2000 soit une perte de # Le Ratio Gain / Perte Comme nous l avons vu, la probabilité de succès ne suffit pas à assurer la réussite d un trader. Pour bien apprécier la performance d un trader, il faut en réalité combiner ce premier indicateur à un second afin d obtenir le ratio Gain moyen / Perte moyenne. 12

13 # L Espérance Mathématique E(X) L espérance mathématique d un système correspond au résultat moyen attendu. ü Si E(X) > 0 : le système est en votre faveur ü Si E(X) < 0 : le système est en votre défaveur E(X) = gain moyen x P(g) + perte moyenne x P(p) Où P(g) et P(p) correspondent respectivement aux probabilités de gain et de perte. Exemple : Si un trader a une probabilité de succès de 0,40 (40%), alors sa probabilité de perte est de 1 0,40 soit 0,60 (60%). Lorsque ce trader gagne, son gain moyen est de 100, lorsqu il perd, sa perte moyenne est de 10. Son espérance mathématique sera donc égale à : 0,40 x ,60 x (-10) = 36 L espérance de gain de ce trader est positive, son résultat moyen sera un trade gagnant de 36, il doit donc continuer à trader! C) Sélectionner ses trades Outre l intérêt de trader dans le sens de la tendance pour laisser courir ses profits, la bonne sélection des opportunités de trading ne doit pas être négligée. Le trader devra ainsi sélectionner ses prises de position, et ne miser que sur les opportunités offrant la meilleure probabilité de réussite et le meilleur ratio Gain/Perte. La possibilité de positionner un ordre stop proche est appréciée de la plupart des traders et devra être recherchée. Il ne faut toutefois pas tomber dans l excès inverse en souhaitant positionner son stop trop proche pour ne pas être stoppé par le «bruit du marché» (volatilité de court terme engendrant des mouvements peu prédictibles). * * * 13

14 VI Les biais psychologiques Longtemps placée sur un piédestal, la théorie de l efficience des marchés financiers est aujourd hui fortement remise en cause par nombre de chercheurs et analystes. Aux approches fondamentale et technique, s ajoute désormais l approche comportementale visant à étudier les réactions et prises de décision des individus face aux fluctuations de marché. A) L efficience des marchés Théorie dominante à la fin du XX siècle, la théorie de l efficience des marchés reposait sur deux principes : ü ü L absence de possibilité d arbitrage, deux actifs identiques devant avoir le même prix dans des conditions de marché semblables, et la valeur d un actif ne pouvant s éloigner durablement de sa valeur intrinsèque. La rationalité des prises de décisions des investisseurs. L impossibilité d expliquer certaines fluctuations de cours par la seule analyse fondamentale constitue l argument principal des comportementalistes face à la théorie classique. B) La théorie comportementale Pour les comportementalistes, tout mouvement de cours ne pouvant s expliquer d un point de vue fondamental peut être expliqué par l étude des biais cognitifs et émotionnels des individus. La théorie comportementale s appuie donc sur le principe suivant : ü Les individus n agissent pas de façon pleinement rationnelle. Leurs réactions et prises de décisions face au marché sont influencées par les émotions, leurs croyances et leurs biais cognitifs. 14

15 C) Les différents biais cognitifs et émotionnels # Le biais d ancrage Les investisseurs ont tendance à fonder leurs prises de décisions sur des niveaux de prix peu significatifs bien que ces derniers ne soient pas déterminés de façon fondamentale et rationnelle : dernière cotation, plus haut ou plus bas historique, chiffre rond L efficacité de ces niveaux relève en réalité de la paresse intellectuelle des individus qui attribuent donc une importance démesurée à ces niveaux de prix. # Une perception différente en fonction du contexte Sur cette illustration, le cercle central de droite semble plus petit que celui de gauche, mais il s agit seulement d une illusion d optique causée par la présence des cercles périphériques. # Le biais de conservatisme Les investisseurs ont tendance à accorder une importance démesurée aux informations venant confirmer leur décision initiale, et négligent les informations contradictoires. # La théorie des perspectives Sa:sfac:on L insatisfaction engendrée par une perte de X sera plus importante pour un individu que la satisfaction engendrée par un gain de X. Pertes Gains Désagrément 15

16 A espérances mathématiques égales, un individu préfèrera une perte potentielle à une perte certaine. Lorsqu il s agit d un gain, le raisonnement s inverse de façon curieuse, et un individu aura alors tendance à préférer un gain certain à un gain potentiel. # Optimisme et confiance en soi : Is Greed Good? 90% des automobilistes estiment conduire mieux que la moyenne. Lorsqu il s agit de trading, le constat est le même. Nombre de traders ont tendance à se surestimer, et cet excès de confiance les amène trop souvent à négliger la notion de risque. Lorsqu une personne réussit dans un domaine, elle attribut généralement le succès à ses propres qualités. En revanche, lorsqu elle échoue, elle aura tendance à rechercher des causes externes et incriminera le système ou le manque de chance. Il en va de même en trading. Les personnes ayant réussi négligent souvent la part de chance dans leur réussite, alors que les personnes ayant échoué ne se remettent que rarement en cause sur le plan personnel. # Sentiments d invulnérabilité et paralysie Les performances enregistrées par un individu dans un passé proche ont tendance à influencer son comportement sur les marchés. Suite à une série de gains, le trader se sentira invincible face au marché et augmentera sa prise de risque. Inversement, suite à une série de perte, le trader sera en état de choc et en retrait du marché. Se connaître et connaître ses propres biais psychologiques constitue une étape importante dans l acquisition d une bonne méthode de trading. Afin d obtenir de bons résultats sur les marchés, il est conseillé d établir un plan de trading détaillé et construit autour d une bonne stratégie de Money Management. Décriée à ses débuts, la finance comportementale est aujourd hui étudiée et employée par la plupart des grands établissements financiers à l aide notamment de robots lexicaux, capable de détecter en très peu de temps un changement d état psychologique du marché. * * * 16

17 VII Les modes de représentation graphique Nous l avons vu, les biais psychologiques sont nombreux, et il est souvent difficile pour le trader d adopter une approche objective. L analyse technique répond en grande partie au besoin d objectivité du trader. Mais avant d aborder l analyse technique et graphique, étudions d abord les différents modes de représentation graphiques. Si les premiers traders étudiaient le carnet d ordres et l historique des transactions afin de prendre position, la plupart des traders préfèrent aujourd hui représenter les variations de cotation à l aide de graphiques. A) Le linechart Le mode de représentation le plus connu est sans aucun doute le linechart ; représentation classique du prix en fonction du temps. L analyste graphique détermine l échelle de temps qu il souhaite étudier : une heure, un jour, une semaine Prix Temps B) Le barchart Afin de synthétiser les informations, les analystes font fréquemment appel à un second mode de représentation, particulièrement prisé de l analyse chartiste, le barchart. Un barchart fournit 4 informations sur l unité de temps (la période) analysée : le plus haut et le plus bas de la période, le niveau d ouverture et le niveau de clôture. 17

18 Prix Line Chart Bar Chart Plus haut Niveau de clôture Niveau d ouverture Plus bas Temps Le trait vertical donne les extrêmes de la période. Le trait horizontal de gauche indique le niveau d ouverture, et celui de droite le niveau de fermeture. Ainsi, si le trait horizontal de gauche est plus bas que le trait horizontal de droite, les prix ont progressé au cours de la période, et inversement. C) Les chandeliers japonais Inventée par Munehisa Homma et d abord utilisée par les traders japonais pour analyser les cours du riz, la technique des chandeliers japonais (candlesticks) est désormais utilisée par une grande majorité de traders. Ce mode de représentation fournit les mêmes informations qu un barchart, mais présentées de façon différente. La partie située entre le niveau d ouverture et le niveau de clôture est appelée corps. Corps vert = hausse Corps rouge = baisse * * * 18

19 Construire un chandelier en 3 étapes Etape 1 Tracer un trait vertical entre le point haut de la période considérée et le plus bas. Plus haut Clôture Ouverture Plus bas Prix Temps Etape 2 Tracer un premier trait horizontal au niveau de l ouverture et un second au niveau de clôture. Prix Plus haut Clôture Ouverture Plus bas Temps Etape 3 Tracer un rectangle entre les deux traits horizontaux. Si le niveau de clôture est audessus du niveau d ouverture, le rectangle sera vert, sinon il sera rouge. Plus haut Clôture Ouverture Plus bas Prix Temps 19

20 VIII La tendance Maintenant que vous savez lire un graphique sous différentes formes, il est temps de passer à l étape suivante : l analyse. Par définition, l analyse technique ou graphique consiste à anticiper les variations de prix d un actif en étudiant ses variations passées. Nous reviendrons au cours de cette partie sur la célèbre Théorie de Dow, encore aujourd hui à la base des systèmes de trading les plus modernes. Nous apprendrons par la suite à définir la tendance d un marché grâce aux moyennes mobiles. A) La théorie de Dow Charles Dow, considéré comme l un des fondateurs de l analyse technique, fût le premier à évoquer la notion de tendance et de corrélation entre actifs en créant les premiers indices boursiers. Sa théorie, exposée à la fin du XIX siècle dans une série d articles parus dans le Wall Street Journal, repose sur l utilisation de moyennes afin de représenter la tendance du marché. Sans entrer dans les détails de cette théorie, nous retiendrons que les marchés se décomposent en tendances, elles-mêmes composées de sous-tendances. Ainsi un mouvement haussier ou baissier ne sera pas un mouvement continu, il sera entrecoupé de mouvements plus faibles et opposés à la tendance principale : ü Les rebonds en tendance baissière ; ü Les corrections en tendance haussière. C) Les Moyennes Mobiles Très prisées des traders et des analystes, les Moyennes Mobiles (MM), permettent de lisser l évolution d un mouvement. Elles se construisent sur le graphique en faisant la moyenne des N dernières séances en chaque point, où N correspond au nombre de périodes déterminées par l analyste (7 séances par exemple). Cet indicateur technique sur prix permet de déterminer de façon objective la direction des cours sur une période donnée. 20

21 En fonction de l horizon de temps sur laquelle souhaite se positionner le trader, ce dernier fera appel à telle ou telle moyenne mobile. Analyser la moyenne mobile à 20 semaines pour prendre une position d une heure ou deux n aura que peu de sens. Moyenne Mobile à 7 séances (MM7) L intérêt premier des moyennes mobiles est de permettre au trader de se positionner dans le sens de la tendance du marché sur l horizon de temps qui l intéresse. A savoir : Différents types de moyennes mobiles existent (simples, exponentielles, triangulaires ), l usage des moyennes mobiles simples suffit pour débuter. Comment exploiter les Moyennes Mobiles? 1 Le sens d évolution Comme nous l avons vu précédemment, le sens d évolution d une MM permet de définir la tendance des prix sur un horizon de temps donné. MM Baissière MM devenue haussière MM Longue MM Courte II Le croisement de MM Le croisement de MM de périodes différentes fournit également une indication sur la tendance. Les moyennes mobiles de courte période sont en effet plus «réactives». Une moyenne mobile courte coupant à la hausse une moyenne mobile longue constitue ainsi un signal haussier. 21

22 III Support/Résistance Une MM haussière pourra jouer le rôle de support en faisant rebondir les cours après une correction. A l inverse une MM baissière pourra jouer le rôle de résistance en faisant baisser à nouveau les cours après un rebond. MM haussière jouant le rôle de support * * * IX Le Chartisme Nous savons désormais définir une tendance à l aide des moyennes mobiles afin de prendre position dans la bonne direction. Mais comment optimiser son point d entrée dans une tendance? Et comment savoir quand prendre ses bénéfices? L étude du chartisme, méthode d analyse très prisée des traders, nous apporte les réponses à ces questions. Nous apprendrons au cours de cette section à reconnaître et utiliser les différentes figures chartistes afin d optimiser les points d entrée et de sortie de positions. A) Qu est-ce que le chartisme? L analyse chartiste peut être définie comme un style d analyse technique se fondant sur la reconnaissance de figures plus ou moins géométriques récurrentes sur les marchés. Le mouvement des prix d un actif et les volumes sont ainsi utilisés afin d anticiper la tendance future et ses objectifs. Important : Plus qu une reconnaissance systématique des figures, il s agit davantage d appréhender la psychologie des investisseurs à l origine de la formation de ces figures. Le caractère fractal des marchés financiers permet de retrouver ces figures à différents horizons de temps, et l approche chartiste pourra tout aussi bien être utilisée en trading intraday que dans une optique d investissement à plus long terme. 22

23 Comme nous l avons vu dans la formation précédente. La tendance (ou trend) peut se définir comme un mouvement des prix régulier et soutenu ayant une direction donnée, sur un horizon de temps donné. La tendance peut donc par définition être haussière ou baissière. Un marché sans tendance sera qualifié de Trading Range. Ces phases directionnelles sont entrecoupées de phases de consolidation à contre-tendance appelées rebonds en tendance baissière et corrections en tendance haussière. Ces mouvements à contre-tendance sont à la base de la Théorie de Dow selon laquelle chaque tendance peut être elle-même décomposée en sous-tendances. A savoir : Un support est un niveau de prix susceptible d arrêter la baisse des cours. Une résistance est un niveau de prix susceptible d arrêter la hausse des cours Deux grandes catégories de figures chartistes peuvent être identifiées : ü ü Les figures de continuation : elles permettront au trader de prendre position dans une tendance pour tirer profit du mouvement en cours ; Les figures de retournement : elles inciteront le trader à prendre ses bénéfices pour ne pas subir la nouvelle tendance en cours de formation. B) Les figures de continuation Comme leur nom l indique, les figures de continuation permettent de prendre position dans une tendance à l occasion d un mouvement correctif afin de tirer profit de la tendance en cours. 1 Le canal matérialisé par deux droites parallèles passant par les points hauts et points bas formés par les cours. En tendance haussière, le trader pourra exploiter le retour sur le bas d un canal haussier pour acheter. De façon similaire, en tendance baissière, le trader pourra attendre un retour sur le haut du canal pour vendre. 23

24 Canal haussier Canal baissier 2 Le drapeau matérialisé par un mât d impulsion, et la formation d un canal de consolidation. En tendance haussière, le trader pourra attendre un retour sur le bas du drapeau pour prendre position. De façon similaire, en tendance baissière, le trader pourra attendre un retour sur le haut du drapeau pour vendre. Drapeau haussier Drapeau baissier Mât d impulsion : L objectif théorique s obtient en reportant la hauteur du mât au-delà du dernier point du canal de consolidation. B) Les figures de retournement Comme leur nom l indique, les figures de retournement indiquent la proximité d un retournement de tendance. Ces figures mettent en évidence la nécessite pour le marché de revenir tester ses points extrêmes. A savoir : L objectif théorique de ces figures s obtient en reportant la distance entre le point extrême et la ligne de cou. 24

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché :

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : Les points abordés : Le premier travail des scalpers sur le Forex est d étudier les conditions de marché Les conditions de marché peuvent être

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

L ANALYSE TECHNIQUE. TradingCity.biz

L ANALYSE TECHNIQUE. TradingCity.biz L ANALYSE TECHNIQUE Initiation TradingCity.biz 1 Analyse Technique " L analyse technique est l étude de l évolution d un marché principalement sur base de graphique, dans le but de prévoir les futures

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les bases de l analyse technique Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Débuter en bourse: Les bases de l analyse technique

Débuter en bourse: Les bases de l analyse technique Ce livret de formation vous est offert par Julien Flot, trader indépendant et consultant pour vous aider à mieux investir en bourse. Retrouvez ses conseils sur www.graphseobourse.fr Débuter en bourse:

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance Avant de se lancer dans le trading d options binaires, il faut comprendre les outils d analyse technique, afin d acquérir les outils nécessaires pour choisir le type d option que l on doit trader. Avoir

Plus en détail

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/ Document préparé par Walter COLLICA pour FXPrice LLC Les GUIDE DE TRADING FXPrice: 17 Facteurs Clé du Succès 1. Mettez en place des Stop Loss 2. Laissez courir vos profits 3. Ne vous laissez pas influencer

Plus en détail

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO Guide de trading de devises XForex vous a préparé un condensé du E- book, son manuel électronique sur le trading de devises. Le Mini E-book a été conçu

Plus en détail

ANNEXE 1 PROGRAMME DE FORMATION MASTER TRADER PRO STAGE 1 : PRATIQUER LA BOURSE AVEC SUCCES

ANNEXE 1 PROGRAMME DE FORMATION MASTER TRADER PRO STAGE 1 : PRATIQUER LA BOURSE AVEC SUCCES ANNEXE 1 PROGRAMME DE FORMATION MASTER TRADER PRO STAGE 1 : PRATIQUER LA BOURSE AVEC SUCCES Votre profil d'investisseur - Quel investisseur êtes-vous? - Comment devez-vous pratiquez la bourse? Les Marchés

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique?

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique? INTERVIEW DE THIERRY CLEMENT Thierry CLEMENT (82) est l auteur du «Guide complet de l analyse technique pour la gestion de vos portefeuilles boursiers», publié aux Editions MAXIMA et parrainé par la revue

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Projet Informatique DESS GRA

Projet Informatique DESS GRA Projet Informatique DESS GRA Etudiants : CHU Kam-Yuen KODAD Ezzoubir Responsable: Erwan Le SAOUT Kam-Yuen CHU & Ezzoubir KODAD 0 Sommaire P.1 Introduction P.2 Partie 1: Méthode d analyse technique P.3

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Trading et à l Analyse Technique, théoriques, pratiques et matériels l initiation à la pratique, cours particuliers,

Trading et à l Analyse Technique, théoriques, pratiques et matériels l initiation à la pratique, cours particuliers, Qui sommes-nous? Spécialiste de la Formation au Trading et à l Analyse Technique, FormaTrade a pour objectif de remettre à chacun les bagages théoriques, pratiques et matériels nécessaires à la bonne gestion

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue Guide METATRADER 4 Table des matières Télécharger MetaTrader 4 Première connexion à MetaTrader 4 Se connecter à MetaTrader 4 Modifier la langue Modifier votre mot de passe Mot de passe oublié Trader avec

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur l indice CAC 40 Même dans un contexte de

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

ENTREZ DANS L UNIVERS L DAYTRADER

ENTREZ DANS L UNIVERS L DAYTRADER ENTREZ DANS L UNIVERS L D UN D DAYTRADER Benoit FERNANDEZ-RIOU Waltrade Institut Salon Actionaria Paris 22 Novembre 2013 Benoit FERNANDEZ-RIOU Trader pour compte propre spécialisé sur le marché des changes,

Plus en détail

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Trading system : Trend following Breakout Janvier 1996 - Janvier 2009 Etude de la performance du système Le

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE FOREX?

QU EST-CE QUE LE FOREX? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LE FOREX? 1. INTRODUCTION Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie «marché des changes». C est le plus grand marché du monde. Le volume journalier moyen des transactions

Plus en détail

Cours débutants Partie 3 : LE MONEY MANAGEMENT

Cours débutants Partie 3 : LE MONEY MANAGEMENT Qu est ce que le Money Management : Nous voilà dans les fondamentaux du Trader et certainement la partie la plus complexe car nous venons toucher l orgueil! En effet, apprendre à perdre n est pas une mince

Plus en détail

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 Qu est ce que sont les options binaires? Le trading d options binaires, parfois connu sous le nom des options numériques ou ORF (options de retour fixe), est une

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

LE FOREX ou marché des changes

LE FOREX ou marché des changes LE FOREX ou marché des changes L essentiel sur $ Le risque est au bout du clic En partenariat avec Qu est-ce que c est? Le Forex est le marché des changes (FOReign EXchange en anglais, marché des devises).

Plus en détail

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers LES SECRETS DE L'OR Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs)

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011 Résultats du premier semestre 2011 Paris - 21 juillet 2011 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2011 Compte d exploitation Indicateurs de marché Croissance organique Bilan

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Quantitative Trading Fund - 1 -

Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund Compartiment du AISM Global Opportunities Fund FCP aux normes UCITS IV Horizon d investissement de 3 ans et plus Objectifs du fonds : Performance

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES

WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES Le 16/02/2012 à 21H Présenté par Gilles SANTACREU (Boursikoter.com) En partenariat avec CMC Markets 1 Gilles SANTACREU, 43 ans - Webmaster et fondateur du site Boursikoter.com

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Le Non Farm Employment Change

Le Non Farm Employment Change FOREX-TRADING-COACHING Le Non Farm Employment Change Secret de trading Eric David Cet Ebook vous est offert par le site http://www.ericdavid-forex.com/ Attention : Cet Ebook est distribué gratuitement

Plus en détail

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour Macroéconomie : Le taux d intérêt auquel l Italie emprunte a franchi hier la barre fatidique des 7% provoquant immédiatement une vente massive

Plus en détail

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES TradMaker 33 Throgmorton Street, London EC2N 2BR www.tradmaker.com Tel: 01 79 97 46 16 Utilisation de nos signaux de trading sur devises Cet algorithme

Plus en détail

Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules

Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules Travail de gestion des investissements internationaux Présenté Kodjovi Assoé Par Patrick Drouot Etienne Desmarais Jean-François

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Ce n était donc pas un problème d analyse de marché mais bien de point d entrée couplé à un stop pertinent qui me posait un souci.

Ce n était donc pas un problème d analyse de marché mais bien de point d entrée couplé à un stop pertinent qui me posait un souci. Introduction Pour le trader particulier, l un des pièges est de croire qu une tendance dure longtemps sans jamais connaître de mouvements correctifs plus ou moins marqués qui peuvent anéantir un compte

Plus en détail

II. LE PRINCIPE DE LA BASE

II. LE PRINCIPE DE LA BASE II. LE PRINCIPE DE LA BASE Le comportement des opérateurs (position longue ou courte) prend généralement en compte l évolution du cours au comptant et celle du cours à terme. Bien qu ils n évoluent pas

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

Prise en main de la plateforme MT 4

Prise en main de la plateforme MT 4 Prise en main de la plateforme MT 4 London Stock Exchange 33 Throgmorton Street, London, EC2N 2BR www.tradmaker.com Tel: 01 79 97 46 16 T able des Matières Présentation de la plateforme La fenêtre Observation

Plus en détail

Pour la journée du 21/12/2012

Pour la journée du 21/12/2012 Pour la journée du 21/12/2012 Le débat budgétaire sera encore une fois au centre des attentions après que le chef de file des Républicains, John Boehner ait annoncé hier son intention de «continuer à travailler»

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

TUTORIAL D UTILISATION ET DE COMPREHENSION PLATEFORME DE TRADING TRADMAKER

TUTORIAL D UTILISATION ET DE COMPREHENSION PLATEFORME DE TRADING TRADMAKER TUTORIAL D UTILISATION ET DE COMPREHENSION PLATEFORME DE TRADING TRADMAKER London Stock Exchange 33 Throgmorton Street, London, EC2N 2BR www.tradmaker.com Tel: 01 79 97 46 16 T able des Matières 1. Terminologie

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

Finance. Bourse & Trading FOrmation. Analyse Technique. Finance de Marché. www.tpsfin.com

Finance. Bourse & Trading FOrmation. Analyse Technique. Finance de Marché. www.tpsfin.com Finance Bourse & Trading FOrmation Analyse Technique Finance de Marché www.tpsfin.com Formation Analyse Technique www.tpsfin.com Objectifs du Séminaire 1. Gérer efficacement et avant tout votre capital

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0 Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité AUDITSec Version 3.0 Mai 2011 Historique du document Version Date Auteur Description 1.0 6 novembre 2010 Éric Clairvoyant http://ca.linkedin.com/pub/ericclairvoyant/7/ba/227

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD TURFI BOURSE L objectif de cet ouvrage est de vous présenter comment analyser une courbe de réussite sur une sélection. Nous verrons les configurations types, les tendances et leur rupture, nous ferons

Plus en détail

Introduction à l Analyse croisée

Introduction à l Analyse croisée Introduction à l Analyse croisée Dollar is King Dollar = 60% des réserves des Banques Centrales Dollar = 45% des échanges de devises Hypothèse de départ Les marchés sont inter-reliés et il est possible

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

Gestion dynamique de votre compte BullionVault

Gestion dynamique de votre compte BullionVault Mostafa Belkhayate Gestion dynamique de votre compte BullionVault Lorsque vous ouvrez un compte BullionVault, vous avez le choix entre 3 compartiments devises, l euro, le dollar et la livre sterling et

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Analyse pour la semaine du 11 mars 2013 : La hausse se poursuivait encore la semaine dernière sur les principaux indices mondiaux avec un Dow Jones qui évolue désormais sur ses plus hauts historiques à

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Présentation. (N.B. Ce système a été développé en «Easy Language» via Tradestation).

Présentation. (N.B. Ce système a été développé en «Easy Language» via Tradestation). Présentation Forex Business est une offre de trading automatisé qui permet de bénéficier des performances de nos systèmes Forex sans être contraint de les appliquer soimême. (Il suffit pour cela d'ouvrir

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015

TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015 TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015 Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE SAXO TRADER COMPTE SAXO PREMIUM COMPTE SAXO PLATINUM Accès à la plateforme téléchargeable (SaxoTrader).... Accès à

Plus en détail

Tutoriel Prise en Main de la Plateforme MetaTrader 4

Tutoriel Prise en Main de la Plateforme MetaTrader 4 Tutoriel Prise en Main de la Plateforme MetaTrader 4 C o p y r i g h t 2 0 1 3 - T r a d m a k e r. c o m Page 1 TABLE DES MATIERES 1 Présentation de la plateforme 1.1 La fenêtre Observation du marché

Plus en détail

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper.

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Vous recherchez à la fois le rendement et la sécurité pour vos investissements, sans

Plus en détail

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 Avertissements : Cette méthode d investissement repose sur de l analyse technique des probacktests, de cotations passées, les résultats passés ne préjugent pas des résultats

Plus en détail

boursorama expert Le guide Découvrir la plateforme Boursorama Expert

boursorama expert Le guide Découvrir la plateforme Boursorama Expert boursorama expert Le guide Découvrir la plateforme Boursorama Expert 1 Les renseignements fournis dans le présent guide sont donnés uniquement à titre d information et n ont pas pour objet de donner des

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Introduction 3 2. ETF physiques 4 3. ETF synthétiques 5 Avantages et inconvénients

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

Le b.a.-ba à savoir sur le Spot Forex avant de commencer

Le b.a.-ba à savoir sur le Spot Forex avant de commencer Le b.a.-ba à savoir sur le Spot Forex avant de commencer Le Forex est en vogue, pour de bonnes raisons. Avec la démocratisation d'internet, les particuliers ont désormais accès, en seulement quelques clics,

Plus en détail

Premières expériences de trading réussies

Premières expériences de trading réussies Premières expériences de trading réussies Qui suis-je? Je m appelle Cédric Froment, j ai 24 ans. J ai découvert la bourse grâce à un ami sur les bancs de la fac il y a 5 ans et je pratique le trading de

Plus en détail

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL Une publication P. 2 Comment investir en 2015 : Le Trading Social En 2015 vous souhaitez investir et générer des profits mais vous ne savez pas vraiment

Plus en détail

Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME

Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME «La chance aide parfois, le travail toujours» Vous vous apprêtez à vous lancer dans cette course contre la montre qu est l admission en

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

Invalidation baissière sur CAC si clôture daily supérieure à 5011.65 Invalidation haussière sur le CAC si clôture daily sous 4738

Invalidation baissière sur CAC si clôture daily supérieure à 5011.65 Invalidation haussière sur le CAC si clôture daily sous 4738 Noël CLEMENT Mon débriefing pour la cinquième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 19 novembre 2015. Retours sur les objectifs initiaux de la semaine : Ce qui était écrit: [...] Cette semaine

Plus en détail

WHS ProRealTime. édition 2008 1.52

WHS ProRealTime. édition 2008 1.52 WHS ProRealTime édition 2008 1.52 Ce tutoriel est dédié aux fonctions de passage d'ordres sur ProRealTime avec WHSelfinvest. Pour obtenir une aide sur les autres fonctions de ProRealTime, veuillez consulter

Plus en détail