LE MÉCANISME FINANCIER ELENA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MÉCANISME FINANCIER ELENA"

Transcription

1 LE MÉCANISME FINANCIER ELENA Reinhard Six Division Efficacité Energétique et Renouvelables Banque européenne d investissement (BEI) Journée d information et d échanges, Besançon 8 novembre

2 Banque européenne d investissement Éléments d information 2

3 Profil de la BEI L'institution de financement à long terme de l'union européenne a été créée en 1958 par le traité de Rome. Actionnaires: les 27 États membres de l UE Montant des prêts signés en 2011: 60,9 milliards d EUR Sources d énergies renouvelables: 5.5 milliards d EUR Économie d énergie: 1.2 mds EUR Instruments de financement disponibles: Fonds propres au prêts séniors Assistance techniques, surtout hors EU Initiatives spécifiques liées à l énergie en milieu urbain: Fond Européen d Efficacité Énergétique, JESSICA, etc 3

4 Présentation du mécanisme ELENA European Local ENergy Assistance 4

5 Le mécanisme européen d assistance technique pour les projets énergétiques locaux - ELENA Les Objectifs énergétiques et la protection du climat requièrent des programmes d investissement dans l efficacité énergétique et dans des sources d énergies renouvelables utilisables à grande échelle par les villes. L Identification de modèles d investissements adaptables et reproductibles est cruciale Opportunités : Un potentiel important d investissements au niveau local. Une grande partie des investissements est rentable. Difficultés: Les villes sont gênées par : Un manque de capacités d investissement; Un manque d expertise technique et de capacité de mise en œuvre; Des barrières administratives. 5

6 Pourquoi soutenir le développement des projets? Le besoin d accélérer l investissement et de réduire les frais de transactions: En rassemblant un certain nombre de petits projets et en développant une approche standardisée En attirant l attention des investisseurs Le besoin d accéder à un financement compétitif Utilisation efficace des aides à l investissement La BEI (entre autres) peut fournir un financement. => Résultat: un besoin d un meilleur développement des projets En allant au delà des pratiques d affaire courantes (business as usual) (dans l échelle & la planification) Par manque de fonds pour le développement des projets Pour des études laissées de côté ou des programmes pilotes mis en place sans reproduction à plus large échelle Par un besoin de création d unités spécifiques de réalisation des projets (augmentation des besoins propres en personnel et d expertise externe) 08/11/2012 Banque européenne d investissement / Mécanisme ELENA 6

7 ELENA: les grandes lignes Coopération de la CE et de la BEI pour soutenir les collectivités vis-à-vis des objectifs Mécanisme européen d assistance technique: géré par la BEI et financé par le budget de l UE (CIP/EIE programme). Démultiplication des programmes d investissement dans les villes ou régions (investissement min: 50m EUR). Un effet multiplicateur de 20 au minimum requis. Subvention max. 90 % des coûts admissibles. Budget : EUR 49m (allocation possible fin 2013); Budget prévu 2012: EUR 22m 7

8 ELENA secteurs soutenus ELENA Assistance technique Soutien aux collectivités territoriales / entités publiques: Approfondir études de faisabilité Personnel technique supplémentaire Études techniques préparatoires Préparation et passation des marchés/appels d offres Montage financier Programmes/projets d investissement Investir dans l efficacité énergétique (EE) et les sources d énergie renouvelable (SER) dans les bâtiments publics et privés, notamment pour l éclairage public et les feux de signalisation : rénovation de bâtiments, photovoltaïque, cogénération, etc. ; Transports urbains, par ex. bus à haute efficacité énergétique, voitures électriques, meilleure logistique des transports ; Infrastructures énergétiques locales : réseaux électriques intelligents, TIC au service de l EE et des SER, bornes de chargement pour voitures électriques, etc. 8

9 Secteurs d investissement éligibles Bâtiments publics et privés y compris les logements sociaux, L éclairage public et les feux de signalisation Intégration des sources d énergie renouvelable dans les bâtiments Investissements dans la rénovation, l extension ou la construction de réseaux de chauffage ou de froid urbains basés sur des systèmes de cogénération (chaleur et électricité) ou énergies renouvelables Systèmes de cogénération décentralisés (au niveau d un bâtiment ou d un quartier) 9

10 Promoteurs / bénéficiaires finaux / dépenses éligibles Une collectivité territoriale ou tout autre organisme public ou regroupement d un pays participant au programme EIE Tout ou partie du programme d investissement peut être mis en œuvre au travers d entités autres que l organisme public (ex. exploitant ou Société de services énergétiques - SSE) Dépenses éligibles: Personnel supplémentaire engagé pour le projet ELENA par le bénéficiaire Expertise et services externes 10

11 Extrait des critères de sélection Éligibilité du candidat et du programme d investissement; Maturité du programme: réalisable en 3 ans? Viabilité financière du programme d investissement; contribution escomptée par rapport aux objectifs de l initiative « »; effet multiplicateur escompté (minimum 20), engagement contractuel; valeur ajoutée pour l UE. 11

12 Maturité du projet Etudes techniques préparatoires effectuées et décisions principales prises avant toute demande de financement par ELENA Evaluation de l effet multiplicateur après 3 ans Si l effet multiplicateur de 20 n est pas atteint, la subvention peut être recouvrée. Une proposition ELENA doit démontrer une haute probabilité de mise en œuvre 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 12

13 Comment déterminer les coûts d investissement Lancement de l appel d offres pour le 1er investissement Réalisation de l investissement (EUR 30 m) Lancement de l appel d offres pour le 2è investissement Réalisation de l investissement (EUR 40 m) Lancement d appel d offres pour le dernier investissement (environ EUR 40 m) Début 1 ère année 2 è année 3 è année Fin du projet Calcul de l effet de levier Somme du volume d investissement: EUR 30 m + EUR 40 m + EUR 40 m = EUR 100 m 13

14 Procédure de candidature Candidature en deux étapes Premier contact (sans formulaire) Demande d assistance (avec formulaire) Approbation de la CE nécessaire Aspects importants du mécanisme: Pas de date butoir pour les demandes Instruction au fil de l eau Premier arrivé, premier servi, dans la limite du budget disponible Pas de consortium de projet international nécessaire 14

15 ELENA progress so far Mécanisme opérationnel depuis janvier projets signés/approuvés pour des subventions ELENA de EUR 34.5 m Programmes d investissement soutenus hauteur de EUR 2.2 mds D autres projets déjà en cours ou soumis pour approbation de la CE. Levier financier moyen investissements/subventions: 60 Répartition équitable entre les différents secteurs Appui à des villes de petite et grande tailles Utilisation des structures de soutien à 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 15

16 Exemples de secteurs ELENA Soutien au développement CPE/SSE Province de Milan Greater London Authority (RE:FIT) Ville de Paris Province de Chieti Tâches principales: Identification et préparation du projet Aide à la passation des marchés publics 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 16

17 Efficacité Energétique dans la Province de Milan La Province de Milan est une structure de soutien dans le cadre de la Convention des Maires Contribution ELENA : EUR 1,94 m Investissement prévu: EUR 90 m Objectif: Assistance aux municipalités de petite et moyenne taille pour la rénovation des bâtiments publics (principalement des écoles) Soutien fourni avec ELENA: Mise en place d une unité de support Sélection des procédures pour la mise en œuvre des investissements, via les SSE, préparation des lots de bâtiments Préparation des appels d offres et négociations avec les soumissionnaires Préparation d un plan de financement approprié Etat d avancement: Appel d offres publié sous forme d un contrat de performance énergétique avec SSE pour 100 écoles ; signature du contrat avec la SSE sélectionnée en cours; ~ EUR 8m de coûts d investissement; hors fourniture d énergie. 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 17

18 Mécanismes de financement rencontrés Fonds propres des organismes publics Prêts de banques commerciales (et/ou avec la BEI) Contrats de performance énergétique avec financement via une SSE ou des sociétés à finalité spécifiques (SFS) ou cession de créances avec des banques commerciales PPP en utilisant entre autres des SFS Aides financiers disponible (ex: fonds structurels européens, programmes d aide nationaux, certificats blancs etc.) 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 18

19 Quelques conseils pour la préparation d une bonne candidature Engagement politique fort de l organisme public concernant la mise en œuvre du programme Bonne compréhension du contexte du projet aspects juridiques, organisationnels et techniques Identification précise des besoins en Assistance Technique Solide approche quant à la mise en œuvre du programme d investissement dans une période limitée de trois ans Définition commune du projet d investissement et consensus à tous les niveaux et à tous les échelons sur les moyens pour le mettre en œuvre Etudes préliminaires démontrant la «maturité» du programme d investissement et une certaine performance financière Le programme d investissement proposé doit aller au delà des pratiques d affaires «courantes» 08/11/2012 Banque européenne d'investissement / Mécanisme ELENA 19

20 Comment contacter la Banque européenne d investissement? Par télécopie, courrier postal ou électronique (l envoi d un courrier électronique à l adresse étant privilégié) Communication en anglais ou en français Informations disponibles sur le site Web ELENA ( : Brochure ELENA Foire aux questions Formulaire de demande d assistance Présentation succincte des projets soutenus 20

21 Merci de votre attention! Questions? 21

22 EEEF - Fonds européen pour la promotion de l efficacité énergétique 08/11/2012 Banque européenne d'investissement 23

23 Fonds européen pour la promotion de l efficacité énergétique Fonds disponibles: EUR 265 m (EUR 125 m PEER, 75 m BEI, 60 m CDP and 5 m DB) Zones d investissement : ex. EE dans les bâtiments privés et publics, cogénération à haut rendement + chauffage urbain, ER décentralisée, transports urbains propres, modernisation des infrastructures tels que l éclairage public ou les réseaux intelligents; de EUR 5 à 25 m EUR CAPEX 70% de l investissement doit être orienté vers l efficacité énergétique Bénéficiaires: collectivités locales ou territoriales and entités publiques, PPP possibles Financement sous forme de prêts, de garanties, affacturage à forfait inclus (pour financer les projets des SSE), participation Une assistance technique (aide non-remboursable) est disponible pour structurer les projets (budget: EUR 20 m) Gestionnaire du Fonds: Deutsche Bank; ( 08/11/2012 Banque européenne d'investissement 23

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles 3ème conférence internationale MEDENER 10 avril 2015 2ème table ronde Les synergies et projets pour accélérer la transition énergétique

Plus en détail

Formulaire d Inscription pour ELENA

Formulaire d Inscription pour ELENA Formulaire d Inscription pour ELENA La BEI accepte les propositions soumises en français ou en anglais. Afin de soumettre une proposition dans le cadre de la facilité ELENA, veuillez utiliser les formulaires

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS JASPERS Qui sommes-nous? En quoi consiste notre assistance? 2 3 JASPERS: Qui sommes-nous?

Plus en détail

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement 1. En quoi consiste ELENA? ELENA est un mécanisme européen d assistance technique destiné à aider financièrement les collectivités

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Instrument PME et Fast Track to Innovation. Mathilde PICCO, PCN Transport, Mov eo 24/02/2015

Instrument PME et Fast Track to Innovation. Mathilde PICCO, PCN Transport, Mov eo 24/02/2015 Instrument PME et Fast Track to Innovation Mathilde PICCO, PCN Transport, Mov eo 24/02/2015 1 Instrument PME L instrument PME 1 Qu est-ce qu une PME au sens communautaire? «Toute entité, indépendamment

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés

Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés Réseaux de chaleur des partenaires publics et privés 21/10/2014 Métier de l essentiel Métier de l invisible Objectifs Le cheminement de l idée à la réalisation. Points d attention et choix déterminants.

Plus en détail

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ FEMIP - Facilité euro-méditerranéenne d investissement et de partenariat Réunion du Comité ministériel Alexandrie, 7 juin 2004 RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Opérateur de services énergétiques régional - OSER

Opérateur de services énergétiques régional - OSER Modèle 5 Opérateur de services énergétiques régional - OSER Région Rhône-Alpes France RESPONSABILITÉ PUBLIQUE Responsable du Unité de mise en œuvre du Modèle de mise en œuvre Services d'exploitation Projets

Plus en détail

DOCUMENT CONCEPTUEL DE PROJET DE L AEC (AEC DCP) - PROJET REGIONAL DE GEOTHERMIE

DOCUMENT CONCEPTUEL DE PROJET DE L AEC (AEC DCP) - PROJET REGIONAL DE GEOTHERMIE ACS/2012/DRR.20/WP.004 Original : anglais Dernière mise à jour : le 26 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE (AEC) XX e REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES

Plus en détail

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes)

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Brussels Smart Cities - 04/12/2014 Camille Le Borgne, NCP Brussels Energie et environnement Supported

Plus en détail

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08 La Banque mondiale au Maroc Activités en bref Oct. 08 1 La Stratégie de coopération Maroc/Banque mondiale La nouvelle Stratégie de Coopération approuvée le 19 mai 2005 par les membres du Conseil d administration

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail

Renewable Energies and Energy Efficiency Programme. 2015 - Programme ENERGIES Présentation de l appel à propositions 1 / 28

Renewable Energies and Energy Efficiency Programme. 2015 - Programme ENERGIES Présentation de l appel à propositions 1 / 28 Renewable Energies and Energy Efficiency Programme 2015 - Programme ENERGIES Présentation de l appel à propositions 1 / 28 POINTS DE REPERE Financé dans le cadre du 10 ème FED Signature de la convention

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION

PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION Le partage des résultats de la recherche et de l innovation et le transfert de nouvelles technologies

Plus en détail

Appel à propositions «Efficacité énergétique»

Appel à propositions «Efficacité énergétique» 2 Appel à propositions «Efficacité énergétique» A Bâtiments et consommateurs B Chauffage et refroidissement C Industrie et produits D Financer l énergie durable A Bâtiments et consommateurs budgétaire

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

FICHE DE CANDIDATURE

FICHE DE CANDIDATURE PrixConvergences 2015 FICHE DE CANDIDATURE A retourner à Convergences 2015 avant le 24 juin 2012 à minuit Par courrier électronique : awards@convergences2015.org Par courrier postal : Convergences 2015

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011 Le Maroc et l investissement durable MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements durables en Méditerranée? Casablanca Mercredi 1 er juin 2011 L Agence Marocaine de Développement

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Remarques importantes:

Remarques importantes: Formulaire de demande de subventions 2016 - Promotion de projets dans le cadre du programme SuisseEnergie pour les communes, pour les cités de l énergie LA PRÉSENTE NOTICE A ÉTÉ ÉLABORÉE POUR UNIFIER LES

Plus en détail

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99 Projet Pilote PEGASE Page 1 / 12 SOMMAIRE 1/ Objet 2/ But de l instruction 3/ Intérêts d un stage européen pour le stagiaire 4/ Documents de référence 5/ Documents opérationnels 6/ Description des fonctions

Plus en détail

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue La modernisation de l approvisionnement grâce à et Gestion de la chaîne Ontario N.B. : Ce document ne constitue pas la version originale mais a été traduit par un tiers. Programme Coup d œil sur Gestion

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3b Développement et mise en œuvre de nouveaux modèles

Plus en détail

STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS

STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS Anabelle BILLY ANGERS HOPITECH 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Les

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 24 mars 2014 Casino de Paris 4 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

La BEI dans l économie circulaire

La BEI dans l économie circulaire La BEI dans l économie circulaire L appui au développement d une économie circulaire est l un des objectifs prioritaires de l Union européenne (UE) en raison du potentiel qu elle recèle pour stimuler la

Plus en détail

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Appel à propositions 2015 V1 dec 2014 ERASMUS + EN BREF ERASMUS + 2014-2020 : fiche d identité 33 pays participants + des pays partenaires - 14,7 milliards

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Plan d investissement pour l Europe

Plan d investissement pour l Europe Le plan d investissement pour l Europe a pour but de dynamiser les investissements à l appui de projets stratégiques dans l ensemble de l UE. Il permettra de débloquer au moins 315 milliards d EUR d investissements

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du Au service du secteur public mode d emploi Le secteur public joue un rôle majeur dans l investissement en France. Le Groupe BEI est mobilisé pour apporter des financements à long terme à des taux attractifs

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement)

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) «Coup de Pouce Citoyen» PICTO «COUP DE POUCE» APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) A déposer ou à envoyer à ViennAgglo Conseil de Développement - Coup de Pouce

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

Conseil régional de Picardie

Conseil régional de Picardie SPEE Picardie France Région Picardie RESPONSABILITÉ PUBLIC - PRIVÉ Responsable du Unité de mise en œuvre du Modèle de mise en œuvre Services d'exploitation Type de projets Conseil régional de Picardie

Plus en détail

Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements

Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements PRO INVEST Développé et mis en oeuvre par la Commission européenne au nom du Groupe des Etats ACP Géré par

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

La professionnalisation de l achat public en marche :

La professionnalisation de l achat public en marche : La professionnalisation de l achat public en marche : Un exemple concret au Grand Lyon Soutenance de mémoire - Le 9 septembre 2008 IAE de Lyon 1 Sommaire I- Le Grand Lyon en chiffres II- Présentation du

Plus en détail

Rencontre municipale de l énergie

Rencontre municipale de l énergie Rencontre municipale de l énergie 4 avril 2013 Localisation de la MRC d Argenteuil 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés 1 Hydro- Québec www.subventionsquebec.net 2 www.sadclaurentides.org

Plus en détail

Tempus. Le Programme Tempus. Session Règles financières. Réunion des représentants de projet Berlin, septembre 2004

Tempus. Le Programme Tempus. Session Règles financières. Réunion des représentants de projet Berlin, septembre 2004 Le Programme Tempus Session Règles financières Réunion des représentants de projet Berlin, septembre 2004 1 Agenda 1. Rubriques budgétaires 2. Principe de cofinancement 3. Rapport financier 4. Lignes budgétaires

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 25.3.2011 Journal officiel de l Union européenne C 93/17 V (Avis) PROCÉDURES ADMINISTRATIVES COMMISSION EUROPÉENNE APPEL À PROPOSITIONS EACEA/15/11 Dans le cadre du programme pour l éducation et la formation

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Pour les quatre catégories, deux trophées seront remis selon la taille des entreprises : moins de 250 salariés et plus de 250 salariés.

Pour les quatre catégories, deux trophées seront remis selon la taille des entreprises : moins de 250 salariés et plus de 250 salariés. ARTICLE 1 : Organisateur Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), association reconnue d'utilité publique par décret du 6 mars 1922, dont le siège se situe au 1, Avenue Pierre de Coubertin

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009 Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone Janvier 2009 1 Objectifs de l examen L'examen des pratiques de gestion vise les objectifs suivants : aider les gestionnaires

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES TRAVAUX DE REHABILITATION ENERGETIQUE : L EXEMPLE DE LA BANQUE KFW PEUT-IL INSPIRER LA FRANCE?

LE FINANCEMENT DES TRAVAUX DE REHABILITATION ENERGETIQUE : L EXEMPLE DE LA BANQUE KFW PEUT-IL INSPIRER LA FRANCE? LE FINANCEMENT DES TRAVAUX DE REHABILITATION ENERGETIQUE : L EXEMPLE DE LA BANQUE KFW PEUT-IL INSPIRER LA FRANCE? Mardi 15 janvier 2013 10.15-13.00 Caisse des Dépôts, 15 quai Anatole France Paris Métro

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU soutient l innovation et la croissance des PME Club Finance Innovation Présentation OSEO : le 28 mai 2009 Nathalie DELORME - Direction des Programmes

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant demandé la validation de leur sous Solvabilité II. Cet article décrit comment les assureurs peuvent en même temps satisfaire aux exigences

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

«Smart Cities & Sustainable Development»

«Smart Cities & Sustainable Development» «Smart Cities & Sustainable Development» Un programme exclusif Une collaboration entre la Banque Européenne d Investissement et Belfius Banque Pierre-Emmanuel Noël EIB François Franssen Belfius Banque

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Ms. Soumia Alami Ouali, Deputy Director of the SME Division of the Bank (Directrice générale adjointe du Pôle Banque

Plus en détail

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications TEMOIGNAGE CLIENT Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications EXEMPLE DE RÉUSSITE Secteur : Services financiers Société : Nordea Bank Effectifs

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas

Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas Conférence de Diffusion des Pactes Territoriaux pour l Emploi Bruxelles, 8, 9 et 10 novembre 1999 Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas 1. IDENTIFICATION / PROMOTEUR DE L OUTIL Type d outil

Plus en détail

1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015

1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015 1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015 Association des biens français du patrimoine mondial FRANCE Le patrimoine mondial en France Année de ratification

Plus en détail

Le montage et la gestion administrative des projets co-financés par l'union Européenne

Le montage et la gestion administrative des projets co-financés par l'union Européenne Le montage et la gestion administrative par l'union Européenne Le système de subventions de l'ue: EuropeAid 10 Instruments thématiques 3 Instruments géographiques Gestion des actions: centralisée décentralisée

Plus en détail

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM)

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM) Centre européen de prévention et de contrôle des maladies Avis de vacance pour le poste de responsable du groupe de gestion de projets au sein de l'unité des technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail 2 Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Index 1 Détermination du plan de

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets?

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets? Vieillissement actif et silver économie Quels financements européens pour vos projets? Introduction Vieillissement actif, priorité de l Union européenne Changement démographique = opportunités «silver

Plus en détail

Présentée par : M. Mansour HAÏDARA, Directeur Général API-MALI. Le Mali, votre rendez-vous d AFFAIRES!

Présentée par : M. Mansour HAÏDARA, Directeur Général API-MALI. Le Mali, votre rendez-vous d AFFAIRES! Présentée par : M. Mansour HAÏDARA, Directeur Général API-MALI Statut Mission Vision Promesse Valeurs Activités Organisation Projets rattachés Performances PRÉSENTATION DE L API-MALI API-MALI, un Etablissement

Plus en détail

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement

Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement RAPPEL Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement Le nouveau site Internet "Service d'appui-conseil",

Plus en détail

La Réunion à l AFRICA COM 2015

La Réunion à l AFRICA COM 2015 La Réunion à l AFRICA COM 2015 Offre d Accompagnement NEXA SALON MAJEUR DANS LE SECTEUR DES TECHNOLOGIES SUR LE MARCHÉ AFRICAIN Du 17 au 19 Novembre 2015 - LE CAP - AFRIQUE DU SUD Salon incontournable

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

APPLICATIONS DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BATIMENTS. L appel à proposition 2010 :

APPLICATIONS DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BATIMENTS. L appel à proposition 2010 : APPLICATIONS DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BATIMENTS L appel à proposition 2010 : LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BATIMENTS : Action-clé : accélérer le déploiement de la biomasse, la géothermique,

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL PROJETS DE SERVICES & USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL PROJETS DE SERVICES & USAGES NUMERIQUES Direction Recherche, innovation, enseignement supérieur Unité Développement Sous-direction de la recherche et de l innovation APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Formulaire de candidature Prix Land for Life

Formulaire de candidature Prix Land for Life Formulaire de candidature Prix Land for Life Date limite de dépôt des candidatures : 15 mars 2014 Le Prix Land for Life récompense les meilleures réalisations dans le domaine de la gestion durable des

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Le rôle du Ministère du Plan et de l Investissement dans la gestion financière en matière de lutte contre le changement climatique et de croissance verte Monsieur Nguyen Tuan Anh Directeur adjoint Direction

Plus en détail