PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH."

Transcription

1 PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up * Depuis 2000 DRT/ CEA TECH 2

2 1 Recherche Fondamentale Publications «4 P» eloppement Industriel prototype, Présérie, LABFAB Prototyping 4 Products 3 ELECTRICITE Automobile Energie Santé TIC Transport SOLAIRE SOLAIRE PV PV SMART GRID STOCKAGE MOBILITE SOLAIRE NOS MARCHES SOLAIRE THERMIQUE SYSTEMES THERMIQUES CHALEUR Energie Industrie STOCKAGE THERMIQUE BBC RECUPERATION HYDROGENE Energie TIC Transport ELECTROLYS E COUPLAGE ENR PAC STOCKAGE COGENERATION NOS MARCHES NOS MARCHES MATERIAUX BIOMASSE 3G BIOMASSE Aéronautique Energie Industrie Transport BIOCARBURANTS VALORISATION BIOGAZ CO 2 COMPOSANTS NOS MARCHES Automobile TRAITEMENT SURFACES Cosmétique TIC Marché du luxe NANOMATERIAUX ET SECURITE ELECTRONIQUE IMPRIMEE RECYCLAGE NOS MARCHES Automobil e Cosmétiq ue TIC Marché du luxe 4

3 Puissance électrique Batteries Pile à Combustiblre Hybridation Energie Solaire Solaire PV, CSP,CPV Système Electrique Efficacité Energétique µ-sources Récupération énergie Électronique organique et Couches minces Stockage solide et stationnaire H2 Production H2 Stockage Usages 5 Plusieurs niveaux Des d entrée filières possibles liées» e Modélisation Caractérisation Monitoring P édi ti 6

4 Effectif Budget 1200,0 1000,0 800,0 600,0 Permanents LITEN Effectif total 200,0 180,0 160,0 140,0 120,0 100,0 Financement externe +60% 400,0 80,0 60,0 200,0 40,0 20,0 0, , Une croissance poussée par la forte demande environnementale et industrielle 7 Grands groupes PME et ETI Start-ups HOTBOLCK ON BOARD 8

5 Chambéry : énergie solaire, plate-forme BBC, Grenoble : transport électrique, systèmes thermiques, biomasse (2G) Cadarache et Ajaccio : biomasse3g plateformes d expérimentation CSP, CPV, Med 1000 collaborateurs EFFECTIF brevets 186 brevets en M de PL 33 M de dotation CEA BREVETS BUDGET 178 M 9 PROVENCE ALPES COTE D AZUR: CONTEXTE TERRITORIAL FAVORABLE 3 ème région en entreprises innovantes notamment beaucoup d acteurs performants dans le domaine de l énergie Recherche finalisée faible en région Provence Alpes Côte d Azur 10

6 Le projet de «Cité des Energies» 4 axes stratégiques / 4 plateformes technologiques Démonstrateurs solaires Biomasse 3G et Biomasse Hybride 2G Démonstrateurs solaires à concentration Smartgrid (équilibrage réseau, stockage, sites isolés) s Méditerranéens Biocarburants de 3 ième génération biotechnologie + Procédés (production et extraction) Production carburant liquide par procédé hybride 2G (traitement déchets urbains des collectivités) Autres transferts Technologiques Efficacité énergétique (ventilation naturelle, froid solaire, instrumentation, éclairage ) Filière nouveaux matériaux Nouveaux usages Partenariat pour la compétitivité des entreprises régionales exclusivement avec les laboratoires CEA de Grenoble et Chambéry Mobilité électrique, hydrogène, biomasse 2G, nanomatèriaux 11 IRRIGATION DU TERRITOIRE (DÉMONSTRATEURS, LABFAB, UNITÉS INDUSTRIELLES) Partenaires FINANCEURS DE PROJET 12

7 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Objectif : compétitivité des entreprises locales (emplois, investissements, filières) Solaire Biomasse Autre Mais en + - Créations de Start-up (CEA invest) - Attractivité territoriale - Services complémentaires (étude de marché, PI, benchmark, «VRP» Bassin méditerranéen) Partenariats industriels 13 BILAN ECONOMIQUE APRES 22 MOIS D ACTIVITES 10 contrats déjà signés 40 M investissements privés acquis en Prévisionnel actuel: création de 3 unités de production 2 projets Export: Maroc et Tunisie 14

8 INTEGRATION AU RESEAU REGIONAL EXISTANT Académiques Partenariats académiques Clusters En cours: En cours: Clusters En cours: 15 DEVELOPPEMENT DES FILIERES Développement économique solaire Développement économique biomasse Développement Autres transferts technologiques 16

9 Objectif 2015 : Aménagements DRT intérieur PV et TH Centrales solaires CANALSOL «Méditerranéen» Biomasse + Solaire Production + Stockage + smart Grid Réunion Conseil Régional PACA le 19 janvier MEGASOL CENTRALES SOLAIRES > 100 KW PLATEFORME CENTRALES SOLAIRES < 100 KW BATIMENT DRT PACA Personnel, Plate forme, biomasse 3G 18

10 ZONE 3: LA CITÉ DE LA GRANDE BASTIDE emblématique Biomasse biotechnologie + génie des procédés INCAS MED+ Serres+ Cellules climatiques de Préfiguration Direction +Biomasse + axe 4 CeBEn Transferts Technologiques Biologie pour l énergie 19 CE QU IL FAUT RETENIR Nouvel acteur de recherche finalisée en région Impact territorial large Des résultats encourageants pour tous: - Industriels - CEA et laboratoires académiques - Collectivités - Pôles, clusters Copil en février

11 MERCI DE VOTRE ATTENTION Pierre JOUBERT, chef de projet

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

LA région européenne de l Energie

LA région européenne de l Energie LA région européenne de l Energie Invest in The Energy Region We ve got it all! ITER & New energy- Welcome Office for International Companies Une porte d entrée unique vers toute la région Des services

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie DERBI : Accélérer l innovation Le Pôle de Compétitivité DERBI, dont le siège est situé à Perpignan en Région Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE

QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE L HYDROGENE ENERGIVIE : DEVELOPPEMENT ET APPLICATIONS POTENTIELLES 21 mars 2013 Contexte Tendance globale à la

Plus en détail

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Plan de la présentation :

Plan de la présentation : Philippe DEGOBERT Plan de la présentation : Formations adossées à la recherche et plateformes technologiques intégrant du photovoltaïque Emergence de nouvelles compétences métiers Mise en place et Interopérabilité

Plus en détail

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique -Présentation 56Watt - Hy-Generation L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique 1/17 Présentation Hy-Generation Accéder à l'alternative PILE à COMBUSTIBLE Société innovante au

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Développements au CEA-LITEN 4 marchés principaux adressés CEA-LITEN 900 p. 400 brevets (+160 in 2010) Automobile

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène

EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène Séminaire ASPROM «L Hydrogène, Vecteur Energétique du Futur» Nicolas DAUDOU, Chef de Projet 27-28 Mars 2012,

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Intelligent ASPROM Paris 20 mars 2012

Séminaire Bâtiment Intelligent ASPROM Paris 20 mars 2012 Olivier Fléchon Laboratoire d Energétique Bâtiment CEA-INES Séminaire Bâtiment Intelligent ASPROM Paris 20 mars 2012 RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT 20/03/2012 Auteur : Vincent JACQUES le SEIGNEUR 1 Qu est

Plus en détail

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Solaire 2G S.A.S. - 28 mai 2013 - Présentation CleanTuesday Paris «Energie Solaire» Vision Technologie Applications

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

L automobile de demain 5 fronts à attaquer: les pollutions, la diversité énergétique, la congestion, l amélioration de la sécurité, le confort.

L automobile de demain 5 fronts à attaquer: les pollutions, la diversité énergétique, la congestion, l amélioration de la sécurité, le confort. L automobile de demain 5 fronts à attaquer: les pollutions, la diversité énergétique, la congestion, l amélioration de la sécurité, le confort. 1 2050 >>1500 millions de véhicules (3 000?) 9 milliards

Plus en détail

La mobilité solaire PROJET POLINOTEN

La mobilité solaire PROJET POLINOTEN QUELS MODELES ECONOMIQUES ET OUTILS DE REGULATION POUR LES SMART GRIDS? La mobilité solaire PROJET POLINOTEN Nathalie POPIOLEK, Françoise THAIS CEA, Institut de technico-économie des systèmes énergétiques

Plus en détail

Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE

Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE Contributions de GPE, GEI, GP, GM, GBA, GC Responsables : Patrick TOUNSI (GEI) Gilles HEBRARD (GPE) Motivations Défi majeur et géopolitique de nos

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION -

Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION - Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION - Notre objectif Améliorer en permanence notre ingénierie électronique au service de Aéronautique, EnRs, Ferroviaire

Plus en détail

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe 32ème Congrès AM Paris Tech L Exemple de l Energie Solaire Hamid BATOUL Directeur Technique Solaire SCHUCO France Martinique, le 5 Octobre

Plus en détail

Visions ADEME 2030-2050

Visions ADEME 2030-2050 Visions ADEME 2030-2050 Méthodologie générale 2 approches différentes: 2030 : exploratoire - volontariste 2050: normatif - facteur 4 Tous secteurs (énergie mais aussi agriculture) Transversalité Cohérence

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Stockage de l hydrogène, Piles à combustible. Gérald POURCELLY

Stockage de l hydrogène, Piles à combustible. Gérald POURCELLY Stockage de l hydrogène, Piles à combustible Gérald POURCELLY Institut européen des membranes, Institut de chimie du CNRS Directeur du GDR Piles à combustible et systèmes (PACS) Mercredi 27 février 2013,

Plus en détail

Jean-Pascal CHIRAT. Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT AICVF ILE-DE-FRANCE. Organisée par les associations régionales Ile-de-France 30/12/2012

Jean-Pascal CHIRAT. Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT AICVF ILE-DE-FRANCE. Organisée par les associations régionales Ile-de-France 30/12/2012 Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT Organisée par les associations régionales Ile-de-France Vendredi 21 décembre 2012 Auditorium Michelet Tour Total Paris La Défense Jean-Pascal CHIRAT AICVF ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

MPI, l agence régionale de l innovation et le Pôle de compétitivité DERBI signent une convention de partenariat pour renforcer leur collaboration

MPI, l agence régionale de l innovation et le Pôle de compétitivité DERBI signent une convention de partenariat pour renforcer leur collaboration Dossier de presse - 14 octobre 2014 à Toulouse MPI, l agence régionale de l innovation et le Pôle de compétitivité DERBI signent une convention de partenariat pour renforcer leur collaboration Le Pôle

Plus en détail

Grenoble EcoCité SmartGrid for green cities

Grenoble EcoCité SmartGrid for green cities Grenoble EcoCité SmartGrid for green cities Grenoble EcoCité Une stratégie énergétique locale Grenoble Ecocité & Fonds Ville de Demain Grenoble Presqu ile Démonstrateur de l EcoCité 250 ha pour la recherche

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Voiture électrique Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Président d ALPHEA Hydrogène Président d Ineva CNRT La bibliographie The Department of Energy: Hydrogen

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable ERH2-Bretagne Pas de soutien de la région Bretagne

Plus en détail

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015 Hydrogène Club Mines Energie, 11 mars 2015 1 Objectifs Décarbonation Compétitivité Enjeux technologiques pour les usages possibles Power-to-gas v 2 /kg > 5000 Nm 3 /h Aujourd hui, 96% de l hydrogène est

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013 Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le cadre Le bâtiment : 25 % des GES, 69 Mtep de consommation et 46% de la consommation totale d énergie

Plus en détail

AEH. Centrales Hybrides

AEH. Centrales Hybrides AEH Centrales Hybrides Historique : de l'industrie à l'énergie Création de Sirea Conception des automates µpilot Lancement des projets énergie Industrialisation des gammes AEA/ALR Installations de centrales

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Présentation des nouveaux produits

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Une approche comparative des impacts des technologies de chauffage sur la demande Roch Drozdowski - Chef de mission Smart Grids GrDF - Direction

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

PROFILS DES 13 STARTUPS ITALIENNES

PROFILS DES 13 STARTUPS ITALIENNES Swiss Italian Innovation Workshop Rencontres BtoB avec les entreprises italiennes du secteur Green Economy et Cleantech Le 15-16 Octobre, 2013, au TecOrbe -Technopôle de l'environnement d'orbe, Vaud PROFILS

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

25 moyens. environnement. d économiser son argent et son. Paul de Haut. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN 13 : 978-2-212-12053-0

25 moyens. environnement. d économiser son argent et son. Paul de Haut. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN 13 : 978-2-212-12053-0 25 moyens d économiser son argent et son environnement Paul de Haut Groupe Eyrolles, 2007, ISBN 13 : 978-2-212-12053-0 Sommaire Remerciements... Préface... Signalétique... IX XI XIII Partie 1 Les éconologies

Plus en détail

Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles

Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles Un contexte environnemental qui force aux changements Les véhicules hybrides Les véhicules électriques Les véhicules àhydrogène

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies Votre concession GrDF en 2011 Hérault Energies 1 La chaîne gazière : de l extraction à la distribution de gaz naturel Exercice 2011 2 Des missions de service public confiées à GrDF au travers des contrats

Plus en détail

Mastère Spécialisé SYSPEC. Technologies des Systèmes Hybrides de Production d électricité et de chaleur

Mastère Spécialisé SYSPEC. Technologies des Systèmes Hybrides de Production d électricité et de chaleur Mastère Spécialisé SYSPEC Technologies des Systèmes Hybrides de Production d électricité et de chaleur philippe.degobert@ensam.eu Mastère Spécialisé SYSPEC Une cinquantaine d intervenants 30 Enseignants

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Présentation Vesta-System Projet Multisol : Principe de la solution et

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE La transition écologique et énergétique est une nécessité pour les entreprises. Le réchauffement climatique affectera toutes les entreprises

Plus en détail

MOBILITÉ HYDROGÈNE FRANCE. ecartec. 16 avril 2013. Marianne JULIEN, Présidente marianne.julien@afhypac.org. contact : info@afhypac.

MOBILITÉ HYDROGÈNE FRANCE. ecartec. 16 avril 2013. Marianne JULIEN, Présidente marianne.julien@afhypac.org. contact : info@afhypac. ecartec 16 avril 2013 Marianne JULIEN, Présidente marianne.julien@afhypac.org contact : info@afhypac.org L HYDROGÈNE POUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES 2 LES MEMBRES D AFHYPAC Grands groupes Air Liquide Hydrogen

Plus en détail

STIMERGY. Data Centers distribués

STIMERGY. Data Centers distribués STIMERGY Data Centers distribués Nouvelles technologies de l énergie : positionnement de Tenerrdis Energie solaire Biomasse Géothermie Pompes à chaleur Hydraulique Smart grids Hydraulique Hydrogène Batteries

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Grenoble Innovation for Advanced New Technologies

Grenoble Innovation for Advanced New Technologies Grenoble Innovation for Advanced New Technologies Une ambition scientifique et technologique Grenoble : une position centrale en Europe 45.1 N, 5.7 E Au cœur des Alpes Grenoble : cité scientifique, économique

Plus en détail

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Réunion physique - 16/09/2010 de 9h00 à 10h00 Présents: ARNOULD Emmanuel (Innovafonds), BALLY Jean-Marc (Aster Capital),

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION Y o u r P o w e r, Y o u r R u l e s ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION SMART-GRID ALL-IN-ONE INTELLIGENTE RENDEMENT >30% (1) ET D EXPLOITATION À PROPOS D IMEON ENERGY Fort de plus

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

crée des emplois Dans les trois ans qui viennent, la transition énergétique pour la croissance verte peut générer 100 000 emplois nouveaux.

crée des emplois Dans les trois ans qui viennent, la transition énergétique pour la croissance verte peut générer 100 000 emplois nouveaux. crée des emplois Le projet de loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et le plan d actions qui l accompagne visent à développer fortement l activité et l emploi, en s appuyant

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Cogénération et micro-cogénération

Cogénération et micro-cogénération Méziane Boudellal Cogénération et micro-cogénération Solutions pour améliorer l efficacité énergétique 2 e édition Illustration de couverture : SenerTec Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058784-1 Préface

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

14 ème Conférence bretonne de l énergie. Le 18 février 2015 à RENNES

14 ème Conférence bretonne de l énergie. Le 18 février 2015 à RENNES 14 ème Conférence bretonne de l énergie Le 18 février 2015 à RENNES 1 1-Introduction 2 1. Introduction 2. La loi de Transition Énergétique pour la croissance verte (TEcv) : présentation du dispositif législatif

Plus en détail

investissement territorial dans les projets photovoltaïques

investissement territorial dans les projets photovoltaïques investissement territorial dans les projets photovoltaïques Les missions du groupe Caisse des Dépôts La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l'intérêt

Plus en détail

les plates-formes technologiques, accélérateur d innovation pour l industrie

les plates-formes technologiques, accélérateur d innovation pour l industrie grés et systèmes embarq -Nanosystèmes Impressio avancé Nano-biotechnol que solaire Systèmes «s et stockage batteries P que Micro-sources d én udres Nano-caractérisat osécurité Design circui ués Nanoélectronique

Plus en détail

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur P. 0 sur 16 SOMMAIRE OT1. page 2 OT3. page 3 OT4. page

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid

Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid Adrien Bétrancourt 1, Thierry Le Pollès 1, Emmanuel Chabut 1, Maurice-Xavier François 1,2

Plus en détail