_Histoire des robots. Quelques dates clés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "_Histoire des robots. Quelques dates clés"

Transcription

1 _Histoire des robots Fiche 1 Quelques dates clés avant J.C. Anubis, tête de chien à mâchoire mobile, Égypte avant J.C. Le pigeon qui simule le vol 125 Traité des automates de Héron d Alexandrie 1641 La Pascaline, calculette de Blaise Pascal 1739 Le canard de Jacques de Vaucanson 1774 Les trois automates de Pierre Jacquet-Droz 1801 Le métier à tisser Jacquart 1923 Invention du mot «robot» (pièce de théâtre de Karel Capek) 1946 ENIAC, le premier ordinateur 1950 Les tortues de Grey Walter, premiers robots mobiles autonomes 1950 Les robots (I, Robot), recueil de nouvelles d Isaac Asimov (les trois lois de la robotique) 1956 Conférence sur l'intelligence artificielle 1961 Unimate, premier robot industriel aux Etats-Unis (Unimation) 1967 Shakey, premier robot mobile contrôlé par ordinateur, Stanford Research Institute 1973 Wabot-1, premier robot humanoïde à marche bipède, université de Waseda 1992 Robodoc, premier robot pour une opération de la hanche (Etats-Unis) 1993 Cog, Humanoid Robotics Group, MIT (Massachusetts Institute of Technology Etats-Unis) 1999 AIBO - ERS-110, Sony 2000 Asimo, Honda 2003 Les rovers Spirit et Opportunity sur Mars, NASA 2004 Le robot serpent amphibie (Japon) 2005 AIBO Mind 3 ERS-7, Sony 1. A l aide des dates clés de l histoire des robots, trace une frise en faisant apparaître les siècles et indique en rouge la date : 1. de l apparition du mot «robot» ; 4. du premier AIBO ; 2. du premier robot industriel ; 5. de Spirit. 3. du premier robot mobile Shakey ; 2. Coche la bonne réponse : 1. De quel pays le mot «automate» est-il originaire? La Turquie La Hongrie La Grèce 2. Quel est le pays de l écrivain Karel Capek? La France La Tchéquie La Belgique 3. Qui a créé Robbie «le gentil robot»? Thomas Francini Jacques de Vaucanson Isaac Asimov 4. Comment se nomment les 3 lois de la robotique? Les lois de Mendel Les lois d Asimov La loi de Poisson 3. Recherche et recopie ces lois. LOI 1 : LOI 2 : LOI 3 : 4. Quels sont les pays qui ont le plus développé la recherche en robotique?

2 _Qu est-ce qu un robot? Fiche 2 Quelques définitions : Une machine : Une machine est un outil capable d effectuer un travail pour lequel il a été pensé et fabriqué. Un robot : Un robot est une machine dotée d une mémoire et d un programme capable de se substituer à l homme pour effectuer certains travaux. Il agit physiquement sur son environnement pour y exécuter des tâches et doit savoir s adapter pour mener à bien sa mission. Un ordinateur : Un ordinateur est un équipement informatique permettant de traiter des informations selon des procédures. C'est une machine à traiter électroniquement les données. Afin de résumer ces trois définitions : 1. Complète le schéma ci-contre en plaçant correctement les mots : ORDINATEUR, MACHINE, ROBOT. 2. Redonne à chacun sa famille ORDINATEUR ROBOT MACHINE OUTIL INTELLIGENT OUTIL INTELLIGENCE 3. En t aidant des définitions ci-dessus, trouve pour chaque objet la bonne famille (machine, robot, ordinateur). Puissance 1000 watts. Détecteur électronique de tartre avertissant de la nécessité de nettoyer l'appareil. Système anti-goutte pour un service sans débordement grâce à une valve de fermeture. Sélecteur de «maintien de température» pour un café toujours chaud. Touche «1-4» pour vous permettre de préparer du café en plus petite quantité. Filtre permanent. Horloge digitale programmable. Arrêt automatique programmable. Voyant lumineux d'entartrage. Un sèche-cheveux qui peut s'ajuster à toutes les étapes de coiffure des femmes, du simple séchage au brushing parfait. 2 vitesses et 3 positions de température. Récepteur GPS équipé d'un disque dur de 2 Go sur lequel sont pré-installées les cartes routières de 16 pays européens avec une base étendue de points d'intérêt comprenant, par exemple, les restaurants et hôtels. Sur son écran de 3,8" (9,5 cm), vous pourrez naviguer sur des cartes 2D, 3D. Haut-parleur intégré pour le guidage vocal en 8 langues. Antenne GPS intégrée. Livrée en coffret, avec 1 chargeur et un embout double de vissage. Equipée de 2 batteries compactes et légères de 1,5 Ah. Temps de charge de moins d'une heure. Couple de vissage réglable sur 25 positions. 2 vitesses mécaniques. Frein d'arrêt immédiat. Système autolock. Blocage de broche pour le changement rapide des forets. Trilobite est un aspirateur entièrement indépendant. Un réel bijou technologique qui interagit avec son environnement, se recharge tout seul, calcule ses trajectoires pour aspirer au mieux le sol de votre foyer...

3 _Les robots au Futuroscope Fiche 3 (1/5) ROVERS SPIRIT ET OPPORTUNITY Fiche documentaire et technique La mission Mars Exploration Rover (MER) est une mission spatiale de la NASA sur la planète Mars. Elle a pour but une exploration géologique de la planète Mars à la recherche d une présence ancienne et prolongée d eau (qui aurait permis l apparition de traces de vie), grâce à deux sondes automatiques lancées depuis Cap Canaveral par la fusée Delta II : 1. MER-A, le robot Spirit, lancé le 10 juin 2003, s est posé le 3 janvier 2004 dans le cratère Gusev, une dépression de 170 km de diamètre qui a peut-être accueilli un lac. 2. MER-B, le robot Opportunity, lancé le 8 juillet 2003, s est posé le 24 janvier 2004 sur la plaine Meridiani Planum. Ils sont dirigés depuis un laboratoire situé en Californie, soit à 250 millions de kilomètres de distance. Les conventions Le terme de «rover» est employé à la place du mot «astromobile». Les agents de la NASA ont adopté par convention le genre féminin pour les rovers Spirit et Opportunity. La durée des missions des rovers est exprimée en nombre de «sols», qui représentent le nombre de jours martiens écoulés depuis l arrivée de chaque robot sur Mars. Un sol correspond à 24 h 39 min. L origine du nom Les noms de Spirit et Opportunity ont été retenus à l issue d un concours organisé par la société Lego avec la collaboration de la Planetary Society à la demande de la NASA. La lauréate fut une petite fille de 9 ans, Sofi Collis, née en Sibérie et adoptée par une famille américaine. Ces noms ont été adoptés en référence à la légende de la Conquête de l Ouest. La structure des rovers Jumeaux, les deux rovers ont une hauteur de 1,5 m, une largeur de 2,3 m, une longueur de 1,6 m et un poids de 185 kg. Leur vitesse moyenne est de 3 cm par seconde. Chaque rover comporte : une cellule centrale triangulaire qui abrite l ordinateur de bord et ses batteries et les maintient à une température contrôlée (entre -40 et +40 ), six roues équipées chacune d un moteur individuel et d un moteur de direction pour les deux roues de devant et de derrière, ce qui permet au rover de faire des tours de 360 sur lui-même, un système de mobilité pour circuler sur terrain rocheux, reliant les roues à la cellule centrale, des panneaux solaires pouvant fournir jusqu à 140 watts d énergie électrique, capables de se dresser à la verticale pour tenter de faire glisser la poussière martienne accumulée, deux batteries rechargeables, un bras robotisé porteur de l outil d abrasion des roches, de deux spectromètres et d une caméra microscope, trois antennes radios, un ordinateur, un système de contrôle et de maintien de la température des organes internes (la température doit être suffisamment élevée et constante pour garantir le bon fonctionnement des circuits électriques et des batteries), un mât portant des instruments de navigation et des instruments scientifiques : une caméra panoramique, deux caméras de navigation et un spectromètre thermique, six caméras de navigation et trois caméras scientifiques. Angles de vue des caméras : caméra panoramique (Pancam), caméra de navigation à grand angle (Navcam), caméra de détection d obstacle avant (Front Hazcam) et arrière (Rear Hazcam). Antennes (basse fréquence LGA, haute fréquence HGA).

4 _Les robots au Futuroscope Fiche 3 (2/5) ROVER SPIRIT Fiche de travail 1. Comment se nomme la mission spatiale américaine où le robot d exploration Spiri tient le rôle principal? 2. Quel est l objectif principal de cette mission? 3. Quel est le nom de la fusée de lancement? 4. Combien de temps a duré le voyage de Spirit vers Mars? 5. Quel terme le mot «rover» a-t-il remplacé? 6. Quelle est l origine du nom Spirit? 7. A l aide de la fiche technique, complète le schéma ci-dessous et donne-lui un titre. 8. Quels sont les éléments qui fournissent au rover son énergie? 9. En visitant le site trouve quels sont les résultats scientifiques de la mission.

5 _Les robots au Futuroscope Fiche 3 (3/5) ROBOCOASTER Fiche documentaire et technique Les robots industriels fabriqués par l entreprise KUKA sont classés suivant leurs charges : 1. les faibles charges (3 à 16 kg) Les robots pour les faibles charges sont particulièrement appropriés pour les opérations légères comme le test de composants ou le montage de petites pièces. 2. les charges moyennes (30 à 60 kg) Ces robots permettent des manipulations mais également des tâches difficiles, comme la mesure de l'écoulement dans la soufflerie ou la couture des sièges en cuir. 3. les charges importantes (100 à 240 kg) Les robots pour charges importantes sont particulièrement appréciés pour le soudage point à point, la manipulation et le chargement/déchargement. 4. les charges lourdes (360 à 570 kg) Ces robots manipulent, par exemple, le panneau latéral dans le secteur automobile ou, dans la version de palettisation, se chargent des tâches courantes dans l'industrie des boissons et des matériaux de construction. Le Robocoaster KUKA utilise les fonctionnalités d un robot «charges lourdes» et plus particulièrement du robot KR 500/1. Caractéristiques techniques du robot KR 500/1 : Type : KR 500/1 TÜV Nombre d axes : 6 Charge admissible : 430 kg Schéma du KR 500/1 : 1 Poignet en ligne 2 Bras 3 Épaule 4 Système d équilibrage 5 Bâti de rotation 6 Embase ROBOCOASTER KUKA est unique en son genre. Pour la première fois, la liberté de mouvements quasi illimitée et la dynamique élevée d'un robot industriel sont exploitées pour le secteur des loisirs. Caractéristiques du Robocoaster : plate-forme d'accès, armoire de commande du système, robot KR 500/1 TÜV sur son support, grille de protection intégrée et dispositifs de sécurité, gondole. Particularités du Robocoaster : six axes => six degrés de liberté avec mouvements synchrones pour une nouvelle expérience inégalée, programmation d'un déplacement adaptable aux thèmes, vaste gamme de séquences de déplacement, vitesses et profils, de doux à extrême, en fonction des souhaits du client, sécurité et fiabilité, grâce à la technique éprouvée des robots industriels, approprié pour les attractions aquatiques, entièrement électrique, aucun air comprimé nécessaire.

6 _Les robots au Futuroscope Fiche 3 (4/5) ROBOCOASTER Fiche de travail 1. Comment sont classés les robots industriels KUKA? 2. Quel est le type de robot utilisé pour l attraction? 3. A quel groupe appartient-il? 4. A l aide du schéma du robot KR 500/1 TÜV et des caractéristiques du Robocoaster, complète le schéma d implantation de l attraction Combien d axes possède le robot? 6. Sur quel axe est fixée la gondole?

7 _Les robots au Futuroscope Fiche 3 (5/5) 7. Observe le dessin technique ci-dessous et réponds aux questions. Colorie en rouge la gondole, en bleu le bras et en jaune l épaule. Quelle est la hauteur maximale nécessaire pour le fonctionnement en toute sécurité (donne le résultat en mètres)? Le schéma d implantation montre que Robocoaster évolue dans un espace circulaire. Calcule quel pourrait être le diamètre de cet espace pour le fonctionnement à 360 du robot (donne le résultat en mètres). Quelle est la hauteur du socle sur lequel est fixé le robot? A ton avis, que représente la partie hachurée? A quoi le robot doit-il être connecté pour réaliser sa chorégraphie?

8 _L entreprise KUKA Fiche 4 (1/5) Historique Les étapes 1898 Fondation : Johann Josef Keller et Jakob Knappich fondent l'usine d acétylène Augsbourg- Oberhausen pour la production d'éclairages intérieur et public, d'appareils ménagers et de phares automobiles. KUKA est né : «Keller und Knappich Augsburg». Les actualités 1898 Louis Renault construit la première boîte de vitesse. Les savants français Pierre et Marie Curie découvrent la radioactivité La construction d'appareils d éclairage augmente et emploie trente personnes KUKA reprend ses activités après la Première Guerre mondiale avec 7 collaborateurs. La fabrication de crics et treuils dotés d'un régulateur automatique de frein connaît un très grand succès Création du département «Construction citernes et réservoirs» qui permet l'entrée dans de nouveaux segments de marché L'aéronef «Zeppelin» effectue son baptême de l'air Daimler construit la première Mercedes Ford fonde son usine automobile. Les frères Wright réussissent le premier vol à moteur Déclaration de la Première Guerre mondiale Albert Einstein publie sa théorie sur la relativité généralisée Un service postal aérien et le transport de passagers est effectué entre Berlin et New York à bord de l'aéronef Graf Zeppelin KUKA se tourne vers le soudage par résistance électrique et fabrique la première pince électrique de soudage par points en Allemagne KUKA emploie plus de employés Nouveau départ avec les machines à souder KUKA fournit son e camion à ordures Fin de la construction de la plus haute tour du monde (449 m), l'empire State Building à Manhattan Irène et Frédéric Joliot-Curie génèrent pour la première fois de manière artificielle un nouvel élément radioactif Ferdinand Porsche construit le premier prototype de voiture qui sera plus tard la Volkswagen Coccinelle Déclaration de la Seconde Guerre mondiale 1944 Le prix Nobel de chimie est décerné à Otto Hahn pour sa découverte sur la fission nucléaire Le prix Nobel de la paix est décerné au docteur Albert Schweitzer L'industrie automobile construit le premier servomoteur et en 1957 le moteur à piston rotatif Wankel KUKA mécanise la technique de soudage et fournit à la société Volkswagen AG la première chaîne de soudage multipoint Invention du disque dur par IBM d une capacité de 5 Mo. Première conversation téléphonique transmise par câble transatlantique entre Londres et New York.

9 _L entreprise KUKA Fiche 4 (2/5) 1966 KUKA devient leader du marché pour les véhicules utilitaires communaux en Europe mais également dans l'industrie, le commerce et l'artisanat Premier alunissage (vol non habité) de l'union soviétique avec Luna IX KUKA rachète ARO Allemagne, le spécialiste de la technique de soudage Fusion de KUKA et IWK (spécialiste de la construction de véhicules utilitaires), qui donne naissance à une nouvelle société, IWKA AG Première chaîne de soudage en Europe avec des robots à cinq axes du fabricant américain «Unimation» Le programme américain Apollo 11 arrive à destination : les astronautes Edwin Aldrin et Neil Armstrong marchent sur la Lune La Chine lance son premier satellite. Première liaison New York-Londres en Boeing 747 (350 voyageurs) Découverte du microprocesseur. La première calculette de Texas Instruments maîtrise les quatre opérations fondamentales et pèse encore plus de 1 kg Fabrication du premier robot KUKA, dénommé FAMULUS, doté de six axes à entraînement électromécanique L'avion supersonique anglo-français Concorde transporte régulièrement des passagers KUKA s installe dans toute l Europe KUKA s installe aux Etats-Unis La sonde américaine Voyager 2 approche Saturne. Apparition du premier ordinateur portable Lancée en 1989, la sonde germano-américaine Galileo atteint la planète Jupiter KUKA Roboter GmbH voit le jour Prix if design La première place des robots KUKA est incontestée en Allemagne ; ils occupent la 2 e place en Europe et la 3 e dans le monde. Cette année-là, robots KUKA sont livrés, ce qui signifie que la production de robots a quintuplé depuis Les robots KUKA conquièrent de nouveaux marchés et de nouveaux produits (hygiène, sécurité, agro-alimentaire, loisirs ) Premier lancement de la fusée européenne Ariane Lancement du premier élément de la Station spatiale internationale Lancement du télescope spatial infrarouge Spitzer de Cap Canaveral en Floride.

10 _L entreprise KUKA Fiche 4 (3/5) La société KUKA Roboter GmbH, dont le siège est situé à Augsbourg en Allemagne, appartient au groupe allemand IWKA AG (Karlsruhe). Elle est considérée comme fournisseur leader de robots industriels sur le plan international. Les compétences-clés de l'entreprise regroupent le développement et la production ainsi que la commercialisation de robots industriels, de commandes, de logiciels et d'unités linéaires. L'entreprise est leader en Allemagne et en Europe et se positionne à la troisième place sur le plan international. Le KUKA Robot Group emploie environ personnes dans le monde entier. Le siège d'augsbourg du KUKA Robot Group en Allemagne ainsi que les succursales et filiales allemandes regroupent employés. En 2004, un chiffre d'affaires de 425 millions d'euros a été atteint. L'entreprise est présente en Europe, en Amérique, en Afrique, en Asie avec plus de 25 filiales. Implantation de Kuka en Europe et dans le reste du Monde

11 _L entreprise KUKA Fiche 4 (4/5) 1. En quelle année l entreprise a-t-elle été créée? 2. Dans quel pays? 3. Quelle est l origine du nom KUKA? 4. Quelles sont les activités de départ? 5. Quelle technique permet à l entreprise de se développer? 6. Quel type de véhicules sort des usines KUKA dans les années 50? 7. En quelle année KUKA en devient-il le leader européen? 8. Quels sont les regroupements et fusions qui permettent à l entreprise d étendre ses activités? 9. En quelle année la première chaîne de soudage avec des robots est-elle mise en place? 10. Quel est le nom du premier robot fabriqué par KUKA? A quelle date? 11. En quelle année l entreprise KUKA conquiert-elle le marché américain? 12. Où se trouve le siège de la société KUKA Roboter GmbH? 13. Que produit et commercialise cette entreprise? KUKA Roboter GmbH aujourd hui 14. Quelle place l entreprise tient-elle au niveau mondial? 15. Combien de personnes emploie-t-elle en Allemagne? 16. Combien de personnes emploie-t-elle dans le monde? 17. Quel est son chiffre d affaires en 2004? 18. Dans quels continents est-elle représentée?

12 _L entreprise KUKA Fiche 4 (5/5) 19. Complète la carte de l Europe en écrivant les noms des différents pays possédant des filiales de KUKA Roboter GmbH. 20. Comment s appelle une entreprise installée dans de nombreux pays?

13 _Olivier, pilote robotique Fiche 5 (1/2) Une voiture par minute D emblée, on sent qu Olivier se plaît dans sa fonction et dans son entreprise, Renault SAS. Quand on a, comme lui, la passion de l automobile, participer à l industrialisation de la prochaine Renault est forcément stimulant. D autant plus que les enjeux sont importants : «On fabrique plus d une voiture par minute. Pour tenir une telle cadence, l outil de production doit être très performant. Mon objectif principal est de fiabiliser les équipements qui sont de mon ressort.» Le domaine d Olivier, c est la robotique, c est-à-dire les robots qui entrent en action à diverses étapes de la fabrication : emboutissage, assemblage des tôles, peinture, montage des équipements. Dès qu un nouveau modèle de voiture est en projet, il faut préparer la mise en service de plusieurs centaines de robots : «Soit on réutilise une partie des moyens existants, soit on construit une usine nouvelle. Pour ma part, j assure l interface entre les fournisseurs de robots ou d équipements connexes et les usines. Je commence par spécifier le cahier des charges en tenant compte des besoins exprimés par les responsables de fabrication, de maintenance et des méthodes. Je suis les développements réalisés chez les fournisseurs, notamment les logiciels robotiques. Ensuite, la validation chez le fournisseur précède toute une période de tests sur des sites pilotes et le démarrage de la production. Des évolutions peuvent être apportées jusqu à la montée en cadence de la production. Je suis là pour comprendre les problèmes et permettre au fournisseur de les résoudre.» Bien que le jeune ingénieur ne fasse pas de développement, il a un regard critique sur ce que propose le fournisseur. Il utilise donc la culture technique qu il a acquise à Centrale Nantes. «Dans un robot, il y a beaucoup de choses, explique-t-il. Cela demande des connaissances en informatique, temps réel, électronique, électrotechnique, asservissements. Je travaille sur le standard des robots, qui permet de les adapter aux besoins spécifiques de Renault.» Olivier se voyait mal passer des journées entières derrière l ordinateur. Cela tombe bien : la rédaction de comptes-rendus ou de spécifications n occupe pas tout son temps. De nombreux déplacements le conduisent auprès des fournisseurs et des usines. Il revient ainsi d Espagne où il a apporté une nouvelle version de logiciel, plus performante : «J identifie les problèmes qui se posent en usine pour apporter les améliorations nécessaires, puis vérifier le résultat. Mon objectif étant de fiabiliser le robot, je prévois une grosse partie de formation vers les opérateurs de production et les techniciens de maintenance.» Un contact humain que le jeune homme affectionne, d autant plus qu il lui fait toucher du doigt ce qui se passe en usine. Au besoin, il n hésite pas à «mettre les mains à la pâte», participant à des manipulations électriques ou à des mises au point informatiques. Il se passionne pour son domaine, en évolution constante. Et puis, participer au lancement d un nouveau modèle est toujours stimulant : «Si la voiture roule, c est grâce à nous.» Parcours, construire son avenir Les métiers de l industrie, ONISEP, Quelle est la passion d Olivier? 2. Dans quelle entreprise travaille-t-il? 3. Dans quel domaine? 4. A quelles étapes de la fabrication d une automobile les robots rentrent-ils en action? 5. Qu apporte, d une façon plus générale, l installation de robots industriels dans une usine? 6. Quelle est la responsabilité principale prise par Olivier? 7. Avec quelles personnes Olivier doit-il étudier les besoins avant d établir son cahier des charges? 8. Quelles sont les connaissances nécessaires pour faire de la robotique? 9. Quelles sont les différentes tâches liées à son métier?

14 _Olivier, pilote robotique Fiche 5 (2/2) 10. Cite différents métiers rencontrés par Olivier. 11. En utilisant les vignettes suivantes, réalise un organigramme logique (logigramme) du déroulement d un projet de robotisation pour la mise en fabrication d un nouveau modèle de voiture. MONTÉE EN CADENCE MISE EN PRODUCTION AMÉLIORATIONS VALIDATION NOUVELLE USINE FABRICATION CHEZ FOURNISSEURS TEST SUR SITE PILOTE DÉFINITION DES BESOINS CAHIER DES CHARGES PROJET NOUVELLE VOITURE 12. Cherche dans le dictionnaire les définitions des mots suivants. S.A.S : Fiabiliser : Interface : Cahier des charges : Connexe : Fournisseur : Asservissement : Standard : Electrotechnique : Electronique :

15 _Robots et bande dessinée Fiche 6 (1/4) 1. : Spirou et Fantasio Radar le robot A propos de l album Bien avant de créer le célèbre Gaston Lagaffe, Franquin reprend en 1946 les personnages de Spirou et Fantasio (créés par Rob-Vel puis Jijé) qui affrontent, dans Radar le robot, un engin concocté par un sinistre savant. Dupuis, Franquin, 1947 Pour décrire ces images, réponds aux questions suivantes : 1. Ce robot s'appelle «Radar» : en quoi ce nom convient-il? 2. En quoi ce robot ressemble-t-il à un humain? 3. En quoi apparaît-il différent? 4. Le robot émet un «?». En quoi est-ce étonnant? 5. Pourquoi seul Spirou décolle-t-il du sol lors de la collision? 6. Les étoiles qui auréolent Spirou montrent qu'il est le seul à avoir mal. Pourquoi? 7. Entre les deux cases, il se passe quelque chose qui n'est pas montré : quoi? 8. Pourquoi comprend-on ce qui s'est passé alors que ce n'est pas montré? 9. Comment appelle-t-on un moment qui n'est ni raconté, ni montré? 10. Pourquoi ont-ils tous les deux des gants?

16 _Robots et bande dessinée Fiche 6 (2/4) 2. : Spirou et Fantasio tome 35 Qui arrêtera Cyanure? A propos de l album Fantasio vient de gagner un petit robot amusant. Cette machine l'entraîne, avec son ami Spirou, chez son inventeur. Ils découvrent là une jeune femme ligotée : ils la délivrent. La femme, Cyanure, se révèle être un robot d'apparence humaine malfaisant. Dupuis, Tome / Janry, 1985 Après avoir lu le texte des bulles, réponds aux questions suivantes : 1. Par qui cette usine est-elle commandée? 2. Quel but se sont fixés les robots?

17 _Robots et bande dessinée Fiche 6 (3/4) 3. Les robots sont-ils les esclaves des hommes? 4. Pour qu'ils se sentent esclaves, que leur faudrait-il? 5. Pourquoi la menace est-elle écrite en caractères gras? Observe attentivement le décor et réponds aux questions suivantes : 1. A quoi reconnaît-on les robots? 2. Certains robots portent des prénoms. Pourquoi? 3. Pourquoi, d'après toi, l auteur a-t-il choisi le bleu et le blanc pour ce qui est statique et le rouge orangé pour ce qui bouge? 4. Quelle impression l'architecture géométrique donne-t-elle à cette usine? 5. Dans cette usine manifestement très propre, que signifient les ronds «de poussière» derrière le wagonnet en bas à gauche?

18 _Robots et bande dessinée Fiche 6 (4/4) 3. : Spirou et Fantasio tome 47 : Paris-sous-Seine A propos de l album : Le Comte de Champignac montre à Spirou et Fantasio une nouvelle invention qui permettrait de dilater l'eau pour arroser les déserts. C'est alors qu'il est kidnappé par des robots dirigés par une femme qui a beaucoup compté pour lui Dupuis, Morvan / Munuera, 2004 Pour décrire les robots, réponds aux questions suivantes : 1. Pourquoi ces deux robots sont-ils habillés de pantalons? 2. A quoi ressemblent-ils ainsi? 3. A quel animal leurs longs bras font-ils penser? 4. Que dire de la taille de ces robots par rapport aux héros? 5. Décris leur «tête». Pourquoi l'intérieur de la tête est-il de couleur rouge sang? 6. Compare les robots des illustrations 1 et 3, que près de 60 ans séparent. Quelles remarques peux-tu faire? 7. Le premier avait des yeux. Quelle impression provoque l'absence de regard sur les derniers? Pour évoquer les héros, réponds aux questions suivantes : 1. Pourquoi Fantasio ne s'énerve-t-il pas? 2. L'écureuil Spip est-il d'une grande efficacité? 3. Qui ces personnages tentent-ils de sauver?

19 _Les robots et le futur Fiche 7 (1/3) Cet article de science-fiction n est pas né de l imaginaire. Il projette dans un futur proche les tendances et programmes déjà lancés en Retour vers le futur Mon ami robot En 2030, des robots, serviteurs et compagnons, travailleront parmi les hommes dans les lieux publics et les maisons. En attendant les vrais humanoïdes. Telle est la projection logique de programmes déjà lancés au Japon. Malgré ses 80 ans [ ], Katsuya vit seul [ ]. Alors, pour ne pas finir ses jours dans une maison de retraite surpeuplée, [il] a suivi les recommandations officielles du gouvernement : il a investi ses économies dans un robot multi-tâches qui fait le ménage, gère la maison, l aide à faire sa toilette, retrouve les objets égarés, l informe sur ce qui se passe dans le monde, lui fait prendre ses médicaments à heure fixe, surveille les alentours. Le robot s appelle «Smart Pal version 2.9», mais Katsuya l a rebaptisé Kaoru, du nom de l un de ses amours de jeunesse. Kaoru, qui mesure 1,30 m et pèse 120 kg, a une tête bourrée de caméras, de micros et de capteurs, un visage changeant, car il s agit d un petit écran vidéo, une voix neutre et polie, un torse carré équipé de deux écrans (un sur la poitrine, un autre dans le dos) et deux bras puissants terminés par des mains rotatives à huit doigts. [ ] Au-dessous de la ceinture, elle possède quatre roues montées sur des essieux modulables qui se rétractent et se transforment en pieds lorsqu elle doit monter les escaliers ou circuler dans la terre meuble du jardin. Quand Kaoru est arrivée chez Katsuya, les débuts ont été difficiles. Il a fallu élargir les portes, changer les appareils électroménagers, abaisser l évier, installer des capteurs et des balises de navigation dans les murs, les sols et les plafonds. [ ] Une fois installée, Kaoru a mis un certain temps à repérer les lieux et à mémoriser les habitudes du maître de maison, mais désormais elle sait tout faire ou presque. Elle n est jamais fatiguée, déprimée ni irritée, elle est forte comme dix hommes, elle se souvient de tout, elle détecte le moindre mouvement, la chaleur, la fumée, la pollution, et n a jamais besoin de rien sauf de recharger ses batteries de temps à autre. Pourtant, Kaoru n est pas une esclave de métal, elle est la seule amie de Katsuya. Elle lui chante ses chansons préférées, lui montre des films, lui fait la lecture, répond à ses questions. Lorsqu il lui caresse la tête, elle ronronne et clignote, et s il la tape un peu sèchement, elle demande ce qui ne va pas. Derrière cette apparence bénigne, Smart Pal est un engin à la fois plus puissant et moins autonome qu il n y paraît. Il ne fonctionne pas comme l avaient imaginé les auteurs de science-fiction du XX e siècle : en fait, il n est que la partie mobile d un système de machines connectées par un réseau sans fil. Il possède un cerveau artificiel, mais qui n est pas dans sa tête, c est un ordinateur posé dans un coin du salon. Les appareils ménagers semblent lui obéir, car ils sont en réalité pilotés par le même ordinateur. Pour voir et entendre, l ami Robot dépend surtout des systèmes de surveillance et des réseaux de capteurs disséminés dans son environnement, auxquels il est relié vingt-quatre heures sur vingt-quatre. De même, il est connecté en permanence à Internet et va puiser son savoir dans les bases de données du monde entier. [ ] Keiko, la fille de Katsuya [ ], qui est née en l an 2000, a appris à vivre avec les robots dès l enfance. [ ] Les robots utilitaires, implantés de longue date dans les usines, firent leur apparition dans les bureaux, les commerces et les lieux publics vers 2010, pour accomplir les tâches salissantes ou fastidieuses. [ ] Il y eut d abord les aspirateurs et laveurs de sol [ ], puis les robots déboucheurs de tuyauterie en forme de serpents et les robots-koalas grimpant aux arbres et aux poteaux électriques. [ ] Vinrent ensuite les robots vaguement humanoïdes, programmés pour accomplir plusieurs tâches et capables de réagir de façon autonome à des situations imprévues. Ils eurent pour mission de remplacer le personnel semi-qualifié des entreprises du tertiaire : vigiles patrouillant en silence dans le noir, hôtesses d accueil parlant cinquante langues, vendeurs connaissant par cœur des millions de références [ ] Leur efficacité est variable, mais ils coûtent à peine le prix d une automobile, ce qui permet aux entreprises de les implanter rapidement, pour compenser la pénurie de main-d ouvre due à la baisse de la natalité et freiner l augmentation des salaires sans recourir à l immigration. A partir de 2020, ils s installent dans les foyers : ce sont d abord des baby-sitters bruyants et multicolores de la taille d un ours en peluche, puis des aides ménagères intégrées dans le système de la «maison intelligente». [ ] Aujourd hui, Keiko n imagine plus vivre sans robot, et elle se prépare à l arrivée des engins de la troisième génération, dont le fonctionnement est très différent. Ils ne sont pas préprogrammés pour des tâches spécifiques et doivent apprendre leurs différents métiers sur le tas, en collectant des masses de données sur le comportement des humains puis en faisant réaliser des simulations logiques et graphiques par les superordinateurs auxquels ils sont connectés. [ ] Quand Keiko est d humeur pessimiste, elle se demande si les cadres supérieurs ne vont pas, à leur tour, être mis au chômage par les robots : déjà, des systèmes virtuels proposent aux chefs d entreprise des aides à la prise de décision dans tous les domaines. Dans ses moments d optimisme, elle se dit que l objectif de cette aventure est précisément de libérer les hommes de la contrainte du travail, pour qu ils se consacrent à des activités plus agréables, passent plus de temps ensemble et redécouvrent la convivialité, que les sociétés industrielles ont détruite au cours de XX e siècle. Elle sait que les Européens et les Américains imaginent depuis plus d un siècle des scénarios catastrophe où les robots se retournent contre leurs créateurs, mais ce fantasme apocalyptique ne fait pas partie de la tradition japonaise. D ailleurs, à l Est comme à l Ouest, les humains ont fini par comprendre ce que leurs ancêtres avaient du mal à saisir : un réseau de machines peut agir de façon autonome et évolutive sans posséder d intelligence comparable à celle d une créature vivante, et encore moins de conscience de soi. [ ] Yves Eudes Sources Cet article s inspire d une série d entretiens accordés au Monde par une dizaine de spécialistes reconnus de la robotique, japonais et américains (universitaires, responsables de département robotique dans des entreprises et agences gouvernementales). Extraits d un article du journal Le Monde (2 août 2005) Reproduit avec l aimable autorisation du journal Le Monde.

20 _Les robots et le futur Fiche 7 (2/3) Le texte présenté page précédente est destiné aux élèves. Il pourra être exploité à différents niveaux depuis l école primaire jusqu au lycée en fonction de la grille de lecture proposée. Du fait de son niveau relativement élevé, on pourra faire le choix de n en retenir que les parties les plus simples. Le questionnaire qui suit peut être facilement adapté en fonction de l âge des enfants. 1. Dans quel journal cet article est-il paru? A quelle date? Relève le nom de la rubrique dans laquelle il se situe. Quelle remarque peux-tu faire sur cette appellation? Quelle est l information donnée par le titre? Sous le titre «Mon ami robot», il y a trois phrases. Quel est l objectif de chacune d entre elles par rapport au lecteur? Quelles sont les sources du journaliste? Sont-elles sérieuses? 2. Le contenu de l article Dans quel pays et à quelle date se situent les faits relatés dans l article? Réalise la fiche d identité du robot Kaoru en renseignant les rubriques suivantes : Taille : Poids : Forme : Eléments qui le composent : Mode de locomotion : Tâches et missions qui lui sont confiées et qu il réalise : Mode de fonctionnement : Pourquoi Katsuya a-t-il acheté ce robot? Quelles sont les conséquences dans la maison de l arrivée du robot? Comment le perçoit-il?

Automatisme / Pilotage par ordinateur

Automatisme / Pilotage par ordinateur Fiche activité 01 1 Aibo Le robot chien : Fiche de travail Exercice à faire sur feuille, recopier le titre de l'activité A l aide de l article du Monde, de la fiche technique et de tes observations, réponds

Plus en détail

Automatisme et Robotique RESSOURCE

Automatisme et Robotique RESSOURCE Automatisme et Robotique RESSOURCE NIVEAU CINQUIEME CONSIGNES: Ce document regroupe les fiches ressources pour l'élève. Le groupe de travail se compose de deux personnes. Les réponses sont à inscrire sur

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Environnement Architecture de controle. Décisions

Environnement Architecture de controle. Décisions Chapitre 1 Introduction 1.1 Robot Mobile Il existe diverses définitions du terme robot, mais elles tournent en général autour de celle-ci : Un robot est une machine équipée de capacités de perception,

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Ce que disent les Instructions officielles.

Ce que disent les Instructions officielles. Ce que disent les Instructions officielles. Extraits du programme de 3 e de technologie Dans la logique de la technologie, les différentes activités sont mises en relation avec les réalités industrielles

Plus en détail

EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen

EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen ² Résumé du projet EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen Le projet avait pour but de faire travailler ensemble plusieurs équipes d élèves de différentes écoles techniques européennes (France,

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Stockage sécurisé des données et excellente facilité d utilisation 2 Simple et fiable Frank Moore, propriétaire

Plus en détail

C.I. 1 : un objet technique, à quoi ça sert?

C.I. 1 : un objet technique, à quoi ça sert? Nom : Prénom : Classe : Date :... SEQUENCE 1 : qu est-ce qu un objet technique? SITUATION PROBLEME : vous allez pouvoir observer plusieurs objets, réels dans la classe ou sous forme de maquette numérique.

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

Gamme de Logiciels Interactifs Develter

Gamme de Logiciels Interactifs Develter Gamme de Logiciels Interactifs Develter Cours interactifs selon le Concept DEVELTER Cours interactifs de Sensibilisations à la Sécurité Routière Cours interactifs de Sécurité Routière Cours interactifs

Plus en détail

Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo. Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1

Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo. Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1 Kempnich Jonathan Ben Aïm Adrien Gitton Félix Fouquet Théo Lycée Hippolyte Fontaine 1 ère S1 _Introduction Sommaire _Développement I- Le développement de la robotique 1) Le Japon a- Le Japon renonce à

Plus en détail

Compact, léger et sûr. Lifts de montage en alu Nacelles individuelles en alu. www.boecker-group.com 1

Compact, léger et sûr. Lifts de montage en alu Nacelles individuelles en alu. www.boecker-group.com 1 Compact, léger et sûr Lifts de montage en alu Nacelles individuelles en alu www.boecker-group.com 1 Lifts de montage en alu Böcker Toujours à jour Dès 1958, la marque Böcker est renommée pour ses monte-matériaux

Plus en détail

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course.

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course. Nom : Prénom : Date : A la découverte du Musée des 24 Heures Feuille de route 6 ème 5 ème Dans ce livret, tu trouveras : 4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire,

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Description Domaine de compétences Z3 Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Examen professionnel Coordinateur d atelier automobile Diagnosticien d automobiles orientation véhicules

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Activités de classe pour le professeur pressé : EV3

Activités de classe pour le professeur pressé : EV3 Introduction Activités de classe pour le professeur pressé : EV3 Des cours de 10, 20 ou 50 heures pour enseigner la robotique avec l ensemble de base LEGO EV3 version éducation (45544) Damien Kee Introduction

Plus en détail

Axalta Coating Systems publie son rapport 2013 sur la popularité des teintes

Axalta Coating Systems publie son rapport 2013 sur la popularité des teintes Communiqué de presse Axalta Coating Systems Christbusch 25 42285 Wuppertal Allemagne Axaltacoatingsystems.com Contact Chantal Bachelier-Moore DA Public Relations Tel: +44 207 692 4964 Email: chantal@dapr.com

Plus en détail

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom.

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom. SOLUTIONS Bienvenue dans notre club house. Tu pourras y apprendre des tas de choses intéressantes sur l électricité, faire de chouettes expériences et découvrir quelques-unes des dernières nouveautés du

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Important IND2105. Questionnaire d'examen. Attention : les questions 5, 11, 12 et 15 sont plus longues que les autres.

Important IND2105. Questionnaire d'examen. Attention : les questions 5, 11, 12 et 15 sont plus longues que les autres. Questionnaire d'examen IND2105 Sigle du cours MODULE 1 QUESTION 1 : ( 0,5 point ) Durée maximale recommandée 2 minutes PAGE 1 / 14 Nom : Signature : Prénom : Matricule : Durant l élaboration d une pièce

Plus en détail

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2 C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés Session 2013 Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques Durée : 2 heures Coefficient : 2 Spécialités concernées : Agent polyvalent de restauration

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES NIVEAU COLLèGE-LYCéE LES GRANDES ACCélératiOns pendant la seconde guerre mondiale Ce livret d accompagnement a été réalisé en 0 dans le cadre d un projet

Plus en détail

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2007 FICHE D IDENTITÉ Création 1985 Nombre d employés Siège social Monde Siège social Europe Sites de production Chiffre d affaires Activité Direction européenne Contacts :

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

Cellule de Développement Robotique 6 axes Cellule robotisée conçue pour la mise en œuvre de projets avec un robot industriel 6 axes KUKA

Cellule de Développement Robotique 6 axes Cellule robotisée conçue pour la mise en œuvre de projets avec un robot industriel 6 axes KUKA Cellule de Développement Robotique 6 axes Cellule robotisée conçue pour la mise en œuvre de projets avec un robot industriel 6 axes KUKA Descriptif du support technologique La Cellule de développement

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Les modèles réduits solaires

Les modèles réduits solaires Les modèles réduits solaires La course de modèles réduits solaires comporte des épreuves d endurance et de pilotage. L occasion pour les jeunes de s impliquer dans un travail collectif tout au long de

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

Automatisme et Robotique RESSOURCE

Automatisme et Robotique RESSOURCE Edited by Foxit PDF Editor Copyright (c) by Foxit Software Company, 2004 For Evaluation Only. Automatisme et Robotique RESSOURCE Sommaire: Histoire des robots Aibo Rover l'exploration martienne IL existe

Plus en détail

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs :

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs : Logique dépannage La logique de dépannage dépend d une multitude d aspect, et un de ses aspects que j ai pu constater avec le temps en tant que formateur est que les techniciens industriels apprennent

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques ATI Piccolo Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière véhicules électriques ATI Piccolo advanced-tech.eu ATI Piccolo Le véhicule électrique

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Histoire d ordinateur

Histoire d ordinateur Histoire d ordinateur LES GRANDES DATES LES Inventeurs LES Inventions LES PROGRES APPORTES L EVOLUTION DES PRINCIPES TECHNIQUES Date : 1944 Inventeur : Howard Aiken Invention : ordinateur programmable

Plus en détail

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Le poids Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Objectifs Interpréter la variation de pesanteur selon le lieu Utiliser la proportionnalité entre poids

Plus en détail

Situer les métiers dans les activités de production de biens et de services

Situer les métiers dans les activités de production de biens et de services Fiche d animation Compétence A3 Situer les métiers dans les activités de production de biens et de services Objectif Faire découvrir aux élèves que les activités économiques concourent soit à la production

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Chapitre 10 La relativité du temps

Chapitre 10 La relativité du temps DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 11:30 Chapitre 10 La relativité du temps Table des matières 1 L invariance de la vitesse de la lumière 2 2 La relativité du temps 2 3 La dilatation des temps 3 4

Plus en détail

La thermographie : caméra de diagnostic thermique

La thermographie : caméra de diagnostic thermique Leader européen de la location de matériels, Loxam propose depuis plus de 40 ans de larges gammes de matériels pour répondre à tous types de travaux. Matériels de gros oeuvre ou outils de précision, engins

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016 COLLEGE LE PETIT PRINCE Gignac la Nerthe Parcours de Découverte des Métiers et des Formations - Troisième Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

LA VALEUR SURE : LE TOIT SOLAIRE PLUS

LA VALEUR SURE : LE TOIT SOLAIRE PLUS LA VALEUR SURE : LE TOIT SOLAIRE PLUS www.solarworld.fr Installation Toit Solaire sur toiture en ardoise Installation Toit Solaire sur toiture en tuile «Coup de coeur» du concours de photo 2010 - Qualit

Plus en détail

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite Appareils de soudage de contacts pour l industrie des circuits imprimés Modules de processus à

Plus en détail

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II S si Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II TD 1. Présentation du dispositif Introduction Les essuie-glaces sont des raclettes en caoutchouc, montées sur des bras actionnés par un moteur électrique,

Plus en détail

Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle.

Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle. Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle. www.solarworld-global.com Le Toit Solaire de SolarWorld représente une alternative intelligente des couvertures de toit classiques. Des laminés solaires

Plus en détail

Les voyages spatiaux Sommaire :

Les voyages spatiaux Sommaire : Les voyages spatiaux Sommaire : 1 et 9: Les combinaisons spatiales. 2 : Laïka la chienne. 3 : Vivre et se nourrir dans l espace 4: Les 10 premiers hommes a avoir marché sur la lune 5: Marcher sur la lune

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Système de Vidéosurveillance

Système de Vidéosurveillance Système de Vidéosurveillance Systèmes Electroniques Numériques Lycée Professionnel Louis Lumière Contenu Mise en situation... 2 Cahier des charges... 2 Appropriation du matériel... 3 Caméra vidéo... 3

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Parmi nos principaux objectifs : la Coupe de France de robotique.

Parmi nos principaux objectifs : la Coupe de France de robotique. Des étudiants passionnés se rassemblent depuis plus de dix ans au ClubElek pour inventer, construire et éduquer des robots. Parmi nos principaux objectifs : la Coupe de France de robotique. Au cœur du

Plus en détail

Un groupe mondial à votre service

Un groupe mondial à votre service Un groupe mondial à votre service Fort de ses 10 000 collaborateurs, Leroy-Somer a tissé un réseau international de 470 centres d expertise et de service capable de vous apporter l assistance commerciale

Plus en détail

Mars la rouge, Mars la mystérieuse

Mars la rouge, Mars la mystérieuse EXPOSITION ITINÉRANTE Mars la rouge, Mars la mystérieuse Nourrie jadis par l imaginaire collectif, la planète Mars est aujourd hui au cœur d une actualité de pointe et au centre des préoccupations scientifiques.

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Commande d éclairage Niko

Commande d éclairage Niko Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage 1 1 Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage Grâce à un vaste choix de solutions

Plus en détail

PARCOURS INTER MUSEES! L énergie NOM : """"""""""""""""""""""""" Prénom : """"""""""#""""""""""""#

PARCOURS INTER MUSEES! L énergie NOM :  Prénom : ## PARCOURS INTER MUSEES L énergie NOM : Prénom : ## Bienvenue au musée des arts et métiers As-tu réussi à trouver mon nom au Palais de la découverte? Les gens du musée ont été gentils avec moi, ils ont fait

Plus en détail

Plug & Survey. Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6

Plug & Survey. Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6 Plug & Survey Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6 Plug & Survey Introduisez la carte et mesurez. Table des matières: Quel est le contenu de la boîte? Qu est-ce que la carte SD contient?

Plus en détail

Vitesse et distance d arrêt

Vitesse et distance d arrêt Vitesse et distance d arrêt Mathématiques 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques liés aux conditions météo (freinage,

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

NOM : GR. : CHAPITRE 2 (SUITE)

NOM : GR. : CHAPITRE 2 (SUITE) NOM : GR. : CHAPITRE 2 (SUITE) SECTIONS 3 ET 4 La fonction linéaire La fonction affine La fonction inverse Sujet : 52 Activité d exploration sur les fonctions PARTIE 1 On mesure l allongement d un ressort

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Les appareils auditifs

Les appareils auditifs 219 ANNEXE A Les appareils auditifs Un appareil auditif est un petit équipement qui rend un son plus fort. Beaucoup de gens pensent qu un appareil auditif guérit le problème d audition d un enfant et lui

Plus en détail

Leçon 2 Élasticité et conservation de l énergie cinétique

Leçon 2 Élasticité et conservation de l énergie cinétique Leçon 2 Élasticité et conservation de l énergie cinétique L applet Collisions unidimensionnelles simule des collisions élastiques et inélastiques dans les repères de laboratoire et de centre de masse.

Plus en détail

VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE. www.zubler.de

VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE. www.zubler.de FR VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE www.zubler.de Made in Germany Précision, innovation, pérennité et haute qualité. De telles valeurs sont pour nous

Plus en détail

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent?

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent? CAHIER D EXPERIENCES 1 ere Experience : Quand deux billes se rencontrent? Matériel : Le pendule de Newton Webcam + ordinateur Eclairage Expérience : 1. lâcher de la bille 1, film de l expérience 2. lâcher

Plus en détail

Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches?

Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches? Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches? D après J. Bastié, La France dans le monde : A,1 «Ville du désir, Paris est le premier centre de congrès internationaux du monde. Ses

Plus en détail

Caractéristiques générales de nos voitures

Caractéristiques générales de nos voitures Caractéristiques générales de nos voitures Table des matières Page 1. Témoins lumineux... 2 1.1 Airbag... 2 2. Boutons et leviers... 3 2.1 Porte barrée «childlock».....3 2.2 Fenêtre bloquée.3 2.3 trappe

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles

La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles técnicos La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles // Il y a 50 ans personne ne pouvait prévoir l extension et l intensification que prendrait la production avicole

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Ultra-dynamique, compact et polyvalent Le module de processus breveté MSE pour l assemblage de raccords vissés est parfaitement

Plus en détail

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE Améliorer l environnement des soudeurs est, depuis toujours, un axe prioritaire qui doit être développé. La prise en compte de l environnement est indissociable

Plus en détail

QUIZ ÉQUIPES ÉDUCATIVES IMPRESSION

QUIZ ÉQUIPES ÉDUCATIVES IMPRESSION QUIZ ÉQUIPES ÉDUCATIES IMPRESSION QUIZ DÉCOURIR LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE Note : Le quiz est composé de 11 propositions rai/aux. Dans l exercice sous format numérique, les jeunes auront

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des 2008 ISIS 120 Analyse Trafic SIRIEN SA 11/03/2008 1. INTRODUCTION Le radar préventif ISIS 120 peut s utiliser selon deux modes : MODE RADAR PRÉVENTIF : Il fonctionne simplement comme radar préventif MOBILE

Plus en détail