L Excellence Achats et l Evaluation 360

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Excellence Achats et l Evaluation 360"

Transcription

1 L Excellence Achats et l Evaluation 360 Comment développer et transformer une organisation Achats pour des performances exceptionnelles? Comment pouvons-nous continuer à développer les Achats afin qu'ils puissent jouer pleinement leur rôle en tant que facilitateur de l'avantage concurrentiel? Comment pouvons-nous accroître la contribution des Achats dans l amélioration globale de 3-5% à 30-50%? Comment et qu avons nous besoin de développer, où et sous quelle forme devons-nous investir afin de faire une différence et de créer ainsi un impact significatif dans la transformation de nos sociétés? Avant de prendre des décisions pertinentes pour accompagner le changement dans nos organisations, nous nous devons d identifier les lacunes et les zones clés d amélioration possible. Et nous devons le faire de manière continue, allant jusqu à inciter nos équipes et chacun de ses membres de s évaluer eux-mêmes afin de progresser de manière aussi bien individuelle que collective. Ce dossier présente non seulement un moyen novateur et complet pour évaluer les Achats, mais introduit également l'indice de l'excellence Achats (PEI ), conçu pour rendre l Excellence Achats visible à travers les différents marchés et profils afin d'aider les équipes Achats dans leur transformation vers une organisation plus performante. Philosophie Excepté quelques entreprises pionnières, les Achats ont été perçus pendant de nombreuses années comme ayant un rôle support pour les autres acteurs «business» de l organisation (ventes, finance, business management, gestion des opérations). Alors que l importance des Achats s est considérablement accrue, l image et le positionnement des Achats n ont pas toujours suivi la même tendance. Afin de croître et d être en mesure d apporter leur contribution en lien avec leur rôle stratégique, les Achats ont besoin de développer de nouvelles compétences et comportements, et de transformer la relation traditionnelle client-fournisseur avec les tiers (à la fois internes et externes) en véritable relation de partenariat. Connecter les ressources externes Environ 75% du chiffre d affaires d une entreprise provient directement des Achats externes. Cette proportion représente non seulement un coût mais également des ressources (humaines) porteuses d expertise. En un mot, cela signifie que les ¾ des ressources et savoirs d une entreprise sont situés en dehors des frontières traditionnelles de l organisation. La plupart des entreprises se contentent tout simplement d acheter des matériaux, produits et services via une multitude de fournisseurs, en dictant la marche à suivre par une approche classique «top and down». Dans une perspective plus moderne des Achats (Gestion des ressources), cela signifie que les organisations utilisent uniquement 20% de leur potentiel étant donné que les spécifications sont déjà définies (par des ressources internes) et que les fournisseurs ne sont soit pas interrogés, soit pas écoutés ou pas intégrés dès les premières phases du processus produit. Cela revient donc à imaginer une salle avec 100 personnes travaillant pour vous mais dans laquelle vous n échangez qu avec 25 personnes et dites aux autres de faire uniquement ce qu on leur demande. Les organisations intelligentes connectent les expertises entre elles, c est-à-dire qu elles identifient et répertorient les savoir faire aussi bien interne qu externe et essayent de développer des relations adéquates avec les différents acteurs. Ceci pour construire ensuite des équipes de projet intégrées - efficaces, axées sur les clients, les marchés et les défis, et capables de créer une valeur substantielle tout en restant très agiles La maturité des Achats Afin d augmenter leur capacité de contribution de valeur, les organisations Achats devront évoluer vers une intégration de leur action très en amont dans le processus de développement de marchés et de produits, puisque 80% du potentiel de création de valeur via des leviers avancés se réalisent avant qu un produit ou marché n aient été définis. Cela nécessite que les directions Achats priorisent le développement des compétences personnelles et comportementales pour que leurs équipes soient capables de communiquer de manière efficace et de construire des relations solides avec les clients/partenaires et avec les fournisseurs.

2 Le territoire de l entreprise étendue Les équipes Achats performantes travailleront dans le cadre d'une entreprise étendue, en y intégrant les différents partenaires (clients internes) de l entreprise ainsi que les fournisseurs et clients externes les plus importants. L impact de leurs actions dans le cadre de ce territoire global sera directement proportionnel à la relation de confiance qu elles réussiront à développer en interne et externe, dans une collaboration trans-fonctionnelle et au-delà des frontières traditionnelles. L objectif principal des Achats sera de s assurer que les meilleures compétences à travers cette entreprise étendue pourront être combinées, à tout moment et de manière réactive et proactive, afin répondre à une évolution rapide des clients et des besoins du marché. de Compétences Les nouvelles compétences des équipes Achats sont une combinaison de différents savoir faire et savoir être, de méthodes d Achats (70 fondamentaux et leviers Achats différents pour créer de la valeur) et de compétences comportementales (8 compétences majeures). Les différentes compétences sont regroupées dans plusieurs groupes correspondant à des profils et des domaines d action différents. Chaque groupe de compétences a une capacité différente pour créer un impact pertinent dans un environnement spécifique, selon les cibles et la maturité de l organisation. Ces groupes de compétences (ou les équipes respectives qui les utilisent) peuvent être développés pour une partie des équipes Achats, indépendamment d un schéma de compétences et/ou d un programme de développement de compétences général. L orientation cible- un pragmatisme opérationnel La durée de vie moyenne d une organisation est d environ 20 mois. Les objectifs de l organisation peuvent changer encore plus rapidement en fonction de l évolution des marchés et de l environnement économique de l entreprise. Essayer de développer des compétences et des structures organisationnelles «pour la vie» n est donc pas pertinent alors que les plannings respectifs sont déjà quasi obsolètes avant qu ils ne commencent. Les entreprises ont besoin de construire des compétences pour des objectifs à 2-3 ans, et de réévaluer ensuite les compétences requises par rapport à leur environnement et à leurs objectifs qui auront évolué. Cette approche pragmatique permet de travailler selon le principe des 80/20 ; atteindre 80% rapidement et avec un coût raisonnable plutôt que de construire une solution parfaite mais qui arriverait trop tard et à des coûts excessifs. L évaluation Achat à 360 L évaluation des Achats à 360 est conçue pour faciliter la maîtrise des objectifs et défis nouveaux des équipes Achats. Cette évaluation se concentre sur les domaines essentiels avec un point de vue opérationnel, et peut être mise en œuvre dans un délai court de 4 à 6 semaines. Elle intègre le point de vue de toutes les parties prenantes d une organisation Achats moderne : l équipe Achats, les clients et les fournisseurs. L évaluation est basée sur une combinaison de questionnaires en ligne qui peuvent être utilisés dans plusieurs langues afin de couvrir les besoins d une organisation internationale. Les questionnaires sont basés sur un tronc commun de thèmes afin de faciliter une analyse comparative croisée. Ils incluent la possibilité d y ajouter des extensions individuelles pour assurer à la fois une proximité organisationnelle et la comparabilité avec le marché. Les questions sont habituellement posées de façon «miroir» : on pose des questions similaires aux deux parties impliquées dans la relation - par exemple, les acheteurs et les fournisseurs, les acheteurs et les clients/partenaires internes. Il est recommandé que l évaluation soit menée par une partie tierce. Ceci afin d assurer que les parties prenantes puissent répondre de manière objective en sachant que leurs réponses seront traitées de manière anonyme, et pour permettre que les résultats de l évaluation peuvent être comparés avec des données statistiques marché (provenant de d autres évaluations à travers les secteurs et régions).

3 Questionnaire : Relationship Measurement Average A B C D E F G H I J K L M N Partie 1: L évaluation de la relation fournisseur Les fournisseurs connaissent les forces et les faiblesses d un client généralement mieux que les membres mêmes de l entreprise. Ils ont une perception claire et quotidienne sur la manière dont l entreprise se comporte réellement vis-à-vis de ses partenaires, aussi bien en termes de communication que d actions. Ils constituent donc un moyen très puissant pour comprendre l impact concret de l interaction d une entreprise avec des tiers et leur réponses permettent d identifier des zones potentielles d amélioration, tant dans le domaine des compétences et des comportements que dans celui des processus et de l organisation. L évaluation de la relation fournisseur peut être réalisée dans le cadre d un projet pilote (environ 20 à A B SYNTHESIS RELATIONSHIP MANAGEMENT 1 Where do you rank X in the list of your preferred customers? 3, Are the roles, responsibilities and names of X interfaces w ith you clear to your organisation? 3, Do you think top management of both your Company and X is involved at the right level? 2, Do you have conflicting interests in the different business in X? 3, How do you rate the efficiency of interaction w ith different people in X? 3, Average 3,11 3,20 3,40 3,00 3,20 2,80 3,80 2,80 3,20 3,80 3,40 3,00 3,20 3,00 3,80 INNOVATION AND CODEVELOPMENT 1 Are you promoting new ideas to X ( Technical, process,cost reduction )? 2, Is X taking into consideration your new or innovative ideas? 2, Do you know to w hom to address your ideas? 2, Is X open to co- developments? 2, How efficient X is in handling new s proposals from its suppliers? 2, Average 2,65 3,00 2,80 2,00 2,20 2,20 3,60 3,20 2,80 1,00 3,20 2,00 3,20 3,00 3,20 C STRATEGY 1 Do you know X Strategy in regards to your business? 2, Is this strategy aligned w ith your strategic plans? 2, Is the strategy shared at the right level of both organisations? 2, Is implementation aligned w ith X Strategy? 2, Average 2,33 2,00 3,25 2,50 1,00 3,00 3,00 2,00 1,00 1,75 2,50 2,00 3,00 2,25 3,50 D COMMUNICATION 1 How confident is your Company in the information provided by X : 1.1 Understanding? 3, Consistency? 2, Reliability? 3, In general how do you rank X staff about its ability in responding in due- time? 3, Are X people transparent and open-minded w ith your Company? 3, Average 3,11 3,60 2,60 2,60 3,00 2,60 3,20 3,20 3,00 3,20 2,80 3,20 3,00 3,00 4,00 E IMPROVEMENT 1 How do you see joined improvement plans w ith X? 2, Does X give relevant feedback to your Company on their performance? 2, Is X collaborating w ith you on on improvement actions plans from w hich there is a mutual benefit? 2, Does X integrate your Company in the improvement of their internal processes? 2, Average 2,42 2,75 3,75 2,25 3,00 2,50 2,75 2,50 2,50 2,75 1,75 2,25 1,75 3,00 3,75 50 fournisseurs) et/ou dans une approche systématique (200 à plusieurs milliers de fournisseurs). L évaluation sert à mesurer la qualité et le potentiel de création de valeur des relations qu a une entreprise avec ses fournisseurs. Sur un périmètre restreint, l évaluation comprend habituellement une sélection de fournisseurs stratégiques, de fournisseurs «critiques» (moins performants), de petits fournisseurs, et de fournisseurs récents - aussi bien nationaux qu internationaux. Selon l orientation donnée à l évaluation, les fournisseurs donneront leur perception sur une entreprise dans son ensemble, et non pas seulement sur l organisation Achats, ce qui permet d identifier et de démontrer le potentiel d amélioration pour l entreprise dans sa globalité. Partie 2: L évaluation de la relation client Les clients ou partenaires internes ont une certaine perception de l organisation des Achats ainsi que de son rôle, de ses actions et de son impact potentiel. Que cela ne plaise ou non, l image des Achats qui va avec cette perception est un élément clé dans la possible évolution des Achats, puisque nous ne pouvons habituellement pas travailler sans l acceptation par nos clients et partenaires. Il est donc essentiel de comprendre comment nous sommes perçus afin d être capables de définir et de mettre en œuvre des actions pertinentes en matière de communication et de proximité vis-à-vis nos clients/partenaires. L évaluation de la relation client peut être effectuée sur un périmètre pilote (environ 20 à 50 clients ou partenaires) ou dans une approche intégrale (clients/partenaires pertinents et représentatifs de chaque zone et région de l entreprise) ; les questionnaires mesurent la perception et la qualité de la relation entre l équipe Achats et ses collègues respectifs. Les questions «miroir» (les acheteurs et les clients/partenaires internes sont questionnés sur les mêmes thèmes) sont particulièrement importantes dans ce type d évaluation car elles permettent d identifier et d adresser les potentiels écarts de perception entre les deux parties au regard de la création de valeur apportée par l organisation Achats. Partie 3: L évaluation des compétences des équipes Achats La troisième partie prenante est représentée par les membres de l organisation Achats. L évaluation permet aux membres de l équipe d évaluer leurs propres compétences, à la fois de manière collective et individuelle, par rapport aux compétences cibles nécessaires pour relever les futurs défis et atteindre les résultats escomptés. C est la perception de l organisation Achats de sa propre capacité en termes de compétences techniques et comportementales. Les compétences et niveaux cibles sont définis à l avance avec une équipe représentative de l organisation Achats; l évaluation est effectuée sur la base d une combinaison de questions et cas, simples et complexes, sélectionnés à partir d une bibliothèque contenant plusieurs centaines de questions et actualisée en permanence. L évaluation des compétences des équipes peut être réalisée dans un périmètre restreint (une ou plusieurs régions, des groupes d acheteurs, des profils spécifiques) ou pour l ensemble de l organisation. Comme pour les autres évaluations, les données individuelles sont traitées de manière confidentielle, accessibles par les personnes concernées uniquement. L entreprise reçoit seulement les résultats collectifs selon des critères choisis. Cette approche facilite l appropriation de la démarche et la responsabilisation par des membres de l équipe qui deviennent acteurs/entrepreneurs dans l évaluation et le développement de leurs compétences.

4 Excellence Achats - Analyse comparative continue L étude comparative continue de l Excellence Achats est basée sur un socle de plusieurs milliers d évaluations réalisées depuis sept ans au niveau international. Plusieurs sources de données statistiques sont utilisées de manière régulière : - des évaluations organisationnelles (pour des organisations Achats entières et des équipes Achats), - des évaluations indirectes dans le cadre de programmes de transformation - des évaluations individuelles d acheteurs dans le cadre d une gestion de carrière reactive ou proactive. Toutes les données collectées sont utilisées de manière anonyme et pour des raisons statistiques seulement, et concernent le tronc commun des thèmes évalués à travers les différents questionnaires. En raison de l aspect continu des évaluations la base statistique évolue continuellement dans le temps. Les résultats sont triés et consolidés selon un point de vue «opérationnel» ciblant un nombre de domaines restreint avec une vue collective qui permet de viser et d identifier les grandes tendances et les comparaisons à échelle globale. Analyse comparative continue - extraits 1. L évaluation des compétences Achats Tendances Les Compétences techniques et manageriales sont reparties en quatre groupes de compétences : Achats fondamentaux (Basic Purchasing) Achats opérationnels (Operational Purchasing) Achats stratégiques (Strategic Purchasing) Gestion des ressources (Resource Management) Chaque groupe de compétences est aligné avec une estimation en termes de capacité de création de valeur via l'utilisation des compétences téchniques et manageriales dans ce même groupe de compétences, allant d impacts plus modérés (Achats fondamentaux) à des impacts plus élevés (Gestion des ressources).

5 Les données statistiques de l analyse continue ont été appliquées pour mesurer les tendances dans les quatres groupes principaux de compétences. Les résultats dans le domaine des compétences techniques indiquent une connaissance par les acheteurs globalement plus élevée dans les deux premiers groupes (Achats fondamentaux et Achats opérationnels) que dans les deux groupes les plus avancés (Achats stratégiques et Gestion de ressources). Cela voudrait dire que beaucoup d équipes Achats (et leurs organisations apparentées) sont positionnés autour d une problématique opérationnelle (en aval du processus marché et produit), nécessitant l acquisition des compétences supplémentaires afin de pouvoir évoluer vers une capacité de contribution plus élevée. Les résultats dans les compétences managériales indiquent une maîtrise forte assez forte dans les domaines de l'analyse, l orientation de résultats et management d équipe, ce qui semble être cohérent avec les résultats dans les compétences techniques puisque ces compétences-ci sont davantage utilisées dans une approche plus opérationnelle. La maîtrise est plus faible dans les domaines du leadership, de l établissement de relations, de la communication et de la créativité. En particulier l'entrepreneuriat, c'est-à-dire la capacité de prendre des initiatives en terrain inexploré, semble être un domaine très peu développé. Ceci pourrait indiquer la nécessité des équipes Achats de développer des compétences supplémentaires axées sur la création et le développement de valeur par l intermédiaire des relations avec les «personnes», permettant ainsi une façon différente de travailler et d échanger pour rechercher des solutions innovantes. 2. Evaluation 360 Tendance dans l Excellence Achats L'Indice de l'excellence Achats est basé sur les résultats consolidés de l'évaluation des trois différents domaines d'intervention : fournisseurs, clients internes/partenaires et compétences des équipes Achats. Il inclut un aperçu de l ensemble des zones d'amélioration possible ; le croisement des données d entrée des trois évaluations faites sous des angles différents permet de confirmer des tendances principales ainsi que des forces et faiblesses respectives de l entreprise et de son organisation Achats.

6 Comme mentionné auparavant, l analyse comparative est menée sous la forme d une étude continue ; les résultats peuvent ainsi varier dans le temps, en fonction de la taille et la diversité des données statistiques utilisées à partir des diverses sources. Néanmoins, plusieurs tendances peuvent être identifiées à ce stade. 1. Il y a un écart important entre la perception des acheteurs au regard de leurs compétences et de l impact de leurs actions, et la perception des principales parties prenantes des Achats (clients/partenaires et fournisseurs). Les acheteurs voient en règle générale l impact de leurs actions à un niveau plus élevé que leurs partenaires. Parfois, les évaluations sont différentes dans des domaines spécifiques, par exemple, les acheteurs peuvent sous-estimer leur impact dans certains domaines dans lesquels leurs clients et fournisseurs les voient plus performants. 2. La plupart des acheteurs montrent des forces dans les compétences à impact plus modéré, tandis que la comparaison avec les meilleures performances individuelles et collectives indiquent que certaines organisations, et un petit échantillon de personnes à travers l ensemble des organisations et des secteurs possèdent et utilisent des compétences à impact fort. Cela permet de confirmer qu il est possible voire nécessaire de développer et d utiliser ces mêmes compétences à potentiel fort en contribution de création de valeur. 3. Les réponses des fournisseurs suggèrent un vaste potentiel de possible amélioration, et de volonté de leur coté, à travailler avec les entreprises dans les «domaines à contribution forte» et dans un mode plus collaboratif. Par ailleurs il est souvent fait mention d initiatives individuelles avec certaines organisations qui appliquent déjà des compétences et comportement de rupture (mode collaboratif). Par ailleurs et pour aller plus loin, les actions d amélioration ou de programmes de rupture lancés, par un certain nombre d organisations Achats, à la suite d une évaluation 360 partielle ou intégrale, font, pour autant qu elles ont pu être tracées, état de résultats spectaculaires à la fois dans le potentiel identifié et réalisé. L équipe d évaluation de Big Fish, PME française, experte dans la transformation des organisations Achats

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Gouvernance des Technologies de l Information

Gouvernance des Technologies de l Information Walid BOUZOUITA Auditeur Interne secteur des télécommunications CISA, ITIL walid.bouzouita@ooredoo.tn Gouvernance des Technologies de l Information 08 Mai 2014, Maison de l Exportateur Implémenter la

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

La performance par le management

La performance par le management Formation / Coaching Conseil Transitions La performance par le management Rco management est un cabinet conseil en management et Ressources Humaines, mon entreprise est en région Nord depuis 2007. Nous

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Les bonnes pratiques d un PMO

Les bonnes pratiques d un PMO Livre Blanc Oracle Avril 2009 Les bonnes pratiques d un PMO Un plan évolutif pour construire et améliorer votre Bureau des Projets Une construction progressive La première étape consiste à déterminer les

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Synthèse du World Café du 20 Juin 2013

Synthèse du World Café du 20 Juin 2013 Synthèse du World Café du 20 Juin 2013 Evènement réalisé dans le cadre de Manager- Collabora?f- Asso http://www.smp2.org/referentiel-smp2_v1.pdf Rôles et Responsabilités Faciliter l'adhésion et développer

Plus en détail

Le développement managériale

Le développement managériale Le développement managériale Comment et pourquoi le manager est au centre du processus Le concept managériale: «Business & People Partner partner: Business partner : participer à l efficacité et à la qualité

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation.

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation. Cabinet Humanances Conseil en stratégie et management de la transformation CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr Un cabinet établi Fondée en 2003, les 2 associés fondateurs

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Actuate Customer Day

Actuate Customer Day Le conseil opérationnel par les processus Observatoire 2007/2008 Actuate Customer Day Romain Louzier Associé & Philippe Crabos Senior Manager louzier@audisoft-consultants.com 06 86 68 84 57 www.audisoft-consultants.com

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Réussir le Service Management avec ISO 20000-1 Novembre 2007 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise 1 Introduction (1/2) Il existe une norme internationale sur le Service Management en plus d ITIL

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires TIME WINDOW DRIVEN REPORTING POUR DES ANALYSES ET DES RAPPORTS COMPLETS ET EXACTS, À TEMPS TOUT LE TEMPS www.secondfloor.com eframe pour optimiser

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Présentation du Sedex Data Monitor Une nouvelle gamme excitante d outils de reporting performants

Présentation du Sedex Data Monitor Une nouvelle gamme excitante d outils de reporting performants Présentation du Sedex Data Monitor Une nouvelle gamme excitante d outils de reporting performants Transformation du reporting des chaînes d approvisionnement 2 Le Sedex Data Monitor est une toute nouvelle

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement...

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Un engagement Voyez cette brochure comme une invitation à nous rencontrer physiquement afin de discuter

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

M2020 FRANCE. Résumé

M2020 FRANCE. Résumé M2020 FRANCE Résumé De l étude globale Marketing 2020 Thought Leadership 250+ interviews de CMOs 10,231 marketers dans 92 pays À M2020 France 387 participants de 24 entreprises françaises Objectif: Analyser

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com 1 Mars 2012 Will Be Group Performance et Gouvernance des Systèmes d Information Will Be Group aide les dirigeants à développer et à transformer leurs entreprises en actionnant tous les leviers de la stratégie

Plus en détail

Michel Viala MV Consulting

Michel Viala MV Consulting Accompagnement du changement management le management du changement Michel Viala MV Consulting Changement de type 2 Changement organisationnel : Les périmètres de responsabilité sont différents; les «frontières»

Plus en détail

Matrice produit/marché d Ansoff

Matrice produit/marché d Ansoff 1 Matrice produit/marché d Ansoff Le modèle en bref La matrice d Ansoff propose une manière logique de déterminer l ampleur et l orientation du développement stratégique de l entreprise sur le marché.

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique Une expérimentation en Techniques juridiques Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique O Origine du projet: croisement entre des O O O O O constats et

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013 Les «BUSINESS DECISION MAKERS» & l entreprise numérique 14 février 2013 Nathalie Wright Directrice de la Division Grandes Entreprises & Alliances Microsoft France #MSTechdays @MicrosoftFrance Microsoft

Plus en détail

Crédit Bureaux. des PME. Alger, le 12 mars 2009 Margherita GALLARELLO

Crédit Bureaux. des PME. Alger, le 12 mars 2009 Margherita GALLARELLO Le rôle des Crédit Bureaux pour l accès au crédit des PME 2009 Agenda L activité des Crédit Bureaux Sujets critiques pour les PME Crédit Bureaux: quels avantages pour les PME? Exemple d évaluation Conclusion

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Les Rencontres de Performances

Les Rencontres de Performances Les Rencontres de Performances Maturité des Entreprises africaines en matière de Gouvernance des Systèmes d Information GOUVERNANCE SI 06 février 2009 EDITO Doléle SYLLA Information Analyst Banque Mondiale

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

Dossier de presse. Skandia Investment Advice

Dossier de presse. Skandia Investment Advice Dossier de presse Skandia Investment Advice 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia innove avec un service complet de sélection de fonds et d analyse financière : Skandia Investment Advice... 5 A

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

L outsourcing des RH, opportunité ou menace?

L outsourcing des RH, opportunité ou menace? L outsourcing des RH, opportunité ou menace? Prof. Dr.Luc Sels Full Professor Research Centre for Organization Studies Vice-doyen de la Faculté des Sciences Economiques et des Sciences Economiques Appliquées

Plus en détail

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement.

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Avant même leur rapprochement, XL et Catlin étaient deux sociétés solides, très innovantes. Ensemble, nous sommes

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

2011 Communication on Progress

2011 Communication on Progress 2011 Communication on Progress Participant M2GS Published 2012/04/08 Time period 1/2011 12/2011 Format Stand alone document Basic COP Template Differentiation Level This COP qualifies for the Global Compact

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION Dr. H. AHMIA LES 8 PRINCIPES DE MANAGEMENT Implication du personnel Amélioration continue Approche Processus Approche factuelle Relation Mutuellement Bénéfique Fournisseurs

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

FORMATION À LA CERTIFICATION CBCP (CERTIFIED BUSINESS CONTINUITY PROFESSIONAL) BCLE 2000

FORMATION À LA CERTIFICATION CBCP (CERTIFIED BUSINESS CONTINUITY PROFESSIONAL) BCLE 2000 FORMATION À LA CERTIFICATION CBCP (CERTIFIED BUSINESS CONTINUITY PROFESSIONAL) BCLE 2000 Les pratiques professionnelles de la Continuité Métier sont définies comme les aptitudes, connaissances et procédures

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

LA TRANSFORMATION DIGITALE. La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI

LA TRANSFORMATION DIGITALE. La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI LA TRANSFORMATION DIGITALE La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI VOUS AIDER À PILOTER LA TRANSFORMATION DIGITALE Les nouvelles technologies comme le cloud computing,

Plus en détail

Repenser la chaîne de valeur

Repenser la chaîne de valeur Repenser la chaîne de valeur industrielle et des services de l emploi à l entreprise Guy ELIEN Septembre 2008 Un contexte économique peu reluisant Crise financière Envolées stratosphériques des Matières

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail