Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local"

Transcription

1 Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Pr Amina KCHIRID- Mars 2015

2 Sommaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Pourquoi l ESS? Les actions des pouvoirs publics en faveur de l ESS, au Maroc Les différentes approches de l ES L ES, acteur du changement L ES au carrefour de trois acteurs; privé, public et social

3 Sommaire Les piliers de l ES La compétitive et la notoriété des territoires L ES: quels rôles dans le développement territorial? Le business model Les recommandations du CES Conclusion et recommandations

4 L économie sociale et solidaire (ESS) L ESS regroupe également des entreprises sociales et solidaires relevant d activités telles que l insertion par l activité économique, les finances solidaires ou le commerce équitable. L organisation de l économie sociale et solidaire revêt ainsi différentes formes.

5 Pourquoi l ESS? Face aux transitions et aux mutations que connaît le monde face à la crise économique et à l augmentation des déficits publics, le rôle de l État et celui de l économie de marché se posent aux pays. Pour relever le défi, les initiatives issues du secteur de l économie sociale et solidaire (ESS) apportent des solutions en plaçant les enjeux humains et environnementaux au centre du développement économique et en étant vecteur de cohésion sociale.

6 Pourquoi l ESS?( suite) Compte tenu des besoins en matière de création d emplois et de voie alternative à destination, notamment, des jeunes et des femmes l ESS se révèle être un des axes d action et de collaboration pour construire des territoires économiquement intégrée et durable. L ancrage territorial constitue, avec le fonctionnement démocratique et la solidarité économique, l une des caractéristiques majeures de l économie sociale et solidaire (ESS).

7 Les différentes approches de L entrepreneuriat social Deux mots clés: «Entrepreneur» et «Social» Selon l approche sociologique, c est l ensemble des actions des vecteurs qui permettent de conduire le changement dans un pays, ce sont donc les projets, les actions qui apportent l innovation. L approche Américaine celle qu'a construit Bill Drayton, économiste ayant crée le premier réseau d'entrepreneurs sociaux Ashoka, en 1980, l'entrepreneur social en est une personne qui possède le potentiel de changer le monde.

8 Les différentes approches de L entrepreneuriat social En Europe plusieurs pays ont investi le champ de l entrepreneuriat social, les expériences les plus significatives sont en France, l Espagne et l Italie. La vision européenne accorde une grande importance au projet social de l'entreprise, à sa gouvernance participative et à l'encadrement de sa lucrativité. De ces apports, des critères ont été définis par le réseau de chercheurs européens et employés par le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves).

9 Les différentes approches de L entrepreneuriat social Muhammad Yunus prix Nobel de la Paix a développé une autre approche, fondée sur des apporteurs de capital, pour la création de la Grameen Bank, le «Social business», qui est une entreprise sociale qui lutte contre la pauvreté, ne verse aucun dividende, les profits sont entièrement réinvestis dans l'activité du Social business.

10 Les différentes approches de L entrepreneuriat social Le modèle développé par Muhammad Yunus, s intéresse au bas de la pyramide, c est le réservoir du développement et de la création de la richesse, dans un pays, c est là où réside le potentiel de la création de l emploi.

11 Les différentes approches de L entrepreneuriat social Ce mouvement, qu on qualifie du tiers secteur qui participe au renouvellement des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites, axées sur l économie de marché ou la prédominance de l Etat, en créant une troisième voie à mi-chemin entre ces deux pôles, en cherchant à mettre l efficacité économique au service de l intérêt général.

12 Entrepreneuriat social, acteur du changement Devant la complexité des problématiques et les difficultés à répondre aux enjeux sociétaux (pauvreté, problèmes de santé, de mobilité, de logement, d exclusion sociale et financière, atteintes à l environnement, réchauffement climatique, etc.), chacune des parties prenantes de la société est difficilement en mesure de répondre seule à ces besoins.

13 L entrepreneuriat social est au carrefour de trois acteurs : le privé, le public et le social L économie sociale et solidaire, inclut des formes plus collectives d entrepreneuriat, l entrepreneur social ne se positionne pas nécessairement dans un champ libéral contre l État, mais peut chercher des ressources économiques. Ensemble, les entrepreneurs sociaux, les entreprises et les pouvoirs publics peuvent relever des défis dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant, qu aucun de ces acteurs n aurait pu résoudre seul.

14 L entrepreneuriat social est au carrefour de trois acteurs : le privé, le public et le social Des entrepreneurs mettent leurs compétences à la disposition de résolution des problèmes sociaux et sociétaux. L insertion par l activité économique, jardins familiaux, crèches parentales, services d aides à domicile, associations de restauration du patrimoine, etc., autant d initiatives dont la particularité est de contribuer au renforcement local de la cohésion sociale et à la création de la richesse au niveau des territoires.

15 L entrepreneuriat social est au carrefour de trois acteurs : le privé, le public et le social Leurs dirigeants sont avant tout motivés par l intérêt général, le profit est pour eux un moyen, non une fin en soi. Ils cherchent à concilier initiative privée et solidarité, esprit d entreprise et volonté de rendre l économie plus humaine, rentabilité et partage des richesses. Partout, les enseignements des crises sociales et économiques mondiales imposent l idée qu une entreprise ne peut être durable et pérenne qu à condition de combiner profit et impact social positif.

16 Les piliers de l entrepreneuriat social Un projet viable économiquement Une finalité sociale, environnementale, de santé, lutte contre la pauvreté Un projet innovant, qui apporte du changement Un projet à la croisée du social du business et du public Une luractivité limitée Une gouvernance participative

17 L action des pouvoirs publics en faveur de l ESS, au Maroc Décentralisation, Déconcentration et la régionalisation, imposent une approche de proximité et une approche participative du développement. Charte communale de 2009: Rôle des collectivités territoriales dans la promotion de l investissement et la création des activités. L INDH, depuis 2005 Constitution 2011

18 L action des pouvoirs publics en faveur de l ESS, au Maroc Un nouveau projet de loi pour les coopératives voté en Un projet de loi encadrant le commerce équitable. Renforcement des capacités de l ODCO. Plans régionaux pour le développement de l économie sociale et solidaire.

19 L action des pouvoirs publics en faveur de l ESS, au Maroc la stratégie nationale de développement de l économie sociale et solidaire Mise en place des systèmes d information géographiques régionaux de l économie sociale et solidaire ( SIGES). Le projet de loi n relatif au statut de l autoentrepreneur.

20 L entrepreneuriat social au Maroc Les années 1990: premières initiatives ont démarré avec le développement des actions et des projets associatifs, qui connaissaient un essor important, notamment par les femmes. Démarrage du secteur de la Microfinance date des années 90.

21 L entrepreneuriat social au Maroc 1999, avec le gouvernent de l alternance: il y a eu les premières réflexions pour mieux cerner la situation des PME, TPE et l ESS.

22 L entrepreneuriat social au Maroc L INDH est probablement l expérience la plus significative en matière de projets structurants pour l entrepreneuriat social, sur laquelle les collectivités territoriales. Développement des associations. Rapport sur le financement des associations et une nouvelle loi.

23 L entrepreneuriat social au Maroc (suite) Le développement des coopératives Au 31 juillet 2013, l Office du développement de la coopération (ODECO) dénombrait en effet coopératives regroupant adhérents, le tout réparti sur 22 secteurs et 117 branches d activité. 66,4% du total des coopératives relevaient de l agriculture, 14% de l artisanat et 9,5% de l habitat.

24 L entrepreneuriat social au Maroc (suite) Ensuite, les mutuelles. Il existe une cinquantaine de mutuelles au Maroc et la moitié d entre elles opèrent dans le domaine de la santé. Celles-ci regroupaient 1,5 million de membres.

25 L entrepreneuriat social au Maroc (suite) Les associations figurent également au rang d ESS. Selon les statistiques du ministère de l Intérieur, elles sont de l ordre de en 2012, selon les statistiques du CESE, 15 millions d adhérents et ont bénéficié d un financement de 8,8 milliards de dirhams en 2007, selon le HCP.

26 La compétitivité des territoires Tout territoire a donc une fonction économique de proximité qui lui confère une légitimité territoriale et électorale. Un territoire économique compétitif et attractif peut être une bonne source de compétitivité externe et d avantages comparatifs pour l entreprise locale.

27 La notoriété d un territoire La qualité et les traits distinctifs du territoire : son image de marque, ses atouts et potentiels (ressources humaines, culture dominante, etc.) La disponibilité du foncier et des terrains industriels. Des interlocuteurs locaux de qualité : élus et personnel communal. La participation des services extérieurs locaux dans la prise de décision locale. La qualité de la planification stratégique locale. La part de marché territoriale de la commune. Un bon environnement économique, législatif, social et monétaire.

28 L entrepreneuriat social :quels rôles dans le développement territorial? l entrepreneuriat Social a montré son efficacité dans le développement territorial et locale de plusieurs pays ayant une expérience dans le développement de l économie sociale et solidaire. L entreprenait social fait partie de l ESS ; elle est portée par un champ assez large d acteurs : Associations, Mutuelles, Coopératives, Fondations

29 Entrepreneuriat social et développement territorial Les collectivités territoriales appuient les associations de proximité, par l octroi d aide, et de subvention, sans forcement mesurer le retour. Comment peut-on conduire ces associations à porter des projets d entreprenariat social ave des objectifs précis à atteindre?

30 Entrepreneur social Les collectivités territoriales Secteur public Micro Finance Finance solidaire Le secteur privé Projets d entrepreneuriat social

31 L étude réalisé par British Council (en 2014) sur l entreprenariat social, au Maroc, stipule que ce dernier aurait besoin d une approche de sensibilisation la plupart des personnes ne connaissent pas. L entrepreneur social souffre d un manque d appui, d accompagnement et de financement.

32 Business Model A ce stade, on peut dire que l entrepreneuriat social, au Maroc, se situe plus tôt proche du modèle français, des besoins sociétaux, environnementaux, collectifs, sont traités par des acteurs publics, privés et associatifs. L état agit en tant qu acteur qui initie, facilite, oriente, appui, finance, légifère sur différentes problématiques, qui sont exécutés, réalisés, portés par des associations, fondations, réseaux associatifs, coopératives.

33 Business Model Les besoins sociaux et sociétaux sont très importants, au niveau des territoires, couvrent les emplois de proximité, les services à domiciles, aux familles, aux enfants, aux personnes âgées, ils touchent l éducation, l appui scolaire, la garde d enfant, le jardinage, les travaux d entretien et de maintenance, la sécurité, le logement

34 Recommandations du CES Le CES a formulé la recommandation de la création d un cadre législatif qui permettrait «l identification clarifiée du secteur de l ESS et réunirait l ensemble de ses composantes dans un référentiel commun».

35 Recommandations du CES Le CES recommande, la nécessité : d'un cadre juridique et d'une gouvernance nationale adaptée Une politique de pôles de compétitivité "Clusters" régionaux et une intégration de l ESS dans le système d'éducation et de formation.

36 Conclusion et recommandations Professionnaliser les associations, les coopératives et les mutuelles, pour qu elles travaillent avec des objectifs, dans l esprit de la performance. Sensibiliser les acteurs, notamment les collectivités territoriales, les associations, à travailler aussi avec des objectifs, dans le cadre des projets sociaux qu elles vont initier ou financer.

37 Conclusion et recommandations Apporter de l appui technique et financier aux associations et aux réseaux associatifs pour les doter de moyens et de compétence en tant qu acteurs de développement territorial et local. Renforcer les compétences des services sociaux, des unités d appui au développement, au sein des collectivités territoriales pour qu ils puissent faire de l évaluation des projets initiés par les acteurs locaux de manière à financer.

38 Bonne journée

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou PLAN Qu est ce que l entreprenariat social? Pourquoi l entreprenariat social? Comment développer l entreprenariat

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire

Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire LE GROUPE LA POSTE Deux actionnaires publics L État (77,1 %) La Caisse des Dépôts (22,9 %) Quatre missions de service

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire. présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010

Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire. présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010 Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010 - Dossier de presse Mardi 19 octobre 2010 1 «Une économie qui place

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Mercredi 22 juin 2011 La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet Introduction Définitions L Economie Sociale Les familles Les principes communs L Economie Solidaire : filiation historique Le mouvement ouvrier

Plus en détail

Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes

Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes DOSSIER DE PRESSE Faire du business autrement. C est la volonté de cette nouvelle génération d entrepreneurs, collectifs ou

Plus en détail

Avis du CNCRES Projet de loi N 1536

Avis du CNCRES Projet de loi N 1536 Avis du CNCRES Projet de loi N 1536 ------------------------------------------------------------------------------------- Relatif à l économie sociale et solidaire Conseil National des Chambres Régionales

Plus en détail

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Décembre 2011 N 4 Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Un vieillissement important des actifs de l ESS Objectif de ce panorama A travers la présentation des chiffres

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ARTISANAT. Par Hery Manantsoa

DIRECTION GENERALE DE L ARTISANAT. Par Hery Manantsoa DIRECTION GENERALE DE L ARTISANAT Par Hery Manantsoa Intervention de l Etat Amélioration du cadre de vie Responsabilité citoyenne Amélioration de la qualité de vie Le MACP Mission: Le Ministère de l'artisanat,

Plus en détail

Economie sociale et solidaire

Economie sociale et solidaire Economie sociale et solidaire Évolutions d'emplois relevant de l ESS entre 2010 et 2012 : les difficultés pour définir un champ constant Plan de la présentation L économie sociale Présentation des chiffres

Plus en détail

ESS et politiques européennes

ESS et politiques européennes Denis Stokkink ESS et politiques européennes RTES 16 janvier 2015 Introduction - Présentation Pour la Solidarité Think & do tank européen / laboratoire d'idées et d'actions Devise : «Comprendre pour agir»

Plus en détail

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux 2015-2016 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel

Plus en détail

L impact de l économie sociale et solidaire

L impact de l économie sociale et solidaire Conférence publique à Luxembourg 13 octobre 2015 L impact de l économie sociale et solidaire Prof. Jacques DEFOURNY Centre d'economie Sociale, HEC - ULg EMES European Research Network PLAN 1. L ESS dans

Plus en détail

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel 4 mois de collaboration (de février

Plus en détail

Les banques accompagnent-elles

Les banques accompagnent-elles parlons CLAIR Les banques accompagnent-elles les TPE / PME? parlons CLAIR Des questions se posent, des réponses s imposent. Parlons clair est une collection de livrets destinés à donner des explications

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels R.A.M. Relais Assistants Maternels Un lieu d informations, de rencontres et d échanges au service des parents, des jeunes enfants, des professionnels de l accueil de la Petite Enfance outil technique à

Plus en détail

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires en Haute-Normandie VIDEO Entreprendre autrement Economie sociale et solidaire? Mutuelles, banques coopératives, fondations Associations

Plus en détail

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE Avec le soutien de L épargne solidaire, c est quoi? L épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant de placer son épargne au bénéfice d activités

Plus en détail

L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique

L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique Le rôle crucial des entreprises solidaires et de l investissement citoyen dans la lutte contre le changement climatique Conférence-débat

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

IDEES RECUES SUR L ENTREPRENEURIAT SOCIAL

IDEES RECUES SUR L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Octobre 2010 **Sondage sur la perception de l entrepreneuriat social par les français réalisé par l Avise en janvier 2010 IDEES RECUES SUR L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Aujourd hui, seul 5% des français affirment

Plus en détail

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie.

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Journées de conférences organisées par le programme de formation des enseignants d économie

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Création accélérée d emplois et de l appui à l entrepreneuriat Restitution des résultats de la mission de cartographie des besoins sociaux

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Caravane des partenariats

Caravane des partenariats Lorsque humanisme et efficacité se rencontrent! Caravane des partenariats Contexte, enjeux et typologie des partenariats associations - entreprises Lille, 04 juin 2012 Le RAMEAU Association loi 1901, déclarée

Plus en détail

22. Finances responsables de quoi parlons- nous?

22. Finances responsables de quoi parlons- nous? 22. Finances responsables de quoi parlons- nous? Par Pascal Glémain. Economiste. Docteur de l Université de Nantes. Titulaire de la Chaire ESS (ESSCA). Membre du Comité du Label FINANSOL (Paris) Co-responsable

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking»

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Cadre général : 24-25 avril 2012, Hôtel NOVOTEL -Tunis Depuis le rapport du Club de Rome sur les limites de la croissance en 1972, l opinion publique

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire au Maroc

L Economie Sociale et Solidaire au Maroc L Economie Sociale et Solidaire au Maroc Entre tradition et nouveau mode de production Résumé : Le terme d «économie sociale et solidaire» (ESS) est polysémique et l ESS est souvent définie comme un mode

Plus en détail

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres Crise de légitimité La microfinance a bénéficié au niveau international d une très grande popularité depuis sa création

Plus en détail

Liste des propositions :

Liste des propositions : Liste des propositions : Enseignants Propositions Hamid SKOURI Thèmes pour mémoires de licence : - Thème 1- Les entreprises familiales à Fès : management, gouvernance et challenges. (Etude de cas). - Thème

Plus en détail

4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54. Août 2013. Prix : 40

4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54. Août 2013. Prix : 40 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54 Août 2013 Prix : 40 1 SOMMAIRE CHAMP DE L ETUDE ET METHODOLOGIE 4 INTRODUCTION 8 SYNTHESE 9 PARTIE I 11 Les

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 - Amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire Les entreprises

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts au Maroc. Photo : UNIDO. Appel à candidatures

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts au Maroc. Photo : UNIDO. Appel à candidatures SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts au Maroc Photo : UNIDO Appel à candidatures Tu es un éco-entrepreneur? Tu as une idée de création d entreprise verte en tête? d Entrepreneurs Verts

Plus en détail

consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire

consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire 4 consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire 4 Consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire L Économie sociale et solidaire

Plus en détail

CHOMAGE, INSTABILITE ET PRECARITE DE L EMPLOI : DES DEFIS MAJEURS A RELEVER SUR NOS TERRITOIRES

CHOMAGE, INSTABILITE ET PRECARITE DE L EMPLOI : DES DEFIS MAJEURS A RELEVER SUR NOS TERRITOIRES Créer, consolider et sécuriser l emploi sur nos territoires avec les Pôles territoriaux de coopération économique Appel à manifestation d intérêt pour le lancement d une communauté apprenante «PTCE Emploi

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45

Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45 Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45 Intervenants: Audrey Bégué, Responsable Développement Epargne Solidaire, Crédit Coopératif

Plus en détail

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie Photo : UNIDO Appel à candidatures Tu es un éco-entrepreneur? Tu as une idée de création d entreprise verte en tête? d Entrepreneurs Verts

Plus en détail

Ensemble, Entreprendre Autrement

Ensemble, Entreprendre Autrement Ensemble, Entreprendre Autrement Imaginez Des entreprises dont les excédents financiers ne vont pas à des actionnaires mais restent au service du projet de l entreprise, des ses sociétaires et de ses salariés

Plus en détail

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%)

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%) COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MARS 2015 BPIFRANCE BILAN 2014 FORTE CROISSANCE DE L ACTVITE : 14 MD DE FINANCEMENTS AU TOTAL VS 11 MD EN 2013 RENFORCEMENT DU FINANCEMENT DE L INNOVATION, DE LA TEE ET DE L EXPORT

Plus en détail

L économie sociale et solidaire

L économie sociale et solidaire Dossier L économie sociale et solidaire Un secteur porteur d emplois L Economie Sociale et Solidaire est-elle une alternative à notre économie en crise? A-t-elle le pouvoir de panser nos plaies en relançant

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR Essilor International 147, rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont, France www.essilor.com Conception et réalisation : lilcreative les PrInCIPes et Valeurs essilor 2 FACILITER

Plus en détail

Économie positive. (en bref ) Introduction

Économie positive. (en bref ) Introduction Introduction Économie positive (en bref ) L économie positive vise à réconcilier la démocratie, le marché et le long terme : elle définit un modèle de développement capable de générer de la croissance

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Appel à manifestations

Appel à manifestations Appel à manifestations Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2013 20 événements pour vivre autrement en Rhône-Alpes www.rencontres-solidaires.org La 7éme édition des Rencontres Solidaires va se

Plus en détail

2 Développement international Desjardins 1970-2010

2 Développement international Desjardins 1970-2010 Introduction 2 Développement international Desjardins 1970-2010 Le développement durable, la microfinance ou encore la responsabilité sociale des organisations sont, de nos jours, des sujets qui suscitent

Plus en détail

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse :

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse : Dossier de presse Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire Contacts presse : Sandrine Bonamy Tél. : 01 56 03 59 03 06 86 17 48 76 - s.bonamy@adie.org Audrey Thirot Tél. : 01

Plus en détail

Economie et organisation d entreprises

Economie et organisation d entreprises Economie et organisation d entreprises 0. Introduction générale 1. Définition et diversité d entreprises 2. L environnement des entreprises 3. Les fonctions de l entreprise 4. L organisation des entreprises

Plus en détail

en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne?

en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne? Responsabilité.proximité.solidarité en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne? proximité.solidarité.responsabilité.proxidarité.solidarité.responsabilité.solidarité.proximité.responsablité.solidarité.respon

Plus en détail

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région N 4 - Année 2015 De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne Les emplois de l en France 4 000 22 500 12 100 11 200 145 260 59 700 159 900 71 800 116 100 55 500 146 500 57300 388 100 82 700 27 900 112

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Prix : 40. Rédaction : Laure HUGUENIN. Juin 2011

Prix : 40. Rédaction : Laure HUGUENIN. Juin 2011 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54 Rédaction : Laure HUGUENIN Juin 2011 Prix : 40 Un partenariat Conseil Général d Indre-et-Loire, Chambre de

Plus en détail

de l économie sociale et solidaire en lorraine

de l économie sociale et solidaire en lorraine Juin 2012 >>>>> de l économie sociale et solidaire en lorraine lorraine L économie sociale est un groupement de personnes et non de capitaux, adhérant à des valeurs communes : la liberté d adhésion, la

Plus en détail

Présentation Juin 2013. La finance solidaire

Présentation Juin 2013. La finance solidaire La finance solidaire Les circuits de la finance solidaire permettent de financer des projets qui ne trouvent pas de réponse dans les circuits bancaires classiques Ils font intervenir : d un côté des épargnants

Plus en détail

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1994 2004 Évolution en % Nombre d entreprises 2 277 618 2 591 510 + 13,8 Nombre d entreprises individuelles 1 404 689 1 401 038-0,3 Nombre total de créations 294

Plus en détail

Financement des entreprises innovantes

Financement des entreprises innovantes Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Financement des entreprises innovantes Jean-Louis LECOCQ VISION GLOBALE Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Pré-amorçage PRE AMORCAGE PRETS

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail