La reprise et la transmission d'entreprises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La reprise et la transmission d'entreprises"

Transcription

1 CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises Août 00

2 Sommaire. Contexte et objectifs. Note méthodologique. Structure de l échantillon. Résultats de l étude 5. Conclusion

3 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

4 Contexte et Objectif Le Conseil Supérieur de l Ordre des Experts Comptables, l Agence Pour la Création d Entreprise, et l'assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'industrie ont souhaité, à l'occasion du Congrès des Experts Comptables, réaliser une étude auprès des dirigeants de petites et moyennes entreprises pour étudier les thèmes de la reprise et de la transmission d'entreprises. Ifop a été consulté pour effectuer une étude auprès de dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés en interrogeant plus particulièrement les repreneurs d'entreprises et les dirigeants qui envisagent de transmettre.

5 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

6 Note méthodologique Les interviews ont été réalisées depuis Phone-City, la plate-forme certifiée d enquêtes téléphoniques de l Ifop. Les enquêteurs supervisés par des chefs d équipe ont interviewé un souséchantillon de 68 repreneurs ou transmetteurs potentiels d entreprises, issus d un échantillon de 8 dirigeants d entreprises représentatif des entreprises de 0 à 99 salariés. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille de l entreprise, secteur d activité) après stratification par région. Les interviews ont eu lieu par téléphone sur le lieu de travail des personnes interrogées entre le et 0 juillet 00.

7 Note méthodologique (Suite) L échantillon de l étude a été «raisonné», ce que cela signifie: Parmi les entreprises du fichier SIRENE de 0 à 99 salariés, le poids de chaque tranche est très inégal : Pour des raisons de fiabilité et de rigueur, un nombre suffisant d interviews est recherché pour chaque tranche : - chaque tranche peut être analysée - pour les résultats «Total échantillon» les tranches sont ramenées à leurs poids réels. TAILLE DE L ENTREPRISE Ensemble (%) 0 salarié à salariés... 5 à 5 salariés... 6 à 9 salariés à 9 salariés... 0 à 9 salariés à 99 salariés... ECHANTILLON INTERROGE Ensemble (interrogés) 0 salarié à salariés... 7 à 5 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 99 salariés... 00

8 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

9 Services Rappel des secteurs, des tailles et régions étudiés Secteurs d activité Industrie BTP/ Construction Commerce Transport 5 Services financiers / Immobilier 6 Services aux entreprises 7 Services aux particuliers 8 Hotellerie 9 Education/social/santé Taille d entreprise 0 salariés à salariés à 5 salariés 6 à 9 salariés 5 0 à 9 salariés 6 0 à 9 salariés 7 50 à 99 salariés U.D.A "9" = REGION PARISIENNE = NORD 59-6 Régions U.D.A Nord-Ou est: 6 = EST = BASSIN PARISIEN EST = BASSIN PARISIEN OUEST % 6 = OUEST = SUD-OUEST = SUD-EST = MEDITERRANEE U.D.A "5" 9 = REGION PARISIENNE = NORD-OUEST 5 Bassin ien Ouest 6 Ouest = NORD-EST Nord Est Bassin ien Est = SUD-OUEST 7 Sud-Ouest 5 = SUD-EST 8 Sud-Est 9 Méditerranée

10 Structure de l échantillon Ensemble Effectifs bruts Ensemble (%) redressés ENSEMBLE 8 00 TAILLE DE L ENTREPRISE 0 salarié à salariés à 5 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 99 salariés SECTEUR D ACTIVITE Services REGION Industrie... 0 BTP / Construction... 8 Commerce... 5 Transport... 9 Services financiers / Immobilier Services aux entreprises Services aux Particuliers Hôtellerie Education / santé / Action sociale... 0 Ile de France... 5 Province

11 Le questionnaire PROFIL DES ENTREPRISES DE 0 A 99 SALARIES (échantillon national représentatif hors agriculture) «REPRENEURS» «TRANSMETTEURS POTENTIELS» «LE VECU» Quand l avez-vous reprise? A qui / comment? A qui vous êtes-vous adressé pour vous accompagner? Pourquoi l avez-vous reprise? Comment l avez-vous vécu? Avez-vous bien été informé? «LE DEVENIR» Quand l envisagez-vous? A qui? Pourquoi? Quelles craintes avez-vous? Comment l envisagez-vous? Le repreneur? A qui vous adresseriez-vous pour vous accompagner? Êtes-vous bien informé? A tous : «Repreneurs» ou«transmetteurs potentiels» BILAN/ INFORMATIONS GENERALES Compétence des interlocuteurs Rôle de l expert comptable comme partenaire

12 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

13 . Profil de l échantillon

14 Sexe Age 8 - ans Homme ans ans 5 Femme 50 à 6 ans 65 ans et plus

15 Le chiffre d affaires Question : Je vais vous citer des chiffres d affaires annuels, vous m arrêterez à celui qui correspond au chiffre d affaires que vous pensez réaliser cette année. Plus de Entre et Entre et NSP / refus de répondre : Nsp : % Refus de répondre : 6% Entre et Moins de

16 . Données générales

17 L origine de l entreprise Question : Pouvez-vous me dire quelle est l origine de votre entreprise, est-ce? Une création d'entreprise BTP / Construction (85%), Services (77%) 0 salarié (78%) Ile de France (75%) Un rachat / une reprise d'activité 0 Hôtellerie (66%), Commerce (%) à 5 salariés (5%) Nord Est (0%) Un héritage Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : 8 dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés.

18 L ancienneté de la création ou de la reprise Question : Pouvez-vous m indiquer depuis combien d années votre entreprise a-t-elle été créée? Question : Pouvez-vous m indiquer depuis combien d années avez-vous repris votre entreprise? Moins d'un an à 5 ans 6 à 0 ans à 0 ans à 0 ans ans et plus Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Moins d'un an à 5 ans 6 à 0 ans à 0 ans à 0 ans ans et plus Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : dirigeants ayant déclaré avoir créer une entreprise, soit 8 personnes. Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

19 . La reprise d entreprise

20 Les motivations de la reprise de l entreprise Question : Pour quelle (s) raison(s) avez-vous décidé de reprendre cette entreprise? Pour le plaisir d entreprendre et d être dirigeant d entreprise Pour investir et gagner de l argent Pour travailler dans un secteur d activité qui vous tient à cœur Education, santé, action sociale (5%) / Commerce (6%) 8 à 0 ans (0%) / Sud est (5%) Choix réfléchi quant à la reprise (8%) Envisage un projet de cession dans plus de 5 ans (5%) Commerce (%) Nord est (%) Chiffre d affaires > euros (%) N envisage pas de projet de cession (7%) à salariés (%) 50 ans et plus (0%) Ancienneté de la reprise, 0 ans et plus (7%) Pour reprendre en main cette entreprise Pour relever un challenge, vous lancer un défi Ens emble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Autres (réponses non suggérées) Nsp «Pour être à la campagne», «Parce qu on avait une grosse entreprise, nous avons vendu car nous voulions une petite entreprise», «C est de père en fils, continuer l activité de génération en génération», «J ai perdu mon emploi et je voulais rester dans le même village donc j ai repris cette activité». Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes

21 La personne à laquelle l entreprise a été reprise Question : Vous m avez dit avoir repris votre entreprise, à qui l avezvous reprise ou rachetée? 0 à 9 salariés 5 0 à 99 salariés A un entrepreneur A une entreprise ou à un groupe Vous étiez déjà salarié, associé dans cette entreprise salarié (77%) / à 5 salariés (8%) Envisage un projet de cession dans les 5 prochaines années (78%) 8 Ancienneté de la reprise, 6 à0 ans (%) Envisage un projet de cession dans 6 à 0 ans (%) 6 à 9 salariés (8%) / à salariés (5%) N envisage pas de projet de cession (%) / Envisage un projet de cession (0%) A un membre de votre famille A un proche Autres (réponses non suggérées) Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Ensemble BTP, construction Commerce Services Hôtellerie Nsp

22 La personne à laquelle l entreprise a été reprise (selon la taille) Question : Vous m avez dit avoir repris votre entreprise, à qui l avez-vous reprise ou rachetée? A un entrepreneur A une entreprise ou à un groupe Vous étiez déjà salarié, associé dans cette entreprise A un membre de votre famille Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés A un proche Autres (réponses non suggérées) Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Nsp

23 Le moyen utilisé pour trouver la personne cédant son entreprise Question : A l origine, comment l avez-vous trouvé? Des relations professionnelles Des proches ou des amis Une annonce Les sociétés d intermédiaires Les cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien à 9 salariés 0 à 99 salariés à 5 salariés (5%) / 0 salarié (7%) Hôtellerie (%), Choix réfléchi quant à la reprise (5%). L expert-comptable La Chambre des Métiers Le banquier L avocat à 5 salariés (0%) BTP, construction (79%) Opportunité, hasard quant à la reprise (%) Chiffre d affaires < euros (8%) La Chambre de Commerce et d Industrie L administration publique, locale ou fiscale Le centre de gestion Hôtellerie (%) 8 à ans (%) Ancienneté de la reprise, 6 à 0 ans (%) Envisage un projet de cession dans à 5 ans (%) Le notaire Autres (réponses non suggérées) 6 Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

24 L interlocuteur choisi pour accompagner et conseiller lors de la reprise Question : Et à qui vous êtes-vous adressé en priorité pour vous accompagner et vous conseiller lors de la reprise de votre entreprise? L expert-comptable Le banquier Des relations professionnelles Des proches ou des amis Le notaire L avocat Des sociétés d intermédiaires La Chambre de Commerce et d Industrie La Chambre des Métiers Des cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Autres (réponses non suggérées) Nsp En premier BTP, construction (6%) 0 salarié (7%) Chiffre d affaires < euros (%) Envisage un projet de cession dans à 5 ans (6%) à 5 salariés (%) Chiffre d affaires > euros (7%) Total des citations «Je m en suis occupée toute seule, je pensais être la meilleure juge pour décider si je devais reprendre cette entreprise ou non», «Personne, car à l époque il n existait aucun accompagnement et dans ma profession cela n existe pas». Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes

25 L interlocuteur choisi selon la taille de l entreprise Question : Et à qui vous êtes-vous adressé en priorité pour vous accompagner et vous conseiller lors de la reprise de votre entreprise? - En premier - L expert-comptable Le banquier Des relations professionnelles Des proches ou des amis Le notaire L avocat Des sociétés d intermédiaires La Chambre de Commerce et d Industrie La Chambre des Métiers Des cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Autres (réponses non suggérées) Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés

26 La prise de décision Question : Et finalement, était-ce plutôt...? Etat d esprit lors de la cession envisagée «serein» (7%) Expert comptable choisi en tant que «conseiller» lors de la reprise (7%) Un choix réfléchi Une opportunité / un hasard Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (5%) Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

27 L opinion sur le déroulement de la reprise Question : Personnellement, vous diriez que cette reprise s est déroulée plutôt...? 77 TOTAL FACILEMENT Très facilement à 9 salariés 0 à 99 salariés Plutôt facilement 50 Education, santé, action sociale (90%) Femme (79%) Envisage un projet de cession (7%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «serein» (79%) TOTAL DIFFICILEMENT 0 Plutôt difficilement 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Très difficilement 8 Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

28 La principale crainte ou difficulté rencontrée lors de la reprise Question : Parmi la liste suivante pouvez-vous me dire quelle est la principale difficulté, crainte que vous avez rencontrée...? Des lourdeurs administratives/juridiques Des difficultés pour vous financer, trouver les capitaux Evaluer le bon prix d achat/la valeur de l entreprise Evaluer le potentiel de développement de l entreprise et son marché Ne pas trouver l entreprise qui corresponde pleinement à vos critères Ne pas trouver le bon interlocuteur pour vous renseigner, vous informer, vous conseiller BTP, construction (69%) Ile de France (%) / Sud est (%) Lourdeurs adm. / jur. 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Difficultés pour vous financer Des questions d ordre juridique et légales Un manque d information sur les procédures de reprise 5 Industrie (8%) Nord Ouest (%) Envisage un projet de cession dans 6 à 0 ans (%) Ne pas trouver un partenaire de confiance pour vous accompagner Ne pas savoir où trouver des offres / annonces d entreprises à reprendre Autres 8 Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Nsp

29 Le jugement sur les éléments concourant à la prise de décision lors de la reprise Question : Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle aurait pu vous aider efficacement ou non? Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche Le témoignage de quelqu un qui a déjà repris une entreprise La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles % 5 % 5 % 6% 69 % 68 % 5 0 5% 7% 6% 6 % 9 % 8% TOTAL Oui TOTAL Non Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

30 Le jugement sur les éléments concourant à la prise de décision lors de la reprise selon la taille Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. - Total Oui - à 5 salariés (%) Chiffre d affaires < euros (77%) Opinion sur le déroulement de la reprise «Difficilement» (8%) Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche Le témoignage de quelqu un qui a déjà repris une entreprise La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Question : Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle aurait pu vous aider efficacement ou non?

31 . La cession d entreprise

32 Le projet de vendre, céder ou transmettre son entreprise Question : Envisageriez-vous de vendre, céder ou transmettre votre entreprise..? TOTAL ENVISAGE/PLANIFIE Dans les 5 prochaines années D'ici 6 à 0 ans D'ici à 5 ans Education, santé, action sociale (90%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (8%) Hôtellerie (6%) / Services (7%), Education, santé, action sociale (%) 50 ans et plus (9%) Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Dans plus de 5 ans salarié (%) Education, santé, action sociale (8%), Services (%) / Commerce (%) Moins de 50 ans Pas envisagé / pas planifié 0 7 Origine de l entreprise «création» (5%) NSP Base : 8 dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés

33 Les motivations de la cession de l entreprise Question : Parmi les propositions suivantes, quelle est la principale raison qui vous pousse ou vous pousserait à vendre, céder ou transmettre votre entreprise? à 9 salariés 0 à 99 salariés Préparer votre départ à la retraite La conjoncture économique en France 59 Changer de secteur d activité / d activité Développer et pérenniser votre entreprise 7 0 BTP, construction (79%) / Hôtellerie (%) 50 ans et plus (8%) / 8 à ans (6%) Création d entreprise (65%) Profil du repreneur souhaité «Membre de la famille, proche» (78%) Racheter / reprendre une autre entreprise Constituer un patrimoine financier Devenir salarié Répondre aux difficultés de l entreprise Répondre à la demande de votre ou vos principal(aux) associé(s) Projet de cession 75 6 < 5 ans > 5 ans 5 Autres (réponses non suggérées) Nsp 0 Préparer la retraite Conjoncture économique Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

34 Le profil du repreneur souhaité Question : Vous m avez dit envisager vendre, céder ou transmettre votre entreprise dans les prochaines années. Quel est, parmi les suivants, le projet qui aurait votre préférence? Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes. A un entrepreneur individuel Un collaborateur ou associé Un membre de votre famille Une autre entreprise Un proche Un capital investisseur Autres Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Hôtellerie (60%) / Commerce (59%) / Education, santé, action sociale (%), 0 salarié (6%) / 0 à 99 salariés (0%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (50%) 8 à ans (8%) / 5 à 9 ans (%) 9 0 Education, santé, action sociale (8%) / Hôtellerie (6%) / Commerce (7%) à salariés (%) BTP, construction (6%) / Commerce (%) à 5 salariés (%) 50 ans et plus (%) Envisage un projet de cession dans 0 ans et plus ( à 5 ans, 6% / plus de 5 ans 7%) Entrepreneur individuel Projet de cession Collaborateur ou associé < 5 ans > 5 ans Membre de la famille

35 Le moyen envisagé pour trouver un repreneur Question : Comment envisageriez-vous de trouver le repreneur de votre entreprise? Education, santé, action sociale (56%) / Hôtellerie (%) Chiffre d affaires > euros (6%) Des relations professionnelles 7 Des proches ou des amis Une annonce 7 5 BTP, construction (%) / Commerce (5%) Homme (%) / Ile de France (6%) Des sociétés d intermédiaires Des cabinets de conseil La chambre des Métiers Hôtellerie (7%) / BTP, construction (%) Chiffre d affaires < euros (0%) 8 à ans (%) La Chambre de Commerce et d Industrie Le notaire L expert-comptable à 9 salariés 0 à 99 salariés Des organismes d accompagnement et de soutien L administration publique, locale ou fiscale L avocat Le banquier Le centre de gestion Relat ions prof. Proches ou amis Annonce Autres (réponses non suggérées) 5 Nsp Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

36 L interlocuteur envisagé pour accompagner et conseiller lors de la cession Question : Et à qui vous adresseriez-vous en priorité pour vous accompagner et vous conseiller dans une opération de cession ou de transmission d entreprise? BTP, construction (70%) 5 à 9 ans (55%) L expert-comptable Le notaire La Chambre de Commerce et d Industrie, la Chambre des Métiers L avocat Des relations professionnelles Des proches ou des amis Des cabinets de conseil Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Des organismes d accompagnement et de soutien Des sociétés d intermédiaires Le banquier Autres (réponses non suggérées) Nsp salarié (8%) / à 5 salariés (%) 8 à ans (%) Opportunité, hasard quant à la reprise (7%) 0 à 99 salariés (0%) / 0 à 9 salariés (7%) Education, santé, action sociale (8%) En premier Total des citations «Personne», «les syndicats», «les agences immobilières», «les conseillers juridiques» Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

37 L interlocuteur envisagé lors de la cession selon la taille Question : Et à qui vous adresseriez-vous en priorité pour vous accompagner et vous conseiller dans une opération de cession ou de transmission d entreprise? L expert-comptable Le notaire La Chambre de Commerce et d Industrie, la Chambre des Métiers L avocat Des relations professionnelles Des proches ou des amis Des cabinets de conseil Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Des organismes d accompagnement et de soutien Des sociétés d intermédiaires Le banquier Autres (réponses non suggérées) - En premier - Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés BTP, construction (8%) Femme (%) / 5 à 9 ans (%) à 5 salariés (0%) / 8 à ans (9%) Envisage un projet de cession dans les 5 prochaines années (7%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (8%). Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

38 L état d esprit avant la cession Question : Personnellement, concernant la vente, cession ou transmission de votre entre prise dans l avenir, vous diriez que vous l envisagez en étant plutôt...? TOTAL INQUIET Très inquiet Assez inquiet Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés TOTAL SEREIN Assez serein Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes. Très serein 7 6 Nsp

39 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs % 70* 5 6 % 69* 8 6% 69* 9 58% 69* 58 % 66* 7% 0 7% 8 7% 8 % % Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise 6 0 Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» % 8* % 5 TOTAL Oui TOTAL Non * Base : Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

40 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? - Total Oui - Industrie (8%) / Commerce Homme (66%) / 8 à ans (85%) Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Industrie (78%) 8 à ans (77%) Chiffre d affaires < euros (67%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (75%) L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise à ans (78%) Chiffre d affaires < euros (7%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (7%) Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés

41 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? - Total Oui - Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» 6 Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes Ensemble < 5 ans > 5 ans

42 La principale crainte ou difficulté à l égard de la cession Question : Parmi la liste suivante, pouvez-vous me dire quelle est votre principale difficulté / crainte...? Ne pas trouver le bon repreneur qui va pérenniser votre entreprise Les lourdeurs administratives / juridiques Maintenir mon niveau de revenu Evaluer la valeur de votre entreprise/le bon prix de vente Ne pas savoir où trouver les repreneurs d entreprise Trouver les bons interlocuteurs pour vous renseigner vous informer, vous conseiller Trouver un interlocuteur de confiance pour vous accompagner Evaluer le potentiel de développement du marché de votre entreprise Les questions d ordre juridiques et légales Ne pas trouver les bonnes informations sur les procédures de cession Autres (réponses non suggérées) Ensemble 0 à 9 salariés 0 à salariés Nsp Commerce (7%) / Services (8%) Chiffre d affaires > euros (%) 50 ans et plus (%) / 5 à 9 ans (%) Services (6%) / Commerce (8%) 5 à 9 ans (%) 8 à ans (0%) / Nord est (%) Chiffre d affaires < euros (6%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (5%) Mauvais repreneur Projet de cession < 5 ans > 5 ans Lourdeurs Adm. / Jur. Maintien du niveau de Revenu Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

43 .5 Le jugement sur les intervenants dans la reprise ou la cession d entreprise

44 L interlocuteur adéquat pour différentes étapes de la reprise ou de la cession Question : Je vais vous citer diverses thématiques en matière de reprise, cession ou transmission d entreprise. Pour chacune d elles, vous me direz, selon vous, quel est l interlocuteur qui vous paraît le plus compétent pour vous accompagner dans...? L évaluation de la situation financière / du portefeuille commercial de l entreprise L évaluation de l organisation de l entreprise et son personnel L évaluation de la situation légale de l entreprise L évaluation du potentiel de développement / marché de l entreprise La recherche d un cédant ou d un repreneur Expe rt-comptable Banquie r Avocat Notaire Chambre de Commerce, Chambre des Métiers Nsp / Aucun de ceuxlà Base : dirigeants déclarant avoir repris une entreprise ou envisage de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

45 L opinion sur l expert-comptable Question : Et selon vous, l expert-comptable est-il un interlocuteur...? Un partenaire important pour vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche TOTAL OUI Oui, tout à fait TOTAL OUI Oui, tout à fait Que l on peut aller voir en toute confidentialité pour un projet de cession Oui, plutôt 9 9 Oui, plutôt 8 TOTAL Non 9 9 TOTAL Non Non, plutôt pas 5 Non, plutôt pas 5 Non, pas du tout Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants déclarant avoir repris une entreprise ou envisage de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

46 5 Conclusion

47 Principaux enseignements Un grand renouvellement qui se dessine plutôt dans la sérénité 76% des dirigeants planifient de céder leur entreprise à plus ou moins long terme. (les autres n y pensant pas encore) % ont l intention de céder ou vendre dans les 5 prochaines années (auprès des chefs d entreprise âgés de 50 ans et plus, c est un sur deux (9%) qui planifie de céder dans ce court terme) 69% des repreneurs estiment que la reprise s est déroulée facilement parallèlement, une majorité (65%) des futurs cédants sont aujourd hui «sereins».

48 Principaux enseignements (suite) Du processus de reprise Secteurs et taille d entreprise définissent des pratiques différentes en matière de rachat (exemple: on reprend dans le cadre familial dans le BTP, à un autre entrepreneur dans l hôtellerie) Les motivations au cœur de la reprise : - Désir d entreprendre de la part des jeunes et des acquéreurs les plus récents - Empathie pour le secteur d activité : une motivation surtout présente auprès des femmes et des repreneurs les plus anciens - L investissement financier domine pour les repreneurs d entreprise dont le chiffre d affaires annuel est supérieur à Le poids de l expérience: Les repreneurs qui ont agi sur un choix réfléchi sont aussi ceux qui déclarent que la reprise s est passée facilement et qui n expriment pas d inquiétude quant à une éventuelle cession future.

49 Principaux enseignements (suite) Des projet de cession Des choix qui se définissent principalement en fonction du profil de l entreprise (taille / secteur), (exemple: les petites entreprises accorderaient davantage leur préférence à un entrepreneur individuel dans le cadre d une cession, les plus importantes souhaiteraient céder en priorité à une autre entreprise). Un projet qui interviendra : Majoritairement à longue échéance dans le but de préparer sa retraite A plus court terme davantage motivé par la conjoncture économique

50 Principaux enseignements (suite) De l état d esprit par rapport à la cession Un état d esprit conditionné par les expériences passées: - Une large majorité aborde la chose assez sereinement (65%) - % envisagent tout de même la vente, cession ou transmission de leur entreprise avec inquiétude, niveau d inquiétude qui est largement corrélé au vécu des expériences antérieures: Parmi les plus inquiets: - Les dirigeants qui ont repris une entreprise par hasard, par opportunité: 5% se disent inquiets - Les dirigeants qui ont éprouvé des difficultés au moment de la reprise de leur entreprise (55%). Des craintes associées au projet de cession : des récurrences significatives avec les difficultés évoquées par les dirigeants, au moment où eux mêmes ont racheté l entreprise, liées à la dimension financière et administrative, auxquelles il faut ajouter la crainte de ne pas trouver le repreneur capable de pérenniser l entreprise.

51 Principaux enseignements (suite) Des acteurs clés pour la reprise - cession d entreprise Pour la reprise d entreprise Pour la cession d entreprise L entourage professionnel et immédiat du repreneur pour informer, Pour trouver un repreneur: Les relations professionnelles : 7% Les proches ou amis : 7% Les annonces: 5% Experts comptables, banquiers et relations professionnelles pour accompagner et conseiller Experts comptables et notaires, interlocuteurs privilégiés pour accompagner et conseiller Globalement, l expert comptable apparaît comme le partenaire indispensable dans le cadre de la cession ou reprise d entreprise: - Le plus compétent pour intervenir sur la majorité des étapes sauf pour la recherche d un cédant ou d un repreneur où les chambres de commerce sont les premières citées - Un partenaire important pour conseiller et accompagner dans les démarches (9%) - Un interlocuteur que l on peut consulter en toute confidentialité pour ses projets (90%)

52 Principaux enseignements (suite) Des différences marginales selon la taille de l entreprise reprise D une manière générale, les résultats ne présentent pas de différences significatives selon la taille de l entreprise. On note toutefois quelques nuances selon les points abordés, entre les dirigeants d entreprise de 0 à 9 salariés et ceux d entreprise de 0 à 99 salariés: Entreprise de 0 à 9 salariés Origine de l entreprise Création: 67 % Entreprises de 0 à 99 salariés Origine de l entreprise Reprise : % Globalement, les dirigeants d entreprise de 0 à 99 salariés abordent la reprise de façon plus autonome. Interrogés sur les éléments qui pourraient aider à la prise de décision lors d une reprise, ils expriment en effet des attentes moins vives sur l ensemble que les dirigeants d entreprises de 0 à 9 salariés (notamment ceux d entreprises de à salariés qui sont plus demandeurs que les autres). Cession d entreprise: Profil du repreneur souhaité: - Un entrepreneur individuel : 0 % Attitude avant la cession, vente ou transmission: - Inquiets : 6 % Cession d entreprise: Profil du repreneur souhaité: - Une autre entreprise : % Attitude avant la cession, vente ou transmission: - Sereins : 76 %

Les reprises et cessions d'entreprises

Les reprises et cessions d'entreprises Les reprises et cessions d'entreprises 007 / 00 Etude réalisée pour : Méthodologie Le CSOEC et l ACFCI Echantillon : Echantillon de 0 dirigeants repreneurs ou futurs cédants, issu d un échantillon national

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015

CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015 CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015 ETUDE EN LIGNE N 2009 Sommaire : Introduction...3 Synthèse...6 Question 2/16...7 Avez-vous déjà pensé à créer ou à reprendre une entreprise?...7

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Les habitants des ZUS et la création d entreprises

Les habitants des ZUS et la création d entreprises Association Eveilleco Département Opinion et Stratégies d Entreprise pour Les habitants des ZUS et la création d entreprises Décembre 2010 Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 5 A.

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015 Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise Sondage ELABE Novembre 2015 Fiche technique Echantillon de 402 DIRIGEANTS D ENTREPRISE (au siège) représentatif des entreprises de France de 10 à

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise?

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Salon des entrepreneurs Mercredi 4 Février 2015 Carine GENDREAU Expert-comptable Commissaire aux comptes Membre du comité Transmission du CSOEC DES POINTS

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Evaluation des risques liés à la Transmission d entreprise

Evaluation des risques liés à la Transmission d entreprise Evaluation des risques liés à la Transmission d entreprise février 2016 STOP une étude menée par PREAMBULE Evaluation des risques liés à la Transmission - CCI Entreprendre Les résultats présentés sont

Plus en détail

Méthodologie : OBJECTIF :

Méthodologie : OBJECTIF : 1 Méthodologie : Deux questionnaires distincts / «Dirigeants d organismes de formation» élaborés par le Comité de pilotage de l étude : les responsables du GARF et de la FFP avec la collaboration du cabinet

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Sondage Ifop pour OPTIMHOME Mai 2016 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour OPTIMHOME Echantillon Méthodologie Mode de

Plus en détail

Panorama 2009. Les entrepreneurs du XXI ème siècle : profil, jugements et représentations. Enquête réalisée par l IFOP. En partenariat avec :

Panorama 2009. Les entrepreneurs du XXI ème siècle : profil, jugements et représentations. Enquête réalisée par l IFOP. En partenariat avec : Panorama 2009 Enquête réalisée par l IFOP Les entrepreneurs du XXI ème siècle : profil, jugements et représentations En partenariat avec : I. MOTIVATION DES NOUVEAUX ENTREPRENEURS.............................

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

«Malentendants et appareils auditifs»

«Malentendants et appareils auditifs» «Malentendants et appareils auditifs» Contact UNSAF : Benoît ROY 02 47 60 60 08 benoit.roy@unsaf.net Contacts TNS Healthcare : Nadia AUZANNEAU 0 40 92 45 57 nadia.auzanneau@tns-global.com Céline LEROY

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

CCI ENTREPRENDRE EN FRANCE

CCI ENTREPRENDRE EN FRANCE CCI ENTREPRENDRE EN FRANCE LES POINTS CLÉS POUR RÉUSSIR CÉDANTS D ENTREPRISE CRÉATION TRANSMISSION - REPRISE C.F.E. Centre de Formalités des Entreprises www.transmission.cci.fr RÉUSSIR VOTRE PROJET D ENTREPRENDRE,

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES

Sondage OBEA/INFRAFORCES 21, rue Viète 75017 Paris Tel : +33 (0)1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com Sondage OBEA/INFRAFORCES LES ARRETS MALADIE Paris, le 8 décembre 2011 Votre contact Delphine MIRANDE Directrice d Etudes

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, l épargne et la retraite Printemps 2016 FD/EP N 113837 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV».

Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV». Note pour la CPN du 16 novembre 2006 Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV». Observatoire des

Plus en détail

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Animé par : Isabelle GRANGER Gaëlle COTONNEC Daniel BOURDON Plan de notre intervention 1. L activité: codes NAF/APE 2. La localisation

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Phase 2 de l étude : analyse approfondie auprès des entreprises qui embauchent et des actifs en recherche Sondage réalisé par pour Publié le mardi 9

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 9 ème vague Décembre 2012

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 9 ème vague Décembre 2012 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 9 ème vague Décembre 2012 Contexte Près de 4 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été créées. Depuis 2009,

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Objectifs et méthodologie de l étude L objectif de cette troisième édition est de mesurer le niveau de confiance

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL 27/03/2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES 27/03/2014 Enquête employabilité 2 Contexte de l étude Ré-accréditation des formations du BTS en 2016

Plus en détail

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex Les salariés et leur fiche de paie ASV N 113357 Contact Ifop : Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com OCTOBRE 2015 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French)

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) ZA5211 Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) FLASH 271 ACCESS TO FINANCE OF EU SMES Bonjour, je suis et je vous appelle de Efficience3. Votre entreprise

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

Les étapes de la reprise

Les étapes de la reprise Atelier animé par : Arnaud PONCET Expert-comptable Jérôme CESBRON Notaire associé Eric POTIER - Banque Populaire des Alpes France REVOL - Espace Entreprendre - CCI Grenoble Les étapes de la reprise Montage

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT 2011/2014 Enquête auprès des anciens ou actuels doctorants Cifre ayant participé à une des éditions des 24H Chrono de l entrepreneuriat organisées par l ANRT et

Plus en détail

Les Français et la sécurité juridique

Les Français et la sécurité juridique Les Français et la sécurité juridique Rapport rédigé par : Delphine Martelli-Banégas, Directrice du département Corporate Fabrice Giroud, Directeur d études du département Corporate Tiphaine Favré, Chargé

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

transmission d entreprises

transmission d entreprises transmission d entreprises MEMO PRATIQUE un nombre important d entreprises changeront de main dans les dix ans à venir. La transmission d une entreprise est une opération délicate : elle nécessite une

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE»

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE» BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE» VAGUE 5 Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90

Plus en détail

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Avril 2007 SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Vous êtes à la recherche ou avez grandement besoin de nouveaux clients? La plupart des conseillers cherchent à accroître

Plus en détail

DEMANDES D INTERMEDIATION

DEMANDES D INTERMEDIATION DEMANDES D INTERMEDIATION Transmettez votre entreprise aux meilleures conditions SOMMAIRE 1. Introduction 03 2. Présentation générale 0 4 Pourquoi se faire accompagner par un professionnel? 04 Trouvez

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet

AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet BP 80054 Chambre d agriculture du Gard 1120 Route de Saint Gilles 30023 Nîmes Cedex pai30@gard.chambagri.fr Cette fiche doit être

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/ Photo Syda Productions Les expatriés français et l immobilier Enquête 2016 http://www.myexpat.fr/ My expat p.3 Résumé de l étude Qui sont les Français de l étranger? Les expatriés français dans le monde.

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5 FM N 112057 Contacts Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL)

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) SEPTEMBRE 2015 ENTREPRENEURS N 12 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Ce

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Baromètre «Les Français et les vacances» Vague 13 Congés scolaires de la Toussaint 2014

Baromètre «Les Français et les vacances» Vague 13 Congés scolaires de la Toussaint 2014 Baromètre «Les Français et les vacances» Vague 13 Congés scolaires de la Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Octobre Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Institut CSA pour Atlantico Juillet 13 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 13. Echantillon national représentatif de 1010 personnes résidant en France

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL)

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) SEPTEMBRE 2015 ENTREPRENEURS N 12 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010

Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010 Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010 1 Yves-Marie Cann Directeur d études au département Opinion et Stratégies d entreprise

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail