La reprise et la transmission d'entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La reprise et la transmission d'entreprises"

Transcription

1 CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises Août 00

2 Sommaire. Contexte et objectifs. Note méthodologique. Structure de l échantillon. Résultats de l étude 5. Conclusion

3 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

4 Contexte et Objectif Le Conseil Supérieur de l Ordre des Experts Comptables, l Agence Pour la Création d Entreprise, et l'assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'industrie ont souhaité, à l'occasion du Congrès des Experts Comptables, réaliser une étude auprès des dirigeants de petites et moyennes entreprises pour étudier les thèmes de la reprise et de la transmission d'entreprises. Ifop a été consulté pour effectuer une étude auprès de dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés en interrogeant plus particulièrement les repreneurs d'entreprises et les dirigeants qui envisagent de transmettre.

5 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

6 Note méthodologique Les interviews ont été réalisées depuis Phone-City, la plate-forme certifiée d enquêtes téléphoniques de l Ifop. Les enquêteurs supervisés par des chefs d équipe ont interviewé un souséchantillon de 68 repreneurs ou transmetteurs potentiels d entreprises, issus d un échantillon de 8 dirigeants d entreprises représentatif des entreprises de 0 à 99 salariés. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille de l entreprise, secteur d activité) après stratification par région. Les interviews ont eu lieu par téléphone sur le lieu de travail des personnes interrogées entre le et 0 juillet 00.

7 Note méthodologique (Suite) L échantillon de l étude a été «raisonné», ce que cela signifie: Parmi les entreprises du fichier SIRENE de 0 à 99 salariés, le poids de chaque tranche est très inégal : Pour des raisons de fiabilité et de rigueur, un nombre suffisant d interviews est recherché pour chaque tranche : - chaque tranche peut être analysée - pour les résultats «Total échantillon» les tranches sont ramenées à leurs poids réels. TAILLE DE L ENTREPRISE Ensemble (%) 0 salarié à salariés... 5 à 5 salariés... 6 à 9 salariés à 9 salariés... 0 à 9 salariés à 99 salariés... ECHANTILLON INTERROGE Ensemble (interrogés) 0 salarié à salariés... 7 à 5 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 99 salariés... 00

8 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

9 Services Rappel des secteurs, des tailles et régions étudiés Secteurs d activité Industrie BTP/ Construction Commerce Transport 5 Services financiers / Immobilier 6 Services aux entreprises 7 Services aux particuliers 8 Hotellerie 9 Education/social/santé Taille d entreprise 0 salariés à salariés à 5 salariés 6 à 9 salariés 5 0 à 9 salariés 6 0 à 9 salariés 7 50 à 99 salariés U.D.A "9" = REGION PARISIENNE = NORD 59-6 Régions U.D.A Nord-Ou est: 6 = EST = BASSIN PARISIEN EST = BASSIN PARISIEN OUEST % 6 = OUEST = SUD-OUEST = SUD-EST = MEDITERRANEE U.D.A "5" 9 = REGION PARISIENNE = NORD-OUEST 5 Bassin ien Ouest 6 Ouest = NORD-EST Nord Est Bassin ien Est = SUD-OUEST 7 Sud-Ouest 5 = SUD-EST 8 Sud-Est 9 Méditerranée

10 Structure de l échantillon Ensemble Effectifs bruts Ensemble (%) redressés ENSEMBLE 8 00 TAILLE DE L ENTREPRISE 0 salarié à salariés à 5 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 9 salariés à 99 salariés SECTEUR D ACTIVITE Services REGION Industrie... 0 BTP / Construction... 8 Commerce... 5 Transport... 9 Services financiers / Immobilier Services aux entreprises Services aux Particuliers Hôtellerie Education / santé / Action sociale... 0 Ile de France... 5 Province

11 Le questionnaire PROFIL DES ENTREPRISES DE 0 A 99 SALARIES (échantillon national représentatif hors agriculture) «REPRENEURS» «TRANSMETTEURS POTENTIELS» «LE VECU» Quand l avez-vous reprise? A qui / comment? A qui vous êtes-vous adressé pour vous accompagner? Pourquoi l avez-vous reprise? Comment l avez-vous vécu? Avez-vous bien été informé? «LE DEVENIR» Quand l envisagez-vous? A qui? Pourquoi? Quelles craintes avez-vous? Comment l envisagez-vous? Le repreneur? A qui vous adresseriez-vous pour vous accompagner? Êtes-vous bien informé? A tous : «Repreneurs» ou«transmetteurs potentiels» BILAN/ INFORMATIONS GENERALES Compétence des interlocuteurs Rôle de l expert comptable comme partenaire

12 . Contexte et Objectif. La note méthodologique. La structure de l échantillon. Les résultats de l étude

13 . Profil de l échantillon

14 Sexe Age 8 - ans Homme ans ans 5 Femme 50 à 6 ans 65 ans et plus

15 Le chiffre d affaires Question : Je vais vous citer des chiffres d affaires annuels, vous m arrêterez à celui qui correspond au chiffre d affaires que vous pensez réaliser cette année. Plus de Entre et Entre et NSP / refus de répondre : Nsp : % Refus de répondre : 6% Entre et Moins de

16 . Données générales

17 L origine de l entreprise Question : Pouvez-vous me dire quelle est l origine de votre entreprise, est-ce? Une création d'entreprise BTP / Construction (85%), Services (77%) 0 salarié (78%) Ile de France (75%) Un rachat / une reprise d'activité 0 Hôtellerie (66%), Commerce (%) à 5 salariés (5%) Nord Est (0%) Un héritage Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : 8 dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés.

18 L ancienneté de la création ou de la reprise Question : Pouvez-vous m indiquer depuis combien d années votre entreprise a-t-elle été créée? Question : Pouvez-vous m indiquer depuis combien d années avez-vous repris votre entreprise? Moins d'un an à 5 ans 6 à 0 ans à 0 ans à 0 ans ans et plus Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Moins d'un an à 5 ans 6 à 0 ans à 0 ans à 0 ans ans et plus Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : dirigeants ayant déclaré avoir créer une entreprise, soit 8 personnes. Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

19 . La reprise d entreprise

20 Les motivations de la reprise de l entreprise Question : Pour quelle (s) raison(s) avez-vous décidé de reprendre cette entreprise? Pour le plaisir d entreprendre et d être dirigeant d entreprise Pour investir et gagner de l argent Pour travailler dans un secteur d activité qui vous tient à cœur Education, santé, action sociale (5%) / Commerce (6%) 8 à 0 ans (0%) / Sud est (5%) Choix réfléchi quant à la reprise (8%) Envisage un projet de cession dans plus de 5 ans (5%) Commerce (%) Nord est (%) Chiffre d affaires > euros (%) N envisage pas de projet de cession (7%) à salariés (%) 50 ans et plus (0%) Ancienneté de la reprise, 0 ans et plus (7%) Pour reprendre en main cette entreprise Pour relever un challenge, vous lancer un défi Ens emble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Autres (réponses non suggérées) Nsp «Pour être à la campagne», «Parce qu on avait une grosse entreprise, nous avons vendu car nous voulions une petite entreprise», «C est de père en fils, continuer l activité de génération en génération», «J ai perdu mon emploi et je voulais rester dans le même village donc j ai repris cette activité». Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes

21 La personne à laquelle l entreprise a été reprise Question : Vous m avez dit avoir repris votre entreprise, à qui l avezvous reprise ou rachetée? 0 à 9 salariés 5 0 à 99 salariés A un entrepreneur A une entreprise ou à un groupe Vous étiez déjà salarié, associé dans cette entreprise salarié (77%) / à 5 salariés (8%) Envisage un projet de cession dans les 5 prochaines années (78%) 8 Ancienneté de la reprise, 6 à0 ans (%) Envisage un projet de cession dans 6 à 0 ans (%) 6 à 9 salariés (8%) / à salariés (5%) N envisage pas de projet de cession (%) / Envisage un projet de cession (0%) A un membre de votre famille A un proche Autres (réponses non suggérées) Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Ensemble BTP, construction Commerce Services Hôtellerie Nsp

22 La personne à laquelle l entreprise a été reprise (selon la taille) Question : Vous m avez dit avoir repris votre entreprise, à qui l avez-vous reprise ou rachetée? A un entrepreneur A une entreprise ou à un groupe Vous étiez déjà salarié, associé dans cette entreprise A un membre de votre famille Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés A un proche Autres (réponses non suggérées) Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Nsp

23 Le moyen utilisé pour trouver la personne cédant son entreprise Question : A l origine, comment l avez-vous trouvé? Des relations professionnelles Des proches ou des amis Une annonce Les sociétés d intermédiaires Les cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien à 9 salariés 0 à 99 salariés à 5 salariés (5%) / 0 salarié (7%) Hôtellerie (%), Choix réfléchi quant à la reprise (5%). L expert-comptable La Chambre des Métiers Le banquier L avocat à 5 salariés (0%) BTP, construction (79%) Opportunité, hasard quant à la reprise (%) Chiffre d affaires < euros (8%) La Chambre de Commerce et d Industrie L administration publique, locale ou fiscale Le centre de gestion Hôtellerie (%) 8 à ans (%) Ancienneté de la reprise, 6 à 0 ans (%) Envisage un projet de cession dans à 5 ans (%) Le notaire Autres (réponses non suggérées) 6 Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

24 L interlocuteur choisi pour accompagner et conseiller lors de la reprise Question : Et à qui vous êtes-vous adressé en priorité pour vous accompagner et vous conseiller lors de la reprise de votre entreprise? L expert-comptable Le banquier Des relations professionnelles Des proches ou des amis Le notaire L avocat Des sociétés d intermédiaires La Chambre de Commerce et d Industrie La Chambre des Métiers Des cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Autres (réponses non suggérées) Nsp En premier BTP, construction (6%) 0 salarié (7%) Chiffre d affaires < euros (%) Envisage un projet de cession dans à 5 ans (6%) à 5 salariés (%) Chiffre d affaires > euros (7%) Total des citations «Je m en suis occupée toute seule, je pensais être la meilleure juge pour décider si je devais reprendre cette entreprise ou non», «Personne, car à l époque il n existait aucun accompagnement et dans ma profession cela n existe pas». Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes

25 L interlocuteur choisi selon la taille de l entreprise Question : Et à qui vous êtes-vous adressé en priorité pour vous accompagner et vous conseiller lors de la reprise de votre entreprise? - En premier - L expert-comptable Le banquier Des relations professionnelles Des proches ou des amis Le notaire L avocat Des sociétés d intermédiaires La Chambre de Commerce et d Industrie La Chambre des Métiers Des cabinets de conseil Des organismes d accompagnement et de soutien Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Autres (réponses non suggérées) Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés

26 La prise de décision Question : Et finalement, était-ce plutôt...? Etat d esprit lors de la cession envisagée «serein» (7%) Expert comptable choisi en tant que «conseiller» lors de la reprise (7%) Un choix réfléchi Une opportunité / un hasard Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (5%) Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

27 L opinion sur le déroulement de la reprise Question : Personnellement, vous diriez que cette reprise s est déroulée plutôt...? 77 TOTAL FACILEMENT Très facilement à 9 salariés 0 à 99 salariés Plutôt facilement 50 Education, santé, action sociale (90%) Femme (79%) Envisage un projet de cession (7%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «serein» (79%) TOTAL DIFFICILEMENT 0 Plutôt difficilement 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Très difficilement 8 Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

28 La principale crainte ou difficulté rencontrée lors de la reprise Question : Parmi la liste suivante pouvez-vous me dire quelle est la principale difficulté, crainte que vous avez rencontrée...? Des lourdeurs administratives/juridiques Des difficultés pour vous financer, trouver les capitaux Evaluer le bon prix d achat/la valeur de l entreprise Evaluer le potentiel de développement de l entreprise et son marché Ne pas trouver l entreprise qui corresponde pleinement à vos critères Ne pas trouver le bon interlocuteur pour vous renseigner, vous informer, vous conseiller BTP, construction (69%) Ile de France (%) / Sud est (%) Lourdeurs adm. / jur. 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Difficultés pour vous financer Des questions d ordre juridique et légales Un manque d information sur les procédures de reprise 5 Industrie (8%) Nord Ouest (%) Envisage un projet de cession dans 6 à 0 ans (%) Ne pas trouver un partenaire de confiance pour vous accompagner Ne pas savoir où trouver des offres / annonces d entreprises à reprendre Autres 8 Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. Nsp

29 Le jugement sur les éléments concourant à la prise de décision lors de la reprise Question : Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle aurait pu vous aider efficacement ou non? Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche Le témoignage de quelqu un qui a déjà repris une entreprise La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles % 5 % 5 % 6% 69 % 68 % 5 0 5% 7% 6% 6 % 9 % 8% TOTAL Oui TOTAL Non Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes.

30 Le jugement sur les éléments concourant à la prise de décision lors de la reprise selon la taille Base : dirigeants ayant déclaré avoir repris une entreprise, soit 8 personnes. - Total Oui - à 5 salariés (%) Chiffre d affaires < euros (77%) Opinion sur le déroulement de la reprise «Difficilement» (8%) Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche Le témoignage de quelqu un qui a déjà repris une entreprise La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Question : Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle aurait pu vous aider efficacement ou non?

31 . La cession d entreprise

32 Le projet de vendre, céder ou transmettre son entreprise Question : Envisageriez-vous de vendre, céder ou transmettre votre entreprise..? TOTAL ENVISAGE/PLANIFIE Dans les 5 prochaines années D'ici 6 à 0 ans D'ici à 5 ans Education, santé, action sociale (90%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (8%) Hôtellerie (6%) / Services (7%), Education, santé, action sociale (%) 50 ans et plus (9%) Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Dans plus de 5 ans salarié (%) Education, santé, action sociale (8%), Services (%) / Commerce (%) Moins de 50 ans Pas envisagé / pas planifié 0 7 Origine de l entreprise «création» (5%) NSP Base : 8 dirigeants d entreprises de 0 à 99 salariés

33 Les motivations de la cession de l entreprise Question : Parmi les propositions suivantes, quelle est la principale raison qui vous pousse ou vous pousserait à vendre, céder ou transmettre votre entreprise? à 9 salariés 0 à 99 salariés Préparer votre départ à la retraite La conjoncture économique en France 59 Changer de secteur d activité / d activité Développer et pérenniser votre entreprise 7 0 BTP, construction (79%) / Hôtellerie (%) 50 ans et plus (8%) / 8 à ans (6%) Création d entreprise (65%) Profil du repreneur souhaité «Membre de la famille, proche» (78%) Racheter / reprendre une autre entreprise Constituer un patrimoine financier Devenir salarié Répondre aux difficultés de l entreprise Répondre à la demande de votre ou vos principal(aux) associé(s) Projet de cession 75 6 < 5 ans > 5 ans 5 Autres (réponses non suggérées) Nsp 0 Préparer la retraite Conjoncture économique Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

34 Le profil du repreneur souhaité Question : Vous m avez dit envisager vendre, céder ou transmettre votre entreprise dans les prochaines années. Quel est, parmi les suivants, le projet qui aurait votre préférence? Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes. A un entrepreneur individuel Un collaborateur ou associé Un membre de votre famille Une autre entreprise Un proche Un capital investisseur Autres Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Hôtellerie (60%) / Commerce (59%) / Education, santé, action sociale (%), 0 salarié (6%) / 0 à 99 salariés (0%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (50%) 8 à ans (8%) / 5 à 9 ans (%) 9 0 Education, santé, action sociale (8%) / Hôtellerie (6%) / Commerce (7%) à salariés (%) BTP, construction (6%) / Commerce (%) à 5 salariés (%) 50 ans et plus (%) Envisage un projet de cession dans 0 ans et plus ( à 5 ans, 6% / plus de 5 ans 7%) Entrepreneur individuel Projet de cession Collaborateur ou associé < 5 ans > 5 ans Membre de la famille

35 Le moyen envisagé pour trouver un repreneur Question : Comment envisageriez-vous de trouver le repreneur de votre entreprise? Education, santé, action sociale (56%) / Hôtellerie (%) Chiffre d affaires > euros (6%) Des relations professionnelles 7 Des proches ou des amis Une annonce 7 5 BTP, construction (%) / Commerce (5%) Homme (%) / Ile de France (6%) Des sociétés d intermédiaires Des cabinets de conseil La chambre des Métiers Hôtellerie (7%) / BTP, construction (%) Chiffre d affaires < euros (0%) 8 à ans (%) La Chambre de Commerce et d Industrie Le notaire L expert-comptable à 9 salariés 0 à 99 salariés Des organismes d accompagnement et de soutien L administration publique, locale ou fiscale L avocat Le banquier Le centre de gestion Relat ions prof. Proches ou amis Annonce Autres (réponses non suggérées) 5 Nsp Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

36 L interlocuteur envisagé pour accompagner et conseiller lors de la cession Question : Et à qui vous adresseriez-vous en priorité pour vous accompagner et vous conseiller dans une opération de cession ou de transmission d entreprise? BTP, construction (70%) 5 à 9 ans (55%) L expert-comptable Le notaire La Chambre de Commerce et d Industrie, la Chambre des Métiers L avocat Des relations professionnelles Des proches ou des amis Des cabinets de conseil Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Des organismes d accompagnement et de soutien Des sociétés d intermédiaires Le banquier Autres (réponses non suggérées) Nsp salarié (8%) / à 5 salariés (%) 8 à ans (%) Opportunité, hasard quant à la reprise (7%) 0 à 99 salariés (0%) / 0 à 9 salariés (7%) Education, santé, action sociale (8%) En premier Total des citations «Personne», «les syndicats», «les agences immobilières», «les conseillers juridiques» Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

37 L interlocuteur envisagé lors de la cession selon la taille Question : Et à qui vous adresseriez-vous en priorité pour vous accompagner et vous conseiller dans une opération de cession ou de transmission d entreprise? L expert-comptable Le notaire La Chambre de Commerce et d Industrie, la Chambre des Métiers L avocat Des relations professionnelles Des proches ou des amis Des cabinets de conseil Des administrations publiques, locales ou fiscales Le centre de gestion Des organismes d accompagnement et de soutien Des sociétés d intermédiaires Le banquier Autres (réponses non suggérées) - En premier - Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés BTP, construction (8%) Femme (%) / 5 à 9 ans (%) à 5 salariés (0%) / 8 à ans (9%) Envisage un projet de cession dans les 5 prochaines années (7%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (8%). Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

38 L état d esprit avant la cession Question : Personnellement, concernant la vente, cession ou transmission de votre entre prise dans l avenir, vous diriez que vous l envisagez en étant plutôt...? TOTAL INQUIET Très inquiet Assez inquiet Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés TOTAL SEREIN Assez serein Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes. Très serein 7 6 Nsp

39 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs % 70* 5 6 % 69* 8 6% 69* 9 58% 69* 58 % 66* 7% 0 7% 8 7% 8 % % Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise 6 0 Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» % 8* % 5 TOTAL Oui TOTAL Non * Base : Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

40 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? - Total Oui - Industrie (8%) / Commerce Homme (66%) / 8 à ans (85%) Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise Industrie (78%) 8 à ans (77%) Chiffre d affaires < euros (67%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (75%) L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise à ans (78%) Chiffre d affaires < euros (7%) Origine de l entreprise «Rachat, reprise» (7%) Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés

41 Le jugement sur des propositions pour accompagner le projet de cession Question : Parmi les propositions suivantes, pouvez-vous me dire si... cela pourrait vous aider efficacement? - Total Oui - Avoir un interlocuteur professionnel unique qui m accompagne du début à la fin de ma démarche La mise en relation d interlocuteurs spécialisés sur la cession / reprise d entreprise L accessibilité à un marché d information sur les offres / demandes potentielles L existence de réseaux permettant de faire rencontrer des partenaires repreneurs et vendeurs Le témoignage de quelqu un qui a déjà cédé son entreprise Des formations spécifiques sur «comment reprendre une entreprise» 6 Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes Ensemble < 5 ans > 5 ans

42 La principale crainte ou difficulté à l égard de la cession Question : Parmi la liste suivante, pouvez-vous me dire quelle est votre principale difficulté / crainte...? Ne pas trouver le bon repreneur qui va pérenniser votre entreprise Les lourdeurs administratives / juridiques Maintenir mon niveau de revenu Evaluer la valeur de votre entreprise/le bon prix de vente Ne pas savoir où trouver les repreneurs d entreprise Trouver les bons interlocuteurs pour vous renseigner vous informer, vous conseiller Trouver un interlocuteur de confiance pour vous accompagner Evaluer le potentiel de développement du marché de votre entreprise Les questions d ordre juridiques et légales Ne pas trouver les bonnes informations sur les procédures de cession Autres (réponses non suggérées) Ensemble 0 à 9 salariés 0 à salariés Nsp Commerce (7%) / Services (8%) Chiffre d affaires > euros (%) 50 ans et plus (%) / 5 à 9 ans (%) Services (6%) / Commerce (8%) 5 à 9 ans (%) 8 à ans (0%) / Nord est (%) Chiffre d affaires < euros (6%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (%) Etat d esprit lors de la cession envisagée «inquiet» (5%) Mauvais repreneur Projet de cession < 5 ans > 5 ans Lourdeurs Adm. / Jur. Maintien du niveau de Revenu Base : dirigeants déclarant envisager de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

43 .5 Le jugement sur les intervenants dans la reprise ou la cession d entreprise

44 L interlocuteur adéquat pour différentes étapes de la reprise ou de la cession Question : Je vais vous citer diverses thématiques en matière de reprise, cession ou transmission d entreprise. Pour chacune d elles, vous me direz, selon vous, quel est l interlocuteur qui vous paraît le plus compétent pour vous accompagner dans...? L évaluation de la situation financière / du portefeuille commercial de l entreprise L évaluation de l organisation de l entreprise et son personnel L évaluation de la situation légale de l entreprise L évaluation du potentiel de développement / marché de l entreprise La recherche d un cédant ou d un repreneur Expe rt-comptable Banquie r Avocat Notaire Chambre de Commerce, Chambre des Métiers Nsp / Aucun de ceuxlà Base : dirigeants déclarant avoir repris une entreprise ou envisage de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes.

45 L opinion sur l expert-comptable Question : Et selon vous, l expert-comptable est-il un interlocuteur...? Un partenaire important pour vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche TOTAL OUI Oui, tout à fait TOTAL OUI Oui, tout à fait Que l on peut aller voir en toute confidentialité pour un projet de cession Oui, plutôt 9 9 Oui, plutôt 8 TOTAL Non 9 9 TOTAL Non Non, plutôt pas 5 Non, plutôt pas 5 Non, pas du tout Nsp Ensemble 0 à 9 salariés 0 à 99 salariés Non, pas du tout Nsp Base : dirigeants déclarant avoir repris une entreprise ou envisage de vendre, céder ou transmettre son entreprise, soit 68 personnes

46 5 Conclusion

47 Principaux enseignements Un grand renouvellement qui se dessine plutôt dans la sérénité 76% des dirigeants planifient de céder leur entreprise à plus ou moins long terme. (les autres n y pensant pas encore) % ont l intention de céder ou vendre dans les 5 prochaines années (auprès des chefs d entreprise âgés de 50 ans et plus, c est un sur deux (9%) qui planifie de céder dans ce court terme) 69% des repreneurs estiment que la reprise s est déroulée facilement parallèlement, une majorité (65%) des futurs cédants sont aujourd hui «sereins».

48 Principaux enseignements (suite) Du processus de reprise Secteurs et taille d entreprise définissent des pratiques différentes en matière de rachat (exemple: on reprend dans le cadre familial dans le BTP, à un autre entrepreneur dans l hôtellerie) Les motivations au cœur de la reprise : - Désir d entreprendre de la part des jeunes et des acquéreurs les plus récents - Empathie pour le secteur d activité : une motivation surtout présente auprès des femmes et des repreneurs les plus anciens - L investissement financier domine pour les repreneurs d entreprise dont le chiffre d affaires annuel est supérieur à Le poids de l expérience: Les repreneurs qui ont agi sur un choix réfléchi sont aussi ceux qui déclarent que la reprise s est passée facilement et qui n expriment pas d inquiétude quant à une éventuelle cession future.

49 Principaux enseignements (suite) Des projet de cession Des choix qui se définissent principalement en fonction du profil de l entreprise (taille / secteur), (exemple: les petites entreprises accorderaient davantage leur préférence à un entrepreneur individuel dans le cadre d une cession, les plus importantes souhaiteraient céder en priorité à une autre entreprise). Un projet qui interviendra : Majoritairement à longue échéance dans le but de préparer sa retraite A plus court terme davantage motivé par la conjoncture économique

50 Principaux enseignements (suite) De l état d esprit par rapport à la cession Un état d esprit conditionné par les expériences passées: - Une large majorité aborde la chose assez sereinement (65%) - % envisagent tout de même la vente, cession ou transmission de leur entreprise avec inquiétude, niveau d inquiétude qui est largement corrélé au vécu des expériences antérieures: Parmi les plus inquiets: - Les dirigeants qui ont repris une entreprise par hasard, par opportunité: 5% se disent inquiets - Les dirigeants qui ont éprouvé des difficultés au moment de la reprise de leur entreprise (55%). Des craintes associées au projet de cession : des récurrences significatives avec les difficultés évoquées par les dirigeants, au moment où eux mêmes ont racheté l entreprise, liées à la dimension financière et administrative, auxquelles il faut ajouter la crainte de ne pas trouver le repreneur capable de pérenniser l entreprise.

51 Principaux enseignements (suite) Des acteurs clés pour la reprise - cession d entreprise Pour la reprise d entreprise Pour la cession d entreprise L entourage professionnel et immédiat du repreneur pour informer, Pour trouver un repreneur: Les relations professionnelles : 7% Les proches ou amis : 7% Les annonces: 5% Experts comptables, banquiers et relations professionnelles pour accompagner et conseiller Experts comptables et notaires, interlocuteurs privilégiés pour accompagner et conseiller Globalement, l expert comptable apparaît comme le partenaire indispensable dans le cadre de la cession ou reprise d entreprise: - Le plus compétent pour intervenir sur la majorité des étapes sauf pour la recherche d un cédant ou d un repreneur où les chambres de commerce sont les premières citées - Un partenaire important pour conseiller et accompagner dans les démarches (9%) - Un interlocuteur que l on peut consulter en toute confidentialité pour ses projets (90%)

52 Principaux enseignements (suite) Des différences marginales selon la taille de l entreprise reprise D une manière générale, les résultats ne présentent pas de différences significatives selon la taille de l entreprise. On note toutefois quelques nuances selon les points abordés, entre les dirigeants d entreprise de 0 à 9 salariés et ceux d entreprise de 0 à 99 salariés: Entreprise de 0 à 9 salariés Origine de l entreprise Création: 67 % Entreprises de 0 à 99 salariés Origine de l entreprise Reprise : % Globalement, les dirigeants d entreprise de 0 à 99 salariés abordent la reprise de façon plus autonome. Interrogés sur les éléments qui pourraient aider à la prise de décision lors d une reprise, ils expriment en effet des attentes moins vives sur l ensemble que les dirigeants d entreprises de 0 à 9 salariés (notamment ceux d entreprises de à salariés qui sont plus demandeurs que les autres). Cession d entreprise: Profil du repreneur souhaité: - Un entrepreneur individuel : 0 % Attitude avant la cession, vente ou transmission: - Inquiets : 6 % Cession d entreprise: Profil du repreneur souhaité: - Une autre entreprise : % Attitude avant la cession, vente ou transmission: - Sereins : 76 %

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Les Français et la sécurité juridique

Les Français et la sécurité juridique Les Français et la sécurité juridique Rapport rédigé par : Delphine Martelli-Banégas, Directrice du département Corporate Fabrice Giroud, Directeur d études du département Corporate Tiphaine Favré, Chargé

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE. La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004

Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE. La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004 Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004 Profil de l'enquête La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Les TPE françaises et les nouvelles technologies. Conférence du 30 octobre 2012

Les TPE françaises et les nouvelles technologies. Conférence du 30 octobre 2012 Les TPE françaises et les nouvelles technologies Conférence du 30 octobre 2012 SYNTHESE Une forte conscience des enjeux des nouvelles technologies Aujourd hui, la quasi-totalité des dirigeants de TPE est

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Les Français et le recours à un courtier en immobilier

Les Français et le recours à un courtier en immobilier Les Français et le recours à un courtier en immobilier Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Les Français et l or

Les Français et l or Les Français et l or Vague 4 Sondage Ifop pour AuCoffre.com Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d'entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com 2 décembre

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann

JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann Les internautes et les réseaux sociaux en ligne Résultats Décembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux enseignements

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour CER FRANCE et NOVANCIA

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 6 ème vague Novembre 2011

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 6 ème vague Novembre 2011 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 6 ème vague Novembre 2011 Contexte Plus de 2 ans et demi après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 900 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : Échantillon :

Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : Échantillon : A Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : FFSA Échantillon : 98 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Dates du

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

La vérité sur le soutien scolaire en 10 tableaux

La vérité sur le soutien scolaire en 10 tableaux La vérité sur le soutien scolaire en 10 tableaux 1. Objectifs et méthodologie Cette étude, mise en place par l IFOP pour cadomia, a pour objectif d identifier et de cerner : - le profil des familles qui

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE À L'OCCASION DES RENCONTRES NOTARIALES DE MAILLOT Cette enquête est réalisée pour le Conseil Supérieur du Notariat Publiée dans le le samedi 29

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1994 2004 Évolution en % Nombre d entreprises 2 277 618 2 591 510 + 13,8 Nombre d entreprises individuelles 1 404 689 1 401 038-0,3 Nombre total de créations 294

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

La reprise de cabinet. Support de l intervention du 23 Janvier 2012

La reprise de cabinet. Support de l intervention du 23 Janvier 2012 La reprise de cabinet Support de l intervention du 23 Janvier 2012 1 Plan Présentation d EFFICIAL Le marché de la transmission de cabinet Stratégie personnelle De quel type de cabinet avez-vous envie?

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant. Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas

Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant. Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas L expert-comptable, l interlocuteur privilégié de l entreprise. Vous accompagnez

Plus en détail

Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales

Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales Rapport n 1201382 Mai 2013 10 rue Godefroy 92800 PUTEAUX Tél. : (33) 01 57 00 58 87 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren 308 293 430

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et leurs écrits Résultats détaillés Février 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Image comparée du football et du rugby

Image comparée du football et du rugby Image comparée du football et du rugby Mai 2013 Sondage réalisé par pour et la diffusé par ce jeudi 30 mai LEVEE D EMBARGO JEUDI 30 MAI 15H00 Fiche technique Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour L image des entreprises indiennes de technologie Résultats détaillés Avril 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite Les Français, l épargne et la retraite 2015 Rapport d étude de l institut CSA Vos contacts chez CSA : Estelle Thomas -Directrice du département Banque Assurance Finance -01 57 00 58 83 Matthieu Guimbert

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

SOMMAIRE ! QUELLE ACTIVITÉ VAIS-JE EXERCER? " COMMENT RÉALISER MON ÉTUDE DE MARCHÉ? ! COMMENT FAIRE UN PRÉVISIONNEL FINANCIER?

SOMMAIRE ! QUELLE ACTIVITÉ VAIS-JE EXERCER?  COMMENT RÉALISER MON ÉTUDE DE MARCHÉ? ! COMMENT FAIRE UN PRÉVISIONNEL FINANCIER? SOMMAIRE! QUELLE ACTIVITÉ VAIS-JE EXERCER? " COMMENT RÉALISER MON ÉTUDE DE MARCHÉ?! COMMENT FAIRE UN PRÉVISIONNEL FINANCIER? # OU ET COMMENT M INSTALLER? $ QUELLE FORME JURIDIQUE CHOISIR ET QUEL SERA MON

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière 1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière Novembre 2015 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : PERIAL Isabelle Bellin Opinionway - Philippe Le Magueresse, Pascal Novais Contexte et

Plus en détail

Les Français et l énergie

Les Français et l énergie Les Français et l énergie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie novembre 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour :Le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie par l

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Les Français et le budget de la rentrée Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus

Plus en détail

Les jeunes et l'argent Vague 2

Les jeunes et l'argent Vague 2 Les jeunes et l'argent Vague 2 Etude publiée pour Axa Banque Mars 2015 Sommaire 1 4 L argent, un univers d évocation ambivalent pour les jeunes 7 Des jeunes qui affichent un certain optimisme pour l avenir

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants

Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants Février 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie

Plus en détail

Les Français et la vue

Les Français et la vue pour Les Français et la vue Novembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : SNOF Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels?

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Novembre 2003 DEXIA Françoise LEFEBVRE / Marie-Anne DELOEIL Contacts TNS Sofres : Département Communication

Plus en détail

Les Français et les jeux

Les Français et les jeux Observatoire de la vie quotidienne des Français Les Français et les jeux Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et publié samedi 25 juillet 2015 dans la presse régionale LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 25 JUILLET

Plus en détail

Etude AXA Banque «Les Jeunes et l argent» réalisée par TNS Sofres. 18 mars 2014

Etude AXA Banque «Les Jeunes et l argent» réalisée par TNS Sofres. 18 mars 2014 Etude AXA Banque «Les Jeunes et l argent» réalisée par TNS Sofres 18 mars 2014 1 2 Conférence de presse " " - 18 mars 2014 Contexte général surtout logiquement quand on est lycéen, mais pas seulement :

Plus en détail