Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire"

Transcription

1 Guide de cnfrmité des cntrats de prtectin sciale cmplémentaire Exnératin sciale du financement patrnal des régimes de prtectin sciale cmplémentaire Vs cntrats de prtectin sciale cmplémentaire répndent-ils aux critères prévus par la li? Ce guide vus aide à faire le pint sur la situatin de vs cntrats et sur vs bligatins. Tutes les entreprises divent respecter les mêmes règles pur bénéficier des avantages sciaux réservés aux régimes de prévyance et de frais de santé. Les cnditins d'exnératins sciales du financement patrnal nt évlué suite à la publicatin du nuveau décret n du relatif au caractère cllectif et bligatire des garanties de prtectin sciale cmplémentaire. La circulaire de la Directin de la Sécurité Sciale (N DSS/SD5B/2013/344) parue le accrde une péride transitire jusqu'au aux entreprises ayant mis en place leur régime de prévyance et de frais de santé avant le Page 1 sur 7

2 Définitin Les prestatins de prtectin sciale cmplémentaire s'ajutent à celles du régime général de Sécurité sciale pur cuvrir la maladie, la maternité, l'invalidité, le décès, l'accident du travail et la maladie prfessinnelle (la dépendance est assimilée à de la prévyance). Elles regrupent dnc les prestatins dites de frais de santé et de prévyance, y cmpris la Garantie Arrêts de Travail (dans certaines cnditins). 1. Les règles d'exnératin sciale des cntributins patrnales Les cntributins patrnales snt exnérées des charges sciales à la cnditin de financer des régimes de prtectin sciale cmplémentaire répndant aux critères suivants Les prestatins divent être versées par un rganisme habilité Snt habilitées : les institutins de prévyance, les mutuelles et les cmpagnies d'assurance. À titre d'exemple : BTP-PRÉVOYANCE est une institutin de prévyance habilitée par la li. PRO BTP-ERP est une cmpagnie d'assurance habilitée par la li Le régime dit avir un caractère cllectif (Art R et 1-2 du Cde de la Sécurité sciale (CSS)) Par principe, le régime dit bénéficier à l ensemble des salariés. Tutefis, il est pssible de ne cuvrir qu'une u plusieurs catégries de salariés, si tus les salariés ayant une activité prfessinnelle les plaçant dans une situatin identique au regard des garanties cncernées snt cuverts. Qu'est-ce qu'une " catégrie bjective" de persnnel? (Art R CSS) Les catégries de salariés pur lesquelles le régime est instauré divent être définies de façn générale, impersnnelle et seln des critères nn restrictifs. - 5 critères bjectifs alternatifs snt admis pur identifier ces situatins identiques : 1 ) l'appartenance aux catégries de cadres et de nn-cadres seln la définitin de l'agirc (CCN de 1947 art. 4, 4bis et 36) ; 2 ) les tranches de rémunératin définies pur le calcul des ctisatins Agirc et Arrc ; 3 ) les catégries et classificatins prfessinnelles définies par les CCN (Cnventin Cllective Natinale) u ANI (Accrd Natinal Interprfessinnel) ; 4 ) le niveau de respnsabilité, types de fnctin u degré d'autnmie dans le travail des salariés dit crrespndre aux sus-catégries fixées par les CCN u ANI ; 5 ) les catégries divent être définies clairement et de manière nn restrictive à partir des usages cnstants, généraux et fixes en vigueur dans la prfessin. Une catégrie déterminée en vue d'accrder un avantage persnnel n'est pas cnsidérée cmme "bjective et nn restrictive" (les mandataires sciaux ne cnstituent une catégrie bjective que s'ils appartiennent en tant que salariés à une catégrie bjective). Il est impssible de retenir les critères liés : au temps de travail, à la nature du cntrat de travail, à l'âge du salarié, à l'ancienneté du salarié. Page 2 sur 7

3 Par exceptin, l'accès aux garanties peut être réservé (cnditin d'ancienneté) : aux salariés de 12 mis d'ancienneté pur les prestatins de retraite supplémentaires et les prestatins destinées à cuvrir des risques d'incapacité de travail, d'invalidité, d'inaptitude u de décès ; aux salariés de plus de 6 mis d'ancienneté pur les autres prestatins (Frais de santé et dépendance). D une façn générale, dans les cas ù les garanties ne cuvrent pas l ensemble des salariés de l entreprise, l emplyeur dit être en mesure de justifier que la u les catégries établies à partir des critères bjectifs permettent de cuvrir tus les salariés du régime de prtectin sciale envisagé. Tutefis, l article R du Cde de la Sécurité sciale institue, seln les critères retenus et la nature de la garantie, une présmptin de cnfrmité des catégries bjectives définies dans l acte fndateur (décisin unilatérale de l emplyeur, accrd cllectifs, référendum cf. 1.7). Le décret n du définit des présmptins de régimes cllectifs cnfrmes (Art R CSS) Les régimes de retraite supplémentaire bénéficiant à des catégries établies à partir des tris premiers critères énncés au 1.2 du présent dcument. Les prestatins destinées à cuvrir la prévyance décès bligatire au regard des cadres seln la cnventin Agirc du (cf. 1er critère énncé au 1.2). Les prestatins destinées à cuvrir le risque d'incapacité de travail, d'invalidité, d'inaptitude, de décès (si le risque décès est asscié à un des tris premiers risques cités), de maternité bénéficiant à des catégries établies à partir des deux premiers critères u à partir du trisième critère si l'ensemble des salariés est cuvert. Les prestatins destinées à cuvrir des frais de santé qui bénéficient à des catégries établies à partir des deux premiers critères sus réserve que l'ensemble des salariés de l'entreprise sit cuvert. 1.3 Des garanties unifrmes (Art R CSS) Les garanties divent être unifrmes pur tus les salariés u pur tus ceux appartenant à une même catégrie. Tutefis pur les prestatins de prévyance cmplémentaire, des garanties plus favrables peuvent, à titre exceptinnel, être prévues au bénéfice de certains salariés en fnctin des cnditins d'exercice de leur activité, sans remettre en cause le caractère cllectif de ces garanties. 1.4 La cntributin patrnale : part emplyeur de la ctisatin (Art R CSS) La cntributin de l'emplyeur exprimée en taux u en mntant dit être unifrme pur l'ensemble des salariés u pur tus ceux d'une même catégrie bjective. Sauf dans les cas suivants : - Prise en charge par l'emplyeur de l'intégralité des cntributins des salariés à temps partiel u des apprentis dès lrs que cette absence de prise en charge les cnduirait à s'acquitter d'une cntributin au mins égale à 10 % de leur rémunératin brute. - Mdulatin par l'emplyeur des cntributins relatives à la cuverture des garanties de prévyance cmplémentaire et de frais de santé en fnctin de la cmpsitin familiale du fyer du salarié. - Pur la retraite supplémentaire, l'incapacité de travail, l'invalidité u l'inaptitude : pssibilité de mettre en place des taux crissants en fnctin de la rémunératin, dans la mesure ù cette prgressin est également appliquée aux cntributins des salariés. N.B. Pur l administratin fiscale, la part de la cntributin emplyeur dit être significative. La prise en charge des frais de gestin du régime de prévyance ne cnstitue pas, à elle seule, une "participatin significative". En revanche, la prise en charge ttale du financement du régime par l emplyeur est pssible. L emplyeur devra néanmins calculer l étendue de sn avantage fiscal et scial en fnctin des plafnds prévus par la réglementatin. Page 3 sur 7

4 Exemples de mdulatin de la part patrnale en fnctin de la cmpsitin de la famille Exemple A : l'emplyeur cntribue à la ctisatin à un taux de 60 % Ctisatin "Islé" = 40 Cntributin de l'emplyeur = 24 Ctisatin "Cuple" = 60 Cntributin de l'emplyeur = 36 Ctisatin "Famille" = 100 Cntributin de l'emplyeur = 60 Exemple B : l emplyeur cntribue frfaitairement à la ctisatin Ctisatin "Islé" = 40 Cntributin de l'emplyeur = 25 Ctisatin "Cuple" = 60 Cntributin de l'emplyeur = 35 Ctisatin "Famille" = 100 Cntributin de l'emplyeur = 55 À nter : en cas de cuverture cuple u famille : - la part emplyeur n'est exnérée en ttalité que si l affiliatin des ayants drit est bligatire ; - si leur affiliatin est facultative, l exnératin est limitée - pur l'ensemble des salariés - à la part patrnale de la ctisatin "Islé", sit : 24 dans l exemple A et 25 dans l exemple B. 1.5 Les cuvertures supplémentaires de prtectin sciale cmplémentaire (Art R CSS) La pssibilité peut être fferte aux salariés de chisir de suscrire pur eux-mêmes u leurs ayants drit, à des garanties supplémentaires de retraite, prévyance et frais de santé. Dans ce cas, la part des cntributins de l'emplyeur crrespndant à cette majratin ne bénéficie plus de l'exclusin d'assiette des ctisatins. 1.6 Le régime dit avir un caractère bligatire (Art R CSS) L'ensemble des salariés u tus ceux d'une même catégrie bjective pur lesquels le régime de prtectin sciale cmplémentaire a été mis en place divent bligatirement être affiliés. Cas particuliers pur les Frais de santé : dispenses d'affiliatin autrisées par la réglementatin (R CSS) Les dispenses d'affiliatins divent être explicitement prévues par l'acte fndateur qui régit les garanties pur les nuveaux régimes, qu'il s'agisse de l'acte fndateur initial instituant les garanties u des actes fndateur mdificatifs ultérieurs. L'emplyeur dit cnserver la ttalité des justificatifs sus peine de ne plus puvir bénéficier des exnératins sciales. L'emplyeur dit demander à ses salariés les attestatins manuscrites des demandes de dispense d affiliatin et, seln chacune des tlérances applicables, les justificatifs crrespndants. Ils servirnt en cas de cntrôle Urssaf. Dispense d affiliatin uniquement mises en place par Décisin Unilatérale de l Emplyeur (DUE) Les salariés présents dans l'entreprise au mment de la mise en place du régime - s'ils divent ctiser - peuvent être dispensés d'affiliatin sans que cela remette en cause le caractère bligatire du cntrat. En revanche, l'affiliatin est bligatire pur les salariés embauchés après la mise en place du régime. Dispenses d affiliatin pssibles quel que sit l acte fndateur (DUE, accrd cllectif, référendum) - à la date d embauche u mise en place du régime : - les salariés, les CDD et les apprentis bénéficiaires d un cntrat d une durée au mins égale à 12 mis qui prduisent tus dcuments justifiant de la cuverture individuelle suscrite par ailleurs pur le même type de garanties ; Page 4 sur 7

5 - les salariés, les CDD et les apprentis bénéficiaires d'un cntrat d'une durée de mins de 12 mis. - les salariés travaillant à temps partiel et les apprentis dnt la ctisatin (frfaitaire u prprtinnelle au revenu), serait au mins égale à 10 % de leur rémunératin brute. - à la date d embauche et tut changement de situatin, sur présentatin des justificatifs : - les salariés bénéficiaires d'une CMU-C u d'une aide à l'acquisitin d'une cmplémentaire santé (jusqu'à la date de fin du bénéfice de cette cuverture) ; - les salariés cuverts par une assurance individuelle pur frais de santé jusqu'à l'échéance du cntrat individuel ; - les salariés bénéficiant par ailleurs pur les mêmes risques, y cmpris en tant qu'ayants drit, d'une cuverture cllective figurant sur une liste fixée par l'arrêté du et en le justifiant chaque année : Affiliatin à un autre régime cllectif et bligatire d entreprise. Affiliatin au régime lcal d'assurance-maladie d'alsace-mselle. Affiliatin au régime cmplémentaire des Industries Electriques et Gazières (IEG). Affiliatin au régime facultatif de prtectin sciale cmplémentaire des fnctinnaires d'état u des cllectivités territriales. Affiliatin à un régime facultatif applicable aux Travailleurs Nn Salariés (TNS) dans le cadre de la li Madelin. Affiliatin à un régime spécial de Sécurité sciale des gens de mer (ENIM) Affiliatin à une caisse de prévyance et de retraite des persnnels de la SNCF (CPRPSNCF) Dispense d affiliatin des ayants drit 1 er cas. Le régime prévit une affiliatin facultative des ayants drit : Le salarié a la pssibilité de ne pas affilier ses ayants drit. La cntributin de l'emplyeur versée en leur faveur n'est dnc pas exnérée de l'assiette des ctisatins de la Sécurité sciale (PRO BTP prpse alrs une tarificatin "islé", "cnjint distinct"). 2 e cas. Le régime prévit une affiliatin bligatire des ayants drit : Le salarié est dans l'bligatin d'affilier ses ayants drit. L'ensemble de la ctisatin est dnc exnérée des ctisatins de Sécurité sciale. Mais l'emplyeur dit s'assurer de l'affiliatin effective de tus les ayants drit, nn seulement à la mise en place du régime mais également dans le temps. Dans ces situatins, le salarié qui suhaite ne pas affilier ses ayants drit dit justifier chaque année de la cuverture bligatire dnt bénéficient sn cnjint et/u ses enfants. Ce dcument dit être cnservé par l emplyeur. 3 e cas. Les cuples bénéficiant de deux cntrats cllectifs bligatires (même entreprise u nn) : Si la cuverture de l'ayant drit est bligatire, l'un des deux membres du cuple dit être affilié en prpre, l'autre puvant l'être en tant qu'ayant drit. Les cntributins de l'emplyeur versées au bénéfice de ce cuple snt exclues de l'assiette des ctisatins de sécurité sciale dans les cnditins prévues par la circulaire n DSS/SD5B/2013/344 du La mise en place du régime dit être effectuée : - sit par cnventin u accrd cllectif, - sit par référendum, - sit par Décisin Unilatérale de l'emplyeur (DUE). Si le régime est mis en place par Décisin unilatérale de l'emplyeur (DUE) la DUE dit bligatirement être frmalisée par un écrit remis à chaque salarié ; l'emplyeur dit cnserver la preuve de la remise de cet écrit (liste d'émargement, accusé de réceptin). Pur le BTP, les régimes de prévyance de base et de prévyance supplémentaire nt été mis en place pur les uvriers, suivant l accrd cllectif de branche étendu du , pur les Etam, suivant l accrd cllectif de branche étendu du , pur les cadres, suivant la cnventin cllective du et l accrd de branche du Page 5 sur 7

6 Pur les TEC, les régimes de prévyance de base nt été mis en place : pur les Etam et les cadres suivant la cnventin cllective natinale du des cllabrateurs salariés des cabinets d écnmistes de la cnstructin et des métreurs vérificateurs (avenant n 4 sur la prévyance). Pur les Carrières et Matériaux, les régimes de prévyance de base nt été mis en place : pur les uvriers et les Etam par les avenants étendus n 10 et n 8 du , respectivement à la cnventin cllective pur les uvriers et les Etam. Pur les Syntec, les régimes de prévyance de base nt été mis en place : pur les cadres et nn cadres suivant l accrd étendu du Cas particuliers de la mise en place de la garantie Arrêts de travail (GAT) Cntrats GAT Etam/cadres et ptins 1 et 2 du cntrat uvriers Au regard des cnventins cllectives natinales du BTP, la cntributin à leur financement est cnsidérée cmme une prime d assurance ; elle n entre dnc pas dans le champ de la prévyance cmplémentaire et est dnc exnérée de charges sciales. Cntrats GAT uvriers : ptins 3 à 5 (supérieures aux bligatins cnventinnelles de branche) Pur bénéficier des avantages sciaux, ils divent être mis en place : si pssible par accrd cllectif, pur que leur financement sit cnsidéré par l Urssaf cmme une prime d assurance et ne sit dnc pas assujetti au frfait scial, à la CSG/CRDS et aux charges sciales. à défaut d accrd cllectif : par DUE u par référendum. Dans ce cas, le cntrat entre dans le champ de la prévyance cmplémentaire. À ce titre, il dit respecter tus les critères de cnfrmité. La cntributin patrnale sera alrs assujettie au frfait scial de 8 % (si plus de 9 salariés) et à la CSG/CRDS. En revanche, elle ne devra pas être intégrée dans l assiette des ctisatins de Sécurité sciale dans les limites énncées au -2 du présent dcument. 1.8 La cntributin patrnale ne dit pas se substituer à un élément du salaire La cntributin patrnale ne dit pas se substituer à un autre élément de rémunératin supprimé, en tut u partie, depuis mins de duze mis et dit être identique pur tus les salariés. 1.9 Le régime dit maintenir la cuverture après suspensin du cntrat de travail Le régime dit prévir le maintien des garanties au prfit des salariés dnt le cntrat de travail est suspendu, ntamment pur les pérides avec maintien du salaire u versement d'indemnités jurnalières Le régime de Frais de santé dit être respnsable L'exnératin est accrdée sus deux cnditins : - L'absence de prise en charge par le régime cmplémentaire : - de la participatin frfaitaire de 1 eur, - des dépassements d hnraire autrisés et de la majratin du ticket mdérateur en cas de cnsultatin d un spécialiste hrs parcurs de sins pur l assuré n ayant pas déclaré de médecin traitant, - des franchises prévues pur les médicaments, transprts sanitaires, actes d auxiliaires médicaux. - La prise en charge bligatire par le régime cmplémentaire : - d au mins 30 % du tarif des cnsultatins effectuées dans le cadre du parcurs de sins, Page 6 sur 7

7 Guide des exnératins 05/ DRAWEB - d au mins 30 % du tarif des médicaments pris en charge à 65 % par l assurance maladie et prescrits dans le cadre du parcurs de sins, - d au mins 35 % du tarif de base de l assurance maladie pur les frais d analyse et de labratire prescrits dans le cadre du parcurs de sins, - de 100 % du ticket mdérateur pur (au mins) deux prestatins de préventin. 2. Les plafnds d exnératin sciale et de déductibilité fiscale des cntributins patrnales 2.1 Limite de l exnératin sciale (par an et par salarié) La cntributin patrnale est exnérée dans les limites suivantes : 6 % du PASS* + 1,5 % du salaire sumis à ctisatins, le ttal étant plafnné à 12 % du PASS*. 2.2 Limite de la déductibilité fiscale (par an et par salarié) Les ctisatins patrnales sur les garanties frais de santé snt impsables, dès le premier eur. Elles divent dnc être ajutées à la rémunératin prise en cmpte pur le calcul de l'impôt sur le revenu. Il faudra également en tenir cmpte lrs de l'établissement de la déclaratin annuelle de dnnées sciales (DADS). Ce dispsitif s'applique sur les salaires de Les ctisatins u primes (dnt celles versées par l'emplyeur) snt déductibles dans les limites suivantes : 5 % du PASS* sciale + 2 % de la rémunératin annuelle brute, le ttal étant plafnné à 2 % de 8 fis le PASS*. * PASS : plafnd annuel de la Sécurité sciale. 3. Les textes juridiques Les cnditins d'exnératin des ctisatins de prévyance cmplémentaire nt été mdifiées par la li Filln du , le décret du , la li de financement de la Sécurité sciale du et précisées par la circulaire DSS du et par l'instructin fiscale du Le nuveau décret n du mdifie les cnditins d exnératin sciale. L'arrêté du est venu préciser certaines facultés de dispense d'affiliatin à des systèmes de prévyance cllectifs et bligatires mis en place dans les entreprises. La circulaire n DSS/SD5B/2013/344 du , précise les dispsitins du décret n du relatif au caractère cllectif et bligatire des garanties de prtectin sciale cmplémentaire. Pur retruver l'intégralité de ces textes juridiques, cnnectez-vus sur : PRO BTP rassemble les myens des caisses de retraite et de prévyance du BTP BTP-PRÉVOYANCE Institutin de Prévyance du Bâtiment et des Travaux publics - régie par le Cde de la Sécurité sciale Siège scial 7 rue du Regard PARIS - SIREN : Page 7 sur 7

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations.

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations. LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget des charges de persnnel. Ntins sur les règles de calcul des rémunératins. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL FICHE OUTILS LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL Rédigé par Maïlis Massn (ASSOCIATION ARCHIMENE) 1. Le CDD 2. Le CDI 3. Le CDI Intermittent 4. Le Cntrat d Apprentissage 5. Le Cntrat de Prfessinnalisatin

Plus en détail

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013 PKF Weber & Bntemps Les mdificatins en matière fiscale et sécurité sciale pur 2013 Le 21 février 2013 SOMMAIRE I. Nuveautés fiscales A. Accentuatin de la pressin fiscale B. Cmment y faire face? - Mise

Plus en détail

VDI Vendeur à Domicile Indépendant

VDI Vendeur à Domicile Indépendant VDI Vendeur à Dmicile Indépendant Nte liminaire L'activité de vendeur à dmicile indépendant (VDI) désigne une frme de distributin réalisée auprès de particuliers, à leur dmicile u sur leur lieu de travail

Plus en détail

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000 Vtre âge au curs de l année universitaire et la prfessin de vs parents déterminent si vus devez être inscrit à la Sécurité Sciale Etudiante et si vus devez u nn verser la ctisatin étudiante Vtre âge au

Plus en détail

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute,

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute, Cher adhérent, Cher Ergthérapeute, Cmme le SYNFEL Erglib a pu le rappeler curant septembre, sur les divers réseaux sciaux, il est bligatire pur tut ergthérapeute installé en tant que prfessinnel indépendant

Plus en détail

I. L INTERESSEMENT. Ces objectifs doivent concerner soit des résultats soit des performances au sein de l entreprise.

I. L INTERESSEMENT. Ces objectifs doivent concerner soit des résultats soit des performances au sein de l entreprise. Qu est ce que l intéressement? I. L INTERESSEMENT L intéressement est un mde de rémunératin cllectif et facultatif qui permet d asscier les salariés au dévelppement de l entreprise. C est un accrd passé

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

AU 1 ER JUILLET 2013

AU 1 ER JUILLET 2013 www.cdg-64.fr Directin Expertise statutaire et ressurces humaines Pôle Prtectin Sciale et retraite scial@cdg-64.fr Tél. : 05 59 90 03 90- Fax : 05 59 90 03 94 Fiche statut Rémunératin Ctisatins et cntributins

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex 01.49.57.16.00 01.49.57.16.02 DECES INCAPACITE INVALIDITE CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE Janvier 2012 Institutin

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE

RÈGLEMENT MUTUALISTE Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle sumise aux dispsitins du livre II du Cde de la Mutualité. RÈGLEMENT MUTUALISTE Appruvé par l Assemblée Générale du 24 avril 2014

Plus en détail

Le Financement de la protection sociale des territoriaux

Le Financement de la protection sociale des territoriaux Le Financement de la prtectin sciale des territriaux A) Présentatin du décret N 2011-1474 du 8 Nvembre 2011 Le décret encadre et rganise la participatin financière des cllectivités relative à la prtectin

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

La Fédération F3C-CFDT, représentée par M. Denis TOUATI. La Fédération CSFV-CFTC, représentée par M. Alexandre PICAUD

La Fédération F3C-CFDT, représentée par M. Denis TOUATI. La Fédération CSFV-CFTC, représentée par M. Alexandre PICAUD sur 7 travail. ECF, représenté par M. André VINCENT LECHAT Et D une part IFEC, représenté par M. Francis PRÊCHEUR Entre DE LA DUREE DU TRAVAIL - AVENANT 24 bis RELATIF AU CALCUL ANNUEL EN JOURS Branche

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire

Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire Guide technique sur la participatin des emplyeurs territriaux aux garanties de prtectin sciale cmplémentaire PLAN 1 ère PARTIE : LES BASES JURIDIQUES DE LA PARTICIPATION FINANCIERE DE L'EMPLOYEUR PUBLIC

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade-mecum à destinatin des étudiants Préambule Ce dcument ne préjuge pas de l évlutin des législatins ni de l indexatin et /u des mdificatins des mntants

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Visas de court séjour schengen

Visas de court séjour schengen Visas de curt séjur schengen TOURISME VISITE FAMILIALE VISITE MÉDICALE TRANSIT VOYAGES À DES FINS SCIENTIFICO-CULTURELLES TRANSPORT INTERNATIONAL ROUTIER Cnditins et dcuments requis: Les persnnes qui vyagent

Plus en détail

Inscription administrative

Inscription administrative Inscriptin administrative Année Universitaire 2015/2016 N Quittance : (Réservé à l administratin) N étudiant ETAT CIVIL Nm de famille:... Nm d usage u marital :... Prénm 1 : Prénm 2 :.. Prénm 3 : Numér

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt?

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt? Les primes d'assurance snt-elles déductibles d'impôt? Aût 2014 Est-ce que je peux déduire les primes? C'est une questin que l'n vus pse très prbablement lrsque vus abrdez le sujet de l'assurance. Malheureusement,

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Guide d utilisation du module Convention de stage Sciences Po Bordeaux

Guide d utilisation du module Convention de stage Sciences Po Bordeaux Guide d utilisatin du mdule Cnventin de stage Sciences P Brdeaux Ce guide a été réalisé à l attentin des étudiants établissant leur cnventin de stage via l util numérique : Le Réseau Sciences P Brdeaux.

Plus en détail

INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS

INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS La ville de Carquefu met en place une platefrme d aide aux devirs afin de faciliter la recherche de jeunes «aidants» pur les parents carquefliens pur un besin pnctuel

Plus en détail

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé Pint d infrmatin 22 ctbre 2009 Feuilles de sins papier u électrniques? Les pratiques des médecins et des prfessinnels de santé L an dernier 1, les caisses d Assurance Maladie nt reçu plus de 1,1 milliard

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Accueil des participants et collation. Ouverture du séminaire et tour de table

Accueil des participants et collation. Ouverture du séminaire et tour de table Jeudi 18 ctbre 2012 a/c 12h30 : 14h00 : 14h30-15h30 : Accueil des participants et cllatin Ouverture du séminaire et tur de table La rémunératin, dimensin incnturnable d une mbilité réussie Le package de

Plus en détail

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE?

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? Plusieurs d entre vus se snt plaints du fait que, malgré le fait qu ils sient nn vlntaires pur participer à la permanence

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation Tiers payant scial bligatire synthèse de la situatin Rétractes L article 53 de la li AMI a été mdifié à plusieurs reprises par Mme Onkelinx. Ces mdificatins cncernaient d une par le Tiers payant (art.53

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 Smmaire I) Présentatin du créateur et de sn entreprise... p. 3 A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 II) Le prjet... p. 5 A) Descriptin du prjet... p. 5 B) Origine du prjet... p. 5 C) Le prduit/le

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire NOTE D INFORMATION LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : Rémunératin 7.4 SERVICE CARRIERE Octbre 2009 Références : - Li n 83-634 du 13 juillet 1983 prtant drits et bligatins

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Profil d investisseur

Résumé chapitre 4 Profil d investisseur Fnds distincts et rentes Résumé chapitre 4 Prfil d investisseur Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Pur créer

Plus en détail

Résumé chapitre 1 Cadre fiscal

Résumé chapitre 1 Cadre fiscal Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 1 Cadre fiscal Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA RÉSIDENCE LES TOURELLES CONTRAT DE SÉJOUR EHPA

SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA RÉSIDENCE LES TOURELLES CONTRAT DE SÉJOUR EHPA SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA RÉSIDENCE LES TOURELLES CONTRAT DE SÉJOUR EHPA 06110 Vallauris page 1/9 SOCIETE DE GESTION DE LA RESIDENCE LES TOURELLES CONTRAT DE SEJOUR (Etabli cnfrmément aux dispsitins des

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

LES CHARGES DE PERSONNEL. Découvrir les traitements comptables des charges de personnel selon le PCG.

LES CHARGES DE PERSONNEL. Découvrir les traitements comptables des charges de personnel selon le PCG. LES CHARGES DE PERSONNEL Objectifs : Décuvrir les traitements cmptables des charges de persnnel seln le PCG. Pré-requis : Cnnaissances en législatin du travail, Bulletins de paye et livre de paye. Mdalités

Plus en détail

DÉLÉGATION RÉGIONALE ET MISSIONS DÉPARTEMENTALES AUX DROITS DES FEMMES ET À L ÉGALITÉ DANS LES PAYS DE LA LOIRE

DÉLÉGATION RÉGIONALE ET MISSIONS DÉPARTEMENTALES AUX DROITS DES FEMMES ET À L ÉGALITÉ DANS LES PAYS DE LA LOIRE DÉLÉGATION RÉGIONALE ET MISSIONS DÉPARTEMENTALES AUX DROITS DES FEMMES ET À L ÉGALITÉ DANS LES PAYS DE LA LOIRE EN RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE, LA DÉLÉGUÉE RÉGIONALE ET LES QUATRE CHARGÉES DE MISSION DÉPARTEMENTALES

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application?

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application? La suite Li du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d applicatin? JORF n 0075 du 29 mars 2015 www.semaphres.fr Ils snt enfin parus! Les décrets, parus au jurnal

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION

NOTICE D'INFORMATION Prêt nifié Agent Emprunteur bénéficiant de la bnificatin NOTICE D'INFORMATION Cntrat d Assurance Cllective Emprunteurs numér : 0023561 00001 000 des Agents relevant du Statut Natinal du Persnnel des Industries

Plus en détail

Pays-Bas : Assurance publique -Assurance privée :L impossible convergence

Pays-Bas : Assurance publique -Assurance privée :L impossible convergence Pays-Bas : Assurance publique -Assurance privée :L impssible cnvergence R. Launis (1-2) In : Dssier Santé- Ministère de l Ecnmie et des Finances «Cmmissin des cmptes et des budgets écnmiques de la Natin»

Plus en détail

SUCCESSION : DROITS ET FRAIS QUI PAIE QUOI?

SUCCESSION : DROITS ET FRAIS QUI PAIE QUOI? Cnférence-débat du jeudi 11 septembre 2014 SUCCESSION : DROITS ET FRAIS QUI PAIE QUOI? Lrs d un décès, il est nécessaire de régler la successin du défunt afin que sn patrimine puisse être transmis à ses

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées,

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées, Cnseil de la Frmatin Madame, Mnsieur, Suite à vtre demande, je vus prie de bien vulir truver, ci-jint, un frmulaire de demande d agrément pur un stage de frmatin que vus envisagez de suivre. L riginal

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Note différentielle Cahier technique Phase 2 => Phase 3

Note différentielle Cahier technique Phase 2 => Phase 3 Nte différentielle Cahier technique Phase 2 => Phase 3 Smmaire 1. Cntexte... 3 1.1 Les déclaratins remplacées en phase 3... 3 1.2 Les principales évlutins du périmètre fnctinnel en phase 3... 3 2 Expsé

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants Office des Régimes Particuliers de Sécurité Sciale Expéditeur ORPSS Rue Jseph II 47 BE-1 BRUXELLES crrespndant e-mail service PRESTATIONS FAMILIALES numér de cmpte BE91 96 149 1276 bureau BRUXELLES date

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Prtcle d Accrd sur les bjectifs en matière d Egalité Prfessinnelle et de mixité entre les Hmmes et les Femmes et les mesures permettant de les atteindre. Le présent accrd d entreprise ayant pur bjet l

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Employeurs, vous embauchez un travailleur

Employeurs, vous embauchez un travailleur Emplyeurs, vus embauchez un travailleur étranger Quelles démarches effectuer? Vs bligatins, vs respnsabilités? Les salariés étrangers divent, sans discriminatin, bénéficier des mêmes drits que les salariés

Plus en détail

INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ

INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ Supervisé par Thierry Pincelin Écrit par : Igtz Aubin Anne Rlland Nvembre 2010-1 - TABLE

Plus en détail

NOTICE D AIDE À L ÉLABORATION DE LA DEMANDE DE PAIEMENT [MESURE 413 - N DISPOSITIF]

NOTICE D AIDE À L ÉLABORATION DE LA DEMANDE DE PAIEMENT [MESURE 413 - N DISPOSITIF] Mise à jur : le 16/12/2013 Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil AXE 4 LEADER Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil Insertin du lg du

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes Centre Cmmunal d Actin Sciale Règlement d aide sciale facultative du CCAS de la Ville de Nantes 13/11/2013 1 1. Préambule La Ville de Nantes a suhaité dévelpper une plitique d aide aux Nantais en situatin

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 1 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 DEMANDE D'ASSURANCE 2 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Plus en détail

Caisse d Assurance Maladie de Paris Avril 2010 GUIDE PRATIQUE CONVENTION TAXI

Caisse d Assurance Maladie de Paris Avril 2010 GUIDE PRATIQUE CONVENTION TAXI Caisse d Assurance Maladie de Paris Avril 2010 GUIDE PRATIQUE CONVENTION TAXI SOMMAIRE 1. SITUATIONS DONNANT LIEU À LA PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORTS 5 2. QUELLES SONT LES CONDITIONS DE PRISE

Plus en détail

Madame, Monsieur, L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées,

Madame, Monsieur, L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées, CONSEIL DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE REGIONALE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE BRETAGNE Cntur Antine de St Exupéry Campus de Ker lann - CS 87226 35172 BRUZ Cedex Tél : 02.23.50.15.30 Fax : 02.23.50.15.29

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr Les Cntrats de Mariage Les cntrats de mariage 1. L'ancien régime légal : pur les cuples mariés avant 1966 2. Le régime légal : la cmmunauté réduite aux acquêts 3. Le régime de la participatin aux acquêts

Plus en détail